AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne un sorcier vaudou avec le frère aîné de Calypso Layibadé, Kayin Layibadé Twisted Evil
Des scénarios en folie
Viens refaire le portrait aux sorciers avec la grande sœur de Salazar Sabordage, Madison Phillips
Des scénarios en folie
Prouve que t'en as autant dans la cervelle que dans le portefeuille avec le petit frère d'Armel Zabini, Alix Lancaster Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II ❞
 :: Royaume-Uni :: Londres
Kung-Fu Panda
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 306
Date d'inscription : 23/09/2017
Célébrité : Matthew Mercer
Crédits : Moi-même

Double compte : Lodrick

Age : 37
Sang : Sang-Mêlé
Epouvantard : Ses proches se faisant torturer, tuer lentement
Dialogue : #0394E8
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 17 Avr - 2:54
Il peut sentir sa trachée écrasée par la pression et le sang monter à sa tête, une main invisible et violente l’asphyxiant. Par réflexe il porte sa main à sa gorge sans effet et le sang-mêlé vacille et s’accote sur l’un des piliers cherchant de l’air. Ne pas paniquer, la clé. Il le fait tant bien que mal tout en cherchant des yeux son attaquante. Respirer était utile pour rester en vie et il aimerait le rester. Sa sœur adoptive le libère de cet étau d’un sortilège et il peut respirer de nouveau. Il reprend son souffle au mieux de ses capacités, avalant de façon erratique tout l’oxygène à sa portée avant de calmer sa respiration juste en temps pour entendre une explosion et éviter in extremis un débrris venant pour heurter sa tempe de plein fouet. Il n’a pas le temps de réagir qu’un autre sort, un d’une toute autre nature, le frappe, une magie plus sournoise, plus subtile lancée par quelqu’un beaucoup plus près. Ça allait faire mal…

Ses pensées s’effacent et un vide prend place dans son cerveau. Les yeux hétérochromes du sorcier avant intelligents et vif ne sont plus que ternes, sans volonté propre autre que celle du Dolohov. Un automate, une machine dont le seul objectif était d’attaquer les siens, ordres formulé par son maître. Mécaniquement, ignorant tout le reste, inconscient de tout, il se tourne pour évaluer son environnement. Le regard monotone il prononce un Expulso en direction de Summers sans aucune émotion. Le concept de loyauté et la situation lui échappait totalement, un peu à l’image de parler à une roche. Il se désintéresse à sa victime immédiatement pour trouver, méthodiquement, un autre phénix ou inquisiteur à attaquer. Heureusement pour lui et ses alliés, il n’était à portée d'attaque physique de personne.


Les dés de la mort qui tue:
 

Reysumai a écrit:

Remontée qu'on ait osé s'en prendre à son père, Chandra s'élance comme une furie en direction d'Isaac. Elle est stoppée par l'attaque de Sevastian toutefois, mais parvient à esquiver les débris de béton et à lancer un sort sur Stanley tandis qu'elle se replit vers la sortie de métro encore dégagée.

Dans le feu de l'action, Marie quitte son abri pour rejoindre sa soeur, mais c'est sans compter sur Dolohov et ses rochers qui la blesse à l'épaule au passage.

Calypso est empêchée par Ajay de fondre sur le groupe de terroristes - et de se faire trouer la peau, au passage. Elle parvient une première fois à les sauver d'un rocher un peu chafouin mais pas le second, qui la cueille en pleine hanche alors qu'elle se précipitait pour trouver sa sœur. Plus de douleur que de dégâts, toutefois, à moitié allongée et incapable de se relever pour le moment, elle tente un everte sur Cecilia mais rate sa cible.

Isaac est libéré du sort de Calypso et reprend son souffle tant bien que mal avant d'éviter une roche volante. Il n'a pas le temps de réagir quand Sevastian le frappe d'un impero, lui ordonnant d'attaquer ses alliés. Il essaie de toucher Stan d'un expulso.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 17 Avr - 2:54
Le membre 'Isaac K. Exander' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Starbuck
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1303-ajay-shafiq http://filetdudiable.forumactif.org/t1112-ajay-shafiq-a-tiger-s-bite http://filetdudiable.forumactif.org/t1113-ajay-shafiq
Messages : 447
Date d'inscription : 22/08/2017
Célébrité : Pedro Pascal
Crédits : Willow

Double compte : Salazar Sabordage

Age : 45 ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Marié mais pas exclusif.
Métier : Ancien duelliste reconverti en esclavagiste depuis 2042.
Baguette : Ébène et poil d'ayala doré.
Dialogue : #803636
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 17 Avr - 20:52
Un sifflement aigu résonne entre les parois de son crâne. Ajay voit trouble. Entend trouble. Comme si quelqu'un avait plaqué ses mains sur ses deux oreilles et continuait d'y exercer une forte pression. Mais ce n'est rien en comparaison du poids qui pèse sur sa poitrine. L'écrase et le consume. La douleur finit d'ailleurs par faire exploser la bulle que la détonation du sort avait créé autour de lui. Et le tigre feule, gronde, peste tandis que le vacarme des combats revient brusquement envahir son espace sonore. Qu'il secoue la tête de droite à gauche et se redresse tant bien que mal sur ses deux jambes. Juste à temps pour voir sa fille se ruer en direction de leurs adversaires.

« Laly ! Non ! »

Une main appuyée contre le torse, Ajay tente de l’interpeller mais le feu qui lui brûle la poitrine remonte jusque dans sa gorge et son cri se transforme aussitôt en un râle douloureux qu'il ravale avec une grimace. Chandra n'aurait probablement pas fait grand cas de sa mise en garde de toute façon. Et le tigre suppose qu'il n'y est pas pour rien si sa fille ressemble autant au jeune homme impatient qu'il a été par le passé. Cela l'effraie pourtant. Parfois. Dans des moments comme celui-là. Quand il prend conscience de son impuissance à la protéger envers et contre tout malgré la promesse que tout parent exauce au-dessus du berceau de son enfant.

Si Chandra est trop éloignée pour l'empêcher de jouer les kamikazes, ce n'est pas le cas de Calypso en revanche. Foncer dans le tas est une caractéristique commune aux deux sorcières manifestement mais cette fois Ajay parvient à la rattraper in-extremis. Il glisse sa baguette entre ses dents pour mieux la saisir au niveau des coudes et ne lâche rien quand elle se débat. Tire vers l'arrière quand elle tire vers l'avant. Jusqu'à ce que sa colère s'apaise, enfin, et qu'elle accepte de laisser aller son dos contre son torse. Il voudrait bien lui dire que cela ne durera pas. Qu'elle aurait retrouvé l'éclat de sa beauté d'un simple coup de baguette. Mais sa baguette à lui justement l'empêche de faire preuve de plus de courtoisie. Sans compter sur l'intervention de Dolohov.

Un déluge de pierres s'abat soudain sur la station de métro. Des Phénix, des Inquisiteurs ou des Mangemorts il ne fait pas la distinction. Prend chacun pour cible avec la même férocité meurtrière. Sans Calypso, Ajay se serait certainement fait écraser le crâne d'ailleurs. Étant donné que des yeux ne lui ont pas encore poussés derrière la tête. La paire qu'il a bien en face des trous ne le sauve pas non plus ceci dit. La mère maquerelle l'a à peine abandonné à son sort que le tigre se retrouve assaillit par une pluie de débris contre laquelle il doit se débattre furieusement. Incapable de se concentrer sur quoi que ce soit d'autre.


Citation :
Ajay prouve-t-il que l'agilité est bien une caractéristique familiale ?
Oui : L'honneur est sauf.
Non : Chandra doit tenir ça de sa mère.

Seulement si oui au premier dé : le Beat Caput atteint-il sa cible ?
Oui : Cecilia est partie pour avoir un très méchant mal de crâne. Le sort ne dure qu'une dizaine de secondes.
Non : Cecilia pare.

Citation :
Remontée qu'on ait osé s'en prendre à son père, Chandra s'élance comme une furie en direction d'Isaac. Elle est stoppée par l'attaque de Sevastian toutefois, mais parvient à esquiver les débris de béton et à lancer un sort sur Stanley tandis qu'elle se replit vers la sortie de métro encore dégagée.

Dans le feu de l'action, Marie quitte son abri pour rejoindre sa soeur, mais c'est sans compter sur Dolohov et ses rochers qui la blesse à l'épaule au passage.

Calypso est empêchée par Ajay de fondre sur le groupe de terroristes - et de se faire trouer la peau, au passage. Elle parvient une première fois à les sauver d'un rocher un peu chafouin mais pas le second, qui la cueille en pleine hanche alors qu'elle se précipitait pour trouver sa sœur. Plus de douleur que de dégâts, toutefois, à moitié allongée et incapable de se relever pour le moment, elle tente un everte sur Cecilia mais rate sa cible.

Isaac est libéré du sort de Calypso et reprend son souffle tant bien que mal avant d'éviter une roche volante. Il n'a pas le temps de réagir quand Sevastian le frappe d'un impero, lui ordonnant d'attaquer ses alliés. Il essaie de toucher Stan d'un expulso.

Ajay vient à peine de se faire sauver la mise par Calypso qu'il se retrouve pris dans un tourbillon de cailloux. Ça coupe. Ça tape. Et il est trop occupé à s'en dépêtrer pour attaquer.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

My heart knows no shame
So many times it happens too fast. You trade your passion for glory. Don't lose your grip on the dreams of the past. You must fight to keep them alive. And fight you will.

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 17 Avr - 20:52
Le membre 'Ajay Shafiq' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1076-stanley-ss-summers
Messages : 135
Date d'inscription : 27/07/2017
Célébrité : Jai Courtney
Crédits : Mo apparemment

Double compte : Adara Dragenvann & Dagobert Sabordage

Age : 28 ans
Sang : Moldu ma couille
Statut : Célibataire
Métier : Fugitif
Dialogue : deeppink

Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 17 Avr - 22:01
J'ai les glandes d'avoir loupé la grande salope, pendant que l'autre cretin continue à suffoquer. L'autre gamin, affublé d'un motif de licorne - il l'a fait exprès ou quoi ce con ?! - a même pas réussi à se rendre utile ! Sauf s'il veut être coiffeur... Et putain fait chaud...

Bon finalement la blondasse réussit à cramer la gueule de la grande pétasse, ca me fait crever de rire - enfin pas littéralement, soit pas con. Elle l'a bien mérité ! Elle braille comme pas possible, elle me soule... Comment une gonzesse aussi mal foutue peut brailler aussi fort ? " TA GUEULE SALE TRUIE ! " Au moins, ca laisse l'autre guignol se débrouiller. Bon... On va dire que c'est pas une mauvaise nouvelle, même si je vais pas non plus pisser de joie...

Et puis vla qu'un grand ahuri de baguettard que j'avais pas vu décide de nous balancer de la caillasse dans la gueule !

" PUTAIN DE CONNARD DE SUCEUR DE BOIS ! J'VAIS TE FUMER TA GUEULE DE MAL BAISÉ ! " Je balance ca entre deux esquives. Bon je me prends des graviers, hein, mais les gros morceaux qui font bien mal, je les évite.  " DANS TA GUEULE DUCON ! HAHAHAHA ! TU M'AS MANQUE ! "

Putain de sa mère, je vais le cogner ! J'vais lui offrir une bouche pleine de dents à cet enfoiré, il va s'en souvenir !

Sauf qu'au moment où j'allais courir, je me prends un de leur putain de sortilège, de la part d'une connasse de métèque. Je me retrouve à marcher comme un débile. Je peux faire ce que je veux, j'ai l'air d'un PUTAIN de CLOWN ! J'HALLUCINE ! ET JE SUIS TROP LOIN POUR TAPER SUR QUI QUE CE SOIT ! RHAAA ! EN PLUS J'ARRIVE PAS A ESQUIVER CORRECTEMENT !

" PETAAAAASSE ! JE VAIS TE FUMER TA GUEULE DE BOUFFEUSE DE RIZ ! A MOI LA VENGEANCE ET LA RETRIBUTIOOOOON ! " Et pendant ce temps, l'autre débile de Phénix balance un sort dans ma direction ! Heureusement qu'il manque, mais putain c'est quoi ce con ?! Attendez que je raconte ca à Sainte Jane, elle va tellement aimer !

" SORTEZ MOI DE CETTE MERDE, BANDE DE PIAFS MOISIS ! "
Et je continue à me prendre des caillasses...


Dédé Caca Youyou:
 

C'est tellement glorieux:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ils combattront contre l'agneau, et l'agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi.
Apocalypse, chap 17 verset 14
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 17 Avr - 22:01
Le membre 'Stanley Summers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 17 Avr - 22:37
Yaeshawn suffoquait sous son foulard a licornes et sentait ses doigts se faire humides et glissants le long de sa baguette. La chaleur ajoutée a l’excitation du moment, n’aidait certainement pas à garder sa pression sanguine suffisamment basse pour permettre de maintenir une température honorable. Et cette cochonnerie de chaleur…
Yaeshawn posa la main contre le mur, pour assurer sa stabilité. Il vit seulement Cecilia envoyer un sort brulant au visage d’une mangemort et ricana intérieurement. S’il avait eu auparavant des doutes envers la jeune femme, ce simple sort suffisait à lui enlever presque tous les doutes qu’il avait pu avoir. Cela changeait de la grosse brutasse qui braillait à tout-va. Levant le bras pour se mettre en joue, Yaeshawn chercha des yeux Elinor. Suivez les éclairs rouges des yeux, et vous trouverez Wallas. Cherchez aussi les boucliers mangemorts qui tombent, et vous aurez leur chef…

LES DES MAGIQUES:
 

A peine ses yeux fixèrent-ils la cheffe Phenix que le Dolohov se sentit oblige d’envoyer une nuée de roches dans tous les sens. Yaeshawn sentit le temps se dilater autour de lui alors que la masse sombre, lisse, froide et dure d’un caillou gros comme sa fesse droite approchait de son visage. Il était certes à une dizaine de mètres, mais il avançait, inexorablement. Maintenant a 5 mètres. Yaeshawn le vit grossir, comme un météore s’approche d’un astre plus lourd, immanquablement attire par la force d’attraction gravitationnelle. Deux mètres, seulement, puis un seul…
Notre valeureux héros sentit un souffle glace le traverser alors que son corps bougea de lui-même et le fit faire un pas de cote, évitant la grosse pierre, et ignorant les tromblons de gravillons qui rebondirent sur ses vêtements.

« Empêchez-le de partir ! Sauvez-le de son emprise ! »

Ça, c’était Elinor. Encore sous le coup de son temps différé, Yaeshawn jeta des regards aux alentours. Aussi bien ses amis phénix que les mangememorts avaient été surpris par le sort de Dolohov, ce qui donnait un avantage considérable a leur petite échappée sauvage. Eux, au moins, braves et fiers oiseaux de feu, évitaient de se massacrer les uns les autres. Isaac était en mode pantin, dirige par Sevastian. Humpty et Dumpty – ou quels que fussent les noms de ces incapables phénix qui avaient passé leur temps à raconter d’invraisemblables sornettes, couraient comme des poules sans tête. L’heure était aux choses sérieuses. Cecilia et Elinor avaient montré la voie, Yae se devait de l’emprunter à son tour. Relevant son bras, sentant son cœur redémarrer et relancer toute sa machine, notre jeune personnage se sentit pousser des ailes. Il remua son poignet en direction du mangemort tristement célèbre et lança :

"Calculus !"

Hélas, ses doigts, lubrifies par sa sueur qui lavait ses pores à un débit plus fort que celui des chutes du Niagara, laissèrent glisser sa baguette en cet instant précis. Il ne fallut à notre intrépide Fetherstonhaugh qu’un quart de seconde pour la récupérer, mais le mal était fait. Une série de galets de taille moyenne lui heurta le visage, tuméfiant son arcade et sa joue droite, laissant sur sa peau des traces violacées.
ET au demeurant, le faisant tomber à la renverse. La tête chancelante, Yae sentit ses doigts se crisper de fureur sur sa baguette. S’il y avait bien une personne pour éviter des pierres et s’en envoyer ensuite lui-même au visage, c’était bien lui.


La fin des Zarikos:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 17 Avr - 22:37
Le membre 'Yaeshawn Fetherstonhaugh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Joue-la comme Beckham
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 331
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : CookieStorm

Double compte : Aveline Kirke

Age : 32 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mer 18 Avr - 3:44
Cecilia évita d'un protego un autre sort lancé dans sa direction. La sorcière ignorait si elle devait trouver cela agaçant ou se sentir flattée d'être ainsi prise pour cible. Mais elle ne répliquerait pas, pas tout de suite. Surtout qu'elle venait de remarquer les ravages qu'avaient causé son sortilège sur le visage de son ex. Son maléfice Cuisant avait raté sa cible prévue et Calypso était désormais défigurée par sa faute. Cecilia fut prise de remords et décida de lancer discrètement le contresort du maléfice. On ne pourrait certainement pas l'accuser de fricoter avec l'ennemi pour si peu, mais si elle pouvait éviter d'être responsable des blessures de ses connaissances, elle était preneuse. Après tout, elle n'avait aucune idée des raisons qui avaient poussé Calypso ou Ajay à se retrouver chez les Mangemorts. Peut-être n'avaient-ils même pas eu le choix... Qui sait quelle méthode de recrutement tordue les Kark avaient-ils mis au point?

Malheureusement, ce moment d'inattention lui valut de ne pas voir le gros bloc de béton qui fonçait dans sa direction et Cecilia fut frappée de plein fouet, à tel point qu'elle se retrouva pliée en deux, le souffle coupé. Puis, prise d'une quinte de toux, elle se redressa non sans efforts en massant son abdomen douloureux. Aaaah si elle s'était armée de sa fidèle Alice, sa batte de Quidditch en ébène, probablement que rien de tout cela ne serait arrivé.

Cependant, avec tous ces fâcheux contretemps, Isaac devrait attendre avant que sa soeur adoptive ne se porte à son secours encore une fois. Que ferait-il donc sans elle, hmm?

Les dés de la viiiie a écrit:

Alors? Caillou ou pas caillou?
Oui : Avec l'agilité de la Poursuiveuse qu'elle a jadis été, Cecilia évite les pierres.
Non : OUCH! aaaah ce qu'elle aurait aimé avoir sa batte de Quidditch en ébène en cet instant...

Et une petite attaque?
OUI : Expeliarmus sur Isaac. Comme ça, on limite les dégats.
NON : Prise de remords, elle lance discrètement le contre-sort du maléfice cuisant sur Calypso.

Résumé!! a écrit:
Remontée qu'on ait osé s'en prendre à son père, Chandra s'élance comme une furie en direction d'Isaac. Elle est stoppée par l'attaque de Sevastian toutefois, mais parvient à esquiver les débris de béton et à lancer un sort sur Stanley - qui avait esquivé les débris jusque là - tandis qu'elle se replie vers la sortie de métro encore dégagée. Stanley l'insulte copieusement et commence à se prendre des cailloux dans la tronche, incapable de bouger correctement.

Dans le feu de l'action, Marie quitte son abri pour rejoindre sa soeur, mais c'est sans compter sur Dolohov et ses rochers qui la blesse à l'épaule au passage.

Calypso est empêchée par Ajay de fondre sur le groupe de terroristes - et de se faire trouer la peau, au passage. Elle parvient une première fois à les sauver d'un rocher un peu chafouin mais pas le second, qui la cueille en pleine hanche alors qu'elle se précipitait pour trouver sa sœur. Plus de douleur que de dégâts, toutefois, à moitié allongée et incapable de se relever pour le moment, elle tente un everte sur Cecilia mais rate sa cible.

Isaac est libéré du sort de Calypso et reprend son souffle tant bien que mal avant d'éviter une roche volante. Il n'a pas le temps de réagir quand Sevastian le frappe d'un impero, lui ordonnant d'attaquer ses alliés. Il essaie de toucher Stan d'un expulso.

Ajay vient à peine de se faire sauver la mise par Calypso qu'il se retrouve pris dans un tourbillon de cailloux. Ça coupe. Ça tape. Et il est trop occupé à s'en dépêtrer pour attaquer.

Yaeshawn évite les pierres comme un BAWSS pour mieux rater son calculus et se tirer dessus lui-même. Sa honte est plus douloureuse encore que les heurts minéraux dont il est la victime.

Cecilia se protège de l'Everte startum lancé par Calypso, puis libère celle-ci discrètement du Maléfice cuisant. Elle se prend un gros bloc de béton dans l'abdomen.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Cecilia
Cecilia
My heart's alive
Firestones
When they strike
We feel the love
Sparks will fly
They ignite our bones
When they strike
We light up the world!
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mer 18 Avr - 3:44
Le membre 'Cecilia Munro' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Mer 18 Avr - 21:43
« Troisième tour »
E. Wallas, S. Dolohov, Johnny & Donnie


Sevastian sentit son emprise sur le moche lui échapper. Et pour cause, la blondasse avait recommencé à le harceler de sortilèges. Heureusement, elle ne pouvait pas s'approcher, dans la mesure où son petit ballet de pierres l'en empêchait. Quoi que les deux demeurés avec leurs armes de sauvages faisaient un petit massacre de roches ! « Hey Donnie t'as vu, j'ai fait un home run ! » gronda Johnny avant d'expulser un rire gras, la caillasse partant en poussière sous ses coups de batte. Son compère en fit autant, leur binôme se rapprochant dangereusement du Dolohov. « Je crois pas, non ! » Tant pis pour le Phénix, le Mangemort abandonna l'impero au profit d'un everte qui envoya valser les deux inquisiteurs. « Bougez-vous ! On dégage d'ici ! » cria-t-il à l'adresse du reste de son groupe. Une équipe de bras cassés. Bons à rien. Inutiles. Infoutus de le protéger lui ! Alors que de tous, il était quand même le plus important, on n'allait pas se le cacher ! Le fait qu'il leur avait clairement mis des bâtons dans les franges du balais avec son histoire de pluie rocheuse l'indifférait totalement. Il n'empêchait qu'il avait besoin d'eux. Parce qu'il était hors de question qu'il se traîne tout seul dans ces tunnels qui puaient la mort. Quoi que bon, à la limite, la gamine là, la seule à avoir réussi à traverser les rails, pourrait aussi bien faire l'affaire. « Toi, là, allez, passe d'abord ! Quoi, ton père ? Oh bébé veut attendre son papa ? Ninininih tu m'en diras tant, c'est trop mignon ... Avance ou je te découpe ! » Et il l'aurait fait. Il était reconnu pour ça aussi. Il poussa la basanée dans le dos, vers l'entrée encore dégagée et lui emboîta le pas. Que les autres suivent ou crèvent, il n'avait pas la patience de les attendre.

« Ils s'échappent ! » Elinor tenait son bras dont l'épaule formait un angle contre-nature. Les pierres retombaient peu à peu, mais tel un rideau, les empêchait d'accéder à l'ennemi. Un ennemi qui se carapatait par l'issue qu'elle n'avait pas eu le temps de combler. « Ouais bah, qu'ils aillent se faire foutre. » gronda Donnie. Le duo de keupons se relevait péniblement après la charge qu'il venait d'essuyer et il était de mauvais poil. « Grave, il m'a foutu en l'air ma crête, l'autre enculé ... » geignit Johnny. La Wallas regarda le reste de son groupe. Le troisième inquisiteur, Stanley, ne cessait de beugler. « MAIS FERME TA GUEULE TOI PUTAIN ! Oh mais ... Mate Donnie ! Le gars, il marche sur la pointe des pieds ! AHAH FRÈRE ON DIRAIT LA FÉE BALLERINE ! » Et évidemment, ça les faisait rire. Elinor sentit la colère lui monter au nez. « TAISEZ-VOUS. J'EN AI ASSEZ DE VOS CONNERIES. » Silence. « Bien. Summers, la magie va se dissiper sous peu, merci de prendre poliment et silencieusement votre mal en patience. Munro, allez chercher Exander. Nous allons souffler une minute, commencer à poser le système de protection, et ensuite, nous les suivrons. » Elle sortit potions de soins et autres de sa besace, avant de pointer sa baguette sur son propre bras. Dès qu'ils seraient requinqués, oui, ils les suivraient.

¤¤¤

Finalement, ils les avait tous rejoints. Dans son immense mansuétude, Sevastian avait soigné les blessures les plus importantes des Mangemorts, non sans retenir quelques petits commentaires de son cru, entre cynisme et moquerie pure. Néanmoins, il ne craignait pas qu'ils se retournent contre lui. Justement parce qu'en cas de blessure, il était le seul à pouvoir sauver leurs miches d'abrutis. Et que, franchement, il attendait presque que l'un s'y risque, histoire de montrer qu'il pouvait très bien lui couper la tête d'un coup de baguette, si l'envie lui en prenait.

Après ce petit interlude, ils reprirent leur chemin. « N'étions-nous pas censés les ... Arrêter ? » était intervenue la grande black à moitié à poil. « Quoi ? Tu es pressée ? Ne t'en fais pas, on en croisera d'autres. Ces raclures de bidet se reproduisent comme des croups en rut. » avait-il raillé. A dire vrai, il s'en cognait des piafs et de leurs moldus. Lui, il avait un autre objectif qu'il n'avait aucune envie de partager à ses gardes du corps. Ils débouchèrent sur une nouvelle plateforme. Beaucoup plus grande, celle-ci. Trop. Le Dolohov fronça le nez tandis que ses bottes s'enfonçaient dans une espèce de vase. A la place de ce qui aurait dû être les rails, une mini-rivière avait comblé le trou. « Partez d'ici. » Le Mangemort chercha d'où provenait la voix inconnue. De partout, en réalité. « Vous êtes chez nous. » Encore une. Plus proche. « Le monde d'en haut n'a rien à faire dans celui d'en bas. » Une troisième. Sevastan déglutit. Cinq silhouettes humaines apparurent, comme sorties de nulle part. Bien alignées, diverses armes moldues dont des épées et des lances en main. Ils portaient des sortes de plastron de fortune sous leurs guenilles et étaient aussi crasseux que ce tunnel. Toutefois, Sevastian fut aussitôt fasciné par leurs gueules déformées : ci quelques pustules, là un visage sans nez ... Que du beau monde ! « Oui, oui, c'est ça ! » Le Directeur d'Azkaban ne chercha pas à parlementer et envoya un éclair bleu fuser vers l'un des hommes. Ce dernier para de sa lance. De sa lance. Des artefacts pourris. « Génial. » Contre lesquels leur magie ne pouvait rien. Et les humanoïdes chargèrent.


«Informations»


ϟ Bon, du coup, keskis'passe ? Les Mangemorts ont pu fuir mais les Phénix n'ont pas pu les suivre tout de suite : un, parce que les pierres les bloquaient encore, deux parce qu'ils étaient en sale état et trois, parce qu'il fallait profiter de l'accalmie pour se réparer un peu et poser les protections (votre mission, à l'origine).
Pendant ce temps, sous la houlette de Sevastian, les Mangemorts ont continué leur chemin. Ils débouchent dans une nouvelle station de métro, mais dans celle-ci, il y règne une atmosphère pour les moins étrange. Et pour cause, vous avez atterri dans l'un des avant-postes d'un de ces clans sous-terrains dont la rumeur parle, sans les avoir jamais vu. Lucky you, vous êtes les premiers Phénix et Inquisiteurs, vous arrivez juste au moment de la charge de vos nouveaux copains.

ϟ Vos nouveaux amis Ce sont des sorciers tout ce qu'il y a de plus vivants qui ont choisi de dédaigner leurs traditionnelles baguettes au profit d'artefacts très particuliers : des armes moldues ensorcelées (probablement par les gobelins, avec qui ils sont en affaire) absorbant toute magie qu'on leur envoie. Vos baguettes sont donc inutiles.
Victimes des guerres civiles (ainsi qu'en témoignent leurs escarres et autres cicatrices), ils ont également choisi ce mode de vie sous terre et ne le subissent pas. Vous êtes sur leur territoire et ils vous en chasseront en vous tuant s'il le faut.

Ils sont cinq. Deux femmes et trois hommes. Il vous faut un simple oui pour blesser l'un d'entre eux, deux oui (double oui ou deux oui de deux personnages) pour le maîtriser/tuer.

ϟ Keskonfé ? Inutile d'essayer de parlementer, ils ne vous écouteront pas. Quelle que soit votre faction, ils s'en moquent et s'en prendront à vous tous sans distinction. On vous conseille donc de collaborer pour vous en débarrasser ... Et sans magie ! Si Stanley, Johnnie et Donnie sont armés de manière moldue, ce n'est pas le cas des autres. Alors utilisez votre environnement. Le clan a pour particularité d'être atteint d'une sorte de syndrôme de Diogène : ils entassent, entassent ... Vous avez donc pas mal d'armes de fortunes à portée !

Isaac & Stanley Isaac, Elinor t'a remise sur pied si nécessaire. Stan, le sortilège de Chandra s'est dissipé, tu peux donc marcher normalement.

ϟ Fin du tour Ce tour se terminera le vendredi 20 avril à 5h du matin (heure française).

Joue-la comme Beckham
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 331
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : CookieStorm

Double compte : Aveline Kirke

Age : 32 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 2:39
Cecilia n'attendit pas l'ordre d'Elinor pour aller chercher son grand frère d'adoption. Elle était déjà presque à sa hauteur, lorsqu'elle se fit apostropher par la fille de l'ancien leader des Phénix. Lorsqu'elle se fut assurée qu'Elinor était en mesure de soigner les blessures d'Isaac, Cecilia entreprit de poser une partie des protections.

Puis, lorsque tout le monde eut pu souffler un peu, le petit groupe hétéroclite se remit en route. Baguette brandie pour éclairer le chemin inégal, Cecilia scrutait le tunnel à l'affut du moindre mouvement. En chemin, elle se demanda ce qui avait poussé les Mangemorts à quitter soudainement : n'avaient-ils pas pour mission de leur mettre des bâtons dans les roues? À moins qu'une autre sombre besogne les avait poussés à s'aventurer si creux dans les profondeurs de l'ancienne capitale britannique...? Quoiqu'il en soit, ils le découvriraient bien assez tôt, puisque les Phénix et les Inquisiteurs venaient de les retrouver. Mais les Mangemorts n'étaient pas seuls : cinq autres individus à l'air franchement hostile s'apprêtaient à les attaquer, bloquant leur progression. Des alliés insoupçonnés...?

Ou pas... pensa Cecilia avec effroi, alors qu'une des femmes du groupe la tenait en joue, prête à tirer au moindre geste suspect de sa part. Sa baguette était inutile : elle l'avait bien compris en voyant le sort de celui qui avait jeté un Impero sur Isaac se faire absorber par l'arme de l'inconnu. Qui que furent ces individus, ils ne semblaient en avoir rien à foutre de savoir si les gens qui osaient aussi impunément s'introduire sur leur territoire étaient Phénix, Mangemorts, Inquisiteurs, moldus, cracmols... Pour eux, le monde était divisé en deux : eux, ces survivants de l'apocalypse, et les autres, ces aliens qui avaient l'heur de sentir le soleil sur leur peau et le vent dans leurs cheveux. Peut-être n'étaient-ils même pas au courant de ces luttes de pouvoir qui divisaient l'archipel britannique. Ou peut-être qu'ils l'étaient, mais qu'ils ne voulaient rien savoir de toute cette histoire.

Une seconde d'inaction de trop et Cecilia ne put éviter la balle qui vint se ficher dans son bras. Cecilia grommela de douleur, mais réussit à se mettre à l'abri derrière une pile d'objets variés. Avec un peu de chance, quelque chose dans ce tas de détritus pourrait lui servir d'arme de fortune.

En fouillant dans la pile, Cecilia afficha un sourire triomphant lorsqu'elle sentit ses doigts se refermer sur un objet plus que familier : une batte de Quidditch! Qui avait connu des jours meilleurs, certes, mais une batte de Quidditch quand même!

Ravie, Cecilia sortit de sa cachette improvisée et s'attaqua au premier sous terrien qu'elle vit : l'homme à qui il manquait le nez. La sorcière frappa l'homme avec sa batte et le bras qui portait une épée craqua sinistrement, au point où l'homme lâcha l'épée, faisant de lui une cible facile pour qui voudrait bien le neutraliser.

Dés! a écrit:

Tu trouves quoi?
Oui/oui : Une batte de Quidditch!
Oui/non : Une planche avec des clous rouillés.
Non/OUI : Une bouteille de vin cassée.
NON/NON : Un cône de chantier.


Tu t'en sers comment?
OUI/OUI : Comme une pro! Bon dodo!
OUI/NON : Comme une semi-pro! Ça fait mal.
NON/OUI : Comme un bleu. Tu rates ton coup, mais ça déconcentre la femme qui t'a tirée dessus, faisant d'elle une cible facile.
NON/NON : Pas le temps de t'en servir, tu te coupes en tentant de l'extirper de la montagne de détritus.

Résumééééé! a écrit:


  • Cecilia se prend une balle dans le bras et se met à l'abris derrière une montagne de détritus. Dans cette pile, Cecilia déniche une batte de Quidditch (yay!) et en profite pour s'en prendre à un des hommes sous terrien. Elle le blesse au point où il lâche son arme, faisant de lui une cible facile. 1 homme affaibli/3. 0/2 femmes touchées.



- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Cecilia
Cecilia
My heart's alive
Firestones
When they strike
We feel the love
Sparks will fly
They ignite our bones
When they strike
We light up the world!
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 2:39
Le membre 'Cecilia Munro' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Kung-Fu Panda
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 306
Date d'inscription : 23/09/2017
Célébrité : Matthew Mercer
Crédits : Moi-même

Double compte : Lodrick

Age : 37
Sang : Sang-Mêlé
Epouvantard : Ses proches se faisant torturer, tuer lentement
Dialogue : #0394E8
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 3:55
Décontenancé lorsque son esprit revint à lui, Isaac est confus un instant et déjà Cecilia est sur lui pour savoir s’il était ok. Il la repousse faiblement, maugréant à voix basse sans conviction qu’il allait bien. Il était juste désorienté. Être spectateur de ses propres actions était un sentiment étranger et inhospitalier. Il inspire lentement et reprend le contrôle. Il ressentait toujours une dissonance en lui, de fins tentacules glacials dans sa conscience. Ça ne faisait pas du bien, mais il ignorait l’inconfort avec ferveur pour aider à accomplir leur objectif et récupérer toute sa tête. Ils avaient des choses à faire.

Après avoir soufflé, s’être assuré que le groupe soit à nouveau fonctionnel, ils se déplacent à la suite des mangemorts dans les tunnels abandonnés. Des reliques d’antan, preuves de l’existence d’une toute autre époque. Isaac avance sans bruit à la suite de sa sœur adoptive, ouvrant leur procession hétéroclite. Tout est stagnant, seul le bruit de l’eau s’étant infiltrée brisant le silence lourd. Leur chemin est interrompu quand ils confluent sur les mangemorts et les occupants de l’ancien underground. Joie totale et absolue. Pour ces personnes, peu importe le camp, ils trépassaient sur leur territoire. Heureusement pour Isaac, le combat allait être physique, leurs opposants ayant des armes absorbant la magie.

Spectateur de la balle prise par sa petite sœur, il ne prend pas le temps de se trouver une arme, inutile, et bouge rapidement dans le chaos pour attaquer la femme. La prenant par vitesse, il la désarme d’un mouvement dextre tout en tordant son poignet. Il entend un crack sonore et un gémissement de douleur. Manœuvre achevée, il esquive de peu une lame, déchirant son hoodie et attrape un staff en bois engravé pour se défendre. Ça c’était du sport et il allait en profiter. Il était dans son élément.



Le jet de la mort:
 

Blablabla a écrit:

Cecilia se prend une balle dans le bras et se met à l'abris derrière une montagne de détritus. Dans cette pile, Cecilia déniche une batte de Quidditch (yay!) et en profite pour s'en prendre à un des hommes sous terrien. Elle le blesse au point où il lâche son arme, faisant de lui une cible facile. 1 homme affaibli/3. 0/2 femmes touchées.

Isaac, alarmé par la blessure de sa soeur, attaque la femme ayant attaqué Cecilia et lui casse le poignant, la désarmant de ce fait. Il récupère un staff en bois pour se défendre. 1 homme affaibli/3. 1 femme affaiblie/2.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 3:55
Le membre 'Isaac K. Exander' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Starbuck
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1303-ajay-shafiq http://filetdudiable.forumactif.org/t1112-ajay-shafiq-a-tiger-s-bite http://filetdudiable.forumactif.org/t1113-ajay-shafiq
Messages : 447
Date d'inscription : 22/08/2017
Célébrité : Pedro Pascal
Crédits : Willow

Double compte : Salazar Sabordage

Age : 45 ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Marié mais pas exclusif.
Métier : Ancien duelliste reconverti en esclavagiste depuis 2042.
Baguette : Ébène et poil d'ayala doré.
Dialogue : #803636
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 17:58
C'est presque une danse. Ancré sur ses deux appuis Ajay tourne et retourne sur lui-même. Virevolte et tourbillonne. Sa baguette faisant exploser un à un les morceaux de roche qui osent se mettre en travers de son chemin. Une pierre lui entaille la joue. Une autre le frappe à l'épaule. Mais le tigre tient bon dans son combat face à la tempête. Duquel il finit par sortir victorieux alors qu'enfin il atteint la plateforme où règne un semblant d'accalmie. Pas le temps de souffler pourtant. Malgré le sang qui lui bat les tempes Ajay scrute frénétiquement les environs à la recherche de sa fille. Qu'il finit par repérer en compagnie de Dolohov. À l'entrée d'un nouveau tunnel à travers lequel le sorcier la pousse sans aucune délicatesse.

« Hey ! »

Sa voix claque plus qu'elle n'interpelle tandis qu'il s'avance vers eux d'un pas décidé. Presque menaçant. Et la lueur farouche qui s'allume dans son regard n'est certainement pas pour rien dans le fait que le scientifique préfère se passer de commentaire. Même si ça ne l'empêche pas de lui lancer un regard lourd de mépris. Ajay se contrefout qu'il le prenne pour le dernier des veracrasses ceci dit. Il connait la sombre réputation du sorcier. Il sait qu'il n'a rien d'un gentil elfe de la forêt et ce n'est certainement pas ce qu'il lui demande. Mais qu'il pose à nouveau la main sur sa fille et le tigre saurait lui rappeler qu'il n'a pas acquis sa réputation pour rien lui non plus. Quitte à y perdre un œil. Ou les deux.

Pas la peine de s'apesantir sur le sujet de toute manière. L'arrivée des sœurs Layibadé clôt définitivement la parenthèse et leur groupe se remet vite en mouvement. La question que soulève Calypso après qu'ils aient pris le temps de panser rapidement leurs blessures est légitime mais Ajay ne fait pas grand cas de la réponse évasive de leur leader. Étant donné le répertoire lexical des terroristes qu'ils venaient d'abandonner derrière eux il est probable qu'il ne s'agissait pas de lumières. Ils en croiseraient d'autres. Dolohov avait raison.

Ce qui est inattendu en revanche est l'apparition de cet étrange groupe de sorciers en haillons. Dont le quotidien devait être marqué par une hygiène de vie discutable à en juger par les plaies et les croûtes qui leur mangent le visage. Ajay a du mal à retenir une moue d'ailleurs alors qu'ils émergent lentement des ténèbres. Mais son dégoût se transforme rapidement en méfiance en voyant le sort de Dolohov se faire comme happer par la lance qu'un des sorciers tend devant lui.

« Cette fois-ci reste près de moi. Glisse-t-il à la première de ses bâtardes. Sans quitter une seule seconde du regard leurs nouveaux adversaires qui commencent à se déployer devant eux. Rapelle-toi ce que tu as appris. Utilise la force de ton adversaire contre lui. »

Lentement, Ajay plie les genoux et tâtonne le sol autour de lui jusqu'à ce que sa main se referme sur une barre de fer. Pas bien épaisse. Sûrement trop rouillée pour être très solide. Mais cela devrait faire l'affaire. À pas prudents, le tigre entame alors une nouvelle sorte de parade nuptiale avec l'une des deux femmes appartenant au groupe adverse. Ils se tournent encore autour, les yeux dans les yeux, attendant la faille, quand Phénix et Inquisiteurs déboulent à leur tour. Créant l'ouverture qu'ils attendaient tous les deux. Ajay est plus rapide. Il frappe avec force le premier mais la femme pare et le drame survient. Son pied dérape sur la surface visqueuse tapissant le sol et ses yeux s'écarquillent alors qu'il sent son centre de gravité lui échapper. La dernière chose qu'il aperçoit avant d'entendre le craquement sinistre de son épaule est le sourire sadique de la sans-dent face à lui.


Citation :
Ce combat à la moldu ça se passe bien ?
Oui oui : Ajay vise la tête et lui enfonce le crâne.
Oui non : Il parvient à lui amocher un bras et esquive la réplique.
Non oui : La sorcière pare et Ajay esquive la réplique.

Non non : Elle pare et il se prend un bon coup de batte qui lui démet l'épaule.

Citation :
Cecilia se prend une balle dans le bras et se met à l'abris derrière une montagne de détritus. Dans cette pile, Cecilia déniche une batte de Quidditch (yay!) et en profite pour s'en prendre à un des hommes sous terrien. Elle le blesse au point où il lâche son arme, faisant de lui une cible facile. 1 homme affaibli/3. 0/2 femmes touchées.

Isaac, alarmé par la blessure de sa soeur, attaque la femme ayant attaqué Cecilia et lui casse le poignant, la désarmant de ce fait. Il récupère un staff en bois pour se défendre. 1 homme affaibli/3. 1 femme affaiblie/2.

Ajay se retrouve face à face avec l'une des deux femmes. Ils se tournent autour prudemment jusqu'à ce que Phénix et moldus déboulent. Alors ils se lancent tous les deux à l'assaut. Ajay frappe le premier mais son adversaire pare et il glisse sur la vase tapissant le sol. Son adversaire en profite pour lui asséner un violent coup de batte dans l'épaule. (Chandra chérie help me ?)

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

My heart knows no shame
So many times it happens too fast. You trade your passion for glory. Don't lose your grip on the dreams of the past. You must fight to keep them alive. And fight you will.

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 17:58
Le membre 'Ajay Shafiq' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1076-stanley-ss-summers
Messages : 135
Date d'inscription : 27/07/2017
Célébrité : Jai Courtney
Crédits : Mo apparemment

Double compte : Adara Dragenvann & Dagobert Sabordage

Age : 28 ans
Sang : Moldu ma couille
Statut : Célibataire
Métier : Fugitif
Dialogue : deeppink

Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 20:57
J'avais foutrement envie de courir matraquer ces connards de sorciers - ceux que j'avais le droit de défoncer pour l'instant - mais j'avais l'air d'un guignol à cause de leur sort de merde. Et si j'étais pas au courant, j'avais les deux abrutis pour me le rappeler." Putain vos gueules, vos gueules, VOS GUEULES ! " mais finalement, c'est cette saleté de sorcière qui arrive à les faire taire. Ah mais putain, elle me dit de la fermer aussi ?! Connasse ! Mais je me tais, on sait jamais... Finalement, pendant qu'ils foutent je ne sais quoi de ce qu'on était venus faire - ouais j'ai pas compris tout les détails, je m'en fous et je t'emmerde, je suis venu matraquer du sorcier, moi ! -, y'a bien le sort qui se dissipe. Et yahou on va courir après les autres tarlouzes ! Bon j'ai mal à cause de tous les trucs que je me suis pris pendant que j'étais bloqué par leur sort de merde, mais j'm'en fous, je vais les fumer !Sauf que quand on arrive à les rattraper, c'est dans un coin ou y'a de la place et un troupeau de guignols à l'air pas commode. La grande tante qui avait balancé les rochers dans notre tronche essaie de les virer de là, mais bizarrement, ca marche pas. C'est un débile ou quoi ?Merde y'a tout ces cons bizarres qui nous attaquent, et tous les sorciers laissent tomber leur baguette. Baston ? PUTAIN C'EST BON ! " PINAAAAAAGE ! " Je lève ma batte et je m'apprète à aller taper un strike. J'ai le choix et c'est bon ! Putain, c'est bon ! Y'en a trois encore vaillants, une meuf et un gars déjà démontés. J'ai plus qu'à bien viser !

La blondasse de Phénix a déja bien amoché un des débilos - elle a un beau swing, faut lui laisser ca - du coup j'ai plus qu'à finir de lui démonter la tronche, et c'est le plus près. J'arme ma batte et je lui fracasse le crane d'un bon gros coup - c'est de la cervelle qui pointe ou bien ... ? J'ai pas le temps d'investiguer plus loin, je sens un truc qui me pique la cuisse. Je regarde, merde ! Y'a un de ces cons qui m'a lancé un couteau !

" PUTAIN SALOPERIE ! "

STRIIIIIIIKE:
 

Promenons nous dans les souterrains:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ils combattront contre l'agneau, et l'agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi.
Apocalypse, chap 17 verset 14
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 20:57
Le membre 'Stanley Summers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
A bord du Darjeeling
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1830-chandra-khan http://filetdudiable.forumactif.org/t1523-chandra-khan http://filetdudiable.forumactif.org/t1550-chandra-khan
Messages : 260
Date d'inscription : 01/12/2017
Célébrité : Chelsea Gilligan
Crédits : homemade

Double compte : Vivienne McKay, Isaïe Saab

Age : 24 ans
Sang : bâtarde avant tout, sang-pur en second
Statut : célibataire
Métier : rafleuse
Dialogue : gold
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 22:09
Sur le coup, tu ne trouves rien à répondre. La bouche légèrement entrouverte, tu te contentes de lancer un regard rond en direction de Dolohov. Ça doit te donner l'air d'une carpe mal dégrossie mais sa méchanceté gratuite te sidère, en plus de souligner la lâcheté de son acte. Parce qu'il est sérieux, là ? Sevastian Dolohov, illustre sorcier dépeint comme un héros de leur temps dans les livres d'Histoire, envisage vraiment d'abandonner les autres pour mieux prendre la fuite de son côté ?! Tu ne sais pas ce qui cloche chez lui, mais c'est hors de question. Pas moyen, hurle ton penchant Gryffondor, et quand il te pousse dans le dos, tu es à deux doigts de te retourner pour lui filer un coup de boule. Heureusement, c'est ce moment que choisis ton père pour rappliquer. D'un simple regard, il te fait alors ravaler la bile que tu t'apprêtais à déverser sur le directeur d'Azkaban et, à bien y réfléchir, cela vaut sans doute mieux pour tes fesses même si ça te fait mal de l'admettre. Sur ces entrefaits, Calypso et Marie ne tardent pas à vous rejoindre elles non plus et il est plus que temps de vous remettre en route.

Tu ne sais pas vraiment où vous allez en fait, mais tu t'en fous un peu. Tu restes en retrait, avec Marie, qui a du se faire rafistoler l'épaule après s'être pris un des blocs de béton de Dolohov. Cette enflure. Tu n'avais pas d'apriori le concernant avant ce jour, mais ça commence à venir. Rapidement et sûrement. Tu préfères te tenir à distance, du coup, jusqu'à ce que vous débouchiez sur la plateforme d'une seconde station de métro. Plus grande, celle-ci, et jonchée de montagne de détritus qui font peser une odeur pestilentielle sur les lieux. « Yerk ! Dégueux ! Mâte ça, c'est tellement épais qu'on dirait d'la morve de troll, » lance-tu à ton amie tandis que tu grattes le sol du bout de ta chaussure. Mais ce n'est rien en comparaison des véritables zombis de l'apocalypse vomis par les ténèbres environnantes. Ils ne font pas simplement peur à voir. Ils sont absolument terriffiants ! Et pourtant, t'en as vu des choses depuis que tu ratisses les campagnes anglaises avec ton insigne de Rafleuse, mais ça ! Comble du malheur, la magie semble proprement inefficace contre les artéfacts anciens qu'ils brandissent, et tu ne peux pas t'empêcher de mimer un haut-le-cœur grotesque quand tu comprends qu'il va falloir y aller au corps à corps.

Obéissante, tu viens te placer aux côtés de ton père. Tu as ramassé une bouteille brisée par terre, que tu tiens par le goulot. La portée n'est peut-être pas folichonne, mais les bords acérés sauront faire le travail avec un peu d'agilité. C'est un travail d'équipe après tout. Ton père attaque le premier, aussi vif que le tigre dont il tient son surnom de duelliste, mais la gueuse a beau être taillée comme une allumette, elle est sacrément réactive. Elle pare le coup avant de profiter du déséquilibre de son adversaire pour lui asséner un puissant coup de massue. Ce coup-ci, tu ne te laisses pas décontenancer pourtant, et bondis à ton tour. Tu comptes profiter de l'effet de surprise, mais c'est à nouveau un échec. La femme pivote sur elle-même comme une petite tornade et saisis fermement ton poignet avant de le tordre entre ses doigts crochus, d'une puissance insoupçonnable. Et tu hurles sous l'effet de la douleur alors qu'elle te repousse en arrière et que tu échappes ton arme de fortune.


Citation :
Chandra continue-t-elle de briller en société ?
Oui : Elle plante son tesson de bouteille dans la gorge de la nana.
Non : La gueuse est coriace décidément. Elle lui chope et lui tord le poignet avant de la repousser.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 22:10
Le membre 'Chandra Khan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
La Porte des Secrets
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 125
Date d'inscription : 26/11/2017
Célébrité : Rihanna ♥
Crédits : Avengedinchains

Age : 27 ans
Sang : Basique rang 3
Statut : En harmonie avec elle-même (oui oui)
Métier : Désormais sans emploi
Baguette : 22,5 centimètres, bois de cyprès, ventricule de dragon, flexible et légèrement tordue (un peu comme elle)
Epouvantard : Une foule immense, infinie. Et elle, étouffée parmi les gens, prise au piège dans la marée humaine
Dialogue : #006633

Elle te juge en silence ♦️ Tu finiras maudit avant de pouvoir la toucher ♦️ Passion morbide pour les moldus, mais elle se soigne ♦️ Écolo convaincue ♦️ La famille avant la faction ♦️ Un peu fêlée mais très sympa ♦️ Pureté du sang ? Qu'est-ce que c'est que ce truc ? ♦️ Torture des gens au nom de la science ♦️ Fait exploser des trucs contre son gré ♦️ Se marier et avoir des enfants, c'est pour les faibles ♦️ A participé à la défense de Londres ; la défaite des mangemorts lui a laissé un goût amère et un renforcement de son anxiété ♦️ A récemment quitté son emploi à Azkaban, dépitée par le manque d'évolution de son travail et voulant avant tout aider sa famille à se reconstruire ♦️ S'est relancée dans ses recherches sur le houdou
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 23:36
Un cortège de jurons lui avaient échappés peu après l’impact. Le muscle, et peut-être même l’os, la lançait terriblement, mais elle n’avait pas le temps de s’y attarder pour le moment. Pour l’heure, son objectif principal était de ne pas se faire percuter violemment une seconde fois par son taré de patron qui manifestement n’éprouvait aucun scrupule à blesser ses propres alliés. Si à la fin elle était encore en vie, elle se promit de réclamer une augmentation pour les dommages et intérêts. Mais là encore, ce n’était pas trop le moment.

Le muscle toujours endolori, Marie se faufile entre deux gravats filant vers les Phénixs pour rejoindre le reste de son expédition. Sa sœur n’avait pas attendu bien longtemps pour la rejoindre elle aussi, mais dans sa trajectoire elle avait été stoppée par un bout de gravât, encore une fois projeté par Dolohov. « Merde ... » Quoi que son état ne l’empêcha pas de répliquer. Il ne fallut pas longtemps à Marie pour accourir vers elle en faisant néanmoins attention au vol de rochers cette fois-ci. Et à peine a-t-elle le temps d’arriver que le sort s’efface, ramenant le visage de sa sœur dans son état d’origine. « Ça fait ça de moins. » Ni une, ni deux, elle attrape sa sœur par le bras pour l’aider à se lever, mais elle n’a même pas le temps de respirer que la retraite est sonnée. Foutu Dolohov, il est en train de tout faire foirer.

Le groupe rassemblé tant bien que mal à l’abri, leur chef d’expédition dans sa grande bonté ne prive pas les plus blessés de soins nécessaire. L’épaule remise, Marie goûte alors à la sensation toute nouvelle de pouvoir bouger à nouveau aisément. Ironique toute cette histoire … Quoi qu’elle préférait oublier la rancune qu’elle éprouvait à l’encontre de ce couard qui avait lui aussi blessé sa sœur. L’idée de le laisser mourir s’il avait besoin d’aide lui parut presque alléchante. Statistiquement parlant, ça arrangerait beaucoup de monde. Mais elle est aussitôt coupée dans ses pensées par Chandra qui l’avait rejoint dès le danger éloigné. Son commentaire sur l’état des lieux arrache un sourire à Marie. « Rigole pas trop, c’est peut-être le cas. » Et puisque la situation était déjà assez compliquée comme ça, voilà qu’une troupe digne des pires scénarios d’apocalypse sort de l’ombre pour se dévoiler aux êtres de la surface. La curiosité l’emporte sur l’instinct de survie, et elle se surprend à les fixer avec un air de fascination contemplative.

Mais les nouveaux venus ne sont pas du genre amical, et très vite, ils se montrèrent plus agressifs qu'accueillants. Tant pis pour les pourparler, Marie se contenterait d’étudier un de leur cadavre une fois toute cette folie terminée. Pas le temps de réfléchir plus longtemps, Marie imite les autres en comprenant que la magie n'est d'aucune utilité et attrape le premier objet venu, soit une poele à frire pas de la dernière fraîcheur à qui Marie offre un regard surpris. On trouve de ces trucs dans le métro, tout de même ... Après un instant de réflexion, elle observe l'espace devant elle pour ne pas faire deux fois la même erreur. Et tant qu'elle fait attention, elle ne tarde pas à abattre son arme de fortune à l'arrière du crâne d'un de leur assaillant, trop occupé à tenter de frapper un autre.

Boom:
 

Previously on FDD:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 19 Avr - 23:36
Le membre 'Marie Layibadé' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Ven 20 Avr - 0:30
Quand Fetherstonhaugh se releva, groggy, la tête résonnant plus encore que les timbales dans un concert tonitruant d’un romantique allemand, les mangemorts se faisaient déjà la malle. Il ne put qu’entendre les quelques paroles de Humpty et Dumpty, les moldus nigauds, et les remontrances exaspérées d’Elinor. Tant mieux, le bruit cumule à la chaleur commençait à lui courir sur le système, et il sentait déjà son sang bouillir si fort qu’il crut apercevoir de la vapeur s’échapper de lui. Il s’approcha de son groupe qui récupérait, sentant son visage durci, bloque, abime par les coups qu’il s’était lui-même envoyés. Son incompétence crasse avait dû marquer la Wallas qui ne daigna ni lui adresser un regard ou un même lui donner des instructions.
Ravalant sa fierté – elle verrait ce qu’elle verrait, elle n’avait jamais commis d’accidents, elle ? – il se laissa pomponner comme le reste du groupe, en ruminant sa mauvaise humeur. D’abord, exploser les mangemorts et leur faire avaler des cailloux au compte-goutte. Ensuite, Elinor verrait. Il s’approcha de Cecilia et aida aux sorts de protection, toujours silencieux, toujours un peu merdeux.

Le groupe se remit en marche, un peu moins clopin-clopant qu’il n’était quelques instants plus tôt. Sur le qui-vive, Yaeshawn scrutait les ténèbres, sentant de nouveau les gouttes rouler sur sa peau. Son t-shirt lui collait à la peau et ses poils de jambes semblaient s’agglutiner sur les mollets, contre lesquels un léger courant d’air s’approchait parfois, le faisant frissonner. Si avec cela, il n’attrapait pas la crève, c’est qu’il était chanceux.
Dans la tête de notre intrépide petit bonhomme, les sorts défilaient. Yaeshawn passait en revue les mille et une manière de transformer un mangemort en chiche kebab, volume 1. Il en était à s’appesantir sur le temps de cuissons de la brochette Dolohovienne lorsque le contact mou, chaud et un peu gluant de la vase embrassa sa cheville droite. L’avantage, songea Yaeshawn, était que, de ce pied, cela portait bonheur. Visiblement, le karma du jeune homme avait transpiré sur le groupe comme sa sueur actuelle, car ils venaient de rentrer presque ne tête-à-queue avec leurs amis mangemorts rencontres juste auparavant. Yaeshawn leva sa baguette par reflexe, les doigts crispés et la main vibrante, trop excite qu’il fût pour véritablement être stable.
Sevastian envoya un jet lumineux sur une des silhouettes en haillons et… le sort disparut. Le reste ne fut que confusion et chaos, les sorts fusant et disparaissant, des bruits assourdissants rendant la station plus pesante qu’elle ne l’était déjà. Cecilia, un peu devant lui, grommela vigoureusement avant de se mettre a couvert. Reflexe de survie oblige, Yaeshawn glissa derrière elle et s’aplatit de tout son corps sur un tas de détritus couvert d’un mucus aussi puant que ses pantalons un soir de frayeur indicible. Charmant. Yae n’eut que le temps de voir Isaac jouer les ninjas – avec une habileté exceptionnelle – et Cecilia prouver ses atouts de joueuse de Quidditch lorsqu’il entendit sa voix intérieure lui parler.

« Yaeshawn, écoute la voix de la colère en ton sein. Vois les mangemorts se faire malmener. Vois ces êtres hirsutes, laids et congénitaux feindre l’indifférence. Vas-tu vraiment te laisser mourir dans ces hectolitres d’étrons gluants, ou vas-tu mener le combat de la justice triomphale sur – OH TAGUEULE. »

Se relevant en glissant un peu, après avoir renfonce sa baguette dans sa poche, Yaeshawn attrapa un objet courbe, dur, qui se trouvait sous sa main. La forme fine, aérodynamique lui conférait une certaine puissance. Et s’il ratait, il pourrait toujours se cacher de nouveau. Yaeshawn tenta de se souvenir de ses cours de sports, lointains, et étendit son bras, lançant l’objet aussi fort que son amour pour les décapitations de mangemorts était puissant. Il envoya l’objet sur la femme déjà repoussée par Isaac.

Les dés:
 

Coup de chance au jet, Yaeshawn fit partir le boomerang – objet qui lui était inconnu en direction de la femme au poignet casse. La violence de son jet, la haine de son âme et la colère de son cœur eurent raison de ses ennuis habituels. De plus, son pied droit souille de vase et de possibles autres déjections lui conférait une chance de cocu. L’objet frappa la femme a la tempe dans un bruit sec, mat, craquant, signifiant la rupture de la cavité crânienne de la moldue qui tomba à la renverse, fut prise de quelques palpitations avant de s’arrêter de bouger, à jamais.

Yaeshawn triomphait, exultant sous son foulard a licornes.

« Take that ! » cria-t-il.

C’est alors qu’un des moldus aux pustules plus grosses que se congénères fit tournoyer un objet autour de sa tête et le lança. Yaeshawn sentit une corde le serrer brusquement autour du coup et l’entrainer en arrière, le faisant tomber sur nombre d’objets pointus, et l’étranglant, le faisant suffoquer un peu. Incapable de respirer, son visage vira pivoine.




Ce que vous avez manqué:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3152
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté Ven 20 Avr - 0:30
Le membre 'Yaeshawn Fetherstonhaugh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Contenu sponsorisé
Re: ϟ Spoliatis arma supersunt ϟ Groupe II
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Londres