AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne un capitaine pirate avec le scénario d'Arsenia Sabordage, Dagobert Sabordage ! pirat
Des scénarios en folie
Rebelle-toi conte l'esclavage avec le scénario de Sheherazade Raviya, Ghassan Amhès !
Des scénarios en folie
Exprime rage et douceur avec le scénario d'Agapanthe Kirke, Warrick Kirke !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Des scénarios en folie
Vis ta vie de fugitif trublion avec le scénario de Vivienne McKay, Aaron Hopkins !

❝ Oops, i did it again. | ft. bro Hunter ❞
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1119-willow-r-toufoulkan
Messages : 153
Date d'inscription : 17/08/2017
Célébrité : Emilia Clarke ♥
Crédits : Nympheas (avatar) | lazare (signature)

Double compte : Sheherazade Shoshana Raviya & Obbie Kantaro

Age : 20 années. (20/01/2026)
Sang : Sang-Pur de première génération.
Statut : Elle a entamé une relation secrète avec Aaron Macmillan. Son frère continue à lui chercher un fiancé sang-pur.
Métier : Ecrivaine, ses sujets favoris touchent les créatures que l'on ne connaît pas ou peu. Elle vient d'écrire un livre sur les vampires et aspire à écrire sur les moldus.
Baguette : Bois de cornouiller, ventricule de dragon, 26cm, souple.
Epouvantard : Une cage, celle dans laquelle on essaierait de l'enfermer.
Dialogue : Lila

Métamorphomage d'1m43 qui peine à sortir de l'enfance et qui a 20 ans en paraît 15. Hyper-sensible et très naïve, incapable de se protéger émotionnellement en plus d'être instable, elle est aussi aromantique et nous trouve aucun intérêt aux sentiments. Le boulet qu'on a au pied et dont on aimerait se débarrasser tant la poisse se répercute sur elle et son entourage. Le danger l'attire comme un papillon est attiré par la lumière. Les sorts qu'elle ne maîtrise pas totalement, lorsqu'elle est dissipée, finissent toujours par une explosion, soit de la chose visée, soit de sa propre baguette. Ses vrais cheveux sont blancs mais elle les colore souvent en brun quand elle veut passer inaperçue.
Oops, i did it again. | ft. bro Hunter
ce message a été posté Sam 30 Sep - 21:23
Elle avait reçu un hibou. Un hibou surprenant mais auquel elle s'était sentie forcée de répondre par la favorable. Les frères Hunter, qu'elle avait rencontré lors de son périple, étaient venus - ou revenus, pour ce qu'elle en savait - en Angleterre.

Les frères l'avaient marquée, d'une façon peu ordinaire pour la jeune femme qui était habituée aux moqueries. Ils s'étaient révélés être d'excellent partenaires d'aventures et elle en gardait de très bons souvenirs, si bons qu'elle n'avait pas attendue bien longtemps pour se décider à leur rendre visite.

Ces jours-là, elle ne faisait rien de particuliers, consignée à domicile à moins que son frère ne l'accompagne ou qu'elle n'aille dans des lieux précis d'Avalon, elle en venait presque à manquer d'imagination pour trouver comment tuer le temps. Mais fort heureusement, c'était un presque. Elle trouvait toujours comment tuer le temps. Il fallait aussi dire que depuis son retour et sa punition, son père s'acharnait à lui trouver un fiancé, fiancé qui était peut-être trouvé si elle laissait son oreille traîner. Les Salamander. Et qu'elle ne croit pas avoir son mot à dire sur le sujet, car elle ne l'aurait pas. Toujours est-il qu'il existait actuellement un beau moyen pour elle de s'échapper du joug de son père et son grand frère et qu'elle l'avait saisi, son père acceptant qu'elle aille si loin. Mais nul doute que si elle mentait sur sa destination il finirait par le savoir et que la punition serait exemplaire, et puis, elle n'avait jamais su mentir, c'était trop compliqué, cela demandait trop de réflexion et une imagination pas aussi fertile que la sienne.

Alors elle s'était rendue chez les Hunter et cela lui avait pris plus de temps que prévue, elle serait sûrement en retard. Et elle l'était d'ailleurs. Quelle idée de vivre aussi loin ? Elle se mettait à penser aux hiboux, les pauvres qui devaient faire tous ces chemins.

Puis elle était là, arrivée à ce qui semblait être leur domicile, à regarder toutes les étrangetés qui s'y trouvaient, d'un oeil fort intéressé. Elle aurait pu se rendre à la porte directement pour signaler sa présence mais elle fût attirée par les plantes étranges qui se trouvaient autour de la propriété. Elle n'avait pas de plantes par chez elle hormis des ficus et quelque plantes carnivores tout juste assez développées pour manger des mouches. Ces plantes lui semblaient bouger et elle s'en approchait pour les détailler de plus près encore, avec un réel intérêt. Fort heureusement, elle avait toujours sur elle un sac sans fond, et dans ce sac, hormis un gros foutoir, se trouvait un calepin et une plume qui se rechargeait elle-même d'encre. Mais elle ne les sortait pas encore, cherchant à voir si la plante allait bouger pour de vrai comme elle avait l'impression qu'elle s'y préparait...
Boucles d'or & ses grosses bourses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 89
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

En ligne
Re: Oops, i did it again. | ft. bro Hunter
ce message a été posté Jeu 19 Oct - 1:12
Oops, i did it again.



"Oh putain mais elle va pas..elle..si?"

Okay on était probablement pire qu'en retard même si je n'avais absolument aucune idée de l'heure qu'il était ni de celle à laquelle nous avions invité Willow. Mais est-ce que c'était une raison pour aller se suicider à l'aide des plantes de nos viocs? Franchement? Ce n'était pas précisément la manière dont j'avais envie de faire la une en Angleterre en fait, et ce serait quand même superbe dommage pour la petite métamorpho'...

"WilloOOoow, recule! Vite!"

Plantant Zoltán qui venait tout juste de me rejoindre et n'avait probablement pas encore capté l'urgence de la situation -il est un peu lent parfois- je me jetais vers elle, ma baguette en main, mes cheveux multicolores volant à chaque mouvement.

Elle était loin quand même et vu qu'elle venait juste de se retourner vers nous en nous saluant de la main, combien je pariais qu'elle avait rien pigé à ce que je venais de dire?
Et puis j'allais faire quoi avec ma baguette? Cramer le potager de Grand'Père? Sachant que je risquais de toucher la sorcière en chemin et que je n'étais pas sûr que la plante se résorbe correctement? Celui de Papa n'avait jamais posé de problème, même lorsque nous avions ramené des amis. Bon le fait qu'il soit dans son bureau et se mette à siffler pour prévenir aidait pas mal, mais tout de même. Les vieux Hunter nous avaient dit que celui-là, il avait pas trop l'habitude de voir du monde...

La base c'était le sang. C'était lui qui protégeait la famille du propriétaire sans les boulotter ou les étouffer de ses lianes, lui qui permettait de ramener des étrangers sans créer d'incident digne des faits divers. Plutôt que de risquer la bavure, autant se raccrocher à ce qui était sûr...

"Diffindo" lançais-je alors que j'arrivais presque sur elle. Alors que son sourire avait disparu pour un air interloqué. Non pour moi, devinais-je aisément en voyant le végétal agir et l'attaquer.

"Elle est avec nous, face-de-lierre!"

Et je collais ma paume sur son visage, étalant sur ses joues pâles le sang qui en coulait. Et dans le doute, même si la plante retira légèrement ses pédoncules de la jeunes femme qui grimaça, je faisais de même sur les miennes. Bah quoi, je la connaissais pas cette plante et d'ici à c'qu'elle soit aussi chiante que les sorciers anglais sur l'origine du sang et ces foutues histoires de mariage, autant lui rappeler au max que P'pa était bien à la base de ma création hein. Parce que sauver une demoiselle en détresse pas de soucis, mais si je pouvais éviter de prendre sa place.

"Elle est liée à notre sang..normalement.." murmurais-je à Willow, sans quitter le lierre-dragon des yeux, ma baguette en main.

Quelques secondes de plus et je pus reculer avec la Toufoulkan, les lianes aillant enfin complètement lâché la jeune femme.

"On va éviter les gestes brusques, ok?"

Pour s'éloigner enfin suffisamment. Ouf, pas besoin d'annoncer à Grand-mère que nous avions bousillé son pot de fleur. Ni de laisser Zoltán nous montrer son adresse dessus.

"Bon ben..Bienvenue chez les Hunter, Willow..Ca va?"

Un grand sourire sur les lèvres, la main qui picotait un peu, je la saluais enfin comme il fallait, Zoltán à nos côtés. M'inquiétant un peu quand même malgré son sourire à elle. Si elle riait, c'est que tout allait bien non? J'en avais pas douté un instant.

Spoiler:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Moi :P

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 21 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: Oops, i did it again. | ft. bro Hunter
ce message a été posté Sam 4 Nov - 15:46

 
Ooops, I did it again.

Je n'aime guère voir la prudence s'attacher au vert bourgeon de la jeunesse ; c'est comme le lierre qui entoure un arbrisseau et l'empêche de se développer.



Je m'approche en courant de mon frangin et de la jolie demoiselle en détresse. Encore ! Décidément, il faut croire que nous sommes destinés à la sauver. Même si d'aucuns diraient que cette fois-ci nous sommes les principaux responsables de cet incident, puisque sortis en retard, mais hey ! Il fallait bien qu'on soit présentables !  Voir carrément craquant, en ce qui me concerne. Allez, faites pas cette tête, vous savez que j'ai raison ! Le noir est vraiment ma couleur et ce gilet d'homme est taillé à la perfection !
Nas pourrait être bien aussi s'il changeait de pantalon - ou qu'il me laissait modifier le motif comme je le lui ai proposé deux ou trois fois avant l'arrivée de Willow. Mais non, môssieur tient à ses rayures ! Tant pis. En plus il va se foutre du sang partout s'il fait pas gaffe. Mais je dois avouer que son idée était plutôt brillante !

« Bien joué ikertestvér * ! Coucou Willow ! »  Je me mets à chantonner avec un grand sourire : « Tu es des nô-ôtreuh ! Du sang de Hunter comme les au-autreuh ! »

Je m'approche d'elle et... ah non, merde. Le sang.

« Vous permettez ? » je demande à l'un comme à l'autre.

J'essuie sa joue droite d'un coup de baguette puis y dépose un délicat baiser. Amical bien sûr. Un peu taquin aussi, en souvenir de cette longue nuit où Nas et moi avons tenté de la draguer par tous les moyens possibles et inimaginables. Bien que ça n'ait jamais marché, je continue à trouver régulièrement des motifs à la con pour lui faire un bisou, un câlin ou lui envoyer un clin d’œil joueur. Je sais qu'elle comprend et ne se vexera pas de ce petit jeu inoffensif.

« Pour te remettre de tes émotions. » je glisse cette fois-ci avec un sourire en coin. « Ca va mieux ? »


______________
* frère jumeau en hongrois.


code by bat'phanie
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1119-willow-r-toufoulkan
Messages : 153
Date d'inscription : 17/08/2017
Célébrité : Emilia Clarke ♥
Crédits : Nympheas (avatar) | lazare (signature)

Double compte : Sheherazade Shoshana Raviya & Obbie Kantaro

Age : 20 années. (20/01/2026)
Sang : Sang-Pur de première génération.
Statut : Elle a entamé une relation secrète avec Aaron Macmillan. Son frère continue à lui chercher un fiancé sang-pur.
Métier : Ecrivaine, ses sujets favoris touchent les créatures que l'on ne connaît pas ou peu. Elle vient d'écrire un livre sur les vampires et aspire à écrire sur les moldus.
Baguette : Bois de cornouiller, ventricule de dragon, 26cm, souple.
Epouvantard : Une cage, celle dans laquelle on essaierait de l'enfermer.
Dialogue : Lila

Métamorphomage d'1m43 qui peine à sortir de l'enfance et qui a 20 ans en paraît 15. Hyper-sensible et très naïve, incapable de se protéger émotionnellement en plus d'être instable, elle est aussi aromantique et nous trouve aucun intérêt aux sentiments. Le boulet qu'on a au pied et dont on aimerait se débarrasser tant la poisse se répercute sur elle et son entourage. Le danger l'attire comme un papillon est attiré par la lumière. Les sorts qu'elle ne maîtrise pas totalement, lorsqu'elle est dissipée, finissent toujours par une explosion, soit de la chose visée, soit de sa propre baguette. Ses vrais cheveux sont blancs mais elle les colore souvent en brun quand elle veut passer inaperçue.
Re: Oops, i did it again. | ft. bro Hunter
ce message a été posté Lun 6 Nov - 15:15
C'était ainsi. Il y avait des gens qui naissaient avec du bon sens et d'autre où la fée casse-cou s'était penchée sur leur berceau. Enfin, dans le cas de cette fée, elle avait sûrement du tomber dans le berceau et se faire dévorer par le tout petit bébé qu'elle avait été. Et la crevette avait grandi ainsi, inconsciente du danger qui l'entourait, attirée uniquement par ce qu'il y avait à tirer de ces choses qui l'entourait. La connaissance, c'est le pouvoir, mais à quoi bon si on est incapable de se prendre en charge ? Aaron aurait été là, il lui aurait évité de s'approcher trop près de cette plante, il lui aurait trouvé un autre sujet, une autre idée moins dangereuse pour la détourner de ces curieuses plantes. Mais il était trop tard, car si tôt s'en était-elle approchée que les plantes s'étaient mises à bouger et l'entourer de ses lianes. Ainsi serrée, elle ne parvenait pas à sortir sa baguette. Ce qui n'était peut-être pas si mal, car elle aurait été fichu de faire exploser cette pauvre plante qui n'avait rien demandé à personne.

Elle avait entendu une voix, juste avant, elle s'était tournée vers celui qui l'avait appelée, Anastaz et l'avait salué, voilà pourquoi elle n'avait pas vu le coup venir. Il fallait dire que voir cette chevelure au vent c'était quelque chose, et le voir courir vers elle, elle se demandait s'il était si heureux que ça de la voir, qu'il court plutôt que marcher. Alors ce qui devait se produire, se produisait, évidemment.

Elle n'avait pas peur d'une chose si normale que le sang. Elle n'avait pas peur de grand chose, à vrai dire. Elle ne comprenait d'ailleurs pas, sur le coup, ce qu'il étalait sur ses joues... C'était tiède et visqueux et elle grimaçait. Elle ne comprenait que lorsqu'il s'en mettait aussi, ce que c'était. Beurk. Elle ouvrait grands les yeux, d'abord, réalisant que... Il venait de... Lui mettre du sang sur le visage !? Elle qui avait passé tant de temps à se faire jolie pour eux ? Ou du moins, plus présentable que lorsqu'elle cavalait le monde ? Elle avait voulu être bien et voilà qu'on ruinait ses efforts. Sa colère était passagère, elle ne réalisait pas encore qu'elle aurait pu y passer ou presque à cause de la plante, comme toujours, elle réaliserait dans quelque heures à y repensant ou dans quelque jours.

Puis la plante retournait dans son coin et elle se mettait une tape sur le front, l'air de dire "non mais franchement ?" il n'y avait qu'à elle que ça pouvait arriver.

- Je n'avais jamais vu ces plantes-là. Pff.

Elle riait finalement en haussant les épaules, ils n'avaient rien et c'était le principal. Encore qu'elle venait prendre la main d'Anastaz pour la regarder de plus près. Techniquement, elle pouvait lui soigner, ça faisait parti de ces choses qu'elle avait été forcée d'apprendre en voyageant, soigner ces plaies. Puis son frère arrivait et chantonnait, la faisant rire à nouveau. Rire jaune. Parce que franchement, s'ils avaient fait ça à Budapest, ils seraient morts à l'heure qu'il est. Mais elle riait quand même, il en fallait plus que ça pour la mettre de mauvaise humeur... Tant que ses cheveux étaient intacts...

- Je crois pouvoir dire que ça m'avait manqué.

La folie de leur actes, surtout. Ils étaient jeunes, ils étaient insouciants, ils profitaient de la vie, tout simplement. Le baiser que Zoltan posait sur sa joue la surprenait un peu, peu habituée au contact physique, c'était presque toujours une épreuve pour elle, surtout parce qu'elle ne savait pas comment réagir et aurait été capable de tourner le visage au même moment, recevant le baiser ailleurs que sur la joue, elle et son talent inné pour mettre mal à l'aise. Mais elle restait de marbre quelque secondes, reprenant finalement son sourire. Et pour rougir, évidemment, sinon, ce n'était pas drôle. Et si elle était habituellement peu habituée au contact et rechignait à en avoir, elle prenait tout de même les deux frères dans ses bras. Les amis étaient rares et cela faisait trop longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus. Alors elle les prenait dans ses bras, si petits soient-ils. Quelque secondes et un peu maladroitement, certes.

- Je vais bien, je vais bien. Je sais que je n'en n'ai pas l'air mais, je ne suis pas faite en sucre... Je crois.

Au risque de leur mettre un peu de sang dessus, elle déposait un baiser sur la joue de chacun, se mettant sur la pointe des pieds pour se faire, comme bien souvent.

- Qu'est-ce que c'est que cette plante ? C'est intriguant, quand même. Je devrai en parler à mon grand-père, je suis sûre qu'il trouverait ça intéressant.

Une plante pour dévorer les moldus ou ceux qui n'étaient pas de leur sang, ça, il aurait été fan, le pépé Toufoulkan. Il aurait été capable de lui apprendre à ne pas dévorer que les Toufoulkan et les Sangs-Purs, elle en était persuadée.

- Bon sinon, comment c'est au Royaume-Uni ? Ca vous change de chez vous ? Pour une fois qu'il ne pleut pas, on fait le coup.

Parler de la météo, super sujet Willow, vraiment, y'avait pas plus intéressant du tout dis donc. Elle sortait finalement un mouchoir de son petit sac, s'essuyant le visage, ne songeant pas à un quelconque sort sur le moment. Puis elle n'avait pas envie de se faire exploser la tête non plus, il fallait dire. Et le bruit de pétard que pouvait faire sa baguette quand elle jetait des sorts, elle en était convaincue, aurait pu énerver la plante juste à côté. Elle vérifiait ses cheveux blancs, aucune trace de sang dessus, c'était au moins ça. Son visage c'était une chose mais ses cheveux étaient sacrés !

- Dois-je m'attendre à me faire dévorer par un ficus ?

Elle ne savait pas quel frère regarder. Elle ne savait pas auquel s'adresser exactement. Elle avait oublié ce petit détail de Budapest, tiens.
Boucles d'or & ses grosses bourses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1141-anastaz-hunter-trust-m
Messages : 89
Date d'inscription : 29/08/2017
Célébrité : Evan Peters
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin Mckay/Wilfric Mulciber

Age : 20 ans
Sang : Officiellement Pur, en vrai sang-mêlé.
Statut : Coeur d'Artichaud
Métier : Serial-Stagiaire
Epouvantard : D'immondes Fantômes ricanants
Dialogue : #ffcc66

En ligne
Re: Oops, i did it again. | ft. bro Hunter
ce message a été posté Ven 15 Déc - 16:59
Oops, i did it again.



Ah la la Willow. Si on ne la connaissait pas, il faudrait l'inventer. Clairement. Sa petite moue offusquée, le rouge sur ses joues qui faisait presque concurrence à celui du sang était adorable. Et tellement drôle! J'étais doublement fier de moi.

Acquiesçant aux remarques de Zoltán - j'aimais l'idée de l'invasion Hunter avec un moyen aussi simple - je tâchais de rassurer la blonde d'un regard compatissant et souriant. L'urgence était passé, c'était le principal non?

"Vu le temps en Angleterre, heureusement que tu n'es pas en sucre ouai, ce serait un peu la cata je pense..." commentais-je alors que Zol' l'embrassait. Juste avant qu'elle ne nous serre chacun dans ses bras. Je n'hésitais pas à faire durer un peu les choses, autant pour la taquiner que pour le simple plaisir. J'avais toujours été quelqu'un de très tactile.

"Tu nous as manqué aussi.. Tu n'imagines pas à quel point nous étions perdus, ici, tous seuls! Tu es notre lumière, Willow!"

Je la taquinais un peu bien sûr, mais elle m'avait vraiment manqué et c'était agréable de la revoir ici, toujours fidèle à elle-même. Et je n'étais pas totalement cynique en la comparant à une lumière. Sa naïveté et sa joie de vivre étaient vraiment quelque chose de spécial et d'unique. D'important.

"Franchement, c'est super excitant d'être ici. On a visité Avalon surtout, vu que mon butà de frangin a rien trouvé de mieux que de travailler. Moi je file parfois un coup de main à une guérisseuse sur Londres aussi, et j'en profite pour vadrouiller dans la ville. Après.. Si tu as des coins vraiment sympa à nous conseiller.."

J'avais insisté sur le vraiment, accompagné d'un petit clin d’œil. Qui sous-entendait clairement "sortant du sentier battu pour touristes et trouillards". La Toufoulkan en connaissait forcément non? Peut-être même pourrait-elle nous y emmener?
Un regard à Zotán me confirma qu'il était clairement sur la même longueur d'onde, imaginant aussi de son côté les découvertes excitantes que nous pourrions faire ainsi.

"Non, pas d'autre ficus, mais je te conseille quand même de rester près de nous au cas où...Nos grand-parents ne reçoivent pas souvent de visiteurs et le jardin est essentiellement fait pour leur propre plaisir. Ils oublient parfois que le monde extérieur peut subir le leur!"

Un éclat de rire et j'attrapais le bras de la sorcière pour l'entraîner un peu plus loin, Zoltán venant de nous proposer de bouger très subtilement de là. Je ne revenais pas sur le sujet du Lierre-Dragon, puisqu'il en avait parlé lui-même juste avant, en réponse au questionnement de la jeune fille. Non sans lui offrir la possibilité de l'étudier plus tard ou même de venir voir celui de notre père - plus sympa d'après moi, il avait même un nom!- que l'immense plante un peu con d'ici.

---------------

butà = idiot/imbécile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Moi :P

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 21 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: Oops, i did it again. | ft. bro Hunter
ce message a été posté Dim 14 Jan - 23:41

 
Ooops, I did it again.

Je n'aime guère voir la prudence s'attacher au vert bourgeon de la jeunesse ; c'est comme le lierre qui entoure un arbrisseau et l'empêche de se développer.


Elle croit seulement pouvoir dire que ça lui a manqué ? Ah la la... si je la connaissais pas mieux, je trouverais presque ça vexant. Presque.... mais le rouge qui colore ses joues m'arrache un grand rire avant que je n'ai le temps de me vexer. Troooop mignonne !

« Tu nous as manqué aussi. »  je lui avoue avec un large sourire... et précisément en même temps que Nas. Mon jumeau et moi échangeons un rapide regard amusé avant d'enchaîner. Après tout, ce n'est que la deux mille cinq cent huitième fois qu'on prononce les même mots au même moment... à peu de choses près. Je le laisse tranquillement exprimer notre joie commune à coup de mots grandiloquents, qui me vont très bien par ailleurs.  " Notre lumière " ... si une partie de moi a envie de le traiter d'idiot, l'autre admet que ça lui va plutôt bien. Elle est rayonnante, comme d'habitude. Et toujours aussi curieuse.

« C'est un lierre-dragon. Pour faire simple, c'est une plante qui se nourrit du sang de son propriétaire. Un peu comme un vampire. » je lance un avec un énorme clin d'oeil en direction de la petite blonde, en souvenir de nos péripéties passées. « Elle se nourrit aussi de petits rongeurs et de petits animaux. En contrepartie elle défend son possesseur et toute sa famille en s'attaquant à ceux et celles qui s'approcheraient trop près d'elle et des biens qu'elle protège. C'est vachement intéressant, tu pourras revenir l'étudier si tu veux ! En fait, c'est même tellement ingénieux que le procédé a été réutilisé pour un artefact... qui n'est pas vraiment intéressant. » je conclue en croisant le regard blasé d'Anastáz.

D'accord, d'accord, désolé. Message reçu cinq sur cinq. Un peu boudeur, je laisse Nas reprendre la conversation avec Willow.

« Le travail c'est la santé. » je lance en réponse à sa fausse critique. Bon, en vrai je trouve ce proverbe complètement con mais s'il peut m'être utile à l'occasion.... J'opine du chef lorsqu'il lui demande de nous indiquer des coins "vraiment" sympas. Sans demander une forêt pleine de loup-garous - à défaut de vampires - un coin un peu dangereux ou assez original à explorer serait vaaaaachement cool ! D'ailleurs en parlant de danger...

« Maintenant que tu t'es essuyé le visage, on ferait peut-être mieux de s'éloigner avant que le lierre ne se rappelle de ton existence. »

Je laisse mon frangin l'attraper par le bras, prenant les devants pour gravir les marches en pierre deux par deux et nous conduire jusqu'à un banc de pierre sous un saule.

« Celui-là n'essaiera pas de t'étouffer... normalement. » je la taquine avec un sourire en coin. Pour me faire pardonner je fais apparaître un drap damassé sur le banc d'un coup de baguette avant que nous nous placions chacun d'un côté de Willow. Eh ouai, c'est le sang d'un gentleman anglais qui coule dans mes veines ! ... enfin presque. « BON ! Revenons à ces endroits vraiment sympas. On a un peu flâné à Avalon mais je suis sûr qu'on a loupé plein de trucs ! On nous a vendu une ville qui bouge et .... bon, ça bouge. Mais pas autant qu'on l'imaginait. Ou alors on est pas allés aux bons endroits. Tiens d'ailleurs on a pas encore été zieuter Pré-au-Lard et la fameuse Cabane Hurlante ! Ca vaut vraiment le détour ? »

Parce que bon, Papa, Aquila et même tonton Madd nous en ont déjà parlé un paquet de fois mais quelque chose nous dit qu'il y avait aussi un paquet de conneries dans leur version à eux. Au moins Willow ne nous mentira pas, elle. Elle ne mène pas les gens en bateau et de toute façon on est ses potes !



code by bat'phanie
Contenu sponsorisé
Re: Oops, i did it again. | ft. bro Hunter
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs