AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens faire ta diva avec le scénario d'Elizabeth Carrow, Sofia Schmidt ! Cool
Des scénarios en folie
Incarne une badass mum avec le scénario de Hermès Travers, Kate Travers !
Des scénarios en folie
Enflamme les estrades de duel avec le scénario de Scylla Lagides, Hélios Kark !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ I feel good ! ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
I feel good !
ce message a été posté Sam 2 Sep - 15:05

   
I feel good !

There's a path for everyone and mine leads back here.


« LÀ ! »

Mon index fusant vers le ciel fait sursauter un sorcier qui me lance un regard outré. Dans d'autres circonstances je lui aurai probablement adressé un sourire désolé, juste au cas où ce péquenaud puisse être quelqu'un ayant la moindre importance, mais là...

« C'est trop COOOOOL ! »

Par les couilles de Merlin ce qu'elle est grande ! J'ai beau avoir vu cette statue sorcière à la TVM en juin dernier, ça reste quand-même très impressionnant ! C'est juste dommage qu'elle bouge pas quoi. Parce que là, parfaitement immobile dans sa cape de pierre, elle a quand même moins la classe.

« Tu crois que si on lui parle elle remue au moins la tête ? »

On peut toujours rêver non ? Et puis je demande pas non plus à ce qu'elle descende de son piédestal ! .... quoique sans terroristes et sans baston elle pourrait ! La dernière fois elle était grave vénère à cause de ces piafs enragés mais là, en faisant attention où elle met les pieds, elle pourrait faire un tour de la place sans problème ! Mais je suppose que ce serait trop demander, même pour un sang-pur. Je me contente donc de m'en approcher au maximum, le nez en l'air, comptant sur les autres pour s'écarter de mon chemin et éviter une collision. Arrivés aux pieds du colosse, Anastáz et moi en faisons le tour en le dévorant du regard.

« A ton avis, elles fonctionnent avec un artefact ou un enchantement ? Une gemme d'esprit pourrait peut-être fonctionner mais j'ose pas imaginer la taille qu'elle devrait avoir. Et la puissance de son créateur. » j'ajoute le regard brillant.

Je me retourne vers mon frère jumeau pour écouter ses suggestions et opine du chef. S'il n'y avait pas tant de choses à voir dans le coin je serais tenté de rester planté là toute la journée. Bon, ok.... c'est moins les choses à voir que le cousin de papa qui m'attend à la boutique Hunter cet après-midi. Les rendez-vous fixes m'ont toujours emmerdés mais qu'est-ce qu'on ferait pas pour réaliser le rêve de sa vie, hein ? Heureusement qu'il a choisit quatorze heure. Ca nous laisse tout le temps de faire le tour de la ville correctement et de peut-être trouver pour Nas le stage de ses rêves aussi ! Qui sait ?

code by bat'phanie
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 58
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

Re: I feel good !
ce message a été posté Dim 3 Sep - 12:37
I feel good !



"Ah ouai, carrément!"

Un chouilla moins expansif dans nos découvertes du jour que Zoltán, c'est les mains dans les poches que je le laissais effrayer la populace anglaise et sautiller comme une vierge impatiente devant sa première tâche de sang. Mais j'étais loin d'être en reste et mon sourire était équivoque. Ca faisait vraiment étrange d'être là, ici, où tout est à la fois semblable et si différent.

"Essayes donc de lui causer, on verra bien non? Évites peut-être juste d'insulter sa mère ou sa grand-mère, je pense qu'on est pas encore assez proches pour éviter qu'elle ne nous étreigne trop violement...Ou laisses-moi transplaner avant, ok?"

Commentais-je en riant et sans une once de sérieux.
Mais c'est vrai qu'outre la place grandiose, les statues l'étaient plus encore. N'était-ce pas des piafs que je voyais planer au niveau de leurs têtes? Avaient-elles un sortilège d'auto-nettoyage pour se débarrasser des excréments aviens ou un quelconque basique 1 venait s'occuper de les récurrence à l'aurore, en dehors de tout œil sorcier trop pur?

Ce qui ne manqua pas d’entraîner Zoltán dans une parodie de conversation avec l'être de pierre, dans laquelle je le rejoignis brièvement aussi, sous les regards froncés des quelques passants aux alentours, à grands coups de "et donc, vous venez d'où exactement Mme statue?" "Je crois que c'est plutôt Monsieur Pur de Statue lui" "Ah ouai...et donc, avec cette hauteur, pas de vertige?" "L'ennui ne vous guette pas trop, ou vous avez un autre défilement du temps comparé au notre, pauvre petits mortels" "minuscules mais qui bougent bien"...

Avant d'éclater de rire et de revenir à un semblant de sérieux. Comment fonctionnaient-elles vraiment? Qui en avait la charge magique? Etait-elle répartie de manière runique? Sur les sorciers l'ayant montée? Via un système auto-suffisant?

"Je crois me souvenir que c'est l'architecte de la ville qui s'est aussi occupé des statues. Après il doit bien y avoir un truc là-dessus dans un obscur ouvrage non? Ils ont une bibliothèque quelque part, non? On pourrait peut-être y passer un de ces quatre d'ailleurs, parce que de ce que j'ai vu des bouquins de Papy et Mamy...."

Je soupirais avec exagération en me remémorant l'antique bibliothèque du manoir Hunter. Même les livres qui traînaient dans le bureau de notre père avaient l'air aussi vieux qu’inintéressants dans l'ensemble. Il faudrait probablement fouiller davantage pour trouver les meilleurs morceaux.

"Mais sinon je ne sais pas. On peut peut-être faire un parallèle avec les pièces des échiquiers? Elles sont immobiles mais se meuvent sous les ordres des sorciers, suivant leur placement autour du plateau, et procèdent à un schéma offensif bien précis en détectant une autre pièce sur leur case d'arrivée. Bien sûr c'est très simplifié par rapport à notre poto là à côté, mais ça ne doit pas empêcher d'en tirer des points communs?"

Et tout en parlant, je m'étais hissé sur le haut de la chaussure du mastodonte, invitant Zolty à faire de même. Un pacificateur nous regardait de loin, je lui répondit nonchalamment d'un geste de la main et d'un grand sourire. Ce qui sembla lui suffire pour observer un autre groupe de gens.

"Ça fait quand même franchement bizarre de se dire que lorsque Papa et Maman vivaient en Grande-Bretagne, toute cette ville n'existait pas. J'ai l'impression de fouler un lieu qui est, sans être véritablement.

Un petit instant de silence s'échappa alors que nous observions la place de notre promontoire.

"C'est fou qu'on soit là quand même! Et tellement cool!" concluais-je d'un big smile.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: I feel good !
ce message a été posté Dim 3 Sep - 14:02

   
I feel good !


Transplaner en me laissant dans la mouise hein ?!  

« T'inquiète pas petit frère. » je balance d'un ton taquin. « J'ai pas oublié que ta foi t'oblige à militer pour un pacifisme exemplaire en toutes circonstances. Amen. »

Je ne doute pas un instant qu'il comprendra parfaitement l'allusion à sa désespérante neutralité. Et qu'il essaiera une nouvelle fois d'expliquer pourquoi il refuse de rejoindre les rangs mangemorts face à mon regard faussement culpabilisant. Enfin faussement... j'avoue que j'aurais apprécié qu'il me rejoigne dans cette aventure. Non pas que je sois incapable de me débrouiller sans lui mais je crois bien que c'est la première fois que je me lance dans un truc aussi gros sans son soutien. Ca fait un peu bizarre... et me rend un peu triste quelque part. Mais bon, je vais pas le tirer par la ficelle du string non plus !

« Tût tût tût ! » je l'interromps avant qu'il n'ait le temps de répliquer. « J'ai encore toute la semaine pour te convaincre et je doute qu'elle soit très intéressée par notre argumentaire. Pas vrai ma belle ? » je demande en levant à nouveau les yeux vers le colosse.  

La suite de notre échange avec le sorcier géant nous vaut quelques regards interloqués des gens autour. Ni Nas ni moi n'y prêtons vraiment attention, évidemment. Déjà nos brillants cerveaux bouillonnent de nouvelles idées ! Si maman et papa étaient là, c'est le moment où ils échangeraient un regard inquiet avant de mettre à l'abri les objets les plus fragiles. Mais on a apprit à prendre ça comme un compliment : les génies ont toujours besoin de faire quelques dégâts collatéraux mineurs avant de réaliser l'oeuvre de leur vie. Et la notre, ce sera notre propre collection home made d'artefacts ultra bourrins, ultra géniaux et ultra unique ! Même si pour ça, il faudrait déjà avoir quelques bouquins un peu plus utiles que ceux qui traînent au manoir.

« M'en parle pas. Même maman préférerait en faire de la litière à hibou. »

Et pourtant Dracula savait qu'elle dévorait tout et n'importe quoi, lisant presque un bouquin par semaine.

« Dans ce cas, ça voudrait dire qu'elles ont périmètre spécifique d'action ? » je reprends d'un ton pensif. « Tu penses qu'il est possible de l'élargir ? OH ! Je suis sûr qu'il doit rester un jeu d'échec sorcier sur lequel on pourrait tester quelques enchantements ! Il doit être possible de modifier leurs comportements, les conditions de leur mise en action et la distance qu'elles peuvent parcourir. Voir les faire réagir à différents mots ? »

Je grimpe sur la chaussure à côté de mon frangin, le laissant régler le problème du brigadier avant de partir dans des pensées beaucoup trop fumeuses pour moi. Je le laisse savourer un moment de silence avant de chantonner :

« Moon boy, flying far up in the sky, never going back down down doooown... »

Cet air il le connaît bien depuis le temps que je le lui chante et le lui ressort à chaque fois qu'il a des envolées lyriques, religieuses, philosophiques et que je ne suis pas d'humeur à le suivre.

« C'est réel Nas ! » je reprend d'un ton surexcité. « On l'a fait ! On est à Avalon ! Et nous sommes les pionniers de notre famille. » je conclue d'un ton extrêmement solennel avant d'éclater de rire. « Allez viens ! Y a encore plein de trucs à voir ! L'hôpital ? La tour des médias ? Une rue commerçante ? Allez je suis gentil, je te laisse choisir. »

Cela dit, je prends déjà la direction du quartier attribué à MagiCorp, l'air de rien, faisant semblant de flâner. Non pas que ça le trompera très longtemps...

code by bat'phanie
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 58
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

Re: I feel good !
ce message a été posté Dim 3 Sep - 19:23
I feel good !



Gnagnagna Mangemorts, gnagnagna héritage par le sang. Moi qui avait bêtement pensé que Zoltán me ferait la grâce de m'épargner ce labeur aujourd'hui, je m'étais généreusement fourré la baguette au fond de l'oeil. Yeux que je levais exagérément au ciel alors qu'il mettait ce sujet en parallèle avec ma Foi. Qui ne signifiait nullement tendre le cul comme un imbécile en niant la nécessité de tous les combats! Dieu n'était nullement un exemple de parfaite paix en toute circonstance, pourquoi le serions-nous?

"Parles donc de ce qu..."

Avant d'hausser les épaules et de lui tirer la langue alors que mon frère m'interrompait. J'acceptais pour cette fois de ne pas relancer le sujet, lui faisant largement confiance pour le faire lui-même plus tard, effectivement.
Et de nous concentrer sur cette histoire de statue.
Pour en arriver aux échecs.

"....Je suis sûr qu'il doit rester un jeu d'échec sorcier sur lequel on pourrait tester quelques enchantements ! Il doit être possible de modifier leurs comportements, les conditions de leur mise en action et la distance qu'elles peuvent parcourir. Voir les faire réagir à différents mots ? "

"Humm..ouai. Ça se tente complètement. Je pense en avoir vu un vieux dans l'ancienne chambre de P'pa. En espérant qu'il ne l'ait pas déja trafiqué avant nous. Au pire, on doit bien pouvoir trouver ça un peu n'importe où pour que dalle."

Commentais-je d'un ricanement. Si le jeu en lui-même n'avait jamais été ma plus grande tasse de thé, je devais avouer que les mécanismes enchantant l'objet était un autre sujet. Plus personne ne prêtait attention à la complexité et l'utilité d'un tel jeu du commun, et pourtant... on pouvait être surprit!

L'instant d'après, les yeux perdus dans le vague de la place, faisant une réflexion un peu trop profonde pour Zolty, ce dernier se mit à chantonner ces quelques mots qu'il avait prit la salle habitude de ressortir lorsque le sujet ne l’intéressait pas. Enfin lorsque MON sujet lui passait sous le balais quoi. Mes propres paroles mêmes... Celles d'une des nombreuses chansons que nous avions créé à l'époque et que j'appréciais encore chantonner de temps à autre. Peut-être l'Angleterre m'en inspirerait-elle des nouvelles?

"Si mes réflexions t'emmerdent, tu peux visiter tout seul tu sais, hein?"

L'insultait-je en soupirant, pas vraiment vexé pour autant, après lui avoir décoché une rapide taloche sur l'arrière du crâne.

"Buta."*

Heureusement que cet empaffé éclata de rire juste après, avec un vague air faussement désolé avant d'embrasser à nouveau la place et de s'enthousiasmer avec moi à son sujet. Et de descendre de la statue.

« Allez viens ! Y a encore plein de trucs à voir ! L'hôpital ? La tour des médias ? Une rue commerçante ? Allez je suis gentil, je te laisse choisir. »

"Trop aimable tiens..." Commentais-je en souriant.

Je glissais à mon tour juste derrière lui, le rattrapant de quelques pas rapide, bras derrière la tête.

"Bahh j'sais pas. J'ai pas trop envie d'aller m'enfermer dans un truc déjà, donc faut que ce soit bien à voir de l'extérieur quoi. Ou alors les commerces ouai, mais on y reste pas trois plombes quoi. Tu crois que ça change vraiment, du genre vraiment vraiment, de ce qu'on avait chez nous?"

Je ne prêtais pas spécialement attention à l'impulsion de mon frangin pour une zone particulière, m’indifférant complètement de là où nous allions.

Ce qui n'était vraisemblablement pas le cas du duo de pacificateurs qui nous barra la route. Bon barrer n'était peut-être pas le mot exact, mais ils cherchaient clairement à nous alpaguer quoi. Mon salut de la main plus tôt ne leur avait-il pas plu? Ou peut-être n'était-ce pas le même homme, ils se ressemblaient avec leur tenue, de loin... De près sûrement aussi d'ailleurs.

Je lançais un bref regard à Zolty et lui murmurait un mot presque silencieux "hongrois"? Son fin sourire fut équivoque.

"Hello! Hogy van? Mit tehetek önért?"*

Les deux hommes se regardèrent un bref instant avant de poser leur question d'un air peu assuré.

"Euh bonjour oui. Vous euh..Identités? Papiers?"

Bon, il ne faudrait pas parler entièrement hongrois, mais un petit Anglrois bien piquant serait amusant quelques instants avant de leur donner nos papiers si précieux.

Heureusement que Mamy nous avait rattrapé un peu plus tôt pour nous rappeler de les prendre d'ailleurs, vraiment pas un réflexe que nous avions à Budapest. Quelle idée.

Payes ton hongrois! *:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: I feel good !
ce message a été posté Lun 4 Sep - 17:20

   
I feel good !

« Hum.... à la réflexion, on va peut-être en acheter un neuf. »

Je me souviens encore de nos hiboux en peluche qui, en plus de nous faire des câlins comme ils étaient ensorcelés pour le faire, nous lâchaient des petits "cadeaux" peu ragoûtants sur l'épaule quand nous étions un peu trop turbulents à leur goût... On a jamais su avec certitude si c'était un sortilège ajouté par maman ou papa mais qui ce soit, j'imagine assez bien le genre d'enchantements qu'a pu lancer notre paternel sur ses propres jouets. Et autant j'ai hâte de les découvrir, autant je ne suis pas sûr que mélanger ses expériences aux nôtres soit une bonne idée... enfin pas dans l'immédiat en tout cas. Mais ce sera à tenter quand on maîtrisera un peu mieux l'ensorcellement d'objets magiques !

La question des statues étant réglée, je me désintéresse presque aussitôt du colosse, pressé de découvrir autre chose, de parcourir d'autres rues, de rencontrer d'autres personnes et d'en prendre plein les yeux. De bouger, de rentrer dans une boutique, d'en faire le tour et d'en ressortir la minute suivante. De vivre Avalon à fond quoi ! Heureusement, Nas ne semble pas trop vexé par ma précipitation et la manière un peu brusque dont j'ai mis un terme à ses réflexions. Mais je me rattraperai en l'écoutant déblatérer ce soir devant une bonne bière anglaise.

« Tu crois que ça change vraiment, du genre vraiment vraiment, de ce qu'on avait chez nous ? »

« Sûrement ! C'est plus neuf, plus grand, plus varié et si la Hongrie était si semblable, Papa et Maman seraient restés là non ? »

En tout cas j'ai envie d'y croire. De me dire qu'on a pas fait tout ce chemin pour tomber sur une Budapest bis.

« On a qu'à aller voir ça directement ! En route pour un magasin de jeux sorciers alors ? »

C'est sans compter sur les deux brigadiers qui nous attendent à la sortie de la place. « Természetesen !* » je rétorque à la suggestion de Nas. Et me voilà déballant mon plus beau numéro de touriste émerveillé :

« Hellooo ! Ön a fogadó bizottság ? Ez egy nagyon szép**.... pays ? Oui ? Trèèèès beau ! » je m'exclame avec un accent un peu forcé en levant le pouce droit.

« Euh... merci. Vous avez des papiers ? » répète-t-il en mimant cette fois-ci un carré avec ses mains.  

Anastáz et moi échangeons un regard d'incompréhension en répétant « Papé ? »

« Oui euh... merde, aide-moi ! »

« Mais je sais pas comment on dit papiers dans leur langue bizarre moi ! »

« Aaaaaah ! »

J'échange un nouveau regard avec mon frangin tandis que nos deux amis brigadiers froncent les sourcils.

« Papiers ! Igen ! Igen ! *** Vous un accent bizarre. » je dis au premier avec un sourire faussement désolé.

Sentant qu'il n'a pas apprécié la pique, je m'empresse de sortir les précieux documents en prononçant le nom magique : « Zoltán Hunter. » Comme prévu, la mention de cette illustre famille sang-pure l'incite à consulter les papiers que je lui tends avant de répondre.

« Es ez mon frère. »

« Il se fout de nous là ! » grogne l'autre en attrapant la carte d'Anastáz. Par le cercueil de Dracula, je crois que je ne m'en lasserai décidément jamais !

_______________________________________
* Bien évidemment !
** Vous êtes le comité d'accueil ? C'est un très beau...
*** Oui ! Oui !


code by bat'phanie
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 58
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

Re: I feel good !
ce message a été posté Mer 6 Sep - 16:52
I feel good !



Surtout, surtout, ne pas éclater de rire. Ce qui était franchement super difficile.

Nous avions bien sûr déja expérimenté ce genre de petit jeu à Budapest, en se faisant passer cette fois-ci pour des touristes anglais, mais là... C'était quand même franchement jouissif, il fallait l'avouer. Et Zoltán avait un don pour jouer les imbéciles heureux.

Leur incompréhensions faisait peine à voir...Ou pas vraiment au contraire. J'avais vraiment très envie de les pousser un peu plus loin, mais ce ne serait pas sage, non?

"Egy kártya.. Carteuh papé? " complétais-je Zoltán est rapprochant leur fameux papier d'une carte de la ville... Que je sortais d'ailleurs d'une de mes poches - merci Mamy!- et rangeais rapidement devant la dénégation effarée du fonctionnaire.

"Kár. Talán vezethetett volna..." * Cela aurait probablement été pousser hippogriffe un peu trop loin, mais ça aurait pu se tenter non?

Avant que Zoltán ne feigne enfin l'illumination et ne sorte ses docs d'identification. Arquant un sourcil dans une mimique faussement peu assurée, je le suivais et sortais les miens peu après. Juste assez pour me les faire arracher des mains par l'agent qui avait finalement décidé, grâce à cet imbécile heureux, qu'on se fichait finalement de lui. Bon c'était prévisible. La raison même pour laquelle j'optais pour jouer un geste de recul surprit plutôt qu'un roulement d'yeux. Et fronçais les sourcils.

"You'r welköm..." murmurais-je d'un ton entre agacement et désolement, avec un accent à couper au diffindo.

Alors que les deux agents avaient perdu une couleur de ton et qu'ils nous regardaient avec des yeux de boursoufflet.

"Putain..Ils sont vraiment frères."

"Fais gaffe à ton langage et rends-leur leurs papiers..."

"Pas grave vu ce qu'ils pigent..mais oui."

Les laissant à leur petit aparté de quelques secondes avant de récupérer enfin notre chère paperasse, j'évitais d'en remettre une couche de peur d'éclater de rire et de révéler le pot de botrucs.

Acceptant les excuses un peu brouillonnes des deux pacificateurs qui ne demandèrent pas leur reste, ayant étrangement bien d'autres flereurs à fouetter ailleurs, nous parvinrent bien à garder notre calme et sérieux pendant quelques pas. Histoire de savourer la chose et de rejoindre la rue passante.

Pour éclater de rire aussi sec.

"Par le pal de Vlad! Mais tu as vu leurs têtes? Et leurs hésitations? Tain c'était pas des champions de l'intellect' ceux-là hein!"

Il va sans dire que nous étions plus que fiers de nous pour le coup. Voilà exactement le genre de choses aptes à embellir votre journée!

"N'empêche, tu avais raison, je pense que ça vaut fichtrement le coup de faire croire aux gens qu'on pige pas super bien l'anglais. Entre voir jusqu'où ils iraient pour nous aider...Ou se fiche de nous en croyant qu'on ne suit pas. Il faudra tester ailleurs."

Imaginez dans une soirée prout-prout-la-praline, il y avait moyen de bien rigoler! Entre se trouver une p'tite demoiselle qui pourrait bien s'occuper de nous ou s'immiscer dans des conversations où les gens se penseraient hors d'atteinte...Et tout le panel entre! Il y avait de quoi faire!

"Heyyyy! Regardes ça! Ca dit qu'Odreal Tousenbon viendra lui-même faire l'avant-première de son dernier parfum, ici même! Et dédicacer les flacons. La classe!"

Okay, Budapest avait beau être une grande et belle ville, Tousenbon, parfumeur renommé et super classe n'aurait jamais fait ça chez nous.

"Il sort deux jours plus tard à Budapest en plus, même si la livraison nous aurait permi de l'avoir avant mais...Il va surement y avoir des goodies et des infos sur sa prochaine collection aussi. On doit en être."

C'était du sérieux. On ne badinait pas avec la mode. Hors de question d'être considérés comme des ringards quoi. Et puis... Il y aurait surement de jolies donzelles à ce genre de choses, de bons petits fours et de quoi apprendre de bons potins sur le coin. Parfait, non?


Payes ton Hongrois!:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: I feel good !
ce message a été posté Jeu 7 Sep - 17:16

   
I feel good !




« Tain c'était pas des champions de l'intellect' ceux-là hein ! »

« Ouai ! Prions pour que tous les anglais ne soient pas comme ça.... enfin surtout toi. » je rectifie avec un sourire taquin.

Il entreprend alors de m'expliquer que je suis tout aussi apte que lui à prier et j'hausse les épaules en roulant des yeux.

« Je n'oserai jamais me mesurer à toi dans ce domaine. Et puis mes talents sont ailleurs... dans la simulation de touriste hongrois entre autres. »

Nos rires raisonnent encore dans la rue commerçante que nous venons de rejoindre. J'avoue que j'ai très fortement hésité à en remettre une dernière couche en les saluant en anglais sans la moindre petite trace d'accent hongrois mais le rendez-vous de cet après-midi m'en a dissuadé de justesse. Aussi drôle qu'auraient pu être leurs expressions, je n'avais aucune envie d'être retardé par deux brigadiers blessés dans leur égo. Bien sûr, notre nom de famille aurait rapidement joué en notre faveur mais ils ont tellement l'air stressés ici qu'on ne sait jamais trop. Déjà qu'à notre arrivée en Angleterre on a dû présenter plus de justificatifs qu'un ex-taulard pour passer les portes de la banque hongroise ! Acte de naissance, certificat du statut de sang, adresse au Royaume-Uni ET à Budapest.... heureusement que c'est plus calme une fois la frontière passée. Et tellement plus festif !

Même sans être aussi mordu de mode que mon jumeau, je ne peux m'empêcher de me réjouir en découvrant la pancarte qu'il me montre. En plus de nous permettre d'acheter le nouveau parfum Tousenbon en avant-première, ce sera un évènement mondain ! Notre tout premier en Angleterre, avec son lot de basiques quatre, de sang-purs et de gens coincés dans leurs robes étriquées. Anastáz a raison : il FAUT qu'on y soit !

« On en sera. » je lui promets en me dirigeant vers une jolie brune en robe dorée. Je revêt mon sourire le plus inoffensif, reprend un accent hongrois pas trop prononcé pour rester dans le domaine du mignon et me lance en beauté :

« Bonjour miss ! Cômment allez-vous ? C'est bien ici pour le nouveau parfum de Toussenbon ? »

La jeune femme fronce des sourcils, esquissant un demi-sourire en nous observant curieusement.

« Bonjour ! C'est bien là mais ce sera vendredi. »

« Ja ! Trôp en avance ! » je soupire en accordant un regard dépité à Anastáz.

Jouant le jeu, Nas me traite d'idiot avant de remercier notre si jolie interlocutrice qui a eu la gentillesse de nous renseigner malgré tout. Face à nos mines déçues, l'hôtesse d'accueil finit par poser la question qui la taraude :

« Mais... vous êtes venus en Angleterre juste pour ça ? »

« Nooon ! Enfin principalement... » Je fais mine de rire de nous-même et la jolie brune affiche enfin un air amusé. « .... mais ce fut un plaisir quand-même de passer ici. »

Son sourire s'adoucit et ses joues se teintent légèrement de rouge face aux regards charmeurs qu'on lui tend.

« Alôrs bonne journée miss.... »

« Attendez ! Quand est-ce que vous repartez ? Si vous êtes encore là vendredi matin et que vous pouvez venir un peu avant 11h je peux essayer de vous en mettre deux de côté. »

« Oh, avec plaisir ! » je m'émerveille d'un ton faussement surpris.

Je laisse Anastáz conclure la conversation avec toutes les armes à sa disposition avant d'esquisser un sympathique au revoir de la main et de nous éloigner vers d'autres enseignes.

« Tu parles ! Elle va nous les garder jusqu'après midi sans problème avec ton numéro de fin. »

En tout cas ça m'arrangerait parce que je ne suis pas sûr d'être disponible - ou même réveillé - vendredi matin.

« Bon, et si on parlait de choses sérieuses maintenant ? T'entends ça ? »

Ce n'est pas du May Laronce mais c'est déjà de la bonne musique et je devine sans difficulté que nous entrons enfin dans le quartier de la magitechnologie, des marchands de TVM, de radios magiques et de tout un tas d'autres appareils modernes et intrigants.


code by bat'phanie
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 58
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

Re: I feel good !
ce message a été posté Dim 10 Sep - 14:16
I feel good !



Toussenbon était un véritable artiste, un sorcier dont la renommée embaumait peut-être même plus encore que ses plus fabuleux parfums. Combien de fois avait-il fait les couvertures des magazines? Combien de basiques peut avantagés par leurs salaires minables s'étaient ruinés, endettés pour réussir à être in rien que l'espace de quelques reniflements?

Non, il nous le fallait. Tout simplement parce qu'il était effectivement extraordinaire. D'ailleurs n'avait-je pas fini le seul échantillon que j'avais si difficilement réussi à avoir à Budapest? Ou peut-être l'avais-je oublié la-bas..Zut de flûte.

Levant vaguement les yeux au ciel sous la promesse présomptueuse de Zoltán, je l'accompagnais vers l'entrée de la boutique où une charmante jeune sorcière semblait aiguillonner les intéresser. Et je riais intérieurement. Rien qu'au léger roulement d'épaules de Zolty, je savais qu'il passait en mode "drague". Ce tic me faisait teeeellement rire.

"Buta...Jé t'avais dis que lá coincidence serait trop szépség. Tant pis poùr nous, mais merci à voùs, miss, votre sourire rattrape un peu cette mauvaise nouvelle."

Entrant dans le jeu de mon aîné, je remerciais la jeune femme d'un sourire charmeur et faussement peiné, feignant ensuite un nouvel intérêt poli alors qu'elle s’intéressait davantage à nous. Et voilà, poisson ferré. Ni une ni deux, quelques échanges de plus, quelques sourire et coups d'oeil taquins, qu'elle nous réservait le Graal du moment.
Évidemment, il fallait réserver pour la fameuse avant-première, et évidemment, les places restantes se comptaient sur les doigts d'un brigadier maladroit. Autant dire qu'on avait de la chance. Et surtout qu'on était sacrément efficaces, comme toujours.

"Hunter? Mais vous..."

Nos beaux minois étaient une chose, et je me serais sans problème contenté de ça en d'autres circonstances, mais le dernier Toussenbon quand même! Mieux valait ne pas prendre de risques pour le coup, et lui donner nos noms.

"The best, la branche hongroise, igen! Voùs devriez venir visiter Budapest, nous voùs servirions d'idegenvezető, de guide!"

Je serais bien resté à la draguer un peu plus, lui poser des questions un peu plus perso, mais au ton de Zoltán qui la remercia une nouvelle fois, il n'était pas difficile de comprendre qu'il ne voulait pas perdre plus de temps ici. La saluant une dernière fois, nous nous éloignions de la parfumerie pour mieux pénétrer la ruelle.

"Encore une victoire d'A à Z! J'espère que ça va passer en tout cas, pas que son boss lui tombe dessus et ne valide pas notre résa... Ce serait con!"

Mais comme toujours, ce n'était pas le pessimisme qui étoufferait Zoltán. J'éclatais de rire avant de lui donner un petit coup dans les côtés.

"Avec un peu de chance, c'est au moins une basique trois, voir quatre?"

Parfois je me disais que si ça pouvait clairement être écrit sur leur trognes, ce serait quand même merlinement plus facile! Parce que si on se permettait de fricoter un peu avec tout le monde, pour les choses sérieuses il fallait quand même se rendre à l'évidence et avoir un minimum de décence. Sans parler de la morbinite bien sûr. P'pa avait bien rigolé la fois où le sujet était venu dans la conversation et je n'y croyais personnellement pas vraiment, mais dans le doute... Tant qu'on avait de quoi faire, pas besoin de se prendre la tête non? Dieu avait bien mit assez de donzelles sur nos chemins.

« Bon, et si on parlait de choses sérieuses maintenant ? T'entends ça ? »

"Ouaip, c'est genre...un truc que les gens font en grattant sur des machins et en essayant de ne pas faire souffrir auditivement les gens? Ah oui je me souviens, de la Musique!"

J'évitais de justesse un sort bénin de Zoltán pour éclater de rire et le devancer de quelques pas.

"Tu sais qu'il y a d'autres groupes dans la vie outre Laronce? Enfin après nous bien sûr. Mais ouai, ça à l'air sympa...Enfin si on omet tout le reste qui essaie de s'y mêler."

Ca faisait quand même étrange d'entendre autant de sons, musiques, jingles et autres slogans en anglais et plus en hongrois. Et c'était étrangement cool oui!


___________________________

Buta - Idiot
szépség - belle
Igen - oui
Idegenvezető - guide
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: I feel good !
ce message a été posté Mar 12 Sep - 17:51

   
I feel good !




Non mais écoutez-le qui se moque comme s'il n'avait jamais fait de musique ! Quel faux-cul, je vous jure ! Abordant une fausse moue boudeuse, j'attrape ma baguette et lui lance un petit maléfice censé produire un tintement pas très agréable dans ses oreilles, un peu comme un gosse qui martèlerait violemment son triangle juste à côté de votre tête. C'est un sort qu'on a souvent utilisé sur les personnes trop pauvres d'esprit pour apprécier notre musique et assez insolentes pour le clamer haut et fort. Anastáz devine donc mes intentions sans problème et évite le maléfice. Le rayon argenté touche finalement un sorcier aux cheveux bruns et touffus qui plaque une main sur son oreille en fronçant des sourcils avant de tourner la tête à la recherche du responsable.

« Szar ! * » je grogne en fourrant ma baguette dans ma poche précipitamment. « T'as vu ce que t'as fais à ce pauvre homme ? »

Mais malgré mon ton j'ai le sourire aux lèvres et c'est de bonne humeur que j'emboîte le pas de mon frangin. Les mains enfoncées dans les poches, je poursuis ma conversation avec Nas comme si de rien n'était :

« Tu veux dire d'autres groupes qui ont à la fois la voix, la puissance musicale et la prestance de May Laronce et de ses musiciens sur scène ? Je serais curieux de les découvrir ! »

Bon ok, je suis un peu sévère. Il y a effectivement quelques groupes de musiques qui se laissent bien écouter. Très bien même. Mais May, elle a ce petit quelque chose en plus qui la rend unique et absolument parfaite.

« Un jour .... » je déclame en posant solennellement ma main sur son épaule « ... tu comprendras. En attendant tu peux te contenter des Blue Hippogriffs, de Lerroy Dushobiz et des Death.... Halálos varázslók. ** »

Je me suis rattrapé de justesse avec un petit sourire amusé. A ce qu'on dit, prononcer le nom du groupe exécuté sur la place d'Avalon il y a un peu plus de deux mois serait risqué par ici. C'est dommage parce qu'ils étaient assez doués dans leur genre. Ils manquaient juste d'un peu de discernement visiblement...

« D'ailleurs, avec tout les artistes et les styles musicaux qu'on connaît, je suis sûr que tu pourrais décrocher un stage dans un grand label de musique. »

Je m'approche de la boutique la plus proche en me déhanchant majestueusement sur la musique en fond sonore, ignorant le regard interloqué des quelques passants qui n'ont visiblement jamais rien vu de leur vie. Mon corps retrouve subitement ses mouvements habituels le temps d'adresser un sourire poli au vendeur, de rentrer sans faire histoire et de me diriger vers le mur où figurent les affiches des prochains concerts anglais. J'adresse un clin d'oeil malicieux à la Heather Lancaster qui plonge son regard ténébreux dans le mien, amusé de voir le vendeur se demander si je suis vraiment sain d'esprit ou juste bizarre.

« Tout se passe à Avalon. Tous les grands studios sont ici.  Qui sait, tu pourrais peut-être même découvrir la May Laronce de demain ?  »
_____________
* Merde
* Deathly Wizards


code by bat'phanie
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 58
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

Re: I feel good !
ce message a été posté Lun 18 Sep - 17:44
I feel good !



"Ma faute à moi? Moi, l'incarnation même du séraphin, tu oserais me jeter en pâture pour tes propres fautes? Faux frère!"

Faussement dramatique, je tâchais de ne pas jeter de coup d’œil au pauvre diable qui s'était prit le maléfice et accéléra légèrement le pas pour nous fondre dans la foule. Au pire si le gueux nous avait confronté, nous nous serions contentés de retourner sagement à notre Hongrois... On ne peut pas vraiment en vouloir à un étranger, non?

Mais rien ne se passa et Zoltán pu continuer de défendre sa chère et tendre une énième fois, comme si c'était la seule et unique fois où je lui balançais cette pique. Bon, je n'avais foncièrement rien contre sa musique en fait, bien au contraire je l'appréciais même d'ailleurs! Mais elle n'avait pas non plus ma préférence et surtout, ça fonctionnait teeeeellement bien sur mon buta de frangin de dire quelque chose de travers sur sa cher May Laronce!

Un fin sourire en coin, je le laissais parler, hochant exagérément la tête avant qu'il ne finisse enfin. Un jour... P'pa avait le chic de commencer ses phrases ainsi avant de les finir par une énorme connerie et de rire tout seul dans son coin.

"P'pa te manque déja pour lui voler ses expressions aussitôt que tu te sens démunis ? Ou son amour du risque?"

Commentais-je d'un éclat de rire, le regard un peu plus sérieux quant aux Deathly Wizards. Qui pour le coup étaient sérieusement morts. Ou tout comme il me semblait. Mais dont les ventes d'album au noir avait explosées juste après. De petit groupe anglais dont personne n'avait entendu parlé en-dehors de leurs frontières pluvieuses, il était passé top vente des dessous de capes et il était plutôt difficile de passer outre une discussion sur le sujet dans les bars d'artistes. Sauf ici évidemment. Les anglais prenaient tellement tout au premier degré, szívszorító*.

Un détail aussi rapidement oublié pour lui comme pour moi.

« D'ailleurs, avec tout les artistes et les styles musicaux qu'on connaît, je suis sûr que tu pourrais décrocher un stage dans un grand label de musique. »

"Humm pourquoi pas. C'est vrai que non seulement j'ai l'oreille mais aussi l'expérience du milieu! Et ça me permettrais d'approcher de sacrés artistes... D'en mettre quelques unes dans mon lit d'ailleurs. Enfin si je peux éviter la Lancaster, elle est un peu has been quand même, sur tous les niveaux!"

Rajoutais-je en riant, ajoutant une moue dégoûtée éloquente, alors que nous pénétrions enfin dans une boutique qui semblait satisfaire Mr Hunter. Il paraissait qu'elle était encore très populaire la Lancaster, mais perso, je trouvais son style vraiment très très vieillot... Et je n'osais imaginer son âge sous les sorts de grimage.

"Par contre je ne sais pas si j'aurai encore le temps de m'occuper de mon petit frère avec de telles responsabilités, tu sais? Même si Dieu préconise de ne jamais oublier son propre sang, je risquerai d'être faible... Surtout si la petite May m'invite à dîner avec elle!"

Tellement facile. Zoltán tâcha de ne pas réagir plus que de nécessaire et se contenta de me fourrer un disque entre les mains, targuant qu'au lieu de dire des conneries, je ferai mieux d'écouter ça. Un nouveau groupe dont il m'avait parlé et que je ne connaissais pas encore, qui sois-disant devrait me plaire.

Et c'était le cas.

"Ah ouai, pas mal. Comme quoi, t'es pas encore complètement foutu en fait."

Reposant la ventouse touffue qui m'avait permit d'écouter quelques bribes du groupe, je passais à un disque, puis un autre, testant en chemin ceux que me conseillait Zoltán, lui en proposant moi-même un ou deux.

"Hey Zolty, je crois que j'ai un truc pour t.."

Le dernier de manière peut-être un chouilla trop énergique. Tourné vers mon frère et le hélant en me tournant vers lui, je venais de percuter du dos une autre personne présente. Qui n'apprécia pas vraiment. Et me repoussa sans douceur.

"Hey on se calme mon bon monsieur, je ne vous avais pas vu."

Le sorcier au look sacrément rétro pour ne pas dire dépassé depuis au moins vingt an, devait avoir dans les 50 ans? Peut-être plus. Et avait surtout l'air sacrément furibond pour une bousculade aussi petite.

"La politesse non plus, tu ne l'avais pas vue?" grogna t-il.

Pardon? Arquant un sourcil aussi choqué que.. choqué en fait, j'hésitais un infime instant avant d'entamer une courbette devant le vioc', exagérément exagérée.

"Cela vous sied-il comme cela, Monseigneur? Je suis fortement contrit de vous avoir ainsi bousculé, poussé que je l'étais par la force de la jeunesse et de la joie. Quand je pense que j'aurais pu avoir le malheur de vous faire tomber et, horreur et damnation, vous abîmer le coccyx! La peine est en moi. Me pardonnez-vous?"

Nan mais oh. Et en plus il se permettait de me tutoyer, ce vieux schnock quoi. Je m'attendais déja à le voir rouler des yeux, râler sur mon impertinence et tourner les talons. A moins qu'il n'aille se plaindre chez le vendeur qui nous regardait deux rayons plus loin, hésitant à intervenir? Planqué va.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: I feel good !
ce message a été posté Ven 22 Sep - 13:55

   
I feel good !


" De toute façon " je songe en jetant un regard en coin à mon frère, occupé à fouiller dans les disques, " c'est pas son genre. " Je me souviens parfaitement bien qu'elle a affirmé préférer les hommes plus âgés lors de sa dernière interview avec Cavendish en juin dernier. Et plus musclés aussi. Raison pour laquelle je me suis mis à la course à pied pendant trois jours avant qu'Anastáz ne comprenne d'où me venait cet intérêt soudain pour le sport et ne se foute ouvertement de moi. Buta !

Cela dit, ce serait quand-même vachement cool qu'il fasse carrière dans la musique. Et qu'il s'y stabilise. Heureusement qu'il a un merveilleux grand frère pour le guider sur le droit chemin ! Esquissant un sourire en coin, je lui fourre un nouveau disque entre les mains.

« Ca aussi tu dois connaître ! Dans six mois on ne pourra plus ouvrir un magazine sans tomber sur leur nom. »

Je fais défiler les disques entre mes doigts en murmurant parfois des « Ca aussi ! » ou des « Ca tu connais. Mais siiii ! Je te l'ai fais écouté juste avant qu'on parte. »

Il hoche la tête, ricane, me tend des disques que j'écoute à mon tour avec une moue dubitative ou un sourire appréciateur. Certains sont plutôt bons. Comment est-ce que j'ai pu passer à côté ? Je repose la ventouse touffue et me tourne vers Nas qui m'interpelle une nouvelle fois... avant d'être alpagué par un vieux monsieur habillé comme un elfe qui a visiblement besoin de péter un coup. Je m'approche doucement, prêt à dégainer mon sourire Bouchéklat et les flatteries appropriées mais mon jumeau se débrouille à merveille.

« C'est ça fous-toi de moi ! En tout cas t'approches plus, c'est clair ? »

Il illustre sa menace d'un doigt tendu vers Anastáz avant de tourner les talons.

« Faszfej. * » je murmure à mon frère aussitôt. « Heureusement que papa et maman nous ont prévenus. »

Même si je dois reconnaître que la réalité dépasse de loin ce que j'imaginais. Quand ils nous ont expliqués que les anglais étaient des gros coincés à qui l'on devait servir des fadaises hypocrites à longueur de temps, je m'attendais à ce que ça concerne surtout les soirées sang-pures où les plus beaux lèches bouses se réunissent ponctuellement. Mais visiblement, cela s'étend à toutes les classes sociales, quel ce soit le lieu ou l'heure de la journée.

« Il va vraiment falloir qu'on les rééduque ikertestvér. ** » je lance avec le sourire du fier conquérant. « Et donc, qu'est ce que tu voulais me faire écouter ? »

Cette fois, c'est à lui d'esquisser un grand sourire qui me met en alerte. Il tient dans la main un petit livret en cuir, comme ceux qu'on trouve parfois avec certains disques de collection.

« Qu'est-ce que c'est ? » j'insiste en tendant la main.

Il me fait languir avant de finalement me céder l'objet sur lequel je distingue immédiatement quatre initiales en lettre noires : M.I.L.F. Le nom du premier groupe dans lequel a joué May Laronce. Incapable de retenir mon enthousiasme, je pousse un petit cri joyeux en ouvrant la relique.

« Monsieur, s'il vous plaît ! »
s'offusque le vendeur qui nous regardait tout à l'heure.

« Ah tiens, vous savez parler ? C'est bizarre, je ne vous ai pas entendu broncher quand deux sang-purs se faisaient agresser sous vos yeux quelques minutes plus tôt. »

Il rougit face au grand sourire mielleux que je lui tends puis baisse la tête. Non mais ! Je retourne au livret en cuir en demandant hâtivement :

« T'as trouvé ça où ? Y en a d'autres ? Tu crois qu'on les trouve qu'en Angleterre ? Merci Nás t'es le meilleur ! Tu vois quand je te dis qu'il faut que tu fasses carrière là-dedans. » je lance avec un sourire victorieux. Ok ça a aucun rapport mais tous les arguments sont bons à prendre, non ?

_____________
* Connard.
** Frère jumeau.


code by bat'phanie
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 58
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

Re: I feel good !
ce message a été posté Mar 26 Sep - 22:05
I feel good !



Mon sourire était faux. Faux, coupant et moqueur, alors que je regardais l'homme dans les yeux, quelques secondes avant qu'il ne réplique, s'accompagnant de grands gestes désordonnés. On dirait un piaf qui ne sait plus voler et qui se foire lamentablement avant de s'écraser sur le sol dans un gros splatch dégueulasse.

"Pointez pas n'importe quoi vers moi comme ça, je mords." clôturais-je d'un sourire encore plus étiré en observant le doigt tendu vers moi, d'un ton ironiquement sérieux.

"Tarés." Se contenta t-il de dire avant de quitter la boutique, les joues rouges de colères. Pff fallait qu'il tire un coup lui avant de finir par exploser!

« Il va vraiment falloir qu'on les rééduque ikertestvér. »

"Clair. De vrais sauvages sous leur redingote à la con. Faudrait qu'ils apprennent à se regarder le nombril pour une bonne raison."

Je grommelle sans baisser la voix, aussi amusé qu'agacé par le comportement du sorcier malpoli. Mais heureusement, Zoltán me ramène rapidement à la réalité, n'ayant claaaairement pas oublié la cause initiale de toute cette agitation.

"Ah ah..!" Le carnet réparait devant son museau avant que je ne le ramène dans mon dos pour lui éviter de l'attraper, le faisant poireauter un peu. "Je ne sais pas..." Dis-je d'une voix qui dit pourtant tout le contraire. Bon évidemment je lui tend quand même juste après, il serait capable de se mettre a bouder et ce ne serait plus aussi amusant. Le but est de lui faire plaisir en ayant dégotté ce truc, pas le contraire.

"Tadaaaam! Merci qui?" Un grand sourire et toutes mes dents, le cris de joie de mon frère couvre presque ma réplique.

Aussitôt admonesté par le vendeur qui semble subitement se souvenir qu'il existait lui aussi. Je roulais des yeux, près à répliquer mais Zoltán fut le plus rapide pour le remettre à sa place et se reconcentrer sur ma trouvaille.

Irrécupérable.
Quand à sa question, aucune idée. Je l'encourageais simultanément à me féliciter davantage et à se renseigner chez notre ami le vendeur qui était sensé s'y connaître correctement lui.

D'ailleurs, si ça n'avait pas été son boulot, j'aurais presque eu pitié de lui sous les questions-furies de mon aîné. Le pauvre gueux avait à peine de le temps de réfléchir pour y répondre et paraissait vraiment peu sur de lui. Perso, je me marrais bien à côté, non sans participer un peu de temps à autre.

Au final, nous ressortions un peu plus tard de la boutique, chacun avec quelques nouvelles acquisitions plutôt sympa. Le vendeur ne m'avait pas laissé de bonne impression, mais la boutique semblait valoir le coup, à moins qu'on en déniche encore une mieux, avec que des atouts, ailleurs?

On discuta de la chose quelques minutes avant que mon ventre ne gargouille  bruyamment.

"On ne peut rien contre l'appel de la nature, frangin. On a encore du temps avant de devoir te laisser retourner à ton devoir, non?"

Déclamais-je d'un grand sourire sachant qu'il serait forcément du même avis. On ne s'était pas vraiment levé super tôt ce matin et vu l'heure avancée et tout ce qu'on souhaitait faire à Avalon avant qu'il ne bosse, on avait juste attrapé deux tranches de brioches avant de partir. Finalement, mon estomac s'était rappelé qu'il avait le moyen de me faire plier...

"Tu m'invites pour me remercier?" demandais-je d'un ton candide qu'il connaissait parfaitement. Mais qu'il aurait bien du mal à me refuser, que ce soit parce que j'étais vraiment irrésistible ou pour Ze carnet qu'il avait glissé quelques minutes avant dans la poche intérieur de sa chemise, contre son coeur.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: I feel good !
ce message a été posté Sam 30 Sep - 21:10

   
I feel good !



« Il nous reste très précisément une heure, cinquante six minutes et quatorze secondes. » je rétorque en lorgnant la montre à gousset offerte par tonton Aquila.

Un cadeau particulièrement utile qui me sert autant à suivre la course du temps qu'à me renseigner sur l'état d'esprit de mon frangin à tout moment. Là par exemple, je peux vous dire qu'il crève la dalle. Enfin presque.

« A ce point là ? » je ricane en lui montrant le cadran secondaire, sur lequel une aiguille rouge pointe le trait qui se situe juste avant le mot " Affamé ".

Je pousse un faux soupir désespéré avant de refermer le précieux artefact. Entre nous, je commence à avoir un petit creux aussi. Faut dire qu'on avait tellement hâte de parcourir Avalon en long, en large et en travers qu'on a à peine mangé ce matin. On a juste pris le temps de gober un toast chacun pour faire plaisir à mamie puis on a transplané. Sans provisions... Mais bon, c'est pas ce qui doit manquer par ici, non ?

« Tu m'invites pour me remercier ? »

« Bah tiens ! C'est toujours les même qui mendient ! » je m'indigne faussement dans une parfaite imitation - en toute modestie bien sûr - de notre grand-père anglais.

Ces temps-ci son sujet favori est la condition des basique 1 et 2 sans emploi et il ne se passe pas un jour sans qu'on en entende parler. Autant dire que si on trouvait ça plutôt drôle au début, on s'en est vite lassé. Surtout quand grand-mère a fait remarquer que d'autres sorciers au sang plus noble n'avait pas de travail non plus.... Craignant qu'Anastáz ne prenne mal la boutade, je lui passe un bras autour des épaules en riant :

« Bien évidemment buta ! Je t'offre même la boisson pour toute la peine que tu t'es donné. Par contre tu te souviens où est la rue des restos dont a parlé mamie ? »

Parce que moi, honnêtement, pas du tout. Il me semble que c'est au sud-est mais je ne suis pas sûr d'être capable de m'y rendre sans carte. Je relâche donc mon frangin pour lui permettre de ressortir le plan de la ville.

« C'est par là-bas non ? C'était quoi le nom du quartier déjà ? »

Je savais qu'on aurait dû le noter ! Grand-mère le savait aussi d'ailleurs mais le temps qu'elle sorte un parchemin et une plume on était déjà partis... du moins je suppose que c'est ce qu'elle est allée faire quand elle a disparu dans le bureau de papy en nous demandant d'attendre qu'elle revienne. Ah ces anglais ! Si elle nous avait dit tout de suite ce qu'elle allait chercher aussi, on en serait pas là ! On aurait sagement attendu. Voilà, finalement c'était un peu de sa faute aussi si on était paumés...



code by bat'phanie
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 58
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

Re: I feel good !
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 17:29
I feel good !





"J'avalerais un dragon entier, ouai!" Avais-je commenté, mains sur le ventre en un signe révélateur.

Bon ptet pas un truc aussi grand, mais maintenant qu'on en parlait, j'avais vraiment la dalle en fait. Le gosse qui venait de passer avec une pâtisserie odorante ne devait pas y être pour rien, et je le suivais du regard d'un air équivoque. La mère ramena le môme me contre elle en me foudroyant du regard. Rhoo ça va hein, je n'avais rien dit du tout et n'était même pas habillé aussi étrangement que certaines fois! Zoltán y avait veillé pour cette "première sortie au centre du monde"...Tss.

Je roulais des yeux à son imitation pas si mauvaise que ça de notre ancêtre et croisais les bras sur mon torse, attendant la suite. Évidemment qu'il n'allait pas réellement m'envoyer paître hein! Je n'aurais pas aimé devoir brûler sous ses yeux le prochain trésors de Laronce que je trouvais...Même si imaginer d'ici la crise de drama queen qu'il me ferait valait presque la peine. Presque.

"Nagyon köszönöm*, t'es un frère, un vrai toi!"

Et si mon ton était clairement surjoué, le fond de ma pensée n'était pas spécialement hypocrite pour autant. Si Zoltán n'était pas mon frère, je crois que je l'adopterai!

Quand au problème que soulevait sa question. Il suffisait de se renseigner, non? Après un significatif haussement d'épaule, j'attrapais la première personne venue pour l'interroger, mon sourire spécial sur les lèvres, et revenais rapidement vers mon frangin.

Quelques minutes après, l'odeur de la bouffe flattait nos narines et j'en salivais presque.

"Le Graal est tout proche, mon frère, nous allons pouvoir nous repaître de sa puissance !"

Qu'allions-nous pouvoir choisir? Un ragoût façon automnale sauce persienne? Ou peut-être un savant mélange de poiscaille relevé aux épices indiennes? Quoi qu'une bonne salade composée me plairait bien aussi à la réflexion. Tant que j'avais un bon dessert, un cheesecake du tonnerre capable d'étonner mes pupilles, le reste m'importait un peu moins.

J'en étais à ces réflexions, partagées avec Zoltán avec énergie lorsqu'une vitrine attira mon regard. Une bijouterie sorcière minuscule mais designée avec goût et au lettrage aussi simple que profond. Laissant Zol' sur place, je m'en approchais un peu plus, observant la devanture quelques instants puis me retournais.

"Je reviens!"

Comme toute explication balancée au brun avant de m’engouffrer dans la boutique...Et d'en ressortir quelques courtes minutes après, un énorme sourire satisfait sur le visage et une petite pochette délicate dans la main.

"Un truc pour M'man. Je te montre après quand on sera posé, d'accord? Et ne fais pas cette tête, petit frère!"

Un éclat de rire et je passais mon bras autour de ses épaules pour l'inviter à avancer et nous trouver la table qui accueillerait nos illustres postérieurs pour le repas à suivre.

Quand au paquet mystérieux pour notre mère... Un bijou que je lui enverrai sous peu avec la lettre promise. Il faudrait aussi que je force mon butà de frangin à écrire un peu aussi d'ailleurs... Mais rien que d'imaginer Maman recevoir la broche accompagnant nos nouvelles, j'étais heureux. Ca lui ferait peut-être un peu oublier qu'elle ne voulait pas que l'on soit ici...
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: I feel good !
ce message a été posté Sam 21 Oct - 21:12

   
I feel good !




Raaaaah ! Je déteste quand il fait ça ! Pas quand il s'éloigne pour rentrer seul dans une boutique mais quand il prend l'initiative d'acheter un truc pour maman ou papa sans me demander mon avis. Juste que par principe, j'aime bien savoir ce qu'il a en tête avant qu'il ne mette son projet à exécution. Mais je suppose que ça va être de moins en moins possible, surtout maintenant que j'ai un boulot. Je pousse donc un soupir en haussant les épaules.

« Comme tu veux, petit frère. »

Je réalise une seconde trop tard que j'ai lancé cette phrase sur le même ton un peu hautain et faussement désinvolte que peut parfois avoir Papa. Et je devine sans même le regarder qu'Anastáz l'a remarqué aussi.... Je roule des yeux en réponse à son sourire railleur puis le devance pour prendre à droite.

Nous voici enfin à Hufflepuff Avenue, aka LA rue des restaurants si on en croit les Avaloniens qui ont bien voulu nous renseigner. Et au vu des devantures qui se succèdent, je veux bien les croire ! Entre mets exotiques, menus trois étoiles et petits troquets, il y a plus de choix en cinq cent mètres que dans tout Budapest. Je m'arrête devant un cadre filigrané dans lequel défile un menu rédigé en lettres d'or.

« NAS ! » je m'exclame soudain en attrapant le bras de mon frère. « Ils font de l'hypogriffe beurré ! »

Comme si elle m'avait entendu - ce qui est très sûrement le cas - la carte affiche alors le dessin d'un hypogriffe bleuté à côté duquel figurent les phrases " Authentique hypoggriffe beurré à la bierreaubeurre anglaise " et " Hypogriffe originaire du Devonshire " . Zsir ! Mais j'ai à peine le temps de formuler ma merveilleuse idée qu'Anastáz me rappelle déjà la légèreté de ma bourse.

« Pour l'instant ! » je rétorque avec optimisme. « On revient ici dans deux semaines ? »

D'ici là, j'accepterai de me contenter de mets moins digne de nous.... Comme un simple steak de veaudelune en sauce, relevé à la ravegourde, et son ragoût de braillantine façon Poudlard. Mais avant ça, je commande deux apéritifs juste assez alcoolisés pour nous mettre en appétit.

« Egészségedre ikertestvér ! »

Le tintement de nos verres est suivi par un petit silence appréciateur. La conversation reprend doucement au sujet du menu, du restaurant, de la serveuse plutôt mignonne à qui nous adressons tour à tour de grands sourires, de la vieille sorcière hippie qui passe dans la rue avec une bestiole bizarre que nous n'avions jamais vu auparavant, de ce groupe de jeunes qui ne savent décidément pas choisir leur fringues et de beaucoup d'autres choses, sans jamais revenir au bref passage d'Anastáz dans la bijouterie. Evidemment, il le fait exprès. Je réussis à jouer le jeu une douzaine de minutes avant de finalement craquer :

« Et donc ? »

Regardez-le sourire avec son petit air victorieux ! Butá ! Il me le revaudra !



code by bat'phanie
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 58
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

Re: I feel good !
ce message a été posté Ven 27 Oct - 21:32
I feel good !



"Ce n'est pas que je m'en voudrais de briser tes rêves, frérot, mais je ne suis pas sur de vouloir être le complice de ta déchéance financière si tu m'invites ici.."

Un seul coup d'oeil à la carte magique m'avait fait sauter aux yeux le nombre de gallons effarant qu'on en demandait. Pour un truc qui finissait comme tout le reste 8 heures plus tard, c'était assez pathétique.

"T'as pas la bourse assez pleine, butá." résumais-je alors qu'il fit une vague moue dubitative avant de promettre de revenir plus tard.

Je roulais des yeux. Franchement, je préférais mettre ma thune et la sienne dans d'autres choses que de la bouffe de piaf quoi. Et puis j'étais certain que si on en parlait avec grand-mère, elle se débrouillerait pour nous faire goûter ça. Mais j'haussais les épaules et lui répondit d'un laconique "si tu veux" avant qu'on ne choisisse un restaurant plus abordable bien que clairement de qualité.

Mon ventre gargouilla à peine assit sous le regard incrédule du serveur qui venait nous donner les menus. Un grand sourire plein de dents et je plongeais dans la carte, optant de mon côté pour du Calamar arc-en-ciel grillé. Et choisissant rapidement nos apéros. Important l'apéro, bien plus que tout le reste! Même si vu comme j'avais la dalle, l'alcool allait être diablement efficace.

"Et donc?"

"Humm..Oui? Et bien, j'avoue qu'Avalon vaut le détour, clairement!" fanfaronnais-je faussement comme réponse avant d'étirer un fin sourire cynique sur mes lèvres alors qu'il râlait.

"Ah oui, le bijou. Pardonnes-moi, j'avais oublié." Ou pas, Évidemment. Il fallait bien que je le taquine un peu, non?

Attrapant le petit paquet, je le refilais à Zoltán.

"Série limitée, avec de véritables écailles de sirène des mers chaudes qui ondulent et change de couleur suivant le taux d'humidité des prochaines heures. Il y a un papelard explicatif super précis. Et la perle est une larme de Lorelei. Ou enfin d'une créature qui en est dérivée vu le prix plus que correct pour ce genre de pièce.." Terminais-je de manière plus pensive avant de reprendre un ton jovial. "C'est bon, tu valides?"

Même si j'avais bien plus tendance que mon frère à penser à ce genre de petite chose, je savais qu'il n'était pas forcément en reste et je tenais à ce qu'elle lui plaise aussi. M'man comme P'pa aimaient voyager et les sirènes, malgré leur tronche en réalité franchement moche, avaient toujours plus à Maman. Ce petit quelque chose de créature féminine forte. Et on soupçonnait la Lorelei et autre créatures similaires d'être une sorte de croisement entre une sirène et une vélane. Au final, il fallait au moins ça pour séduire et garder notre père, non?

La discussion tourna quelques minutes autour du bijou avant qu'il ne le range et me le rende. Pour reprendre sur notre incursion et l'Angleterre de manière plus générale. Pour l'instant, si je n'avais pas su que le pays affrontait du terrorisme, je l'aurais difficilement deviné... A part quelques sorciers qui semblaient flipper de tout et rien et les contrôles à la con par-ci par-là...Mais bon, nous étions là depuis peu et je voulais bien accepter que notre entrain faisait de l'ombre au reste.

Enfin si Zoltán n'avait pas eu l'idée complètement conne de vouloir absolument rejoindre les Mangemorts peu après notre arrivée ici. Je pouvais comprendre son besoin maladif d'être au centre des choses et de se faire voir, mais tout de même.

Puisqu'il avait évidemment remis le sujet sur la table, une fois de plus.

"Ouai, j'ai promis, t'inquiètes, mais le jour où ils sauront... Ne compte pas sur moi pour te défendre."

Même si nous savions pertinemment tous les deux que je le ferai forcément. Non sans lui rappeler que j'étais contre et en le faisant avec cynisme, mais je ne pourrais pas m'en empêcher.

"Et donc là, c'est le moment où tu vas encore essayer de me convaincre de faire un duo d'idiots?"

Me reculant dans mon siège pour passer un bras derrière le dossier, je ricanais légèrement. Tellement prévisible... Ce qui ne l'empêcha pas de me répondre d'un énorme sourire et d'enchaîner... Évidemment.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: I feel good !
ce message a été posté Dim 5 Nov - 21:01

   
I feel good !


« Je valide »  je confirme avec un grand sourire et une petite pointe de culpabilité. Mais alors vraiment une toute petite.... Anastáz est bien plus doué que moi pour penser à ce genre de petites attentions mais je me rattrape autrement. Du genre en claquant tout mon fric dans de supers cadeaux qui défrisent, ce qui fait râler maman qui m'engueule un peu, au point où ça m'agace et où je vais bouder quelques minutes contre cette ingratitude avant qu'elle ne vienne s'excuser, me remercier et essayer de me faire promettre pour la deux cent soixante-dix-huitième fois de ne pas dépenser mes sous n'importe comment. Tout ça sous le regard amusé de Nas et papa évidemment.... Bref, on fonctionne différemment disais-je.

Pour ça comme pour plein d'autres choses ! C'est ce qui fait de nous un duo complet, parfait, invincible ! Ensemble, il n'y a rien qu'on ne puisse pas faire. Et si seulement il voulait bien rejoindre les Mangemorts avec moi, on décrocherait la palme des jeunes talents de la faction en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, je le sais ! Mais ce buta est très obstiné quand il veut.

« Ah, au fait. » je relance quand-même dans un dernier espoir. « L'oncle Hunter m'a répondu cette nuit ; normalement ça devrait le faire. »

Je n'ai pas besoin de préciser quel est ce le. Il comprend immédiatement que j'ai remis sur le tapis THE sujet de conversation qui nous divise. Et puis je ne suis pas assez con pour prononcer ce mot en public sans faire gaffe. Je reprends prudemment :

« Il me présentera cette semaine, même s'il n'a pas encore la date précise. Et il a accepté que ça reste entre nous... »  Détail non négligeable si je veux rester en bons termes avec mes géniteurs. « Tu es toujours mon gardien du secret ? »  je demande au frangin avec un faible sourire. Je déteste donner l'impression de remettre sa parole en question. Ce n'est pas le cas d'ailleurs ; j'ai conscience qu'Anastáz préférait perdre un bras plutôt que de me trahir – et vice versa bien sûr. Mais le coincer de la sorte dans un secret qui n'est pas le sien est injuste, j'en ai conscience aussi, et j'essaie ainsi de lui offrir une dernière porte de sortie. Qu'il ne prend pas. Je pousse un  petit soupir, à la fois soulagé qu'il ne change pas d'avis et qu'il ait compris mes intentions sans se vexer de ma question.

« J'ai l'intention d'être discret hein mais si ça arrive... je te défendrai aussi. »  je rétorque avec un rictus malicieux. Ce qui risque d'être réellement nécessaire, connaissant maman. Il va falloir la convaincre qu'il a sincèrement essayé de m'en dissuader, de me retenir, etc... sauf s'il accepte finalement de me rejoindre ?

« Si " duo d'idiots " est ta manière de dire qu'on formerait un parfait duo de jeunes sang-purs athlétiques, ingénieux et parfaitement complémentaires alors oui. »

Le serveur m'interrompt poliment pour servir nos assiettes. Je fais une petite pause, le temps pour nous de goûter nos plats, de donner nos avis et d'échanger un petit bout de notre met contre celui de l'autre puis je rattaque sans me décourager :

« Sérieusement Nas, oublie pendant deux petites minutes qu'il s'agit de moi. Je sais que c'est assez dur mais je crois en ton imagination. »  je l'encourage d'un ton taquin. « C'est notre pays. Et pas n'importe lequel : le pays le plus avancé du monde avec l'un des hommes politiques les plus brillants et l'une des meilleurs brigades. Tu penses vraiment qu'il y a le moindre risque avec autant d'atouts de notre côté et aussi peu du leur ? Ce ne sont que des rebuts, des bons à rien. Crois-moi frérot, il n'y a rien à perdre et tout à gagner ; le prestige, une réputation, de bonnes occasions de s'amuser en faisant des trucs cools et glorieux... Surtout pour deux mecs aussi doués que nous. Pense à tout ce qu'on a déjà fait ! Ce sera du cheesecake ! Tu peux même le faire juste pour le fun. Ou pour moi. »  je conclue en papillonnant exagérément des yeux.

Évidemment je vais me prendre une pique dans la figure mais qui sait, peut-être que mon discours aura son petit effet ?




code by bat'phanie
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 58
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

Re: I feel good !
ce message a été posté Lun 6 Nov - 0:49
I feel good !



Et voilà c'était reparti. Je roulais comiquement des yeux et m'apprêtais à soutenir les attaques ennemies sur la durée. Il était inutile d'espérer que l'arrivée du repas puisse l'en détourner malheureusement.

Évidemment le fait que l'on soit dans un lieu public me permettrait d'éviter le pire, mais mon frère était bien assez futé pour être capable de me parler de sa putain d'implication sans dire les mots interdits.
Je trouvais tout ça tellement..tellement... Pas nous quoi. Zoltán, sérieusement impliqué dans quelque chose qui ne le concernait pas directement? Sur la durée et d'aussi sérieux? D'aussi..Etranger, malgré tout? Je lui avais rit à la baguette la première fois qu'il m'en avait parlé, le vexant sacrément, assez pour me rendre compte de ma bourde et de comprendre qu'il ne blaguait pas.

Je savais bien que je le décevais et lui faisais du mal en refusant de me joindre à lui mais..non, ce n'était pas pour moi, clairement pas!

"On a pas besoin de ça pour être parfaits et remplir toutes tes belles cases." grommelais-je en voyant arriver notre repas. Et puis je ne voulais pas, justement, me retrouver enfermer dans ce truc, recevoir des ordres, devoir croiser des vieux croûtons, être sérieux et prendre de mon temps pour ça.

Ca m'emmerdait même sérieusement que Zoltán s'y soit fourré. Je doutais qu'ils utilisent des jeunes recrues aussi prestigieuses pour des trucs à risques, mais quand même! C'était complètement con. On était pas fait pour ça. Pour s'amuser, glander, baiser, faire chier les autres..mais pas ça.
Et P'pa nous tuerait quand il saura. Parce qu'il saura forcément. Et même si Zolty essayait de faire son beau, j'étais certain qu'il le savait aussi.

Mon jumeau était surtout doué pour se voiler la face et se faire de mauvaise illusions. L'oncle Hunter n'aurait-il pas pu l'envoyer bouler?

Heureusement, le plat compensait largement les conneries de mon buta de frangin. Je ricanais, le laissant gentiment - et un peu moqueusement- finir sa diatribe tout en finissant moi-même de couper mon repas et de le manger sans me presser. Avant de répondre enfin, un fin sourire étirant mes lèvres là où il affichait un visage ravit et presque certain de sa victoire.

J'éclatais de rire en fait.

"Tu te contredis un peu trop, crétin. Je dois faire abstraction de toi, mais tu finis en me demandant de le faire pour toi? J'ai connu mieux comme argumentaire..."

Oui je me moquais, mais il le méritait. Il nous mettait dans une situation vraiment pas enviable, moi le premier! Je n'aimais clairement pas qu'il agisse seul, sans moi... Dieu ne nous avait pas fait frères aussi liés pour que nous agissions ainsi. Je lui en voulais un peu tout de même...

"Sérieusement? Notre pays? Ici? Et donc tu fais quoi de Budapest et de Magyarország* ? Quelle fidélité frangin..."

Mon ton était éloquent. J'aimais l'Angleterre et j'aimais ma double nationalité, mais clairement je me sentais bien plus hongrois qu'anglais, à choisir. Et l'odeur de notre bonne vieille ville de l'est me manquait déja un peu. Elle n'avait rien à voir avec ici...

"Mauvaise pioche... Peut-être la prochaine fois? Mais promis, je prierai pour toi et ton âme, mon frère." me moquais-je à moitié sérieusement.

Quelle tête de mule et quel impatient n'empêche. N'aurait-il pas pu attendre un peu qu'on connaisse plus de monde et sache vraiment de quoi il en retournait avant de vouloir jouer au Mangemort pour la gloire et tout le reste?

Un haussement d'épaules de sa part, une petite moue déçue mais pas perdue - il remettrait effectivement ça sur le tapis- le sujet dériva à nouveau. Sur son nouveau taff. Sur les soirées que nous devrions rejoindre. Un peu sur les Shafiq aussi. Et sur Willow. Elle était bien d'ici non? Il faudrait clairement la revoir! Peut-être pourrait-elle nous renvoyer le balais en nous servant, elle, de guide cette fois? A défaut de me guider sur une voie plus intime...


---------------
*Magyarország = La Hongrie
Contenu sponsorisé
Re: I feel good !
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Avalon