AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens faire ta diva avec le scénario d'Elizabeth Carrow, Sofia Schmidt ! Cool
Des scénarios en folie
Incarne une badass mum avec le scénario de Hermès Travers, Kate Travers !
Des scénarios en folie
Enflamme les estrades de duel avec le scénario de Scylla Lagides, Hélios Kark !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ De salvatrices colporteuses [mission] ❞
 :: Royaume-Uni :: Londres :: Habitations
Future fugitive
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 230
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : Nerose

Double compte : Aveline Kirke

Age : 31 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Lun 4 Sep - 5:28
Dans la partie qui allait se jouer ce jour-là, la carte de la prudence et de la discrétion se devait d'être jouée le plus tôt possible afin de maintenir un avantage certain sur l'ennemi pernicieux que Cecilia souhaitait ardemment ne pas affronter si tôt après le sauvetage mitigé que l'Ordre et leurs alliés de la Nouvelle Inquisition avaient réalisé quelques semaines auparavant. Cette fois-ci, c'était un sauvetage d'une toute autre nature que Cecilia et sa compagne de mission Adara devraient faire : extraire un vieil homme de sa demeure, un Phénix de la troisième génération qui n'avait pas eu le coeur de risquer la vie de sa femme en adoptant une vie de fugitif. Une raison qui, certes, l'honorait et démontrait indubitablement une intelligence certaine de sa part, mais une raison caduque aujourd'hui.

Son parrain lui avait parlé de ce Jonas Holliday : c'était jadis un homme au grand coeur et bon vivant, mais qui avait connu son lot de sacrifices lors de ses années au service de l'Ordre. En effet, il avait perdu ses trois fils lors du coup d'état de décembre 2020, ce qui n'avait que fragilisé davantage l'état de santé de sa femme qui, depuis ce jour-là, avait dépéri graduellement jusqu'à ce qu'elle rejoigne ses enfants auprès de Merlin quelques années plus tôt. Et quand elle y repensait, Cecilia se souvenait vaguement d'être allée à des funérailles hivernales lorsque les Phénix avaient pris le pouvoir. Était-ce celles des fils Holliday...? Comment en être certaine? Il y en avait eu tellement, des funérailles, à cette époque...

L'intérieur de la valise avait désormais des airs de salon du Moyen-Orient lorsque Cecilia eut fini de disposer la vingtaine de coussins aux couleurs chatoyantes sur les tapis. Ce serait suffisamment confortable pour le temps que Holliday y passerait. Cecilia se hissa alors hors de la valise qui, de l'extérieur, n'était pas plus grande que ces bagages de cabine que les Moldus utilisaient jadis, à l'époque où les avions sillonaient encore les cieux.

« Les coussins sont en place. Tu as les babioles à vendre?» demanda Cecilia à Adara, alors qu'elle dissimulait la pièce dans la valise en replaçant le fond. En effet, comme les deux Phénix avaient décidé de s'improviser colporteuses pour tenter d'extraire Holliday de sa demeure londonienne, elles avaient déniché les babioles et reliques les plus extravagantes dans un marché aux puces de Pré-au-Lard. L'autre question qui lui brûlait les lèvres était de savoir si sa collègue avait déniché suffisamment de Polynectar pour elles deux. Sinon, l'une des deux devrait faire le trajet jusqu'à Londres dans la valise...
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Lun 4 Sep - 22:07

Elle avait laissé le soin de préparer la valise à Cecilia. C'était un enchantement qui dépassait ses compétences. A la place, elle avait pris en charge la prospection. Plus précisément, trouver du Polynectar en quantité suffisante pour elles deux. Elle n'avait bien sur pas fait appel aux clients du Bulbolux Bleu. Demander à Eoin McKay était exclu pour des raisons evidentes, et ele ne faisait de toute facon confiance à aucun de ses clients habituels : par les temps qui courent, demander assez de Polynectar pour transformer deux personnes pendant au moins une demi journée était un appel de pied pour une perquisition, un interrogatoire, ou pire... Et ceci sans avoir même dit quoi que ce soit sur quoi que soit...
A la place, elle avait fait joué un nombre assez conséquent d'intermédiaires et de fournisseurs, pour ne demander à chaque fois qu'une petite quantité de potion, et par un cheminement assez tortueux. Du moins l'espérait-elle : elle n'était pas - encore - experte en transactions clandestines. Ca lui avait couté très cher et même comme ca, elle n'avait eu assez de Polynectar que pour le trajet d'une personne jusqu'à Londres, le temps pour elle deux d'escamoter Holliday au nez et à la barbe des gardes en jouant de leurs charmes, puis revenir.

Avant d'annoncer cette bonne nouvelle à Cecilia, elle brandit sa besace qui cliquetait joyeusement.
" J'ai toutes les authentiques reliques de la Confrérie du Thermocollant Julianus, père spirituel de la magie tektonik ! " Elles avaient étudié un certain nombre d'options, pour finalement glaner dans le vocabulaire Moldu des mots improbables qui n'évoqueraient rien à un éventuel agent sensé les contrôler. Elles comptaient sur l'ignorance des Pacificateurs potentiels, sur leur capacité d'improvisation et surtout sur leurs identités d'emprunt pour mystifier tout un chacun. Sur un malentendu, ca pouvait marcher...

" Par contre, j'ai une mauvaise nouvelle : je n'ai pas assez de Polynectar... " Toutes deux savaient ce que ca voulait dire : tester la valise dans les conditions réelles... Elles échangèrent un regard. Dans cette éventualité, elles avaient convenu d'utiliser un jeu d'enfant basé sur la rapidité d'exécution pour désigner laquelle des deux s'y collerait. Ce fut Cecilia qui gagna.
" Gniii ! J'aurais jamais du accepter un jeu de vitesse, les dés étaient forcément pipés... " En effet, comment espérer gagner à ce genre de jeu contre une joueuse de Quidditch professionnelle ?
" J'espère que Nima a des cors au pied tiens ! " Ajouta-t-elle avec une grimace faussement contrariée.
" J'ai fermé la boutique pour "maladie", Fergus monte la garde à l'entrée de la maison pour éviter les visites ou les questions de Jeremiah, et merci Merlin, Eclipse est retournée à Poudlard... Scrout, je n'aurais jamais pensé être un jour soulagée que ma fille soit loin... Enfin on peut partir... "
Entre Phénix, elle prenait moins la peine de cacher son maléfice, et de toute facon, le Polynectar le ferait disparaitre. Elle avait donc opté pour une tenue légère.

le hasard, c'est fun:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1744
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Lun 4 Sep - 22:07
Le membre 'Adara Dragenvann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Future fugitive
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 230
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : Nerose

Double compte : Aveline Kirke

Age : 31 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Mar 5 Sep - 5:15
« Bon eh bien... quand faut y aller, faut y aller! »

Comme Adara se retrouverait dans la valise, transplaner n'était plus une option. Elles avaient fait en sorte de se rendre le plus près possible de Londres sans avoir à se dissimuler. Le reste du chemin se ferait en balai. Il fallait donc accrocher solidement la valise à celui de Cecilia.

« J'espère que tu n'as pas trop le mal de l'air...»

Il était maintenant temps d'avaler cul sec l'infect Polynectar. Tout en souhaitant que la dose serait suffisante pour la durée de leur mission (et qu'elles en auraient fini pour la pratique de Cecilia qui avait lieu ce soir-là...).

Malgré quelques bourrasques qui donnèrent du fil à retordre à Cecilia, les deux imposteurs arrivèrent à bon port. Histoire de bien jouer le jeu de la représentante de la Confrérie du Thermocollant, Cecilia décida d'aller toquer à quelques portes supplémentaires avant d'aller sonner chez Mr Holliday. On ne lui répondit pas la moitié du temps, ce qui n'avait rien d'étonnant, puisque c'était lundi avant-midi. Trois portes portaient la mention "Pas de colporteurs" : tant mieux, c'était toujours ce temps-là de gagné.

De ceux qui lui ouvrirent, deux lui refermèrent aussitôt la porte au nez en s'exclamant 'Pas intéressé!' Deux l'écoutèrent poliment pour finalement décliner toute offre d'acheter quelques reliques. Une enfin se montra vivement intéressée par cette Confrérie qu'elle n'avait jamais entendu parler et Cecilia dut lui promettre de repasser quand elle ne serait pas en retard sur sa tournée. Un peu plus et elle lui aurait acheté tout son stock de pacotille...

Enfin, la porte tant attendue se trouva à quelques mètres devant elle.

« Hep! Pas si vite ma p'tite dame! Où croyez-vous aller comem ça? »

« Répandre la bonne nouvelle de notre généreux Julianus, père spirituel de la magie tektonik! »

« Eh bien, vous et votre Jule machin, allez tektotoniker ailleurs!»

« Mais monsieur, sauf votre respect et celui que nous devons tous à notre regretté seigneur et maître Voldemort, ici habite un des plus fervents adeptes de la confrérie du Thermocollant. Et j'ai en ma possession une précieuse et rare relique que mon condisciple m'a spécifiquement demandé de lui rapporter. Tenez regardez! »

Cecilia posa alors sa valise à plat au sol et elle l'ouvrit à la recherche de l'objet le plus insolite du lot : un livre ayant l'étrange pouvoir de rendre aveugle quiconque avait le malheur d'en lire ne serait-ce qu'une ligne...

Le gardien fit une moue, hésitant en regardant le livre que Cecilia lui tendait. 'Pourvu qu'il le prenne... Pourvu qu'il le prenne...' pensa ardemment Cecilia alors qu'elle sentait des picotements familiers lui parcourir la peau, signe que le Polynectar commençait à perdre de ses pouvoirs.

« Vous verrez, une seule page et vous serez ébloui par la pensée avant-gardiste de notre père spirituel Julianus. C'est lui-même qui a écrit ces lignes, c'est comme s'il s'adressait directement à vous! » insista-t-elle.

Ce fut avec soulagement que l'homme finit par prendre le livre des mains de la fausse colporteuse. Le livre pique suffisamment la curiosité de l'homme pour qu'il se risque à l'ouvrir et à en parcourir la première page... jusqu'à ce que...

« Eh! Mais! Qui a éteint la lumière? Où êtes-vous? »

Mais Cecilia était déjà à la porte et cognait vigoureusement pour que Mr Holliday lui ouvre. Ce qu'il ne tarda pas à faire.

Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1744
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Mar 5 Sep - 5:15
Le membre 'Cecilia Munro' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Jeu 14 Sep - 21:44
Planquée dans sa valise, Adara n'avait notion de ce qu'il se passait que par les secousses et des bribes de conversations. Heureusement que Cecilia avait calfeutré la valise avec moult coussins : leur défaut aurait rendu les choses beaucoup plus désagréables.
Elle sentit que le mouvement se précipitait, signe de deux choses : soit elles étaient découvertes, soit le livre d'aveuglement avait marché et Cecilia rentrait dans la maison de Holliday. L'ouverture de la valise lui apporta la réponse.

Elle cligna des yeux le temps de se rhabituer à la luminosité et fut d'abord frappée par l'odeur de vieux. Mais que pouvait-on attendre d'un vieil homme veuf ? Ensuite, elle découvrit la maison figée dans le temps. Sans doute Holliday n'avait-il rien changé depuis le décès de sa femme. Elle eut une bouffée de compassion, mais ils n'avaient guère le temps de s'épancher.
Elle avisa enfin l'homme en question, qui regardait la vieille dame déformée qui se tenait devant lui et la femme qui sortait d'une valise le plus naturellement du monde.
" Mais... Que... Qu'est-ce... Qui êtes vous ?! "
" Je suis Adara Dragenvann, je viens à votre secours ! "
" Hein ?! "
" On vient à votre secours, on est avec Jane Callaghan ! "
" Jane Callaghan ?! Où est-elle ?! "
" A l'abri, et on doit faire pareil pour vous ! On a aménagé cette valise pour vous, personne ne verra rien. "
Holliday marqua un temps d'hésitation. Et si c'était un piège ?
Adara jeta un coup d'oeil plein d'espoir à Holliday, puis à Cecilia : l'instant était critique. Mais l'expression de Holliday se figea, et il se mit à reculer.
" Non... non... NON ! C'est un piège ! Vous ! Vous travaillez pour le Kark ! Vous allez m'emmener à Azkaban ! Me donner aux Détraqueurs ! Je ne me laisserai pas faire ! AAAAH ! "

Et il jeta sur les deux Phénix le premier projectile venu : une grappe de raisin. Avant de partir en trottinant dans le couloir.

Ai confiaaaaance, crois en moiiiii:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1744
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Jeu 14 Sep - 21:44
Le membre 'Adara Dragenvann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Future fugitive
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 230
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : Nerose

Double compte : Aveline Kirke

Age : 31 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Jeu 14 Sep - 22:47
« Scroutt! » jura Cecilia en se prenant la grappe de raisins en plein visage qui comportait au 3/4 les traits de sa fausse identité : un oeil bleu, un oeil marron, une pomette saillante, une joue flasque, des mèches blondes commençant à transparaître à travers la tignasse noire.

Cecilia se mit à la poursuite du sorcier.

« M. Holliday! M. Holliday! Je vous en prie! Je connaissais vos fils! Je... je suis la filleule d'Alec. »

Alors? Ce nom a quoi comme effet, M. Holliday?
OUI : Mais ouiii! Bien sûr! M. Holliday se souvient très bien d'Alec!
NON : Alec? Qui ça?

« Menteuse! Vous êtes une menteuse! Comment osez-vous parler de mes fils! Sortez de chez moi! AU SECOURS! AU SECOURS! »

Cecilia pâlit et recula.

« Je crois qu'on ferait mieux de partir...» suggéra-t-elle à Adara. Elle n'avait vraiment pas envie d'affronter des Pacificateurs ou pire : des Mangemorts. Si M. Holliday ne voulait pas les suivre de son plein gré, tant pis pour lui. Cecilia ne risquerait pas sa vie pour un vieillard trop stupide pour voir que l'Ordre avait répondu à son appel à l'aide.

Et du coin de l'oeil, elle la vit : la Marque des Ténèbres que le gardien avait lancé malgré le fait qu'il était désormais complètement aveugle. Il y avait trois réactions possibles face à un agent stresseur : la fuite, se battre ou figer. Cecilia choisit bien malgré elle la troisième option, des larmes de peur perlant au coin de ses yeux.

« Oh non... oh non... oh non... oh non... » Jamais elle n'avait réalisé l'ampleur de son implication dans l'Ordre. Mais cette fois-ci, avec le Polynectar qui faisait défaut et M. Holliday qui refusait de coopérer, elle venait peut-être de signer son arrêt de mort, ou pire, le début d'une vie de fugitive...

Si elle voulait s'en sortir il lui faudrait... il lui faudrait... Elle avait la tête étrangement vide. Elle n'avait aucune idée du prochain geste qu'elle pourrait bien poser pour se sortir de ce mauvais pas...

Entre temps, le gardien est-il trop déboussolé pour appeler les secours?
Oui : il erre sur le terrain, ne comprenant plus sa vie.
NON : Il a jeté vers le ciel la Marque des Ténèbres.... Pan pan pan...
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1744
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Jeu 14 Sep - 22:47
Le membre 'Cecilia Munro' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Ven 15 Sep - 21:54
A un moment, quelque part, les choses ont merdées. Plus tard, elles prendraient un temps d'introspection pour analyser qu'est-ce qui avait pu déraper. En attendant, elles devaient sauver leur peau : Holliday se faisait la malle, refusant leur aide malgré les arguments imparables qu'elles avaient avancé, et, suivant le regard de Cecilia, Adara avait repéré elle aussi la Marque des Ténèbres. Ah ouais... Ils se sentaient assez à l'aise pour jouer à ca en ville, comme ca... Vive le gouvernement, tiens ! Champion du monde !

Bref...

Que leur restait-il ? Sauver leur peau ? Ou tenter de sauver les meubles ? Adara se sentait désespérée. C'était stupéfiant comme les ch... STUPEFIANT !
Sans autre cérémonie, elle se lança à la suite de Holliday - pas difficile, il trottinait comme un vieux. Une fois l'homme dans sa ligne de mire, elle brandit sa baguette.
" STUPEFIX ! " Et Holliday s'effondra. Bingo." Ramène la valise ! " Ordonna-t-elle à Cecilia : ca sera plus facile de mettre Holliday dans la valise que de le trainer jusqu'au salon, inconscient.

Elles emballèrent le pauvre homme comme elles purent. Restait encore à sortir. Elles étaient deux. Comment allaient-elles s'en sortir ? Comment faire en sorte de ne pas se faire reconnaitre ? Changer de tête ? Déformer leur tête...
" Oh... " Lacha-t-elle lorsqu'un souvenir douloureux de Poudlard lui revint." Cecilia... J'ai une idée, mais ca va pas te plaire... Ne bouge pas... " Elle brandit sa baguette une nouvelle fois avec une grimace. " Dis-toi que tu vas devoir me faire la même chose... Furunculus ! " Avec une certaine satisfaction, elle vit une colonie de furoncles pousser sur le visage de Cecilia, la rendant méconnaissable.
" A toi. Enfin à moi. Fait ca, on fout le feu, et on se tire ! "

Are you Lucky ?:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1744
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Ven 15 Sep - 21:54
Le membre 'Adara Dragenvann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Future fugitive
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 230
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : Nerose

Double compte : Aveline Kirke

Age : 31 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Sam 16 Sep - 0:03
Adara semblait en contrôle de la situation. Tant mieux. Adara savait ce qu'elle faisait, Cecilia n'avait qu'à lui faire confiance et obtempérer, et tout irait bien. La valise cherchée et M. Holliday caché à l'intérieur, il était maintenant temps de s'assurer que ni elle, ni Adara ne seraient reconnues si elles avaient le malheur de tomber sur des gens à la solde de Kark. Les furoncles lui démangeaient, mais il fallait passer outre et se concentrer.

« Furunculus!» Le sort fusa et défigura Adara. Maintenant que leur anonymat était préservé, il fallait organiser leur fuite, et vite! « Ok... Ok... tout va bien aller... tout va bien! Mais scroutt, je pourrai pas transplaner avec la valise. Mon balai! Où est mon balai?» Son balai qui valait presque la moitié de la valeur de son appart édimbourgeois, une exclusivité de la CBS. « ACCIO BALAI! »

Moins d'une minute plus tard, le balai était devant elle, flottant paresseusement.

« Transplane sans moi, je me débrouillerai, j'irai plus vite seule avec la valise.» L'instinct de survie favorisait désormais la fuite. Des éclats de voix éclatèrent, filtrant par les fenêtres de la maison. Par un sort de Glu perpétuelle, elle colla la valise à son balai, ne se souciant guère d'écorcher le vernis de son manche. Elle aurait tout le temps de le polir, ou de faire appel aux services d'entretien de la CBS à un moment plus propice. « Je vais fuir par le toit. » annonça-t-elle et, joignant le geste à la parole, elle pointa sa baguette vers le plafond dans lequel elle fit apparaître un trou béant. Il ne restait plus qu'à espérer que la maison n'était pas protégée des transplanage...

« On se retrouve au QG? » demanda Cecilia en enfourchant son balai.
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Dim 17 Sep - 22:38
Si elle avait entendu les pensées de Cecilia, Adara aurait surement rit. Elle ne contrôlait pas grand chose, et n'était meme pas sure de que ce qu'elle faisait réussirait. En fait, elles avaient un bol monstre. Il fallait juste espérer qu'une fois au QG, tout expliquer à Holliday le calmerait et qu'il comprendrait qu'il n'était pas en danger, ni piégé. La botaniste n'était pas fière de ce qu'elle avait fait, mais que pouvaient-elles faire d'autre ? Elles n'allaient quand meme pas laisser Holliday à la merci des Mangemorts - quoique l'idée eut été séduisante pendant une fraction de seconde : sauver leurs fesses et le laisser se démerder...
Bon au moins, la situation était retournée, elles allaient pouvoir le ramener sain et sauf. Quant à elles, c'était une autre affaire : le Furunculus était une sensation atroce. Sur tout le visage en plus... Enfin, il fallait ce qu'il fallait, hein... Un temps de flottement le temps que Cecilia retrouve son balai - elle était venue avec, il ne pouvait pas être bien loin - et la batteuse prit la voie des airs. Adara acquiesça : oui, elles se retrouveraient au QG. Il ne restait qu'un détail...

Adara brandit sa baguette au moment où Cecilia décolla et se concentra autant que le Furunculus le lui permettait.
" Flumen Ignite ! " Trois raies de feu jaillirent docilement de sa baguette et commencèrent à consumer les biens de Holliday. Il ne reviendrait pas, de toute facon. Adara réalisa alors qu'il y aurait peut être des souvenirs qu'il aurait aimé emmener avec lui - oups - mais avant qu'elle ne puisse aller fouiller dans la chambre de Holliday, la porte s'ouvrit avec fracas sur les Pacificateurs. Adara frémit de peur, mais les furoncles lui rappelèrent qu'elle était méconnaissable - normalement. Elle se fendit donc d'un sourire mauvais et, puisque ces connards se permettaient un Mosmordre en plein jour, elle pouvait aussi bien balancer la marque des Phénix, surtout que Cecilia lui avait obligeamment ouvert le toit. L'oiseau faisait ainsi face à la tête de mort, tout un symbole... Et pour faire bonne mesure, elle brandit son bras, mettant bien en évidence le "traitre" qui l'ornait, avec une pensée pour Adem - et tout ses camarades Phénix, hein, quand meme... Oui, ca pouvait ne pas être juste un fardeau. Une provocation, aussi...
Et sans se départir de son sourire mauvais, elle transplana, repensant au dernier moment à Insmouth, mais le transplanage se fit sans accroc, sous le regard médusé des Pacificateurs qui n'étaient pas le nez en l'air à regarder la Marque Phénix.

Elle attendait Cecilia avec impatience. Lorsqu'elle arriva, elle se dépêcha de décoller la valise du manche à balai de Cecilia et d'ouvrir la valise. Holliday émergeait seulement de son Stupefix. Il fallut un certain temps, quelques explications et beaucoup d'excuses pour le calmer et lui faire comprendre qu'il était en sécurité. Mais elles avaient réussi. Sans discretion aucune, restait à voir quelles en seraient les conséquences...

Et à la fin, tout le monde meurt:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1744
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté Dim 17 Sep - 22:38
Le membre 'Adara Dragenvann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Contenu sponsorisé
Re: De salvatrices colporteuses [mission]
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Londres :: Habitations