AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Perche ton gros cerveau sur des talons hauts avec la petite sœur de Cassandra Zabini, Rhiannon Zabini Cool
Des scénarios en folie
Incarne un sorcier vaudou avec le frère aîné de Calypso Layibadé, Kayin Layibadé Twisted Evil
Des scénarios en folie
Viens refaire le portrait aux sorciers avec la grande sœur de Salazar Sabordage, Madison Phillips
Des scénarios en folie
Prouve que t'en as autant dans la cervelle que dans le portefeuille avec le petit frère d'Armel Zabini, Alix Lancaster Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPES IV, V et VI ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3119
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPES IV, V et VI
ce message a été posté Dim 22 Oct - 23:10
Le membre 'Murphy O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
La meuf qui couche avec des arbres
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t290-agapanthe-kirke
Messages : 240
Date d'inscription : 06/10/2016
Célébrité : Janis Joplin
Crédits : Kiara Callaghan

Double compte : Sid W. Lewis - Mary Robinson

Age : 35
Sang : pur
Statut : Mariée à l'univers (elle y tiens !)
Métier : directrice et unique employée du "Genêt à Balais"
Baguette : Bois d'aubepine, crin de licorne, 25.4 cm
Epouvantard : un sécateur moldu
Dialogue : #00cc00

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPES IV, V et VI
ce message a été posté Dim 22 Oct - 23:34
Agapanthe fixait la moldue des yeux. Reine ? Reine de quoi ? Ce n’est qu’une moldue et il est temps de la remettre à sa place. Peut-être paraissent-ils en position de faiblesse, mais ils ont de leur côté Mervyn Kark, le plus grand sorcier encore vivant et elle-même, élue du Grand Tout pour accomplir sa vengeance. Ce n’est pas une poignée de moldus qui va leur faire peur. Jusqu’à présent, Mervyn Kark ne semblait pas inquiet, pourquoi Agapanthe le serait.

Un bruit sourd. Agapanthe ferme les yeux par reflexe. Lorsqu’elle les rouvre…. Mort. Mervyn Kark est mort. Agapanthe ne peut s’empêcher de pousser un petit cri aigu. Tout se passe très vite dans sa tête. Attaquer la prétendue reine ? Fuir ? Pourquoi n’y a-t-il plus de magie ? Pourquoi Mervyn Kark est-il mort ? Quel est donc le message envoyé par l’Univers ? Qu’attend-t-il d’elle ? La moldue leur laisse la vie sauve. Agapanthe ne réfléchit plus. Elle se lève d’un bond et attrape Aveline par le poignet. Elle la soulève avec force et sa cousine manque de perdre l’équilibre. Peu importe. Agapanthe tient toujours le poignet de la mangemorte avec force et entame une course effrénée dans les escaliers. La tour tremble, mais Agapanthe continue à courir. Plusieurs fois, elle a failli se casser la figure, mais elle fait preuve d’une agilité dont elle ne se serait jamais cru capable. Elle ne sent plus ses jambes, plus son corps, juste les battements de son cœur qui tambourine dans sa poitrine. Elle court sans même s’en apercevoir. Le temps lui semble à la fois si long et si court. Arrivée en bas de l’escalier, Agapanthe pousse un long cri rauque. Toute la douleur des coups qu’elle a pris lui revient. Tout son corps la fait souffrir de cette course, du dépassement de ses propres limites. Elle a eu peur. Peur d’une moldue. Pour la première fois.

Agapanthe a besoin de presque une minute pour reprendre ses esprits et enfin lâcher le poignet d’Aveline.

« Si on m’avait dit qu’un jour j’aurais le réflexe de sauver ta vie, je ne l’aurais pas cru. »


Maintenant, il faut partir. Quitter cette tour de fou, cette ville de fous. Elle doit retrouver Pudding qui doit être mort d’inquiétude. Une feuille de papier vient se coller sur son visage. Elle la prend dans ses mains. « Top 5 des façons les plus rigolotes de tuer un moldu ». C’est l’une des pages de son journal qui s’est envolée par la fenêtre un peu plus tôt. C’est un message du Grand Tout. Pourquoi a-t-il octroyé le droit à une moldue de tuer Mervyn Kark ? Elle ne le sait pas. Mais elle sait qu’il ne l’a pas oublié. Qu’il lui a laissé la vie sauve. Elle ne doit pas faillir à sa mission. Il la teste. Elle n’utilise jamais la magie pour tuer des moldus, c’est donc sans magie qu’elle effectuera sa Grande Mission.

« Maintenant, Aveline, vas-t-en, va retrouver Altair et Mayssan. Demande à Altair de passer à Bourg-caca, Pudding est malade. Je veux que ce soit Altair qui y aille. Ni toi, ni la moldue. Je ne veux pas que vos sales mains touchent mon Pudding. Compris ? »


Agapanthe cours comme une dératée vers un groupe en pleine bagarre. Qui est moldu ? Qui est sorcier ? Sans magie, Agapanthe ne sait pas vraiment. Elle va faire ça à l’instinct. Le Grand Tout lui indiquera où frapper. Elle fonce sur un grand dadet (Isaac) au visage couvert et donne un coup de poing dans son dos. Il se retourne vers elle. Scrout, elle n’y est pas allée assez fort, il n’a rien sentit. Tant pis, Agapanthe s’acharne. Elle lève ses mains vers son visage, enfonçant ses doigts dans tous les orifices de sa tête. A défaut de lui faire mal, elle le déstabilise. L’homme baisse son visage jusqu’à sa hauteur. Parfait ! Crac ! Elle lui mord le nez.

résumé:
 
Tatie Danielle
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t970-wilfric-mulciber http://filetdudiable.forumactif.org/t701-wilfric-a-mulciber http://filetdudiable.forumactif.org/t751-wilfric-mulciber
Messages : 216
Date d'inscription : 11/02/2017
Célébrité : Ian mckellen
Crédits : Lord Ena

Double compte : Eoin McKay / Anastáz Hunter

Age : 89 ans
Sang : pur
Statut : Marié- père - grand père
Métier : Directeur du Département de la justice magique
Dialogue : blanc
Légilimens connu, ancien Maître questionneur.
De retour de ses petites vacances comme prisonnier chez les Phénix.

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPES IV, V et VI
ce message a été posté Lun 23 Oct - 1:51
Les escaliers n'en finissaient pas, les marches se succédaient, le râles et piétinements se faisaient écho entre les murs de la tour qui tremblaient plusieurs fois et dont seuls les éclairs au-dehors éclairaient le chemin. Merlin m'en soit témoin, je n'avais jamais soupçonné l'existence de toutes ces marches en ce lieu, et jusqu'à maintenant, j'en aurait même rit. Du moins si j'en avais eu le souffle et le temps. Quelle utilité y avait-il là? Celle de peut-être nous garder en vie aujourd'hui. Et franchement, jusqu'aux derniers étages, jusqu'à la sortie de cette tour infernale, je n'y croyais plus vraiment.

Et pourtant, ce fut le souffle plus court que jamais, la gorge brûlante et le corps perclus de douleurs que nous débouchions enfin dehors.

"Par Salazar..." murmurais-je la voix cassée et rauque, toujours soutenu par le jeune Zabini. Je devais avouer l'avoir mal jugé pour le coup. Mais les remerciements viendraient plus tard, peut-être.

Je n'avais guère eu le temps de songer à ce qui nous attendrait dehors tout en dévalant les marches en essayant de ne pas glisser.
Mais sûrement pas ça... Toujours pas de magie, des débris plus ou moins gros s'écrasant au sol avec fracas et du monde, bien trop de monde. Tous ne fuyaient pas et il n'était pas difficile de deviner que bien trop d'ennemis avaient survécu à leur propre connerie.

Je me renfrognais et acquiesçais silencieusement aux paroles du garçon. Traîner ne servait à rien, il fallait s'éloigner de ce lieu catastrophique, retrouver la magie. Vite.

"Bande d'imbéciles.." grognais-je peu après alors que d'autres personnes s'extrayaient de la Tour non loin derrière nous et que les criminels que nous avions affronté plus tôt semblaient préférer continuer le combat que de fuir eux aussi. Tant qu'ils le pouvaient encore.

Le Zabini s'était fait frapper, me privant de son appui. Et le reste s'enchaîna rapidement. Des échanges de coups, de pierres. L'une d'elle m’érafla la joue pour se perdre dans la nuit.

Mais ce n'est pas ce qui me secoua le plus. Non. Dans le tumulte des cris s'échappaient, des mots s'échangeaient et ils firent leur chemins vers moi. On parlait de la mort de Mervyn. Sérieusement?

"Foutaises!"
je crachais, vacillant tant des récentes aventures trop lourdes pour mon âge sans la magie pour béquille que pour cette information invraisemblable. Quand à l'autre nom..Elena, ma petite soeur... Ma chère petite Elena. Impossible. Je refusais d'y croire, même si mon coeur se serra et que l'envie d'en tuer quelques uns rien que pour faire passer cette sensation se fit impétueuse. Je l'écartais tant bien que mal.

Je ne pouvais pas rester ici. Il fallait cesser de se comporter en barbares sans utilité, il fallait se ressaisir, agir avec stratégie et trier ces informations plus tard. Rester là ne servait à rien qu'à servir de cible à des gueux plus entraînés que nous à agir comme des sauvages. Rien qui me convienne.

"Toi, viens m'aider." ordonnais-je à un mangemort que je reconnaissais pour travailler dans mon service. "Laissez-les agoniser sur place, partez!" Ca c'était tant pour le reste de mon petit groupe hétéroclite que pour les autres mangemorts que je voyais autour. Rester était pure folie.

Et la pluie de gravats de taille variable qui s'écrasa dans nos environs ne fit que confirmer mes mots. Éparpillant les troupes qui se trouvaient sur la place, amie ou non. Un pan plus gros que les autres m'avait d'ailleurs éloigné du Zabini et de la Vaisey. Des cris s'étaient d'ailleurs élevé. Peut-être l'un d'eux?

Tant pis, s'ils étaient en vie et assez futés, ils parviendraient à s'en sortir.

**

"Attention M'sieur Mulciber!"

Nous avions à peine avancé, évitant plusieurs petits groupes occupés à s'abîmer chacun de leur côté, mais toujours pas de magie. Toujours ce vide nauséeux, toujours ces douleurs et cet essoufflement que de simples sorts auraient pus faire disparaître.

Je m'étais raidi en entendant le sorcier crier mais le choc fut rude et je m'écrasais au sol, l'autre me tombant dessus. Quelqu'un venait de nous foncer dessus, cailloux en main, fracassant l'arcade du mangemort. Roulant avant lui, me laissant à côté, hagard. Je ne comprenais rien à ce qu'il braillait mais je n'avais clairement aucune envie de rester à proximité de cette furie. Tant pis pour l'autre, je ne me souvenais même pas de son nom de toute manière.

"Toi tu restes là le Vieux! J'vais te fracasser aussi!"

"Je ne crois pas.."

Le premier débris à ma portée y passa, percutant le gamin au ventre et lui arrachant un juron.

La douleur explosa l'instant d'après malgré mes efforts pour le garder à distance. M'écrasant à nouveau au sol, je me relevais en lui assénant à mon tour à coup de pied que j'espérais suffisant pour m'en débarrasser au moins quelques secondes.

"S'en prendre à une personne âgée, vous ne valez rien.." sifflais-je la lèvre ensanglantée, tâchant de me relever. Ne le quittant pas des yeux en espérant malgré tout que quelqu'un viendrait à mon secours. Avec un peu de magie, il serait déjà mort ou agonisant. Sans.... Je n'étais plus qu'un vieux vacillant.

Je ne saurais dire ce qu'il brailla d'autres, ni si je parvins à le toucher suffisamment pour gagner du temps. Mais il parlait d'une certaine Lizzie. De nous faire payer. De la retrouver. Cette petite merde avait perdu sa petite amie? Pathétique. Pitoyable.

"Par.."


Mes genoux s'écorchèrent une nouvelle fois. Que..? Ce coup là je ne l'avais vraiment pas vu venir, et pour cause, le gamin hystérique venait de recevoir de l'aide. Lui, pas moi.

Un autre coup me fit douloureusement tourner la tête et voir trouble.

Elena était-elle morte ainsi? Sous les mains impures d'autres barbares? De ceux-là même peut-être?

"Vous n'êtes que des monstres pitoyables."

Mes bras ne protégèrent pas grand chose mais je reconnu la silhouette qui frappait si fort. J'avais moi-même signé son mandat d'arrêt mort ou vif voici bien trop de temps. Le bras droit de cette catin de Callaghan.
Il aurait fallut être un idiot fini pour ne pas savoir que ça sentait sérieusement le roussit pour moi. A ma grande honte, je rampais plus que je ne marchais pour m'éloigner d'eux. Mais ce n'était qu'un détail.

"Putain ce serait pas Mulciber?" le Kantaro ricana en esquivant un coup de pied et m'en rendant un bien plus efficace. J'entendais clairement des côtés craquer et grimaçais de douleur.

Foutu. Et même pas capable de me défendre correctement, pas même capable de lancer un ultime sort de magie noire qui aurait damné nos âmes ensembles. Mais je ne leur ferai pas le plaisir de supplier. Wilfric Mulciber ne suppliait pas.

résumé:
 

Spoiler:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

Blood is what we are
But yours is not worth mine.

Are you sure your secrets are safe?
Kung-Fu Panda
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 305
Date d'inscription : 23/09/2017
Célébrité : Matthew Mercer
Crédits : Moi-même

Double compte : Lodrick

Age : 37
Sang : Sang-Mêlé
Epouvantard : Ses proches se faisant torturer, tuer lentement
Dialogue : #0394E8
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPES IV, V et VI
ce message a été posté Lun 23 Oct - 2:14
Un coup à l’entre-jambe, … ce n’est pas fun. Le coup fait mal, la petite mangemort n’était pas contente. Il l’avait frappé, oui, mais elle avait simplement été la première mangemort à sa portée, rien en particulier contre elle. Le regard de la petite ne prouve pas le contraire cependant. “Retourne chez toi, pétasse.” Ah bah, elle ne va pas rester en colère longtemps contre lui, Balkiss à la rescousse. “Espèce de con, tu peux pas réfléchir et penser à ta vie? Maintenant on se tire, et on transplane.

Au point où on est, taper du mangemort va pas faire une grande différence, c’est le chaos.” Isaac souffle, à genou. Le coup l’avait fait reculer, en plus de faire mal, et s’appuyer sur sa mauvaise jambe n’est pas recommandé du tout. La souffrance que provoquait son mollet était insupportable, le coup était rien comparé à sa précédente blessure. Il sentait déjà recommencer le sang à couler du bandage ou était-ce de l’eau de pluie ruisselant? Probablement les deux.

Balkiss l’aide à se relever, merci pas merci. Une autre figure, traînant une autre personne avec elle, vient les rencontrer. Elle semble s’inquiéter de Balkiss, mais, avant qu’elle puisse faire autre chose, le jeune mangemort ayant essayé de poignarder Isaac lance un bout de métal qui touche la nouvelle arrivante. Balkiss voit rouge et ignore complètement, mais complètement, ce qu’elle vient de dire pour foncer sur l’attaquant. Elle et le jeune mangemort de son étage tombent tous les deux au sol et commencer à se donner des coups de poing. Wow, elle a tellement suivit son propre conseil. La nouvelle arrivante va pour les aider, tirant la personne qu’elle traînait pour arrêter le combat.

Isaac reste à son emplacement pour un moment, la situation semble être sous contrôle(?). Il pleut toujours des clous, ce n’est pas la meilleure visibilité disons. Le sang-mêlé décide de partir vers Balkiss en restant sur ses gardes. Dans le chaos actuel, amis et ennemis se ressemblent. Se barrer est priorité, le sang-mêlé en a eu pour son argent. Il a mal du doloris, de son mollet détruit, du coup dans sa masculinité. Assez c’est assez. Alors qu’il boîte vers la phénix de son groupe, vers la limite, quelqu’un qu’il n’avait pas remarqué le frappe dans le dos, pas assez pour faire mal mais, quand même, Isaac se retourne de par ses réflexes pour se prendre des mains dans les oreilles, les yeux, partout sur sa face. Nan mais quoi encore? Ça le déstabilise, il s’appuie encore son mollet détruit parce que, quoi d’autre aurait-il pu faire? Et clairement, la communication entre son cerveau et ses nerfs sont est très rapide. Il se penche instinctivement pour encaisser le choc et Crack! La mangemort mord son nez. Mord. Son. Nez. WHAT THE PHOQUE, ILS SONT QUOI CES MANGEMORTS? Isaac réagit par automatisme et va pour un coup de poing au ventre pour qu’elle le lâche.

Il frappe et elle finit par lui lâcher le nez, Isaac s'écarte vivement, mais sa jambe n'est pas d'accord et il s'effondre à moitié par terre, il voit blanc pour un moment, mais continue de reculer à terre, ignorant la douleur sourde de sa jambe. Il sent aussi le sang couler dans son visage, son nez est probablement cassé, mais il s'en fout. Reculer, toujours Reculer, limite, atteindre la limite.

Raisumai:
 
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPES IV, V et VI
ce message a été posté Lun 23 Oct - 9:08
C'était que la personne qui m'avait sauté dessus ne voulait pas me lâcher et avait même tendance à vouloir serrer ses mains autour de mon cou. EXCUSEZ MOI ! Mais mon cou et ma gorge j'y tiens ! J'en ai un peu besoin pour … respirer ! Alors ôtez vos mains de là ! Merci ! Je me débattais comme un beau diable malgré ma jambe droite douloureuse. Allez Joy ! T'es pas la plus amochée des gentils débarrasse toi de lui ! Je me jetais en arrière et mon crâne rencontra violemment un nez. J'entendis un cris et mon coude le frappa dans le visage. Je me dégageais avant de me remettre debout en lui filant un coup de pied dans … Je ne sais quelle partie du corps.

Et il eut une magnifique pluie de débris et d'éclat de ce Magicorps à la noix : Et je sentis quelques éclats de métal se ficher dans ma cuisse droit. Bordel mais il y avait une malédiction sur cette jambe ou quoi ? La douleur me fit pousser un cris qui se transforma en hurlement de peur face au bruit assourdissant de l’orage et de la chute de métal. Génial ! Mes oreilles sifflaient comme jamais et j'avais l'impression que le sol tanguait sous mes pieds. Si j'avais eut mon pistolet je crois que me tirer une balle dans la tête n'aurait pas fait plus de mal. Mon cerveau hurlait non et mes oreilles sifflaient. Je crois que j'allais gentiment me tailler loin de cet endroit maudit qui voulait ma mort.

Je me mis à boitiller aussi vite que possible vers les gentils, l'autre débile de Mangemort ayant disparu dans le néant de sa propre connerie . Les silhouettes autour de moi étaient floue et je n'arrivais plus à penser comme il fallait . Sauf une chose : C’était le Ragnarok … Oh oui ! C'était peut-être pour ça que Thor et Odin m'avait gentiment dit d'aller me faire voir ! Visiblement je n'étais pas la seule à vouloir fuir, et d'autres était en groupe. Jurez moi qu'on a un prisonnier ! Jurez le moi ! S'il vous plaît ! Le plus important ait qu'on ait accomplis notre mission et plus encore ! Je vis une mangemort visiblement mordre le nez … d'un phénix ou un moldu mais il la repoussa. Putain ! Mais tout les mangemorts étaient cannibales ? Je boitillais aussi vice que possible vers lui. À deux on pourrait avoir une paire de jambes non ? Je me penchai vers lui et le tirai par le bras.

« Allez ! On va y arriver ! »

Pas sûr qu'il m'entende avec le bruit mais je le tirais debout pour me diriger avec lui vers la fuite ! Espérons que ça soit un sorciers et qu'on se tire vite d'ici !
Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org
Messages : 759
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sophie Turner
Crédits : Kim

Age : 20 ans
Sang : Sale Moldue
Statut : célibataire
Métier : Domestique de la famille Kark, récemment entrée au service direct de Scylla Kark
Epouvantard : L'incursion d'un sorcier dans ses souvenirs.
Dialogue : [color=#6699cc]

Orpheline moldue ne gardant aucun souvenir de l'ancien monde. Appartenant à la famille Kark, elle coule des jours d'heureuse servitude, jusqu'au suicide de son amie Jenny. Cette mort brutale lui ouvre les yeux sur ses maîtres sorciers. Elle rejoint ainsi la Nouvelle Inquisition en juin 2045, espionnant ainsi pour le compte de sa faction la famille Kark. Rose participe a plusieurs opérations, et en ressort passablement traumatisée après blessé involontairement plusieurs des siens...
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPES IV, V et VI
ce message a été posté Lun 23 Oct - 17:08
Rose était terrifiée.

La terreur s’était insinuée en elle, pernicieuse, cruellement efficace. Peur, elle se l’était fait toute seule par ses actes, pensées, désirs. Elle avait voulu tirer. Les pourfendre, et ne voir devant elle qu’un amas de cadavres. Cette sauvagerie en elle la suffoqua presque dans un sursaut de conscience. Et puis l’Enfer, simplement l’Enfer. L’Apocalypse qu’il fallait fuir, dévaler à la force de jambes épuisées. Et toujours, toujours ces sursauts d’horreurs dans l’abime. Elle, qui avait trouvé la magie si belle, sous la baguette d’Elfrida…les sorciers s’étaient fait presque aussitôt monstrueux. Blackburn, marié à Heather Blackburn, la sorcière de la musique avait déchiqueté la jambe d’Alfie. Comme un animal. Alfie, oh son pauvre Alfie. Des démons, juste des démons comme le disait Oliver Durham. Appuyés l’un sur l’autre, l’Irlandaise et l’Ecossais tentaient de survivre, de lutter encore un peu. Les escaliers comme un supplice éternel n’en finissaient pas, cherchant à ébranler marche après marche leur fragile – mais tenace – volonté. Alfie jurait pour se maintenir éveillé, s’insuffler du courage sans doute. Rose gardait les lèvres scellées, ses dents serrées, sa mâchoire maintenue en une crispation douloureuse. Un relâchement, même léger l’aurait fait faillir, abandonner. Elle le savait. Tant qu’elle serait dans cette tour maudite les prochains mots qu’elle prononcerait, seraient : « J’abandonne, laissez-moi. » Alors, mieux ne valait rien dire. Son regard d’azur se contentait de se braquer sur chaque obstacle. Marche après marche.

La pluie battante, et ses percussions d’orages furent une bien amère libération. Dans le chaos, Alfie et elle perdirent le reste du groupe. Les corps se mêlaient en des ballets meurtriers, on se frappait, s’écharpait, se tuait. Personne ne l’avait préparé à ça. À ce déferlement, à cette vague irrépressible de haines et de violences, alors que le ciel leur tombait littéralement sur la tête. À la folie de ses pairs, Rose choisie le sain dessein de sa peur. Fuir, il fallait fuir. Alfie avait tiré la même conclusion, car déjà leurs pas dans le chaos les portaient vers la porte la plus proche. Des échos de paroles confuses perçaient à travers le tonnerre. Mervyn mort…. Elena… Ses maîtres étaient morts, et ça n’éveillaient en la domestique aucune joie, seulement toujours plus de lassitude. Elle entendit souffler le nom d’Oliver, sans comprendre de quoi il s’agissait. Il fallait avancer, seulement avancer.

Par miracle, ils sortirent de l’infernal champs de bataille sans jamais être stoppé par l’ennemi. Seuls, les morcellements meurtriers de MagiCorp les faisaient dévier de leur route et réajuster leur trajectoire. Aussi, lorsque se dressa devant elle, grande et fière l’une des majestueuse porte d’Avalon, Rose crut-elle réellement que c’était fini. Le cauchemar allait prendre fin. Un sursaut d’espoir fit s’accélérer son cœur fatigué, mais aussitôt comme une émanation soudaine de la nuit. Un sorcier. Un mangemort. Un rictus de haine peint sur son visage. Il n’avait pas besoin de parler pour leur faire comprendre son intention. Il ne les laisserait pas fuir. Il ne les laisserait jamais rentrer. Il ne les laisserait jamais se sentir en sécurité à nouveau. Rose ne lui laissa pas le temps de brandir plus haut ce qu’il tenait entre ses mains, ni de faire le pas qu’il avait amorcé devant eux. Elle leva son arme et tira, encore et encore. Comme un écho du tonnerre, jusqu’à ce que ne s’élève du révolver plus que des clic. Le mangemort s’effondra. Ils passèrent. Rose n’avait plus peur.



Résumé a écrit:
Phénix, Inquisiteur et Mangemorts sont sur la place de l'Ascension. MagiCorp se casse la gueule, qu'est-ce qu'il reste ? Un troupeau de sorciers et de Moldus en fuite + baston !

Joy veut aller poutrer du mangemort/aider ses copains mais quelqu'un lui tombe dessus, ou la plaque au sol, et elle se débat.

Adara ramasse un bout de poutrelle et le lance sur Armel Zabini.

Adem prend le temps de tabasser le premier Mangemort qui passe - toi, si t'es sadique - avant de suivre le mouvement pour quitter les lieux.

Isaac attaque Olivia, première mangemort à sa portée, et part à courir (boiter) vers la limite.

Olivia, le souffle court après l'attaque d'Isaac (qui est moins puissante que ce qu'il peut faire habituellement vu son état critique), réussit à se remettre sur ses deux jambes. Heureusement pour elle, Isaac boîte et elle le rattrape. Elle lui assène un coup de pieds dans ses "bijoux de famille", ne pouvant pas viser autre chose vu sa taille de toute façon et se "venge" sans un mot, pas encore capable de crier.

Savannah a repoussé un mangemort qui peut être un joueur si vous voulez ! Et... vient de buguer totalement, elle s'est arrêté de fuir et s'adresser à elle ne changera pas grand chose. Si quelqu'un veut l'emmener avec lui, sinon elle fuira avec un PNJ !

Ian attrape Adara par le col et la fait tomber au sol dans sa course. Adara riposte d'une balayette qui met Ian sur les fesses. Elle en profite pour partir en claudiquant - parce qu'elle s'est fait mal, quand même.

Balkiss n'est plus vraiment elle-même, elle court pour fuir la tour mais s'arrête pour aider Isaac qui vient encore de se faire marave alors qu'il a déjà un gros bobo.
Elle griffe Olivia au visage et décide d'accompagner Isaac pour la fuite.

Victoria panique à mort en descendant de la tour, certaine qu’il s’agit de son heure ultime – et surtout celle de tous ses proches qui y sont, quelque part. Arrivée en bas, elle aperçoit l’oncle terrible, Sir McKay, mais une personne en fuite la bouscule et la sort de sa torpeur. Elle commence à courir, croise Savannah qu’elle embarque avec elle, puis Balkiss et Isaac. Elle s’enquiert brièvement de l’état de Balkiss mais, en vrai, y’a pas le temps, il faut fuir !

Armel soutient un Wilfric à bout de souffle et est blessé à l'abdomen par Adara. A son tour il balance le morceau de métal et touche Victoria. Il récupère Wilfric et Olivia : on se casse !
Adara

Balkiss commence à prendre la fuite avec son petit groupe mais Victoria est attaquée par Armel. Balkiss dijoncte et fonce sur Armel, lui tombe dessus et lui met un coup de poing

Armel tombe avec Balkiss qui lui décroche un coup de poing dans la mâchoire. Il la retourne et échoue à arracher le sweat qui lui protège le visage, lui crache du sang au visage, se fait griffer toute la tempe et la joue, commence à l'étrangler quand Victoria intervient.

Sid s'engage dans la bataille en donnant des coups de pieds dans les côtes d'Olivia

Victoria a à peine le temps d’évaluer les conséquences du lancer d’Armel que Balkiss a disparu pour aller la venger. C’est comme avoir une foule de bambins qui se battent, il faut tout le temps leur courir après et les séparer… ! Elle donne un coup de pied frontal à Armel, dont le beau visage sera marqué à jamais par cette rencontre avec sa botte, elle en est certaine… Avec l’aide de robot-Savannah, elles tentent à nouveau de quitter les lieux pour pouvoir se transplaner. Faites que ce soit la bonne…

Murphy lance un bout de Magicorp sur Sid pour le faire s'éloigner d'Olivia. Mais qu'ils fuient donc !

Agapanthe est descendu de la tour en traînant Aveline avec elle. Avant de fuir,
elle veut bouter du moldu. Elle attaque Isaac avec ses mains pleines de doigts avant de lui mordre le nez.

Wilfric crache ses poumons dans la descente mais arrive entier en bas, aidé par Armel. Apprenant le mort de Mervyn en esquivant/laisser les autres se battre, il n'y croit pas et invite les autres à faire de même. Il est séparé du groupe par plusieurs morceaux de Magitech' et essaie de sortir du rayon sans magie avec un Mangemort à qui il ordonne de l'aider. Mais en chemin, il fait la mauvaise rencontre de Nero et Obbie, s'en prend plein la gueule, accuse la mort de sa soeur et se dit qu'il est foutu. Papy va faire un petit voyage tous frais payés chez les Phénix

Isaac en a assez, part pour Balkiss et se barrer, mais Agapanthe l'attaque. Il se défait d'elle, s'effondre à terre et recule.

Joy réussit à se dégager du mangemort qui l'étranglait elle se prend des morceau de métal dans la cuisse au moment de la chute du Magicorp mais elle reprend la fuite en pêtant à moitié les plombs. Elle choppe Isaac l'aide à se relever et l'aide à fuir comme elle peut.

Rose et Alfie parviennent à se frayer un chemin sans encombre jusqu’à l’une des portes. Il tombe sur un mangemort (PNJ ou pas comme vous voulez les masos, ça peut cela dit être un ami à vous), Rose vide son chargeur sur lui, et ils quittent la place.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

The bravest fell, and the requiem bell Rang mournfully and clear For those who died that Easter-tide In the springing of the year. While the world did gaze with deep amaze At those fearless men but few Who bore the fight that freedom's light Might shine through the foggy dew.
Mulholland Drive
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t723-aveline-kirke
Messages : 138
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Kerry Washington
Crédits : Lux Aeterna

Double compte : Cecilia Munro

Age : 35 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Mariée, mère d'une adorable sang-pure
Métier : Arithmancienne
Baguette : Bois de cyprès et poil de womatou, 27,2 cm, rigide, droite, finement ouvragée et incrustée de nacre.
Epouvantard : Marinette Bwa sèch
Dialogue : #996699

Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPES IV, V et VI
ce message a été posté Lun 23 Oct - 17:12
Un sifflement. C'était tout ce qu'Aveline percevait clairement dans les bruits qui lui parvenaient déformés et lointains. Comme si elle avait plongé tête première dans l'eau. L'image de Mervyn Kark criblé de balles tombant comme au ralenti, la bouche entrouverte sur le point de prononcer un mot que nul n'entendrait hanterait sans doute ses jours et ses nuits pendant quelques temps. Non. C'était impossible. Ça ne pouvait pas être vrai. Mervyn Kark? Abattu comme un vulgaire chien par de simples No-Majs...? Ces No-Majs étaient-ils donc capables d'un tel exploit...?

Bientôt, elle fut à l'extérieur. Appuyée sur Agapanthe, elle leva un regard hébété sur la cousine de son mari. Elle l'avait donc aidée? Ses yeux se mouillèrent de larmes alors qu'Aveline était submergée par une vague de reconnaissance. Jamais elle n'aurait pu descendre toutes ces marches sans l'aide d'Agapanthe.

Aveline n'avait plus de force. À quoi bon se battre? À quoi bon résister quand Elena et Mervyn Kark étaient morts? Si même eux n'avaient pas pu survivre, comment elle, Aveline, une simple arithmancienne, pouvait-elle espérer tirer son épingle du jeu...?

De nouveau, elle sentait la panique la gagner. Les palpitations, les sueurs froides. Aveline n'avait qu'une envie. Fuir. Fuir. Rentrer à la maison. Serrer sa fille dans ses bras à l'en étouffer. Se blottir contre Altaïr et pleurer toutes les larmes de son corps. Elle était épuisée. Un terroriste (Adem) la prit pour cible et se mit à la tabasser. Aveline ne riposta pas. Craaac! Un os se brisa quelque part. Une cote probablement.

Peut-être pouvait-elle juste se laisser tomber là. Subir les coups. Peut-être que ces armes No-Majs n'étaient pas douloureuses. Peut-être que c'était comme mourir touché par un Avada Kedavra. Mayssan pleurerait sans doute. Et Altair? Lui manquerait-elle? Il serait libéré de ses sautes d'humeur, de ses crises, de son indifférence... Peut-être serait-il mieux sans elle. Mais sa camériste, elle? Que ferait-elle si elle ne pouvait plus servir sa maîtresse? Elle perdrait sa raison de vivre. Le doux visage d'Alice se substitua à celui de Altair. Les coups cessèrent. Et quelque chose en Aveline se réveilla. Un instinct de survie qui la poussa à bouger, à ne pas rester plantée là. Trainant son corps meurtri, elle réussit à se mettre à l'abri, à se recroqueviller, tremblante de peur. À la maison, Alice panserait ses blessures avec délicatesse et efficacité. Comme lorsqu'elle lui brossait les cheveux ou qu'elle l'aidait à s'habiller.

Lorsqu'elle repenserait à ce moment précis, dans l'intimité de sa chambre à coucher, Aveline serait mortifiée. Et elle remercierait les loas, Isolt, Morgane et Viviane pour l'absence de magie à cet instant, puisque aucun legilimens n'avait pu être témoin de ses pensées honteuses.

RÉSUMÉ:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3119
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPES IV, V et VI
ce message a été posté Lun 23 Oct - 21:04
« Huitième tour »
Let the sky fall


L’horizon d’encre d’Avalon se zébrait à chaque assaut du ciel, comme un écho aux tumultes des Hommes. Aux éclairs qui fusaient, au tonnerre qui grondait toujours plus fort, MagiCorp amas de pierres et de magie répondait. Son morcellement létale se mêlait à la pluie, et grevait les fous de ses meurtrissures. Peut-être, pensaient-ils que cela ne pouvait pas être pire. Sans doute, ne l’imaginaient-ils pas. Dans le feu de la haine, dans la soif de vengeance, il était facile d’occulter que MagiCorp qui les surplombait de son ire, flottait. Magiquement. La pluie cessa, et ce fut autour de MagiCorp de tomber. Entièrement. Il y eut un premier cri hystérique dans la foule, quand enfin l’un des fous leva les yeux au ciel. « MAGICORP » MagiCorp amas de pierres et de magie tombait tout entier sur la place de l’ascension.

Et à la déraison des Hommes, il n’offrait désormais qu’un choix : courir ou mourir.  


« Informations »


ϟ Keskisepasse ?  : Ça y est pour citer Abraracourcix, le ciel nous tombe sur la tête ! Enfin, là c’est MagiCorp. Le bâtiment qui jusqu’ici se morcelait, et faisait pleuvoir sur vos personnages blessures et armes potentielles est en train de tomber. Il choit suffisamment vite pour vous faire flipper et courir en arrêtant de massacrer votre prochain, mais assez lentement pour que vous ne mourriez pas tous écrasés. Sur sa trajectoire, il a la tour des médias, qui va kiffer se prendre MagiCorp en plus du reste, et la statue centrale fraichement restaurée, elle va kiffer elle aussi se faire dézinguer de nouveau.

ϟ Keskonfè ?  :  Il vous faut quitter la place, passer les portes et les ponts pour pouvoir transplaner jusqu’à vos QG. Pour les moldus, tablez sur le fait qu’un sorcier phénix vous a embarqué avec lui.

ϟ Ckan ?  :  Niveau temporalité, on considère que la chute de MagiCorp intervient naturellement au même moment dans les deux groupes. Votre groupe s’est donc battu un peu moins longtemps sur la place.

ϟ Absences Rose a manqué deux tours.
Aveline, Sid, Agapanthe et Alfie ont manqué un tour.

ϟ On déménage encore ! Les phénix et les inquisiteurs vont dans ce sujet, les mangemorts dans celui-ci !
Contenu sponsorisé
Re: Ϟ ULTIMA CAVE Ϟ GROUPES IV, V et VI
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre