AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne le bras-droit de la leader de l'Ordre du Phénix avec le scénario de Lizzie O'Meara, Obbie Kantaro !
Des scénarios en folie
On peut être Mangemort et féministe, la preuve avec le scénario de Henry Avery, Darla Avery ! Twisted Evil
Des scénarios en folie
Rebelle-toi contre la hiérarchie du sang avec le scénario d'Abel Schmidt, Hywel Davies !
Nous manquons de moldus
Pourtant c’est trop cool de jouer un moldu, si jamais tu en doutes, ce sujet va te faire changer d’avis !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
En ce moment ramener un moldu sur le forum permet de faire gagner le double de points !

❝ Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé ❞
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 08/07/2017
Célébrité : Freya Mavor
Crédits : Cristaline

Age : 22 ans
Sang : Moldu
Métier : Domestique
Dialogue : #ffcc99 - Orange clair
Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Sam 8 Juil - 22:26
Alice Charley
FT Freya Mavor

Nom(s) Charley Prénom(s) Alice Date et lieu de naissance 3 septembre 2023, à un hôpital londonnien.. Nationalité Anglaise Statut du sang Moldu Statut Asservi Famille Sorcière Kirke Ville habitée Pré-au-Lard Faction Nouvelle Inquisition

Anecdotes & Caractère Endurer l'oppression est un travail à temps plein. Chaque jour, Alice distille sa rage dans le nettoyage, crache dans la soupe et casse des brindilles en imaginant des baguettes. Sa rage, elle l'investie dans ses tâches d'esclave pour mieux vivre son statut. Cela la pousse à adopter une attitude de travailleuse acharnée. Elle apparait alors intransigeante envers soi et rigide mais surtout disciplinée et soumise à la hiérarchie. Bref, une bonne moldue, si bien sûr il existe de bons moldus. Mais à l'intérieur elle brûle d'impatience pour le retour de l'humanité. Alice n'a d'ailleurs de coeur que pour la révolution et ses camarades moldus. Si elle dévoue un amour sincère pour ses semblables, elle rêve d'écraser la société sorcière d'une botte en fer chaud. Les nuances n'existent plus pour elle : les sorciers méritent la mort, point final. L'amour sincère devient alors une haine pure, sans cesse alimentée par ses frustrations quotidiennes. Universaliste, elle rêve d'un monde moldu unifié, fier et débarrassé à jamais des sorciers.

Néanmoins, il faut voir les choses en face : Alice ne va pas à la cheville de ses idéaux et de sa violence. Elle veut oublier ce honteux soupir de soulagement lorsque les sorciers l'ont sauvé de la mort avant d'en faire une esclave. Sa peur de la mort, de la magie et des sorciers restent sous silence. Elle ravale sa fierté, baisse la tête et sert le thé, chaque jour. Elle envie le courage de ses camarades fugitifs et se sent mal pour ses frères et soeurs se saignant au labeur dans les champs ou dans les mines. En dépit de sa rage intérieure, de sa soif de vengeance et de ses rêves, elle reste passive. Paralysée par ses névroses, elle reste presque immobile et prend le risque minimum pour l'Inquisition. Elle sent la honte sous sa peau, chaque jour. Alice recherche encore le courage pour enfin devenir digne de l'humanité qu'elle veut sauver.   

Ce personnage est un personnage original et est joué par BlueHorse. Il ou elle a 18 ans, vit en Sirop d'érable Land et a découvert le forum grâce à top. D'ailleurs, il/elle ne souhaite pas de parrain (par contre je prends tout aide pour mieux apréhender le contexte de Filet du Diable) un parrain pour débuter l'aventure FDD. D'après elle ou lui, le forum est intéressant, nuancé et semble avoir une longue histoire derrière lui, ce qui je pense est une bonne chose parce que cela montre que les gens sont attachés et prêts à créer une histoire commune. Ce personnage est un premier compte.  
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 08/07/2017
Célébrité : Freya Mavor
Crédits : Cristaline

Age : 22 ans
Sang : Moldu
Métier : Domestique
Dialogue : #ffcc99 - Orange clair
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Sam 8 Juil - 22:28
once upon a time

Je me rappelle encore du temps de la liberté. Le temps des mots doux, du monde calme et je jurerais que même l'air était plus pur. J'habitais à Londres. Ah le vieux Londres me manque, mais je ne veux pas y retourner. Ce serait trop. Et puis ce n'est plus ce que c'était : tout ce qui était humain, donc bon, est parti en fumée. Vaudrait mieux finir le travail je crois, si ce n'est que pour avoir des sorciers là-bas autant que cela reste un souvenir...

La famille d'Alice Charley comptait six membres : elle, le père, la mère, ses deux grande-soeurs, son petit frère et puis le vieux grand-père. En toute franchise, la famille Charley ne vivait pas que des mots doux. Le grand-père se faisait gangréner par une démence. Sa présence devenait plus difficile avec les années. Ses deux grandes-soeurs s'entendaient entre elle, mais pas avec Alice. Très matérialistes et de leur époque, elles se préoccupaient surtout de problèmes d'adolescents et s'adonnaient au consumériste d'autrefois. Son père travaillait en bourse et gagnait beaucoup d'argent. Sa mère était munie d'un bon coeur mais elle a été choisi par son père pour deux raisons : elle était apparemment magnifique et acceptait de laisser sa carrière pour la vie de famille. Cela arrangeait la mère d'avoir autant d'argent sans produire trop d'efforts. Elle s'occupait peu de ses enfants. Pareil pour le père, paradoxalement absent étant donné qu'il voulait cette famille en premier lieu. En réalité il menait la grande vie hors de la maison mais craignait de mourir puis disparaitre sans laisser de trace. Logiquement il en venait à la conclusion que procréer beaucoup lui permettrait de le faire vivre dans la continuité, ainsi pouvait-il continuer de vivre le présent en paix. Mais revenons à nos moutons : comme le père et la mère se concentraient peu sur leurs enfants mais voulant tout de même leur amour, ils les gâtaient grâce à leur argent. Quant au petit dernier, il énervait Alice car très agité et bruyant. Ce portrait restera fidèle jusqu'à l'avènement du Filet du Diable en 2030. Alice avait alors 7 ans.

Les premiers moments du déclin sont très flous pour moi... J'étais une gamine et tout a dérapé si vite... Et puis il s'est passé des choses, des atrocités inhumaines dans tous les sens du terme. Inhumaine car... bref vous savez ce qui est arrivé. Néanmoins, je peux dire que c'est inhumain car ce n'était pas l'oeuvre d'humain, mais l'oeuvre de diables. Si j'avais pu... Mais comment aurais-je pu empêcher quoique ce soit ? Qu'aurais-je pu faire ? Qu'ai-je fait ? Je... j'ai... hm...

Alice explique difficilement son parcours entre mai 2030 et janvier 2031. Dévorée par des remords et les névroses qu'impliquent une telle expérience sur une jeune personne, elle ne possède que le silence comme réponse. En tout cas, voici comment elle a vécu cette période :

Lors de la coupure totale d'électricité (et des moyens de communication), la panique s'empara la famille. Pourtant, le gros du danger pesant sur les Charley n'étaient pas encore arrivés. La compréhension d'Alice fut mis à rude épreuve mais elle se disait, haut de ses 7 ans, tout redeviendrait comme avant en peu de temps car il en a toujours été ainsi. Cependant, au fur et à mesure que la panique généralisée grossissait telle une tumeur, la gamine attrapait le virus de la peur. Elle sombrait avec ses soeurs tandis que les parents se cassaient le nez au mur d'une inexplicable situation.

Tout vira à l'hémoglobine avec l'arrivée des créatures magiques. Dans le chaos, le père décida de prendre la voiture pour quitter Londres au plus vite. Le grand-père, la mère et toute la fratrie le suivait. Par contre, lorsqu'il ouvra la portière un loup-garou a sauté de nulle part pour le décapiter devant toute la famille. Les choses se déroulaient trop vite pour qu'Alice puisse commencer à perdre les pédales : la mère et la soeur aînée poussèrent le groupe plus loin en tentant d'éviter le danger, au milieu d'un chaos sans nom. La soeur intermédiaire en âge a fini calciné par un dragon au détour d'une intersection. Sous l'adrénaline, la mère a  gérée la situation d'une manière extraordinaire pour une femme qui a vu sa fille et son mari mourir dans l'heure. Heureusement, ils se sont échappés de Londres sans tous mourir, plus par chance que par intelligence je le conviens.

Réfugiée à la campagne, épuisée et sale, la famille faisait un rapide deuil. De vulgaires morceaux de bois constituaient des croix rudimentaires. Une sépulture sans corps mais non sans peine. Alice se souvient que sa mère s'était abstenu de pleurer jusqu'à que la famille survivante se retrouve en apparente sécurité. Une force extraordinaire coulait dans les veines de cette femme qui, auparavant, ne se préoccupait que de choses triviales. Toutefois, lorsque les tombes furent érigées, elle s'écroula en torrent de larmes se mélangeant à des cris presque animaux. Le chagrin chargé de folie, elle hurlait au ciel des pourquoi tranchant l'air de sa fureur. L'aînée, quant à elle, s'enfonçait au coeur d'un silence pesant que personne n'osait déranger. Le grand-père, quant à lui, pleura avant de tomber dans une maladroite rigolade, puis dans un fou rire glaçant. Le petit-frère restait auprès de sa maman. Quant à Alice, elle restait paralyser. Elle tremblait de haut en bas, de droite à gauche, toujours traumatisée par le massacre de Londres.

Avec la disparition de la technologie et le retour de la peste, le moderne Royaume-Unis revenait à une espèce d'époque médiéval. La mort réapparaissait au quotidien, avec ses fosses communes sentant la charogne jusqu'à des distances difficiles à mesurer. Par contre, aucun Charley a trouvé la mort par la maladie, bien qu'il ne soit pas exclu que cela aurait été une question de temps. En fait, ce qui acheva les Charley trouvait racine en un mal plus profond : la folie du grand-père. Le vieil homme descendait aux enfers comme le ferait un protagoniste d'une nouvelle de Lovecraft : en ressentant des êtres noirs se terrer partout, prêt à les décapiter dans une orgie de violence que le monde, pour le coup, effectivement vivait. Sentant la fin arrivée à mesure que sa démence le rendait incapable de revenir à une once de réalité, il sauta un pas. Entre les murs moisis et les courants d'air mortels d'une vieille bicoque, il massacra la famille avec un couteau de cuisine. Sans expliquer en détail, il coupa la gorge de la mère par surprise pendant son sommeil. Il voulait en finir vite. Pareil pour l'aînée. Sans minimiser le drame ici décrit, le plus important pour l'histoire d'Alice concerne elle et son petit-frère. Voyez-vous, il faisait nuit et la pluie tombait comme si toutes les victimes du génocide avaient décidées de pleurer en choeur. Tourmentée par des cauchemars, lui rendant visite chaque soir comme d'infatigables lutins cruels, Alice déambulait à l'extérieur de la chambre commune en tentant d'oublier ce à quoi elle rêvait. Elle retourna à sa chambre, ouvrit lentement la porte. Le grincement sourd résonnait telle une macabre mélodie alors qu'elle constatait la vie s'échapper de sa mère et de sa soeur. Seul son petit-frère respirait parmi les sains d'esprit. Le fou marmonnait des psaumes obscures alors que l'enfant de quatre ans ouvrait à peine ses petits yeux.  Alice savait que si elle entrait, elle serait repérée et qu'elle risquait de mourir à son tour. Elle voulait prendre son petit-frère et courir, loin, tellement loin que rien au monde ne pourrait la retrouver. Elle comprenait qu'elle pourrait le sauver mais que pour cela, il faudrait rouler les dés du destin. Mais même avec son intelligence d'enfant elle comprenait que le jeu est toujours truqué, que ce soit par un casino ou par une entité aussi transcendante que le hasard. Et elle voulait vivre. Elle détourna son regard de la chambre et courra loin, très loin. Elle claqua la porte de sortie et s'enfonça dans les bosquets. Elle se répétait sans cesse que ce n'était qu'un cauchemars ; un cauchemars très réaliste... Ses pieds se couvraient d'une boue immonde alors que ses cheveux épais et mouillée couvrait à moitié sa vue déjà compromise par la nuit d'une noirceur infinie. Au loin, une silhouette maudite parmis les maudits se tenait, immobile et murmurant des paroles apocalyptiques. Éventuellement, le grand-père se suicidera au sein de la maison où il a orchestré son massacre. Alice se retrouvait seule, orpheline mais encore libre, si on omet le poids de la culbabilité qui viendra la hanter...

J'étais seule. Je dois ma survie à des gens qui ont accepté de m'héberger. Je ne savais pas quoi leur dire : je ne pouvais pas prononcer les mots permettant de décrire la nuit que j'avais vécue. Je voulais leur dire qu'ils étaient tous morts de la peste mais ils se seraient méfiés de moi. Finalement, quelques hommes ont fouillé la maison pour constater les choses, ce qui n'a pas fait trop de bruit étant donné la mort ambiante. Au départ j'errais dans les rues comme la plupart des enfants, faisant gaffe de ne pas s'approcher des infectés bien que je comprennais leur solitude, à ma manière. Il y avait les enfants du quartier certes, mais... c'est difficile à dire mais je ne voulais pas m'attacher à eux car je craignais qu'ils meurent aussitôt. Par la suite, mes hébergeurs m'ont forcé à travailler car je... je ne faisais rien faire pour eux. Mais je venais de vivre quelque chose de... bref vous comprenez. Mais au bout d'un moment l'excuse ne suffisait plus car tout le monde vivait une tragédie quotidienne. Je nettoyais donc régulièrement la maison avec de vieux chiffons qui prenaient des couleurs inquiétantes. Dans mon coin, il était répandu que la propreté aidait à se protéger de la peste. Si c'est vrai ou non, je n'en sais rien mais dans tous les cas je devais frotter à longueur de journée, avec les moyens du bord, pour gagner un maigre pain. Lorsqu'ils sont morts à leur tour, j'ai cherché un nouvel endroit où vivre, et ainsi de suite. Avec le temps, les ressources se faisaient rares...

Elle refuse d'admettre que les sorciers ont sauvé sa vie. Pire, en apprenant qu'on lui donnerait à manger et un toit chaud, elle se sentait presque ravie. Sa situation devenait si désespérée et les ressources si rares qu'elle n'aurait pas survécu bien longtemps sans qu'on la mette en esclavage. L'hypothermie la guettait, remuait sa queue de félin et attendait qu'une nuit d'hiver idéal pour l'achever. Comme quoi, même au sein des destins les plus tragiques peut-on trouver des points positifs.

La réaction d'Alice à la brisure du secret magique balançait rapidement d'un extrême à l'autre. D'abord, elle croyait en eux comme des sauveurs (normal) et l'esclavage la choquait très peu car elle se démenait déjà avant pour gagner moins de pain. Qu'elle devienne domestique allait presque de soi : elle savait nettoyer, se tenir et se laissait berner par la propagande. Par ailleurs, voici une anecdote croustillante : alors qu'elle attendait encore au camps avant qu'on l'assigne domestique, elle a dénoncé une femme un peu trop révoltée, croyant bien faire et naïve comme tout. Éventuellement, en grandissant, cet épisode rejoindra sa longue liste des remords.

Avec le temps, elle a compris ce qui se tramait avec ces histoires de sorcier et de travaux forcés (enfin). En discutant avec les autres moldus, elle prenait conscience ni plus ni moins de la destruction de la civilisation humaine. Et la rage gonflait. Elle réalisait tout ce qu'elle a perdu – tout ce que l'humanité a perdu – et sa vie perdit tout son sens. Elle pensait à se suicider, fatigué de la vie d'esclave et de ce monde déchu. Pourtant, au fond, elle craint trop la mort pour se l'offrir. Par conséquent, elle continuait à travailler, encore et toujours pour des familles snobs qui, si ça se trouve, ont directement participé au massacre de ses proches et de son peuple. Naturellement se glissait l'idée qu'elle pourrait réparer ses erreurs et laver son sentiment de culpabilité permanent en aidant à sauver l'humanité. Ainsi, lors de la création de la Nouvelle Inquisition, elle se joint à eux par un jeu de bouche-à-oreille. Mais Alice, malgré sa haine presque physique pour les sorciers, a peur. Elle craint la magie et se laisse impressionner par la propagande, ce qui la remet en question à chaque fois qu'elle sert la Nouvelle Inquisition. Pourtant, la passion révolutionnaire existe bel et bien en elle, ce qui fissure l'esprit d'Alice en deux. Une voix lui ordonne d'être raisonnable et d'accepter sa nouvelle vie, d'autant qu'elle est la plus viable. Une autre lui murmure que l'heure de la vengeance a sonnée et qu'il faudra cesser de fuir.

Depuis l'accident de Tinworth, elle se prend à rêver d'une humanité libérée, ce qui lui confère un peu plus de foi en la Nouvelle Inquisition, donc une activité plus importante. Elle partage l'enthousiasme général de la rébellion. Elle a peu participé, puisqu'elle accompagnait sa maîtresse (elle appartient aux Kirke). Pareil pour Tintagel, les mines et la place de l'Ascension : elle a offert une participation minime ou absente mais se voit inspirer par ses actes de bravoure de la Nouvelle Inquisition.

L'humanité ne mourra jamais. Tout a joué et joue contre nous mais nous sommes les véritables rois et reines de la Terre. L'humanité doit tuer les sorciers de sa main vengeuse car elle ne peut pas vivre tant que les sorciers survivent. Je veux venger ma famille, mes amis, mon peuple. Je veux me venger et... revoir un jour le monde de mon enfance. Pour cela, je suis prête à offrir mon allégeance à la Nouvelle Inquisition... Je ferai de mon mieux...
Gérontophile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t129-salome-yaxley
Messages : 277
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Alice Englert
Crédits : Alaska

Double compte : Sam Jones

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang pur
Statut : Fiancée à Murphy O'Ryan
Métier : Employée à la commission de la Trahison, chanteuse du vendredi
Baguette : 27,2 centimètres, bois de charme et crin de licorne
Epouvantard : Elle-même, gorge arrachée, cordes vocales pendantes, mutisme forcé et irrémédiable
Dialogue : mediumpurple
unraveled
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Sam 8 Juil - 22:50
Oh, une autre Québécoise On est une gang, maintenant (oui, à trois) !
Bienvenue ici, Alice, amuse-toi bien sur FDD I love you
Altèrophile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 284
Date d'inscription : 12/09/2016
Célébrité : Tahar Rahim
Crédits : My self !

Double compte : Mathilda Lovewell

Age : 33 ans
Sang : Basique 4
Statut : Foutu : marié et père de famille
Métier : Employé au ministère
Baguette : Bois d'érable et crin de licorne
Epouvantard : Sa fille, malheureuse, coincée dans le monde Sang-Purs
Dialogue : #52726E

Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Sam 8 Juil - 22:51
Bienvenue sur FDD et bienvenue chez nous !

Une NI dans ma maison ! J'ai déjà pleiiiiiiin d'idées !! Je pense que je vais te mpotter rapidement héhéhé
Future fugitive
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 197
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : Mari-Jane

Double compte : Aveline Kirke

Age : 31 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Sam 8 Juil - 22:57
OhhH! mais tu écris vachement bien dis donc!

Et en plus, tu es québécoise!

Bienvenue à toi chère compatriote! o/
Tepu à Mangemort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t135-vivienne-mckay-bitch-pl
Messages : 668
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Winona Ryder
Crédits : moi-même

Double compte : Isaïe Saab

Age : 46 ans
Sang : pur
Statut : mariée à Amadeus McKay
Métier : rentière
Dialogue : palegreen
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Dim 9 Juil - 2:03
C'est le défilé des québécoises, ça y est

Bienvenue par ici chère moldue ! Tu ne perds pas de temps en plus, c'est génial ça : ta fiche est déjà finie il me semble, nope ? N'oublie pas de le préciser dans le titre du sujet lorsque tu sera prête à ce qu'on passe à la validation Wink

Contente de t'accueillir parmi nous en tout cas !
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 08/07/2017
Célébrité : Freya Mavor
Crédits : Cristaline

Age : 22 ans
Sang : Moldu
Métier : Domestique
Dialogue : #ffcc99 - Orange clair
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Dim 9 Juil - 2:26
L'escouade Poutine est au rendez-vous
Et Vivienne : oui, ma fiche est terminée o/ j'ajoute quelques trucs sur la famille Kirke et c'est fini o/
Merci pour l'accueil
Un papa une maman !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 82
Date d'inscription : 08/02/2017
Célébrité : Alexa Chung
Crédits : nonapbf

Age : 33 ans
Sang : Basique, rang 2
Statut : Célibataire - jamais connu les bras de qui que ce soit
Métier : Fugitive
Baguette : Bois d'aubépine ; pas toujours simple à manipuler. Plutôt rigide, vingt-six centimètres. Larme de licorne.
Epouvantard : L'enfermement
Dialogue : 3366cc
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Dim 9 Juil - 9:23
Bienvenue jolie petite moldue, amuse-toi bien chez nous
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 654
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Arse

Double compte : Saïmen Lagides

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Dim 9 Juil - 9:35
Omagad t'as choisi les Kirke ma pauvre (enfin surtout pour Aveline, hein )

Bienvenue chez nous ! Amuse toi bien et bonne rédaction Smile
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 08/07/2017
Célébrité : Freya Mavor
Crédits : Cristaline

Age : 22 ans
Sang : Moldu
Métier : Domestique
Dialogue : #ffcc99 - Orange clair
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Dim 9 Juil - 10:51
Merci merci ! o/
J'ai terminé ma fiche d'ailleurs
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t326-silja-e-toivonen#2786
Messages : 139
Date d'inscription : 21/09/2016
Célébrité : Allie Gonino
Crédits : no.where

Age : 23 yo.
Sang : basique #1
Statut : célibataire
Métier : barmaid
Baguette : 24,5 cm, épicéa, cheveu de vélane
Epouvantard : Le corps inerte de sa mère.
Dialogue : #66ccff

Finlandaise sous fausse identité; Barmaid pour vous servir au Chaudron Baveur; Phénix à la recherche de son paternel... PERKELE.
En ligne
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Dim 9 Juil - 11:21
Bienvenue sur FDD
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 84
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Arsy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Dim 9 Juil - 11:21
BIENVENU !!!^(comment ça j'suis à la bourre ? pas vrai ! ) au plaisir de rp avec toi !
La catin de Kark
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t169-scylla-kark
Messages : 965
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Holland Roden
Crédits : Class Whore ¤ neondemon

Double compte : Lizzie O'Meara

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang-pur
Statut : Fiancée à Saïmen Lagides
Métier : Dresseuse de Fauves & acrobate-funambule pour le Cirque Sorcier bien connu, le Chimeria Horror Show
Baguette : Bois d'aubépine, poil de Kitsune, 18,2 cm & légèrement courbe
Epouvantard : Le visage de son frère ravagé par les stigmates de l'abus de Magie Noire
Dialogue : [color=#ff6699]

Possède le don du Chuchoteur ♠ Jeune fille de bonne famille le jour, artiste grandiloquente le soir ♠ Son nom de scène est le Cygne Pâle ♠ A une relation fusionnelle avec son frère jumeau, Hélios ♠ A tué une fois, alors que la situation ne l'exigeait pas particulièrement et en a retiré un plaisir sadique qu'elle ne se pardonne pas
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Dim 9 Juil - 12:43
Bienvenue par ici jeune moldue

Je ne te dis pas bon courage pour ta fichette, étant donné qu'elle est finie, donc je vais juste te souhaiter une bonne validation

_________________

 
You only know what I want you to. I know everything you don't want me to. Your mouth is poison, your mouth is wine. You think your dreams are the same as mine. I don't have a choice but I still choose you. © Poison&Wine


ϟ ex tenebris lux ϟ La mifa !:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1238
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Dim 9 Juil - 12:52
Félicitations, te voici validé(e).


Ta fiche était vraiment agréable à lire (attention cependant aux conjugaisons de verbe comme "courir" ou "mourir" xD) Les nuances que tu apportes autant au contexte qu'à ton personnage le rendent d'autant plus intéressant et on a hâte de voir ce que ça va donner en jeu

Tu rejoins la Nouvelle Inquisition.

Nous t’invitons à créer ta fiche de liens pour que nos petits camarades puissent nouer des relations avec le tien, ainsi qu’à ouvrir tes chroniques où tu pourras regrouper tous tes RP et écrire des informations annexes sur ton personnage. N'hésite pas à faire un tour du côté des petites annonces pour voir si un poulpe ne chercherait pas des partenaires rp !

Pour explorer l'univers plus en profondeur, tu peux aller te perdre sur le Wikia de Filet du Diable. Et si tu as des envies particulières ou des questions, le bureau des doléances t'est ouvert, ainsi que SOS Parrainage !

BON JEU SUR FILET DU DIABLE !

L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t930-kiara-callaghan
Messages : 136
Date d'inscription : 20/05/2017
Célébrité : Mélanie Bernier
Crédits : moony

Double compte : Arsenia Sabordage

Age : 23 ans
Sang : Basique de rang 3
Statut : Célibataire
Métier : Employée à la commission d'examen des créatures dangereuses
Epouvantard : Un serpent de feu : ça brûle, ça mord, ça étouffe...
Dialogue : seagreen

Fille d'Eireann Callaghan, célèbre fugitive décédée – L'espagnol est sa langue maternelle mais elle parle anglais avec un accent mi-irlandais, mi-britannique – A une cicatrice derrière l'oreille droite – Elle a horreur de la bièraubeurre
Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Dim 9 Juil - 13:07
Bienvenue parmi nous et bravo pour la validation

_________________
Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 514
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : eriam ♥

Age : vingt-trois ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, Bois de Noisetier, Ecaille de Dragon, Légèrement Flexible & Droite
Epouvantard : connaître la même déchéance que son ancienne famille
Dialogue : #836096

Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Mar 11 Juil - 11:34
bienvenue petite moldue
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 654
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Arse

Double compte : Saïmen Lagides

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Alice Charley - Viva la Revolución... ¿O No? - Terminé
ce message a été posté Sam 15 Juil - 16:19
Bienvenue et fait bien ton trou Wink
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées