AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Réveille ton âme littéraire avec la femme de Nicolas Avery, Amalia Avery ! study
Des scénarios en folie
Fais souffler le vent du large avec le frère de Hija Sabordage, Hiresh Sabordage ! Cool
Des scénarios en folie
Incarne une frenchie bohème avec la mère d'Agapanthe Kirke, Berenice Kirke !
Des scénarios en folie
Défend l'honneur des moldus avec l'amant de Sheherazade Raviya, Ghassan Amhès !
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org
Messages : 757
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sophie Turner
Crédits : Kim

Age : 20 ans
Sang : Sale Moldue
Statut : célibataire
Métier : Domestique de la famille Kark, récemment entrée au service direct de Scylla Kark
Epouvantard : L'incursion d'un sorcier dans ses souvenirs.
Dialogue : [color=#6699cc]

Orpheline moldue ne gardant aucun souvenir de l'ancien monde. Appartenant à la famille Kark, elle coule des jours d'heureuse servitude, jusqu'au suicide de son amie Jenny. Cette mort brutale lui ouvre les yeux sur ses maîtres sorciers. Elle rejoint ainsi la Nouvelle Inquisition en juin 2045, espionnant ainsi pour le compte de sa faction la famille Kark. Rose participe a plusieurs opérations, et en ressort passablement traumatisée après blessé involontairement plusieurs des siens...
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Sam 14 Oct - 15:28
Rose se sentait piégée en un entre-deux murée dans des échos de douleurs, et par ses blessures bien réelles. Dans un paradoxe formidable, elle avait une conscience accrue de son corps meurtrie, tout en ne voyant qu’en kaléidoscope ce qui se passait autour d’elle. Il y avait eu quelques purs éclats de clairvoyance, comme lorsque le cheval diaphane comme échappé d’un de ses contes ou peut-être de ce qu’Oliver appelait l’éden. Il y avait quelque chose de miraculeux, et de divin dans ce charme. Pour la première fois depuis longtemps, Rose trouva la magie belle. Cette seule vision avait suffi insuffler en la domestique suffisamment d’espoirs pour s’accrocher et ne pas sombrer dans les bras d’Alfie. Alfie dont l’aide presqu’autant que le remède de la sorcière lui avait permis de tenir bon.

Silencieuse, seuls quelques pardons confus s’étaient égarés çà et là quand Lockwood l’avait relevé. Le trajet dans l’ascenseur était confus, elle se contentait d’acquiescer en gardant sa main contre sa blessure à la jambe. La maigre expérience qu’elle avait acquis en premier soin la dissuadait de retirer l’éclat de bois toujours niché dans sa chair, sous peine de voir le flux du filet de sang qui s’échappait de sa plaie se faire plus dense, plus létale. Obéissant aux ordres, parce que c’était encore bien la seule chose dont elle était encore capable, elle avait grimpé hors de l’ascenseur en une saccade de douleur.


Rose se remettait encore de cette ascension qui l’avait laissée tremblante quand un faucon prit la place de la phénix, des pétales volèrent alors que les mangemorts faisaient leur apparition,
puis comme un milliers de gifles pour la tirer de sa torpeur : un milliers de feuilles lui cinglèrent le visage. Ses camarades avançaient dans cette bornage de papier, elle les suivait, les sens un peu plus alerte. Mais dans la cohue, elle peinait à distinguer ennemi et allié. Elle entendit pourtant la voix de Tadhg, qui tenait des propos incohérents dans ce contexte. Puis, ce fut autour d’Alfie de s’époumoner en un langage qu’elle ne lui connaissait pas. Trop préoccupée par la situaiton pour être choquée, Rose tentait de rejoindre Alfie sans jamais y parvenir dans cette tempête de hurlements et de papier. C’est alors qu’elle les vit de nouveau : les mangemorts … et Tadgh qui enlaçait l’un d’eux. Rendue invisible par ce déchainement de magie déréglée, Rose claudiqua comme une ombre dans le dos du mangemort. Deux choix s’offrait à elle : dégainer de nouveau son revolver, ou son poignard. La première situation lui faisait trop peur, la proximité de Tadgh accroissait son angoisse. Et si elle lui tirait dessus par mégarde ? Le meurtre d’un inconnu elle pouvait y survivre, mais Tadhg ? Non. Un éclat de lumière se réverbéra sur la lame alors qu’elle la sortait de son fourreau, infime annonce de son attaque imminente. Inspirant un grand coup, la domestique franchit avec effroi les derniers pas qui la séparait de l’ennemi. Car c’était bien ça tout l’enjeux. Ils étaient l’ennemi, il n’y avait pas de remord, ni d’hésitation. Il fallait les tuer ou accepter de mourir. Rose avait son choix, moins pour elle que pour Tadhg et Alfie. Elle planta la lame tel que Monsieur Saab lui avait appris, et comme il le lui avait expliqué ça n’avait rien de facile. La domestique mit toute sa hargne, et ce qui restait de son énergie dans son bras, sentant sa jambe malmenée manquer de flancher sous son poids. Elle retira aussi sec la lame ensanglantée, déséquilibrée par ce recul soudain, elle trébucha en arrière se retrouvant de nouveau noyée dans le tourbillon d’avis de recherche.

Rose contrattaque…. Ou pas :
Oui-Oui : L’absence de visibilité joue en sa faveur, elle parvint à claudiquer jusqu’aux mangemorts et à poignarder dans le dos Ian, sans doute trop occupé à voir Tadhg en train de câliner l’amour de sa vie, Murphy. Ça fait mal, mais rien de vital est touché.
Oui-Non : L’absence de visibilité joue en sa faveur, elle parvint à faire une coupure dans le dos Ian, sans doute trop occupé à voir Tadhg en train de câliner l’amour de sa vie, Murphy. Mais Mckay la voit, et lui lance un avada qui se transforme en Tarantallegra, et Rosinette se retrouve à danser le quadrille.
Non-Oui : Rose ne parvint pas à retrouver les mangemorts, tout juste Alfie et en profite pour lui dire de se calmer un peu et lui fabriquer un cagoule de fortune.
Non-Non : Rose est perdue au milieu des papiers, elle a mal, et finit par tomber, comme une grosse victime.


Résumé :
-Joy veut tenter quelque chose … Mais une affiche semble un peu trop l'aimer et elle préfère pas foncer en agitant le couteau donc elle reste plus tranquille en essayant juste de suivre le mouvement, elle a encore le couteau en main
- Ian tente un doloris sur Alfie, et lui change sa coupe de cheveux. UTILITAY
- Murphy tente de tirer sur les moldus mais se fait attaquer par des avis de recherche et le sort se perd contre un mur.
- Tadhg a vraiment envie d'aller cogner du mangemort - Sir Andrew pour être précis - mais il n'aperçoit que Ian qui le voit arriver et lui lance un sort qui se transforme en charme de l'allégresse. Profondément heureux, Tadhg prend la première personne qui lui tombe sous la main - Murphy - l'enlace et lui demande de faire l'amour plutôt que de se battre 
- Alfie rigole bien, puis rigole plus du tout quand une affiche se fout de sa gueule à cause de sa coiffure - il n'en a pas conscience tout d'abord. Quand il s'en rend compte, il y voit rien mais il hurle des insanités.
-Rose jusqu’ici un peu dans les vapes renoue avec la réalité. Elle s’engouffre dans le tourbillon de papier pour retrouver Alfie, mais tombe directement sur Ian. À la faveur de la diversion offerte par Tadgh et la tempête d’avis de recherche, elle parvint à poignarder Ian rapidement, avant de trébucher en arrière dans le tumulte de papier.

Rose contrattaque…. Ou pas :
Oui-Oui : L’absence de visibilité joue en sa faveur, elle parvint à claudiquer jusqu’aux mangemorts et à poignarder dans le dos Ian, sans doute trop occupé à voir Tadhg en train de câliner l’amour de sa vie, Murphy.
Oui-Non : L’absence de visibilité joue en sa faveur, elle parvint à faire une coupure dans le dos Ian, sans doute trop occupé à voir Tadhg en train de câliner l’amour de sa vie, Murphy. Mais Mckay la voit, et lui lance un avada qui se transforme en Tarantallegra, et Rosinette se retrouve à danser le quadrille.
Non-Oui : Rose ne parvint pas à retrouver les mangemorts, tout juste Alfie et en profite pour lui dire de se calmer un peu et lui fabriquer un cagoule de fortune.
Non-Non : Rose est perdue au milieu des papiers, elle a mal, et finit par tomber, comme une grosse victime.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

The bravest fell, and the requiem bell Rang mournfully and clear For those who died that Easter-tide In the springing of the year. While the world did gaze with deep amaze At those fearless men but few Who bore the fight that freedom's light Might shine through the foggy dew.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Sam 14 Oct - 15:28
Le membre 'Rose O'More' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Sam 14 Oct - 22:20
« Cinquième tour »
PNJ



Est-ce qu'elle venait vraiment de se métamorphoser sans même y penser ?! Son sang se glaça dans ses veines quand Elfrida entendit la funeste incantation. Heureusement, plus de peur que de mal, mais cela confirma ses doutes. La magie déconnait sévère. Puis ce fut à nouveau le chaos. Les hurlements, les avis de recherches de recherches en tous sens. Il devint difficile d'y voir plus loin que le bout de son nez – ou de son bec – pourtant c'était leur chance. Ils devaient rejoindre les escaliers et y parviendraient sûrement mieux en profitant de la cohue qu'en faisant directement face aux Mangemorts. Avec un cri perçant, Elfrida se jeta alors à son tour dans la bataille. Elle n'était pas moins dangereuse sous sa forme animale. À vrai dire, vu comment se comportait la magie, peut-être que ses serres aiguisées valait mieux qu'une baguette en cet instant. Un des Mangemorts en fit d'ailleurs les frais, mais impossible de savoir lequel au milieu de ce bazar. C'est alors qu'elle aperçut Rosenberg en train de filer l'accolade à un ennemi. Si elle ne savait pas reconnaître un sortilège d’allégresse quand elle en voyait un, elle se serait demandée ce qu'il lui prenait à l'imbécile heureux. Au lieu de quoi, elle vira de bord avant qu'O'Ryan n'en profite. Elle allait lui crever les yeux à ce bouffeur de cadavres ! Quand "pouf". Elle repris son apparence habituelle. C'est tel un boulet de canon à forme humaine que la sorcière s'écrasa alors sur les deux hommes. « Par les baloches de Merlin ! C'est pas bientôt fini ce bordel ?! » ragea-t-elle avant de prendre conscience que les hurlements avaient cessé et que les feuillets avaient perdu en panache. Oups. Il était temps de mettre les voiles, et vite. Agrippant Rosenberg, elle le poussa vers les escaliers. « On grimpe, Micheline ! »

Qui s'est pris un coup de serre au passage du faucon ?
Oui : Ian
Non : Murphy

Sir Andrew n'avait rien vu venir. Encore un peu estomaqué par l'effet inattendu de son sortilège, il avait sursauté quand les portes s'étaient ouvertes à la volée. Avant de se faire avaler par la tempête de papier qui s'en échappa. Il avait horreur du désordre. À Poudlard, pendant ses cours, un silence de mort planait sur sa classe. Personne n'osait élever la voix plus que le strict nécessaire près de lui. Et voilà que des ersatz de fugitifs et autres criminels de tous bords lui hurlaient dans les oreilles ! C'était un scandale. Pris d'assaut par les feuilles de papier, le vieux se retrouva totalement aveuglé. Il ne vit pas approcher la silhouette qui le percuta de plein fouet et lui fit perdre l'équilibre. Alors le choc fut rude quand il se cogna la tête contre le mur. Le patriarche glissa au sol, une main pressée contre son crâne, maudissant la Terre entière et surtout ces aberrations de moldus sur au moins cent générations. À travers la douleur, il entendit tout de même quelqu'un passer à ses côtés, et tendit la jambe en travers du couloir. Réflexe rudimentaire, mais efficace à en juger par le grondement de douleur qui suivit. Puis le silence. Les visages de papier s'étaient tus soudain, virevoltant avec moins de fureur. Et ces terroristes qui se carapataient à nouveau comme des lapins ! « Par Salazar... Blackburn ! O'Ryan ! Venez m'aider à me relever ! » Il avait passé l'âge des bousculades de couloir. Un peu de respect pour ses vieux os, merde ! Ça ne leur ferait pas de mal et tant pis s'il passait pour un vieux ronchon. C'était exactement ce qu'il était après tout.

Qui s'est cassé le nez sur le croche-patte de McKay ?
Oui-oui : Alfie
Oui-non : Joy
Non-oui : Rose
Non-non : Tadhg

« Informations »


Ce qui se passe dans votre groupe :

ϟ Petit résumé : Elfrida-faucon fonce dans le tas. Elle écharpe un Mangemort au passage, mais alors qu'elle va pour secourir Tadhg, elle reprend brusquement forme humaine et percute plutôt violemment les deux hommes. La magie semble à nouveau s'être éteinte. Les avis de recherche ne hurlent plus et ne sont plus aussi fou-fou. Remarquant que la majorité de son groupe est parvenue à atteindre le bon côté du couloir, elle entraîne Tadhg avec elle dans les escaliers, qui continuent un peu à déconner mais ça passe quoi. Sir Andrew, de son côté, s'est cogné plutôt méchamment la tête contre un mur. Il a réussi à faire un croche-patte à un Phénix/NI mais est un peu sonné et à besoin de l'aide d'un de ses acolytes pour se relever.

ϟ  Rien de bien folichon du côté des PNJs ce tour-ci. Continuez à vous amuser comme bon vous semble. Vous savez très bien vous taper dessus tout seul Vous pouvez vous amuser dans les escaliers, qui sont encore un peu en roue-libre, mais vous n'êtes pas obligé de lancer le dé pour déterminer s'il vous arrive des bricoles ou pas.

ϟ Fin du tour :  Vous avez jusqu'au lundi 16 octobre, 19h pour poster un message.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Sam 14 Oct - 22:20
Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 470
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : ROGER

Double compte : Caitlyn McKay

Age : 18 ans ( 19 mars 2028 )
Sang : Moldu
Statut : Amoureuse sans savoir quel est ce sentiment
Métier : Fugitive depuis peu
Baguette : Du pain complet !
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

A une cicatrice qui lui zèbre la joue gauche du coin de la bouche à la tempe - se fait appeler Vali en mission - craint terriblement les bruits trop violents - Fangirl d'Adem - Elle croit dans les dieux nordiques -Propriété d'Alice
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Sam 14 Oct - 23:03
« Quand faut y aller …  »
 
Ça va saigner …

 
Je m'étalais par terre et mon nez émit un craquement désagréable et une substance. J'entendis un bruit de lutte, puis l'affiche tomba au sol suivit de toute les autres, et un graaaaaand silence envahit le couloir. Mamie … Qu'est ce que tu fais sur deux hommes au sol ? Rose ?! Rose était par terre, avec un couteau sanglant à la main. Je me précipitais aussitôt vers elle en faisant signe à Alfie pour qu'il se bouge. Je pris le bras de Rose et l'aidais à se redresser aussi vite que je le pouvais. Putain de genoux qui a été abîmé par la magie noire. Il fallait se bouger ! Surtout que les mangemort allaient pas gentiment nous faire la haie d'honneur et nous cirer les chaussures.Mais c'était aussi que la sorcière cavalaient malgré les escaliers. Il fallait que Rose réussisse à grimper ! Les avis de recherche peut-être ? Non ? Bon d'accord … Qu'avais-je sous la main pour divertir les mangemorts plus de dix secondes. Oui parce que le vieux qui râlait … Est ce que les mangemorts avaient un esprit de compassions qui allaient les pousser à l'aider ? Je pariais plutôt sur un sens de l'obligation à grand coup de dolorise. S'ils pouvaient encore en lancer ! Curieusement je n'avais pas envie de tenter l'expérience.

Pas trop le temps de réfléchir, je passais Rose à Batman qui semblait y tenir. Vas-y beau gosses avec ta crête ! Aide la à monter les escalier et la laisse pas mourir, je t'en voudrais beaucoup, je lui en devais plus qu'une. Je saisis la fiole de potion à ma ceinture. Les deux autres n'avaient pas fonctionné … Est-ce que avec l'altération de la magie cela allait fonctionner ? Thor ? Odin ? Un petit coup de main ? Thor, si tu pouvais s'il te plaît mon amour, envoyer un éclair ici, ça m’arrangerais ! Je m’engouffrai dans les escaliers et me retournai brièvement pour lancer la fiole aux pieds des mangemorts avant de me détourner sans faire attention s'il y avait flash de lumière ou non, s'il y en avait un autant ne pas me cramer les rétines. Visiblement, il n'eut absolument pas de lumière, FOUTUE FIOLE DE MERDE ! La prochaine fois, qu'ils aillent se les foutre là où je pense ! Surtout que les escaliers n'étaient pas spécialement coopératif … mais si on restait en hauteur on avait un avantage pour tirer. Mais pour l'instant : grimper !



Spoiler:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Sam 14 Oct - 23:03
Le membre 'Joy North' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 12:21
Non, décidément, quand la magie n'allait pas, rien n'allait. Il avait essayé d'envoyer un sort de bouclier sur un des bouseux qui se jetait sur eux et le voilà qui... tentait de faire des câlins à Murphy. Non là vraiment, il allait commencer à vraiment s'énerver. Bon, c'est sûr que c'était sans doute moins dangereux que ce qu'il avait prévu de lui faire à la base, mais tout de même, ils n'avaient pas gardé les hyppogriffes ensemble non, et puis on se battait, mince, ce n'était clairement pas le lieu. Ian attrapa le malotru par le col et tenta de le renvoyer en arrière, mais alors qu'il réfléchissait encore à une répartie amusante, une vive douleur explosa dans son dos, suivie d'un écoulement chaud.

Il en avait pris assez pour reconnaître un coup de poignard, mais ça ne restait pas agréable pour autant. Dans un cri il se retourna pour cueillir son agresseur d'un coup de poing, mais le terroriste avait déjà reculé et disparu dans le tourbillon de papiers, alors qu'un autre gueulait des insanités qui représentaient assez bien l'état d'esprit actuel de l'écossais (l'accent en moins), mais qu'il était trop gentleman pour proférer à voix haute.

Il commençait clairement à s'énerver, pour de bon, et la douleur dans le dos n'arrangeait rien. Il lança à nouveau un sort dans le vide (qui fit tout de même se transformer une des affiches en jolie petite grue en origami qui vint voleter autour de sa tête) et lâcha un nouveau grognement de frustration quand le piaf de tout à l'heure fondit sur Murphy et lui asséna un joli coup de serre, avant de se retransformer en vieille mégère et se casser proprement la figure sur eux.

Sa tête frappa à nouveau le sol et Ian mit une seconde à ordonner au monde de cesser de tourner sur le champs. Le temps qu'il retrouve ses esprits et se relève tant bien que mal, les lapins avaient à nouveau filé.

" LE PREMIER QUE J'ATTRAPE JE LE FAIS BOUFFER A MES CHIENS ! SUR MES KILTS ET MES TARTANS JE VOUS LE PROMET!!"

Quand il commençait à sortir des expressions à base de kilts, de whisky et autres Highlands, il était vraiment énervé. Pendant une seconde il considéra laisser McKay par terre pour courir après le prochain diner de Loki, Circée et Hécate, mais il se doutait que si la magie revenait un jour, il se ferait couper en morceaux pour avoir osé laisser son professeur par terre. Il releva Murphy d'abord, et tendit le bras au vieux qui mit beaucoup trop longtemps à se lever, mais qui avait réussi à faire chuter une des terroristes sur le chemin, ce qui était déjà ça.

Il ne ralentit même pas le pas quand la fiole arriva juste à ses pieds, leurs potions étaient toutes périmées de toute façon, et s'il en croyait la sensation de vide dans ses entrailles, la magie ne fonctionnait à nouveau plus du tout. Pas grave, s'il devait en mordre un il le ferait, pas de quartier. Il accélera à nouveau le pas et se jeta sur le premier qui passait à sa portée. Cela dit, n'était pas moldu qui voulait, et son ami à tête de perroquet esquiva sans encombre son coup qu'il vit arriver à des kilomètres. Bon, la magie elle revient quand déjà?

Dé#1 = Toc toc qui est là?:
 

Dé#2 = Fight like a muggle:
 

Résumé des épisodes précédents:
 


Double punch!:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 12:21
Le membre 'Ian Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 14:12
Au milieu des cris des avis de recherche et des parchemins qui lui bouchent la vue, Murphy aperçoit le rapace auquel il n’avait que peu prêter attention lui foncer dessus, toutes serres dehors. Trop tard pour réagir, il n’a que le temps de se protéger d’un bras et de sentir les serres s’enfoncer dans sa chaire, lui arrachant un cri de douleur. Et il voudrait bien pouvoir chasser l’animal, mais déjà celui-ci s’enfuit et le laisse tranquille, pour quelques secondes… Pour se rendre compte qu’un de leurs ennemis est actuellement en train de courir dans sa direction.

En voyant le moldu foncer sur lui, Murphy s’était aussitôt mit en position de défense ; enfin, ce qui s’en rapprochait le plus, avec sa cheville blessée, son épaule plus totalement mobile, son bras abîmé, les multiples douleurs dont son corps était perclus, etc etc… Sauf que l’attaque qui lui tombe dessus n’est absolument pas celle à laquelle il s’attendait et qu’au lieu de tenter de lui porter le premier coup, le moldu se retrouve à l’emprisonner entre ses bras et à le serrer contre lui tout en lui susurrant des paroles absolument indécentes. Et que Murphy ne peut faire qu’une chose, se figer, parcouru d’un sentiment de gel absolu se répandant de l’intégralité de ses membres à son cerveau fatigué. Un moldu qui l’étreignait et qui lui faisait des avances ?!

C’est Ian qui le libère de cette étreinte absolument non voulu, et Murphy semble se réveiller et repousse l’homme – car malgré les vêtements et autres artifices qui cachent son visage et son corps c’en est à n’en pas douter bien un – en s’écriant sans vraiment arriver à le retenir : « Loin de moi, répugnante créature, toi et tes idées contre-nature ! » Il y a de la colère, de la rage même dans sa voix, lui qui pourtant n’a jamais été le dernier à fauter et qui aurait pu déjà se faire tuer mille fois si cela se savait. Mais cette étreinte lui a soulevé le cœur et il va le lui faire payer !

Sauf qu’il n’en a pas le temps, parce qu’alors qu’il participait à l’effort de Ian pour le défaire de ce contact, il entend son ami crier et a tout juste le temps de voir l’une des plus petits terroristes se faufiler loin de lui, une arme blanche en main qu’une autre forme humaine le percute , le faisant lourdement tomber au sol et emportant son agresseur du moment avec lui.  « Lâche ! Immonde veracrasse ! Revenez tous, bande de vermines ! » Mais, bien sûr, ses imprécations restent sans résultat et alors que Ian relève leur leader du jour – de la nuit – lui-même se remet tant bien que mal sur ses pieds avant de repartir à la poursuite des moldus. Il est loin, le calme du maître de potion, alors que boue dans ses veines une véritable haine de ces créatures stupides et inutiles. Et c’est tous poings dehors, alors même qu’il ne sait pas spécialement se battre au corps à corps, qu’il fonce littéralement dans le tas ; la magie ne leur est pour le moment d’aucune utilité, mais ça n’est pas ce qui, dans l’état actuel, le fera abandonner !

Sauf qu'il aurait peut-être dû. Car alors qu'il bondit pour toucher l'une des silhouette dissimulée, sa cheville se rappelle à son bon souvenir et il trébuche, manquant de s'écrouler au sol. Mais le déséquilibre à fait son oeuvre, et il se rend tout de suite compte de la situation dans laquelle il se trouve : il est désormais exposé aux coups. Et eux ont des armes bien plus douloureuses que ses pauvres poings.

Qui Murphy parvient-il à atteindre ?:
 

Est-ce que ça fait mal ?:
 

Résumé :
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 14:12
Le membre 'Murphy O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org
Messages : 757
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sophie Turner
Crédits : Kim

Age : 20 ans
Sang : Sale Moldue
Statut : célibataire
Métier : Domestique de la famille Kark, récemment entrée au service direct de Scylla Kark
Epouvantard : L'incursion d'un sorcier dans ses souvenirs.
Dialogue : [color=#6699cc]

Orpheline moldue ne gardant aucun souvenir de l'ancien monde. Appartenant à la famille Kark, elle coule des jours d'heureuse servitude, jusqu'au suicide de son amie Jenny. Cette mort brutale lui ouvre les yeux sur ses maîtres sorciers. Elle rejoint ainsi la Nouvelle Inquisition en juin 2045, espionnant ainsi pour le compte de sa faction la famille Kark. Rose participe a plusieurs opérations, et en ressort passablement traumatisée après blessé involontairement plusieurs des siens...
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 18:14
«  Ciach ort » Le juron avait franchi ses lèvres en même temps que son postérieur avait rencontré le contact froid du sol. Ses mains diaphanes étaient souillée par de nouveaux sillons écarlates, laissés par le mangemort. Blackburn, sang-pur. Le liquide vermillon sur ses doigts semblait pourtant en tout point identique à celui qui s’échappait de sa jambe.

Elle fut sortie de sa fascination morbide par Joy, qui semblait prendre très au sérieux la notion de dettes, en l’aidant à se relever. Comment la phénix avait réussi à la retrouver dans cette tempête de papier ? Mystère. L’Irlandaise trop heureuse de ne pas avoir besoin de reprendre appuie sa jambe blessée pour se relever, accepta sans sourciller l’aide qui lui était offerte. Claudiquant jusqu’aux escaliers où se trouvaient déjà Tadgh et la sorcière, les deux moldues retrouvèrent Alfie et sa coupe de cheveux improbable.
Rose passa de l’épaule secourable de Joy à celle du Lockwood. «  Je suis désolée, je vais encore avoir besoin d’aide. »

L’ascension était douloureuse et compliquée, ses jambes se faisaient de plus en plus faiblardes alors que celle blessée semblait être littéralement en feu. Chaque appuie sur cette dernière lui arrachait des grimaces heureusement dissimulées derrière sa cagoule. Seule l’adrénaline - et Alfie - lui permettaient de franchir de nouvelles marches. L’ascension en elle-même était effroyable avec ses marches qui jouaient un jeu effroyable, mais l’ennemi les suivaient encore et toujours. Rose qui peinait déjà monter, manqua de s’effondrer de nouveau quand un mangemort attaqua Alfie, la privant de son appuie. Le Lockwood esquiva, alors qu’elle se cramponnait à la rambarde. Un autre mangemort tenta une attaque, sur elle cette fois-ci, mais s’effondra à ses pieds avant de parvenir à quoique ce soit. La lame était toujours entre ses doigts, mais se baisser et attaquer semblait être un effort trop coûteux. Elle rengaina le couteau pour s’emparer de nouveau de son revolver. Rose mit l’arme en joug, visa, et le coup partit.

Elle vit un sursaut secouer le mangemort, alors que le balle le frappait de plein fouet. Mais Rose n'avait touché que sa jambe, alors que c'était la tête qu'elle avait en ligne de mire. Continuant de pointer son arme sur les mangemorts, elle leur promettait une salve de balles s'ils tentaient d'avancer encore un peu plus. « Ne bougez plus. Ne bougez plus, ou je vous tire dessus. » Sa voix tremblait légèrement, l'irlandaise n'était pas faite pour les menaces, encore moins celles de mort.

Oui : Elle visait la tête, elle touche la jambe. Ouille.
Non : La balle ne touche par murphy elle arrive à seulement une dizaine de cm de sa tête. OUF C’est pas passé loin.

Résumé a écrit:

- Elfrida-faucon fonce dans le tas. Elle écharpe Murphy au passage, mais alors qu'elle va pour secourir Tadhg, elle reprend brusquement forme humaine et percute plutôt violemment les deux hommes. La magie semble à nouveau s'être éteinte. Les avis de recherche ne hurlent plus et ne sont plus aussi fou-fou. Remarquant que la majorité de son groupe est parvenue à atteindre le bon côté du couloir, elle entraîne Tadhg avec elle dans les escaliers, qui continuent un peu à déconner mais ça passe quoi. Sir Andrew, de son côté, s'est cogné plutôt méchamment la tête contre un mur. Il a réussi à faire un croche-patte à Joy mais est un peu sonné et à besoin de l'aide d'un de ses acolytes pour se relever.
- Joy s'est pété le nez à cause de l'autre vieux mangemort, mais elle attrape Rose et la passe à Alfie pour qu'il l'aide à grimper les marches et lance sa fiole de potion aveuglante (qui ne fait rien)
- Ian après avoir relevé papy McKay se jette dans les vilains vilains et essaye de frapper Alfie ce qui foire royalement
- Murphy tente d'attaquer un moldu - Rose - à mains nues, mais c'était sans compter ses blessures et il se retrouve totalement à découvert et à portée de coups.
- Rose grimpait avec Alfie, quand Ian et Murphy tentent des les attaquer. Elle riposte presque aussi sec, en tirant sur l'O'Ryan, en lui trouant la jambe.


- - - - - - - - - - - - - - - - - -

The bravest fell, and the requiem bell Rang mournfully and clear For those who died that Easter-tide In the springing of the year. While the world did gaze with deep amaze At those fearless men but few Who bore the fight that freedom's light Might shine through the foggy dew.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 18:14
Le membre 'Rose O'More' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 18:36
« I want a better way to die »
forever now



https://www.youtube.com/watch?v=0tmtKiGGGps

Tadhg était tellement heureux. Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas été aussi serein et comblé. En fait, ce n'était pas arrivé depuis quinze ans, pas cette sensation là en tout cas. Rien n'aurait pu entacher sa bonne humeur. Il se sentit violemment tiré en arrière, et les insultes proférés par le mangemort auquel il montrait sa jovialité ne stoppèrent aucunement ses bonnes attentions. Il lui fallait juste être un peu plus persuasif !Si les lieux l'avaient permis, il aurait volontiers préparé un bon irish stew et l'aurait servi à tous ses invités, même les mangemorts, après tout ils avaient tout autant le droit de se remplir la pense qu'eux, et puis ça permettrait sans aucun doute d'enterrer la hache de guerre ! Subitement, il sent un poids lourd leur tomber dessus.

Sans s'inquiéter de la situation dangereuse dans laquelle il se trouvait, Tadhg se redressa distraitement, en pleine réflexion pour trouver quelque chose qui plaise à tout le monde et leur permette de profiter de la présence des uns des autres et d'échanger potins et autres anecdotes croustillantes – peut être même qu'il pourrait se débrouiller pour entrer en contact avec Ross et le ramener ici pour faire les présentations. Un immense sourire se dessina sur son visage, c'était une idée merveilleuse !

Brusquement il sentit qu'on le tirait en avant et avant qu'il ne comprenne quoique ce soit il se retrouvait à monter des escaliers au côté d'Elfrida, Joy, et Rose soutenu par Alfie. Il y eu quelques secondes de flottement. Merde, il s'était passé quoi les dernières minutes là ? Il fronça les sourcils, baissant sa garde pendant quelques secondes, alors surpris par l'attaque d'un des mangemorts contre Alfie puis celle de – oh mon dieu il avait dragué ce type c'était bien ça ?

Son visage heureusement couvert par une cagoule perdit brusquement ses couleurs alors qu'une honte cuisante se mettait à l'étouffer. Il avait envie de vomir et aussi de s'auto cogner bien comme il faut. Nan c'était une blague il n'avait quand même pas fait ça ? Il n'y avait rien à faire, il s'en souvenait bel et bien. Cette saleté de magie qui déconnait avait du griller son cerveau putain c'était quoi cette merde !

Rose venait d'atteindre ce gros fils de pute avec son flingue. La détonation lui fit comme un électrochoc, il dégaina son arme lui aussi et visa le mangemort entre les deux yeux : il devait supprimer tout témoin de cet affront -du moins les mangemorts. Ses coéquipiers, il n'y avait qu'à espérer que personne n'ait vu quoique ce soit. Il n'allait jamais s'en remettre. Mais tremblant de rage, la balle ne fit que siffler au niveau de l'épaule de son ennemi. Ce sale bâtard venait juste de devenir son ennemi numéro 1.




Dé 1 : Une fois tiré brutalement en avant par Elrida, Tadhg est-il encore sujet au charme d'allégresse ? Oui/Non

Dé 2 (uniquement si dé 1=NON)
OUI-OUI : Tadhg est assez raisonnable pour ne pas cogner Murphy -ou alors il a trop honte- et se concentrer sur Sir Andrew un peu plus loin, qu'il tabasse avec plaisir pendant plusieurs secondes (d'abord deux trois coups bien placés dans le torax histoire de le calmer direct et pour le mettre à terre et lui décalquer ensuite la face, le sang gicle et tout c'est bien cool), ça le met dans une position dangereuse mais il n'a que faire des conséquences pour une fois qu'il peut se lâcher.
OUI- NON : Tadhg se venge de Murphy et lui administre un crochet du droit qui fait bien plaisir – vas y bouffe tes dents ingrat de mangemort qui refuse l'honneur de coucher avec Tagada :face :

NON-OUI : Tadhg en rajoute une couche en essayant lui aussi de tirer sur Murphy mais la balle ne fait qu'effleurer son épaule, en soit ça fait pas plaisir mais c'est vraiment pas grand-chose.
NON – NON : Tadhg perd l'équilibre et se ramasse comme une merde dans les escaliers.
 



Resumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 18:36
Le membre 'Tadhg L. Rosenberg' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Qui pue le poisson
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t114-alfie-lockwood#251
Messages : 1300
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sebastian Stan
Crédits : Hela

Age : 36 ans
Sang : Moldu
Statut : Asservi
Dialogue : #336699
Nouvelle Inquisition. Moldu chez les Sabordage, mention porteur de caisses. Exècre la Callaghan, hypocrite selon lui. Et qu'on ne lui parle pas de Kark, les Mangemorts c'est tous des pourris! Quand Kark est mort, Alfie était très heureux. Mordu à la Tour des médias par le garou Blackburn, il kiffe (non) et a depuis des pulsions de violence et pour la viande crue qui ne lui attirent pas que des amis.
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 20:16
Alfie avait l’impression de fumer par les oreilles. La vue de Rose qui attaquait l’un des mangemorts, se glissant prestement sous lui pour lui porter un coup de poignard – le calma aussitôt, ou presque. Il vit la moldue Phénix se précipiter vers elle et se permit de respirer un peu. Il fit demi-tour, maintenant que sa vision s’était éclaircie grâce aux affiches moins turbulentes. Ils avaient d’autres priorités. Quand la phénix lui passa Rose, il lui fit un sourire rassurant. Sans sa cagoule, il pouvait avoir des véritables expressions faciales et ça, c’était formidale. « J’ai aucun souci avec l’idée de te venir en aide et tu le sais. » Moment de douceur, l’espace d’une seconde, dans ce monde de brute. Mais déjà derrière lui, il entendit  l’un des deux autres qui décidément ne les lâchaient pas d’une semelle l’insulter. Parler de tartans et de kilts. Putain de merde. Putain. Non. Pas eux. C’était SES origines ça. Les siennes, ils avaient pas le droit de les souiller. Alfie se crispa, prêt à répondre.

Et les choses arrivèrent très vite. L’un des deux – celui que Rose avait blessé, au vu de la blessure qu’il eut le temps d’apercevoir sur son flanc – se précipita vers eux. Alfie vit l’attaque arriver,  l’évita mais lâcha Rose dans le même temps. Rose, sa Rose, si douce, si fière, et tellement badass. Elle tira sur l’un d’entre eux, l’autre. Et Tadhg de faire de même. Oh, ses amis étaient formidables. « Bien joué les gars ! » Et Alfie eut un sourire goguenard malgré sa coiffure de punk. Il croisa le regard de Blackburn – même si son nom était inconnu. C’était lui qui avait parlé, il avait reconnu sa voix hautaine. Il ne lui inspirait que du dégoût. Et Alfie lui lança d’une voix forte en sortant son pistolet et en le pointant à son tour vers Blackburn :  « JE suis écossais, connard. C’est mon héritage ! Alors va bien te faire foutre ! »

Et de tirer. La balle érafla la joue du Mangemort, à quelques mètres de là. Alfie poursuivit sur la même veine : « Restez où vous êtes ou je vous bute comme des chiens ! »


les dés:
 

Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 20:16
Le membre 'Alfie Lockwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Lun 16 Oct - 22:02
« Sixième tour »
PNJ



Allez, ils y étaient presque. Elfrida exhorta les autres à finir de monter les marches. Plus que deux étages, plus qu’un seul. Enfin elle voyait la porte qui donnait sur le toit.  « Allez on se bouge, sur le toit il faut gérer la radio ! » Un picotement. Elle ouvrit la porte, saisit sa baguette et… manqua de s’envoler sous la force du vent.  « Par Merlin !! » jura-t-elle. Allez, un peu de nerfs ! Elle sortit dehors, fut rapidement trempée et secoua ses cheveux gris afin de chercher les équipements qu’ils devaient démolir. Oh, et puis zut. Elle n’avait qu’à tout péter ! Personne ne lui en voudrait. Les antennes radio, c’était quelque chose ! Elle leva sa baguette, provoquant un jet  de lumière en direction du ciel. Ah, non, c’était pas ça. Fichue magie instable. Une explosion sur le côté. C’était déjà mieux. Les autres de son groupe s’étaient regroupés malgré le vent qui soufflait au sommet de la tour, et elle allait les envoyer à d’autres endroits du toit pour l’aider. Allons quoi, ils étaient utiles ces petits, elle les avait vus à l’œuvre face aux Mangemorts ces moldus. Donc malgré le temps qu’il faisait ils avaient leur part à jouer. Même s’ils n’avaient pas prévu le temps tempétueux et les éclairs et les… tremblements ? Elfrida leva la tête.  « Par les poils de nez de Morgane… ! ON DESCEND ! » Elle allait lancer un sort de protection, mais un picotement l’en dissuada. Plus de magie ! Elle se contenta de se protéger le visage afin de limiter les dégâts… C’était un bout de Magicorp. Pour de vrai. Des morceaux de ce nuage magique et  technologique se détachaient de l’entité, et ils étaient sur le sommet du premier obstacle qu’elle allait rencontrer.  « ON DESCEND VITE VITE VITE ALLEZ ! » Et en plus il pleuvait et il ventait, et Elfrida manqua de se casser la figure en revenant vers la porte. Elle l’ouvrit à la volée, et tomba face à face avec Sir Andrew.  « Oh, casse-toi de là le vieux si tu veux pas crever ! VITE VITE ! » Elle le bouscula et le fit tomber à la renverse sur les deux autres – volontairement. Les autres en profitèrent pour passer devant les Mangemorts et poursuivre la descente. A pied. Plus que 159 étages !


Sir Andrew se redressa, particulièrement agaçé. Le manque de magie, tout cela ne l’enchantait guère. Le fait que ces terroristes en profitent pour prendre l'avantage sur eux non plus. Il se lança à leur poursuite, même si la souplesse n'était pas au rendez-vous, et incita ses collègues à le suivre d'un geste. A ce moment, le sol trembla. « Par Salazar... » Si en plus la tour des médias menaçait de s'effondrer, ils étaient mal.


« Informations »


Ce qui se passe dans votre groupe :

ϟ Petit résumé : Elfrida monte les derniers étages et les phénix se retrouvent sur le toit venteux et pluvieux - vive la tempête ! Un sursaut de magie permet à la sorcière de commencer son carnage, mais des morceaux de Magicorp commencent à tomber du ciel et elle incite la petite troupe à redescendre. En rouvrant la porte, elle bouscule les Mangemorts, ce qui permet aux Phénix/NI de prendre de l'avance. Les Mangemorts les suivent, à moitié pour sauver leur peau, à moitié pour les empêcher de progresser.


ϟ Keskessavedir : Plus de magie pour de bon. Adieu la température exceptionnelle pour la saison, adieu la lumière, adieu les illusions et adieu les ascenseurs !  Et en plus de cela, la Tour des Médias commence à trembler. La solution la plus logique est donc de prendre les escaliers et de descendre

ϟ Phénix/NI : Tracez aussi vite que vous pouvez mais attention à ne pas rater les marches ! Si vous voulez tendre une embuscade à vos poursuivants, faites donc, mais courage

ϟ Mangemorts :  Vos personnages doivent descendre aussi pour sauver leur peau !

ϟ Doit-on vous rappeler le numéro de l'étage à lequel vous êtes, sans lumière autre que les éclairs à travers les fenêtres et sans magie pour transplaner? On vous conseille de descendre, tranquillou ou en cherchant à buter vos ennemis, au choix !

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au jeudi 19 octobre, 17h pour poster un message !

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t774-joy-north-liens
Messages : 470
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Anna Popplewell
Crédits : ROGER

Double compte : Caitlyn McKay

Age : 18 ans ( 19 mars 2028 )
Sang : Moldu
Statut : Amoureuse sans savoir quel est ce sentiment
Métier : Fugitive depuis peu
Baguette : Du pain complet !
Epouvantard : Une corne de brume.
Dialogue : #ffccff

A une cicatrice qui lui zèbre la joue gauche du coin de la bouche à la tempe - se fait appeler Vali en mission - craint terriblement les bruits trop violents - Fangirl d'Adem - Elle croit dans les dieux nordiques -Propriété d'Alice
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Mar 17 Oct - 6:55
« Quand faut y aller …  »
Ça va saigner …

Je détestais les bruits violents, et là, coup sur coup des coups de feux, dire que j'étais légèrement déstabilisée c'était peu cas de le dire. Mais au moins Batman, Rose et Tadhg étaient plus doués que moi pour faire réfléchir les Mangemorts. Je faisais de mieux en mieux la plante verte ! Si c'était pas beau la vie ! Et la vieille sorcière sortit et je sentis une bouffée de vent et de pluie dans mon dos, je ne la suivis pas trop mais je me pris une gifle de froid et de pluie. Il eut un grand bruit et la vieille revient en hurlant qu'on devait se tirer en vitesse, est-ce qu'elle venait d'insulter le vieux mangemort de vieux ? C'est pas l'hôpital qui se fout de la charité ?, ce n'était peut-être pas le moment de penser à ça non ? J'avais plus intérêts à descendre avec les autres. Mais il y avait un Mangemort par terre, si seulement je pouvais … Et bah non ! Je me foirais encore une fois. Il faudrait que j'apprenne à viser comme il fallait parce que sinon j'allais vraiment être plante verte.

Orage ô désespoir ! Pourquoi devait-il y avoir toujours de l'orage ! J'ai horreur de l'orage ! Bordel Thor ! Quand je te demande la foudre c'est pas sur ma gueule qu'il faut la faire tomber ! Ni me faire mourir dedans ! Si j'avais une phobie c'était cela: l'orage ! Éclair, tonnerre, obscurité et tremblement de peur ? Bonjour ? C'était la fin du monde ?  Si en plus en bas de l'immeuble il y avait une inondation … Un éclair trancha violemment dans le noir et je retiens un cris, mais ma cheville me fit clairement un « Non » et je me sentis basculer en avant. Et merde ! Je sentis la douleur travers ma cheville quand je chutais dans l'escalier et un cris de douleur m'échappa quand mon genoux cogna violemment la marche. Je restais immobile quelques secondes en tenant mon genoux. La douleur était présente dans toute ma jambes et je marmonnais une bordée de juron. On avait encore combien d'étages à descendre ? Deux cent ? Au pire je pouvais toujours servir à ralentir les mangemorts. Je me trainais aussi vite que possible loin du milieu des escaliers. Si on ne me voyait pas dans le noir c'était tant mieux. Une chute dans les escaliers c'était tout aussi mortel qu'un coup de couteau nan ?


Spoiler:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Mar 17 Oct - 6:55
Le membre 'Joy North' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Mar 17 Oct - 21:34
Ils étaient tenus en respect. Par des moldus. Des MOLDUS. Des moldus qui venaient de tirer sur Murphy, provoquant un nouveau cri sauvage de la part de Ian. Et un moldu qui se permettait de lui faire la leçon sur SES origines. Pas qu’il ait l’habitude de revendiquer son statut d’héritier de la distillerie Blackburn, mais si on commençait à lui interdire d’être écossais, à LUI, ça allait mal se mettre, par tous les monstres de tous les lochs ! Et en plus ce type avait une crête verte et bleue sur la tête.

Sa baguette était toujours levée devant lui, même si ça ne servait visiblement à rien, et il ne vacilla même pas quand la balle de revolver frôla sa joue, laissant une trace brûlante et sanglante qui ne fit qu’attiser le feu qui brûlait en lui. Il allait arracher la tête de ce type. Ou d’un autre, ou cette nana (ou petit mec, pas sûr) qui avait tiré sur Murphy. Sa voix était basse et rauque et son accent résonnait quand il répondit à ce type qui voulait lui piquer son coin d’Ecosse « Tu n’es rien, peu importe où ta chienne de mère a mis bas, tu n’es qu’un chien, moins qu’un chien, eux au moins ont l’intelligence de connaitre leur place. »

Tirade qui aurait sans doute eu plus d’effet si son destinataire avait eu la politesse de rester jusqu’à la fin au lieu de se barrer dans les escaliers (ENCORE) avec le reste de sa troupe de miteux. Les dents dévoilées dans un grognement quasi permanents, il se retourna à nouveau vers Murphy, la colère alimentée par la peur de voir son ami se prendre beaucoup trop de coups pour sa santé mentale (celle de Ian, s’entend, et la santé physique de Murphy aussi, quand même). Il attrapa à nouveau son vieil ami sous le bras, marmonnant assez bas pour que seul Murphy l’entende alors qu’ils montaient les marches hasardeuses aussi vite que possible « Je vais les tuer, tu vas voir, les tuer lentement, et je ferais bouffer les restes aux chiens. Ils ne perdent rien pour attendre, ces résidus de chiures de croups, je les tuerais, de mes mains. » son accent était revenu en force, et sans doute qu’aucun autre non écossais que Murphy ne l’aurait compris sur le moment.

Encore des marches, des étages, et le vieux toujours trois pas devant eux. Ian allait finir par être vexé que ce débris soit aussi alerte alors que lui était à bout de souffle depuis environ trois heures. Et puis, alors qu’ils étaient arrivés près du dernier étage, plus de lumière, plus rien, juste un sourd tremblement qui manqua les renvoyer au sol, et la double porte qui s’ouvrit en grand sur la troupe de terroristes qui re descendaient comme s’ils avaient la mort aux trousses. Et visiblement assez terrifiés pour leur passer directement dessus sans demander leur reste.

Ian s’écroula sous l’impact, tentant de retenir Murphy qui était moins stable que lui (qui ne l’était déjà pas des masses), alors que le groupe passait en vitesse sur eux. il dut tirer en vitesse sa baguette pour esquiver un pied qui aurait pu la casser en deux (même si elle ne lui servait pas des masses actuellement), et puis, à la faveur d’un éclair qui illumina la cage d’escalier une seconde, il repéra une crète colorée sur la tête du propriétaire du pied en question. Dans un cri, l’écossais lâcha sa baguette et attrapa la cheville en question, faisant chuter l’autre homme de tout son long dans l’escalier.

La reflexion se fit en une fraction de seconde, il n’avait jamais, jamais en 40 ans, osé faire ça. Mais c’était un terroriste, un putain de moldu, et il n’avait plus d’arme à portée, plus de moyen de lui faire mal comme il le voulait. Tout ce qu’il pouvait c’était lui pourrir un peu plus sa vie de merde, et lui faire mal, maintenant. Il tira un peu plus sur la cheville qu’il tenait toujours fermement et planta ses dents dans le mollet dévoilé.

Sûr, c’était plus simple avec les crocs acérés de Loup, mais la technique était la même, et après avoir violemment secoué la tête d’un côté, il sentit un morceau de peau s’arracher et le sang couler à flot dans sa bouche. Le plaisir aurait sans doute été plus intense s’il avait pu lui envoyer un doloris, ou s’il avait été Loup à cet instant. Mais le hurlement qu’il entendit déchirer la nuit suffit bien.

Un nouveau tremblement fit lâcher sa proie à Ian, et les éloigna de nouveau de quelques marches. Mais en se relevant, il prit le temps de lui envoyer un grand sourire qui dévoila ses canines maculées de sang.

résumay !:
 

pour le staff:
 


Qui pue le poisson
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t114-alfie-lockwood#251
Messages : 1300
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sebastian Stan
Crédits : Hela

Age : 36 ans
Sang : Moldu
Statut : Asservi
Dialogue : #336699
Nouvelle Inquisition. Moldu chez les Sabordage, mention porteur de caisses. Exècre la Callaghan, hypocrite selon lui. Et qu'on ne lui parle pas de Kark, les Mangemorts c'est tous des pourris! Quand Kark est mort, Alfie était très heureux. Mordu à la Tour des médias par le garou Blackburn, il kiffe (non) et a depuis des pulsions de violence et pour la viande crue qui ne lui attirent pas que des amis.
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Mer 18 Oct - 21:52
Alfie n’avait pas entendu le reste de la phrase de l’autre pseudo-écossais. La sorcière les fit monter. Se poster en position de défense – et si les trois connards qui les poursuivaient arrivaient, hein ? – et puis, après un bon gros tremblement qui manqua de faire paniquer Alfie (oh, si peu) ils eurent pour mission de redescendre.

Ca ne se passa pas comme prévu. Il n’y avait plus de lumière, seuls les éclairs illuminaient la scène, et il vit Elfrida pousser les Mangemorts un peu en contrebas. Vite, il fallait passer ! Alfie manqua de se rétamer sur la première marche, se rattrapa in extremis et avisa Joy se casser méchamment la gueule un peu plus bas. Putain.. !

Il allait pour lui porter secours – la laisser au milieu des Mangemorts était une très mauvaise idée – quand on lui saisit la cheville. Et s’il avait manqué de se casser la gueule avant, cette fois-ci il se rétama pour de bon. Bordel ? « PUTAIN MAIS LAC… AAAAAH ?! » Un cri lui échappa, en raison d’une douleur spécifique. Pas une blessure par balles, non. C’était différent, et le cœur d’Alfie battait comme s’il voulait s’extirper de sa poitrine ; de la pure panique cette fois ci. Il regarda en arrière, et ce qu’il vit le glaça. Outre la douleur, outre le fait d’être à portée d’attaque dans les escaliers, ce qu’Alfie voyait, c’était indescriptible. Quelque chose qu’il n’avait jamais jusqu’à présent imaginé, et là ça se passait sous ses yeux, et il sentait la douleur donc c’était forcément réel. Ce Mangemort, celui qu'il avait insulté et qui l'avait insulté, venait de planter ses dents dans son mollet ! Il venait d'y planter ses dents et la vue d’un homme, d’une figure humaine mordre comme un animal dans sa chair... C’était une chose qu’Alfie n’avait jamais cru voir un jour. C'était pas possible.

Ca empira bien vite. Le Mangemort secoua sa tête violemment, et Alfie, en contre-plongée dans les escaliers et qui sentait déjà le sang lui monter à la tête, hurla. Il hurla de douleur parce qu’on lui arrachait un morceau de chair comme s’il était un vulgaire steak. Sous le coup, des larmes coulèrent sur ses joues et sa voix finit par se briser, mais déjà une respiration saccadée la remplaçait. Il fallait qu’il respire. Et oh mon Dieu que ça faisait mal, pourquoi ? Pourquoi il avait fait ça putain ? C’était immonde, c’était inhumain. Ces créatures étaient inhumaines ?! Les sorciers étaient… Un tremblement le stoppa dans ses pensées, et enfin l’autre l’avait lâché. Alfie, quant à lui, gémissait de douleur et d’incompréhension en ramenant vers lui sa jambe meurtrie. Tout pour s’éloigner de ce monstre. Car c’était un monstre. Les sorciers étaient des monstres s’ils étaient capables de faire des trucs pareils. Des monstres. ? « des monstres… des monstres oh putain des monstres… haaaohaiihmm… » Des sons franchissaient la barrière de ses lèvres mais il ne s’en rendait même pas compte. Et la douleur était toujours présente, palpitante.

Là, cependant, il avait comme seule idée en tête de mettre le plus de distance possible entre lui et son agresseur. Alfie tenta d'essuyer ses larmes de douleur -(pourquoi? Pourquoi une telle marque de faiblesse?). Il tenta de se relever, tant bien que mal et en s’agrippant à la rambarde ; il grimaça de douleur en s’appuyant sur sa mauvaise jambe, mais tenta de les descendre tant bien que mal, une par une. Laisser ça derrière lui (dans une trainée de sang).


Spoiler:
 
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Jeu 19 Oct - 8:38
Il ne savait plus comment avancer. Il ne savait même plus vraiment où il avait mal. Il y avait trop d'endroits, trop de signaux qui auraient dû être contradictoires si les événements se déroulaient normalement. Il n'était pas possible d'avoir si mal à tant d'endroits différents, n'et-ce pas ? Et pourtant... Pourtant, il y avait toutes les blessures accumulées, celles depuis plus d'un an qui se réveillaient parfois et celles qu'il avait récolté au cours de cette stupide intervention, dont la dernière et pas des moindre : une balle dans la jambe. Enfin, le coin e son esprit encore conscient supposé qu'il s'agissait d'une balle ; il avait juste lui ressenti la douleur, le déchirement de la chaire et des muscles, la brûlure persistante... Son cri de douleur s'était mêlé à celui de rage de Ian, avant que celui-ci ne reparte de plus belle dans le sillage des terroristes à la suite de McKay. Et Murphy avait suivi, non sans avoir prit le temps, quelques secondes à peine, de terminer de déchirer le tissus déchiqueté de son pantalon pour s'en faire un garrot. Bandage de fortune alors qu'il ne savait même pas si la balle était toujours dans ses chaires, mais qui avait au moins l'avantage de stopper quelque peu l'écoulement de sang. Ou au moins de le ralentir. Et puis il avait rejoint les autres, l'esprit trop embrouillé pour penser à faire autre chose. Il avait rejoint Ian, surtout, sa béquille dans ces moments difficiles où il n'arrivait quasiment plus à se mouvoir seul, la jambe raide et l'autre si douloureuse que chaque pas était une torture, porté par les paroles de ce dernier dont la voix grave, presque un grognement de rage, provoquait en lui assez de vibration pour pouvoir continuer même s'il n'arrivait à saisir tous les mots prononcés, et encore moins leur sens.

Il les avait rejoint, oui, mais seulement pour monter quelques marches... Et tomber de nouveau.

Comme si tout le reste ne suffisait pas, voilà que les terroristes, après avoir fait il ne savait quoi en faut, venaient de faire demi-tour et, envoyant bouler le vieux McKay directement sur eux, de les faire chavirer tous les trois. Et le voilà de nouveau à terre, le coude cognant douloureusement une marche alors que dans un ultime réflexe de survie, son corps tentait d'épargner les zones les plus atteintes. Et comme si ça ne suffisait pas, il entendit soudain, au milieu du vacarme de l'orage mêlé à l'éboulement de la tour, un nouveau cri de douleur. Sauf que celui-là ne venait pas de lui, pas non plus de l'un de ses comparses Mangemort. Cela venait d'un Moldu, d'un terroriste qui venait de s'écrouler au sol juste devant eux, et qui hurlait. Et Murphy devait très vite comprendre pourquoi, alors qu'un nouvel éclair déchirait le ciel et éclairait la scène, en voyant les dents de Ian plantées dans la jambe de la silhouette échouée, en voyant surtout le mouvement typique qu'il avait déjà vu Loup faire des dizaines et des dizaines de fois. Et un instant, Murphy cru que son cœur s'était arrêté, alors qu'un long frisson parcourait son corps à la vue du sang qui maculait la bouche de l'Ecossais. Un instant, Murphy resta simplement interdit, le souffle court, la cage thoracique résonnant au son des vibrations des grondements de Ian. Un instant, Murphy ne pu que le regarder, le dévisager, les yeux légèrement écarquillés, incapable de se détourner de la scène qui se déroulait devant ses yeux.

Une seconde qui durait une éternité et pendant laquelle la pensée traversa Murphy qu'il pourrait crever ici, et que ça n'avait plus la moindre importance, sans qu'il ne sache très bien pourquoi.

Mais l'instant, la seconde était passé, et l'urgence de la situation lui revenait déjà. « Ian, lâche-le! » Et déjà, lui-même se relevait, bon gré mal gré, prenant appuie sur le mur qui cette fois et contrairement à la barrière récalcitrante un peu plus tôt, ne se déroba pas sous ses mains. Mais, même debout, la situation semblait encore bien compliquée. Pourtant ils n'avaient pas le choix, ils devaient fuir ! Et c'est sur cette pensée que Murphy fit signe à Ian avant de commencer à descendre quelques marches.

Est-ce que Murphy voit Joy au sol ? Juste pour voir s'il fait un truc correctement dans cet event...:
 

Un nouvel éclair, et Murphy aperçoit en descendant la forme tremblante de l'un des terroristes effondré au sol. Il avait mal aux jambes, blessé aux deux, mais peu importe : prenant appuie sur la jambe droite, il se permis un petit coup vers la forme recroquevillée. Sans doute pas de quoi lui faire grand mal, mais c'était un premier apport pour calmer sa propre colère. Avant de se rendre compte qu'il n'y avait plus vraiment de groupe physiquement parlant et que, de toute façon, ils devaient juste descendre.

Mais c'était trop long. Beaucoup trop long. Et il ne peut s'empêcher de pester entre ses dents, plus pour lui-même que pour le vieux McKay et Ian « Il doit bien y avoir un autre moyen de sortir d'ici ? »  Parce que sinon, au rythme où ils allaient et même si les terroristes pouvaient tout aussi bien fuir sans plus s'occuper d'eux, ils allaient tous simplement crever ici !

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Jeu 19 Oct - 8:38
Le membre 'Murphy O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Jeu 19 Oct - 18:40
« I want a better way to die »
forever now



https://www.youtube.com/watch?v=0tmtKiGGGps

La colère bouillonnait dans ses veines, étouffante et exigeante, n'attendant qu'à être extériorisée, mais paradoxalement semblant le freiner dans tout ce qu'il entreprenait. Et Tadhg n'avait pas le temps de fermer les yeux, respirer profondément et retrouver le contrôle de lui-même. Parce que même s'il tentait tant bien que mal de transposer la situation, ce n'était pas un putain de match de boxe ou de combat au Boutefeu. Ici, il ne pouvait pas s'attendre à quoique ce soit. Ici, il avait beaucoup plus de chances d'y rester. Et les enjeux étaient plus importants. Mais Tadhg était fatigué. Fatigué d'encaisser, tout le temps, sans ouvrir sa grande gueule quand il aurait voulu déverser son flot de haine chaque seconde passant ; sans écraser son poing dans le visage hautain de chaque sorcier qu'il rencontrait. Il était si fatigué de prétendre être un bon petit moldu obéissant qu'il finissait parfois par envier ses amis fugitifs. Leur situation était sans doute pire que la sienne, il en avait bien conscience, et plus dangereuse aussi, mais ne valait-il pas mieux cela et se sentir homme libre ? La condescendance et le mépris atteignaient le plus indépendant et insoumis des hommes. Tadhg n'y faisait pas exception, quand bien même il montrait le contraire. Parfois, il avait l'impression qu'il allait céder. Laisser sa rage aveuglante l'envahir et se jeter sur le premier mangemort qui se trouvait sur son chemin pour le rouer de coups et avec un peu de chance le laisser pour mort. Et tant pis pour les conséquences. Ce n'était pas tant la peur de se faire assassiner qui le retenait, mais plus celle de la torture. Parce que la vérité, c'est que s'il avait pu être certain de recevoir un avada plutôt que plusieurs endoloris qu'il l'aurait laissé plus brisé encore, sans doute Tadhg aurait-il déjà cédé à ses pulsions lors de plusieurs occasions. Il avait honte de ce genre de pensées, mais elles étaient là, furtives ; tous les jours. Tadhg n'était pas quelqu'un qui s'écrasait. Tadhg n'avait jamais eu honte de ce qu'il était. Et se soumettre, ne faire même que prétendre se soumettre, c'était avilissant.

Sur le toit, bien sûr, il avait fallu que rien ne se passe comme prévu, le vent, le froid, la pluie l'étouffant à travers sa cagoule que Tadhg avait dû remonter légèrement pour pouvoir respirer, et les éclairs. Évidemment il fallait qu'ils se tapent une tempête, parce que rien ne pouvait être simple. Mais si cela n'avait été que ça, encore. Mais non, bien sûr, une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule…. Tout était en train de se casser la gueule ! Merveilleux, c'était merveilleux. Mourir enseveli sous des gravats de propagande sorcière ce n'était pas non plus une mort envisageable ou honorable. Tadhg avait l'esprit d'un soldat. Ses ancêtres rebelles irlandais lui interdisaient d'abandonner. Sa famille qu'il avait perdu lui interdisait d'abandonner. Il se l'interdisait. Joy venait de s'écrouler. Il ne réfléchit pas, se penchant vers elle, s'apprêtant à la relever en la tirant vers le bras gentiment mais fermement. « ça va aller, encore un effort. »

Mais le cri d'Alfie résonna dans l'atmosphère comme une déflagration bien plus terrifiante qu'un coup de tonnerre. Le sang de Tadhg se glaça, regardant en arrière, tentant de comprendre ce qui se passait dans l'obscurité. Un éclair, et la scène se révéla au grand jour, et Tadhg eut un haut le coeur. Ce cinglé de mangemort était en train de mordre Alfie. Pire, il le déchiquetait. Pétrifié sur place pendant quelques secondes, Tadhg se mit en action alors que les mangemorts reprenaient leur descente. «fuck, Al-fuck ! » se reprit-il au dernier moment – même si avec le vacarme ambiant les autres n'auraient sans doute rien entendu – tout en se précipitant à hauteur de son ami, passant un bras sous le sien et dans son dos pour le soutenir le mieux possible – il serait sans doute plus simple pour Rose ou Elfrida de soutenir Joy plutôt qu'Alfie. Il allait buter ces fils de pute.

Pas doué, ou la combinaison de soutenir Alfie et de sa fureur trop intense le rendant fébrile, sa tentative de tir se solda une fois de plus en échec. Il poussa un cri tonitruant de frustration, déversant ensuite un tas de haine dans l'une de ses langues maternelles. « ARSCHLOCH, ICH BRINGE IHR BEIDE SPÄTZLEFRESSER UM ! FICK EUCH » Raffermissant sa prise autour de Alfie contre lui, prenant le plus de son poids possible, ignorant ses propres douleurs qui n'étaient pas assez importantes pour être prises en compte à cet instant: il serra violemment les dents pour se concentrer sur son ami. Parce que c'était le plus important maintenant. « Tiens le coup, poto. On va te retaper en un rien de temps. » alors même qu'il était loin d'en être sûr.

OUI – OUI : La balle atteint sa cible, Ian. Elle se loge dans sa jambe et lui fait perdre l'équilibre et se rétamer dans l'escalier.
OUI – NON :  La balle l'effleure au niveau de son bras, lui arrachant un bout de chair au passage mais sans se loger à l'intérieur. C'est moins handicapant mais ça fait pas du bien. (toujours Ian)

NON – OUI : Il tire à côté.
NON – NON : Sans prévenir il dégueule dans l'escalier. Faut croire que le vilain sortilège de Sir Andrew a des effets secondaires.
 



Resumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2573
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté Jeu 19 Oct - 18:40
Le membre 'Tadhg L. Rosenberg' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Contenu sponsorisé
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ Groupe VI
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre