AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens faire ta diva avec le scénario d'Elizabeth Carrow, Sofia Schmidt ! Cool
Des scénarios en folie
Incarne une badass mum avec le scénario de Hermès Travers, Kate Travers !
Des scénarios en folie
Enflamme les estrades de duel avec le scénario de Scylla Lagides, Hélios Kark !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ Come Together ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Come Together
ce message a été posté Mar 1 Aoû - 7:38

31 juillet 2046

Un mois plus tôt, en rentrant de la place de l'Ascension et après avoir laissé Silja, plusieurs heures après leur retour, c'était Fergus qui l'avait rejointe. Le Moldu avait été chargé de surveiller la pépinière, de s'assurer que Jeremiah bosse, offrir une couverture à Adara et aussi de veiller sur Lars. Lorsqu'il s'était approché d'elle avec un air affligé, elle avait d'abord cru que c'était à cause de son état. Elle avait réagit avec un sourire désabusé.
" C'est pas si grave. Je me suis juste luxé le poignet, cette fois... Je ne sais juste pas ce que je vais faire de... "
" Adara, il s'est passé quelque chose... " l'avait-il interrompu.
" Quoi ? " Le ton, l'air abattu, l'hésitation... Elle avait aussitôt pressenti ce que Fergus confirma :
" Lars... Il s'est volatilisé... J'étais avec Jeremiah... Lars est allé sur la place... "
" Non... " Fergus n'avait pas besoin de finir sa phrase. Elle n'avait pas besoin de savoir le détail de ce qui avait provoqué la mort de son père. Un sortilège perdu, un débris des statues, le mouvement de foule... Peu importait... Son père était mort...

Depuis ce jour, avec les funérailles - sous le regard satisfait des Avery qui n'auraient manqué l'occasion pour rien au monde, au grand déplaisir d'Adara - puis le retour d'Eclipse pour les vacances, elle n'avait pas eu vraiment l'occasion de parler avec Fergus de tout ca, et n'en avait d'ailleurs pas envie. Elle limitait leurs échanges au travail uniquement, et leurs échanges s'étaient nettement refroidis. Elle tenait Fergus pour responsable de la mort de Lars, sans l'avoir vraiment formulé. Mais en cette date hautement symbolique pour les Phénix - la naissance de Potter - Fergus, la groupie de l'Ordre, avait décidé que c'était le bon moment pour aborder un sujet qui lui tenait à coeur et donc de rompre la banquise. Il avait guetté, s'assurant qu'aucune oreille indiscrète ne trainait à proximité.
" Adara... " Sans répondre, Adara lui décocha un regard aigu pas spécialement amical. Mais il en fallait plus pour démonter Fergus, qui poursuivit.
" Je connais quelqu'un... Qu'il faut que tu rencontres... Et peut être la présenter... A nos amis ? " Nouveau regard noir.
" Tu crois que ca se fait comme ca ?! J'ai pas eu vraiment le choix, pour toi. Mais ca veut pas dire que je vais accepter toute ta bande de pouilleux ! " Une part d'elle regretta aussitôt ses paroles en pensant à Tadhg et Adem - elle n'avait pas revu ce dernier depuis le retour de la place de l'Ascension et se surprit à se demander comment il allait. Mais elle n'avait pas non plus envie de faire plaisir à Fergus.
" S'il te plait... Je te jure que tu ne le regretteras pas... "
Adara le considéra d'un air critique et évalua la situation. Qui était sa petite copine ? Elle observa attentivement Fergus et cru déceler une ferveur inaccoutumée dans le regard de son Moldu. Qu'est ce que ca cachait ? Qu'est-ce qui l'unissait à cette personne ? Elle sourit intérieurement, amusée à l'idée que Fergus puisse s'être amouraché de qui que ce soit.
Mais elle s'inquieta dès lors d'autre chose : qu'avait-il raconté à son béguin ? Quels secrets avait-il dévoilé ? Il fallait qu'elle évalue les dégats, pour que l'Ordre puisse les juguler au besoin.
" Ok. Après-demain soir, et pas ici. Trouve un endroit discret. "

Le soir dit, Adara rejoignit Fergus et sa camarade au lieu dit. Elle avait libéré le Moldu après la fermeture, comme à son habitude, lui permettant de se rendre au lieu de loisirs pour Moldus. La clandestinité était en danger quand on changeait ses habitudes : c'était forcément suspect. Comment Fergus avait trainé son amie jusque là, elle l'ignorait. Restait à savoir ce qu'il allait se passer maintenant.
" C'est elle ? " Pas de bonjour, ni rien. Adara était en deuil, et conspirait avec celui qu'elle tenait responsable de la mort de son père. Difficile d'être aimable dans ces conditions.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Re: Come Together
ce message a été posté Mar 1 Aoû - 9:24
Je laissais ma veste sur le tas de mes vêtements et m'étirais longuement.J'avais ma soirée ! Et Fergus m'attendait sûrement au lieu de rencontre des moldus. J'esquissais un petit pas de danse ravie de revoir mon ami. Après tout c'était tout ce que nous étions non ? Uniquement de très bon amis, et pas plus. De toute manière il avait huit ans de plus que moi à part une gamine que pouvait-il voir en moi ? Je repoussai en arrière ma tignasse avant de la tresser habilement. Voilà un an que je connaissais Fergus et j'avais accepté de lui offrir ma confiance, et je pensais que c'était réciproque. Ensemble dans des endroits calmes, loin du bruit et de l'agitation, il m'avait parlé du monde avant l’Apocalypse, et ses espoirs concernant un monde plus juste. Je l'avais écouté et lui avais parlé moi aussi de ce que je voulais. Qu'on retourne au monde d'avant en quelque sorte, de nouveau l'égalité entre sorciers et moldus. Pour moi, ce n'était qu'une questions d'éducations, comment des enfants ayant reçu l'éducation de Sang Pur pouvaient sortir seul de ce moule solide ? C'était extrêmement dur, et beaucoup n'avait pas la force. Et … La nouvelle inquisition. Je savais ce qu'étais l'inquisition et refaire de joyeux bûchés … Il y avait des bonnes et des mauvaises personnes dans les deux camps.

Je finis d'attacher mes cheveux et je sortis. Il faisait bon ce soir ! Je me rendis avec d'autres moldus à notre endroits. Je regardais avec attention. Il n'y avait pas l'autre tarée de Math. Tant mieux ! Je sursautais quand une main m'agrippa le poignet et me tira. Je ne criai pas mais préparais au cas où un coup de pied qui n'eut pas lieux d'être. C'était Fergus qui se moqua gentiment de moi parce que j'étais dure à trouver. J'éclatais de rire, il dépassait tout le monde ou presque d'une tête et il était repérable. Il me tira gentiment sur la natte mais je notais son regard et sa mine fatiguée. Il refusa cependant de répondre à mes questions et préféra m'entraîner un peu au calme pour discuter à voix très basse en regardant un peu le ciel. Il finit par se lever après un moment et me reprit le poignet qu'il avait lâché

« Viens, il faut que je te présente quelqu'un. »

Hein ? Que … Quoi ?! Il ne me laissa pas le temps de discuter et me tira derrière lui. Oh ! Tu te Calme Fergus ! Tu as beau être mon meilleur ami, tu ne me traîne pas comme n paquet de linge sale ! Je me tortillai et tirai hors de la poigne d'ours de mon ami mon petit poignet d'oiseau et je me campais bien droite et réclamais des explications. Il était nerveux et après avoir regardé autour de lui me demanda si j'étais toujours partisane pour l'égalité. Je lui répondis qu'évidement et il me supplia en employant mon surnom de « Mil » de le suivre et qu'il y avait quelqu'un qui pourrait m'aider. Et lui ? Il eut un drôle de sourire et me jura que tout aller bien se passer. S'il me faisait le coup de me faire m'enfuir en se sacrifiant … je le ressuscité et je le tuais moi même ! Foi de Joy. Je ne le laissais pas reprendre mon poignet et me contentais de le suivre jusqu'à un bâtiment en construction.

Je fixais la femme qui avait une tête d'enterrement … « C'est elle » ? Comment ça c'est moi ? Fergus ? Tu m'aurais quand même pas fait un coup fourré là ?! C'est qui cette femme ? Niveau rencontre entre elle et Math j'étais servie au niveau de l'amabilité : zéro pointé vous redoublez toutes les deux ! Je sentis la grande main de Fergus se poser sur mon épaule.

« Oui Adara, je te présente Joy. Mil, voici Adara. »

… D'accord c'était sa maîtresse … Attendez quoi ?! C'était elle qui pourrait m'aider à tenter quelque chose pour les moldus ? Je regardais Fergus en fronçant les sourcils il me fit un petit sourire encourageant et je reportais mon attention sur Adara. D'accord … il y avait quoi comme solution là ? Le Nouvel Ordre du Phénix ? Je savais que Fergus les adorait, mais sa maîtresse en faisait partie ? Au vus des derniers événements … Sa tête était plus que logique. Je hochais la tête avant de m'incliner prudemment face à Adara. Comment faire là ? Dire que Fergus m'avait parlé d'elle ? Il me tenait bien souvent au courant des actions, qui paraissaient dans les journaux des Phénix, en me donnant des détails et des explications comme il le pouvait mais … Je me massais les tempes avant de foudroyer Fergus qui me sourit. Bon et bien puisqu'on en était là …

« C'est un honneur de vous rencontrer madame Adara, Fergus m'a dit beaucoup de bien de vous. »

Ce qui était vrai. Il ne m'avait pas dit que lui et elle étaient sûrement des phénix. Ce qui était logique, ce n'était pas une informations que l'on criait sur les toits. Je baissais légèrement le menton avant de fixer droit dans les yeux Adara. Je ne l croyais pas méchantes, juste … fatiguée et triste. Je me rappelais soudain : son père était mort. J'avais entendue d'autre domestiques en parler au manoir. Effectivement c'était une bonne raison pour ne pas être en forme. Je ne dirais rien à ce sujet là, pas sûre que c'était une chose à aborder.
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Come Together
ce message a été posté Mer 2 Aoû - 21:05
Evidemment, ca pouvait paraitre étrange : un esclave qui faisait confiance à sa propriétaire pour le sauver de sa condition d'asservissement. Ce n'était pas par conviction qu'Adara avait acheté Fergus - et Jeremiah. Elle avait juste eu besoin de main d'oeuvre à bas prix, et ca faisait partie de la culture sorcière actuelle. Même après avoir rejoint l'Ordre, ce n'était pas pour sauver les Moldus qu'elle s'était engagée. Mais nous étions un an plus tard, et  force de fréquenter certains Moldus, ils commençaient à devenir la raison pour laquelle elle combattait - ca plus le fait que le "traitre" gravé sur son avant bras l'obligeait à faire montre d'enthousiasme.
Quoi qu'il en soit, l'incongru de la situation n'échappait pas à Adara, de même que le regard surpris de Joy Mil lança à Fergus.

Impassible, Adara regarda Joy s'incliner légèrement, l'air de craindre... Quoi ? Qu'Adara la dolorise derechef ? Evidemment, Adara la jugeait, la jaugeait, et le ferait tout le long de l'entretien. Elle tenait prête aussi sa baguette : au moindre doute, Joy Mil subirait un "Oubliette" bien senti.

Mais lorsqu'elle ouvrit la bouche pour la saluer, ce fut au tour d'Adara de jeter un coup d'oeil dubitatif à Fergus. Madame ? Sérieusement, il lui a raconté quoi ? Même Jeremiah ne lui parle pas comme ca...

" Juste Adara, ca ira, Joy Mil. Est-ce que tu sais pourquoi tu es là ? "
" Oui, je lui ai dit... "
" Stop. "
" Mais elle... "
" Non. Je sais ce en quoi tu crois, ce que toi tu veux. Mais c'est de elle dont il est question. C'est elle que je veux entendre. "

Fergus dut bien se résoudre à se taire, mais il se rapprocha de Joy comment pour la protéger, ou en tout cas, lui apporter son soutient moral. Nouveau regard dubitatif d'Adara. C'était quoi, leur histoire, à tous les deux ? Adara se nota intérieurement de suivre ca. Mais en attendant, elle devait évaluer la jeune femme devant elle. Si Fergus voulait qu'elle rejoigne l'Ordre, il allait falloir être sure que sa motivation était bonne.

" Vas y, je t'écoute... "
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Re: Come Together
ce message a été posté Jeu 3 Aoû - 0:00
Joy Mil ? Euh … Elle était pas au courant que Mil était mon surnom ? Je coulais de nouveau un regard vers Fergus qui avait l'air de plus en plus tendu. Je doutais qu'il m'avait amené ici pour que je me fasse tuer. À moins qu'il ait affreusement besoin de mon délicieux sang O négatif, mais quand même ! Bien donc Madame Juste-Adara, venait légèrement d'engueuler Fergus devant moi, je levais les yeux au ciel et foudroyais de nouveau Fergus du regard. Le pauvre, il se faisait canarder des deux côtés. Dîtes … si je dérange les deux là, je peux partir vous savez ? Ah non ? C'était à moi qu'on parlait ? J'eus un mince sourire.

Bon, Juste-Adara voulait savoir si je savais ce que je faisais là ? Répondre « J'en sais rien Fergus m'a rainé plus ou moins sans mon consentement » n'était évidement pas du tout la bonne réponse. Ou alors si je voulais simplement me prendre un sort en pleine poire c'était ce que je devais faire. Pour une fois qu'on me demandait mon avis ! Sauf si on se souvenait la fois avec Monsieur Henry mais c'était sur une question « triviale » à savoir l'amour. Avec un grand A. Mais bon, c'était moins important que la liberté avec un grand L. Donc, est-ce que je savais ce que je venais faire ici ? Techniquement, je n'en savais pas réellement grand-chose. Je sentis Fergus se placer derrière moi. Le connaissant il devait avoir envie de poser de nouveau une main protectrice sur mon épaule.

Techniquement donc, je ne savais pas du tout ce que je foutais ici. Fergus m'avait traîné ici, plus au propre qu'au figuré monsieur avait la force d'un ours quand il le voulait. Il m'avait simplement dit qu'il y avait quelqu'un qui pourrait m'aider dans mes idées pour retrouver l'égalité. Dans d'autres mots, et vu de ce que je venais de voir : « Joy, ramène toi j'te présente à un phénix. » . J'allais devoir quand même avoir besoin de discuter un peu avec Fergus. Et sérieusement. Je coulais de nouveau un regard quelque peu furieux vers mon ami avant de reporter mon attention sur la sorcière.

« Et bien … Fergus m'a simplement parlé de quelqu'un qui semblait être assez proches de nos idées et de nos discussions rapports à nos désirs d'égalité. Mais … En décodant, je suppose que vous êtes une phénix, et du coup Fergus également, et que Fergus veut me faire rentrer chez les phénix. Mais qu'il souhaite votre approbation avant. Donc, j'imagine être ici pour passer des teste ? »

Je me retiens de croiser les bras sur ma poitrine et regardais la sorcières droit dans les yeux en analysant mentalement ma réponse. Comme d'habitude, j'avais parlé d'une voix calme sans qu'elle ne paraisse pédante, empreinte d'une touche d'hésitation, le respect était là, mais ce que je pensais également. J’espérais que cela avait été un juste équilibre. Est-ce que mes mots avaient touché juste et avait plut à Adara. Puisque c'était à elle que je devais quelque part plaire. J'eus brusquement l'image du marché au moldu, ce moment où la vie te jouait un coup de prostitué et où tu devais te vendre pour vivre. Je me mordis les joues pour ne pas rire ou changer d'expression.
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Come Together
ce message a été posté Sam 5 Aoû - 21:21
Plus tard, peut être, il viendrait à l'idée d'Adara de plaindre Fergus. Le pauvre était coincé entre deux feux, alors qu'il voulait surement bien faire. A y bien réfléchir, le Moldu pouvait être rangé dans la case "idéaliste", ce qui n'était pas la meilleure des positions quand on était soi-même un esclave soumis au bon vouloir de ses propriétaires. Adara supposait qu'il s'estimait heureux de ne pas être tombé dans une de ces familles de Sang-Pur qui maltraitaient leurs Moldus. Bon certaines usaient des sévices corporels contre les Moldus rétifs, cela se justifiait aisément - quand on considérait les Moldus comme du bétail. Mais beaucoup prenaient plaisir à les torturer. Adara aurait parié qu'Adem, par exemple, n'appartenait pas à une famille des plus bienveillantes, au vu des quelques échanges qu'ils avaient pu avoir sur le sujet. Elle se prit d'ailleurs à espérer qu'il ne subissait pas trop le contre-coup de leur attaque de la place de l'Ascension : elle avait lu dans la Gazette que toute suspicion d'alliance avec ce "nouveau" groupe dissident, la Nouvelle Inquisition, devait être sévèrement sanctionnée. Adara ne doutait pas que des sorciers prenaient cette recommandation au pied de la lettre, voire anticipaient... Oui, elle s'inquiétait pour Adem. Et Tadhg aussi, d'ailleurs... Beaucoup pour Adem, mais quand même...

Mais ce n'était pas le sujet ! Le sujet, c'était de savoir ce que voulait réellement la gamine devant elle, et si elle était prête à en payer le prix. Adara en savait quelque chose : ce prix était marqué sur son bras. Les médicomages de l'Ordre avaient tenté d'estompé le cadeau de Kark, mais en vain. Le Ministre n'avait pas lésiné sur les moyens, évidemment.
Pourtant, pour traumatisant que ce fut, elle savait qu'elle pouvait s'estimer heureuse : nombre étaient rentré autrement plus blessés, sans parler de ceux qui y avaient laissé la vie. Comme son père... Il ne s'était pas battu - pas cette fois - mais il était quand même mort sur la place...
La jeune femme devant elle était-elle consciente de cela ?

" Dans un premier temps, soit tu es tres perspicace, soit Fergus a beaucoup trop parlé... Soit les deux... " Nouveau regard aigu au Moldu.
" Je ne lui ai rien raconté ! "
" Je te crois Fergus... Le probleme, c'est que tu as un peu trop tendance à croire que tout le monde est comme toi, malheureusement... " Le jeune homme eut une grimace penaude. Il avait beau le savoir, il avait du mal à se montrer méfiant.

Adara revint à Joy.
" En tout cas, si ton intention est réellement de rejoindre l'Ordre, J'ai besoin de savoir ce que tu veux réellement... Et ce que tu es prête à faire pour l'obtenir... Tu l'as vu place de l'Ascension : nous avons passé le temps des discours et des belles intentions. Aujourd'hui, on se bat. Alors pourquoi on te laisserait nous rejoindre ? Te faire confiance ? "

Elle croisa les bras. Ce faisant, sa manche remonta légèrement, dévoilant le "-re" de sa cicatrice, encore rouge et légèrement gonflée.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Re: Come Together
ce message a été posté Sam 5 Aoû - 22:51
Ah ! J'avais eu le droit à un compliment. Pour une fois. On ne m'avait pas pour l'instant critiqué, c’était même plutôt Fergus qui en prenait pour son grade. Je me notais de le plaindre un jour quand j'aurais le temps, quand il n'y aurait pas des gens dans des situations pires que lui. Je restais immobile mon regard rivé toujours sur la sorcière. Fergus n'avait rien dit, mais il s'assura lui même de le dire. Je préférais penser que j'étais perspicace plutôt que c'était Fergus qui m'avait trop guidé, même si c'était sûrement plus lui qui m'avait guidé que moi qui avait réfléchis.

Je hochais lentement la tête en parcourant de nouveau du regard la sorcière en face de moi. Des lettres étaient gravé sur son bras. Elle avait participé à l'attaque de la place de l'Ascension. Je crois que je faisais bien pâle figure à côté. Elle avait raison, on mourrait pour la liberté, on se battait pour elle … J'avais lu dans un livre que les Français n'avaient jamais été aussi libre que sous l'Occupation. Qui avait dit ça ? Je ne parvenais pas à me souvenir. Mais, il était expliqué, que ces gens avaient fait des choix en prenant tout les paramètres en compte et en leur âme et conscience. Ils avaient choisit de ne pas rester passif. Et que ça c'était la liberté : Assumer des choix. Et aujourd'hui c'était ce que je voulais faire, assumer le fait que je voulais être libre, pouvoir arriver en retard, m'asseoir dans un parc toute une journée avec un livre à la main, pouvoir prendre le temps de m'émerveiller quelques secondes, et simplement, ne plus avoir à craindre la mort ou la douleur pour rien, pouvoir être de mauvaise fumeur et le hurler au monde. Et je crois que c'était le souhait de beaucoup : sentir juste le vent sur son visage, respirer un air froid à pleins poumon, et pouvoir juste sourire et lever la tête.

Alors maintenant … Pourquoi me faire confiance. Quelque part c'était simple … Je n'avais plus rien à perdre, si ce n'est ma vie, mais qu'était ma vie face à la liberté. Si je mourrais pour la liberté, et que cela profitait à d'autres quelle importance avait ma vie ? Toute les vies se valaient, alors si je pouvais offrir la mienne pour que d'autres savourent à ma place la caresse de liberté d'un rayon de soleil. Quand on a plus rien à perdre si ce n'est sa vie, et encore, pour une cause si importante qu'était la liberté … mais je ne voulais pas de cette liberté égoïste, je voulais aussi l'égalité. Ma mère m'en avait parlé avant qu'on m'arrache à elle, de sorciers bons qui l'avaient aidé. Dans tous les camps il y avait du bon et du mauvais. Que pouvais-je apporter à l'Ordre ? J'étais une des esclaves favori de Henry Avery, je pouvais lire par dessus son épaule, écouter , voler des médicaments des plantes. Qui se méfierait de Joy, la plus discrète et la plus effacée des esclaves, au sourire facile, et à la simple passion de la lecture et de la solitude ? Personne. Je fis un simple sourire avant de répondre.

« Je veux obtenir la liberté et l'égalité, et pour cela je suis prête à donner ma vie et à souffrir pour l'obtenir. Je n'ai jamais connus autre chose que cette situation, je n'ai pas vécu l’Apocalypse, j'étais bien trop jeune. Mais, même en ayant vécu toujours dans cette situation, j'ai vite compris qu'elle n'était pas normal. Je ne suis pas en colère contre tout les sorciers. De chaque côté, moldu et sorciers certains sont meilleurs que d'autres et d'autres d'infâmes personnages. Mais … Nous ne devons pas tout mélanger. Pourquoi devriez-vous me faire confiance ? Je n'ai aucune bonne raison, si ce n'est que je n'ai rien à perdre à me battre pour un rêve qui n'est pas une utopie. Qu'est ce que je pourrais apporter ? Je suis une esclave, et un de mes maîtres m'a à la bonne, je suis chez les Avery, et leur fils qui est médicomage m'aime bien. Je suis l'une des plus discrète et des plus effacer, on m'oublie. Je peux voir et entendre, et au besoin voler. Je ne peux rien apporter de plus pour l'instant. »

J'avalais ma salive la bouche sèche après mon long discours. À force de parler, j'allais avoir mal à la gorge moi … Niveau discrétion ce n'était pas le top, mais si je devais pour l'une des première fois, exposer ce qui me tenait à cœur … je ne me laisserais pas faire par une petite douleurs à la gorge.
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Come Together
ce message a été posté Ven 18 Aoû - 21:58
S'il manquait un truc aux Phénix, c'était un module de recrutement des nouveaux membres. Adara n'avait aucune idée des critères à imposer, des épreuves à faire passer... Elle ne connaissait que son propre recrutement, et il n'avait aucun point de comparaison : elle avait été recrutée par Victoria, qui avait combattu avec son père, et qui l'avait connue enfant. Joy était une Moldue, elle n'avait aucun lien avec les membres originaux de l'Ordre. Adara ne la connaissait pas, sa seule garantie venait de l'enthousiasme de Fergus. Fergus ayant lui-même été recruté un peu sous la contrainte - il avait entendu une conversation qu'il ne fallait pas, et avait trouvé les arguments pour qu'Adara ne lui offre pas un Oubliette dans la foulée. Fergus qui était bien trop confiant...
En y réfléchissant, Adara réalisait que le défi ne consistait pas forcément à évaluer la motivation de Joy, mais plutôt à déterminer si elle n'avait pas abusé Fergus en cachant d'autres desseins. Lesquels ? Peut être était-elle une Mangemorte... Aussi incroyable que cela puisse paraitre, il semblait que des Moldus aient embrassé la cause du Kark pour ne surtout rien changer. Ils étaient pour le moins dangereux, ces Moldus, s'ils existaient, peut être plus que n'importe quel sorcier : comment identifier un Moldu réellement heureux de sa situation d'esclave ? Bonne question...

Les bras toujours croisés, l'air toujours sévère, elle cherchait à comprendre Joy. Du moins ses motivations. Son petit discours était très mignon, mais c'était aussi une synthèse un peu trop lisse de ce qu'on pouvait attendre d'un membre de l'Ordre. En fait, ca ressemblait beaucoup aux propos de Fergus. Trop parfait, trop idéaliste. Pourtant, Joy avait dit un mot qui fit s'endormir toute prudence. Ou plutôt un nom.

" Avery ? Tu appartiens aux Avery ? Tu connais... Non, oublie... " Adara se disait que si Joy avait appartenu à la famille de Seraphine ou au père de celle-ci, la Moldue avait forcément du entendre parler des Dragenvann, surtout avec la mort de Lars. Ca avait un côté egocentrique, mais Avery - oncle de Henry - avait fait de Lars son oeuvre et n'avait pas manqué d'assister à l'enterrement. En jubilant.
Oui, si Joy appartenait aux Avery qu'Adara connaissait, elle aurait su qui étaient les Dragenvann. Cependant, l'idée d'utiliser Joy pour nuire aux Avery était séduisante.

" Quand tu parles de voler, tu penses à quoi ? " Joy avait mentionné un médicomage, Adara n'osait pas espérer.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Re: Come Together
ce message a été posté Sam 19 Aoû - 8:44
Je fixais toujours la sorcière quelque peu tendue face à sa non-réaction qui semblait mettre Fergus dans un état de stresse lui aussi. Je n'allais quand même pas me prendre un sort en pleine tête ! ... Si ? Non. De toute façon si c'était le cas je cognerais sur Fergus après. Du moins si je m'en souvenais de me faire. J'aurais presque pitié de son air gêné s'il ne me broyait pas l'épaule en même temps. Il oubliait sa force cet idiot, pour la peine je lui donnais une pichenette sur le poignet et il desserra sa prise. Je pouvais presque entendre un gémissement de soulagement de la part de mon épaule.

.... Oublier qui je que quoi ? Je haussai un sourcil surpris sans comprendre ce que voulait dire Adara. J'échangeai un regard avec Fergus qui me fit un sourire. Mais qui n'avait pas l'air plus rassuré que ça. Allons bon ... J'avais dis une connerie ou quoi ? Je repassai mentalement mon discours mais je n'y trouvais rien pouvant laisser penser que j'étais du côté des sangs purs. Je n'étais clairement pas du leur, après tout cette tarée de Rowena je ne sais plus quoi m'avait bien secoué les puces juste parce que je lui avais mal parlé avant de m'excuser à toute vitesse. Et après il y avait eut cette tarée de Math qui m'avait tordu le bras et en avait sûrement tiré du plaisir. Je vous le dis : ce monde est taré ! Bon et une autre raison de pourquoi je voulais la paix : ma mère. Je voulais retrouver ma mère. Elle m'avait juré qu'un jour on irait en Nouvelle Zélande ensemble et en riant elle avait dit qu'elle aurait du me donner en nom de famille Zélande justement. Une blague avant qu'on m'arrache à elle avec cette promesse un peu stupide mais toujours importante.

Qu'est ce que je pouvais voler chez un sorcier ... J'en sais rien moi ! Des rouleaux de papiers toilettes ! Surtout que je venais de dire qu'il était medicomage et qu'il m'avait à la bonne. Preuve : je nettoyais son bureau plus souvent que d'autre. Et puis il me semblait que le père était haut placé comme la fille Darla. Je n'en étais pas totalement sur mais je devais pouvoir le vérifier simplement. Je haussai les épaules avant de répondre.

" J'ai assez facilement accès au bureau de Henry Avery, alors ... Potions, ingrédients, papiers ... Je vais aussi dans celui de son père et s'il est dans un secteur qui est utile pour l'ordre .... J'ai aussi un ou deux amis au besoin aux cuisines s'il y a besoin de nourriture ou quoi que ce soit d'autres. La bibliothèque est ouverte aussi. Il m'arrive aussi mais c'est rare, de me rendre à l'hôpital pour Henry."

Le plus dur avait été de ne pas dire " Monsieur Henry ". J'avais été bien " élevé " et n'ayant pas connu le monde d'avant je me devais de paraître avec mes maîtres le plus docile possible. Manque de bol pour eux s'ils voulaient que je sois totalement pour eux, ma mère m'avait tant parlé de l'ancien monde et j'avais lu tout ce que je pouvais que je ne trouvais pas cette situation normal. Comment faisait déjà la chanson qu'aimait bien ma mère .... Ah oui ! " It's start by pain followed by hate ... " ce qui en soit était tout à fait juste. Il suffisait de voir les tarés de l'Inquisition, on revenait au moyen âge maintenant ? ... Comme quoi on pouvait comprendre que certains sorciers l'avaient mauvaises vu leur propos ....
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Come Together
ce message a été posté Lun 28 Aoû - 22:00
Retenant sa fébrilité, Adara guettait tout indice des liens de Joy avec la famille Avery. Plus elle serait proche de Seraphine et son père, plus Joy serait intéressante pour les fins personnelles d'Adara. Elle aurait du se sentir un peu malhonnête alors qu'elle était prête à utiliser Joy pour sa vendetta personnelle, mais elle n'avait aucun scrupule. Ils étaient en guerre, d'une part, et d'autre part, les Avery n'avaient fait aucun cadeau à sa famille. Pourquoi s'embarrasserait-elle avec des bons sentiments ? Et puis la discussion avec Arsenia Sabordage lui revint : l'honneur se trouvait dans ses actes, pas dans l'échelle des autres. Adara avait beau se sentir morveuse face à ses amis Moldus comme Tadhg ou Adem, et dans une moindre mesure, Fergus - surtout depuis qu'il avait échoué à protéger son père. Son engagement envers l'Ordre n'avait rien de noble, à l'origine, et si son opinion avait quelque peu évoluée, il n'en restait pas moins qu'elle s'était investie pour se venger des Avery.

Elle pesait donc soigneusement les arguments de Joy, et les possibilités qu'elle offrait. Elle ne situait pas bien Henry Avery dans l'arbre familial, mais après tout, c'était un Avery, n'est-ce pas ? Ce que Joy pourrait faire dans son bureau nuirait possiblement au medicomage, et donc à la famille - au moins de loin. Et si effectivement Joy arrivait à subtiliser des médicaments, l'Ordre avait tout à gagner. Oui, Joy pouvait se révéler une bonne recrue, estima Adara.

Elle vrilla un regard noir à Fergus, pour la forme. Elle aurait préféré qu'il lui en parle sérieusement avant de lui amener la jeune femme, mais le mal était fait...

" D'accord. Il faudra encore que tu passes devant les chefs, mais j'imagine qu'ils seront d'accord sur le fait que tu peux être utile... Tu as des questions ? "
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Re: Come Together
ce message a été posté Mer 30 Aoû - 11:55
Je sentis qu’Adara réfléchissait longuement. Si j’avais osé je lui aurais demandé si elle n’était pas entrain de réfléchir à la composition d’un prochain terreau. Mais je tiens ma langue et Fergus mon épaule. J’allais vraiment finir par avoir un bleu. Mais je le laissais faire, après tout sa présence avait quelque chose de particulièrement rassurant pour moi. C’était comme avoir un bon livre qu’on aimait avec soit. En un peu plus massif je vous l’accorde. Je me tendis en voyant Adara ouvrir la bouche et un soupire et soulagement s’échappa de mes lèvres. Fergus eut un grand sourire et ôta sa main de mon épaule. Des question ? Euh … Non ? Je souris et secouais la tête.

«  Je n’ai aucune question, merci de m’avoir donné de votre temps. J’attendrais donc la réponse ! Je vous remercie, mais je crois qu’il est temps pour moi de rentrer … Si je tarde trop on va me poser des questions. »

Je m’inclinais par habitude devant Adara avant de me dresser sur la pointe des pieds, qu’il était grand Fergus ! , pour déposer un baiser sur sa joue. Il eut un grand sourire un peu bête et après les avoir remercié tout les deux je disparu dans les ruelles d’Avalon. Si je ne me dépêchais pas … Jamais je n’arriverais à temps pour le couvre-feu. Sauf si je courais. J’accélérais donc le rythme de ma marche et j’arrivais juste à temps avec les derniers serviteurs revenant. Je n’étais clairement pas la seule à avoir couru ! J’observais les autres autour de moi. Combien d’entre eux faisaient partis de la nouvelle inquisition, des phénix ou même .. étaient totalement enthousiasme des Mangemorts ? Mmmh … J’allais éviter de poser des questions. Je devais être discrète et me faire oublier simplement, c’était ça le plus important. Continuer à être l’esclave docile, celle dont on oublie la présence en permanence … Juste ça. J’avais juste à continuer d’être comme d’habitude, et faire seulement encore moins de bruit. Être le silence. Je me notais cette expression sur un bout de papier avant de me coucher dans mon placard. Quel effet cela faisait d’avoir sa propre chambre ? Comme les Mangemorts, grandes spacieuse et un vrai lit … Je me demandais bien.

Les jours passèrent et j’attendais patiemment la suite des événements. De toute façon, je ne pouvais faire que ça et je devais toujours attendre. Je ne savais même pas comment j’allais avoir la réponse. J’avais oublié de demandé, et la question ne m’était venue que le lendemain matin. Bah ! Adara trouverait bien un moyen via Fergus ! J’allais finir par le surnommer «  Postier » pour rire ! Profitant d’un rayon de soleil et d’un moment de pause dans ma journée, trop court pour que je m’installe pour lire, j’allais simplement faire un tour dans le jardin traînassant près des grilles. L’air frais faisait toujours du bien !


Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Come Together
ce message a été posté Sam 2 Sep - 21:40
La réponse un brin obséquieuse de Joy l'irrita. Beaucoup trop de merci et de révérence. Ca lui faisait penser un peu à Jeremiah, ca lui faisait penser à tout ces sorciers qui obligeaient leurs Moldus à se comporter comme des larves rampantes. Elle n'avait jamais fait ca avec les siens. Certes, elle avait acheté Fergus et Jeremiah comme des outils. Mais elle n'avait pas le sentiment d'avoir jamais été maltraitante, et encore moins de leur avoir demandé de la traiter comme si elle était un être supérieur. Elle n'appréciait pas spécialement avant, à fréquenter Tadhg, Adem, Fergus et les autres Moldus, elle trouvait cela particulièrement désagréable.

" Tu sais, tu n'as pas à te comporter comme ca ici... Enfin... avec nous... " Elle fit un signe de tête à Joy et un nouveau regard appuyé à Fergus. Il était temps de rentrer pour eux aussi.
Elle était à moitié retournée quand Joy planta un baiser sur la joue de Fergus, et à voir la mine de ce dernier, il était loin de regretter. Mince, il avait une tête d'imbécile heureux ! Serait-il amoureux ? Elle ressentit une pointe de jalousie : elle aurait aimé savoir ce que c'était, vraiment. Elle avait eu de l'affection pour Darran. Elle avait eu des amourettes durant l'adolescence. Mais de l'amour ? Elle avait beau savoir que les romans à l'Amorantia étaient exagérés, il devait pourtant y avoir du vrai quelque part. Sinon comme expliquer la tête d'ahuri de Fergus ? Qui, quand Joy fut partie et qu'il revint à la sorcière, croiser son air moqueur le fit rougir.
" Pas de commentaire. "
" Je ne comptais pas en faire. "
" Parce qu'il n'y a pas à en faire. "
" Si tu le dis... "
" Je le dis ! "
" Allez, rentrons... "

Ils retournèrent à la pépinière. Jeremiah n'était pas rentré, et ce n'était pas plus mal. Il était difficile d'expliquer pourquoi Moldu et sorcière rentraient ensemble, même si Jeremiah ne se serait sans doute rien demandé...
Cette sortie eu au moins l'intérêt de faire un peu fondre la glace entre Fergus et Adara. Mais rien n'était encore résolu pour autant.

Dans les jours qui suivirent, Adara eu l'occasion de parler avec Victoria et de faire confirmer le recrutement de Joy. Elle fit passer la confirmation par Fergus. Visiblement, il savait où la trouver, et un Moldu discutant avec une Moldue n'attirerait pas l'attention - si ce n'est pour se réjouir de la future reproduction des Moldus. En attendant, l'Ordre compterait une nouvelle recrue.
Contenu sponsorisé
Re: Come Together
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Avalon