AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Alimente les potins et autres rumeurs avec le premier amour d'Elizabeth Carrow, Sofia Schmidt !
Des scénarios en folie
Explore ton Oedipe avec le fils de Victoria McKay, Donan Avery !
Des scénarios en folie
Viens jouer les super vilains avec l'amant Vivienne McKay, Mordred McKay !
Des scénarios en folie
Lance-toi à la recherche de ton fils perdu avec le père de Salazar Sabordage, Cecil Phillips !
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV ❞
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Ven 2 Fév - 21:57

Libera nos a malo
DELIVRE-NOUS DU MAL

Aveline Kirke, Ayesha Khan, Caitlyn McKay, Ian Blackburn, Mordred McKay, Murphy O’Ryan, Theresa Mulciber
Avalon, 12 février 2047, 20h05
Son visage s’était dépossédé de toute couleur. Pas une teinte n’aurait été à la mesure de la colère qui figeait ses traits. De glace jusqu’à l’explosion, Arutha Kark tendit un peu plus l’oreille pour ne rien manquer de ce qui était craché sur les ondes. « Même sa femme en a eu marre de lui ! On raconte qu’elle sirote des téquilas enjaillées au soleil en compagnie de ses admirateurs.Il n’y a pas que les téquilas qui s’enjaillent si vous voulez notre avis ! » Ses ongles déchirèrent le revêtement de velours de son fauteuil dans un crack qui fit sursauter la domestique venue changer la bouteille de pur feu vide. Tremblante, elle déposa doucement la bouteille sur la petite table, intervertit le verre sale pour un propre et fila par la porte de service aussi rapidement que possible, ne connaissant que trop bien les coups de sangs fatals de son maître. « Mais laissons donc ce pauvre Arutha Kark tenter de se voiler la face pendant que le gouvernement dérape, encore une fois. - Elias Bonnephigur, Prêteur de la petite ville de Crêpevillette, a été arrêté dans la violence il y a deux jours. Officiellement, il est accusé d’avoir pioché dans les subventions données par le Ministère et l’argent se serait volatilisé, donc comprenez bien qu’on l’accuse de nous l’avoir donné. Officieusement, Elias a été arrêté parce qu’il a refusé d’imposer à ses concitoyens une nouvelle taxe destinée à reconstruire la Tour des Médias. C’est de sa poche qu’il a payé l’intégralité de cette taxe pour ne pas acculer les habitants de cette communauté et cet affront a été perçu comme un acte de rébellion. Chers amis, sachez que cet acte était seulement rempli de bonté et que c’est à cause de sa solidarité qu’Elias Bonnephigur est aujourd’hui enfermé à Azkaban… » La bouteille de pur feu toute vierge explosa et le liquide se répandit sur le tapis persan, assailli par la colère qui transpirait par tous les pores de la peau d’Arutha Kark, les tableaux vibraient contre les murs au rythme du dilatement de ses narines. « Ils ne savent pas ce qui les attend. Ils vont regretter d’avoir un jour osé siffler entre leurs bouches souillées le nom d’Arutha Kark. »

***


Avalon, 13 février 2047,  9h15
Philibert Fanchon est dans la réserve du Trick'N'Truite. Son visage potelé affiche une moue contrariée, le nez frôlant le bout de parchemin qu'il a déroulé devant lui. Les stocks de Rêve Éveillé ne correspondent pas aux ventes du mois. Il souffle des deux narines en pensant à son employée engagée récemment, une petite sang-pur que le prêteur de Bourg-Palette, sa petite bourgade du Yorkshire, lui a demandé d'embaucher. Elle est bien gentille mais n'a pas inventé le fil à couper la patacitrouille, cette petite. Et maintenant, Philibert se demande si l'air benêt qu'elle affiche continuellement n'aurait pas un rapport avec ses potions disparues. « Papa ! » Matthew, son fils et héritier débarque dans la pièce comme si un hippocampe magique avait élu domicile dans son derrière. Il semble essoufflé, ses cheveux bruns sont ébouriffés et ses yeux brillent d'une lueur bizarre. Agacé, le commerçant relève la tête vers lui. « Ah bah, tu tombes bien ! Il manque des fioles de ... » Le jeune homme l'interrompt. « Papa ! Il faut que tu lises ça ! » Tandis qu'il se fraye un chemin entre les caissettes de la livraison du jour, Philibert remarque qu'il sert entre ses doigts le dernier exemplaire de la Gazette des Sorciers. Nouveau soupir. « Matthy, tu ne vois donc pas que je suis face à un problème beaucoup plus important que les nouvelles du jour ! » Indifférent à la rebuffade de son paternel, le garçon insiste, lui fourrant le journal par-dessus le rouleau de parchemin. La Une s'étale devant les verres épais des lunettes de Philibert. « Qu'est-ce que ...» Ses joues rebondies perdent soudain toute leur couleur rosée. Matthew, lui, ne semble pas s'en rendre compte. Au contraire, il paraît tout excité. « C'est dingue, pas vrai ? Quand ils ont annoncé leur retour, je pensais pas qu'ils oseraient faire un truc pareil ! Hein, papa ? » Philibert continue de fixer les petits caractères devant lui et les deux photos mouvantes. Sur la première, Arutha Kark, co-leader des Mangemorts, pose avec un petit sourire fier. Fier, certainement, de son annonce donnée en exclusivité à la Gazette. Sur l'autre, une femme. Une jeune femme. Bien qu'elle ne soit pas barbouillée de chocolat cette fois, il la reconnaît. Le basique est retourné à Avalon, en juin 2046. Sur la place de l'Ascension, avec les Détraqueurs, les statues géantes, les cris, le sang et la poussière. Oh oui, il y est ! Il la revoit le pousser sous un buffet pour le protéger de l'émeute. « Papa ? Papa, ça va ? » Il s'ébroue, reprend une mine neutre. « Oui oui ! Allez, reprend ça ! On a du boulot ! »

Il secoue le parchemin et le journal tombe au sol, le titre de la Une accrochant le rayon d'une chandelle. « EXCLUSIF : ARUTHA KARK ANNONCE L'EXÉCUTION PROCHAINE DE LA TERRORISTE ET FILLE DE JANE CALLAGHAN »

Non, décidément, ni le feutre ni le veston de Philibert Fanchon ne remettront jamais les pieds à Avalon.

***


Avalon, 13 février 2047,  9h20
Une à une les portes se claquaient sur son passage, symptôme bien affiché d’une colère silencieuse. Calliope Kark, taillée dans la fureur et l’exaspération arpentait en maître les couloirs de son château.  D’un revers de baguette, elle fit s’ouvrir l’ultime porte, et se défaisant tout à fait du calme et de la politesse qui la caractérisait cracha en un sifflement proche du fourchelang : « Idiot ! » Ses yeux renvoyaient à son frère les éclairs qu’il lui envoyait. D’un sort, elle envoya paître sur le bureau d’Arutha Kark l’exemplaire de la gazette du sorcier « Ça Arutha, ce que tu as fait, c’est exactement ce pourquoi père n’était pas prêt à faire de toi son héritier. » Un coup bas. Le seul qu’il méritait à son sens pour s’être arrogé le droit de décider seul du sort d’Elizabeth O’Meara. Après trois mois de cohabitation tendue, l’héritier sur la sellette venait de franchir un Rubicon aux allures de Styx. L’ancienne poufsouffle vit les jointures de son frère palir alors que ses doigts se fronçaient un peu plus sur sa baguette. « Retire-ce que tu viens de dire.» tonna-t-il.

« Non, ce que tu as fait, en plus d’être une trahison, est stupide et dangereux. Tu n’as absolument pas pensé aux conséquences, ni aux ris… » Un petit rire sec et nerveux la coupa, alors que le pacificateur se levait pour mieux toiser de toute sa hauteur celle qui ne serait à jamais que petite sœur . « Je n’ai pas peur des phénix. Ta crainte des représailles nous conduit tout droit à notre perte, il faut les écraser en.. » « En perdant l’un de nos seuls moyens de pression ? » siffla une Calliope qui soutenait toujours plus haut les regards dédaigneux de son frère. « Nous n’avons pas besoin de moyen de pression. On ne parlemente pas avec la vermine, on l’élimine. Nous avons tiré tout ce que nous pouvions de la Callaghan, elle n’a rien à dire. Son exécution aura au moins utilité, celle d’envoyer un message clair aux terroristes. « Quoi donc comme message, Arutha ? Celui qu’ils peuvent tuer Wilfric Mulciber ?» avait-elle presque crié. Les lèvres du sang-pur se pincèrent en une douloureuse crispation. Il n’y avait pas pensé. Calliope non plus, aveuglée par la fureur de la trahison, n’avait pas envisagé ce problème sous cet angle avant qu’Harmakhis ne s’empresse de pointer de la baguette ce problème épineux. « Je refuse d’être associée à ce fiasco Arutha. Ta stupide décision n’est ni celle du ministère, ni celle des mangemorts. « Si. C’est ma décision, et par extension, celle des mangemorts. Wilfric n’a rien à craindre, c’est une mine d’informations qu’ils ne sont pas prêts de lâcher de sitôt, et nous le libérerons bien assez vite. Je n’ai pas besoin de toi, ou de tes petites opinions Calliope. Pas besoin d’une mère angoissée, tout juste bonne à organiser des mondanités. Si j’ai besoin d’organiser une fête, je te sifflerai. » Une lueur mauvaise traversa son regard agité alors que déjà ses lèvres s’étiraient en un sourire goguenard. Il venait d’avoir une idée. « Mais même pour ça je n’aurais pas besoin de toi. Je vais faire de l’exécution de cette terroriste une fête. Quelque chose de mémorable, mais en ça je te dépasserai. Alors ne fais rien, Calliope, désengage-toi. C’est la chose la plus raisonnable que tu puisses faire, que tu aurais dû faire. De toute façon, je ne te laisse pas le choix.   » La Kark inspira bruyamment, douloureusement, pour tenter de faire refluer la vague de fureur qui noyait son flegme légendaire. À court de mots, comme tout Kark perclus de colère, elle ne voyait son salut que dans un sursaut de baguette. Dans un ultime acte d’abnégation, elle expira, tout en contenant la haine qui montait à ses lèvres. Non, elle n’avait pas le choix. Désavouer publiquement Arutha, elle ne pouvait s’y résoudre. Diviser les mangemorts était une folie qu’elle ne pouvait se permettre. Quant à faire annuler l’exécution, impossible. Maintenant que l’annonce publique avait été faite, reculer aurait été faire preuve de faiblesse. Comme bien souvent, elle accepta l’offense, s’arma de la détermination qui l’avait fait entrer chez les Poufsouffles pour voir plus loin, réparer les dégâts. Elle irait sauver Wilfric Mulciber, empêcherait son frère d’encore une fois, tout ruiner.

***


Vivecime, 13 février 2047,  19H35
La salle est remplie d'une rumeur intense, laquelle s'est, à mesure des minutes, transformée en un brouhaha indistinct. On s'entretient en duo, en trio ou en groupes. Certains tons se veulent calmes ou pragmatiques, tandis que d'autres sont beaucoup plus virulents. Jane Callaghan observe les hommes et les femmes présents d'une œillade impénétrable, s'attardant sur les visages qu'elle connait le mieux. Obbie Kantaro, entouré de Bruce Blackburn et de Scarlett Fuller, que Zakary Cooper tente, tant bien que mal, de ramener à la raison quand les deux premiers se persuadent qu'une bonne détonation serait la réponse à tous leurs problèmes. Son regard dérive vers un autre groupe. Le Conseil d'Oliver Durham a été invité pour l'occasion et ses membres déchus semblent aussi déplacés qu'indifférents à l'effervescence générale. La leader Phénix s'estime déjà « heureuse » qu'ils aient pris la peine de se déplacer jusqu'ici, quand on sait la décision qu'elle a prise près de trois mois plus tôt. Il en va de même pour le duo quelque peu en retrait. Charlotte et Henry Windsor affichent la mine impassible héritée de leur jeunesse royale que même quinze ans d'errance ne sont pas parvenus à ternir. Impossible de déchiffrer leurs pensées.

Une main se pose sur son épaule, la rappelant à son devoir. « Tout le monde est là. » l'informe Elfrida Bibine. En tant que gardienne de Vivecime et alliée de toujours, Jane aurait difficilement pu se passer de sa présence. Qu'elle trouve presque réconfortante en cet instant. Elle acquiesce. Un simple raclement de gorge de sa part et les conversations cessent. « Je pense que vous savez tous pourquoi je vous ai demandé de venir. Un de nos alliés à pu nous faire parvenir un exemplaire de la Gazette d'aujourd'hui. Nous avons donc appris qu'Arutha Kark comptait faire exécuter Lizzie sur la place de l'Ascension dans quelques jours. Aussi, il nous faut décider quelle action nous allons mettre en oeuvre afin de l'empêcher. Avant d'élaborer un plan, si vous avez des suggestions, je vous prie de m’en faire part. » Le débit de sa voix est atone, comme si prononcer chaque syllabe lui coûtait un effort presque surhumain. Plus les semaines passent et plus garder la tête froide, séparer son instinct de mère et son statut de cheffe devient difficile. Elle voit Obbie qui va pour parler. Interrompu par un lourd accent écossais. « J'en ai une. Ne rien faire. » Un silence glacial s'abat sur l'assemblée, tous les regards se tournant vers le moldu qui a prononcé ces deux phrases. L'ancien bras droit de Durham, Tomas McFadden. « Il a dit quoi le bouffeur de haggis ? » Scarlett, outrée, le dévisage avec morgue. Quant à Obbie, il paraît prêt à lui sauter sur l'échine. Mais Tomas ne se démonte pas. « Préparer une mission pour sauver un seul de vôtres, quand des dizaines d'autres pourraient y rester, qu'y aurait-il de sensé là-dedans ? Je comprends que pour vous, ce choix puisse paraître impossible, pourtant, il faut l'envisager. Une vie pour tant d'autres. Cela en vaut-il seulement la peine ? » Le visage de Bruce Blackburn a viré au cramoisi. « Je vais te montrer la valeur des gens à grands coups de savates, tu vas voir. » Restée silencieuse, la Callaghan lève alors la main, intimant le calme. « McFadden, permettez-moi une question à mon tour. Si cela avait été Oliver à la place de Lizzie, qu'auriez-vous fait ? » Soudain, l'écossais semble se dégonfler quelque peu. « La question n'est pas là, Madame Callaghan. Nous parlons d'une ... » « Nous parlons de ma fille, McFadden ! Nous parlons de l'une de nos enfants, de l'avenir de notre cause ! Nous parlons de rester là, à attendre, pendant qu'un Feudeymon la brûle vive sur un bûcher, devant une foule gangrénée par un demi-siècle de dictature, d'inégalités et d'inaction ! Nous parlons de laisser le champ libre à la progéniture dégénérée de Kark au nom de votre peur, McFadden ! C'est donc cela que vous voulez ? Laisser à la société penser que nous avons trop peur pour intervenir ? »

Silence de mort face à l'embrasement soudain de la normalement, si pragmatique et calme Jane Callaghan. Même ses pupilles luisent d'un feu qu'elle refuse de voir consumer Lizzie. Ou n'importe lequel de ses alliés, d’ailleurs. Elle refuse que la cruauté l’emporte. Tomas ne réplique pas. En revanche, Henry Windsor le relaie placidement « La place sera probablement plus que sécurisée. A quoi pensiez-vous ? » L'Irlandaise inspire, les yeux brillants. « A un autre angle d'attaque. Scarlett ? » La concernée rejoint la leader Phénix, renversant une besace sans fond sur la table. Plusieurs rouleaux de parchemins tombent sur le bois, l'un d'eux se déroulant pour révéler son contenu à l'assistance. Des plans. Ceux du Château Kark. « Il paraît que cette petite pine d'Arutha a prévu une petite sauterie pré-barbecue. Alors mettez vos plus beaux costumes les gars, on part jouer les pique-assiettes ! »

***


Avalon, 16 février 2047,  19H00
Jamais la salle de bal ne lui a paru si grande, si inspirante, si fastueuse que ce soir. D'un point de vue tout à fait objectif, Arutha Kark peut affirmer qu'il a rendu honneur à son père avec son idée brillante ! Peut-être même l'a-t-il surpassé ! Car le tout n'était pas de se débarrasser du parasite Callaghan en grande pompe devant une assemblée pendue à la balance de Dame Justice. Non, il voulait également que sa faction, son héritage légitime et celui de son fils, puisse fêter dignement les préquelles d'une des plus belles victoires de leur camp. Que les Mangemorts comprennent quel excellent leader il ferait. Seul. « Tout est prêt, Monsieur Kark. » Déférente, Louisa se présente devant lui la tête baissée. La cheffe du personnel a tout organisé seule, cette idiote de Calliope ayant refusé de faire la seule chose qu'elle maîtrise un tant soit peu dans son son insignifiante existence. Où peut-elle bien être, ce soir ? Il l'ignore et à dire vrai, il s'en moque. Sa soeur n'aurait pas le cran de venir gâcher sa réception, aussi considère-t-il que son absence ne peut que lui être préjudiciable à elle, tandis que sa popularité à lui ne fera que croître. « Bien. Qu'on ouvre les portes, dans ce cas. » Et il se détourne, sans un regard ni même l'esquisse d'un remerciement. Elle n'est qu'une basique et lui, il est l'héritier de Mervyn Kark. Ce soir, il attirera cette lumière qu'il a plus que mérité.

***


Ecosse, 16 février 2047, 22H46
« Nous y sommes presque. » La voix d'Harmakhis résonne faiblement dans le murmure de la forêt. Si l'île paraît déserte, chacun ci-présent sait que c'est loin d'être une réalité. A moins d'un kilomètre de là, les terroristes se terrent, veillent sur le précieux trésor qu'ils ont réussi à ravir en novembre. Wilfric Mulciber. Et qui risque de perdre considérablement en valeur à cause du fils inconséquent de feu son ami. Quelque chose lui frôle le pied. Un rayon de lune accroche le reflet d'une ligne d'écailles. Il l'ignore, fixé sur son objectif, son regard dérivant juste un instant sur Calliope. « Prête ? » Un hochement de tête déterminé lui répond. La troupe continue son ascension vers la grotte. Vers la libération.

***


Quelque part, 16 février 2047, 22H50
Des respirations hachées au souffle court. « C'est bon ? Tu l'as ? » On lui réplique d'un grognement. «   Mais grouille, putain ! » « Oh ! Et ! Je fais ce que je peux ! T'es bien mignon mais voilà hein, désactiver ce genre de runes, c'est pas  comme éviter de mettre son pied dans un piège à loup, hein ! Bon ! Hein, voilà ! » « Bordel mais parle moins fort, Joe ! » « C'est toi qui me fous sur les nerfs, Mo ! » Les deux Phénix se taisent, boudeurs. Quelques instant plus tard, une lumière bleuté filtre du sol avant de s'éteindre tout à fait. « C'est bon, je l'ai eu, Mo ! » Ils exultent. Pourtant, ce n'est que le début. Les prémices de la bataille. « Bravo, Joe ! Je préviens les autres ! » Le signal est envoyé. Ca y est, ils vont pouvoir entrer.

***


Château Kark , 16 février 2047, 23H07
Chargé de ses deux plateaux, Podrick se dépêche de traverser le hall d’entrée en direction de la salle de bal. Si les petits-fours viennent à manquer, cela risquerait de lui retomber dessus et vraiment, Podrick n’a pas envie de retourner dans les quartiers négriers d’Ajay Shafiq. Sauf qu’il a à peine atteint la moitié du hall qu’un bruit lui fait tourner la tête vers les portes. L’instant d’après, il se retrouve nez-à-nez avec un visage. Masqué. Il y en a même plusieurs. Les plateaux s’écrasent et sans réfléchir, le voilà qui se met à courir. Il lui semble qu’un éclair de lumière le frôle mais il n’en est pas certain. Il est obligé de ralentir dans la salle de bal. Ses yeux cherchent. Trouvent. « Maître Kark … » Arutha est contraint de délaisser ses très purs interlocuteurs. Interrompu par une vermine. L’avada n’est pas loin, tout dans son regard le dit. « … Le Château. Le Château est attaqué ! » Et Podrick s’affaisse, en proie à un violent malaise. A l’image de celui qui envahit bientôt l’assemblée : on écarquille grand les yeux tandis que la nouvelle se répand. Telle une traînée de poudre.
L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Ven 2 Fév - 21:58
Règles


Une aube rouge se lève, beaucoup de sang a dû couler cette nuit… SBAFF ! Laissons l’elfe platine a ses observations sinistres, et inaugurons dans la joie et l’hémoglobine ce premier event de la saison 2. Mais avant de s’entretuer, il convient de se remémorer quelques règles, et d’en découvrir de nouvelles !

Les attaques :
ϟ Vous n’avez droit qu’à 1 attaque par rp. Par attaque on veut dire, sort offensif, coup de pied ou autre, potions ou usage d’artefacts pouvant nuire à vos ennemis. Et par nuire, on n’entend pas seulement le blesser mais également le bloquer dans son avancée.

ϟ L’usage des sorts défensifs est interdit. Pourquoi ? Cela ralentit le jeu et n’apporte pas grand-chose. Toutefois lorsque votre ennemi n’a pas de chance avec le dé et que le sort n’atteint pas sa cible, vous pouvez tout à faire dire que votre personnage a lancé un protego au bon moment pour contrer le sort.

ϟ Pour chaque action offensive lancée, vous devez vous servir du dé. Mais pas forcément pour dire si elle fonctionne ou non. Vous êtes libre d’adapter ces lancers comme bon vous semble. Cela dit, si dans chaque proposition de dé vous vous retrouvez gagnant, et ce à chaque tour, nous sommes en droit de vous demander de changer. Ce système ne peut fonctionner que si tout le monde fait preuve de fair-play. Nous vous rappelons que l'usage d'une potion autre qu'une potion de soin est une action offensive.

ϟ Quant aux sorts accessoires, tels que « Accio », « Lumos », ou encore « Nox », ils ne sont pas réglementés. Vous pouvez en utiliser autant que vous voulez, sans avoir à lancer le dé. Mais attention, un sort accessoire ne doit en aucun cas être détourné en sort offensif. Créer un éboulement pour bloquer le passage à vos ennemis, c’est une attaque. Un sort accessoire ne doit pas être un moyen pour les grosbills de lancer plusieurs attaques par tour.

ϟ En ce qui concerne les sorts de soin, le dé est également obligatoire, et déterminera la réussite du sort ou non. Là encore, le bon sens est de rigueur. Ce n’est pas parce que les dés sont gentils avec vous que votre personnage inculte en matière de médicomagie pourra se guérir entièrement. Cette règle ne s’applique pas aux médicomages titulaires, ainsi qu'aux potions de soin qui peuvent être utilisées sans lancer de dé.

ϟ Petit rappel : vous n’avez pas le droit d’acculer complètement votre adversaire dès le début de l’event. Qu’entendons-nous par acculer ? Et bien, par exemple, c’est lui prendre sa baguette et la briser en mille morceaux. Cela paralyse complètement le joueur ! Acculer, c’est aussi le laisser pour mort dans une mare de sang. Comment voulez-vous qu’un personnage agonisant puisse continuer l’event dans cette situation ? Vous êtes libres de vos actes, tant que ces derniers n’entravent pas trop la liberté de vos camarades de rp. On ne vous dit pas de vous faire des bisous, ni qu’à la fin de l'event il faille que le plus gros bobo soit une entorse et un gros bleu à la fesse droite ! Non, on vous dit seulement d’attendre les derniers tours de l’event pour mettre vraiment K.O vos adversaires. Commencez doucement pour pouvoir mieux terminer en beauté !

ϟ N’oubliez pas que la magie noire ne s’utilise pas comme un petrificus totalus. Elle est difficilement contrôlable, peut se retourner contre son lanceur et, surtout, laisse des séquelles à vie. Alors réfléchissez avant de lancer un feudeymon pour tuer tout le monde. Le sectumsempra est quant à lui interdit.

Contribuer au bon déroulement de l’event
ϟ N’oubliez pas de faire un résumé de vos actions à chaque fin de post ! Pour rappel : en plus de vous encourager à faire court, nous vous demandons d'inclure, à la fin de chacun de vos rp, la liste des actions de votre personnage. Si certains membres ont posté avant vous, il faudra également reprendre leurs listes et “intercaler” vos actions entre celles des autres personnages, afin d’avoir un résumé global de toutes les actions qui se sont déroulées dans ce tour, par qui et dans quel ordre.

ϟ Chaque rp de votre PNJ sera suivi d’un message explicatifvous donnant des indications sur la marche à suivre, posant ou levant des limites à vos personnages. Merci de lire attentivement ces messages, pour bien prendre connaissance des informations qu’ils recèlent. Si ces dernières s’avéraient ne pas être claires, rappelez-vous que vous pouvez poser vos questions dans ce sujet.

ϟ Prenez bien le temps de tout lire avant de vous ruer pour poster votre rp, afin d’éviter les erreurs et l’intervention des admins pour les corriger. Un event demande au staff une surcharge de travail considérable, nous vous appelons donc tous à faire preuve de modération et de réflexion afin que l’animation puisse se dérouler correctement.


Vous êtes tous bien accrochés à vos claviers ? Let’s go !
L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 75
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Rachel Weisz
Crédits : Kim

Age : 45 ans
Sang : Sang-pur
Statut : Mariée à Brashen Kark
Métier : Présidente de l’Union des Sang-pures Actives // Co-leader des mangemorts
Baguette : 25 cm, bois d'aulne et crin de licorne.
Dialogue : [color=khaki] [/color]
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Ven 2 Fév - 22:31
« Premier tour »
Calliope Kark & Harmakhis Lagides


Ils avaient avalé le dernier kilomètre sans trop d'encombres. Certes, un Phénix avait eu le malheur de tomber sur leur petite équipée - et à en juger par sa braguette qu'il venait juste de remonter, il devait simplement s'être éloigné pour se soulager -, toutefois, grâce à l'agilité d'Harmakhis, il n'avait pas eu le temps d'émettre un son qu'un éclair vert le faisait chuter lourdement au sol. Mort. « Nous ne sommes pas là pour faire des prisonniers mais pour en libérer un. » avait cru bon d'expliquer le Lagides d'un ton froid. S'il n'était pas leur leader, il n'en restait pas moins un chef de guerre reconnu. De ceux que Calliope appréciait d'avoir à ses côtés pour cette mission.

Puisque son idiot de frère menaçait de tout briser, la Kark avait quitté son rôle de maîtresse de maison pour reprendre celui de cheffe des Mangemorts par intérim. Arutha n'avait pas une seconde pensé aux conséquences de ses actes. Comme toujours. Pire que l'image qu'ils risquaient de renvoyer à leurs alliés et à la société toute entière à cause de son caprice, il avait oublié que s'ils avaient pu obtenir un moyen de pression inestimable au travers de la fille Callaghan, les Phénix eux aussi en possédaient un ! Dans les faits, la situation de Wilfric Mulciber ne l'émouvait guère plus que ça, cependant, dans la pratique, comment pourraient-ils prouver leur force et leur cohésion face aux terroristes s'ils n'étaient même pas capables de récupérer l'un des sangs purs les plus reconnus du monde sorcier anglais ? Les événements avaient déjà suffisamment fragilisé leur société sans qu'ils ne se tirent un diffindo dans le pied. Suivant le conseil d'Harmakhis, elle avait donc réuni, dans le plus grand secret et avec une efficacité confondante, un groupe de Mangemorts pour l'accompagner dans ce sauvetage sur l'île écossaise de Karbon.

« Nous y sommes. Nous avons l'effet de surprise pour nous. Il nous faut donc être rapide et efficace et ne pas nous faire repérer. » Il se tourna vers les deux aînés du groupe, O'Ryan et Blackburn, sur qui il comptait pour mener leurs plus jeunes recrues. « Cinq gardes rien qu'à l'extérieur de la grotte. On s'en débarrasse. Madame Kark, honneur aux dames. » Un fin sourire étira les lèvres de Calliope tandis qu'elle s'extirpait des fourrés, son serpent Helga sur les talons. L'instant d'après, ils entendirent un borborygme d'agonie. Plus que quatre.


«Informations»

Contexte général
ϟ Mangemorts de cette expédition secrète ! Pendant que d'autres Mangemorts s'enjaillent à la petite sauterie d'Arutha Kark, vous, vous avez été acheminés par bateau jusqu'à cette petite île au large de l'Ecosse avec une mission : SAUVEZ WILLY Pour rappel, Wilfric Mulciber, le papy de Theresa, est prisonnier des rebelles Phénix et Inquisitionnaires depuis l'attaque de la Tour des Médias en novembre 2046.
Des informations récentes, données par un moldu de la NI auquel Wilfric a réussi à retourner la tête après de longues semaines d'effort, ont permis de le localiser.

Naturellement, vous ignorez qu'au même moment, le Château Kark est attaqué par les Phénix & la Nouvelle Inquisition.

ϟ Comment vous avez été recrutés : Harmakhis & Calliope vous ont envoyé un hibou ultra secret, à vous, petits Mangemorts, soit pour vos faits d'armes connus dans la Faction (Ian, Murphy & Mordred) ; soit pour votre statut auprès de Wilfric (Theresa) ; soit pour vos compétences pouvant s'avérer utiles (Aveline & Caitlyn), ; soit pour renforcer les alliances entre familles (Ayesha). Vous avez donc été triés sur le volet. On part du principe que vous êtes de bons petits soldats et que vous n'avez pas vendu la mèche à vos proches, comme demandé

Organisation spatiale

ϟ L'île de Karbon se trouve à environ 15km au large du nord-ouest de l'Ecosse. Elle mesure à peine 10km de long pour autant de large. Wifric est retenu au fond d'une grotte en plein milieu de l'île et pour l'instant, vous venez juste d'arriver à l'entrée.

Équipement et autres modalités :
ϟ On se rhabille, les moches ! On se pèle les miches alors couvrez vos personnages chaudement ! (Oui on précise, on sait jamais que certain.e.s d'entre vous aient sorti le petit tee-shirt confo' ).

ϟ Keskonfé ? Harmakhis a lancé le signal de l'attaque. Vous devez vous débarrasser des quatre gardes restants (tous sorciers et Phénix) de la façon dont il vous plaira. Car comme ce ne sont que des PNJs, vous pouvez user de sorts mortels

Mais attention ! Parce que ce serait trop facile sinon, voici ce qui vous est imposé :

  • Vous devez lancer un dé simple (oui-non) pour savoir si votre personnage émet un bruit/fait quelque chose qui pourrait attirer l'attention des Phénix à l'intérieur de la grotte. Au bout de trois non, l'alarme sera donnée.
  • Il vous faut deux oui (soit un double oui, soit deux oui de deux joueurs) pour mettre au tapis l'un des gardes.
  • Dans le cas où les quatre gardes auraient été dégommés avant que tout le monde ait posté, partez du principe que vous commencez à pénétrer dans la grotte et que vous vous trouvez face à de nouveaux ennemis. Les deux premiers points restent donc valables.


ϟ N’oubliez pas de nous prévenir si jamais vous ne pouvez pas poster durant le tour en cours ou si vous pensez poster en toute fin de tour : ce sont des informations qui nous sont nécessaires pour nous organiser. Wink

ϟ Vos PNJs

Vous êtes guidés par Calliope Kark, seconde fille de feu Mervyn Kark, mais également co-leader de la faction Mangemort par intérim.
Et comme on aime vous gâter, on vous prête également Harmakhis Lagides. Il s'agit du patriarche de la famille Lagides, également conseiller de Calliope depuis qu'elle a repris la tête de la faction avec son frère et fraichement nommé Directeur du Département de la Justice Magique. Fin stratège, c'est également un homme au sang-froid impressionnant et à la baguette affutée.

Ah et parce qu'on va toujours plus loin dans la générosité : Calliope est accompagnée de son gros serpent nommé Helga

ϟ Résumé Le groupe arrive tout près de l'entrée de la grotte. Après qu'Harmakhis ait rappelé la marche à suivre, Calliope part devant et fait attaque le premier garde par Helga. Il reste quatre gardes à tuer sans se faire repérer.

ϟ Fin du tour Ce tour se terminera dimanche 4 février 2018 à 19h.

Cachet d'aspirine
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 165
Date d'inscription : 08/11/2017
Célébrité : Nastya Zhidkova
Crédits : Chicken Smoothie

Double compte : Alice Charley, Hélios C. Kark & Esther Baron

Age : 19 ans
Sang : Sang-pur
Statut : En attente de fiançailles mais en couple (fidèle) avec Anastaz Hunter
Métier : Stagiaire à la Commission de la Trahison
Baguette : 28 centimètres en bois d’aubépine avec pour cœur un crin de sombral, droite et rigide.
Epouvantard : Elle-même
Dialogue : Theresa : #00cc66 Theresa bis : #9068ff

Albinos - Fais plus confiance à son grand-père ou son oncle qu'à ses propres parents - Adorable petite Sang-Pure de bonne famille le jour, peste sanguinaire la nuit - Étudie la magie noire et ça ne l'aide pas à réfréner ses tendances violentes - Naïve mais pas stupide - Cuisinière intempestive de muffins et autres pâtisseries
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 3:00
Enfin. Le grand jour est arrivé. Libérer Wilfric. Son grand-père. Le patriarche. L’alpha Mulciber.

Le manoir de Sandrigham s’est embrasé suite à la décision d’Arutha. Dans le mauvais sens. Colère, frustration, insultes crachées contre le bébé Kark et sa tête grosse comme l’engin qu’il rêverait d’avoir. Quant à Theresa, elle trouve cette action stupide, révoltante et dangereuse. D’ailleurs, on se demande bien pourquoi aucun Mulciber ne s’est présenté à la fête au château Kark… De quoi ajouter au mauvais goût de l’évènement. L'albinos goûtait à une violente misanthropie en pensant à ces gens - des Mangemorts ! - fêtant... alors que les Phénix pourraient exécuter Wilfric pour ça. Elle a calmé son charbon lorsqu'elle a reçue la missive de Calliope. Son aigreur s’est alors transformée en espoir. Son allégeance au parti s’est durcie comme le fer chaud qu’on plonge dans l’eau. Il est devenu clair à ses yeux qu’elle méritait de régner.

La voilà sur le bateau en route vers l’Écosse. Belle Écosse… Le vent maritime, la mer infinie et les côtes… Le froid la dérange à peine grâce à son manteau magique et sa capuche sombre d’apprenti mage noir. Elle inspire, cherchant à tout prix le calme intérieur. Il y a le stress mais également… Cette Envie-là. Trop timide pour engager une quelconque conversation avec les hommes ou Calliope, elle reste auprès de Caitlyn. Quant à Ayesha et Aveline… Elle ne les connaît pas et Wilfric l’a mise en garde contre la décadence des Khan-Shafiq. Néanmoins, elle se sent généreuse ce soir et daigne d’offrir un sourire à la joueuse de Quidditch. Si elle nous vient en aide c’est qu’elle doit être une bonne personne en réalité ! Ah… de bonnes personnes… J’ai… hâte… de la vengeance. Du sang, le sourire de Wilfric… je vais les faire couiner… L’Envie se fait impatiente. Elle commence déjà à se délecter de la violence à venir. Elle anticipe, la Bête, elle sent le sang à des kilomètres. Et elle a soif.

Reste lucide. « Madame Mckay… puis-je m’entretenir avec vous quelques instants ? Seule à seule. » En tant que confidente de ses tourments féminins, elle sait qu’elle pourra l’aider. Elle doit l’aider. Les deux femmes se retrouvent à l’arrière du navire, éloignées des autres. « J’ai un problème. Cette mission… c’est la première fois que je fais ça oui mais aussi je ressens des émotions… intenses. Je ne sais pas si j’arriverai à les canaliser. Je veux qu’on réussisse, alors je voudrais que vous me rameniez à l’ordre si… vous savez, si je m’emporte. Je vous en serais éternellement reconnaissante. » Il s’agit de la première fois qu’elle livre une parcelle de ses tourments depuis… depuis ses cours de magie noire à Poudlard. N’importe qui ici pourrait l’empêcher de faire une grave erreur mais elle veut que ce soit Caitlyn. Elle expire un soulagement à peine contenu. Elle se sent plus légère.

L’escouade met les pieds sur la plage. Une forte impression de déjà-vu lui gifle comme les vagues claquent la plage embourbée. Elle ignore s’il s’agit du lieu qu’elle a ressentie durant ses rituels mais… ça y ressemble. Petite randonnée sur l’île sauvage avant de tomber sur la grotte gardée.  Pas de prisonniers… Superbe. Non ! Non Theresa ! À l’affut, Theresa reste caché avec le groupe de Mangemorts. Elle se retient de ronronner à l’horrible massacre de Calliope et de son serpent Helga. Elle exprime que du marbre, autant par son expression qu’à son visage monochrome.

Puisque c'est honneur aux dames et qu'elle veut se rendre utile, elle murmure : « Fluida Humus ». L'une des silhouettes phénix s'enfonce. Il fumait une clope, tranquille, assez inattentif jusqu'à que ses pieds deviennent lourds. Avant qu'il puisse comprendre, la terre l'aura déjà enroulé son étreinte maléfique sur son corps. Il fera une belle cible pour les messieurs. Theresa sent son coeur s'exciter : elle a touché un bourreau de son grand-père ! Et je suis utile ! Elle laisse un sourire discret traverser son visage alors que, gauche comme une digne Poufsouffle, elle provoque quelques craquements dans les fourrées.

R O L L:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 3:00
Le membre 'Theresa S. Mulciber' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Drama gouine
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t723-aveline-kirke
Messages : 138
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Kerry Washington
Crédits : Lux Aeterna

Double compte : Cecilia Munro

Age : 35 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Mariée, mère d'une adorable sang-pure
Métier : Arithmancienne
Baguette : Bois de cyprès et poil de womatou, 27,2 cm, rigide, droite, finement ouvragée et incrustée de nacre.
Epouvantard : Marinette Bwa sèch
Dialogue : #996699

Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 6:02
Le traumatisme avait cédé le pas à la déprime dont pas même les chiffres ou Mayssan avait réussi à tirer Aveline. Seule Alice et sa douceur réussissait à mettre un peu de baume sur ses blessures visibles comme invisibles, comme seule une camériste compétente et pleine de bienveillance pour sa maîtresse en était capable. Ce soir-là, un hibou qui ne pouvait venir que de la plus haute mangemort s'était engouffré dans le bureau d'Aveline, alors qu'elle reprenait pour la septième fois un complexe calcul permettant de déduire un théorème facilitant la factorisation de fonctions polynomiales dont les paramètres étaient des multiples du chiffre sept, nombre sacré parmi les sacrés, aux propriétés magiques depuis longtemps connues grâce aux travaux de Brigitte Wenlock. La teneur du message était on ne peut plus secrète. Bien entendu, elle fut tentée de mettre dans la confidence sa camériste, car un secret n'existait que s'il était connu d'autrui. Et puis, qu'est-ce qu'une No-Maj aussi délicate et dilligente pouvait représenter comme risque? Cependant, elle n'en eut guère l'occasion, car déjà, elle devait s'emmitouffler de laine de Mérinos de l'Himalaya pour aller affronter le froid quasi-polaire de l'archipel écossais.

Dans le bateau qui les mènerait à l'endroit où Mulciber était séquestré, fut intimidée, mais flattée de voir avec quelle pointure elle ferait équipe! O'Ryan et Blackburn étaient des héros de la précédente guère contre les Phénix. Quant aux autres, c'était des Sang-purs plus que respectacles. Parmi le lot, seule la jeune Khan détonait. Avait-elle été choisie à cause de sa forme physique? Jamais Aveline n'oserait poser la question à Calliope Kark. Ils touchèrent enfin terre et Aveline posa ses pieds bottés avec plaisir sur le plancher des vaches, elle qui commençait justement à souffrir du mal de mer.

Alors qu'elle s'apprêtait à achever le terroriste piégé par la toute jeune Mulciber, Aveline fut prise de nausées. Elle s'éloigna légèrement pour vomir dans les buissons, ce qui ne fut guère fait dans le plus grand des silences. Oups. Pourvu que Harmakhis Lagides ou Calliope Kark n'ait rien remarqué. Elle qui avait été assignée à cette mission pour ses talents était en train de se couvrir de honte. Peut-être n'aurait-elle pas dû accepter cette mission. Si ça se trouvait, elle n'arrivait même pas à la cheville des attentes que l'ont avait envers elle. Non vraiment, elle n'était qu'une imposteure.

Les dés de la Laïfe!
OUI : Aussi discrète qu'une souris.
NON : Aussi discrète qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine.

OUI/OUI : Plus que 3 Phénix.
OUI/NON : Aveline achève le Phénix s'enlisant dans les sables mouvants.
NON/OUI : Bleh.

NON/NON : Aveline s'apprête à lancer un sort, mais elle est prise d'un haut-le-coeur dû au mal de mer.

Résumay de la laïfe

  • Le groupe arrive tout près de l'entrée de la grotte. Après qu'Harmakhis ait rappelé la marche à suivre, Calliope part devant et fait attaque le premier garde par Helga. Il reste quatre gardes à tuer sans se faire repérer.
  • Theresa Mulciber utilise le sortilège de sable mouvant pour immobiliser un des gardes, le rendant très facile à abattre. Elle fait un peu de bruit (1 non sur 3 avant l'alarme).
  • Aveline est malade dans les buissons et ça fait du bruit.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 6:02
Le membre 'Aveline Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1092-caitlyn-mckay
Messages : 241
Date d'inscription : 28/07/2017
Célébrité : Liv Tyler
Crédits : Angel Dust

Double compte : Joy North

Age : 33 ans
Sang : Plus que pur
Statut : Mariée et deux enfants
Métier : Département de la coopération magique internationaledans le bureau des lois international
Baguette : 27,2 cm, If, Plume d'Augurey, très souple et droite,
Epouvantard : Voir ses deux enfants morts
Dialogue : ffccff

Mère de deux enfants âgés de six et trois ans - employée au bureau des lois international - elle est très amoureuse de son mari - porte souvent à l'extérieur des pantalons et des tenues confortables et élégantes - chez elle elle porte des robes longues aux manches larges - elle est très douée en histoire de la magie ainsi qu'en sortilège - elle porte des lunettes pour lire ses dossiers - Ne boit pas d'alcool - mesure 1m78
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 7:21
Je faisais tourner ma baguette entre mes doigts. Je n’étais pas réellement nerveuse à cause de la mission, mais bien à cause de la présence de mon père : je ne voulais pas qu’il ait honte de moi. Je portais un gros pull noir en laine en plus d’une cape noire. Je connaissais le climat de l’Écosse et je l’aimais, par contre je plaignais presque ceux qui n’y étaient pas habitués. Mais nous n’étions pas là pour faire du tourisme : nous avions le grand-père de Theresa à sauver. Wilfric Mulciber, je ne lui avais jamais vraiment beaucoup parlé, mais je le respectais profondément, si les phénix lui avaient fait du mal … Je tuerais tout les phénix possibles. Je connaissais plus ou moins de nom et de réputation de tout ceux présents ici, je savais que je pouvais leur faire confiance. Je baissais les yeux sur Theresa qui vient me demander  une discussion entre filles. Je l’observais avec attention avant de passer un bras autour de ses épaules :

« Je m’occuperais de toi Theresa, ne t’inquiète pas. »

J’observais avec attention la petite île. Je resterais près de Theresa, si je devais veiller sur elle, c’était le moment. Malgré tout je glissai un regard vers mon père. Lui non plus je ne devais pas le décevoir . J’écoutais avec attention les consignes. Je ne savais pas si j’oserais utiliser le sortilège de mort, mais il y avait tant de moyens de faire taire de manière définitive. Je fis tourner de nouveau ma baguette entre mes doigts. On collerait une déculottée à ces phénix en sauvant Wilfric. J’observais l’efficacité de Calliope, une Kark, rien d’anormal, par contre je me serais bien passée de son serpent. Par le Lord. Nous avions des gardes à abattre.

Je me glissai dans les buissons, mais des petites branches se mirent à faire craquer bruyamment sous mes pas comme-ci j'étais un éléphant dans un magasin de porcelaine. Je sentis ma nervosité monter d'un cran et quand le phénix se tourna vers moi je réagis instinctivement, mais mon sortilège passa au dessus de lui et se perdit dans les arbres. J'entendis aussi quelqu'un vomir … Ce n'était pas vraiment le moment ! Je me giflais mentalement pour être aussi nerveuse. Caitlyn, oublie ton père, reste focalisé sur ta mission.

Dès :

Oui : Caitlyn est aussi silencieuse qu'un chat
Non : des petites branches craquent

Oui-oui : Maléfice du serpent de terre
Oui-non : Un  Stupéfix des famille
Non-oui : Maléfice du saucisson

Non-non : Un peu trop nerveuse le sortilège passe au dessus du garde

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 7:21
Le membre 'Caitlyn McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 11:06
Ian resserra le col de sa cape contre le vent marin. L'Ecosse les accueillait comme elle savait le faire, froidement. Cela dit, il préférait être ici qu'au pince-fesse organisé par l'autre Kark, là où sa chère et tendre devait se montrer parfaitement sociable. Il ne lui avait pas révélé les détails de sa sortie nocturne, marmonnant quelque chose à propos d'un dossier urgent qui venait de leur arriver dessus, "sous ordre de Miss Kark", avec un regard qui suffisait à Heather pour comprendre que ça n'avait sans doute rien à voir avec un garou en maraude.  

Epaule contre épaule avec Murphy, il suivait un pas derrière Miss Kark et Lagides, précédant le reste de leur petit groupe. D'après le hibou, ils avaient été personnellement choisis et blablabla, ce qui présageait une équipe plutôt efficace pour ce qu'ils venaient faire. N'empêche qu'il s'inquiétait du jeune âge de la majorité du groupe, qu'il n'avait jamais vu en action. Outre leurs leaders, seul McKay avait fait ses preuves, du moins auprès d'Ian.

Malgré tout, le premier sort de Lagides sur un pauvre type qui s'était un peu trop éloigné de son troupeau, avait de quoi redonner le sourire à Ian. Pas de quartiers, ils entraient, ils libéraient Mulciber, ils repartaient, de préférence sans laisser de témoins. Une bonne nuit de faite.

Ils arrivèrent bientôt en vue de la grotte et de la première ligne de gardes, qui grelottaient contre le vent froid et semblaient à moitié endormis.

Ils se réveillèrent bien vite quand le reptile de Calliope Kark fondit sur le garde le plus proche et se débarrassa de lui en un clin d'œil. Bon, évidemment, le reste de leur fine équipe fut légèrement moins efficace, malgré un enthousiasme évident. La jeunette Mulciber immobilisa un des gardes, une autre fila rendre son diner dans les buissons, et la troisième balança un sort à 3 kilomètres de qui que soit, le tout dans un bordel pas possible. Un sourd grondement s'échappa de la gorge de Ian qui siffla à l'attention du petit groupe : "Silence! Si vous voulez ameuter tout l'ordre du Phénix continuez comme ça!"

Il leva sa baguette d'un air agacé et envoya un everte statum informulé sur la garde à l'air la plus agressive du lot. Prise au dépourvu, la jeune femme se prit le sort en plein ventre et rencontra les rochers derrière elle dans un cri et un crac tout à fait satisfaisant. Mais beaucoup trop bruyant pour quelqu'un qui venait d'intimer aux autres de se taire.

Dé #1 :
 

Dé #2 :
 


Résumay:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 11:06
Le membre 'Ian Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 11:33
Ils avancent en silence, concentrés sur leur objectif. Mordred se soucie peu de ceux qui forment la petite expédition, n’échange aucun mot, que ce soit avec les vétérans ou les plus jeunes. A peine dévie-t-il son attention lorsque Theresa entraîne Caitlyn à l’écart, l’esprit entièrement focalisé sur leur tâche. La libération de Wilfric Mulciber. Laver l’affront, par le sang, de préférence. Ses prunelles fouillent la pénombre, glissent, de temps à autre avec admiration vers le serpent dont les ondulations gracieuses ont quelque chose d’hypnotique. Mordred a toujours aimé les serpents. Que ce soit pour ce qu’ils représentent, ou pour leur toucher si soyeux sous les doigts.

Il frissonne. Reporte son attention sur le petit groupe. Le point de chute est proche, et le silence plus que jamais nécessaire. Les souvenirs d’anciennes batailles fusent dans son esprit. Viennent étirer ses lèvres en un sourire sinistre.

Il reprend son avancée, écartant les branches qui gênent sa progression. Le sang pulse à ses tempes. L’air qu’il inspire lui donne l’impression de consteller ses poumons de minuscules éclats de glace malgré la cape doublée qui le protège du froid mordant.

Ils arrivent, les instructions tombent, et Calliope disparaît de leur vue. Sa réussite leur parvient sous la forme du râle d’agonie d’un des gardes. Parfait, songe le sorcier avec un demi-sourire. S’il n’apprécie pas d’être guidé par une femme, il n’en montre rien, lui reconnait même une certaine classe au combat.

Mordred brandit sa baguette, un peu en retrait mais prêt à agir, jetant un coup d’œil appréciateur au maléfice lancé par Theresa. Elle ira loin, cette petite, prend-t-il le temps de penser avant que le bruit des vomissements d’Aveline ne le fassent grimacer. Le sorcier se fige, porte son ouïe alentours. Ont-ils été repérés ? Il n’en jurerait pas, mais sait les Phénix retors, et parfaitement capable de les laisser s’avancer pour ne frapper qu’au dernier moment.

C’est ensuite le sort de Caitlyn qui bondit à travers les feuillages en ratant sa cible. Mordred étouffe un juron, visant à son tour le garde choisit par Cait. L’alerte ne doit pas être donnée, et il craint que le maléfice  sauvage de sa fille n’ait signalé leur position. L’intervention sonore de Ian quant à elle lui arrache un soupir. Cette fois, c’est certain, ils sont repérés. Mais ça en vaut la peine, juge-t-il en voyant le corps disloqué de la phénix neutralisée baignant dans une mare écarlate.

« Impidementa » jette-t-il à son tour avec détachement pour immobiliser sa cible. En finir, vite, pour avoir de nouveau les mains libres et sortir le Mulciber de cette fâcheuse situation.

Dés:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 11:33
Le membre 'Mordred McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 11:53
Le membre 'Mordred McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 14:16
Non mais je fais quoi ici moi ? À cette pensée, je sentais mon souffle s'accélérer dans le grand col de mon manteau. J'étais Mangemorte depuis quoi, même pas une demi année ? Me voilà en commando spécial parmi une bande de sang pur et de Basiques Rang 4, certains ayant déjà fait leurs preuves. J'étais restée silencieuse en recevant la lettre de Calliope, la mère de Nilhem. Ça me demandait un effort surhumain de na pas en parler avec lui ou encore Heden, surtout alors que je devais me procurer de grosses bottes hautes et un parka chaud. Ne pas avoir de visage amical dans l'expédition ajoutait à mon inconfort. Nous étions littéralement tous dans le même bateau pour des raisons différentes. Cependant, qui étais-je pour questionner les décisions de la leader Kark ? Elle a dû voir un point positif à ce que je vienne me geler ici pour sauver Wilfrid. D'ailleurs, je ne l'avais aperçu que de rare fois, celui-là. Il m'avait toujours semblé qu'il nous avait très bas dans son estime, nous les Khan-Shafiq, et je devais risquer ma vie pour lui sauver la peau ? Ça devait être une première, Papa va faire une syncope quand ça va devenir public  J'essaie cependant de ne pas trop m'appitoyer sur mon sort, tâchant de respecter le groupe formé. Qui sait, peut-être aurais-je l'occasion de percer quelques coquilles. On dit que les malheurs, ça rapproche les gens. Non pas que j'en souhaite un, mais soyons réaliste, ça ne va pas vraiment bien finir tout ça, n'est-ce pas ?

Nous voilà sur la petite île rocailleuse. Nous 9 sorciers en mode sauvetage et... et ce fichu gros serpent qui glissait pas loin de mes bottes. Pas de rouspètage, rends ton père fier Ayesha, pensais-je. Le dos droit, je marchais avec mes comparses vers la grotte de Wilfric. Je tentai de me remémorer les techniques de combat apprises à Poudlard et par Ajay. Quels seraient les meilleurs sortilèges d'attaque pour invalider un sorcier en silence ? Perdue dans mes pensées, Theresa Mulciber arriva à mes hauteur et me fit un sourire. J'avais toujours pensé qu'elle ne m'appréciait pas beaucoup. Elle semblait incertaine et sûrement aussi sur les nerfs que moi. Tentant de la rassurer, je lui fis un signe de tête accompagné d'un léger sourire. C'était la limite permise par mon stress actuel.

Notre progression se poursuivit jusqu'à ce qu'on arrive à destination. Calliope attaqua la première, digne fille de Mervyn Kark. Elle était toute en assurance, en noblesse et en efficacité. Je restais silencieuse, davantage pensive et stupéfaite que prête à me lancer. C'était une chose que d'utiliser un sortilège de stupéfaction à l'école et une toute autre que de tuer un sorcier. Je pouvais faire bien des choses dans ma vie, mais ça, j'ai bien peur que c'était au-dessus de mes moyens. Theresa se lança et immobilisa un garde. Quelqu'un vomit, me faisant sourciller. Caitlyn fait du bruit et loupe la cible. Ian, grognon, nous fait la morale de bien vouloir la ferner. Je ne le prenais pas personnel : je n'avais pas bougé d'un moindre centimètre de ma cachette depuis le début des hostilités, comme paralysée. Ian tue le garde. Plus que trois. Alors que mon optimisme revient, l'alarte est lancée. Il faut agir vite, avant que d'autres Pheonix rappliquent. C'est alors que Mordred neutralise un autre garde. Deux restent.

Forte de mon agilité gagnée par des heures d'entraînement au Quidditch, je bondis comme un fauve hors de ma cachette. Localisant une crevasse non loin de nos opposants, je m'y réfugiai pour être plus près d'eux.

- Incarcerem

De ma position en billais, le troisième garde n'a pas le temps d'esquiver et il se fait ligotter de la tête aux pieds. Il tombe lourdement sur le sol alors que les liens se resserrent lentement. Je souris. Pas mal pour une petite recrue.

Les dés:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Sam 3 Fév - 14:16
Le membre 'Ayesha Khan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Dim 4 Fév - 11:09
Lorsque l'annonce de l'exécution de cette gamine, la fille de Jane, était tombée, Murphy n'en avait pas spécialement été excité. Il avait revu avec une certaine amertume la place de Pré-au-Lard et les corps sacrifiés des traîtres capturés, à l'époque où Héritiers et Ombres s'étaient retrouvés contraint d'y cohabiter. C'est sans joie qu'il avait refermé son exemplaire de La Gazette, de plus en plus contrarié de voir ces sombres jours se répéter toujours plus. Aussi le maître potionniste avait été satisfait de recevoir une missive secrète l'enjoignant de se joindre à Mrs Kark pour une mission de sauvetage. Il préférait largement s'impliquer dans ce genre de mission que dans l'étalage d'une cruauté inutile, seulement bonne pour quelques Sangs Basiques mal éduqués. Ça ne l'étonnait d'ailleurs pas vraiment que cette initiative soit celle de la fille de Mervyn ; il la savait parfaitement apte, contrairement à l'image négative qu'il avait de son frère, à prendre ses responsabilités.

Aussi avait-il trouvé une vague excuse pour son épouse qui n'en avait de toute façon pas grand chose à faire, s'était-il chaudement équipé et avait-il rejoint le petit groupe au départ, avec la satisfaction d'y retrouver Ian. Il ne savait pas trop ce que valait les autres, mais il commençait à avoir l'habitude d'être entouré de recrues plus ou moins expérimentées. Il avait malheureusement fini par s'en accommoder. Il n'y avait guère que Mordred McKay, Calliope et Lagides en qui Murphy, en plus de Ian, avait plus ou moins confiance pour ne pas faire n'importe quoi. Et s'était contenté d'un signe de tête à l'égard de Lagides quand celui-ci avait lancé la première attaque ; il ne savait pas encore si les jeunes allaient s'en sortir, mais eux devraient faire un boulot acceptable.

Cette opinion avait été cependant vite relativisée quand, alors qu'il venait d'enjoindre tout le monde au silence, Ian avait fait peut-être plus de barouf que tous les autres réunis. Levant une seconde les yeux au ciel, il s'était contenté d'un "Bien joué, Blackburn." lâché entre ses dents, avant de revenir tout aussitôt à l'action. Car les sorts n'avaient pas cessé de fuser, et si certains montraient quelques faiblesses dès le départ - et mieux valaient que ce soit maintenant, qu'ils sachent pour la suite sur qui ils pourraient compter - d'autres se révélaient particulièrement efficaces. Déjà, deux gardes sont hors d'état de nuire et Murphy lève sa propre baguette pour tenter d'en neutraliser un troisième avant que d'autres ne viennent leur prêter main forte.

"Stupefix."

Le mot de pouvoir est à peine murmuré, même s'il sait qu'il y a eu bien assez de bruit pour alerter le plus sourd des sorciers. Et c'est bien le problème : le garde qu'il visait les ayant vu venir, il n'eut aucun mal à parer son sortilège. Et, maintenant, ils ne pouvaient plus vraiment se faire discret. Tant pis. Il était hors de question qu'il perde une seconde avant de réattaquer.

Est-ce que le sort fonctionne ?:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Dim 4 Fév - 11:09
Le membre 'Murphy O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 75
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Rachel Weisz
Crédits : Kim

Age : 45 ans
Sang : Sang-pur
Statut : Mariée à Brashen Kark
Métier : Présidente de l’Union des Sang-pures Actives // Co-leader des mangemorts
Baguette : 25 cm, bois d'aulne et crin de licorne.
Dialogue : [color=khaki] [/color]
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Dim 4 Fév - 21:18
« Second  Tour »
   
Bruce Blackburn & Ludmila Kark
   

   

   « Tue-les. » Helga avait profité que deux des gardes soient déjà à terre pour aller les achever de ses puissantes mâchoires. Calliope n'avait pas plus l'intention que le Lagides de faire de quartiers, ce soir-là. L'objectif était de parvenir au but le plus rapidement possible. Sauf que si elle avait soigneusement sélectionné ceux qui l'accompagnaient, elle oubliait que d'autres paramètres rentraient en compte concernant la discrétion. Tout le monde n'était pas aussi habile que son père à manier l'avada et, à voir la Kirke, tous n'avaient pas non plus le pied marin. Elle tendit un mouchoir brodé de ses initiales à cette dernière. « Aveline, est-ce que ça ira ? » Une pointe de mansuétude inquiète dans la voix, mais un œil sur le reste de la scène.

   Blackburn avait défait le dernier garde. Du moins, de ceux qui se trouvaient à l'extérieur. L'alerte avait été donnée, en témoignait les cavalcades qui leur parvenaient depuis les tréfonds de la grotte. Les yeux en amande d'Harmakhis ne furent plus que deux fentes lorsqu'il vit la Khan s'enfoncer dans la bouche rocheuse géante. « Inconsciente. » D'éclairs colorés en raies de lumière, il parvint à défaire deux autres assaillants. Il savait très bien que ce n'était que la première ligne. Et il fallait l'anéantir avant qu'ils ne puissent transmettre le signal. La grotte vomissait ses Phénix. Il avisa Mordred et Ian. « Blackburn, McKay, avec moi. Les autres, restez ici avec Mrs Kark. Ils ne doivent pas fuir. » Sur ces mots, il reprit sa route flanqué des deux hommes et rejoignit Ayesha.

   
¤¤¤


   « Cherchez-vous la mort, Miss Khan ? » Le Lagides toisa avec mépris la bâtarde d'Ajay Shafiq. Il n'attendait pas de réponse et de toute façon, ils furent interrompus par un bruit métallique. Quelque chose tomba sur le sol. « Qu'est-ce que ... » L'espèce de boite cracha soudain une épaisse fumée grise, semblable à un caligo negro, les aveuglant tous tandis que les Phénix continuaient d'affluer. « Prenez garde en visant ! » tonna l'égyptien entre deux quintes de toux.

   
¤¤¤


   Le serpent continuait son ballet mortifère. Sa maîtresse acheva un rebelle qui partait en direction des bois environnant. Aucun renfort ne devait venir. Ce huis-clos qu'ils se créaient serait le tombeau de l'ennemi. « Ok les enculeurs d'arbres ! Si vous voulez jouer, on va jouer ! » Calliope leva le nez, cherchant l'auteur de cette menace. En vain. Quelques secondes plus tard, la terre se mit à trembler sous ses pieds. Les arbres qu'elle avait érigé en limite officieuse à l'ennemi s'animaient, fonçant droit sur eux, leurs branche balayant tout sur leur passage.

   
«Informations»


    ϟ Was passiert ? Les gardes ne cessent de sortir de la grotte. Harmakhis décide de séparer le groupe en 2 : il prend Mordred et Ian avec lui pour aller les bloquer de l'intérieur, rejoignant ainsi Ayesha, et les autres restent avec Calliope dehors. L'ordre est clair, les Phénix doivent tous être mis hors d'état de nuire et ne surtout pas fuir à la recherche d'éventuels renforts, que ce soit vers la forêt ou en descendant vers les tréfonds.

   Sauf que les Phénix ne comptent pas se laisser faire sans riposter ! A l'intérieur de la grotte, un fumigène moldu vient aveugler les Mangemorts, tandis qu'à l'extérieur, des arbres s'animent et viennent pour vous écraser la tronche

    ϟ Keskonfé ? On essaie de suivre les ordres tout en survivant  Plus facile à dire qu'à faire !

    ϟ Les dés-dés ?

   

       
  • Ceux à l'intérieur (Ayesha, Mordred et Ian) : la fumée est aveuglante, mais également irritante (yeux et gorge). Pas seulement pour vous, mais aussi pour vos adversaires ! En gros, vous y voyez que dalle. Vous devez lancer un dé pour déterminer si vous parvenez à attaquer et/ou si votre action fait mouche. Mais également un dé supplémentaire pour déterminer si vous êtes blessés.
       Il y a trois adversaires. qu'un oui suffira à mettre HS.
       
  • Ceux à l'extérieur (Aveline, Theresa, Caitlyn & Murphy) : les arbres ne font pas non plus de distinction. Ils utilisent leurs branches comme massue. Il vous faut un oui pour vous débarrasser de l'un d'eux. Vous avez droit à un dé supplémentaire pour attaquer l'un des gardes.
       Enfin, comme les copains de dedans, on lance un dé pour déterminer si on se fait blesser.
       Il y a quatre adversaires à l'extérieur qu'un oui suffira à mettre HS.
       


    ϟ Attention aux initiatives ! Ce sont les PNJs qui déterminent l'avancée, pas les personnages joués (à moins qu'il soit peu doué d'instinct de survie hein)  Ou sinon, comme Ayesha, vous risquez de vous faire gronder (ou pire)  

    ϟ N’oubliez pas de nous prévenir si jamais vous ne pouvez pas poster durant le tour en cours ou si pensez poster en toute fin de tour : ce sont des informations qui nous sont nécessaires pour nous organiser. Wink

    ϟ Fin du tour Ce tour se terminera le mardi 6 février 2018 à 19h.

   
Cachet d'aspirine
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 165
Date d'inscription : 08/11/2017
Célébrité : Nastya Zhidkova
Crédits : Chicken Smoothie

Double compte : Alice Charley, Hélios C. Kark & Esther Baron

Age : 19 ans
Sang : Sang-pur
Statut : En attente de fiançailles mais en couple (fidèle) avec Anastaz Hunter
Métier : Stagiaire à la Commission de la Trahison
Baguette : 28 centimètres en bois d’aubépine avec pour cœur un crin de sombral, droite et rigide.
Epouvantard : Elle-même
Dialogue : Theresa : #00cc66 Theresa bis : #9068ff

Albinos - Fais plus confiance à son grand-père ou son oncle qu'à ses propres parents - Adorable petite Sang-Pure de bonne famille le jour, peste sanguinaire la nuit - Étudie la magie noire et ça ne l'aide pas à réfréner ses tendances violentes - Naïve mais pas stupide - Cuisinière intempestive de muffins et autres pâtisseries
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Lun 5 Fév - 0:10
Dès que Theresa entend le vomissement d’Aveline, elle comprend que la discrétion est foutue. Définitivement. L’odeur nauséabonde lui monte jusqu’aux narines et contrairement à celle d’un cadavre, aucune partie d’elle s’en enchante. Elle s’éloigne de la Kirke autant que possible en évitant de croiser son regard, en jouvencelle de bonne famille. Ce n’est pas de sa faute. C’est humain… mais ce n’est pas le moment ! Puis c’est dégoûtant ! Ceci dit, des préoccupations plus graves viennent s’accaparer l’attention de la Mulciber. Les Phénix. Ils sortent de la grotte. L’alarme est lancée.

Le groupe se sépare. Elle s’inquiète du départ des hommes d’expérience mais aux côtés de Calliope, elle garde confiance en leur groupe. Puis il reste Caitlyn et Murphy O’Ryan, le mari de son amie Salomé. Quant à la Khan là-bas… elle refuse d’y penser et n’en a pas le temps de toute manière. Il faut achever les fuyards. Les tuer… Theresa, reste en contrôle. La silhouette de la Mckay suffit à la préserver de son excitation. À l’expression « enculeur d’arbre », Theresa imite la Kark à la recherche du grossier personnage. Au lieu d’un Phénix mal rasé équipé d’un bonnet, elle confronte des arbres trapus qui sortent leurs pieds de racine de la terre. Leurs branches deviennent griffes… Ainsi se présentaient leurs nouveaux adversaires. Si on m’avait dit que j’affronterai ça à ma promotion de septième année…  Que dirait mon professeur en maléfices ? Feudeymon… Non c’est trop risqué ! Un treant fonce droit vers elle.

En première ligne, elle goûte à un tronc de pures végétaux endurcis par des années à... végéter. Le treant lui griffe le visage d'abord, laissant trois lignes rouges sur sa peau lunaire avant de la propulser loin - très loin - dans une pille de bosquets plus loin. Bonne nouvelle : les plantes ont amortis une chute qui aurait pu lui coûter la conscience. Mauvaise nouvelle : il s'agit de ronces voraces qui s'enlisent autour de son corps frêle. Douleur et couinements, elle se débat du mieux qu'elle peut.  Non... non... j'ai échoué je... je suis une grosse nulle. Que va dire grand-père s'il me voit dans cet état tandis que les autres... font tout le boulot ? Je suis un échec. En attendant, des bois s'infiltrent dans ses cheveux blancs à force de se tortiller. L'estime de soi est une brindille.  

Fuck la nature:
 

Résumai:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Lun 5 Fév - 0:10
Le membre 'Theresa S. Mulciber' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Drama gouine
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t723-aveline-kirke
Messages : 138
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Kerry Washington
Crédits : Lux Aeterna

Double compte : Cecilia Munro

Age : 35 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Mariée, mère d'une adorable sang-pure
Métier : Arithmancienne
Baguette : Bois de cyprès et poil de womatou, 27,2 cm, rigide, droite, finement ouvragée et incrustée de nacre.
Epouvantard : Marinette Bwa sèch
Dialogue : #996699

Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Lun 5 Fév - 4:42
Mortifiée de honte, Aveline s'essuya les lèvres du dos de sa main. Ça y est, sa carrière de Mangemort était terminée. Elle ferait mieux de rentrer chez elle et se cacher sous les couvertures et ne plus jamais répondre à un ordre de mission. Elle n'était pas digne d'un tel honneur... Mais un mouchoir immaculé élégamment brodé d'un C et d'un K vint la tirer de ses pensées auto-dénigrantes. La surprise la fit écarquiller les yeux, alors qu'elle releva la tête vers Calliope Kark. Qui l'appela par son prénom. Qui lui demanda si elle allait bien. Qui s'enquerrait de sa santé par Isolt! Muette d'admiration, elle ne put qu'acquiescer alors que ses doigts se refermèrent sur le délicat mouchoir, mais la gratitude se lisait dans son regard.

Calliope connaissait son prénom!
Calliope lui avait offert son mouchoir!

Tout n'était donc pas perdu pour Aveline. Elle pouvait encore démontrer à quel point elle était digne de l'honneur que la co-leader des Mangemorts lui accordait. Si la situation avait été complètement différente, Aveline se serait probablement mise à hyperventiler face à tant d'honneurs. Aveline observa avec quel grâce la Kark combattait et elle voulut en faire autant.

Toute à son admiration, Aveline ne vit jamais les branches griffes qui lui enserrèrent la taille. L'arbre qui l'avait capturée se mit à la secouer comme un prunier. Ironie du sort, l'arbre qui s'en était prise à Aveline était justement un prunier. Peut-être que l'expression « secouer comme un prunier » n'était pas du goût de l'arbre fruitier, ou peut-être se vengeait-il pour toutes ces années passées à se faire lui-même secouer pour faire tomber les fruits mûrs de ses branches... Quoiqu'il en soit, Aveline n'appréciait guère ce traitement, qui ne faisait qu'amplifier son état nauséeux. Mais s'étant vidée les entrailles, elle n'avait rien à rejeter, que des haut-le-coeur désagréables.

« Flu... flumen ignite! » Les flammes vinrent lécher le prunier qui aurait probablement hurlé s'il avait pu. Heureusement, le sort fit en sorte que l'arbre relâcha Aveline qui s'écrasa lourdement au sol. Relevant la tête, elle vit un Phénix (ou deux? elle voyait trouble...). Aveline leva sa baguette, mais elle avait du mal à viser correctement.

« Avada kedavra! »

L'éclair de lumière verte fusa, mais le Phénix fut projeté plus loin par un arbre qui se prit le sortilège mortel à sa place. Ce Phénix avait décidément une chance de cocu.

Dés de la laïfe
OUI :Ragaillardie, Aveline évite les branches hostiles.
NON : Gros bobo de source végétale

OUI :Et un garde de moins!
NON : Le Phénix est sauf.

Résumay de la laïfe
  • Pour le groupe Murphy/Theresa/Aveline/Calliope et Caitlyn : Les arbres nous attaquent et les phénix sont partout.

  • Theresa Mulciber se fait attaquer la première par un des arbres vivants et se fait projeter à l'écart du champ de bataille sur un bosquet de ronce.

  • Aveline se fait secouer comme un prunier par un prunier. Elle tente un Avada kedavra sur un Phénix, mais celui-ci est sauvé in extremis par un arbre qui le projette plus loin. C'est l'arbre qui se prend le sort mortel.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Lun 5 Fév - 4:42
Le membre 'Aveline Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Lun 5 Fév - 6:50
Je suis dans le pétrin. Mon intervention qui était à mon sens d'un pur héroïsme s'est révélée être une action irréfléchie qui a forcé la main à Monsieur Lagides. Ses remontrances m'ont atteinte droit dans l'estime, surtout qu'elles ont été faites devant des Mangemorts d'expérience. Aucune remarque n'a été faite à ceux qui ont manqué leur cible ou renvoyé leur repas, c'était l'insouciance même qui était grondée ici. Redescendue de mon nuage à la vitesse que j'y étais montée, je me promis intérieurement de réfléchir une prochaine fois avant mes actions. Celles-ci auraient pu mettre en péril la vie de mes équipiers. Un otage à libérer c'était suffisant pour aujourd'hui. Je sentais sur moi le regard lourd des hommes de profession qui m'accompagnaient et je me fis donc le plus petite que je pouvais.

À nous tous, nous avions à peine réussi à éliminer quatre gardes et nous devrions en affronter d'autres ? À quel point notre commando spécial était-il efficace ? J'avais vu le Blackburn neutraliser le dernier garde mais c'est surtout le spectacle ecoeurant du serpent achevant nos victimes qui me restait en tête. Quel animal singulier et effrayant. La seule raison qui me poussait à accepter ces bêtes étaient leur représentation du leg du Lord. Et bien sur parce que la charmante Helga appartenait à Calliope. Disons simplement qu'on ne sera pas bonnes amies.

C'est silencieuse et en retrait que j'entendis le cliquetis de quelque chose lancé au sol. En essayant de voir de quoi il s'agissait, l'objet se mit à projeter une fumée aussi aveuglante qu'étouffante. Ne m'attendant pas à cette situation, je pris une inspiration de stupéfaction et aspira une bonne dose de fumée. Elle me fit tousser à manquer d'air alors que la bouffée noire me déchirait les yeux. Par Merlin, de quelle magie sagissait-il ? Je relevai mon col dans l'espoir de me cacher le nez et la bouche.

Alors que la mystérieuse boîte m'avait retiré toute contenance ou restant de confiance après les remontrances d'Harmakhis, voilà que d'autres maudits Phénix affluaient. Il y en avait deux si je voyais bien, ce qui n'était vraiment pas le cas. Non trois. Je devais trouver une façon efficace de nous sortir de mon faux pas. Après tout, si quelqu'un à l'intérieur était blessé ou décèdait, ça serait certainement ma faute et j'aurais bafoué le nom de ma famille. Derrière, à l'extérieur, j'aperçu entre deux volutes de fumée Theresa et Aveline qui se faisaient secouer par des arbres mouvants. À chacune ses problèmes, il faut croire. Peu après, le brouillard noir les avala et j'étais comme devenue aveugle.

Je me tournai dos à la direction d'où venait  la voix d'Harmakhis. Partant du principe que mon groupe était dos à moi, j'étirai mon bras pour toucher la paroi et la longer, me rapprochant malgré moi de l'objet cracheur de boucane. Je levai ma baguette dans la fumée, espérant qu'un des gardes près du mur tout à l'heure si trouvait encore. Fébrile, je lâchai un sort, espérant faire d'une pierre deux coups.

- Incendio

En prononçant le sort, je ressens une grande douleur à mon bras gauche, ce qui me déstabilise et envoie valser mon sort aux oubliettes. N'y voyant rien, je tapote mon manteau neuf, qui est maintenant lacéré au bicep. En y plongeant mes doigts, je touche à une ouverture pleine de sang qui me fit grimacer. Ouille.

De la chance ?:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2657
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté Lun 5 Fév - 6:50
Le membre 'Ayesha Khan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Contenu sponsorisé
Re: Ϟ Libera nos a malo Ϟ Groupe IV
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs