AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens faire ta diva avec le scénario d'Elizabeth Carrow, Sofia Schmidt ! Cool
Des scénarios en folie
Incarne une badass mum avec le scénario de Hermès Travers, Kate Travers !
Des scénarios en folie
Enflamme les estrades de duel avec le scénario de Scylla Lagides, Hélios Kark !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ Instant héroïque supplémentaire pour Adem ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Lun 4 Sep - 22:36
S’il y avait bien une raison pour laquelle je n’aime pas du tout les lieux de rencontre entre moldus, c’est bien pour certains moldu, mou du bulbe mais pas de la bite, pardonnez le mot, qui venaient plus ou moins me coller pour certains de mes attributs féminin … Expliquez moi pourquoi j’étais là, et pas au manoir tranquillement enfermé comme toujours dans la bibliothèque. Une envie subite de voir des gens et de changer d’air. Et comme d’un fait exprès … Fergus n’était pas là ce soir. Je repoussais une main de l’autre abrutie qui commençait à s’approcher un peu trop près et à glisser beaucoup trop bas ses mains pour moi sur mon torse et mes épaules. Je lui avais dis non. Plusieurs fois et javais essayé de le repousser mais il avait beaucoup plus de force que moi.

Comment en étais-je arrivée là ? Je m’étais jurée de faire des efforts au niveau social, surtout que beaucoup de moldu avaient été tué et je m’étais dis que cela me ferais du bien de sortir un peu le nez de mes livres. J’allais finir avec un nez tout plat si cela continuait. J’avais donc suivis d’autres moldus survivant du manoir pour sortir un peu. Ils avaient prit tous des directions différentes et j’étais allée dans le centre moldu le plus proche. Il y avait du monde dans celui-ci et j’avais faillit faire demi-tour mais j’avais pris sur moi et avancé parmi la foule en serrant les dents pour ne pas plaquer mes mains sur mes oreilles et fuir. J’avais déniché un fauteuil et m’étais laissée tombé dessus pour observer la foule.

Et c’était là que monsieur-je-veux-te-faire-sentir-bien était venu me trouver. Si nous avions été dans une situation sans la domination des sorciers, j’aurais pus le croire ivre. Mais de un, il ne sentait pas le moins du monde l’alcool, et de deux l’alcool était totalement interdit ici. Même si on pouvait toujours en dénicher une ou deux bouteilles. J’avais repoussé ses avances, n’ayant pas envie de ça ce soir, de toute manière à par me foutre enceinte il ne ferait rien et il avait dû croire que selon la croyance populaire « Une fille qui dit non dit oui en fait » et avait insisté. Légèrement très mal à l’aise j’avais remonté mes genoux contre mon torse en assurant que non j’avais pas envie d’aller tester le moelleux de matelas. Et personne d’autres ne réagissait. Personne n’entendait, en même temps vu le bruit et de l’odeur de cigarette. Certains avaient dû trouver assez de tabac pour faire plusieurs cigarettes et se les faire tourner.

Je détournais la tête en répétant que non je n’avais pas envie de ça et que je voulais qu’il me fiche la paix mais visiblement l’autre semblait s’être passé de mon refus. Car il m’attrapa fermement le menton d’une main et se pencha pour m’embrasser et glisser une main sur ma poitrine qu’il ôta aussitôt pour m’empêcher de le gifler de toutes mes forces. Cependant il fut brutalement tiré en arrière par quelqu’un et je m’essuyais les lèvres d’un mouvement de poignet. Je me retiens de cracher et lever les yeux vers celui qui venait de me sauver d’une agression sexuelle … Je le reconnus aussitôt et je sentis ma bouche se décrocher. Adem. Pourquoi lui ! Mia allait me tuer. Bon … Je respirais un peu et je réussis à articuler calmement en évitant de croiser son regard :

« … Je … Merci pour … … Pour le coup de main … »
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 290
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : Charlie Trave

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Fugitif depuis peu
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Mar 5 Sep - 19:00
Instant héroïque supplémentaire pour Adem


Il y a ceux qui gloussent dans un coin, persuadés d'être discrets, de savoir encore atténuer leurs expressions de joie mais celles-ci sont tellement rares qu'elles sont devenues incontrôlables et péniblement bruyantes. Il y a, sur la table juste derrière, deux amoureux qui veulent s'offrir un tête à tête intimiste et chaleureux. Eux aussi veulent se convaincre qu'il est possible de vivre un moment normal.  Les autres, pour la plupart, viennent juste ici pour essayer d'oublier ce qui les attend dehors. Quelques minutes de paix, de répit, avant que la souffrance de leur vie ne reprenne.
Depuis quelques minutes, celui qui se vante d'avoir tué un sorcier commence doucement à me faire chier. Je l'observe avec un regard amer, prêt à me lever pour lui demander de la fermer. Moi je suis venu chercher le silence, visiblement c'est un plaisir qu'on ne peut plus s'offrir qu'en solitaire ;

" Gros con ; "

Je quitte mon siège et m'apprête à rejoindre la sortie quand, au milieu des volutes de fumées épaisses et nauséabondes, j'aperçois la demoiselle en détresse. Enfin je crois. Je me penche, m'écarte pour laisser passer un nouveau venu avant de replacer mon attention sur le type aux mains baladeuses et sans gêne.

" Non mais ... Eh !  "

En réduisant la distance je reconnais Joy et ma colère embrume subitement mes esprits, comme s'il s'agissait d'une amie. L'agression d'une femme est anormale est insupportable, connaître la miss n'arrange rien !

J'attrape le mec par l'épaule et l'éloigne d'elle assez brutalement pour qu'il tombe sur le cul. Je n'ai pas quitté Joy des yeux, plus inquiet pour elle qu'envieux de tabasser ce connard. Pour l'instant. Qu'il ne m'adresse même pas la parole ;

« … Je … Merci pour … … Pour le coup de main … »

" Pas d'quoi. Ça va aller ? "

La chute de l'autre a permis aux personnes à proximité de réaliser ce qui était en train de se passer. C'est un peu tard, p*tain, pour réagir ! Je les foudroie du regard et sens les muscles de mes bras et mon dos se bander sévèrement. Voilà, j'ai envie de taper. Pas de combat au Boutefeu ce soir, quelqu'un va devoir ramasser l'énergie non dépensée, cumulée avec la haine que m'a inspiré cette scène ;

Je me focalise pourtant sur Joy.

" Tu connais ce type ? Il t'a déjà... touchée ? "

Elle n'a sans doute pas envie de me raconter sa vie. Je ne sais pas ce dont elle a envie après ça, je ne prends pas le temps de la laisser s'exprimer : je lui prends le poignet et l'incite à quitter ce fauteuil. L'endroit n'est pas intéressant pour elle, plus maintenant. Les esclaves qui se réunissent pour souffler ont parfois - souvent ? - tendance à vouloir en profiter. Libres ou non, les hommes restent dangereux pour une demoiselle solitaire et il s'est déjà passé des choses crades dans cet établissement ;

" Tu ne veux pas aller ailleurs ? Remarque, je peux éventuellement te tenir compagnie. Mais va falloir arrêter de se promener seule. On n'est pas dans un gentil bouquin... "

Légère raillerie, ce n'est pas méchant. J'essaye juste de savoir comment elle se sent, où en est son moral. Sourira ? Sourira pas ?

© Nalex
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Mar 5 Sep - 20:51
Alors que je m’attendais à ce qu’Adem tabasse sans aucune autre forme de procès l’autre type, mais qu’il vienne s’inquiéter pour moi montrait que quelque part Mia avait réussit à lui mettre un peu de plomb dans la tête. Je hochai la tête. J’attendis qu’il finisse de faire rouler ses muscles et intimide les gens d’un regard noir. J’avais l’impression d’avoir un chien de garde. Je secouais la tête doucement.

« … Ça va … Je ne connaissais pas ce gars … Il m’a … « juste » embrassé, tu es arrivé à temps … Ouoh ! »

Je fus surprise qu’il me tire du fauteuil par les poignets sans absolument aucun effort. Je savais que j’étais du genre crevette en manque de chair autour de l’os, sauf au niveau de la poitrine, mais il avait quand même de la force. Et contrôlé puisqu’il ne m’avait pas fait mal, il m’avait juste mit sur pieds. Par contre … Au vu du regard des autres … je me cachais un peu derrière Adem. J’ouvris la bouche pour lui demander de me tirer de là … Mais il fut plus rapide que moi et me taquina au passage. J’eus un petit sourire et levais les yeux au ciel.

« Si, allons dehors s’il te plaît … Et je veux bien que tu me tienne compagnie. J’y peux rien … Mon maître veut pas encore me servir de garde du corps … C’est pas faute de demander ! Et je sais très bien que nous ne sommes pas à Malory Shcool. Niveau gentil bouquin tu devrais lire Tolkien. Niveau gentil univers chichi panpan, papillon dans un ciel guimauve et licorne qui vomissent des arc-en-ciel on en est loin. »

Ma voix tremblait un peu, et j’évitais de regarder vers l’homme qui c’était redressé et qui envisagé sûrement d’attaquer Adem, mais vu le regard d’autres il allaient s’abstenir … En tout cas … J’avais besoin de plaisanter, de dire des conneries, et je ne sais quoi encore pour me changer les idées. En tous cas je traînais un peu Adem derrière moi pour sortir de cette pièce étouffante. Je poussais un soupire de soulagement en sentant l’air frais sur mon visage. Bon sang ! C’était impossible de respirer là dedans ! Rappelez moi pourquoi j’étais venue là dedans ? Je passais une main dans mes cheveux et sentis mes vêtements. Ieurk … Ils puaient ! Je m’appuyais contre le mur en respirant profondément. Ah … Je détestais ces lieux. Je marmonnais à l’attention d’Adem

« … Rappelle moi s’il te plaît … ce que je fais ici ? Rappelle moi à quoi sert ce lieux ? »

Je retiens une bordée de juron à l’attention de ce que je pensais de ce lieux, des gens dedans, et de notre situation. J’en avais marre certains jour … Vraiment marre. Je m'appuyais lourdement contre le mur en respirant à pleins poumon gardant un œil sur Adem. Prochaine fois que je sortais, je prenais un gourdin que je pourrais éclater sur la tête de ceux que j'aimais pas. Ou alors un bon gros bouquin. Je portais tout mon regard sur Adem

« Au fait Adem, je crains que tu ne sois pas toujours là pour jouer à être mon chevalier sur son beau cheval blanc. Tu sais bien te battre non ? Tu veux pas me montrer … deux trois choses s'il te plaît ?»
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 290
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : Charlie Trave

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Fugitif depuis peu
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Sam 9 Sep - 17:25
Instant héroïque supplémentaire pour Adem


Ce mec l'a "juste" embrassée sans y être invité et je dois me sentir rassuré ? Les traits de la contrariété marquent encore mon visage quand nous passons enfin la porte de ce trou à rats. Je me frotte nerveusement la nuque, le dos contracté par la colère et l'incroyable besoin de frapper. Enfin, je vais m'abstenir, je ne sauve pas Joy pour me déchainer sur elle : vous vous en doutez.
A l'évocation de Tolkien je lève les yeux au ciel, comme si je n'avais pas lu ces livres. Il y a longtemps ...

« … Rappelle moi s’il te plaît … ce que je fais ici ? Rappelle moi à quoi sert ce lieux ? »

" Techniquement, il sert à se détendre. Mais grâce à toi et ton imprudence je suis plus stressé qu'en partant ! "

Faux reproche, je l'exprime en souriant pour la taquiner. Je plaisante mais je ne mens pas pour autant. Mes poings s'ouvrent et se ferment plusieurs fois comme si j'espérais ainsi évacuer cet excès d'énergie qui m'empoisonne.
C'est triste à dire, surement pathétique, mais le rythme des combats au Boutefeu est presque devenu addictif. J'ai besoin de me battre, souvent. La violence est devenue mon quotidien, elle est une sensation que je déteste autant que j'en dépends ;

Je soupire et finis par me placer contre le mur où Joy trouve un semblant de repos.

« Au fait Adem, je crains que tu ne sois pas toujours là pour jouer à être mon chevalier sur son beau cheval blanc. Tu sais bien te battre non ? Tu veux pas me montrer … deux trois choses s'il te plaît ?»

" Quoi ? "

Mon dos se retire aussitôt du mur. Mains dans les poches, je me place face à la demoiselle et l'observe, étonné. Que pense-t-elle ? Que je peux lui enseigner les gestes pour se défendre ? J'en doute. Oh bien sûr, je passe mon temps à protéger mon corps, je devrai avoir des conseils utiles. Mais je ne me suis jamais occupé d'une ... novice.
Reprendre toutes les bases, c'est un métier. J'étais destiné à être détective, pas prof de judo !

" ... je ne t'apprendrai rien en quelques minutes. Il faut, des heures d'entraînement. "

Autant dire qu'avec notre statut d'esclave, prévoir un créneau d'entraînement privé paraît utopique.
La demande de la jolie brune était légitime vu ce qu'elle risque. En plus du danger que représente les sorciers, elle doit faire avec les inconvénients de son sexe.

Je soupire et m'approche d'elle.

" Bon. Admettons. Si un mec t'attrape la main... "

Je saisis son poignet fermement.

" Tu fais passer tes doigts au dessus, là, vers l'intérieur. Et tu appuis franchement. Pour me faire baisser le bras. Essaye. Un geste franc pour créer une douleur dans l'avant bras. Pas mal. Mais plus fort. Plus vite. On recommence. "

On ne devrait peut être pas s'amuser à ça, ici. Les moldus à l'intérieur ne sont pas tous nos amis malheureusement. Certains sont suspectés d'être ici pour rapporter les informations à leurs maîtres. D'autres n'ont toujours pas choisi d'allégeance, sans parler de ceux qui, par peur, balancent les infos sans même les vendre !
© Nalex
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Sam 9 Sep - 19:06
Je levais les yeux au ciel en souriant à moitié. Oui je sais que c'est pas ma faute grâce à son sourire, mais je savais qu'il était en revanche parfaitement énervé. Il n'y avait qu'à voir ses mains s'ouvrir et se refermer. Pourquoi d'un coup je repensais à la décryptions de mains de boucher dans l'une de mes, trop, nombreuses lectures ? En tout cas, j'avais l'impression que la description avait prit vit sous mes yeux dans les mains d'Adam. D'énormes machins à cinq doigts capable de briser tout et n'importe quoi. J'étais contente d'être du bon côté moi … Et ma demande parut le surprendre grandement.

Je haussais un sourcils face à son inspection. Oui ! Je sais ! Même une crevette ferait plus peur que moi ! Mais justement, mon physique était très pratique parce que je passais inaperçu. Qui se méfierait d'une Joy maigre, sans force et qui fait peine à voir ? Personne. Bon, du coup, il y avait aussi les gros pervers dégelasses comme l'autre idiot qui pouvait en profiter. Et ça je ne voulais plus. Paraître faible oui, être faible, non. J'en avais marre de me faire malmener, par les sorciers encore … , mais les autres moldus ! L'autre tarée de Matt et ce soir le dégelasse de service. Ça commençait à bien faire ! Pas que je voulais casser la gueule à tout le monde, quoi que certains jours … , , je voulais juste pouvoir foutre une beigne à un type trop collant, ou autre si j'avais besoin de me défendre.


" ... je ne t'apprendrai rien en quelques minutes. Il faut, des heures d'entraînement. "

Je le fixai droit dans les yeux sans rien dire pendant quelques secondes. Non mais … J’avais l'air si con que ça ? Je me doutais qu' on apprenait rien en trois secondes trente d'apprentissages, et qu'il fallait des heures d'entraînement. Mais, si je voyais les gestes, je pourrais m'entraîner à les refaire, en cachette, encore et encore ! Mais il fallait que je sache quoi entraîner. Les muscles encore … J'en avais quand même un peu, à force de porter tout et n'importe quoi toute la journée. Mais vu qu'ils ne servent à pas grand chose d'autres …

« Je me doute qu'en dix minutes tu peux pas me transmettre tout ce que tu sais Adem, mais montre moi un peu, je me débrouillerais pour répéter encore les gestes. »

Je plantai mon regard dans le siens et attendis. Après un soupire, heureusement qu'un de nos soupire ne déclenche pas une catastrophe, sinon le monde serait encore plus en bordel qu'aujourd'hui, il semble accepter de me montrer deux trois choses. C'était déjà ça ! Je botterais peut-être pas des fessiers aujourd'hui … Mais un jours … Dans une autre vie … Je le laisse saisir mon poignet et je suivis avec attention ses instructions. Une première tentative qui sembla être juste. Il me demanda d'y aller plus fort. Ce n’était pas moi qui allait lui casser le bras et j'y allai franchement répétant encore et encore le geste. Il y avait des risques bien sûr, mais … Au vu de l'altercation qu'il venait d'avoir, c'était logique ce que nous faisions. Une question, et j'avais la réponse « J'ai manqué de me faire violer, il m'a juste montré comment me dégager. » Même les sorciers pourraient nous croire. Et ce n'était pas en rentrant dans ma tête qu'ils trouveraient quelque chose de différent ! Enfin … Si un peu … Mais quand même ! Je finis par relever la tête

« Et s'il ne lâche pas ? Et qu'il s'énerve ? »

Parce que la douleur pouvait rendre très agressif. Et si je pouvais savoir comment esquiver une claque ou la parer. Du moins avec les moldus. Je prenais.
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 290
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : Charlie Trave

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Fugitif depuis peu
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Mar 19 Sep - 15:38
Instant héroïque supplémentaire pour Adem


Patiemment, et aussi sérieusement que possible à cette heure-ci, à proximité d'un des rares endroits où les moldus peuvent encore se retrouver sans trop s'exposer aux menaces magiques, Joy s'applique à répéter le geste que je viens de lui montrer.
Lorsque le geste est compris, que je suis contrains de lâcher ma prise sous la douleur qu'elle impose à mon avant-bras, j'acquiesce. C'est bien, elle pourra éventuellement utiliser ce truc pour échapper à un autre agresseur. Mais ça ne lui sauvera pas la vie. Pas si l'agresseur en question anticipe correctement, et encore moins s'ils sont plusieurs ;

Je chasse les sombres images que ces idées font naitre dans mes pensées et replace mon attention sur la jeune femme.

« Et s'il ne lâche pas ? Et qu'il s'énerve ? »

Je répète le mouvement, machinalement, conduisant sa main à se libérer de la mienne. Puis, après quelques secondes, je hausse les épaules pour lui répondre.

" S'il ne te lâche pas c'est que tu as mal fait le geste. Le réflexe est immédiat et inévitable : il lâchera car tu obliges son avant-bras à un faux mouvement douloureux. "

Je montre l'endroit où le mal brûle automatiquement dès que le mouvement est effectué. Par ailleurs, même si elle s'en doute, je me sens obligé de compléter les indications :

" ... Mais il peut te rattraper aussitôt après t'avoir lâchée. Ceci ne te sauvera pas, pas sans de très bons réflexes. Dès qu'il te lâche, tu ne dois pas hésiter. Mais finis bien le geste, c'est très important. Tu vas au bout du mouvement, ses doigts vont se défaire, c'est sûr. Après, je te conseille de courir. Tu peux aussi frapper, bien sûr. Tout dépend le contexte. "

Bordel, on est en train de chipoter sur les détails d'une agression. Ma foi, c'est important je crois.

Finalement je replace mes mains dans les poches de mon jean et reprends appui contre le mur. Dire que je pensais siroter, au chaud, et éventuellement rencontrer des camarades pour discuter...
Joy fait office d'amie ce soir. Ce n'est pas si mal. Je la regarde et me demande à quoi ressemble son quotidien. Sa réalité. La majorité des non-sorciers que je connais vit comme esclave. Mais tous les esclaves n'ont pas la même vie - vous suivez ? Certains sont affamés et violentés, d'autres mangent à peu près à leur faim, moi je dois combattre.
Que vit Joy exactement ?

" Tu veux que je te raccompagne ? Ce mec va revenir. "

Dis-je en désignant l'entrée du bâtiment.

© Nalex
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Mar 19 Sep - 22:18
Adem semblait assez satisfait de moi. Enfin, surtout de mes mouvements. Je l’écoutais avec attention, dans tous les cas l’agresseur lâcherait, mais il me fallait être vive, pour fuir, ou bien le frapper à des endroits bien douloureux pour le faire tomber au sol. Si j’étais dos à un mur, ce qui pouvait arriver trop facilement, et bien … je n’aurais pas le choix que de frapper. Est-ce qu’un coup de poing faisait aussi mal à celui qui se le prenait qu’à celui qui le donnait ? Je n’avais pas du tout envie de tester étrangement. Je n’avais déjà pas l’intention de me refaire agresser … La prochaine fois, j’attendrais Fergus pour qu’il vienne me chercher. Je crois que ça serait le plus sur. Ou alors je resterais cloîtrer dans le manoir de mes maîtres … Nan, mauvaise idée, je deviendrais cinglée à force.

Je levais les yeux vers le ciel. S’il y avait eut des étoiles … elles étaient bien voilé par d’épais … nuages ? C’était dur à voir. La lumière naturelle n’était pas bonne dans la nuit. Ce qui était logique, sinon ce ne serait pas la nuit. La nullité profonde de mes pensées me fit secouer la tête. Mais s’il y avait véritablement de gros nuages … cela voulait potentiellement dire orage. Et j’étais terrifiée par le tonnerre. Je détestais les bruits trop forts en général. Quoi que je fasse je paniquais. J’avais l’impression que le moindre bruit un peu trop fort pouvait me déchirer les tympans.

« … Oui je veux bien merci Adem ! »

Malgré moi je jetais un regard vers la porte d’où filtraient quelques minces rayons de lumières. Je ne pris pas le bras ni la main d’Adem mais je levais les yeux vers le ciel noir. Pas la moindre étincelle d’argent. L’été était agréable ici. Je levais les yeux vers Adem. Il avait connu l’avant apocalypse lui … Comment était-ce avant ?

« … Adem ? C’était c … »

Un éclair déchira le ciel et je fermais les yeux en me couvrant instinctivement les oreilles des mains. Le tonnerre tonna et je fermais plus étroitement les yeux et en appuyant, jusqu’à en avoir mal, sur mes oreilles pour couvrir le bruit . Orage de chaleur ? Ou la pluie n’était pas encore arrivé ? En tout cas le tonnerre et la foudre étaient presque simultanées. Très mauvais signe pour moi. Mais ! Je n’avais pas crié ! C’était déjà ça ! Je levais un regard vers le ciel. Pitié … juste un coup de tonnerre et un éclair perdue … pas d’orage ! Ça aussi c’était trop demandé ? Je savais même pas si Adem savait pour … Ça. Fergus le savait, ainsi que d’autres esclave du quel j’étais proches … J’ôtais prudemment les mains de mes oreilles avant de croiser le regard d’Adem

« … J … Je euh … Désolé … J’ai très … peur des bruits violents comme les orages … »

Je me frottais la nuque très mal à l’aise … Je ne voulais pas passer pour une chochotte mais visiblement … c’était trop tard … Et j’étais sûre qu’il allait se moquer de moi … C'était ce qu'il y avait de plus lgique
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 290
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : Charlie Trave

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Fugitif depuis peu
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Sam 23 Sep - 10:04
Instant héroïque supplémentaire pour Adem


Nous n'allons pas rester là. J'aime être dehors, j'aime cette fraicheur, cette liberté éphémère que nous inspire le discret vent. Mais nous n'allons pas rester longtemps, ce n'est pas prudent. Joy risque d'être agressée par ce soulard, sans parler des autres dangers qui rôdent constamment sur les non-sorciers que nous sommes.
Je propose alors à la demoiselle de la raccompagner. Il y aura d'autres soirées pour décompresser davantage. Cette sortie m'aura au moins permis de discuter avec la jeune femme, de discuter concrètement. Je ne crois pas l'avoir fait avant aujourd'hui - mais j'ai peu de mémoire pour les futilités.

« … Oui je veux bien merci Adem ! »  

...Grand seigneur que je suis. Je lui souris et me détache du mur. Si je lui propose une escorte c'est avant tout parce que j'ai l'intention de rentrer. La mettre à l'abri est un détail ... qui compte pourtant. Depuis que je fais partie de la Nouvelle Inquisition rien ne va plus ! J'ai un comportement de plus en plus sympathique ;
Tss.

Le tonnerre gronde quand je remonte mon col. Je me retourne pour être sûr que Joy soit à ma suite.

" ... Tout va bien ?  "

La question c'est pour la forme. Elle n'est pas très sereine et je jette un regard accusateur au ciel. Merde. Je tombe sur la seule esclave qui malgré le calvaire quotidien trouve le moyen d'avoir peur de l'orage.

« … J … Je euh … Désolé … J’ai très … peur des bruits violents comme les orages … »

" Ok. Tu peux quand même faire le trajet ou, tu veux qu'on attende à l'intérieur ?  "

Elle pourrait rester ici, à l'abri, et partir quand ça lui chante. Je suis crevé. Mais ce serait criminel de la laisser maintenant. Je soupire, me rapproche d'elle et lui tape amicalement sur l'épaule - pour vérifier qu'elle tient encore debout.

Le tonnerre éclate une nouvelle fois, l'orage se rapproche. Les traits de la demoiselle se crispent aussitôt et je constate qu'il va falloir gérer une vraie phobie. C'est louche d'ailleurs, peur des bruits violents ?
Passant un bras dans son dos, je l'incite à revenir près de moi. Allons dans l'établissement. Inutile de l'obliger à subir ça - sauf si les problèmes à l'intérieur se font plus insupportables ;

" On reste ? "

© Nalex
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Sam 23 Sep - 11:07
Instant héroïque supplémentaire pour Adem
   
« J'ai un comportement de plus en plus sympathique »

   
Bon, Adem m’avait déjà sûrement mit dans la catégorie « chochotte inutile à protéger H24 ». Mais c’était pas ma faute … J’aurais voulu ne pas sursauter et ne pas me couvrir les oreilles au moindre sons un peu fort ! Au passage, je remarquais que ce que je jugeais fort, ne l’était pas pour certains. Je passais vraiment pour une faible femme à défendre tout le temps à cause de ça. Et pourtant j’essayai de résister à mes instincts mais à chaque fois c’était pareil. Attendre à l’intérieur ? Mais … le couvre feu ? Même si je préférais effectivement e rouler en boule dans un coin et attendre que ce foutu orage dégage de ma vie, pour un siècle ou deux, il valait mieux qu’on rentre avant de se faire dolorisé d’un coup de baguette magique. Je restais sur mes jambes quand il me donna une tape sur l’épaule. Je ne suis pas blessé à m … Je me crispai de nouveau en entendant le tonnerre. J’avalais péniblement ma salive. Je sentis à peine le bras d’Adem dans mon dos mais je restais blottis contre lui. Le « on reste » sonnait plus à mes oreilles, j’avais un sifflement très désagréable dans celle de droite d’ailleurs, comme un ordre qu’autre chose. Je secouais fermement la tête.

« … Non … On rentre, c’est bientôt l’heure du couvre-feu , et je ne veux pas que tu ai des ennuies à cause de moi … T’en as déjà assez eu comme ça. »

Je serrais les dents en fermant les yeux. Comme-ci cela pouvait m’empêcher d’entendre le tonnerre. Mais pourquoi ?! Pourquoi devais-je à ce point craindre les bruits ? J’avais fais quelque chose de mal dans une vie intérieure ou quoi ? Je devais lutter pour ne pas laisser la peur m’envahir et heureusement qu’Adem était là. Il était comme un roc sur lequel on pouvait s’appuyer sans avoir peur, parce que sinon, je serais déjà roulé en boule quelque part, les mains sur les oreilles à chanter la comptine qu’Ed m’avait apprise dans ce genre de situation … « Un jour je serai le meilleur dresseur, Je me battrai sans répit, Je ferai tout pour être vainqueur , Et gagner les défis , Je parcourrai la terre entière, Traquant avec espoir , Les Pokémons et leurs mystères, Le secret de leurs pouvoirs » Il m’avait dit que j’aurais pas mal d’amis avec ça. J’avais jamais compris pourquoi … D’ailleurs c’était quoi un « Pokémon » ? Parce que ça, il ne me l’avait jamais dis ! Il m’avait toujours fait un clin d’œil sans répondre lorsque je posais la question …

Je me mordis la langue pour m’empêcher de crier lorsqu’un coup de tonnerre déchira de nouveau le calme de la nuit. J’expirais lentement avant de regarder Adem. Peut-être que lui le savait ce que c’était un « pokémon » ? Parce que d’accord cette chanson était géniale pour me calmer et m’empêcher de paniquer, mais si je ne savais même pas ce que je chantais … J’avalais une nouvelle fois ma salive.

« … Adem … C’est quoi un pokémon ? »

Oui, poser des questions sortie de nulle part était aussi une de mes spécialités. Mais c’était aussi un moyen de m’empêcher de penser à l’orage pendant quelques secondes. Puis si comme ça je pouvais apprendre un peu plus sur le monde d’avant que je n’avais jamais connu … C’était toujours intéressant. Peut-être qu’un jour on devrait recréer tout ça non ? Peut-être qu’on devrait faire des carnets avec tout marqué pour tout reconstruire un jour ? Peut-être.
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 290
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : Charlie Trave

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Fugitif depuis peu
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Mer 27 Sep - 9:17
Instant héroïque supplémentaire pour Adem


« … Non … On rentre, c’est bientôt l’heure du couvre-feu , et je ne veux pas que tu ai des ennuies à cause de moi … T’en as déjà assez eu comme ça. »  

J'ai eu assez d'ennuis ? Un sourire sarcastique barre mon visage, presque avec fierté. Ainsi j'ai la réputation d'attirer les ennuis, ou du moins de les cumuler ? Honnêtement je doute être celui qui en amasse le plus. Disons que chaque esclave, à mon sens, a une vie remplie de problèmes du simple fait de sa condition.

Bref. J'observe la jeune femme trembler sous l'orage et me résous à lui accorder un point : rentrons avant que nos absences déclenchent la colère de nos maîtres. P*tain, dire que je ne pensais plus à Vivienne, voilà qu'elle revient hanter mes pensées.

" Ok. Allons-y, et ne sursaute pas à chaque coup de tonnerre. "

J'aurai voulu pouvoir sourire en la piquant de cette façon mais Joy est désormais imperméable à l'humour. La voilà qui se tient de nouveau les oreilles en se serrant contre moi. On n'est pas arrivé. On va être trempé à cette allure ...

Ses yeux reviennent aux miens et je l'imagine exprimer des excuses ou même faire preuve d'un courage exemplaire pour vaincre sa peur et me promettre qu'elle va pouvoir se dépêcher.
Naïveté.

« … Adem … C’est quoi un pokémon ? »  

Dans un premier temps je l'ignore. Ce qu'est un pokémon. Dans un second temps, ce terme résonne en moi comme un ancien dialecte passionnant qui réveille nostalgie et tristesse. Je finis par secouer la tête, lentement. Je l'ai certainement su. En cherchant correctement dans ma mémoire, je saurai lui répondre - dans les grandes lignes. Mais je ne veux pas risquer de ressentir quoique ce soit qui rime avec autrefois ;

" T'es vraiment bizarre toi. Tu veux qu'on parle de trucs d'enfants pendant que tu luttes contre l'orage ? Il faut se manier. "

Premier élément de réponse sur les enfants. Et, accessoirement, je pose une question à laquelle je trouve une explication qui se tient. Joy aborde un sujet au hasard, décalé, pour mieux affronter sa phobie. Il paraît que c'est une technique qui a fait ses preuves.

Je pousse un soupir sans retenue et la serre un peu plus contre moi en nous rapprochant des murs quand la pluie se met à tomber. Bordel.

" Je te répondrai quand on fera une pause. "

Ou mieux : quand on sera devant chez elle !
Je jette un regard mauvais au ciel qui nous tombe dessus et entraîne la demoiselle avec moi. Quitte à être dehors parce qu'elle l'a décidé, autant rentabiliser le temps. Je ne vais pas attendre d'être trempé jusqu'aux os.

© Nalex
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 166
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : Rosy

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

En ligne
Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté Mer 27 Sep - 18:15
Je crois que l’information à mit un peu de temps à arriver au cerveau d’Adem. Qui était déjà qui me disait que bien souvent les hommes avaient un cerveau lent ? Ah ! Oui ! Ma mère … Mais il aurait put tout aussi bien ne pas entendre. J’allais décider que c’était la seconde solution quand il me répondit enfin. Je lui jetais à moitié un regard noir. Oui je sais je suis du genre bizarre ! Que ce soit physiquement avec mes tympans super soniques. Comment je pouvais savoir que c’était un « truc d’enfant » ? J’étais née pendant l’apocalypse ! Pour moi, le monde normal c’était celui-ci ! Bien que qualifier ce monde de normal n’était pas réellement vrai … Enfin si ! La magie pour moi était normale, mais dans l’ensemble … Ce n’était pas trop le moment de philosopher Joy ! Bon, au moins je savais que de base c’était visiblement pour les enfants.

Je laissais Adem me serrer un peu plus dans ses bras. Il dégageait un peu la même aura qu’Edwyn … D’ailleurs, est-ce qu’il pouvait le connaître ? Je levais un regard vers le ciel en sentant des gouttes de pluie tomber. … Adem allait finir trempé par ma faute. Et je lui avais gâché la soirée. Si j’arrivais à articuler asse, je lui demanderais pardon. Mais quand on fera une pause. Je me retiens d’agripper le haut d’Adem d’une main. Pas sûre qu’il aime que je joue la sangsue avec lui. Nan, c’était même sûr. Je lui causais trop d’ennuis. Le problème avec l’orage, c’est que vu que j’ai peur, j’ai tendance à répéter en boucle les mêmes pensées. Et cette putain de chanson ! OK elle était super pour se calmer, mais au bout d’un moment elle finissait par me porter sur les nerfs. J’étais vraiment une pauvre petite chose fragile. Pas étonnant que je me fasse marcher dessus …

Un éclair zébra le ciel, éclairant brièvement les rues comme en pleins jours, et je vis, comme sur une photo immobile, tout le paysage, les gouttes de pluies semblaient s’être figé pendant une demie seconde. L’image s’imprima sur mes rétines et même le tonnerre me paru lointain et j’ôtais même un bref instant les mains de mes oreilles. Avant de bien vite les remettre. C’était quoi cette étrange sensation face à ce qu’il venait de se passer ? Juste … un bref instant, plus rapide qu’un battement de cœur, de puissance et de faiblesse en même temps. Comme-ci j’avais eu toute la puissance du monde dans mes mains, puis plus rien. Je secouais la tête pour chasser les gouttes de pluie de mon visage avant de suivre Adem. Il ne pleuvait pas encore très fort, mais elle était glaciale. En courant un peu, on arriva à l’abri, près du manoir des Avery avant l’averse. Je jetais encore un regard vers le ciel avant de regarder mon sauveur.

« … J … euh … Je suis désolé d’avoir gâché ta soirée … Si tu as besoin de quelque chose un jour … Hésite pas ! »

Je lui fis un sourire, qui devait plus ressembler à une grimace, mais je n’étais pas douée en relation sociale, c’était comme ça. Au moins j’avais réussis à articuler un merci et un désolé.Il y avait du progrès.
Contenu sponsorisé
Re: Instant héroïque supplémentaire pour Adem
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Avalon