AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le fiancé d'Olivia Vaisey, Henry Avery !
Des scénarios en folie
Vis la vie de fugitif avec le demi-frère de Vivienne McKay, Aaron Hopkins !
Des scénarios en folie
Fais grimper la température avec l'amante d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Rejoins une famille de pirates avec la cousine d'Arsenia Sabordage, Flavia Sabordage ! Cool
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ Une pause meritée dans la vie ! ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Les sept quartiers
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1092-caitlyn-mckay
Messages : 230
Date d'inscription : 28/07/2017
Célébrité : Liv Tyler
Crédits : Angel Dust

Double compte : Joy North

Age : 33 ans
Sang : Plus que pur
Statut : Mariée et deux enfants
Métier : Département de la coopération magique internationaledans le bureau des lois international
Baguette : 27,2 cm, If, Plume d'Augurey, très souple et droite,
Epouvantard : Voir ses deux enfants morts
Dialogue : ffccff

Mère de deux enfants âgés de six et trois ans - employée au bureau des lois international - elle est très amoureuse de son mari - porte souvent à l'extérieur des pantalons et des tenues confortables et élégantes - chez elle elle porte des robes longues aux manches larges - elle est très douée en histoire de la magie ainsi qu'en sortilège - elle porte des lunettes pour lire ses dossiers - Ne boit pas d'alcool - mesure 1m78
Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté Ven 29 Déc - 12:07
Il était temps de faire les courses pour les fêtes de noël. Les cadeaux étaient bien sûr déjà achetés, mais pas les tenues, et Shona en voulait une toute particulière du haut de ses six ans. Et … j’avais dis oui, nous étions fin novembre, j’avais du temps sur un weekend, j’avais profité pour organiser la sortie avec ma Shona. J’en profiterais pour trouver des cadeaux de dernière minutes, et d’un petit moment simple avec ma fille. Avec ces attentats … Je n’osais pas du tout imaginer ce qu’il pouvait se passer, alors à chaque instant je profitai de ma famille, de mon époux et de mes deux enfants. J’espérais que j’en aurais bientôt un troisième.

Si ma fille était impatiente, elle acceptait de faire le tour des boutique avec moi sans trop rechigner. Surtout parce qu’elle aimait ça aussi, et que si elle était sage, j’avais promis, sans lui dire, de lui acheter un livre pour étancher sa soif de curiosité. Une futur serdaigle ! Et j’en étais très fière. Elle me tenait la main, toute fière d’être avec moi. Elle était amusante, son regard clair observait tout et je finis par rentrer dans la boutique de vêtements.

Si beaucoup d’enfants auraient soupiré et grognait, Shona battit des mains mais se reprit aussitôt et ôta ses gants pour les ranger dans son manteau avec soin et elle me reprit la main. Je passais tranquillement au milieux des portant recouvert de tissu de différentes modèles, formes, couleurs, texture, le regard de ma fille brillait. Avec un peu de chance elle allait finir par travailler dans la mode. Cela me ferait rire. Moïra peut-être un peu moins. Je me dirigeais vers le rayon enfant et lâchais la main de ma fille pour qu’elle choisisse elle même. Je m’assis en la regardant prendre un air de grande personne et en regardant parmi les robes. J’avais un petit coup de mou. Je posais une main sur mon ventre. Elle revient avec plusieurs robes et me les montra. Non. Je les refusais d’un mouvement de tête. Elle les rangea avec soin et refit le tour avant de revenir avec des robes. J’étais d’accord. Je me levais pour la suivre vers les cabines d’essayages, mais trop vive elle rentra violemment dans quelqu’un.

Je m’approchai à toute vitesse et aidai ma fille à se relever avant de me tourner vers la dame qu’elle avait bousculé.

« Je suis désolée, elle ne vous à pas fait mal j’espère ? »

Shona s’excusa de sa petite voix d’oiseaux et je lui caressais la tête. Elle était polie sans que je lui demande, c’était déjà ça.
Tabasco dans ton gumbo
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 86
Date d'inscription : 26/11/2017
Célébrité : Freema Agyeman
Crédits : Dandelion

Age : 27 ans
Sang : Basique rang 3
Statut : En harmonie avec elle-même (oui oui)
Métier : Employée du pôle recherches d'Azkaban
Baguette : 22,5 centimètres, bois de cyprès, ventricule de dragon, flexible et légèrement tordue (un peu comme elle)
Epouvantard : Elle, dévorée vivante par un anaconda
Dialogue : #006633

Elle te juge en silence ♦️ Tu finiras maudit avant de pouvoir la toucher ♦️ Passion morbide pour les moldus, mais elle se soigne ♦️ Écolo convaincue ♦️ La famille avant la faction ♦️ Un peu fêlée mais très sympa ♦️ Pureté du sang ? Qu'est-ce que c'est que ce truc ? ♦️ Torture des gens au nom de la science ♦️ Fait exploser des trucs contre son gré ♦️ Se marier et avoir des enfants, c'est pour les faibles
Re: Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté Ven 29 Déc - 17:09
Noël approchait, et avec lui le besoin irrésistible d'offrir des cadeaux à sa famille. Marie était partie tôt le matin pour se débarrasser du fardeau. Premièrement parce qu'elle détestait aller en ville, et surtout quand il s'agissait d'Avalon, mais en plus de devoir se casser la tête à offrir des présents à l'intégralité de sa famille. Le plus dur serait évidemment son père, à qui elle avait pris l'habitude de confectionner ses propres mojo lorsqu'elle était enfant. Cette tradition passée, elle ne savait plus comment lui faire plaisir. Sans doute en lui dégotant une relique farfelue, mais comme les années précédentes depuis leur dispute, il se contenterait de la remercier froidement. Et comme chaque année, elle se contenterait de rester silencieuse pour le restant de la soirée. Ses frères et soeurs seraient plus aisés, tout comme sa mère, et les cousins ... ? Une babiole suffirait. Maintenant qu'elle avait un salaire convenable, elle pourrait se permettre un peu plus qu'un vieux grimoire d'occasion.

Elle commencerait par les cousins ; plus faciles et plus rapides. N'importe quoi irait tant qu'elle avait au moins la politesse d'offrir quelque chose. Elle passa brièvement dans une boutique dans laquelle elle acheta un tapis volant en solde, un strutoscope et une mallette de jeu d'échec sorcier. Pour les cadets de sa fratrie, elle prit une tasse mordeuse et un miroir parlant. Ensuite, ce fut tâche plus ardue. Comment contenter ses ainés, et surtout ses parents ? Puisqu'elle ne trouvait rien de mieux, elle décida d'offrir une robe à sa soeur.

L'infinité de choix la laissa perplexe. D'habitude, elle se contentait de récupérer ce que sa famille ne mettait plus. Et puis les prix étaient exorbitants ! Elle avait beau fouiller dans les rayons, pas moyen de faire un choix. Tout était élégant et distingué. Qu'est-ce qui plairait le plus à sa soeur, au juste ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Elle en prit plusieurs pour aller demander conseil à une vendeuse, faute de savoir se décider, mais lorsqu'elle se retourna, une fillette lui rentra dedans de plein fouet. Marie recula de trois bons pas, surprise, et baissa les yeux vers l'enfant en fronçant les sourcils. Cette fillette venait de la toucher, le temps d'un instant. La sensation désagréable qu'elle espérait ne plus ressentir lui remua les entrailles.

- Je suis désolée, elle ne vous à pas fait mal j’espère ?

Marie leva les yeux vers la mère de l'enfant - du moins le déduisait-elle en la regardant - et se détendit un peu. La petite s'excusa à son tour, ce à quoi Marie répondit par un demi-sourire effacé.

- Non, juste un peu surpris.

Puis s'adressant à l'enfant, d'une voix qu'elle espéra plus douce :

- Regarde où tu mets les pieds, la prochaine fois.

Plus un conseil qu'un reproche. Elle se revoyait au même âge, suivant en silence le reste de sa fratrie sans faire de frasques. La jeunesse a bien changé, se dit-elle en observant le duo.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1092-caitlyn-mckay
Messages : 230
Date d'inscription : 28/07/2017
Célébrité : Liv Tyler
Crédits : Angel Dust

Double compte : Joy North

Age : 33 ans
Sang : Plus que pur
Statut : Mariée et deux enfants
Métier : Département de la coopération magique internationaledans le bureau des lois international
Baguette : 27,2 cm, If, Plume d'Augurey, très souple et droite,
Epouvantard : Voir ses deux enfants morts
Dialogue : ffccff

Mère de deux enfants âgés de six et trois ans - employée au bureau des lois international - elle est très amoureuse de son mari - porte souvent à l'extérieur des pantalons et des tenues confortables et élégantes - chez elle elle porte des robes longues aux manches larges - elle est très douée en histoire de la magie ainsi qu'en sortilège - elle porte des lunettes pour lire ses dossiers - Ne boit pas d'alcool - mesure 1m78
Re: Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté Sam 30 Déc - 11:47
La jeune femme ne semblait pas avoir souffert de sa collision avec ma fille, elle m’assura qu’elle l’avait juste un peu surprise. Tant mieux. Je vis ma fille observer avec attention la jeune femme en fronçant les sourcils l’air concentrée. Je me préparais à l’empêcher de parler, j’avais l’impression d’entendre sous son crâne les rouages tourner. J’observais la femme en face de moi, cheveux en dreadlocks, la peau noire, elle était jolie. Je notais qu’elle avait plusieurs vêtements dans les bras. Autant se présenter.

« Je suis Caitlyn McKay, et voici ma fille, Shona. Encore désolé pour Shona. Vous êtes ? »

Je sentis ma fille s’agiter en détaillant la jeune femme. Alors que je m’apprêtais à lui dire d’arrêter de fixer la jeune femme de cette manière, elle faisait ça à tout le monde. J’avais arrêté de lui demander de stopper ça. Elle n’écoutait jamais. J’espérais juste qu’elle ne me demanderais pas pourquoi la dame était toute noire … Mais visiblement ce n’était pas à moi qu’elle voulait parler. Elle s’approcha de la dame.

« Pardon madame, mais j’aime beaucoup vos cheveux ! C’est beau. Ça s’appelle comment ? »

J’adorais ma fille, elle était adorable vraiment. Mais je refuserais de la coiffer comme ça. Elle n’avait pas besoin de ça. Elle était beaucoup trop jeune. J’attendrais qu’elle soit plus grande pour lui proposer des coiffures aussi fantaisies. Je caressais les cheveux aussi noire et aussi souples que les miens de ma fille. Qui semblait changer d’attention toute les minute. Mais pour l’instant c’était les cheveux de la dame qui lui plaisait bien. J’avais parfois peur quand elle ouvrait la bouche. Je souris à la dame avant de prendre les vêtements des bras de Shona avant qu’ils ne traîne trop par terre. Pas la peine d’abîmer quelque chose que nous allions acheter peut-être. Il fallait d’abord les essayer. Si mademoiselle Shona voulait bien ensuite se diriger vers les cabines d’essayages … Ce qui ne semblait pas gagner ! Je lissais les habits choisis en attendant ma fille et aussi la présentation de la jeune femme.
Tabasco dans ton gumbo
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 86
Date d'inscription : 26/11/2017
Célébrité : Freema Agyeman
Crédits : Dandelion

Age : 27 ans
Sang : Basique rang 3
Statut : En harmonie avec elle-même (oui oui)
Métier : Employée du pôle recherches d'Azkaban
Baguette : 22,5 centimètres, bois de cyprès, ventricule de dragon, flexible et légèrement tordue (un peu comme elle)
Epouvantard : Elle, dévorée vivante par un anaconda
Dialogue : #006633

Elle te juge en silence ♦️ Tu finiras maudit avant de pouvoir la toucher ♦️ Passion morbide pour les moldus, mais elle se soigne ♦️ Écolo convaincue ♦️ La famille avant la faction ♦️ Un peu fêlée mais très sympa ♦️ Pureté du sang ? Qu'est-ce que c'est que ce truc ? ♦️ Torture des gens au nom de la science ♦️ Fait exploser des trucs contre son gré ♦️ Se marier et avoir des enfants, c'est pour les faibles
Re: Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté Sam 24 Fév - 16:33
Tandis que Marie se remettait de ses émotions quant au contact physique soudain et indésiré qu'elle venait de subir bien malgré elle, le duo mère-fille - ou peut-être tante-fille, ou sœur-sœur, elle ne savait pas bien faire la différence chez les autres - l'observait avec la même curiosité que lorsqu'on qu'on visite un cirque. Vêtements toujours dans les bras, elle hésita à les saluer d'un bref signe de tête mais la politesse oblige, elle s'en sentit plus capable lorsqu'elle discerna le sourire de l'enfant. Qu'était-elle censée faire ? Vaquer à une discussion en carton, mimer les compétences sociales des autres pour prétendre en avoir elle aussi ? Oh, elle aurait préféré pouvoir partir fissa sans demander son reste. Mais voilà que les deux bloquaient le passage dans l'autre sens. Que fallait-il faire ? Engager un combat ?, se demanda-t-elle avec une pointe d'ironie. Elle soutint cependant le regard de l'enfant, ses sourcils froncés et une moue de réflexion se dessinant sur son visage d'habitude inexpressif. La mère - ou peut importe qui elle était - prit la parole pour rompre le silence.

- Je suis Caitlyn McKay, et voici ma fille, Shona. Encore désolé pour Shona. Vous êtes ?

Une McKay, tiens donc. Si Marie n'était pas si difficilement impressionnable, elle aurait certainement écarquillé les yeux de surprise. Or, cela ne l'étonna même pas. Quoi que, elle aurait imaginé l'individu faire son shopping dans des boutiques plus luxueuses. Son visage se détendit progressivement tandis que son regard faisait le trajet entre la dénommée Caitlyn et la petite Shona.

- Pas de problème. Je suis Marie Layibadé, enchantée.

Enchantée, elle n'était pas sûre, mais la formule de politesse était de mise. Marie n'était pas à l'aise avec tout le gratin sang-pur et leur manie obsessive de vouloir préserver le sang. Quoi qu'elle ne jugeait pas, chacun avait forcément ses petites pratiques bizarres. Elle-même était une adepte du hoodoo, après tout. Durant l'espace d'un instant, elle crut pouvoir partir, libérée du poids accablant d'une conversation distinguée, mais l'enfant n'avait pas l'air de capituler, et Marie invoqua tous les dieux qu'elles connaissait pour trouver une excuse qui la laisserait prendre la fuite. Mais dès qu'elle ouvrit la bouche pour formuler une suite de mots qu'elle jugeait suffisants, Shona prit les devants et fit quelques pas vers elle.

- Pardon madame, mais j’aime beaucoup vos cheveux ! C’est beau. Ça s’appelle comment ?

De surprise en surprise, Marie jeta un coup d'œil interrogateur à la mère, curieuse de la réaction de l'enfant. La seule sang-pur un tant soit peu ouverte d'esprit qu'elle connaissait était Theresa Mulciber, et cette rencontre fortuite contribua à améliorer la vision plus positive qu'elle se faisait des hauts-rangs de la société sorcière. Caitlyn McKay ne sembla pas vouloir couper l'échange, aussi Marie chercha-t-elle ses mots avec soin pour formuler une réponse adaptée pour l'oreille d'une jeune enfant. Elle n'était peut-être pas philanthrope, mais elle savait choisir les bons termes pour chaque personne différente.

- On appelle ça des dreadlocks, c'est une sorte de tradition dans ma famille.

Elle tenta un sourire de façade tandis qu'elle continuait d'observer les deux sang-purs. L'adulte prit les vêtements des mains de l'enfant dans un geste doux. Par instinct, Marie réajusta ceux qu'elle avait dans les bras pour éviter d'en laisser un tomber par terre.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1092-caitlyn-mckay
Messages : 230
Date d'inscription : 28/07/2017
Célébrité : Liv Tyler
Crédits : Angel Dust

Double compte : Joy North

Age : 33 ans
Sang : Plus que pur
Statut : Mariée et deux enfants
Métier : Département de la coopération magique internationaledans le bureau des lois international
Baguette : 27,2 cm, If, Plume d'Augurey, très souple et droite,
Epouvantard : Voir ses deux enfants morts
Dialogue : ffccff

Mère de deux enfants âgés de six et trois ans - employée au bureau des lois international - elle est très amoureuse de son mari - porte souvent à l'extérieur des pantalons et des tenues confortables et élégantes - chez elle elle porte des robes longues aux manches larges - elle est très douée en histoire de la magie ainsi qu'en sortilège - elle porte des lunettes pour lire ses dossiers - Ne boit pas d'alcool - mesure 1m78
Re: Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté Sam 24 Fév - 20:02
Marie Layibadé … J’avais entendu parler de la famille Layibadé sans jamais trop m’approcher, simplement parce que je n’en avais jamais eu l’occasion, mais puisque qu’elle se présentait, autant en profiter non ? Puis elle me semblait sympathique et Shona semblait fascinée par elle, ce qui n’était pas étonnant : Shona était fascinée par absolument tout ! Je n’avais même pas envie de lui faire passer un test de QI, pour entendre que ma fille était à deux cent, je n’en avais pas besoin ! Elle serait élevée comme tout les autres enfants simplement, enfin, je la laisserais poser toute les questions qu’elle voulait sans la brider. C’était important que les enfants puissent poser des questions et qu’ils aient de l’amour. Je leur donnerais de tout autant qu’ils le voulaient. Ma fille écarquilla d’avantage les yeux en écoutant le nom de la coiffure de Marie. Des Dreadlocks , et bah tient … Manquer que ça. Je souris en levant gentiment les yeux au ciel. Ma fille se tourna aussitôt vers moi et ouvrit la bouche, je devinais sans mal la suite : 

« On va attendre que tu sois un peu plus grande, que tu puisse en prendre soin comme une grande toute seule d’accord ?
- Je pourrais en avoir pour Poudlard ?
- Si tu veux. »

C’était dans cinq ans ! Avec un peu de chance elle aura oublié d’ici là. Ou pas, elle avait la même mémoire que moi alors bon … Je repassais ma main dans les cheveux souples de ma fille, je doutais réussir à en faire puisqu’elle avait les même que les miens, mais bon. Ma fille se hissa sur la pointe des pieds et je lui désignai une nouvelle fois les cabines d’essayages. Elle sourit à la femme et se mit en route … Avant de se figer vers un porte-vêtements les sourcils froncé, elle tira une nouvelle robe

« Maman ? Tu crois que cette robe pourrait plaire à Theresa ? »

Pour l’offrir à Theresa ? Ou pour la porter quand Theresa était là ? J’hésitais un peu en regardant la robe avec un corsage simple d’un beau bleu profond … C’était pour Theresa, mais est-ce que c’était à sa taille ? J’avais comme un doute. Je secouais doucement la tête expliquant à voix basse la raison à Shona. Je me retournais vers Marie en souriant, laissant ma fille se faufiler dans les cabines

« Je peux vous paraître indiscrète, mais dans quoi travaillez vous ? »

J’en avais encore pour un petit bout de temps avant que ma fille ne se décide … Autant en profiter pour bavarder un peu avec la Layibadé. J’aimais beaucoup trop avoir des informations de première main.
Tabasco dans ton gumbo
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 86
Date d'inscription : 26/11/2017
Célébrité : Freema Agyeman
Crédits : Dandelion

Age : 27 ans
Sang : Basique rang 3
Statut : En harmonie avec elle-même (oui oui)
Métier : Employée du pôle recherches d'Azkaban
Baguette : 22,5 centimètres, bois de cyprès, ventricule de dragon, flexible et légèrement tordue (un peu comme elle)
Epouvantard : Elle, dévorée vivante par un anaconda
Dialogue : #006633

Elle te juge en silence ♦️ Tu finiras maudit avant de pouvoir la toucher ♦️ Passion morbide pour les moldus, mais elle se soigne ♦️ Écolo convaincue ♦️ La famille avant la faction ♦️ Un peu fêlée mais très sympa ♦️ Pureté du sang ? Qu'est-ce que c'est que ce truc ? ♦️ Torture des gens au nom de la science ♦️ Fait exploser des trucs contre son gré ♦️ Se marier et avoir des enfants, c'est pour les faibles
Re: Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté Dim 25 Fév - 17:47
La réaction de la fillette ne se fit pas prier. Aussitôt Marie eut-elle prononcé le nom de sa coiffure que l'enfant se retourna vers sa mère dans une expression fascinée qui ne manqua pas d'amuser Marie. Caitlyn McKay, anticipant la réaction de sa fille, formula un refus direct et net tandis que Marie dissimulait un sourire presque attendri. Décidément, cette fillette était pleine de ressources et de curiosités. Probablement une future Serdaigle, si elle se fiait à son intuition.

- On va attendre que tu sois un peu plus grande, que tu puisse en prendre soin comme une grande toute seule d’accord ?

- Je pourrais en avoir pour Poudlard ?

- Si tu veux.


Marie ne sut pas si Caitlyn McKay avait dit ça pour clore le débat ou si elle avait réellement cédé aux caprices de son enfant. Quoi qu'il en soit, Marie n'osa pas leur dire que trouver un coiffeur spécialisé dans les coiffures ethniques était une tâche ardue. Elle n'en aurait pas eu le cœur, de toute façon, tant l'enthousiasme de Shona était débordant de vitalité. Cette dernière se dressa sur ses pieds, et sa mère lui désigna la direction des cabines d'essayages. Le soulagement tomba sur les épaules de Marie d'un seul coup. Serait-elle enfin libre de prendre la fuite ? Mais au moment où elle cru pouvoir prendre congé, la fillette dénicha un vêtement sur son trajet, et se stoppa à nouveau. La déception de Marie fut cuisante.
Plus jamais je reviens ici pour acheter des vêtements ... Plus jamais.

- Maman ? Tu crois que cette robe pourrait plaire à Theresa ?

Décidément, le prénom Theresa était à la mode. Sans doute une lubie de sorcier européen. Elle détourna les yeux vers le reste de la cabine, attendant que mère et fille aient terminé d'argument au sujet de la robe que Shona désirait obtenir. Quand cette dernière se faufila vers les cabines d'essayages, Marie se retourna vers Caitlyn pour lui souhaiter une bonne journée mais la sang-pur n'avait pas dit son dernier mot.

- Je peux vous paraître indiscrète, mais dans quoi travaillez vous ?

La question la surprit grandement. Bon, décidément, elle semblait vouloir faire connaissance, or Marie n'était pas du même avis, et regrettait à peu près tous ses choix de la journée. Tiens, ça lui apprendra, à vouloir profiter de sa nouvelle richesse pour offrir des cadeaux à sa fratrie. Elle se félicita cependant de ne pas avoir suivi la même voie que ses frères et soeurs ainés. Elle se serait retrouvé bien bête à répondre "Oh, et bien moi je travaille dans un bordel !". L'idée lui arracha un sourire, et formula silencieusement une excuse à l'attention de ses aînés. Ils vivaient leur vie, elle n'était pas autorisée à les juger. Et puis elle les aimait beaucoup, c'était le plus important.

- Je suis employée au pôle recherches d'Azkaban.

Pas super joyeux comme travail, mais il ne servait à rien de mentir. Et puis elles étaient entre Mangemorts, ce n'était pas cette femme qui allait lui faire des leçons de morales. Marie avait trop à apprendre des moldus pour choisir un travail ennuyant et dénué d'intérêt.

- Et vous, si je puis me permettre ?

Puisque la conversation était engagée, autant faire bonne impression auprès de la plus âgée, elle aurait au moins une connaissance de plus dans une organisation où elle se sentait étrangère.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1092-caitlyn-mckay
Messages : 230
Date d'inscription : 28/07/2017
Célébrité : Liv Tyler
Crédits : Angel Dust

Double compte : Joy North

Age : 33 ans
Sang : Plus que pur
Statut : Mariée et deux enfants
Métier : Département de la coopération magique internationaledans le bureau des lois international
Baguette : 27,2 cm, If, Plume d'Augurey, très souple et droite,
Epouvantard : Voir ses deux enfants morts
Dialogue : ffccff

Mère de deux enfants âgés de six et trois ans - employée au bureau des lois international - elle est très amoureuse de son mari - porte souvent à l'extérieur des pantalons et des tenues confortables et élégantes - chez elle elle porte des robes longues aux manches larges - elle est très douée en histoire de la magie ainsi qu'en sortilège - elle porte des lunettes pour lire ses dossiers - Ne boit pas d'alcool - mesure 1m78
Re: Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté Lun 26 Fév - 20:52
Pôle de recherche d’Askaban ? Voilà qui était étrange … Mais pourquoi pas, c’était un métier comme un autre. Et des personnes devaient bien assurer ce rôle, quelque part c’était un bon métier, Je dardais mon regard sur la cabine où se changeait ma petite avec attention. C’était bien qu’elle travaille là bas, vu la réputation de sa famille elle devait pouvoir s’entraîner à loisir. Au moins nous avions des moldus parfaitement redressé une fois passé là bas. Enfin, j’ignorais ce qu’il se passait réellement là bas, et c’était tant mieux. Utile certes mais je n’avais pas envie de savoir ce qu’il s’y tramait, je faisais assez de cauchemars comme ça. Elle me retourna la question :

« Je suis au ministère, bureau des lois internationales, « Les pipelettes en vadrouilles » comme disent certains. »

Je n’étais pas spécialement gênée par ce surnom, pas plus mauvais qu’un autre et j’espérais détendre l’atmosphère entre nous. Je n’aimais pas réellement l’espèce de tension qu’il y avait. Je me tournais vers ma fille qui apparut dans une robe verte, toute sage. Je secouais la tête après l’avoir examiné sous toutes les coutures : le vert ne lui allait pas, elle avait mes yeux et moi même je ne portais que très peu. Non, du bleu … Du bleu sombre lui irait bien et j’espérais qu’elle ne prenne pas des heures à choisir, je savais quoi faire pour la faire choisir, c’était sa robe pour noël c’était à elle de choisir, pas à moi ! Je pris la robe que me tendait ma fille et la mit dans les bras d’une employée, je regardais avec attention Marie, je me demandais si elle était mariée … Elle ne semblait pas beaucoup plus jeune que moi, je regardais discrètement les vêtements dans ses bras.

« Avez vous des enfants?»

Après tout la question était légitime, je ne la connaissais pas, mais curieusement je ne la voyais pas avec des enfants … Instinct féminin sûrement. Et puis puisque je venais avec ma fille, je pouvais bien poser la question si elle en avait une.
Tabasco dans ton gumbo
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 86
Date d'inscription : 26/11/2017
Célébrité : Freema Agyeman
Crédits : Dandelion

Age : 27 ans
Sang : Basique rang 3
Statut : En harmonie avec elle-même (oui oui)
Métier : Employée du pôle recherches d'Azkaban
Baguette : 22,5 centimètres, bois de cyprès, ventricule de dragon, flexible et légèrement tordue (un peu comme elle)
Epouvantard : Elle, dévorée vivante par un anaconda
Dialogue : #006633

Elle te juge en silence ♦️ Tu finiras maudit avant de pouvoir la toucher ♦️ Passion morbide pour les moldus, mais elle se soigne ♦️ Écolo convaincue ♦️ La famille avant la faction ♦️ Un peu fêlée mais très sympa ♦️ Pureté du sang ? Qu'est-ce que c'est que ce truc ? ♦️ Torture des gens au nom de la science ♦️ Fait exploser des trucs contre son gré ♦️ Se marier et avoir des enfants, c'est pour les faibles
Re: Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté Sam 3 Mar - 16:07
Caitlyn McKay eut l'air surprise par la réponse de Marie durant un court instant, puis reprit une attitude que Marie interpréta tant bien que mal comme étant naturelle. Maintenant qu'elle y réfléchissait, la jeune femme se demandait si elle n'aurait pas mieux fait de se taire. Azkaban était un endroit lugubre ; certes elle s'y plaisait bien et menait ses recherches avec quiétude, mais la réaction des gens se trouvait être aléatoire. Elle détourna les yeux de la plus âgée et fit mine de s'intéresser à un article en attendant la réponse de Caitlyn.

- Je suis au ministère, bureau des lois internationales, « Les pipelettes en vadrouilles » comme disent certains.

Marie fit mine de sourire, puis hocha la tête en signe de compréhension. Elle n'y connaissait pas grand chose, aux bureaux des ministères, mais les lois internationales avaient l'air d'être un poste important. Caitlyn McKay devait être quelqu'un d'important. Au moins avait-elle un peu d'humour, si Marie se fiait à l'ajout qu'elle avait apporté avec l'information primordiale. Peut-être tentait-elle de détendre l'atmosphère, mais Marie n'arrivait pas à se retirer de la tête qu'elle était en face de quelqu'un d'important et qu'elle ne devait surtout pas faire de gaffe. Clairement, elle ne pouvait pas être elle-même ; mais ne l'était-elle pas déjà en se laissant aller à son anxiété ? Bah, elle refoula cette pensée en un clignement d'œil.

Tandis que Marie essayait de ne pas paraitre trop étrange, la fillette - Shona si elle se souvenait bien - rappliqua bien vite, vêtue d'une robe verte que Marie trouva ravissante. Or sa mère ne fut pas du même avis, et en un mouvement de tête bref, elle indiqua que la robe n'était pas à son goût. Si Marie n'avait pas la notion de mode ou d'harmonie vestimentaire, c'est qu'elle pouvait enfiler n'importe quoi et trouver l'ensemble parfaitement génial. Cependant, elle se garda bien de donner son avis sur la question de la robe et observa la McKay déposer le vêtement entre les mains d'une employée. Marie fronça les sourcils : ne pouvait-elle pas simplement reposer l'article elle-même là où elle l'avait trouvé ? Bah, là encore, elle n'avait pas son mot à dire.

- Avez vous des enfants ?

Marie manqua de s'étouffer intérieurement au moment où elle entendit la question. Des enfants ? Certainement pas. Elle n'était pas taillée pour ce genre de chose. Encore faudrait-il qu'elle se marie, et ça, elle préférait que cela n'arrive jamais. Elle se complaisait dans sa solitude, et c'était très bien ainsi. Or elle savait le lignage était quelque chose d'important. En Louisiane, personne ne lui avait jamais demandé de remplir des fonctions pareilles. D'ailleurs, le statut du sang n'avait aucune importance. Encore une chose qui lui manquait.

- Je ... Non.

Mais elle se garda bien d'ajouter que ce n'était pas dans ses objectifs de vie. D'ailleurs elle ne savait pas quoi ajouter. Pour les conversations avec des inconnus, elle n'était pas douée, elle laissait souvent les autres faire la conversation pour deux. Aussi attendit-elle dans un silence gênant que les choses se passent.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1092-caitlyn-mckay
Messages : 230
Date d'inscription : 28/07/2017
Célébrité : Liv Tyler
Crédits : Angel Dust

Double compte : Joy North

Age : 33 ans
Sang : Plus que pur
Statut : Mariée et deux enfants
Métier : Département de la coopération magique internationaledans le bureau des lois international
Baguette : 27,2 cm, If, Plume d'Augurey, très souple et droite,
Epouvantard : Voir ses deux enfants morts
Dialogue : ffccff

Mère de deux enfants âgés de six et trois ans - employée au bureau des lois international - elle est très amoureuse de son mari - porte souvent à l'extérieur des pantalons et des tenues confortables et élégantes - chez elle elle porte des robes longues aux manches larges - elle est très douée en histoire de la magie ainsi qu'en sortilège - elle porte des lunettes pour lire ses dossiers - Ne boit pas d'alcool - mesure 1m78
Re: Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté Dim 4 Mar - 8:25
Je crois que ma question l’avait prise de court : je retiens un sourire amusé. Ma question était légitime, mais lancé comme ça dans la conversation sans préambule pouvait effectivement surprendre, ce que je pouvais parfaitement comprendre. Je baissai le regard sur ses doigts : pas de bague qui semblait indiquer qu’elle était mariée … Je fis tourner mon alliance autour de mon doigt en réfléchissant. Layibadé Marie qui visiblement n’était pas marié et qui n’avait pas d’enfants. Bah ! Pourquoi pas : chacun voie midi à sa porte, non ? Certains n’étaient pas fait ni pour le mariage ni pour avoir des enfants. Je pensais brièvement à Vivienne : elle était ni faite pour le mariage ni pour avoir des enfants. Et quand c’était le cas, c’était toujours mieux de ne pas se marier ! Même si parfois nous n’avions pas réellement le choix.

Je tournais la tête de nouveau vers Shona qui me montra sa robe bleue foncé. Je hochai la tête en souriant. Elle aussi avait l’air très contente de sa robe, même si je savais qu’il lui en restait une à essayer : une jaune. J’étais sûre que cela ne lui irait pas, mais il fallait bien la laisser faire un peu. Je reportais mon attention sur Marie, toujours en souriant :

« Je vois, rassurez-vous je ne vous ferais pas la moral sur l’importance d’avoir des enfants, ou même un mari, ce genre de chose se fait que lorsqu’on le veut vraiment et qu’on est prêt. »

Nulle trace d’ironie ou de pensées mal placée, je n’avais dis que la vérité. Je posai un petit instant ma main sur mon ventre en pensant à mes deux premiers enfants qui étaient morts avant même d’être né. Je chassais cette pensée de mon esprit : ma fille ressortit en tenant sa robe bleue contre elle sans même avoir testé la robe jaune. Elle eut un grand sourire toute heureuse et remercia l’employée qui la débarrassa de la jaune. Bien ! Elle avait réussit à choisir. Et était toute débraillée. Je m’accroupis un instant pour l’aider à lisser son haut et son pantalon. On pouvait y aller ? On pouvait y aller. Ma fille me prit la main et je me retournais vers Marie :

« C’était un plaisir de discuter avec vous et faire votre rencontre. Je vous souhaite une bonne journée. »

Je lui souris à nouveau et me faufilais jusqu’aux caisses pour régler l’achat de ma fille avant de sortir de la boutique : direction librairie.
Tabasco dans ton gumbo
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 86
Date d'inscription : 26/11/2017
Célébrité : Freema Agyeman
Crédits : Dandelion

Age : 27 ans
Sang : Basique rang 3
Statut : En harmonie avec elle-même (oui oui)
Métier : Employée du pôle recherches d'Azkaban
Baguette : 22,5 centimètres, bois de cyprès, ventricule de dragon, flexible et légèrement tordue (un peu comme elle)
Epouvantard : Elle, dévorée vivante par un anaconda
Dialogue : #006633

Elle te juge en silence ♦️ Tu finiras maudit avant de pouvoir la toucher ♦️ Passion morbide pour les moldus, mais elle se soigne ♦️ Écolo convaincue ♦️ La famille avant la faction ♦️ Un peu fêlée mais très sympa ♦️ Pureté du sang ? Qu'est-ce que c'est que ce truc ? ♦️ Torture des gens au nom de la science ♦️ Fait exploser des trucs contre son gré ♦️ Se marier et avoir des enfants, c'est pour les faibles
Re: Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté Lun 19 Mar - 15:16
Le silence dura encore un instant avant que Caitlyn McKay ne reprenne la parole. Elle avait l'air amusée, pour Marie il s'agissait de quelque chose de perturbant ; elle ne comprenait pas ce qu'il y avait de drôle. Elle n'avait même pas conscience d'être amusante. L'était-elle ? L'incompréhension la troubla l'espace de quelques secondes, durant lesquelles elle battit des paupières, confuse. La petite Shona, de son côté, continuait d'essayer des robes, et aussi se présenta-t-elle avec une dont le bleu faisait ressortir son teint. Sa mère détacha son attention de Marie pour le porter sur sa fille, un instant que la jeune femme savoura pour encaisser la suite de la discussion. Elle réajusta les vêtements qu'elle portait à bout de bras afin de ne pas les laisser tomber par terre, le poids des innombrables articles faisant glisser la masse entre ses mains délicates. Dès lors qu'elle remit en place les vêtements, Caitlyn se retourna vers elle pour lui répondre. Le temps de répit n'avait duré que quelques secondes.

- Je vois, rassurez-vous je ne vous ferais pas la moral sur l’importance d’avoir des enfants, ou même un mari, ce genre de chose se fait que lorsqu’on le veut vraiment et qu’on est prêt.

Marie hocha la tête par convenance, or elle n'en avait strictement rien à faire ce que la McKay lui racontait à ce sujet. Ce qu'elle venait de lui dire, elle le savait déjà, et Marie n'avait pas besoin qu'on lui fasse la morale comme à une enfant pour expliquer le sens de la vie. L'agacement montait en elle comme une potion qui tournait à la catastrophe. Les sangs-purs et leur manie d'étaler leurs bonnes mœurs pour montrer aux impurs comme elle à quel point ils en savent plus que tout le monde. L'espace d'un court instant, Marie plissa les yeux pour se murer dans une expression septique, mais ses traits se détendirent dès qu'elle en eut conscience. Inutile de laisser paraître sa véritable nature, surtout devant les gens d'influence. Un rien pourrait détruire sa carrière.

Puis maintenant qu'elle n'avait plus rien à dire et qu'elle trouvait que cette conversation ne menait à rien, Marie se prépara à prendre congé, mais dès lors où elle ouvrit la bouche pour s'excuse et prendre la fuite, la fillette revient avec ses vêtements d'origine et Caitlyn McKay se désintéressa à nouveau d'elle pour rhabiller sa fille correctement. Lorsque son affaire fut terminée, elle leva les yeux Marie qui patientait en silence.

- C’était un plaisir de discuter avec vous et faire votre rencontre. Je vous souhaite une bonne journée.

Au moins ça avait le mérite d'être clair et rapide. Marie n'aura même pas eu besoin de le faire elle-même. Comme quoi la patience était toujours récompensée. Elle esquissa un sourire factice comme elle avait l'habitude d'en faire, avenante, puis salua l'enfant d'une main distraite.

- Bonne journée à vous aussi.

Les deux autres s'en allèrent aussi vite qu'elles étaient apparues. Marie en profita pour faire le tri dans les vêtements qu'elle avait choisi et se dirigea vers les caisses pour payer ses achats. Elle espérait que ses choix plairaient à sa sœur, quoi que peu importe ce qu'elle lui offrirait, elle l'accepterait sans discuter. Si seulement son père pouvait réagir de la même manière plutôt de lui rappeler sans cesse qu'elle trahissait sans cesse leur famille ... Enfin, il s'était adouci avec le temps, c'était un début. C'est sur ces pensées qu'elle retourna à Londres.
Contenu sponsorisé
Re: Une pause meritée dans la vie !
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Les sept quartiers