AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Ϟ WANTED Ϟ
Ils sont beaux ! Ils sont chauds comme la braise ! Jetez-vous sur les prédéfinis du forum ! Ça se passe par ! ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 587073792
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 587073792
Ϟ Scénario à l'honneur Ϟ
Tu aimes le drama familial & les petits Phénix aux ailes liées ? Alors Colin Rees est fait pour toi ! ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 3613870186
Ϟ Scénario à l'honneur Ϟ
Le Bunker Inquisiteur a besoin de ses ouailles ! Gonfle les rangs avec David Rosenthal ! ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 3258294192
Ϟ Scénario à l'honneur Ϟ
Représente le bayou et le monde de la nuit avec Kayin Layibadé ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 3777389882
❝ ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Les fiefs Sang-pur
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Filet du Diable
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3421
Date d'inscription : 04/09/2016
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Ven 8 Fév - 15:51
« La fin »
Sujet des Mangemorts


Avalon, Manoir Lagides - QG Mangemorts

Césarion était rentré le premier, un bras pendant mollement le long de son corps. Il n'avait rien voulu en faire, car ainsi que lui avait enseigné son père, un chef se devait d'être le dernier à quitter le champ de bataille. Toutefois, Sonja, qui se trouvait avec lui à Londres avait été intraitable : l'épaule ainsi luxée et au regard de la plaie béante qui lui barrait le flanc, il était plus un poids que d'une utilité quelconque. Le fils d'Harmakhis avait donc regagné le Manoir avec les autres blessés. Un médicomage s'était aussitôt précipité vers lui et, s'il s'était laissé faire, n'avait pas été surpris de voir sa mère accompagner le soignant. Aucun mot n'avait été échangé. Pas tant que le patriarche n'était pas à leurs côtés. Ce qui ne tarda pas. La guinéenne et le métisse s'étaient tournés telle une seule âme, sondant moins l'état physique d'Harmakhis - tout à fait correct - que l'expression de son visage. L'étincelle dans les iris de ce dernier fit se détendre leurs traits. « Leur cher Vivecime n'est plus. » commenta-t-il sobrement. Césarion hocha la tête. « Londres est tombée également. » On aurait dit un général s'adressant à son officier et réciproquement. La tendresse n'était perceptible que dans leurs regards se cherchant, s'examinant à la dérobée de la tête aux pieds. Vérifiant que rien d'irréparable n'était à déplorer. Conclusion étant que les Lagides s'en étaient plutôt bien sortis, en comparaison de certains de leurs camarades. Plusieurs y avaient laissé la vie. Mais c'était le prix à payer. Les sacrifices étaient nécessaires à toute victoire. Si victoire il y avait, puisque ... « Des nouvelles du Ministère ? » interrogea-t-il sa femme. « Pas encore. » Un très mince sourire s'afficha sur le faciès d'ordinaire impavide du leader Mangemort. « Cela ne devrait plus tarder. »

¤¤¤

Avalon, Ministère de la Magie

Sa jambe l'élançait. Chaque pas était une torture innommable que la Fuller endurait en serrant les dents. Du moins, celles qu'il lui restait, car elle était à peu près sûre d'en avoir perdu au moins une dans sa chute - à la réception ou durant la descente, elle n'aurait su le dire. Sa bouche ensanglantée formait un rictus entre colère et souffrance alors qu'elle remontait le couloir menant au rez-de-chaussée. Vide. Beaucoup trop vide. Elle avait aperçu ses amis disparaître un à un, l'incompréhension ne tardant pas à laisser la place à un froncement de sourcils fort disgracieux. Encore une ride qu'elle devrait non à son fils, cette fois, mais à ces bouffeurs de morts de consanguins dégénérés. Nero. Une partie d'elle ne désirait qu'une chose : reprendre l'un de ces foutus ascenseurs direction le cabinet du Ministre, instinct propre à chaque mère inquiète du sort de sa progéniture. Tandis que l'autre lui intimait que morte, elle ne lui servirait plus à rien. Jane était avec lui. Jane. Non, elle allait bien. Forcément. Une autre perspective n'était pas envisageable, ni pour sa meilleure amie, ni pour son fils, ni aucun des autres gamins. Cependant, ils avaient certainement ... Disparu, eux aussi. Et pourquoi pas elle ? Pourquoi était-elle la seule putain de Phénix, semblait-il, encore dans ce bâtiment de merde ? Pourquoi ? A raser les murs en claudiquant, cherchant une sortie que la douleur lui faisait paraître inaccessible ? Elle finit par s'arrêter à un tournant pour reprendre son souffle. « Mais que vois-je ? » interrogea une voix qu'elle ne connaissait pas, apparue sur sa gauche. A quelques mètres, Demeter Denfer plissait les yeux, réduits à deux fentes félines prêtes à fondre sur sa proie. « Serait-ce la Fuller ? Attrapez-la. » Deux autres Mangemorts encadrant la Pacificatrice s'avancèrent prudemment. La lutte de ce soir leur avait enseigné que même blessé, il ne faisait pas bon d'approcher un Phénix trop promptement. Mal leur en prit car la seconde suivante, un sortilège informulé les colla l'un à l'autre dans un bruit de succion tout sauf ragoutant. « Vous donnez pas tant de mal. Soit vous me tuez, soit on fait comme si on s'était jamais croisés. Parce que vous m'aurez pas vivante, les gros morts. » « Ça me va aussi. » Elle para un premier éclair bleuté de la Pacificatrice. Le second lui frôla l'oreille. Demeter la harcela de sortilèges, l'acculant jusqu'au mur. A ce rythme, et ainsi affaiblie, elle ne tiendrait pas longtemps. Surtout que la sorcière semblait n'avoir aucune faille dans sa garde. Puis, elle le vit. Une lumière verte, fonçant droit sur elle, entre la mêlée polychrome. Elle inspira, allait hurler le prochain protego, mais elle n'en eut pas le temps. L'avada s'écrasa sur un bouclier magique, avant d'être renvoyé vers sa lanceuse. Laquelle esquiva, ce qui laissa enfin une brèche à exploiter. « Stupefix ! » Demeter s'effondra. Scarlett grogna. Tant parce que son magnifique derrière était sauf - pour le moment - que parce qu'elle avait reconnu la voix de sa bru. La rouquemoute de Nero. « Où sont les autres ? » Scylla secoua la tête sous son rideau de cheveux emmêlés. Elle affichait de nombreuses écorchures et une balafre sur la joue. Ainsi qu'un regard éteint. « Il n'y a plus que nous. » Et merde ... La Fuller se redressa en pestant. « Viens, on se tire d'ici. » C'était tout ce qu'il restait à faire, non ? A moins que ...

« Informations »


ϟ MAIS KESKISPASSE ?! Londres est tombée. Vivecime aussi. Ça, vous le savez ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 1533679780 Pour le Ministère, c'est encore le flou artistique (surtout que vous n'êtes pas supposés savoir qu'il a été attaqué). Vous atterrissez donc au Manoir Lagides, QG temporaire Mangemort, l'heure de la retraite sonnée. ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 974355758 De la victoire aussi ? On ne vend pas la peau du Matou avant de l'avoir pelé, mes enfants ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 3258294192
Pour l'instant, profitez-en pour vous faire soigner. Sont présents des médicomages de tous rangs pour s'occuper de vous, sang-purs prio' évidemment ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 1533679780
 
ϟ KICÉQUIPEUTPOSTER ? Tous les mangemorts peuvent poster dans ce sujet. Même ceux n'ayant pas participé à l'event.

ϟ Absentéisme : Isilde la moche a manqué deux tours. Chamaël, Cassandra et Marie en ont manqué un.

ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au dimanche 10 février, 5h du matin (heure française) pour poster. Oui, ce dernier tour est obligatoire ! Vous pouvez poster autant de fois que vous le voulez mais il faut poster au moins une fois ! Wink

         
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Lux Salamander
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Date d'inscription : 06/07/2018
Célébrité : Alexander Ludwig
Crédits : (c) Moonic

Double compte : Nilhem Kark & Hija Sabordage & Darwin Roy

Age : 27 ans
Sang : Pur
Statut : Marié à Eevi Kark, amant de Calypso Layibadé, père de Selim Layibadé, plus trop de temps pour quoi que ce soit à côté.
Métier : Chasseur de dragons et héritier des Salamander.
Baguette : Bois de sapin, 22cm, ventricule de coeur de dragon.
Epouvantard : La Bête, le Malin, sous tous les formes qu'il peut prendre.
Dialogue : firebrick
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 6tjx
Homme de main de Mervyn Jr Kark - Entend des voix régulièrement, vestiges de la malédiction qui a frappé les Rosier - Tuerait sans sourciller pour les siens - Ancien Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Gryffondor, il est beaucoup plus agile que ce que sa carrure peut laisser présager - Possède un chaton qui ne grandira jamais, Sheitan - Est connu dans le monde pour son rire tonitruant, sa veste en cuir de dragon, ses blagues plus ou moins convenables et ses talents de danseur - Joue de la guitare (secret bien gardé)
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Sam 9 Fév - 1:00
« J'allais quand même pas laisser l'assistante de Lagides s'approprier tout le dramatique de la situation. » Le sourire de Chamaël – ou en tous cas, ce qui semble s’en rapprocher le plus – le rassure, au moins un minimum. Il est toujours là, toujours en vie, toujours en état de fonctionner. Et c’est un soulagement. Maintenant que la partie tourne à leur avantage … ou presque. Parce que les sorts et les balles continuent de pleuvoir. Surtout les balles. Et s’il comprend la stratégie de son frère de s’en prendre au plus gros morceau, prêt à le seconder, il n’en reste pas moins que tout est de plus en plus flou pour lui. Il est loin de mettre en cause les compétences médicomagiques de Jodie, bien évidemment, mais le repos prescrit n’a pas été observé. Alors il subit plutôt qu’autre chose les minutes suivantes. Surtout quand l’éclair de Cham ne blesse que partiellement Kantaro, renforçant au contraire ses ardeurs. Il n’a cependant pas manqué le retour en fanfare de son amante, mais la panthère n’est qu’une vague forme noire, alors qu’Obbie ne fait pleuvoir ses projectiles mortels sur les Salamander. Du poignet, Lucifer pare, tentant de dévier chaque balle du mieux qu’il le peut, blessant d’autres Phénix en les renvoyant. Mais la migraine monte. La fatigue également. Et son acolyte n’a pas l’air exactement en forme non plus. Alors il décide de faire quelque chose d’éminemment stupide. « Sorry bro. » Et de son bras gauche, il l’écarte, se plaçant entre lui et les balles. « C’est toi et moi, Kantar… » Immédiatement exaucé. Une balle l’atteint à la cuisse, sur le sort déjà cuisant, lui faisant ployer le genou. Seconde balle qu’il ne voit pas venir, qui retrouve son emplacement préféré, là où la manche de la veste est déjà entamée. Il ne hurle pas. Il n’en a pas le temps. D’autres attaques distraient fort heureusement le géant roux alors que Lux pose la main tenant la baguette sur les pavés de Londres. La brûlure et la douleur se propagent mais ses mâchoires sont trop serrées pour que le moindre juron s’en échappe. Tout est flou, sauf le rugissement du dragon qui lui fait relever la tête. Et il n’a que le temps de voir Gemnikai chevauchant un Vert Gallois avant que tout ne devienne noir. Rideau.

Résumay a écrit:
Lux a encore fait le con et a repris deux balles en protégeant le frérot. Il fait donc un joli petit black-out.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Into the Fire
ANAPHORE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Theresa S. Lestrange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 209
Date d'inscription : 08/11/2017
Célébrité : Nastya Kusakina
Crédits : Morphine

Double compte : Alice Charley, Hélios C. Kark & Esther Baron

Age : 23 ans
Sang : Sang-pur
Statut : Mariée à Rodolphus Jr Lestrange
Métier : Mère au foyer, peintre et tueuse en série
Baguette : 30 centimètres de mélèze, crin de sombral, tordu et souple
Epouvantard : Le chaos
Dialogue : Theresa : #00cc66 Theresa bis : #9068ff Anti-Theresa : #f4a742
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 4b6fb11b298cf6ea45a06d1b82188cf1
Mère d'un bébé au sang-pur, Isidore Lestrange • À nouveau enceinte • Sévèrement touchée par la maladie mentale et les effets d'une pratique intense de la magie noire • Mage noir redoutable pour son jeune âge • Née Mulciber • Héroïne de guerre, elle a participé au sauvetage de son grand-père et a abattu la terroriste Elfrida Bibine • Trois personnalités vivent dans sa tête • Folle mais pas stupide • Mère traditionnelle et dévouée à ses deux hommes : son enfant et son mari
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Sam 9 Fév - 15:17
Theresa bis contemple le corps déchiqueté de l’adolescente. Bah non, pour l’impressionner on repassera. Elle baille dans le chaos complet avant de créer des détonations sur quelques habitations. Les cris qui peuvent en sortir l’amusent. Elle constate un Feudeymon qui vient dévorer l’endroit… Tout un paysage bucolique.

La Chose continue de faire le ménage, à un point où elle en oublie le compte des victimes. Peu de choses l’atteignent à vrai dire : c’est à se demander si elle bloque bien les sortilèges ou si son absence totale d’appréhension l’aide à rentrer dans le beurre sans problème… ou bien peut-être que massacrer des civils – parfois moldus et désarmés – en fuite ne constituent pas un grand défi.

Quoiqu’il en soit, Theresa bis se sent ragaillardi malgré ses précédentes et nombreuses blessures. Elle pense déjà à se prendre un bon bain en lisant son livre préféré de magie noire. Lorsque le groupe se rassemble, elle est contentée par la satisfaction de son supérieur. Pas que sa satisfaction en soit l’intéresse tant (sa propre opinion lui suffit) mais le sentiment du travail bien fait demeure. Il n’y a que la sentimentalité de madame Kirke qui réussit à lui faire froncer les sourcils. Mais bon, tout cela la concernera lorsque la mère se présentera à la Commission de la Trahison – déjà que la sœur de son mari s’avérait être une terroriste confirmée depuis un bon moment.

***

Au QG, toujours la même. Theresa bis prend la nouvelle avec un bonheur difficile à déchiffrer… Petite, faible, Theresa reste endormie. Plus de temps aux commandes… Quel pied. La démone se promène… elle exigera un médicomage mais avant, elle aperçoit une moldue du coin de l’œil. Une blonde. Son maléfique humour refait surface. « Hé, toi ! », dit-elle à la suite d’un sifflotement. Avant qu’elle se retourne, la Mulciber lance un sortilège informulé. Dès que les yeux de glace de la sans-magie se pose sur ceux de lune de la Sang-Pure, elle sourit à la manière d’une enfant. « Tu as quelque chose sur la tête… »

Alice Charley lève les yeux et aperçoit une énorme mygale à l’apparence atroce. Ses pattes se jouent sur sa petite tête. Elle étouffe son cri d'horreur et utilise sa volonté herculéenne pour rester sur place. « Arrête-moi ça, Mulciber. » Theresa bis se retourne et croise le regard… d’Hélios Kark. Comme quoi, il y a toujours un plus gros poisson. L’albinos annule le sortilège. « Ce n'est qu'une illusion... doublée d'une plaisanterie. », répond-elle sur un ton insolent. Hélios Kark est le rival de Mervyn Junior, parti que sotte Theresa soutient de tout son cœur. De plus, Hélios est un incapable, jumeau d’une traîtresse et fils du plus boiteux des enfants de Mervyn… ça doit être héréditaire, ses manquements permanents. « Va te soigner… », exprime-t-il dans un soupire méprisant. L’ambigüité de la remarque passe sous le radar de la Chose. Elle reste de marbre, même si à l’intérieur elle souhaite à Hélios qu’il finisse comme son père ; mort sous les mains d’une Sang-mêlée frivole, ou un truc pire. « Votre état, cependant, semble impeccable… vous aviez un empêchement ? », exprime-t-elle dans un zèle soudain de politesse hypocrite. Le duelliste part, déjà fatigué de cette dispute. Quant à la moldue, elle s’est volatilisée.

Theresa bis l’observe du coin de l’œil pendant qu’un médicomage s’occupe de désinfecter le reste des blessures causées par morsure sur son épaule. Hélios semble de mauvaise humeur… Soit, la meurtrière prend l’occasion pour calmer ses nerfs après la bataille. Elle sent qu’elle pourrait détruire d’autres choses… tant de gens qu’on soigne, ça l’ennuie avec l’énergie du désespoir. Une autre ligne d’adrénaline, c’est ce qui lui faudrait… Mais pas ce soir de toute évidence. En revanche, il lui reste le bain, le grimoire… Bon plan en perspective.

Résumé:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Chibis par Eoin:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Aveline Auguste
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t724-aveline-kirke http://filetdudiable.forumactif.org/t690-aveline-ava-kirke http://filetdudiable.forumactif.org/t723-aveline-kirke
Messages : 172
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Kerry Washington
Crédits : Moi

Age : 39 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Mariée à Altair Kirke (sur papier seulement), mère d'une fille de 11 ans, en couple avec Alice Charley
Métier : Fugitive, apprentie terroriste
Baguette : Bois de cyprès et poil de womatou, 27,2 cm, rigide, droite, finement ouvragée et incrustée de nacre.
Epouvantard : Le sortilège de Feudeymon
Dialogue : #996699
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Giphy
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 10 Fév - 3:49
Les exhalaisons de Vivecime lui remplissaient les narines. Il fallait partir et vite, avant que les fumées toxiques n'aient raison d'elles.

« Ma fille. Une sang-pure. » répondit-elle sans hésiter au Lagides. Mais la réponse du Mangemort l'estomaqua.

Se débarrasser de sa fille? Hors de question. Aucunes objurgations ne la feraient changer d'avis. Aucunes conséquences imaginables ne pouvaient être pires que la souffrance d'abandonner sa fille à une mort certaine. De toute façon, elle n'avait rien à se reprocher, elle n'avait commis aucune prévarication. Elle dénoncerait son mari et puis c'est tout. Ou plutôt devrait-elle dire... son ex-mari.

« Jamais sans ma fille. » répondit-elle en transplanant diligemment, le regard décidé.

Elle n'avait rien à se reprocher.

***

« Occupez-vous de ma fille, s'il vous plait. C'est une sang-pure. »

Une fois certaine que Mayssan était prise en charge, Aveline se sentit défaillir. L'adrénaline avait cessé de faire effet. Elle avait envie de pleurer et de rire tout en même temps. De partir à la recherche d'Altaïr pour l'étrangler de ses mains ou de se recroqueviller et ne plus jamais se lever. Les jambes chancelantes, la sorcière dut s'appuyer sur un mur pour maintenir son équilibre.

Puis, elle la vit.

Le blond flavescent de ses cheveux.
La pâleur marmoréenne de sa peau.
Le bleu limpide de son regard.
L'éclatante jeunesse des traits de son visage.

Alice.

Le coeur d'Aveline se gonfla de joie. Ses tourments s'apaisaient. Ses démons intérieurs Ses craintes se calmaient.

Alice était là. Mayssan était saine et sauve. Tout irait bien.

« Oh Isolt soit louée, tu es saine et sauve. J'ai cru qu'Altaïr t'avait fait du mal. Il a kidnappé Mayssan. Elle aurait pu mourir. Oh par Isolt... Aide-moi à trouver un Médicomage. »

Résumé:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 137926AvelineTransppte
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Maddox Macnair
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1426-maddox-macnair http://filetdudiable.forumactif.org/t1359-maddox-macnair http://filetdudiable.forumactif.org/t1425-maddox-macnair
Messages : 185
Date d'inscription : 27/10/2017
Célébrité : Ioan Gruffudd
Crédits : ghost.writer

Double compte : Salomé Yaxley • Sam Callaghan

Age : Cinquante-et-un ans.
Sang : Pur.
Statut : Vieux garçon.
Métier : Rentier passion gin tonic ; tuteur privé de duel.
Baguette : Dix-neuf centimètres, bois de bruyère et ventricule de cœur de dragon.
Epouvantard : Vivienne, ou Astra, qui tente de le tuer avec une arme à feu
Dialogue : seagreen
hot shot
Mangemort désabusé qui ne croit pas aux politiques progressistes et aux alliances risquées • Ne croyait jamais regretter les Kark et n'ira jamais l'avouer • Homme aux mille passions (en ce moment : devenir Animagus, le tchèque et la musique) • Un bon moldu est un moldu mort • Meilleur ami, partner in crime (littéralement) de Vivienne Lestrange • Vit de mauvaise foi, de gin tonic et de misanthropie pas même dissimulée
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 10 Fév - 5:17
Avalon, quelques semaines plus tôt

Lui habituellement si volubile est silencieux, dans la pièce où ils sont tous rassemblés. Réunion de famille étrange entre Macnair, afin d’accueillir la prise bien juteuse du moment. Un homme que les années, la fuite, le terrorisme ont changé, brisé, épuisé, et que Maddox a pourtant reconnu en un seul regard. En retrait, l’ancien tireur d’élite est prêt à intervenir si Tom ou Nora se rebellent, ou si un indésirable venait à les déranger pendant leurs retrouvailles.

Il est trop occupé à regarder son cousin, pour parler.

Trop occupé à détailler ce faciès disparu il y a plus de vingt ans, à se faire une nouvelle carte des traits de Thomas Macnair. À observer ses autres cousins tenir Tom et son épouse non pas en joue, mais littéralement la baguette sur la gorge, afin de leur faire comprendre la réalité, le danger, de leur situation. À écouter Rogan, ensuite, dont la présence calme et écrasante n’a pas perdu de son aura intimidante avec les années. C’est lui-même qui est venu le chercher, afin qu’il assiste à ces retrouvailles, en sa qualité d’héritier de sa branche et de Mangemort investi. Une moindre chose, en vérité, un honneur, quand on connaît le caractère secret et rusé de Rogan Macnair. Il a promis de ne pas en parler à sa soeur aînée et s’est tenu au secret, bien qu’il sait qu’Astra en sera bien fâchée. Elle n’a pas repris le flambeau des Mangemorts, cela suffit pour lui cacher leurs plans. Elle comprendra. Qu’elle n’est pas moins Macnair, malgré le mariage qui a dérobé son nom (à un homme dont la seule qualité est certainement d’avoir été et d’être encore un Mangemort investi), mais que ces affaires ne la concernent pas. Pas encore, à tout le moins.

Il observe et il écoute, le sorcier, ses yeux sombres posés sur le visage d’Ailionora (il se demande si elle survivra - il se demande ce que feront les O’Broin, quand ils sauront), puis sur celui de Tom, encore et toujours. Il a de la difficulté à croire que ce moment soit vraiment arrivé, après toutes ces années à chercher, à attendre, à baisser les bras et à rallumer la flamme à la moindre rumeur. De la difficulté aussi à démêler les sentiments contradictoires qui le prennent au constat de la survie de son cousin et à l’offre que lui fera Rogan, avec une issue… variable, mais dont l’arrogance Macnair refuse de voir un potentiel échec.

Tom était le préféré de tous, évidemment. Drôle et détendu, capable de comprendre leur dédain pour les mondanités et les règlements, un peu rebelle et taquin. Moins hautain que Tamara, moins superficiel que Lisa, moins dissipé que Brooke, moins renfermé que Steve, moins rigide que Ripley. Un modèle, même, pour le jeune adulte qu’il était au moment de sa trahison. Si difficile à avaler. Il a espéré, longtemps, à égale mesure, que Tom soit mort, ou en sécurité, sans savoir ce qu’il préférait.
Maintenant, il sait.
Il l’aurait préféré mort.
Mort, plutôt que cette pâle copie de son cousin. Mort, plutôt que ce traître à son sang et bientôt traître à ses idéaux. Ça valait bien la peine de créer une commotion à Rogan, jadis, avec une répartition à Gryffondor, pour ensuite revenir sur ses principes ! Maddox veut bien prêter la corruption de l’esprit de Tom à sa niaise d’épouse, qui n’a jamais été apprécie au sein des Macnair, mais ce serait donner à Nora beaucoup de crédit. La vérité, nue et froide, inévitable, est que Tom les a trahi et qu’il trahira encore davantage. Qu’il tentera certainement de se faire croire qu’il fait ça pour Arthus, mais encore une fois, ce ne sera qu’un mensonge.

Il n’a jamais été si différent d’eux, n’est-ce pas ?

***

Vivecime, temps présent

Il est certainement un peu brûlé sur les bords, le Macnair, mais il peut dire que tout a été un succès. Il a veillé avec les renforts, à Vivecime. Prêt à envoyer les renforts Mangemorts dépêchés afin d’intervenir au moment de la chute de Vivecime, prêt à obéir aux ordres du Lagides. Pas de prisonniers, pas de pitié pour les terroristes et leur engeance. Une bonne chose que Maddox n’ait pas décidé d’avoir des scrupules, en cette nouvelle année, car ce n’est pas ici qu’il en aurait eu besoin.

Des Phénix se sont enfuis, mais dans les ruines fumantes et brûlantes de Vivecime, il n’a aucune crainte quant à la réussite de leur plan. Il boite un peu, alors qu’il se rapproche des quelques Mangemorts encore en place, jusqu’à arriver aux côtés de Brooke, qui veille de loin sur Thomas comme le ferait une lionne. Prête à mordre et à attaquer quiconque s’en prendrait à un être aimé… ou à une proie qu’elle a déjà déclarée comme sienne. Un mélange des deux doux-amer et douloureux, pour le Phénix déchu.

Une voix crie le nom de Macnair. Il la reconnaît, cette voix. L’homme qu’ils ont confronté, à Poudlard, qui parlait à Calliope Kark avec tant de… d’humidité, disons, à mieux d’un autre mot. Visqueux Phénix qui a deviné ce qui se trame et qui repartira la queue entre les jambes et la vérité au bout des lèvres, avec cet affreux de Bruce Blackburn, dont la seule existence est une insulte à l’ordre du monde. Le sorcier s’approche de son cousin et se fraie une place dans le cercle de Mangemorts, qui le laisse passer et s’avancer jusqu’à l’homme. Ils n’ont pas encore échangé un seul mot, n’ont fait que se toiser du regard avec méfiance, bleu-de-gris contre marron. Le silence perdure, encore, jusqu’à ce qu’un sourire mauvais étire les lèvres de Maddox. « Bienvenue à la maison, Tom. »


Citation :
Lux a encore fait le con et a repris deux balles en protégeant le frérot. Il fait donc un joli petit black-out.

Theresa bis s'est éclaté à donf à Vivecime mais revient au QG. Avant de se faire soigner, elle joue un tour à Alice puis a une... discussion cordiale avec Hélios  Un médicomage vient ensuite la désinfecter/soigner.

Aveline choisit de repartir avec sa fille et transplane au QG. Elle fait soigner sa fille, puis demande à Alice de l'aider à trouver un Médicomage.

Maddox était au courant du plan Tominet-le-traître, en tant que Macnair Mangemort, et est sur place à Vivecime, afin de ramener ledit traître en sécurité (oui, c'est relatif).
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Isilde Sabordage
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1654-isilde-sabordage-terminee?highlight=Isilde http://filetdudiable.forumactif.org/t1660-isilde-sabordage
Messages : 583
Date d'inscription : 19/01/2018
Célébrité : Jenna Thiam
Crédits : Me

Double compte : Chamaël Salamander

Age : 25 ans
Sang : Basique #2
Statut : Mariée par accident
Métier : Comment ça pirate c'est pas un vrai métier ?! Bon bah... disons enchanteresse navale !
Baguette : Bois de cornouiller, dard de manticore, 30cm, rigide
Epouvantard : Du poisson cru, dangereuse tentation
Dialogue : #D5A326 - Orange
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Tumblr14
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 10 Fév - 14:26
Vivecime était un endroit incroyable. Je m'attendais à un espèce de camp de clodos plein de types barbus, crasseux et morts de faim. J'étais loin de la réalité. Perdue dans ma contemplation, j'en oubliais presque la raison de notre venue. C'est alors qu'arriva le Feudeymon. Quand j'ai vu les flammes vivantes me foncer dessus j'ai couru aussi vite que j'ai pu, puis j'ai bondi pour leur échapper. Et j'ai presque réussi ! Seulement, les flammes magiques léchèrent brièvement mon dos qui s'embrasa aussitôt. En une seconde c'est tout mon corps qui prit feu.

Devenue une torche humaine, le feu dévore mes vêtements, mes cheveux, ma chair. La souffrance est insoutenable. Incapable de réfléchir Je cours vers mes alliés en hurlant de toutes mes forces. « A L'AIIIIIIIIDE ! » J'entends une petite voix dans ma tête qui continue de répéter en boucle l'évidence. On n'éteint pas comme ça des flammes de Feudeymon. Cette fois, je crois bien que je vais mourir brûlée. Cette idée me fait paniquer encore plus. Je reconnais même pas les gens autour de moi. J'entrevois une silhouette, peut-être le moldu de Cassandra ? Ou bien la Mulciber ? Peut-être un Phénix ? Ou même une hallucination. Peu importe, sans que je sache vraiment pourquoi, mon instinct me crie de lui foncer dessus, alors je lui fonce dessus.

Une voix familière, à l'accent allemand fort prononcé et l'air très énervée, résonne dans mon esprit. « Ach ! Tu m'as l'air bien mal barrée ! » Même si ça fait plus de six mois, je reconnais sans mal cette voix caverneuse. L'esprit d'Elumutofritozo, qu'on avait accidentellement libéré de sa prison par la faute de Cassandra. 
« Je peux sauver tes petites fesses, mais ce sera pas gratuit. Un jour, je reviendrai te demander une faveur.
- C'QUE TU VEUX ! MAIS GROUILLE TOI L'CUL !
- Ça va, ça va, du calme ! Ça m'énerve ces jeunes qui connaissent plus rien aux bonnes manières. »
Aussitôt qu'il a fini sa phrase, l'insupportable douleur disparaît subitement et les flammes qui me dévoraient s'éteignent dans un "flop". Grillée comme un poulet je m'effondre au sol. Mes habits et ma chevelure sont réduits en cendre et ma chair est calcinée. Pourtant je suis toujours en vie, et je dirais même que je me sens plutôt bien. Toujours consciente, je suis comme paralysée, incapable d'effectuer le moindre mouvement. Un Pacificateur vient vérifier que je suis pas clamsée avant de m'embarquer et de transplaner au QG. Je sais pas pourquoi, mais j'ai le sentiment que je me suis encore embarquée dans une nouvelle galère. Mais bon, pour l'instant je m'en fous un peu, je suis trop occupée à agoniser.

résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Olivia Zabini
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t699- http://filetdudiable.forumactif.org/t106- http://filetdudiable.forumactif.org/t2778-
Messages : 1383
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : moonlight roses + tumblr

Double compte : James Windsor

Age : vingt-huit ans
Sang : sang-pur
Statut : mariée à Armel Zabini
Métier : avocate au magenmagot, bientôt éligible au poste de juge
Baguette : 28cm, bois de noisetier, écaille de dragon, légèrement flexible & droite
Dialogue : #836096
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Tumblr_inline_odc6pw4wbI1rifr4k_500
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 10 Fév - 18:06
Le distrahet touche le Kantaro alors qu’il s’y attend le moins alors que les frères Salamander se prennent toute sa rage. Le voir se tordre de douleur procure une sensation de satisfaction chez la jeune Vaisey. Cela n’a jamais été dans son caractère que de vouloir le malheur des autres. Pourtant, face au Phénix responsable de tant de dégâts ce soir, elle ne souhaite que son malheur et sa douleur. Lui, contrairement aux sorciers lambdas du Chemin de Traverse, est loin d’être un innocent. Lui doit payer, comme les autres oiseaux de mauvaise augure, ces terroristes. Alors qu’elle songe à un autre sort, la professeure de magie noire, Theodora Carrow, prend le relais pendant qu’un rugissement retentit.

Un dragon.

Gemnikai Lagides refait surface sur un putain de dragon - un Vert Gallois plus précisément - détruisant tout sur son passage. Si l’information laisse un court moment Olivia interdite, l’avocate retrouve ses esprits quand elle voit les alliés Phénix du bras droit de la Callaghan aider ce dernier à s’en sortir. Non contente d’avoir, quelque part, eu sa vengeance concernant la (re)prise de Londres, Olivia aurait voulu finir ce que les Salamander et elle avaient commencé face au rouquin. Mais entre la fuite des quelques Phénix encore vivants - ce dragon et ce fou à lié de Gemnikai font réellement le travail - et la ville littéralement à feu et à sang, l’avocate sait qu’elle doit se replier, rentrer au QG temporaire et doit se faire soigner. Remarquant l’état d’inconscience de Lux, Olivia s’inquiète de le faire transplaner lorsqu’elle remarque que Chamaël a la situation sous contrôle. Elle lui adresse un léger sourire avant de disparaître. Cette fois-ci, le transplanage n’est pas forcé. Et, par Rowena, qu’une victoire de la sorte fait du bien.

Arrivée au QG, Olivia ne peut constater que l’effervescence de ce dernier. Certains crient à la victoire de Londres, d’autres parlent visiblement de la réussite de la destruction de Vivecime. En cet instant cependant, Olivia n’en a rien à faire. Elle se déplace, cherchant désespérément une tête connue parmi les Mangemorts avant de se reposer - et se faire soigner. Une tête familière pour lui faire comprendre que le calvaire est fini, pour l’instant. Qu’elle peut savourer la victoire contre Londres (et d’avoir fait souffrir le Kantaro) en paix. Ce n’est que lorsqu’elle entend un « OLIVIA ! », semblant être crié de l’autre bout de la pièce qu’enfin un poids se soulève. Armel fonce vers elle, dénotant par sa peau hâlée et sa tenue de vacances bien trop légère pour des températures anglaises de fin janvier.. Le soulagement peut néanmoins se lire sur son visage bronzé. « Promis Armel je vais bien, je… » Il ne lui laisse pas le temps de finir sa phrase qu’elle se retrouve entourée des bras de son fiancé. Et enfin, Olivia peut souffler, répondant tendrement à son étreinte, bien loin de lui en vouloir d’avoir été tout ce temps au Bahamas.


résumé a écrit:
Lux a encore fait le con et a repris deux balles en protégeant le frérot. Il fait donc un joli petit black-out.

Theresa bis s'est éclaté à donf à Vivecime mais revient au QG. Avant de se faire soigner, elle joue un tour à Alice puis a une... discussion cordiale avec Hélios  Un médicomage vient ensuite la désinfecter/soigner.

Aveline choisit de repartir avec sa fille et transplane au QG. Elle fait soigner sa fille, puis demande à Alice de l'aider à trouver un Médicomage.

Maddox était au courant du plan Tominet-le-traître, en tant que Macnair Mangemort, et est sur place à Vivecime, afin de ramener ledit traître en sécurité (oui, c'est relatif).

Isilde s'est enflammée à cause du Feudeymon de Cassandra. Alors qu'elle cours partout en panique, la voix de l'esprit d'Elumutofritozo résonne dans sa tête pour lui proposer de la sauver d'une mort atroce en échange d'une faveur. Isilde accepte et les flammes s'éteignent. Carbonisée et paralysée elle s'effondre. Un Pacificateur prend la peine de la ramener au QG pour l'emmener voir des médicomages.  

Olivia rentre au QG pour savourer sa victoire et cherche un visage familier pour pouvoir se reposer et se faire soigner. Armel, de retour de vacances, la trouve le premier. La mission est réellement finie.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
unaware of where i'm going, or if i'm going anywhere at all, but i know i'll take the leap if it is worth the fall. so long as the blood keeps flowing, i'll set a sail and swim across. i'm not looking to be found, just want to feel unlost. (c) okinnel.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Damian Petrovic
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2277-damian-petrovic
Messages : 233
Date d'inscription : 29/08/2018
Célébrité : Francisco Lachowski
Crédits : ?

Double compte : Rodolphus Lestrange Jr.

Age : 28 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Toutou de Cassandra Zabini
Epouvantard : Sa maîtresse le rejetant et pire, le revendant
Dialogue : Wheat
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 1550960525-original
Gagnant du titre du Moldu le mieux traité d’Angleterre, il est plus que reconnaissant envers les Zabinis qui l’ont sorti d’une existence pourrie pour lui offrir tout ce dont un moldu peut rêver. Personnalisation de la fidélité aveugle, il soutient la cause des Bâtisseurs et considère les Inquisiteurs comme des fous dangereux. Naïf, terre à terre, il ne s’intéresse sinon pas plus que ça aux « histoires des grands », et se contente de servir au mieux sa maîtresse qu’il vénère en essayant de provoquer le moins de catastrophes possibles.
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 10 Fév - 18:21
Encore du feu ? Mais… Miss… Pourquoi ? Entre les pacificateurs, les flammes, les rebelles qui contre attaquaient ou cherchaient à fuir, c’était un endroit proche de l’enfer, non, c’était l’enfer tout court. La fumée et la cendre en suspension piquaient les yeux et la gorge. Damian avait plutôt bien choisi sa planque, puisque le mur dans lequel il aurait aimé se fondre restait encore à l’abri des flammes. Personne ne le regardait, tout le monde était affairé, occupé à ses tueries ou à sauver sa vie. De là, il pouvait observer la scène et cherchait Miss Cassandra du regard. Il faillit oublier de respirer quand il la vit au sol. Allez, bouge-toi, va l’aider ! Décolle toi de ce mur, tu n’es pas un parpaing ! Damian aurait préféré rester discret mais ne put retenir un « Non » tonitruant quand sa maîtresse fut prise au piège dans un filet magique.

Il s’était avancé pour l’aider, haha… l’aider… Mais fut repoussé, encore une fois par terre sur les fesses, par un pacificateur qui avait déjà pris les rênes du sauvetage. Vu l’air que le sorcier avait sur le visage, il n’eut pas le courage d’insister, de peur qu’il l’avada kedavrise… La soirée avait été dure pour tout le monde, et le moldu blême ne voulut pas le contrarier, surtout qu’il faisait du bon boulot, restant plutôt assis là où il était tombé. Il attendait d’avoir l’occasion s’approcher sa maîtresse, peut être…

Quelques instants après, ils étaient de retour à la civilisation. Le contraste entre Vivecime pillé et en flammes et ce manoir lui filèrent comme une grande claque. Oh par Merlin, il était fait pour un salon, pas pour le fin fond de bois hostiles, c’était certain, même si ce salon était plein de monde, et tenait plus de l’hôpital de campagne. La dernière fois que Damian avait été confronté à cet univers, Monsieur Nilhem avait failli tuer quelqu’un… Y aurait il un autre sorcier pour péter encore une fois les plombs ? Sincèrement, il espérait que non. Le Moldu était soulagé de retrouver la monotonie d’Avalon, surtout que sa maîtresse était vivante et entière, et en assez bonne santé. Et lui aussi, bonus.

Des médicomages se précipitèrent vers Cassandra, qui de par son rang faisait partie des priorités. Le pacificateur l’avait enfin laissée, et le domestique put s’approcher d’elle, un peu, il ne voulait surtout pas gêner le personnel soignant, mais ne put pas s’empêcher d’un invectiver un avec un index levé qui se voulait sévère (mais c’était franchement pas très crédible).

« Prenez bien soin d’elle, sinon vous aurez à faire à m… à toute la famille Zabini ! »

Voilà qui était fait… La menace était posée, même si l’autre l’avait fixé avec des yeux de merlan frit avant de retourner à son travail. Lui passerait sans doute en tout dernier dans la file, si il y passait, si quelqu’un avait du temps où y pensait, quoi. Mais ça n’était pas grave, le moldu était solide, finalement. Il avait bien profité de la potion de soin, et heureusement, ses oreilles fonctionnaient désormais parfaitement.  Il était encore secoué par le Blixten, quand même, il avait mal à peu près partout, et puis il était si fatigué. Le rêve de plaid et de lit bien confortable était toujours dans sa tête. Il avisa non loin de sa maîtresse une chaise encore vide. Sans trop savoir si il avait le droit de l’utiliser, il s’y laissa tomber en soupirant, soulevant un petit nuage gris à cause de la cendre accrochée à ses vêtements. Il laissa aussi tomber son sac au sol. Pourquoi l’avait il gardé tout ce temps puisqu’il était vide ?

Il aurait pu s’endormir, là, sur cette chaise, mais il ne fallait pas qu’il succombe à la fatigue, pas maintenant. Par merlin le coup de barre d’un coup… C’était sans doute le contre coup de la soirée. Son regard était fixé sur sa maîtresse, ou plutôt sur là où elle devait être derrière les médicomages qui s’affairaient, et puis il tourna la tête, vers la sorcière blanche. Elle avait été… terrifiante à la fin, alors qu’au début de l’attaque, elle avait même cherché à l’aider. Damian ne savait pas quoi penser d’elle, alors qu’elle s’amusait à embêter quelqu’un, une jeune fille blonde. Il ne pouvait que la discerner, elle n’était pas tout à côté et trop de gens circulaient entre eux pour qu’il en soit vraiment sûr, mais Damian crut reconnaître la crinière d’Alice. Mince. Bordel. Il devait avoir l’air d’un déterré, dégoutant, la mine grise, et la moldue était dans les parages. Si elle le voyait, elle le découvrirait dans un état déplorable… Mieux valait qu’il reste sagement assis sur sa chaise, discret. Comme une potiche qu’on a traîné à la guerre et qu’on oubliait ensuite dans un coin.



résumé:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Just because you can’t understand something,
doesn’t mean it is wrong
.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Chamaël Salamander
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2217-chamael-salamander-terminee?highlight=Chama%C3%ABl http://filetdudiable.forumactif.org/t2219-chamael-salamander?hig
Messages : 98
Date d'inscription : 31/07/2018
Célébrité : Dominic Sherwood
Crédits : Itwazme

Double compte : Isilde Sabordage

Age : 25 ans
Sang : Sang-pur
Statut : Fiancé, un arrangement bien pratique
Métier : Chasseur de dragon
Baguette : Bois d'érable, poil de sphinx, 25cm, souple
Epouvantard : Un démon difforme pourvu de son visage
Dialogue : darkseagreen
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 11111110
Gagnant 22 années de suite du tournoi de l'homme le plus prétentieux de l'univers
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 10 Fév - 19:28
Chamaël est impressionné par la ténacité de Kantaro. Même blessé et acculé par des ennemis plus nombreux il continue de les mettre sérieusement en difficulté. Même à deux la pluie de balles qui s'abat sur les Salamander est presque impossible à contenir. Le benjamin sent ses forces le quitter peu à peu, ils ne tiendront pas longtemps à ce rythme. Il a déjà frôlé la mort durant une chasse, mais chaque fois la menace était tellement immédiate qu'il n'avait pas le temps de réfléchir. Cette fois, il avait tout le temps de prendre conscience que, peut-être, il ne s'en sortirait pas. « Sorry bro. - Qu... » La bousculade de son aîné l'interrompt. Le temps semble alors se figer tandis qu'il voit son frère s'interposer entre lui et le Phénix. Il prend une balle, puis deux, enfin il tombe à terre. Il ne reste plus rien entre lui et Mimi pour arrêter les balles. Le salut vint de là où il ne s'y attendait pas, c'est Olivia qui sauva les deux frères de la mort en s'attaquant à Kantaro. A peine le rouquin fut-il neutralisé que Chamaël se penche sur son frère pour le ramasser. « MAIS C'EST PAS VRAI T'ES PLUS CON QU'UNE COUILLE D'ERUPTIF ! » Trouver un coin tranquille et se tailler d'ici est maintenant la priorité. Ils ont fait plus que leur part pour cette nuit, Chamaël laissera la gloire à quelqu'un d'autre pour cette fois. Calypso, dont l'attention a probablement été attirée par ses injures salées, vient lui apporter son aide pour soutenir son frère inconscient. Si en des circonstances moins grave il aurait pu la chasser par fierté mal placée, il est cette fois trop inquiet pour s'en formaliser. Au contraire il ressent même une pointe de reconnaissance, même s'il se gardera bien d'en montrer quoi que ce soit. Aussitôt qu'ils trouvent un endroit sûr pour transplaner, ils quittent le champ de bataille pour retourner au Manoir Lagides. Good bye London.

La tête lui tourne méchamment à l'arrivée et il menace de chuter par terre en entraînant son aîné au passage. Entre la fatigue et la confusion, transplaner avec un passager dans les vapes n'est pas si facile. Il se mord la langue pour se remettre les idées en place et se met à hurler en quête d'un médicomage. Si l'humeur générale est à la liesse, lui n'a pas le temps de se réjouir de la victoire. Après ce qui lui sembla être une éternité, une vieille femme vint enfin prendre Lux en charge. Désormais parfaitement inutile, il décide de le laisser à ses bons soins et d'aller voir ailleurs.

Maintenant soulagé de la charge de son frère, l'adrénaline redescend peu à peu et les battements de son cœur finissent par se calmer. Une fatigue familière, immense, accablante, s'empare de lui. Il s’assoit dans un coin. Ses paupières sont très lourdes et la tentation est grande de se laisser aller au sommeil, mais jamais il ne prendra le risque d'être pris de ses terreurs nocturnes en public. Pour se distraire de sa fatigue il observe les gens autour de lui. Il détourne le regard avec une grimace de dégoût quand il aperçoit une fille atrocement brûlée. C'est alors qu'il remarque un visage familier. Le moldu de Cassandra ? Par le nez de Voldy mais qu'est-ce qu'il fout ici ?Ou plutôt : qu'est qu'il fout SEUL ici ? Cass ne l'aurait jamais laissé comme ça livré à lui-même. Est-il arrivé quelque chose à sa maîtresse ? L'inquiétude qu'il avait finalement réussi à apaiser se manifeste de nouveau. Il se relève avec un grognement d'effort. Il va devoir la chercher maintenant, génial. Le destin semble refuser de le laisser tranquille cette nuit.


résumé:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
NOTA BENE
LE FEU CA BRÛLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Marie Layibadé
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1510-marie-o-layibade-witch-doctor#20719
Messages : 146
Date d'inscription : 26/11/2017
Célébrité : Rihanna ♥
Crédits : Kane

Age : 30 ans
Sang : Basique rang 3
Statut : En harmonie avec elle-même (oui oui)
Baguette : 22,5 centimètres, bois de cyprès, ventricule de dragon, flexible et légèrement tordue (un peu comme elle)
Epouvantard : Une foule immense, infinie. Et elle, étouffée parmi les gens, prise au piège dans la marée humaine
Dialogue : #006633
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Tumblr_pdv7gdAlay1vp5axco5_r1_540
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 10 Fév - 21:47
Gemnikai chevauchant un dragon était de loin le retournement de situation improbable auquel Marie ne se serait pas attendue ; pourtant elle avait imaginé mille et un scénario en prévision de la récupération de Londres. Elle aurait sans doute ri, en d’autres occasions. Mais pas là, pas maintenant. Le danger était encore trop proche. « Quel idiot ... » Quoi qu’en son for intérieur il l’amusait un peu, maintenant que la situation se retournait à nouveau en la faveur des Mangemorts.

Le reste des Phénix en fuite et la ville plongée dans le chaos, voilà une image réconfortante qui faisait plaisir à voir. La ville était de nouveau à eux ; cette fois ils ne la céderaient plus. Ils étaient victorieux. Voilà qui était mieux.

Mais espérer repartir indemnes aurait été vain ; Lux Salamander était blessé – encore une fois. A croire qu’il se jetait volontairement au devant du danger. Bien que dans les faits elle ne s’en souciait pas plus que de raison, elle lui jeta un regard désolé alors qu’il sombrait dans l’inconscience. Dans un même instant, Calypso lui demanda de s'occuper de Jodie, ce que Marie fit sans la moindre hésitation. Elle le méritait après tout. Marie l'aida à avancer et rejoignit prestement les autres.

Elle se garda bien de leur proposer son aide : le frère et Calypso avaient l’air de se débrouiller. Elle les suivit, gardant néanmoins ses distances, pour transplaner en sécurité. En moins de temps qu’il ne le fallait, elle rouvrit les yeux pour se retrouver, comme lorsqu’ils avaient perdu Londres, au Manoir Lagides.

« Comment tu te sens ? » Finit-elle par demander à sa sœur une fois Lux et Jodie confiés à un médicomage. Ceux-ci étaient trop occupés à soigner les sang-purs pour se soucier d’une basique, et Marie préférait s’assurer que Calypso aille bien. « Tu l’as maudit ... » Qu’elle avait ajouté peu de temps après. Ni une question, ni un reproche. Elle constatait, curieuse.

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Calypso Layibadé
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1863-calypso-layibade-wicked-witch-freaky-btch http://filetdudiable.forumactif.org/t1890-calypso-layibade
Messages : 265
Date d'inscription : 14/03/2018
Célébrité : Zoe Kravitz
Crédits : zuz (ava) ¤ anaphore (signa)

Double compte : Scylla N. Kark & Lizzie O'Meara & Joaquim Cervera-Bernal & Beverly Salamander

Age : Trente quatre ans.
Sang : Basique de rang 3.
Statut : Libre de corps & d'esprit, légèrement amoureuse de sa personne. Amante très officieuse de Lucifer Salamander.
Métier : Tatoueuse magique & co-propriétaire de deux bordels, l'un à Avalon, l'autre à Londres, les « Mangrove ».
Baguette : Bois d'ébène & venin d'Acromentula. 28,7cm, rigide & courbe.
Epouvantard : Son reflet lui présentant son visage défraichi, décrépi, vieilli, prêt à tomber en poussières.
Dialogue : [color=#cc3366]
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Tumblr_inline_p7hu2vh7qi1sccn28_250
Troisième enfant de Baba Layibadé, originaire du bayou de Louisiane dont le patriarche & sa famille ont été bannis. Ω N'a que faire de cette histoire de hiérarchie du sang. Une lubie de « toubabs », d'occidentaux coincés. Ω Obsédée par la jeunesse, terrorisée à l'idée de perdre sa beauté, elle utilise la magie vaudou dans sa forme la plus vile pour des rituels sensés l'empêcher de vieillir physiquement. Ω Animagus ayant achevé son apprentissage, elle prend la forme d'une redoutable panthère noire. Ω Drama-queen des bas-fonds, connue pour ses crises de colère et une certaine cruauté. Ω Mère officiellement célibataire et assumée de Selim Layibadé, né en août 2050.
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 10 Fév - 22:27
L'homme beugle à s'en déchirer la trachée sous l'étau des canines du félin. Mais bientôt, il ne crie plus. Car de trachée, il n'y a plus. Quand la silhouette se redresse pourtant, ce sont les lèvres tout à fait humaines de la Layibadé qui se pourlèchent presque du sang qu'elle vient de faire couler. Deux nouvelles vies de prises sans la moindre hésitation ni aucun remord. Elle retrouve Marie non loin, la peau quasi-nue de l'aînée pleurant le carmin de plusieurs nouvelles estafilades. Cependant, c'est davantage l'état de sa sœur qui l'inquiète. « On s'en va. » C'est un ordre qu'elle n'aurait pas pensé donner, encore moins maintenant que le rouquin lui-même l'a reconnu, Londres tombe entre leurs mains. Malheureusement, ici, la jeune femme ne pourra pas recevoir de soins adéquates dans l'immédiat. Qu'importe, ils reviendront finir le travail, ou d'autres s'en chargeront habilement pour eux. « Prend la fi... » L'arme rugissante émet une énième salve qui lui fait tourner la tête en direction des frères Salamander. Et son palpitant rate plusieurs battements alors que son amant s'effondre sous les balles. « Prend la fille et va-t-en ! » intime-t-elle rudement à sa cadette en désignant brièvement Jodie. Après tout ce que la basique a fait pour elles et au vu de son état de faiblesse actuel, il est hors de question de la laisser. De son côté, au moment où Gemnikai - mais par la Lavaud, où était-il passé celui-là ?! - fait un retour tonitruant à dos de dragon, elle se précipite vers les chasseurs. Ne cherche pas le consentement de Chamaël, seulement le pouls de son frère, ainsi que son bras à faire passer par-dessus ses épaules. La retraite a sonné. Direction le Manoir des Lagides.

Lucifer est entre de bonnes mains. Ce qui ne l'empêche pas d'envoyer une œillade torve, quasi-menaçante, à la femme qui le prend en charge. « Mieux vaut qu'il survive. » lui souffle-t-elle, indifférente au fait que son rang devrait la dispenser d'une telle remarque. Sans doute la soignante lui en aurait-elle fait la remarque - ou pas - si la maquerelle ne s'était pas aussitôt éloignée, entraînant Marie de nouveau à ses côtés dans son sillage. « Je vais bien. Toi, par contre, tu as besoin de te reposer, . » répond-elle à sa première question. Elle s'apprête à héler vertement un médicomage - basique ou pas, mal lui en prendrait de l'ignorer -, quand la sentence de sa sœur tombe. Ou plutôt, son constat avisé. La lèvre supérieure de l'aînée se redresse légèrement. Hautaine. « J'aurais dû le faire bien plus tôt. A défaut de parvenir à lui ôter sa misérable existence. Mais n'en dis rien à Baba, veux-tu ? » Leur géniteur n'aurait guère apprécié qu'elle utilise les traditions familiales sa manière si irréfléchie. Parlant du serpent ... Parmi la foule, elle a reconnu trois silhouettes qu'elle ne connaît que trop bien. « Baba ! Nande ! » La tigresse rejoint ses sœurs, venant se frotter aux jambes de Caly, léchant ses plaies, tandis que leur père et son air lunaire se tournent vers elles, son regard perdu dans la contemplation de l'intérieur classieux. Comme souvent, le patriarche est là sans vraiment l'être. Même sa fille a cessé de s'en offusquer. « Calypso ! Marie ! Que vous êtes en mauvais état. Darwin a apporté les soins pour vous. » De fait, son moldu se tient, stoïque, aux côtés de Baba. En une enjambée, elle est sur lui et le serre contre lui à lui en casser quelques côtes, s'attirant quelques regards au mieux étonnés, au pire dégoutés de voir une sorcière étreindre ainsi un affreux moldu. « On a récupéré notre maison, mon cœur. » murmure-t-elle, indifférente aux détracteurs, la voix emplie d'émotion, contre sa joue dont le derme disparaît sous l'encre. Son encre. Sa maison. Tout ce qui lui appartient va enfin lui revenir. Leur revenir. Un sourire renaît sur ses lèvres. Elle ne s'inquiète pas de Kayin. Elle sait où il se trouve. Elle sait, qu'enfin, ce soir, il pourra dormir.

Résumey a écrit:
Lux a encore fait le con et a repris deux balles en protégeant le frérot. Il fait donc un joli petit black-out.

Theresa bis s'est éclaté à donf à Vivecime mais revient au QG. Avant de se faire soigner, elle joue un tour à Alice puis a une... discussion cordiale avec Hélios Un médicomage vient ensuite la désinfecter/soigner.

Aveline choisit de repartir avec sa fille et transplane au QG. Elle fait soigner sa fille, puis demande à Alice de l'aider à trouver un Médicomage.

Maddox était au courant du plan Tominet-le-traître, en tant que Macnair Mangemort, et est sur place à Vivecime, afin de ramener ledit traître en sécurité (oui, c'est relatif).

Isilde s'est enflammée à cause du Feudeymon de Cassandra. Alors qu'elle cours partout en panique, la voix de l'esprit d'Elumutofritozo résonne dans sa tête pour lui proposer de la sauver d'une mort atroce en échange d'une faveur. Isilde accepte et les flammes s'éteignent. Carbonisée et paralysée elle s'effondre. Un Pacificateur prend la peine de la ramener au QG pour l'emmener voir des médicomages.

Olivia rentre au QG pour savourer sa victoire et cherche un visage familier pour pouvoir se reposer et se faire soigner. Armel, de retour de vacances, la trouve le premier. La mission est réellement finie.

Damian essaye d'aider Cassandra prise dans le filet mais il se fait bouler par un pacificateur qui ne voulait pas de son aide. Enfin, ils finissent par tous retourner a QG et le moldu accueille cette délivrance avec soulagement. Après avoir ordonné (hahaha) aux médicomages de bien s'occuper de Cass, il se laisse tomber sur une chaise dans un coin, espérant qu'Alice, qu'il a cru reconnaître, ne le voit pas dans cet état déplorable.

Chamaël porte son frère blessé loin du combat avec l'aide de Calypso. Ensuite ils transplanent au QG. Il laisse Lux aux mains des médicomages avant de poser un peu ses fesses. C'est alors qu'il remarque un Damian isolé. Intrigué, il s'inquiète de ce que cela peut signifier. Il se relève donc pour se mettre en quête de nouvelles de Cassandra.

Marie s'en sort pas trop mal et transplane avec les autres en gardant un œil sur sa soeur. Elle reste avec celle-ci une fois qu'ils débarquent au QG.

Calypso ordonne à Marie d'évacuer avec Jodie avant d'effectivement, aider Cham à ramener Lux. Une fois au QG, elle le laisse entre de bonnes mains et retrouve, avec Marie, son père, sa sœur (l'autre, le tigre), ainsi que son cher Darwin. Elle fait un gros câlin à son moldu et lui annonce, toute contente, qu'ils ont récupéré Londres.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
these violent delights have violent ends

ANAPHORE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Beverly Salamander
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2139-beverly-salamander-your-nightmare-dressed-like-a-daydream-terminee http://filetdudiable.forumactif.org/t2158-beverly-salamander
Messages : 308
Date d'inscription : 10/07/2018
Célébrité : Taylor Swift
Crédits : winter (ava) ; neondemon (signa)

Double compte : Scylla N. Kark & Lizzie O'Meara & Joaquim Cervera-Bernal & Calypso Layibadé

Age : Vingt-six ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Fiancée à un sang-pur tchèque inutilement beau mais utilement niais.
Métier : Violoncelliste magique officiant jusqu'à il y a peu dans l'orchestre de international de Prague. Récemment rentrée en Angleterre pour remplacer le chef d'orchestre de celui d'Avalon, lequel aurait eu un « petit accident ».
Baguette : Bois de vigne, cœur en aile de fée, 21,7 cm, droite & souple.
Epouvantard : Une porte s'ouvrant sur un puits d'obscurité sans fond.
Dialogue : [color=#3399cc]
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Ksea
Second enfant et unique fille de la branche principale des Salamander ~ A hérité du côté rustre des Salamander et de l'honnêteté de sa mère, Lilith Rosier. Sortable mais jusqu'à un certain point, donc. ~ Détient l'oreille absolue, passionnée corps et âme de musique.
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 10 Fév - 23:13
Et dire qu'on a laissé le dragon à Londres ! Quel dommage quand on voit le débarquement qui se fait dans le quartier général des Mangemorts ! Alors que les frères Salamander achèvent seulement leur atterrissage, l'un dans un semi-coma du aux morceaux de métal qui lui ont salement troué la peau ; l'autre s'apprêtant à passer au-delà de son harassement pour partir en quête d'une amie, deux nouveaux cracks se noient dans le brouhaha du Manoir. Une première silhouette presque sylphide à côté de la seconde, massive et noyée sous une épaisse couche de cuir - de reptile géant, naturellement. Titus et Beverly Salamander. « OÙ SONT MES FILS ? » braie le géant de son organe vocal tout aussi imposant. « Titus, tiens-toi donc. » Ah, une troisième ! Lilith Salamander-Rosier, donc. Dans une apparition à peine moins discrète si l'on excepte son ton plus posé et, disons-le, assez sec. Ni Calliope ni ses enfants n'étant présents en cet instant, aucune des âmes qui les entoure ne mérite leur attention. D'ailleurs, la blonde a déjà fendu la foule, en quête de ses enfants. Chamaël se révèle en premier, apparemment sur le point de se remettre en branle. « Où crois-tu aller comme ça ? » s'agace Lilith en l'examinant sous toutes les coutures. Déjà qu'elle abhorre qu'on l'oblige à quitter Azkaban alors qu'elle a tant à y faire, si en plus il lui faut trouver ses petits dans un tel état ... Sa langue claque sur son palais, désapprobatrice. Cela aurait pu être pire. Mieux, également. Un peu plus loin, Titus s'agace à son tour. Il a retrouvé Lux et ce qu'il voit ne lui plaît absolument pas. Après tant d'années d'union, Lilith connaît chaque nuance d'intonation de son époux. L'oreille tendue, alarmée, elle attrape un médicomage - en plein soin - à sa gauche. « Occupez-vous de lui. Mon fils est un sang-pur. Belzébuth, tu restes avec lui. » « Mais ... » « Ne répond pas. » « Humf. » La Rosier s'éloigne tandis que le soignant dérangé n'a d'autre choix que de prendre le relai. En quelques coups de baguette sous le regard perçant de la seconde Salamander, les plaies se referment. Si le silence de Beverly est de mauvaise augure, elle n'en laisse étonnamment rien paraître. Au contraire, à peine l'homme en a-t-il terminé qu'elle vient s'assoir à côté de son cadet, sur ce canapé en joli velours. « Viens-là. » intime-t-elle doucement, presque maternelle, en tapotant ses cuisses afin qu'il puisse s'y allonger. « Tu peux te reposer, maintenant. C'est fini. Il n'y aura pas de cauchemars, cette nuit. » Parole de grande sœur. Emplie de conviction. A l'image de celle que leur aîné ira bien, maintenant que leur mère est là pour s'occuper de lui. Alors que la tête blonde de Cham se laisse enfin aller, elle y abandonne sa main. Son regard, à son tour, dérive. Aperçoit les traits colériques d'Hélios Kark. Visiblement, ce n'est pas terminé pour tout le monde. Car tout le monde n'a pas de proche à retrouver.

Résumey a écrit:
Lux a encore fait le con et a repris deux balles en protégeant le frérot. Il fait donc un joli petit black-out.

Theresa bis s'est éclaté à donf à Vivecime mais revient au QG. Avant de se faire soigner, elle joue un tour à Alice puis a une... discussion cordiale avec Hélios Un médicomage vient ensuite la désinfecter/soigner.

Aveline choisit de repartir avec sa fille et transplane au QG. Elle fait soigner sa fille, puis demande à Alice de l'aider à trouver un Médicomage.

Maddox était au courant du plan Tominet-le-traître, en tant que Macnair Mangemort, et est sur place à Vivecime, afin de ramener ledit traître en sécurité (oui, c'est relatif).

Isilde s'est enflammée à cause du Feudeymon de Cassandra. Alors qu'elle cours partout en panique, la voix de l'esprit d'Elumutofritozo résonne dans sa tête pour lui proposer de la sauver d'une mort atroce en échange d'une faveur. Isilde accepte et les flammes s'éteignent. Carbonisée et paralysée elle s'effondre. Un Pacificateur prend la peine de la ramener au QG pour l'emmener voir des médicomages.

Olivia rentre au QG pour savourer sa victoire et cherche un visage familier pour pouvoir se reposer et se faire soigner. Armel, de retour de vacances, la trouve le premier. La mission est réellement finie.

Damian essaye d'aider Cassandra prise dans le filet mais il se fait bouler par un pacificateur qui ne voulait pas de son aide. Enfin, ils finissent par tous retourner a QG et le moldu accueille cette délivrance avec soulagement. Après avoir ordonné (hahaha) aux médicomages de bien s'occuper de Cass, il se laisse tomber sur une chaise dans un coin, espérant qu'Alice, qu'il a cru reconnaître, ne le voit pas dans cet état déplorable.

Chamaël porte son frère blessé loin du combat avec l'aide de Calypso. Ensuite ils transplanent au QG. Il laisse Lux aux mains des médicomages avant de poser un peu ses fesses. C'est alors qu'il remarque un Damian isolé. Intrigué, il s'inquiète de ce que cela peut signifier. Il se relève donc pour se mettre en quête de nouvelles de Cassandra.

Marie s'en sort pas trop mal et transplane avec les autres en gardant un œil sur sa soeur. Elle reste avec celle-ci une fois qu'ils débarquent au QG.

Calypso ordonne à Marie d'évacuer avec Jodie avant d'effectivement, aider Cham à ramener Lux. Une fois au QG, elle le laisse entre de bonnes mains et retrouve, avec Marie, son père, sa sœur (l'autre, le tigre), ainsi que son cher Darwin. Elle fait un gros câlin à son moldu et lui annonce, toute contente, qu'ils ont récupéré Londres.

Beverly débarque au QG avec papa et maman Salamander. Lilith empêche Cham de se lever, couillon qu'il est et va pour le soigner, mais son couillon de mari râle plus loin et elle comprend que le troisième couillon de sa famille a dû s'en prendre encore une bonne. Elle va donc soigner Lux puisque tous des incompétents à part elle ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 1421956870 Bev reste avec son petit frère adoré qui est le plus beau de la terre, ne rouspète même pas et l'oblige à s'allonger sur ses jambes pour qu'il dorme un peu, avant de lui jurer qu'il ne fera pas de cauchemars. Elle aperçoit rapidement Hélios un peu plus loin, qui lui rappelle que tout le monde n'a pas la même chance qu'eux.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

   
   
I was looking for a breath of life. A little touch of heavenly light. But all the choirs in my head sang to get a dream of life again. A little vision of the start at the end, but all the choirs in my head sang. — Breath of life



Beverly, la vraie, l'inspiration:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Filet du Diable
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3421
Date d'inscription : 04/09/2016
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 17 Fév - 12:55
« La fin »
Sujet des "Mangemorts"


Manoir Lagides, Avalon, 29 janvier 2048, 2h51 du matin

Harmakhis referma la porte de son bureau derrière la fureur joviale des Mangemorts qui peuplaient la demeure cette nuit-là. Il venait de terminer son discours, annonçant à ses troupes les plus belles nouvelles qu'ils auraient pu souhaiter entendre : Vivecime avait péri dans les flammes, Londres avait été récupérée et chaque terroriste présent au Ministère de la Magie avait été ... Banni. Proscrit du Royaume-Uni. S'il s'était gardé de dévoiler les coulisses de la préparation de son oeuvre, il en avait au moins révélé les aboutissants. Ainsi, chacun avait pu apprendre que leur leader par intérim avait travaillé dans l'ombre durant plusieurs mois afin de leur offrir cette inestimable victoire. Un sortilège de bannissement particulièrement puissant, mis en place cette nuit-là et surtout, activé de manière à ce qu'en quelques heures, toute personne ne portant pas la Marque des Ténèbres se voit affublée d'un « B » rouge, sanglant. Ineffaçable. Jusqu'à l'apothéose : l'expulsion du Ministère et des terres anglo-saxonnes. Sans possibilité de retour. Les rebelles les avaient cru affaibli alors qu'il ne s'agissait que d'un leurre. Le Lagides voulait qu'ils les pensent au bord de l'abysse, à l'agonie. Il voulait qu'ils attaquent et jettent toutes leurs forces dans la bataille. Pour mieux les cueillir. De fait, l'ennemi s'était révélé aussi prévisible qu'il l'avait escompté. Sans compter l'aide providentielle que lui avait apporté la fortune en mettant le Macnair sur sa route, lequel lui avait épargné du temps dédié à la capture d'un autre d'entre eux. Pas besoin de torture - méthode qu'il n'affectionnait pas particulièrement, contrairement à d'autres -, ni de menaces en crescendo. L'affaire avait été réglée en un ultime affrontement. Douloureux, épuisant, avec également des pertes de leur côté ... Toutefois, l'égyptien avait toujours prôné la même philosophie : dans toute guerre sacrifices étaient nécessaires. Son regard se porta sur le jeu d'échecs sorcier qui avait attiré l'attention de Noctra un peu plus tôt dans la soirée. Du bout de l'index, il avança un pion noir, avant qu'un autre, cette fois blanc, ne l'emporte, le dégageant du plateau. L'instant suivant, il ressortait de la poche de sa veste la reine blanche qu'il avait emporté avant la bataille. La pièce retrouva sa place première. Pour mieux se faire renverser au coup suivant. Un mince sourire ourla les lèvres du Mangemort. « Échec à la reine. » La partie était terminée.


Maison secondaire des Carrow, Pré-au-Lard, 1er janvier 2051, 20h23

Peter Carrow referma brusquement la Gazette du jour, le journal échouant au sol dans un froissement de papier digne d'un couinement douloureux. « Il faut faire quelque chose, Theo ! Il y a encore eu une coupure de magie à Londres ! Je sais bien que tout le monde se moque de ce cloaque à vermines miteux, mais tout de même, plus les mois passent, plus Avalon risque d'être touchée ! » Une colère brûlante courait dans ses veines, menaçant de ravager sa maîtrise de lui-même. Sa cousine lui renvoya un sourire maternel, rassurant. Elle était habituée aux emportements de celui qui avait été plus un frère, un ami, un partenaire à bien des égards, que leur lien de sang le laissait à penser. Elle ne s'étonnait pas qu'hier encore, il fêta leur succès après l'annonce de la naissance de leur faction, alors qu'aujourd'hui, l'euphorie était déjà oubliée au profit des problèmes causés par ces arrêts intempestifs de la magie. Ainsi en allait Peter, aussi trouble que troublé, tandis qu'elle avait appris à montrer son meilleur visage en toutes circonstances. « Ne t'énerve pas. Nous en avons déjà discuté, il faut être patients. Harmakhis ne tardera pas à commettre une erreur. Et à ce moment-là, nous récolterons enfin tout le fruit de notre travail. » L'homme soupira, affichant une moue boudeuse qui lui rappelait l'enfant qu'il avait été. Comme si c'était hier. Désormais, ils étaient adultes, bien que toujours aussi unis. Preuve en était de la création des Disciples de l'Ombre. Une branche des Mangemorts certes dissidente, mais qui respectait les idéaux de feu Mervyn Kark et Lord Voldemort - paix à leurs âmes. Soit, pensaient-ils, le contraire des « pratiques » du Lagides. Le leader Mangemort et Ministre de la Magie élu à l'été 2048 n'avait cessé de les décevoir par la complaisance de ses actes. Il se voulait plus libéral, moderne, accordait à des sangs impurs bien trop de privilèges au nom du « progrès sociétal ». Quant à son inaction totale face à ces coupures, subies par le Royaume-Uni depuis plus d'un an, elle était tout simplement intolérable. S'ils le laissaient faire, tout ce qui avait été si durement construit et acquis s'effondrerait. Néanmoins, ils avaient convenu qu'un coup d'état n'aurait été que la porte ouverte à davantage de chaos. Il était encore trop tôt. Pour l'instant, ils devaient attendre. Encore un peu. Theodora se leva de son fauteuil et avança près de Peter, déposant une main chaude sur sa joue rougie par la rage. La professeure de Magie Noire, elle, arborait une expression sereine. Mais aussi teintée de malice. « M'est avis que cela ne devrait plus trop tarder. »


Souk de Marrakech, Maroc, 18 février 2051, 13h12

La foule bruyante, condensé de corps se pressant pour atteindre les étales, rappelaient à Harmakhis les agréables voyages en terre mère de sa jeunesse. Son père tenait à ce que sa famille reste liée au pays qui avait vu naître leur grande dynastie, et lui-même avait tenu à ce que la tradition se perpétue sur les générations suivantes. Cependant, s'il se trouvait à Marrakech aujourd'hui, dans ce souk sorcier animé d'un début de journée, et non dans celui du Caire, ce n'était en rien pour des vacances bien méritées. Non, le Ministre de la Magie dont les traits avaient été grimés au moyen de polynectar, avait temporairement abandonné son pays pour des raisons bien moins triviales. Il fit mine de flâner près de la boutique d'un marchand de tapis volant, avant de pénétrer dans cette antre qui avait tout de la caverne d'Ali Boubou. Rien de bien étonnant, vu que c'était le nom de l'endroit. « Ana aintazar min tayir alnaar. ¹ » Le commerçant peu concerné lui désigna l'arrière-boutique d'un vague geste de la main. Le Lagides s'y dirigea sans la moindre hésitation, ses doigts repoussant un rideau de perles qui cliqueta sur son passage. Dans la petite pièce où une forte odeur d'encens subsistait, il la vit. Seule, comme lui. « A dire vrai, Mrs Callaghan, je ne pensais pas que vous répondriez à mon invitation. » Il avait laissé un message à son attention via un prisonnier-messager relâché dans la nature. Lui qui avait demandé à ce qu'on ne fasse aucun quartier trois ans plus tôt, se félicitait d'être contrevenu à ses propres ordres en gardant quelques Phénix dans ses geôles. Leur utilité stratégique se vérifiait aujourd'hui, par la présence de la leader de l'Ordre du Phénix. Celle qu'il avait proscrite de son propre pays, avec l'essentielle de ses ouailles révoltées. Celle dont il avait désormais besoin. « Allez au but, monsieur le Ministre. » Le concerné sourit, puis s'assit face à l'Irlandaise. Ces nouvelles années de fuite avaient un peu plus marquées son visage, mais sa détermination, de même que la force de sa présence, étaient intactes. Exactement ce qu'il espérait. « Vous n'êtes pas sans savoir que nous devons faire face à ... Disons, quelques difficultés, en Angleterre. » Jane hocha la tête sous le foulard couvrant ses cheveux, celui-là même qui lui avait permis de traverser la foule sans se faire repérer jusqu'ici. Néanmoins, elle ne répliqua pas. Elle n'était pas assez folle pour penser que l'ennemi fut sans ressources. Elle aurait parié qu'une escouade aux meilleurs éléments parcouraient le marché à l'heure actuelle. Aussi économisait-elle ses mots, en attendant que les intentions réelles du Lagides ne se révèlent. « Et je doute de trop m'avancer quand j'affirme que nous savons tous les deux à qui nous devons ces coupures de magie. » Durham. L'un comme l'autre aurait mis leur main à couper que l'Inquisiteur était derrière les coupures de magie qui secouaient régulièrement le Royaume-Uni depuis plus d'un an. « Je n'ai aucun contact avec lui depuis notre bannissement. Si vous êtes venu pour conclure une sorte de pacte de non-agression, vous vous êtes déplacé pour rien. Nous nous retrouverons sur le sol anglais, Lagides. » répliqua-t-elle sèchement, déjà prête à partir. Peu troublé, Harmakhis leva une main apaisante. « Ce n'est pas de ça dont il s'agit. Ou plutôt, si. Pour le sol, en tout cas. » A peine redressée, elle se figea. Tout à fait attentive. « Qu'est-ce que vous voulez ? » interrogea-t-elle, méfiante. Mais aussi le coeur gonflé par un espoir nouveau. Retrouvé. Ce qu'elle se garda bien de montrer. Le leader des Bâtisseurs ne souriait plus. Son expression s'était faite grave. « Votre aide. Vous avez côtoyé cette vermine suffisamment longtemps pour en connaître aussi bien leurs forces que leurs faiblesses. Acceptez et vous serez de retour au Royaume-Uni dès ce soir. » La Callaghan le fixa, incrédule. « Vous n'êtes pas sérieux. » « J'ai bien peur que si. Mrs Callaghan, c'est la magie elle-même qui est menacée. Alors, votre décision ? » Elle ne répondit pas. A la place, une silhouette se glissa derrière le Mangemort, un souffle venant caresser son oreille. La baguette de ce dernier titillait déjà la glotte de la nouvelle venue, bien qu'il fut resté parfaitement stoïque. « Du calme, Harmabisou. Si j'avais voulu te prendre en traître, tu serais déjà mort. Ta proposition n'est pas déplaisante. Par contre, va falloir en discuter, parce qu'il se pourrait qu'on ait deux-trois conditions ... » Scarlett Fuller renvoya un clin d’œil à sa meilleure amie et leader. Apparemment, les affaires reprenaient.


¹ « Je suis attendu par l'oiseau de feu » en arabe (sûrement approximatif, 'scusez)

« Informations »


ϟ Mais ... QUOI ?! On s'détend d'la fesse et quand on a un peu digéré le schmilblick, on file retourner lire le bilan de ce début de saison 3 ! Parce que c'est là que vous comprendrez enfin tout ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 1533679780

ϟ Pourquoi y a pas nos points faction ? LIS LE BILAN ON T'A DIT ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 2854496788 En vrai, c'est aussi grâce à ce sujet que tu comprendras pourquoi il va falloir attendre un peu pour les avoir ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 1533679780

ϟ Fin de l'event & clôture du sujet C'est la fin-fin-fin de la saison 2, en conséquence, on va clôturer ce sujet ici ! Merci à tous les poulpes qui ont participé à l'event, vous êtes géniaux ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts 2528291154
Contenu sponsorisé
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet des Mangemorts
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Les fiefs Sang-pur