AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Ven 6 Oct - 18:03

Ultima Cave


Aveline Kirke, Agapanthe Kirke, Adara Dragenvann,Victoria McKay, Adem K. Wolf, Savannah Michaels
QG de l'Ordre du Phénix, 30 octobre 2046, 23h47.
Sa longue cape tourbillonnant dans son dos, Demeter Denfer, sorcière basique de rang 4 et membre émérite des Tireurs d'Élite, avançait à grandes enjambées à travers un long couloir sommairement éclairé. Chacun de ses pas faisaient grincer le vieux parquet de la bicoque, jusqu'à ce qu'un curieux son humide n'absorbe ses gémissements plaintifs et oblige la sorcière à baisser les yeux. Une grimace de dégoût vint alors lui tordre la bouche tandis qu'elle réalisait qu'elle venait de marcher en plein milieu d'une épaisse flaque de sang. Pas que l'hémoglobine lui ait jamais posé soucis, restons sérieux deux minutes, mais elle venait de saloper ses pompes, et quand on pensait qu'il lui avait fallu deux mois de salaire pour se les payer ! « Pitié. Pitié, ne faites pas ça ! » « Oh mais ta gueule toi ! » répliqua-t-elle sèchement avant d'envoyer le talon de sa botte s'écraser en pleine tête du pauvre mec affalé au pied du mur. C'était la faute de ce connard, ça, à se vider de son sang sur son passage ! Ces putains de terroristes ne respectaient plus rien. Rien ! Demeter cracha alors un glaviot sur la silhouette inanimée du Phénix afin d'illustrer tout le mépris qu'elle éprouvait à son égard. Elle lui aurait bien mis un nouveau coup de savate, pour le sport, mais un bruit dans son dos la fit pivoter à toute allure et pointer sa baguette devant elle. « C'est moi, madame ! Astruc ! » s'identifia prestement le Pacificateur en levant les mains en l'air. « Tss, vous pouvez pas vous annoncer plus tôt, non ? Vous voulez finir comme ce déchet ? Où ça en est, dehors ? » « Nous gagnons du terrain, madame. Travers et Lagides ont réussi à sécuriser leur bâtiment, mais Duncan et Cannon ont besoin de renfort de leur côté. » « Parfait. Foutez-moi le feu à ce taudis et rassemblez notre unité alors, on va y aller, » souffla la Tireuse d'Élite tandis qu'un sourire mauvais étirait ses lèvres. Le QG de l'Ordre du Phénix était prêt à tomber. Il y aurait des pertes de leur côté aussi mais, ce soir, la Brigade Magique finirait de balayer dans le sang ce qu'il restait de ce ramassis d'allumés. À eux la gloire et le prestige. À eux l’Ordre de Merlin et la reconnaissance éternelle du peuple.

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Ven 6 Oct - 18:03
Règles


Avant de sombrer dans les affres de l’event, pleurer des larmes de sang pendant deux semaines, en vous demandant pourquoi, il va falloir apprendre ou simplement réviser les règles suivantes.
C’est la condition sinequanone au bon fonctionnement de l’event, et à la bonne santé mentale du staff.

ϟ Vous n’avez droit qu’à 1 attaque par rp. Par attaque on veut dire, sort offensif, coup de pied ou autre, potions ou usage d’artefacts pouvant nuire à vos ennemis. Et par nuire, on n’entend pas seulement le blesser mais également le bloquer dans son avancée.

ϟ L’usage des sorts défensifs est interdit. Pourquoi ? Cela ralentie le jeu et n’apporte pas grand-chose. Toutefois lorsque votre ennemi n’a pas de chance avec le dé et que le sort n’atteint pas sa cible, vous pouvez tout à faire dire que votre personnage a lancé un protego au bon moment pour contrer le sort.

ϟ Pour chaque action offensive lancée, vous devez vous servir  du dé. Mais pas forcément pour dire si elle fonctionne ou non. Vous êtes libre d’adapter ces lancers comme bon vous semble. Cela dit, si dans chaque proposition de dé vous vous retrouvez gagnant, et ce à chaque tour, nous sommes en droit de vous demander de changer. Ce système ne peut fonctionner que si tout le monde fait preuve de fair-play. Nous vous rappelons que l'usage d'une potion autre qu'une potion de soin est une action offensive.

ϟ Quant aux sorts accessoires, tels que « Accio », « Lumos », ou encore « Nox », ils ne sont pas réglementés. Vous pouvez en utiliser autant que vous voulez, sans avoir à lancer le dé. Mais attention, un sort accessoire ne doit en aucun cas être détourné en sort offensif. Créer un éboulement pour bloquer le passage à vos ennemis, c’est une attaque. Un sort accessoire ne doit pas être un moyen pour les grosbills de lancer plusieurs attaques par tour.

ϟ En ce qui concerne les sorts de soin, le dé est également obligatoire, et déterminera la réussite du sort ou non. Là encore, le bon sens est de rigueur. Ce n’est pas parce que les dés sont gentils avec vous que votre personnage inculte en matière de médicomagie pourra se guérir entièrement. Cette règle ne s’applique pas aux médicomages titulaires, ainsi qu'aux potions de soin qui peuvent être utilisées sans lancer de dé.

ϟ Petit rappel : vous n’avez pas le droit d’acculer complètement votre adversaire dès le début de l’event. Qu’entendons-nous par acculer ? Et bien, par exemple, c’est lui prendre sa baguette et la briser en mille morceaux. Cela paralyse complètement le joueur ! Acculer, c’est aussi le laisser pour mort dans une mare de sang. Comment voulez-vous qu’un personnage agonisant puisse continuer l’event dans cette situation ?
Vous êtes libres de vos actes, tant que ces derniers n’entravent pas trop la liberté de vos camarades de rp. On ne vous dit pas de vous faire des bisous, ni qu’à la fin de l'event il faille que le plus gros bobo soit une entorse et un gros bleu à la fesse droite ! Non, on vous dit seulement d’attendre les derniers tours de l’event pour mettre vraiment K.O vos adversaires. Commencez doucement pour pouvoir mieux terminer en beauté !

ϟ N’oubliez pas que la magie noire ne s’utilise pas comme un petrificus totalus. Elle est difficilement contrôlable, peut se retourner contre son lanceur et, surtout, laisse des séquelles à vie. Alors réfléchissez avant de lancer un feudeymon pour tuer tout le monde. Le sectumsempra est quant à lui interdit.

ϟ N’oubliez pas de faire un résumé de vos actions à chaque fin de post ! Pour rappel : en plus de vous encourager à faire court, nous vous demandons d'inclure, à la fin de chacun de vos rp, la liste des actions de votre personnage. Si certains membres ont posté avant vous, il faudra également reprendre leurs listes et “intercaler” vos actions entre celles des autres personnages, afin d’avoir un résumé global de toutes les actions qui se sont déroulées dans ce tour, par qui et dans quel ordre.


Vous êtes tous bien accrochés à vos claviers ? Alors c’est parti pour ce premier event final !



L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Ven 6 Oct - 19:54

Ultima Cave


Ministère de la magie, 31 octobre 2046, 01h07

« Le quartier général de l’Ordre du Phénix a été détruit. Tous les terroristes qui s’y trouvaient rassemblés pour fomenter un coup d’état contre le Ministère ont été exécutés. » Face à l'oeil enregistreur, Mervyn le visage grave, faisait preuve de toute la solennité dont il était capable. Difficile pour autant de refouler l’intense sentiment de satisfaction qui l’exaltait. « Après un an de trouble, vous pouvez aujourd’hui avoir cette certitude : La menace phénix a été écartée. Que les rares survivants prennent conscience de leur situation, nous serons sans merci, tout comme ils l’ont été sur la place de l’Ascension en juin dernier, ou lorsqu'ils ont fait exploser le Poudlard Express alors que ce dernier s'apprêtait à rentrer en gare de King's Cross pour cette rentrée. Toute preuve de compassion, toute aide qui leur sera accordée sera perçue par le Ministère comme un acte de trahison envers la nation toute entière. Quant à cette organisation moldue nommée la Nouvelle Inquisition, qu’elle se prépare à subir le même sort que ses alliés terroristes. Qu’elle se rappelle que le seul ordre valable en ce monde est celui du sang, et que la Nature les a condamnés dès la naissance… »

« C’est un peu trop. » coupa Elena en se levant de son fauteuil pour mieux d’un coup de baguette stopper la caméra. « Cette dernière phrase, elle n’est pas…

- Oui, je vois ce que tu veux dire. Elle fait prédicateur de pacotille une fois lue. » Le ministre se pencha sur son bureau, et ratura de sa plume la phrase inappropriée. Il fallait que ce discours soit parfait. Demain matin, à 9h tapante son message résonnerait dans tout le monde des sorciers annonçant le glas final de l’Ordre du Phénix. Et les mangemorts pourraient célébrer Halloween avec la douce certitude d’avoir gagné. Les derniers rapports qu’Hayley Travers lui avait transmis sur l’attaque étaient sans équivoque. Les Pacificateurs se livraient à un véritable bain de sang, vengeant leur nation bafouée. Le terme de massacre avait été évoqué à plusieurs reprises. Au lever du jour, l’Ordre du Phénix ne serait plus un problème. Les mangemorts avaient découvert ce repère de terroriste de la même façon que pour Tintagel, à ceci près que Mervyn plus prudent avait délégué plusieurs mangemorts pour s’assurer de la véracité de l’information. Il n’avait eu plus qu’à transmettre le résultat de l’enquête officieuse à son département de la justice Magique pour une action officielle. C’était l’Etat qui devait éradiquer la menace, et non pas un groupuscule, c’était la seule façon d’anéantir les phénix en maintenant la société unie. Dans le plus grand secret, pacificateurs et tireurs d’élites avaient orchestré le plus grand assaut jamais organisé depuis le projet Filet du Diable. Après ça, il ne resterait plus qu’à régler leurs comptes aux moldus, une bonne fois pour toute. Je pense que je pourrais tourner cette phrase de cette façon... » Le Kark n’eut pas le loisir de terminer sa phrase, car déjà le bruit d’une détonation faisait vrombir le sommet de sa pyramide.

Ses yeux d’anthracites s’écarquillèrent alors que son oreille se tendait pour localiser la localisation de l’explosion. Mais déjà un brigadier venait de se précipiter dans l’office ministérielle en trombe. « Monsieur le ministre, la tour des médias… » Pas encore. Pas plus de vingt ans après. « La tour des médias est attaquée. » L’euphorie du Kark s’évapora en l’espace d’un battement de cœur, et déjà il soulevait sa manche pour pointer sa baguette sur sa marque des ténèbres.

Quelque part près d'Avalon, 30 octobre 2046, quelques heures plus tôt.

Moustache bien peignée et cigare entre les doigts, Obbie observa l'assemblée aux visages déterminés qui lui faisait face. Dans son dos, dépassait le canon d'un AK-47, arme moldue lui ceinturant le torse et dont rare étaient ceux qui s'étonnaient qu'un sorcier en fasse usage, malgré la baguette qu'il avait passé à sa taille. Que certains n'approuvent pas, particulièrement les membres de la Nouvelle Inquisition, il s'en tamponnait l'oreille avec une babouche. De toute façon, personne n'avait envie de contrarier Obbie Kantaro. Il arborait une mine austère, si éloignée de ses airs trublions habituels. C'était le bras-droit de l'Ordre du Phénix qui se présentait à eux et non le copain de beuverie. « Camarades ! Moldus ou sorciers, une fois de plus, nous voilà tous réunis ! » Petite pause cubain absolument nécessaire. « On est d'accord qu'on n'a pas chômé depuis un an, hein ? Je veux dire que depuis Tintagel et son foutu Kraken, chacune de nos actions discrédite un peu plus ce putain de gouvernement et ses sales chiens de Mangemorts. » Hochements de tête et petits rires d'assentiment. Quelques-uns se poussèrent même du coude. « Mais voilà, les gars, ça suffit pas et vous le savez. » Silence. Évidemment, qu'ils savaient. Malgré leur nombre d'attaques, malgré les pertes essuyées et le terrain grignoté, la société dictatoriale tremblait mais refusait de ployer. Si le désespoir ne gagnait pas encore les troupes, tous étaient d'accords sur au moins un point : la mission qu'on leur confiait ce soir serait un véritable tour de force. « Il est temps de les mettre à genoux. » intervint Oliver Durham, tout droit et tout solennel dans sa collerette. Timing parfait. Bien qu'Obbie rêva environ cinq fois par nuit de mouler ses paluches autour du cou du prêtre, il ne pouvait que lui reconnaître son sens de la mise en scène. « Mes frères et sœurs, je sais que tout comme moi et Monsieur Kantaro ci-présent, vous êtes las de vivre en esclaves. Et je ne parle pas seulement de vous, mes amis des mines, ou de vous, mes amis domestiques, ou encore de vous, sorciers de bas statuts ou non, forcés de coexister dans un monde qui ne correspond pas à vos idéaux. Je parle aussi de ceux qui, comme nous, doivent se terrer, être à l'affut du moindre bruit et n'ont pour tout repos que celui du guerrier en pleine survie. Nous sommes tous prisonnier de ce monde que nous n'avons pas choisi. Qu'on nous a spoliés par la force. Quoi qu'en pense Mervyn Kark, la guerre des âmes a continué bien après le projet Filet du Diable : la propagande nous a enfoncé sous terre plus sûrement que n'importe quel massacre de masse. » Malgré les sous-entendus haineux envers les sorciers, Obbie ne put qu'approuver la dernière phrase. Putains d'affiches, salope de TVM, enculée de radio magique et ses chansons remplies de bien-pensance et d'orateurs mielleux, enfants de catins de Gazette et consorts. Lavage de cerveau en règle depuis presque cinquante ans. « Voilà, y en a gros sur le boulard ! Ce soir, on va faire tomber leur Tour des Médias ! Ce soir, on va donner une chance à toutes les générations, tous les sorciers, tous les moldus, de penser par eux-mêmes ! Ce soir, la seule symphonie qu'ils entendront, ce sera celle de leurs ondes se fracassant la gueule dans l'abîme de leur profonde connerie ! QUI EST AVEC NOUS ? » Une clameur un peu sourde lui répondit. Les prunelles du rouquin brûlant de hargne, il frappa du pied sur l'estrade et reprit, au moins trois octave plus haut et baguette brandie : « QUI VEUT SE BATTRE POUR SA LIBERTÉ ? QUI VEUT FAIRE PLEURER DU KARK ? HEIN ? ALORS, JE RÉPÈTE : QUI EST AVEC NOUS ? » Cette fois, se furent rugissements et poings levés, tonneaux que l'on molestait, parquet qui tremblait. Oliver avait déjà beaucoup pris sur lui pour ce discours en binôme, aussi ne put-il retenir ses yeux de se lever vers le ciel. Seigneur, Vous qui êtes là-haut, Faites que nous réussissions. Son regard dériva vers les nombreux bouts de bois dépassant parmi la foule. Faites qu'ils aient ce qu'ils méritent.


Centre d'Avalon, 31 octobre 2046, 01h58
Baguette bien en main, une ombre sortit du Ministère pour rejoindre le point de ralliement. Choisi à la hâte, communiqué au reste des mangemorts avec la même urgence, la porte d’Incantatia se découpait devant elle. Hayley Travers, qui venait déjà de passer une partie de sa nuit au ministère, pour assurer la liaison entre les troupes des pacificateurs sur le terrain et le Ministre de la Magie, comptait encore une fois mériter son surnom de : Chien de Kark . Les ordres de Mervyn étaient clairs, retrouver les mangemorts présents devant la porte entre entre la Tour des Médias et l’Hôtel de Ville, relayer ses ordres et constituer les groupes d’intervention d’urgence. Pour la gloire de Kark.

Alors qu’elle arrivait déjà la hauteur de la foule compacte des mangemorts réunis, Hayley put porter un coup d’œil critique à ses troupes. Comme toujours, des bras cassés partout. Travers savait que c’était en cueillant les mangemorts au cœur des citoyens que la lutte contre le terrorisme devenait une raison de vivre, un moyen de sauver la patrie acculée. Mais dans cette agitation, avec cette attaque surprise, elle savait aussi que beaucoup seraient plus handicapants qu’autre chose. Au moins, les mangemorts permettaient une intervention rapide, et ça c’était quelque chose qu’elle maîtrisait. Elle constitua à la hâte des groupes d’intervention, et la foule se rassembla devant la Tour des Médias, tandis que Mervyn Kark lui-même dégageait l’accès sans états d’âme. Hayley dicta les ordres. « Empêchez-les de mener à bien leur entreprise. Jusqu’au bout. Ne quittez pas vos groupes. Frappez aussi fort que possible, mortellement même. Ces scélérats ne méritent que cela. » Chargée de transmettre les directives hâtives, sa voix ferme surpassait sans problème le brouhaha des citoyens fidèles réunis. Une dernière fois, sa voix claqua dans l’air, tranchante comme l’acier. « Ne leur laissez aucune chance. » Et elle s’engouffra dans la brèche humaine fraîchement ouverte par Kark, le visage dur, la détermination aiguisée à son maximum. Chacun savait où aller et avec qui.

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Ven 6 Oct - 20:47
« Premier tour »
Liam Guigne, Mervyn & Elena Kark



Tour des médias , 31 octobre 2046, 2h11.
Les mâchoires serrées, le Ministre fit signe aux deux Kirke de lui suivre avec Elena dans l’ascenseur qui venait de s’ouvrir devant eux. S’encombrer de deux sorcières n’était pas son idée à lui, mais celle de Travers qui estimait qu’il était plus sûr pour eux de ne pas s’avancer seuls. Mais le Kark voyait davantage ces deux éléments comme des obstacles, plutôt que des atouts. Il avait vue Aveline à l’œuvre et ça n’avait rien de glorieux, quant à Agapanthe… Sa seule vision l’irritait. Deux Kirke. Deux parvenus, impur ou à peine. Mais elles n’étaient pas l’ennemi, tout juste deux sorcières qu’il faudrait babysitter. La colère figeait les traits de son visage en un masque de glace. Sa tour des médias ne tomberait pas. Pas encore. Il faudrait gagner du temps avec les mangemorts, et dès la fin de leur mission, les pacificateurs viendraient en renfort pour exterminer ce qui restait de cette racaille terroriste. Il appuya machinalement sur le bouton du 160e étage. S’il y en avait un à protéger c’était bien celui-ci. Alors que l’ascenseur les propulsait en vers les cimes, Mervyn ordonna : «  Armez vos baguettes, il faudra tirer à vue dès notre sortie de l’ascenseur et…  » la cabine venait d’abruptement de stopper sa course au 135e étage, interceptée.

***

Liam Guigne n’était pas à proprement parlé un homme chanceux. Il faut dire qu’il avait eu comme premier mauvais goût de naitre dans une famille de phénix en 2022. Sa malchance suivante avait été de perdre ses parents lorsque les mangemorts avaient fini par reprendre le pouvoir. La chance aurait pu tourner, le bambin aurait pu être adopté par une famille d’honnêtes citoyens… mais non. Liam avait été récupéré par sa marraine phénix endurcie, qu’il l’avait plongé très vite dans la clandestinité. Pour ne rien arranger, sa mère de substitution était morte lors du projet Filet du Diable. Suite à ça il était passé de tuteurs phénix en tuteurs phénix, et le plus souvent une mort brutale venait mettre fin à leurs liens parentaux. Mais en ce soir d’Halloween, il s’estimait plutôt chanceux, car jusqu’ici son groupe et lui avait pu remplir leur mission sans anicroche ou presque. Cela faisait maintenant plus d’une heure que les trois phénix, et les deux inquisiteurs évoluaient dans le secteur de la radio magique, mettant en déroute sans violente tous les employés sur leur passage. Ils avaient déjà saccagé le 135e étage de la tour, celui de la fréquence 104.3 : Spells' waves.

La tension dans les muscles de Liam s’était légèrement dissipé, alors que déjà il donnait le signal au reste de son groupe de le rejoindre au niveau de l’ascenseur pour gagner le 136e étage. Il se crut chanceux quand la porte s’ouvrit, alors qu’ils avaient à peine attendue. L’éclair vert qui le frappa le détrompa aussitôt. Liam guigne venait de vivre son ultime malchance.

***

L’éclair vert avait fusé, imparable, avec la rapidité que confère l’habitude et le talent. Un rebut de moins. Mais il en restait, et à la raison se supplantait pour Mervyn un puissant désir de destruction, de vengeance. Il réclamait du sang.
«  Turpis Anguis » Le sort percuta ce qui devait être une moldue, ou bien simplement une femme assez stupide pour ne pas sortir sa baguette pour se protéger. Il sentit une morsure sur son poignet, il l’ignora royalement.

Elena ne perdait pas son temps non plus, d’un everte statum elle fit faire un vol plané à une sorcière, dont la silhouette lui semblait familière. « Occupez-vous des deux autres. Je m’occupe de terminer celle-ci. » Elle s’approcha d’un pas calme et mesuré de sa victime cagoulée. « Alors, on aimerait garder son identité secrète ? On n’assume pas assez ses idées déviantes ? » Il ne lui suffisait désormais que d’un coup de baguette pour extraire un à un les souvenirs de sa victime, trouver son nom, pour être capable de nommer ce futur cadavre. Mais d’abord, elle voulait  - non pas jouer – mais chatier. « Endoloris. »


«Informations»

Contexte général
ϟ Mangemorts : Vos personnages dormaient comme des bienheureux, quand ils ont été tiré de leur sommeil réparateur par l’appel de leur marque des ténèbres. Ressentant aussitôt l’urgence de la situation, et surtout éprouvant avec une intensité l’attrait de la Porte d’Incantatia, lieu de ralliement.  Là, ils ont découvert que la Tour des Médias était attaquée. Hayley Travers vous a réparti en groupe à la hâte, et confié la mission de sauver la tour, alors que Mervyn se lançait déjà dans la bataille avec Elena.

ϟ Phénix et Nouvelle Inquisition : Vous participez à une opération secrète et essentielle : l’anéantissement du pôle de propagande Mangemort. La mission est en préparation depuis plusieurs semaines déjà et encore une fois co-menée par les deux factions. Vous n’avez aucune idée de ce qui se passe dans la planque de l’Ordre du Phénix, mais n’avez pas eu de nouvelles depuis quelques heures des membres s’y trouvant.

Organisation spatiale
ϟ Votre terrain de jeu pour cet event est la Tour des médias .  Cette tour monumentale qui surplombe entièrement Avalon et ses environs, abrite toutes les rédactions des différents médias sorciers. Pour plus d’informations, veuillez consulter l’article du Wikia traitant d’Avalon, et vous reporter au paragraphe dédié à la tour par ici.

Équipement et autres modalités :
ϟ Pour les Phénix ou les NI prétendant encore être d’honnêtes citoyens (traîîîtres !) : n’oubliez pas de prévoir quelque-chose pour vous dissimuler le visage une fois le signal lancé ou une fiole de polynectar Wink

ϟ Tous les moldus sont équipés d'une cagoule, d'un pistolet avec 6 balles chacun, d'un couteau, et d’une potion explosive ou aveuglante.


Ce qui se passe dans votre groupe :
ϟ  Vos Pnj : Pour cet event, vous serez avec deux fiers représentants du troisième âge, deux gentils petits vieux pourtant très investis dans le milieu associatif et militant : Mervyn et Elena Kark   Monsieur le Ministre et Madame la Directrice de Poudlard accompagnent donc Agapanthe et Aveline. No pressure.
Adara, Adem, Savannah, et Victoria, vous venez de perdre votre chef de groupe : Liam Guigne. Bonne chance. Promis, vous n’allez pas mourir, juste souffrir.

ϟ  L’objectif des phénix et des inquisiteurs : Initialement vous êtes chargé de saccager quatre étages, mais face à Mervyn et Elena Kark, votre objectif principal est de survivre.   

ϟ  L’objectif des mangemorts  : Butter en s’amusant la vermine, pour mieux gagner par la suite le 160e étage.  

ϟ  Résumé  : Agapanthe et Aveline on était désignée par Hayley Travers pour accompagner Elena et Mervyn. Les mangemorts sont montés dans un ascenseur qui s’est stoppé malencontreusement trop tôt au 135 étage. Mervyn a tué Liam Guigne, avant de jeter un maléfice à Savannah. Elena quant à elle s’est attaqué à Adara qu’elle a envoyé valdinguer avant de la doloriser.

ϟ  Attaquer les PNJ : Il vous faut un Triple Oui pour atteindre d’un sort une d’une balle Mervyn ou Elena Kark. Toutefois, Deux Oui (un double oui d’un joueur, ou un oui de deux joueurs) peuvent vous permettre de lever l’emprise du doloris sur Adara. Par chance, si vous les attaquez il n’y aura pour ce tour ci de contrattaque à jouer au dé.

ϟ  Effet des sorts des PNJ: Vous êtes face à deux mages noires émérites, leurs sorts sont donc d'une intensité rare. Aussi le doloris d'Elena pousse Adara au bord de l'évanouissement. Quant à Savannah, elle est recouverte de morsures de serpents, le venin n'est pas mortelle, mais risque de considérablement la diminuer pendant l'event. Les effets sont laissés à ta libre interprétation, Savannah.

ϟ  Rappel : Vous n’avez le droit qu’à une action offensive.

ϟ  Calendrier : Vous avez jusqu’au dimanche 8 octobre 2017 19h pour poster dans votre groupe.

ϟ  Bon event, on prépare les cercueils ! 

 
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 248
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : Charlie Trave

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Ven 6 Oct - 22:24

Ultima Cave


Aveline Kirke, Agapanthe Kirke, Adara Dragenvann,Victoria McKay, Adem K. Wolf, Savannah Michaels

Frissons, angoisse, excitation. Ces missions engendrent diverses émotions, paradoxales et illogiques, mais inévitables. Toujours les mêmes. Mon pouls a retrouvé un rythme effréné auquel mon cœur commence à être habitué. J’avais hâte d’entrer dans cette p*tain de Tour des médias pour la saccager et évacuer toute cette haine qui me bouffe.

Un bonnet noir sur la tête, un foulard passé sur le nez et l’arme à la main, je marche aux côtés de mes alliés. J’essaye de rester vigilant mais je ne peux pas m’empêcher de surveiller Savannah du coin de l’œil tandis que mes pas me ramènent sans cesse près d’Adara.
La première est si naïve, si craintive malgré les épreuves déjà surmontées. Je ne supporterai pas qu'elle soit encore blessée. Quand à la sorcière, un sourire tendre pourtant amer barre mes lèvres sans qu'elle puisse le voir quand nos regards se croisent.

Le couloir derrière nous ne ressemble plus à rien. Tout ce qui pouvait être détruit est en miettes et les murs portent les traces de notre passage. Je n’arrive pas à décrisper mes doigts autour de la crosse du flingue. Un enfoiré de sorcier va se pointer, j'en suis sûr !

Je pensais que le silence me plairait. Les cris du dernier carnage résonnent encore dans ma tête, hantent toute mes nuits. Je rêvais d’une mission plus calme, loin des bains de sang et de la panique générale.
En fin de compte ni la nuit ni l’absence de bruit ne me conviennent.
Ça ressemble trop à une paix éphémère avant le déchainement des enfers.

Quand Liam se fait abattre, j’allais interroger la bande pour prendre des nouvelles. Une intuition tardive, une bien mauvaise anticipation. Et ma stupidité ne s’arrête pas là. Incapable de faire un choix rapide, je vois l’une après l’autre Savannah et Adara s’écrouler sous l’effet de la douleur, victimes de sorts diaboliques.

" A couvert !!! "

Je reconnais malheureusement le maléfice qui frappe la sorcière. Horrifié, paniqué, je tente finalement de m’interposer et fais feu dans l’ascenseur qui s’est ouvert face à nous.

Pan a écrit:
Oui oui oui : Dans ta gueule Elena ! Enfin pas vraiment, la balle atteint la sorcière mais je n’ai pas pu/su viser pour que la blessure soit catastrophique. J’en profite pour vite entraîner Adara derrière le bureau le plus proche, hors de portée immédiate.
Oui oui non : La balle frôle le bras de la sorcière et s’enfonce ensuite dans la paroi métallique. La blessure est bénigne mais j’ai réussi à détourner son attention d’Adara. Je pousse cette dernière à l’écart pour la mettre hors de portée.

Oui non non : Le coup de feu surprend la sorcière mais la balle passe à côté. Incapable de bouger, je tends un bras fébrile pour espérer faire feu une seconde fois, avec plus de précision ;
Non non non : La balle part beaucoup trop au-dessus de la sorcière et, sans même regarder le résultat, je baisse ma garde et me précipite sur Adara pour lui porter secours. Je n’aurai sans doute pas du leur tourner le dos ;


" Mets toi à l'abri ... "

Dis-je, fébrile, dépensant tout ce qu'il me reste de courage pour l'inciter à bouger.

Mon index tremble et n'a même pas la force d'appuyer la détente alors que je réalise, stupéfait, que nos adversaires sont quatre. De notre côté il y a déjà un mort, deux blessées, et je n'ose même pas regarder Victoria. Je fais face aux sorciers, et ça n'est pas pour me sacrifier de manière héroïque :
L'effroi m'a simplement pétrifié.

Pourvu qu'un geste de leur part déclenche un réflexe cette fois utile ;

{Résumé :
Adem fait feu sur Elena mais manque sa cible. La peur l'empêche de s'abriter. }

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Ven 6 Oct - 22:24
Le membre 'Adem K. Wolf' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
La meuf qui couche avec des arbres
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t290-agapanthe-kirke
Messages : 220
Date d'inscription : 06/10/2016
Célébrité : Janis Joplin
Crédits : Kiara Callaghan

Double compte : Sid W. Lewis

Age : 35
Sang : pur
Statut : Mariée à l'univers (elle y tiens !)
Métier : directrice et unique employée du "Genêt à Balais"
Baguette : Bois d'aubepine, crin de licorne, 25.4 cm
Epouvantard : un sécateur moldu
Dialogue : #00cc00

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Sam 7 Oct - 13:15
Il était tard mais Agapanthe n’était pas couchée. Pudding était tombé malade et Agapanthe avait pris du retard pour la clôture du genêt à balais du mois de novembre. Il devait être le lendemain matin à 9h pétantes sur le bureau du correcteur à la tour des médias. Il était une heure du matin passé et Agapanthe venait de mettre le point final du dernier article. Un dernier coup d’œil à son journal, l’orthographe, la mise en page. Un petit coup de baguette pour modifier deux trois petits détails. C’est prêt. Agapanthe caresse la tête de son bourpif.

« T’inquiètes pas mon Pudding d’amour, ça va aller. Je passe à la volière envoyer mon journal et je reviens. J’en n’ai pas pour longtemps. »

Agapanthe embrasse le front de son animal et sort dans le jardin. La nuit était douce, le ciel dégagé. Demain c’est halloween, Agapanthe pourra se reposer et chouchouter Pudding.

Arrivée à mi-chemin de la volière, Agapanthe se stoppe. La sensation est bien connue, elle est appelée par Mervyn Kark. Le jour est mal choisi, Pudding est malade et Agapanthe a déjà toué tous les moldus de sa procession qui auraient pu avoir un minimum de savoirs pour s’occuper de lui pendant son absence. Un appel des mangemorts à cette heure-ci ne présage rien de bon. Allez, Agapanthe y répondra, elle fera vite, reviendra très rapidement au chevet de son bourpif. Agapanthe doit y aller.

***

Arrivée devant la tour des médias, Travers choisit Agapanthe pour escorter Mervyn Kark. Enfin, des mangemorts la reconnaissent à sa juste valeur. Elle va pouvoir montrer au ministre et sa femme qu’elle a des connaissances sur l’Univers qui sont indispensables à la cause mangemorte. Aveline est aussi de la partie, pas de bol. Cette femme a autant d’utilité qu’un déluminateur en plein jour. Bon, à trois, avec deux des plus grands sorciers contemporains, ils vont s’en sortir, mais Agapanthe espère qu’Aveline ne va pas gêner le travail des vrais sorciers. Au pire, si un sort perdu l’amoche un peu, voir la tue, ça ne pourra être que bénéfique pour la famille Kirke.

Arrivée dans l’ascenseur, Agapanthe pousse sa cousine par alliance pour se poster devant le ministre de la magie.

« Monsieur Kark, quelle coïncidence. Vous nous avez convoqués devant la tour des médias et j’allais justement envoyer mon journal par hibou. Du coup, je l’ai apporté avec moi. Je ferais un petit crochet pour le déposer si ça ne vous gêne pas. Je suis sûre que ce numéro va vous plaire, j’ai fait une étude sur les besoins vitaux des moldus. J’ai tué plus d’une vingtaine de moldus pour mon expérience. J’ai établi un ordre de priorité des différents besoins des moldus et j’ai fait un top 5 des façons les plus rigolotes de tuer son moldu. Je peux vous le lire si vous voulez : numéro cinq. Arracher tous les membres du moldu grâce à un… »

Mervyn Kark interrompt la sorcière.

« Armez vos baguettes, il faudra tirer à vue dès notre sortie de l’ascenseur et… »

L’ascenseur s’arrête brusquement et la porte s’ouvre sur un groupe de terroristes. D’un coup de baguette, Mervyn Kark tue un sorcier et attaque un moldu dans la foulée. Simultanément, Elena dolorise une sorcière. Décidément, ce duo n’est pas décevant. Galvanisée par la présence du couple Kark, Agapanthe attaque à son tour. Allez, un petit Manus pour s’échauffer.
Ha bouse ! Un excès de confiance, Agapanthe n'est pas concentrée. Elle vise dans le tas et le sortilège passe entre les terroristes puis va se perdre dans un tas de feuilles trainant sur une table qui voltigent quelques secondes avant de retomber au sol. Allez Agapanthe, il faut se ressaisir ! Tu as une réputation à tenir devant Mervyn et Elena Kark !

Allez les dés !!:
 

résumé a écrit:

Adem fait feu sur Elena mais manque sa cible. La peur l'empêche de s'abriter.
Agapanthe, après avoir cassé les c******* de Mervyn et des autres mangemorts lance un sort de manus, grisée par l'excitation, elle ne se concentre pas et rate son sort.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Sam 7 Oct - 13:15
Le membre 'Agapanthe Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 872
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Sam 7 Oct - 21:57
Elle s'était rendue au point de ralliement. Officiellement, ses Moldus avaient quartiers libres pour se rendre aux lieux de rencontre Moldus, mais elle savait que Fergus était là. Jeremiah... Faisait sa vie, sans doute... Elle avait d'autres chats à fouetter.
Elle ne savait pas exactement ce qu'ils allaient faire, mais elle savait que c'était quelque chose d'énorme. A peine arrivée, elle avait cherché Adem, presque naturellement, et ils s'étaient rejoint pour assister au spectacle. Il faudrait qu'elle se pose la question de ce que ca voulait dire, un jour... Ce besoin de proximité avec lui, dès qu'elle pouvait - et ce n'était pas bien souvent.
Ils étaient nombreux à écouter Obbie. Ils étaient nombreux à être prêts à partir à l'assaut de la Tour des Medias. Un plan simple, en vérité : détruire l'outil de la propagande. Un peu dommage, tous n'étaient pas bons à jeter - à commencé par le magazine dans lequel travaillait Yaeshawn et dont elle avait fait la couverture. Un bref moment de gloriole, mais le magazine en lui-même était bien fait.
Bref, restait à mettre en oeuvre le plan.

Ils n'avaient rien demandé, mais Adem et elle s'étaient retrouvés ensemble. Peut être parce qu'ils avaient démontré qu'ils travaillaient bien ensemble lors du sauvetage des Moldus ? En tout cas, Adara s'en réjouissait. Moins d'inquiétude, et c'était un fait : ils réussissaient bien ensemble. Savannah était avec eux, ainsi que Victoria. Si Adara s'interrogeait sur la présence de la première, elle était rassérénée par la seconde. Victoria avait l'expérience, elle était son amie, presque son mentor. Et elle savait soigner, ce qui, dans les circonstances qui les attendaient et vu son expérience passée place de l'Ascension, n'était pas à négliger. Du tout. Bon elle s'interrogeait un peu sur le silence du QG, certains disaient qu'on ne les avait pas entendu depuis plusieurs heures. C'était sans doute normal ? Protéger l'attaque, tout ca...

Elle avait remis sa cagoule qui l'avait si bien servie depuis Tintagel. Le Polynectar était rare et avait une durée de vie limitée. La cagoule n'était pas infaillible non plus, mais elle ne risquait pas de disparaitre sans raison. Elle avait aussi opté pour des manches longues. Sa petite bravade lors du sauvetage de Holliday avait été un peu stupide, il est vrai, elle n'avait pas envie de réitérer.

Ils devaient saccager ces quatre étages, sous la direction de Liam Guigne. Elle le connaissait peu, mais il ne l'inspirait pas vraiment... Enfin, s'il était là, elle présumait que ce n'était pas pour rien, n'est-ce pas ? Ils avaient fait leur oeuvre jusqu'au 135e étage, c'en était presque amusant : personne n'était blessé, et plus rien ne fonctionnait derrière eux. Guigne leur demanda de reprendre le chemin des ascenseurs pour continuer leur mission. Tout allait bien... Mais ca ne pouvait pas durer, bien sur...
Dans un bruit glacant, alors qu'ils arrivaient devant les portes, celles-ci s'ouvrirent. Dans un éclat vert, le corps de Liam s'effondra devant elle, dévoilant la pire vision d'horreur et de mort immédiate qu'elle eut jamais eu, et qui la glaça sur place : Mervyk Kark en personne était là, accompagné de son épouse, pas moins redoutable, de l'hystérique de la place de l'Ascension et de ... Agapanthe Kirke ? Ben merde ! Il dit quoi, Adem ? A cou... ?

Sa pensée consciente s'arrêta là. Un Everte Statum la fit voler en arrière. Adara se ramassa en beauté. Secouée, elle tenta de se redresser, sa baguette miraculeusement encore à la main. Le souffle court, elle avait du mal à dégager son regard de la puissante sorcière. Elle n'arrivait pas à aligner deux idées tellement elle était morte de trouille. La Kark allait la tuer, c'était sur... Attaquer Elena Kark relevait de l'inconscience, mais que pouvait-elle faire d'autre ? C'était elle ou elle.
" Av... " Ah bah non, trop tard... La Kark lui lance un Doloris impeccablement maitrisé qui la rejette au sol, se tordant de douleur, tout son corps semblant se déchirer de l'intérieur, morceau par morceau, effacant tout le reste autours d'elle. Son monde n'était que douleur, et ses idées se brouillèrent à la limite de l'inconscience. Adara était encore suffisamment lucide pour l'appeler de ses voeux : inconsciente, elle serait libérée de cette douleur... Mais la Kark ne lui fit pas cette grâce. Maitrisait-elle à ce point ce sortilège ? Il fallait croire que oui. En tout cas, la Kark ne semblait pas prête de relacher son sortilège.

Confusément, elle entendit Adem l'enjoindre de se mettre à l'abri. Tout aussi confusément, elle se dit que c'était plutôt à eux d'en profiter pour s'enfuir. Elle se pensait condamnée, de toute facon...

The Road So Far (is going to a quick end...:
 
Papi Brossard a un SSPT
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t441-savannah-michaels#4821
Messages : 112
Date d'inscription : 09/11/2016
Célébrité : Melissa Benoist
Crédits : Mara

Double compte : Murphy O'Ryan

Age : 24 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : ///
Epouvantard : Peridrax
Dialogue : [color=#ff6600]
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Dim 8 Oct - 1:06
Rassemblement, discours. Moldus alliés aux sorciers. Propos outranciers du dénommé Obbie, numéro deux des Phénix, paroles portées par la grâce d'Oliver Durham. Et autour d'elle, anonymes, inconnus ou non. Elle avait sciemment ignoré Jackson, se rapprochant naturellement d'Adem, observant du coin de l'oeil avec une certaine frustration que son frère ne l'avait vraisemblablement même pas remarquée. Et se tendant en remarquant la sorcière qui avait rejoint Adem, comme si c'était la chose la plus naturelle du monde. Mais elle n'avait pas eu le temps de s'en inquiéter réellement, que déjà on les envoyait sur le terrain ; une fois de plus, elle était aux côtés d'Adem, même si la sorcière - Adelaide, peut-être ? - était là aussi... Avec une autre phénix, dont elle avait tout autant oublié le nom. Mais, qui sait, peut-être se pourrait-elle se montrer utile ?

Elle ne pouvait pas commencer à se poser trop de questions, de toute façon, coincée dans son sweat dont la capuche était resserrée autour de son visage, cachant ses cheveux alors qu'un foulard noir dissimulant ses traits remontait jusqu'à son nez. Même si elle ne pouvait s'empêcher de laisser son regard revenir sans cesse vers Adem et la sorcière, presque un réflexe - quelque chose n'allait pas, elle en était certaine. Mais elle ne pouvait pas se poser trop de questions, non. Elle devait se concentrer sur la mission, suivre le leader de cette mission qu'on leur avait désigné. Repousser de toutes ses forces les flashs et les images qui menaçaient de se glisser dans son esprit à chaque explosion, à chaque bruit trop violent. Avoir confiance, c'était ce que lui avait dit Adem, n'est-ce pas ? Avoir confiance en elle. Et, pour le moment, c'était un succès. Relatif, peut-être, tant sa main avait tendance à trembler, mais un succès tout de même - elle avait même réussi à assommer un jeune sorcier à mains nues ! enfin, à l'aide d'un bout de bois, et ils l'avaient pris par surprise, mais quand même ! - , même si elle avait préféré pour le moment mettre son arme dans sa poche... Elle n'avait pas beaucoup de balles et ne voulaient pas les gaspiller et surtout, surtout, elle ne voulait pas provoquer un nouvel accident et blesser un allié comme elle avait déjà pu le faire.

Sauf que quand leur leader s'effondre, ce n'est pas de sa faute. Et sur le coup, elle ne comprend pas. Il y a eut de la poussière qui a volé, des éclats de voix, mais rien de plus que ce qu'ils ne subissent depuis des minutes qui lui paraissent une éternité. Et puis il y a eu l'éclair vert, le corps sans vie de Guigne. Et ses yeux avaient à peine eu le temps de se redresser vers le groupe qui arrivaient face à eux, avaient à peine eu le temps de reconnaître leurs adversaires. Elle avait à peine eu le temps d'entendre la voix d'Adem hurlée "A couvert !", avait à peine eu le temps de sentir ce sentiment de peur viscérale venir lui tordre les entrailles - Le Ministre ! c'était le Ministre en personne !! - qu'un sort venait la percuter de plein fouet. Elle n'avait pas compris les mots, comme on ne comprend pas un langage inconnu. Et sa propre voix qui émet un hurlement, perçant, autant de surprise que de douleur alors que le sortilège la percute. Elle n'avait pas besoin de savoir ce dont elle était victime pour juste ressentir la douleur. Pour juste ressentir les dizaines de déchirure et le sang qui en coulait en minces filets. Et la tension dans tous ses muscles. Qui brûlent, qui brûlent, qui brûlent !

Et la panique. La panique qui monte, alors que la douleur ne s'arrête pas. Alors qu'elle tente de se traîner hors de portée d'un potentiel nouveau sortilège, que le souffle lui manque. Et elle ne sait pas ce qui est dû au sortilège, ce qui est dû à la douleur, ce qui est dû à la peur. Elle sait juste que sa main tremble, que son bras se raidit lorsqu'elle tente de saisir son arme, qu'elle tâtonne presque désespérément jusqu'à ce que ses doigts rencontrent le métal. Mais qu'elle est incapable de la brandir alors qu'à ses oreilles résonne les bruits toujours plus amplifiés d'une intervention qui tournait en quelques secondes au désastre le plus total.

Résumé ::
 
Drama gouine
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 89
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Kerry Washington
Crédits : Nerose

Double compte : Cecilia Munro

Age : 34 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Mariée, mère d'une adorable sang-pure
Métier : Arithmancienne
Baguette : Bois de cyprès et poil de womatou, 27,2 cm, rigide, droite, finement ouvragée et incrustée de nacre.
Epouvantard : Marinette Bwa sèch
Dialogue : #996699

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Dim 8 Oct - 4:52
La marque des Ténèbres sur son bras la tira d'un sommeil de plomb. Sa première intention fut d'ignorer l'appel de Mervyn Kark, tant la fatigue et l'anhédonie pourrissaient sa vie quotidienne ces derniers jours. Seuls les chiffres persistaient à éveiller en elle un certain intérêt, une lueur dans la pénombre qui la raccrochait à son existence qu'elle considérait insignifiante. À quoi bon se battre si la terreur régnait? À quoi bon être Mangemort lorsqu'on affrontait des êtres si dénués de coeur qu'ils s'en prenaient au Poudlard Express? Quelques heures de plus et les victimes auraient été des enfants, d'innocentes âmes en route pour absorber de nouvelles connaissances, les yeux brillants de curiosité. Les yeux grand ouverts dans la pénombre de sa chambre, le bras lancinant, la perspective de devoir expliquer à Mervyn Kark pourquoi elle n'avait pas répondu à l'appel la terrifia, car mourir ou être accusée de traitrise n'étaient pas dans ses plans. Et puis elle avait fait une promesse à son mari. Elle s'aspergea le visage d'une eau glacée qui la revigora et enfila à la hâte un pantalon et un pull en laine. Nul besoin de réveiller Alice pour des fringues si faciles à enfiler. Quant à ses cheveux... À quoi bon s'y attarder quand on passait sa vie à les regarder tomber? Décidément elle avait une mine épouvantable avec ces poches sous les yeux et ses bouclettes minuscules qui partaient dans tous les sens. Elle transplana sans un regard sur Altaïr qui dormait à poings fermés.

Dans le brouhaha et l'effervescence qui régnait à la Porte d'Incantatia, Aveline fut frappée d'apprendre que la nouvelle cible des Phénix n'était nulle autre que la Tour des Médias. Ces terroristes étaient décidément sans scrupules et peut-être les Mangemorts n'avaient-ils aucune chance contre ces agents du chaos... Ou à tout le moins, elle ne pouvait rien faire contre eux, elle, une vulgaire arithmancienne tout juste bonne à coucher des tas de calculs sur le parchemin... Si au moins elle avait eu le sang pur, elle aurait pu prétendre détenir une de ces formidables capacités magiques que l'on croyait volontiers les sorciers au sang pur dotés. Il n'y avait qu'à voir aller le Ministre de la magie et sa Première dame se lancer corps et âmes dans la bataille. Et dire qu'elle devait les suivre... Jamais Aveline ne serait à la hauteur. Elle n'était qu'une imposteure.

Mais elle s'arma malgré tout de sa baguette. Ne pas perdre la face.

« Enamuros! »

La plus âgée du groupe est touchée de plein fouet et commence graduellement à se fondre dans le mur.

Déééééés
OUI/OUI : Le sort fuse et atteint Victoria.
OUI/NON : Le sort fuse et atteint Adara, mais comme elle est déjà victime du sort d'Elena, cela ne fait aucune différence pour la Phénix.
NON/OUI : La détonation qui résonne dans la pièce la surprend et l'effraie, l'empêchant de lancer quoique ce soit.
NON/NON : Aveline est si effrayée par le coup de fusil, qu'elle recule et bouscule Agapanthe.


Résumé
Agapanthe et Aveline ont été désignées par Hayley Travers pour accompagner Elena et Mervyn. Les Mangemorts sont montés dans un ascenseur qui s’est stoppé malencontreusement trop tôt au 135e étage. Mervyn a tué Liam Guigne, avant de jeter un maléfice à Savannah. Elena quant à elle s’est attaquée à Adara qu’elle a envoyé valdinguer. Adara tente un Avada contre Elena, mais la Kark la dolorise avant. Adara souffre sa mère.
Adem fait feu sur Elena mais manque sa cible. La peur l'empêche de s'abriter.
Agapanthe, après avoir cassé les c******* de Mervyn et des autres Mangemorts lance un sort de manus, grisée par l'excitation, elle ne se concentre pas et rate son sort.
Savannah se prend de plein fouet le sort de Mervyn et, au-delà de la douleur des morsures, c'est le venin de serpent qui se répand dans ses muscles qui la paralyse presque de peur et de douleur. Elle tente de ramper à l'abri, se saisit de son arme, mais n'arrive pas à la brandir pour le moment.
Dépressive, Aveline n'a rien de l'hystérique de la place de l'Ascension. Elle parvient néanmoins à piéger Victoria dans un mur.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Dim 8 Oct - 4:52
Le membre 'Aveline Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 406
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : Kim Kim

Age : 55
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Dim 8 Oct - 12:20
Si James ne le lui avait pas rappelé, Victoria aurait oublié que le 31 octobre se référait, d’abord, à Halloween, mais aussi à la veille de son anniversaire. Comptait-elle encore ? Non, plus depuis longtemps, mais son meilleur ami avait pensé bon de le lui remémorer. Tu auras survécu 56 ans à ce monde de tarés. Ouaip, 56 ans…
Enfin, l’âge n’est qu’un détail quand on est fugitif. La troupe qu’ils forment est composée d’une très jeune moldue au nom de Savannah, d’Adara et d’un moldu (Adam ? Victoria n’est pas certaine, les présentations ont été plus que rapides) étant probablement dans la même décennie, et de Liam, à leur tête, qui semble à peine sorti de la puberté. Ce que la doyenne de ce groupe retient, c’est que c’est la première fois qu’elle se retrouve avec des moldus. Elle est curieuse de voir ce qu’ils sont capables de faire et, bien qu’elle soit pro-alliance, craint au fond d’elle qu’ils ne soient que des boulets. Ce sentiment est toutefois honteusement dissimulé derrière l’espoir qu’ils seront une équipe qui parviendra à atteindre leur but : détruire le département de la radio.
Tout se passait bien. Victoria, armée de sa baguette et de potions de soin (5 pour être exact), le visage cagoulé, détruisait tout ce qu’elle pouvait autour d’elle, presque avec délectation de voir cette machine à propagande voler en écalts… Jusqu’à que la sonnette de l’ascenseur tinte, qu’ils s’arrêtent, et que les portes s’ouvrent. Le reste s’enchaîne très vite. Victoria a à peine le temps de comprendre qu’ils font face à Mervyn Kark et Elena Mulciber, que Liam valdingue pour atterrir lourdement sur le sol. Mort. Savannah est la victime suivante, et Adara la cerise sur le gâteau. Le moldu essaie de s’attaquer à Elena, mais peine perdue. Idiot ! As-tu vraiment cru que tu allais être à la hauteur contre elle ? Et le temps d’avoir cette pensée, Victoria se retrouve collée à un mur. Idiote ! As-tu vraiment cru que tu avais le temps de penser ? Non, seulement le temps d’agir.

Ses mains sont encore libres, et Adara encore sous l’emprise du doloris. Si Victoria réussit à désarmer la métisse – dont le visage lui est particulièrement familier – elle sera libérée de l’emprise du sort, et pourra s’occuper de la Mulciber… N’est-ce pas ?
Expelliarmus !

Dés #1 : Deux oui ? Un oui ? La panique ? Le désespoir ?
Oui Oui : Même si Victoria rate Aveline, mais le sort touche la baguette d’Elena, ce qui cesse le doloris… Mais qui attire très probablement l’attention de la catin à Kark.
Oui Non : Aveline est désarmée, Victoria est libérée et peut aller aider Savannah.
Non Oui : Liam est désarmé. Super. Action. De. Fou.
Non Non : Savannah est désarmée. PARDON. PARDON PARDON PARDON.


La baguette de la métisse voltige à l’autre bout du couloir, ce qui annule l’effet de son sort. Victoria retombe sur le sol avec légèreté, puis accourt vers Savannah qui est clairement paralysée par la douleur. Elle appose deux sortilèges apaisants sur la jeune femme, car il est difficile de faire plus contre une magie noire si puissante avec si peu de temps et sous la menace de la prochaine attaque. Faites que les renforts arrivent… Faites que les renforts arrivent !

Il était une fois, dans le pays fantastique de FDD…
- Agapanthe et Aveline ont été désignées par Hayley Travers pour accompagner Elena et Mervyn. Les Mangemorts sont montés dans un ascenseur qui s’est stoppé malencontreusement trop tôt au 135e étage. Mervyn a tué Liam Guigne, avant de jeter un maléfice à Savannah. Elena quant à elle s’est attaquée à Adara qu’elle a envoyé valdinguer.
- Adara tente un Avada contre Elena, mais la Kark la dolorise avant. Adara souffre sa mère.
- Adem fait feu sur Elena mais manque sa cible. La peur l'empêche de s'abriter.
- Agapanthe, après avoir cassé les c******* de Mervyn et des autres Mangemorts lance un sort de manus, grisée par l'excitation, elle ne se concentre pas et rate son sort.
- Savannah se prend de plein fouet le sort de Mervyn et, au-delà de la douleur des morsures, c'est le venin de serpent qui se répand dans ses muscles qui la paralyse presque de peur et de douleur. Elle tente de ramper à l'abri, se saisit de son arme, mais n'arrive pas à la brandir pour le moment.
- Dépressive, Aveline n'a rien de l'hystérique de la place de l'Ascension. Elle parvient néanmoins à piéger Victoria dans un mur.
- Victoria se libère du sort d’Aveline en envoyant valser la baguette de cette dernière à l’autre bout du couloir. Immédiatement, elle va améliorer l’état de Savannah, faute de pouvoir faire plus dans les conditions dans lesquels ils se trouvent…
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Dim 8 Oct - 12:20
Le membre 'Victoria McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Dim 8 Oct - 21:17
« Deuxième tour »
PNJ


QG PHÉNIX, 31 OCTOBRE 2046, 2H15.

Les flammes léchaient le ciel nocturne. La haute fumée s'élevant des bâtiments en feu masquaient jusqu'aux étoiles, donnant à l'ancien QG Phénix un aspect de limbes tout à fait délectable. Demeter Denfer esquissa un petit sourire satisfait tandis qu'elle rangeait sa baguette. « Astruc. Rapport. » Le Pacificateur ne se le fit pas dire deux fois. « Périmètre sécurisé. Suivant les ordres, un seul survivant a été laissé pour interrogatoire. » « Bien. Amenez-le moi. »  Autour d'eux, d'autres brigadiers maîtrisaient l'incendie de manière à leur laisser une safe zone. Deux tireurs d'élite ne tardèrent pas à s'avancer au milieu de ce qui n'était plus qu'un terrain vague, traînant un prisonnier entravé. Lourd. Massif. Le visage ensanglanté ressemblant aux quelques cadavres qui subsistaient aux abords de l'incendie - ceux-là même qui brûleraient dès que les unités auraient déguerpi. Demeter le reconnut immédiatement. Son visage de traître à son sang trônaient sur les murs du monde sorcier depuis les guerres civiles. « Bruce Blackburn ! Sans déconner, les gars, qui vous a dit que c'était mon anniversaire aujourd'hui ?! » La femme jubilait. Ils avaient attrapé l'une des plus grandes figures de la rébellion Phénix. Elle s'imaginait déjà tout ce qu'elle allait pouvoir lui faire subir, lui faire cracher sur tous ses petits terroristes de copains. Si par malheur, il parvenait à survivre au traitement de ses hommes et elle, elle escomptait bien à ce qu'il soit réduit à l'état de légume, nourriture avariée pour ces chers Détraqueurs. Demeter n'aimait pas trop prêter ses crayons de couleur aux copains. « Bah alors ? T'as rien à dire ? Vous lui avez arraché la langue ou quoi ? » accusa-t-elle ses comparses, lesquels secouèrent la tête en signe de dénégation. Le Blackburn ne faisait qu'arborer un sourire indéchiffrable. « Impossible de le faire parler depuis qu'on l'a maîtrisé. Il se contente de ... Faire cette tronche. » Quelle frustration. Pour la peine, elle colla un coup de botte dans l'autre face de strangulot. Il vacilla à peine.

Elle s'apprêtait à ordonner le repli, quand un crack caractéristique du transplanage les surprirent tous. « Wow ! » Le Pacificateur nouveau venu sursauta. A quelques mètres près, il atterrissait en plein dans le brasier. « Toufoulkan ? Qu'est-ce que vous faites là ? » Ahuri, au lieu de regarder leur supérieure, il lorgnait autour de lui. « Ben ... On essaie de vous contacter depuis plus d'une heure. On m'a envoyé vous chercher. Les terroristes ont attaqué la Tour des Médias ! » se reprit-il face au claquement de langue impatient de la Denfer. « Que ... Par toutes les catins de Viviane ! Les gros bâtards ! T'étais au courant, hein ? Parle ou je t'achève, sale merde ! » éructa-t-elle en chopant le Phénix par le collet. Aucune réponse. Et toujours ce sourire. « Unité 1 et 2, vous partez en premier ! » Rien. Les traits déformés par la colère, elle brama un peu plus fort. « VOUS ATTENDEZ QUOI ? ON DEGAGE, J'AI DIT ! » Ils étaient pâles comme la mort. Lagides, l'un des deux qui retenait le Phénix, fut le seul à avoir le courage de lui répondre. « On n'arrive pas à transplaner, Madame. » Putains d'incapables ! Demeter s'y essaya à son tour. Une fois. Deux. Trois. En vain. Un hurlement de rage pure lui échappa. « Qu'est-ce que c'est que cette connerie ?! Il se passe quoi ?! » Un rire tonitruant lui répondit. Lentement, elle tourna son visage vers Bruce. Sa première réaction. « Rendez-vous pour la prochaine partouze, fils de foutre avariés ! » Une voix caverneuse. Inhumaine. Comme ... pré-enregistrée. La tireuse d'élite se recula brusquement, comme si elle avait été brûlée.

Et là, tout autour d'eux, retentirent des dizaines de petits pop. Les corps abandonnés disparaissaient. Littéralement. Des cadavres, il ne restait plus que des pluies de paillettes balayées par le vent et la fumée. Blackburn fut le dernier à partir en poussière. « DES ILLUSIONS ! DES PUTAINS D'ILLUSIONS ! ON S'EST FAIT PIÉGER ! » Qui était pris qui croyait prendre. Les brigades - tous les Pacificateurs, rafleurs et tireurs d'élite d'Angleterre - n'avaient jamais attaqué ce qu'ils croyaient être le QG de la résistance. Les sources traîtres les avaient directement envoyé dans un traquenard. Ils étaient tous coincés ici.


TOUR DES MÉDIAS, 31 OCTOBRE 2046, 2H15.


La balle de ne l’avait même pas effrayée, tout juste irritée, mais pas assez pour lever sa prise sur la phénix. Elena ne craignait plus le feu de ces armes moldus car elle le stoppait avec la même aisance que n’importe quel sort. Elle sentit sa victime vaciller, sombrer. La directrice de Poudlard n’y avait pas été de main morte, elle s’en voulut de ne pas avoir réussi à doser à la perfection son doloris, car sa victime pour la suite de son programme, elle la voulait bien éveillée. « Restez avec nous, vermine. Sinon, comment apprendrais-je votre nom ? Comment pourrais-je traquer votre famille ? Brûler chaque odieuse marque que vous aurez laissé en ce bas monde ? » Pas en s’abaissant à relever sa cagoule, aux rats Elena n’adressait que des sorts. « Legillimens » Avec la facilité que confère le génie, la première dame balaya l’esprit de sa victime, se gorgeant de ses souvenirs en saccades un par un. De grands mages auraient été perdu par ce flot, pas Elena. Un sourire s’élargit alors qu’elle mit un nom et un visage sur la terroriste, elle exulta quand le souvenir de l’attaque d’Avalon émergea. D’un coup sec de baguette elle releva la manche de la phénix, dévoilant un hideux tatouage censé caché les stigmates de la magie noire. « Mervyn ? Regarde, tu l’as déjà rencontrée, tu l’as même marquée. »

Un sourire aigre barra le visage de monsieur son époux alors que d’un signe de la tête il cédait tout le loisir de se défouler sur ce qui avait été son jouet. Maintenant qu’Elena avait toutes les informations nécessaires, sans même se munir d’une formule elle mit en œuvre son châtiment. La petite Eclipse était la solution, et la petite Eclipse apparaitrait à sa traitresse de mère 1001 fois… morte. Ensanglantée, assassinée, milles et une fois par les viles mains de sa chère maman.  

***

Un pli d’irritation balayait le front du ministre de la magie. Un chef qui n’avait besoin qu’une nouvelle ride s’ajoute aux marques du temps. Son indifférence à l’égard de ses deux acolytes mangemorts, se muait plus prestement qu’un basilic, en violente consternation. Inutiles , presque gênantes. Il ne laisserait pas leur incompétence le détourner de sa voie. Qu’elles meurent sous le poids de leur propre inanité, car lui les condamnait. Seule Elena, comme toujours, savait se montrer efficace. Menaçant de sa baguette chaque ennemi, qui n’osait plus bouger sous le joug de cette arme mortelle, il rejoignit son épouse. « Je crois, ma chère, qu’il va falloir cette fois-ci, encore, privilégier l’efficacité…
- Une vague d’Avada, ça sera.
- Non, j’ai une meilleure idée. » Un sourire carnassier fendit son visage alors que déjà son bras dessinait dans l’air un maléfice. Dans un carillonnement lugubre, toutes les fenêtres sur cinq étages volèrent en éclat, laissant le vent s’engouffrer. Elena ne put s’empêcher de glousser, alors qu’elle comprenait enfin ce que Mervyn voulait faire. Elle le vit de nouveau agiter ses bras, et apposa sa touche à ce qui serait forcément brillant. Usant de magie noire, elle fit retentir dans l’esprit de tout ceux se trouvant à l’étage : Vous allez mourir… insufflant par la même occasion une vague d’épouvante à l’état brut. Mervyn arrivait à la fin de son enchantement, quand elle eut achevée de faire passer son message. D’un nouveau sort, elle scella ses pieds et ceux de son époux au sol, et là la tempête démarra. Le vent s’intensifia d’un coup, soufflant les bureaux et les hommes jusqu’au précipice créé par le trou béant des fenêtres. Il y eut un hurlement d’horreur, alors que tombait du 136 étages un homme.  Le ministre nettoyait sa tour.


« Informations »


ϟ Petit résumé : Elena s’acharne sur Adara, ce qui dure en tout et pour tout deux minutes, vont sembler durer des heures à la phénix. (FUN) Mervyn prend son pied ! Après avoir explosé toutes les baies vitrées de cinq étages (cimer il fait froid tout en haut, surtout en octobre), il déchaine des vents violents sur cinq étages. Vous pouvez d’ailleurs entendre les hurlements des moins chanceux se trouvant aux étages 133-134-136-137.

ϟQue faire ?  Encore une fois survivre ! Vos personnages, mangemorts comme phénix, et NI vont devoir se cramponner à des murs, portes, ou autre pour ne pas basculer dans le vide. Vous devrez jouer au dé, si avant de réussir à se raccrocher, ils se prennent un meuble, du verre ou autre chose dans la tronche. Il vous faudra deux oui pour vous en sortir sans bobo.

ϟ  Aveline ta baguette ayant volé dans un coin, on considère qu’il y a donc une chance sur deux qu’elle ait été emportée par le vent. Tu dois obtenir un « oui » si tu veux que ta baguette soit miraculée.

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au mardi 10 octobre, 19h pour poster un message ! Promis, vous vous ferez un peu moins bolosser au prochain tour…. OU PAS !

Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 872
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Dim 8 Oct - 23:05
La douleur était un univers sans fin, sans limite. Adara se demandait si son corps serait encore capable de fonctionner normalement - quand une pensée cohérente arrivait à se former dans sa tête. Elle n'avait plus rien à se raccrocher, seulement l'espoir que cela cesse rapidement. D'une manière ou d'une autre.

Ah bah... Ah bah tiens, ca s'arrête ? Gémissante, haletante, elle essayait de reprendre la mesure de son corps autrement que comme une masse douloureuse. Elle se retourna sur le ventre, tentant de se redresser, mais alors même qu'elle pensait avoir trouvé le bouton, une autre vague s'empara d'elle, sous la forme de la présence mentale puissante, inarrêtable, qui fouillait, retournait, labourait chacune de ses pensées, chacun de ses souvenirs. Une présence intrusive, tout aussi douloureuse que le sortilège qu'elle venait de subir. Le passage de la Kark laissait son esprit aussi ravagé que son corps, mais elle n'avait pas le temps de se reposer.

" NON ! " Brailla-t-elle inutilement lorsque Elena découvrit son bras, où les Phénix tatoués exhibaient fièrement le "traitre" marqué par le Ministre himself. Vu comment elle était stressée, aucune chance pour que la marque ait pu restée camouflée. Au temps pour la discrétion et la promesse d'Adem, mais une part encore à peu près cohérente d'Adara réussit à aligner deux idées : la Kark savait qui elle était, mais elle n'avait pas dit son nom et n'avait pas découvert son visage, seulement son bras. La Kark avait-elle un moyen de le communiquer à son époux ? Mais pourquoi ferait-elle preuve de discrétion ? L'Hystérique allait sans doute se rengorger, mais Adara eu une autre pensée, amère : tout ceci n'avait aucune importance, la Kark la tenait, la Kark allait la tuer...

Ah ? Ah non ? MAIS POURQUOI ELLE M'A PAS TUEE ! Avec un réalisme saisissant, aussi précis qu'un véritable souvenir, Adara vit, revit et rerevit sa fille mourir de ses propres mains. La première séquence lui arracha un cri d'horreur et de dénégation, mais à mesure que les images se succédaient, elle se recroquevilla en gémissant et pleurant, enfermée dans ce film atroce dont elle avait redouté chaque image depuis un an, et qui semblait se réaliser sous ses yeux, encore et encore, aveugle et sourde à ce qui l'entourait, à commencer par ses camarades d'infortune - quoi qu'un peu moins mal lotis qu'elle, reconnaissons le !

Les images finirent par s'arrêter, du moins ne vit-elle pas de nouvelle séquence - même si chacune d'entre elles resterait gravées à jamais dans son esprit, à voir comment ca va impacter sa relation à sa fille, SI TANT EST QU'ELLE S'EN SORTE, HAHAHA - la laissant pantelante, et oubliant totalement qu'elle n'était pas seule avec les Kark dans ce couloir. Des alliés ? D'autres ennemis ? Ranafout... enfin, un peu d'autres choses en tête !
Tremblante, elle n'arrivait pas à reprendre le dessus : les larmes continuaient de couler et elle de gémir tout en commencant de ramper misérablement pour s'éloigner des Kark, sans se douter du spectacle pitoyable qu'elle devait représenter - pitoyable et inutile.
En effet, très rapidement, toute tentative de fuite s'avérait vaine. D'abord figée par une nouvelle définition de la terreur qui la fit crier une nouvelle fois, un cri teinté de peur et de supplique de pitié, avant que le vent ne se lève... Enfin le vent... La tempête... Qui la soulève sans ménagement - en même temps, pourquoi elle le ferait ? - et la projette sans aucun égard contre un mur. Dans un craquement sinistre, son bras droit se brisa, juste avant que sa tête ne heurte ledit mur. Voila Adara presque inconsciente...

ca souffle:
 

faut-il vraiment résumer ce fiasco ?:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Dim 8 Oct - 23:05
Le membre 'Adara Dragenvann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Papi Brossard a un SSPT
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t441-savannah-michaels#4821
Messages : 112
Date d'inscription : 09/11/2016
Célébrité : Melissa Benoist
Crédits : Mara

Double compte : Murphy O'Ryan

Age : 24 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : ///
Epouvantard : Peridrax
Dialogue : [color=#ff6600]
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Lun 9 Oct - 13:08
La douleur s'était un peu calmée, était presque devenue supportable, quand l'une des sorcière qui les accompagnait s'était précipitée à ses côtés pour faire elle ne savait trop quoi, mais qui l'avait quelque peu soulagé. Et elle n'avait pas vraiment réfléchit quand, sans croiser son regard, encore trop faible pour véritablement se relever, elle avait murmuré un mot, un simple mot : « Merci... ». Elle n'avait pas réfléchit qu'elle n'en serait pas là sans les sorciers ; que sans leur magie démoniaque, elle n'aurait sans doute même jamais été blessée. Elle n'avait pas l'esprit en cet instant à maudire leurs alliés, pas alors que leur petit groupe était en proie à des mangemorts assoiffés de sang qui n'avaient juré qu'une chose : leur perte pure et simple !

Savannah avait fini par se redresser, un peu, écorchant la paume de sa main gauche sur les débris au sol, la droite toujours accrochée à son arme. Qu'elle ne brandissait pas. Qu'elle ne brandirait pas. Pas quand l'autre sorcière de leur groupe était la cible direct de l'odieux Ministre et de sa femme. Car c'était cela le spectacle qui leur était actuellement donné de voir, spectacle où la nouvelle amie d'Adem est devenue l'actrice principale complètement contre son gré. Aux cris de douleur physiques pures ont succédé des supplications, les grognements, autant d'expression de la torture subie qui figent sur place la jeune américaine. Et alors qu'elle voit le corps prostré d'Adara au sol, qu'elle assiste sans pouvoir rien y faire à la torture que subit la Phénix, elle sait qu'ils vont mourir. Qu'ils vont tous mourir ici. Et qu'elle devrait tenter d'aider leur alliée, mais à quoi bon ? Le moindre mouvement la ferait tuer sur place, et quand bien même elle parviendrait à tirer, à toucher l'un ou l'autre, elle ne ferait qu'aggraver les choses ! Ils tueraient Adara, sans qu'ils n'aient aucune autre possibilité de la tirer de là, et ils les tueraient sans doute tous en un clin d'oeil !

Mais la torture ne dure pas, pourtant. Si les pensées se sont bousculées dans son esprit alors qu'elle est restée quelques instants stupéfaites de ce qui se déroulait sous ses yeux, incapable d'y mettre un terme, force est de constater que leurs ennemis ont vraisemblablement bien mieux à faire que de s'occuper pendant des heures de leur cas. Et le premier réflexe qui est le sien alors que les deux Mangemorts semblent presque se désintéresser d'eux – presque, car le croire ne serait que se bercer d'illusions, mais elle est bien incapable de deviner de quoi il en ressort – c'est de ranger son arme pour tenter d'avancer aussi vite que sa position actuelle le lui permet – à quatre pattes, donc – vers la sorcière alors qu'un « Ca va? » Stupide, inutile, ridicule et à peine audible coassé de toute la force de ses cordes vocales déjà malmenées. Et des mots qui se figent dans sa gorge sous l'attaque mentale soudaine. Comme son corps se fige en plein mouvement. Littéralement. Parce que ce n'est pas de la peur, qu'elle ressent, soudain. C'est de la terreur à l'état pur. La terreur qui bloque son corps et glace ses veines. Qui assombrit le coin de sa vision, la réduit à sa plus stricte limite. Réduit le monde autour d'elle à une coquille sombre qui semble se refermer petit à petit et lui couper le souffle autant qu'elle tord ses entrailles. Peur. Peur Peur Peur. Si puissante qu'elle chasse les flashs et les montres, les cris de son père et les mots de Jackson. Si puissante qu'elle lui interdit même de se réjouir de ne pas avoir de crise, là, maintenant, en plein milieu de cette Tour des Médias et de cette mission qui est clairement en train de virer au fiasco. Si puissante qu'elle n'y pense même pas. Qu'elle ne pense plus à rien. Qu'elle n'est que peur.

Et qu'elle ne voit pas arriver la tempête qui soudain la balaye.

Allez viens, j't'emmène aux vents...:
 

Elle ne sait pas ce qu'il se passe. Elle ne sait pas ce qui lui arrive. Elle ne comprend même pas vraiment qu'elle est soulevée du sol et pourtant, soudain, elle vole ! Mais elle n'en a même pas réellement conscience. Elle est bien trop terrifiée pour cela. Elle a par contre soudain parfaitement conscience de la douleur dans son ventre, dans son dos : laquelle est arrivée la première ? Elle voudrait se plier en deux, mais c'est impossible, pas avec la force du vent, pas avec ce poids qui lui donne l'impression d'être coupée en deux, qui la maintient tout autant qu'il l'oppresse. Et ses bras se raccroche, à ce qu'il y à de plus solide, à ce bout de bois sous ses doigts, qu'elle agrippe de toutes ses forces, simple instinct de survie, et tant pis pour la douleur dans ses mains, ses doigts, ses muscles, ses épaules... Elle ne peut faire qu'une chose, actuellement. Prier pour que tout s'arrête.

Et le résumé?:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Lun 9 Oct - 13:08
Le membre 'Savannah Michaels' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 248
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : Charlie Trave

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Lun 9 Oct - 16:59

Ultima Cave


Aveline Kirke, Agapanthe Kirke, Adara Dragenvann,Victoria McKay, Adem K. Wolf, Savannah Michaels

Ils lèvent leurs putains de baguettes, Savannah est avec la Phénix dont j'ai zappé le prénom et Adara semble inconsciente après avoir traversé un interminable enfer. Je déglutis encore la douleur de ses cris et chasse une larme glissée contre ma paupière alors que j'arme le pistolet. Plus que cinq balles.
Ils lèvent leurs putains de baguettes et je ne sais pas faire feu ! Je suis des yeux chacun de leurs mouvements avec anxiété et quand une voix, si froide, s'invite dans ma tête, je recule de deux pas, ramenant mes mains à mes tempes abaissant ainsi toute garde potentiellement salvatrice. Comment peuvent-ils être si...détachés ? Si inhumains ? Ce charisme effrayant est-il la raison de leur indéniable supériorité ou est-il juste la conséquence du pouvoir sans limite qu'ils détiennent ?

Bordel de merde.

Tout va trop vite, le verre éclate en milliers de morceaux incisifs et je suis contraint de fermer les yeux alors que ma peau se déchire par endroits. Le maléfice ne s'arrête pas là. Le vent levé s'intensifie violemment et je n'ai pas l'occasion de retenir mes camarades qu'un mur se présente à ma seule main disponible : pourvu que j'arrive à m'agripper !

Boum badaboum a écrit:

Oui oui : Malgré quelques éraflures, je ne souffre d'aucune blessure et me tiens fermement à ma prise pour ne pas m'envoler.
Oui non : Impossible d'esquiver un morceau de verre qui vient se ficher profondément dans ma cuisse. Je contiens la douleur et espère vite que la tempête se calme pour le retirer.
Non oui : Alors que j'essaye de m'agripper, je fais preuve d'imprudence en essayant de repérer mes camarades. Une petite table emportée par la tempête me percute sur le côté, brisant une côte.
Non non : Ma prise n'est pas assez solide avec une main, je reçois une table en pleine tête et lâche le mur pour aller m'écraser contre un meuble un peu plus loin, lequel avait stoppé la course de bouts de verre qui, du coup, lacèrent mon dos.

J'entrouvre les yeux péniblement, mâchoire crispée, pour apercevoir brièvement Savannah recroquevillée dans un coin, et plus loin Adara. Je ne comprends pas l'angle anormal de son bras. Je pousse un cri haineux à l'égard de nos ennemis, cri rendu inaudible par le brouhaha de la tempête que nous subissons.

C'est la catastrophe. Mais ce n'est pas terminé. Il me reste cinq balles, j'ai bien l'intention de leur en loger une chacun entre les yeux. Au moins, il y aura même du rab et j'envisage de réserver ce cadeau à la femme du ministre qui doit payer pour Adara.
A l'affut du calme - qui finira bien par revenir ... - je resserre mes doigts sur le flingue et tandis que le sang s'écoule le long de mon mollet, je me focalise sur ma cible. Je n'ai pas droit à l'erreur, dès qu'une chance se présentera il faudra la saisir.
Je sais déjà où, qui, comment viser.

Résumé:
 

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Lun 9 Oct - 16:59
Le membre 'Adem K. Wolf' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
La meuf qui couche avec des arbres
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t290-agapanthe-kirke
Messages : 220
Date d'inscription : 06/10/2016
Célébrité : Janis Joplin
Crédits : Kiara Callaghan

Double compte : Sid W. Lewis

Age : 35
Sang : pur
Statut : Mariée à l'univers (elle y tiens !)
Métier : directrice et unique employée du "Genêt à Balais"
Baguette : Bois d'aubepine, crin de licorne, 25.4 cm
Epouvantard : un sécateur moldu
Dialogue : #00cc00

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mar 10 Oct - 0:40
« Vous allez mourir… »

Les fenêtres avaient explosé d’un coup de baguette de Mervyn Kark et maintenant la voix d’Elena résonnait dans la tête d’Agapanthe. A en voir la grimace des terroristes en face d’elle, la voix retentissait dans la tête de tout le monde. Ca promettait d’être drôle. Agapanthe était ravie de la compagnie des deux plus grands sorciers de l’époque. Elle allait avoir droit à un beau spectacle, les rebelles ne tiendraient pas deux minutes face au couple Kark. Elle était même presque déçue de ne pas pouvoir faire le ménage elle-même. Agapanthe gloussait de voir la vermine apeurée et ne se rendit compte que trop tard qu’elle aurait du avoir peur elle aussi. Elle ne s’était pas préparée à la bourrasque qui suivi les paroles d’Elena Kark.

Non, Agapanthe n'était pas prête. Elle s'envole comme une feuille, mais par réflexe débile, elle ne tente pas de s’agripper à quoi que ce soit qui pourrait la retenir. Non. Ses mains sont fermement serrées sur son tout dernier exemplaire du genêt à balais. Elle y a passé bien trop de temps pour le laisser s'envoler, c'est son unique exemplaire et elle a bien failli le rendre en retard.

Agapanthe voit la salle s'éloignée, elle dépasse les rebelles qui ont terminé leur chute contre des meubles et traverse la fenêtre. Elle ne peut pas mourir aussi débilement. Elle ne mourra pas par la magie. Elle ne mourra pas en laissant pudding, malade, tout seul. Agapanthe lâche son journal, dirige sa baguette vers l'encadrure d'une fenêtre et hurle :

" Flagellum ! "

Un long fouet sort de sa baguette pour s'enrouler autour du bord de fenêtre. Elle est sauvée. Agapanthe sens sa chute se stopper net et la gravité faire son travail. Les deux mains solidement accrochées à sa baguette pour ne pas tomber, elle n'a aucun moyen de se protéger du mur de la tour des médias qui s'approchait dangereusement. Elle tente de mettre les jambes en avant pour limiter les dégats mais ne fait que s'écorcher les genoux qui rappent contre le mur. Sa tête cogne immanquablement contre la paroi, son nez craque, un bout de dent saute et elle aura une très belle bosse sur le front.

" C'est pas très gentil monsieur Kark. Je suis là pour vous aider ! "

vive le vent, vive le vent, vive le vent des Kaaaaaark !:
 

résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mar 10 Oct - 0:40
Le membre 'Agapanthe Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 406
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : Kim Kim

Age : 55
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mar 10 Oct - 9:14
Merci. Avec plaisir. Que la jeune moldue la croie ou non, Victoria est sincère. Elle aidera qui que ce soit, que l’allié soit un sorcier ou un moldu. Ça va ? Victoria voulait répondre, mais le hurlement d’Adara la sort de cette bulle dans laquelle Savannah et elle semblaient se trouver, ce monde qui n’a existé que le temps de quelques secondes mais qui les a fait oublier l’enfer dans lequel elles étaient plongées. Immédiatement, elle souhaite aller au réconfort d’Adara, qu’il soit physique ou psychologique. Elle ne mérite pas ça, Adara est une bonne femme, une bonne mère, une bonne personne. Elle ne mérite pas ça !
Mais alors qu’elle voulait se diriger vers la botaniste, Victoria voit l’horreur se peindre sur le visage de la moldue, et sent le sien en devenir le reflet. La voix de la goule de Mangemort les plonge dans une épouvante pure, au point que la sorcière en oublie même son alliée et amie, roulée en boule aux pieds de la tortionnaire.
Puis l’instant d’après, les vitres éclatent et les bourrasques de vent qui s’infiltrent dans le bâtiment semblent vouloir l’emporter pour un vol improvisé…

Dés : Qui va faire un petit vol plané ?
Oui Oui : Par instinct, Victoria s’accroche à un chambranle et s’en sort avec quelques bleus et quelques éraflures.
Oui Non : Par instinct, Victoria s’accroche à un chambranle à sa main droite (directrice) mais une porte claque sur ses doigts, ce qui fait un mal de chien ! (en plus de quelques bleus et éraflures) ça va être sympa pour tenir la baguette, ça…
Non Oui : Elle glisse jusqu’à un mur dans lequel elle se cogne lourdement. En plus de bleus et d’éraflures, une armoire s’écrase contre son bras gauche, qui se casse.

Non Non : Elle glisse jusqu’à un mur dans lequel elle se cogne lourdement. En plus de bleus et d’éraflures, une armoire s’écrase contre son torse. Plusieurs côtes sont fêlées, ça fait plaiz’.

Savannah s’envole, sans que Victoria ait le temps de la rattraper. Elle-même semble être en bonne route pour rejoindre sa comparse, mais au dernier moment, elle embrasse un mur – et pas de la façon la plus romantique qui soit. Une armoire se joint à eux, par derrière qui plus est, pour un threesome peut-être ? Ce plan à trois, qu’elle n’accueille pas du tout avec plaisir, est bien douloureux en tout cas, et Victoria sent plusieurs de ses côtes ses fêler. Elle pourrait prendre une potion pour se soulager de la douleur, mais sent qu’il ne s’agit que du début. Le début de la fin.
56 ans ? Elle n’est plus vraiment sûre de les atteindre…

Dur dur, la vie !
* Adara se fait projeter contre un mur par la tempête, se casse un bras et se cogne bien la tête au passage.
 * Savannah est paralysée par la peur et ne peut rien faire pour aider Adara. Quand la tempête commence, elle est projetée contre une porte à laquelle elle se rapproche, mais se prend un objet volant non identifié en bois dans le ventre.
* Adem se rattrape de justesse sans lâcher son arme. Il écope d'une sérieuse blessure à la cuisse, où un large morceau de verre est venu se planter.
* Agapanthe vole par la fenêtre et réussit à ne pas tomber dans le vide en créant un fouet avec sa baguette. Elle s'éclate contre le mur de l'étage du dessous.
* Victoria se prend un mur, puis une armoire sur le dos. Plusieurs de ses côtes sont fêlées, mais elle fait le choix de ne pas utiliser une de ses potions de soin. Heureusement qu’elle n’a pas demandé de cadeau pour son anniversaire…
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mar 10 Oct - 9:14
Le membre 'Victoria McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre