AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ Envahissons les lieux ! ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Les fiefs Sang-pur
Gérontophile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t129-salome-yaxley
Messages : 309
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Alice Englert
Crédits : Kim

Double compte : Sam Jones

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang pur
Statut : Mariée à Murphy O'Ryan
Métier : Employée à la commission de la Trahison, chanteuse du vendredi
Baguette : 27,2 centimètres, bois de charme et crin de licorne
Epouvantard : Elle-même, gorge arrachée, cordes vocales pendantes, mutisme forcé et irrémédiable
Dialogue : mediumpurple
unraveled
Envahissons les lieux !
ce message a été posté Jeu 15 Sep - 1:48
Le 10 septembre 2016

C’est le pas conquérant que Salomé gravit les marches du porche du manoir O’Ryan, balai sur une épaule et sac rempli de chaussures et de robes sur l’autre, et avec la même décision dans le geste qu’elle sonne à la porte, attendant qu’on vienne lui ouvrir. Il suffit de quelques secondes, à peine, pour que la porte s’ouvre sur un domestique. « Mademoiselle Yaxley, bredouille le moldu, surpris de voir la jeune fiancée de son maître, tout sourire. Matthews. Merci de me laisser entrer. Monsieur O’Ryan n’est pas – Oh, je sais. » Ce n’est pas ce qui va l’arrêter. Bien au contraire, même, puisqu’elle est là spécifiquement parce que Murphy est absent.

Celui-ci lui a bien signifié qu’il serait absent toute la journée et qu’ils ne pourraient donc pas se voir, ce samedi. Pas qu’elle avait spécialement envie de le voir, mais depuis l’annonce de leurs fiançailles, ils ont pris l’habitude de faire quelques activités ensembles pour mieux se connaître. De plus en plus souvent, d’ailleurs, mais malgré tout, elle n’a pas le sentiment d’en savoir plus sur cet homme. L’idée, aussi immature qu’hilarante, a tranquillement germé dans son esprit encore bien souvent enfantin, jusqu’à se concrétiser au petit matin du samedi en question. Il a suffi de quelques lignes écrites sur trois parchemins identiques pour qu’elle déplace le lieu de rencontre de l’après-midi prévu avec les filles, pour que celui-ci ne soit plus au manoir Yaxley – où son père ne porte même plus attention à s’il y a cinq femmes ou quinze femmes dans sa demeure, mais plutôt au manoir O’Ryan. Sans l’autorisation du maître des lieux, bien sûr.

L’homme se pousse de la porte, laissant entrer la sorcière sans plus s’opposer – il ne sait pas s’il doit s’y opposer, en fait, si son maître est au courant de la venue de la jeune femme au manoir en son absence. Dans le doute, il a préféré suivre la première de toutes les consignes : toujours écouter les ordres des sorciers, surtout ceux au sang pur.
Salomé ne connaît que peu le manoir O’Ryan, si austère et silencieux, est c’est avec autorité qu’elle se permet de diriger le pauvre domestique, lui faisant fouiller les lieux pour sortir les différentes bouteilles d’alcool – des verres, non pas ceux-là, il n’y en a pas d’autres plus jolis ? – des jus – des fruits – des gâteaux, comment, il n’y a pas de gâteaux ? il faudra aller en acheter mon brave, ou en faire – et toutes autres babioles lui passant par la tête, au fur et à mesure qu’elle traverse les pièces avec curiosité. Elle en profite pour réarranger le salon de quelques coups de baguette, pour que celui-ci soit plus chaleureux, et pour ouvrir rideaux et fenêtres, laissant entrer la lumière. Nul doute qu’il appréciera cette intrusion dans son monde, ah oui ! Un coup d’œil au jardin lui assure qu’il est dans un état convenable, Ashley voudra forcément y jouer (de pourquoi le balai), une tentative pour ouvrir une pièce fermée à clé, et elle en est là dans son inspection lorsque la cloche de la porte sonne dans tout le manoir.

Elle s’y lance avant même que le moldu ait le temps de réagir, figé sur place – que la jeune fiancée du maître vienne, d’accord, mais la situation le dépasse désormais beaucoup trop. Salomé ouvre à la volée et lance, claironnante, aux trois jeunes femmes (évidemment à l’heure, elles sont toutes ponctuelles, elles sont toutes bien élevées) : « Bienvenue chez moi ! » Il y a du rire, dans cette affirmation, pour en cacher le poids. Elles sont là pour s'amuser, ce n'est pas le moment de penser que bientôt, cette phrase sera vraie.
Sado-maso corporation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t116-rowena-dolohov#285
Messages : 183
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédits : Wildworld

Age : 23 ans
Sang : Sang Pur
Statut : Bonne à marier
Métier : Responsable du Personnel d'Azkaban
Baguette : 27,3 cm, Châtaigner, Épine de monstre du Fleuve Blanc, souple
Epouvantard : Son père tuant son frère
Dialogue : [color=lightcoral]
F4BULOUS
Rancunière - Accro aux sucreries, peut se laisser corrompre quand on lui en offre - Protectrice envers son frère, le gardien de ses pensées et de ses secrets - fière - téméraire - a fait du Quidditch au poste de batteuse - s'adapte vite à la situation - déterminée - boudeuse - aime se masturber le cerveau avec des casse-têtes et des énigmes - aime son travail - studieuse - persévérante - maniaque du contrôle - assiste parfois son père dans ses expériences - a vu plus d'horreur que la plupart des sorciers de son âge grâce à cela - Proche de sa mère - curieuse - ne tient pas l'alcool - Parfaitement éduquée, elle préfère tout de même les cuissardes aux robes - elle maitrise les runes et leur magie
Re: Envahissons les lieux !
ce message a été posté Jeu 15 Sep - 9:53
Ses talons claquaient et faisaient grincer le parquet du manoir Dolohov. Rowena revenait d’Azkaban où elle avait passé la matinée. Un verre de jus de citrouille à la main, elle monta à l’étage pour regagner sa chambre. Il n’y avait aucun bruit, ses parents avaient visiblement du travail et Varian … Varian avait soit disparu dans son coin, soit dormait de tout son soûl.

Elle poussa la porte sans ménagement, entrant dans la large pièce qui lui était dédiée. Une courte sieste, un déjeuner et une douche : voilà ce dont elle avait besoin avant de partir pour le manoir Yaxley. Elle profita du silence en s’asseyant sur le bord de son lit, sirotant son jus.

D’autres pas se firent entendre, plus discrets. Brutus fit son apparition dans l’encadrement de la porte.

« Une lettre pour Mademoiselle est arrivée. »

Rowena tendit la main, posant ses yeux clairs sur le moldu balafré. Brutus, les yeux baissés, pénétra dans la chambre en souhaitant se faire le plus petit possible. Ce qui était ridicule quand on avait une carrure de colosse. Papa avait besoin de bras pour déplacer les corps…  Le moldu tendit la lettre pour que la jeune femme s’en saisisse. Elle posa son verre sur sa table de chevet avant de déchiqueter l’enveloppe. Le parchemin était bref mais il y avait là assez d’informations pour qu’un sourire carnassier se dessine sur son visage.

« Manoir O’Ryan hein … »

Elle vérifia l’heure. Il n’y avait pas une seconde à perdre.

« Brutus, je me réveille dans 20 minutes, fais préparer un encas et prépare toi à m’accompagner pour tout l’après-midi. »

Ses yeux se posèrent sur ses vêtements tâchés.

« On ne voudrait pas que mes fabuleuses amies sachent dans quoi tu traînes n’est-ce pas ? »
« Non Mademoiselle, entendu Mademoiselle. »
« Bien. Dispose veux-tu ? »
« Oui Mademoiselle. »

Une fois seule, la jeune femme retira ses cuissardes, remonta son réveil et se lova au creux de son lit. D’un coup de baguette, la porte fut close et la pièce plongée dans le noir.

***

Cheveux lissés, ongles parfaitement manucurés, maquillage impeccable. Rowena vérifiait son reflet une dernière fois alors que Brutus était chargé de sélectionner ses robes. Pantalon taille haute se fondant avec ses cuissardes préférées, petit chemisier bleu roi pour la touche féminine. Ce n’est pas par ce qu’on ne porte pas de robe qu’on ne peut pas être stylée.

Son dressing était gargantuesque et toute une partie était réservée aux robes qu’elle ne portait que peu – certaines étaient encore neuves. Sa très chère mère s’arrangeait toujours pour en faire venir de nouvelles. « Une occasion est si vite arrivée ! ». Elle lui en était reconnaissante, Rowena détestait faire les tailleurs pour ce genre d’article.

Une fois le tout empaqueté, les chaussures mises en sac, la maitresse et son esclave partirent en direction du manoir O’Ryan.

***

Pile à l’heure, elle rejoint ses amies dans une excitation partagée. Un œil critique sur le manoir lui fit hocher la tête négativement.

« Rien que de l’extérieur, cette demeure à besoin d’un relooking. Ça sent la garçonnière à plein nez.»

Le manoir n’avait clairement pas vu de filles depuis … d’ailleurs en avait-il vu ?

Rowena et ses amies (et les moldus) arrivèrent à la porte. Elle frappa avec force sur la porte., un sourire immense sur sa bouille.

La porte s’ouvrit à la volée, et la dernière membre manquante apparu.

Tant de curiosité, tant de frivolité et de plans diaboliques à venir !
Invité
Invité
avatar
Re: Envahissons les lieux !
ce message a été posté Jeu 15 Sep - 14:42

   

   
envahissons les lieux

fabulous 4

 
« Ash, où vas-tu ? » Continuant de charmer ses robes pour qu’elles se plient correctement dans le sac qu’elle a étendu sur son lit, Ashley ne se retourne pas pour répondre à son frère. « Au Manoir O’Ryan. Je t’ai dit que je passais l’après-midi avec les filles. » Son ton sous-entend bien qu’elle pense Brennan stupide, puisqu’elle lui a dit il y a à peine une heure. Si elle ne l’a pas dit, tous les deux entendent presque le duh à la fin de sa phrase. Son jumeau est blond, pas complètement idiot. Normalement. « Oui, ça je sais. Mais pourquoi est-ce que tu emmènes des robes ? » Ah. Oui, Ashley peut comprendre la surprise de son frère, voire son incrédulité. Elle n’est pas vraiment du genre à aimer porter tout ce qui n’est pas un pantalon, et encore moins des robes (qu’elle ne trouve réellement pas pratiques), laissant plutôt Callista gérer ses tenues pour les réceptions depuis qu’elle est enfant. Même à vingt-un ans, cela n’a pas changé. « Je suis une bonne amie, voilà pourquoi. Les filles veulent faire des essayages pour la soirée à venir, et je suppose que je peux faire un minimum d’efforts. Et donc emmener les robes que maman m’achète et que je laisse traîner dans mon armoire. Mais si ça peut te rassurer, je prends aussi mon balai ! » Ashley offre un grand sourire à son frère, et celui-ci lui rend un regard blasé. A croire que Brennan n’est toujours pas habitué à son addiction au vol depuis toutes ces années. Il aime juste jouer au grand frère désespéré. D’un coup de baguette, elle finit de ranger toutes ses affaires, saisit son sac, son balai,  et tapote Brennan en sortant de sa chambre. Il serait presque mignon (même si elle ne lui dira évidemment pas).

Ashley quitte le manoir et se met à marcher en direction du Manoir O’Ryan. Elle pourrait transplanner, solution bien plus rapide, mais elle préfère chaque occasion qui lui permet de faire du sport. Elle n’a pas eu entraînement aujourd’hui, donc c’est une manière comme une autre de ne jamais se relâcher. Comme prévu, elle arrive pile à la bonne heure devant le manoir, saluant Scylla et Rowena d’un grand signe de main au loin. Elle acquiesce à la remarque de Rowena par ailleurs. « Ce manoir sent le vieux, le renfermé, et fait peur à voir. » Concrètement, Ashley plaint Salomé. Être fiancée, ce n’est déjà pas une joie à ses yeux, mais alors avec un homme qui a l’âge d’être son père… c’est une pure catastrophe. Visiblement, son amie s’y fait et Ashley en est ravie pour elle, en un sens. Elle préfère que Salomé s’habitue à son nouveau statut, plutôt qu’elle en reste déprimée à vie. Néanmoins, elle sait que ce n’est pas facile pour la jeune femme, et elle compte bien lui changer les idées cet après-midi. Quand la porte s’ouvre, Ashley lui offre un grand sourire et s’empresse d’aller l’enlacer. Elle ne connaît que trop bien son amie. Laissant la place aux deux autres, Ashley passe Salomé pour rentrer dans le manoir… et laisse échapper une grimace. « Sally, tu sais que ce n’est pas mon genre, ni même mon domaine d’expertise, mais il va clairement falloir que tu prennes rendez-vous avec un décorateur d’intérieur. Parce que là… » C’est déprimant. Carrément déprimant. Et même Ashley ne se sent pas à l’aise dans ce manoir qui ne semble pas avoir connu de femmes depuis bien trop longtemps.

Préférant ne pas s’attarder sur ce que Salomé va devoir vivre – la joie des jeunes femmes de sang-pur, encore et toujours – Ashley se retourne vers ses amies et brandit son sac. « Oui, ce sont des robes que j’ai emmené ici. Oui, je compte subir ce que vous avez prévu pour l’après-midi. Non, je ne compte pas le faire sans ronchonner. Et oui, je compte être remerciée par un match de Quidditch plus tard. Et non, je ne joue jamais assez à ce jeu. D’autres questions ? » Elle aborde son grand sourire angélique, qui – elle le sait bien – ne trompe absolument aucune de ses amies.

© TITANIA
 
La catin de Kark
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t169-scylla-kark
Messages : 1096
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Holland Roden
Crédits : Kim ♥ ¤ neondemon

Double compte : Lizzie O'Meara

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang-pur
Statut : Fiancée à Saïmen Lagides
Métier : Dresseuse de Fauves & acrobate-funambule pour le Cirque Sorcier bien connu, le Chimeria Horror Show
Baguette : Bois d'aubépine, poil de Kitsune, 18,2 cm & légèrement courbe
Epouvantard : Le visage de son frère ravagé par les stigmates de l'abus de Magie Noire
Dialogue : [color=#ff6699]

Possède le don du Chuchoteur ♠️ Jeune fille de bonne famille le jour, artiste grandiloquente le soir ♠️ Son nom de scène est le Cygne Pâle ♠️ A une relation fusionnelle avec son frère jumeau, Hélios ♠️ A tué une fois, alors que la situation ne l'exigeait pas particulièrement et en a retiré un plaisir sadique qu'elle ne se pardonne pas
Re: Envahissons les lieux !
ce message a été posté Sam 17 Sep - 17:37
Envahissons les lieux !
Ashley, Rowena, Salomé & Scylla

 
La porte d'entrée se referma derrière la silhouette d'Esmé Kark. Elle retira son manteau dans l'entrée, le laissant tomber dans le vide. Un vide rapidement remplacé par les bras aux réflexes vifs d'un moldu en uniforme. Puis, embrassant le grand hall d'un geste circulaire, elle croisa d'autres courbes, affairées à finir de faire habiller par un autre domestique. " Puis-je savoir où tu te rends ? " Brève flamme suspicieuse, rapidement remplacée par l'indolence qui la caractérisait. Depuis que sa fille volait de ses propres ailes au Chimeria, plus encore depuis ses fiançailles, elle semblait de moins en moins concernée par ses allées et venues. En apparence, en tout cas. Son interlocutrice la connaissait suffisamment pour savoir qu'il aurait été plus que stupide de s'arrêter à ses masques et plus encore, de la sous-estimer. " Rejoindre Ashley, Rowena, ainsi que Salomé, Maman. Nous devons nous retrouver afin de choisir nos tenues pour le bal. " répondit Scylla, ses traits s'éclairant à cette simple perspective. Ses trois amis d'enfance. Avec Hélios, elle faisait partie des lumières de son existence. A leurs côtés, elle avait l'impression d'être le quart d'un tout extrêmement précieux. Esmé balaya sa réplique d'un revers de la main. " Très bien. " Scylla terminait de refermer sa boutonnière quand elle surprit le sourire en coin de sa mère. " Amuse-toi bien. " La Selwyn en elle, même privée de son nom depuis plus de vingt ans, trouvait toujours augure à se réveiller aux moments opportuns.

La jeune fille avait volontairement occulté d'informer son aînée de l'endroit exact où elle se rendait. En toute logique, le rendez-vous aurait dû se tenir chez les parents de l'une d'entre elles, sous bonne garde et surveillance - quelle imprudence que de ne pas garder un oeil sur le quatuor si pur qu'elle composait, n'est-ce pas ? Comme il était simple de faire relâcher la vigilance de ses parents lorsque l'on se comportait exactement tel qu'il l'avait toujours été attendu. Car, en réalité, Scylla prenait la direction du Manoir O'Ryan, fiancé de cette chère Salomé. Quand on pensait que Murphy O'Ryan était plus âgé que ses propres géniteurs ... Elle frissonna. Si ces choses-là étaient courantes dans leur monde, elle aurait souhaité à son amie une union un peu mieux assortie. Enfin, cela restait son point de vue. Salomé semblait s'accommoder de cette situation. Il fallait dire qu'elle n'avait pas son pareil pour s'adapter et tirer le meilleur de ce qui pouvait paraître, au premier abord, inconfortable.

Arrivée aux portes du Manoir, elle se précipita presque vers Rowena et Ashley, lesquelles venaient d'arriver. Les deux moldus derrière elle, portant une malle semblant peser une tonne et peinant déjà à suivre son rythme, manquèrent s'empêtrer. Elle ne les remarqua même pas, trop occupée qu'elle était à embrasser ses amies. Ce faisant, elles se dirigèrent toutes trois vers l'entrée. Salomé vint leur ouvrir et après l'avoir étreint à son tour, elle s'avança dans la demeure. Sa bouche déformée par une grimace dégoutée rejoignit les paroles et les airs critiques des autres jeunes filles. " Par le Lord ! " s'exclama-t-elle, une main sur le coeur. Un brin théâtral, cependant, l'endroit n'en méritait pas moins. La décoration était si antique et défraichie qu'elle eut l'impression d'avoir atterri dans une boutique Hunter sous le coup d'un sortilège de confusion. Elle se tourna vers Salomé, prenant une moue compatissante. " Je te donnerai le nom de celui de Tante Callie, ne t'en fais pas. " Et un brin de moquerie avec cette gentille attention, ainsi qu'en témoigna le clin d'oeil qu'elle lui adressa.

Son attention en revint à Ashley. Cette dernière avoua son odieux secret : elle avait apporté des robes. Merlin les protège, elle venait de faire là un terrible sacrifice pour elle ! Riant face à son discours rhétorique, elle répondit néanmoins : " Oui, j'en ai ! Est-ce que Brennan t'as vu faire et combien de menaces as-tu dû lui distribuer pour faire cesser son fou-rire ? " Ses deux moldus attendaient toujours à l'extérieur, leurs muscles tremblant sous l'effort. Elle leur désigna ce qui semblait être le salon d'un index absent.

Made by Neon Demon

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

 
You only know what I want you to. I know everything you don't want me to. Your mouth is poison, your mouth is wine. You think your dreams are the same as mine. I don't have a choice but I still choose you. ©️ Poison&Wine


ϟ ex tenebris lux ϟ La mifa !:
 
Gérontophile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t129-salome-yaxley
Messages : 309
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Alice Englert
Crédits : Kim

Double compte : Sam Jones

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang pur
Statut : Mariée à Murphy O'Ryan
Métier : Employée à la commission de la Trahison, chanteuse du vendredi
Baguette : 27,2 centimètres, bois de charme et crin de licorne
Epouvantard : Elle-même, gorge arrachée, cordes vocales pendantes, mutisme forcé et irrémédiable
Dialogue : mediumpurple
unraveled
Re: Envahissons les lieux !
ce message a été posté Lun 19 Sep - 7:24
Les réactions de ses amies la fait rire, d’un petit éclat chantant, et elle leur claque des bises heureuses, les serrant tour à tour dans ses bras. « J’en conviens, c’est… défraîchi, qu’elle cède, jetant un coup d’œil un peu désolé sur la tapisserie qui devait être en vogue il y a dix ans et les miroirs ternis par le manque d’entretien. Il leur faudra un deuxième moldu, c’est obligé, Matthews étant probablement bien plus rodé au récurage de chaudrons qu’à l’entretien d’une maison. Alors, béni sera le décorateur de tante Callie. » La porte est refermée derrière elles, scellant leur après-midi.

Elle laisse Ashley s’étendre sur la faveur qu’elle leur fait en ayant apporté des robes, quel sacrifice ! quel don de soi ! quelle générosité qu’elles devront récompenser à juste mesure d’un match de Quidditch !, et indique ce qui est effectivement le salon aux domestiques de ses amies, les laissant enfin se défaire les bras des lourds sacs portés sur elle ne sait combien de mètres entre les différentes demeures familiales. « Matthews, prépare du thé et des sablés. J’aime beaucoup le dernier service à thé que tu m’as présenté, alors ce sera dans celui-là. Tout de suite, mademoiselle Yaxley. » Il n’ose même plus protester, le pauvre domestique qui a seulement échangé un regard compatissant avec ses compatriotes moldus, tout aussi subjugués par l’incompréhension de ce qui se passe exactement.
Ça ne plaira pas au maître Murphy, oh non, et encore moins au jeune maître Caem, lorsque ceux-ci arriveront au manoir.
Elle jette un regard gourmand aux malles et sacs, cherchant déjà à en deviner le contenu. Surtout les robes apportées par Ashley, qui restent un grand mystère aux yeux de toutes, vu qu’elle ne les porte pratiquement jamais. Callista Malefoy, heureusement, a très bon goût.

« Regardez ce qu’il m’a offert », qu’elle dit en secouant sous leur nez son poignet gauche, autour duquel est attaché un fin bracelet d’or, aussi simple que précieux. « C’est peut-être un grand-père qui habite dans un musée, mais il sait traiter une femme. J’espère que le délicieux Saïmen Lagides fait au moins moitié aussi bien. » Son index se plante au-dessus de la poitrine de Scylla, lui renvoyant sa petite moquerie précédente, sans aucune méchanceté. Avec juste cette malice dans la voix, à la mention taquine du fiancé de son amie. On pourrait croire qu’entre elles vivrait une certaine compétition, comme plusieurs aiment faire croire à propos des relations féminines, mais ça n’a jamais été le cas. Elles sont toutes si différentes, après tout. Il y a des rires, des taquineries, des bêtises, mais surtout, de l’amitié.
Salomé précède les trois jeunes femmes dans le salon, dont l’agencement de canapés et de fauteuils est définitivement plus convivial ainsi. Puis, avec le soleil, ce n’est presque pas si mal. « Murphy m’a dit qu’il serait absent toute la journée et je n’ai pas vu Caem, donc nous serons tr- par Morgane, je n’avais pas vu ça », que son commentaire est coupé dans son élan et que sa voix calme monte un instant dans un aigu surpris. Ça, en l’occurrence, est un superbe portrait de femme, accroché à une place de choix sur un mur du salon. La dame, une jolie brune aux boucles lâches et aux yeux tendres, leur accorde un salut de la main, accordé d’un sourire, puis retourne à son ouvrage de broderie, chantonnant à voix basse. Pas besoin de s’interroger longtemps sur l’identité de la femme du tableau, n’est-ce pas ? « … préférez-vous changer de pièce ? » Manquerait plus qu’elle se mêle de leurs essayages, celle-là !
Sado-maso corporation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t116-rowena-dolohov#285
Messages : 183
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédits : Wildworld

Age : 23 ans
Sang : Sang Pur
Statut : Bonne à marier
Métier : Responsable du Personnel d'Azkaban
Baguette : 27,3 cm, Châtaigner, Épine de monstre du Fleuve Blanc, souple
Epouvantard : Son père tuant son frère
Dialogue : [color=lightcoral]
F4BULOUS
Rancunière - Accro aux sucreries, peut se laisser corrompre quand on lui en offre - Protectrice envers son frère, le gardien de ses pensées et de ses secrets - fière - téméraire - a fait du Quidditch au poste de batteuse - s'adapte vite à la situation - déterminée - boudeuse - aime se masturber le cerveau avec des casse-têtes et des énigmes - aime son travail - studieuse - persévérante - maniaque du contrôle - assiste parfois son père dans ses expériences - a vu plus d'horreur que la plupart des sorciers de son âge grâce à cela - Proche de sa mère - curieuse - ne tient pas l'alcool - Parfaitement éduquée, elle préfère tout de même les cuissardes aux robes - elle maitrise les runes et leur magie
Re: Envahissons les lieux !
ce message a été posté Lun 19 Sep - 9:29
C’est aussi moche dedans que dehors… Enfin moche était extrême. « Défraichi » convenait mieux en effet, mais selon Rowena… c’était moche. On sentait le poids des années, le manque de féminité, la demeure portait les symboles et autres marques d’appartenance à une famille sang pur cependant. Salomé ferait de cet endroit quelque chose de tout à fait ravissant et accueillant elle en était sure.

En parlant de chose ravissante, l’adorable Salomé se mit à secouer son poignet pour faire apercevoir un bracelet doré offert par M. O’Ryan.

« Haaaaaaan ! Fais donc voir cette merveille ! »

Rowena lui attrapa le poignet avec douceur pour regarder le bijou d’un peu plus près. Simple mais efficace, O’Ryan récoltait un premier demi bon point.

« Espérons que ça ne s’arrêtera pas en si bon chemin ! »

La moitié d’entre elles avait déjà un fiacé. La jeune Dolohov, bien que l’ainée de cette petite troupe, savait ses parents encore indécis quant au choix de son futur compagnon. Une question qui serait abordée en temps utile pour son cas, et ce n’était pas si mal.

Le salon savait se faire plus accueillant, sans attendre, Rowena prit place sur un des fauteuils. Le maitre de maison et sa progéniture étaient hors du territoire, voilà qui lui plaisait plus encore. Quand soudain, le visage de son amie changea d’expression. La jeune femme suivit le regard de Salomé pour découvrir un grand portrait, beaucoup trop grand portrait d’une femme, une un peu trop belle femme.

C’est donc la précédente.

« Certainement pas ! »

Il était hors de question de bouger ses fesses sous prétexte qu’O’Ryan avait eu l’indélicate audace de garder pareil vestige alors qu’il avait une ravissante fiancée !

«Brûlons le ! » Lança la Gryffondor d’un air presque enjoué. Elle se leva brusquement, plissant les yeux en fixant le visage angélique du portrait changer en comprenant qu’on parlait d’elle. C’était extrême, un peu trop, Rowena le savait.

« On peut le couvrir ou le faire changer de place sinon. Mais il est inenvisageable que tu restes dans l’ombre de cette … morue. C’est ta place, plus la sienne. »

Les poings sur les hanches, la jeune sang pur attendait la réaction de ses amies. Son opinion était souvent tranchée, elle devait modérer ses propos en public pour coller à l’image qu’elle devait donner. Elle se tourna vers elles, les seules personnes, outre Varian, devant lesquelles elle pouvait être brute.

Moins dix millions de points O'Ryan.
Invité
Invité
avatar
Re: Envahissons les lieux !
ce message a été posté Lun 19 Sep - 14:47

   

   
envahissons les lieux

fabulous 4

 
Morgane qu’elle déteste Scylla parfois, tant son amie a la même propension qu’elle à embêter les autres. Et évidemment, à l’instant même, sa moquerie est dirigée vers elle. Ashley sait très bien que Scylla ne fait pas cela pour réellement l’embêter, et elle ne le prend absolument pas mal, mais le sujet de la mode reste toujours sensible avec elle. Ashley n’a absolument aucune sens du style, au plus grand désespoir – une nouvelle fois – de sa mère. Mais concrètement, elle s’en moque comme de sa première robe, dont elle ne se souvient même plus, c’est pour dire. « Tu sauras, ma chère, que Brennan n’ose pas se moquer de moi, lui. » Ô doux mensonge, mais Ashley l’accompagne d’un grand sourire innocent et Merlin soit loué, Salomé change le sujet en évoquant le thé. S’il y a bien une activité féminine qu’Ashley apprécie, c’est bien celle du thé, et surtout des gâteaux, il faut le dire. Elle s’y plie donc sans absolument aucuns soucis, sachant très bien dans quoi elle s’embarque depuis qu’elle a rencontré ses amies pour la première fois, alors qu’elle n’avait que six ans. Elle est habituée, désormais, aux après-midi thé, goûter, essayes, commérages. Si elle participe volontairement à la grande majorité de ces activités, il n’y a vraiment que les tenues qui la font grimacer. Néanmoins, elle sait que ses amies sont plus douées qu’elles à ce sujet, et elle est garantie de ressembler à une respectable sang-pur grâce à elles. C’est leur deal, en quelque sorte. Et elle est toujours récompensée, d‘une manière ou d’une autre, donc cela lui convient.

Posant ses affaires sur le canapé près d’elle, Ashley continue d’observer la pièce d’une moue critique. Non, sincèrement, même l’ancien manoir Malefoy près de Londres semble plus moderne que l’ensemble défraichi qu’elle a devant elle. C’est une honte. Ses pensées sont diverties par Salomé et son sublime cadeau, et Ashley attrape son poignet des mains de Rowena. « Ok Sally, ton fiancé ne se moque définitivement pas de toi. Dommage qu’il ait l’âge d’être ton père. Au moins, Scylla a cet avantage avec Saïmen. » Ashley a lâché tout ça sur un ton banal, pas méchant, juste… désintéressé. Elle n’a jamais compris les affres de l’amour, ni même des histoires de mariage. Tout cela lui paraît très loin, si peu intéressant. Cela lui rappelle une discussion avec sa mère, qu’elle a eu il y a peu de temps. Elle l’aurait presque oublié, symbole de son intérêt pour ce sujet. « Papa m’a dit que mère commençait à parler fiançailles, pour Brennan comme pour moi. Je ne sais pas qui elle va nous trouver. » Et c’est reparti, comme c’est venu, une phrase lâchée en l’air, mais sans réel poids porté par les mots. Elle s’en moque.

Un tableau semble attirer le regard de Salomé, qui se décompose en l’observant. Rowena s’enflamme immédiatement, comme à son habitude. Ashley pose une main sur son bras, l’intimant à se calmer. Elles n’ont pas besoin d’incendier le manoir de monsieur O’Ryan, il n’est pas certain qu’il apprécie. Elle se dirige plutôt vers le tableau, se plante devant, les bras croisés, l’observe, l’analyse, essaye de comprendre. Haussant les épaules, elle se retourne vers ses amies, une moue blasée au visage. « On s’en fiche, non ? C’est son ancienne femme, oui, mais elle est morte aujourd’hui. Elle n’a aucun intérêt. » Ashley ignore le petit bruit d’indignation que la femme du tableau émet, se moquant complètement d’elle. « Si tu veux t’en débarasser, j’ai l’une de mes battes dans mon sac. Si tu ne veux plus la voir, on la change de pièce. Tu seras plus tranquille comme ça. » Ashley s’en moque peut-être, mais elle sait que ce n’est pas le cas de la sensible Salomé, qui se trouve probablement mal à l’aise face à un tel portrait. Et c’est bien pour elle qu’Ashley y porte un minimum d’intérêt, parce qu’elle est son amie et qu’elle tient à elle. « Malgré tout, je pense qu’on a des choses plus intéressantes à faire que de se soucier d’une femme qui n’est plus de ce monde. » Il ne faut pas oublier que c’est Salomé, la future maîtresse O’Ryan, plus cette pimbêche aussi fade que les couleurs de cette maison.

© TITANIA
 
La catin de Kark
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t169-scylla-kark
Messages : 1096
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Holland Roden
Crédits : Kim ♥ ¤ neondemon

Double compte : Lizzie O'Meara

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang-pur
Statut : Fiancée à Saïmen Lagides
Métier : Dresseuse de Fauves & acrobate-funambule pour le Cirque Sorcier bien connu, le Chimeria Horror Show
Baguette : Bois d'aubépine, poil de Kitsune, 18,2 cm & légèrement courbe
Epouvantard : Le visage de son frère ravagé par les stigmates de l'abus de Magie Noire
Dialogue : [color=#ff6699]

Possède le don du Chuchoteur ♠️ Jeune fille de bonne famille le jour, artiste grandiloquente le soir ♠️ Son nom de scène est le Cygne Pâle ♠️ A une relation fusionnelle avec son frère jumeau, Hélios ♠️ A tué une fois, alors que la situation ne l'exigeait pas particulièrement et en a retiré un plaisir sadique qu'elle ne se pardonne pas
Re: Envahissons les lieux !
ce message a été posté Sam 5 Nov - 16:10
Envahissons les lieux !
Ashley, Rowena, Salomé & Scylla

 
La jeune Kark renvoya un regard complice à Ashley. Malgré son ton badin et son assurance coutumière, elle ne croyait pas un mot à sa réplique. Naturellement Brennan avait-il dû se gausser d'elle un bon moment. Parfois, elle regrettait cette complicité légère qu'elle ne possédait pas, ou du moins, trop peu, avec son propre jumeau. Depuis l'enfance, ils étaient voués à être évalués, comparés l'un à l'autre, mis en compétition par leurs parents. Hélios était sérieux, voire grave, là où Brennan était plus indolent. On aurait difficilement pu faire paires plus différentes.

Loin des affres de cette mélancolie naissante, Salomé prenait les choses en main, réclamant du thé pour, l'instant d'après, faire découvrir à ses amies le cadeau de son fiancé. " Splendide ! Il a décidément bien meilleur goût en matière de bijou qu'en matière de décoration ! " s'extasia-t-elle sans hypocrisie aucune. De plus, elle connaissait Murphy depuis l'enfance, ainsi que son fils, Caem. Elle ressentait une tendresse particulière pour les deux O'Ryan, le premier s'étant toujours montré bienveillant à son égard, le second lui ayant rendu son affection à sa manière. Dommage que Sally ait été promise au plus âgé. Caem lui paraissait, disons ... Plus attrayant. En parlant d'attrait, son amie sauta sur l'occasion pour évoquer le sien, de fiancé, Ashley renchérissant. Les joues de la Dresseuse se colorèrent aussitôt de ce joli pourpre propre à l'embarras. " Assez, les filles ! Saïmen n'est absolument pas l'objet de mes préoccupations aujourd'hui ! " répliqua-t-elle d'un ton gai, repoussant gentiment l'index de Salomé avant de prendre sa main et de la serrer un instant. Elle jeta un regard compatissant à Ashley. " Je suis certaine qu'ils vous trouveront un partie digne de vous. " tenta-t-elle de rassurer cette dernière, laquelle ne semblait, finalement, pas plus concernée que ça par cette nouvelle à propos de son avenir. Leur destin était, croyaient-elles, déjà tout écrit.

Soudain, la conversation dériva vers une toute autre considération. Salomé s'était figée dans le salon où elles venaient de pénétrer. Un portrait gigantesque trônait sur l'un des murs, bien en évidence. Scylla échappa un hoquet outré. " Par le Lord ! " pépia-t-elle. Elle avait oublié son nom et ne l'avait même jamais rencontré, pourtant, il ne faisait aucun doute que ce doux visage aux airs candides ne pouvait qu'être le reflet de feu la première femme du maître de maison. " Moi, je trouve ça extrêmement déplacé. " s'offusqua-t-elle alors qu'Ashley se demandait si cela importait réellement - après avoir proposé l'aide de sa batte, tout de même. Elle était rarement aussi jugeante : il lui était simplement difficile de voir son amie humiliée de la sorte. Rowena, quant à elle, était prête à le réduire en cendres. Sa cousine ne put retenir un rire. Fabuleuse et toujours dans les extrêmes !

Au moins était-elle toutes trois d'accord sur un fait : ce tableau n'avait pas sa place ici, en cette heure où elles étaient toutes réunies. D'un claquement de doigt, Scylla fit avancer l'un des moldus. " Mademoiselle Scylla ? " " Ton manteau, Gibbs. " Un éclair de panique traversa le regard d'ordinaire inexpressif de l'esclave. " Je ... Je vous demande pardon ? " Elle échappa un soupir impatient. " Ton. Manteau. Gibbs. " articula-t-elle plus distinctement, comme si elle s'adressait à un enfant un peu limité. Il portait un par-dessus léger, troué et informe qui avait dû connaitre d'autres que lui auparavant. Sans moufter, il s'en défie en frissonnant et le tendit à sa maîtresse. D'un coup de baguette, elle envoya le chiffon recouvrir la toile, ignorant l'oeillade choquée de feu Madame O'Ryan. " Problème réglé, qu'en pensez-vous ? Ne nous en préoccupons plus. " Tout sourire, elle se tourna vers ses amies. " Alors, laquelle d'entre nous commence à exposer ses oeuvres ? " interrogea-t-elle tout en frappant dans ses mains. Elle se sentait excitée tel un croup au salon de la moelle.

Made by Neon Demon

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

 
You only know what I want you to. I know everything you don't want me to. Your mouth is poison, your mouth is wine. You think your dreams are the same as mine. I don't have a choice but I still choose you. ©️ Poison&Wine


ϟ ex tenebris lux ϟ La mifa !:
 
Gérontophile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t129-salome-yaxley
Messages : 309
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Alice Englert
Crédits : Kim

Double compte : Sam Jones

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang pur
Statut : Mariée à Murphy O'Ryan
Métier : Employée à la commission de la Trahison, chanteuse du vendredi
Baguette : 27,2 centimètres, bois de charme et crin de licorne
Epouvantard : Elle-même, gorge arrachée, cordes vocales pendantes, mutisme forcé et irrémédiable
Dialogue : mediumpurple
unraveled
Re: Envahissons les lieux !
ce message a été posté Sam 8 Avr - 5:53
Que faire de cet immense tableau, de cette claque à son visage ? Le brûler, comme proposé par une Rowena toujours aussi enthousiaste ? Ne pas s’en soucier, comme souligne Ashley, car cette femme n’est plus de ce monde ? Quitte à détruire ce tableau à coup de batte afin de ne plus y porter attention ? Changer de pièce, comme elle l’a initialement suggéré, capitulant devant feu Mrs O’Ryan ? La solution vient de Scylla, qui recouvre le portrait du manteau d’un de ses moldus, et Salomé trouve une grande satisfaction à voir ce fantôme du passé caché sous les atours d’un de ces moins que rien de sans-pouvoirs. Son expression surprise, angoissée, se radoucit. « Problème réglé, qu'en pensez-vous ? Ne nous en préoccupons plus. Alors, laquelle d'entre nous commence à exposer ses oeuvres ? Je suis l’hôtesse, alors laissez-moi me dévouer », s’empresse aussitôt la brune, alors que ses amies prennent toutes place dans les canapés et les fauteuils, leurs propres effets étendus autour d’elles. Oh, qu’elle est excitée ! Elles ne se sont pas vues toutes les quatre depuis un certain temps, déjà, toutes occupées qu’elles sont par leurs activités professionnelles, mais l’occasion est idéale et toujours plus qu’appréciée.

Matthews entre dans le salon, la tête basse sous les regards des jeunes sorcières, ses mains soutenant un plateau chargé de citron, de sucre, de lait et surtout d’un service à thé de très fine porcelaine aux motifs délicats - peints à la main, mais ça, Salomé l’ignore. Tout comme elle ignore que cet ensemble appartenait à l’ancienne maîtresse de maison et que même le maître n’y boit pas. Elle ne le sait pas et n’en a rien à faire. « Sur la table, Matthews, le thé. Avez-vous trouvé une solution, pour les gâteaux ? Oui, mademoiselle Yaxley, vous devriez recevoir le tout d’ici peu, j’ai fait mandé un colis spécial chez Hermé. À la bonne heure. » Le pâtissier propriétaire des Délices d’Hermé saura bien leur envoyer quelques merveilles, elle a pleinement confiance.

Maintenant, place au spectacle !

Un coup de baguette et le sac de robes se vide, les jolis atours paradant d’eux-mêmes autour d’elles, accompagnées des chaussures qui entament également un ballet impressionnant. Elles appartiennent à elle, ou encore à ses soeurs, toutes ces élégantes parures. « Je dois voir vos chaussures, vous deux, qu’elle souligne en désignant Rowena et Scylla. Je me suis acheté une très jolie robe, mais tout ce que je possède fait… meh, avec celle-ci. » La jolie robe en question tournoie devant les yeux des quatre jeunes femmes. Noire, ajourée, simple, elle ne demande qu’un peu de pep pour devenir parfaite. « Est-ce que Tante Callie va encore tenter de nous embrigader dans l’Union des Sang-Pures Actives, Sissi ? » C’est que la Poufsouffle manque d’excuses pour se défiler.
Sado-maso corporation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t116-rowena-dolohov#285
Messages : 183
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédits : Wildworld

Age : 23 ans
Sang : Sang Pur
Statut : Bonne à marier
Métier : Responsable du Personnel d'Azkaban
Baguette : 27,3 cm, Châtaigner, Épine de monstre du Fleuve Blanc, souple
Epouvantard : Son père tuant son frère
Dialogue : [color=lightcoral]
F4BULOUS
Rancunière - Accro aux sucreries, peut se laisser corrompre quand on lui en offre - Protectrice envers son frère, le gardien de ses pensées et de ses secrets - fière - téméraire - a fait du Quidditch au poste de batteuse - s'adapte vite à la situation - déterminée - boudeuse - aime se masturber le cerveau avec des casse-têtes et des énigmes - aime son travail - studieuse - persévérante - maniaque du contrôle - assiste parfois son père dans ses expériences - a vu plus d'horreur que la plupart des sorciers de son âge grâce à cela - Proche de sa mère - curieuse - ne tient pas l'alcool - Parfaitement éduquée, elle préfère tout de même les cuissardes aux robes - elle maitrise les runes et leur magie
Re: Envahissons les lieux !
ce message a été posté Mer 24 Mai - 11:59
Rowena n’avait pas quitté le tableau des yeux, foudroyante de colère envers la femme qui se sentait de moins en moins à l’aise dans son cadre. Pas de bûcher donc, ce qui était bien dommage, elles auraient pu en profiter pour bruler un ou deux meubles ou encore cette hideuse tenture qu’elle avait vu dans le hall. Scylla offrit la meilleure solution du lot : couvrir la toile avec un manteau … hé hé moldu le manteau s’il vous plait. Ça t’apprendra O’Ryan.

La jeune femme se tourna vers Salomé cependant. C’était un sacré affront, elle allait devoir passer sa vie aux côtés d’un homme peut-être encore hanté par sa précédente épouse. Cela lui déplaisait, vraiment. La jeune Yaxley était une adorable boule d’amour, elle méritait au moins tout autant ! Il n’avait pas intérêt à la délaisser… sinon elle s’occuperait elle-même de lui découper les parties sensibles et de les lui faire avaler.

La colère du moment était difficile à calmer. Elle s’était mêlée à de l’inquiétude pour son amie. Rowena reprit place sur le canapé, se forçant à repasser à l’excitation du moment. En plus il allait y avoir des gâteaux de chez Hermé. Une douceur vient toujours à bout des plus mauvaises pensées. Du moins c’est ce qui fonctionnait chez la jeune femme.

A peine le temps de toucher à son thé que Salomé commençait le défilé de ses affaires. Tant de couleurs et de tissus ! La Dolohov reconnaissait certaines tenues pour les avoir vues dans l’immensité dressingest des Yaxley .

Au mot « chaussure », Rowena stoppa son sirotage de thé pour afficher un sourire carnassier.

« Oui M’dame ! »

Elle jeta son regard bleu et hautain vers Brutus qui s’affaira immédiatement en ouvrant le sac contenant les bébés de la jeune femme. La superbe robe noire fit son apparition. Rowena reposa sa tasse sur sa coupelle avant de reposer le tout sur la table, un air concentré sur le visage.

« Je te proposerai bien mes escarpins rouges à flammes. »

Brutus, toujours aussi immense et balafré, plongea la main dans le sac pour en sortir avec toutes les précautions possibles une paire de chaussures rouge. Les posant sur le plat de sa main, il en fit la démonstration à toute l’assistance, tel un vendeur chevronné. Les escarpins, à bouts pointus et juchés sur des talons aiguilles étaient léchés par d’élégantes flammes jaunes, s’accordant à merveille avec le rouge originel.

« Personnellement je compte rempiler cette année. »

Ajouta la jeune femme à l’évocation de l’USPA.
Gérontophile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t129-salome-yaxley
Messages : 309
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Alice Englert
Crédits : Kim

Double compte : Sam Jones

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang pur
Statut : Mariée à Murphy O'Ryan
Métier : Employée à la commission de la Trahison, chanteuse du vendredi
Baguette : 27,2 centimètres, bois de charme et crin de licorne
Epouvantard : Elle-même, gorge arrachée, cordes vocales pendantes, mutisme forcé et irrémédiable
Dialogue : mediumpurple
unraveled
Re: Envahissons les lieux !
ce message a été posté Mer 9 Aoû - 5:38
Elle peut toujours compter sur Rowena pour lui sortir quelque chose du meilleur goût. Ou, sinon, différent, mais toujours superbe, et à voir le sourire que la jeune femme arbore… elle a plus que hâte. « Je te proposerai bien mes escarpins rouges à flammes. » Du sac est sorti une paire d’escarpins magnifiques, que Brutus tourne et leur montre à toutes, sous leurs yeux émerveillés et gourmands. « Quelles beautés ! », s’exclame la Poufsouffle. Ashley s’accorde à son avis, ainsi que Scylla. Elle les prend volontiers et les met de côté. Un de ses choix, pour sûr. Audacieux, bien plus que tout ce qu’elle met habituellement, mais loin d’être laid. Puis, un peu de changement, un peu d’audace, justement, ça ne peut pas lui faire de mal !

Salomé détaille les chaussures sous tous les angles, l’oreille attentive aux réponses de ses amies à propos de l’Union. « Personnellement je compte rempiler cette année. » Et Scylla de renchérir, car après tout, Salomé est la seule des quatre à ne toujours pas avoir sa carte de membre de l’Union. Et lorsque la pression ne vient pas de tante Callie, elle vient de ses soeurs, ou de sa mère, et à l’occasion de ses amies, qui aimeraient bien la compter parmi leurs rangs. C’est si triste, sans elle ! « Je crois que je vais attendre après mon mariage, alors, qu’elle concède, sous les regards inquisiteurs de ses amies. Puis, elle enfile les chaussures et se lève du canapé, vacillant un peu sur les hauts talons. Confortables comme pas deux. Bon, dites-moi : je n’ai pas l’air trop coincée, dans ces escarpins ? »

L’après-midi se déroule dans la plus grande félicité, dans les rires et les confidences, les potins et les médisances. Le thé est délicieux et lorsque les pâtisseries arrivent, fraîchement envoyées par Hermé, elles se régalent d’autant plus. Venir chez Murphy était un excellent choix et elle ne le regrette pas, qu’importe si ça la fait passer pour une sale gosse. Les quatre jeunes femmes terminent leurs festivités en allant jouer dans le jardin. Profitant de l’herbe fraîche sous leurs pieds nus, puis du vent frais sur leurs visages, alors qu’elles s’envolent sur leurs balais, leurs robes volant autour d’elle et leurs cris de guerre retentissant dans l’air. Quelques moments simples, heureux, si éloignés de la Marque qu’elles arborent désormais toutes.

Lorsqu’elles reviennent à l’intérieur, c’est pour tomber sur le pauvre Caem, dont l’expression est partagée entre l’ébahissement et la colère. À lui le plaisir de narrer ce qu’il a vu à Murphy, du portrait d’Alexianne caché par un manteau de moldu au service à thé de sa mère, utilisé sans vergogne, et tout simplement, de cet envahissement non autorisé.

Non.
Salomé est n’est pas désolée.
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Les fiefs Sang-pur