AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne le bras-droit de la leader de l'Ordre du Phénix avec le scénario de Lizzie O'Meara, Obbie Kantaro !
Des scénarios en folie
On peut être Mangemort et féministe, la preuve avec le scénario de Henry Avery, Darla Avery ! Twisted Evil
Des scénarios en folie
Rebelle-toi contre la hiérarchie du sang avec le scénario d'Abel Schmidt, Hywel Davies !
Nous manquons de moldus
Pourtant c’est trop cool de jouer un moldu, si jamais tu en doutes, ce sujet va te faire changer d’avis !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
En ce moment ramener un moldu sur le forum permet de faire gagner le double de points !

❝ Dans les fragrances des plantes ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Les sept quartiers
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 84
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Arsy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

Dans les fragrances des plantes
ce message a été posté Sam 8 Juil - 21:08
D'habitude je n'aimais pas sortir. Mais vraiment pas. Déjà que je me forçais parfois à aller au centre pour moldus … mais cette fois c'était un peu différent. Déjà parce qu'il faisait un grand soleil, et ceci en Angleterre était rare, donc cela voulait dire une impossibilité de pluie et donc d'orage, et ensuite parce que j'allais chez Adara, la maîtresse de Fergus. J'aimais bien Adara, elle était gentille avec presque tout le monde, même si ma préférence allait à Fergus, j'adorais ce drôle de géant avec son accent.

J'enfilais une vieille chemise à carreau rouge par dessous une veste en jeans. Je laissais mes cheveux libres et pris la liste ainsi que le panier. Il était dix heures lorsque je sortis du manoir de mes maîtres heureuse de sortir de ma « grotte » pour une fois. Je n'avais pas le droit de traîner, mais si je pouvais un peu discuter avec Fergus … je devais courir un peu et ainsi j'aurais le temps d'échanger avec mon ami. Qui d'ailleurs préférait m’appeler Mil que Joy. Sans que je ne comprenne pourquoi. Après tout il n'avait aucune lettre en commun et on me surnommait plus Jojo, ou Jojoy qu'autre chose. Mais après tout pourquoi pas ! Après tout, nous étions amis depuis un an, sans aucun doute plus. Mais avec nos journées de travail il était dur d'être certains des dates en permanence. Pour l'instant, je voulais juste survivre un peu ! Mais ce n'était pas le moment de penser à ça !

Il faisait beau, et presque trop chaud, pas le moindre orage à l'horizon, et surtout le calme ! Nous étions en semaine et il y avait par conséquence un peu moins de monde qu'en temps normal en centre-ville. Je rasais malgré tout prudemment les murs, ma rencontre avec l'autre tarée de Rowena restait gravé dans mon esprit. Et me prendre je ne sais quelle sort dans la figure, c'était non merci ! J'avais rapidement regardé la liste en partant, et il n'y avait pas de plante de type bruyante. C'était déjà ça. Et il y avait toutes les indications sur ce que mes maîtres voulaient. Je n'avais pas réellement à pensé. Je m'arrêtais quelques secondes pour reprendre mon souffle, j'avais presque couru tout le long ou dans la foule j'avais marché très vite. J’espérais quand même que Fergus s'occuperait du magasin aujourd'hui ! Je levais la tête vers l'enseigne avant d'entrer. Il y avait un client mais je lui tiens la porte puisqu'il partait. Je refermais avec soin la porte derrière lui et regardais qui était derrière le comptoir et un large sourire fleuri sur mon visage.

« Bonjour Fergus ! Comment vas tu ? »

Je m'avançais vers lui et posais le panier sur le bois du comptoir avant de sortir ma liste.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Date d'inscription : 13/06/2017
Célébrité : Liam Hemsworth
Crédits : Ectra

Age : 25 ans
Sang : Moldu
Dialogue : #663366
Re: Dans les fragrances des plantes
ce message a été posté Hier à 1:42
Adara n'est pas là aujourd'hui.
Je ne sais pas pourquoi, elle ne me l'a pas dit et, de toute façon, ça ne me regarde pas vraiment. En tant qu'esclave, je n'allais pas aller lui demander où elle allait, pourquoi et pour combien de temps. Je suis esclave pas baby-sitter. Enfin bref. Toujours est-il que du fait de cette absence, j'ai été chargé de rester au magasin pour accueillir les éventuels clients, les aider pour qu'ils trouvent ce qu'ils cherchent et prier pour ne pas me perdre dans le système de monnaie sorcier.
En fait, il n'est pas très compliqué leur système, je pense que je l'ai un peu compris. Plus ou moins. Ce sont leurs conversions qui sont bizarres et illogiques. Enfin bon, normalement, je devrais pouvoir me débrouiller. Si je n'en étais pas capable, je ne serais pas planté là derrière le comptoir à observer au-dehors, à constater qu'il fait beau - pour une fois - et que les gens sont de sortie.
Enfin, de sortie. Façon de parler. Comme on est en semaine, la plupart souvent sans doute être en train de travailler. Comme je le fais là. La seule différence c'est qu'eux n'ont pas de maître. Enfin bon, je ne vais pas me lancer dans un débat mental sur ce sujet. J'ai un peu autre chose sur quoi me concentrer.
Je n'ai pas encore vu grand monde ce matin. Dans la boutique, j'entends. Une ou deux personnes. Deux en comptant celle qui est toujours ici. D'ailleurs, c'est le moment pour ce client de payer alors j'arrête de penser à mille et une chose et je me concentre sur cette monnaie un peu étrange et à laquelle il va vraiment falloir que je m'habitue au point que l'on puisse croire que je le connais depuis le début de mon existence. Bon en même temps, j'ai été fait esclave quand j'avais dix ans et j'en ai maintenant vingt-cinq. J'aurais dû m'y faire depuis longtemps. Quoique, ayant beaucoup travaillé dans les fermes avant d'être un domestique, je n'ai pu m'y familiariser que bien plus tard. Enfin bref. Je rend sa monnaie au client, je lui accorde un "Bonne journée" de pure politesse et me prépare à continuer de somnoler en attendant le prochain client.
Prochain client qui arrive plus vite que je ne m'y attendais, mais ça n'est pas pour me déplaire. Posant un panier sur le comptoir, la personne en face de moi me salue gaiement.

"Bonjour Fergus ! Comment vas tu ?"

Je lui adresse un large sourire.
Il s'agit de Joy.
Joy, c'est une autre Moldue réduite en esclavage. Je l'ai rencontrée peu après mon arrivée en ville, je ne sais plus trop où exactement, dans un lieu de réunions pour Moldus en tout cas. Lorsqu'il y avait eu trop de monde elle était partie précipitamment, visiblement paniquée. Et il y avait quelque chose chez elle, un truc qui m'avait fait m'inquiéter alors que je ne la connaissais pas du tout alors j'étais sorti moi aussi, m'assurer qu'il ne lui arrive rien là dehors. C'est comme ça que j'ai fait sa connaissance, c'est là-bas que l'on a sympathisé avant qu'elle ne doive partir. Et curieusement, je me suis pris d'affection pour elle. Oui, je sais, ce n'est pas forcément une très bonne chose mais bon.  On verra bien comment les choses se développeront avec le temps comme on dit.

"Bonjour Joy ! Ça va bien et toi ?"

Je me surprends à l'appeler par son prénom et non par le surnom que je lui ai donné, Mil. Un surnom comme un autre. Je ne sais pas si elle a trouvé un lien quelconque avec son prénom. Sans doute pas. Mais ce n'est pas très important.
Je jette un oeil au panier qu'elle a déposé sur le comptoir et à la liste qu'elle sort d'une poche.
Évidemment, elle est venue ici parce qu'elle le doit. Parce que ses maîtres lui ont dit de le faire alors elle l'a fait. Aussi simple que ça.

"Alors, de quoi as-tu besoin ?"
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 84
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Arsy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

Re: Dans les fragrances des plantes
ce message a été posté Hier à 11:08
Fergus avait l'air heureux de me voir. C'était réciproque ! Je crois qu'entre moi et ce grand géant il n'y avait jamais eut de vraies disputes. On s'était toujours bien entendu. Même si on avait eut notre part de débat " philosophie " lorsque l'on se voyait en dehors des murs de nos maîtres respectifs. J'avais quelque part de la chance que nos maîtres ne soient pas amis car devoir rester en retrait et m'occuper de mes maîtres alors que Fergus était là. Je crois que cela ne m'aurait pas beaucoup plus. Puis au moins son surnom changeait. Souvent c'était Jo ou Jojoy. Lui c'était Mil. Peut-être une déformation pour minuscule ? Je n'avais jamais demandé moi il me plaisais ce surnom. Mais une fois sur deux il me nommait " Joy " à se demander s'il ne faisait pas son choix de nom avec un pile ou face mentale. En tout cas il a l'air lui aussi heureux de me voir. Ça fait toujours plaisir d'être avec un ami même si c'est parce que je dois lui acheter quelque chose pour mes maîtres.

" Ça va écoute ! Il fait beau, pas d'orage à l'horizon et je n'ai pas à m'occuper de madame Darla ce matin. Elle crit un peu trop à mon goût et toi ? Madame Adara est de nouveau à la recherche de plante ?"

Comme beaucoup de ceux que je fréquentais Fergus était au courant pour mes soucis au niveau sonore. Après tout c'était en partie pour ça que j'avais quitté la pièce le jour où on c'était rencontré. Trop de bruit, trop de gens, trop de tout, j'avais fuit. Tout simplement. Et il était venu me voir et on avait sympathisé malgré nos presque dix ans d'écart. Au moins lui il se souvenait de la période avant l'Apocalypse. Pas moi. Bon j'étais !née dedans ou presque alors ... Mais ça me rendait triste de ne pas saisir toute les références des autres qui eux avaient connu le monde avant tout ce bazard. C'était toujours intéressant de voir comment un jour le monde pourrait être avec sorciers et moldus en paix. Je savais que ce n'était qu'un rêve mais j'aimais bien rêver moi. Entre la Nouvelle Inquisition et les Phénix ... On devait bien arriver à faire quelque chose non ? Il y avait des être humains bons et mauvais dans les deux camps j'en étais sûre. C'était simplement les mauvais qui avaient prit le dessus. Dis comme ça c'était une vision du monde très simpliste, mais en même temps c'était vrai non ? Tout les sang pur n'étaient pas mauvais et j'étais sûre qu'avec une éducation différentes nombreux ne seraient pas si " mauvais " avec les moldus. Mais pour l'instant la liste ! Je la tendis à Fergus

" Oh ! Trois fois rien ! Une bonne quinzaine de plantes simplement ! Aucune idée pourquoi faire "

Je souris. Il y avait dix sept plantes sur la liste de tout genre et je n'en connaissais pas le quart. J'avais un peu laissé tomber le fait d'essayer de comprendre la faune et la flore des sorciers. Je préférais encore mes bouquins pour me perdre dedans. C'était ce qu'il y avait de mieux. Je n'avais jamais demandé à Fergus de m'apprendre. Ça serait une perte de temps effroyable puisque je ne retiendrais probablement rien du tout. Mais cela pourrait nous faire passer un moment ensemble. Même si l'un d'entre nous, voir les deux, deviendrait vite dingue. Je caressais le bois du comptoir distraitement. J'aimais bien cette boutique on s'y sentait bien ! Surtout avec les odeurs de plantes. Et même si j'étais heureuse de voir Fergus ... Adara s'absentait souvent. Ou peut-être qu'elle voulait juste dormir encore un peu. Je me mordis la lèvre pour ne pas rire à l'image d'une Adara avec une vieille chemise de nuit en flanelle les cheveux ébouriffés avec des chaussons complètement foutus. Je crois que je n'allais rien en dire à Fergus il aimait bien sa maitresse je ne voulais pas le fâcher pour ça. Même si cela pourrait le faire rire. Autant ne pas prendre de risque. J'attendis qu'il revienne

" Au fait Fergus, ta maitresse Adara est où ? Elle est aller s'occuper de plantes ou ? "

J'avais envie de parler aujourd'hui. De tout et n'importe quoi juste parler avec un ami et profiter de sa présence avant de devoir retourner entre les hauts murs du manoir remplis de sorciers et de moldus ayant perdu goût à presque tout.
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Les sept quartiers