AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne un capitaine pirate avec le scénario d'Arsenia Sabordage, Dagobert Sabordage ! pirat
Des scénarios en folie
Rebelle-toi conte l'esclavage avec le scénario de Sheherazade Raviya, Ghassan Amhès !
Des scénarios en folie
Exprime rage et douceur avec le scénario d'Agapanthe Kirke, Warrick Kirke !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Des scénarios en folie
Vis ta vie de fugitif trublion avec le scénario de Vivienne McKay, Aaron Hopkins !

❝ [MISSION] Retrouvailles scolaires … Uniquement ? ❞
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1092-caitlyn-mckay
Messages : 102
Date d'inscription : 28/07/2017
Célébrité : Liv Tyler
Crédits : Rose !

Double compte : Joy North

Age : 33 ans
Sang : Plus que pur
Statut : Mariée et deux enfants
Métier : Département de la coopération magique internationaledans le bureau des lois international
Baguette : 27,2 cm, If, Plume d'Augurey, très souple et droite,
Epouvantard : Voir ses deux enfants morts
Dialogue : ffccff

Mère de deux enfants âgés de six et trois ans - employée au bureau des lois international - elle est très amoureuse de son mari - porte souvent à l'extérieur des pantalons et des tenues confortables et élégantes - chez elle elle porte des robes longues aux manches larges - elle est très douée en histoire de la magie ainsi qu'en sortilège - elle porte des lunettes pour lire ses dossiers - Ne boit pas d'alcool - mesure 1m78
[MISSION] Retrouvailles scolaires … Uniquement ?
ce message a été posté Ven 12 Jan - 17:57
Lily Hooven … J’avais du chercher un moment dans mes souvenirs de Poudlard pour voir que qui il s’agissait. C’était une petite blonde aux yeux gris et au nez pointu. Une fille sans problème et plutôt bonne élève avec qui j’avais discuté une petite dizaine de fois, rapports cordiales mais sans plus. Mais si elle nous avait trahit … Tant pis pour elle, j’aurais vraiment aimé ne pas avoir à faire ça, mais nous devions nous protéger de ceux voulant nous détruire. J’avais réfléchis longuement à un moyen pour aller la voir sans paraître suspecte … Et j’avais trouvé une solution : rédiger des portraits d’élèves de ma promotion de serdaigle leur parcours ainsi que leur réussite pour faire une chronique pour inspirer les petits nouveau. Et tout le monde se souvenait de ma passion pour les cours d’histoire, il n’y aurait rien d’anormal. Rien ne serait suspect. Et j’avais décidé de lui envoyer un hiboux pour parfaire le tout.

J’y allais donc le soir, en semaine, après sa journée de travail, pour ma part j’avais passé une journée entière à la maison à me reposer pour être des plus attentive. Quand on était fatigué, on laissait involontairement des informations se glisser dans la conversation. Et faire parler c’était une partie de mon travail, j’adorais soulever des points en particulier. Une fois lancé dans une conversation, c’était facile de laisser échapper des choses …

Le jour J, je transplannais avec dix minutes d’avance devant son immeuble et j’observais les alentours. Il avait plus dans l’après-midi et les rues étaient trempées, je portais une tenue de saison et des chaussures plates, de plus mes cheveux étaient nattés. Je montais calmement devant l’appartement et tendis l’oreille pour voir si elle était seule. Visiblement c’était le cas. Je frappai et attendis encore quelques secondes pour la voir arriver. Elle n’avait pas du tout changé, juste grandit.

« Bonsoir Lily ! Comment vas tu ?
- Caitlyn ! Ça fait plaisir de te voir ! Rentre je t’en pris ! »

Je rentrais après lui avoir fais la bise et observais autour de moi avec attention. Elle ne semblait pas mal à l’aise, et rien ici n’indiquait … Elle m’invita à la suivre au salon et j’obéis. Dès que je m’assis, son chat me sauta sur les genoux. Je le poussais pou qu’il s’installe sur les coussins et observais Lily disparaître en cuisine. Voyons …

Lily revient avec du thé et me servit, elle s’étonna que son chat vienne se blottir contre moi en réclamant des câlins. Je souris, les chats m'adoraient. On discuta un peu de notre situation un petit moment. Lorsque vient le moment de parler un peu de Poudlard elle s’étonna à nouveau de ne pas me voir avec un parchemin et un papier. Je lui souris.

« J'ai appris le code international par cœur, je peux bien retenir ce que tu vas me dire, mais si tu as peur que j'oublie ne t'inquiète pas. »

Je sortis un crayon et un carnet de mon sac. Elle parut se détendre. Elle s'était tendue une minute, ça ce n'était pas normal. On continua de papoter un moment, et je pris quelques notes tout en notant mentalement ce qu'il me semblait anormal. Je reviendrais. J'en étais sûre. J’interrompis volontairement l’entretien. Je devais rentrer m'occuper de mes enfants et du troisième qui poussais gentiment. J'assurais que je lui renverrais un mot quand je reviendrais, mais ça serait très bientôt. Je ressortis d'un bas vif et rentrai chez moi profitant de la présence de mon époux pour me blottir contre lui et l'embrasser.

Je retournais chez Lily, plus méfiante que jamais, une semaine plus tard je reviens chez elle. Et cette fois, je notais qu'elle était tendue. Elle le cachait très bien … Mais j'avais appris à lire dans le comportement des autres. Je la suivis au salon et observais avec attention l'appartement. C'était le même mais il y avait quelque chose de différent. Le chat n'était pas là. C'était peut-être stupide mais j'avais le souvenir que Lily avait dit qu'elle ne laisserait jamais un chat rentrer dans sa chambre … Je ne dis rien et fis exactement comme la première fois.
Lily : #ffffff
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 491
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : coeurdecitron

Age : 55
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: [MISSION] Retrouvailles scolaires … Uniquement ?
ce message a été posté Dim 14 Jan - 21:47




retrouvailles scolaires… uniquement ?
(début décembre 2046)
… Lily ? Son interlocutrice lève les yeux sur elle, comme tirée de ses pensées. Oui ? Oui, pardon, excuse-moi Paulina. Où est-ce que j’en étais ? Ton quotidien au Ministère. Ah oui ! Oui, c’est devenu de plus en plus compliqué à présent de soutirer des informations… Dès que je pose une question, on m’en pose cinq autres pour vérifier les raisons pour lesquelles je les pose… Est-ce que tu penses qu’on te soupçonne de quoi que ce soit ? Non… Non, je ne pense pas. Mais mon rang amène la suspicion à lui seul… Victoria pince des lèvres, compréhensive. Quel régime de merde, franchement. Et qu’est-ce que tu penses de... Partir ? Un long silence, qui en dit beaucoup pour la McKay. Et pourtant, ce n’est pas ce qu’elle croyait. En fait, si, enfin non. Je ne sais pas si on me soupçonne mais… L’autre jour j’ai eu la visite d’une ancienne camarade de Poudlard qui, j’en suis presque sûre, est une Mangemort. Comment est-ce qu’elle s’appelait ? Caitlyn McKay. Victoria a le sentiment qu’on vient de lui mettre un coup de poing au ventre. Elle tente de paraître impassible face à cette information, mais c’est à présent son silence qui semble en dire long. Tu… Tu la connais ? Victoria se ressaisit immédiatement. Lily n’est pas censée connaître sa véritable identité, au cas où elle se ferait attraper avant qu’elle se décide de partir pour Vivecime… … De nom, oui, mais c’est tout. Lily n’a pas l’air forcément convaincue, mais elle n’a pas d’autre choix que d’acquiescer. Qu’est-ce qu’elle t’a demandé ? Pourquoi sa visite te rend méfiante ? ça peut simplement être une vieille amie qui souhaite reprendre contact avec toi, non ? Elle était là pour un prétendu article sur ses anciens camarades de classe… J’ai quand même du mal à y croire… Puis, elle m’a fait la bise quand nous nous sommes vues ! Pourtant, nous n’avons jamais été amies à Poudlard… Cette… Proximité m’a surprise, je dois avouer. Puis, elle est partie sans finir l’entretien, puisqu’elle a demandé à me revoir. Comme si elle cherchait une excuse pour revenir. Ouais, on dirait bien qu’il y a un sharak dans le filet… Elles restent pensives. Caitlyn est assez maligne pour suivre une mission sans soulever de suspicion, Victoria le sait très bien. Déjà, petite, elle était la fille et l’élève parfaite… Ce qu’elle n’avait jamais pu être elle-même. Et s’il s’agissait réellement de la rédaction d’un article ? Pour t’assurer de l’intention de Caitlyn, et si tu contactais certains de tes anciens camarades Serdaigle qu’elle est censée interviewer ? Si elle ne les a pas approchés, ça confirmera nos soupçons. Si oui, il faudra quand même procéder avec précaution. Lily hoche de la tête. Et pour ce qui est de partir… Je ne me sens pas prête, je commence enfin à construire quelque chose de stable ici… Je vois. Je comprends. Mais il s’agit aussi de ta survie. Ce n’est vraiment pas agréable de parler en ces termes, mais c’est la réalité… Nous ferons de notre possible pour t’éviter cette issue mais… Il faut la garder dans un coin de ta tête. Lily le sait déjà, cela se voit dans son regard. Son envie d’avoir une vie stable et son désir de voir la société changer pour le meilleur s’y opposent. Est-ce que tu aurais un créneau la semaine prochaine pour qu’on refasse un point sur ta situation ? Je dois revoir Caitlyn, peut-être que tu pourrais être présente à ce moment-là ? A nouveau, Lily remue inconsciemment un couteau dans la plaie de Victoria. Revoir et confronter un membre de sa famille… Elle aurait vraiment aimé que ce soit Amadeus, à qui elle aurait pu dévoiler son identité directement – ou lui donner des indices du moins, pour se protéger elle-même mais aussi protéger Lily. Elle aurait même pu passer aux négociations directement, plutôt que de tourner autour du pot à s’observer comme des chiens à trois têtes. Pas de problème. Si, si, plein de problèmes. Ce sera quand exactement ? Samedi à seize heures. L’heure du thé ! J’espère que tu auras des scones !, essaie de plaisanter Victoria pour détendre l’atmosphère. En réalité, elle ne serait certainement pas contre quelques petits pains. Le tout sera de ne pas les avaler comme une personne affamée…

*


Comment vas-tu Caitlyn ? Victoria, dégustant son scone et collée à son extrémité de l’oreille à rallonge, écoute attentivement tandis que le chat tourne en rond dans la chambre. Lily ne voulait pas le laisser sortir, mais il était trop risqué de le laisser se balader librement dans l’appartement… Il aurait fini par jouer avec la ficelle couleur chair, rendue presque invisible sous le charme du caméléon : elle se fond dans les couleurs du sol du couloir et du salon-même. Caitlyn ne devrait pas s’en rendre compte, à moins qu’elle ne marche dessus par mégarde. Ce serait tout de même un gros manque de bol, non ? Alors, de quoi as-tu besoin aujourd’hui Caitlyn ? May the odds be ever in your favor…
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1092-caitlyn-mckay
Messages : 102
Date d'inscription : 28/07/2017
Célébrité : Liv Tyler
Crédits : Rose !

Double compte : Joy North

Age : 33 ans
Sang : Plus que pur
Statut : Mariée et deux enfants
Métier : Département de la coopération magique internationaledans le bureau des lois international
Baguette : 27,2 cm, If, Plume d'Augurey, très souple et droite,
Epouvantard : Voir ses deux enfants morts
Dialogue : ffccff

Mère de deux enfants âgés de six et trois ans - employée au bureau des lois international - elle est très amoureuse de son mari - porte souvent à l'extérieur des pantalons et des tenues confortables et élégantes - chez elle elle porte des robes longues aux manches larges - elle est très douée en histoire de la magie ainsi qu'en sortilège - elle porte des lunettes pour lire ses dossiers - Ne boit pas d'alcool - mesure 1m78
Re: [MISSION] Retrouvailles scolaires … Uniquement ?
ce message a été posté Hier à 14:23
J’observais avec attention Lily, comme-ci je la voyais pour la première fois. C’était étrange … Elle semblait quelque part nerveuse, un battement de cils, un regard très légèrement fuyant. Et surtout où était le chat. Il n’était pas dans la cuisine, je l’aurais vu en rentrant, il était d’un beau roux flamboyant et il n’était pas dans le salon. Qu’est-ce qu’un chat irait faire dans la salle de bain ? C’était humide. Je tournais légèrement la tête quand ma cible me demanda si j’allais bien, visiblement j’avais l’air fatigué, j’eus une petit sourire avant d’inventer avec un aplomb formidable :

« Ma grande fille est malade.
-Ta grande ? Tu as des enfants ?
-Bien sûr. J’en ai deux. Shona, qui a six ans ma grande et Kentigern de trois ans, mon fils.
-Oh … Je ne savais pas  que tu avais eu des enfants. Elle n’a rien de grave ?
-Non, une espèce de gros rhume, mais elle a toussé une partie de la nuit. Je suis allée lui tenir compagnie.
-C’est pour ça que tu es partie tôt la dernière fois ?
-En effet, j'essaye toujours de rentrer tôt pour profiter de mes enfants et de ma famille. “

Je pris la tasse qu’elle me tendait et portai mes lèvres au breuvage.

-Dis-moi, ton chat n’est pas là ?
-Jackson ? Non, j’ai dû l'emmener au vétérinaire en urgence, il y est gardé en observation.
-Oh ? Qu’a t-il ?
-Un souci à l’estomac.
-Tu dois beaucoup y tenir à ton chat.
-Oui, je l’ai depuis des années. »

Je hochais la tête en prenant un air compatissant en tendant l’oreille. Si elle ne mentait pas, elle avait l’air de guetter un hibou pour avoir des nouvelles, mais … Je ne le sentais pas cette histoire de chat. On discuta encore un peu de tout et de rien avant de se remettre très légèrement au travail. Mais elle n’arrivait pas à se concentrer. Il y avait quelque chose, j’en étais sûre. Le problème était que j’avais besoin de preuves. Voyons … Je sortis un nouveau mensonge de mes manches. La parlotte c’était une partie de mon métier, je devais toujours assurer pour convaincre et rallier les autres à  mes idées. Je n’étais pas la meilleure, mais j’étais loin d’être mauvaise à ce petit jeu-là.

« Tu sais, tu n’es pas la première que je contacte pour ce projet mais la première à répondre.
-Ah ? Qui était les autres ?
-Peter et Dorian.
-Vous étiez bien amis non ? Ils ne t’ont pas répondu ?
- Je me suis toujours bien entendu avec tout le monde. Ils sont morts en réalité.
- … Que... Quoi ?! Mais comment ?
- Tué par la Nouvelle Inquisition, ou les phénix, plus probable à cause de leur blessures. Lors de l’attaque de la place.
- ... J… je ne savais pas.
-Moi non plus. Je l’ai appris récemment. Peter était marié. »

J’eus un sourire triste. Oui Peter et Dorian était bien des gens de notre promotion, toujours bien vivants, mais expatriés en Europe pour Dorian et en Afrique pour Peter. Et ils n’étaient pas particulièrement proche de Lily, j’avais passé un moment à fouiller dans mes souvenirs pour avoir les meilleures idées possibles, histoire d’avoir une ou deux cartes en avance.  Mentir ne me gênait absolument pas, c’était facile quand on avait l’habitude de devoir prendre la parole et convaincre les gens. Il y a des jours où je me disais que j’étais passée à côté d’une carrière de comédienne. Je devais protéger ma famille. J'essayai de créer chez elle un sentiment de culpabilité. Si elle donnait des information aux phénix elle pouvait bien se sentir concerné par la mort de deux anciens camarades de classes. Je vis que Lily semblait peinée par cette nouvelle et surprise, mais pas du tout dans le bon sens. Je posais ma main sur la sienne.

«  Je suis désolée de t’apprendre ça si brusquement …
-Ce n’est pas grave, je n’étais pas si proche que ça d’eux, mais ça fait toujours un choc d’apprendre la mort de personne que l’on connait depuis des années
-Ça va aller ?
-Oui ! Oui ! Laisse-moi une minute pour aller me passer de l’eau sur le visage !
-Vas-y je t’en prie. »

Je l’observais partir et tendis l’oreille. Son appartement était relativement petit. J’entendis effectivement l’eau couler quelques instants, c’était long quand même, puis elle revient la figure humide. Je crus entendre le bruit d’un miaulement de chat. Mmmh … J’attendis qu’elle affirme être capable de reprendre l’interrogatoire pour ressortir mon carnet et poser quelques questions, juste histoire de la lancer et l’écouter, si elle devait faire une erreur ... Cela ne tarderait plus
Contenu sponsorisé
Re: [MISSION] Retrouvailles scolaires … Uniquement ?
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs