AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne un capitaine pirate avec le scénario d'Arsenia Sabordage, Dagobert Sabordage ! pirat
Des scénarios en folie
Rebelle-toi conte l'esclavage avec le scénario de Sheherazade Raviya, Ghassan Amhès !
Des scénarios en folie
Exprime rage et douceur avec le scénario d'Agapanthe Kirke, Warrick Kirke !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Des scénarios en folie
Vis ta vie de fugitif trublion avec le scénario de Vivienne McKay, Aaron Hopkins !

❝ Varian Dolohov ❞
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1312-varian-dolohov
Messages : 20
Date d'inscription : 08/10/2017
Célébrité : Cody Christian.
Crédits : LateNights.

Age : Vingt-trois ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Fiancé à Freya Kark.
Métier : Chef de la garde d'Azkaban.
Baguette : 24.3 centimètres, griffe de boogeyman et bois de prunelier.
Epouvantard : Sa soeur, effrayée à l'idée qu'il puisse lui faire du mal.
Dialogue : #85c28b


TENEBRAE TOTAE Créé par Varian lui-même, ce sortilège permet de matérialiser les ténèbres, absorbant ainsi toutes sortes de lumière, qu'elles soient d'origines naturelles ou magiques. Piégés dans les ténèbres, les victimes se laissent rapidement gagner par la peur et la panique. Ce sortilège, bien que très puissant en intérieur, perd de son efficacité quand il est lancé à l'extérieur.

Varian Dolohov
ce message a été posté Dim 8 Oct - 22:57
Varian Sevastian Dolohov
FT CODY CHRISTIAN

Nom(s) Dolohov, un nom qui inspire peur et respect; un nom qu'il porte avec fierté. Prénom(s) Varian, un prénom qu'il a hérité d'un de ses ancêtres, Sevastian, le prénom de son père et héros. Date et lieu de naissance Né le 11 Novembre 2022 dans la ville de Pré-au-Lard. Une naissance qu'il partage avec Rowena, sa jumelle. Nationalité Anglo-russe. Statut du sang Mélange de sang Dolohov et de sang Kark (sang-pur). Statut civil Célibataire. Ville habitée Il vit dans le manoir familial d'Avalon. Faction Mangemorts, par choix, par conviction. Baguette 24.3 cm, griffe de boogeyman et bois de prunelier. École Poudlard. Maison Serdaigle de nature, Serpentard par choix.

Anecdotes & Caractère Héritier de la famille Dolohov, il est le fils de Sevastian Dolohov et de Lexy Dolohov née Kark. + Enfant, il avait peur de tout et spécialement du noir. + Aujourd’hui, il cache ses peurs derrière une bonne couche de sarcasme et de dédain. + Traumatisé par son mangemort de père, Varian est incapable de le contredire ou de lui désobéir. + Adolescent, il était hautain et prétentieux. Caché derrière ses livres, il rêvait de devenir plus doué que le reste de sa promotion. + Puisant dans sa peur du noir, il a créé un sortilège capable de créer le noir complet. + Du genre introverti,  Varian s’est récemment découvert une passion pour la joute verbale. Sa cible préférée : son ancien rival et nouveau meilleur ami : Hélios Kark. + Fils d’un psychopathe / sociopathe, Varian a beaucoup de mal à faire la différence entre le bien et le mal. Pour lui, seul le pouvoir compte.  + Cette soif de pouvoir vient de tout ce temps qu’il a passé à pleurer et à avoir peur. + Entrainé à pratiquer la magie noire, il porte de nombreuses cicatrices. + Sa sœur Rowena est la seule femme qu’il supporte. La plupart du temps, Varian se tient à l’écart de la gente féminine. Le mariage, très peu pour lui.  + Ressemble de plus en plus à son père… pour le meilleur, comme pour le pire. + Ils partagent d’ailleurs une passion pour les sucreries.

Ce personnage est un PERSONNAGE ORIGINAL et est joué par DAVID. Il a 26 ANG, vit en AUSTRALIE FRANCE et a découvert le forum grâce à SA PREMIERE VERSION. D'ailleurs, il NE SOUHAITE PAS un parrain pour débuter l'aventure FDD. D'après lui, le forum est DE LA GROSSE CROTTE DE LICORNE EN BOITE ARC-EN-CIEL. Ce personnage est un PREMIER COMPTE.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1312-varian-dolohov
Messages : 20
Date d'inscription : 08/10/2017
Célébrité : Cody Christian.
Crédits : LateNights.

Age : Vingt-trois ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Fiancé à Freya Kark.
Métier : Chef de la garde d'Azkaban.
Baguette : 24.3 centimètres, griffe de boogeyman et bois de prunelier.
Epouvantard : Sa soeur, effrayée à l'idée qu'il puisse lui faire du mal.
Dialogue : #85c28b


TENEBRAE TOTAE Créé par Varian lui-même, ce sortilège permet de matérialiser les ténèbres, absorbant ainsi toutes sortes de lumière, qu'elles soient d'origines naturelles ou magiques. Piégés dans les ténèbres, les victimes se laissent rapidement gagner par la peur et la panique. Ce sortilège, bien que très puissant en intérieur, perd de son efficacité quand il est lancé à l'extérieur.

Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Dim 8 Oct - 22:57
once upon a time

2029 + L’obscurité l’avait adopté. Perdu dans les ténèbres, il gémissait, ses deux bras prenant bien soin d’entourer ses jambes qu’il n’avait pas hésité à replier contre son torse. Il avait peur, il pleurait. Tout autour de lui, l’obscurité prenait vie, le torturait. Les yeux fermés, les joues baignées de larmes, il se balançait, tentait de se rassurer. Mais plus il prenait sur lui et plus l’univers s’acharnait. Les ténèbres, elles vivaient, elles respiraient. Doucement mais surement, elles s’infiltraient, gelant, figeant son corps qui, loin d'être pétrifié, a de plus en plus de mal à rester immobile. Hurler, crier, cela lui était interdit. Son père avait été clair. Doucement, sans le vouloir, Varian se remit à penser à sa sœur qui, contrairement à lui, n’avait jamais eu à subir la cruauté de leur père. Leur père ce héros. Un héros qui n’avait jamais eu peur de se battre contre les démons de son fils, un héros qui n’hésitait pas à l’enfermer dans le noir pour lui faire comprendre sa stupidité. Fragile, craintif, voilà ce que Varian était. Et dans ce monde, les fragiles ne devenaient personne.  Et s'il devait subir tout cela c’est parce qu’il était faible. Parce qu’il avait peur. Rowena, sa sœur qu’il aimait et admirait,  elle, n’avait jamais eu besoin de tout ça. Contrairement à lui, Rowena était forte, courageuse…  Prenant sur lui, Varian déglutissait et reniflait. Pleurer ne serveit à rien. Doucement, l’enfant se calma, reprenant cette respiration qui commençait à lui manquer. Pleurer ne servait à rien. Mais comment, comment était-il censé occulter tout ce qui se passer autour de lui ? Comment pouvait-il oublier cette peur panique qui n’avait jamais cessé de le tourmenter ? Derrière lui, la porte des cachots s’ouvrit. Effrayé à l’idée d’être pris en train de pleurer, Varian se relèva d’un bond avant de finalement se réfugier dans un coin du cachot dans lequel son père avait pris soin de l’enfermer. Rapide, il l’était. Surtout quand il était dans le noir. Et s’il y avait bien deux choses que son père aimait chez lui, c’était bel et bien sa vitesse et sa curiosité. « Est-ce que tu pleures ? » Prenant sur lui, Varian renifla prenant bien soin d'essuyer ses larmes d’un revers de main. « N..non. » Avec un sourire fier masqué par l’obscurité, Sevastian s’approcha, suivi de près par la petite brindille qu’avait toujours été Rowena. « Eh bien il est temps de sortir alors. J’espère que tu as compris cette fois ; La peur ne mène a rien si ce n’est la faiblesse. » Déglutissant, Varian se relèva avant d’hocher la tête. Faible, il l’était et il le savait. Son père lui avait suffisamment répété. Mais bientôt, bientôt, il finirait pas vaincre ses peurs. Et ce jour-là, il deviendrait le plus grand sorcier de tout les temps. Tant pis si cela revenait à écraser tout les autres. Lui vivant, il ne serait plus jamais faible. Car s’il y a bien une chose que la société mangemort avait toujours reniée, c’était bel et bien les faibles. Ici, les faibles n’avaient pas leur place. Peu importe son nom, peu importe son passé, un mangemort n’était rien s’il n’était capable de se sentir à l’aise dans les ténèbres. « Aller viens, ta mère a fait des cookies. » Retrouvant le sourire, Varian essuya les dernières larmes qui avaient commencé à geler sur ses joues. « D’accord. » Les cookies, il avait toujours adoré ça. Et sa mère, bien que partisane de l’éducation de son mari, avait toujours eu la gentillesse de lui en préparer à chacun de ses voyage en sous-sol et ce, dans le simple but d’alléger son cœur meurtri par la peur. Pour elle, pour son père, pour sa sœur, il allait devenir plus fort, plus puissant !


2038 + La peur. Elle était toujours là. Omniprésente, elle le torturait, s’acharnait. Plongé dans l’obscurité, Varian déglutit. Plus que six heures. Plus que six heures et son cauchemar serait terminé. Mais six heures c’est long. Surtout quand on est plongé dans le noir, incapable de ne serait-ce que fermer l’œil. Pathétique. Voilà ce qu’il était. Dehors, le monde était en plein remaniement, était en plein changement. Et lui, lui était là, tétanisé par le noir et le froid d’un cachot qu’il avait lui même désiré. Doucement, sans réellement le vouloir, il se remit à penser à sa répartition et au temps que le choixpeau avait dû prendre avant de finalement l’envoyer chez les Serpentard. Un choix qu’il avait lui-même fait, désireux de rejoindre la maison qui avait vu grandir son grand-père, Antonin. Un grand-père dont il était fier, un grand-père qu’il vénérait. Antonin Dolohov, duelliste hors-paire, mangemort fidèle. Il avait tout pour lui. C’était d’ailleurs cette perfection qui l’avait poussé à s’intéresser au monde des duels. Désireux de devenir le prochain Dolohov à marquer le monde du duel, il avait fait de son mieux pour réussir ses cours, pour être le meilleur. Ses notes, elles étaient parfaites. Bien entendu, comme tout le monde, il avait ses faiblesses. Faiblesse qui ne l'avait cependant pas empêché d’être le meilleur d'un point de vue pratique. Doucement, Varian repensait à Hélios qui était, de par son nom et ses capacités, un de ses meilleurs rivaux. Rivaux qu’ils avaient bien l’intention de mettre à terre, qu'il avait bien l'intention de surpasser. Oubliant sa peur, Varian se laissa submerger par son ambitieux. Excité, impatient de parvenir à ses fins, il se redressa avant de finalement attraper l'énorme manuel et sa baguette qu’il avait négligemment abandonnés sur sa table de chevet. « Lumos ! » Sous ses draps, la lumière jaillit, illuminant son corps qui, baigné de lumière se détendit presque instantanément. En sécurité, il reprit son travail, parcourant les nombreuses lignes de texte que contenait son tout nouveau manuel de sortilège. Perdu dans son livre, il se laissa entrainer, fouillant, parcourant les nombreux chapitre qui, de fils en aiguilles, avaient su le charmer, l’obsédé. Bientôt, la lumière refit son apparition dans le dortoir. Extirpé de ses pensées par le bruit de ses camarades qui sortaient de leur torpeur, le Serpentard se débarrassa de son abri de fortune, le sourire aux lèvres. Il l’avait trouvé. Bientôt, il serait capable de créer son propre sort… Un sort dont lui seul aurait le secret, un sort aussi inhabituel que puissant qui allait lui permettre de faire de sa faiblesse, sa plus grande force. Les ténèbres, il les avait acceptées. Plongé dans la peur, il était plus puissant, plus déterminé que jamais. Voilà une chose qui n’allait surement pas l'aider à gérer ce côté hautain et supérieur qu’il aimait tant afficher. Une façade froide et supérieure qui cachait à merveille ses craintes et ses angoisses. Heureusement pour lui, il avait quelques amis;  si on pouvait appeler ça des amis. L’amitié, chez les sang-purs, étant plus une affaire d'alliance qu'une affaire d'amitié. Il aurait tellement aimé que sa sœur soit avec lui à Serpentard. Cela l’aurait surement aidé à s’ouvrir aux autres. M’enfin, comme on dit : on a les amis qu'on mérite.

2042 + Les ténèbres, il avait fini par les maitriser. Ou du moins à les contrôler. Face à son instructeur, Varian tentait de rester le plus impassible possible. Le cœur battant, il prenait sur lui pour ne pas partir en pleurant, suppliant l’instructeur de ne pas lui faire le moindre mal. Un sentiment qu’il connaissait bien, un sentiment qui avait tendance à le mettre hors de lui. Mais de cette colère, Varian puisait sa force; Car outre le fait de le mettre dans tous ses états, la colère lui permettait de passer outre sa peur, de se surpasser. Car plus les années passaient et plus sa soif de pouvoir grandissait. « Prêt ? » Face à son instructeur tireur d’élite, Varian hocha la tête avant de prendre appuie sur ses jambes qu’il avait pris soin d’écarter. Un sourire aux lèvres, le tireur d’élite ne prit pas de gants et lança sa première attaque. Se laissant guider par sa peur, Varian prit soin d’éviter chaque attaque, chaque sortilège. Bien vite, son corps se mit à hurler sous l’effort et sous la peur qui continuait de le guider, de le tenir en vie. Finalement las de se faire promener par son ainé, Varian laissa ses doigts se resserrer sur sa baguette qui, pleine d’énergie, frémissait sous sa poigne. Doucement, presque de façon inaudible, Varian se mit à répéter encore et encore les deux mots qu’il avait fini par apprendre par cœur. « Tenebrae totae… » D’abord réticente à l'idée de lancer ce sort qu’il avait mis plusieurs années avant de perfectionner, sa baguette finit par céder, déversant par vague une brume qui, noire de jais, ne mit guère de temps avant d’absorber la lumière qui, bien que faible, avait jusqu'alors gardé la salle d'entrainement plus ou moins éclairée. Surpris par les ténèbres, l’instructeur se figea. Profitant de la surprise et des quelques améliorations physiques qu’avait fini par lui apporter sa peur du noir, Varian attaqua. Invisible son éclair fendit les ténèbres avant de s’écraser à deux centimètres de son instructeur qui, prit de cours, hoqueta de surprise. Les ténèbres, il avait fini par les dompter. Malheureusement pour lui, tout ça n’était pas réellement au point. Jeune et quelque peu inexpérimenté, il était loin d'avoir le niveau d'un chasseur d'élite expérimenté. « Expelliarmus ! » Touchée de plein fouet, la baguette de Varian s’envola, laissant son propriétaire seul et sans défense. Coupée de son propriétaire et donc de sa source de magie, la baguette finit par s’essouffler, réabsorbant, petit  à petit, les ténèbres qu’elle avait réussi à créer. Scandalisé, furieux, Varian foudroya son instructeur du regard qui, un sourire satisfait aux lèvres, ne tarda pas à le rejoindre. « C’est vraiment pas mal comme sort Dolohov… mais tu manques d’entrainement… » L’entrainement, c’était pour ça que Varian était là. Son père, dans ses rêves de grandeur, l’avait obligé à se former au combat. Car s’il y avait une chose dont Azkaban avait besoin, c’était bel et bien de combattants. Paranoïaque, Sevastian était persuadé que si une guerre venait à éclater, Azkaban, comme cela avait été le cas durant la dernière guerre, serait une des premières cibles des ennemis du ministère. C'était d'ailleurs pour cela qu’il avait renforcé la sécurité, formant la plupart gardiens au combat. Gardiens que Varian était destiné à diriger, en parfait petit fils du directeur qu'il était. Une honte pour Varian qui lui, rêvait de duel et de grandeur. Mais les paroles du père définit les actions du fils. Et Varian, en parfait petit soldat, n’avait d’autre choix que de s’y plier. La vie rêvée d'un parfait sans-pur.

Septembre 2045 + Les ténèbres, il s’en était imprégné. Douces, froides, elles le guideaint à travers la peur et la crainte. Encapuchonné, il patrouillait. Près de lui, le renard fantomatique qui lui servait de patronus irradiait une chaleur qui le dérangait, une chaleur qui le gardait néanmoins en vie ; Car non loin, les détraqueurs montaient la garde. Silencieux, livides, ils le surveillaient. Travailler avec des sorciers n'était pas leur point fort mais ils n’avaient malheureusement pas le choix. Ensemble, ils étaient censés veiller sur les prisonniers, veiller sur la prison. Parmi les prisonniers, Varian se sentait à sa place. Comme eux, il n’était qu’une coquille vide. Une coquille qui ne ressentait rien, qui ne désirait plus rien. Ses rêves de gloire, il les avait oubliés, les avait balayés. Plus rien ne comptait, plus rien n’avait d’importance. Tout ce qui comptait, c’était l’ordre. Véritable automate, il veillait. Peu importe l’humidité et l’obscurité, il ne flanchait pas. Dans sa main, sa baguette vibrait, gourmande. Elle avait soif, soif de sang, soif de combat. Cela faisait plusieurs mois qu’elle ne servait à rien d’autre qu’à le protéger. Léthargique, elle sommeillait. Au dessus de leur tête, le tonnerre gronda illuminant par sa puissance l’intégralité de la prison et ses alentours. Surpris, Varian se figea. Serrant les dents, il prit sur lui. Ce n’est qu’un éclair. Rien d’autre. Doucement, il ferma les yeux, inspira, expira. Ce n’est qu’un éclair. Rien d’autre. « Varian… » Extirpé de ses pensées, Varian se retourna, pas réellement surpris de tomber nez à nez avec son père qui ne le regardait qu'à moitié. « Oui père ? » Occupé à farfouiller dans la sac en bandoulière qui trônait fièrement sur ses hanches, l'ancien médicomage ne releva pas les yeux. Pourquoi le ferait-il... « J’ai besoin que t’ailles chercher un des prisonniers que vous avez ramener hier. J’ai besoin que tu l’emmènes au laboratoire. Rosier en a besoin. » Doucement, Sevastian relèva les yeux vers son fils, un air impassible au visage. « Très bien. » Le ton de Varian était froid, dénué de sentiments. Baigner dans les ténèbres avait fini par l’anesthésier, rendant tout contact humain impossible. A moins que Sevastian en soit le seul responsable ? Cela n’aurait rien de surprenant. Acquiesçant, Sevastian finit par tourner les talons avant de s'éloigner. Sans attendre une seule seconde, le jeune garçon se dirigea droit vers les sous sols ou avait été entreposé le plus gros des moldus capturés et emprisonnés la veille. Arrivé devant l’immense cellule collective, il sortit sa baguette qui, très vite, se mit à évacuer les ténèbres qu’elle avait appris à contenir. Perdus, effrayés, les prisonniers se mirent à pleurer, à hurler. Se repérant aux sons et aux diverses sensations que son corps avait appris à analyser quand il se retrouvait plongé dans le noir, il se dirigea vers un jeune garçon qu’il attrapa par les cheveux. Obligé de coopérer, le garçon suivit le mouvement se retrouvant bien vite hors de la cage. Celle-ci refermée, Varian ordonna aux ténèbres de retourner à leur place, ce qu’elles firent sans poser de problème. Une fois la lumière de retour, il mena le garçon jusqu’au laboratoire qui, comme le reste d’Azkaban était surveillé par d’innombrables corbeaux de pierre que Sevastian avait pris soin de réclamer tant il était désireux de faire savoir au monde qu'Azkaban appartenait aux Dolohov. Finalement débarrassé du prisonnier, Varian soupira. Voilà. Voilà à quoi sa vie se limitait désormais. Chasser, emprisonner, gérer. Il était loin de sa vie de rêve… Doucement, il remonta l'une de ses manches qui, bien qu'amochée, continuait de cacher la marque des ténèbres qui lui avait été tout récemment offerte. Une marque qui avait tendance à lui donner le sourire, qui avait tendance à lui remonter le moral.

Octobre 2045 + Les ténèbres, elle en était la maitresse. Blonde, élancée, parfaite, elle n’avait rien de la vieille centenaire que son père se plaisait à illustrer.  Maitresse de la magie noire et des potions, Sofia Dolohov avait su se jouer du temps et de ses ravages. Peau lisse, regard vif, elle n’avait rien de la vieille sorcière rabougrie qui lui servait de grand-mère. Un état de fait qui l’impressionnait mais qui l’effrayait quelque peu. La magie noire, outre sa grande puissance, était aussi connue pour ses effets négatifs. Virulente, elle avait la mauvaise habitude de ronger le corps et l’esprit de celui ou celle qui se laissait aller à la manipuler… Un état de fait qui ne semblait pas réellement affectée Sofia qui était, soyons francs, bien plus belle que la plupart de ses cousines anglaises. Drapée dans une robe semblable à un voile qu’elle s’était contentée de nouer au dessus de son nombril, elle était plus ravissante que Scylla ne le serait jamais. Le côté négatif étant sa presque nudité qui avait tendance à mettre Varian mal à l’aise. Comme tout les hommes, il avait un faible pour les femmes, malheureusement pour la gente féminine, Varian voyait ça comme une faiblesse. « Vous êtes prêts ? » Déglutissant, Varian hocha la tête avant de tourner le regard vers Hélios qui, en position de combat, hocha la tête à son tour.  Le but était simple : prouver à Sofia qu’ils étaient dignes d’être ses élèves. Une idée stupide qui révoltait Varian. Sérieusement. Qui ne voudrait pas de lui comme élève ? Véritable Serdaigle dans l’âme, c’était un étudiant et un combattant sans pareil ! Hélios avait beau être bon, il ne lui arrivait pas à la cheville. « Très bien… » Un sourire aux lèvres, Sofia leva sa baguette. Sans qu’ils s’y attendent, Varian et Hélios se retrouvèrent projetés au sol, tout les deux touchés par un éclair qu’ils n’avaient pas vu arriver. Choqué, Varian jeta un coup d’œil à Hélios avant de finalement se redresser suivi de près par le Kark. C’était un coup de chance, rien d’autre… Finalement debout, les deux héritiers ne perdirent pas de temps et attaquèrent d’une seule et même attaque. Une attaque qui ne semblait pas réellement impressionnée la sorcière qui resta de marbre quand l’éclair lancé par les deux combattant s’écrasa derrière elle. [...] Cinq minutes plus tard, les trois sorciers sont toujours en plein combat ; Concentré mais quelque peu effrayé par les capacités de Sofia, Varian commençait peu à peu à perdre la tête, persuadé que le visage de sa cousine changeait, se métamorphosait, s’enlaidissait.  C’était comme s’il avait été capable d’apercevoir, pendant ne serait-ce qu’une microseconde, le véritable aspect de la Dolohov. Et autant dire que cela n’avait rien de plaisant. « Dolohov ! » Arraché à ses pensées, Varian tourna les yeux vers Hélios qui, le nez en sang, semblait perdre patience. Peut-être était-il finalement temps de mettre un terme à tout ça. Fermant les yeux, Varian laissa les ténèbres qui l’habitaient  s’écouler au bout de sa baguette. Bientôt ; l’intérieur du manoir tout entier était plongé dans les ténèbres. Une attaque qui n’avait rien d’agressive mais qui pourrait leur donner l’avantage, leur donner un effet de surprise. Malheureusement pour eux, Sofia ne semblait pas être du genre à avoir peur de perdre la vue. Amusée, elle se mit à rire d’un rire sadique qui eu pour effet de glacer le sang de Varian. Quelques secondes plus tard, les fenêtres du manoir éclatèrent et un vent sans pareil s’engouffra dans l’habitation, balayant l’obscurité que Varian avait créée. Surpris, les deux mangemorts restèrent immobiles avant de finalement se faire éjecter par un énième éclair. Battue par une femme… voilà qui avait de quoi mettre Varian sur les nerfs. Comme si de rien n’était, la vieille mégère – oui, il avait décidé qu’il la détestait – s’approcha avant de ramasser leurs baguettes qui étaient tombées au sol. «  Vous les récupérerez quand vous en serez dignes. En attendant, rendez-vous dans les cachots et demander à mes moldus ce que vous pourriez faire pour les aider. » Les yeux ronds, Hélios et Varian fixèrent la russe du regard. Indigné, Hélios finit par prendre la parole : « Je ne suis pas un moldu ! » D’un signe de la main, Sofia le fit taire. Surpris, Varian hoqueta d’horreur en voyant que la bouche d’Hélios avait disparue : « Je les aime mignon, pas bavards. » Le message était clair. Avec un peu de chance elle n'allait pas trop leur en demander...

Octobre 2046 + Vivre avec Sofia la mégère n’avait rien de plaisant. Constamment mis au travail, Hélios et Varian avait tout perdu et ce jusqu’à leur corps filiforme, digne des plus grands gentlemans qu’ils étaient. Couvert de muscles, ils ressemblaient à de pauvres petits esclaves qui, à défaut d’avoir une vie dont ils pouvaient être fiers, passaient leur temps à travailler et à soulever de la fonte.  Quelque peu honteux de son corps de barbare, Varian passait le plus clair de son temps à se plaindre, à cracher sur les moldus. Moldus qui, soit dit en passant, ne parlaient pas un mot d’anglais. La seule personne capable de le comprendre ici, outre Hélios, n’était autre que Sofia. Et autant dire qu’il n’avait pas forcément envie de lui parler à elle. Perfide, elle passait son temps à les torturer, à leur foutre une raclée. Heureusement pour eux, ils avaient fini par s’améliorer. Doucement, mais surement, ils devenaient de vrais petits pros en matière de magie noire. Le fait est que Sofia lui avait appris la base de la magie noire à la haine, le dégout et le dédain.  Grâce à son enseignement, les deux apprentis avaient fini par comprendre, dompter cette magie qui ne les épargnait pas. Torturés, brûlés, leurs corps étaient mis à rude épreuve. Que le lord soit loué, leurs corps étaient à présents suffisamment en force pour supporter la torture. A croire qu’elle avait fait exprès de les faire travailler comme des forcenés. A moins que ca soit pour le simple plaisir des yeux. Faut dire que Sofia n’avait rien d’une sainte. Les yeux constamment rivés sur leurs corps, elle semblait prendre beaucoup de plaisir à les voir évoluer. Tétanisé, Varian n’avait qu’une seule peur : qu’elle se glisse sous ses draps la nuit venue. Elle avait beau être magnifique d’un point de vue extérieur, Varian restait persuadé que son intérieur était d’époque…  « Le premier qui perd sa baguette, se tape la vieille… » Face à Varian, Hélios grimaça avant de finalement se mette à rire.  Ces deux-là avaient beau être de vieux rivales, ils n’en étaient pas moins devenus amis. Faut dire qu’Hélios était le seul avec qui Varian pouvait avoir de vraies conversations. Conversations qui avaient fini par le dérider, par le rendre beaucoup moins… Varian.  Du jeune homme renfermé toujours en colère, il était passé au garçon hautain et sarcastique… Un comportement qui pouvait facilement faire penser à son père qui passait le plus clair de son temps à rabaisser les gens. La seule différence étant que Varian n’était pas aussi chétif. Il avait beau être toujours aussi peureux intérieur, il n’en restait pas moins un combattant. « C’est parti ! » Hurla finalement Sofia. Sans attendre, les deux sorciers se mirent à se battre. Concentré sur le combat sans vraiment l’être, Varian repensa à sa famille, à sa sœur… il avait hâte de les revoir. Contrairement à Hélios qui avait pu faire de nombreux allers-retours, lui avait été bloqué ici. Incapable d’envoyer le moindre message, il avait passer son temps à s’entrainer, à se forger un nouveau caractère. Un caractère que Sofia jugeait digne d’un Dolohov, digne d’un héritier mangemort. « On se concentre ! » Les yeux rivés sur Hélios, Varian sourit. Cela ne servait à rien. Ils se connaissaient trop bien. A l’image de Kark et Rosier, ils avaient fini par se comprendre, s’adapter à l’un et à l’autre. Ils avaient beau se battre, cela n’avait plus rien de réellement mauvais. C’était plus un jeu. Leur jeu préféré restant le jeu du « Qui a la plus grosse ». C’est d’ailleurs dans cet optique que Varian décida d’élever le niveau. Avec un sourire mauvais, il bougea une nouvelle fois sa baguette qui, à défaut d’envoyer un nouvel éclair de lumière, lança une flamme violette. Surpris, Hélios recula, évitant de justesse la flamme violette. Une flamme qui avait pendant longtemps été la spécialité d’Antonin Dolohov, grand-père de Varian et certainement amant de Sofia. Ce qui était quelque peu déstabilisant pour être tout à fait franc. « Tu vas te laisser faire Helios ? » cria Sofia, toujours aussi hautaine. Pris d’une soudaine envie de lui faire la peau, Hélios se redressa, enchainant les sortilèges et maléfices. […] Quelques minutes plus tard, le combat est terminé. En sang aussi bien l’un  que l’autre, les deux mangemorts se serrent la main, fiers. Forts et motivés, ils allaient enfin pouvoir rentrer en Angleterre et retrouver leurs petites vies.  Petites vies qui n’avaient plus rien de ce qu’elles avaient pu être d’après Hélios qui prétendait que la menace moldue et phénix était une véritable menace. Une blague pour Varian qui a toujours vénérés les mangemorts et qui ne s'est jamais vraiment intéressé au cas des moldus qu'ils a toujours trouvé insignifiants… Peut-être changera-t-il d'avis quand il se rendra compte qu'Avalon, ville de ses rêves, a été attaquée par ceux et celles qu'il a toujours comparé à de la vermine. Nouvelle inquisition ou phénix, la puissance mangemort est sans égale. Il n'y a donc aucun souci à se faire....
Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 799
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : moi-même

Double compte : James Windsor

Age : vingt-quatre ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, bois de noisetier, écaille de dragon, légèrement flexible & droite
Dialogue : #836096

fille unique de feu Donald Rowle et de Marion Vaisey, elle aurait dû être l'héritière de la famille Rowle - si les règles patriarcales avaient changé • son père meurt en 2030 alors qu'elle n'a que sept ans et demi, Marion passe un accord avec la branche secondaire des Rowle : elle et Olivia renoncent à l'héritage familial et au nom de famille mais partent avec tout, y compris la renommée de la famille et reprennent la tête de l'héritage Vaisey • Mangemort depuis leur reformation en septembre 2045, la Marque déposée sur sa cheville gauche, elle sait aujourd'hui qu'elle fera tout pour éliminer les terroristes, surtout à ceux cherchant à faire du mal à ses proches • a grandi dans une famille où concilier les règles de la bonne jeune Sang-Pure et avoir de l'ambition a toujours été possible et personne ne lui fera abandonner sa carrière d'avocate au profit d'une vie de femme au foyer.

Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Dim 8 Oct - 23:28
/me balance des cailloux au cousin qui a changé de tête avec amour

rebienvenue et bon courage pour cette fiche
Arsouille assumée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t86-arsenia-sabordage
Messages : 818
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Audrey Fleurot
Crédits : Nerose

Double compte : Kiara Callaghan

Age : 33 ans
Sang : Basique 4
Statut : Veuve Rowle
Métier : PIRATE ! Chef du personnel de la Compagnie Sabordage.
Baguette : Bois de cornouiller, ventricule de dragon, inflexible, 33 cm.
Epouvantard : Un Kelpy
Dialogue : goldenrod

► Possède quelques tatouages, visibles ou non au premier coup d'oeil.
► Son débit de boisson couche la plupart des sorciers qu'elle rencontre.
► Quand elle commence à soupirer, mieux vaut arrêter de lui prendre la tête.

Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Lun 9 Oct - 9:35
Bon retour Pov Tache

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1312-varian-dolohov
Messages : 20
Date d'inscription : 08/10/2017
Célébrité : Cody Christian.
Crédits : LateNights.

Age : Vingt-trois ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Fiancé à Freya Kark.
Métier : Chef de la garde d'Azkaban.
Baguette : 24.3 centimètres, griffe de boogeyman et bois de prunelier.
Epouvantard : Sa soeur, effrayée à l'idée qu'il puisse lui faire du mal.
Dialogue : #85c28b


TENEBRAE TOTAE Créé par Varian lui-même, ce sortilège permet de matérialiser les ténèbres, absorbant ainsi toutes sortes de lumière, qu'elles soient d'origines naturelles ou magiques. Piégés dans les ténèbres, les victimes se laissent rapidement gagner par la peur et la panique. Ce sortilège, bien que très puissant en intérieur, perd de son efficacité quand il est lancé à l'extérieur.

Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Lun 9 Oct - 10:18
@Olivia Vaisey /me lance un gros rocher sur la face à Vaisey. Suspect
Merci en tout cas

@Arsenia Sabordage Merci sac à bouse !
Branlomane végétatif
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t779-isaie-saab
Messages : 173
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Rudolf Martin
Crédits : me

Double compte : Vivienne McKay

Age : 42 ans
Sang : moldu
Statut : libre comme l'air
Métier : fugitif
Dialogue : lightgray
Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Lun 9 Oct - 10:50
Bienvenue à nouveau parmi nous le gueux
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1259-sheherazade-shoshana-r
Messages : 144
Date d'inscription : 17/09/2017
Célébrité : Golshifteh Farahani
Crédits : nesti luv. (avatar) | moi-même (signature)

Double compte : Willow Rose Toufoulkan & Obbie Kantaro

Age : 28 ans
Sang : Moldu
Statut : Fiancée en secret.
Métier : Esclave des Shafiq, femme de chambre.
Epouvantard : Une porte ouverte où elle passerait et retomberait sur une pièce vide, avec devant une nouvelle porte ouverte, et encore une pièce vide, indéfiniment. Aucune véritable sortie.
Dialogue : #996600

Sheherazade parle Hébreu, Yiddish, Arabe et un peu anglais, elle prétend toute fois ne pas trop comprendre l'anglais ♕ Elle ne porte pas toujours de voile ou de foulard dans les cheveux, mais elle se sent mieux avec, surtout à l'extérieur, ce n'est plus tant pour sa religion qu'elle le fait mais par pudeur, habitude et confort. ♕ Elle est convaincue raconter des histoires comme personne et que son prénom lui correspond totalement. ♕ Elle est arrogante, sournoise, menteuse, fourbe, manipulatrice, caractérielle, boudeuse, sarcastique, cynique, vulgaire, inventive, créative, protectrice, lubrique, elle n'hésite pas à appuyer là où ça fait mal, ni à faire le sale travail pour être sûre que ce soit bien fait. ♕ C'est une vraie vipère.
Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Lun 9 Oct - 12:33
Bienvenue parmi nous
Morbiniteuse
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t169-scylla-kark
Messages : 1278
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Holland Roden
Crédits : Ironshy ¤ neondemon

Double compte : Lizzie O'Meara & Joaquim Cervera-Bernal

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang-pur
Statut : Mariée à Saïmen Lagides
Métier : Toute fraiche propriétaire du cirque sorcier « Le Chimeria Horror Show » où elle officie en tant qu'acrobate-funambule et Dresseuse de Fauves. Elle a hérité de l'entreprise à la mort de son oncle Thanatos, en novembre 2046
Baguette : Sa compagne depuis plus de douze ans a connu un destin funeste lors de la mission de la Tour des Médias. La nouvelle a été taillée dans du bois de châtaigner, porte en son coeur un poil d'Ayala doré, mesure 18,5 cm & est étonnamment rigide
Epouvantard : Nero recevant le baiser du Détraqueur
Dialogue : [color=#ff6699]

Possède le don du Chuchoteur ♠️ Jeune fille de bonne famille le jour, artiste grandiloquente le soir ♠️ Son nom de scène est le Cygne Pâle ♠️ A un frère jumeau, Hélios, dont la relation fusionnelle qu'ils entretiennent est menacée par tous les changements ayant eu lieu depuis un an ♠️ Se retrouve de moins en moins dans l'idéologie Mangemort, malgré tous ses efforts et la Marque des Ténèbres serpentant dans son dos ♠️ Bien qu'elle soit tout ce qu'il y a de plus mariée, avec l'un des partis les plus prisés du monde magique, elle a eu la stupidité de tomber amoureuse d'un autre. Sang-mêlé et fils du clan Callaghan. ♠️ En tant que Mangemort, elle ne cache pas son allégeance à sa tante, Calliope Kark. Mais vraiment parce qu'il lui a fallu choisir.
Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Lun 9 Oct - 13:08
DJ GOGO IN DA PLACE

Bon retour mon chat

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

 
You only know what I want you to. I know everything you don't want me to. Your mouth is poison, your mouth is wine. You think your dreams are the same as mine. I don't have a choice but I still choose you. ©️ Poison&Wine


ϟ ex tenebris lux ϟ La mifa !:
 
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 959
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 36 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Lun 9 Oct - 19:11
Bienvenue et bonne rédaction Smile
Gérontophile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t129-salome-yaxley
Messages : 370
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Alice Englert.
Crédits : Wild life.

Double compte : Sam Jones • Maddox Macnair

Age : Vingt-trois ans.
Sang : Sang pur.
Statut : Mariée à Murphy O'Ryan.
Métier : Employée à la commission de la Trahison, chanteuse du vendredi.
Baguette : 27,2 centimètres, bois de charme et crin de licorne.
Epouvantard : Un homme Sud-américain léchant un couteau recouvert de sang.
Dialogue : mediumpurple
your head on a platter
Sage petite dernière de la fratrie Yaxley • Mangemort débutante • En recherche de sensations fortes • Plus flegmatique que toi
Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Lun 9 Oct - 19:27
AH BAH TIENS, VOUZICI À NOUVEAU.
Il était temps que tu reviennes I love you
Sado-maso corporation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t116-rowena-dolohov#285
Messages : 246
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédits : Wildworld

Age : 23 ans
Sang : Sang Pur
Statut : Bonne à marier
Métier : Responsable du Personnel d'Azkaban
Baguette : 27,3 cm, Châtaigner, Épine de monstre du Fleuve Blanc, souple
Epouvantard : Son père tuant son frère
Dialogue : [color=lightcoral]
F4BULOUS
Rancunière - Accro aux sucreries, peut se laisser corrompre quand on lui en offre - Protectrice envers son frère - fière - téméraire - a fait du Quidditch au poste de batteuse - s'adapte vite à la situation - déterminée - boudeuse - aime les énigmes - aime son travail - studieuse - persévérante - maniaque du contrôle - assiste parfois son père dans ses expériences - a vu plus d'horreur que la plupart des sorciers de son âge grâce à cela - Proche de sa mère - curieuse - ne tient pas l'alcool - Parfaitement éduquée, elle préfère tout de même les cuissardes aux robes - elle maitrise les runes et leur magie
Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Mar 10 Oct - 16:35
Evil or Very Mad T'ETAIS PASSE OU TOI ENCORE !!! Evil or Very Mad

Lavéritékeursurtoitum'asmanqué !
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1209-armel-zabini
Messages : 72
Date d'inscription : 26/08/2017
Célébrité : Sam Way
Crédits : iamsamway

Double compte : Lyne Cooper

Age : 23 ans
Sang : Sang-pur
Statut : Célibataire
Métier : Propriétaire de la deuxième et toute nouvelle boutique de prêt-à-porter de luxe Zabini à Avalon
Baguette : Bois de bouleau et griffe de Boogeyman, 30,1 cm, légèrement souple.
Epouvantard : Il est soudainement tout petit, invisible, très seul et piétinable
Dialogue : #99cc66

Ainé des six enfants d'Eric Lancaster & Echo Zabini •• Héritier de la branche Anglaise Zabini •• Petit-fils d'Amleth Zabini, styliste renommé internationalement et créateur de la marque de luxe éponyme : il lui voue une admiration sans borne et rêve de faire la même chose •• Du genre bosseur •• Du genre coureur de jupons option sourire Colgate •• Bon à marier •• Profondément pacifiste, engagé dans un souci de défendre les siens et leurs valeurs •• Gentil garçon avec tout le monde, y compris les basiques et les moldus, oui !
Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Mer 11 Oct - 8:27
Bienvenue à nouveaaau <3
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 301
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : Charlie Trave

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Fugitif depuis peu
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Ven 13 Oct - 16:52
R'bienvenuuuue
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1312-varian-dolohov
Messages : 20
Date d'inscription : 08/10/2017
Célébrité : Cody Christian.
Crédits : LateNights.

Age : Vingt-trois ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Fiancé à Freya Kark.
Métier : Chef de la garde d'Azkaban.
Baguette : 24.3 centimètres, griffe de boogeyman et bois de prunelier.
Epouvantard : Sa soeur, effrayée à l'idée qu'il puisse lui faire du mal.
Dialogue : #85c28b


TENEBRAE TOTAE Créé par Varian lui-même, ce sortilège permet de matérialiser les ténèbres, absorbant ainsi toutes sortes de lumière, qu'elles soient d'origines naturelles ou magiques. Piégés dans les ténèbres, les victimes se laissent rapidement gagner par la peur et la panique. Ce sortilège, bien que très puissant en intérieur, perd de son efficacité quand il est lancé à l'extérieur.

Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Sam 14 Oct - 12:42
Merci à tout le monde pour l'accueil !
(Même si c'est pas une surprise venant des poulpes de FDD tongue )

@Rowena Dolohov je jouais à touche pipi avec tata dolohov avec hélios.
On peut pas être partout en même temps !
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Varian Dolohov
ce message a été posté Sam 14 Oct - 13:11
Félicitations, te voici validé TRIPLE BUSE

Tu rejoins les Mangemorts.

C'est tout pourri mais on a pitié de toi, voilà, du coup t'es validé

Nous t’invitons à créer ta fiche de liens pour que nos petits camarades puissent nouer des relations avec le tien, ainsi qu’à ouvrir tes chroniques où tu pourras regrouper tous tes RP et écrire des informations annexes sur ton personnage. N'hésite pas à faire un tour du côté des petites annonces pour voir si un poulpe ne chercherait pas des partenaires rp !

Pour explorer l'univers plus en profondeur, tu peux aller te perdre sur le Wikia de Filet du Diable. Et si tu as des envies particulières ou des questions, le bureau des doléances t'est ouvert, ainsi que SOS Parrainage !

BON JEU SUR FILET DU DIABLE !

L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
Contenu sponsorisé
Re: Varian Dolohov
ce message a été posté
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées