AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre
Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 703
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : nerose :')

Age : vingt-quatre ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, Bois de Noisetier, Ecaille de Dragon, Légèrement Flexible & Droite
Epouvantard : connaître la même déchéance que son ancienne famille
Dialogue : #836096

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Lun 9 Oct - 14:04
Ce putain de Phénix allait payer, tout comme ce putain de faux plafond. Le sentiment de honte faisait place à l’agacement. L’agacement de n’avoir pas pu attaquer, l’agacement de m’être fait avoir par le bombarda maxima du Phénix, l’agacement d’entendre la voix irritante du rouquin basique qui ne servait pas à grand chose et surtout l’agacement de m’être ridiculisée malgré moi. Je ne voulais pas que le Mulciber, tout comme Armel, me pensent inutile. Encore plus après que le rouquin, qui venait de décider qu’ils étaient leur chef et qu’il fallait leur donner des ordres – ou leur faire connaître des informations évidentes comme « faire attention car nombreux » ou « il faut les avoir », quel abruti – emprisonna une terroriste dans un filet électrique.

Faisant fi de la douleur, et dépassant les maudits débris sans me prendre les pieds dedans – ç’aurait été le pompon – je laissais Armel prendre les devants et cracher sa hargne contre le rouquin abruti (il l’avait tellement fait avec brio que je ne me voyais pas en rajouter une couche, encore moins avec mon manque d’exploit contre les ennemis lors de ces premières minutes d’affrontement) avant de courir à la poursuite des ennemis. Nous laissions le Mulciber derrière nous, avec la certitude qu’il arriverait facilement à s’occuper des terroristes restés en arrière.
Alors que le cri du rouquin parvenait à nos oreilles, Armel en profita pour viser, encore une fois à la perfection, une des deux silhouettes devant nous par un Flumen Ignite. Le terroriste cria instantanément. Je me sentis à la fois fière et sous pression. Fière car pour une première, Armel faisait vraiment fort. Sous pression, toujours pour les mêmes raisons et encore plus parce qu’il avait réussi. Je visais alors la seconde silhouette qui courait à côté du terroriste touché. « Bien joué ! A mon tour : Avis Fulgurator ! »

Avis Fulgurator contre Sid:
 

Dans un sourire bien trop satisfait, je vis les trois oiseaux électriques atteindre la seconde cible mouvante et la toucher de plein fouet. Le terroriste avait mal devant mes yeux et je jubilais. Ce n'était qu'une simple revanche contre l'effondrement du faux plafond après tout. Et puis, le terroriste électrifié allait de paire avec son comparse brûlé, non ? Encore plus lorsque le sort me redonnait des ailes et me confirmait que je n'étais pas aussi inutile que le rouquin abruti resté derrière.


Résumé a écrit:
* Oliver se fait péter la tronche dans une explosion, mais se relève et nous couvre en tirant une volée de balle sur les mangemorts pour un retrait stratégique

* Le Rouquin protège les mangemorts avec un bouclier et lance un sort sur Balkiss, maintenant prise dans un Rete Fulgator

* Armel lance un flumen ignite sur Oliver et réussit. Olivia, partie à la poursuite des terroristes fuyards en compagnie d'Armel, prend Sid pour cible avec un Avis Fulgurator et réussit également.

* Isaac lance un second Everte Statum qui heurte le rouquin et lui fait perdre concentration sur le sort qui emprisonne Balkiss et part à courir du mieux qu'il peut suite à un endoloris vers l'ascenseur.

* Wilfric ne veut pas laisser Balkiss s'envoler et lui lance un Incarcerem fait de chaînes, qui en plus lui font bobo. Il fait aussi disparaître une de ces horrible affiche, chocked.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Lun 9 Oct - 14:04
Le membre 'Olivia Vaisey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Serial niqueur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t643-sid-w-lewis
Messages : 135
Date d'inscription : 31/01/2017
Célébrité : Joe Guilgun
Crédits : Moi

Double compte : Agapanthe Kirke

Age : 29 ans
Sang : Sang mêlé
Statut : célibataire
Métier : Barman
Baguette : bois d'if et crin de licorne, 34 centimètres, inflexible
Dialogue : #ff3300

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Lun 9 Oct - 23:30
Sid était plutôt du genre à attaquer qu’à fuir, mais vu la team boulet qu’il se paye, il se dit que suivre les conseils de l’autre tantouze de prêtre n’était pas une si mauvaise idée. Certes, il n’y avait que quatre mangemorts en face : le vioque, la mal-baisée, le pédé et le moche. Rien de bien effrayant. Mais de leur côté, ce n'était pas beaucoup plus folichon, alors tout seul contre quatre mangemorts, aussi naze soient-ils, il n’avait pas grandes chances.

Sid prend donc ses jambes à son cou en direction du second ascenseur indiqué par Durham. Non sans lui avoir indiqué que ça lui ferait mal au cul d’avoir une grosse tapette en guise de frère. Il entend un cri derrière. Merde, c’est l’autre greluche de bas-les-couilles, ou un truc comme ça, la pote de Cecilia, quoi. Emprisonné par un rete fulgurator venant apparemment du moche (comment peut-on assumer d’être un roukmouth ?). Sid continue machinalement à courir à reculons. Les connards d’en face s’acharnent sur la pote de Cecilia. C’est au tour du vioque de lui infliger un incarcerem. Quelle bande de bâtards !

Sid arrête sa course et repars dans l’autre sens. L’autre phoenix s’est occupé du moche avant de courir, Sid va prendre le papy.

"JAMBENCOTON !"

Sid regarde le vieux s'écrouler au sol.

" Alors papy, on tient plus sur ses guibolles ?"

Sid rajoute un joli doigt d'honneur qu'il adresse à toute la troupe de guignoles. Vite, il faut se tirer. Il ne reste que deux mangemorts debout pour l'instant, mais ils ont l'air furax, et les deux autres ne vont pas tarder à être d'attaque eux aussi. La pote de Cecilia se démerdera toute seule. Sid n'a pas envie de se trainer ce boulet, il ne fait pas dans le social. Et puis si elle crève, ce sera une bonne occasion de niquer avec Cecilia, jouer le type héroïque qui a vengé sa copine en attaquant un petit vieux. Boarf, le scenario n'est pas très glorieux, mais on s'en satisfera.

Sid continue sa course. Il a presque rattrapé les deux autres gars quand une décharge électrique le clou au sol. Putain de sa mère la pute, ça douille ! Sid peine à se relever. D'un bref coup d’œil en arrière, il aperçoit un sourire de satisfaction sur le visage de la mangemorte. Sid lâche un bruyant "Salope !" avant de reprendre la course.

L'attaque du vieux et le petit coup de jus de la pouffiasse l'ont bien ralentit. Il est presque plus près de mangemorts que des rebelles. Ne ferait-il pas mieux de rebrousser chemin et de se battre comme un homme ? Pas trop le temps d'y réfléchir, allez, on court.



Sortilège de jambes en coton :
 


Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Lun 9 Oct - 23:30
Le membre 'Sid W. Lewis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1089-balkiss-zia-kirke-come
Messages : 90
Date d'inscription : 29/07/2017
Célébrité : Mila Kunis
Crédits : Rose O'More

Age : Une petite trentaine
Sang : Basique 4
Statut : Célibataire
Métier : Guérisseuse
Baguette : 23,7cm, bois d'aubépine, crin de licorne, souple et facile à manier
Epouvantard : un puissant nuage d'orage
Dialogue : Bleu

Or yet in wise old Ravenclaw,
If you've a ready mind,
Where those of wit and learning,
Will always find their kind.

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Mar 10 Oct - 13:35
Bordel de bordel, ça y est l’heure était venue de courir. Tout s’était enchaîné si vite. Balkiss avait eu du mal à tout suivre et peinait encore à donner une chronologie aux événements. Ils s’étaient élancés dans le couloir dans le but de rejoindre un ascenseur à l’autre bout de l’étage – Seigneur, que ce couloir était long. Mais Balkiss courait à toutes jambes, sans penser une seule seconde qu’elle allait se prendre un sortilège aussi fulgurant qu’un Rete Fulgurator – cette merde portait pas son nom pour rien. La Kirke s’étala par terre dans un cri incontrôlable tant elle ne s’y attendait pas.  

« Wlid kahba » jura-t-elle entre ses dents. Elle se retrouvait bloquée comme une idiote, dans l’incapacité de se défendre ou de leur faire payer ce qu’il venait de lui faire. Mais cela ne dura pas longtemps avant qu’Isaac interrompe le sort qui l’emprisonnait, agrémentant le tout d’une castagne de rouquin façon sorcier. Balkiss se redressa d’un seul coup mais n’eut pas le temps de faire deux mètres avec ses jambes pourtant bien déterminées à filer qu’elle fut de nouveau réduite à se coucher. Plusieurs chaînes longues, dures et rouillées l’avaient entourée étroitement. Elles serraient son corps et s'enfonçaient douloureusement dans sa peau. Elle garderait surement quelques marques sur les avant bras. Putain d’enfant de Satan de Mulciber. Ce mec n’avait aucune pitié, il ne laissait aucun répit pour se défendre. Balkiss déversa de nouveau un flot d’insultes dans une langue que le vieux ne pouvait pas comprendre et, soudain, elle eut le bonheur de le voir dégringoler de ses pattes. Mais comment décrire l’effet du sortilège Jambencoton ? Il a toujours été son préféré dans ses premières années à Poudlard, c’était même un jeu avec ses copines de chambrée. Sid avait vraiment bien dosé, bien visé, c’était parfait de voir Mulciber se décomposer de toute prestance.

« Aller, salut papi. »

Sur ce, dès que Balkiss pu se défaire de ses liens étouffeurs, elle se remit à courir, lorsqu’elle entendit un petit gémissement de douleur sur sa droite. La petite jeune mangemort avait fait le coup, des oiseaux électriques de plein fouet, comme ça, paf !
Balkiss ne pouvait clairement pas les laisser faire souffrir les Phénix, un à un, sans bouger.

« Flagellum ! »

Sa baguette de sorcière s’allongea et s’affina à la vitesse de l’éclair mais Balkiss se retrouva alors bien encombrée dans cet étroit couloir. Elle rata très largement la mangemort et le fouet ne cassa qu’un pauvre cadre, puis disparu aussitôt. La Phénix se sentie alors terriblement frustrée, avec toutes ses envies de changer le monde, ne pouvait-elle vraiment rien faire d’utile ?

Flagellum ?:
 

Récap:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Mar 10 Oct - 13:35
Le membre 'Balkiss Z. Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Mar 10 Oct - 22:17
« Troisième tour »
PNJ



Avalon, 2H25.
Nerveusement les doigts de Susan dansaient le long des fils, pour tout associer en de tortueux branchement. « Plus vite ! » Jésus ce que Peter pouvait se montrer désagréable sous pression, il avait achevé sa partie du travail, et s’attendait à ce qu’elle termine le sien en un claquement de doigt. Et bien, non. Ça ne se passerait pas comme ça. Leur matière première était trop précieuse, bien plus que leurs temps, et après plus d’un an de travail intense, Susan refusait d’échouer pour dorloter les nerfs de Peter. Elle se contenta de faire claquer sa langue contre son palais. Il lui fallut cinq petites minutes et bien plus de patience pour achever son œuvre. « C’est bon, Peter. Nous pouvons ajouter les différents éléments. Tout est en place. »

À l’unisson, Susan et Peter inspirèrent un grand coup, alors qu’allait se concrétiser le travail d’un an, non celui de toute une vie. Le cœur lourd d’appréhension ils mirent la touche finale à leur plan. « Tu crois que c’est bon ? Que ça marche ? » Susan ne savait pas quoi lui répondre, le doute était permis. Après tout, ils n’avaient pas retenté cette expérience depuis plus d’un an. Depuis Tinworth.


TOUR DES MEDIAS.
Oliver s’était remis à courir en direction de l’autre ascenseur de l’étage – ils y étaient encore loin, mais au moins ils avançaient… Ou presque. La sorcière avait été piégée, et… Des flammes de l’Enfer ! Oliver poussa un cri d’effroi… qui se transforma bien vite en cri de douleur. Ces flammes ! Elles lui crâmaient la peau, lui brûlait sa toge, son pantalon ! Jésus Christ ! Oliver en avait le souffle coupé. Bien vite il vit des crucifix danser devant ses yeux.

Non. Il fallait qu’il se reprenne. Il avait juste besoin de quelques instants avant de prendre appui sur sa mauvaise jambe ; avec son mauvais bras. Sorciers de pacotille. Il allait aller au Paradis avant l’heure à cause d’eux. A cause d’eux, il se retrouverait plus rapidement devant Dieu… Dès qu’Il l’aura voulu, bien entendu. Oliver Lui était totalement dépendant.

*

Sonné. Il était sonné après qu’on l’ait envoyé valser contre un mur comme un vulgaire basique de rang 1. Alors ça n’allait pas le faire, oh non. Ca n’allait pas le faire du tout. Tant bien que mal, Jamie Dupin se releva, et boitilla jusqu’à rattraper les autres qui visiblement n’avaient eu aucun scrupule à le laisser derrière. L’avantage, c’est qu’il était plutôt protégé des attaques des terroristes. Toutefois il ne réagit qu’au moment où Mulciber se laissa prendre bêtement – à son humble avis – au maléfice pas bien méchant de jambencoton. « Oh c’est pas très gentil ça ! Finite Incantatem » ajouta-t-il en s’avançant pour aider Mulciber à se relever. Celui-ci accepta, à sa grande surprise. Jamie s’appliqua à être révérencieux, avant de se détourner pour voir où étaient ces saloperies de terroristes. Boitillant de plus belle, il continua d’avancer vers eux.  « Allez Jamie, on les aura, on va les finir ! Allez ! » Un peu d’encouragement personnel ne faisait jamais de mal. Et puis, Mme Travers n’était pas là, il pouvait se permettre de ne pas être parfait. Il jeta un bref regard vers Mulciber, qui se traînait derrière lui. Et se retourna dès qu’il croisa son regard. Gloups.

Sur le coup, il ne sentit pas tout de suite le fourmillement qui se dégageait dans tout son être. Ni la sensation étrange qu’avait sa baguette agrippée à sa main.

*

Oliver s’était relevé, tant bien que mal, et avait rejoint les autres. Uzi toujours à la main, il se dirigea vers ses coéquipiers du jour – ô, qu’avait-il fait pour avoir une telle équipe de bras cassés avec lui ? Et où était Wilde ? Il attrapa Sid par le bras en arrivant à son niveau. La concentration était de mise. Ils devaient les semer. Et reprendre leur mission aussitôt après. « Allez on avance, au prochain coin on va dans la première pièce à gauche ! » chuchota-t-il avec aplomb une fois à la hauteur de son groupe.

Malgré tout, tout le monde semblait en état de marcher. La petite troupe tourna au coin. Dès qu’ils furent en dehors de la vue des Mangemorts, Oliver pointa une double porte aux battants dorés étrangement immobile, et enjoignit la bande à ne pas rester dans le couloir en retenant le battant de sa main libre. Il entendait les bruits des Mangemorts se rapprocher dangereusement, et referma la porte avant d’entendre un Lumos qui ne servit à rien. Pff.

La salle était plongée dans la pénombre et paraissait… junglesque. Un immense rectangle rempli de plantes vertes amorphes, si denses qu’on ne voyait plus la couleur des murs derrière. Un véritable décor, et au centre, un espace dégagé et surélevé. C’était parfait. « Eparpillez-vous sur les côtés. Pas de bruit. Quand ils rentrent on les attaque. » Et sur le coup, personne ne discuta.

*

Où étaient-ils passés ? Où étaient ces fichus terroristes ? Ils venaient de passer le coin, mais trois couloirs s’offraient à leurs yeux désormais, et une demi-douzaine de portes. Par Merlin !!



« Informations »


Ce qui se passe dans votre groupe :

ϟ Petit résumé : Pause, les Phénix/NI ont réussi à prendre un peu d’avance et se sont cachés dans une grande salle dès qu’ils étaient hors de vue des Mangemorts. Une fois dedans, ils se sont dissimulés à travers la pièce (ou pas hein, ça c’est ce qu’Oliver voulait que vous fassiez) et attendent les Mangemorts qui vont arriver sous peu. Oh, et… Il n’y a plus de magie.

ϟ Keskessavedir : Plus de magie ??? ça, ça veut dire que tous les sorciers ont ressenti un petit quelque chose, des fourmillements, l’impression d’un manque. Vous vous en êtes aperçus ou non, vous y avez fait attention ou non, cela dépend de votre personnage, de votre expérience et du contexte – si vous êtes occupés à autre chose, well… Vous pouvez être passés à côté tant que vous ne vous servez pas de votre baguette !

ϟ Phénix/NI : Vous êtes dans une pièce remplie d’immenses plantes, dont certaines forment un mur vagétal, où sont plantées de manière à occuper le volume de la pièce (vous êtes chez Sorcière Hebdo, quid des pages déco ?). Au centre, un grand espace vide et surélevée, et des fauteuils tout autour. Il y fait sombre, mais vous y voyez quand même un peu grâce aux fenêtres qui forment tout un pan de mur non-occupé par les plantes. L’un d’entre vous a lancé un Lumos sans succès. A vous de paniquer ou non. A vous de décider si vous vous planquez ou non. Mais les Mangemorts vont arriver, eux, n'ayez crainte : ils ne vous lâcheront pas !  

ϟ Mangemorts : Vous êtes-vous rendus compte qu’il n’y avait plus de magie ? Nul ne le sait, mais essayez de jeter un sort pour voir ! Dans tous les cas, vous vous trouvez à la croisée des chemins. Pour commencer, il vous faudra un oui pour voir si vous avez l’idée d’ouvrir la bonne porte, puis partager l’info à vos camarades. Ensuite….

ϟ Pour rappel : les PNJ ne sont pas à détruire coûte que coûte. Nous aimerions que vous les laissiez un peu en paix pour qu’on puisse continuer à vous guider dans cet event sans avoir à faire d’eux des surhommes capables de surmonter n’importe quelle blessure. :red :

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au jeudi 12 octobre, 19h pour poster un message !

Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 703
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : nerose :')

Age : vingt-quatre ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, Bois de Noisetier, Ecaille de Dragon, Légèrement Flexible & Droite
Epouvantard : connaître la même déchéance que son ancienne famille
Dialogue : #836096

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Mer 11 Oct - 19:21
Le sort n’a pas la durée escompté sur le foutu Phénix provocateur et mon sourire s’efface au moment où il se relève. Certes il a mal. Certes il me traite d’un nom d’oiseau – ce qui va bien avec son groupe de terroristes, tiens – et certes cela me donne plus envie d’aller lui faire payer ses paroles qu’autre chose mais cela ne me suffit pas. Ne me suffit plus. Ces terroristes remettent en cause toute notre société depuis plus d’un an tout ça pour une idéologie stupide. Ils mettent en danger nous et nos familles pour quelque chose qui n’arrivera jamais et je ne peux plus les laisser faire. Je jette un coup d’œil à Armel et me prépare à rattraper le terroriste lorsqu’une voix féminine me vise avec un Flagellum. La Phénix coincée dans le Rete Fulgurator de tout à l’heure. Par Rowena, comment s’est-elle libérée ? Son sort m’évite, le fouet préférant aller titiller un cadre de l’étage de Sorcière Hebdo plutôt que mon visage mais c’était moins une. Bien fait. Je suis verte de rage. Je veux les mettre au tapis, maintenant. Je vise la Phénix qui aurait mieux faire de rester sous son filet électrique. « Vous commencez sérieusement à me gonfler. Retournez vous terrer comme de vulgaires vers de terre que vous êtes. Endoloris ! »

Mais rien ne se passe et la Phénix en profite pour s’échapper. Par Rowena, pourquoi aucun éclair ne sort de ma baguette ?

Hors de moi, je ne me suis rendue compte de rien. Les petits fourmillements ont été cachés par la rage de les vaincre. Je reste interdite quelques instants, observant ma baguette sans comprendre, ressentant un vide, avec l’impression que ma baguette n’est qu’un vulgaire objet inanimé. Les battements de mon cœur s’accélèrent. Je ne veux pas y croire. Je regarde Armel avec effroi. Plus de magie ? Avons-nous le droit à un nouvel incident à la Tinworth ? Les autres semblent également touchés. Visiblement, oui…

Reprends-toi Olivia, ils s’enfuient ! Je ne sais ce qui me sort de ma tourmente – une phrase du Mulciber ou d’Armel, pour sûr – alors que les secondes ont semblé être des heures, mais je range ma baguette et me mets à courir à la poursuite des terroristes. Jusqu’à tomber sur un problème. Trois couloirs vides et bien trop de portes à ratisser pour notre petit groupe de quatre – il faut bien compter le rouquin inutile après tout. « Je prends par là ! » Je ne prends pas la peine de préciser que le premier qui les trouve prévient les autres. Je ne suis pas le rouquin basique qui enfonce des portes ouvertes.

Est-qu'Olivia décide d'ouvrir la bonne porte ?:
 

Je m'enfonce dans le premier couloir sans grande conviction et ouvre une des portes me semblant être au milieu. La salle, dans la pénombre, est remplie de végétaux, avec une plateforme centrale en hauteur où se trouvent des fauteuils. J'avance prudemment dans la pièce avant de remarquer une silhouette se mouvoir.

Scroutt. Par Rowena, ils sont ici. Et je suis sans baguette pour me défendre.

« JE LES AI TROUVÉS, LES TERRORISTES SONT ICI ! », m'époumoné-je pour prévenir les autres. Cours, Olivia, va te planquer !

Résumé a écrit:
Ϟ Olivia, après avoir évité de peu le sort de Balkiss, cherche à riposter. De rage, elle ne réalise qu'après avoir lancé la formule du Doloris que sa magie a disparu. Désemparée quelques instants, elle part à la poursuite des Phénix et d'Oliver avec ses comparses et, par chance, trouve la salle végétale où ils sont tous planqués. Le problème, cependant, est qu'elle est vulnérable à leurs attaques...

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Mer 11 Oct - 19:21
Le membre 'Olivia Vaisey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1089-balkiss-zia-kirke-come
Messages : 90
Date d'inscription : 29/07/2017
Célébrité : Mila Kunis
Crédits : Rose O'More

Age : Une petite trentaine
Sang : Basique 4
Statut : Célibataire
Métier : Guérisseuse
Baguette : 23,7cm, bois d'aubépine, crin de licorne, souple et facile à manier
Epouvantard : un puissant nuage d'orage
Dialogue : Bleu

Or yet in wise old Ravenclaw,
If you've a ready mind,
Where those of wit and learning,
Will always find their kind.

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Mer 11 Oct - 20:03
Oliver les avait entraîné à sa suite, courant avec peine, à cause des oiseaux de la mangemort, mais courant tout de même. Après avoir continué leur route le long du couloir, le groupe fort mal engagé pour le moment se retrouva au beau milieu d’une salle sans aucun sens. Des plantes, partout : elles fourmillaient. Balkiss observait la nature qui semblait avoir pris ses aises (ses droits) dans cette pièce humaine. La verdure s’agrippait sur les murs, les bulbes fleuris bourgeonnaient éparses dans ce grand mur vert. En passionnée de botanique, Balkiss s’émerveillait sur la diversité des végétaux présents ici, au beau milieu de l’étage de sorcière hebdo.

Mais il fallait remettre les pieds sur terre. Bien que les grandes lignes du décor étaient visibles, l’obscurité était encore trop présente aux yeux de Balkiss. Elle avait toujours eu peur du noir.

« Lumos »

Rien. Pas de boule de lumière au bout de sa baguette. Mais un vide, un vide profond et très sombre. Il n’y avait plus de magie, elle ne ressentait plus ce petit quelque chose inexplicable.

« Lumos, lumos, lumos ! Bordel ! »

Evidemment, elle savait que ça ne servait strictement à rien. Mais merde, ça n’avait aucun foutu sens. Il fallait que ça revienne, elle sentait la panique lui prendre à la gorge. Pas la magie. Pas sa magie.
Soudain, une ouverture de porte en trombe détonna. Par Merlin, ils les avaient déjà trouvé, qu’est-ce que c’était que ce bourbier ? Même pas le temps de communiquer avec les autres, qu’il fallait déjà réfléchir à un plan. Mais là, encore, elle manqua de temps. La jeune mangemort à l’air trop sanguinaire pour son âge déboula dans la pièce et ameuta aussitôt ses petits salauds de potes. Peu d’options s’offraient à elle sans baguette. Balkiss avait appris le combat avec cette arme. Elle ne savait pas se battre au couteau et elle n’avait jamais essayé une arme à feu. Mais elle avait des bras et de l’adrénaline dans l’organisme. La Kirke donna alors un grand coup dans le tronc d'un genre de palmier dont elle ne connaissait pas le nom. Mais le pot où il était niché était trop lourd, et la plante trembla à peine. Chier.

Récap:
 

Patatras ou pas patatras ?:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Mer 11 Oct - 20:03
Le membre 'Balkiss Z. Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Pépé chonchon
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t751-wilfric-mulciber
Messages : 131
Date d'inscription : 11/02/2017
Célébrité : Ian mckellen
Crédits : Lord ena

Double compte : Eoin McKay

Age : 87 ans
Sang : pur
Statut : mangemort
Métier : Marié- père - grand père
Baguette : Directeur du Département de la justice magique
Dialogue : blanc
Légilimens connu, ancien Maître questionneur.
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Mer 11 Oct - 21:53
Mes jambes venaient de perdre toute sensibilité et surtout, utilité. Je m'étais lamentablement écrasé au sol dans un grognement de douleur mêlé d'humiliation. Un sortilège de Jambencoton? Mais quel adulte utilisait ce genre de sortilège pathétique?

"Espèce de petite garce." grognais-je entre mes lèvres.

J'en avais malheureusement lâché ma baguette qui avait roulé un peu plus loin, m'empêchant conjointement d'annuler ce maléfice de pacotille et d'empêcher la gueuse terroriste de rejoindre ses petits camarades. Je notais malgré tout qu'elle avait parlé une autre langue, probablement un dérivé arabique ou indien, cela servirait à traquer les nids si nous échouions.

Quoi qu'il en soit, je regrettais amèrement d'avoir usé d'un simple sort d'emprisonnement pour l'ennemie. Cela m'apprendrait à faire acte de mansuétude.

Laissant le basique m'aider quelques secondes plus tard, ma baguette à nouveau en main, je ne pouvais malheureusement pas viser ces pleutres de là où j'étais sans risquer de toucher les nôtres. Sans remercier Dupin - ne pas le remettre à sa place était déja un remerciement en soi- je lui emboîtais le pas, grimaçant légèrement. Un putain de jambencoton par Salazar! J'allais les réduire en sang. Un seul en vie suffirait pour en soutirer des informations plus tard. Deux à la rigueur en comptant le prêtre.

Pourtant je m'arrêtais presque juste après. Était-ce encore ce fichu basique et ses paroles qui m'avait dérangé? Je lui jetais un regard noir qui le fit se retourner et reprendre son avancée. Je lui emboîtais le pas, sourcils froncés. Mal à l'aise, le ventre noué, la bouche étrangement pâteuse.

Une sensation désagréable et implacable, avec pourtant un je-ne-savais-quoi de vivifiant.

Et je compris avant de lancer un sort pour rien. Cette sensation de vertige embourbée. Plus de magie. Plus ce poids si familier qui coulait dans mes veines, pas plus que ces aiguilles sombres et invisibles qui en faisait partie depuis que j'avais lancé mon premier sort de magie noire.

Je déglutis. Voulu parler pour m'en trouver la bouche sèche et silencieuse.

"Attrapez-les avant qu'ils ne nous faussent compagnie!"
Ordonnais-je aux sorciers non loin qui venaient à leur tour de se rendre compte de ce qui clochait aucun sort ne cueillant les fuyards.

Et si quelques secondes après, cet ordre me donna raison tandis qu'une multitude de portes s'ouvraient devant nous, l'avocate braillant qu'elle avait pourtant déniché la bonne, je fronçais les sourcils, vaguement nauséeux du manque de magie et reparlais. Les deux autres sorciers semblaient en plus sur le point de lui emboîter le pas. Imbéciles.

"Stop. Arrêtez-vous! Mrs Vaisey ne faite pas d'avantage d'imbécilités, sortez immédiatement."

Une avocate fauchée par une rafales de balles ne nous servirait à rien.

"Croyez-vous sérieusement que ces criminels soient sans ressources? Qu'ils vous accueillerons d'une petite tape amicale? Que ferez vous face à une balle moldue, sans magie?"

Voila. C'était dit, si certains n'avaient pas encore percuté. Que la petite Vaisey ait déniché la bonne salle était une chose, y entrer sans protection ni arme était aussi débile qu'inutile.

"Armez-vous. Utilisez-donc cette chaise ou ce panneau comme boucliers. Utilisez votre cervelle et dénichez-les." ordonnais-je d'un ton sec et autoritaire aux gamins et au basique.

Nous avions beau être sans-magie - une aberration qui me rongeait!- nous n'étions pas sans ressources. Ces bureaux nous donneraient de quoi faire: bibelots, lampes, meubles mouvants grâce à une myriade de petites roulettes minuscules.

Mon ordre rapidement suivi, j'attrapais moi-même une bouteille d'alcool que j'avais dénichée derrière un manteau et poussais avec force une chaise roulante dans l’entrebâillement de la porte comme diversion. Avant d'indiquer d'un geste du menton aux sorciers de suivre l'objet pour débusquer ces scélérats..

Évidemment que moi-même, je restais en arrière pour superviser le tout.

Spoiler:
 

Résumé a écrit:
Ϟ Olivia, après avoir évité de peu le sort de Balkiss, cherche à riposter. De rage, elle ne réalise qu'après avoir lancé la formule du Doloris que sa magie a disparu. Désemparée quelques instants, elle part à la poursuite des Phénix et d'Oliver avec ses comparses et, par chance, trouve la salle végétale où ils sont tous planqués. Le problème, cependant, est qu'elle est vulnérable à leurs attaques...
Ϟ Balkiss, après s'être affolée de la perte de sa magie et avoir tenté un lumos dans la nouvelle pièce étrange, essaye de pousser une plante sur Olivia - la première à avoir déboulé dans la salle - et échoue.
Ϟ Wilfric se sent mal sans magie, mais a la même tête de constipé que d'hab. Il fait sortir Olivia et ordonne à tous de s'armer/se protéger avec ce qu'ils peuvent trouver rapidement. Puis il lance un début de diversion avec une chaise roulante poussée dans la pièce, et ordonne aux autres d'aller débusquer les gueux terroristes.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Mer 11 Oct - 21:53
Le membre 'Wilfric Mulciber' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 23/09/2017
Célébrité : Matthew Mercer
Crédits : Moi-même

Age : 36
Sang : Sang-Mêlé
Métier : Aucun
Dialogue : #0394E8
"Life sucks and then you die.
And then you die again.
And again. And Life still sucks"
- ScrawledScript

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 6:56
La magie était K.O., c’était à la fois inquiétant et une très bonne nouvelle. Pour Isaac, ça voulais dire que ses talents en combat rapproché seraient utile et il ne craindrait pas de se prendre un doloris dans la gueule, enfin pour l’instant. Ils s’en étaient sorti de peu cette fois-ci. Durham avait une tête sur les épaules et ça allait en leur faveur. Ils risquent moins de mourir dans ce cas. La salle où ils s’étaient caché était, était très… verte pour le moins dire. De la verdasse à profusion. C’est quoi l’idée d’avoir une sorte de serre ici? Ils ont des problèmes les sorciers travaillant ici? M’enfin, Isaac n’était pas là pour juger… Un minimum quand même. L’avantage par contre était que cette pièce, aussi inutile dans un contexte normal qu’elle était, offrait plusieurs opportunités pour se cacher et attaquer en mode assassin bien tranquillo avant que la magie revienne. Balkiss semblait avoir paniqué un peu, mais c’était une possibilité depuis Tinworth et ça n’aurait pas dû surprendre. En tous cas, ça faisait plaisir à Isaac qui ne pouvait attendre de faire connecter son poing ou pied avec la face d’un des mangemorts, surtout celui qui lui a infligé le doloris. On ne peut pas que blesser avec la magie et un coup bien placé est, comment dire, douloureux aussi.

Il a à peine le temps de se cacher derrière une plante géante, comme toutes les plantes ici en fait, près de l’entrée, avant qu’une des mangemorts entre avec fracas. Cette pause n’a décidément pas duré longtemps. Assez longue pour être utile au moins. Le peuple semble avoir suivit l’exemple du chef de l’inquisition. Isaac ne suivra pas longtemps la tactique. C’est risqué mais des assauts rapides et frontaux, tout de suite est sa meilleure chance de mettre les mangemorts à terre. Si la magie revient il est foutu mais bon, toute la mission était un peu suicide en premier lieu.

La jeune mangemort était toute proche, s’il réussissait à la mettre hors combat, au moins la ralentir… genou, attaquer genou. Bonne idée ça ou la tête. Isaac s’apprête à attaquer quand quoi, une chaise roulante entre en fracas? Cette apparence soudaine fait lever un sourcil au sang-mêlé, mais ne le déconcentre pas sur sa manoeuvre. Il s’élance vers sa cible et s'en va pour faire un coup de pied circulaire bien destructeur mais la mangemort l’évite en sautant par dessus le mouvement. L’entrée de la chaise a probablement allumé ses instincts... Ç’aurait été un coup facile. Enfin, il y aura d’autres opportunités et un bon combat face à face ne lui ferait pas de mal. Qu’ils entrent donc, Isaac savait quoi il faisait. Et plus de coups il rentrait dans les mangemorts avant le retour de la magie, le mieux c’était.

Utilisant l’élan de son attaque, Isaac se met en position défensive. Il est prêt. L’avantage était à être utilisé avant qu’il disparaisse, comme la magie.


Fate Dies:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 6:56
Le membre 'Isaac K. Exander' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Serial niqueur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t643-sid-w-lewis
Messages : 135
Date d'inscription : 31/01/2017
Célébrité : Joe Guilgun
Crédits : Moi

Double compte : Agapanthe Kirke

Age : 29 ans
Sang : Sang mêlé
Statut : célibataire
Métier : Barman
Baguette : bois d'if et crin de licorne, 34 centimètres, inflexible
Dialogue : #ff3300

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 11:59
Sid a du mal à distancer les mangemorts. Oliver l’attrape par le bras. Putain, ça conserve bien la vie de fugitif, Oliver court vite et Sid a du mal à suivre. A moins que ce ne soit plutôt l’alcool, la drogue et la clope qui n’aident pas à avoir de l’endurance. Heureusement, le moldu leur donne l’indication d’un lieu de repli stoppant la course effrénée du groupe.

La salle est pleine de plante, ça pue la verdure. Cependant, ç a donne pas mal de planques. Sid choisit un arbuste touffu en plein milieu de la pièce. Il ne veut pas être trop être derrière pour être prêt à attaquer à n’importe quel moment.

Sid étouffe un rot et sens un petit quelque chose de bizarre en lui. Il se tourne vers ses compagnons cachés derrière lui et leur chuchotte :

« Oh putain les gars, je crois que je suis sobre ! »

Allez, ça va passer, Sid n’a jamais pris soin de sons corps et ce n’est pas aujourd’hui qu’il va se demander s’il n’a pas des carences en oligo-élèments.

Il entend les mangemorts dans le couloir, ils sont proches, ils les cherchent. La poignée se tourne, quelqu’un est sur le point d’entrer. Sid sert son poing autour de sa baguette, prêt à attaquer. Qu’ils rentrent, il les attend. Une silhouette féminine se dessine sur le pas de la porte. C’est cette conne qui lui avait lancé les oiseaux. On va pouvoir se marrer.

« JE LES AI TROUVÉS, LES TERRORISTES SONT ICI ! »

Une chaise passe, le type phoenix s’approche doucement d’elle et tente un truc chelou avec  ses pieds, la pote de Cécilia se cogne volontairement dans un arbre. Il y a-t-il un truc dans la salle qui a drogué tout le monde et auquel Sid serait immunisé ? Ca ne l’étonnerait pas, vu toutes les sortes de drogues qu’il a pu se prendre dans la gueule. Sid ne devait pas attendre une minute de plus. Tout le monde perdait la tête. Déjà qu’il était avec une équipe de naze… Sid se lève d’un bon et brandit sa baguette vers la mangemorte :

«  Doloris ! »


Rien…

«  Doloris ! Avada Kedavra ! »

Toujours rien. C’est peut-être cette plante de merde qui gène la trajectoire de sa baguette. Sid shoote dans la plante, ne laissant qu’un espace dégagé entre la mangemorte et lui :

« Doloris ! Avada Kedavra ! Stupefix ! Everte Statum ! Confringo ! Petrificus totalus ! Jambencoton ! »

Bordel de merde, rien ne marche. Sid comprend enfin pourquoi ses coéquipiers faisaient des trucs bizarres sans leurs baguettes et pourquoi sa cible ne l’avait pas contre-attaqué pendant qu’il jetait d’inutiles sorts à la volée. Il n’y a plus de magie. Maintenant, il va falloir y aller au corps à corps. Sid a l’habitude des bagarres de comptoir. Contrairement aux techniques de combat de l’autre phoenix, la technique de Sid est simple : taper le plus vite, le plus fort et faire le plus mal. Aucune règle, aucune limite. Sid se demande s’il s’est déjà battu sobre. Ca ne lui fait pas peur. Quand il faut y aller, il faut y aller.


les dés:
 

résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 11:59
Le membre 'Sid W. Lewis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1209-armel-zabini
Messages : 58
Date d'inscription : 26/08/2017
Célébrité : Sam Way
Crédits : iamsamway

Double compte : Lyne Cooper

Age : 23 ans
Sang : Sang-pur
Statut : Célibataire
Métier : Propriétaire de la deuxième et toute nouvelle boutique de prêt-à-porter de luxe Zabini à Avalon
Baguette : Bois de bouleau et griffe de Boogeyman, 30,1 cm, légèrement souple.
Epouvantard : Il est soudainement tout petit, invisible, très seul et piétinable
Dialogue : #99cc66

Ainé des six enfants d'Eric Lancaster & Echo Zabini •• Héritier de la branche Anglaise Zabini •• Petit-fils d'Amleth Zabini, styliste renommé internationalement et créateur de la marque de luxe éponyme : il lui voue une admiration sans borne et rêve de faire la même chose •• Du genre bosseur •• Du genre coureur de jupons option sourire Colgate •• Bon à marier •• Profondément pacifiste, engagé dans un souci de défendre les siens et leurs valeurs •• Gentil garçon avec tout le monde, y compris les basiques et les moldus, oui !
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 12:55
Dé 1 : Armel tombe sur un bureau dans le couloir avant de rejoindre la salle
OUI
- Et y trouve une lame, style coupe-parchemin, pas une vraie arme mortelle mais mieux que rien
NON - Que dalle

Dé 2 : TOUCHE PAS MA COPINE D'UN METRE 20 !
OUI - L'obscurité joue en sa faveur, Isaac est surpris et Armel lui plante sa super lame dans le ventre. Ca ne touche rien, c'est pas franchement profond (dommage) mais ça fait mal. Ca lui laisse le temps de se mettre à l'abri avec Oli.
NON - Isaac est à peine surpris, il esquive facilement. Oups.

Il se félicite rapidement de n’avoir jamais énervé Olivia à ce point – il y a bien des dizaines de fois où par sa faute elle a probablement manqué de s’arracher les cheveux, mais par Merlin merci, jamais aussi fort. Au fond du ventre et jusqu’au bout des doigts, des milliers de minuscules chocs électriques : il met ça sur le compte de la détermination, de la colère, de la peur, de l’excitation, de la pression. Rappelons que tout ça, pour lui, c’est nouveau. Et donc, Olivia, résolue et fière, commande un Doloris !, haut et fort, rouge de rage.

Sauf qu’il ne se passe rien. Pas une étincelle, pas un mouvement de la part du Phénix ennemi : que dalle. Au regard affolé qu’elle lui lance, Armel devine qu’elle ne s’est pas plantée. Il réagit par pur réflexe : « Endoloris ! Scrout, Stupéfix ! » - Ca ne fait pas plus effet. « Bombarda maxima ! » Autre regard échangé avec son amie et précieuse partenaire du jour. Voilà que le Zabini perd toute sa fierté et passe par à peu près toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Merde merde merde, ils font comment SANS MAGIE ? Comment c’est possible ça, PLUS DE MAGIE ? Ils se battent comme de vulgaires moldus, comme des chiens ?! Ca ne fait pas partie de tout son pannel de compétences, ça ! Il est planté comme un idiot. Et les Phénix s’enfuient. Il se remet à courir, réflexe encore, les doigts toujours fort et bien agrippés à sa baguette, sait-on jamais (ça va très certainement revenir d’un instant à l’autre, pas vrai ?). Il s’arrête en plein milieu de la course dans le couloir, laissant ainsi Olivia prendre les devants. Le rouquin suit, Mulciber rugit de ne pas les laisser les semer. Dans la précipitation, Armel a la présence d’esprit de s’arrêter en face d’un bureau, couvert de débris. Il vide dans la précipitation le premier tiroir (un encrier, des bonbons : non), puis le second. Il y trouve une lame pas si mal aiguisée, un coupe-parchemin qui fera l’affaire – pas le choix. C’est présentement sa seule vraie arme ; il la garde précieusement et rejoint à toutes jambes Olivia et les autres : elle les a déjà trouvés. Il prend à peine le temps de détailler l’allure de cette nouvelle salle et les plantes. A travers des feuilles, il devine une Phénix s’activer inutilement (elle essaye de pousser quelque chose de plus gros qu’elle, tu parles) – s’en occupera plus tard. Le deuxième beugle à s’en égosiller toute la panoplie de sorts qu’il a du apprendre dans ses folles années Poudlard. Rien ne marche bien-sûr, mais il donne bien sa position. Il espère que Mulciber sait encore bien viser et trouvera de quoi l’assommer. Le troisième s’en prend à Olivia. Alors Armel écoute à peine Mulciber et ses conseils pourtant sages : il ne prend rien avec lui pour les protéger, rien d’autre que sa précieuse lame. Sa baguette est rangée dans sa poche arrière, accessible en une fraction de seconde au besoin, lui laissant ainsi la main gauche de libre. Il a la RAGE de le voir essayer de s’acharner sur elle, rien que sur elle. Il ne va pas attendre que cet enfoiré explose le crâne de la sang-pur ou lui fasse une commotion cérébrale. Agis pour une fois Zabini, tu réfléchiras PLUS TARD ! « Elle fait cinq têtes de moins que toi, CONNARD ! »  Sa mère ne lui a pas appris à se servir de ses poings (ni son père d’ailleurs, pas de violence à la maison !). Mais lui on a appris à respecter les femmes pour de vrai, et puis merde, si tu dois butter tes ennemis, mesure-toi déjà à ceux qui font ta taille plutôt que de t’en prendre à la SEULE fille de la bande ! Olivia est légère comme une plume, elle a beau être futée, rapide et habile, si l’autre enfoiré lui décroche son poing entre les deux yeux, elle va rester couchée. Les insultes sortent donc du fond du cœur. Salauds et Phénix et LÂCHES par-dessus le marché ! Maintenant, il peut distinguer les traits du Phénix, ses yeux furieux, ses cheveux trop longs. Lui, Zabini, n’est pas un guerrier des poings, mais il laisse parler son bon mètre quatre-vingt-cinq et surtout, ses nerfs : il cogne de toutes ses forces de sa main armée. Sauf qu’en plus de ne pas avoir (AUCUN) d’honneur, le mec est habile. Esquive, et surpris peut-être, mais il a à peine droit à une belle balafre sur la joue. Rien de bien handicapant et pire encore, la lame l’abandonne pour toucher le sol dans un bruit métallique rapide. L’autre poing (libre) est serré à mort et va pour frapper sous les côtes, il est esquivé comme si c’était un jeu d’enfant. Armel a la rage pour de vrai et passe en mode automatique : prêt à en découdre avec les poings.

Citation :
-Olivia, après avoir évité de peu le sort de Balkiss, cherche à riposter. De rage, elle ne réalise qu'après avoir lancé la formule du Doloris que sa magie a disparu. Désemparée quelques instants, elle part à la poursuite des Phénix et d'Oliver avec ses comparses et, par chance, trouve la salle végétale où ils sont tous planqués. Le problème, cependant, est qu'elle est vulnérable à leurs attaques...

-Balkiss, après s'être affolée de la perte de sa magie et avoir tenté un lumos dans la nouvelle pièce étrange, essaye de pousser une plante sur Olivia - la première à avoir déboulé dans la salle - et échoue.

-Wilfric se sent mal sans magie, mais a la même tête de constipé que d'hab. Il fait sortir Olivia et ordonne à tous de s'armer/se protéger avec ce qu'ils peuvent trouver rapidement. Puis il lance un début de diversion avec une chaise roulante poussée dans la pièce, et ordonne aux autres d'aller débusquer les gueux terroristes.

-Isaac tente de frapper Olivia au genou pour lui faire bobo mais elle l'évite

- Sid ne comprends rien et tente comme un débile la magie sur Olivia. Par la même occasion, il dévoile sa planque et crée un boulevard entre les mangemorts et lui. Cadeau

- Armel trouve une petite lame dans un bureau (style coupe-parchemin) et vole au secours d'Olivia, furieux qu'on s'en prenne à elle seule, unique fille de leur groupe. Il fait à peine une balafre sur la joue à Isaac (LÂCHE !), prêt à en découdre.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 12:55
Le membre 'Armel Zabini' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 22:01
« Quatrième tour »
PNJ


TOUR DES MEDIAS.
Jamie s’était armé comme il le pouvait. Il avait suivi les conseils de Mulciber qui, il fallait le reconnaitre, avait la tête sur les épaules. Sans doute pas autant que Madame Hayley Travers qui elle ne se serait jamais fait surprendre par un Jambencoton malencontreux, soyons-en sûrs. Mais tout de même… Il s’était armé, et s’il n’avait pas rangé sa baguette, il avait tout de même saisi une chaise et était rentré avec prudence dans la pièce sombre. Et là tout s’était enchainé. Il avait vu l’un des terroristes attaquer Olivia, vu le Zabini lui sauter dessus, et tout cela s’était rapidement transformé en une échaffourée un peu ridicule, il fallait bien l’avouer. Il allait crier… quelque chose, il ne savait pas quoi, mais quelque chose, quand la porte se rouvrit à la volée derrière lui et qu’une voix masculine s’écria « COUCOU LES GUEUX ! ALORS ON SE CACHE ? »

Les… gueux ?

Eux ?

Il eut à peine le temps de se retourner (chaise comprise) qu’une salve de balles était tirée dans leur direction. «  A TERRE ! STUPEFIX ! » Et de voir avec soulagement et stupeur qu’un éclair sortait de sa baguette. Alors, malheureusement pour Jamie, ce n’était pas un éclair rouge caractéristique, mais un plutôt bleuâtre. Et le moldu armé qui venait d’entrer se retrouva affublé d’un bec au lieu d’un nez. «  Que… ?! »

Soulagement de courte durée, donc.

*

Oliver avait reconnu la voix entre mille, et il avait vu avec stupeur l’éclair sortir de la baguette du sorcier. Jesus…. Et lui qui avait espéré qu’ils ne se rendent pas compte tout de suite du retour de la magie. On l’avait prévenu que ça risquait d’être compliqué, mais… C’était rapide. Mais tout de même. « WILDE, A TERRE ! » hurla-t-il avait de tirer à nouveau vers les Mangemorts – et tant pis pour sa couverture.

Aucune balle n’atteint sa cible. Au lieu de ça, les fauteuils et les plantes s’étaient mis à bouger tout seuls et avaient formé une sort de barrage entre les Mangemorts et eux. A cause de la magie - encore cette satanée magie ! - la pièce s'était éclaircie, et surtout les objets semblaient mouvoir tout seuls. Oliver pesta. C’était quoi ce bordel encore ? Encore une invention du démon ! Et il faisait chaud, tout à coup non ? Il tira légèrement sur sa tenue, entrouvrit pour un peu plus d’air. Tout lui semblait moite, d’un coup. L’air semblait… humide. Il n’aimait pas ça. Une large plante exotique à ses côtés lui envoya une feuille dans la figure. Non, il n’aimait pas ça du tout. Et qu’est ce qu’il faisait chaud, on se croyait sous les tropiques !


« Informations »


Ce qui se passe dans votre groupe :

ϟ Petit résumé : Wilde, l'accolyte de Durham à la NI, arrive en grandes pompes, balles pour les Mangemorts à la clé. Jamie prend les choses en main (non) et lui lance un sort, malheureusement pas celui prévu et Wilde se retrouve avec un bec en guise de nez. Oliver fait diversion, mais à ce moment là la salle semble revivre et il fait soudainement un climat tropical : chaud et humide.

ϟ Keskessavedir : La magie est de retour ce qui vous permet de vous protéger à nouveau ! Seulement, elle est aléatoire : un dé tiré indépendamment de vos attaques indiquera, pour chacun des sorciers, si le sort utilisé fonctionne ou... Si c'est un autre sort (foireux, un tetenbulle à la place d'un avada, c'est rigolo) qui sort de la baguette. Vos personnages peuvent se passer de ce dé s’ils attaquent sans magie, où s'ils trouvent que c'est plus drôle de faire n'importe quoi directement.

ϟ Changement de climat ! : En plus du retour aléatoire de la magie, sachez que vous étiez dans une salle de défilés. Vous vous souveniez du thème Printemps-Eté de la dernière Fashion Witch? Eh oui, c'était "sous les tropiques". Sous le climat ultra tropical d'Amazonie même, plus vrai que nature ! De fait, vous crevez tous de chaud et de moiteur. Oh que c'est agréable...

ϟ Mangemorts : Les mangemorts doivent jouer au dé s'ils ont reçu une balle de la part de Wilde. Effleurée, traversée, logée dans n'importe quelle partie du corps, peu importe, c'est selon votre bon vouloir.

ϟ Phénix/NI : Le cri d'Oliver devrait vous avoir fait comprendre que le nouveau venu est dans votre camp. De plus, les canapés et fauteuils qui gambadent comme des fous (c'est bizarre, on pourrait presque penser qu'ils ont repris leur forme animale... C'est du vrai cuir? Oh dear!) vous empêchent de viser convenablement. Pensez qu'Isaac et Wilde sont à côté d'eux. A vous de voir si vous souhaitez les attaquer.


ϟ Comme d'hab, un double oui est la seule solution pour faire réellement mal à un PNJ (mais n'oubliez pas que nous en avons besoin jusqu'au bout avant de les acculer). Pour l’usage des armes à feu : si votre personnage sait viser, un simple oui est suffisant, si ce n’est pas le cas, adaptez les dés pour réduire les chances et la précisions.
Merci de vous assurer que vos camarades de jeu restent en vie encore quelques tours : blessez-vous mais pas trop gravement (sauf si vous vous mettez d’accord, n’hésitez pas à demander notre avis dans ce cas en zone questions).

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au samedi 14 octobre, 19h pour poster un message !

Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 703
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : nerose :')

Age : vingt-quatre ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, Bois de Noisetier, Ecaille de Dragon, Légèrement Flexible & Droite
Epouvantard : connaître la même déchéance que son ancienne famille
Dialogue : #836096

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Ven 13 Oct - 11:53
Clairement, j’avais eu de la chance. Une chance insolente alors que je m’étais exposée aux ennemis comme on offrait une opportunité sur un plateau d’argent. La réprimande du Mulciber et son action ne m’avaient pas fait assez bouger pour éviter les terroristes. Seulement les terroristes, encore une fois par chance, n’avaient pas été capables de me toucher. Et si j’avais été mortifiée de m’être fait réprimander de la sorte – Olivia, vingt-quatre ans dans les faits mais huit ans et demi en cet instant – et ultra reconnaissante du sauvetage d’Armel – même s’il aurait pu clairement éviter de remettre ma taille sur le tapis – je devais me ressaisir, encore une fois. Je me précipitais un instant vers Armel pour voir si tout allait bien « Ça va ? » Question bête, mais que lui demander d'autre ? Heureusement, oui, il allait bien.
Sur le point d’aller me venger (et venger ainsi Armel) d’une quelconque manière sur le grand gaillard qui avait voulu me faire du mal physiquement – même le Phénix braillard plus ridicule que dangereux sans magie était plus utile dans son coin qu’autre chose – je fus interrompue dans mon élan par une nouvelle voix masculine nous traitant de gueux. Scroutt, qui était-ce encore ? En guise de réponse, le moldu (ça ne pouvait être que ça, il savait se servir d’une arme) tira à tour de bras en notre direction.

La balle de Wilde touche Olivia ?:
 

« A TERRE ! » cria le basique et je m’exécutai sans plus de cérémonie. Mais pas avant de sentir une balle m’érafler la joue. Je retins un cri de douleur et mes larmes, posant ma main sur ma joue douloureuse, ne réalisant pas instantanément que la magie était revenue. Cette sensation familière qui parcourait mon corps tout entier, ce soulagement de la retrouver. Encore un effet de cette chance insolente, il fallait croire. Cependant, à voir la tête du rouquin basique, le Stupéfix n’avait pas fonctionné comme prévu. Scroutt. Dérèglement magique ? La dernière fois que cela était arrivé, ma mère se trouvait à Assapor. Et avait failli se retrouver écrasée à l’intérieur d’un miroir magique déformant. Scroutt de scroutt.  Et voilà que l’autre moldu ressortait de sa cachette pour nous tirer dessus.
Toutefois, avant que ses balles ne nous touchèrent et que n’importe qui dans le camp adverse ne put faire quoi que ce soit d’autre, le mobilier – la salle tout entière, même ! – se mit en mouvement. La lumière me fit mal aux yeux quelques instants et le mobilier prenant notre défense m’étonna également. Plus étonnant encore, l’air se mit à devenir irrespirable. Il faisait chaud, très chaud. Trop chaud. Il se passait quoi exactement, dans cette salle végétale devenue bien trop tropicale ? Enlevant rapidement mon sweat tout chaud, et essayant de ne pas trop penser à la moiteur ambulante que j’étais devenue bien trop rapidement (ni même à mon pyjama à fleurs, à ce stade je n’en avais plus rien à faire), je décidais de reprendre la baguette dans mes mains et d’attaquer. Tant pis si le sort n’allait pas être le bon. Retrouver la sensation que procurait la magie entre mes doigts était tout ce qui m’importait. Et mettre au tapis ces foutus terroristes, évidemment.

Je me fis une place entre le mobilier, essayant de trouver un quelconque angle de tir, mettant toute ma rage et ma détermination (et ma sueur aussi, très glamour) dans le sort. « ENDOLORIS LES MOINS QUE RIEN ! »

Qui est visé par le sort ?:
 

Et l'heureux sort gagnant est... ?:
 

Evidemment, ma chance insolente s’arrêta là. Je n’allais tout de même pas être épargnée par le dérèglement magique par un coup du sort. Satisfaite tout de même que le sort touche un terroriste (la seule autre fille de la pièce à part moi, d’ailleurs), je fus étonnée de voir l’éclair la rendre… Euphorique ? Heureuse ? Qu’avais-je lancé comme sort, par Rowena ?
Ne cherchant pas à refaire deux fois la même erreur, je décidais de faire en sorte de me mettre rapidement à l’abri. A voir si cela allait être suffisant… Et qu'est-ce qui faisait chaud, par Rowena !


Résumé a écrit:
Ϟ Olivia, réalisant à quel point elle avait eu de la chance depuis son entrée dans la pièce, s'en va vérifier qu'Armel va bien après qu'il l'ait défendu. L'arrivée de Wilde l'empêcha de s'attaquer à Isaac. Une des balles que tirent le nouvel arrivant effleure sa joue. Elle tente de riposter avec un Doloris mais le sort qui touche Balkiss est un charme d’allégresse... Elle se cache derrière une chaise par la suite, crevant bien trop de chaud, en espérant que ce soit suffisant.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Ven 13 Oct - 11:53
Le membre 'Olivia Vaisey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Serial niqueur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t643-sid-w-lewis
Messages : 135
Date d'inscription : 31/01/2017
Célébrité : Joe Guilgun
Crédits : Moi

Double compte : Agapanthe Kirke

Age : 29 ans
Sang : Sang mêlé
Statut : célibataire
Métier : Barman
Baguette : bois d'if et crin de licorne, 34 centimètres, inflexible
Dialogue : #ff3300

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Ven 13 Oct - 14:54
Ils venaient de se ridiculiser. Lui comme les autres. La mangemorte dans la salle s’en était sorti sans une égratignure malgré les efforts conjugué des trois phoenix. Mais quelle bande de glands ! Un deuxième mangemort entre dans la pièce et attaque un des phoenix. C’est l’heure d’y aller au corps à corps : les deux mangemorts d’en face n’ont pas l’air dangereux et Sid pense pouvoir leur défoncer la gueule en deux secondes.

Il n’en eu pas le temps. Un nouvel arrivant venait de faire son entrée, tirant sur tous les mangemorts. Encore un moldu. Bon, vu l’état actuel de la magie, il vaut mieux avoir des moldus entrainés dans son équipe qu’un type qui donne des coups de pieds dans le vide ou une gonzesse pas capable de pousser un arbre du diamètre d’un roseau. L’homme qu’Oliver appelle Wilde tire sur les mangemorts.

Bon, maintenant, il faut jouer sur l’effet de surprise crée par Wilde et attaquer avant la contre-attaque des mangemorts. Sid avance d’un pas décidé vers la mangemorte qui était passée entre les balles. Il s’arrête net, ne peux plus avancer : les plantes et meubles de la salle se sont déplacer pour former un barrage entre les mangemorts et les phoenix. Sid cherche une solution du regard, un trou, quelque chose pour qu’il puisse aller de l’autre côté. Sid commence à escalader un fauteuil qui se met à courir dans la pièce faisant faire un tour de rodéo au sorcier. Non, ce n’est pas la solution. Comment rejoindre ses ennemis ? Comment les attaquer ? La réponse se fit rapidement entendre :

« A TERRE ! STUPEFIX ! »

Le roukmouth avait réussi à utiliser sa magie. Sauf que sa cible, Wilde, fut affublé d’un bec. Le sortilège avait raté. La mangemort se tente aussi à la magie. Là encore, c’est foiré et la pote de Cécilia se met à rire bêtement au lieu de se tordre de douleur. Sid aussi va s’essayer à la magie, mais il a une idée. Si quand on lance des sorts badass on se retrouve avec un effet pourri, autant jeter un sort pourri pour qu’il ait un bon effet. Sid lève sa baguette vers le mangemort au sourire trop blanc :

«  Bublobum ! »

C’est le côté bien propre sur lui du sorcier visé qui a donné envie à Sid de lancer ce sortilège servant à imperméabiliser les vêtements. Sid sert les fesses, le sortilège part, que va-t-il se passer ?

Oh putain, l'idée du siècle ! Ça marche ! Sid voit le bellâtre se tordre de douleur au sol. Il a réussi à lui lancer un doloris. Le sortilège semble instable, difficile à tenir et ne marche que par intermittences, mais ça fonctionne. Sid jubile.

Les dés:
 

résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Ven 13 Oct - 14:54
Le membre 'Sid W. Lewis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Pépé chonchon
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t751-wilfric-mulciber
Messages : 131
Date d'inscription : 11/02/2017
Célébrité : Ian mckellen
Crédits : Lord ena

Double compte : Eoin McKay

Age : 87 ans
Sang : pur
Statut : mangemort
Métier : Marié- père - grand père
Baguette : Directeur du Département de la justice magique
Dialogue : blanc
Légilimens connu, ancien Maître questionneur.
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE IV
ce message a été posté Ven 13 Oct - 16:29
Des sorciers sans magie relégués à devoir se battre comme de pathétiques moldus ou des gamins trop jeunes, vidés de ce qui accompagnait toute notre vie. C'était minable. Horrifiant aussi. L'arme des terroristes capable de créer cette abomination devait être détruite, annihilée. Et ces criminels avec. S'ils étaient capables de la contrôler ainsi, à leur guise, pire encore que l'alerte de Tinworth, le danger qu'ils représentait montait d'un cran.

Les lèvres pincées, doigts serrés sur cette bouteille pathétique, j'étais forcé d'emboiter le pas de mes compagnons. Tordre le coup à ce groupuscule serait une première chose à faire. Avant de faire regretter sa capacité de respirer à ce foutu prêtre qui se croyait au-dessus de nous et avait osé corrompre nos moldus, notre société.

L'avocate avait évité de peu l'attaque d'une des ombres tandis qu'un autre ennemi braillait son incompétence. Un fin sourire mauvais étirait mes lèvres alors que un fourmillement familier revenait au moment même ou la porte se rouvrait avec fracas derrière nous. La nausée venait de me quitter et je lâchais sans hésiter la bouteille qui se fracassa au sol pour relever ma baguette.

"Vous n'êtes rien."murmurais-je avant de lancer un sortilège de protection entre moi et le nouveau venu. Un moldu, encore, à en croire son arme et le bruit des tires.

Une légère fumée blanchâtre s'enfuit de ma baguette et je n’eus pas le temps de m'en offusquer que les projectiles barbares me touchèrent. Si l'un ne fit que m'effleurer, un autre m'arracha un morceau de chaire non négligeable. Un juron siffla entre mes lèvres. La magie refonctionnait mais mal. Évidemment. C'était déja les idioties moldues qui l'avait détraquée voici bien des années, ils avaient réussit à réutiliser cette horreur.

La douleur dans mon épaule était présente, mais ce n'était rien par rapport à ce que j'avais déja pu subir il y avait bien des années, rien à côté des contre-coups de la magie noire, rien à côté de ce qu'ils allaient ressentir. Si un sort ne fonctionnait pas, nous aurions juste à recommencer, encore, et encore. Comme le Doloris que je venais de reconnaître juste à côté tandis que je levais ma baguette, bien décidé à transmettre souffrance et noirceur à ces inférieurs pathétiques.

"Vous allez regretter de ne pas être morts plus tôt..."

Pourtant, si la couleur du sortilège m'avait presque semblé correcte, si j'exultais de voir la gerbe percuter cette sous-merde qui leur servait de leader, la joie fut de courte durée. Avant même de l'entendre tousser et de voir la première fleur s'écraser hors de ses lèvres, rapidement suivie d'autres, je le savais. User de magie noire se ressentait toujours.

"Par Salazar... Ne faiblissez-pas! Même si vous devez user de vingts sortilèges inutiles, tirez!" Ordonnais-je à mes acolytes tout en me mettant moi-même un minimum à l’abri. Une balle me suffisait.

Je repointais moi-même ma baguette, espérant qu'une partie mineure de nos attaques seraient tout de même efficace. Je n'étais pas un expert pour ce type de magie chaotique, et leurs fichues balles se contre-fichait tant de cette malédiction que de la chaleur étouffante qui régnait maintenant dans la pièce.

Spoiler:
 

Résumé a écrit:

Ϟ Olivia, réalisant à quel point elle avait eu de la chance depuis son entrée dans la pièce, s'en va vérifier qu'Armel va bien après qu'il l'ait défendu. L'arrivée de Wilde l'empêcha de s'attaquer à Isaac. Une des balles que tirent le nouvel arrivant effleure sa joue. Elle tente de riposter avec un Doloris mais le sort qui touche Balkiss est un charme d’allégresse... Elle se cache derrière une chaise par la suite, crevant bien trop de chaud, en espérant que ce soit suffisant.

Ϟ Sid tente de dépasser en vain la barrière de meubles et plantes. Voyant que la magie est revenue mais instable, il décide de lancer un sort pourri (qui impérméabilise les vêtements) au lieu de quoi il lancera un doloris à Armel.


Ϟ Wilfricse fait toucher à l'épaule en créant un peu de fumée à la place de son sort de protection, il dit des méchancetés aux méchants Phénix/Ni et touche Oliver avec ce qu'il espérait être de la magie noire...Qui se transforme en une sorte de Crache-Fleurs. Il ordonne aux mangemorts de tirer un maximum et se protège lui-même un peu avec ce qui traine dans la salle.
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre