AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 9 Oct - 16:48
Le membre 'Ajay Shafiq' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Un papa une maman !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Date d'inscription : 08/02/2017
Célébrité : Alexa Chung
Crédits : Kim

Double compte : Armel Zabini

Age : 34 ans
Sang : Basique, rang 2
Statut : Célibataire - jamais connu les bras de qui que ce soit
Métier : Fugitive
Baguette : Bois d'aubépine ; pas toujours simple à manipuler. Plutôt rigide, vingt-six centimètres. Larme de licorne.
Epouvantard : L'enfermement
Dialogue : 3366cc

Fugitive depuis ses 12 ans, Phénix jusqu'au bout des ongles •• Née Mary-Kathleen Miller •• Pro de la métamorphose et du vol sur balai, intellectuelle plus que pratique (pour les sorts complexes on repassera) •• Solitaire, immature, capricieuse, authentique et furieusement déterminée •• Du genre coincée et toujours vierge
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 9 Oct - 21:48
Les acouphènes étaient violents. Ca pétait un peu partout, ça explosait, ça grondait, grognait sous ses pieds, jusqu’au fond du ventre. Elle sentait à peine son genou à présent – ne sentait plus rien. Obbie l’avait remise sur pieds, lui avait redonné en une demi-seconde la hargne après le sentiment cuisant de ridicule. Et l’instant d’après, il faisait un vol-plané, son corps se tordait comme celui d’une poupée de chiffon, s’écrasait et s’éclatait. Le bruit fut abominable. Presque plus assourdissant encore que celui de leurs billes explosives, parce qu’il raisonnait au fond de sa tête. Lyne poussa un cri, suraigu et étranglé à la fois. Ca sortait du fond des tripes. Tout qui glissait entre ses doigts.
Sidération.
Putain !

Silence assourdissant et explosions à la chaîne (ça allait péter de plus en plus fort) alors qu’à côté Hermès se battait comme un Dieu. Digne d’Obbie. La moldue aux drôles d’airs visa vite, propre, bien – le salaud d’en face hurla, Lyne l’entendit à peine.

Fin de la phase de sidération. Pas le temps de comprendre vraiment ce qu’il se passait, pas le temps de se demander comment ils annonceraient un peu plus tard à Jane qu’Obbie avait été ASSASSINE en plein combat. BOUGE-TOI !

Enfin elle entendit la voix d’Hermès (exemplaire) : le suivre ! Continuer à courir, retrouver la salle (la salle qu’Obbie mentionnait quelques secondes plus tôt à peine), et surtout, surtout ! Ils allaient tout faire péter. Ca allait faire quelque chose de violent et grandiose ; parce qu’Obbie méritait au moins ça, putain !

A travers toute la haine et la fureur qui bouillonnait en elle, à travers elle-même, elle eut comme un soi-disant éclair de lucidité. Au fond, à travers les gravats et la poussière étouffante, elle devinait la silhouette (la femme qu’Obbie avait éloigné le temps de leur permettre de courir) se mouvoir péniblement. Elle était bien plus forte qu’elle, rien n’était comparable – et qu’Hermès. C’était lâche que d’en vouloir à MORT à quelqu’un par terre – mais morte, elle ne leur collerait pas aux trousses. Et là, tout de suite, elle maudit à travers une pensée désarticulée et fugace son père de n’avoir jamais accepté de lui enseigner à lancer un Avada. Elle aurait voulu s’y essayer, à l’instant. Très fort. Ca n’aurait été que justice pour Obbie. A la place, elle s’égosilla : « FLAGELLUS » - ça, c’était Alden qui lui avait pris. Longtemps auparavant – elle l’avait taquiné quant à un éventuel goût pour les fouets, ou autre. Et elle l’avait à peine écouté quand il lui avait pourtant expliqué que c’était particulièrement difficile à manier, qu’elle manquait très certainement d’entrainement. Une fois de plus, elle n’écouta pas. Ni les conseils précédents, ni la voix qui lui suggérait d’aider Hermès (dont le spectacle de la désarticulation était pourtant, sincèrement, véritablement atroce à ses yeux) et de se remettre à courir à travers la pièce puis le couloir, ni la voix de la sagesse (concentre-toi sur des sorts basiques, pas des chocs jamais expérimentées en vrai, idiote !). A la place, elle cria plus fort encore : « FLAGELLUS FULMEN ! SALOPE ! » et tapa de TOUTES SES FORCES.

A côté. Mal.
Ca n’avait rien de surprenant (elle ne s’en mordrait les doigts que bien plus tard).
COURS !

Dé 1 pour savoir si c'est bien visé (dé suivant sera pour voir si le sort est plutôt réussi ou plutôt foireux) : OUI touche Hayley - NON tape à côté dans les gravats en faisant un bruit d'enfer

Dé 2 Si OUI au dé précédent :
OUI - Hayley est touchée (miracle) et ça fait MAL
NON - Hayley est touchée mais ça n'est qu'une espèce de "petite châtaigne" de rien du tout. Pire encore, ça la réveille. Elle est bien énervée.


Dé 2 Si NON au dé précédent :
OUI - Ca ne fait que taper à côté, c'est tout
NON Ca tape à côté TRES bruyamment, et forcément, ça réveille Hayley. Qui identifie précisément qui visait, avec quelles attentions.

Dé 3 SEULEMENT SI NON AU DE 2 - Le lancer est donc foireux...
OUI
Mais pas au point de se retourner contre Lyne
NON Et se retourne contre Lyne

Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 9 Oct - 21:48
Le membre 'Lyne Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Arsouille assumée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t86-arsenia-sabordage
Messages : 722
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Audrey Fleurot
Crédits : Nerose

Double compte : Kiara Callaghan

Age : 33 ans
Sang : Basique 4
Statut : Veuve Rowle
Métier : PIRATE ! Chef du personnel de la Compagnie Sabordage.
Baguette : Bois de cornouiller, ventricule de dragon, inflexible, 33 cm.
Epouvantard : Un Kelpy
Dialogue : goldenrod

► Possède quelques tatouages, visibles ou non au premier coup d'oeil.
► Son débit de boisson couche la plupart des sorciers qu'elle rencontre.
► Quand elle commence à soupirer, mieux vaut arrêter de lui prendre la tête.

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mar 10 Oct - 11:33
C’était la débandade. Et en fait, d’un coup, d’un seul, je kiffais ma race. Vraiment. Pourquoi ? Pourquoi la gourgandine rousse pouvait bien aimer le sang, les débris, les cris et la mort ? Bah c’était tout con, et tout en souvenirs surtout : j’avais l’impression d’être sur la Vieille Barrique et de revivre les assauts lancés sur d’autres navires quand j’étais gamine. Quand ça pétaradait dans tous les sens, quand ça suintait la mort, quand l’odeur âcre et métallique du sang s’imprégnait dans chaque narine, au fond de la gorge ensuite. Merde, ce que c’était bon !



Puis Crac. Le bruit d’un corps. Chouette. Puis Boum. Travers à terre. Merde. Après avoir secoué Shafiq, il fit mouche. Tandis que le jeune Hunter hurlait à la mort. Puis un fouet. De nouveaux gravats mais, surtout, Travers le retour.
Okay, je kiffais ma race, mais j’étais loin d’être à la hauteur de la tâche : là, c’était pas juste un assaut contrôlé. Là, c’était une riposte face à des gens qui n’avaient rien à perdre. Et Travers comptait bien leur régler leur compte. Elle envoya une petite boite au Hunter. « Pommade anesthésiante. Garde ton souffle pour les anéantir. » Elle avait du sang qui s’écoulait le long de la tempe mais ça ne semblait pas la déranger. Une guerrière. Le chien de Kark.

« Episkey. Allez Shafiq, faut les courser. » Il était à nouveau sur pattes, avec une coupure refermée au moins. Et maintenant, il fallait faire de la place parce que l’autre bouffon avait eu la bonne idée de tout salir. Hors de question de grimper sur les morceaux de mur. « POUSSTOADLA ! » Sauf que je trébuchai. Par toutes les catins des océans ! Je touchai le Hunter qui fut envoyé vers le mur sans grand ménagement. Bah, au moins, mon chemin était un peu dégagé. Je haussai les épaules avec un sourire moitié-désolé. Allez, je lui offrirais un tour sur Le Poséidon, pour la forme. Shafiq lui dirait que nos cales valaient le détour.

« Désolée. Je te revaudrai ça. T'aimes les bateaux ? » Sans même attendre sa réponse, je me mis derrière Travers pour suivre la marche : elle, elle ne risquait pas de se foirer pour faire de la place au moins... Je savais bien que j'aurais dû tout éclater au lieu de faire semblant de vouloir agir proprement.

Foi de Sabordage, le prochain coup, les feux d'artifices viendraient de notre côté ! Bon, quand même, mon regain de motivation venait d'être bien entaché : je regrettais de m'être laissé aller ces dernières années. Je regrettais avoir laissé ma baguette de côté bien trop souvent. Pourquoi n'avais-je pas continuer à m'entraîner ? Pourquoi m'étais-je contentée de vivre tranquillou billou sans effort ? Parce que rien ne nous avait préparé à un retour de ces tarés. Mais, en même temps... Pouvait-on leur en vouloir de se battre pour la liberté ? Non. Mais leur en vouloir de nous emmerder, OUI !



Dés : Comment le chemin est-il dégagé ? sort
Oui/Oui : Avec fracas, des débris mais surtout, un gros débris pour Lyne encore trop près.
Oui/Non : Avec fracas mais rien de méchant sur ceux qui reçoivent des débris.
Non/Oui : Le chemin est à moitié dégagé.

Non/Non : Grumpf. C’est Zoltan qui est touché et il est envoyé presque doucement contre un mur.


Previously on LaLouzeLand
Hermès n'a toujours pas vu le visage de sa tante Hayley. Il reconnaît néanmoins une voix qui lui est familière sans pour autant l'identifier. Il est envoyé promener par l'onde de choc avant de voir Obbie s'écraser et se protège des débris liés une explosion. Travers décide de reprendre sa course en entraînant ses équipières. Il réussit à ouvrir une porte qui leur bloquait le passage ce qui permet aux Phénix/NI d'avancer. Pour barrer la route aux mangemorts, il fait péter le plafond.

Abbey est perdue dans la cohue des explosions puis subit le sortilège d'Hayley douloureusement. Néanmoins, inspirée tant par sa foi que par l'exemple de Travers, elle se jure d'être une bonne membre de la NI et fait feu sur la seule silhouette qu'elle voit: Zoltan (Blessure au choix pour le joueur).

Zoltán s'est prit la balle dans l'épaule du bras non directeur et morfle. Il tente de lancer un episkey qui n'a aucun effet (entre autre parce que sous l'effet de la douleur et de la peur, il n'arrive pas à lancer de sort correctement).

Ajay est bien sonné par le coin de plafond qu'il reçoit sur la tête (il ne capte pas que Zoltán a été touché lui aussi). Mais c'est un bourrin dans l'âme. Encore plus quand il est en colère. À moitié encore affalé par terre, il lance un maléfice de désartibulation sur Hermès.

Lyne commet la bêtise immense de vouloir attaquer Hayley encore au sol avec un sort bien trop puissant pour elle (fouet électrique). Elle se rate évidemment, Hayley est bien réveillée et furieuse.

Arsenia "soigne" Ajay tandis que Travers donne une pommade anesthésiante à Zoltan. Elle tente de dégager le passage mais touche Zoltan à la place qui est envoyé contre le mur (pas fort, comme quand on pousse un gens sur notre chemin). Travers s'apprête à faire de la place elle-même.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mar 10 Oct - 11:33
Le membre 'Arsenia Sabordage' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mar 10 Oct - 22:17
« Troisième tour »
PNJ


Avalon, 2H25.
Nerveusement les doigts de Susan dansaient le long des fils, pour tout associer en de tortueux branchement. « Plus vite ! » Jésus ce que Peter pouvait se montrer désagréable sous pression, il avait achevé sa partie du travail, et s’attendait à ce qu’elle termine le sien en un claquement de doigt. Et bien, non. Ça ne se passerait pas comme ça. Leur matière première était trop précieuse, bien plus que leurs temps, et après plus d’un an de travail intense, Susan refusait d’échouer pour dorloter les nerfs de Peter. Elle se contenta de faire claquer sa langue contre son palais. Il lui fallut cinq petites minutes et bien plus de patience pour achever son œuvre. « C’est bon, Peter. Nous pouvons ajouter les différents éléments. Tout est en place. »

À l’unisson, Susan et Peter inspirèrent un grand coup, alors qu’allait se concrétiser le travail d’un an, non celui de toute une vie. Le cœur lourd d’appréhension ils mirent la touche finale à leur plan. « Tu crois que c’est bon ? Que ça marche ? » Susan ne savait pas quoi lui répondre, le doute était permis. Après tout, ils n’avaient pas retenté cette expérience depuis plus d’un an. Depuis Tinworth.


TOUR DES MEDIAS.
Hayley Travers avançait droit devant elle, les gravats s’écartaient sans broncher, se collant aux murs comme si eux aussi sentaient qu’il valait mieux ne pas la contrarier plus encore. Elle aperçut alors la porte par laquelle ils avaient fui, à vingt mètres. Son sang pulsait à ses oreilles, son estomac semblait se creuser encore et encore, elle se sentait aspirée par le vide. Elle ne s’effondrerait pas une nouvelle fois. « Très bien. » Elle leva sa baguette et, sans prononcer le moindre son, la dirige avers le mur à sa gauche. Le mur ondula jusqu’à devenir quasiment translucide. « Par là ! » Dématérialisé, le mur n’était plus un obstacle et le raccourci leur permettait de réduire la distance. Elle traversa et aperçut une silhouette passer, puis deux, puis trois… Ah non, la troisième resta bloquée à moitié dans le mur.

Nouveau coup de baguette. Rien. Puis le mur se dématérialisa à nouveau en libérant son prisonnier qui venait d’être malmené. « Ils essaient de filer par l’autre porte ! AVADA KEDAVRA ! » Le sortilège vert quitta son nid pour voler vers la silhouette clopinante qui avait attaqué aux fouets mais disparut avant même d’avoir atteint sa cible, malgré une visée parfaite. Hayley tourna son poignet. Rien. Elle agita sa baguette. Rien.

Et elle comprit.  Le vide en elle, ce n’était pas le coup qu’elle avait reçu. La magie. La magie n’était plus. Et un semblant de bruit de sabots martelant l’air se fit entendre. « À TERRE ! » Hurla-t-elle en entrainant la victime du mur avec elle, au sol, tandis que les balles frôlaient leurs têtes.

***

Lorsqu’il ouvrit les yeux, Obbie vit ses ouailles passer la porte. Les gravats l’empêchaient de voir les mangemorts. « Braves petits. » Son dos le faisait souffrir mais, plus encore, son cœur venait de prendre un coup : le craquement sinistre qu’il avait entendu avant le néant résonnait encore dans sa tête. Il passa une main dans la poche arrière de son pantalon, toujours allongé. Il attrapa sa boîte à cigares éventrée, en ôta le dernier cigare encore en état et le cala entre ses dents avant de l’allumer. « T’en fais pas Moul’Frit’, avec Mimi, on va réparer cet affront. On va te venger en faisant des écharpes avec leurs tripes. » Il remit Moul’Frit’ dans sa poche et se leva, Mimi dans une main et sa baguette dans l’autre. Il courut alors vers la porte et entra. Il leva sa baguette au dernier moment pour contrer le sort de cette salope de Travers. Mais le bouclier n’apparut jamais et Lyne ne fut pas touchée. Alors Obbie comprit : son cœur était vide pour Moul’Frit’ mais aussi de magie. Les mangemorts étaient sonnés par cette découverte : il rangea sa baguette dans sa ceinture, aspira une bouffée de son cirage et tira dans leur direction. « ALLEZ BOUFFER VOS MORTS HA HA HA ! » Un comble pour ces connards de mangemorts.


Dé 1 : Qui est coincé dans le mur ?
Oui : Ajay
Non : Arsenia



« Informations »


Ce qui se passe dans votre groupe :

ϟ Petit résumé : Hayley dégage la voie mais ne s’embête pas à aller jusqu’à la porte : elle dématérialise le mur et il suffit de passer à travers. Mais un des mangemorts reste coincé quelques secondes. Puis les sorts divaguent, l’avada d’Hayley pour Lyne s’évapore : la magie n’est plus. Juste avant, Obbie s’est réveillé, sa boîte à cigares a pris cher et il va la venger. Il entre par la porte et mitraille en direction des mangemorts. Le tour commence au moment où il doit recharger.

ϟ Keskessavedir : Plus de magie ??? ça, ça veut dire que tous les sorciers ont ressenti un petit quelque chose, des fourmillements, l’impression d’un manque. Vous vous en êtes aperçus ou non, vous y avez fait attention ou non, cela dépend de votre personnage, de votre expérience et du contexte – si vous êtes occupés à autre chose, well…
Les potions ne fonctionnent plus, le polynectar, la pommade anesthésiante, les artifices… Seule la magie de la Tour perdure mais à moitié, ça déraille  

ϟ Mangemorts : Heureusement, la salle est pleine de meubles et objets qui peuvent faire mal : l’heure est à la retraite pour les mangemorts. La porte d’entrée est gardée par Obbie, il y a deux autres portes dans la pièce, dont une du côté d’Hermès, Lyne et Abbey.

ϟ Phénix/NI : Les Phénix/Ni ont un peu de répit mais se mettre du côté d’Obbie peut être une bonne idée
Les moldus : n'oubliez pas le décompte de vos balles !

ϟ Pour éviter une balle d’Obbie, les mangemorts doivent lancer un dé : si vous êtes touchés, la balle peut vous dérouiller ou simplement vous causer une éraflure, au choix.

ϟ Comme d'hab, un double oui est la seule solution pour faire réellement mal à un PNJ, mais un seul oui pour un petit bobo (mais n'oubliez pas que nous en avons besoin jusqu'au bout avant de les acculer). Pour l’usage des armes à feu : si votre personnage sait viser, un simple oui est suffisant, si ce n’est pas le cas, adaptez les dés pour réduire les chances et la précisions.
Merci de vous assurer que vos camarades de jeu restent en vie encore quelques tours : blessez-vous mais pas trop gravement (sauf si vous vous mettez d’accord, n’hésitez pas à demander notre avis dans ce cas en zone questions).

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au jeudi 12 octobre, 19h pour poster un message !

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mar 10 Oct - 22:17
Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1070-abbey-newton
Messages : 95
Date d'inscription : 22/07/2017
Célébrité : Elle Fanning
Crédits : FDD EN CHEF

Double compte : Elizabeth Carrow

Age : 17 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Servante des McKay
Baguette : Pain blanc
Epouvantard : Le calamar géant
Dialogue : #ff66ff

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 11 Oct - 10:50
« Event »
Avec HAYLEY TRAVERS JPP OSCOURS



Ils se démenaient tous non sans difficultés face aux sorciers qui, inlassablement, tentaient de les stopper. Abbey se replia aussitôt derrière Hermès, ne culpabilisant pas le moindre instant de se servir d’un sorcier comme d’un bouclier potentiel – avec Jo comme avec Stan elle avait bien appris ses leçons. De chaque côté les gravats continuaient à tomber gênant leur progression mais elle repéra les deux portes, l’une non loin de leur petit groupe, l'autre un peu plus à l’opposé. S’humectant les lèvres elle commença à s’approcher, laissant Lyne subir l’échec de son attaque, réveillant ainsi la plus vindicative du groupe d'en face.


Puis Obbie apparut comme Jésus. Sa magie l’avait elle aidé à ressusciter ? Abbey n’en avait pas la moindre idée mais eut une exclamation étouffée sous sa cagoule, les yeux écarquillés de surprise et de joie à l’entente de la voix familière.


Un sort fusa. Puis disparu dans le néant. Et à les voir malgré la poussière être aussi dubitatifs que possible, blessés, idiots, elle comprit à son tour.


Dans l’instant elle ne reconnut pas Zoltan. Tant mieux car nul doute qu’elle l’aurait aussitôt chargé. Elle se contenta de souffler.


« Plus de magie. » Et serra le poing sur son arme.

C'était un véritable miracle qui devait tout de même dépendre des manipulations et des connaissances conjointes tant de l’Ordre du Phénix que de la Nouvelle Inquisition. Là où il se trouvait Durahm devait faire des bonds de cabri et à raison. Mais plus que tout, l’idée que Jo puisse rater cette formidable avancée lui brisa le cœur. 

C'était possible !
C'était RÉEL.

« Les bêtes démoniaques ont été abandonnées par leur Diable ! » 


Et elles rampaient à terre comme de misérables insectes.


Abbey bondit du côté de Obbie sans perdre de temps, évitant de se trouver dans la trajectoire de ses propres tirs et l’imita presque aussitôt, la poitrine bondissant d’un rire furieux.


Qu’ils crèvent ces chiens. Qu’ils crèvent tous ! 


Spoiler:
 




Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 11 Oct - 10:50
Le membre 'Abbey Newton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 57
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 11 Oct - 12:00
Je tends mon bras valide pour attraper la pommade anesthésiante... et me foire magistralement. Putain. Tout ça c'est la faute de cette blessure moldue et des gravats qui jonchent le sol. J'en contourne plusieurs en me traînant jusqu'à l'endroit où la petite boîte brune est tombée. Me pencher pour la ramasser est douloureux mais heureusement, la lotion a un effet quasi-immédiat. Je sens la douleur s'évanouir comme une jeune vierge anglaise face à une demande en mariage de l'héritier Kark. Bon, en vérité je ne peux toujours pas bouger mon bras correctement mais au moins, la douleur ne m'empêchera plus de leur faire bouffer les mandragores par la racine.

« Merci. »
je grogne à Travers avant de reprendre ma baguette, de la pointer sur une silhouette ennemie et... de me prendre un mur.

J'adresse un regard noir à la rouquine qui s'éloigne presque aussitôt, sans même prendre la peine d'attendre que je lui râle dessus. Par les couilles de Merlin ! D'abord ce connard de Shafiq, ensuite elle.... est-ce que les sang-purs apprennent vraiment le respect dans ce pays ? J'enregistre toutefois sa proposition pour le lui rappeler quand on sera sortis de là vivants. Y a intérêt à ce que son bateau soit un galion à trois mâts avec une cabine royale !

Je suis le mouvement, passe à travers le mur derrière Travers.... et sens mon coeur faire un nouveau soubresaut en voyant Ajay rester coincé dans le mur. J'ai beau n'avoir aucune sympathie pour ce mec, c'est un peu inquiétant quand-même. J'essaie de me dire que c'est notre cheffe de file qui s'est foiré mais j'y crois moyen. Entre autre parce que la douleur est subitement revenue dans mon épaule avant de disparaître à nouveau.... puis elle refait surface comme si la pommade n'avait jamais été appliquée. Je pousse un cri en plaquant une main sur le trou sanglant. Mauvaise idée. La douleur s'étire, s'étale, irradie tout mon corps.... Elle n'est pas aussi puissante que dans l'épaule mais je sens un frisson extrêmement désagréable me parcourir de la tête aux pieds. Pas le temps de me tordre de douleur toutefois ; le gros con à moustache semble décidé à tous nous tuer. Dans un geste désespéré je lève ma baguette pour lancer un protego.... et rien ne se passe. Putain putain PUTAIIIIIIIN !!!

Je bondis derrière le premier meuble que je vois mais pas assez vite. Le projectile moldu me touche cette fois-ci l'avant-bras. Le même que tout à l'heure... Par les couilles de Merlin ! C'est mon seul bras droit PUTAIN ! Ils peuvent même pas me laisser ça ?!


Dés du Osekouriapludmagie:
 

Résumé:
 




HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 11 Oct - 12:00
Le membre 'Zoltán Hunter' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 22/08/2017
Célébrité : Pedro Pascal
Crédits : Nerose pour l'avatar, Willow pour la sign

Sang : Sang-pur.
Statut : Marié mais pas exclusif.
Métier : Ancien duelliste reconverti en esclavagiste.
Dialogue : #803636
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 11 Oct - 15:57
Ils sont parvenus à le mettre en rogne. La fureur qui flamboie dans son regard n'a rien à envier à celle de Travers. Une curieuse sensation lui picote pourtant le bout des doigts. Discrète. Étrange. À peine préoccupante et pourtant bien présente. Il n'a pas l'impression d'avoir froid mais frisonne un instant. Le ventre vide soudain. Une faim indescriptible logée entre les plis des intestins. Gêne passagère qu'il s'empresse de mettre sur le compte du coup qu'il a reçu sur la tête. Il n'a pas la patience de trop y réfléchir. Peut-être le tigre se serait-il souvenu des témoignages des habitants de Tinworth sinon. De leur stupeur interdite quand leur magie les avait abandonnés. Et cette faim. Cette Faim qui les hante toujours.

Ajay s'élance à travers le trou que Travers matérialise dans le mur. Il s'enfile à la suite du garçon et de la Sabordage. Sa baguette déjà pointée devant lui, prête à faire feu, il ne voit pas le piège se refermer sur lui. Sur sa jambe qui traîne une seconde de trop en arrière. C'est la douleur plus que la surprise qui lui fait alors poser son genoux valide à terre. L'espace d'un court instant il lui semble qu'on vient de lui broyer le mollet et la cheville. Il gronde et peste comme un chat sauvage. La sensation ne disparaît malheureusement pas avec le mur qui le relâche et le tigre n'a pas conscience du danger qui guette. Il doit à Travers de réchapper à la salve de balles que le rouquin à la moustache – il n'était pas sensé être mort ce gueux ? – fait pleuvoir sur eux. Et c'est à ses côtés qu'il rampe jusqu'à trouver refuge derrière un bureau. Non loin du garçon à la tignasse brune.

Dans la précipitation il n'a pas remarqué qu'une balle lui a éraflé le bras. Et encore. Éraflé est un euphémisme. Arraché un joli morceau de chaire en-dessous de l'épaule serait plus juste. Ça fait un mal de chien. Ça pisse le sang et il n'a rien pour endiguer le flot quand après avoir tenté de se rafistoler à coup de baguette il comprend que sa fidèle alliée ne lui est d'aucune utilité. Le vide qu'il ressent dans son ventre lui apparaît enfin pour ce qu'il est. Une aberration contre nature.

« Ils commencent sincèrement à me courir ces emplumés. »

D'un regard au gamin qui n'est pas dans un état meilleur que lui, Ajay sent sa colère bouillir. Il a l'âge d'être son gosse. La peau mordorée de son visage lui fait penser à ceux de ses aînés. À Nagendra, à Chandra ou Ayesha qui auraient pu être là à sa place. Le corps meurtri. Criblé de balles. Les yeux baignés de larmes de douleur. Penser à eux lui fait soudain perdre toute considération pour ses blessures et le tigre cale ses pieds sur le bureau derrière lequel il se cache. Il prends appuie contre le mur dans son dos et déploie ses jambes de toutes ses forces.


Mimi d'Obbie fait pas mouche ?
Oui
Non

Et cette contre-attaque ? Seulement si oui au premier dé.
Oui : Le bureau glisse bien et percute assez brutalement Obbie ou Abbey en plein ventre.
Non : Le bureau ne bouge pas. Essaie encore.

Qui ramasse ? Seulement si oui au premier dé et oui au second.
Oui : Obbie.
Non : Abbey.

Résumé :
Abbey essaye de se diriger vers la porte à proximité de leur groupe, pensant Obbie mort, quand la magie s’arrête et que ce dernier semble ressusciter. Galvanisée elle le rejoint pour éviter ses tirs et tire elle-même dans le groupe, parvenant à atteindre Ajay (de manière superficielle).
Zoltán applique la pommade et se sent un peu mieux. Il commence à flipper à nouveau en voyant Ajay se coincer dans le mur puis Obbie leur tirer dessus. Il essaie de lancer un protégo mais c'est un gros fail et il se prend une balle dans l'avant-bras droit (le même qui était déjà blessé). Il est désormais planqué derrière un meuble et pour changer, il douille...
Ajay morfle round 2. Il évite les balles d'Obbie grâce à Hayley mais prend celle d'Abbey alors qu'il rampe derrière un bureau à côté de Zoltán. Voir ce gosse qui lui rappelle les siens souffrir lui donne la force de projeter le bureau derrière lequel il est planqué dans le ventre d'Obbie. Ça fait mal aux blessures mais ça fait du bien à la tête.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 11 Oct - 15:57
Le membre 'Ajay Shafiq' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Complexe d'Oedipe
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1175-hermes-travers#15265
Messages : 146
Date d'inscription : 05/02/2017
Célébrité : Jack Falahee
Crédits : HB

Age : 21 ans
Sang : Sang-pur
Métier : Fugitif
Baguette : 29,2 cm - Bois de Tremble - Plume d'oiseau-tonnerre
Epouvantard : Le corps inerte de sa mère
Dialogue : #046380

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 11 Oct - 20:46

- AH !

Un gémissement s’échappe de la bouche du sorcier quand celui-ci se reçoit le sort de désartibulation au bras. La douleur met quelques instants à s’estomper, l’immobilisant. Apposer son autre main sur son épaule n’y change rien. Il endure tandis que ses équipières sont livrées à elle-même. La moldue sait se défendre et son arme exprime sa fureur, une explosion et l’odeur de la poudre à chaque détente. Sa balle fait mouche. Une fois défait de l’emprise du sortilège, son bras gauche est douloureux. Impossible de le lever. Il va devoir faire sans. Les larbins de Kark rattrapent les Phénix dans la grande salle. Leur présence est trahie par une lumière verte s’émanant d’une baguette pointant Lyne : le sortilège de mort. Le Travers n’en croit pas ses yeux, il est statique face à la scène. Ils la veulent morte, ni plus ni moins, encore un cadavre, encore une amie de perdue.

- LYYYNE !

Lui qui s’est juré de toujours de taire le nom de ses camarades a failli. Perdre Lyne signifierait perdre une part de lui-même, perdre son amie, sa confidente. Soudain, le temps semble s’être arrêté, figé comme dans de la glace. Plus d’Avada Kedavra. Un frisson des lombaires à la nuque lui fait poser le genou au sol. Une sensation qu’il connaît, une impression de déjà-vu qu’il n’oubliera jamais : le soir de l’incident de Tinworth. Son visage ondule jusqu’à reprendre sa forme initiale, sa potion ne fait plus effet. C’est à ce moment qu’il voit l’agresseur de Lyne. Il n’en croit pas ses yeux. Celle qui le persécute, celle qui le raffle, celle qui hante ses rêves est devenue réelle. Là, devant lui, après tant d’années et tant d’efforts à la fuir. S’il écoutait les recommandations de sa mère, il abandonnerait Phénix et inquisiteurs à leur triste sort. Que se passerait-il si par malheur sa tante le connaissait ? La torture pour retrouver et assiner Kate sans aucun doute.

La magie n’est plus. Sorciers sont à nouveau devenus moldus. Sans défenses face à Hayley Travers, la fortune est décidément joueuse. Revenu d’entre les morts, Obbie fait son apparition. Un zombie armé qui tire des projectiles à n’en plus compter. Hermès se relève, il doit agir, mais que faire ? Sans sa baguette il n’est rien après tout. Les mangemorts ne s’avouent pas vaincu par la perte de leur magie. Décidément pleins de ressources, l’un d’eux réussit à blesser le tireur.

Poussée d’adrénaline ou excès de confiance, Hermès s’élance contre l’assaillant d’Obbie. Si la magie n’est plus, la force brute n’a pas quitté le terroriste. Le fugitif sait se battre, avec ses poings et compte bien s’en servir. Cependant, c’est raté. Certain ne pas manquer sa cible, l’élan avant de frapper entraîne également son bras gauche endolori. Il frappe contre le mur et recule pour rejoindre ses équipiers tout en restant sur ses gardes. Les seuls à avoir le pouvoir de se défendre sont Abbey et leur chef. Être à leurs côtés semblerait plus sage pour assurer sa sécurité.


Spoiler:
 


Résumé :
Abbey essaye de se diriger vers la porte à proximité de leur groupe, pensant Obbie mort, quand la magie s’arrête et que ce dernier semble ressusciter. Galvanisée elle le rejoint pour éviter ses tirs et tire elle-même dans le groupe, parvenant à atteindre Ajay (de manière superficielle).
Zoltán applique la pommade et se sent un peu mieux. Il commence à flipper à nouveau en voyant Ajay se coincer dans le mur puis Obbie leur tirer dessus. Il essaie de lancer un protégo mais c'est un gros fail et il se prend une balle dans l'avant-bras droit (le même qui était déjà blessé). Il est désormais planqué derrière un meuble et pour changer, il douille...
Ajay morfle round 2. Il évite les balles d'Obbie grâce à Hayley mais prend celle d'Abbey alors qu'il rampe derrière un bureau à côté de Zoltán. Voir ce gosse qui lui rappelle les siens souffrir lui donne la force de projeter le bureau derrière lequel il est planqué dans le ventre d'Obbie. Ça fait mal aux blessures mais ça fait du bien à la tête.
Hermès se prend le sort d'Ajay T2, son bras gauche est HS, trop douloureux pour être bougé. Il voit le visage de Hayley et panique. Il n'écoute pas sa mère (pour changer) et n'abandonne pas ses copaines Phénix/inquisitrices. Le Travers tente de frapper Ajay au visage mais c'est raté. Il rejoint Obbie et Abbey.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 11 Oct - 20:46
Le membre 'Hermès Travers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Un papa une maman !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Date d'inscription : 08/02/2017
Célébrité : Alexa Chung
Crédits : Kim

Double compte : Armel Zabini

Age : 34 ans
Sang : Basique, rang 2
Statut : Célibataire - jamais connu les bras de qui que ce soit
Métier : Fugitive
Baguette : Bois d'aubépine ; pas toujours simple à manipuler. Plutôt rigide, vingt-six centimètres. Larme de licorne.
Epouvantard : L'enfermement
Dialogue : 3366cc

Fugitive depuis ses 12 ans, Phénix jusqu'au bout des ongles •• Née Mary-Kathleen Miller •• Pro de la métamorphose et du vol sur balai, intellectuelle plus que pratique (pour les sorts complexes on repassera) •• Solitaire, immature, capricieuse, authentique et furieusement déterminée •• Du genre coincée et toujours vierge
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 13:46
Fais pas la maligne et cherche un truc pour te défendre :
OUI
Une grande barre de fer par terre (si t'approches je t'éclate !)
NON reste avec tes petits poings


***

LYYYNE !

Lyne n’avait jamais cru en grand-chose : certainement pas en l’être humain, difficilement en elle, et encore moins au Ciel ou à une quelconque Divinité. Sauf qu’en cet instant précis, elle pouvait décemment envisager de se mettre à la prière – ou à remercier une force supérieure. Elle avait entendu de toutes ses oreilles l’AVADA KEDAVRA acide et furieux, s’était retourné en un dernier réflexe de survie animal, baguette à peine redressée dans une tentative désespérée de ne pas crever bêtement la seconde d’après. Elle avait vu de près (trop près) l’éclair vert mortel. Qui s’était finalement évaporé. Inespérément. Elle resta une seconde tétanisée, le cœur rapide comme jamais et le corps parcouru d’un courant électrique désagréable des pieds à la tête puis de la tête aux pieds, plus ou moins consciente du fait qu’elle revenait de loin. L’instant d’après, c’est le rire fou d’Obbie qui éclatait. Et ses balles qui fusaient. Alors le cœur de Lyne rata un battement, manqua cette fois de s’arrêter net, et puisqu’il n’était certainement pas le moment de fondre en larmes sous la violence de l’ascenseur émotionnel, elle fit à nouveau demi-tour pour courir se mettre à l’abri aussi vite que son genou meurtri le lui permettait. Pas d’imprudence cette fois. Avec ses cinquantes kilos et quelques toute mouillé et ses bras squelettiques,  n’allait pas se jeter poings sortis sur le mangemort bêtement coincé dans le mur (puis libéré). Ni sur la Travers pour lui régler son compte – elle faisait plutôt confiance à Obbie (Obbie, par Merlin MERCI !) et ses balles sanglantes. Elle se jeta de leur côté, toute proche d’Hermès (à peine l’avait-elle entendu hurler son prénom d’emprunt, puisque plus aucun de ses amis ne l’appelait Katy maintenant), après avoir littéralement connu la peur de sa vie. Une espèce de meuble bas la protégeait le temps de reprendre une demi-seconde ses esprit ; d’attendre la suite des opérations. Le temps aussi de tilter…

Bordel de Goule, comment ils allaient faire SANS magie ?
Pourquoi d’ailleurs, plus de magie ?
Une voix dans sa tête lui souffla que catastrophe ambulante qu’elle était, elle se débrouillerait sans doute pas si mal simplement avec cette épaisse barre de fer par terre (elle s’y agrippa alors fermement, déterminée, prête à shooter le premier qui approchait, comme une furie), sa détermination jamais éprouvée (aussi stupide était-elle), et surtout Obbie tout proche.


***

Résumé :
Abbey essaye de se diriger vers la porte à proximité de leur groupe, pensant Obbie mort, quand la magie s’arrête et que ce dernier semble ressusciter. Galvanisée elle le rejoint pour éviter ses tirs et tire elle-même dans le groupe, parvenant à atteindre Ajay (de manière superficielle).
Zoltán applique la pommade et se sent un peu mieux. Il commence à flipper à nouveau en voyant Ajay se coincer dans le mur puis Obbie leur tirer dessus. Il essaie de lancer un protégo mais c'est un gros fail et il se prend une balle dans l'avant-bras droit (le même qui était déjà blessé). Il est désormais planqué derrière un meuble et pour changer, il douille...
Ajay morfle round 2. Il évite les balles d'Obbie grâce à Hayley mais prend celle d'Abbey alors qu'il rampe derrière un bureau à côté de Zoltán. Voir ce gosse qui lui rappelle les siens souffrir lui donne la force de projeter le bureau derrière lequel il est planqué dans le ventre d'Obbie. Ça fait mal aux blessures mais ça fait du bien à la tête.
Hermès se prend le sort d'Ajay T2, son bras gauche est HS, trop douloureux pour être bougé. Il voit le visage de Hayley et panique. Il n'écoute pas sa mère (pour changer) et n'abandonne pas ses copaines Phénix/inquisitrices. Le Travers tente de frapper Ajay au visage mais c'est raté. Il rejoint Obbie et Abbey.
Lyne ne capte pas trop ce qu'il se passe par rapport à la magie, elle a connu la peur de sa vie grâce à Hayley. Elle réchappe in extremis de son Avada et court se mettre à l'abri sans plus faire la maligne. Elle s'arme d'une grande barre en fer, prête à shooter la première tête qui passerait.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 13:46
Le membre 'Lyne Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Arsouille assumée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t86-arsenia-sabordage
Messages : 722
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Audrey Fleurot
Crédits : Nerose

Double compte : Kiara Callaghan

Age : 33 ans
Sang : Basique 4
Statut : Veuve Rowle
Métier : PIRATE ! Chef du personnel de la Compagnie Sabordage.
Baguette : Bois de cornouiller, ventricule de dragon, inflexible, 33 cm.
Epouvantard : Un Kelpy
Dialogue : goldenrod

► Possède quelques tatouages, visibles ou non au premier coup d'oeil.
► Son débit de boisson couche la plupart des sorciers qu'elle rencontre.
► Quand elle commence à soupirer, mieux vaut arrêter de lui prendre la tête.

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 18:17
J’avais douté, l’espace d’une seconde, d’Hayley Travers en voyant Ajay Shafiq bloqué dans le mur. Mais non, ce n’était pas de son fait, comme je m’en doutais. Non, tout partait en couilles. Plus de magie. Ou très peu, pas du bout de la baguette en tout cas : plus aucune énergie n’en jaillissait et c’était… Merde.

Puis les TATATATATA, dans tous les sens, toutes les directions. Puis une balle dans mon flanc. « AAAARGH… Sa mère le troll ! » En plus d’être vide de magie, j’allais bientôt être vide de mon sang. Je ne m’étais pas jetée au sol assez vite. Je rangeais ma baguette dans une poche et soulevai ma cape : mon flanc devenait poisseux. Malgré le noir de la tenue, je pouvais voir que le sang imbibé le tissu. Super. Je roulais derrière un fauteuil tandis que la pluie de tatatatata s’arrêtait. Je ne voyais plus les autres, je savais juste dans quelle direction se trouvait la menace et, malgré la douleur, j’eus une idée en levant la tête vers le mur…

« Non mais vous vous prenez pour qui ? Mais reposez-moi tout de suite ! AU VOL ! AU SABOTAGE ! - Ta gueule ! On dit Sabordage ! » Le tableau du vieux schnock lambda dans mes mains, j’inspirai un grand coup avant de me lever et de tourner deux fois sur moi-même…

Comme lorsque, gamine, Dag m’apprenait à lancer les mouettes et les goélands le plus loin possible du bateau pour qu’ils ne chient pas sur nos voiles. J’avais toujours été plus douée aux exercices manuels qu’aux exercices de baguette. Un poing dans la face était plus simple à donner qu’un everte… Parce que c’était une technique surprenant pour un sorcier qui savait rarement comment réagir. Alors un tableau en pleine poire….

… Mais non. Le tableau alla hurler son indignation en s’écrasant à côté du colosse revenu d’entre les morts. « … je demande réparation ! On n’a pas idée de traiter une personne comme moi ainsi ! Savez-vous qui je suis ? Vous, Monsieur, faite quelque chose ! C’est une honte, attaquer notre espace ainsi et nous traiter de la sorte… » Je n’écoutais déjà plus ce qu’il pouvait bien crier à l’autre camp. Je m’étais à nouveau réfugiée derrière la chaise, à la recherche d’une sortie ou, au moins, de mes camarades d’infortune. Je les avais vus armés ces cons de terroristes et on ne ferait pas long feu. J’avais beau savoir comment réajuster finement une cloison nasale, je ne savais pas résister à l’épreuve de leurs armes, mon flanc collant et dégoulinant pouvait en attester.


Dé 1 : Une balle de la part d’Obbie et Mimi ?
Oui : ça va, ça érafle le flanc. C’est saignant mais pas une blessure mortelle.
Non : c’te chance !

Dé 2 : Est-ce qu’elle vise bien Arsenia ?
Oui/Oui : Obbie se prend le tableau en pleine tronche.
Oui/Non : Le tableau tape dans Mimi qui tombe aux pieds d’Obbie.

Non/Oui : Le tableau atterrit sur le côté.
Non/Non : Le tableau lâche dans ses mains, et bim, une écharde.

Résumé :
Abbey essaye de se diriger vers la porte à proximité de leur groupe, pensant Obbie mort, quand la magie s’arrête et que ce dernier semble ressusciter. Galvanisée elle le rejoint pour éviter ses tirs et tire elle-même dans le groupe, parvenant à atteindre Ajay (de manière superficielle).
Zoltán applique la pommade et se sent un peu mieux. Il commence à flipper à nouveau en voyant Ajay se coincer dans le mur puis Obbie leur tirer dessus. Il essaie de lancer un protégo mais c'est un gros fail et il se prend une balle dans l'avant-bras droit (le même qui était déjà blessé). Il est désormais planqué derrière un meuble et pour changer, il douille...
Ajay morfle round 2. Il évite les balles d'Obbie grâce à Hayley mais prend celle d'Abbey alors qu'il rampe derrière un bureau à côté de Zoltán. Voir ce gosse qui lui rappelle les siens souffrir lui donne la force de projeter le bureau derrière lequel il est planqué dans le ventre d'Obbie. Ça fait mal aux blessures mais ça fait du bien à la tête.
Hermès se prend le sort d'Ajay T2, son bras gauche est HS, trop douloureux pour être bougé. Il voit le visage de Hayley et panique. Il n'écoute pas sa mère (pour changer) et n'abandonne pas ses copaines Phénix/inquisitrices. Le Travers tente de frapper Ajay au visage mais c'est raté. Il rejoint Obbie et Abbey.
Lyne ne capte pas trop ce qu'il se passe par rapport à la magie, elle a connu la peur de sa vie grâce à Hayley. Elle réchappe in extremis de son Avada et court se mettre à l'abri sans plus faire la maligne. Elle s'arme d'une grande barre en fer, prête à shooter la première tête qui passerait.
Arsenia a pris une balle d'Obbie dans le flanc et se planque seule derrière un vieux fauteuil. Elle chope un tableau qui hurle à la mort et l'envoie vers Obbie mais se foire.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 18:17
Le membre 'Arsenia Sabordage' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 22:01
« Quatrième tour »
PNJ


TOUR DES MEDIAS.
« Saloperie ! » Se relevant, Obbie renvoya sans douceur d’un grand coup de pied le bureau vers son expéditeur. Bon, trop d’obstacles l’avaient empêché de faire mouche mais, rien de grave : Mimi attendait gentiment d’avaler de nouvelles cartouches pour les recracher sans ménagement aucun vers ces crevards de mangemorts de merde. Un tableau atterrit à côté de lui qu’il ne regarda même, et qui jacassait plus encore que Nero et Lizzie réunis. « Ayez au moins le bon goût de me regarder quand je m’adresse à vous ! » Dans une série de cliquetis, Mimi venait de finir son festin, prête à envoyer le fruit de sa digestion. Obbie regarda alors le tableau, un portrait d’un vieux con d’aristo encore. « Ferme-la si tu veux pas que je te fasse un joli trou fumant. Un deuxième trou du cul, hein, ça te tente pas je suppose ? » Ses trois ouailles à ses côtés, Obbie était confiant. Lynette pourrait utiliser sa barre de fer, Newton son armement et Hermès… avait de la ressource. « Je prends la main, vous enchainez à mes rechargements. Attention les oreilles ! » Et… TATATATATATA !

Toujours à terre, Travers avait repéré Shafiq et Hunter sur sa droite, Sabordage plus en retrait mais toujours sur sa droite. Et comptait aussi le temps qu’il fallait à l’autre taré pour recharger son arme. Trente secondes à une minute. De quoi foncer vers une porte, mais peut-être pas pour l’ensemble du groupe. De derrière la table retournée, Hayley tenta un signe discret dans la direction de ses alliés… Comprendraient-ils que… Un fourmillement dans ses doigts toujours collés à sa baguette lui tira un sourire mauvais. Peut-être que se cacher n’était plus nécessaire. Sans rien prononcer, elle lança un Protego qui les engloba tous les quatre. Elle courut alors vers eux. « La porte de derrière, à gauche, maintenant ! » Tenant toujours son bouclier, elle les laissa prendre la tête.

« VOS BAGUETTES ! » Obbie arrêta Mimi mais ne sortit pas sa baguette. Mimi serait toujours plus efficace dans une course poursuite.


« Informations »


Ce qui se passe dans votre groupe :

ϟ Petit résumé : Obbie retire un bon coup mais vous avez de la chance, vous ne prenez que la poussière générée par les impacts. Travers a repéré une porte derrière les mangemorts, à gauche. Mais OH la magie est de retour ! Grâce à un bouclier, Hayley ouvre la voie aux mangemorts vers la sortie et tout le monde a le temps de l’emprunter. Obbie garde Mimi en main et lance la poursuite.

ϟ Keskessavedir : La magie est de retour ce qui vous permet de vous protéger à nouveau ! Seulement, elle est aléatoire : un dé tiré indépendamment de vos attaques indiquera, pour chacun des sorciers, si le sort utilisé fonctionne ou... Si c'est un autre sort (foireux, un tetenbulle à la place d'un avada, c'est rigolo) qui sort de la baguette. Vos personnages peuvent se passer de ce dé s’ils attaquent sans magie

ϟ Mangemorts : Les mangemorts se tirent de la salle par un nouveau couloir : leur but est, certes, d’arrêter les terroristes mais Mimi fait peur et Travers cherche un lieu d’attaque plus prompt à l’affrontement  

ϟ Phénix/NI : Les Phénix/NI bah… suivent mais pas pour attaquer les mangemorts : il faut trouver un ascenseur pour changer d’étage. Par contre, ce n’est pas lors de ce tour que l’ascenseur sera trouvé  

ϟ Du coup, les mangemorts partent d’un côté du couloir en suivant Hayley, les Phénix/NI de l’autre et le premier mangemort qui postera fera changer de direction aux autres pour reprendre la mission de mise hors d’état de nuire des terroristes. Pas besoin de dé pour éviter les balles d'Obbie : c'est au choix  

ϟ Info supplémentaire Abbey ne postera pas pour ce tour-ci donc considérez qu'elle suit le mouvement mais laissez-la hors des actions de vos personnages pour que la joueuse puisse reprendre le fil sans galère ensuite

ϟ Comme d'hab, un double oui est la seule solution pour faire réellement mal à un PNJ (mais n'oubliez pas que nous en avons besoin jusqu'au bout avant de les acculer). Pour l’usage des armes à feu : si votre personnage sait viser, un simple oui est suffisant, si ce n’est pas le cas, adaptez les dés pour réduire les chances et la précisions.
Merci de vous assurer que vos camarades de jeu restent en vie encore quelques tours : blessez-vous mais pas trop gravement (sauf si vous vous mettez d’accord, n’hésitez pas à demander notre avis dans ce cas en zone questions).

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au samedi 14 octobre, 19h pour poster un message !

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 57
Date d'inscription : 28/08/2017
Célébrité : Suraj Sharma
Crédits : Nerose <3

Double compte : Altair Kirke & Mathilda Lovewell

Age : 20 ans
Sang : Sang-Pur bien sûr !
Statut : Libre comme l'air
Métier : Travaille dans la boutique Hunter
Baguette : Bois de sycomore, aile de fée
Epouvantard : Une silhouette sombre cagoulée avec une bouche rouge carmin qui s'approche pour aspirer son âme façon détraqueur
Dialogue : #ffcb00
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Ven 13 Oct - 1:02
Je suis dérangé dans mon douloureux recueillement par Ajay Shafiq, qui vient se planquer non loin de moi. Si en temps normal j'aurais probablement râlé en signalant que se foutre tous les uns sur les autres au même endroit est une idée complètement conne,  je suis cette fois soulagé de reconnaître un visage allié. Je lui accorde même un sourire au moment où je le devine prêt à envoyer le bureau sur ce connard de terroriste. Mais bon, il l'a probablement pas vu puisqu'il était concentré sur son action héroïque. Tant pis.... il a laissé passer sa seule et unique chance de me voir sourire ! ... sauf si on finit par s'apprécier un jour mais de un, j'ai un doute, de deux faudrait déjà qu'on sorte de là et de trois, j'ai MAL PUTAIN ! Ca faisait trop longtemps que je l'avais pas dis.

Et puis finalement non, j'ai plus mal. Ah si. Ah non. Ah si.... je grogne en luttant difficilement contre l'instinct humain, qui voudrait que je m'attrape le bras et me le plaque contre le corps. Mieux ne vaut pas que je le touche. La douleur est déjà en train de repartir de toute façon. Et soudain, je comprends : LA MAGIE ! Ca s'en va et ça revient... Les paroles de cette fameuse chanson populaire refont aussitôt surface dans mon esprit. Par les couilles de Merlin, c'est vraiment, mais alors vraiment pas le moment ! Je repousse furieusement la mélodie qui menace de prendre possession de mon cerveau et me concentre sur les évènements en cours. Fuite. Oui, c'est ça, on est censés fuir.  

Je m'élance au moment où la Travers en donne l'ordre et évite miraculeusement les projectiles du piaf. J'entends bien quelque chose siffler à mon oreille à un moment donné mais rien de plus. Putain de merde, vivement qu'on soit sortis de là !
La mangemort longe le couloir au pas de course puis nous indique le comptoir d'accueil qui se trouve juste au bout. Je suppose que d'ici, nous contrôlons à la fois la porte de sortie de la pièce dans laquelle nous nous trouvions tous et l'accès à l'ascenseur, qui ne doit plus être très loin. Forcé de passer par là pour sortir, l'ennemi finit par pointer le bout de son nez. Je me planque à nouveau et ressors ma baguette. Allez ! Si Ajay l'a fait après s'être pris une balle et s'être fait coincé dans un mur, je peux le faire aussi. Allez, allez, ALLEZ !

« Endoloris ! »

ET BING.... ah bah non. En fait non.

« Kurva életbe ! » *

Je sais bien que j'ai pas l'habitude de lancer ce maléfice - ok, c'est la première fois pour être tout à fait honnête - mais c'est quand-même pas censé faire ça !

____________

* Peut-être traduit par putain de merde



Dés du n'importe quoi:
 

Résumé:
 




HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Ven 13 Oct - 1:02
Le membre 'Zoltán Hunter' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Arsouille assumée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t86-arsenia-sabordage
Messages : 722
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Audrey Fleurot
Crédits : Nerose

Double compte : Kiara Callaghan

Age : 33 ans
Sang : Basique 4
Statut : Veuve Rowle
Métier : PIRATE ! Chef du personnel de la Compagnie Sabordage.
Baguette : Bois de cornouiller, ventricule de dragon, inflexible, 33 cm.
Epouvantard : Un Kelpy
Dialogue : goldenrod

► Possède quelques tatouages, visibles ou non au premier coup d'oeil.
► Son débit de boisson couche la plupart des sorciers qu'elle rencontre.
► Quand elle commence à soupirer, mieux vaut arrêter de lui prendre la tête.

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Sam 14 Oct - 12:07
Roh lalala, la tatatatata insupportable qui recommençait, et tout mon corps qui se crispait, et mes oreilles qui sifflaient. J’avais mal bordel, mal mal mal et ça continuait. Fallait l’arrêter ce taré de terroristes avec sa machine infernale. Depuis quand les sorciers s’amusaient à utiliser ces saloperies ? Bon, okay, grâce à ça, il avait l’avantage puisque nos baguettes étaient HS… C’ETAIT CA LEUR PLAN DE MES FESSES !

Suivre Travers, vite. Et son… BOUCLIER ! Oui ! La magie ! Je m’étais un peu trop enthousiasmée de son absence en croyant être capable de lutter avec mes petits poings mais ils avaient l’avantage ces petits cons de terroristes. Je ne demandai pas mon reste et filai vers la sortie, sans même tenter de jeter un sort ou deux. Derrière le comptoir, nous étions en position de presque force, c’était certain. Shafiq n’avait pas l’air en forme, le petit Hunter non plus. Et, évidemment, on nous avait envoyé à l’abattoir sans même nous équiper de potions de soin. Foutue faction à la con. On avait été si proches de l’hôpital Morgane que j’avais du mal à saisir pourquoi on n’avait pas pris le temps d’aller se fournir là-bas. Une fois sortis d’ici, je me ferais un plaisir de leur lister tout ce qui avait déconné pour faire bien mieux la prochaine fois. Heureusement que j’étais là. « J’vais lui expliquer à Karky-pourri comment on organise une opération contre-attaque. Parce que là, c’est la débandade… » soufflai-je à Shafiq en prenant garde à ce que Travers ne m’entende pas. C’était tout ce que j’avais de réconfortant comme paroles : c’était déjà pas mal, non ?

Non mais c’était quoi ce bordel ?

Le tintement insupportable des grelots qui venaient de se fourrer sur la cagoule d’un des terroristes était surréaliste. Et pourtant, j’avais bien entendu le sort lancé par le jeune Hunter. Un doloris, pas un fais la cloche quoi. Mon regard ahuri croisa celui de Travers qui, elle semblait comprendre un peu mieux ce qu’il se passait. Puis les terroristes se mirent à courir… Mais dans l’autre sens ! Parce que oui, en fait, c’était nous qui étions là pour les pourchasser, pas l’inverse. Putain.

« RETE ! » Oooooooh la jolie pluie de paillettes ! Et sur personne en plus ! « Saloperie ! » Parce qu'en plus, les paillettes volaient dans tous les sens et elles venaient de légèrement brouiller la vue qu'on pouvait avoir des terroristes filant à la moldue. Non mais c'était quoi ce bordel ? Pourquoi la magie ne voulait-elle pas coopérer ?!



Dé 1 : La magie, ça donne quoi ?
Oui : Le sort fonctionne ! Un beau filet sort de la baguette.
Non : Le sort lancé n’est pas celui escompté ! C’est une pluie de paillettes qui sort de la baguette.

Dé 2 : Est-ce qu’elle vise bien Arsenia ?
Oui : Lyne est touchée. Soit le filet l’entrave, soit les paillettes la rendent disco (et la déconcentrent) !
Non : le sort ne touche personne (mais attention à celui qui pourrait déraper sur le filet ou les paillettes).


Résuméééé
Zoltán adresse un sourire à Ajay parce que quand-même, il est mangemort et il a la classe. Il réalise que la magie revient, fuit derrière Hayley, se planque avec les autres mangemorts derrière le comptoir de l'accueil et essaie de lancer un doloris à Hermès. Le sort le touche mais au lieu d'avoir mal, Hermès se retrouve avec des dizaines de grelots bruyants dans les cheveux. Have fun !
Arsenia, bien cachée derrière le comptoir, voit les terroristes filer et elle tente un Rete sur Lyne qui n'est en fait qu'une pluie de paillettes. Et loin de sa cible. Et ça vole dans tous les sens et on y voit moins bien...

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Sam 14 Oct - 12:07
Le membre 'Arsenia Sabordage' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 22/08/2017
Célébrité : Pedro Pascal
Crédits : Nerose pour l'avatar, Willow pour la sign

Sang : Sang-pur.
Statut : Marié mais pas exclusif.
Métier : Ancien duelliste reconverti en esclavagiste.
Dialogue : #803636
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe I
ce message a été posté Sam 14 Oct - 13:22
Le bureau percute le moustachu en plein ventre et met enfin un terme au vacarme de sa pétoire infernale. Ce n'est qu'un répit. Il sera de courte durée mais ils devront s'en contenter. Ou pas. Les terroristes sont visiblement voués à le faire chier et l'un d'eux – un gosse – se jette sur Ajay. Il a l'énergie de la jeunesse mais aucun contrôle sur elle. Il se laisse emporter par sa propre vitesse et le tigre n'a qu'à rouler sur lui-même pour s'écarter de sa trajectoire. Il lui aurait bien envoyé un coup de pied dans les mollets pour lui apprendre mais son acrobatie improvisée réveille la douleur dans son bras. Et quand il relève le nez l'emplumé s'est déjà envolé. Lâche.

C'est l'heure du repli. L'autre roukmout s'est remis à tirer dans tous les sens mais Travers parvient à former une bulle protectrice autour d'eux. La magie serait de retour ? Alors qu'ils courent chercher un nouvel abris, Ajay tente un tour de poignet pour tester. Quelques étincelles à peine. Sa baguette crachote comme une asthmatique et le Shafiq fronce des sourcils. Il n'est pas certain de pouvoir s'y fier. Les tentatives plus qu'aléatoires de ses camarades lui donne raison d'ailleurs. Mieux vaut ne pas compter là-dessus. Ajay n'est pas un grand adepte du corps à corps – ça dépend les circonstances en tout cas – mais il se débrouille. Lorsqu'il était duelliste il lui arrivait de s'entraîner de la sorte. Depuis que Chandra est rentrée à la brigade il lui arrive aussi de l'aider à pratiquer ses compétences en combat à mains-nues. Ça se tente.

Il ne se pose pas la question plus loin que ça. Rangeant sa baguette dans son fourreau, il bondit de derrière le comptoir et commence à s'élancer vers ses adversaires. La gamine à la barre de fer est à la traîne. Il peut l'attraper par le col de sa cape et l'assommer contre le mur. Cela fera autant d'effet qu'un Everte Statum. Mais Ajay ne va pas loin. Son pied dérape sur les paillettes lancées par la baguette d'Arsenia. Il perd son centre de gravité. Tente de se rattraper en moulinant des bras mais en vain. Il bascule en arrière et s'écrase par terre sans une once de la grâce féline qui le caractérise en temps normal. Aïe.


Qui est visé ?
Oui : Hermès.
Non : Lyne.

Attaque au corps à corps :
Oui : Ajay parvient à attraper Hermès ou Lyne par le col et lui cogne la tête contre le mur.
Non : Ajay s'élance mais dérape sur les paillettes d'Arsenia. Patatra.


Résumé :
Zoltán adresse un sourire à Ajay parce que quand-même, il est mangemort et il a la classe. Il réalise que la magie revient, fuit derrière Hayley, se planque avec les autres mangemorts derrière le comptoir de l'accueil et essaie de lancer un doloris à Hermès. Le sort le touche mais au lieu d'avoir mal, Hermès se retrouve avec des dizaines de grelots bruyants dans les cheveux. Have fun !
Arsenia, bien cachée derrière le comptoir, voit les terroristes filer et elle tente un Rete sur Lyne qui n'est en fait qu'une pluie de paillettes. Et loin de sa cible. Et ça vole dans tous les sens et on y voit moins bien...
Ajay tente une percée pour aller choper Lyne mais se vautre dans les paillettes d'Arsenia. Disco party !
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre