AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre
Drama gouine
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 89
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Kerry Washington
Crédits : Nerose

Double compte : Cecilia Munro

Age : 34 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Mariée, mère d'une adorable sang-pure
Métier : Arithmancienne
Baguette : Bois de cyprès et poil de womatou, 27,2 cm, rigide, droite, finement ouvragée et incrustée de nacre.
Epouvantard : Marinette Bwa sèch
Dialogue : #996699

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mar 10 Oct - 18:34
Voyant avec quelle facilité la garce Phénix s'était libérée de son emprise, Aveline s'en voulut de ne pas avoir été plus drastique dans ses sorts. Mais quelle imbécile elle avait été! Lancer un sort aussi rudimentaire... Bien que le sort eût été parfaitement exécuté, la Phénix s'en était libérée comme si de rien n'était. La riposte ne tarda pas. Impuissante, Aveline regarda avec effroi sa baguette lui glisser des mains. Un sortilège de Désarmement... Évidemment qu'un Phénix n'aurait pas eu l'audace d'utiliser un sort plus dangereux. Ce sortilège n'était-il pas la signature de ce gamin... comment s'appelait-il déjà? Le balafré qui avait osé s'opposer au Seigneur des Ténèbres, ce gamin dont l'Amérique avait pleuré la mort pendant des années avant d'être remise sur le droit chemin, lorsque les Mangemorts avaient réussi à étendre leur pouvoir à travers le monde entier.

L'anxiété d'être séparée de sa baguette gagna aussitôt Aveline et, alors qu'Elena Kark s'en prenait à l'autre garce Phénix, celle-là même qui s'était opposée à Aveline ce jour funeste de l'attentat sur la place de l'Ascension, l'Américaine se précipita avec l'énergie du désespoir pour récupérer sa baguette. Sa fille aurait été en danger face à elle, elle n'aurait pas réagi autrement. Sa baguette, c'était l'extension d'elle-même, ce qui faisait d'elle une sorcière à part entière, et ce qui la distinguait de cette sous-race de No-Majs...

Lorsque ses doigts entrèrent en contact avec le cyprès si familier, Aveline sentit aussitôt l'anxiété diminuer d'un cran. Prenant de profondes inspirations pour tenter de calmer les battements de son corps et de maîtriser les signes avant-coureurs d'une attaque de panique, la sorcière ne se doutait aucunement de ce que le ministre de la Magie s'apprêtait à faire. Le bruit des vitres qui éclataient la prit de court et une pluie d'éclats de verre la recouvrit, dont un morceau vint même se ficher dans son oeil. Aveuglée par les larmes de douleur et le sang, elle ne vit jamais la patte de chaise qui se précipitait dans sa direction, comme si elle avait été lancée par un lanceur de javelot. La patte se ficha dans sa cuisse et un hurlement qui se perdit dans le vent traversa ses lèvres. Vite, il fallait qu'elle tente de s'accrocher à quelque chose, n'importe quoi.

« Incarcerem...» murmura-t-elle entre deux sanglots.

Et elle se retrouva ficelée comme un saucisson à une colonne. Au moins ne partira-t-elle pas au vent... Elle était à demi-sauve. Pour cette fois.

Dés :
Ta baguette, t'as le temps de la récupérer avant le gros coup de vent?
OUI : Génial!
NON : Arf... meilleure chance la prochaine fois...

Et avec cette méga bourrasque, tu t'en tires comment?
OUI/OUI : Tu t'accroches comme si ta vie en dépendait et tu réussis même à te protéger des objets volants non identifiés.
OUI/NON : Tu t'accroches, ça y'a pas de souci, mais petit bobo. Égratignures, toussa.

NON/OUI : Une chaise se détruit et une patte s'enfonce dans ta cuisse.
NON/NON : Tu pars au vent, mais tu te retrouves plaquée contre le mur, coincée derrière une étagère. Quelques côtes cassées, menace d'hémorragie interne.

Résumé :
* Adara se fait projeter contre un mur par la tempête, se casse un bras et se cogne bien la tête au passage.
* Savannah est paralysée par la peur et ne peut rien faire pour aider Adara. Quand la tempête commence, elle est projetée contre une porte à laquelle elle se rapproche, mais se prend un objet volant non identifié en bois dans le ventre.
* Adem se rattrape de justesse sans lâcher son arme. Il écope d'une sérieuse blessure à la cuisse, où un large morceau de verre est venu se planter.
* Agapanthe vole par la fenêtre et réussit à ne pas tomber dans le vide en créant un fouet avec sa baguette. Elle s'éclate contre le mur de l'étage du dessous.
*Aveline réussit à récupérer sa baguette pendant que Elena Kark torture Adara. Puis les bourrasques se lèvent et un morceau de chaise s'enfonce dans sa cuisse avant qu'Aveline ne réussisse à s'accrocher.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mar 10 Oct - 18:34
Le membre 'Aveline Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mar 10 Oct - 22:17
« Troisième »
PNJ


Avalon, 2H25.
Nerveusement les doigts de Susan dansaient le long des fils, pour tout associer en de tortueux branchement. « Plus vite ! » Jésus ce que Peter pouvait se montrer désagréable sous pression, il avait achevé sa partie du travail, et s’attendait à ce qu’elle termine le sien en un claquement de doigt. Et bien, non. Ça ne se passerait pas comme ça. Leur matière première était trop précieuse, bien plus que leurs temps, et après plus d’un an de travail intense, Susan refusait d’échouer pour dorloter les nerfs de Peter. Elle se contenta de faire claquer sa langue contre son palais. Il lui fallut cinq petites minutes et bien plus de patience pour achever son œuvre. « C’est bon, Peter. Nous pouvons ajouter les différents éléments. Tout est en place. »

À l’unisson, Susan et Peter inspirèrent un grand coup, alors qu’allait se concrétiser le travail d’un an, non celui de toute une vie. Le cœur lourd d’appréhension ils mirent la touche finale à leur plan. « Tu crois que c’est bon ? Que ça marche ? » Susan ne savait pas quoi lui répondre, le doute était permis. Après tout, ils n’avaient pas retenté cette expérience depuis plus d’un an. Depuis Tinworth.

TOUR DES MÉDIAS, 31 OCTOBRE 2046, 2H25.
Mervyn exultait à sentir sous les mouvements de sa baguette les vents se déchainer. Le sentiment exaltant surpuissance propre à la magie noire qui balayait ennemis et incompétent, comme on balaye les feuilles mortes. « C'est pas très gentil monsieur Kark. Je suis là pour vous aider ! »

La dégénérée des animaux s’hasardait en une plainte. Le Kark ne put s’empêcher de faire souffler le vent encore un peu plus fort. « Oh je suis navré, Miss Kirke, je pensai sincèrement qu’une sorcière de votre talent serait capable de résister au sort. Veuillez m’excuser… Vous comprendrez toutefois que je peux difficilement stopper mon enchantement alors que la vermine s’accroche encore. » Un sourire désolé se dessina sur son visage, alors qu’Elena étouffait un ricanement dans sa main. Ils céderaient tous sous le poids du vent, le sortilège ne céderait pas avant qu’ils ne les aient précipités du haut de sa tour . La mort des deux Kirke, le ministre savaient déjà comment les instrumentaliser. Pour Agapanthe, il faudrait compter pour la sympathie voire la compassion que les excentriques dans son genre provoquaient chez les bonnes âmes du monde des sorciers. Il ferait état de sa dévotion pour les créatures magiques, et son lâche assassinat par d’horribles phénix et autres terroristes aurait un écho tout particulier chez les amoureux de la nature. Pour Aveline, si ses souvenirs étaient exacts elle était la mère d’une jeune sang-pure. Il suffirait d’exploiter l’enfant, et ses larmes. Son petit cœur brisé par la perte injuste de sa maman attendrirait les ménagères, peut-être pourrait-il même adapter ce drame en série pour la TVM. Oui, c’est ce qu’il ferait, quand tout ceci serait réglé il contacterait… Qu’est-ce que… ?»

La force du vent s’amenuisait, pour en l’espace d’une minute se retransformer en un souffle normal. Mervyn dévisagea son épouse, alors qu’une idée terrifiante se taillait un chemin dans son esprit. Une sensation étrange pulsait en ses veines, alors que le Kark éprouvait un terrible vide en lui. «  La magie….

…elle a disparu.» compléta Elena. Pour la première fois depuis plus d’un demi-siècle, Mervyn Kark sentit un long frisson remonter son échine. Un coup d’œil aux ascenseurs lui indiqua que ces derniers fonctionnaient encore, il fallait s’y calfeutrer. Il enjoignait Elena de le suivre quand il vit les milliers d’éclats de verres gisants au sol se soulever, en même temps que chacune des fournitures déplacées dans l’open space. La tour se soignait elle-même, en un ballet meurtrier. Par réflexe, le Kark voulut renvoyer les éclats de verres propulsés vers lui, mais sa baguette resta muette, et le verre traça des sillons écarlates sur son visage. Comme un enfant refusant d’admettre que son jouet était cassé, le ministre de la magie agitait furieusement sa baguette : en vain.

« Informations »


ϟ Petit résumé : Mervyn découvre avec effroi que la magie a disparu alors que sa tempête se stoppe. Pour ne rien arranger, la tour se régénère d’elle-même, et tout ce qui a été détruit par Mervyn, et balayé par le vent se repositionne à sa place initiale, se souciant peu de votre présence sur sa trajectoire.

ϟ Magiiiiiic Everywhere ? ?  Nope. Plus de magie ???  Ça, ça veut dire que tous les sorciers ont ressenti un petit quelque chose, des fourmillements, l’impression d’un manque. Vous vous en êtes aperçus ou non, vous y avez fait attention ou non, cela dépend de votre personnage, de votre expérience et du contexte – si vous êtes occupés à autre chose, well… Les potions ne fonctionnent plus, le polynectar, les artifices… Seule la magie de la Tour perdure mais à moitié


ϟ Que faire ?  D’abord il faudra ENCORE jouer au dé pour savoir si vos personnages sont des victimes du grand déménagement. Soyez toutefois indulgent dans vos blessures. Il s’agit pas de faire mourir complètement vos personnages.  Ensuite, vous pourrez attaquer sachant qu’il ne vous faut désormais que plus que deux oui pour atteindre, blesser légèrement un des PNJ.

ϟ Adara  ayant été une membre particulièrement active en mission le staff lui a accordé un joker, pour des raisons scénaristiques et surtout pour vous faire piaffer d’impatience nous ne vous dirions rien de plus. Considérez seulement que ce qu’elle va poster ce tour a été entièrement approuvé par le staff.

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au Jeudi 12 octobre, 19h. Vous avez ce retour de Karma ? Je vous avais bien dit que vous n’alliez pas mourir !

La meuf qui couche avec des arbres
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t290-agapanthe-kirke
Messages : 220
Date d'inscription : 06/10/2016
Célébrité : Janis Joplin
Crédits : Kiara Callaghan

Double compte : Sid W. Lewis

Age : 35
Sang : pur
Statut : Mariée à l'univers (elle y tiens !)
Métier : directrice et unique employée du "Genêt à Balais"
Baguette : Bois d'aubepine, crin de licorne, 25.4 cm
Epouvantard : un sécateur moldu
Dialogue : #00cc00

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mer 11 Oct - 1:14
C’était un peu fort, quand même. Après tout ce qu’elle avait fait pour la cause mangemort, le ministre de la magie allait la laisser pendouiller dans le vide accrochée à sa baguette. Pas le moindre petit coup de main. N’avait-il donc aucune considération pour ses fidèles ? Qui avait désamorcé le problème Carrow ? Qui avait aidé au recrutement de Mrs Colquhoun ? Qui avait défendu les mines d’Ensinies ? La place de l’ascension ? Et surtout, qui avait su tuer autant de moldus de la manière la plus naturelle qui soit ? Agapanthe était déçue du comportement du chef des mangemorts. Jusqu’à ce qu’il lui révèle pourquoi il ne l’avait pas aidé :

« Oh je suis navré, Miss Kirke, je pensai sincèrement qu’une sorcière de votre talent serait capable de résister au sort. Veuillez m’excuser… Vous comprendrez toutefois que je peux difficilement stopper mon enchantement alors que la vermine s’accroche encore. »

Comment avait-elle pu en douter ? Ce n’est pas qu’il l’ignorait, au contraire, il avait une confiance absolue en ses pouvoirs. Il fallait se ressaisir, montrer qu’elle était à la hauteur. Le lasso d’Agapanthe relâche son emprise pour retourner dans un claquement sonore dans la baguette de sa créatrice. La sorcière se sent tomber une seconde dans le vide avant d’hurler :

« Ascensio ! »

Agapanthe y met tant d’entrain qu’elle rejoint la fenêtre brisée avec une vitesse vertigineuse et fini sa course la tête dans le plafond. Elle s’agrippe à un poteau au milieu de la pièce, descend comme elle peut jusqu’au sol sans lâcher sa prise et se lance à elle-même le sortilège colloshoo. Elle se retourne vers le ministre et lève son pouce pour lui faire comprendre qu’elle tient le coup. Quand le calme sera revenu, elle se lancera un petit Episkey car le sang lui coule dans la bouche. Pour l’instant, elle attend, les bras croisés, satisfaite, regardant ses ennemis en difficulté.

Le vent se calme. Agapanthe sent une drôle de sensation dans son ventre. Un peu comme un vide. Elle qui est pourtant bien à l’écoute de son corps n’a jamais connu ça. Un peu comme la faim, mais en différent. Elle n’est pas vide de nourriture, elle est vide d’autre chose. C’est peut-être un effet secondaires de la tempête ou d’avoir frôlé la mort. Peut-être qu’un sort de soin arrangera tout ça. D’abord, le visage.

«  Episkey ! … Episkey !... EpiskeyEpiskeyEpiskey ! »


Rien. Pourtant ce sort n’est pas trop compliqué. Le couple Kark a la réponse. Plus de magie. Même pour le ministre. Pourquoi ?

Pas le temps d’y réfléchir. Une multitude de bouts de verre traverse la pièce. Agapanthe se blottit contre le poteau pour se protéger au maximum. Elle n'entend plus les bruits du verre qui s'entrechoque. Juste quelques éraflures superflues. Rien de bien méchant face au mur contre lequel elle s'est écrasée tout à l'heure.

Plus de magie, que faire ? Que sait elle faire sans magie ? Rien. A moins que... Oui ! S'il y a bien une chose qu'elle fait sans utiliser de magie, c'est sacrifier ses moldus. C'est un message de l'Univers, elle doit être plus virulente. Peut importe la présence du ministre, de Mme Kark ou même de sa sote de cousine. Elle n'a qu'un être absolu à impressionner et c'est l'Univers. Pour stopper le massacre de la tour des médias, pour éviter la mort de bons sorciers, elle doit tuer les moldus et vite. A commencer par les deux qui sont actuellement face à elle. Plouf, plouf, allez, l'homme qui tient son pilsoter.

Dans sa fureur, Agapanthe tente de lever un pied et manque de perdre l'équilibre. Elle ne peut pas défaire le sortilège de colloshoo. Tant pis. Agapanthe délasse ses chaussures à la hâte et court pieds nus jusqu'à sa cible qui, surpris, n'appuie pas sur la détente de son pilsoter. Elle se jette littéralement sur lui, approche son visage du sien et l'embrasse sur la bouche.

«C'est le baiser vengeur du Grand Tout.»

Elle replonge ses lèvre sur les sienne et se redresse, la bouche pleine de sang chaud, un bout de chair entre les dents. Elle lui a mordu l'interieur de la joue avec une telle vigueur qu'elle a réussi à un décrocher un morceau. L'homme hurle, Agapanthe jubile, elle hurle aussi. Elle y est, elle a goûté à son sang et maintenant, il va mourir.

LES DEEEEEES !!:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mer 11 Oct - 1:14
Le membre 'Agapanthe Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Papi Brossard a un SSPT
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t441-savannah-michaels#4821
Messages : 112
Date d'inscription : 09/11/2016
Célébrité : Melissa Benoist
Crédits : Mara

Double compte : Murphy O'Ryan

Age : 24 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : ///
Epouvantard : Peridrax
Dialogue : [color=#ff6600]
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mer 11 Oct - 9:02
Elle avait mal. C'était la première information que son cerveau pouvait traiter à l'heure actuelle. Elle avait mal. Aux côtes, au dos, à la tête, et partout dans son corps, malgré les soins de la sorcières. Elle avait mal. Mais, au moins, le savoir pouvait lui apporter une chose : elle était toujours consciente. Et alors que la tempête semblait quelque peu se calmer autour d'elle – ou alors était-ce elle qui s'habituait à sa violence ? - elle se rendait de nouveau compte de ce qui se passait autour d'elle. Du poids qui lui oppressait la poitrine qui disparaissait alors que le meuble se fracassait au sol. De la pression sur ses bras qui diminuait alors qu'elle n'avait plus à tenter de lutter pour rester en place, en vie, qu'elle ne risquait plus d'aller se fracasser contre un mur ou, pire, plus de cent étages plus bas. De ses genoux, enfin, qui souffrirent les premiers de son impact avec le sol alors que son corps retombait, aussi souple qu'une poupée de chiffon.

Elle n'avait pas comprit réellement ce que disait les sorciers – pas les leurs, leurs alliés, mais leurs ennemis – et il lui fallut quelques secondes pour comprendre que le souffle autour d'elle n'était plus que le vent s'engouffrant dans les orifices béants de la Tour éventrée. Et quelques secondes encore pour réaliser qu'elle pouvait, qu'elle devait bouger. Que les deux sorcières qui les accompagnaient semblaient bien mal en point, plus encore pour celle que connaissait Adem. Que lui-même était non loin et ne semblait pas non plus au meilleur de sa forme, mais au moins paraissait-il encore pouvoir agir, faire quelque chose. Parce qu'elle, elle ne savait pas quoi faire. Il y avait bien le Ministre et sa femme qui s'enfuyait, mais est-ce qu'elle devait les poursuivre ? Est-ce qu'elle devait les laisser s'enfuir, alors même que les attaquer pourrait mettre sa vie encore bien plus en danger qu'elle ne l'était déjà ? Est-ce qu'elle devait continuer la mission, aider les autres à se relever quand elle n'avait elle-même absolument aucune compétence pour soulager ne serat-ce qu'un peu ses propres maux, alors les leurs ?

Elle ne savait pas. Elle ne savait pas quoi faire et les questions se bousculaient dans son esprit plus vite que les secondes ne s'écoulaient. Celui qui devait les mener dans cette Tour infernale était mort, Adara n'en était pas si loin, Victoria à peine mieux, et elle... Il n'y avait qu'Adem. Qu'Adem qui pouvait encore lui dire, encore lui montrer la voie, comme depuis qu'elle l'avait rencontré. Sauf qu'Adem n'est pas vraiment disponible, quand elle se retourne vers lui, prête à tenter de se lever malgré la douleur. Parce que l'une de ces crature démoniaque vient de lui sauter purement et simplement dessus !

Et aussitôt, Savannah bondit, sans même réfléchir une seule seconde, arme au poing, alors qu'autour d'elle, comme pris d'une frénésie soudaine, les débris de... tout, se mettent en mouvement. Comme si la Tour elle-même refusait de se laisser dépouiller de ses atours.

"Laisse-le, créature démoniaque, laisse le tranquille, crève, crève, crève!!!" Le coup part. La détonation retentit à ses oreilles et sur le moment, elle est même certaine d'avoir réussi à toucher la sorcière. Sauf que. Sauf qu'elle n'a pas assez prit le temps de viser, où peut-être est-ce l'autre qui a bougé. Et qu'elle vient, une fois encore, de blesser Adem.

"NON !!!"

Est-ce que cette fois on sera un peu épargné ?:
 

Si Oui au premier dé :
 

Si Non au premier dé :
 


Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mer 11 Oct - 9:02
Le membre 'Savannah Michaels' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 248
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : Charlie Trave

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mer 11 Oct - 17:00

Ultima Cave


Aveline Kirke, Agapanthe Kirke, Adara Dragenvann,Victoria McKay, Adem K. Wolf, Savannah Michaels

Alors que la morsure du verre dans ma chair me fait grimacer péniblement, le vent s’amoindrit. Soyons lucides, il n'est pas question d'indulgence ou de pitié chez nos ennemis maléfiques, mais pourquoi cesser cette tempête ? La première hypothèse qui me vient, assez plaisante, c'est de constater que les deux sorcières qui accompagnent le couple ont quasiment plus morflé que nous ! Si le Ministre tue autant de moldus que de sorciers, ce serait presque une consolation.
Presque.
Mais l'homme n'a pas mis fin à son sortilège. C'est la magie elle-même, en général, qui s'est retirée. Si d'abord j'aimerai en rire, je pose un regard inquiet sur Adara. La magie est sa science, son pouvoir, et probablement notre seule chance d'en sortir vivant ...

Réfléchir. Vite. Ils n'ont plus de magie mais nous avons nos armes ! Je me penche pour apercevoir Savannah dans l'espoir de l'encourager à m'imiter : et faire feu.
Mais une nouvelle tornade nous frappe. Après tout ce que nous avons fait subir à cette p*tain de tour, voilà qu'elle se régénère toute seule. Je resterais béa s'il m'était donné l'opportunité d'admirer, mais il faut d'abord se protéger ! A nouveau j'embrasse le mur pour éviter tous les projectiles incisifs.

Eviter les dégâts ? a écrit:
Oui : Un peu de chance, c'est pas dommage !
Non : Quelques entailles supplémentaires viennent faire couler mon sang le long de mes bras, dans mon dos.

C'est miraculeux, quand même, de voir disparaître tous les dégâts infligés au matériel, au mur, à l'étage entièrement. Miraculeux. Et ça fait chier ! Tout ça pour rien ?! Il faut agir et vite, j'arme mon bras avant de réaliser qu'une de ces folles se jette sur moi !

Tout se passe en un éclair déchirant. Je la repousse brutalement mais mes forces manquent à l'appel et son visage s'approche tellement vite. Je frappe dans le vide alors qu'une intolérable douleur s'empare de mon visage.
Son souffle brûlant, sa bouche, son rire.
Plaquant mes mains sur la joue en sang, je tombe à genoux, aussi blessé que choqué.

" ...aarg...Enfoiré de démons de merde... "

Il faut se ressaisir, qui sait quand la magie reviendra ? Je pose enfin le regard sur mon agresseur, avec toute la haine que m'inspire sa bordel de race, et je tends le bras armé ... !

Pan.
La sorcière s'immobilise sous le choc. Je reste à genoux, interdit, alors qu'une tâche chaude et ferreuse se répand sur mon épaule. Mon épaule. Toujours. Savannah. Encore.
Mais la minuscule seconde de surprise suffira. Avant que je cède aux maux.
Pan.

2ème balle a écrit:
Oui oui : Agapanthe est touchée, vengeance !
Oui non : La balle passe à côté d'Agapanthe mais vole jusqu'à Aveline qu'elle frôle.
Non oui : La balle frappe le haut de l'ascenseur, manquant de peu le couple à l'abri mais leur rappelant qu'une arme à feu peu faire du dégât.

Non non : La balle fini sa course dans un mur.

Ma vue se trouble mais je serre les dents. Je ne sais plus s'il est nécessaire de chercher à me protéger, je suis épuisé. M
es quatre munitions restantes seront-elles enfin utiles ?

Résumé:
 

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mer 11 Oct - 17:00
Le membre 'Adem K. Wolf' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 872
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mer 11 Oct - 18:56
Son monde s'était réduit à quoi ? Un esprit ravagé, des souvenirs atroce qu'elle n'avaient pas vécu mais qu'elle ressentait comme tels, une douleur immense dans son bras cassé et dans son crane - sa pauvre tête n'est décidément pas épargnée. Sa vie ne tenait désormais plus qu'à ca, lui semblait-il. Elle avait tué sa fille. Elle n'était rien, un jouet entre des mains plus puissantes.

Et puis le vent s'atténua pour quasiment disparaitre, et alors qu'elle glissait au sol, elle reprit progressivement conscience de son environnement. Ils étaient là : Savannah la Moldue, toujours inutile, enroulée sur son chambranle de porte, mais qui se battait néanmoins - ou essayait au moins ; Victoria qui luttait depuis des années contre sa propre famille ; Adem...
Et ca lui revint... Quelques temps plus tôt, elle avait réalisé que le Scribe Sanctis lancé par Mervyn n'était pas une fatalité, qu'elle pouvait aller mieux. Parce qu'il lui avait pris la main. Il avait dissipé les brumes à ce moment là. Saurait-il la tirer des ténèbres où la Kark l'avait plongée ? Elle voulait le croire. Elle lui avait fait confiance jusque là, et il ne l'avait jamais trahie. Grace à Tadhg, elle avait pris conscience de ses sentiments, de ce qu'elle voulait, espérait. C'était un cadeau précieux, elle ne se sentait pas prête à y renoncer malgré les difficultés. Mais pour que ca marche, il fallait qu'elle se ressaisisse. Elle puisa donc ce qu'elle pouvait de force dans des souvenirs plus précieux, qu'elle savait bien réels, et qui éloignèrent, au moins pour un temps, les visions d'horreur inspirées par la Kark. Des minutes volées, des gestes, des caresses... Tout plutôt que le néant...

En gémissant, elle se redressa et tenta de rassembler son énergie pour faire quelque chose de plus constructif que subir. Seulement cette tentative révéla une absence. La magie... Elle avait disparu... Ca faisait partie du plan, bien sur... Adara n'avait pas été informée de cette étape du plan, mais c'était tellement logique : compartimenter était le meilleur moyen d'éviter les fuites. Ca ne l'empêcha pas de frissonner de peur : elle se sentait impuissante et inutile, sans magie...
A quelques pas de là, les Kark avaient réalisé la même chose. Et, prenant leur courage à deux mains, ils fuyaient vers les ascenseurs. Bande d'enculés, ils n'allaient pas s'en sortir comme ca ! Impossible ! Elle eut l'impression que tout son corps se révoltait à cette idée, et une impulsion folle la poussa en avant.
Elle ramassa un morceau de verre conséquent qui commencait juste à bouger pour reprendre sa place sur les baies vitrées, et qui protesta quelque peu contre l'immobilisation forcée qu'elle lui faisait subir, coincé sous son bras cassé. Adara l'ignora, concentrée uniquement sur sa cible. Décharge d'adrénaline, énergie du désespoir... Appelez ca comme vous voulez... La sorcière n'avait pas besoin de savoir que nombre de médecins Moldus avaient étudié les capacités extraordinaires du corps dans des situations de stress intense. Le résultat était là : elle occultait toutes ses faiblesses pour se révéler plus meurtrière qu'elle ne l'avait jamais été.

Comme une furie, dans un état second, sourde à la douleur, aveugle à ce qui se passait autours d'elle, insensible aux morceaux de verres qui se fichent dans ses cuisses, dans ses bras - peu profond, mais ca sera douloureux quand elle s'en rendra compte... Elle rattrapa Elena Kark, empoigna son bras, la forcant à s'immobiliser, la plaquant ensuite contre un mur. Merveille du cerveau, l'entrainement passé avec Isaac quelques jours plus tôt lui revint, les techniques enseignées incluses. Etait-ce pour ca que Obbie les avait obligés à travailler le corps à corps ? Parce qu'il savait qu'ils devraient se passer de baguette ? Probable. Quoiqu'il en soit, et si le geste n'avait rien d'académique, Adara s'assura que la Kark ne tente pas de s'échapper en lui assénant un coup de genou dans le ventre. Dans le même geste, elle tira son éclat de verre de sous son bras avec sa main valide et le planta dans la poitrine d'Elena. Avant de s'y appuyer de tout son poids, ignorant les coupures qu'elle pouvait s'occasionner elle-même de la sorte. Le morceau de verre pénétra dans les chairs lentement d'abord, puis transperca soudainement la Kark lorsque la cage thoracique fut passée, le tout ponctué d'un hurlement sauvage d'Adara, les yeux rivés dans ceux de sa victime, de son bourreau. Elena lui rendait un regard incrédule. La douleur n'était pas encore arrivée jusqu'à elle semblait-il, mais Adara constata avec une délectation malsaine que la directrice de Poudlard avait bien compris la précarité de sa situation. Seulement Adara ne comptait pas en rester là.
" Je vais t'apprendre un truc, connasse... "

Adara se souvenait avoir lu un truc un jour, dans une salle d'attente quelconque : le meilleur moyen de limiter les dégats dans le cas d'une plaie perforante était d'y laisser l'objet qui l'avait occasionnée. Ca ralentissait l'hémorragie. En toute logique, l'inverse rendait les choses nettement plus brutales...
Bandant les muscles de son unique bras valide, ignorant les gestes désordonnés de la Kark tentant de se libérer en la frappant comme elle pouvait, elle arracha le morceau de verre, aussitôt copieusement éclaboussée du sang de la Kark.
" Le sang a toujours la même couleur ! CREVE CHAROGNE ! "
Elle lacha le bout de verre - qui partit aussitôt retrouver sa place sur la baie vitrée - et regarda la vie s'échapper de la plaie béante dans la poitrine d'Elena Kark Mulciber au rythme de plus en plus désordonné de son coeur mourant.
Adara la regarda tenter en vain de stopper le sang de ses mains, leurs regards toujours rivés, alrors que la Kark glissait au sol, désormais impuissante à rester debout. Pourtant, malgré l'évidence de sa fin inéluctable, Elena continuait de la foudroyer du regard, comme si ce simple fait lui permettrait de lancer l'Avada Kedavra qui la vengerait de sa meurtrière.
Dans cet échange intense, Adara vit la vie quitter Elena Kark Mulciber, qui s'affala au sol, baignant dans son sang qui s'écoulait désormais autours d'elle à petit filet.

Adara contemplait son oeuvre, dans un état second, le sang gouttant de ses mains ouvertes, encore bienheureusement inconsciente des implications de son geste et empreinte d'un sentiment d'invincibilité bien temporaire - elle avait tué, sans magie - , quand une détonation la fit sursauter. Elle se tourna vivement dans cette direction pour découvrir avec horreur Adem, Agapanthe accrochée sur lui, la joue en sang, une plaie à l'épaule, Savannah tenant son arme avec une mine piteuse.
Une vague d'angoisse la prit : s'il mourrait, elle n'était pas sûre de pouvoir reprendre pied un jour. Mais que pouvait-elle faire ? Elle était présentement trop loin pour intervenir physiquement et sa baguette serait inopérante... Son sentiment de réussite s'évanouit aussitôt pour redonner sa place à l'impuissance.

Pas lui...

Le verre, ca fait mal:
 

le plus beau résumé du monde:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Mer 11 Oct - 18:56
Le membre 'Adara Dragenvann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Drama gouine
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 89
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Kerry Washington
Crédits : Nerose

Double compte : Cecilia Munro

Age : 34 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Mariée, mère d'une adorable sang-pure
Métier : Arithmancienne
Baguette : Bois de cyprès et poil de womatou, 27,2 cm, rigide, droite, finement ouvragée et incrustée de nacre.
Epouvantard : Marinette Bwa sèch
Dialogue : #996699

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 6:25
Le fourmillement était étrangement familier. Elle avait passé tellement de temps à ressasser les événements de Tinworth sans comprendre ce qu'elle avait vécu il y avait plus d'un an de cela qu'Aveline sut presque immédiatement ce que cela signifiait. La disparition des liens magiques qui la retenaient à la poutre ne fit que confirmer sa désagréable hypothèse.

La magie avait disparu.

Elle voulut en informer le couple Kark presque aussitôt, mais ils en étaient venus à la même conclusion. Mais curieusement, la magie contenue dans la tour des Médias persistait... Et Aveline le découvrit d'une douloureuse façon, lorsque la patte de chaise s'extirpa d'un coup sec de sa cuisse, bousillant les faisceaux musculaires de son droit fémoral. Dès qu'elle retournerait au bureau, elle noterait cette curieuse observation. Peut-être cela mènerait-il enfin à une percée concluante sur ce fâcheux phénomène de disparition de la magie? Ou peut-être que ce dernier n'affectait que la magie générée par des êtres vivants, qui sait?

Quoiqu'il en soit, ces agents du chaos avaient prévu leur coup : attaquer la Tour des médias était peut-être un gigantesque piège audacieux, puisque les forces élites du pays, officieuses comme officielles, avaient volé au secours de la Tour. Du moins, c'était ce qu'Aveline croyait... N'avait-ce pas été Hayley Travers qui les avaient dispatché à la hâte...?

Tenter de s'expliquer rationnellement ce qui était en train de se dérouler rassurait Aveline et faire aller ainsi ses neurones l'empêchait de se laisser distraire par la douleur. Mais ça l'empêchait également d'être attentive à ce qui se déroulait autour d'elle. Et surtout, elle ne vit jamais le bureau qui vint s'écraser sur sa main gauche, car cette dernière avait eu le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Le craquement des phalanges, le sang, la douleur... elle avait le vertige. Tout lui paraissait soudainement si iréel. Aveline n'était pas réellement là, c'était impossible. Elle était forcément dans un rêve. Et cette gêne à la poitrine... Comme si son coeur se serrait dans un étau... Pourtant, aucune blessure physique ne pouvait expliquer ce malaise. Et puis ces frissons et ces tremblements qui refusaient de la quitter bien que plus aucune bourrasque ne soufflait...

Aveline n'avait qu'une envie : rentrer chez elle. À défaut de pouvoir le faire, elle se recroquevilla en position foetale, lovée contre le bureau qui lui avait écrasé les doigts de la main gauche, grelottante.

Dés
Es-tu épargnée cette fois-ci?
OUI : Ouf... assez de bobos comme ça. Pour l'instant.
NON : Bobos encore...

Résumé:
 

HJ : Ou comment profiter d'un event pour réviser les signes et symptômes d'une attaque de panique
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 6:25
Le membre 'Aveline Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 406
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : Kim Kim

Age : 55
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 16:20
Ecrasée entre le mur et le meuble, Victoria ferme les yeux. Les secondes semblent s’écouler à une folle vitesse, tandis qu’elle reste ainsi, immobile. Elle ne veut pas rouvrir ses paupières. Elle n’en a pas la force. Elle veut être oubliée. Laissée dans ce coin, et oubliée. Le vent siffle à ses oreilles, tandis qu’elle sent bien que le Kark se délecte de la situation. Ris, Mervyn. Ris. Victoria en a fini.

Soudain, un sentiment de vide se crée en elle, en même temps que des fourmillements désagréables la parcourent de la tête au pied, avant de disparaître entièrement. Autour d’elle, la Phénix entend les sorciers qui expriment tour à tour leur surprise. Elle-même l’est, et se demande bien comment elle va pouvoir se défendre à présent. Elle aurait dû faire comme Obbie et avoir une arme à feu sur elle… Car elle n’est qu’une brindille, et quel effet peut avoir le coup de poing d’une fugitive affamée contre des mangemorts gras et repus ? Aucun.

Les meubles entiers ou cassés, les morceaux de verre, les débris de plafond… Tout ce qui a été détruit commence à reprendre sa place originale. Dès que l’armoire qui a atterri sur son dos se retire, elle relève la tête, puis commence à se lever. Allez, il faut y aller. Pense à James. Pense à Donan. Pense à Silja. Pense à Adara. Pense à Cecil, Paul, Balkiss, Cecilia, Lyne. Pense à Fillan, pense à Abe. Pense à eux, tous. Pense à eux.
BIM. Nope en fait, tu ne penseras pas. L’endroit où le meuble l’a cognée semble être l’épicentre de la sonnerie qui retentit dans sa tête. Oh oh, cela ravive des souvenirs qu’elle aurait aimé oublier éternellement… Au moins, celle-ci n’est pas là pour l’assourdir, seulement pour l’avertir que ÇA FAIT MAL BORDEL.
Victoria tire une vilaine grimace, avant d’ouvrir les yeux. Sa vision est dédoublée, et elle n’est plus certaine de l’endroit où elle se trouve. A sa gauche se trouvent Adara qui lutte contre Mulciberk. A sa droite, les moldus et la mangemort à la chevelure de lionne. Ou sont-ils à sa gauche, en réalité ?
Elle tâte son crâne et sent le sang chaud sous ses doigts. Elle soupire de soulagement : son sens de l’orientation et sa perception de l’espace devraient revenir à la normale rapidement. Il n’y a pas d’hémorragie interne, tout devrait bien se passer. Tout. Devrait. Bien. Se. Passer. N’est-ce pas ?

Elle attend quelques instants, puis rouvre les yeux. Sa vision est à nouveau claire, et Adara se trouve encore à sa gauche, en train de se débattre avec la morue… C’est qu’elle devait y être depuis le début. Où est le Kark ? Et l’autre mangemort, la métisse ? Victoria les retrouve rapidement du regard, et tombe également sur quelque chose qui lui servira – elle espère – d’arme en ce temps de diète magique. Un micro « tête de mort » utilisé par les journalistes et les techniciens de la radio pour diffuser leur propagande de merde. Un micro bien lourd
(rappelons ici qu’elle est une maigrichonne sans trop de muscle…) qu’ils méritent bien de prendre DANS LEUR FACE. Elle se précipite dans la cabine d’enregistrement en face d’elle, attrape le micro flottant – qui se défait de son enchantement de lévitation à l’occasion – et le lance à l’encontre du Ministre de la Magie. PREND ÇA POV’ CON ! Le micro se cogne contre l’épaule du Kark. Scroutt. Scroutt. Scroutt. Elle aurait préféré le tuer – car Mervyn a ce petit quelque chose qui le rend imposant, même pour une femme comme elle qui en a vu, des choses imposantes. Scroutt. Scroutt. Scroutt. Elle aurait préféré l’assommer, pour pouvoir lui échapper en toute impunité. Scroutt. Scroutt. Scroutt. ET MAINTENANT ?

Dé 1 : Allô docteur ?
Oui :  Victoria est éraflée par les bouts de verre qui se remettent à leur place, mais rien de grave.
Non : Un meuble se cogne contre la tête de Victoria au passage. Sympa.

Dé 2 : Qui va pousser la chansonnette ?
Oui Oui : Mervyn
Oui Non : Agapanthe
Non Oui : Aveline
Non Non : Savannah


On va tous mouriiiiiir
*Mervyn découvre avec effroi que la magie a disparu alors que sa tempête se stoppe. Pour ne rien arranger, la tour se régénère d’elle-même, et tout ce qui a été détruit par Mervyn, et balayé par le vent se repositionne à sa place initiale, se souciant peu de votre présence sur sa trajectoire.
*Agapanthe réussi à retourner dans la pièce et à se stabiliser grâce à un colloshoo (non sans se ridiculiser devant le ministre. Elle passe miraculeusement entre les bouts de verre (quelques éraflures bénignes). Elle comprend que la magie a disparue et veut se venger de ces vemines de moldus. Elle saute sur Adem et lui arrache un morceau de la joue.
* Adara se ressaisit un peu. La fuite du Ministre et son épouse la rend dingue. Rassemblant son énergie, Adara reussit à s'en prendre à Elena. Et à la tuer.
*Savannah parvient à ne pas être blessée, voit l'attaque sur Adem, tente de le sauver... Et lui tire dessus. Oups
* Adem se fait défigurer par Aga', se prend une balle de Savannah (logique j'ai envie de dire), sous le regard horrifié d'Adara, et manque son tir... Il se retrouve agenouillé devant la sorcière, armé de son flingue dans lequel il reste 4 balles.
* Aveline est trop surprise par la disparition de la magie qu'elle ne tente aucune attaque. Les phalanges de sa main gauche sont écrasées par un meuble et Aveline nous fait une belle attaque de panique.
* Victoria ne veut plus bouger, mais le retrait de la magie puis le grand ménage la sortent de son amorphisme. Elle se prend un meuble à l’arrière de la tête (au lobe pariétal), ce qui lui fait perdre son sens de l’orientation pendant quelques instants, avant qu’elle ne les recouvre. Elle repère alors un micro, qu’elle jette contre Mervyn Kark… Qu’elle touche à l’épaule. On va. Tous. Mourir.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 16:20
Le membre 'Victoria McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Jeu 12 Oct - 22:01
« Quatrième Tour»


Incrédule Mervyn regardait le micro à ses pieds, presque aussi irréel que la douleur qui émanait de son épaule, presque aussi chimérique cette mare de sang dans lequel baignait Elena. Morte. Sa baguette le Kark l’agitait, comme si ses simples mouvements de poignets permettraient à réinsuffler la magie dans ce monde. Il avait bien tenté de sauver son épouse, mais sa baguette s’était tu comme tout le reste de la sorcellerie. Ses mains, il lui semblait comme impossible de les utiliser. Le Ministre n’était pas capable de se souvenir de la dernière fois qu’il avait ouvert une porte en pressant ses doigts sur une poignée. Il était le Ministre de la Magie et trahi il se sentait par l’abandon son alliée, la désertion du berceau de sa puissance. Aussi lorsqu’il sentit enfin le gouffre en lui se combler, Mervyn se sentit de nouveau lui-même, d’un mouvement sec de baguette il abattit son ire sur la meurtrière d’Elena : « ENDOLORIS ! » cracha-t-il pour lui faire payer, encore et encore, à ce ramassis de médiocrité, à ce rebut de sorcellerie capable de rien en tout, sauf réduit à l’état de moldue. Lui faire regretter dans chaque fibre de son corps, le manque qu’elle lui faisait ressentir à lui. Car Elena – et c’était sans doute le plus compliment qu’il puisse faire – était l’être le plus utile à sa vie. Le seul être nécessaire, la seule âme qu’il n’avait jamais songé à sacrifier, la seule mage à sa mesure. Sa perte était une amputation, qu’il vengerait. Il arracherait à cette traitresse toute notion de bonheur ou d’espoir, morcellerait chaque partie de son corps jusqu’à ce qu’elle le supplie de l’achever. Et il continuerait, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien, qu’un amont de cendres dispersées en un evaneco sur lequel rien ni personne ne pourrait se recueillir.

Si la phénix se tordait bien sûr le sol, ce n’était pas des sanglots suffoqués qui s’échappait de ses lèvres, mais… un rire ? Une cascade de gloussements, il n’y avait pas de douleurs mais milles caresses pernicieuses… des chatouilles. La magie était détraquée comme à Assapor .  Il fallait stopper cette mascarade, retrouver le dispositif, avisant les escaliers – plus sûr à emprunter que les ascenseurs en ces temps de magie incertaine – il ordonna aux deux Kirke « Il faut trouver ce qui cause le dérèglement de la magie, il faut monter. » Monter car la hauteur quel que soit leur procédé servait à amplifier n’importe quel signal, magique ou non. « Je me charge de la vermine restante. » Sans l’ombre d’un remord, ou d’une quelconque hésitations il lança plusieurs salves de sortilèges, adaptant ses maléfices aux dérèglements avec une facilité et une rapidité d’exécution effrayante. Il avait combattu avec et pour le Lord, il était à ce jour celui avait récupéré sa place. Il les balayerait tous. Mais ses maléfices, Mervyn ne les lançait pas en direction de la vermine mais d’Elena. Avait-il perdu la tête ? Non. Car déjà avec une lenteur exagérée, Elena se redressait, ses yeux clos se rouvrirent. Elle jeta un regard laiteux à son maitre. Un Inferius voilà que la plus talentueuse des Legillimens était devenue. « Empêche-les de nous rejoindre. » Il disparut sur ses mots, alors qu’Elena entreprenait de commencer son carnage.

***

« Moi, je vous avais déjà dit tantôt au nonante-neuvième étage, que ce n’était pas une bien fière idée que de prendre les escaliers. » lâcha un Baudoin passablement essoufflé. Le belge n’était pas adepte de l’effort physique surtout quand celui-ci induisait de gravir une tour de 160 étages, et il entendait bien faire partager cet état de fait avec ses deux acolytes phénix. « Si ça continue je vais finir par dégringoler en cumulet moi. » Les hauts et les bas de la magie n’étaient pour le ravir non plus, sachant que ça, ça ne faisait pas du tout parti du plan. Mais ça, Baudoin le savait que se fier à une Irlandaise c’était une mauvaise idée. Avez-vous seulement déjà goûté leurs bières à ces rouquins ? Infâme, comme ces deux gueuses qui se profilaient en contrebas. « GOD DAM ! Ça ressemble à de la mangemort ça ! Sécurisons la zone… FEUDEYMON. » Mais aucune flamme fatale ne vint réduire à rien les deux Kirke, s’échappèrent de sa baguette seulement des bulles de savons colorées…


« Informations »

ϟ Magie, magie et vos idées perdent en génie !  : La magie est de retour ce qui vous permet de vous protéger à nouveau ! Seulement, elle est aléatoire : un dé tiré indépendamment de vos attaques indiquera, pour chacun des sorciers, si le sort utilisé fonctionne ou... Si c'est un autre sort (foireux, un tetenbulle à la place d'un avada, c'est rigolo) qui sort de la baguette. Vos personnages peuvent se passer de ce dé s’ils attaquent sans magie

ϟ La séparation : ALLEZ LES BICHONS, on met Aveline et Agapanthe d’un côté, les terroristes de l’autre.

ϟ Mangemorts : Mervyn envoie Aveline et Agapanthe faire un peu de grimpette pour essayer de trouver le dispositif bloquant la magie. Mais les deux mangemorts tombent sur une escouade de trois phénix. Permis de tuer, mes dames, il vous faut un oui pour mettre hors circuit les phénix randoms, et deux oui pour Baudouin, parce que son accent belge le vaut bien. MAIS ce n’est pas tout il va aussi falloir se dépatouiller de ces bulles, qui loin d’être aussi mortelle qu’un feudeymon, ne sont pas sans risque. Ces bulles qui vous tombent tout partout influent sur vos sentiments, en générant ou en accentuant un. Par exemple, elles peuvent vous rendre euphorique et vous faire danser, ou bien à l’inverse vous transformer en véritable fontaine de larmes. À vous de choisir votre sentiment. 

ϟ Terroristes : Vous vous retrouvez face à Elena 2.0, qui ne vous fera pas de cadeau. Jouez chacun au dé ses attaques, pour la mettre hors service pour de bon, il vous faudra un oui de deux personnes différentes, donc deux oui au total. Si vous vous obtenez deux oui rapidement, les posteurs suivant n’auront pas à jouer au dé les attaques d’Elena. Vous pourrez en profiter pour panser vos blessures et vous diriger vers les escaliers.

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au samedi 14 octobre, 19h pour poster un message !

Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 248
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : Charlie Trave

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Ven 13 Oct - 18:46

Ultima Cave


Aveline Kirke, Agapanthe Kirke, Adara Dragenvann,Victoria McKay, Adem K. Wolf, Savannah Michaels

J'ai entendu les cris, de l'une et de l'autre. J'ai entendu le déchirement de la peau, les os qui craquent sous le poids des efforts, de la haine. J'ai entendu Adara - fabuleuse, j'aurai applaudit si j'en avais la force - achever son ennemie.
Alors qu'une espèce d'euphorie m'emporte, mes blessures m'accordent une courte trêve. C'est génial, c'est fabuleux, bordel ! Adara a tué la N°2 ! Je suis heureux mais pris de panique. Ça ne se voit pas. Je suis toujours agenouillé devant la cannibale, à fixer Savannah dans son dos.

Comment va réagir le ministre ? Comment vont réagir les deux autres tarées ? Je pense alors à replacer mon attention sur celle à qui je dois ma sale figure. Ils discutent. Je n'entends pas bien, mes oreilles bourdonnent et je ramène une main à mon épaule qui se rappelle brutalement à moi.
Elles décampent. Les deux miss, leur leader aussi. Ils se tirent ? Je ne comprends rien, Adara était en train de rire semble-t-il, est-elle devenue folle ?

La fuite des mangemorts m’insuffle assez de force pour me relever. Je fais un signe à Savannah, un léger geste de la main en plongeant dans son regard avec fermeté : ce n'est pas grave. Et si elle tient à débattre, nous aurons le temps plus tard. Si on s'en sort.

Je me retourne enfin vers Adara dans l'espoir de l'atteindre sans tomber. Ce qu'elle a traversé est indéchiffrable, je ne comprendrai sans doute jamais sa peine durant le sortilège et même si elle vient de tuer Elena, peut-être ne se remettra-t-elle jamais de cet enfer ;
Impuissant mais bien décidé à l'aider, je m'avance chancelant.

Dans un sursaut je stoppe ma tentative.
Les morts se relèvent, maintenant ?

" Qu'est ce que ? ... "

Le seul effet positif, ce sont mes muscles qui se réveillent. J'arme aussitôt mon bras mais la créature revenue d'entre les morts - elle a à peine pu leur faire un coucou - se jette sur moi.

Elena a écrit:
Oui oui : Elena vise judicieusement ma plaie et sous l'effet de la douleur je ne sais répliquer, ni même faire feu.
Oui non : Elena commence à s'acharner sur mon épaule, s'arrangeant pour que je ne puisse faire feu.
Non oui : Elena me frappe mais j'ai l'intention de rendre les coups.
Non non : Je parviens à la repousser et essaye enfin de la toucher : pan.

Son poing percute ma tâche de sang et je recule d'un pas avant de tendre le flingue dans sa direction, trop tard, le poing désormais rouge me cueille sous le menton et je commence à croire qu'ils se sont passé le mot pour me retaper toute la façade.
Mes coups ne rendent rien, p*tain, je ne suis plus efficace pour deux sous et je ne sais ce qui pourrait affaiblir ce monstre !

Résumé:
 

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Ven 13 Oct - 18:46
Le membre 'Adem K. Wolf' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 872
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Ven 13 Oct - 21:47
Toute aux déboires d'Adem, elle en avait oublié que peut être, éventuellement, son geste aurait des conséquences fàcheuses - doux euphémisme. Aussi quand elle entendit le cri d'horreur de Kark - inutile de préciser lequel désormais HAHAHA - qui articulait un Endoloris, elle sursauta encore et se raidit immédiatement, gémissant déjà en prévision des atroces douleurs qu'elle allait subir. Mais ses gémissements devinrent rapidement des rires. Des... Rires ? Elle essayait de comprendre, mais elle avait aussi mal : de se tortiller à cause de son fou-rire, elle avait mal à sa fracture, mal à ses bouts de verre - mais ce n'était rien comparé à un vrai Doloris. Lorsque finalement Kark lacha l'affaire - en marmonnant un truc sur un dérèglement de la magie ? -, Adara finit par se calmer doucement. Pour réaliser qu'Elena Kark se relevait ! NON ! CETTE PUTE ETAIT MORTE ! Ah... Ah merde, Kark en a fait une Inferius.... JOIE ! Et bien sur, elle va s'en prendre à Adem... Nan mais sérieux, il a la poisse, ou c'était juste une impression ?!

" MAIS MEME CREVEE T'ES UNE CONNASSE ! "

Ah... oups... Gueuler comme un putois attire l'attention d'Eleferius... Fuyons ? Adara mobilisa à nouveau les quelques souvenirs de son unique entrainement avec Isaac pour esquiver la charge d'Eleferius. Merlin savait ceu qu'elle aurait subit sinon. Et dans la foulée, Adara brandit sa baguette pour lancer une attaque.

" Flumen Ignite ! " Docilement, la baguette lança le sortilège demandé. Ah non... Pour une raison inconnue, une tripoté de rubans aux couleurs diverses et variées - rose, jaune, bleu, vert, unis, à fleurs, avec des petits nounours... - jaillirent sur l'ensemble du corps d'Eleferius et se nouèrent en très jolis noeuds papillon. C'était un style, clairement... Mais absolument inutile pour les protéger de l'Eleferius...

Mais que se passet-t-il, mais que se passe-t-il, han mais qu'est-ce qu'il se passe ?:
 

Résumé qui tchue:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Ven 13 Oct - 21:47
Le membre 'Adara Dragenvann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Papi Brossard a un SSPT
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t441-savannah-michaels#4821
Messages : 112
Date d'inscription : 09/11/2016
Célébrité : Melissa Benoist
Crédits : Mara

Double compte : Murphy O'Ryan

Age : 24 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : ///
Epouvantard : Peridrax
Dialogue : [color=#ff6600]
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Sam 14 Oct - 10:16
Elle s'était figée. Pendant de longues, longues secondes. Les yeux écarquillés, fixés sur le sang qui formait lentement, mais sûrement, une tâche sombre sur l'épaule d'Adem. Le cri lui avait échappé et depuis, plus rien ne passait ses lèvres, si ce n'était un souffle court, entrecoupé de ce qui aurait pu être des hoquets de paniques si son organisme ne s'était pas comme mit en pause. Elle avait blessé Adem. Encore. Et ce simple fait la rendait hermétique à tout ce qui pouvait bien se dérouler autour d'elle, pendant de longues, longues secondes, incapable qu'elle était de détourner ses yeux de son erreur - une de plus, encore.

Tant et si bien qu'elle n'entend pas les mots, qu'elle capte à peine l'agitation autour d'elle. Ou plutôt, que son esprit, soumis à la pression de la nécessité de survivre, enregistre les données sans que celles-ci n'atteignent la partie consciente de leur traitement. Elle comprend, elle sait, techniquement, qu'il vient de se passer quelque chose de grave, d'important. Que le corps qui est à terre, terrassé par Adara, est celui de l'un de leurs ennemis. Qu'en plus de la situation handicapante que semblent vivre leurs ennemis avec la magie, cela aussi pourrait avoir de lourdes conséquences. Qu'ils prennent même le temps d'échanger quelques mots avant que le monde ne semble reprendre son cours. Et pour Savannah, il ne faut pas un quelconque signe du ministre, une nouvelle alerte, un nouveau signal. Pour Savannah, il faut simplement qu'Adem bouge. Qu'il se redresse, malgré la douleur qui s'inscrit sur ses traits. Qu'il plante son regard dans le sien, juste une seconde. Juste lui faire comprendre, sans aucun mot pourtant, qu'il survit. Et qu'il n'est pas en colère ; pas contre elle, en tout cas. Elle ne sait pas comment, elle ne sait pas pourquoi, parce qu'il aurait toutes les raisons de la haïr désormais... Mais il ne l'est pas. Alors elle lui répond d'un simple hochement de tête, aussi sec que mécanique. Juste une demi seconde, un message qui passe, qui la laisse abasourdie, mais lui permet enfin de détourner les yeux alors qu'il se désintéresse déjà de son sort.

Ils n'en ont pas terminé, ici. Ils doivent continuer à combattre. L'idée lui semble presque saugrenue alors que sa première tentative pour se remettre sur ses pieds est un échec, qu'elle a mal, si mal dans les muscles, que son abdomen lui semble n'être qu'une masse de souffrance sans nom. Mais elle doit le faire. Avoir confiance en elle, et en ses capacités. C'est d'autant plus difficile maintenant, mais elle doit le faire. Alors, d'un geste tremblant qu'elle voudrait bien plus rageur, elle efface les larmes venus embués ses yeux, et voit enfin, consterné, ce qui se déroule autour d'elle. Le cadavre de la femme du Ministre, qu'Adara a visiblement achevé à mains nues, qui... bouge. S'est relevé de sa marre de sang, dans une vision terrifiante. Magie noire, magie démonique, qui s'il ne font pas quelque chose maintenant, maintenant ! viendra tous les détruire ! Et ses entrailles semblent figées, glacées de peur face à cette nouvelle preuve d'appartenance de l'engeance sorcière au démon, si bien que le reste est confus, un peu, carrément, et qu'elle ne comprend pas comment la créature se retrouve soudain couverte de.... noeuds ? Après avoir tenté de s'en prendre à Adem, puis Adara. Mais elle s'en fiche, et la peur peut paralyser, mais elle peut aussi donner des ailes. Et c'est un regain d'énergie, courage ou stupidité, qui pousse Savannah à s'élancer sur la créature, couteau en main, parce que son cerveau a décidé que son arme à feu n'était décidément pas la bonne solution pour le moment.

"Tu es morte ! Arrête de bouger, créature démoniaque !"

Sauf que la créature en question ne semble pas de cette avis. Bien plus vive que ceux à quoi Savannah aurait pu s'attendre, la voilà qui la saisit avant que la moldue n'arrive au contacte, bloquant aussi bien son bras levé que l'autre. Et plantant sans aucun temps d'arrêt qui aurait pu permettre à la jeune femme de se débattre ses dents dans l'épaule droite de Savannah, lui arrachant un hurlement de douleur. Et l'impression que soudain, tout devient blanc autour d'elle.

Est-ce que Savannah parvient à esquiver une attaque d'Elena ?:
 

Seulement si Oui au premier dé :
 


Résumé !:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Sam 14 Oct - 10:16
Le membre 'Savannah Michaels' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Drama gouine
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 89
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Kerry Washington
Crédits : Nerose

Double compte : Cecilia Munro

Age : 34 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Mariée, mère d'une adorable sang-pure
Métier : Arithmancienne
Baguette : Bois de cyprès et poil de womatou, 27,2 cm, rigide, droite, finement ouvragée et incrustée de nacre.
Epouvantard : Marinette Bwa sèch
Dialogue : #996699

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Sam 14 Oct - 17:27
Et maintenant, Elena Kark était morte, la vie s'échappait au même rythme que le sang qui s'écoulait de sa plaie. Il y avait de quoi être sous le choc et remettait en perspective leur vulnérabilité. Si un vulgaire morceau de verre pouvait mettre fin à la vie d'une des sorcières les plus puissantes du monde, comment Aveline pouvait espérer s'en tirer indemme? Il fallait qu'elle parte d'ici. Elle n'avait rien à faire dans cette intervention. Surtout si la magie avait disparu. Et si ces agents du chaos avaient perfectionné leur outil au point où la magie avait disparu pour de bon...? Sans compter qu'elle n'était nullement formée au corps-à-corps et encore moins au maniement de ces armes barbares moldues, elle ne voyait pas d'un oeil et les os de sa main étaient fracturés. Il fallait qu'elle parte et vite!

Avec l'énergie du désespoir, elle réussit à soulever le bureau suffisamment pour enlever sa main qu'il retenait prisonnière. La douleur irradiait et elle resta immobile quelques secondes pour tenter tant bien que mal de maîtriser légèrement la douleur, suffisamment au moins pour tenter de se lever.

Mais cela s'avéra beaucoup plus difficile qu'elle ne l'avait escompté. Heureusement, elle put s'aider du bureau pour se hisser debout. Voir le Ministre de la magie lancer un doloris et obtenir un résultat quoique mitigé, ragaillardit quelque peu l'Américaine. La magie n'avait donc pas complètement disparu. Une magie détraquée valait quand même mieux que pas de magie du tout. Aveline poussa un soupir de soulagement alors qu'elle avançait en trainant sa jambe blessée. Hors de question de tenter un sort de soins dans ces conditions, au cas où cela empirait les choses.

L'ordre de Kark la découragea. Monter? Comment pouvait-elle espérer monter 30 étages avec une jambe qu'elle était incapable de plier? Cela lui prendrait un temps fou! Et elle ne pourrait certainement pas compter sur Agapanthe pour la faire léviter... Mais la perspective de de s'attirer les foudres du ministre la dissuada de protester. Elle se contenta d'acquiescer en avançant aussi vite que sa jambe blessée le pouvait.

Les deux femmes ne tardèrent pas à tomber sur trois terroristes, et celui qui semblait le chef attaqua aussitôt. Avec d'étranges bulles qui semblaient bien innoffensives. Cela ressemblait aux bulles qu'Aveline utilisait pour jouer avec Mayssan. Elle ne s'en soucia guère. Grossière erreur. Lorsque des bulles la touchèrent, elle sentit son vague à l'âme et sa déprime s'accentuer à un point tel qu'elle ne put retenir ses sanglots et elle dut s'appuyer sur le mur pour mieux sangloter. Bien qu'aveuglée, elle leva quand même sa baguette, car elle sentirait bien trop coupable de ne pas tenter la moindre attaque.

«A... Avada-a-a k-k-kedevra-a-a-a...»

Le sort fusa. Ou plutôt... UN sort fusa. Lequel? Aveline ne saurait dire. Tout ce qu'elle pouvait dire, c'était que le sbire du Phénix au drôle d'accent s'était mis à agir comme un gamin.

Dés de la muerte:
 

Résumé de la muerte!
*Adem essaye de s'en prendre à Elena mais la zombie est plus acharnée et parvient à le maîtriser, au grand déplaisir d'Adara, dont le cri attire l'attention de la zombie. Mais la botaniste évite l'attaque. Elle lance ensuite un sortilège qui devient un truc improbable, couvrant Elena de noeuds papillons.
*Savannah tente à son tour d'attaquer la créature mais se fait manger l'épaule à la place. Au moins cette fois elle ne blesse personne.
*Aveline traine sa jambe blessée tant bien que mal pour obéir aux ordres de Kark. Les bulles de Beaudoin accentuent ses symptômes dépressifs et elle se met à sangloter. Elle attaque cependant, tentant un Avada kedavra sur un Phénix random qui se détraque et devient un Infans.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Sam 14 Oct - 17:27
Le membre 'Aveline Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#4 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#5 'Lancer de dé ' :
La meuf qui couche avec des arbres
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t290-agapanthe-kirke
Messages : 220
Date d'inscription : 06/10/2016
Célébrité : Janis Joplin
Crédits : Kiara Callaghan

Double compte : Sid W. Lewis

Age : 35
Sang : pur
Statut : Mariée à l'univers (elle y tiens !)
Métier : directrice et unique employée du "Genêt à Balais"
Baguette : Bois d'aubepine, crin de licorne, 25.4 cm
Epouvantard : un sécateur moldu
Dialogue : #00cc00

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPE V
ce message a été posté Sam 14 Oct - 17:58
Un coup de feu. Agapanthe, surprise recrache le bout de chair coincé entre ses dents. Elle n‘a rien, le coup de feu a touché le moldu sur lequel elle est assise. C‘est un signe. Le Grand Tout approuve son geste. Elle allait retourner à son oeuvre quand un cri déchirant lui casse les oreilles. Une des traitresse vient d‘assassiner sauvagement la directrice de Poudlard.

" Sale traitresse, pervertie par les moldus ! Tu ne vas pas t‘en tirer comme ça ! "

Le ministre de la magie est plus rapide qu‘elle et lance un doloris bien mérité à la terroriste qui vient de tuer sa femme. Il demande ensuite à Agapanthe et sa débile de cousine de prendre de la hauteur, comprendre ce qui déregle la magie. Agapanthe aurait bien fini de tuer le moldu avant, mais Mervyn Kark n‘étant déjà pas un rigolo de nature, elle se dit qu‘avec la mort de sa femme, le moment est mal choisi pour lui désobéir. La magie semble revenue et la vengeance de Mervyn Kark sera terrible, mieux vaut prendre ses distances.

Aveline passe devant. Agapanthe voudrait monter l‘escalier quatre à quatre, mais sa sotte de cousine traine la patte. Il faut rétablir la magie et le plus vite possible. Agapanthe se concentre sur sa grimpette et n‘appréhende pas la bulle qui vient s‘éclater sur son visage. Elle sent une colère incontrolable s‘emparer d‘elle. Elle en tremble. Agapanthe regarde autour d‘elle et voit la source des bulles. Trois sorciers lui font face. La colère s‘intensifie, l‘empêche de réfléchir, baguette tendue, elle se jete sur un des homme, incapable de trouver le moindre sortilège.

Agapanthe hurle de rage, brandit sa baguette et l'enfonce dans le nez de l'homme.  Il hurle de douleur. Son corps commence à lâcher mais est retenue par la baguette d'Agapanthe. Ca y est, un sortilège dans la tête d'Agapanthe :

"Bombarda maxima"

Voilà, lui faire exploser la cervelle. C'est ce qui pourra calmer sa colère. Non. Pas le bruit typique de l'explosion. Les yeux de l'homme se révulsent, il convulse. Sa bouche s'ouvre et quelques ronces en sortent. Trois mures poussent à une vitesse sur l'une des tiges. Agapanthe surprise sort sa baguette du nez du Phoenix. Une ronce reste coincée entre le nez et la baguette. L'homme tombe. Mort.

Une nouvelle bulle éclate sur la tête d'Agapanthe. Elle regarde l'homme au sol. C'est beau, la nature qui reprend ses droits. Elle repense à Bourg-caca, à toutes ses plantes. A Pudding qui est malade. A Kiki et comme elle pouvait s'amuser avec lui. Elle regarde Aveline, pense à son cousin et à Poudlard, quand il était un jeune garçon plein de vie. Aveline a mis hors de nuire un autre terroriste. Les deux hommes sont au sol, un mort, l'autre infantile. C'est beau. Une larme roule sur la joue d'Agapanthe. Elle prend pour la première fois de sa vie Aveline par l'épaule :

"Tu sais, tu n'es pas si inutile que ça quand tu veux. Regarde-les, c'est magnifique. Allez, il en reste un. On s'en occupe ?"


dés:
 

résumé:
 
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre