AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Ϟ WANTED Ϟ
Ils sont beaux ! Ils sont chauds comme la braise ! Jetez-vous sur les prédéfinis du forum ! Ça se passe par ! ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 587073792
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 587073792
Ϟ Scénario à l'honneur Ϟ
Tu aimes le drama familial & les petits Phénix aux ailes liées ? Alors Colin Rees est fait pour toi ! ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 3613870186
Ϟ Scénario à l'honneur Ϟ
Le Bunker Inquisiteur a besoin de ses ouailles ! Gonfle les rangs avec David Rosenthal ! ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 3258294192
Ϟ Scénario à l'honneur Ϟ
Représente le bayou et le monde de la nuit avec Kayin Layibadé ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 3777389882

❝ ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition ❞
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs :: Bunker Inquisiteur
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Filet du Diable
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3421
Date d'inscription : 04/09/2016
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Empty
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition
ce message a été posté Ven 8 Fév - 15:52
« La fin »
       
Sujet des Inquisiteurs


  Quelque part...

Le trajet en hélicoptère est long, Charlotte est inconsciente dans les bras de Henry et tout le monde est plongé dans un silence morose. Durham passe son temps à ruminer les événements. Il hésite entre être fou de rage ou complètement dépité. Ils étaient en route vers le plan de dernier recours. Il aurait aimé ne jamais en arriver là, mais le Seigneur semblait en avoir décidé autrement.

Finalement ils discernent un bâtiment dans l'obscurité. « Nous y voilà enfin. » Sur place deux personnes sont là pour les accueillir. Oliver descend le premier, salue les deux hommes qui les attendaient puis jette un oeil aux membres perplexes du groupe. « Suivez-moi, on a assez perdu de temps. » Ainsi ils entrèrent dans le bâtiment, Henry transportant Charlotte avec soin et délicatesse. Ils descendent de nombreux étages, les escaliers semblent ne jamais en finir. C'est vers l'abri le plus secret de la Nouvelle Inquisition qu'Oliver guide ses ouailles.

Ils débouchent dans une grande salle où attendent une poignée de personnes. Les têtes se lèvent à leur arrivée, des regards inquiets se tournent vers eux. Si Oliver et Charlotte sont ici, c'est que quelque chose a mal tourné. Une femme préoccupée vient à la rencontre du prêtre. « Doux Jésus ! Qu'est-il arrivé à Sa Majesté ? Vous là-bas ! Allez vous occuper de la reine ! Oliver, que s'est-il passé à Eden ? » La mine grave, l'intéressé secoue la tête. « Il n'y a plus d'Eden. » Prononcer ces mots à haute voix les rend tout à coup bien plus concrets. Plus d'Eden. Oliver serre les poings. Il n'aurait jamais dû se reposer autant sur Callaghan et Kantaro pour protéger la ville. Telle était la punition du Seigneur pour avoir fricoté avec des sorciers. Ils ne referaient plus jamais cette erreur. Mais ce n'est pas le moment de s'apitoyer. Pour l'heure, il reste des choses à faire. « Il va falloir renforcer la garde, parmi ceux qui étaient à Eden certains connaissaient l'existence de ce lieu. S'ils ont pu s'enfuir ils nous rejoindront peut-être dans les prochains jours. Pour les autres... Dieu aie pitié de leur âme. »

 
« Informations »


  ϟ MAIS KESKISPASSE ?! Eden étant perdu, le groupe de Charlotte et Durham s'est enfui en hélicoptère jusqu'à un bâtiment mystérieux, décrit par Henry Windsor comme "un endroit sûr". Aucun d'entre vous ne connaissait l'existence de cet endroit. Vous êtes actuellement dans une grande salle fermée et sans fenêtres, où quelques Inquisiteurs étaient déjà présents. Charlotte a été emmenée pour être soignée. Quant à vous, Durham et Henry vous ont laissé planté là, un peu livré à vous-même dans un profond état de perdition. ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 1421956870

Pour ceux qui étaient à Londres sans participer à l'event : Vous avez pu fuir par les souterrains. Quelques personnes connaissaient l'abri secret de l'Inquisition, vous pourrez donc rejoindre la cachette grâce à eux. Néanmoins il vous faudra beaucoup de temps pour y arriver à pied, vous ne pourrez donc pas poster dans le topic du QG

Pour ceux qui n'étaient pas à Londres : Vous n'avez aucune idée de ce qu'il s'est passé et n'avez pas connaissance de l'abri secret.
     
        ϟ Absentéisme : Ont manqué un tour : James, Juliet. Shehe a manqué deux tours et risque d'exclusion à la prochaine absence.

        ϟ Fin du tour : Vous avez jusqu'au dimanche 10 février, 5h du matin (heure française) pour poster. Oui, ce dernier tour est obligatoire ! Vous pouvez poster autant de fois que vous le voulez mais il faut poster au moins une fois ! Wink

       
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Sheherazade S. Raviya
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2591-sheherazade-s-raviya-o-tout-effacer-pour-mieux-recommencer-termine http://filetdudiable.forumactif.org/t2611-sheherazade-jezabel
Messages : 44
Date d'inscription : 23/12/2018
Célébrité : Gal Gadot.
Crédits : BABINE. (avatar), moi-même (signature)

Double compte : William Barnes.

Age : 30 ans, bientôt.
Sang : Vilaine moldu !
Statut : Elle est avec un homme mais reste libre.
Métier : Elle était esclave, elle est désormais libre. Elle sert à la sécurité et l’ordre dans le Bunker.
Baguette : Pas de baguette mais une batte de baseball qu'elle garde précieusement, c'est tout aussi pratique pour obtenir ce que l'on veut.
Epouvantard : Un cercueil dans lequel on l'enfermerait, la croyant morte, aucune échappatoire. Depuis peu, avec de l'eau qui monte, monte, monte...
Dialogue : #996600
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Tumblr_p6btd847QM1rqz9syo4_r1_540
Elle parle arabe, hébreu, yiddish et anglais, elle a des bases de gaélique à cause de son premier maître, entre autre. • Elle possède des cicatrices suite à sa dernière expédition contre les sorciers, une autour du cou après avoir reçu un sortilège d'étranglement et autour des chevilles à cause d'anguilles électriques. • Elle n'abandonne plus la batte de baseball qu'un Phénix lui a filé, trouvant cette arme des plus appréciables et utiles.

ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition PointlessExhaustedIsabellinewheatear-small

ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition
ce message a été posté Sam 9 Fév - 17:31
Elle était éreintée. Rétrécir était fatigant, ne rien contrôler des événements et ne pas savoir où aller ni que faire était éreintant. Courir sans savoir où l'était aussi, parce qu'importe l'endroit où elle essayait de courir, quelqu'un débarquait. Puis Rambo l'avait portée, emmenée avec lui, elle n'avait plus qu'à espérer qu'il ne se fasse pas tuer pour ne pas claquer avec. Sheherazade était, il semblerait, devenue un élément de poche.

Elle n'avait pas compris grand chose à ce qu'il venait de se passer, tout était allé vite, trop vite. Elle avait surtout compris qu'ils avaient tout perdu. Après les chocs les uns après les autres, la douleur de son bras lui revenait en plein visage. Douloureux rappel.

Elle avait passé le voyage en hélicoptère complètement à l'ouest, au point d'en oublier le côté exceptionnel de la chose qu'être en hélicoptère alors que c'était la première fois de sa vie que ça arrivait. Planer complètement en se tenant le bras, à croire que ça allait changer quoi que ce soit. Non. Pas plus qu'elle captait où on les emmenait exactement.

Aucune idée de ce qui était le plus douloureux entre la croissance accélérer lorsqu'elle commençait à reprendre sa taille adulte de la brûlure au bras, autant dire que sa priorité n'était plus de se mêler de ce qu'il se passait mais d'aller dans un coin le temps qu'un médecin arrive pour s'occuper d'elle, si une telle chose pouvait seulement arriver.

résumé:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
it's sink or swim, hit or miss, what would you pick ?
♛ I see the evil in their eyes, I hear the lies behind their breath. They wander in the dark. Do not have a heart, don't let them take it away.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Stanley Summers
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1307-stanley-summers-ss-of-an-angel http://filetdudiable.forumactif.org/t1068-stanley-ss-summers http://filetdudiable.forumactif.org/t1076-stanley-ss-summers
Messages : 177
Date d'inscription : 27/07/2017
Célébrité : Jai Courtney
Crédits : Sait plus

Double compte : Adara Dragenvann, Dagobert Sabordage, Henry Avery

Age : 32 ans
Sang : Moldu ma couille
Statut : Célibataire
Métier : Fugitif
Dialogue : deeppink
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Tumblr_inline_o08phrO0Up1scq4k2_250
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition
ce message a été posté Sam 9 Fév - 22:18
Je sais pas combien de temps on a couru, en vrai je m’en branle. C’est devenu complètement débile quand un PUTAIN D’HELICOPTERE se pointa. Merde, ca vole encore, ces trucs là ?! Genre y’a encore du diesel ou je sais pas à quoi ca tourne pour les faire voler ?! Parce que me fait pas croire que c’est solaire - fait nuit de toute façon !
Han merde… C’est son altesse bis qui s’est pointé… Merde, attend… La Charlotte, elle a pas dit qu’il était clamsé ? Bon j’vais pas pleurer, son putain d’hélicoptère nous sauve les miches.

Le vol est foutrement long. Je sais pas où ils nous trainent, mais c’est pas la porte à côté. En même temps, je m’en branle… Ces cons de sorciers nous ont bien niqué la gueule.
Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c'est un esprit brisé : O Dieu ! tu ne dédaignes pas un coeur brisé et contrit., eh ben DIeu doit bien prendre son pied, là…

Finalement, on se pose au milieu de nulle part, et on descend dans un foutu bâtiment. Merde, c’est quoi ce bordel ? En vrai… J’ai juste envie de me poser et qu’on me soigne ma foutue jambe. Chuis sur qu’avec ce qu’a fichu Esther, je vais clamser dans moins d’une heure… Quoi ? Je dis ce que je veux, hein ! C’est une meuf et une baguettarde, j’vais pas lui faire confiance, même si elle veut que Dieu sauve sa putain d’ame….

En vrai… Merde, on s’est pris une branlée… J’en ai même rien à foutre que l’autre naine m’ait même pas dit merci d’avoir sauvé son cul… Enfin j’lui f’rai r’marquer quand j’aurais fini de réfléchir à comment on va buter ces cons...

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ils combattront contre l'agneau, et l'agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi.
Apocalypse, chap 17 verset 14
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
James Windsor
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1503- http://filetdudiable.forumactif.org/t1414- http://filetdudiable.forumactif.org/t2760-
Messages : 488
Date d'inscription : 07/11/2017
Célébrité : Matthew Goode
Crédits : old money.

Double compte : Olivia (Vaisey) Zabini

Age : quarante-trois ans
Sang : royal mais rouge et surtout moldu
Statut : marié, deux enfants
Métier : ingénieur royal et professeur d'"escrime" à l'occasion pour se défouler
Baguette : avec de la confiture aux fruits rouges, accompagnée d'un thé, s'il vous plaît
Epouvantard : lui, portant le mot « traître » sur le front, sa famille lui ayant complètement tourné le dos
Dialogue : steelblue
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Tumblr_ng0p8aXJvU1rrutvoo2_250
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition
ce message a été posté Dim 10 Fév - 1:25
Courir, sans s’arrêter, sans penser à quoi que ce soit d’autres que s’en sortir.
Courir, en espérant un miracle ou n’importe quoi pouvant les aider se passe.
Courir… Jusqu’à entendre un hélicoptère ?

Les sourcils de James se froncent : comment cela peut-il être possible ? D’abord un char d’assaut, ensuite un hélicoptère. Y a-t-il une autre surprise qui attend le Windsor ?
A peine cette question s’est formée dans son esprit qu’elle trouve une réponse. « ELLE EST LA ! », entend-il crier malgré le capharnaüm de l’engin. Et si la réflexion est destinée à Charlotte dans son état plus que critique, James n’a pas besoin d’apercevoir le visage de la personne pour reconnaître l’auteur. Henry. Henry est vivant. Instantanément, une partie du poids qu’il porte est délestée. Un souci en moins, il suppose. Sans piper, sachant pertinemment que ce n’est ni le lieu ni le moment de faire la conversation, James accepte la main tendue de son cousin et pénètre dans l’hélicoptère.

Le vol est long. James se surprend à réussir à somnoler, son taux d’adrénaline ayant enfin assez chuté pour lui crier de se reposer. Il ne sait quoi penser de tout ce qui vient de se passer. Oui, lui et les autres venaient encore une fois de tout perdre. Oui, Londres et Eden n’étaient plus. Oui, il ne sait pas où l’hélicoptère les emmène. Mais ce qui importe le Windsor est de savoir si ceux qui comptent à ses yeux vont bien. Chose qui n’arrive pas de suite.

Lorsqu’ils descendent de l’hélicoptère, seul un bâtiment assez austère les accueillent. Puis une grande salle ressemblant à un des bunkers qu’il a connu pendant toutes ces années de fuite (qu’il pensait naïvement derrière lui), sans fenêtre, avec quelques personnes déjà présentes. L’espace d’un instant, il pense y trouver Wendy, sans grand succès. Alors comme les autres, il s’assoit et s’adosse contre un mur et se perd dans ses pensées, luttant à nouveau pour rester éveillé en tournant sa bague autour de son annulaire. Malgré la douleur, malgré la fatigue, James ne dormira pas tant qu’il n’aura pas un semblant d’explication et surtout, tant que sa femme, sa sœur et ses deux enfants ne sont pas là.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Juliet H. Evans
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t2377-juliet-h-evans-two-worlds-collided#33680 http://filetdudiable.forumactif.org/t2391-juliet-h-evans#34075
Messages : 96
Date d'inscription : 13/09/2018
Célébrité : Dasha Sidorchuk
Crédits : praimfaya

Double compte : Nathaniel Windsor

Age : Vingt-quatre ans
Sang : Moldue
Statut : Célibataire
Métier : Domestique d'Armel Zabini
Dialogue : #336699
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Tumblr_ovp0dtAKBp1tpdgjuo1_500
• Envoyée en école de domestique à l'âge de six ans. • Ses premiers maîtres s'en sépare à cause de sa taille - une moldue qui les regarde de haut très peu pour eux. • En vérité c'est pour éloigner leurs deux fils - dans la fleur de l'âge - de cette ravissante adolescente. • Adversaire principale de Damian Petrovic au titre du moldu le mieux traité d'Angleterre - quelles gentilles personnes sont les Zabini. • Elle est recrutée par la Nouvelle Inquisition et, pensant pouvoir aider les moldus qui ont eu moins de chance qu'elle, s'engage dans de nombreuses actions. • Les radiations de l'environnement ambiant lors d'une mission ont dû lui monter à la tête car début 2048, après la chute d'Eden et une arrivée dans un bunker secret, elle décide de fuir et d'abandonner les Inquisiteurs. • Elle parie sa vie elle-même pour rejoindre son maître et lui avouer toute la vérité. • Repentie dans le plus grand des secrets, elle n'a eu de cesse depuis ces dernières années de servir avec passion et dévouement complet son maître et ses proches. •
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition
ce message a été posté Dim 10 Fév - 16:10
Les efforts, les sacrifices, le travail effectué par les Inquisiteurs ces derniers mois venait d'être réduit à néant. A bien y repenser, Juliet se disait que la situation d'Eden avait été bien fragile. Il avait suffit de peu pour que la chaos s'abatte sur la ville. C'est à bord de l'hélicoptère, en survolant un Londres réduit en cendres que tout prenait sens. Cette nuit, c'est le monde sorcier qui avait été réduit à feu et à sang. Une guerre qui ne cesserait jamais et une interrogation toujours vive dans son esprit : qu'est-ce que je vais devenir? Une défaite mangemort signerait la déchéance de son maître, celle de l'Ordre l'avènement de l'asservissement ultime des moldus et celle des Inquisiteurs sa propre mort. Aucune issue ne lui semblait meilleure qu'une autre. Alors elle se laissait guider par les personnes qui pour l'instant veillaient sur elle. Après tout, on les avait bien sauvés avec un tank puis un hélicoptère. Il existait encore une infime ressource de résistance c'était certain.

Juliet n'avait aucune idée d'où ils venaient d'arriver. Ce qu'elle comprenait c'est que c'était loin de chez elle, au milieu de nulle part, qu'avait élu résidence, comme si de rien n'était, des Inquisiteurs. Et Oliver qui exprimait sa pitié pour ceux qui n'auraient pas la chance d'arriver jusqu'à cet havre de paix... Peut-être n'était-il pas au courant de tout... Malgré tout, la rousse se sentait trahie. Si elle n'avait pas pris part au combat et était restée à Eden tranquillement, à l'heure qu'il est elle serait au choix morte, captive, seule sans repères.

Le fait de se faire abandonner dans cette pièce avec ses comparses rajoutait de l'huile sur le feu et commençait à réveiller son agacement. Est-ce que ça paraissait vraiment normal pour tout le monde cette situation? Ses brûlures ne l'aidaient pas à se calmer. Ses mains quant à elles... elle ne voulait qu'une chose, les arracher, se les couper, s'en débarrasser car la folie s'emparait de son esprit. Il n'y avait donc aucun sorcier pour résoudre ce maléfice? Si elle se retrouvait avec ces palmes c'était à cause de la barrière d'Ensinis, à cause d'eux-même.

Installée sur le sol, dos au mur, aux côtés de ses comparses, victimes comme elle, son regard se posa sur James qui tournait son alliance. Juliet n'avait pas prêté beaucoup attention aux histoires de décès puis de blessure puis de résurrection au sein du clan Windsor, elle sentait cependant l'inquiétude de cet homme qu'elle considérait par moments comme un père de substitution. La domestique fit en sorte de s'asseoir à ses côtés et lui murmura avant d'essayer de sombrer le sommeil pour oublier ses déboires : « J'espère que tu retrouveras les êtres qui te sont chers. »
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Esther Baron
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 101
Date d'inscription : 04/07/2018
Célébrité : Adelaide Kane
Crédits : Pinterest (Achala Rao)

Double compte : Alice Charley, Theresa Mulciber & Hélios Kark

Age : 30 ans
Sang : Né-moldue
Statut : Volatile
Métier : Cobaye et terroriste
Baguette : 18 centimètres, bois de sureau, plume de phénix, droite et rigide
Epouvantard : Elle, en sorcière surpuissante
Dialogue : #aacbff
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition
ce message a été posté Dim 10 Fév - 17:55
Tu te retrouves grande dernière à monter abord de l’hélicoptère, préférant placer Juliet avant toi. Tu traînes un peu de la patte lorsque l’engin prend son envol, t’envoyant une autre décharge d’adrénaline qui finit par te ramener en sûreté à l’intérieur.

Du haut du ciel, tu remarques une infime part du chaos atroce qui se déroule en bas. Que Dieu ait pitié… mais sans doute il pose un regard sévère sur cet endroit, tout comme toi. Cet échec, tu le prends sur ton dos pareil à une croix.

Qu’aurais-tu pu faire de mieux ? Aurais-tu pu seulement changer la situation ? Surement que non… mais quelque part tu continues à t’en vouloir, à te flageller mentalement puisque tu es devenue maîtresse de la disponible, à même titre que maîtresse qui sait flageller. Tu restes silencieuse, à regarder tes souliers en repensant cette triste journée… Certains de tes souvenirs s’embrument. Difficile de se remémorer, avec ces mémoires pleines d’explosions, de monstres et de coups de feu. Au moins, tes blessures peuvent te garder au frais de ce qui t’est tombé dessus.

Par ailleurs…
Où est ta baguette ?

En paradoxe total avec l’euphorie que t’offre le combat sans magie… Tu te rends désormais compte que tu pourrais l’avoir perdu.

Mince.
Tu sens quelque chose bouillir en toi… tu crois savoir de quoi il s’agit.

Lorsque tu descends de l’hélicoptère, la sensation s’atténue un peu. Rien qu’un peu. On dirait que ta nature te rattrape… inlassablement, malgré tes prières et tes sacrifices. Tu serres les dents, tes traits se crispent alors que tu entres dans la nouvelle cachette.

Tu pars dans un coin. Tu repenses à comment tu pourrais peut-être récupérer ta baguette… ou t’en procurer une autre au marché noir. Oui, tu feras ça. Il le faut… tu n’es pas assez pure pour supporter tout ça pour trop longtemps. Tu t’assois par terre. Tu calmes le feu en toi. Tu essaies.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
Filet du Diable
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3421
Date d'inscription : 04/09/2016
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition
ce message a été posté Dim 17 Fév - 12:59
« La fin »
Sujet de la "Nouvelle Inquisition"


Bunker de la Nouvelle Inquisition, 30 janvier 2048, 14h48 du matin

Henry joignit ses mains et baissa sa tête dans une position de recueillement, jusqu’à ce qu’elle touche ses poings liés. Il se trouvait au chevet de sa nièce. Au chevet de sa reine, et celle-ci ne se réveillait toujours pas. Les médecins - Oliver avait bel et bien pensé à tout - pensaient qu’il lui fallait juste du temps de repos. Et désormais, ils en avaient à foison. Dans leur grande maison aux murs bétonnés. Le bunker était bel et bien leur seul lieu de vie désormais. Eden n’était plus. Henry avait pourtant tout fait pour sauvegarder leur héritage. Ils étaient si bien partis ! La reconquête de Londres, le couronnement de Charlotte, la naissance d’Eden. Ils avaient reconquéri Westminster, nom de Dieu ! Ils s’étaient finalement créé un lieu de vie entre eux, non-sujets à des discriminations, et avaient recommencé à vivre presque normalement au sein d’Eden. Henry avait vu tous ces sourires dans les rues, avait commencé à voir des gens qui montaient des projets, qui mettaient en branle des idées et qui se permettaient désormais de réaliser leurs rêves perdus. Il avait commencé à voir quelques personnes heureuses, même quelques ventres s’arrondir. Et puis tout d’un coup, en l’espace d’une nuit, tout s’était perdu. D’une manière effroyablement injuste et meurtrière. Eden avait été pillée de toutes ses richesses, mise à feu et à sang. Il s’était agi de sauver les quelques survivants, de les déplacer eux, sans prendre le temps de s’occuper de leurs affaires - leur vie était bien plus importante que les maigres possessions qu’ils parvenaient à rassembler. Henry avait vu des choses, cette nuit-là. Il avait également subi. On l’avait fait passer pour mort - Charlotte l’avait bien dit, lorsqu’elle l’avait recroisé, qu’elle l’avait pensé mort. Lui aussi, il s’était pensé prêt à rejoindre Dieu. Les rictus des Mangemorts alors qu’ils détruisaient tout ce dont il avait à coeur pour la seconde fois consécutive avaient meurtri son âme. « Oh, Charlotte si tu savais à quel point ça me...» Son mince filet de voix se brisa. Les Mangemorts. Il était là, le coeur du problème. Henry le savait, Charlotte le savait, toute la Nouvelle Inquisition le savait. Et cet Ordre du Phénix qui se prétendait mieux mais qui n’agissait pas ! On leur prenait tout, et on attendait d’eux qu’ils se soumettent ou qu’ils meurent. Car la vie de leurs citoyens n’avait aucune importance pour ces monstres.



Bunker de la Nouvelle Inquisition, 4 Mai 2049, 19h42

« Seigneur crucifié et ressuscité, apprends-nous à affronter les luttes de la vie quotidienne, afin que nous vivions dans une grande plénitude. Amen. » Oliver se redresse, se signa en observant le plafond comme si Dieu pouvait l’observer lui, à travers les mètres de béton qui les séparaient du ciel ouvert. Il savait qu’il avait fait beau aujourd’hui. Une magnifique journée pour mettre en action ce dont ils avaient parlé pendant des mois et des mois. « Par ailleurs, nous Vous remercions de tous les efforts et toutes les luttes, sans se décourager, de tous les hommes et femmes présents ici, sous Votre protection. Grâce à Vous, nos projets marchent comme ils le devraient. Merci pour Votre Bonté, Seigneur. » La coupure de magie avait fonctionné à nouveau. Ils avaient réussi à faire en sorte que cela se reproduise, encore et encore. Cette fois-ci, elle s’était dirigée dans une ville sorcière de taille moyenne, au sud d’Avalon. Et cela avait parfaitement réussi.

Oliver se releva et sortit de la pièce qui l’isolait de la pièce principale du bunker. Au moment où il ouvrit la porte, le bruit incessant des Inquisiteurs vaquant à leurs occupations l’assaillit. Certains préparaient le repas pour ce soir, d’autres étaient occupés à travailler sur des plans, d’autres encore lisaient ou se reposaient, un peu à l’écart. Oliver survola tout ce petit monde du regard. Ils étaient peu nombreux, aujourd’hui. Mais la vie en collectivité avait par miracle réussi à marcher. Il avait bien fallu du courage et des explications pour mettre en branle une telle cohabitation, mais à terme, cela avait fonctionné. Cela fonctionnait même très bien. Les Inquisiteurs n’avaient jamais été aussi proches les uns des autres, et les caractères taciturnes des uns faisaient le bonheur de ceux qui ne s’empêchaient jamais de se moquer d’eux dans une tendre bienveillance.

« Oliver, vous avez eu les nouvelles pour la dernière attaque ? » Paul surgit devant lui, tout sourire. Son association à l'équipe de scientifiques présente sur place pour couper régulièrement la magie l'avait mis en joie, et depuis il rayonnait de toutes les victoires qu'ils avaient enchaîné depuis quelques mois. De petits hameaux perdus dans la campagne à des petits villages tout autant perdus dans la campagne, ils avaient réussi à, cette fois, s'attaquer à une ville. Oliver sourit, pas peu fier de ses ouailles. « Puisse le Seigneur être aussi fiers de vos actions que nous le sommes tous ici. » ajouta-t-il. Le sourire éclatant sur le visage de Paul le rassura bel et bien. La vie dans le bunker se déroulait bien. Bientôt, quand le temps sera venu, ils ressurgiront, plus forts et plus dangereux pour les démons que jamais.

Souk de Marrakech, Maroc, 18 février 2051, 13h12

La foule bruyante, condensé de corps se pressant pour atteindre les étales, rappelaient à Harmakhis les agréables voyages en terre mère de sa jeunesse. Son père tenait à ce que sa famille reste liée au pays qui avait vu naître leur grande dynastie, et lui-même avait tenu à ce que la tradition se perpétue sur les générations suivantes. Cependant, s'il se trouvait à Marrakech aujourd'hui, dans ce souk sorcier animé d'un début de journée, et non dans celui du Caire, ce n'était en rien pour des vacances bien méritées. Non, le Ministre de la Magie dont les traits avaient été grimés au moyen de polynectar, avait temporairement abandonné son pays pour des raisons bien moins triviales. Il fit mine de flâner près de la boutique d'un marchand de tapis volant, avant de pénétrer dans cette antre qui avait tout de la caverne d'Ali Boubou. Rien de bien étonnant, vu que c'était le nom de l'endroit. « Ana aintazar min tayir alnaar. ¹ » Le commerçant peu concerné lui désigna l'arrière-boutique d'un vague geste de la main. Le Lagides s'y dirigea sans la moindre hésitation, ses doigts repoussant un rideau de perles qui cliqueta sur son passage. Dans la petite pièce où une forte odeur d'encens subsistait, il la vit. Seule, comme lui. « A dire vrai, Mrs Callaghan, je ne pensais pas que vous répondriez à mon invitation. » Il avait laissé un message à son attention via un prisonnier-messager relâché dans la nature. Lui qui avait demandé à ce qu'on ne fasse aucun quartier trois ans plus tôt, se félicitait d'être contrevenu à ses propres ordres en gardant quelques Phénix dans ses geôles. Leur utilité stratégique se vérifiait aujourd'hui, par la présence de la leader de l'Ordre du Phénix. Celle qu'il avait proscrite de son propre pays, avec l'essentielle de ses ouailles révoltées. Celle dont il avait désormais besoin. « Allez au but, monsieur le Ministre. » Le concerné sourit, puis s'assit face à l'Irlandaise. Ces nouvelles années de fuite avaient un peu plus marquées son visage, mais sa détermination, de même que la force de sa présence, étaient intactes. Exactement ce qu'il espérait. « Vous n'êtes pas sans savoir que nous devons faire face à ... Disons, quelques difficultés, en Angleterre. » Jane hocha la tête sous le foulard couvrant ses cheveux, celui-là même qui lui avait permis de traverser la foule sans se faire repérer jusqu'ici. Néanmoins, elle ne répliqua pas. Elle n'était pas assez folle pour penser que l'ennemi fut sans ressources. Elle aurait parié qu'une escouade aux meilleurs éléments parcouraient le marché à l'heure actuelle. Aussi économisait-elle ses mots, en attendant que les intentions réelles du Lagides ne se révèlent. « Et je doute de trop m'avancer quand j'affirme que nous savons tous les deux à qui nous devons ces coupures de magie. » Durham. L'un comme l'autre aurait mis leur main à couper que l'Inquisiteur était derrière les coupures de magie qui secouaient régulièrement le Royaume-Uni depuis plus d'un an. « Je n'ai aucun contact avec lui depuis notre bannissement. Si vous êtes venu pour conclure une sorte de pacte de non-agression, vous vous êtes déplacé pour rien. Nous nous retrouverons sur le sol anglais, Lagides. » répliqua-t-elle sèchement, déjà prête à partir. Peu troublé, Harmakhis leva une main apaisante. « Ce n'est pas de ça dont il s'agit. Ou plutôt, si. Pour le sol, en tout cas. » A peine redressée, elle se figea. Tout à fait attentive. « Qu'est-ce que vous voulez ? » interrogea-t-elle, méfiante. Mais aussi le coeur gonflé par un espoir nouveau. Retrouvé. Ce qu'elle se garda bien de montrer. Le leader des Bâtisseurs ne souriait plus. Son expression s'était faite grave. « Votre aide. Vous avez côtoyé cette vermine suffisamment longtemps pour en connaître aussi bien leurs forces que leurs faiblesses. Acceptez et vous serez de retour au Royaume-Uni dès ce soir. » La Callaghan le fixa, incrédule. « Vous n'êtes pas sérieux. » « J'ai bien peur que si. Mrs Callaghan, c'est la magie elle-même qui est menacée. Alors, votre décision ? » Elle ne répondit pas. A la place, une silhouette se glissa derrière le Mangemort, un souffle venant caresser son oreille. La baguette de ce dernier titillait déjà la glotte de la nouvelle venue, bien qu'il fut resté parfaitement stoïque. « Du calme, Harmabisou. Si j'avais voulu te prendre en traître, tu serais déjà mort. Ta proposition n'est pas déplaisante. Par contre, va falloir en discuter, parce qu'il se pourrait qu'on ait deux-trois conditions ... » Scarlett Fuller renvoya un clin d’œil à sa meilleure amie et leader. Apparemment, les affaires reprenaient.


¹ « Je suis attendu par l'oiseau de feu » en arabe (sûrement approximatif, 'scusez)

« Informations »


ϟ Mais ... QUOI ?! On s'détend d'la fesse et quand on a un peu digéré le schmilblick, on file retourner lire le bilan de ce début de saison 3 ! Parce que c'est là que vous comprendrez enfin tout ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 1533679780

ϟ Pourquoi y a pas nos points faction ? LIS LE BILAN ON T'A DIT ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 2854496788 En vrai, c'est aussi grâce à ce sujet que tu comprendras pourquoi il va falloir attendre un peu pour les avoir ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 1533679780

ϟ Euh du coup je deviens quoi moi ? Vous vous souvenez quand on vous disait que participer à un event pouvait avoir des conséquences pour la vie de votre personnage ? ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 1421956870 Vous êtes emmenés au bunker, et vous y restez pendant toute la durée de l'ellipse.

ϟ Fin de l'event & clôture du sujet C'est la fin-fin-fin de la saison 2, en conséquence, on va clôturer ce sujet ici ! Merci à tous les poulpes qui ont participé à l'event, vous êtes géniaux ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition 2528291154
Contenu sponsorisé
ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition Empty
Re: ϟ Oculos habent et non videbunt ϟ la fin ϟ sujet de la Nouvelle Inquisition
ce message a été posté
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs :: Bunker Inquisiteur