AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Alimente les potins et autres rumeurs avec le premier amour d'Elizabeth Carrow, Sofia Schmidt !
Des scénarios en folie
Explore ton Oedipe avec le fils de Victoria McKay, Donan Avery !
Des scénarios en folie
Viens jouer les super vilains avec l'amant Vivienne McKay, Mordred McKay !
Des scénarios en folie
Lance-toi à la recherche de ton fils perdu avec le père de Salazar Sabordage, Cecil Phillips !
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?" ❞
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2242-callum-p-cooper
Messages : 12
Date d'inscription : 07/08/2018
Célébrité : Alex Pettyfer
Crédits : Faith (Obsession 27)

Age : 23 ans
Sang : Basique #2
Statut : Célibataire
Métier : Assistant alchimiste à Avalon le jour, narcotrafiquant la nuit
Baguette : 24 cm, plutôt flexible, bois de tilleul argenté et tige de dictame
Epouvantard : Une boule de cristal nébuleuse
Dialogue : à déterminer

Poufsouffle (répartition de 2034) ⬪ Bon vivant altruiste, mais parfois un peu trop dans sa bulle ⬪ A été poursuiveur au Quidditch ⬪ Doué en potions, maladroit en duel ⬪ Passablement insomniaque ⬪ Pas fan des moldus ⬪ Fils d'un basique #1 et d'une basique #4 ⬪ Apprenti apothicaire chez les O'Ryan le jour, dealer la nuit ⬪ Fêtard du samedi soir à Avalon (malgré lui) ⬪ Indifférent à la hiérarchie du sang.

[terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mar 7 Aoû - 23:56
Callum Peter Cooper
ft. Alex Pettyfer

Nom Cooper

Prénom(s) Callum Peter

Date et lieu de naissance 1er septembre 2023 à Londres

Nationalité Britannique

Statut du sang Basique #2

Statut civil Célibataire

Activité professionnelle Officiellement assistant alchimiste dans la boutique des O’Ryan à Avalon, officieusement dealer de substances licites et illicites qualifiables de drogues

Ville habitée Avalon

Faction Neutre

Baguette Mesure 24cm, est plutôt flexible, faite de tilleul argenté et constituée d’une tige de dictame.

École Poudlard

Maison Poufsouffle.


Anecdotes & Caractère


   Une chiche lumière pâle filtrait à travers la fenêtre de l’échoppe. Aucun bruit ni aucune agitation ne laissaient penser que quelqu’un habitait le quartier, pourtant situé au coeur d’Avalon. L’habituel brouhaha qui résonnait entre les allées piétonnes avait cédé sa place au paisible chant des oisillons qui s’étaient momentanément écartés de la Ceinture Verte. Le premier geste témoignant la présence de vies humaines dans la première cité sorcière britannique fut celui d’un chiffon frotté sur une vitre poussiéreuse. Désormais, les rayons matinaux éclairaient vivement la pièce désordonnée où traînaient encore chaudrons et fioles sur de grands étals.

    Penché sur la fenêtre, une main posée sur un croisillon blanc à mi-hauteur, l’autre tenant un torchon déjà un peu trop poussiéreux, Callum astiquait sans grande conviction. Ses cheveux blonds, courts, et en ce jour ébouriffés, lui donnaient un air désinvolte, presque nonchalant. Ou peut-être que ce trait provenait plutôt de ses yeux vert-gris et de son regard vague, soutenus par la forme très rectangulaire de son visage ou encore par sa mâchoire carrée qui laissait deviner des fossettes bien creusées.
    Callum avait l’esprit ailleurs, c’était le moins qu’on puisse dire. Il avait commencé tôt ce matin et était chargé de la basse besogne, ce qui comprenait entre autres le récurage de la boutique, le rangement du matériel, la préparation des ingrédients. Vous l’aurez compris : tout sauf de la préparation de potions. Mêler divers éléments avec rigueur, découvrir de nouvelles recettes, improviser de nouveaux mélanges : rien ne le passionnait davantage. Et alors sa mine désespérée qu’il arborait actuellement laissait place à un sourire radieux, charismatique, presque séduisant en tout temps.

    Il y avait donc des hauts et des bas quant au fait de travailler ici, mais Callum compensait ce dilemme par des activités nocturnes, disons… originales. Pour ne pas dire illégales. Dérobant parfois quelques ingrédients de la boutique des O’Ryan, le jeune homme avait improvisé un atelier dans son studio miteux, à quelques pâtés de maisons d’ici. Il y fabriquait des concoctions qui lui permettaient d’arrondir ses fins de mois tout en stimulant son goût prononcé pour le risque.
    Ce caractère de fonceur, il l’avait développé à Poudlard : à son entrée dans le célèbre collège, c’était un garçon timide, ayant souffert du regard des autres à cause de l’union peu orthodoxe de ses parents, respectivement des basique #1 et basique #4. Mais quelques années plus tard, il était devenu un grand gaillard aux épaules carrées et au regard toujours tourné vers le haut. Il y avait certainement une foultitude de critères qui expliquaient cette transformation, mais si on devait s’attarder sur un seul d’entre eux, ce serait le Quidditch. Titulaire au poste de poursuiveur dans l’équipe des Poufsouffle depuis sa cinquième année, il avait su tirer le meilleur de ses talents de vol, se révélant un peu plus d’année en année.

    Derrière cette façade droite et fière se dissimulait cependant un côté plus mystérieux qu’il ne laissait paraître que rarement. Il lui était par exemple souvent arrivé de se réveiller en sursaut la nuit, en hurlant, réveillant par là-même le reste de son dortoir. D’autres attitudes un peu étranges suffirent à le faire passer pour un marginal pour certains, alors que d’autres se doutaient qu’il cachait en fait un secret lourd à porter…
 

Ce personnage est un personnage original créé et joué par Masäto (Maxime). Il ou elle a 20 ans, vit en France (Picardie) et a découvert le forum grâce à un topsite. D'ailleurs, il ne souhaite pas un parrain pour débuter l'aventure FDD (il sera sage, promis). D'après lui, le forum est passionnant et original, mais c’est son premier forum HP. Ce personnage est un premier compte (j’aime pô les DC).
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2242-callum-p-cooper
Messages : 12
Date d'inscription : 07/08/2018
Célébrité : Alex Pettyfer
Crédits : Faith (Obsession 27)

Age : 23 ans
Sang : Basique #2
Statut : Célibataire
Métier : Assistant alchimiste à Avalon le jour, narcotrafiquant la nuit
Baguette : 24 cm, plutôt flexible, bois de tilleul argenté et tige de dictame
Epouvantard : Une boule de cristal nébuleuse
Dialogue : à déterminer

Poufsouffle (répartition de 2034) ⬪ Bon vivant altruiste, mais parfois un peu trop dans sa bulle ⬪ A été poursuiveur au Quidditch ⬪ Doué en potions, maladroit en duel ⬪ Passablement insomniaque ⬪ Pas fan des moldus ⬪ Fils d'un basique #1 et d'une basique #4 ⬪ Apprenti apothicaire chez les O'Ryan le jour, dealer la nuit ⬪ Fêtard du samedi soir à Avalon (malgré lui) ⬪ Indifférent à la hiérarchie du sang.

Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mar 7 Aoû - 23:56
once upon a time

Renouveau
(Juillet 2036)

   La pluie s’acharnait sur les canaux d’Avalon, brisant l’harmonie du reflet des grandes bâtisses sorcières et de leurs lampadaires magiques encore éteints. Assis au rebord de la barque en bois qui tenait lieu de navette, Callum et sa famille étaient abrités par de larges parapluies noirs qui flottaient dans les airs sans le moindre support. Tout autour d’eux, des cartons virevoltaient de la même manière en suivant l’embarcation par ses flancs. Ceux-ci portaient une grossière inscription écrite à la main « Certifié rainproof ». Alors que ses parents semblaient au beau milieu d’une conversation un peu trop vive et clivante au goût du jeune adolescent, ce dernier observait avec émerveillement les berges du cours d’eau, bien décidé à ne pas rater une miette du spectacle vivant qu’offrait la cité. Entre les balais qui sillonnaient les airs et les créatures qui bordaient les animaleries, rien n’avait jamais paru aussi magique aux yeux du plus jeune Cooper. Le Secret Magique avait déjà été aboli il y a quelques années, mais ayant toujours vécu à la campagne, Callum n’avait jamais vu des sorciers pratiquer la magie avec une telle franchise - excepté à Poudlard bien sûr.
   Il n’était pas le premier fan du collège magique écossais. Au-delà de la curiosité naturelle quant à l’apprentissage de la magie que tout jeune sorcier était forcé de ressentir, il ne manifestait pas une envie débordante de retourner se terrer dans ce vieux château pendant une année entière. Il venait d’y finir sa deuxième année, et jamais il n’avait été aussi heureux d’en sortir. Bien entendu, son excitation à l’idée de leur déménagement à Avalon y était pour quelque chose, mais c’était loin d’être l’unique raison. Callum était un élève aux résultats lambdas, sauf peut-être en potions, matière qu’il affectionnait tout particulièrement. Il affrontait chaque cours avec le poids de la solitude : le blondinet avait du mal à se faire des amis, même au sein de sa propre maison, les Poufsouffles. Il était rare d’entendre des conversations explicites à ce sujet, comme s’il s’agissait d’une norme tacite, mais Callum suspectait que les moqueries et autres sévices auxquels il était soumis étaient dus au statut de son sang. Ne vous y méprenez pas, il était loin d’être le seul basique #2 de l’école. Mais ses camarades n’étaient pas sans ignorer que le couple Cooper n’était pas des plus orthodoxes : lui était basique #1, elle basique #4. La famille de sa mère avait vécu leur union comme un véritable déshonneur, et Callum avait du mal à comprendre comment les moeurs pouvaient rendre les hommes si inhumains.

   Lorsqu’ils arrivèrent enfin au seuil de leur nouveau chez-eux, une bâtisse excentrée en vieux bois sombre qui semblait presque déjà poussiéreuse, alors même qu’elle se dressait là depuis pas plus d’un an, la tension était toujours vivace entre Teddy et Amilia Cooper. Callum apprit bien vite à ses dépens qu’il valait mieux ne pas les aider trop longtemps avec le déballage des cartons, au risque de se faire emporter dans une nouvelle dispute. Il préférait donc s’enfermer dans sa chambre lorsqu’il faisait nuit et s’extirper du domicile pour visiter les environs lorsqu’il faisait jour. Jamais il n’avait senti ses parents aussi tendus. Il se demandait même si ce n’était pas la première fois en douze ans et quelques qu’il les entendait se quereller tout court. Le sujet de ce différend, leur fils l’avait bien compris : son père aurait préféré rester loin de cette ville et de « toute cette agitation pédante », mais sa mère, qui avait tout fait pour ne pas couper totalement les ponts avec sa propre famille, ne pouvait pas supporter de vivre aussi loin d’eux. Effectivement, ceux-ci avaient choisi de s’installer à Avalon, impatients de voir un de leurs enfants s’installer dans un manoir réservé aux Sang-Pur. Amilia ne leur octroierait pas ce privilège, mais ses frères et soeurs auraient, selon eux, « plus de chances de trouver un partenaire digne dans une ville aussi noble ».
   Teddy Cooper, lorsque la famille se retrouvait à huis clos, ne loupait jamais une occasion de cracher son venin sur les Mangemorts et sur le régime qu’ils avaient bâti après la guerre. De ce que Callum comprenait, son père n’avait jamais eu l’occasion de les combattre frontalement, mais il ne cessait de répéter à table qu’il « serait honoré d’empoisonner un ou deux vétérans ». La famille de son épouse leur avait pleinement prêté allégeance au cours des dernières décennies, mais cette « fayotise aussi immorale qu’intéressée » répugnait Amilia au plus haut point. Elle rejoignait donc souvent l’avis de son mari à ce propos. Callum, lui, était plus partagé - bien qu’il préférait ne pas aborder le sujet avec ses géniteurs. Il n’avait jamais vraiment côtoyé de moldus, mais la majorité de ses camarades, y compris ceux avec lesquels il avait lié un lien ténu d’empathie pré-amitié, les considérait tantôt comme des abominations, tantôt comme des moins que rien. Lorsqu’on leur avait enseigné en histoire de la magie la tragédie d’Assapor, Callum avait compris d’où pouvait venir toute cette haine et, même s’il ne la témoignait pas autant que ses congénères, il avait tendance à la ressentir quelque peu.


Différent
(Février 2038)

« Bah alors, Woody ? On a un problème avec son pantalon ?
- Qu’est-ce que tu racontes ? Je n’ai… »

   Un vif geste de baguette plus tard, Matthew Wood se retrouva en caleçon en plein milieu de la cour du clocher de Poudlard. Sa cravate jaune et noire, aux couleurs de sa maison, dépassait de sa robe de sorcier, comme s’il l’avait très maladroitement enfilée ce matin-là. Le harcèlement scolaire était monnaie courante dans la seule école de sorcellerie de Grande-Bretagne, mais Matthew Wood, un élève de sixième année à la carrure carrée et aux cheveux noirs coupés court, en était très rarement la cible. Peut-être était-ce arrivé une seule fois auparavant depuis son arrivée au château. Ce jour-ci, il la devait à une bande de Serpentard qui s’esclaffaient déjà d’un rire tonitruant, les échos de leurs voix se mêlant entre eux alors qu’ils résonnaient jusqu’au hall d’entrée. Remontant son pantalon énergiquement, la victime n’avait pas l’intention d’en rester une très longtemps : il dégaina sa propre baguette et la pointa vers celui qui semblait être le chef de bande. Ce qui vint ensuite fut trop rapide pour être décrit efficacement. De cette scène fracassante on ne retiendra que l’issue : leurs baguettes brandies en main, les quatre Serpentard semblaient avoir jeté le même sortilège sur le Poufsouffle avant même qu’il ait pu prononcer la moindre formule. Ce dernier essayait de contenir ses spasmes, allongé au sol, et bientôt ses lourdes paupières se refermèrent sur ses yeux. Un cri de détresse vint clore ce terrible spectacle.

   Se redressant en un seul souffle, Callum transpirait à grosses gouttes dans le lit de son dortoir. Son cri perçant ne semblait pas avoir réveillé ses camarades qui dormaient toujours à poings fermés. Avalant une généreuse gorgée d’eau au goulot de la bouteille qui traînait sur sa table de chevet, le jeune Cooper semblait s’inquiéter du rêve qu’il venait de revivre. Effectivement, c’était la septième fois ce mois-ci qu’il se réveillait de la même manière en espérant que Matthew Wood serait amené à temps à l’infirmerie. Ce garçon, il ne le connaissait que de nom : il savait que Wood était le capitaine de l’équipe de Quidditch de Poufsouffle, ce qui faisait de lui une icône populaire parmi les élèves. Ou du moins parmi ceux qui s’intéressaient vraiment au Quidditch, ce qui n’était pas le cas de Callum : il suivait la compétition de loin et, alors qu’il était maintenant en quatrième année, n’avait supporté les Poufsouffles depuis les tribunes que deux fois depuis le début de sa scolarité. Mais son goût pour le Quidditch n’avait pas grand chose à voir avec la situation : pourquoi ce garçon l’obsédait tellement ? Pourquoi cette scène paraissait-elle si réelle ? À qui appartenait ce cri ? Des questions encore restées sans réponse.
   Le lendemain, Callum demeurait dans le brouillard. Une part de lui-même lui répétait qu’il ferait mieux de se soucier des quinze centimètres de parchemin qu’il devait écrire sur les strangulots plutôt que sur un nième cauchemar sans importance. D’une itération à l’autre, certains détails changeaient même dans son rêve : parfois ses agresseurs devenaient des Gryffondor, à d’autres moments Wood arrivait à se défendre, envoyant tous les harceleurs au tapis. Le tout se mêlait et finissait par devenir un vague souvenir duquel il était ardu, si ce n’est impossible, de sortir une vérité. Pourtant, et ce malgré toutes ses tentatives d’auto-conviction, il avait le sentiment que tout cela n’était pas anodin. Et si c’était réellement arrivé ? Non, tout le monde aurait su que le capitaine des Poufsouffles avait été gravement blessé. Alors peut-être que… peut-être que ce n’était pas encore arrivé ? S’ensuivit de longues semaines passées à prendre en filature Matthew Wood en essayant de ne pas se faire repérer. Il n’avait parlé de tout cela à personne, par peur d’être pris pour un fou. Et parfois, il lui arrivait de se dire qu’il avait totalement perdu la tête. Mais ce rêve était revenu l’assaillir encore et encore, et de façon de plus en plus régulière au fil du temps.
   Arriva ce jour où il marchait sans grande conviction, tentant d’imiter le pas lent de la bande de sixième année toujours accrochée à Wood. Cependant, ce jour-ci, ils laissèrent leur leader en plan au bas du grand escalier tandis que celui-ci faisait volte-face dans la direction de la cour. Incrédule, Callum se précipita à l’extérieur en détournant le regard, estimant qu’il serait moins suspect d’arriver sur place avant lui. Se frottant les yeux pour s’assurer qu’il n’était pas sujet à des hallucinations, il vit arriver la bande de Serpentard goguenards. Tout se passa exactement comme il l’avait vu une multitude de fois : les répliques moqueuses, le caleçon, la cravate, et surtout les quatre projectiles qui fusèrent sur la silhouette de Matthew. Callum était resté à l’écart, impuissant, se demandant ce qui le choquait le plus entre le fait d’être témoin d’une agression grave ou l’avoir prédit des semaines avant qu’elle ne survienne. D’une voix incontrôlée, il poussa un cri de détresse en regardant le corps tremblant de son camarade. Sortant machinalement sa baguette de sa robe, il évinça d’un pas vigoureux la distance qui le séparait de la scène et vint se positionner entre Matthew et les Serpentard. Ces quatre abrutis rirent de plus belle en le voyant s’avancer.

« Qu’est-ce qu’il veut, le Puffy qui crie la nuit ? »

   Callum releva par cette pique cinglante que la rumeur de ses rêves agités avait fait le tour de l’école. Un maigre détail ne traversa pas son esprit lorsqu’il fit un geste courbé avec sa baguette en direction des malfaiteurs, un détail qui n’était pourtant pas des moindres : son niveau en duel était des plus médiocres. Il eut à peine le temps de remarquer que le plus mince des Serpentard crachait des limaces en se tordant de douleur avant de s’évanouir, la tête heurtant violemment le sol froid de la cour.

   Lorsqu’il ouvrit fébrilement les yeux, Callum reconnut les couvertures d’un blanc immaculé de l’infirmerie. Il avait déjà eu l’occasion de s’y rendre, mais jamais après un élan déplacé d’héroïsme. Sur le lit d’à côté, Matthew Wood était déjà réveillé et le regardait en affichant un sourire en coin, l’air de dire « Ça m’étonne de toi, Cooper ! ». Et même Callum était étonné de lui-même. Lorsqu’il sourit en retour, il ne savait pas encore qu’il venait de se faire un très bon ami.


Euphorie
(Octobre 2038)

   Les mains fermement serrées sur le manche de son balai, Callum expira longuement pour relâcher la pression. Les sélections de l’équipe de Quidditch avaient déjà commencé depuis près d’une heure, lui donnant l’occasion de constater le faible niveau de la plupart des élèves qui se présentaient. Des batteurs peinant à toucher le cognard, des attrapeurs myopes au point de ne pas voir le vif d’or les narguer à quelques mètres d’eux, sans parler des gardiens qui n’avaient pas arrêté un seul but. Quand vint le tour des poursuiveurs, le poste qu’il visait, Callum sentit ses entrailles se décomposer. Son meilleur ami avait beau être le capitaine, et donc le sélectionneur de l’équipe, il n’avait jamais ressenti une telle pression sur ses épaules. Certains l’avaient chambré en jugeant qu’il lui suffirait de faire un looping pour être reçu - convaincus qu’il aurait le droit à un genre de privilège. Mais Callum savait que Matthew n’était pas comme ça. C’était quelqu’un d’honnête, sûr de lui, et il avait surtout désespérément envie de toucher la coupe de Quidditch de l’école une fois dans sa vie. Lorsque vint le tour de Callum, un simple sourire de son partenaire suffit à atténuer son stress. Après tout, le jeune Cooper avait travaillé dur pour obtenir sa place dans l’équipe, passant clairement plus de temps à s’entraîner au vol et aux passes qu’à réviser ses BUSE.
   Les exercices et autres manoeuvres qu’il dut accomplir pour démontrer ses capacités lui semblèrent d’une facilité déconcertante : passes en retrait, figures périlleuses, vol sprinté, tirs au but… Les titulaires de l’équipe et quelques autres élèves s’échangeaient des regards surpris. Et quelques minutes plus tard, le verdict tomba. Matthew s’avança au milieu d’un arc-de-cercle formé par la nuée de Poufsouffles décidés à représenter leur maison, puis il révéla la composition finale de l’équipe. Le coeur de Callum fit un bond lorsqu’il entendit son nom, comme s’il avait encore des doutes, à la manière de ces élèves agaçants qui réussissent toujours tout avec brio mais sortent des examens en affirmant le contraire. Et contrairement à ce que certains pouvaient penser, sa place, il l’avait méritée.

   Il y eut des hauts et des bas dans le parcours de l’équipe de Poufsouffle. Leur premier match qui les opposait à Gryffondor fut notamment une véritable catastrophe. Entre les discussions qui gravitaient toujours autour du sport et les entraînements qui duraient parfois jusqu’à la tombée de la nuit, Callum n’avait plus le temps de s’inquiéter de ce qui s’était vraiment passé quelques mois plus tôt. Il lui arrivait parfois de s'enfoncer dans un confortable fauteuil couleur moutarde de la salle commune et de se demander « Je peux vraiment prédire l’avenir ? » Pour autant, il n’eut pas d’autres occasions d’en avoir le coeur net. Ses doutes à ce sujet disparurent lorsque, pendant plusieurs nuits d’affilée, il rêva d’une fête dans la salle commune des Poufsouffles, une explosion de bonheur comme jamais il n’en avait vu entre ces murs. Et à son plus grand étonnement, il semblait être au centre de l’attention…
   Quelques jours plus tard, les doutes quant à son don s’envolèrent définitivement lorsqu’il marqua onze buts tous plus spectaculaires les uns que les autres en affrontant l’équipe de Serdaigle. Encore une fois, il eut cet étrange sentiment de revivre ses rêves lorsque des Poufsouffles en septième année le soulevèrent à bout de bras en scandant son nom. Si un certain malaise l’avait envahi lorsqu’il s’était interposé pour protéger Matthew, le seul sentiment qui le comblait à ce moment était l’allégresse. Garder le secret à propos de tout ça fut de plus en plus dur, mais il craignait que les autres ne comprennent pas, ou qu’ils se méfient de lui. Quoi qu’il en soit, Callum avait l’impression de n’être limité par aucune frontière, aucune norme, aucun interdit : si quelque chose d’important devait arriver, il le prédirait.
   Ses exploits au Quidditch se poursuivirent plusieurs matchs d’affilée, et même s’il ne les gagna pas tous, il semblait ne pas avoir quoi que ce soit à se reprocher. D’ailleurs, son succès sportif avait fait monter en flèche sa popularité, occultant chez les plus ouverts d’esprit son statut de sang. Bourré de confiance en lui, il aborda sans mal d’autres élèves, à commencer par sa partenaire de potions, Salomé Yaxley. Une fille de sang pur qui avait l’air un peu ailleurs et qui aimait chanter, profiter le plus simplement de la vie. L’évolution du physique de Callum y était peut-être aussi pour quelque chose dans son regain d’estime de soi : il était vite passé de blondinet boutonneux à grand costaud au visage avantageux. Les merveilles de la puberté !


Désillusion
(Avril 2041)

   Les dernières années de Callum à Poudlard n’eurent pas la même saveur que les précédentes. Son ami de toujours, Matthew Wood, avait lui-même quitté l’école après avoir été sélectionné comme batteur chez les Tabasseurs de Banchory. À sa grande surprise, Callum avait reçu une lettre officielle du collège à son domicile, avant sa dernière année scolaire. Il apprit par ce biais qu’il avait été nommé capitaine de l’équipe de Quidditch. Cela n’avait rien d’étonnant en réalité : enchaînant les buts à chaque match, il s’était illustré comme l’un des meilleurs poursuiveurs de l’école et une des rares valeurs sûres de l’équipe qui avait manqué de peu de remporter la coupe l’année précédente. Malgré tout, reprendre le poste de son meilleur ami lui faisait un pincement au coeur. Semaine après semaine, il montra à l’équipe qu’il était un brillant joueur, mais un leader assez moyen : leur victoire contre Serpentard tenait plus du coup de chance qu’autre chose étant donnée la maladresse de leur attrapeur et leur défaite contre Serdaigle fut délicate à digérer tant le score était creusé - 280 à 40. Il était difficile d’imaginer que son moral puisse être plus bas qu’à ce moment, et pourtant… Lorsqu’il finit par rêver plusieurs nuits de suite de leur défaite contre Gryffondor, il sut que leur sort était scellé. Et il ne s’était pas trompé, le score final annonçant 190 à 80 à l’avantage des lions d’or.
   Ce nouvel échec, perçu pour Callum comme un véritable uppercut en plein ventre, eut l’effet d’une désillusion : il se rendit compte que son don n’était pas plus un avantage qu’un inconvénient. Voir à l’avance des choses terribles relevait plus d’une fatalité tragique que d’une opportunité de changer les choses. Ce prétendu don avait fini par devenir une malédiction. Sa popularité disparut aussi vite qu’elle était apparue, comme si seule la présence de Matthew pouvait dissimuler son ignoble statut de sang. Et comme si tout cela ne suffisait pas, il ne tarda pas à être convoqué par le professeur en charge des Poufsouffles pour un entretien d’orientation. Si tous ses camarades avaient déjà une nette vision de leur avenir, Callum n’avait pas la moindre idée de ce qu’il comptait faire de sa vie. L’ironie du sort… Certainement par peur d’échouer ou d’une quelconque prophétie lui montrant un échec, il ne manifesta pas la moindre ambition, expliquant au personnel de l’école qu’il se contenterait de récurer les chaudrons d’un apothicaire.
   
   Quelques mois plus tard, après avoir obtenu un O à son ASPIC de potions, Callum parvint à être embauché non sans mal par un certain Murphy O’Ryan, un héros de guerre possédant une boutique d’alchimie pas loin de chez ses parents. Le dossier du dernier des Cooper n’avait rien d’exceptionnel, mais il était parvenu à faire ses preuves en faisant montre d’un grand intérêt pour les potions et d’une méticulosité sans égale lors de leur préparation. Cela ne changeait rien au fait que son métier n’était pas des plus palpitants : il devait garder la boutique propre, présenter de manière optimale les divers produits, et de temps à autre mettre la main à la pâte en confectionnant les potions les plus basiques. Il s’ennuya très vite à son travail, ayant l’impression d’avoir fait le tour de la question au bout d’un ou deux mois. De leur côté, Amilia et Teddy Cooper croulaient sous les dettes depuis que Teddy avait été licencié, si bien que leur fils devait leur céder une maigre partie de sa paye pour qu’ils puissent continuer à payer leur loyer. Afin d’alléger leurs charges et dans l’optique de s’émanciper, Callum s’était aussi mis à louer un studio miteux dans un quartier reculé.
   Fort heureusement, quelque chose maintenait son moral au beau fixe : il recroisait Matthew tous les week-ends. Celui-ci revenait à Avalon pour profiter de la délicieuse vie nocturne - selon ses dires, il n’y avait rien de plus ennuyeux qu’un écossais voulant s’amuser un samedi soir. Il passait donc de soirée privée en soirée privée, atterrissant souvent dans des bars de plus en plus dévergondés. Toute cela était devenu pour lui une routine qu’il répétait depuis plus d’un an, si bien qu’il avait été admis dans des cercles pour le moins… ouverts d’esprit. Heureux de retrouver Callum autant que ce dernier, il l’avait initié à son nouveau passe-temps favori, n’hésitant pas à lui payer tous ses verres avec son salaire bien fourni de joueur professionnel. Callum ne se sentait pas très à l’aise au milieu de cette « agitation pédante », comme disait son père, mais sa curiosité fut portée sur quelque chose d’autre, le poussant à revenir toutes les semaines : il n’avait jamais vu autant de drogue circuler que lors de ces soirées. Plus d’une fois, il croisa au détour de sombres ruelles des mecs louches entourés par des dizaines de jeunes, constatant avec une fascination grandissante les incroyables sommes d’argent que ces types brassaient. L’idée lui vint alors tout naturellement : « Et pourquoi pas moi ? »


Remords
(Mai 2046)

   Progressant à tâtons dans la nuit noire, Callum avançait avec peine au milieu d’une foule dont il n’arrivait pas à percevoir le tumulte. Manifestaient-ils de la colère ? De la joie ? De la peine ? Dès lors qu’il s’attardait sur le visage d’un de ces nombreux sorciers, il semblait incapable d’y discerner le moindre détail : aucun d’entre eux n’était pourvu de bouche, d’oeil, de nez… Leur faciès n’était qu’une vague étendue grisâtre, à l’image du ciel en cette soirée sans étoile. Soudain, l’entassement de sans-visages s’agita de concert. Des sortilèges fusèrent d’un bout à l’autre, éclairant la scène si pâle d’éclairs verts et rouges. Pris de panique, Callum essaya en vain de s’extirper de la mêlée. Se débattant de toutes ses forces pour tenter de forcer le passage, il renonça à ses efforts lorsqu’il distingua, quelques mètres plus loin, une petite fille recroquevillée contre un rebord en briques. Cette fillette avait attiré l’attention du Poufsouffle pour une bonne raison : elle avait des yeux. Et ceux-ci sanglotaient à chaudes larmes alors qu’elle serrait un ours en peluche dans ses bras. S’il avait du mal à décrire ce que lui inspirait toute cette débâcle, Callum savait que ce petit être était l’allégorie même de l’innocence. Tendant les bras dans sa direction, il se sentit de nouveau impuissant. Il ne pouvait pas lui venir en aide. Jouant de plus belle des épaules avec ses voisins directs, il gardait le contact visuel avec la fillette qui semblait aussi l’avoir remarqué. Peut-être avait-elle reconnu en lui un quelconque sauveur. L’instant suivant, ses yeux s’éteignirent après qu’une lueur verte ait ricoché sur la bâtisse qui l’abritait. Perdant naturellement l’équilibre alors que son corps se vidait de son essence, elle lâcha son ourson qui se logea entre les dalles froides d’Avalon avant sa propriétaire.

« Noooooooooon ! »

   Seul dans ses draps humides, Callum étouffa la fin de son râle dans son oreiller. Il se redressa machinalement, s’extirpa de son couchage et se précipita à la seule fenêtre de son studio. Il expira longuement, comme s’il était rassuré de remarquer que ce soir encore, il pouvait voir les étoiles. Cela faisait bien longtemps qu’un rêve n’avait pas été aussi insistant… il devait encore être à Poudlard la dernière fois. Depuis, il avait fait du chemin, ne se préoccupant plus du fléau qu’il portait : ses débuts en tant que trafiquant avaient été particulièrement exigeants. Il se rappelait encore de ces nuits passées à essayer de se faire une réputation, de se faire accepter par le milieu. La qualité de ses produits avait fini par convaincre les fêtards au bout de quelques mois, et les galions commençaient peu à peu à pleuvoir. Prenant goût à cette fortune, Callum avait richement décoré son intérieur avec des meubles comme il n’en avait jamais eu, n’hésitant pas à faire flamber son salaire dans une nouvelle cuisine entièrement équipée de magitechnologie. Parfois, il se sentait coupable de gagner autant de manière peu honnête alors que ses parents peinaient à joindre les deux bouts. Il leur versait toujours une sacrée somme tous les mois, leur expliquant que les O’Ryan, chez qui il travaillait toujours en guise de couverture, avaient copieusement augmenté sa paye. Mais il limitait tout de même sa générosité aux frontières du vraisemblable : il ne désirait pas éveiller les soupçons, préférant préserver l’image du garçon sage et altruiste que ses parents avaient de lui.
   La traque des Phénix, ces terroristes de retour pour semer la pagaille et venir en aide à ces satanés moldus, avait repris depuis quelques mois, mais Callum n’y accordait pas le moindre crédit. Il y trouvait même une forme de satisfaction, remarquant que ses affaires ne s’étaient jamais mieux portées que depuis l’incident de Tinworth. Effectivement, le besoin de décompression du monde des sorciers était monté en flèche, à l’instar de ses ventes de philtres calmants.

   Les semaines qui suivirent furent de plus en plus éreintantes pour Callum : la tranquillité de son sommeil avait été subtilisée par ce mauvais rêve qui revenait à l’assaut presque chaque nuit. D’une vision à une autre, la foule se comportait différemment, riant de bon coeur un jour et piétinant volontairement Callum le lendemain. Mais de toutes ces versions, une certitude demeurait : la fillette devait mourir. Son lit, pourtant très confortable depuis l’achat d’un matelas de bonne facture, lui était devenu détestable tant il lui rappelait cette petite fille qui perdait la vie. Lorsqu’il ne trouvait pas le sommeil, le Cooper se torturait l’esprit à essayer de deviner qui elle pouvait être, et dans quel contexte elle allait succomber - car le jeune adulte, bien qu’agacé par cette idée, savait que son don ne l’avait jamais trompé. Il essayait tous les soirs de se concentrer un peu plus sur les lieux que son troisième oeil lui montrait, sans réussir à les déterminer précisément. Il avait pourtant le sentiment de les connaître, mais mettre un nom dessus était aussi évident que saisir de la fumée.
   Le 24 juin, dans l’après-midi, Callum était de sortie pour assister à l’exécution de divers sympathisants de l’Ordre du Phénix. Il n’avait pas l’habitude de se montrer à ces réunions plébéiennes, mais il n’avait rien de mieux à faire pour se changer les idées. De toute manière, la boutique avait momentanément fermé pour permettre à tous de ne pas manquer cette… « cérémonie ». Ce jour-ci, la place de l’Ascension était bondée de monde, une assemblée louant à l’unisson le fameux Ministre de la Magie. La ferveur qu’ils témoignaient tous était presque effrayante : Callum préférait encore ce méprisant sang pur aux moldus, mais il était loin de lui vouer un culte comme la plupart des habitants d’Avalon qui avaient répondu présent. Mais la foule devint de plus en plus terrifiante à mesure que les détraqueurs remplissaient leur fonction de bourreau : certains mouvements de contestation s’élevèrent et le calme froid du baiser de la mort céda la place à un désordre incontrôlable.
   Très vite, des maléfices commencèrent à voler dans tous les sens et la place tout entière fut prise d’un mouvement de panique. Frappé par la stupeur, Callum comprit aussitôt qu’il était sur le point de revivre cette scène qu’il avait vue encore et encore. N’essayant même pas de se soustraire à la pression de la foule, il tourna vivement la tête à droite et à gauche. En cet instant précis, rien ne comptait plus pour lui que de la retrouver. Et ce fut plus rapide qu’il ne le pensait : adossée à un bâtiment rouge brique, la fillette à l’ourson pleurait sans retenue. Plongeant sa main dans sa poche, il en sortit sa baguette et la pointa vers elle, envoyant un éclair rouge fendre les airs au-dessus de sa tête. La seconde d’après, un sortilège de la Mort vint ricocher sur la toiture du bâtiment, se redirigea vers la petite et… fut dévié par le sort de Callum. Il avait réussi ! Il avait changé le cours des choses. Ayant l’idée de se mettre à quatre pattes, il rampa dans la direction de l’enfant en prenant soin de ne pas se faire écraser par un mouvement brusque. Enfin sorti de la cohue, il releva la tête, s’imaginant découvrir le visage rayonnant de la petite qui fixerait son sauveur avec émerveillement. Mais il n’en était rien : elle convulsait au sol, se vidant de son sang à travers les innombrables plaies qui quadrillaient sa peau… Elle avait encaissé un autre maléfice.

   Callum n’eut pas la force d’écouter le discours du Ministre le soir même. Il découvrirait donc l’existence de la résistance moldue que grâce aux on-dit des jours suivants. Anéanti, le jeune dealer s’enferma dans son studio, se laissant gagner par une inconsolable déprime. Il lui arrivait parfois de repenser à sa paisible enfance passée à la campagne, et il se demanda pourquoi cette fillette n’aurait pas le droit de forger de tels souvenirs. Plus injuste encore : pourquoi le sort lui avait fait miroiter la capacité surhumaine de pouvoir changer le destin ? Son don lui avait-il fait défaut, lui montrant seulement une vérité partielle ? Avait-il au contraire bel et bien réussi à dérégler la trame du temps ? Dans ce cas, pourquoi..? Il laissa sa pensée se découdre, ne sortant pas de son logement pendant plusieurs jours, estimant qu’il serait trop coupable de goûter de nouveau aux plaisirs de la vie alors qu’elle en avait été privée.
   Et après ? Callum remonta laborieusement la pente sans pour autant se confier à qui que ce soit. Continuant de brasser de l’argent sale, il se résolut à penser qu’il avait bien mérité tout ce tracas. Il commença aussi à nourrir une forme de dégoût pour la guerre, mais pas assez pour s’engager dans un camp ou dans l’autre. Son père ne cessait de cracher sa haine sur les Mangemorts, qui avaient officiellement repris du service, et lui ne pouvait s’empêcher de penser que ces résistants moldus, ainsi que les phénix qui les avaient aidés, étaient entièrement responsables de cette histoire. Au fil des défaites du gouvernement, passant par l’attentat de la tour des médias, l’assassinat du Ministre et la chute de Londres, Callum éprouva une certaine empathie pour les Mangemorts, que les échecs répétés rendaient plus attendrissants. Non pas qu’il adhérait à tous leurs idéaux, loin de là, mais soutenir le régime en place semblait le moyen le plus efficace de mettre fin au conflit. Combien de temps supporterait-il de ne rien faire ? Combien de temps avant que son don ne lui remontre l’injustice de cette guerre ? S’appliquant à faire comme si de rien n’était, à continuer à vivre dans la débauche, Callum sentait qu’au fond de lui, son troisième oeil avait scellé son destin.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 06/07/2018
Célébrité : Alexander Ludwig
Crédits : (c) balaclava

Double compte : Nilhem Kark & Hija Sabordage

Age : 24 ans
Sang : Pur
Statut : Célibataire, aimant se faire plaisir discrètement.
Métier : Chasseur de dragons, il aime la traque et la mise à mort à peu près autant que la découpe et la revente.
Baguette : Bois de sapin, 22cm, ventricule de coeur de dragon.
Dialogue : firebrick

Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 8 Aoû - 6:35
Aaaaaaah, Pettyfer, ravie de voir sa bouille, il n'est que trop peu souvent joué !
Bienvenue sur le forum, hâte de découvrir sous ta plume le personnage que tu as esquissé en invité
Garde-moi une place pour un lien, je suis en train de réfléchir à une idée ^^

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Into the Fire
ANAPHORE
Killmonger
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1826-kitty-jackson
Messages : 92
Date d'inscription : 05/03/2018
Célébrité : Letitia Wright
Crédits : Moi-même

Double compte : Elizabeth Carrow, Abbey Newton, Heden Khan

Age : 23 ans
Sang : Moldue
Statut : Célibataire
Métier : Fugitive
Epouvantard : Un loup-garou
Dialogue : Sable

Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 8 Aoû - 12:41
dis moi mais on va fonder la ligue des dealers de drogue bossant chez les o Ryan à ce rythme ! je viendrais te voir pour un lien avec heden khan du coup haha. bonne rédaction de fiche et bienvenue sur le forum !

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

Ce n'est pas que j'aime pas perdre.
C'est que je ne suis pas là pour perdre.
Altèrophile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t167-altair-kirke
Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2016
Célébrité : Tahar Rahim
Crédits : Avatar : Pastel breathing/ Signature : Hela

Double compte : Mathilda Lovewell, Zoltán Hunter & May Laronce

Age : 34 ans
Sang : Basique 4
Statut : Foutu : marié et père de famille
Métier : Employé au ministère
Baguette : Bois d'érable et crin de licorne
Epouvantard : Une statue géante en feu écrasant sa femme et sa fille
Dialogue : #576DA8

Travaille au département International de la Coopération Magique ♦️ Spécialisé dans le monde arabe ♦️ Papa d'une sang-pure ♦️ Superstitieux ♦️ Fume énormément la pipe sorcière
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 8 Aoû - 12:48
Bienvenue par ici !! Je confirme, ça faisait longtemps que je n'avais pas vu la bouille d'Alex Pettyfer Very Happy

Bonne rédaction de fiche ^^

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

   No one ever said it would be so hard...
   
 
 
Royal meatball
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1430-
Messages : 377
Date d'inscription : 07/11/2017
Célébrité : Matthew Goode
Crédits : cee

Double compte : Olivia Vaisey

Age : trente-neuf ans
Sang : royal mais rouge et surtout moldu
Statut : marié, deux enfants
Métier : ingénieur refoulé, fugitif révolté, père exaspéré - il a cependant mis en pratique son diplôme d'ingénieur en aidant avec l'électricité et se recycle professeur d'escrime à l'occasion
Baguette : avec de la confiture aux fruits rouges, accompagnée d'un thé, s'il vous plaît
Epouvantard : sa famille capturée et décimée devant ses yeux
Dialogue : steelblue

fils cadet de feu Edward de Wessex, dernier fils d'Elizabeth II • marié depuis 2028 à son amour d'adolescent à cause d'une grossesse surprise, il est aujourd'hui père de deux enfants : Nathaniel et Amelia (qui ont neuf ans d'écart) • ingénieur en systèmes embarqués, il n'a pourtant jamais reçu son diplôme - ses derniers partiels auraient dû se dérouler en mai 2030 ; cela ne l'empêche cependant pas à utiliser ses compétences et sa débrouillardise pour faciliter le quotidien de tous depuis ses premiers moments de fugitif • pratique l'escrime depuis tout jeune et a continué de s'entraîner le mieux qu'il pouvait lors de sa vie de fugitif pour ne pas perdre en agilité et surtout pour se défouler • a d'ailleurs appris plusieurs techniques d'espionnage (en camouflage et auto-défense) grâce aux agents du MI6 les accompagnant depuis 2030 - mais pas au point de faire de lui un espion professionnel • engagé avec la Nouvelle Inquisition depuis qu'Oliver les a retrouvés en 2036, il n'est pourtant pas vraiment fan du prêtre. et encore moins de Jane depuis leur mise sous tutelle forcée • in fine, son allégeance ira toujours à sa famille, dont il s'est nettement rapproché depuis seize ans, et à ses proches
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 8 Aoû - 13:14
je plussoie pour Pettyfer, ça faisait longtemps !

bienvenue et bon courage pour ta fiche

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Tout comme papa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1550-chandra-khan
Messages : 213
Date d'inscription : 01/12/2017
Célébrité : Chelsea Gilligan
Crédits : homemade

Double compte : Vivienne McKay, Isaïe Saab

Age : vingt-trois ans
Sang : bâtarde =D
Statut : célibataire
Métier : rafleuse
Dialogue : gold
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 8 Aoû - 13:23
Héhé, un copain de promo avec la même date d'anniversaire en plus

Bienvenue parmi nous, petit patapon qui va faire que des bêtises avec mon frangin ! Je ne sais pas pourquoi, une intuition, mais je sens venir la cata
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1890-calypso-layibade
Messages : 161
Date d'inscription : 14/03/2018
Célébrité : Zoe Kravitz
Crédits : Tag (ava) ¤ anaphore (signa)

Double compte : Scylla N. Kark & Lizzie O'Meara & Joaquim Cervera-Bernal & Beverly Salamander

Age : Trente et un ans.
Sang : Basique de rang 3.
Statut : Libre de corps & d'esprit, légèrement amoureuse de sa personne.
Métier : Tatoueuse magique & co-propriétaire d'un bordel à Londres. Ses deux activités lui ont été ravies par ces maudits piafs lors de la prise de la ville en avril 2047.
Baguette : Bois d'ébène & venin d'Acromentula. 28,7cm, rigide & courbe.
Epouvantard : Son reflet lui présentant son visage défraichi, décrépi, vieilli, prêt à tomber en poussières.
Dialogue : [color=#cc3366]

Troisième enfant de Baba Layibadé, originaire du bayou de Louisiane dont le patriarche & sa famille ont été bannis. Ω N'a que faire de cette histoire de hiérarchie du sang. Une lubie de « toubabs », d'occidentaux coincés. Ω Obsédée par la jeunesse, terrorisée à l'idée de perdre sa beauté, elle utilise la magie vaudou dans sa forme la plus vile pour des rituels sensés l'empêcher de vieillir physiquement. Ω Animagus ayant achevé son apprentissage, elle prend la forme d'une redoutable panthère noire. Ω Drama-queen des bas-fonds, elle n'aime rien de plus que sa personne - à part sa famille, peut-être. Ω Exilée à Avalon depuis la prise de Londres par l'Ordre du Phénix en avril 2047, elle a perdu ses deux gagne-pains dans la bataille & rêve de leur faire payer cet affront.
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 8 Aoû - 13:27
Officiellement bienvenue par ici

Hâte de voir ce que tu nous réserves du coup

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
these violent delights have violent ends

ANAPHORE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2242-callum-p-cooper
Messages : 12
Date d'inscription : 07/08/2018
Célébrité : Alex Pettyfer
Crédits : Faith (Obsession 27)

Age : 23 ans
Sang : Basique #2
Statut : Célibataire
Métier : Assistant alchimiste à Avalon le jour, narcotrafiquant la nuit
Baguette : 24 cm, plutôt flexible, bois de tilleul argenté et tige de dictame
Epouvantard : Une boule de cristal nébuleuse
Dialogue : à déterminer

Poufsouffle (répartition de 2034) ⬪ Bon vivant altruiste, mais parfois un peu trop dans sa bulle ⬪ A été poursuiveur au Quidditch ⬪ Doué en potions, maladroit en duel ⬪ Passablement insomniaque ⬪ Pas fan des moldus ⬪ Fils d'un basique #1 et d'une basique #4 ⬪ Apprenti apothicaire chez les O'Ryan le jour, dealer la nuit ⬪ Fêtard du samedi soir à Avalon (malgré lui) ⬪ Indifférent à la hiérarchie du sang.

Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 8 Aoû - 13:57
Merci à vous tous pour votre accueil. Wink J'ai ajouté la partie "Anecdotes et caractère".

@Lux Salamander a écrit:

Garde-moi une place pour un lien, je suis en train de réfléchir à une idée ^^

Pas de souci, tiens-moi au courant !

@Kitty Jackson a écrit:
dis moi mais on va fonder la ligue des dealers de drogue bossant chez les o Ryan à ce rythme ! je viendrais te voir pour un lien avec heden khan du coup haha. bonne rédaction de fiche et bienvenue sur le forum !

Ah mince, on m'avait parlé de toi mais je savais pas que tu faisais aussi dans le trafic x) Ça pourrait être sympa d'être des collègues autant le jour que la nuit. *wink wink*

@Chandra Khan a écrit:
Héhé, un copain de promo avec la même date d'anniversaire en plus

Bienvenue parmi nous, petit patapon qui va faire que des bêtises avec mon frangin ! Je ne sais pas pourquoi, une intuition, mais je sens venir la cata

Décidément j'ai du mal à être original, même sur des dates d'anniv. Compte sur nous pour la cata.
Veuve noire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t129-salome-yaxley
Messages : 473
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Alice Englert.
Crédits : Wild life (avatar) ; ANESIDORA (signa)

Double compte : Sam Jones • Maddox Macnair

Age : Vingt-quatre ans.
Sang : Sang pur.
Statut : Veuve.
Métier : Employée à la commission de la Trahison, chanteuse du vendredi.
Baguette : 27,2 centimètres, bois de charme et crin de licorne.
Epouvantard : Un homme Sud-américain léchant un couteau recouvert de sang.
Dialogue : mediumpurple
your head on a platter
Sage petite dernière de la fratrie Yaxley • Mangemort qui se questionne peu sur l'ordre des choses • En recherche de sensations fortes • Plus flegmatique que toi • Veuve depuis le 14 mai 2047, après moins d'un an de mariage à Murphy O'Ryan •
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 8 Aoû - 19:12
Bienvenue officiellement Amuse-toi bien dans la rédaction de ta fiche, au plaisir de mettre notre futur lien en jeu !

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
we're breaking promises we thought we could keep
It's like a pain in the chest / Despair, Hangover and Ecstasy / So many people around / We disappoint and let down / And though we're trying our best / Despair, Hangover and Ecstasy
Un papa une maman !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Date d'inscription : 08/02/2017
Célébrité : Alexa Chung
Crédits : Sil / Feu! Chatterton, l'oiseau

Double compte : Armel Zabini

Age : 34 ans
Sang : Basique, rang 2
Statut : Célibataire - jamais connu les bras de qui que ce soit
Métier : Fugitive
Baguette : Bois d'aubépine ; pas toujours simple à manipuler. Plutôt rigide, vingt-six centimètres. Larme de licorne.
Epouvantard : Elle est enfermée dans une salle minuscule, elle étouffe
Dialogue : #3366cc

Fugitive depuis ses 12 ans, Phénix jusqu'au bout des ongles •• Née Mary-Kathleen Miller •• Douée en métamorphose et passée maitre dans l'art du vol sur balai •• Teigne émotive croisée bulldozer suicidaire, s'emballe (beaucoup) trop facilement •• Solitaire, immature, capricieuse, authentique et furieusement déterminée •• Du genre coincée et toujours vierge •• Elle a depuis peu une énorme vilaine cicatrice de Sectumsempra de l'épaule au nombril.
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Ven 10 Aoû - 7:29
Un cousin, tiens ?
Bienvenue !

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

Au bord de l'eau, un pigeon défunt : pour un oiseau mais quelle drôle de fin. Sur la plage échoue sans cesse, jeté par les vagues, échoue sans cesse ; là-bas. A présent l'orage dort sous la grève, tout gorgé d'eau le sable se lève ; puisse l'oiseau foudroyé dans le creux de mes pas reposer viens là. Le soleil perce l'oiseau gris, de ses raides et doux rayons comme des aiguilles. Une poupée vaudou. Le soleil perce l'oiseau gris, de ses raides et doux rayons comme des aiguilles. Feu! Chatterton

Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 1349
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Willobbie

Double compte : Stanley SS Summers & Dagobert Sabordage

Age : 36 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Mais nage dans le Moldu.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Ven 10 Aoû - 21:03
Oh god mais c'est qu'il est choupi en plus ! Bienvenue officiellement Smile

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
If I lay here, would you lay with me and forget the world ?
Qui pue le poisson
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t114-alfie-lockwood#251
Messages : 1327
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sebastian Stan
Crédits : Hela

Age : 36 ans
Sang : Moldu
Statut : Asservi
Dialogue : #336699
Nouvelle Inquisition. Moldu chez les Sabordage, mention porteur de caisses. Exècre la Callaghan, hypocrite selon lui. Et qu'on ne lui parle pas de Kark, les Mangemorts c'est tous des pourris! Quand Kark est mort, Alfie était très heureux. Mordu à la Tour des médias par le garou Blackburn, il kiffe (non) et a depuis des pulsions de violence et pour la viande crue qui ne lui attirent pas que des amis.
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Dim 12 Aoû - 14:44
Comment on se prend tous un coup de vieux quand on voit ton avatar...

Bon courage pour la fin de ta fiche en tous cas, etsois le bienvenu parmi nous, fan de Marvel (du coup, si tu n'aimes pas les DC...? XD)(oui, je sors)

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

LITTLE WHITE LIES ▬ You can stand on the edge shouting out that you're ready to change ready to change ; you can say what you want, you won't jump, you're not ready to change | ©️ Vent Parisien



HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2236-spindel-adan-varrtradh
Messages : 15
Date d'inscription : 29/07/2018
Célébrité : Conleth Hill
Crédits : (c) Zuzcreation

Age : Officieusement soixante-trois ans, bien que personne ne le sache en réalité. Spindel hait les anniversaires.
Sang : Sang-Basique, mais probablement Pur bien qu'aucune reconnaissance paternelle ou familiale ait pu le prouver.
Métier : Directeur de la Commission de la Trahison, ancien Langue-de-Plomb affilié à la Salle du Temps
Baguette : Bois de fusain, poil de Sphinx, vingt-neuf centimètres.
Epouvantard : Des draps tâchés par une nuit d'amour.
Dialogue : #rosybrown

Ancien bagnard à Jérusalem, Spindel est ancien membre de la pègre magique de cette même ville. ♣️ Connu pour des faits de vol et de violence par la police Magique du pays. ♣️ Probablement connu des services secrets Anglais, ce qui les ont poussés à l'embaucher au Département des Mystères. ♣️ A la tête d'un vaste réseau d'espions, qu'il surnomme ses "petits oiseaux". ♣️ Dirige la Commission de la Trahison avec beaucoup de miel et de douceur, inquiétant davantage une population déjà surveillée.
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Dim 12 Aoû - 16:20
Un narcotrafiquant... Quel bonheur. Viens, mon petit, viens. ♥️

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
le pouvoir réside là où les gens se le figurent
« Une parfaite contradiction est aussi mystérieuse pour les sages que pour les fous.  » Goethe, Faust Ile chant des sirènes.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2242-callum-p-cooper
Messages : 12
Date d'inscription : 07/08/2018
Célébrité : Alex Pettyfer
Crédits : Faith (Obsession 27)

Age : 23 ans
Sang : Basique #2
Statut : Célibataire
Métier : Assistant alchimiste à Avalon le jour, narcotrafiquant la nuit
Baguette : 24 cm, plutôt flexible, bois de tilleul argenté et tige de dictame
Epouvantard : Une boule de cristal nébuleuse
Dialogue : à déterminer

Poufsouffle (répartition de 2034) ⬪ Bon vivant altruiste, mais parfois un peu trop dans sa bulle ⬪ A été poursuiveur au Quidditch ⬪ Doué en potions, maladroit en duel ⬪ Passablement insomniaque ⬪ Pas fan des moldus ⬪ Fils d'un basique #1 et d'une basique #4 ⬪ Apprenti apothicaire chez les O'Ryan le jour, dealer la nuit ⬪ Fêtard du samedi soir à Avalon (malgré lui) ⬪ Indifférent à la hiérarchie du sang.

Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Lun 13 Aoû - 18:49
J'arrive, m'sieur l'chasseur de traîtres !
J'en profite pour signaler que la présentation est terminée, prête à être soumise à la validation. J'ai envoyé un MP aux admins disponibles pour valider également mon don de divination.
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 1349
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Willobbie

Double compte : Stanley SS Summers & Dagobert Sabordage

Age : 36 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Mais nage dans le Moldu.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Lun 13 Aoû - 20:43
@Alfie Lockwood a écrit:
Comment on se prend tous un coup de vieux quand on voit ton avatar...

J'osais pas le dire, en fait...

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
If I lay here, would you lay with me and forget the world ?
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2242-callum-p-cooper
Messages : 12
Date d'inscription : 07/08/2018
Célébrité : Alex Pettyfer
Crédits : Faith (Obsession 27)

Age : 23 ans
Sang : Basique #2
Statut : Célibataire
Métier : Assistant alchimiste à Avalon le jour, narcotrafiquant la nuit
Baguette : 24 cm, plutôt flexible, bois de tilleul argenté et tige de dictame
Epouvantard : Une boule de cristal nébuleuse
Dialogue : à déterminer

Poufsouffle (répartition de 2034) ⬪ Bon vivant altruiste, mais parfois un peu trop dans sa bulle ⬪ A été poursuiveur au Quidditch ⬪ Doué en potions, maladroit en duel ⬪ Passablement insomniaque ⬪ Pas fan des moldus ⬪ Fils d'un basique #1 et d'une basique #4 ⬪ Apprenti apothicaire chez les O'Ryan le jour, dealer la nuit ⬪ Fêtard du samedi soir à Avalon (malgré lui) ⬪ Indifférent à la hiérarchie du sang.

Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mar 14 Aoû - 16:26
Il est si vieux que ça, Pettyfer ? Rolling Eyes Pour tout vous dire j'ai hésité à utiliser Michael J. Fox, pour le coup de vieux ç'aurait été efficace...

L'histoire a été modifiée conformément aux critères de validation du don de divination fixées par MP. Ci-dessous les deux extraits qui ont été ajoutés pour illustrer que les visions qui se répètent diffèrent les unes des autres :

- "D’une itération à l’autre, certains détails changeaient même dans son rêve : parfois ses agresseurs devenaient des Gryffondor, à d’autres moments Wood arrivait à se défendre, envoyant tous les harceleurs au tapis. Le tout se mêlait et finissait par devenir un vague souvenir duquel il était ardu, si ce n’est impossible, de sortir une vérité."
- "D’une vision à une autre, la foule se comportait différemment, riant de bon coeur un jour et piétinant volontairement Callum le lendemain. Mais de toutes ces versions, une certitude demeurait : la fillette devait mourir."

Voilà tout. Je rajoute la mention "Terminée" dans le titre. Smile
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2651
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 15 Aoû - 10:49
Petite note du Staff


Bienvenue parmi nous Callum !

Dans l'ensemble, ta fiche nous parait très intéressante et tu as bien intégré les infimes modifications que nous te demandions pour le don, donc de ce point de vue, c'est déjà nickel. Nous aurions juste quelques petites remarques concernant certains points de détails, mais tu verras, ce n'est pas grand chose.

Citation :
La famille de sa mère avait vécu leur union comme un véritable déshonneur, ce que Cooper avait du mal à comprendre.
Si Callum était déjà à Poudlard à ce moment-là, alors il voit parfaitement pourquoi c'est un déshonneur d'être à ça de passer sang-pur et de marier un basique rang 1. Il ne faut pas oublier que Poudlard est la base de toute la propagande sur la société sorcière en ce temps-là, et qu'il est compliqué d'échapper à ce mode de pensée qui est mitraillé partout, même en ayant un père quelque peu réfractaire... Et justement, en parlant de ça :

Citation :
Teddy Cooper ne loupait jamais une occasion de cracher son venin sur les Mangemorts. De ce que Callum comprenait, son père n’avait jamais eu l’occasion de les combattre frontalement, mais il ne cessait de répéter à table qu’il « serait honoré d’empoisonner un ou deux vétérans ». La famille de son épouse leur avait pleinement prêté allégeance au cours des dernières décennies
Deux petites choses : la première, c'est que les Mangemorts ont été dissous à partir du projet Filet du Diable. Si tu souhaites parler du régime en place, il s'agit du Régime. Les Mangemorts ne sont qu'un moyen sous-jaçent en temps de conflit, quand utiliser les forces du Ministère n'est pas tellement possible. Attention donc à ne pas confondre les deux au cours de ta fiche Smile

La seconde petite chose, c'est que le père de Callum nous parait bien réfractaire. C'est possible, cependant il faut bien comprendre que dans cette dictature, il a intérêt à ne pas crier ses opinions en public. Ces petites râleries ont tout intérêt à ce qu'elles se fassent à porte fermée et insonorisée, sous peine de conséquences.

Autrement, un léger point de détail : son ami est en cinquième année et déjà capitaine de l'équipe de Quidditch ? Cela nous parait légèrement précipité, sachant que la hiérarchie du sang s'applique également aux postes de joueurs dans les équipes à Poudlard, ainsi que dans la gradation des punitions. Les Serpentards que Callum a attaqué devaient être des basiques pour qu'il s'en sorte si bien    Car si cela avait été un sang-pur, il aurait été exclu directement.

De manière générale, nous avons apprécié les derniers paragraphes qui montrent une évolution logique de ton perso et de ses projets de vie. Tu as parlé des derniers événements et de comment cela l'impacte, mais comment Callum voit-il les choses à Poudlard, lorsqu'il est lui-même confronté à des moldus ? Car petit, il ne comprend pas en quoi il est inférieur aux autres, et désormais il semble prôner la hiérarchie du sang au point de rejoindre peut-être, éventuellement, les Mangemorts. Serait-ce par pur intérêt ? Comment cette évolution s'est-elle passée ? Et comment considère-t-il les moldus aujourd'hui, en sachant que son père est un basique de rang 1 ? Une ou deux phrases afin d'expliquer son évolution au cours de Poudlard jusqu'au présent serait bienvenue afin d'expliciter un peu tout ça.

Comme tu peux le voir, ce n'est pas grand chose, quelques petites confusions et une explicitation concernant le contexte et le point de vue du personnage sur les événements récents. Dans l'ensemble, ta fiche était chouette à lire !

Bon courage pour ces petites modifications, préviens-nous quand tu auras terminé !  


L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2242-callum-p-cooper
Messages : 12
Date d'inscription : 07/08/2018
Célébrité : Alex Pettyfer
Crédits : Faith (Obsession 27)

Age : 23 ans
Sang : Basique #2
Statut : Célibataire
Métier : Assistant alchimiste à Avalon le jour, narcotrafiquant la nuit
Baguette : 24 cm, plutôt flexible, bois de tilleul argenté et tige de dictame
Epouvantard : Une boule de cristal nébuleuse
Dialogue : à déterminer

Poufsouffle (répartition de 2034) ⬪ Bon vivant altruiste, mais parfois un peu trop dans sa bulle ⬪ A été poursuiveur au Quidditch ⬪ Doué en potions, maladroit en duel ⬪ Passablement insomniaque ⬪ Pas fan des moldus ⬪ Fils d'un basique #1 et d'une basique #4 ⬪ Apprenti apothicaire chez les O'Ryan le jour, dealer la nuit ⬪ Fêtard du samedi soir à Avalon (malgré lui) ⬪ Indifférent à la hiérarchie du sang.

Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 15 Aoû - 14:15
Hello, et merci pour cette exhaustivité tout d'abord. Smile

Concernant les deux premiers points, j'ai légèrement modifié la tournure des phrases concernées. J'avais bel et bien compris les enjeux en question, mais je m'étais mal exprimé sur la manière de les commenter : Callum comprend que la hiérarchie du sang est au centre de la société, mais c'est quelque chose qu'il a du mal à comprendre personnellement, du point de vue de ses valeurs. Et bien entendu, son père est bien au courant que crier son côté disruptif sur tous les toits ne lui apporterait que des soucis. Aussi, lorsque je faisais allusion aux Mangemorts, je parlais bien du groupe qui a fait la guerre et dont les efforts ont abouti à la construction de cette nouvelle société. J'ai expressément glissé le mot "vétérans" quelques lignes plus tard pour le souligner. Mais dans un souci de clarté, je rajoute aussi un petit commentaire. Wink

- "La famille de sa mère avait vécu leur union comme un véritable déshonneur, et Callum avait du mal à comprendre comment les moeurs pouvaient rendre les hommes si inhumains."
- "Teddy Cooper, lorsque la famille se retrouvait à huis clos, ne loupait jamais une occasion de cracher son venin sur les Mangemorts et sur le régime qu’ils avaient bâti après la guerre."

À propos du personnage de Matthew, je crois que ça colle encore dans la chronologie si je le mets en sixième année. C'est à vrai dire ce que j'avais prévu à la base, mais je tenais à ce que Callum se retrouve seul à Poudlard pour sa septième et dernière année, ce qui impliquait que Matthew n'était que d'un an son aîné. Mais en soi, tout ce que je décris sur sa solitude fait suite à une ellipse et peut donc valoir pour deux années scolaires. Je remplace donc les "cinquième année" qui traînent par des "sixième année".

Vis-à-vis des Serpentard contre lesquels Callum se bat, j'avoue ne pas avoir pensé aux conséquences que pourrait avoir une altercation directe contre eux. Comme ils le traitent de "crapaud au sang odieux", il paraîtrait logique qu'ils soient de sang pur. Pour plus de cohérence, je change donc l'insulte qu'ils emploient :
"« Qu’est-ce qu’il veut, le Puffy qui crie la nuit ? » Callum releva par cette pique cinglante que la rumeur de ses rêves agités avait fait le tour de l’école."

Enfin, Callum a les moldus en horreur depuis l'attentat qui a mené au décès de cette petite fille. Ce sentiment de dégoût avait déjà été instillé par son éducation à Poudlard depuis la leçon d'histoire de la magie faisant mention de la tragédie d'Assapor. Quant à sa position vis-à-vis de la guerre, il y était plutôt indifférent tant que ça ne le concernait pas personnellement, que ce n'était qu'un conflit éloigné qui faisait même fleurir son business. Mais le fait d'avoir une vision à propos d'une perte humaine inutile, et de la vivre ensuite, renforce son aversion pour les hostilités, et par extension pour les moldus (même si Callum ne connaissait pas vraiment cette fillette, il s'y est sans doute attaché par le fait de la voir mourir en rêve, comme s'il s'imposait la responsabilité de la sauver). Si Callum est presque prêt à rejoindre les Mangemorts, ce n'est donc pas seulement pour des raisons d'idéaux (à l'exception de la haine des moldus qu'il partage avec eux), il cherche avant tout à mettre fin à la guerre. J'ajoute donc cette formulation en fin de texte :
"[...] Callum éprouva une certaine empathie pour les Mangemorts, que les échecs répétés rendaient plus attendrissants. Non pas qu’il adhérait à tous leurs idéaux, loin de là, mais soutenir le régime en place semblait le moyen le plus efficace de mettre fin au conflit."

Voilà tout ! Je pense avoir corrigé ce qui posait problème et clarifié ce qui n'était pas assez saillant. Dites-moi s'il reste des choses à changer. Wink
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2651
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté Mer 15 Aoû - 15:09
Félicitations, te voici validé.

Tu rejoins les Neutres.

Les modifications et éclaircissements sont nickel, ça nous va !

Nous t’invitons à créer ta fiche de liens pour que nos petits camarades puissent nouer des relations avec le tien, ainsi qu’à ouvrir tes chroniques où tu pourras regrouper tous tes RP et écrire des informations annexes sur ton personnage. N'hésite pas à faire un tour du côté des petites annonces pour voir si un poulpe ne chercherait pas des partenaires rp !

Pour explorer l'univers plus en profondeur, tu peux aller te perdre sur le Wikia de Filet du Diable. Et si tu as des envies particulières ou des questions, le bureau des doléances t'est ouvert, ainsi que SOS Parrainage !

BON JEU SUR FILET DU DIABLE !

L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
Contenu sponsorisé
Re: [terminée] Callum P. Cooper : "Vous prendrez bien un petit quelque chose ?"
ce message a été posté
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées