AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II ❞
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Ven 21 Oct - 17:18

Fluctuat nec mergitur



Hassan-Khan Bashir, Rose O'MOre, Alfie Lockwood, Olivia Vaisey, Cassandra Zabini, Murphy O'Ryan


Avalon, une planque de l’Ordre, 13 novembre 2045

Jane Callaghan éprouvait quelques difficultés à modérer l'excitation qu'elle sentait grandir au creux de ses entrailles. Ça y est. Cela avait fini par se produire. Ils avaient enfin pris contact ! L'irlandaise s'efforçait pourtant de raisonner avec discernement. Elle se devait de garder son sang-froid. Rester calme. Ne pas s'emballer. À une époque, elle en aurait été incapable, mais beaucoup d'eau avait coulé sous les ponts depuis le temps où elle était encore une jeune idéaliste. Aujourd'hui, elle ne croyait plus aux miracles. Elle n'en avait plus l'envie, mais elle n'en avait surtout plus le droit. Trop de responsabilités pesaient dorénavant sur ses épaules. Trop de vies dépendaient de ses décisions. Son visage n'exprimait ainsi que sa résolution lorsqu’elle pénétra dans la cave où elle avait donné rendez-vous à certains de ses camarades. Un léger sourire vint tout de même brièvement ourler ses lèvres en les voyant se tourner vers elle d’un seul mouvement, mais elle retrouva vite son sérieux alors qu’elle grimpait sur une caisse pour se donner de la hauteur.

« Je vous remercie d’avoir répondu si vite à mon appel. Plus tôt dans la journée, nous avons été contactés par la résistance moldue dont nous soupçonnions l’existence depuis quelques temps, grâce aux bruits de couloirs rapportés par Tadhg. » Jane eut alors un léger mouvement de tête en direction du seul moldu présent dans l’assistance. « Eux aussi sont résolus à se battre pour mettre fin une bonne fois pour toute au règne d’oppression instauré par les mangemorts ! Je ne peux vous dire ce que demain nous réserve, mais je sais que unis nous sommes plus forts que si nous restons tous chacun dans notre coin. C’est pour cela que j’ai accepté de rencontrer le porte parole de leur organisation. Demain soir, nous nous rendrons donc au point de rendez-vous - dont je garderai l’emplacement secret pour le moment - afin de discuter avec eux de la possibilité d’une alliance. Je compte sur vous, mais je vous demanderai également de garder les yeux grands ouverts. Certains d’entre vous seront postés aux alentours afin de s’assurer que nous ne recevions pas de visites inattendues. On ne saurait être trop prudent… »


Rome, 14 novembre 2045

Avec la facilité que confère l’habitude, le Kark avait extrait sa tête de la cheminée. Tout était prêt. Tout était prêt, tout ne pouvait que bien se passer et pourtant le Ministre de la Magie ne pouvait s’empêcher de penser qu’il était grand temps qu’il retourne au Royaume-Uni. Trois jours qu’il était parti, et déjà Mervyn avait la désagréable sensation que la situation sur les îles britanniques se délitait complètement. Trois jours qu’il rencontrait ses homologues étrangers et s'efforçait surtout de les rassurer quant à l’incident de Tinworth. Trois jours qu’il recevait de son cabinet, et d’Elena, une succession de mauvaises nouvelles.

Il y avait eu d’abord un incident à Poudlard. Et encore c’était un bien joli mot pour qualifier l’acte de ce sang-de-bourbe qui avait tenté de tuer une jeune sang-pur. Il l’avait laissé en vie mais défigurée. Quant au responsable, sa dépouille vidée de son âme errait désormais dans Azkaban. À moins qu’il ne soit déjà passé sur la table d’expérimentation de Sevastian Dolohov ? Le fait est que les parents d’élèves étaient en alerte - douloureuse épine que celle de se soucier de son engeance. Douloureuse épine qui se retrouvait maintenant dans son pied à lui. Evan Rosier avait quant à lui fait une crise de folie au ministère. Il n’avait causé la mort de personne, mais Mervyn mettrait sa baguette au feu que le bras gauche du Chef du service de contrôle de l’équipement magique risquait de lui manquer. Et puis maintenant ça… Mervyn était tenté de ne pas y croire. Tenté seulement, car il avait acquis trop chèrement le pouvoir pour laisser le moindre doute s’infiltrer. Et si le Ministre de la Magie avait bien appris une chose au cours des années, c’était bien cela. Peu importe le nombre de fois,  peu importe la façon dont on les écrase : les Phénix reviennent toujours.

Le Kark entendait bien les réduire à néant encore une fois dès ce soir. Seulement, pas en personne, et ça c’était sans doute l’élément le plus triste…


Londres, ancien Manoir Kark, 14 novembre 2045

Nerveuse, Calliope se tenait droite comme un “i” face aux mangemorts. Tous avaient répondu à l’appel quelques heures plus tôt. Elle n’était pas celle qu’ils attendaient, et la Kark ne le savait que trop bien. Tous espéraient voir Mervyn, son père. Mais en pâle remplacement, ils n’avaient que sa fille, pas même Elena trop occupée à gérer la crise à Poudlard. Calliope aurait aimé refuser de prendre la tête de l’opération, mais à son paternel, elle ne savait toujours pas dire non. “Je n’ai confiance qu’en toi seule.” Mots magiques, pourtant ses dernières années la Kark n’avait eu que pour seule mission de faire briller le nom des Kark à travers l’organisation de fêtes, ventes aux enchères etc. Ce que lui demandait son père ce soir était tout autre, et l’ancienne Poufsouffle ne savait pas si elle en était capable. Ce fut pourtant d’une voix pleine d’assurance qu’elle s’exprima, reprenant le ton qu’elle ne gardait habituellement que pour donner des ordres à ses consoeurs de l’Union des Sang-Pur Actives.

« Nous avons découvert qu’une réunion entre des membres de l’Ordre du Phénix et un groupe de rebelles moldus allait se tenir sur une plage de Tintagel. Notre mission de ce soir est d’une part, de s’assurer de la véracité de cette information en nous rendant sur place, et d’une autre d'éliminer la menace si elle s’avère réelle. À noter qu’il faudra envisager de ramener avec nous quelques otages pour obtenir des informations. Un portoloin nous conduira tous à Tintagel, puis nous nous séparerons en escouades pour maximiser nos chances de trouver le lieu exact de leur rendez-vous. »

Aucun vent de révolte ne balaya la salle, tout le monde l’écoutait et plus particulièrement les plus jeunes. Des enfants, ou presque. Inspirant un grand coup, s’adressant cette fois-ci aux plus jeunes d’une voix un brin trop maternelle.

« Une tempête se prépare, couvrez-vous chaudement. »


Environs de Tintagel, 15 novembre 2045, 2h20 du matin

Cela faisait maintenant trois heures qu’ils marchaient, dans le noir d’encre de la nuit, balayés par la pluie. De la petite troupe des vaillants moldus, seul le prêcheur savait où aller, où poser ses pieds. Ses yeux, don de Dieu pour le guider en ces temps obscurs, lui permettaient d’indiquer la voie à ses fidèles. Après trois heures de calvaire pour parcourir la quinzaine de kilomètres qui séparait Tintagel d’Avalon, la plage était enfin visible. Il exhorta ses compagnons à le suivre, couvrant de sa voix grave le bruit du tonnerre au loin. Si la météo ne leur avait pas facilité le trajet, elle les avait rendu invisibles. Au loin, on pouvait distinguer une lumière vacillante. Pas celle d’un phare, non. Celle d’une baguette. L’Ordre du Phénix était déjà arrivé au point de rendez-vous. Oliver s’arrêta pour donner d'ultimes recommandations à ses semblables.

« Les sorciers que nous allons rencontrer souhaitent l’égalité entre tous les sangs. Nos objectifs rencontrent ceux de l’organisation, puisque eux aussi souhaitent nous rendre notre liberté. Je vous demande donc de faire preuve de calme, car ce soir ils ne sont pas nos ennemis.  Les armes qui vous ont été confiées sont là pour vous protéger, ne les utilisez qu’en cas d’extrême nécessité. »

Sa décision de rencontrer des sorciers pour obtenir de l’aide avait fait débat dans la très secrète Nouvelle Inquisition, et pourtant Oliver ne regrettait pas son choix. Il faudrait en passer par là, il faudrait se lier avec ces enfants du malin pour anéantir les mangemorts.

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Ven 21 Oct - 17:47
Règles


Avant de vous immerger pleinement dans l'event, et de renoncer à toute vie sociale pendant deux semaines, il est nécessaire que vous lisiez les règles suivantes. Sans quoi, l'event ne pourra pas bien se passer !

ϟ Vous n’avez droit qu’à 1 attaque par rp. Par attaque on veut dire, sort offensif, coup de pied ou autre, potions ou usage d’artefacts pouvant nuire à vos ennemis. Et par nuire, on n’entend pas seulement le blesser mais également le bloquer dans son avancée.

ϟ L’usage des sorts défensifs est interdit. Pourquoi ? Cela ralentie le jeu et n’apporte pas grand chose. Toutefois lorsque votre ennemi n’a pas de chance avec le dé et que le sort n’atteint pas sa cible, vous pouvez tout à faire dire que votre personnage a lancé un protego au bon moment pour contrer le sort.

ϟ Pour chaque action offensive lancée, vous devez vous servir  du dé. Mais pas forcément pour dire si elle fonctionne ou non. Vous êtes libre d’adapter ces lancers comme bon vous semble. Cela dit, si dans chaque proposition de dé vous vous retrouvez gagnant, et ce à chaque tour, nous sommes en droit de vous demander de changer. Ce système ne peut fonctionner que si tout le monde fait preuve de fair-play. Nous vous rappelons que l'usage d'une potion autre qu'une potion de soin est une action offensive.

ϟ Quant aux sorts accessoires, tels que « Accio », « Lumos », ou encore « Nox », ils ne sont pas réglementés. Vous pouvez en utiliser autant que vous voulez, sans avoir à lancer le dé. Mais attention, un sort accessoire ne doit en aucun cas être détourné en sort offensif. Créer un éboulement pour bloquer le passage à vos ennemis, c’est une attaque. Un sort accessoire ne doit pas être un moyen pour les grosbills de lancer plusieurs attaques par tour.

ϟ En ce qui concerne les sorts de soin, le dé est également obligatoire, et déterminera la réussite du sort ou non. Là encore, le bon sens est de rigueur. Ce n’est pas parce que les dés sont gentils avec vous que votre personnage inculte en matière de médicomagie pourra se guérir entièrement.
Cette règle ne s’applique pas aux médicomages titulaires, ainsi qu'aux potions de soin qui peuvent être utilisées sans lancer de dé.

ϟ Petit rappel : vous n’avez pas le droit d’acculer complètement votre adversaire dès le début de l’event. Qu’entendons-nous par acculer ? Et bien, par exemple, c’est lui prendre sa baguette et la briser en mille morceaux. Cela paralyse complètement le joueur ! Acculer, c’est aussi le laisser pour mort dans une mare de sang. Comment voulez-vous qu’un personnage agonisant puisse continuer l’event dans cette situation ?
Vous êtes libres de vos actes, tant que ces derniers n’entravent pas trop la liberté de vos camarades de rp. On ne vous dit pas de vous faire des bisous, ni qu’à la fin de l'event il faille que le plus gros bobo soit une entorse et un gros bleu à la fesse droite ! Non, on vous dit seulement d’attendre les derniers tours de l’event pour mettre vraiment K.O vos adversaires. Commencez doucement pour pouvoir mieux terminer en beauté !

ϟ N’oubliez pas que la magie noire ne s’utilise pas comme un petrificus totalus. C’est difficilement contrôlable, ça peut se retourner contre son lanceur et, surtout, ça laisse des séquelles à vie. Alors réfléchissez avant de lancer un feudeymon pour tuer tout le monde. Le sectumsempra est quant à lui interdit.


Tout le monde est prêt ? ALORS, QUE L'EVENT COMMENCE !


L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Ven 21 Oct - 17:50

Fluctuat nec mergitur



Environs de Tintagel, 15 novembre 2045, 3h du matin

Foutue pluie. C'est qu'elle mouillait fort, la sagouine, et que ça ne plaisait pas franchement aux vieux genoux de Billy the Kick. On aurait pu croire qu'à soixante-cinq ans il aurait passé l'âge d'être envoyé sur le terrain par un temps pareil, mais non ! À croire qu'il était indispensable. Il faut dire que ça faisait une paye maintenant que le vieux biker traînait ses guêtres dans l'ombre d'Oliver Durham. L'homme de Dieu et l'ancien Hell's Angel. On aurait dit le début d'une mauvaise blague, dit comme ça, pourtant les deux compères formaient une belle équipe. Malgré leurs différents, Billy avait un profond respect pour Oliver, pour son combat ainsi que ce qu’il était parvenu à créer à partir des cendres de l’Apocalypse.

Enfin ! Il aurait tout de même pu se renseigner sur la météo avant de fixer la date de rendez-vous avec les Phénix une nuit pareille ! Billy s’ébroua dans son blouson de cuir, avant de jeter un regard circulaire autour de lui. Il était accompagné par trois autres membres de la Nouvelle Inquisition : Rose, Alfie et Hassan. S’il n’avait rien de particulier contre les deux premiers, il avait ronchonné dans sa barbe, en revanche, en entendant qu’on lui avait collé l’arabe de service dans les pattes. Les bougnouls, Billy, il n’en était pas fan, mais ils avaient une mission à accomplir alors il avait fait un effort pour ravaler sa propagande de vieux facho. Il y avait un lieu et un temps pour chaque chose et, là, clairement, ce n’était pas le moment. Billy raffermit alors sa poigne autour de son uzi modèle Vz61 et plissa les yeux pour tenter d’apercevoir quelque-chose à travers le rideau de pluie qui lui tombait devant la gueule. Perchés sur les hauteurs des falaises escarpées de Tintagel, ils étaient censés surveiller les environs pendant que la réunion entre les têtes pensantes se déroulait en contrebas, sur la plage. Cela faisait bien trente minutes maintenant qu’ils se pelaient les miches à faire le pied de grue, et toujours rien à l’horizon. À moins que… Un coup de tonnerre retentit dans le lointain, pourtant Bilyl aurait juré avoir entendu autre-chose et leva alors brusquement la main pour attirer l’attention de ses petits camarades.


Informations RP

ϟ Synopsis : La Nouvelle Inquisition, consciente du retour de l’Ordre du Phénix,  propose à ces derniers une rencontre sur une plage de Tintagel. Le but affiché : proposer une alliance aux Phénix pour obtenir leur aide, et libérer ensembles tous les moldus. Les discussions entamées se déroulent bien, tout aurait pu être parfait si les Mangemorts n’avaient pas eu vent de l’affaire. Après une demi-heure de discussions plusieurs escouades de mangemorts arrivent sur la plage. Ces derniers ont pris un portoloin qui les a amené à Tintagel. Là bas, ils se sont divisés en plusieurs groupes en prenant garde de ne pas les mangemorts expérimentés seuls.

ϟ  Stupeurs et tremblements : Pour ce premier tour, pas d’échanges de sorts ou autres réjouissances. Vos personnages réagissent seulement à l’arrivée des mangemorts // découverte des phénix et membre de la Nouvelle Inquisition.

ϟ Conditions météorologiques : C’est une triste nuit d’automne pluvieuse. La lune et les étoiles sont cachées par d’épais nuages, le vent souffle des rafales qui fouettent les visages. Les vagues s’écrasent avec force sur les rochers, semblant porter le message suivant : la tempête arrive.

ϟ  Situation géographique : Plage de Tintagel se trouve à une quinzaine de kilomètres d’Avalon, soit plus de 3h de marche pour les moldus. En temps, normal la plage ressemble à ceci, mais il fait nuit noire, et la mer se déchaîne petit à petit.

Votre groupe se trouve en haut des falaises.

ϟ  Équipement pour les moldus :
-  Nouvelle Inquisition : Chaque membre a été équipé de deux armes : un couteau et une arme de poing type Beretta ou Glock. Il n’y a dans chaque arme que six balles. Avant de partir d’Avalon chacun a été équipé d’un imperméable militaire, et de quoi se couvrir le visage s’il le souhaite.

ϟ Votre PNJ : Billy Summers, alias Billy the Kick. Ancien biker ayant appartenu au gang des Hell's Angels, il est l'un des plus anciens membres de la Nouvelle Inquisition mise en place par Oliver Durham à partir de 2031. Il est très fier de n'avoir jamais été fait prisonnier par les sorciers notamment. Adepte de l'idéologie de la White Supremacy, il est loin de faire l'unanimité au sein de sa faction, pourtant on ne l'a jamais vu abandonner un camarade en arrière. Il a beau avoir de nombreux défauts, Billy est un homme loyal, avec son propre code d'honneur, qui a toute la confiance d'Oliver.

ϟ Fin du tour : Il s'achèvera le dimanche 23 octobre, à 19h, alors profitez bien du weekend Wink

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
Invité
Invité
avatar
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Sam 22 Oct - 1:35
Les présages... Hassan avait appris à faire avec. Surtout en cette période trouble où le moindre mouvement, le moindre battement de cil, était épié par une dictature sans limite. Et la nuit...la nuit est sombre et pleine de terreur. Pourtant notre pakistanais voyait d'un bon oeil cette rencontre organisé par Durham. Il avait toujours autant de mal à faire confiance aux sorciers, bien que certains soient moins pires que d'autres. Hassan avait trop connu les attaques de ces jeteurs de sorts dans les montagnes de Peshawar pour excuser si facilement. Non, Bashir avait de l'espoir ce soir car c'était le pasteur qui les guidait, et cet Oliver n'avait pour l'instant jamais déçu notre moldu.

C'était tout l'inverse du bras droit du pasteur, Billy the Kick. Hassan ne se souvenait même plus de son nom. Mais the Kick était un patronyme qui lui correspondait bien. Avec sa grande carrure, son crane rasé, sa barbe et ses nombreux tatouages, Billy avait ce je ne sais quoi de mec à qui il ne faut pas aller chercher des Noises (si si vous avez bien lu, c'est un jeu de mot). Notre physicien pensait que la haine du sorcier pouvait rapprocher n'importe quel moldu, mais pas chez Billy. Ce "biker" avait baigné dans des milieux extrémistes depuis trop longtemps. Méprisable avec Hassan depuis leur première rencontre, le mercenaire lui aurait bien tranché la gorge à la moindre occasion si les moldus n'étaient pas autant au fond du trou. Néanmoins Billy était un homme loyal, qui avait permis aussi de débusquer pas mal de traître à la solde des mangemorts. Et la loyauté, même venant d'un "gros connard de raciste", on prend, surtout en temps de guerre.

Les autres moldus accompagnant Hassan et Billy étaient des esclaves, qui n'étaient pas encore libérés de leurs chaînes. Des recrues toutes fraîches, qui jouaient avec leurs vies. Les deux compères n'étaient pas n'importe quel esclave puisque la rouquine O'More était une propriété des Kark, pendant que le barbu Lockwood vadrouillait en mer avec les Sabordage. Ce soir c'était le grand soir pour eux, et Hassan espérait qu'ils ne seraient pas trop tendu. Le physicien ne savait que peu de chose d'Alfie, hormis qu'il s'avérait être un jeune homme téméraire. Rose en revanche pouvait sembler fragile d'un premier abord, mais Hassan sentait qu'au fond de la rouquine il y avait une rage qui pouvait s'embraser à tout moment. Bashir la connaissait bien, il avait fait en sorte que cette bombe à retardement s'intègre au mieux au sein de la Nouvelle Inquisition.

Les protégés d'Hassan allaient assez vite pouvoir prouver leur valeur. En effet, la pluie, le vent et les falaises abrupts de Tintagel ne laissaient rien apercevoir de la discussion entre Durham et ces sorciers "égalitaires". Leur leader de pasteur leur avait bien dit d'explorer les hauteurs des falaises, en cas d'entourloupe, ou de sorcier curieux. Le tonnerre grondait, et les vagues qui claquaient contre les rochers laissaient présager une tempête.

BROUM

Le premier éclair venait de frapper non loin d'ici. Pourtant Billy the Kick fit signe, d'un mouvement brusque, qu'il y avait autre chose.

- T'as vu quelque chose ZZ Top ?

Car outre les bruits du vent et le tonnerre, c'était bien plusieurs silhouettes qui semblaient être sortis de la foudre. Comme par magie (eh oui). La foudre c'était un peu l'antépénultième de ces soucis. D'autres sorciers invités au rendez-vous ? La méfiance d'Hassan était trop grande. Sa dague était bien fourré dans sa botte. Quand à son Beretta 92, l'ancien mercenaire l'avait déjà entre les mains. Un vieux réflexe quand on est fugitif depuis plus de dix ans.

- Bon les deux bleus, je vous rappelle les règles, on vise la tête et rien d'autre.
Journée portes ouvertes
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t168-cassandra-zabini
Messages : 126
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Chanel Iman.
Crédits : Rosita

Double compte : Charlie Eilhart.

Age : 21 ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Fiancée à Theophilius Schmidt.
Métier : Employée en titularisation du Département des Mystères, salle de l'espace.
Baguette : Ebène, ventricule de dragon, 26 centimètres, très rigide.
Epouvantard : L'humiliation publique, une foule riant d'elle et de tous ses complexes.
Dialogue : cornflowerblue

Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Sam 22 Oct - 2:23


« Oh Merlin, qu'est-ce que je vais mettre ? »

Voilà la question qui occupait l'esprit de Cassandra Zabini en ce triste soir de Novembre. Habillée d'un adorable ensemble mini-short taille haute et crop top tartan assortis, ainsi que de bottines noires à talons, sa tenue n'était clairement pas appropriée à la situation. Elle décida de faire un saut rapide chez elle afin d'enfiler quelque chose de plus adéquat, puis transplanna à nouveau à l'ancien Manoir Kark une quinzaine de minutes plus tard, toujours à moitié nue dans son mini-short taille haute et crop top tartan, mais cette fois avec une paire de gants et un petit béret en cuir car, après tout, il serait bien dommage d'attraper froid. Mais la pièce maîtresse de cette nouvelle tenue ô combien différente, c'était le poncho haute couture transparent en murlatex qu'elle portait par dessus pour la protéger des intempéries. Elle avait certes l'impression d'être affublée d'une murlapote géante, mais le poncho était enchanté pour garder au chaud et ne pas prendre l'eau, ce qui n'était pas négligeable. Et puis, bon sang ce que c'était tendance.

Une fois cette problématique hautement importante réglée, son esprit put se concentrer sur d'autres points qui étaient sûrement d'une importance au moins aussi grande que ses choix vestimentaires. Elle partait en mission. Une vraie de vraie, en groupe, avec des anciens mangemorts et des nouveaux. C'était le premier baptême du feu, et Cassandra comptait bien faire partie des jeunes recrues qui allaient se distinguer pour la première fois par leur efficacité. Elle ressentait comme un mélange d'excitation et de terreur absolue, mais ne laissait rien transparaître à travers son masque de calme et de détermination. Après tout, Cassandra Zabini avait toujours aimé donner l'impression d'être beaucoup plus cool qu'elle ne l'était réellement, mais l'illusion était brisée à la seconde où l'on posait le regard sur ses mains parfaitement manucurées, qui trituraient nerveusement sa baguette magique avec une compulsion digne des plus grands névrosés de l'Histoire.

L'heure de partir en portoloin arriva finalement et les mangemorts furent immédiatement assaillis par la violence des éléments déchaînés. Certains perdirent immédiatement l'équilibre au contact du sol glissant, âmes en perdition auxquelles Cassie ne put qu'accorder un regard empli de mépris. Jamais au grand jamais on ne verrait une Zabini trébucher, et ce toujours en talons d'au moins 10 centimètres. Une Zabini naissait en talons, et préférerait mourir que de se voir soumise à la torture de chaussures plates. On lui avait même dit que sa mère avait refusé de renoncer à ses talons pendant ses nombreuses grossesses, traumatisée par la pénurie des premiers mois recluse à Pré-au-Lard pendant l'occupation américaine de 2021.

Séparés en plusieurs groupes, les mangemorts entreprirent leur mission, ce pour quoi ils étaient venus : s'assurer de la présence des traitres, et ramener des prisonniers. Cassandra se retrouva avec Murphy O'Ryan et sa cousine Olivia ; elle était grandement soulagée d'être avec des personnes qu'elle connaissait et en qui elle avait confiance mais refusait de le montrer. Elle voulait être une camarade forte et leur prouver que la confiance qu'elle avait en eux pouvait être réciproque : elle serait un roc, une alliée inébranlable qui les mènerait vers la victoire. Aussi, elle se contenta de leur adresser un simple hochement de tête sec, qu'elle pensait pouvoir communiquer toute l'étendue de sa détermination, trop fixée sur son objectif pour ne serait-ce qu'entendre la moindre salutation ou question que l'un ou l'autre aurait pu lui adresser.

Ils se mirent en route et entamèrent l'ascension jusqu'au sommet des falaises. Le montée était rude, et les intempéries ne la rendaient pas plus facile. Alors qu'ils étaient enfin au sommet, ils aperçurent quatre silhouettes, puis tout se passa en un éclair, littéralement. La foudre frappa au loin, comme un coup de fouet et, surprise et les nerfs en pelote, à l'affût du moindre mouvement des silhouettes inconnues, Cassandra dérapa sur un galet humide, oubliant complètement sa tirade précédente sur le légendaire équilibre Zabini. La jolie sang-pur finit un genou à terre tout en échappant un juron peu élégant pour une demoiselle de son statut social entre ses dents serrées. Elle était persuadée que le tonnerre aurait complètement englouti le bruit de son coup d'éclat mais l'une des silhouettes avait clairement l'ouïe plus développée que les autres puisqu'il leur donna l'alerte. Ils étaient bel et bien découverts… Bon début, Cassie !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t103-murphy-o-ryan
Messages : 285
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Stuart Townsend
Crédits : Mara

Double compte : Savannah Michaels

Age : 51 ans
Sang : Sang-mêlé
Statut : Veuf, fiancé à Salomé Yaxley
Métier : Propriétaire de boutique d'apothicaire et Maître de potion
Baguette : Bois de Châtaigner, crin de licorne, 27,5 centimètres, fine, rigide
Epouvantard : Une bête informe avec des griffes et des crocs démesurés
Dialogue : [color=#0066ff]
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Dim 23 Oct - 13:02
Rien ne destinait cette soirée à être différente des nombreuses autres en ce début d'automne. Le temps était maussade, voire mauvais, et Murphy pouvait imaginer sans peine les vents qui en ce moment-même devaient rugir contre les façades du manoir de son père. Heureusement, cependant, la demeure d'Avalon était bien plus protégée  et ils n'avaient de ce temps que les échos d'un vent lointain. Une soirée tranquille, donc, qui pour une fois n'avait vu aucune dispute éclater entre Caem et lui, chose assez rare ces derniers jours pour être notée - depuis le salon des Organisations Britanniques, en réalité. Une soirée tranquille, donc, que rien ne semblait vouloir venir troubler, où chacun vaquait à ses occupations en attendant que Matthews serve le dîner.

Jusqu'à ce que, pour la deuxième fois depuis de nombreuses années, la brûlure caractéristique sur son mollet se fasse sentir. Et, aussitôt, Murphy fut persuadé que la tranquillité était déjà une notion oubliée pour les prochaines heures.

Voilà pourquoi il était là, désormais. Après un détour par le Manoir Kark, après le discours de Calliope d'un ton grave qui ne lui avait jamais sied - comme la tension qui habitait tous ces jeunes visages ne leur seyaient guère. Ordres donnés, auxquels Murphy s'était retenu de grincer des dents, portoloin, et enfin, la plage battue par les vents. Murphy avait relevé le col de sa cape, échangé un regard avec Ian, puis prit la route avec les deux jeunes filles dont il s'était vu confié la charge.

Et, à cet instant précis, Murphy aurait voulu faire un arrêt sur image, quelques secondes de pauses pour pouvoir se rappeler exactement des circonstances qui l'avaient amener à cette seconde. Quelques secondes pour pouvoir pester, jurer, déverser sur quelque chose - n'importe quoi ! - toute la frustration de cet instant. Parce qu'il se retrouvait de nuit, sous une tempête naissante, accompagnée de deux novices, à chercher ceux qui par leur stupidité voulait venir mettre son terme à cette paix su clairement acquise. Sérieusement ?!

Mais il n'avait pas le temps de se payer le luxe de prendre cette pause. Il ne pouvait même pas se payer le luxe de réellement protester à voix haute ; il était accompagné de deux toutes nouvelles Mangemortes et il était hors de question de les décourager maintenant. Il pouvait seulement se contenter d'avancer, faisant bien attention à chacun de ses pas et à son environnement direct tout en tentant de garder un oeil sur les deux jeunes femmes qui l'accompagnaient.

Murphy murmure un « Lumos » dont il atténue la lumière en cachant de sa main, ne laissant qu'une faible lueure au sol. Et alors qu'il tente de progresser pour trouver les traîtres qui, comme la vermine qu'ils sont, se terrent sur cette plage, Murphy tente de faire disparaître son agacement en voyant le bon côté des choses. Il ne connaît pas la jeune héritière Vaisey, mais il sait au moins que Cassandra est une jeune femme active, sportive, qui n'est normalement pas effrayée par la difficulté. Et qui malgré sa tenue qui rappelle un peu trop à Murphy les frasques de Naïma, elle ne semble pas effrayée par l'idée de se lancer dans l'action. Non, avec un peu de chance, il pouvait se montrer confiant. « Ne vous lancez pas inconsidérément, surtout, restez près de moi et... » Les conseils sont à peine murmurés. Mais, visiblement aussi décidée que Caem à le contrarier, Cassandra a attendu que son attention soit détournée par ce qui lui semble être des silhouettes humaines à mètres d'eux pour glisser et tomber presque à leurs pieds.

Le premier réflexe de Murphy est, bien sûr, de tenrer de la rattraper. Cependant, non seulement ses réflexes ne sont plus ce qu'ils étaient et il ne parvient pas à empêcher la chute de Cassandra, mais en plus le mouvement rapide lui laisse dévoiler la pointe de sa baguette, ne laissant plus aucun doute à leurs potentiels ennemis sur leur position.

Et, cette fois, Murphy ne peut s'empêcher de lâcher un juron entre ses dents à défaut d'un regard noir à la jeune Zabini alors que, se reprenant aussi vite, il se place devant les deux sorcières qui l'accompagnent. Protection. Pas comme s'il avait réellement le choix. Et alors que sa cape claque toujours plus sous le vent, il regrette de ne pas avoir le masque de Mangemort soigneusement rangé au Manoir. Pas pour cacher son identité, loin de là. Mais parce que sous cette tempête, il suffirait d'un éclair bien placé pour que cette simple pause soit d'un effet absolument terrifiant.

Même si actuellement, avec une sorcière à terre et l'autre qui ne devait pas dn mener plus large dans son dos, avec la pluie battante qui fouettait sa capuche et le vent qui menaçait de la lui retirer, il se faisait honnêtement plus l'impression d'être un vieux chien mouillé.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org
Messages : 628
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sophie Turner
Crédits : Kim

Age : 20 ans
Sang : Sale Moldue
Statut : célibataire
Métier : Domestique de la famille Kark, récemment entrée au service direct de Scylla Kark
Epouvantard : L'incursion d'un sorcier dans ses souvenirs.
Dialogue : [color=#6699cc]

Orpheline moldue ne gardant aucun souvenir de l'ancien monde. Appartenant à la famille Kark, elle coule des jours d'heureuse servitude, jusqu'au suicide de son amie Jenny. Cette mort brutale lui ouvre les yeux sur ses maîtres sorciers. Elle rejoint ainsi la Nouvelle Inquisition en juin 2045, espionnant ainsi pour le compte de sa faction la famille Kark. Rose participe a plusieurs opérations, et en ressort passablement traumatisée après blessé involontairement plusieurs des siens...
En ligne
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Dim 23 Oct - 15:45
Si l’enfer existait tel que le promettait Oliver Durham, il devait bien ressembler à ça. Un froid néant obscur battu par la pluie et la tourmente. Rose n’avait plus rien de la domestique pleine d’assurance, qui avait acceptée sans problème de se joindre à l’expédition. La peur qui avait déjà commencé à la ronger la veille, s’était complètement emparée de son corps. . Eclipsée le sentiment d’être utile. Non. Depuis plus d’une journée il ne restait que la peur. Peur d’être découverte alors qu’elle se faufilait en douce pour la première fois de sa vie en dehors du Manoir Kark. Peur, de faire une mauvaise rencontre comme Jenny l’avait fait, sur la route vers la planque de la Nouvelle Inquisition. Peur, qu’un sorcier s’infiltre à nouveau dans sa tête et découvre tout. L’absence de Nilhem et du reste de sa fratrie, partis en Finlande, n’avait même pas réussie à la rassurer un peu.

Transie d’angoisse, elle s’était éclipsée du château Kark sans se faire remarquer. La chose avait été plus facile que prévue, Rose n’était pas de service ce soir là, et le dispositif de surveillance des domestiques était limité. En quinze ans, il n’y avait jamais eu aucune évasion, ni autre incident que le suicide de Jenny. Rien qui ne puisse affoler les maîtres. Pour justifier son absence dans le dortoir, Rose s’était longtemps épandue auprès de ses consœurs sur le très beau et exotique Joaquim arrivé du Chili. Devant la couche vide de la O’more, elles penseraient qu’elle avait fait le mur pour rejoindre son bellâtre. Trop appréciée de sa chambrée, Rose ne serait pas dénoncée, mieux encore elle serait sans doute même couverte.

Il avait fallu ensuite traverser la moitié de la ville d’Avalon pour gagner la planque de la Nouvelle Inquisition. Là-bas, elle avait abandonné sa livrée de domestique pour revêtir un pantalon et un pull bien trop large pour elle. Couplé à la grande parka imperméable qu’on lui avait distribuée, et au foulard qu’elle avait noué autant de son visage, il était difficile de savoir si un homme ou une femme se cachait derrière cet amas de vêtement. Bien trop angoissée, Rose n’eut même pas de chagrin à l’idée d’apparaître aussi repoussante face à Joaquim.

La route jusqu’à Tintagel fut cauchemardesque. La peur que Rose avait éprouvée jusqu’ici était arrivée à son paroxysme. Son cœur qui battait trop fort lui donnait la nausée, ses yeux s’embuaient de larmes à tout instant de larmes dissimulée par la pluie battante. Non seulement, l’Irlandaise était terrifiée, mais elle avait aussi l’amère sensation d’avoir déjà vécu cette scène. Ce n’était pas la première fois qu’elle se retrouvait à marcher la nuit, sans le froid et la peur. Impossible, de resituer le souvenir, seul un flot désagréable d’émotions émergeaient. Depuis, que Nilhem Kark avait pris sa mémoire pour un terrain de jeu, Rose voyait certains de ses souvenirs enfouis remonter. Chaque épisode la laissait bouleversée.

Rose avait trébuché plusieurs fois s’étalant au sol, sans jamais laissé échapper une plainte, tout juste un sanglot étouffé. Elle se relevait toujours prestement, moins par courage, que par peur de perdre le groupe. L’idée de se retrouver seule dans ce néant, l’angoissait plus encore que l’idée d’être découverte par des mangemorts. Elle aurait préféré être partout sauf là, et ne cessait de se demander ce qu’elle faisait ici. Personne ne la forçait. Pourtant, défiant tous ses instincts, muée par une force surnaturelle, elle avançait dans la nuit, pas après pas.

L’attente fut pire encore, ni la présence rassurante d’Alfie et Hassan, ni la force de Billy-the-Kick ne parvenaient à faire taire ses angoisses. Rose ne pouvait s’empêcher de se répéter en boucle que quelques choses de terrible allait se passer. Déjà frissonnante, chaque grondement du ciel la faisait sursauter.

Rose crut bien qu’elle allait vomir quand un léger bruit se fit entendre et pire encore que la lueur d’une baguette se découpa sur l’horizon. Hassan confirma ses terribles doutes en une seule phrase. « Bon les deux bleus, je vous rappelle les règles, on vise la tête et rien d'autre. » Ses mains engourdies par le froid, rendues par la peur s’efforcèrent de détacher de sa ceinture le revolver qui s’y trouvait. Mais l’arme lui glissa des doigts tombant au sol, si proche, et pourtant avalé par la nuit….

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

The bravest fell, and the requiem bell Rang mournfully and clear For those who died that Easter-tide In the springing of the year. While the world did gaze with deep amaze At those fearless men but few Who bore the fight that freedom's light Might shine through the foggy dew.
Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 598
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : nerose :')

Age : vingt-quatre ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, Bois de Noisetier, Ecaille de Dragon, Légèrement Flexible & Droite
Epouvantard : connaître la même déchéance que son ancienne famille
Dialogue : #836096

Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Dim 23 Oct - 16:08

Des visages fermés tout autour, voilà tout ce dont la jeune Olivia voyait lors de la réunion pré-mission. Beaucoup de visages inconnus, portant généralement la même expression. Peur ? Appréhension ? Détermination ? Probablement un mélange de tout ça, se disait-elle. Elle-même était dans un état similaire après tout. C’était sa toute première mission au sein des Mangemorts. Sa toute première réunion d’informations avant de partir. Et si elle avait écouté les paroles de la Présidente de l’Union des Sang-Pures Actives avec attention, Olivia avait eu le regard rivé sur le visage de sa mère à ses côtés. Elle repensait à toutes les histoires de ses parents qui avaient bercées son enfance et avait hâte de faire pareil, de les rendre fiers, malgré la peur et son cœur qui battait bien trop vite. Rien ne filtrait sur le visage de sa mère. Seulement, le regard à la fois déterminé et triste que portait Marion, résolument rivé sur Calliope Kark, eut raison de la fibre sentimentale d’Olivia. Un simple regard, que seuls ses proches pouvaient un tant soit peu déchiffrer. La dernière mission de sa mère impliquant des Phénix remontait à 15 ans et la perte avait été bien trop lourde et les changements bien trop importants d’un coup. Olivia se contenta de déposer sa main sur celle de Marion pour attirer son attention. Cette dernière tourna la tête vers sa fille, qui affichait un sourire en coin et hochait la tête. Message tacite, sans paroles, où l’une faisait comprendre qu’elle allait tout mettre en œuvre pour la rendre fière tandis que l’autre lui témoignait sa confiance, avant de retirer sa main. Après tout ce temps, Marion n’était toujours pas de ceux montrant son affection en public. Même lorsqu’il s’agissait de sa fille.

L’heure de partir arriva bien rapidement après le discours, l’Histoire recommençait sa marche. Olivia fut légèrement déçue d’être séparée de sa génitrice – remontant alors son stress. Elle aurait voulu qu’elle voie ses actions en direct et non lui raconter son histoire a posteriori. Mais l’accoutrement de Cassandra calma ses nerfs un instant. Evidemment que sa cousine allait aller en mission dans une tenue pareille, soit pas du tout adaptée. Fashion jusqu’au bout. Elle dévisagea sa cousine et se contenta de rouler des yeux, sans un mot pour une fois. En temps normal, elle lui aurait fait une remarque. Mais le temps n’était pas normal et donc certainement pas aux remarques. Encore moins avec un Murphy O’Ryan peu enchanté de les avoir comme partenaires. Olivia ne savait que penser du potionniste, ne connaissant qu’à peine son histoire. Elle savait simplement qu’il n’était pas un Mangemort novice, loin de là, et cela lui suffisait. C’aurait été du suicide de ne l’envoyer qu’avec un groupe de nouveaux Mangemorts.

Le changement de météo surprend légèrement Olivia quand le portoloin arrive à destination. Elle s’était pourtant préparée à une météo peu clémente – comprendre : pas comme Cassandra – mais le froid l’avait surprise bien trop facilement. Elle mit alors ses gants et entama la marche, à l’instar de Cassandra et Murphy. La montée était difficile mais loin d’être insurmontable. Tout semblait alors calme jusqu’au moment où un éclair se fit entendre. La situation changea alors en un instant. Murphy avait à peine eu le temps de leur demander de rester près de lui que Cassandra trébucha en toute non-élégance. Les jurons sortirent et leur discrétion n’était plus. Non, ce n’était pas le moment de passer ses nerfs sur la Zabini mais scroutt, pourquoi avait-elle insisté pour rester fashion dans ces circonstances ? En voyant Murphy se la jouer protecteur, la Vaisey alla aider sa cousine à se relever d’une main, sortant rapidement sa baguette avec l’autre. Elle en profita pour lui lancer un regard noir, toujours sans un mot. Si elles s’en sortaient, Olivia lui ferait savoir le fin fond de sa pensée. Seulement ce n’était pas du tout le moment, encore plus maintenant. Dire qu’Olivia redoutait ce qui allait se passer était un euphémisme. Et la tempête qui se préparait n’arrangeait vraiment rien.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Dim 23 Oct - 22:55

Fluctuat nec mergitur


Billy sentit un sourire mauvais étirer ses lèvres gercées. Il n'avait pas rêvé. Un nouvel éclair fendit les ténèbres et il les aperçut : trois silhouettes se découpant telles des ombres menaçantes sur le ciel brièvement illuminé par la foudre. Les Mange la Mort. Cela ne faisait aucun doute dans son esprit. Les chiens de ce cher Mervyn Kark avaient fini par trouver le chemin de leur petite sauterie. Un frisson d'anticipation remonta alors le long de l'échine du vieux biker, qui braqua derechef le canon de son uzi vers l'avant. C'est qu'il s'agissait de ne pas se laisser prendre de vitesse. Il n'avait pas le droit à l'erreur. S'il devait admettre que le métèque avait quelques talents dans l'art de la guerre, il était moins confiant en ce qui concernait la bleusaille, et leur petit groupe n'avait pas eu la "chance" de se voir attribuer un sorcier de protection. Non, ils étaient seuls. Seuls face à la magie, et ils avaient tout intérêt à réagir les premiers s'ils ne voulaient pas l'avoir dans le baba très rapidement. Billy avait vu de quoi ces hurluberlus à chapeau pointu étaient capables. Nombre de ses amis avaient péri de leurs mains.

« Tu connaîtras pourquoi mon nom est l’Éternel, se mit-il alors à marmonner, comme on égraine une prière, tandis que son pouce ôtait la sécurité de son arme, quand sur toi s’abattra LA VENGEANCE DU TOUT-PUISSANT ! »

Et il pressa la détente, ratissant l'air devant lui alors que le canon de son pistolet mitrailleur crachait une salve de balles en direction des mangemorts.


Informations RP

ϟ Début des hostilités : ça y est les enfants, c’est le moment que vous attendiez tous, celui où vous vous entretuez Veillez toutefois à bien respecter les règles données en début d’event.

ϟ Action du PNJ : Billy tire donc une salve de balles en direction des mangemorts. Il vous faudra un double oui pour vous sortir tout à fait indemne de cette attaque éclair. Si vous obtenez un oui-non ou un non-oui, vous n'êtes pas obligé de vous prendre une balle en pleine jambe non plus ! Elle peut simplement vous érafler (ça fait déjà mal, promis ). Un non-non par contre, bah, pas de bol pour vous

ϟ  Résumé de vos actions : Petite nouveauté dans nos events. En plus que de vous encourager à faire court, nous vous obligeons désormais à inclure à la fin de chacun de vos rp la liste des actions de votre personnage. Si certains membres ont posté avant vous, il faudra également reprendre leur liste. Pourquoi ? Le but est d’établir une chronologie commune du tour. Car en event on peut vite se laisser emporter, et le maître du jeu a parfois du mal à déterminer qui a fait quoi à quel moment. Ces listes d’actions bien rangées, permettent aux administrateurs de gagner du temps, mais aussi à tous les joueurs d'être d’accord sur l’ordre dans lequel se sont déroulées les évènements.

ϟ Absentéisme : Alfie a manqué un tour.

ϟ Fin du tour : Il s'achèvera le mardi 25 octobre, à 19h.

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
Journée portes ouvertes
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t168-cassandra-zabini
Messages : 126
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Chanel Iman.
Crédits : Rosita

Double compte : Charlie Eilhart.

Age : 21 ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Fiancée à Theophilius Schmidt.
Métier : Employée en titularisation du Département des Mystères, salle de l'espace.
Baguette : Ebène, ventricule de dragon, 26 centimètres, très rigide.
Epouvantard : L'humiliation publique, une foule riant d'elle et de tous ses complexes.
Dialogue : cornflowerblue

Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Lun 24 Oct - 1:34


Les sourcils froncés, la Zabini attrapa la main de sa cousine et se releva, ses yeux lançant des éclairs, agacée devant sa propre maladresse et son genou écorché. Ils étaient bel et bien repérés et, immédiatement, Murphy se plaça devant les deux nouvelles recrues dans une position défensive. Ah oui mais non, non non non, ça n'était pas du tout comme ça que c'était censé se passer ! Cassandra était supposée sauver la situation avec habileté et style, pas être un boulet, un simple poids mort. Baguette au poing, elle souffla comme un buffle et se plaça aux côtés de Murphy aux devants de la scène, en retirant violemment ses cheveux battus par le vent de devant sa figure avec sa main libre, beaucoup trop énervée pour faire preuve de prudence.

L'obscurité, les mauvaises conditions météorologiques, tout semblait agencé de sorte à ce que la visibilité soit la plus mauvaise possible, et sans les fréquents éclairs on pourrait même dire qu'on n'y verrait foutrement rien. Mais, heureusement, il y avait les éclairs, et un flash de lumière éclaira la scène pour dévoiler l'une des silhouettes pointant un… objet métallique dans la direction des Mangemorts. Cassandra ignorait la nature exacte de la chose mais tira deux conclusions de la situation : d'abord, qu'ils faisaient face à des moldus ou, tout d'un moins, à un moldu. Il serait donc plus facile de s'en débarrasser que de membres de l'Ordre du Phénix, si ceux-ci étaient bel et bien présents. Puis, que l'objet en question s'agissait d'une sorte d'arme, c'était la chose la plus sensée à présumer dans ce genre de situation : toujours se préparer pour le pire. Alors que l'homme – elle distingua clairement une voix masculine, marquée par l'âge – déclamait une tirade dont le sens lui échappa, complètement dévoré par le bruit de la tempête qui les avait engouffrés et qui ne faisait qu'empirer de seconde en seconde, la Langue-de-Plomb pointa également sa baguette vers lui, prête à lancer un sortilège de mort pour lancer les festivités, mais le moldu fut plus rapide. La tempête ne réussit pas à étouffer le bruit de l'arme à feu et les bang sonores arrivèrent jusqu'aux oreilles de Cassandra, mais ce furent surtout les étincelles sortant du canon de l'objet qui la poussèrent à courir se mettre à couvert, alertée par les flash lumineux qui accompagnaient chaque détonation, qui ne lui rappelaient que trop bien les éclairs de lumière des sortilèges sorciers.


Dé #1 Les balles de Billy-Billy :
 

Tel un cabris, elle se jeta vers un gros rocher proche de sa position en quelques bonds de ses longues jambes dénudées. Une fois à l'abri, elle sentit les après-coups de la salve tirée par le moldu. Elle avait été touchée à l'épaule, son épaule dominante en plus. Merde ! Elle tenta de lever son bras de baguette mais ne réussit qu'à le soulever de quelques centimètres avant de gémir pitoyablement. Ses yeux commencèrent à s'embuer de larmes de douleur et d'impuissance. A quoi serait-elle bonne sans son bras de baguette ? A rien ! C'était sa première vraie mission et elle faisait déjà tout foirer ! Okay, stop ! On se calme ! Ce genre d'attitudes n'était pas utile dans une situation comme celle-là. Légèrement prise de vertige, Cassandra ferma les yeux et prit quelques secondes pour respirer profondément, comme son père lui avait appris à faire quand elle se sentait dépassée par les événements ou qu'elle était trop énervée que les choses ne se passent pas exactement comme elle le souhaitait. Puis, elle empoigna sa baguette de la main gauche et jeta un coup d'oeil par dessus le rocher. Leurs ennemis étaient relativement proches les uns des autres. Décidant d'utiliser l'environnement à son avantage, elle visa du mieux qu'elle pouvait de sa main non-dominante et lança son sortilège. « BLIXTEN ! »

Dé #2 CONTRE-ATTAQUE, MOTHERFUCKERS :
 

Citation :
Cassandra se relève avec l'aide d'Olivia et va immédiatement se placer à côté de Murphy.
Billy se met à tirer.
Cassandra court se mettre à l'abri derrière un rocher, elle est touchée à l'épaule droite.
Un éclair tombe près de Hassan après le Blixten de Cassandra.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Lun 24 Oct - 1:34
Le membre 'Cassandra Zabini' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Lun 24 Oct - 11:33
Il n'était pas fou le Hassan, il avait bien entendu clairement du bruit au delà des trombes d'eau qui s'abattaient sur les falaises de Tintagel. La tension était palpable, même le hargneux Billy the Kick sentait le coup fourré. Le silence pesant fut interrompu par le bruit d'un objet métallique tombé au sol. Notre pakistanais se retourna, en sursaut. Allons bon, voilà que la bleusaille commençait à flancher dès le premier mouvement d'un sourriceau.

- Rose, chuchota avec ardeur Hassan, du nerf nom d'un chien. Ton arme est ton meilleur allié dans cette galère. Reste près de moi.

Le mercenaire se baissa péniblement pour ramasser l'arme de Rose pour lui tendre dans les mains. A ce même moment trois silhouettes s'approchaient distinctement des humains. Seul Billy les avait clairement remarqué. Bien que le temps était glacial, le sang de the Kick était chaud, et la colère du Hell Angel explosa.

- Tu connaîtras pourquoi mon nom est l’Éternel, quand sur toi s’abattra LA VENGEANCE DU TOUT-PUISSANT !

Y a pas dire les Uzi, c'était vraiment des armes pratiques. Le pistolet-mitrailleur du Mr Propre barbu déversait son flot de balles sur les ombres qui s'approchaient. L'une des ombres se faufila derrière un rocher. Hassan lança l'arme ramassé dans les mains de Rose, et commença à dévérouiller le cran de sécurité de son Beretta. A peine essayait-il lui aussi de mettre en jou les ombres, qu'une voix féminine se fit entendre. Il ne s'agissait pas d'un quelconque juron, mais bien d'un incantation.

- BLIXTEN !

BOUM ! Un éclair déchira le ciel et vint s'abattre à quelques mètres de Bashir.

Dé #1 L'esquive de Bashir ... ou pas:
 

- Ah la pute !

Le physicien vola sous l'impulsion de l'onde de choc. Il vient s'écraser sur la paroi de la falaise, le dos endolori. Nul doute qu'il faudrait quelques minutes de récup' à Hassan pour pouvoir courir comme un cabri. Le Beretta toujours fermement tenu dans sa main, Hassan se releva péniblement, avec un rictus de douleur. Le tir au pigeon il avait pratiqué au Cachemire.

- Mangez vos morts. Bande de monstres, marmonna Hassan.

Dé #2 Seconde action qui dépend fortement du 1er lancer de dés:
 

Dé #3 si réussite du Dé #2:
 

La balle fusa entre les gouttes et à entendre le cri de douleur Bashir avait touché une des trois silhouettes. Il n'était pas si rouillé que ça finalement. En revanche question couverture, notre physicien était bien exposé. Un rocher dans la gueule était si vite arrivé. Ou un Avada.

Récap des actions:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Lun 24 Oct - 11:33
Le membre 'Hassan-Khan Bashir' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org
Messages : 628
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sophie Turner
Crédits : Kim

Age : 20 ans
Sang : Sale Moldue
Statut : célibataire
Métier : Domestique de la famille Kark, récemment entrée au service direct de Scylla Kark
Epouvantard : L'incursion d'un sorcier dans ses souvenirs.
Dialogue : [color=#6699cc]

Orpheline moldue ne gardant aucun souvenir de l'ancien monde. Appartenant à la famille Kark, elle coule des jours d'heureuse servitude, jusqu'au suicide de son amie Jenny. Cette mort brutale lui ouvre les yeux sur ses maîtres sorciers. Elle rejoint ainsi la Nouvelle Inquisition en juin 2045, espionnant ainsi pour le compte de sa faction la famille Kark. Rose participe a plusieurs opérations, et en ressort passablement traumatisée après blessé involontairement plusieurs des siens...
En ligne
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 25 Oct - 9:15
Si seulement la terre avait pu l’avaler en même temps que son arme. À la peur se surimposait une honte terrible. Il n’y avait guère qu’Hassan pour s’attarder sur son déluge de sentiments. Sentiments qui n’avaient absolument par leur place ici. « Rose du nerf nom d'un chien. Ton arme est ton meilleur allié dans cette galère. Reste près de moi. » La domestique dont les fines mains étaient davantage faites pour servir le thé et repriser les robes, tenta de maintenir une pression plus ferme sur l’arme que son professeur lui rendait.  Se rappelant petit à petit l’entrainement de la Nouvelle Inquisition, elle inspira un grand coup, se forçant à reprendre contenance, avant de se mettre en position de tir. Il avait pourtant quelque chose d’irréel à l’idée de pointer son arme face à des corps faits de chair et de sang.   Du nerf, Rose ! Du nerf ! Par Merlin ! s’intima-t-elle alors que sentait de nouveau flancher.  Elle ne pouvait pas décevoir Hassan, il avait trop investi en elle, et si après cet épisode il l’abandonnait ? Rose mobilisa tout ce qu’elle savait d’abject sur les sorciers, et raffermit sa prise sur la gâchette de son arme.

La première salve de balles lui arracha pourtant un nouveau sursaut, Rose sentit tout son être frissonné et ça n’avait rien à voir avec la bourrasque froide qui avait balayée le groupe.
Si sa gorge n’avait pas été trop serrée par la peur, nul doute que Rose aurait crié, hurlé même. C’était donc ce qui se passait quand on ne tirait plus sur des cibles en papier. L’obscurité n’atténuait en rien le spectacle, elle ne lui donnait qu’un caractère infernal. L’esprit de Rose comblait très bien par lui même les informations que ses yeux ne pouvaient lui offrir. Et une nouvelle fois, elle crut bien qu’elle allait vomir ou sombrer dans l’inconscience.

Un terrible éclair s’abattit sur Hassan ou presque, mais pour Rose ce fut tout comme. Son premier réflexe fut de regarder le ciel, avant de comprendre que c’était une sorcière qui avait fait ça. Son cœur qu’elle pensait incapable de battre plus vite et plus fort, fit une nouvelle embardée. Rose ne gardait en mémoire des pouvoirs sorciers, que les maléfices quotidiens gentillets. Difficile de voir dans un mignon sort de lévitation une œuvre du diable. Mais à cet instant précis, les prédications d’Oliver Durham prirent tout leur sens.  Une nouvelle détonation retentit. Hassan. Même en difficulté, il canardait l’ennemi, parce que lui avait compris depuis longtemps, c’était tirer ou être tué. Rose s’efforça de viser, bloqua son souffle dans sa poitrine, avant d’expirer. La balle fusa en même temps que son souffle.

Citation :
Oui & Oui : Rose se réveille et la balle touche Olivia, bon pas à la tête comme elle l’avait prévu. Merdouille.

Oui & Non : La balle frôle seulement Olivia

Non & Oui : La balle ne fait que percuter le rocher de Cassandra, lui filant un peu la pression.

Non & Non : FAIL – La balle se perd dans la nature…

Groupe II a écrit:
Cassandra se relève avec l'aide d'Olivia et va immédiatement se placer à côté de Murphy.
Hassan balance le flingue de Rose qu'elle avait fait tombé. Rose le récupère.
Billy se met à tirer.
Cassandra court se mettre à l'abri derrière un rocher, elle est touchée à l'épaule droite.
Un éclair tombe près de Hassan après le Blixten de Cassandra.
Hassan est propulsé contre la paroi du rocher. Endolori, il ne pourra pas tenter d'esquiver le prochain sort.
Hassan tire et touche Murphy.
Rose tente de tirer sur Olivia, mais la balle ne fait que la frôler.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

The bravest fell, and the requiem bell Rang mournfully and clear For those who died that Easter-tide In the springing of the year. While the world did gaze with deep amaze At those fearless men but few Who bore the fight that freedom's light Might shine through the foggy dew.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 25 Oct - 9:15
Le membre 'Rose O'More' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t103-murphy-o-ryan
Messages : 285
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Stuart Townsend
Crédits : Mara

Double compte : Savannah Michaels

Age : 51 ans
Sang : Sang-mêlé
Statut : Veuf, fiancé à Salomé Yaxley
Métier : Propriétaire de boutique d'apothicaire et Maître de potion
Baguette : Bois de Châtaigner, crin de licorne, 27,5 centimètres, fine, rigide
Epouvantard : Une bête informe avec des griffes et des crocs démesurés
Dialogue : [color=#0066ff]
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 25 Oct - 10:09
Il fallait que ça dégénère. Il fallait toujours que ça dégénère. C'était une constante que Murphy connaissait, qu'il avait subit et presque oublié, depuis le temps. Et dont, pour être parfaitement honnête, il se serait très volontiers passé. D'autant plus quand c'était l'autre camp qui commençait les hostilités.

Il aurait dû s'en douter. Il s'en était douté, en réalité, une petite voix au fond de lui le lui avait répété de façon incessante, alarmante et particulièrement agaçante. Ils avaient des armes. Bien sûr qu'ils avaient des armes ! Des psitol... Lipstol.... Sliptolet. Ou quelque chose comme ça, des tubes de métal crachant des munitions à des vitesses affolantes. Des objets uniquement destinés à tuer ! Murphy n'a pas plus le temps que cela de chercher à rassembler ses souvenirs sur ces objets ayant donné la mort  plus d'un sorcier – à Alexianne – que déjà, l'un d'entre eux lance une imprécation dont Murphy ne parvient pas à saisir le sens. Et tout s'accélère.

Détonations, cris de douleur qui résonne dans son dos et dont il n'identifie pas la provenance, éclairs, douleurs. Si on l'interroge d'ici quelques temps, sans doute même d'ici une heure, Murphy sera bien incapable de se rappeler avec exactitude, et même partiellement, de l’enchaînement des événements. Enfin, si on l'interrogeait... Cela sous-entendrait qu'il serait alors toujours en vie. Ce qui, sincèrement, n'était pour le moment pas gagné.  

Et ça fait mal, crois moi, une balle...:
 

Un premier impact, la douleur qui explose et Murphy a l'impression une seconde que sa jambe vient d'être arraché. Il ne sait pas si c'est vrai ou pas, tout ce qu'il sait, c'est que son genou droit vient percuter avec violence le sol, au même moment ou une douleur vient lui déchirer le flanc. Et c'est sa voix qui déchire la nuit, couverte pourtant en partie par le bruit de la tempête alors qu'il ne peut contenir un bruit de douleur. Il ne sait pas la gravité de ses blessures, il est en cet instant incapable de les évaluer. Il sait juste qu'il doit se mettre à l'abri, vite, alors que même si la douleur est trop forte pour qu'il ne puisse le sentir, il sait que le sang s'écoule de ses plaies aussi sûrement qu'il tape à ses tempes.

"A couvert! Cassie, Olivia, planquez-vous ! " Il ne sait pas si c'est les mots qui doivent être utilisés pour les assurer, rassurer, mais il n'est plus question en cet instant de se poser la question. Ils n'arriveront à rien à rester ainsi à découvert, si ce n'est qu'à se faire tuer ! Et il en est hors de question. Ces déchets d'humanité que sont les moldus ont osé s'en prendre directement à eux, les sorciers, des Sangs-Purs - ou presque - et Murphy sent la rage gonfler son coeur aussi sûrement que la douleur déchire son corps. Il le leur fera payer, à ces vermines, il le leur fera payer et s'il ne parvient pas à prendre leur dernier souffle avant qu'ils ne prennent le sien, il se promet de leur faire connaître sort pire encore.

Pas de mort, si possible, mais des prisonniers, même si rien n'a été spécifié quand à leur état. Et il le voit, l'un de ceux qui a tenté de leur tiré dessus, il le voit à quelques mètres de lui, cet étranger sans pouvoir, et Murphy, une main sur son flanc, lève sa baguette et rugit dans un cri de rage : "[color:f000=0066ff]Endoloris !"

Il ne sait s'il a touché sa cible, mais il est sûr d'une chose, il la détruira.

Et du coup, est-ce que Murphy peut quand même jeter un sort sur Hassan ? (ne fonctionne pas si Non-Non au premier dé):
 

Citation :
Cassandra se relève avec l'aide d'Olivia et va immédiatement se placer à côté de Murphy.
Hassan balance le flingue de Rose qu'elle avait fait tombé. Rose le récupère.
Billy se met à tirer.
Cassandra court se mettre à l'abri derrière un rocher, elle est touchée à l'épaule droite.
Un éclair tombe près de Hassan après le Blixten de Cassandra.
Hassan est propulsé contre la paroi du rocher. Endolori, il ne pourra pas tenter d'esquiver le prochain sort.
Hassan tire et touche Murphy.
Rose tente de tirer sur Olivia, mais la balle ne fait que la frôler.
Murphy se prend une balle de Billy et tombe un genou à terre.
Murphy se prend une balle de Hassan dans le flanc.
Murphy lance un endoloris de quelques secondes à peine sur Hassan.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 25 Oct - 10:09
Le membre 'Murphy O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 598
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : nerose :')

Age : vingt-quatre ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, Bois de Noisetier, Ecaille de Dragon, Légèrement Flexible & Droite
Epouvantard : connaître la même déchéance que son ancienne famille
Dialogue : #836096

Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 25 Oct - 16:58

La cousine sur ses deux pieds, tout aussi agacée d’avoir trébuché qu’Olivia et le O’Ryan, et un échange de regards, Olivia n’eut que le temps de revenir au niveau de Murphy avant que tout ne devienne chaos. La jeune Vaisey aurait dû s’en douter que rien ne se passait comme prévu. Rien ne s’était passé comme prévu dans les histoires de ses parents, pourquoi sa situation actuelle serait une exception ? Cela ne l’aide cependant pas à comprendre ce qu’il se passe, la météo étant toujours aussi peu clémente.

Pan dans les dents ?:
 

Des détonations et des cris se firent entendre mais Olivia n’avait pas eu le temps d’analyser quoi que ce soit qu’une douleur à la jambe la déstabilisa et la fit tomber au sol. Quelque chose venait de lui frôler la jambe et elle saignait. Etait-ce lié à ces détonations ? Sûrement. Encore plus lorsqu’elle remarqua que Cassie et Murphy avaient été touchés de la même manière. La vermine attaquait et ne s’arrêtait pas. Le sang d’Olivia se retourna : il fallait qu’elle se mette à l’abri avant de pouvoir contre-attaquer. Rejoindre le rocher. Seulement, l'une des vermines en décida autrement en la prenant pour cible. Olivia ne comprit cela qu'en entendant un sifflement près de son oreille. On venait de lui tirer dessus et de la manquer de peu avec une arme moldue.

La vermine osait, encore une fois, il était temps qu’elle fasse de même.

« Expulso ! »


Expulso dans ta face ?:
 

Olivia jura dans sa barbe en voyant l'échec de son propre sort. Ca ne devait vraiment pas se passer comme ça. Elle qui voulait faire ses preuves se retrouvait à faire une bourde. Olivia voulut aller directement s’abriter derrière le rocher où se trouvait sa cousine quand elle vit la détresse de Murphy. Elle se dirigea alors lui. « Venez, il faut se mettre à l’abri ! », dit-elle en essayant de le relever. Il n’avait pas été épargné mais il serait dans un état bien plus critique si elle le laissait se débrouiller tout seul.

Citation :
Cassandra se relève avec l'aide d'Olivia et va immédiatement se placer à côté de Murphy.
Hassan balance le flingue de Rose qu'elle avait fait tombé. Rose le récupère.
Billy se met à tirer.
Cassandra court se mettre à l'abri derrière un rocher, elle est touchée à l'épaule droite.
Un éclair tombe près de Hassan après le Blixten de Cassandra.
Hassan est propulsé contre la paroi du rocher. Endolori, il ne pourra pas tenter d'esquiver le prochain sort.
Hassan tire et touche Murphy.
Rose tente de tirer sur Olivia, mais la balle ne fait que la frôler.
Murphy se prend une balle de Billy et tombe un genou à terre.
Murphy se prend une balle de Hassan dans le flanc.
Murphy lance un endoloris de quelques secondes à peine sur Hassan.
La balle de Billy érafle la jambe d'Olivia alors qu'elle tentait de se mettre à couvert.
Olivia tente une riposte contre Rose avec un Expulso mais elle échoue. Elle tente de mettre Murphy à l'abri derrière le rocher où se trouve Cassandra.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 25 Oct - 16:58
Le membre 'Olivia Vaisey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Qui pue le poisson
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t114-alfie-lockwood#251
Messages : 855
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sebastian Stan
Crédits : Rose

Age : 34 ans
Sang : Moldu
Dialogue : #336699

Nouvelle Inquisition. Moldu chez les Sabordage, mention porteur de caisses. Exècre la Callaghan, hypocrite selon lui. Et qu'on ne lui parle pas de Kark, les Mangemorts c'est tous des pourris!
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 25 Oct - 19:18
Trempé. Il était trempé, et grognon, et il faisait nuit, et ils avaient marché dans le froid, la nuit, l'humidité pendant trois heures avant d'arriver à destination. Rien d'inabituel pour Alfie qui avait malgré lui l'habitude de passer des heures sur les quais, mais quand même : c'était pas agréable. Heureusement pour lui, il était avec Rose et Hassan. La première avait les traits tirés par l'angoisse et Alfie avait, à plusieurs reprises, voulu faire un geste rassurant dans sa direction mais il s'était retenu au dernier moment, sans savoir que la petite était au bord des larmes. Mais de toute manière son idée du réconfort – une petite tape sur la tête – n'était sans doute pas bienvenue pour la jeune domestique à cet instant précis. Le second n'était autre qu'Hassan, un fugitif que tenait Alfie en haute estime. Et depuis le début de la soirée, il était la personne qu'il observait pour calquer les réactions appropriées... Bon, quand il ne s'agissait pas des provocations faites par Billy, leur chef de bande improvisé aux allures de biker.

Une fois arrivés à destination, et après une attente longue où le moldu fixa longuement l'océan secoué par des fortes vagues. Entre ça et les rafales de vent qui secouaient la côte, il était sûr que ça allait péter ici sous peu. Il avait été trop souvent sur les quais ces dernières années pour ne pas savoir à peu près comment se comportait le ciel et la mer près d'Avalon. Alfie avait croisé ses bras sur sa poitrine et observait les choses autour de lui en silence. Sur sa hanche gauche, l'arme à feu dont on l'avait équipé un peu auparavant. Il ne savait pas trop s'en servir – quelques séances d'entrainement, c'était trop peu. Et puis il n'avait que six balles. Un éclair proche le rappela à la réalité. A cet instant, Billy l'Hystérique imposa le silence, puis un peu après sortit l'artillerie lourde et ... pria? Hurla?  En direction des falaises. La rafale de tir suivit dans l'obscurité, assourdissante.

Le sang d'Alfie se glaça : des sorciers ici? Il rajusta le foulard qui lui masquait le visage et porta sa main à son arme. Le temps de la sortir de sa poche, un éclair frappa du côté d'Hassan et de Rose. Un éclair? C'était pas normal! Un sort? Pas le temps de réfléchir. Alfie avait l'impression de sentir le sang à ses tempes. On n'y voyait rien, et il réagit comme il pouvait. On l'appelait "bleusaille" et il comprenait pourquoi. Il leva son arme, inspira comme à l'entrainement, visa l'une des ombres, expira et appuya sur la gâchette.


Et action !:
 

Citation :
Cassandra se relève avec l'aide d'Olivia et va immédiatement se placer à côté de Murphy.
Hassan balance le flingue de Rose qu'elle avait fait tombé. Rose le récupère.
Billy se met à tirer.
Cassandra court se mettre à l'abri derrière un rocher, elle est touchée à l'épaule droite.
Un éclair tombe près de Hassan après le Blixten de Cassandra.
Hassan est propulsé contre la paroi du rocher. Endolori, il ne pourra pas tenter d'esquiver le prochain sort.
Hassan tire et touche Murphy.
Rose tente de tirer sur Olivia, mais la balle ne fait que la frôler.
Murphy se prend une balle de Billy et tombe un genou à terre.
Murphy se prend une balle de Hassan dans le flanc.
Murphy lance un endoloris de quelques secondes à peine sur Hassan.
La balle de Billy érafle la jambe d'Olivia alors qu'elle tentait de se mettre à couvert.
Olivia tente une riposte contre Rose avec un Expulso mais elle échoue. Elle tente de mettre Murphy à l'abri derrière le rocher où se trouve Cassandra.
Edit 26-10 : Alfie tente de tirer mais loupe, la balle ricoche sur le rocher de Cass
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mar 25 Oct - 19:18
Le membre 'Alfie Lockwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mer 26 Oct - 4:47

Fluctuat nec mergitur



« Ils ont l'air d'aimer ça dis donc ! Bah alors, les Marqués, vous en voulez encore ?! » rugit Billy par-dessus le vacarme de l'orage avant de partir dans un grand éclat de rire rappelant les aboiements d'un gros chien.


C'est qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. Malgré ses soixante-cinq ans, il n'était pas encore sourd comme un pot, et il avait pris un malin plaisir à les entendre couiner ces foutus Mange la Mort. La contre-offensive le fit moins rire, en revanche. Bien qu'il n'ait pas été visé directement, Billy dut faire une violente embardée sur le côté lorsqu'un éclair s’abattit du côté de l'arabe. Son pied glissa alors sur la roche humide et il se sentit perdre l'équilibre. Il eut beau mouliner des bras comme un fou furieux, cela ne l'empêcha pas de se ramasser lamentablement parterre, où il échappa une ribambelle de jurons bien sentis. Mais c'est surtout lorsqu'il roula sur le côté pour tenter de se relever que Billy prit soudain conscience d'où il se tenait. Au bord d'une falaise. Il se rattrapa alors précipitamment à une touffe d'herbe avant de dégringoler au pied du précipice et d'aller se briser les os sur la plage en contre-bas. Il avait eu chaud... Moins que Hassan cela dit. Le pauvre dégustait sévère décidément.


« Rosita ! Fifi ! Il faut se replier ! Vers les rochers, descendez ! Ou ils vont nous canarder comme des lapins ! »


Ils avaient eu de la chance, jusqu'ici. Apparemment ils n'étaient pas tombés sur les meilleures baguettes du pays, mais Billy craignait que la magie ne devienne rapidement un problème. En se rapprochant de la plage, ils trouveraient peut-être un soutient supplémentaire. À en juger par les flashs colorés qui illuminaient la nuit noire un peu partout autour d'eux, les combats avaient éclatés à tous les niveaux. Billy fit alors de grands signes à ses acolytes pour les encourager à les rejoindre tandis qu'il tirait à l'aveuglette en direction de leurs ennemis.


Informations RP

ϟ Action du PNJ : Attention les petits loups. Si Billy est le premier à avoir tiré, ça paraît un peu bizarre que certains d'entre vous aient été touché par ses balles à la fin du déroulé des actions. Il est pas en slow-motion le vieux ^^' Vous avez le droit d'intercaler des choses entre les actions des autres participants si vous n'êtes pas le premier à avoir répondu Wink
Billy se casse donc la binette après le Blixten de Cassandra, puis appellent les moldus à se retirer en direction de la plage pour trouver refuge derrière des rochers. Il tire quelques coups en direction des Mangemorts mais sans vraiment viser, juste pour couvrir leur retraite. Vous n'êtes donc pas obligés de tirer le dé pour savoir si vous êtes touchés.


ϟ Absentéisme : Alfie a manqué un tour depuis le début de l'event. (Mais nous sommes tous heureux de le voir raccrocher les wagons ce tour-ci )


ϟ Fin du tour : Il s'achèvera le jeudi 27 octobre, à 19h.


L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
Journée portes ouvertes
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t168-cassandra-zabini
Messages : 126
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Chanel Iman.
Crédits : Rosita

Double compte : Charlie Eilhart.

Age : 21 ans.
Sang : Sang-pur.
Statut : Fiancée à Theophilius Schmidt.
Métier : Employée en titularisation du Département des Mystères, salle de l'espace.
Baguette : Ebène, ventricule de dragon, 26 centimètres, très rigide.
Epouvantard : L'humiliation publique, une foule riant d'elle et de tous ses complexes.
Dialogue : cornflowerblue

Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mer 26 Oct - 7:09


Elle avait l'impression d'être hors de son propre corps, de se voir elle-même gisant au sol au milieu de cette tempête, et pourtant elle ne reconnaissait pas la personne qui se trouvait en face d'elle. Qui était cette fille ? Elle avait l'air complètement folle. Sa respiration se faisait de plus en plus saccadée, de plus en plus violente, ses gémissements de plus en plus audibles alors qu'elle lâchait sa baguette pour plaquer sa main libre contre la plaie ouverte sur son épaule droite. Était-ce vraiment elle ? Elle ne pouvait pas le croire. Son épaule était en mauvais état et le sang coulait de la blessure à une vitesse alarmante, laissant une épaisse traînée de liquide vermeil sur son poncho troué battu par les éléments. Les larmes qui embuaient ses yeux se mirent à couler à leur tour, se mélangeant à la pluie sur son visage déformé par une grimace de douleur et de panique.

Autour d'elle des cris, des détonations, mais Cassandra n'entendait rien d'autre que les battements de son propre coeur, tambour au rythme irrégulier résonnant dans sa poitrine et dans sa tête. Elle avait l'impression d'être sur le point de rendre l'âme. Était-ce ça qu'on ressentait quand on mourait ? La sang-pure aurait bien aimé avoir l'un de ses collègues de la Salle de la Mort du Département des Mystères sous la main pour répondre à ses questionnements, mais elle était malheureusement seule. Désespérément seule, accrochée comme une moule à son rocher, comme si la pierre froide, sale et humide qui touchait son dos était la seule chose qui l'ancrait encore dans la réalité, qui l'empêchait de tomber dans la folie la plus complète.

Un cri de frustration brisé s'échappa de la gorge nouée de la langue de plomb tandis qu'elle frappait et pinçait violemment sa cuisse dénudée prise de violents tremblements avec sa main droite, la gauche étant toujours plaquée sur sa plaie. Il fallait qu'elle se réveille. Il le fallait. Réveille-toi, Cassandra ! Réveille-toi et arrête de faire ta pute ! REVEILLE-TOI ! Elle rouvrit les yeux, qu'elle ne se souvenait pas avoir fermés avec autant d'ardeur et tenta de faire de son mieux pour calmer sa respiration. Il fallait qu'elle se reprenne. Si elle voulait survivre, il le fallait. Et si c'était elle ou les moldus qui leur faisaient face, elle savait clairement qui devrait s'en sortir vivant. Réprimant ses tremblements du mieux qu'elle pouvait, Cassandra retira sa main gauche ensanglantée de sa blessure et récupéra sa baguette au sol puis, lentement, elle se mit à genoux et se retourna pour faire face aux moldus, observant leurs silhouettes par dessus la pierre qui lui servait de barricade. Ils semblaient être en train de se replier. Cassie prit une profonde inspiration, puisant mentalement dans toute la rage qui sommeillait en elle, visualisant clairement son objectif. Quand la menace aura été neutralisée, sa survie sera assurée. C'était elle ou eux. Elle ou eux. « AVADA KEDAVRA ! » L'éclair vert s'échappa de sa baguette et fila à travers les airs, passant pile entre deux silhouettes, manquant l'une et l'autre de quelques centimètres à peine avant de s'écraser contre un rocher derrière eux. La Zabini hurla de rage et de frustration et se rassit derrière son rocher, son joli visage enlaidi par l'expression de haine qui l'habitait, ignorant la nausée et le vertige qui l'assaillaient subitement, comme si ne pas admettre leur existence finirait par les faire disparaitre. Sa respiration s'emballait à nouveau, son coeur battait la chamade à nouveau. Ce n'était pas bon, pas bon du tout.

Récapépétif des évènements :
 
Qui pue le poisson
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t114-alfie-lockwood#251
Messages : 855
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sebastian Stan
Crédits : Rose

Age : 34 ans
Sang : Moldu
Dialogue : #336699

Nouvelle Inquisition. Moldu chez les Sabordage, mention porteur de caisses. Exècre la Callaghan, hypocrite selon lui. Et qu'on ne lui parle pas de Kark, les Mangemorts c'est tous des pourris!
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Mer 26 Oct - 22:44
Le sang lui battait aux temps, il sentait sa poitrine se soulever rapidement, comme pour tenter d’avoir un peu plus d’air à chaque inspiration. Ses mains avaient tremblé. C’était pour ça qu’il n’avait pas réussi à avoir la sorcière brune qui était un peu plus haut. Ses mains avaient tremblé. Et lui, il avait voulu tuer. Parce que c’était ça de tirer sur quelqu’un, et de viser la tête comme le disait Hassan. C’était tuer l’un de ceux qui étaient en face. Et ça Alfie, en tant que bleusaille, l’avait beaucoup entendu ces derniers mois. Mais il ne l’avait jamais réalisé jusqu’à présent. Jusqu’à ce qu’il ait visé une ombre sorcière, très probablement Mangemort, et tiré avec intention de tuer.

A ce moment précis, l’orage éclata. Le leader du petit groupe gueula quelque chose au dessus du boucan que produisait les éléments qui se déchainaient au-dessus d’eux. Et Alfie était toujours une bleusaille inutile pour sa faction. Après tout, c’était bien cela : pourquoi l’avaient-ils amené ici? Au contraire de Billy qui était un peu timbré mais à la Nouvelle Inquisition depuis la première heure, ou d’Hassan, plus tardif mais tellement expérimenté, lui n’avait aucune compétence ou loyauté à apporter à sa faction. Il faisait partie de toute cette vague d’êtres humains qui avaient eu vent de l’organisation il y a peu. Ceux qui n’avaient pas fait leurs preuves.


A couvert, les rochers, maintenant!
Il faisait partie de ceux qui n’avaient pas encore fait leurs preuves. Mais ça pouvait changer. Alfie avisa Hassan, toujours à côté de son rocher. Dans l’obscurité et le vent, il pouvait difficilement distinguer à trois mètres, alors les rochers dont il avait cru entendre Billy parler en contrebas… Mais il fallait se mettre à couvert, chercher du renfort peut-être?

A ses côtés, Rose. Il tourna la tête vers elle, était sur le point de l’apostropher lorsqu’une voix féminine, enragée, le figea sur place. Avada Kedavra. Il connaissait cette formule. Il connaissait aussi le rayon vert. Il savait aussi qu’on ne pouvait rien y faire. Juste prier qu’il ne vous frappe pas. Un éclair vert passa dans son champ de vision. Pile entre Rose et lui. Son coeur manqua un battement, et le temps sembla se figer tandis que la chevelure de la jeune femme se colorait de vert.
Le trentenaire écarquilla les yeux. La peur s’immisça dans son esprit. C’était de la haine pure, ça. De la haine envers eux, les êtres humains. C’était viscéral, mauvais. C’était la raison pour laquelle ils étaient là. C’était pour ça qu’ils voulaient faire quelque chose. A cause de cette haine injustifiée, de cet esclavagisme. De ces conditions de vie inhumaines.
Alfie agrippa le bras de Rose du bras qui ne tenait pas son arme, et la tira vers le bord de la falaise. "Vas-y !


Déjà il l’avait lâchée - elle pouvait se débrouiller, il savait qu’elle pouvait se débrouiller, il espérait qu’elle arrive à le faire - et se dirigea vers Hassan. “Hassan, dépêche-toi viens on va à couvert, il faut descendre allez..!” Ses paroles étaient un flot continu dont le but était plus de se rassurer lui-même plus que d’amorcer un dialogue avec le pakistanais. Il l’avait vu se prendre la falaise en plein dos, tomber à terre… Alfie passa un bras autour de son mentor et le fit s’appuyer sur lui pour aller plus vite. “Il faut aller… les falaises…!


Une fois quelques mètres de plus mis entre leurs ennemis et eux, ils étaient moins faciles à viser. Le trentenaire avisa le terrain qui s’étendait en contrebas. Le vent et l’humidité ne rendaient pas les choses faciles mais il pouvait voir la barbe de Billy non loin de lui. Au moins, ils s'éloignaient des assaillants. La main libre d'Alfie se resserra autour de son arme, il jeta un coup d'oeil en arrière. La colère et l'adrénaline le rendaient plus focalisé sur ce qui l'entourait, mais les éléments n'étaient décidément pas en leur faveur : les rafales de vent et l'océan qui grondait à ses pieds le faisaient penser aux mauvaises tempêtes qu'il avait pu vivre en bateau. Rien de bien réjouissant en perspective.


Récapépétif des évènements :
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t103-murphy-o-ryan
Messages : 285
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Stuart Townsend
Crédits : Mara

Double compte : Savannah Michaels

Age : 51 ans
Sang : Sang-mêlé
Statut : Veuf, fiancé à Salomé Yaxley
Métier : Propriétaire de boutique d'apothicaire et Maître de potion
Baguette : Bois de Châtaigner, crin de licorne, 27,5 centimètres, fine, rigide
Epouvantard : Une bête informe avec des griffes et des crocs démesurés
Dialogue : [color=#0066ff]
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe II
ce message a été posté Jeu 27 Oct - 0:15
Le sang bat trop fort à ses tempes, ou peut-être est-ce sur le côté, ou dans sa jambe. Ou ailleurs, il n'est même plus très sûr. Il sent à peine le bras d'Olivia qui vient passer autour de lui, le relève pour l'entraîner à sa suite. Se mettre à l'abri, comme il le lui a ordonné, et il s'étonne presque une seconde qu'elle soit restée pour l'aider au lieu de simplement courir se cacher. L'idée qu'il s'agisse plus ici de folie suicidaire que de courage aurait très certainement pu le traverser s'il avait été plus en forme ; à l'heure où se déroule l'action, il n'a plus vraiment les capacités nécessaires pour se questionner sur le problème. Ils ne font même pas quelques mètres, cependant, et une fois que Murphy arrête de bouger – il a vraiment réussi à avancer d'autant avec cette blessure à la jambe ? - la douleur semble un peu reflué. Assez, en tout cas, pour qu'il se rende compte qu'il ne peut certainement pas resté ainsi s'il ne veut pas simplement mourir.

Et un instant, c'est le vide total. Aucune idée, aucune pensée, rien qu'un brouillard épais où la mort semble être la seule issue. La disparition totale. Après tout, comment pourrait-il se sortir de cette situation, sans médicomage à proximité, avec deux jeunes sorcières totalement inexpérimentés et le sang qui s'écoulait allègrement de ses blessures et à portée d'arme de moldus fous ? Dont il n'entend plus d'ailleurs les armes depuis un petit moment. Et cette pensée le raccroche aussitôt à la réalité, au bruit de la pluie et du vent, de la tempête qui n'est plus troublée par les détonations des armes.

Poser une main sur la pierre qui l'abrite est déjà douloureux ; s'en servir comme appui pour se redresser un tant soit peu afin d'apercevoir leurs adversaires lui arrache une grimace de douleur même s'il parvient à ne laisser aucune cri échapper de ses lèvres. Et ce qu'il voit le ferait presque bondir s'il avait pu en être capable : les moldus étaient bel et bien en train de tenter de s'enfuir. « Olivia, il faut leur couper toute possibilité de fuite. » Parce que Cassandra, à l'heure actuelle, n'a pas vraiment l'air capable de ce type de réflexion. Et que lui a un problème urgent à régler avant de pouvoir continuer quoi que ce soit.

Sans attendre de savoir si la jeune fille suit bien ses directives, Murphy détache sa ceinture et en retire la boucle de métal – et, sincèrement, tant pis pour le style que cela pourrait lui donner, n'en déplaise à Kenny -. D'un geste rapide, il lance un sort pour chauffer le métal et, sans prendre le temps de réfléchir pour ne pas prendre le risque d'hésiter, le plaque sur son flanc blessé.

Et je saigne encore?:
 

A la douleur de la plaie vient s'ajouter celle de la brûlure et Murphy doit se mordre violemment l'intérieur de la joue, cette fois, pour ne pas hurler de nouveau. Mais il tient, son corps crispé sous l'effort. Il tient, car ils sont loin d'en avoir terminé avec eux, et s'il veut mettre à terre ces renégats, il va avoir besoin de toute son attention. Et de toute possible aide. Ce qui l'amène à penser qu'il va devoir très vite s'occuper également de Cassandra.

Récapitulatif des actions:
 
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs