AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne une ancienne miss météo revancharde avec la nemesis d'Adara Dragenvann, Seraphine !
Des scénarios en folie
Vis dans ton monde et perchée sur tes talons aiguilles avec la sœur de Cassandra Zabini, Rhiannon Zabini !
Des scénarios en folie
Plonge dans la peau d'un barman dissident avec le meilleur ami de Victoria McKay, James Storm ! Cool
Des scénarios en folie
Distribue des coups de pieds au cul avec la "coach" de William Barnes, Magdalena ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ C'est fini, la vie de couple... ❞
 :: Royaume-Uni :: Londres :: Habitations
La Belle et la Bête
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 1392
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Kim d'amur

Double compte : Stanley SS Summers & Dagobert Sabordage

Age : 36 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Mais nage dans le Moldu.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

C'est fini, la vie de couple...
ce message a été posté Dim 22 Juil - 23:01
« T'es bien assis, au moins ? »
fin juin 2047


La discussion avec Victoria lui avait fait du bien, mais ca n'avait pas tout résolu. Elle était toujours inquiète à propos d'Eoin et des conséquences s'il décidait de la donner au gouvernement. Et elle était toujours terrifiée par son état. Dans le genre événement inattendu, ca se posait là. Adara en était encore à se demander comment ca avait pu arriver. Bon ok, dans un premier temps, il avait fallu que Tadhg lui rappelle que s'il y avait des enfants Sang Mêlé, c'est que Sorciers et Moldus pouvaient avoir des enfants tout à fait normaux. Mais pour la suite, elle avait pris les précautions nécessaires. Du moins le pensait-elle... Il est vrai que la précarité de leur relation rendait leurs ébats parfois précipités et il était possible - probable en fait - que les précautions de base eut été négligées... D'autant que la confusion et la fatigue liées à ses insomnies et son usage abusif de potions de sommeil n'avaient pas aidé à avoir les idées claires. Bref, elle avait été négligente, et voila le résultat...

A ceci, vous ajoutez qu'elle n'était sure de rien concernant Adem. Certes, il était toujours présent, empressé, attentionné et terriblement bon amant - c'était d'ailleurs une partie du problème actuel.
Mais lors de leur discussion, dans les bois de Vivecime, il ne lui avait pas retourné son "je t'aime". Elle ne l'avait pas relevé, mais ils n'avaient jamais reparlé sentiments depuis.
Elle ne pouvait pas nier qu'ils passaient de bons moments ensemble, mais est-ce que c'était tout ce que cela représentait pour lui ? Elle n'avait aucune idée des sentiments qu'il pouvait nourrir à son égard. Et si elle avait fait avec depuis septembre et sa discussion avec Tadhg, la situation était désormais très différente. Avec un enfant dans l'équation, Adara avait besoin de certitudes. Une gageure, diront certains, mais si elle devait mener une grossesse à terme, en renoncant aux potions de sommeil tout en continuer à chercher à retrouver son équilibre, il lui faudrait être sure de ceux qui l'entouraient. Adem en premier lieu.

Adara s'était donc présentée au logement d'Adem. Elle n'y était pas forcément à l'aise, l'absence de magie y étant pour beaucoup. Mais elle faisait avec, d'autant qu'ils n'avaient pas vraiment besoin de magie pour ce qu'ils partageaient - c'est eux qui étaient magiques *.
Elle avait sonné, restait à attendre qu'il ouvre la porte.
Et plus rien ne serait comme avant...


*HRP : keur keur - pardon, fallait que je la fasse Embarassed

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
If I lay here, would you lay with me and forget the world ?
Django Unchained
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 513
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Amoureux
Métier : Fugitif depuis peu
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Ancienne propriété de Vivienne McKay.
Ancien esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: C'est fini, la vie de couple...
ce message a été posté Jeu 26 Juil - 16:41
« T'es bien assis, au moins ? »
fin juin 2047



Londres. Londres libre. Londres sans magie, Londres comme avant.

Nostalgie, regrets et désespoir m'envahissent. Mais pas que. Je me bats et me battrai jusqu'au bout pour permettre aux non sorciers de vivre en paix. Ça ne m'empêche pas, aujourd'hui, malgré toutes les horreurs traversées et les nombreux combats à venir, d'être parfois heureux.

On mesure mieux la valeur d'une amitié après la souffrance. On apprécie plus les gestes de soutien, les encouragements, l'aide. Finalement je n'avais jamais eu d'amis si chers. Je donnerai ma vie pour les inquisiteurs, et même pour quelques phénix...

Je récupère ma tasse chaude dans laquelle infuse un sachet de thé, avant de m'installer sur le haut tabouret rouillé, devant la fenêtre ouverte. L'air frais s'engouffre dans le petit appartement. Mon appartement. Dans une Londres libérée. Une ville normale. Je me sens coupable d'être à ce point satisfait de l'absence de magie en ces lieux. J'en profite, j'inspire l'air qui semble plus pur et admire le ciel dégagé de tout subterfuge.

Portant la boisson à mes lèvres, je manque de me brûler lorsque le bruit à l'entrée me fait sursauter. Mes sourcils se froncent mais l'inquiétude ne dure pas, elle est vite remplacée par l'espoir et la hâte.
A condition que ce soit Adara.

Je traverse rapidement la pièce qui me sépare de la porte, déjà tout sourire, impatient de savourer le programme parfait qui se planifie déjà dans mes pensées ;

" Bonsoir très chère... je peux vous être utile ? "

Dis-je en posant une épaule contre le mur, bras croisés. Je m'autorise un ton joueur, feignant celui pour qui tout va bien.

Il faut dire que nous avons vécu pire situation. Même si les choses sont loin d'être réglées, récupérer Londres a renforcé l'espoir des rebelles. Je ne fais pas exception !
L'expression que je lis sur le visage de la botaniste en revanche me laisse sceptique. Je balaye les autres répliques légères qui me venaient à l'esprit et lui tends la main pour l'inciter à entrer :

" Tout va bien ? J'ai préparé du thé si tu veux. T'as mangé ? "

Ses cauchemars polluent son quotidien, ses nuits. Adara manque de sommeil et la récente victoire n'a pas été un remède assez efficace contre son traumatisme. Je ne compte plus mes nombreuses tentatives pour la rassurer, l'apaiser. Tous ces conseils que je demande au moindre allié pour être sûr d'avoir les informations nécessaires à sa convalescence. L'évolution de son état n'est pas très encourageante.
Mais nous y arriverons. Elle se remettra.

Je referme la porte d'un coup de pied hasardeux puis glisse mes doigts dans son dos pour la conduire jusqu'au vieux fauteuil qui trône dans la pièce.

" Installe toi. "



- - - - - - - - - - - - - - - - - -
I HATE
LOSE CONTROL
La Belle et la Bête
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 1392
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Kim d'amur

Double compte : Stanley SS Summers & Dagobert Sabordage

Age : 36 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Mais nage dans le Moldu.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: C'est fini, la vie de couple...
ce message a été posté Sam 4 Aoû - 22:40
« T'es bien assis, au moins ? »
fin juin 2047


Elle avait sérieusement envisagé de faire demi-tour. Pourquoi rester ? Pourquoi parler ? Hein ? Ca allait être une discussion houleuse, douloureuse et qui pouvait mal finir et scrout il a ouvert. Le voir ainsi, nonchalamment appuyé contre le mur, dans un appartement - son appartement - lui tira un sourire. Crispé, mais un sourire quand même. Après tout ce qu'il avait pu subir, avoir un chez-lui était une victoire en soi, qu'elle comprenait et partageait pleinement. Elle aurait juste aimé qu'il quittât le giron de Durham et l'Eden, pour la partie Phénix de Londres. La magie en soi n'a jamais tué personne, après tout. Il serait tout aussi à l'aise qu'ici, et Adara s'y sentirait mieux. Mais elle n'avait pas encore vraiment abordé le sujet. Après tout, il n'était pas question - pour l'instant, qu'il vivent ensemble.... Et pour le temps qu'elle passait à l'Eden, aussi long fut-il, elle pouvait tout à fait supporter d'être coupée du flux magique. C'était déroutant, mais pas insupportable.

Pourtant, malgré son sourire, elle devait avoir l'air défait, car il paru aussitôt plein de sollicitude, et inquiet. Scrout, c'était bien la dernière chose qu'elle voulait. En tout cas pas d'entrée de jeu. Enfin non, de toute façon, elle ne voulait pas qu'il s'inquiète, mais elle savait que dès lors qu'elle aurait parlé du sujet qui la préoccupait, il serait inquiet. Sans doute. Ou effrayé. Dégoûté. En colère. Furieux... Bref, Adara débordait d'optimisme avec cette discussion, n'est-ce pas...

Quand il lui tendit la main, elle la prit sans hésiter, puisant - tant qu'elle le pouvait - du réconfort à ce simple contact. Il la guida jusqu'au salon où il lui proposa un fauteuil. Et un thé. Et il lui demanda si elle avait mangé. Manger... L'idée meme lui fit monter une nausée sympathique. Elle déglutit histoire de tenter de stopper le phénomène et grimaça un truc entre le sourire et l'envie de vomir.
" Oui, enfin non... J'ai pas mangé. Je n'ai pas très faim. Là tout de suite. Mais je veux bien du thé. "
Elle s'installa sur le fauteuil et se creusa la tête pour noyer le poisson.
" Comme les choses s'organisent finalement ? Dans Eden ? " Ils n'avaient pas vraiment pris le temps de discuter de la logistique en place dans le quartier de l'Inquisition. Il faut dire que leurs rendez-vous avaient d'autres objectifs que de discuter des mérites de l'organisation de Durham et ses comparses.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
If I lay here, would you lay with me and forget the world ?
Django Unchained
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 513
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Amoureux
Métier : Fugitif depuis peu
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Ancienne propriété de Vivienne McKay.
Ancien esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: C'est fini, la vie de couple...
ce message a été posté Jeu 9 Aoû - 9:56
« T'es bien assis, au moins ? »
fin juin 2047



Ses cernes, son sourire amer, son ton maladroit. Elle me fait franchement peur, Adara. Je me dépêche de lui servir une tasse bien chaude dans laquelle je balance un sachet de thé gracieusement offert par une mamie-rebelle voisine.
En revenant jusqu'à elle je cherche mes mots. En fait, je suppose que son air fatigué n'est que la conséquence de nouveaux cauchemars. Encore des nuits à lutter pour oublier, des sueurs froides et des images terrorisantes. Mon cœur saigne de la voir ainsi, alors je veux utiliser les meilleurs termes. Avoir les propos les plus consolants même si rien ne saurait la soigner vraiment.

" Comment les choses s'organisent finalement ? Dans Eden ? "

Forcément, le temps que mes neurones se rassemblent, la botaniste a déjà eu l'occasion d'entamer la conversation. Je referme la bouche dans une grimace navrée. Et puis, pourquoi pas discuter de ma nouvelle vie ? Elle est peut être venue jusqu'ici pour se changer les idées - au point d'accepter l'absence de magie ;

" Euh... ça va. Tu vas me trouver bête mais, je n'ai plus l'habitude d'avoir un logement. Je tourne un peu en rond. Heureusement j'ai de quoi m'occuper avec ces gosses qui veulent apprendre à se battre. "

La liste de mes étudiants - étudiantes, soyons francs - commence à être longue. Et ça me fait plaisir. Du temps bien occupé à faire du sport en formant les combattants de la Nouvelle Inquisition.
Mais en réalité, à cet instant précis, je m'en cogne de mes élèves.

" On m'a filé pas mal de choses, je suis allé en récupérer d'autres. Comme tu peux le voir la déco n'est pas géniale, mais c'est bien plus chaleureux que tout ce que j'ai eu depuis ; 'fin. Tu vois. "Un p'tit chez soi confortable" comme disait Alys. "

Ma phrase s'étrangle sur la fin et mon regard se détourne aussitôt. Pas de bouée de sauvetage à l'horizon, aucun sujet assez épais pour masquer cette plaie béante. Je déglutis et replace mon attention sur la belle comme si de rien n'était ;
Bien qu'une larme brille péniblement au fond de mes yeux.

Je n'avais jamais évoqué ma sœur. Je ne l'évoque jamais, avec personne. Je ne sais même pas si un seul allié sait que j'avais une cadette. A quoi bon ? Elle est morte il y a si longtemps. Je contiens difficilement un soupir alors que l'esquisse de son si joli visage me vient à l'esprit.

Adara. Je dois prendre soin d'elle aujourd'hui.
J'attrape sa main en me rapprochant.

" Qu'est ce qu'il y a ? Hm ? On aurait pu se voir plus près de chez toi. "

Dis-je dans un sourire mesuré. Me rendre chez Adara comporte toujours plus de risque que l'inverse, mais tant qu'elle ne se sera pas débarrassée des séquelles qui la hantent, je veux la protéger au maximum.



- - - - - - - - - - - - - - - - - -
I HATE
LOSE CONTROL
La Belle et la Bête
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 1392
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Kim d'amur

Double compte : Stanley SS Summers & Dagobert Sabordage

Age : 36 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Mais nage dans le Moldu.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: C'est fini, la vie de couple...
ce message a été posté Mer 22 Aoû - 22:35
« T'es bien assis, au moins ? »
fin juin 2047


Il revint rapidement avec une tasse de thé fumante. En se brûlant à moitié les doigts, elle se dit que c'était exactement ce dont elle avait besoin. Pas de se cramer les doigts, mais d'un bon thé chaud, qui chasserait un peu son stress. Ca, et une discussion badine avec celui qu'elle aimait. Bon sang, pourquoi s'était-elle retrouvée dans une situation aussi compliquée ?! Elle n'avait rien contrôlé, rien cherché à controler, en réalité. Et voila le résultat : amoureuse et enceinte d'un Moldu, certes des plus séduisants, mais dans un monde qui ne leur permettait pas ce genre d'excentricité. Mieux, qui considérait leur relation comme criminel. Et pour ne rien simplifier, cette grossesse venait s'ajouter. Adara ne souhaitait qu'une seule chose, rendue à ce point : qu'Adem ne réagisse pas mal. Elle aurait besoin de lui pour aller au bout sereinement. Victoria l'aiderait, mais c'était de lui qu'elle aurait besoin. De sa force. Qu'il recule, et elle n'était pas sure de ne pas s'effondrer lamentablement - et définitivement.

En attendant, la distraction avait fonctionné : Adem lui racontait ce qu'était devenu sa vie maintenant qu'il vivait à nouveau dans des conditions à peu près normales. Elle sourit doucement. Elle ne pouvait même pas imaginer ce qu'il devait ressentir à avoir retrouvé un "chez-lui", la crainte de se faire reprendre par le gouvernement mise à l'écart par la barrière magique qui entourait Londres. Et une fonction. Ainsi, il entrainait les jeunes Moldus au combat... Ca paraissait logique et pertinent, voire nécessaire.
A son invitation, elle jeta un oeil à la décoration. Il y avait sans doute mieux, mais elle se fit la réflexion en même temps que lui qu'il avait sans doute connu bien pire depuis l'Opération Filet Du Diable. Elle n'avait pas pu changer les conditions de vie de ses Moldus - trop voyant - et se sentait un peu coupable de ne pas pouvoir faire mieux. Mais Fergus comprenait, et Jeremiah... Ma foi, il faisait avec...

Cependant, la fin de la phrase d'Adem lui fit tourner vivement la tête. Elle braqua un regard inquisiteur - c'est le comble - sur son compagnon. Alys était un nom qu'elle n'avait jamais entendu Adem prononcer. Le fait qu'il détournât le regard confirma ce fait : ce n'était pas un nom qu'il évoquait. Et ce nom était rattaché à son passé. Qui était-elle ? Famille ? Amie ? Amante ? Une pointe de jalousie tenta de se frayer un chemin, mais elle la réprima aussitôt lorsqu'Adem releva les yeux, s'efforcant de se donner bonne figure. Il aurait pu en berner d'autres. Mais pas elle. Elle le connaissait assez pour reconnaitre la peine qui était la sienne et l'aimait suffisamment pour la partager, sans rien en savoir.
Elle lui rendit son regard sans rien dire, mais peut être que les mots n'étaient pas nécessaires...
Je sais ta peine, je la partage.
Adara avait néanmoins envie de l'interroger sur l'Alys en question, mais comment aborder la chose en douceur et...

Ah bah non, on aborde rien du tout. En tout cas pas tout de suite.
A son tour de se faire bruler la priorité, Adem avait lui aussi perçu l'agitation d'Adara. Et voulait savoir pourquoi.
Quand il prit sa main, elle la serra en retour et lui adressa un sourire sans joie destiné à le remercier de sa sollicitude, mais qui ne masquait en rien son trouble.
" Non... Pourquoi prendre le risque que tu te fasses repérer à Avalon alors que je peux rejoindre Londres facilement ? " Facilement... Toutes proportions gardées. Les Mangemorts surveillaient nécessairement les accès de la ville, mais elle était vaste, et le gouvernement ne pouvait pas tout faire. Adara prenait un risque, mais bien moindre que si Adem venait à Avalon.
" Et si je me fais repérer, je peux plus facilement échapper aux sorciers... " Riposter à coup de sortilèges, transplaner, rejoindre Londres pour se mettre à l'abri... Les solutions existaient. Adara avait plus à perdre, mais le risque était nécessairement moindre : personne ne la soupçonnait.

Restait la première partie de la question de son amant. Adara détourna le regard à son tour et s'agita quelque peu.
" Je suis venue... Parce que... J'avais envie de te voir, déjà... " Evidence ? Sans doute. Mais c'était un moyen de noyer le poisson.
" Et... Je voulais... " Elle s'efforçait de le regarder, mais elle cherchait aussi ses mots. Et à chaque fois que leurs regards se croisaient, Adara avait l'impression que sa volonté allait fondre. Certes, ils s'étaient promis de ne plus avoir de secrets l'un pour l'autre, mais si dévoiler ce secret les détruisaient ? L'idée la faisait paniquer doucement.
" J'ai... j'ai quelque chose à te dire et... Enfin c'est pas... Facile... Il y a tellement de choses compliquées... Je... Même par où commencer, je ne sais pas vraiment... " Adara finit par lui servir un regard perdu, inquiet, un brin apeuré. Tu peux pas deviner tout seul, non ?!

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
If I lay here, would you lay with me and forget the world ?
Django Unchained
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 513
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Amoureux
Métier : Fugitif depuis peu
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Ancienne propriété de Vivienne McKay.
Ancien esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: C'est fini, la vie de couple...
ce message a été posté Mar 4 Sep - 9:01
« T'es bien assis, au moins ? »
fin juin 2047



Adara prétend avoir de meilleures chances de s'en sortir face aux sorciers si nous devions être repérés lors de nos rencontres. Je lui accorde ce point en hochant lentement la tête. Inutile de débattre : qu'importe les probabilités, je préfère être celui qui prend les risques mais la jeune femme ne m'a pas laissé le choix, de toute façon.

" Je suis venue... Parce que... J'avais envie de te voir, déjà... "

" Très bon argument, ça me plait, continue. "

Un large sourire malicieux en travers des lèvres, je me rapproche d'elle et mes doigts contre sa peau la caressent tendrement. Malheureusement le visage de la botaniste conserve ses traits tendus, angoissés. Et là, c'est moi qui flippe.

Alors qu'elle essaye d'expliquer ce malaise envahissant, je me sens reculer, jusqu'à pouvoir être bien installé et bizarrement plus éloigné d'elle. Je tiens toujours ses mains, mais la prise est moins assurée et c'est à mon visage de se décomposer.
" Tellement de choses compliquées " dit-elle comme si les choses n'étaient pas déjà horribles quand on s'est connu, comme si d'autres facteurs s'étaient ajoutés pour noircir le tableau déjà maculé ;

" Je, attends Adara, attends. "

Je ne suis pas sûr de pouvoir l'entendre. Je n'en ai pas envie, je n'en ai pas la force. La liste des obstacles capables de se dresser devant notre couple comporte obligatoirement l'existence d'un autre, et je n'y suis pas préparé. Je ne sais même pas définir notre relation !

En quelques secondes mes priorités basculent. Je ne veux plus savoir ce qui la rend si confuse, embarrassée. Je veux fuir toutes les éventuelles fins pour nous.
Je crois pourtant comprendre, et le nœud dans mon estomac me force à me lever pour changer de position.

" ...Il n'est pas question que... que tu souffres par ma faute et, je n'ai rien à t'offrir honey ! S'il te plait ne fais pas comme si tu avais quelque chose à perdre. "

Je peine à récupérer son regard, ma vue se dégrade et je l'anéantis d'une main nerveuse plaquée sur la tête.

" Tu as le droit, plus que n'importe qui, d'avoir une vie normale avec quelqu'un de... respectable. "

Mais je refuse d'encaisser les excuses et les "comprends-moi", la plaidoirie en faveur d'une situation légale et officielle soit disant pour la cause et indirectement pour m'aider. Ce serait trop.

J'inspire profondément et ravale fierté colère et déception pour quelques secondes.
J'vais pas me mettre à chialer tant qu'elle est là.

" Parce que c'est ça ? "

Dis-je moins prétentieux que je l'aurai voulu. Persuadé d'avoir compris, c'était ma seule consolation. Néanmoins le doute s'invite, devant son silence éloquent.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
I HATE
LOSE CONTROL
Contenu sponsorisé
Re: C'est fini, la vie de couple...
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Londres :: Habitations