AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne un capitaine pirate avec le scénario d'Arsenia Sabordage, Dagobert Sabordage ! pirat
Des scénarios en folie
Rebelle-toi conte l'esclavage avec le scénario de Sheherazade Raviya, Ghassan Amhès !
Des scénarios en folie
Exprime rage et douceur avec le scénario d'Agapanthe Kirke, Warrick Kirke !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Des scénarios en folie
Vis ta vie de fugitif trublion avec le scénario de Vivienne McKay, Aaron Hopkins !

❝ Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mar 10 Oct - 22:17
« Troisième tour »
PNJ


Avalon, 2H25.
Nerveusement les doigts de Susan dansaient le long des fils, pour tout associer en de tortueux branchement. « Plus vite ! » Jésus ce que Peter pouvait se montrer désagréable sous pression, il avait achevé sa partie du travail, et s’attendait à ce qu’elle termine le sien en un claquement de doigt. Et bien, non. Ça ne se passerait pas comme ça. Leur matière première était trop précieuse, bien plus que leurs temps, et après plus d’un an de travail intense, Susan refusait d’échouer pour dorloter les nerfs de Peter. Elle se contenta de faire claquer sa langue contre son palais. Il lui fallut cinq petites minutes et bien plus de patience pour achever son œuvre. « C’est bon, Peter. Nous pouvons ajouter les différents éléments. Tout est en place. »

À l’unisson, Susan et Peter inspirèrent un grand coup, alors qu’allait se concrétiser le travail d’un an, non celui de toute une vie. Le cœur lourd d’appréhension ils mirent la touche finale à leur plan. « Tu crois que c’est bon ? Que ça marche ? » Susan ne savait pas quoi lui répondre, le doute était permis. Après tout, ils n’avaient pas retenté cette expérience depuis plus d’un an. Depuis Tinworth.


TOUR DES MEDIAS.
Ellaria Zabini laissa rugir la bête en elle lorsque la balle lui traversa le bras pour sortir et se fiche dans le mur derrière elle.  Elle était touchée. Et le carmin qui imprégnait son top en soie à la même vitesse que Ajay Shafiq pondant des bâtards lui fit comprendre que c’était par une arme moldue. « Par Morgane… VOUS ALLEZ REGRETTEZ D’ÊTRE SORTIES D’ENTRE LES CUISSES DE VOS TRUIES DE MERE ! » Non seulement, cette merveilleuse pièce était tâchée, mais en plus, elle se sentait souillée. La Blackburn essaya de la réparer tant bien que mal. Sans faire de remarque désobligeante, Ellaria regarda autour d’elle et ne remercia même pas son acolyte : un episkey alors qu’ELLE AVAIT UN TROU DANS LE BRAS ! UN TROU BEANT ! Le vide qu’elle ressentit en elle en imaginant son pauvre top Zabini fichu la fit redescendre un peu. « Capillare Automatis ! » C’était étrange comme sort, mais c’était quelque chose qu’elle maîtrisait. À la perfection. Et les cheveux blond débordant d’une cagoule vinrent s’enrouler autour de la gorge de leur propriétaire pour serrer de plus en plus fort, au rythme frénétique du poignet d’Ellaria. Elle ne savait pas si c’était cette chose-là qui l’avait attaquée mais c’était pareil…

« BOMBARDA MAXIMA ! » Erika tentait désespérément de créer une brèche dans les murs de cette pièces mais se laissait chaque fois surprendre par un nouvel obstacle. Et elle entendit le nom de Kark : l’avorton était un Kark. Un Kark. Un Kark. L’euphorie qui l’emplit ne dura pas. Elle se sentait oppressée par cette salle. Elle avait peur de rater ce qu’elle allait tenter. « AVADA KEDAVRA ! » Le sortilège vert sortit de la baguette avant de vibrer et s’évaporer à dix centimètres du crâne du Kark. Un chandelier atterrit sur son épaule et elle tomba. Juste à temps pour voir Alice étranglée par ses propres cheveux. « TUNDE ! » c’était tout ce que méritait cette grosse connasse. Ellaria Zabini se retourna à peine, trop occupée à voir son sort disparaître et les cheveux sous la cagoule retomber. « Qu’est-ce… » Elle agita sa baguette mais rien. Rien. Il n’y avait plus de magie. « À COUVERT ! » Elle se jeta derrière un sofa qui se dématérialisa sous ses yeux.


« Informations »


Ce qui se passe dans votre groupe :

ϟ Petit résumé : Ellaria étrangle Alice avec ses propres cheveux. Erika a bien abîmé la structure de la pièce mais n’a pas réussi à créer de brèche. Elle lance un superbe avada sur Nilhem quand elle capte qui il est mais le sort disparait. Elle lance alors un Bitchslap sur Ellaria pour la détourner d’Alice. Seulement, Ellaria n’est pas gênée par le sort : c’est la disparition de la magie qui occupe alors son attention… Elle appelle son équipe à se mettre à couvert quand elle comprend ce qu’il se passe.

ϟ Keskessavedir : Plus de magie ??? ça, ça veut dire que tous les sorciers ont ressenti un petit quelque chose, des fourmillements, l’impression d’un manque. Vous vous en êtes aperçus ou non, vous y avez fait attention ou non, cela dépend de votre personnage, de votre expérience et du contexte – si vous êtes occupés à autre chose, well…
Les potions ne fonctionnent plus, le polynectar, les artifices… Seule la magie de la Tour perdure mais à moitié, ça déraille : c'est toujours autant le bordel sur le plateau  

ϟ Mangemorts : Heureusement, la salle est pleine de meubles et objets qui peuvent faire mal : l’heure est à la retraite pour les mangemorts.

ϟ Phénix/NI : Les Phénix/Ni ont un peu de répit grâce aux armes à feu qui les mettent en position de supériorité mais ne doivent pas oublier que filer de cette salle est bien aussi.
Les moldus : n'oubliez pas le décompte de vos balles !

ϟ Pour trouver une porte utilisable, il faut un double oui.

ϟ Comme d'hab, un double oui est la seule solution pour faire réellement mal à un PNJ mais un seul oui pour un petit bobo (mais n'oubliez pas que nous en avons besoin jusqu'au bout avant de les acculer). Pour l’usage des armes à feu : si votre personnage sait viser, un simple oui est suffisant, si ce n’est pas le cas, adaptez les dés pour réduire les chances et la précisions.
Merci de vous assurer que vos camarades de jeu restent en vie encore quelques tours : blessez-vous mais pas trop gravement (sauf si vous vous mettez d’accord, n’hésitez pas à demander notre avis dans ce cas en zone questions).

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au jeudi 12 octobre, 19h pour poster un message !

ϟ Tours manqués Nilhem Kark a raté un tour (Tour 1) !

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 141
Date d'inscription : 08/07/2017
Célébrité : Freya Mavor
Crédits : Cristaline

Double compte : Theresa S. Mulciber

Age : 23 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique (propriété des Kirke). Spécialiste en invasion de domicile.
Dialogue : #ffcc99 - Jaune
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mar 10 Oct - 23:26
Elle retrouve l’ouïe ainsi qu’un semblant de bon sens. Elle jette un œil derrière la statue de Kark pour y voir des mangemorts empêtrés et ses compagnons dans un état… pas si mal si l’on compare à la galère de leurs ennemis. Elle lève son fusil alors que ses oreilles attrapent les terribles mots de la sorcière. Harpie, je sens ta douleur. Continue, cette souffrance, tu la mérite saleté de sorcière. Maintenant, prépare-toi à goûter à un peu de science moldue : douleur garantie, vermine ! Alice se surprend à apprécier le spectacle. Regrette-elle ? Trop tôt pour le savoir, le feu de l’action se mêlant au feu du Mal, elle ne saurait les différencier. Ceci étant dit, elle se voit punie de ses pensées par le sort de mamie Zabini. Elle échappe son arme-à-feu – Non, je suis vulnérable ! – et s’aplatit au sol, en lutte avec son propre corps. Ses longs cheveux de blé s’enroulent à son cou tel un prédateur, un monstre… un serpent. Elle voudrait crier à l’aide mais soudain, elle se souvient qu’une Zabini de trop occupe la pièce. Je.. Je ne peux pas crier. Me voilà seule, une fois de plus. Malédiction, maléfice, dégage de là saleté, non, disparaît, arrête, non ça m’étrangleuuh…

Une détonation retentit à ses oreilles nouvelles-nées mais elle y porte une attention moindre. Pas plus que les attaques de la Phénix. Le serpent d’or continue à s’enrouler d’une force qu’elle ne comprend pas, ses racines capillaires lui offrent une souffrance indescriptible. Elle tente d’arracher l’étreinte du démoniaque reptile mais c’est inutile, elle ne fait que se blesser pour rien. Elle ne sait plus ce qui est pire : le risque de mourir étranglé, la douleur ou cette sensation innommable d’avoir une entité perverse manipulant votre propre corps telle une marionnette. C’est alors ça, le serpent d’or… ou était-ce une pomme ? Je suis tellement seule, seule dans cette jungle, dans cette orgie de… couleurs, de pétales de fleurs sanguinolentes, et cette lumière… Au moment où elle se débat, une pluie de pétales de roses tombent sur son corps alors qu’un projecteur magique la pointe d’une lumière immaculée. Probablement destinée à un invité mais en parler plus longtemps serait digression. Par ailleurs, le sort s’arrête. Alice reprend une immense respiration avant de constater qu’Erika fait des moulinets pitoyables avec sa baguette. Elle en déduit que du bon.

Vengeance !:
 

Si Alice touche quelqu'un:
 

Alice dirige son attention vers où elle aurait pu perdre son pistolet pour se rendre compte qu'il... qu'il a disparu ! Une peluche de lama géante galope à quelques centimètres d'elle. La blonde arrête de penser alors que son regard se tourne vers le groupe de mangemorts. Elle enrage et lance impulsivement son couteau. Bon, elle voulait atteindre l'oeil de la vieille mais au moins a-t-elle réussi à atteindre quelque chose. Ahaha bien joué ! Un pas de plus vers la révolution et... mais... je n'ai presque plus rien pour me défendre ! Inutile de décrire la crise interne que traverse Charley, presque à nue sans ses armes. La chance lui tourne le dos ce soir mais a-t-elle déjà été clémente avec la pauvre moldue ? Ah... ah...

Résumé tour 3:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mar 10 Oct - 23:26
Le membre 'Alice Charley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1214-nilhem-kark
Messages : 41
Date d'inscription : 27/08/2017
Célébrité : Richard Harmon
Crédits : Whorecrux

Age : 21 ans
Sang : Sang-pur
Statut : Célibataire, en attente de fiançailles
Métier : Chercheur junior chez Magicorp.
Dialogue : teal
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mar 10 Oct - 23:41
Le lama. Des statues. Un ours. Des sons assourdissants. _Monsieur Kark ! Ce ne sont pas des sorciers, vous ne pourrez pas les empêcher de nous tirer dessus ainsi ! Trop occupé à se débattre avec cette … chose, il n’eut pas le réflexe de se justifier. Il y avait une baguette, il avait vu une baguette, non ? Mais était-il certain de ce fait ? Il n’était plus sûr de grand chose, pas alors qu’il avait entendu les coups de feu, que ses yeux se perdaient sur Cassandra qui retrouvait sa grand-mère, qui jurait comme … en tous cas, pas comme une femme de son rang. Il fallait qu’il se détache de cette chose qu’il … Il ne saurait jamais s’il avait entendu le sort. Mais en tous les cas, il pivota et se trouva nez-à-nez avec l’éclair vert. La lumière l’aveugla, alors que le temps semblait ralentir. Mais il n’eut pas le droit au flash-back qu’on lui avait vendu. Il n’y avait rien … rien que le sang qui battait à ses tempes, un battement à la fois. Même la sueur semblait s’être figée sur son front. Ses yeux étaient secs, désespérément secs, alors qu’il regardait le rayon s’approcher … Il ferma les yeux, se préparant à l’impact … et fut soudainement vidé de toute substance. Il sentit ses jambes trembler. Mais sentait-il encore ses jambes ? Le silence succéda aux bruits violents. Il. Etait. Mort. Mais son cerveau fonctionnait encore. Parce qu’il pensait. Parce qu’il pensait être mort. Parce que …

À COUVERT ! Ses jambes répondirent, par réflexe. Le jetant au sol. Ce fut le contact, rude, qui le sortit de sa torpeur. Il sentait le métal brûlé. Et ses genoux n’avaient pas aimé le choc. Ils frémirent sous l’impact. Il. Etait . Vivant. Vivant ? Mais comment … ? L’hideuse peluche émit un couinement de protestation, mais avait amorti la moitié de sa chute. Hébété, complètement perdu, il ouvrit les yeux. Ouvrit la bouche. Referma tout. Il n’arrivait plus à réfléchir. Il avait vu le sort. Il avait vu l’éclair. Il avait ressenti … La connexion se fit. Péniblement. Par un souvenir qui s’imposa à lui (ENFIN !). Ce réveil sur le sol de son laboratoire, le jour où il avait raté les exécutions. Il avait réussi à se priver de magie quelques minutes. La partie logique et scientifique de son cerveau avait pris le relai. Parce que Nilhem, lui, était recroquevillé dans un coin de son esprit, totalement tétanisé, et tremblant comme une feuille. Ce fut quelqu’un d’autre qui commença à ramper en direction de Cass, et de la tache rouge qui semblait grossir. Son cerveau qui avait noté la statue d’éléphant en marbre un peu plus loin. Qui avait analysé le risque qu’elle se transforme, comme l’ours, versus celui de rester à découvert. Besoins basiques. Primaires. Secourir Cass’. Et se cacher.

Entravé par sa bestiole gluante, et complètement au radar (s'il avait su ce que cela pouvait bien vouloir dire), Nilhem rampa tant bien que mal, entravé par le lama débile qui avait décidé de le prendre pour sa maman panda. Dents serrées, il essaya de ne pas flancher en voyant le côté de Cassandra. Mécaniquement, il se releva, incapable de blaguer : Tu pourras déchirer ma chemise si tu veux, fut tout ce qu'il trouva à dire, mortellement sérieux. Il passa ses bras sous les aisselles de son amie et entreprit, avec toute la douceur possible, de la traîner vers la statue. A destination, il se laissa tomber sur le sol, hypnotisé par le sang qui gouttait. Et incapable de prendre une décision.

Bye Bye Lama a écrit:
OUI : Le lama finit par se désagréger, merci la pièce folle
NON :  Il est bien où il est, le petit père.

Si OUI : [b]au secours de Cass = RATÉ[/b]' a écrit:
OUI OUI : Nilhou arrive à mettre un point de pression sur la plaie de Cass’ et à aller se planquer avec elle derrière la statue.
OUI NON : Nilhou pare au plus pressé et arrive à traîner Cass’ à l’abri.
NON OUI : Nilhou essaye un bandage sommaire mais reste sur place.
NON NON : La salle folle empêche toute opération de secours.

[b]Si NON, au secours de Cass[/b] : a écrit:
OUI OUI : Nilhou se traîne comme il peut jusqu’à Cass’ et la traîne tant bien que mal vers la statue.
OUI NON / NON OUI : Nilhou se traîne comme il peut jusque Cass’ et essaye d’arrêter le sang de ses mains, avec le lama comme toute protection.
NON NON : Nilhou se traîne comme un escargot lobotomisé et arrive à peine au niveau de Cass’.


Résumé tour 3:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mar 10 Oct - 23:41
Le membre 'Nilhem Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Mohamed Allô
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t705p25-mathilda-lovewell
Messages : 253
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Erika Linder
Crédits : Hareton

Double compte : Altair Kirke & Zoltán Hunter

Age : 22 ans
Sang : Moldue
Statut : Célibataire
Métier : Domestique, c'est déjà pas mal
Baguette : La seule à laquelle elle peut prétendre est une baguette de sourcier.
Epouvantard : Elle-même, tuant un autre moldu
Dialogue : #DC8E28

Non-binaire qui s'ignore (merci la religion !) ♰ Fanatique religieuse ♰ Fanatique de Durham ♰ Esclave de Wilfric Mulciber ♰ Petite-fille bâtarde de Wilfric Mulciber (sa mère est une cracmole) ♰ Combattante au Boutefeu Chinois ♰
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mer 11 Oct - 0:28
N'importe quoi. C'était du grand n'importe quoi ! De la sorcellerie ! Des licornes aux ours en passant par les lamas et les meubles fous, tout y passait ! Sans même avoir le temps de tout voir, Matt sentait sa tête prête à exploser. La succession des décors démoniaques lui vrillaient le crâne, sans parler de la musique qui changeait toutes les trente secondes et des meubles qu'elles devaient éviter les uns après les autres. Pitié que ça s'arrête !  Pitié qu'elles trouvent une porte de secours ! Elle essaya de reconcentrer son attention sur les murs mais tout bougeait tellement vite...

Et puis soudain, il y eut un cri. Juste deux mots qui lui glacèrent le sang et interrompirent les battements de son coeur ; elle connaissait trop bien le sortilège de la mort. Par instinct de survie, elle fléchit les jambes en s'agrippant à son arme. Puis elle réalisa que le maléfice était ami... ou pas ennemi tout au moins. Elle releva la tête dans l'idée d'apercevoir le cadavre mangemort tout frais qui devait maintenant trôner au milieu de la pièce mais elle n'en vit aucun. Zéro macchabée ! Eh merde ! La sorcière avait-elle réussit à se foirer ? C'était bien la peine de s'en coltiner une tiens ! Cela dit... quelque chose d'autre n'allait pas. Les mangemorts qui se planquaient les uns après les autres, l'absence subite de sorts ennemis, la musique stridente qui s'était tue.... et qui recommençait. Et qui s'arrêtait à nouveau.... Putain de bordel de merde ! LA MAGIE ! LA MAGIE DYSONFCTIONNAIT ! C'était le moment ou jamais de se tirer ! De trouver une issue sans être emmerdées par les sorts et de partir loin d'ici ! Ou alors....

Mais non. Ce n'était pas raisonnable. Pas raisonnable du tout. Elles devaient fuir et survivre ensemble. Ou au moins toutes les trois. Retourner sur ses pas aurait été complètement con, inconscient, inutile, contre productif.... mais les sorciers sans magie, les sorciers à sa merci pour la première fois de sa vie..... Elle se retourna et aperçut le duo qui se traînait à l'abri. Putain de merde. Et puis tant pis ! Que Dieu lui pardonne, elle ne pouvait pas laisser passer cette occasion. La haine bouillonnait dans ses veines. Une envie dévorante d’éviscérer ces fils de putes ! Ces enculés allaient regretter de l'avoir envoyée au Boutefeu toutes ces années ! Elle fonça vers le garçon qui venait de se planquer comme un putain de lâche et frappa de toutes ses forces. Loin de la calmer, le coup décupla son animosité et sa soif de violence. Mais c'était sans compter sur cette PUTAIN DE GROSSE LICORNE DE MERDE qui réapparut soudain entre eux, les séparant brusquement. Matt tomba à la renverse, éveillant à nouveau la douleur dans son dos. Cela ralentit son relèvement mais ne l'empêcha pas. Rien ne pourrait l'empêcher désormais.

« J'VAIS T'SAIGNER FILS DE PUUUUTE ! »


Dé de la baston:
 

Résumé tour 3:
 

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mer 11 Oct - 0:28
Le membre 'Mathilda Lovewell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Journée portes ouvertes
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t168-cassandra-zabini
Messages : 141
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Chanel Iman.
Crédits : Rosita

Double compte : Charlie Eilhart.

Age : 21 ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Fiancée à Theophilius Schmidt.
Métier : Employée en titularisation du Département des Mystères, salle de l'espace.
Baguette : Ebène, ventricule de dragon, 26 centimètres, très rigide.
Epouvantard : L'humiliation publique, une foule riant d'elle et de tous ses complexes.
Dialogue : cornflowerblue

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mer 11 Oct - 22:40


Elle était submergée par une vague de panique, incapable de penser clairement ou même de calmer sa respiration pour retrouver un rythme normal. Elle tenta de se lancer un sortilège de soin mais il n’y eut aucun effet. Cassandra n’était pas Médicomage ou Guérisseuse mais elle avait tout de même toujours été douée en sortilèges, c’était étrange qu’elle n’ait pas ressenti le moindre répit. Elle plaça ensuite une main fébrile sur sa plaie mais la retira aussitôt en grimaçant, surprise par la douleur qu’elle ressentait. Elle n’entendait rien d’autre que le bruit de sa respiration et du sang qui battait dans ses tympans, ne voyait rien d’autre que la flaque carmin qui s’étendait et s’étendait autour d’elle. Puis vint Nilhem, son sauveur.

« Tu pourras déchirer ma chemise si tu veux. 
Mais… C’est du lin lunaire. » répliqua-t-elle avec toute l’innocence du monde.

Tel un sac à patates, elle se fit tirer jusqu’à une zone à l’abri quelques mètres plus loin, laissant derrière elle une traînée poisseuse qui ferait probablement tourner de l’oeil même la plus expérimentée des femmes de ménage. Elle tenta d’alléger son corps pour faciliter la tâche au Kark d’un coup de baguette magique mais rien ne se passa. C’était étrange… La présence de son ami permettait à Cassandra de récupérer un peu de clarté dans ses pensées, comme si Nilhem l’ancrait dans la réalité, l’empêchant de sombrer complètement dans la folie induite par la peur et la perte de sang. « Nilhem... » Les sourcils froncés, la voix faible et hésitante, Cassandra plongea son regard sombre dans l’azur des yeux du Kark. « Quelque chose cloche. J’arrive pas à utiliser la magie, et j’ai ressenti comme des fourmillements tout à l’heure mais je pensais que c’était juste parce que j’étais en train de mourir, mais c’est peut-être autre chose.  Je crois… Je crois que c’est comme à Tinworth. C’est l’occasion, non ? C’est le moment rêvé pour étudier le phénomène, non ? Récupère un échantillon de l’air ambiant avec le sortilè… Ah mais la magie marche pas, c’est vrai... Ahhh... » Elle échappa un râle de douleur. « Ca y est, c’est le début de la fin. Je commence à voir la lumière au bout du tunnel. Je vais mourir, Nilhem, c’est bon, c’est fini... AHHHH… Tante Violet, c'est vous ? J’adore vos chaussures…  » La Zabini planta ses serres dans l’épaule de son ami avec la force d’un étau. « Nilhem, je dois t’avouer quelque chose, je dois partir la conscience tranquille. Tu te souviens en quatrième année quand on a fait la misère à ce basique pendant toute l’année parce qu’il avait cassé ton alambique ? C’était moi qui l’avait cassé. Et tu te souviens en sixième année quand Whatsername Greengrass, c’te greluche, a rompu avec toi sans te dire pourquoi ? C’est parce que tu m’avais envoyer bouler pour passer du temps avec elle une fois et du coup je lui ai dit de te foutre la paix ou sinon je dirais à toute l’école qu’elle avait des dents dans son vagin. Et en deuxième année quand ton chaudron a explosé en cours de potions et que tes sourcils ont mis 3 semaines à repousser, c’était parce que j’avais fait tomber des racines d’hellébore dans ton chaudron sans faire exprès quand tu regardais pas et que j’ai pas osé te le dire. Et hier midi quand ton croissant avait mystérieusement disparu, c’était moi qui l’avait mangé. Et tout à l’heure... » Sa longue liste de confessions se retrouva interrompue par l’arrivée impromptue d’un moldu qui se mit à tabasser joyeusement Nilhem sans la moindre provocation avant de tomber à la renverse, surpris par l’arrivée inopinée d’une énorme statue de licorne.

« J'VAIS T'SAIGNER FILS DE PUUUUTE ! »

D’un coup, étrangement, Cassandra n’était plus au bord du précipice. Non non, elle allait parfaitement bien, en fait elle avait même comme une énorme envie de faire sa fête à cette raclure de fond de bidet. « TOUCHE PAS A MON POTE ESPECE DE CHIURE DE GNOME ! » hurla-t-elle en rampant lamentablement vers le moldu au sol. Sa baguette ne fonctionnant pas, son premier instinct fut d’attraper la première partie du corps du terroriste à portée de main, à savoir sa jambe gauche, et d’y enfoncer ses griffes et ses dents telle une sauvage.

LES DEEEEES :
 

Dans tout autre situation, Cassandra se serait probablement stoppée elle même pour réfléchir à ce qu'elle était en train de faire, mais dans toute autre situation, Cassandra n'était pas en plein délire après avoir perdu assez de sang pour nourrir une famille de vampires pendant une semaine. Elle tenta de plonger ses petites quenottes dans la peau étonnamment douce et souple du moldu mais ne réussit qu'à le griffer un peu avant de se prendre un violent coup de talon dans la tronche. « AÏE-EUH ! BON DEZ ! IL B'A CASSÉ LE DEZ L’ENFOIRÉ ! »

Résumé :
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mer 11 Oct - 22:40
Le membre 'Cassandra Zabini' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1259-sheherazade-shoshana-r
Messages : 144
Date d'inscription : 17/09/2017
Célébrité : Golshifteh Farahani
Crédits : nesti luv. (avatar) | moi-même (signature)

Double compte : Willow Rose Toufoulkan & Obbie Kantaro

Age : 28 ans
Sang : Moldu
Statut : Fiancée en secret.
Métier : Esclave des Shafiq, femme de chambre.
Epouvantard : Une porte ouverte où elle passerait et retomberait sur une pièce vide, avec devant une nouvelle porte ouverte, et encore une pièce vide, indéfiniment. Aucune véritable sortie.
Dialogue : #996600

Sheherazade parle Hébreu, Yiddish, Arabe et un peu anglais, elle prétend toute fois ne pas trop comprendre l'anglais ♕ Elle ne porte pas toujours de voile ou de foulard dans les cheveux, mais elle se sent mieux avec, surtout à l'extérieur, ce n'est plus tant pour sa religion qu'elle le fait mais par pudeur, habitude et confort. ♕ Elle est convaincue raconter des histoires comme personne et que son prénom lui correspond totalement. ♕ Elle est arrogante, sournoise, menteuse, fourbe, manipulatrice, caractérielle, boudeuse, sarcastique, cynique, vulgaire, inventive, créative, protectrice, lubrique, elle n'hésite pas à appuyer là où ça fait mal, ni à faire le sale travail pour être sûre que ce soit bien fait. ♕ C'est une vraie vipère.
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mer 11 Oct - 22:59
Elle ne savait pas si cela touchait du miracle qu'au moins, ces fils de chacals la laissent en paix avec sa galère plutôt qu'en profiter pour lui en remettre sur la tronche. Mais après le coup de la commode, elle avait au moins l'occasion de se relever sur ses jambes en se frottant les fesses. Pourquoi on ne leur avait pas dis tout ce qu'il risquait ? Parce qu'ils se disaient que si on les avertissait, personne voudrait y foutre les pieds ? Rha. Ils étaient en guerre, après tout. Ils auraient eu mieux fait de leur ordonner d'abattre tous les sorciers qu'ils pouvaient croiser, elle se serait fait un plaisir de trouver du poison pour en verser la nuit dans les bouches des sorciers chez qui elle vivait, ah, quel doux rêve. Mais l'heure n'était pas à la rêverie mais bien au sérieux.

Ils s'entretuaient presque et le avada kedavra lui fit ouvrir grand la bouche, s'arrêtant sur place, cherchant qui l'avait fait et qui avait été visé, mais tout le monde était encore debout, personne ne gisait raide mort, c'était toujours ça. Enfin, toujours ça, quitte à utiliser d'un sortilège pareille, cette abrutie aurait pu viser bon !

Elle essayait de regarder ce qu'il se passait mais elle ne comprenait pas grand chose, tout se passait tellement vite qu'elle ne savait pas ce qu'elle devait faire : se barrer le plus vite possible, aller aider les autres, ou profiter du soudain calme, notamment chez les sorciers qui ne les bombardaient pas, pour leur tirer tous dessus. Il lui restait 4 balles, une pour chacun, à juger que ses leçons d'entraînement portaient leur fruits. Au pire des cas elle avait encore une lame. Elle regardait les sorciers, regardait ses compagnons, elle voyait Math se jeter à l'assaut. Elle réfléchissait à aller voir Alice qui s'était presque faite étouffer avec ses propres cheveux et finalement, elle choisissait la solution la plus lâche, telle le serpent qu'elle était.

Sheherazade n'était pas une combattante au corps-à-corps, si eux étaient assez doués ou sauvages pour ça : grand bien leur fasse ! Mais elle n'avait jamais eu à se battre et ne voyait pas comment elle aurait pu faire face à eux.

Rho, ils lui pardonneraient bien assez tôt, mais il était hors de question qu'elle passe plus de temps ici, quitte à marcher sur le cadavre du serpent tricéphale et esquiver les cadavres de licorne ou de choses dont elle ne savait pas définir ce que c'était tant elle s'empressait de partir. Des portes, oh oui, des portes ! Et si peu de temps pour en ouvrir une et se barrer.

Et c'était en arabe qu'elle se mit à crier à une de ses amie ;

- LA BLONDE RAMENE TON GROS CUL ICI !

Sans se dire qu'elle ne parlait peut-être pas arabe, c'était déjà un effort qu'elle n'ait pas dis son prénom mais qu'elle l'ait appelé la blonde. Elle se rendait aussi compte que les sortilèges reçus ne fonctionnaient plus, juste là, en fonçant vers une des porte et essayant de l'ouvrir. Elle n'allait quand même pas sauté dans le tas et Alice n'était pas si loin d'elle que ça, elle trouvait en tout cas. Elle n'avait pas envie de se mêler à ça et se faire massacrer, on dirait d'elle qu'elle était lâche, ouais, c'était pas faux, mais à cet instant, c'était le cadet de ses soucis.

Dé :

Oui oui - Elle trouve une porte utilisable et se barre vers le point initiale : on couuuuurt.
Oui-non - La poignet lui reste dans la main
Non-oui - La porte s'ouvre et dévoile... un mur.
Non-non - La porte est bloquée. Et merde.


Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Mer 11 Oct - 22:59
Le membre 'Sheherazade S. Raviya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
La castafion
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t216-heather-blackburn#1641
Messages : 156
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Lana Maria Parrilla
Crédits : Mijy itashi

Age : 51 ans
Sang : sang pur
Statut : Mariée
Métier : chanteuse à succès, directrice d'une boite de production de disques
Baguette : Baguette de Chêne rouge, de 28 cm, très souple. Le bois est torsadé, légèrement incliné. Elle possède en son cœur un cheveux de Vélane.
Epouvantard : un kelpi
Dialogue : #990000

Fiche de Présentation
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 11:02
C’est l’éclair vert qui lui avait fait relever la tête, alors que son crâne résonnait encore du son choc involontaire avec l’accessoire fantasque du plateau. Elle avait pensé un instant devoir ramener un corps sans vie, devoir expliquer la mort d’un des gosses.
Mais le descendant Kark était bien en vie, quoiqu’un peu hébété, et Heather était encore en train de s’interroger sur le pourquoi du comment quand elle vit du coin de l’œil l’un de ces minables moldus la viser. Avec un bête couteau ! D’un mouvement de poignet élégant, elle lança le sort qui dévierait sans aucun doute la lame, et mis sur le compte de son mal de crâne violent les fourmillements bizarres et la vague nausée qui ne la quittait pas.
Mais de contre sort, point de nouvelles. Pas d’effet magique, pas de miroitement élégant, pas de réponse de sa chère baguette, sa complice depuis toujours. Son arme ne lui répondait plus. L’arme qui vint frapper son bras, elle, était bien réelle et bien douloureuse.

_fils de sc….

La main sur son bras, elle envoya un regard assassin à son agresseur, la visa et… Rien. Non, elle ne ressentait rien, et à la réflexion la seule munie d’une baguette chez leurs ennemis s’était aussi mise à faire des moulinets stupides avec sa baguette. La magie ! Ils avaient coupé la magie ! Qui. Qui était capable de cette folie ?! Même les sortilèges de la salle semblaient se casser un peu plus la figure, et c’est du pied qu’elle dû repousser un tabouret un peu trop entreprenant.

_Vermines… Si vous croyez qu’on va se laisser faire. Si vous croyez qu’il suffit de ça… !

Il lui fallait une arme, si sa baguette ne pouvait plus lui servir. Hors de question de saisir un de leur… Crache projectile un… pistolet, elle avait appris ce nom il y a peu. Mais elle avait appris à se battre, même s’il y avait longtemps qu’elle n’avait plus pratiqué le corps à corps de cette façon-là… Elle devait être capable de se défendre contre ces minables. Et on venait de lui en fournir une occasion en or.

Heather recula, toujours presqu’au sol pour éviter les éventuelles balles, et se saisit du manche avec un sourire satisfait. Son bras et sa tête la lançaient toujours, et sa prise était un peu moins naturelle qu’elle ne l’aurait voulu, mais quand elle se releva, c’est avec toute son arrogance de Sang pur qu’elle toisa ses ennemis.

_Ne pensez pas vous en sortir ainsi. Et tout d’abord…

Il y avait ce… Type, ce moldu sans doute, qui s’était attaqué comme un sauvage à Nilhem, et d’après les cris hystériques qu’elle entendait, était aux prises avec Cassandra -qu’est-ce qui lui était encore arrivé à elle d’ailleurs pour qu’elle soit dans cet état lamentable ?

En tous cas, c’était sa cible la plus proche. Heather ne serait pas assez stupide, elle, pour lancer ce couteau et se retrouver totalement désarmée. Elle parvint à se glisser derrière le moldu -jeune, sans doute encore, si elle en croyait sa carrure. Elle ne l’épargnerait pas pour autant. Son avantage, c’est que le jeune homme était à peine en train de se redresser après avoir éclaté le nez de Cassandra. Elle n’avait qu’à se glisser derrière lui.


Les dés :
 


Elle vit le moldu se retourner juste au moment où elle allait se saisir de son bras, et jura intérieurement. Mais elle ne se laisserai pas impressionnée une seconde par ses barbares, et leva le couteau devant elle, avec une maîtrise et une aisance factice : elle n'était pas certaine d'avoir les mêmes en combat.

_tu crois pouvoir défier tes maîtres, esclave? La récréation est terminée.



Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 11:02
Le membre 'Heather Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 22:01
« Quatrième tour »
PNJ


TOUR DES MEDIAS.
Rampant à la vitesse d’un avada, Ellaria échappa à un débris de plafond se détachant d’un coup. Elle trouva refuge derrière un paravent en tulle. « Scrout, c’est bien un décor de maison close ça ! » Elle se remit à ramper pour trouver plus efficace comme planque.

Erika bondit sur l’arme lâchée par la petite blonde. Au moins, aucun bâtard de mangemort ne l’avait vu. Les portes continuaient d’apparaître et disparaître, elle vit la petite étrangère une poignée à la main… Les choses partaient en vrille. Par réflexe, elle agita encore une fois sa baguette sans succès en direction de la grande poufiasse qui venait de récupérer l’arme d’une des moldues et se retrouvait face à elle. Foutue magie de merde. Si c’était un coup des moldus, il faudrait qu’ils s’expliquent. Erika changea de position, arma et tira…

***

Ellaria comprenait que les portes, ça ne serait pas pour tout de suite. Esquivant un arbre poussant d’un seul coup, elle se déplaçait de planque en planque, cherchant à retrouver les gamins et la vieille Blackburn. Pourquoi avait-il fallu que Cassandra et Armel foncent ici tête baissée ? N’auraient-ils pas pu attendre tranquillement dehors et frapper tout ce qui essayait de sortir de la Tour ? Et c’est la qu’elle vit Cassandra s’agiter, en sang, et le jeune Kark l’aider, et le terroriste frappa sa petite-fille… Et la Blackburn se placer devant avec un couteau. « FALLAIT PAS TOUCHER A LA FAMILLE ZABINI SALE TERRORISTE ! SOUVIENS-TOI DE CE NOM : ZA-BI-NI ! » Perchée sur ses talons de douze centimètres, elle courut vers la silhouette et sentit alors les fourmillements dans le bout de ses doigts. Au lieu de la plaquer comme prévu et donc de toucher les guenilles immondes qu’elle portait, elle leva sa baguette : « AVADA KEDAVRA ! »

***


Mais ce ne fut pas l’éclair vert qui sortit de la baguette d’Ellaria au moment où le coup tiré par Erika fendait l’air. Le sort lancé par la Zabini se mua en un jet d’eau puissant qui repoussa la silhouette à plusieurs mètres. Okay. La magie était de retour mais pas comme il le fallait. « Ma chérie ! Ma chérie ! Oh la la qu’ont-ils fait ?! » Sauf que c’était des griffes qui avaient causé ça, pas ces foutus terroristes. « EPISKEY ! » Cette fois, le sort fonctionna et une toute petite partie du sang arrêta de couler.

Erika fourra alors l’arme d’Alice dans les mains de la blonde. « J’t’ai pris qu’une balle. » et se mit en quête d’une nouvelle porte qu’elle trouva enfin ! « Par là ! » Mais ses troupes étaient si éparpillées…


Dés : Qui est touché par la balle d’Erika ? C’est une éraflure uniquement !
Oui/Oui : Cassandra
Oui/Non : Heather

Non/Oui : Nilhem
Non/Non : Sheherazade


« Informations »


Ce qui se passe dans votre groupe :

ϟ Petit résumé : Ellaria réussit à revenir vers ses acolytes et lance un avada sur Mathilda tandis qu’Erika, qui a trouvé l’arme d’Alice, tire dans le tas. L’avada se transforme en jet d’eau assez puissant pour décoller Mathilda du sol tandis que la balle d’Erika érafle (résultat des dés) Nilhem. Erika rend son arme à Alice avant d’ouvrir, enfin, une porte. Ellaria arrange un peu le flanc de Cassandra (heureusement que l'ours était magique, ça aide).

ϟ Keskessavedir : La magie est de retour ce qui vous permet de vous protéger à nouveau ! Seulement, elle est aléatoire : un dé tiré indépendamment de vos attaques indiquera, pour chacun des sorciers, si le sort utilisé fonctionne ou... Si c'est un autre sort (foireux, un tetenbulle à la place d'un avada, c'est rigolo) qui sort de la baguette. Vos personnages peuvent se passer de ce dé s’ils attaquent sans magie

ϟ Mangemorts : Les mangemorts sont enfin réunis et se relèvent tout en comprenant qu'il faut faire gaffe avec une baguette.

ϟ Phénix/NI : Les Phénix/NI doivent se tirer par la porte trouvée par Erika.

ϟ À vous de voir si vos personnages ont le temps ou non de sortir de la pièce durant ce tour (après tout, on rigole bien dans ce décor). Les Phénix/Ni seront pourchassés par les mangemorts si vous choisissez de sortir, mais avec un temps de retard.

ϟ Comme d'hab, un double oui est la seule solution pour faire réellement mal à un PNJ (mais n'oubliez pas que nous en avons besoin jusqu'au bout avant de les acculer). Pour l’usage des armes à feu : si votre personnage sait viser, un simple oui est suffisant, si ce n’est pas le cas, adaptez les dés pour réduire les chances et la précisions.
Merci de vous assurer que vos camarades de jeu restent en vie encore quelques tours : blessez-vous mais pas trop gravement (sauf si vous vous mettez d’accord, n’hésitez pas à demander notre avis dans ce cas en zone questions).

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au samedi 14 octobre, 19h pour poster un message !

ϟ Tours manqués Nilhem Kark a raté un tour !

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 22:01
Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 141
Date d'inscription : 08/07/2017
Célébrité : Freya Mavor
Crédits : Cristaline

Double compte : Theresa S. Mulciber

Age : 23 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique (propriété des Kirke). Spécialiste en invasion de domicile.
Dialogue : #ffcc99 - Jaune
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 23:06
À ce moment, Alice imagine sans difficulté la mort de Mathis. Elle en oublie presque sa presque absence de protection. Seul, combattant les Mangemorts à main-nue, elle envie son courage, sa force, sa détermination… Son cœur sautille lorsqu’il (ou elle, mais en ces temps troublés Alice ne voit que l’homme) a donné ce terrible coup de pied à Cassandra. Bien fait pour sa gueule ! À découvert, elle cherche désespérément un endroit où se cacher sans détourner le regard de ce qui se passe en face d’elle.

- LA BLONDE RAMENE TON GROS CUL ICI !

Alice fronce les sourcils derrière sa cagoule. En temps normal, elle se scandaliserait d’une telle remarque. Comment ça, gros ? Toutefois, la situation prend une ampleur telle qu’elle porte peu d’importance à la remarque. Elle détourne son attention quelques secondes vers Shoshanna qui peine à ouvrir une fausse porte. Si elle en avait trouvé une vraie, l’aurait-elle rejoint ? Laissant Mathis à la merci ? Non, bien sûr que non ! Ou peut-être que oui. Quoiqu’il en soit, Alice revient à la violence et aperçoit son favori en proie à sa victime, armée du couteau. S’il meurt à cause de mon couteau je…

AVADA KEDAVRA !

La formule suffit à la sortir de ses inquiétudes, dû moins celles concernant autrui. Elle ferme ses yeux deux secondes et en cet instant, c'est comme si elle imaginait le corps sans vie de Mathis, mort par sa faute, par son inaction, parce qu'elle n'avait pu garder son foutu flingue pour buter cette vieille mégère… En ouvrant à nouveau ses yeux bleus, elle ne vit qu'un jet d'eau et son camarade propulsé. Encore une fois, Alice fait les bonnes déductions sur l'état de la magie.

- J’t’ai pris qu’une balle.

La blonde retrouve son ancienne arme. Elle refuse de se l’avouer mais elle commence à apprécier cette sorcière fougueuse et utile. À-dire-vrai, elle hésiterait presque à l'abandonner à la mort si la situation se présenterait, finalement.

- Par-là !

Elle suit Erika vers la sortie toute désignée. Comme elle s’est approchée d’elle il y a un instant, elle décerne facilement le parcours de la sorcière jusqu’à la porte valide. Enfin ! Elle fait signe à Shoshanna de la suivre et jette un dernier regard vers Mathis. J’espère que tu nous rejoindras à temps, brave compagnon…

Tirer et sortir:
 

Si Alice fait oui-oui ou non-oui:
 

Si Alice fait non-non (la poisse):
 

On peut faire confiance à Alice lorsqu'il s'agit de fuir. Elle se bouge à la vitesse d'un léopard (genre) et esquive toutes sortes d'obstacles, notamment un lama peluche sauvage venu lui bloquer le chemin. Elle regarde en arrière, s'arrête deux secondes pour tirer un coup de feu vers les mangemorts. Elle ne pose pas son regard plus longtemps, elle continue à courir jusqu'à pénétrer la porte qu'a trouvée Erika. Lorsque c'est fait, elle s'écroule presque contre le mur avant d'expirer. Son corps ressenti une satisfaction indescriptible, presque une euphorie. Elle se sent libérer d'une cage et d'un certain point de vue, c'est bien ce qui s'est passé. Tu as réussi Alice, tu as survécue, pour l'instant mais maintenant... prie intérieurement pour Shoshanna et Mathis. On doit sortir de là tous ensemble.

Résumé tour 4:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 23:06
Le membre 'Alice Charley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Mohamed Allô
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t705p25-mathilda-lovewell
Messages : 253
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Erika Linder
Crédits : Hareton

Double compte : Altair Kirke & Zoltán Hunter

Age : 22 ans
Sang : Moldue
Statut : Célibataire
Métier : Domestique, c'est déjà pas mal
Baguette : La seule à laquelle elle peut prétendre est une baguette de sourcier.
Epouvantard : Elle-même, tuant un autre moldu
Dialogue : #DC8E28

Non-binaire qui s'ignore (merci la religion !) ♰ Fanatique religieuse ♰ Fanatique de Durham ♰ Esclave de Wilfric Mulciber ♰ Petite-fille bâtarde de Wilfric Mulciber (sa mère est une cracmole) ♰ Combattante au Boutefeu Chinois ♰
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 23:54
Dieu que c'était jouissif ! Presque orgasmique.... (comment ça Matt n'avait jamais connu d'orgasme ? Vous en savez rien d'abord alors chut ! ) En tout cas c'était libérateur, jubilatoire et hautement addictif. Du sang qui tâchait le carrelage à la douleur dans ses doigts, tout lui donnait envie de frapper encore et encore, de plus en plus fort, jusqu'à sentir les derniers fragments de vie quitter le corps de son ennemi. Après avoir envoyé son poing dans la face du sang-pur, elle balança un coup de pied dans la tronche de la pouffiasse qui l'accompagnait. Et lui péta le nez par la même occasion.... Ô, doux craquement mélodieux ! Bien fait pour sa gueule ! Elle n'avait qu'à pas la mordre. LA MORDRE PUTAIN !! Même elle n'avait pas eu cette idée folle ! Cela dit, elle en avait beaucoup d'autres.... Le regard meurtrier, Matt dégaina son couteau en esquissant un sourire à la hauteur du plaisir qu'elle prendrait à éventrer son adversaire.

Tout à coup, son intuition lui souffla de faire volte face et elle se retourna d'un bond pour découvrir une troisième sorcière dans son dos. Encore une ! La sans-magie réalisa alors qu'elle était cernée. En fait, elle s'était jetée dans la gueule du loup, comme disait le vieux moldu qui lui avait apprit à tirer. " Quelle conne ! " Il fallait qu'elle se barre de là et vite ! Elle tenta de reculer, se retrouva acculée par la vieille peau qui dirigeait les mangemorts et soudain, deux mots.... Juste deux mots qui mettaient un point final à tout. A ce combat, à sa douleur, à ses peines, à ce monde....  et à son existence toute entière. La seconde suivante, elle ne serait plus. Plus rien qu'un cadavre et un souvenir qui finirait par disparaître avec le temps. Elle n'eut pas le loisir de fermer les yeux, de sentir son cœur s'arrêter ou de voir défiler toute sa vie comme dans les vieux films. Non ; elle elle mourrait les yeux grands ouverts, l'air effaré, avant même d'avoir eu le temps d'avoir peur. Elle prit une dernière inspiration.... et fut brusquement projetée contre le mur dans un violent jet d'eau.

Matt recracha le liquide glacé en toussotant. Putain de magie ! Elle ressentit toutefois une incroyable euphorie qui eu le mérite de stimuler tout son corps et de lui faire oublier la douleur dans son dos. Vivante. Elle était vivante. Vivante, vivante, VIVANTE ! Et elle l'était toujours lorsqu'elle se mit à quatre pattes pour se redresser. Toujours vivante quand ses mains glissèrent sur le carrelage trempé et qu'elle se rattrapa in-extremis avant de se casser le nez par terre. De plus en plus vivante lorsqu'enfin elle réussit à se hisser sur ses jambes et à courir. Son regard essaya d'accrocher celui d'Alice. " NE M'ABANDONNEZ PAS ! ". Pas maintenant que la mort l'avait frôlée et recrachée. Pas maintenant que Dieu lui avait donné -  encore une fois - une nouvelle chance. Merci Seigneur ! Elle était vivante, elle ressentait chaque battement de coeur avec de plus en plus de force et promis juré, elle ne gaspillerait pas ce sursis !



Résumé :

Alice a réussir à fuir et à sortir du studio, la rendant hors de portée. En partant, elle réussit à tirer une balle à mamie Zabini et lui fait une égratignure sur sa joue, muehehehe. Alice a maintenant 4 balles.
Mathilda se déchaîne sur les mangemorts, fait un mini-trauma en voyant la mort de très près, se relève après avoir été plaquée par un gros jet d'eau et se tire vite fait bien fait ! Matt a toujours 5 balles.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1259-sheherazade-shoshana-r
Messages : 144
Date d'inscription : 17/09/2017
Célébrité : Golshifteh Farahani
Crédits : nesti luv. (avatar) | moi-même (signature)

Double compte : Willow Rose Toufoulkan & Obbie Kantaro

Age : 28 ans
Sang : Moldu
Statut : Fiancée en secret.
Métier : Esclave des Shafiq, femme de chambre.
Epouvantard : Une porte ouverte où elle passerait et retomberait sur une pièce vide, avec devant une nouvelle porte ouverte, et encore une pièce vide, indéfiniment. Aucune véritable sortie.
Dialogue : #996600

Sheherazade parle Hébreu, Yiddish, Arabe et un peu anglais, elle prétend toute fois ne pas trop comprendre l'anglais ♕ Elle ne porte pas toujours de voile ou de foulard dans les cheveux, mais elle se sent mieux avec, surtout à l'extérieur, ce n'est plus tant pour sa religion qu'elle le fait mais par pudeur, habitude et confort. ♕ Elle est convaincue raconter des histoires comme personne et que son prénom lui correspond totalement. ♕ Elle est arrogante, sournoise, menteuse, fourbe, manipulatrice, caractérielle, boudeuse, sarcastique, cynique, vulgaire, inventive, créative, protectrice, lubrique, elle n'hésite pas à appuyer là où ça fait mal, ni à faire le sale travail pour être sûre que ce soit bien fait. ♕ C'est une vraie vipère.
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Ven 13 Oct - 0:13
Elle en avait marre de ces conneries. Elle avait jeté avec violence la poignet de porte vers les sorciers. Elle n'avait pas prévu que ça finirait si mal. En fait, elle n'avait rien prévu de particuliers, à part essayer de défoncer du sorciers et sortir de là vivante. Pas faute de lui avoir dit que c'était dangereux, elle avait foncé quand même, genre, c'est pas si dangereux que ça, quoi, ils disent ça pour nous foutre les pétoches. Ouais, les pétoches, ouais. Elle courrait partout dans l'espoir de fuir, oubliant carrément son amie, Matt et... la foutue sorcière qui était supposément de leur côté. Finalement, c'était encore la sorcière qui trouvait comment sortir, à croire qu'on lui devait tout à cette garce.

Voyant Alice partir au lieu de la rejoindre, elle la suivait du regard et suivait ensuite Matt. La solution qui s'offrait à elle, la seule qu'elle envisageait depuis quelque minutes ; se barrer au plus vite et aller là où elles auraient déjà du être si ces enfoirés ne s'en étaient pas mêlés. Bon, il était vrai qu'un petit bordel aurait été fait et que ces sorciers se souviendraient sûrement toute leur vie de la raclée que Matt et la sorcière leur avait mise et... Même qu'Alice leur avait tiré dessus. Woah.

Il ne lui restait plus que quatre balles et elle ne voulait pas les gâcher maintenant, elle voulait juste fuir. Elle prenait alors ses jambes à son cou pour suivre les autres, courir sans s'arrêter, si vite qu'il lui était possible de le faire, avec toujours son flingue dans une main, l'autre ayant jetée la poignet de porte.

Courant derrière Matt, la seule chose qu'elle pouvait dire, quitte à s'essouffler d'autant plus, c'était un merci qui manquait presque de lui arracher la gueule. Elle ne servait clairement à rien pour l'instant mais ne comptait pas rester à ne rien faire... Enfin... Elle l'espérait en tout cas. Mais Mathilda avait quand même foncé dans le tas et avait du saisir le rêve de beaucoup d'entre eux, elle pouvait au moins être fière de ça. Enfin, les effusions de remerciements, ce serait surtout après la course et si elles sortaient d'ici, les Avada Kedavra fusaient de partout, mine de rien.


Dé :
Oui : La poignet de porte atteint quelqu'un
Non : La poignet de porte n'atteint personne.

Dé 2 : si oui
Oui-oui : la poignet touche Ellaria
Oui-non : la poignet touche Cassandra
Non-oui : la poignet touche Alice

Non-non : la poignet touche Heather

Résumé
Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Ven 13 Oct - 0:13
Le membre 'Sheherazade S. Raviya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
La castafion
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t216-heather-blackburn#1641
Messages : 156
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Lana Maria Parrilla
Crédits : Mijy itashi

Age : 51 ans
Sang : sang pur
Statut : Mariée
Métier : chanteuse à succès, directrice d'une boite de production de disques
Baguette : Baguette de Chêne rouge, de 28 cm, très souple. Le bois est torsadé, légèrement incliné. Elle possède en son cœur un cheveux de Vélane.
Epouvantard : un kelpi
Dialogue : #990000

Fiche de Présentation
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Ven 13 Oct - 11:16
Sa vie était devenue une scène de cartoon. Ces choses un peu absurdes qui passaient à la télévision sorcière et devant lesquels certains parents laissaient leurs enfants s’abrutir complètement.

Elle n’avait pas eu le temps de relever le défi du jeune moldu face à elle, qu’il finissait écrasé contre un mur par un jet d’eau puissant. Ce qui voulait dire que la magie marchait. Mais elle avait clairement entendu un Avada, ce qui voulait aussi dire qu’elle marchait MAL. Assapor all over again, et cette fois au lieu d’avoir peur, elle s’en découvrit passablement vexée et offusquée.

D’ailleurs, elle s’apprêtait à en partager sa pensée avec la mère Zabini, qui BOUSE DE SCROUT POUVAIT LUI LAISSER PRENDRE AU MOINS UN MOLDU EN OTAGE ; ce qui aurait été un plan génial, vu qu’ils avaient l’air de plus ou moins essayer de prendre soin les uns des autres, toutes misérables créatures qu’ils étaient. En avoir un de captif aurait peut-être permis de tous les attraper. Et les achever.
C’est exactement ce qu’Heather s’apprêtait à expliquer -hurler- à la dame Zabini en terme moyennement sympathique. Si ce n’était pour le choc sourd contre son bras qui la ramena brutalement à d’autres priorités. Choc joyeusement donné par… Une poignée de porte. Un moldu, un de ces barbares imbéciles, avait osé l’attaquer avec un morceau de décors.

Heather en avait marre. Et il « tait hors de question qu’elle les laisse s’enfuir, elle voyait déjà son agresseur se précipiter vers une porte !

_Ils ont trouvé une sortie !  

Dans le même mouvement, elle sortit se précipita à leur poursuite, et leva sa baguette. La magie allait lui obéir, ou au moins la servi, elle n’accepterai pas autre chose !

Dé 1:
 

Dés 2:
 

_Sachez restez à votre place, vermines !! AVADA KEDAVRA !

Un sort parfaitement lancé. Ciblé à merveille, même si elle était plus loin dans le couloir, elle avait pu avoir celle qu'elle avait repéré comme la seule sorcière adverse. Erika aurait dû tomber raide morte au sol. (ce que Heather aurait eu du mal à assumer plus tard, mais c'est un autre débat.)

ça aurait eu sacrément de l'allure, si en cours de route le sortilège n'avait pas changé de couleur, et éclaboussé d'un magnifique rose persan tout le haut de la tenue de la Phénix.

résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Ven 13 Oct - 11:16
Le membre 'Heather Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1214-nilhem-kark
Messages : 41
Date d'inscription : 27/08/2017
Célébrité : Richard Harmon
Crédits : Whorecrux

Age : 21 ans
Sang : Sang-pur
Statut : Célibataire, en attente de fiançailles
Métier : Chercheur junior chez Magicorp.
Dialogue : teal
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Sam 14 Oct - 0:31
Le contact physique avec Cass’ (en tout bien tout honneur) lui avait fait du bien. L’avait ancré dans la réalité, lui avait donné un but immédiat. La vision du sang autour de son amie était son seul horizon, il fallait qu’il fasse quelque chose, qu’il l’aide … et il se mangea un pain, au milieu de la tirade qui aurait pu être touchante de la Zabini, très Cléopâtre sur son lit de mort. Il n’avait pas capté la moitié de ce qu’elle lui avait dit, nul doute cependant que l’information était stockée quelque part et ressortirait, à un moment ou à un autre. Mais pas dans l’immédiat. Dans l’immédiat … J'VAIS T'SAIGNER FILS DE PUUUUTE ! Il avait insulté Maman. IL AVAIT INSULTÉ MAMAN.  TOUCHE PAS A MON POTE ESPECE DE CHIURE DE GNOME ! Ah, lui aussi. Hébété, il regarda Cassandra ramper vers son agresseur et tenter de s’en prendre à lui …  Le coup de pied partit, puis Mrs Blackburn apparut, un couteau à la main… C’était trop, trop d’un coup, il ne put que s’accroupir aux côtés de Cassandra, plus inquiet qu’ayant envie de faire payer l’affront au terroriste qui avait osé s’aventurer par chez eux. De toutes les manières, Heather s’en occupait, lui n’avait qu’à … FALLAIT PAS TOUCHER A LA FAMILLE ZABINI SALE TERRORISTE ! SOUVIENS-TOI DE CE NOM : ZA-BI-NI ! Avada Kedavra ! Les mots déclenchèrent un frisson sans précédent le long de l’échine de Nilhem Kark, qui releva la tête pour voir … un jet d’eau ?

Et soudain, plus rien. Un impact inattendu se fit sentir au niveau de son épaule gauche, lui arrachant un glapissement de douleur. La surprise lui fit perdre l’équilibre et il se retrouva sur son séant pour la seconde fois en peu de temps. Il était beau, le rejeton Kark ! Il allait craquer. Mais il ne pouvait pas. Il fallait continuer, avancer. Refouler le garçon apeuré qui hurlait qu’il voulait se retrouver au fond de son laboratoire et qu’on lui foute la paix. Ses yeux glissèrent vers son bras, d’où du sang s’écoulait. Il avait mal. Mais c’était léger. Il devait avoir échappé au pire. Eu de la chance. De la chance. Et le lama avait disparu. Complètement inconscient de ce qui s’était passé avec le sort d’Ellaria, il reporta son attention sur Cassandra et sa grand-mère, juste à côté de lui. La diminution de la tache de sang enleva un poids de ses épaules. De nouveaux bruits le distrayaient… Ils prenaient la fuite. Lentement, il se releva et tendit la main à Cassandra pour l’aider : Cass’ … Il ne faut pas rester là. Autour d’eux, les décors continuaient de changer et ils risquaient de se faire blesser. En douceur, il aida son amie à se relever. Et ne crois pas que je n’ai pas retenu ce que tu m’as dit sur mon croissant. Ca se paiera. Il tenta un faible sourire, pour la forme. Et pour l’air je suis sur qu’il restera quelque chose dans tes poumons … on verra comment l’en extraire. Passant son bras droit (vaillant) autour de la taille de la jeune femme, il se mit en route vers la porte, d’où il pouvait apercevoir les fuyards, devant Heather qui leur lançait un sort... qui changea un vêtement de couleur ? Baguette en main, il laissa le mode automatique prendre le relais. Baguette. Avada. Sort. Jet d’eau. Couleur. Pourquoi pas. Mais il ne lancerait jamais ce sort, au grand jamais. Un jet d’eau aurait été bien pour les arrêter … la couleur par contre, en option. En plus l’effet commence à se dissiper. Ça fait n’importe quoi, maintenant. Distorsion magique avant rétablissement complet. C’est un paramètre que je n’avais pas. C’est intéressant. Peut-être y a t il des liens entre les sorts et le sorcier … IMPEDIMENTA. Tout ceci allait mal finir. Plusieurs zones de son cerveau essayaient de prendre le contrôle. Le scientifique. L’ami. Et le mode « combat automatique ». Mais peut-être en sortirait-il quelque chose de bien … ?

Et le rayon lumineux est d'une couleur convaincante. Serait-ce une silhouette freinée en plein élan qu'il aperçoit, devant lui ?

Magie magie ? a écrit:
OUI : Le sortilège fonctionne, quelqu’un va s’arrêter en pleine course.
NON : Un Avis, avec des tous petits bébés oiseaux qui s’envolent dans le couloir.

C'est pour qui le joli sort si OUI ? a écrit:
OUI OUI : Ellaria est freinée.
OUI NON : C’est pour Math' le coup de frein.
NON OUI : She est frôlée par le sort.
NON NON : Le sort se perd.

résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Sam 14 Oct - 0:31
Le membre 'Nilhem Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Journée portes ouvertes
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t168-cassandra-zabini
Messages : 141
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Chanel Iman.
Crédits : Rosita

Double compte : Charlie Eilhart.

Age : 21 ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Fiancée à Theophilius Schmidt.
Métier : Employée en titularisation du Département des Mystères, salle de l'espace.
Baguette : Ebène, ventricule de dragon, 26 centimètres, très rigide.
Epouvantard : L'humiliation publique, une foule riant d'elle et de tous ses complexes.
Dialogue : cornflowerblue

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté Sam 14 Oct - 13:17


« Za va, za va... » murmura-t-elle faiblement à l’attention de son arrière grand-mère, la rassurant du mieux qu’elle pouvait, son nez cassé lui donnant toujours une prononciation ridicule. C’est avec un soulagement intense qu’elle ressentit les effets de l’episkey, et surtout de tout ce qu’il représentait : le retour de la magie. Se voir privé de magie face à des ennemis habitués à se battre sans elle, y avait-il un plus grand cauchemar pour un sorcier ? Sans elle, ils étaient comme des bébés, comme des citadins se retrouvant nus dans une jungle remplie de bêtes féroces, sans elle ils étaient impuissants. A combien avaient-ils du se mettre sur le bâtard qui avait attaqué Nilhem ? Trois ? Et ils n’étaient toujours arrivés à rien jusqu’au retour de la magie… C’était lamentable, absolument lamentable, et Cassandra détestait ce sentiment d’impuissance. Peut-être devrait-elle s’entrainer au corps à corps dans le futur ? Devenir une guerrière n’avait jamais fait partie de ses plans en grandissant et pourtant elle se retrouvait bel et bien dans cette situation, de son propre choix par la même occasion, n’était-il donc pas stupide de ne pas mettre toutes les chances de son côté en améliorant également ses compétences physiques au même titre que ses compétences magiques ? C’était à méditer… Toujours était-il que son cerveau semblait fonctionner à nouveau de façon plus claire, c’était une bonne chose. Avec l’aide de Nilhem, elle se releva, écoutant distraitement ses babillages qu’elle gratifiait de quelques hochements de tête et de « Oui oui, doud à fait. Abzolubent, abzolubent... »

Pour être honnête, elle ne partageait pas la vision optimiste de son ami. « Distorsion magique avant rétablissement complet » ? Ça semblait trop beau pour être vrai. Elle penchait plutôt pour un dysfonctionnement ponctuel du mécanisme, qu’elle supposait moldu, permettant la suppression de la magie. Un dysfonctionnement qui n’allait probablement pas durer très longtemps, il était même fort probable qu’ils passent très rapidement d’une magie aléatoire à pas de magie du tout dans très peu de temps. Il était donc important de capitaliser le plus possible sur la situation et donc de profiter de la magie tant qu’ils l’avaient encore. Cela impliquait un gros risque, de part le facteur imprévisible de la magie, mais également de gros bénéfices en cas de réussite. Et Cassandra avait toujours été du genre joueuse… « Vuldera Sabento… Vuldera Sabento... » déclama-t-elle avec concentration en agitant sa baguette par dessus sa plaie. Allez magie, ne m’abandonne pas maintenant !

Dé #1 ; Vulnera Samento :
 

Une vague de chaleur se répandit dans son corps alors que la magie faisait son effet. Cassie n'était pas médicomage mais elle était au moins assez douée pour stopper les saignements, même si son talent n'était pas suffisant pour soigner la plaie, ou même la refermer complètement. Elle réussit même à se forcer à sourire à Nilhem et à le suivre à la poursuite des terroristes. Ceux-ci avaient quitté la pièce et déjà pris beaucoup d'avance mais ils n'étaient pas hors de portée de sortilège non plus. Sans même prêter attention aux alentours ou à l'agencement de la pièce se cachant derrière cette fameuse porte, Cassandra brandit sa baguette en direction des fuyards et lança un « BLIXDED ! » tonitruant.

Dé #2 ; Blixten :
 

Ugh.

Il fallait croire que la magie était une maitresse bien capricieuse ce jour-là. Le Blixten de la Zabini se vit transformé en un Slomosheun parfaitement inutile qui rendit la vie d'une mouche particulièrement glamour pour l'espace de quinze secondes. Effets de lumière, vent, musique épique, jamais les vols en 8 d'un insecte n'avaient été aussi captivants. Mais à part faire de la mouche une star pour quelques secondes, Cassandra ne réussit pas à se rendre plus utile que ça. Peut-être devraient-ils transplanner ? S'enfuir ?

... Nan.

Avec leur chance ils arriveraient juste à exploser sur place.

Résumé :
 
Contenu sponsorisé
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE II
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre