AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I ❞
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Ven 21 Oct - 18:33

Fluctuat nec mergitur



Joaquin Luis-Ortega, Abel Dunham, Keith Lesay, Tadhg Rosenberg, Heather Blackburn, Ian Blackburn


Avalon, une planque de l’Ordre, 13 novembre 2045

Jane Callaghan éprouvait quelques difficultés à modérer l'excitation qu'elle sentait grandir au creux de ses entrailles. Ça y est. Cela avait fini par se produire. Ils avaient enfin pris contact ! L'irlandaise s'efforçait pourtant de raisonner avec discernement. Elle se devait de garder son sang-froid. Rester calme. Ne pas s'emballer. À une époque, elle en aurait été incapable, mais beaucoup d'eau avait coulé sous les ponts depuis le temps où elle était encore une jeune idéaliste. Aujourd'hui, elle ne croyait plus aux miracles. Elle n'en avait plus l'envie, mais elle n'en avait surtout plus le droit. Trop de responsabilités pesaient dorénavant sur ses épaules. Trop de vies dépendaient de ses décisions. Son visage n'exprimait ainsi que sa résolution lorsqu’elle pénétra dans la cave où elle avait donné rendez-vous à certains de ses camarades. Un léger sourire vint tout de même brièvement ourler ses lèvres en les voyant se tourner vers elle d’un seul mouvement, mais elle retrouva vite son sérieux alors qu’elle grimpait sur une caisse pour se donner de la hauteur.

« Je vous remercie d’avoir répondu si vite à mon appel. Plus tôt dans la journée, nous avons été contactés par la résistance moldue dont nous soupçonnions l’existence depuis quelques temps, grâce aux bruits de couloirs rapportés par Tadhg. » Jane eut alors un léger mouvement de tête en direction du seul moldu présent dans l’assistance. « Eux aussi sont résolus à se battre pour mettre fin une bonne fois pour toute au règne d’oppression instauré par les mangemorts ! Je ne peux vous dire ce que demain nous réserve, mais je sais que unis nous sommes plus forts que si nous restons tous chacun dans notre coin. C’est pour cela que j’ai accepté de rencontrer le porte parole de leur organisation. Demain soir, nous nous rendrons donc au point de rendez-vous - dont je garderai l’emplacement secret pour le moment - afin de discuter avec eux de la possibilité d’une alliance. Je compte sur vous, mais je vous demanderai également de garder les yeux grands ouverts. Certains d’entre vous seront postés aux alentours afin de s’assurer que nous ne recevions pas de visites inattendues. On ne saurait être trop prudent… »


Rome, 14 novembre 2045

Avec la facilité que confère l’habitude, le Kark avait extrait sa tête de la cheminée. Tout était prêt. Tout était prêt, tout ne pouvait que bien se passer et pourtant le Ministre de la Magie ne pouvait s’empêcher de penser qu’il était grand temps qu’il retourne au Royaume-Uni. Trois jours qu’il était parti, et déjà Mervyn avait la désagréable sensation que la situation sur les îles britanniques se délitait complètement. Trois jours qu’il rencontrait ses homologues étrangers et s'efforçait surtout de les rassurer quant à l’incident de Tinworth. Trois jours qu’il recevait de son cabinet, et d’Elena, une succession de mauvaises nouvelles.

Il y avait eu d’abord un incident à Poudlard. Et encore c’était un bien joli mot pour qualifier l’acte de ce sang-de-bourbe qui avait tenté de tuer une jeune sang-pur. Il l’avait laissé en vie mais défigurée. Quant au responsable, sa dépouille vidée de son âme errait désormais dans Azkaban. À moins qu’il ne soit déjà passé sur la table d’expérimentation de Sevastian Dolohov ? Le fait est que les parents d’élèves étaient en alerte - douloureuse épine que celle de se soucier de son engeance. Douloureuse épine qui se retrouvait maintenant dans son pied à lui. Evan Rosier avait quant à lui fait une crise de folie au ministère. Il n’avait causé la mort de personne, mais Mervyn mettrait sa baguette au feu que le bras gauche du Chef du service de contrôle de l’équipement magique risquait de lui manquer. Et puis maintenant ça… Mervyn était tenté de ne pas y croire. Tenté seulement, car il avait acquis trop chèrement le pouvoir pour laisser le moindre doute s’infiltrer. Et si le Ministre de la Magie avait bien appris une chose au cours des années, c’était bien cela. Peu importe le nombre de fois,  peu importe la façon dont on les écrase : les Phénix reviennent toujours.

Le Kark entendait bien les réduire à néant encore une fois dès ce soir. Seulement, pas en personne, et ça c’était sans doute l’élément le plus triste…


Londres, ancien Manoir Kark, 14 novembre 2045

Nerveuse, Calliope se tenait droite comme un “i” face aux mangemorts. Tous avaient répondu à l’appel quelques heures plus tôt. Elle n’était pas celle qu’ils attendaient, et la Kark ne le savait que trop bien. Tous espéraient voir Mervyn, son père. Mais en pâle remplacement, ils n’avaient que sa fille, pas même Elena trop occupée à gérer la crise à Poudlard. Calliope aurait aimé refuser de prendre la tête de l’opération, mais à son paternel, elle ne savait toujours pas dire non. “Je n’ai confiance qu’en toi seule.” Mots magiques, pourtant ses dernières années la Kark n’avait eu que pour seule mission de faire briller le nom des Kark à travers l’organisation de fêtes, ventes aux enchères etc. Ce que lui demandait son père ce soir était tout autre, et l’ancienne Poufsouffle ne savait pas si elle en était capable. Ce fut pourtant d’une voix pleine d’assurance qu’elle s’exprima, reprenant le ton qu’elle ne gardait habituellement que pour donner des ordres à ses consoeurs de l’Union des Sang-Pur Actives.

« Nous avons découvert qu’une réunion entre des membres de l’Ordre du Phénix et un groupe de rebelles moldus allait se tenir sur une plage de Tintagel. Notre mission de ce soir est d’une part, de s’assurer de la véracité de cette information en nous rendant sur place, et d’une autre d'éliminer la menace si elle s’avère réelle. À noter qu’il faudra envisager de ramener avec nous quelques otages pour obtenir des informations. Un portoloin nous conduira tous à Tintagel, puis nous nous séparerons en escouades pour maximiser nos chances de trouver le lieu exact de leur rendez-vous. »

Aucun vent de révolte ne balaya la salle, tout le monde l’écoutait et plus particulièrement les plus jeunes. Des enfants, ou presque. Inspirant un grand coup, s’adressant cette fois-ci aux plus jeunes d’une voix un brin trop maternelle.

« Une tempête se prépare, couvrez-vous chaudement. »


Environs de Tintagel, 15 novembre 2045, 2h20 du matin

Cela faisait maintenant trois heures qu’ils marchaient, dans le noir d’encre de la nuit, balayés par la pluie. De la petite troupe des vaillants moldus, seul le prêcheur savait où aller, où poser ses pieds. Ses yeux, don de Dieu pour le guider en ces temps obscurs, lui permettaient d’indiquer la voie à ses fidèles. Après trois heures de calvaire pour parcourir la quinzaine de kilomètres qui séparait Tintagel d’Avalon, la plage était enfin visible. Il exhorta ses compagnons à le suivre, couvrant de sa voix grave le bruit du tonnerre au loin. Si la météo ne leur avait pas facilité le trajet, elle les avait rendu invisibles. Au loin, on pouvait distinguer une lumière vacillante. Pas celle d’un phare, non. Celle d’une baguette. L’Ordre du Phénix était déjà arrivé au point de rendez-vous. Oliver s’arrêta pour donner d'ultimes recommandations à ses semblables.

« Les sorciers que nous allons rencontrer souhaitent l’égalité entre tous les sangs. Nos objectifs rencontrent ceux de l’organisation, puisque eux aussi souhaitent nous rendre notre liberté. Je vous demande donc de faire preuve de calme, car ce soir ils ne sont pas nos ennemis.  Les armes qui vous ont été confiées sont là pour vous protéger, ne les utilisez qu’en cas d’extrême nécessité. »

Sa décision de rencontrer des sorciers pour obtenir de l’aide avait fait débat dans la très secrète Nouvelle Inquisition, et pourtant Oliver ne regrettait pas son choix. Il faudrait en passer par là, il faudrait se lier avec ces enfants du malin pour anéantir les mangemorts.

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Ven 21 Oct - 18:34
Règles


Avant de vous immerger pleinement dans l'event, et de renoncer à toute vie sociale pendant deux semaines, il est nécessaire que vous lisiez les règles suivantes. Sans quoi, l'event ne pourra pas bien se passer !

ϟ Vous n’avez droit qu’à 1 attaque par rp. Par attaque on veut dire, sort offensif, coup de pied ou autre, potions ou usage d’artefacts pouvant nuire à vos ennemis. Et par nuire, on n’entend pas seulement le blesser mais également le bloquer dans son avancée.

ϟ L’usage des sorts défensifs est interdit. Pourquoi ? Cela ralentie le jeu et n’apporte pas grand chose. Toutefois lorsque votre ennemi n’a pas de chance avec le dé et que le sort n’atteint pas sa cible, vous pouvez tout à faire dire que votre personnage a lancé un protego au bon moment pour contrer le sort.

ϟ Pour chaque action offensive lancée, vous devez vous servir  du dé. Mais pas forcément pour dire si elle fonctionne ou non. Vous êtes libre d’adapter ces lancers comme bon vous semble. Cela dit, si dans chaque proposition de dé vous vous retrouvez gagnant, et ce à chaque tour, nous sommes en droit de vous demander de changer. Ce système ne peut fonctionner que si tout le monde fait preuve de fair-play. Nous vous rappelons que l'usage d'une potion autre qu'une potion de soin est une action offensive.

ϟ Quant aux sorts accessoires, tels que « Accio », « Lumos », ou encore « Nox », ils ne sont pas réglementés. Vous pouvez en utiliser autant que vous voulez, sans avoir à lancer le dé. Mais attention, un sort accessoire ne doit en aucun cas être détourné en sort offensif. Créer un éboulement pour bloquer le passage à vos ennemis, c’est une attaque. Un sort accessoire ne doit pas être un moyen pour les grosbills de lancer plusieurs attaques par tour.

ϟ En ce qui concerne les sorts de soin, le dé est également obligatoire, et déterminera la réussite du sort ou non. Là encore, le bon sens est de rigueur. Ce n’est pas parce que les dés sont gentils avec vous que votre personnage inculte en matière de médicomagie pourra se guérir entièrement.
Cette règle ne s’applique pas aux médicomages titulaires, ainsi qu'aux potions de soin qui peuvent être utilisées sans lancer de dé.

ϟ Petit rappel : vous n’avez pas le droit d’acculer complètement votre adversaire dès le début de l’event. Qu’entendons-nous par acculer ? Et bien, par exemple, c’est lui prendre sa baguette et la briser en mille morceaux. Cela paralyse complètement le joueur ! Acculer, c’est aussi le laisser pour mort dans une mare de sang. Comment voulez-vous qu’un personnage agonisant puisse continuer l’event dans cette situation ?
Vous êtes libres de vos actes, tant que ces derniers n’entravent pas trop la liberté de vos camarades de rp. On ne vous dit pas de vous faire des bisous, ni qu’à la fin de l'event il faille que le plus gros bobo soit une entorse et un gros bleu à la fesse droite ! Non, on vous dit seulement d’attendre les derniers tours de l’event pour mettre vraiment K.O vos adversaires. Commencez doucement pour pouvoir mieux terminer en beauté !

ϟ N’oubliez pas que la magie noire ne s’utilise pas comme un petrificus totalus. C’est difficilement contrôlable, ça peut se retourner contre son lanceur et, surtout, ça laisse des séquelles à vie. Alors réfléchissez avant de lancer un feudeymon pour tuer tout le monde. Le sectumsempra est  quant à lui interdit.


Tout le monde est prêt ? ALORS, QUE L'EVENT COMMENCE !


L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Ven 21 Oct - 19:26

Fluctuat nec mergitur



Environs de Tintagel, 15 novembre 2045, 3h du matin

C’est posément qu’Oliver avait exposé la situation, et les souffrances de son peuple ces quinze dernières années, s’arrêtant particulièrement sur la situation des hommes libres, non asservis. Naturellement, il avait parlé de leurs quelques ressources, et très peu de leur équipement militaire. Durham savait insinuer de la pitié dans les cœurs, c’était son rôle de prêcheur. Aussi ce fut sans surprise, que Jane Callaghan leader de l’Ordre du Phénix, lui proposait son aide.  « Monsieur Durham, nous pouvons mettre à votre disposition des planques, des vivres et…  » Et le prêtre ne sut jamais ce que la sorcière voulait leur offrir en plus, car déjà l’enfer s’invitait à Tintagel. Très calme, Oliver se contenta de se signer, et d’adresser une brève prière silencieuse à son créateur, alors que Jane Callaghan donnait ses ordres. « Très bien. Nous allons devoir écourter pour vérifier ce qu’il se passe. Tadhg, Keith, restez avec Monsieur Durham et ses amis. Victoria, Silja, avec moi. Nous allons tous sortir et retrouvez nos alliés. Et partir s’il le faut ». D’un regard, il fit signe à ses deux fidèles d’obéir, et les trois chrétiens sortirent de la grotte qui leur offrait un maigre abri contre les intempéries. Difficile de ne pas voir dans ce déchainement de la nature une punition divine, Oliver se signa une nouvelle fois, pour s’assurer que l’ire de dieu ne soit pas dirigée contre lui ses camarades, et peut-être aussi pour se faire pardonner pour ce qu’il allait demander et faire. « Sortez vos armes. Faites feu si nécessaire.  »
-----

Au départ, ils étaient cinq. Cinq mangemorts perdus dans la nuit. C’était la première mission d’Ella, et Ella avait tout à prouver. Mais Ella et son frère s’étaient perdus. Les deux Flibustil s’étaient élancés dans la nuit, avec l’enthousiasme de la jeunesse, et de la stupidité. À 19 et 22 ans, ils idéalisaient la guerre et rêvaient s’illustrer au combat. L’occasion de pourfendre l’ennemi leur était donné, et il n’allait pas s’en priver. Le seul hic, c’était qu’ils étaient accompagnés de deux mangemorts de l’ancienne génération. Des vieux de la vieille, qui se la jouaient ultra protecteur. LASSANT. Avec eux, Ella et Rick n’auraient aucune chance de tuer du phénix, c’était certain. Prenant leur moldu Tom par le bras, Ella et Rick s’étaient mis en tête de devancer les Blackburn pour trouver les premiers phénix, et leur régler leur compte. Tout ne pouvait que bien se passer… Sauf que… Sauf qu’entre temps non seulement ils avaient semé les Blackburn, mais ils n’avaient pas trouvé la plage… Ce qui ne signifiait qu’une chose les BLACKBURN AVAIENT TROUVÉ LES PHÉNIX AVANT EUX !

Informations RP

ϟ Synopsis : La Nouvelle Inquisition, consciente du retour de l’Ordre du Phénix,  propose à ces derniers une rencontre sur une plage de Tintagel. Le but affiché : proposer une alliance aux Phénix pour obtenir leur aide, et libérer ensembles tous les moldus. Les discussions entamées se déroulent bien, tout aurait pu être parfait si les Mangemorts n’avaient pas eu vent de l’affaire. Après une demi-heure de discussions plusieurs escouades de mangemorts arrivent sur la plage. Ces derniers ont pris un portoloin qui les a amenés à Tintagel. Là bas, ils se sont divisés en plusieurs groupes en prenant garde de ne pas laisser les mangemorts inexpérimentés seuls… SAUF que, les pipous d’Heather et Ian se sont perdus en route, les laissant seuls face aux méchants moldus et phénix.

ϟ  Stupeurs et tremblements : Pour ce premier tour, pas d’échanges de sorts ou autres réjouissances. Vos personnages réagissent seulement à l’arrivée des mangemorts // découverte des phénix et membre de la Nouvelle Inquisition.

ϟ Conditions météorologiques : C’est une triste nuit d’automne pluvieuse. La lune et les étoiles sont cachées par d’épais nuages, le vent souffle des rafales qui fouettent les visages. Les vagues s’écrasent avec force sur les rochers, semblant porter le message suivant : la tempête arrive.

ϟ  Situation géographique : Plage de Tintagel se trouve à une quinzaine de kilomètres d’Avalon, soit plus de 3h de marche pour les moldus. En temps, normal la plage ressemble à ceci, mais il fait nuit noire, et la mer se déchaîne petit à petit.
Votre groupe se trouve en contrebas au plus près des vagues.

ϟ  Équipement pour les moldus :
-  Nouvelle Inquisition : Chaque membre a été équipé de deux armes : un couteau et une arme de poing type Beretta ou Glock. Il n’y a dans chaque arme que six balles. Avant de partir d’Avalon chacun a été équipé d’un imperméable militaire, et de quoi se couvrir le visage s’il le souhaite.
- Ordre du phénix : (Tadhg quoi ! ) Il dispose d’un couteau, de ses poings, d’une potion explosive.

ϟ Votre PNJ est Oliver Durham : Oliver Durham a 42 ans et est un prêtre originaire du sud-est de Londres. Présent lors de la tragédie de Trent Park où il a perdu son frère, il se tourne vers la religion et découvre l'existence des sorciers. Convaincu qu'ils sont des êtres du diable, il commence, dans les années 2020, à créer une Résistance afin d'attaquer ces monstres humanoïdes démoniaques. Lors du projet Filet du Diable, il se cache dans un bunker et consolide sa foi et son obsession. Il passera les quinze années qui suivirent à reconstituer patiemment la résistance moldue, et à mettre en place un projet de destruction totale des sorciers, sans aucune exception. L'Humanité est selon lui soumise à une épreuve : il faut tout faire pour triompher, redonner aux hommes leur dignité et leur liberté. Plus d'informations ici.

ϟ Fin du tour : Il s'achèvera le dimanche 23 octobre, à 19h, alors profitez bien du weekend Wink

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
Couilles de loup
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t179-ian-blackburn
Messages : 96
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Dylan McDermott
Crédits : Blondie

Double compte : Jackson Michaels

Age : 51
Sang : Sang-pur
Statut : marié
Métier : Directeur du service de gestion des loups-garous
Baguette : 29 cm, pin, cheveu de sirène, plutôt souple, droite
Epouvantard : un détraqueur
Dialogue : steelblue

Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Sam 22 Oct - 9:56
Ian rabaissa la capuche de sa cape (revenu à la mode depuis peu, merci Kenny pour le conseil) en posant le pied sur le sol rocailleux. Il avait eu raison de mettre la cape d'hiver en cuir de dragon fourré et les bottes assorties, vu le temps. Un coup d'œil vers la mer ne le rassura pas vraiment, et l'électricité ambiante faisait se dresser les cheveux sur sa nuque. Ils allaient se prendre une tempête sur le coin de la figure avant d'avoir vu l'ombre d'un moldu. Peut-être qu'au moins les éclairs illumineraient un peu la scène, parce que pour l'instant, la descente vers la plage paraissait périlleuse, sans lumière et avec la lune et les étoiles masquées par les nuages. Il jaugea du regard les deux bleusailles que la fille Kark leur avait assigné alors que les différentes équipes se séparaient et disparaissaient dans la nuit. Des gosses, à peine sortis de Poudlard visiblement, et beaucoup trop surexcités pour être honnêtes. Ils n'avaient rien connu des conflits et l'encre de leur marque des ténèbres finissait tout juste de sécher.

Depuis le début de la soirée, son humeur avait eu des hauts et des bas. L'appel de la jeune miss Kark, d'abord, et l'adrénaline qui monte. Le plaisir de se dérouiller les membres, retourner sur le terrain. La peur ensuite, pour la paix, pour leur vie maintenant tranquille, la peur que reviennent les troubles. Peur irrationnelle pour Galahad qui n'était peut-être plus si en sécurité à Poudlard. Et puis la création des équipes, les gamins qui se retrouvaient dans leurs pattes et le long regard agacé échangé en silence avec Murphy. Et la pluie, et le vent.

Il eut tout juste le temps de leur asséner de les suivre que les deux gamins et leur moldu avaient filé comme des serpents et disparu dans le noir.

"Revenez ici!"

Siffla Ian à l'obscurité, mais déjà le bruit de leurs pas était étouffé par le vent. Un grognement résonna dans la gorge de l'écossais qui se tourna vers sa femme avec une grimace consternée. Voilà qui allait arranger son humeur tiens. Si les gosses se faisaient tuer, ce serait leur faute, mais ça n'empêchait pas que Ian et Heather allaient se prendre une soufflante. Il sortit sa baguette de l'étui de cuir sanglé à sa cuisse (ressorti pour l'occasion), sans l'allumer, histoire d'éviter de se faire tirer avant même de voir les ennemis, et s'engagea dans les escaliers tortueux en compagnie de son épouse.

La descente était périlleuse, mais ils finirent par arriver sur la plage, près des vagues, et Ian discerna cinq silhouettes qui sortaient d'une petite grotte. Dans le noir il ne pouvait pas encore voir leurs visage, il savait juste compter, et si les gamins ne leur avaient pas filé entre les pattes, ils auraient été à un contre un. Bon, on parlait de moldus, probablement, mais les Phénix étaient sorciers, et Assapor et la mort d'Allistair lui avaient appris à ne pas sous-estimer les moldus. Le bois de pin pulsait dans sa main, sa baguette était pressée d'en découdre. Sur le qui-vive, Mr et Mme Blackburn s'avancèrent sur le sable détrempé.
Eric Zemmour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t178-tadhg-l-rosenberg-the-f
Messages : 399
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Max Riemelt
Crédits : nerose ♥

Age : 33 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire, amoureux.
Métier : domestique (pour ne pas dire elfe de maison ou esclave) - combat régulièrement au Boutefeu pour le compte des Zabini
Baguette : la seule qu'il connaît c'est la baguette de pain
Dialogue : darkslategray

Pouring the fuel, fanning the flames, breaking the habit and melting the chains. Embracing the fear, chasing the fight, the glow of the fire will light up the night. The bridges are burning, the heat's on my face, making the past an unreachable place
Pouring the fuel, fanning the flames I know, this is the point of no return

Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Sam 22 Oct - 19:44
Il était étrange de se retrouver au milieu de sorciers et d'être pris au sérieux. Un peu plus tôt dans la soirée, quelqu'un l'avait bousculé : Tadhg avait eu le réflexe de s'affaisser ; et c'est le sorcier qui, avant de reprendre sa route, lui présenta des excuses alors même qu'il s'apprêtait à le faire ; le laissant interdit pendant quelques secondes. On ne le regardait pas de haut, on ne lui donnait pas des ordres, mieux on ne le traitait pas comme un animal de compagnie. Ce sont des choses qu'il savait déjà à propos de l'ordre, Tadhg, mais quinze ans d'asservissement peut vous faire oublier pas mal de trucs, aussi intense votre résistance psychologique fusse-t-elle. Et il n'y avait que très peu de visages qu'il reconnaissait. La plupart, réalisait-il pleinement désormais, il ne les verrait plus. Comme celui de son frère. Certains avaient lutté jusqu'au bout quand bien même il n'y avait plus d'espoir. Le souvenir de Felix s'infiltrant dans son esprit, il baissa les yeux quelques instants. Son frère se trouverait à ses côtés s'ils n'avaient pas péri quinze ans auparavant. Il releva le regard sur Jane Callaghan. C'était la chose à faire. Il n'y avait pas d'autres solutions, pas d'autres alternatives. Il ne pouvait pas rester les bras croisés.



Maintenant, devant les membres de la Nouvelle Inquisition, alors que les discussions entre Oliver et Jane avancent, il trouve également la situation étrange. Étrange d'être l'un des seuls (si ce n'est le seul?) moldus dans les rangs de l'Ordre du Phénix, alors que devant lui ne se trouve pas un seul sorcier. Il croise les bras, soudainement mal à l'aise malgré la cagoule qui lui couvre la tête comme un vulgaire criminel – si ça tourne mal et que des mangemorts rappliquent, il ne veut pas se faire reconnaître : finir fugitif serait alors une solution mais il n'est pas certain que ce soit judicieux. Il est sans doute plus utile pour l'Ordre en tant que moldu asservi. Pour le moment du moins. Il reconnaît quelques visages, et quelque part il est content qu'on ne voit pas le sien ni qu'on puisse encore deviner. Il a peur des jugements. Il a peur qu'on le considère comme un traître, à prêter serment à une organisation sorcière. Il a simplement peur d'être rejeté par les siens.



Il faut croire qu'en effet ces fils de pute ne sont pas prêts à les laisser tranquille. Il observe Oliver Durham se signer et se demande un instant sérieusement comment un homme qui a vu les siens se faire persécuter et anéantir peut encore croire en Dieu. Il n'a pourtant pas le temps d'y réfléchir davantage, les sens en alerte, vérifiant que le couteau et la potion explosive donnée par l'Ordre sont à sa portée. Il voit les quelques moldus de la Nouvelle Inquisition sortir leurs armes. Il ne cracherait pas sur un flingue honnêtement. Il fait nuit noire, le vent est violent et la mer gronde. La tempête arrive. Un sourire sans joie se dessine sur les lèvres du moldu. En d'autres circonstances, retrouver cet Océan qui lui a tant manqué et qu'il n'a pas vu depuis des années le comblerait de joie. Il pense soudainement à Lennon, et espère qu'il n'est pas là, quelque part sur cette plage.
La castafion
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t216-heather-blackburn#1641
Messages : 134
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Lana Maria Parrilla
Crédits : Mijy itashi

Age : 51 ans
Sang : sang pur
Statut : Mariée
Métier : chanteuse à succès, directrice d'une boite de production de disques
Baguette : Baguette de Chêne rouge, de 28 cm, très souple. Le bois est torsadé, légèrement incliné. Elle possède en son cœur un cheveux de Vélane.
Epouvantard : un kelpi
Dialogue : #990000

Fiche de Présentation
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Sam 22 Oct - 21:47
Heather était agacée. Le vent fouettait son visage, chargé du sel de la mer toute proche. Les talons bas de ses bottes avaient plus d'une fois dérapés sur l'escalier en pierre, elle ne voyait presque pas où Ian et elle se dirigeaient et il lui semblait avoir déjà avalé une quantité de sable relativement désagréable. Il n'y avait bien que les Phénix et ces rats de Moldus pour choisir comme lieu de rendez-vous secrets une maudite plage battue par les vents une nuit de tempête. Misérablement typique.

Mais c'était loin d'être la seule raison de sa mauvaise humeur, cette nuit. Cette réunion existait. Des moldus, ceux-là même qui avaient faillit anéantir toute leur espèce et mettre en danger les sorciers, ceux-là même que les sorciers avaient été assez bons pour les laisser connaître leur existence, et vivre enfin en paix, ce qu'ils n'avaient pas eu depuis des millénaires, parmi eux. Des moldus donc, osaient après des dizaines d'années qui avaient prouvé que cette paix était bénéfique et durable, fomenter contre leurs bienfaiteurs. Et ils avaient trouvé des sorciers, des fous de Phénix, pour s'allier avec eux?!

Heather ne les laisserait jamais faire. Sa prise sur sa baguette se raffermit quand elle aperçu les silhouettes se découper contre la paroi de la grotte. Des zones plus obscures dans l'obscurité ambiante. Plus nombreux qu'eux, car contrairement à son mari, elle avait l'impression que les deux jeunes chiens fous qui devaient les accompagner avaient décidés de partir de leur côté. Sans doute pas pour fuir, la jeune Flibustil lui avait semblé avoir soif de gloire et de combats. Voir de sang. Les yeux d'Heather scrutait la plage aux alentour, sans jamais trop quitter des yeux leurs ennemis. Elle s'attendait à ce qu'à tout moment les deux jeunes sorciers sortent de leur cachette, attaquent et se fassent descendre devant leurs yeux, faisant capoter la mission par la même occasion dans un bain de sang.

Ils n'avaient pas besoin de ça. Ils n'avaient pas à supporter ces menaces minables, ici, ni à Poudlard où Galahad aurait dû être à l'abri et où des minables sang de bourbes attaquaient des Sang Purs.

Quelque part près de cette plage, Murphy cherchait lui aussi leurs ennemis, avec pour tout soutient des jeunes femmes qui n'avaient jamais connu la guerre.

Heather était en colère. Elle avait envie de brûler quelque chose, voir quelqu'un. Et cette fichue pluie battante, qui ne faisait que s'accentuait, allait rendre en grande partie inefficace ses sorts incendiaires. Elle échangea un dernier regard avec son mari. Avec ou sans le maigre soutient des deux gamins qui auraient dû être sur leurs talons, ils allaient mettre au pas ces fous. Cette nuit s'annonçait définitivement détestable, oui. Mais elle comptait faire en sorte qu'elle le soit encore plus pour les renégats que pour eux...
Invité
Invité
avatar
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Dim 23 Oct - 6:14
Bon. Prendre l'air, je veux bien. Mais est-ce que c'était vraiment nécessaire de se geler les couilles sous la pluie et les embruns, avec le vent qui se lève de plus en plus fort, qui glace jusqu'à l'intérieur des capes ? Je frissonne et lance un petit sortilège sur mes vêtements pour me réchauffer. Je remarque les regards alarmés des Moldus tout autour quand j'agite ma baguette, certains vont même jusqu'à porter la main à leur flingue... Oh ça va, déstressez un peu...

J'suis pas à l'aise. Rencontrer la Résistance Moldue, j'suis d'accord, c'est utile, mais... Leur faire confiance, ça non. J'étais là quand le génocide a commencé. J'étais au milieu des Moldus. Massacres inhumains, peste, monstres, et puis réduction en esclavage. Ils nous haïssent. Ils font pas la distinction entre les sorciers, j'en suis sûr, je la ferais pas à leur place. Ils pardonneront jamais. Personne pourrait pardonner des horreurs pareilles.
Ce type-là, Durham, peut bien avoir l'air sincère, il est dangereux. Il aurait jamais survécu s'il était pas dangereux. C'est lui le chef, c'est lui qu'on essayait d'atteindre pendant tous ces mois, en fuyant avec le Père Patrick. Maman a sûrement rejoint son organisation depuis des années. Le Père Patrick s'est fait descendre par les Mangemorts. Lui, Durham, il a survécu. Alors on l'écoute, oui, on s'allie, parce qu'on en a besoin. Les Mangemorts sont beaucoup plus nombreux, ils dominent tout le système, et on a besoin de toute l'aide qu'on peut trouver pour les démanteler. Mais on n'oublie pas que le jour de la victoire, à peine on sera debout à pisser sur les ruines fumantes de l'empire mangemort, 'faudra s'attendre à ce que ces grenouilles de bénitier retournent leur Beretta vers nous. Et ce jour-là, je leur enverrai un Avada Kedavra s'il le faut. Je suis pas prêt à crever.
Putain, j'ai les nerfs à vif.

___________________________________

L'alarme est déclenchée ! Sa mère, les voilà ! Des Mangemorts ! Je sais pas comment ils nous ont trouvé. Un traître ? Faudra y penser plus tard. Là, c'est l'heure de l'action.

"Très bien. Nous allons devoir écourter pour vérifier ce qu’il se passe. Tadhg, Keith, restez avec Monsieur Durham et ses amis. Victoria, Silja, avec moi. Nous allons tous sortir et retrouvez nos alliés. Et partir s’il le faut."

Y'a pas à dire, elle pète la classe, notre leader. Elle a gardé tout son calme. Moi ma baguette me démange. J'suis nerveux, mais en même temps excité. Ca fait tellement longtemps que j'ai envie d'en découdre avec ces salopards.
Et Silja, t'as beau être chiante et coincée... essaie de pas crever.

Je rabats ma cagoule sur ma tête. J'veux surtout pas me faire reconnaître. Si on découvre qui je suis, adieu le boulot, bonjour la vie de réfugié. Et ce sera le moindre de mes problèmes, ils s'en prendront sûrement à ma famille d'adoption. Alors, ma cagoule, je la lâcherai pas.
Petit regard en arrière, vers Durham et ses fanatiques de copains.

"Restez en arrière, les Moldus, planquez-vous. Ou si vous tenez vraiment à faire joujou avec l'artillerie... Visez entre les yeux, et vous foirez pas."

Tsss. Mon collègue Phénix est aussi un putain de Moldu. Le seul de l'Ordre, à ma connaissance. 'Fallait que ça tombe sur lui. Il a même pas de flingue, en plus. J'espère qu'il va pouvoir être autre chose qu'un poids mort, mais j'me fais pas vraiment d'illusions...

Patte gauche tordue rentrée dans la manche, patte droite fermement serrée sur ma baguette pointée devant moi, je plisse les yeux derrière les trous de ma cagoule. Voilà deux silhouettes qui se rapprochent, dans la bourrasque...
Invité
Invité
avatar
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Dim 23 Oct - 13:10
« Quel pays de merde... » n'arrêtait pas de se répéter Joaquin depuis depuis plusieurs mois déjà. Il avait mit les pieds en Angleterre fin août, et lui qui pensait avoir déjà traversé pas mal d'épreuves était abasourdi par sa propre bêtise et son arrogance. Il n'avait encore rien vu de ce que le monde lui réservait et plus le temps passait, plus il en était presque content. Il n'avait même pas envie de savoir ce qu'il deviendrait, ça faisait trop peur. Probablement un tas de chairs, d'os et de sang à qui on a retiré toute âme. Quelle tristesse.

Ce soir-là, en revanche, Joaquin ne se disait pas « Quel pays de merde... » mais « Qué país de mierda... » et la différence était très importante, parce que c'était en espagnol (franchement, pas difficile à deviner (et pour info, ça veut dire exactement la même chose)).
Dés le premier jour de sa servitude, on avait toujours interdit l'usage de sa langue natale au domestique. On lui avait imposé l'anglais comme seule et unique langue à employer, même lorsqu'il se parlait seul.
Fort heureusement, ceux avec qui Joaquin se trouvait ce soir-là étaient bien moins sévères. Bon, ils ne comprendraient pas un mot de ce que baragouinerait le chilien si jamais il se mettait à déblatérer dans la langue de Cervantes, mais il pouvait rien que le temps d'une soirée se parler à lui-même (et penser !) dans l'idiome qu'il voulait. Et ça, ça n'avait pas de prix.

Mais si Joaquin avait accepté de faire tout ce trajet d'Avalon à Tintagel à pieds sous ce climat exécrable, ce n'était pas pour le simple plaisir de renouer des liens avec sa vie outre-Atlantique  outre-équateur d'outre-temps, non non. C'était justement pour essayer de s'assurer que sa nouvelle vie sur ce satané continent ne se trouve pas trop écourtée.
En effet, les jours du majordome étaient comptés. Ses propriétaires voulaient le remplacer par un autre moldu issu d'un « élevage plus local ». En gros Joaquin était sympa le temps d'un séjour au Chili mais faut pas déconner, on va pas s'encombrer d'un travailleur immigré qui n'est même pas capable de se débarrasser de son accent. Sauf qu'ils pensaient pouvoir en parler discrètement, mais que nenni. Joaquin sait tout ! Et du coup il sait qu'il doit se préparer à agir, et vite, parce que la sentence pourrait tomber n'importe quand, et alors il n'aurait que quelques minutes avant d'entre rendu au Ministère et reconverti en cadavre d'ornement (ou quelque chose comme ça, il n'avait aucune idée de ce que l'on ferrait de lui mais ça finirait certainement par la peine de mort). La Nouvelle Inquisition s'était alors imposée comme une évidence. Un groupe de moldus qui s'entraident, c'était tout ce dont Joaquin avait besoin pour préparer sa fuite éventuelle.

Il était encore tout nouveaux dans leurs rangs, il n'avait pas l'habitude de désobéir, de sortir dans l'autorisation de ses propriétaires. Ce soir-là il avait rembourré son lit de plein de vêtements pour faire croire qu'il dormait (parce qu'on ne savait jamais quand le fantôme qui hantait la famille pouvait passer par là, et il était clairement du côté des Bloodybroom donc s'il remarquait quoi que ce soit il le leur dirait). Joaquin n'avait pas vraiment envie d'être là, mais il s'était senti obligé. En tant que nouveau, il se devait de gagner la confiance de tous s'il voulait demander leur aide un peu plus tard. Donc voilà comment il s'était retrouvé dans cette grotte, armé, à renifler toutes les trente secondes, enrhumé par ce temps de merde sur cette plage de merde dans ce pays de merde. Il ne pouvait pas se moucher à cause de la cagoule qui lui cachait le visage. Son identité se devait de rester parfaitement secrète, et il aurait certainement l'air bien plus intimidant si on en voyait de lui que sa carrure et son imperméable de militaire plutôt que sa tête de petit bébé précieux bien entretenu et bien présentable.
Aussi, pour conserver son anonymat, Joaquin se devait de se taire. Comme les sorciers reconnaissables à leur patronus, le moldu l'était à son accent. Des moldus chilien, au Royaume-Uni, il ne devait pas y en avoir énormément, alors autant éviter de prendre des risques inutiles.

Silencieux, se voulant imposant et un peu rassuré avec son pistolet dans une poche, un couteau dans l'autre, il écoutait tout. De toute façon il n'avait pas son mot à dire dans les négociations, il ne savait même pas vraiment pourquoi sa présence avait été nécessaire ce soir-là. Mais toute aide était toujours bonne à prendre, il le comprenait parfaitement.
Joaquin en menait cependant bien moins large lorsque l'on vînt annoncer à tout le monde que des mangemorts étaient dans les parages. Il sentit ses entrailles se contracter et s'alourdir tandis qu'il enfonçait sa main dans sa poche pour la garder sur son arme à feu. Il avait six balles, elles devaient toutes compter même si c'était la première fois qu'il avait un pistolet en sa possession. Les uns après les autres, tout le monde sort de la grotte. Les sorciers ont tous leur baguette à la main et Joaquin se demande si c'est facile de viser avec pour lancer des sorts. Ça l'est certainement beaucoup plus que de tirer avec un pistolet, on ne peut pas tirer à côté (ou alors faut vraiment le chercher) et c'est aussi plus efficace.
De toute façon, il le saurait bien assez tôt, parce que devant le groupe se trouvaient deux mangemorts (enfin ils étaient certainement mangemorts, tout en noir, et ils avaient l'air méchants, baguettes à la main eux aussi).

Respirant profondément, essayant de garder son calme (quasiment en vain) et de se concentrer sur les inconnus dans la nuit qui cachait presque tout, Joaquin sorti son arme de sa poche et en serra la crosse de ses deux mains.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Dim 23 Oct - 22:58

Fluctuat nec mergitur



"Restez en arrière, les Moldus, planquez-vous. Ou si vous tenez vraiment à faire joujou avec l'artillerie... Visez entre les yeux, et vous ne foirez pas." Les Moldus… Ce seul mot incarnait le mépris des sorciers à leur égard. Le Sorcier affichait clairement par ses mots ce qu’il croyait être sa supériorité. Un gamin rien de plus, qui pensait leur apprendre à utiliser leurs propres armes. Sans doute était il encore dans les jupes de sa mère quand le projet Filet du Diable avait été lancé. Cet enfant commençait tout juste son combat, Oliver avait entamé son sacerdoce bien avant le cataclysme. Une pensée bien éloignée de la charité chrétienne traversa son esprit.

« Faites-donc ce que le Sorcier nous recommande de faire, positionnez vous derrière eux. Ils nous protègeront. » L’attaque était imminente, et si Oliver était certain de vouloir une chose en découvrant les deux silhouettes ennemies face à eux, c’est que le sang sorcier coule avant que ne périsse le premier homme dans ses rangs.
Silencieux, quasi invisible de tous dans la pénombre, les deux mangemorts se tenaient à distance semblant évaluer la situation, qui leur était tout sauf favorable. Oliver, lui les distinguait parfaitement dans l’obscurité. Son arme d’assaut parfaitement en joue, il visait la le front de la femme sortie tout droit des enfers. La balle lui serait fatale, il pressa la détente et… « TAYOOOOOOO ! » une masse informe venait de se ruer sur lui, et s’était mise à le mordre.  Si la balle partie, elle ne fit que frôler sa cible initiale.

***

Enfin, ils les avaient retrouvés ! Après avoir erré pendant un bon quart d’heure seuls, ils avaient enfin gagné la bonne plage. Prenant à revers leurs groupes d’ennemis. PAR-FAIT. Ella d’un signe de la main avec exhorté leur moldu, Salim, à se jeter sur l’un d’eux. « Lance un lumos, Rick. C’est terminé la partie de cache-cache ! » Son frère s’exécuta, éclairant la zone de combat. De sa voix la plus impérieuse, elle s’adressa aux renégats. « Vous êtes cernés ! RENDEZ VOUS ! Et nous vous offrirons une mort digne ! » Devant l’absence de réaction de ses ennemis, elle ajouta : « Tant pis ! On va s’amuser un peu avant !  Tarantallegra ! Allez ! ALLEZ ! DANSEZ DONC PETITS MOLDUS DANSEZ ! »


Oui : Abel est touché par le sort et se dandine dans tous les sens.
Non : Joaquin est touché par le sort, et va apprendre à tout le monde les meilleurs pas de danse chiliens !

Informations complémentaires  

ϟ Ella, Rick et leur moldu ont enfin trouvé le chemin de la plage ! Amen. Ou pas. Salim, le moldu, a plaqué au sol Oliver, et est en train de le dévorer. Un peu d’aide ne serait pas de refus. Vos personnages y voient plus clair, grâce à Rick qui a jeté un Lumos.


ϟ Début des hostilités : ça y est les enfants, c’est le moment que vous attendez tous, celui où vous vous entretuez. Veillez toutefois à bien respecter les règles données en début d’event.

ϟ  Petite règle sur les dés  : Pour toucher Oliver il vous faut deux « oui ». Pour les trois autres PNJ mangemorts, il n’y a pas de règles. Evitez seulement de les tuer dès le second tour.  

ϟ  Attention, nouvelle règle !  Vous avez l'obligation de faire un résumé de vos actions : Petite nouveauté dans nos events, en plus que de vous encourager à faire court, nous vous obligeons désormais à inclure à la fin de chacun de vos rp la liste des actions de votre personnage. Si certains membres ont posté avant vous, il faudra également reprendre leurs listes. Pourquoi ? Le but est d’établir une chronologie commune du tour. Car en event on peut vite se laisser emporter, et le maître du jeu a parfois du mal à déterminer qui a fait quoi à quel moment. Ces listes d’actions bien rangées, permettent aux administrateurs de gagner du temps, mais aussi à tous les joueurs d'être d’accord sur l’ordre dans lequel se sont déroulées les évènements.

Citation :
Petit exemple :
Oliver vise Heather, mais rate car attaqué par Salim (moldu).
Rick lance un Lumos.
Ella prend la parole et lance un sort à l’un des moldus.

ϟ Absentéisme : Abel a manqué un tour.

ϟ Fin du tour : Il s'achèvera le mardi 25 octobre, à 19h.
L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Dim 23 Oct - 22:58
Le membre 'Oliver Durham' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 24 Oct - 6:33
Les deux silhouettes se précisent... Sauf qu'elles sont cinq. Alors que le Grand Manitou moldu  recule et vise, un espèce de boulet humain lui saute sur le râble et le fout par terre. Et commence à... le mordre ? What the fuck ? On dirait pas un loup-garou pourtant... Juste un humain de base. Et vu sa dégaine, un Moldu : pas de vêtements sorciers, pas de baguette, juste ses poings et ses dents. Mais la férocité de son attaque a étonné tout le monde, et en premier lieu Durham qui galère pour s'en dépêtrer. D'un petit mouvement de ma baguette, je les sépare, et je mets un grand coup de pied au creux du ventre de l'assaillant.

- Dégage, mon pote !

S'il a pas de chance je lui ai pété le foie. Mais plus probablement il en sera quitte pour être courbé et chercher son souffle pendant quelques secondes. J'tiens pas à le tuer, après tout c'est une victime de ce système de merde. Mais il serait bien inspiré de rester par terre. Quel con, aussi. Foncer sans rien au milieu d'un groupe d'ennemis armés.

Un sort fuse par-dessus mon épaule et touche un des Moldus. Tarentallegra. Ca va être gênant, évidemment, il va avoir du mal à viser avec son flingue. Mais ç'aurait pu être bien pire. Et si nos ennemis ont du temps à perdre à nous faire danser au lieu de frapper pour tuer, on a une chance de s'en sortir. Oui, parce que là tout de suite, moi seul sorcier contre quatre Mangemorts - même si deux d'entre eux sont ces crétins finis de Flibustil - c'est tendu comme le string de Mimi Geignarde.
Les deux Flibustil, j'm'en souviens vaguement, ils sont entrés en première année alors que j'étais en septième. Des sales gosses. Les deux autres Mangemorts ont l'air plus expérimentés, ils me donneront sûrement plus de fil à retordre. Réfléchis, Fausse-Patte, réfléchis. A un contre quatre j'ai aucune chance. Alors 'faut faire en sorte que les Moldus soient utiles. Les flingues ça part vite et ça fait très mal. Contrairement aux sorts, on peut pas les contrer et c'est quasi impossible à esquiver. Mais le problème c'est de les garder assez longtemps pour pouvoir s'en servir, et de viser à travers cette pluie battante et cette nuit noire... Okay. J'ai un plan. Enfin, un plan c'est un bien grand mot, mais disons une idée générale de la marche à suivre. J'peux pas battre les Mangemorts en combat direct, mais faut que je les dérange. Que je les distraie, les ralentisse, les immobilise, assez longtemps pour que les Moldus puissent leur caser une balle en pleine face.

Je souffle. Allez Fausse-Patte, tu peux le faire. Mission : protéger les Moldus, handicaper les Mangemorts pour les rendre plus faciles à toucher. On dirait qu'finalement il va falloir s'en remettre à leurs armes à feu. Le danseur étoile, j'ai pas le temps de l'aider, il va devoir se démerder. Je marmonne à l'intention des gars derrière moi :

- Okay, j'vais essayer de les clouer sur place... Si j'en touche un, visez celui-là ! Pondus eris plombeus.


Le sortilège part de ma baguette, droit devant. J'ai visé grosso modo une ligne avec Rick, qui a allumé sa baguette, et le Mangemort au capuchon... Avec un peu de chance l'un d'eux va prendre cher !

Résumé:
 

Dés et précisions:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 24 Oct - 6:33
Le membre 'Keith Lesay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Couilles de loup
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t179-ian-blackburn
Messages : 96
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Dylan McDermott
Crédits : Blondie

Double compte : Jackson Michaels

Age : 51
Sang : Sang-pur
Statut : marié
Métier : Directeur du service de gestion des loups-garous
Baguette : 29 cm, pin, cheveu de sirène, plutôt souple, droite
Epouvantard : un détraqueur
Dialogue : steelblue

Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 24 Oct - 11:31
Evidemment, il aurait préféré arriver par surprise, et les prendre en embuscade, mais déjà les mioches s'étaient barrés avant qu'il n'ait eu le temps de prononcer la moindre parole, mais en plus leurs ennemis étaient sur une plage, devant les vagues, et à part la petite grotte de laquelle ils venaient de sortir, il n'y avait aucun endroit pour se cacher, ils devaient attaquer de face. Pas qu'il s'inquiétait vraiment, mais sous-estimer les moldus et leurs alliés pouvait se relever létal, et il préférait commencer une partie avec toutes les bonnes cartes.

Sa baguette était déjà levée quand un des moldus leva son arme dans leur direction. Mais avant que tout l'enfer ne se déchaine, les gosses qui visiblement n'avaient aucune idée de la signification du mot PLAN ni de COORDINATION (mais il pouvait le comprendre pour le second, trop de syllabes pour eux, probablement) sortirent de nulle part et se jetèrent dans la bataille qui n'avait même pas commencé.

Bon, de son côté, il ne se serait jamais imaginé emmener un de ses moldus dans ce genre d'opérations. D'abord parce qu'il n'avait pas envie qu'ils se fassent tuer et de devoir en reprendre d'autres, même s'ils étaient plutôt doués en baston en corps à corps, et puis, envoyer des moldus, même des bien obéissants, se battre contre leurs semblables, ça lui paraissait dangereux. Mais il fallait avouer que celui des mioches faisait particulièrement bien le job. La détonation lui résonna douloureusement aux oreilles, malgré le sifflement du vent et de la pluie, mais la balle ne toucha pas, le tireur ayant été déséquilibré par un lancer de moldu sur la face.

Un lumos éclaira enfin la scène et, alors que la gamine faisait danser un des moldus (Ian grogna, ce n'était pas le moment de s'amuser, il fallait les neutraliser rapidement), Ian se concentra sur le type en avant du groupe. Sorcier, vu la baguette dans sa main et le sort qui passa entre lui et Heather une seconde plus tard, menace principale donc, et puis il était en avant. Il siffla un

"Everte statum"

En direction du sorcier et interpella les gamins

"Débarrassez-vous des armes des moldus, neutralisez-les!"

Il aurait bien félicité la miss pour son sort, mais ce n'était pas le moment de faire des claquettes. Et les sorts étaient plus faciles à parer que les balles.

Dé #1 :
 

Dé #2 :
 

Le jeune en face était bon, et le sort de Ian fut paré efficacement. Un nouveau grognement passa ses lèvres, alors que le bois de sa baguette se faisait plus chaud, et une sensation familière remonta le long de son bras, un tiraillement, et un chuchotement qu'il entendait presque, un peu trop loin. ça faisait des années qu'il n'avait pas utilisé la magie noire, mais l'envie revenait comme si il n'avait jamais arrêté. Pour le moment il gardait son sang-froid, ce n'était pas le moment de perdre la tête. pas encore.

résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 24 Oct - 11:31
Le membre 'Ian Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Eric Zemmour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t178-tadhg-l-rosenberg-the-f
Messages : 399
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Max Riemelt
Crédits : nerose ♥

Age : 33 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire, amoureux.
Métier : domestique (pour ne pas dire elfe de maison ou esclave) - combat régulièrement au Boutefeu pour le compte des Zabini
Baguette : la seule qu'il connaît c'est la baguette de pain
Dialogue : darkslategray

Pouring the fuel, fanning the flames, breaking the habit and melting the chains. Embracing the fear, chasing the fight, the glow of the fire will light up the night. The bridges are burning, the heat's on my face, making the past an unreachable place
Pouring the fuel, fanning the flames I know, this is the point of no return

Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 24 Oct - 19:30
Il se demandait vraiment comment la Nouvelle Inquisition avait pu mettre la main sur autant de flingues. De ce qu'il avait compris et vu, ils avaient l'air très bien organisé – ce qui après réflexion n'était pas étonnant. Il en fallait de l'organisation pour réussir l'exploit de Tinworth, aussi petit soit-il. Mais cela prouvait qu'ils en étaient capables, et que les choses pouvaient changer. Mais le pouvaient-elles, réellement ? Tadhg avait rejoint les rangs de l'Ordre pour continuer ce que son frère avait commencé et parce qu'il ne pouvait plus rester à rien faire, mais à vrai dire il restait plutôt pessimiste. Les balles n'étaient pas illimitées, contrairement aux sorts fusant des baguettes magiques apparemment. Le seul avantage était que peut être les mangemorts ne savaient pas tous ce à quoi servait réellement des armes à feu. En avait-il seulement déjà vu ?

Pessimisme qui lui donna raison alors que les mangemorts infestaient la plage. Ils avançaient tous avec extrême discrétion en direction des deux silhouettes qui se rapprochaient, les sens en alerte, le seul sorcier de leur bande en premier, quand un truc se jeta sur Oliver pour se mettre à … le mordre ? Surpris, Tadhg réalisa rapidement qu'il s'agissait en réalité d'un être humain, un moldu sans aucun doute. Presque simultanément, deux gamins semblant avides de sang (et franchement ça le désespérait de voir ça) inondèrent la scène de lumière avant de lancer un sort à un de ses siens. Devant le spectacle du moldu gesticulant dans les airs contre son gré, Tadhg sentit son courroux frémissant se raviver et la colère remonter rapidement. Il était sur le point de se ruer sur l'un des gamins pour se mettre à le cogner mais Keith Lesay fut plus rapide et éloigna rapidement le moldu fou du leader de l'Inquisition d'un coup de baguette magique.

Le succès de leur seul sorcier fut cependant de courte durée et son prochain sort échoua, suivi de près par celui d'un des mangemorts qui leur faisait face. Tadhg serra les dents. Ils étaient trop loin. Il ne demandait qu'à les surprendre et pouvoir les mettre hors d'état de nuire mais pour cela il devait se rapprocher et surtout ne pas manquer son coup car on l'attendrait ensuite au tournant. Il profita de l'échange momentané de sorts pour essayer de se rapprocher légèrement. Il aurait pu utiliser sa potion explosive directement, mais il n'en avait qu'une et il ne devait pas la gâcher. Cherchant à préserver les apparences jusqu'au bout – à quoi ça servait il n'était pas trop sûr mais enfin – il se prépara à dégainer son couteau ou à éviter un sort tout en attendant le meilleur moment pour tenter une percée.

Résumé:
 
Invité
Invité
avatar
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 24 Oct - 21:11
Le combat débutait, et comme à chaque fois qu'une telle situation se produisait face à Joaquin, ce dernier se trouvait comme métamorphosé en un pot de géranium apparu par magie à plusieurs kilomètres du sol, en chute libre vers une mort certaine, et dont  les seuls mots qui lui traversaient l'esprit étaient « ¡ oh no, otra vez no ! »
Mais visiblement, il était le seul ici à être complètement désemparé. C'était certainement le manque d'expérience, peut-être que tous les autres s'étaient déjà habitués à l'idée d'un décès imminent. Alors, il se cachait un peu en arrière. Son arme entre les mains (même elle savait qu'elle ne servirait certainement pas), il essayait de voir ce qu'il se passait sur le champ de bataille, caché derrière les épaules des membres de l'ordre du phénix. Visiblement il n'y avait pas tant d'autres ennemis que ça, peut-être que le tout serait réglé bien assez vite.
C'était évidemment sans compter sur les renforts qui prirent tout le monde par surprise, Oliver le premier. Jeté au sol par une créature humanoïde (humaine ?) sanglante qui lui fit rater son tir, on l'entendit crier dans sa surprise. C'était peut-être le fait d'entendre un hurlement qui fit sortir le moldu de sa torpeur, ou plutôt le fait que c'était le son d'une voix connue et presque familière, celui du seul ici présent qui avait la confiance entière et aveugle de Joaqun. De toutes les personnes ici présentes, Oliver était celle qu'il fallait protéger parce que c'était sur ses épaules et uniquement celles-ci que reposait la survie d'innombrables moldus, pas que celle de Joaquin.
« Olivér » lâcha-t-il alors spontanément tandis qu'il se mettait à courir vers l'homme au sol qui essayait de se débattre. En des temps d'urgence pareille, il oublia complètement son accent qui se fit même encore plus présent que d'habitude. Mais de toute façon, si Oliver mourrait, sa manière de rouler les « r » serait les cadets de ses soucis.

Fort heureusement, Joaquin ne fut pas le seul à réagir puisque le temps qu'il arrive, on avait déjà débarrassé la victime de son agresseur. Mais cela ne suffisait pas, parce qu'Oliver, blessé, gisait encore au milieu du champ de bataille. L'homme se jeta donc à genoux sur le sable humide et frais, rangeant donc son pistolet dans sa poche. Il saisit l'autre par les épaules et le tira avec lui pour l'écarter de toute cette folie ambiante. « Vite ! Soigné le ! Fait quelque chose ! » lançait-il à l'un des membres de l'ordre du phénix qui n'avait toujours pas sorti sa baguette. Dans la panique il en oubliait même ses accords, mais c'était pardonnable.
Comme seule réponse, il n'eut qu'un silence de la part de quelqu'un qui ne baissa même pas les yeux pour le regarder Peut-être était-il trop concentré à observer ce que les autres faisaient avant de passer à l'action. C'était une tactique qui valait ce qu'elle valait, Joaquin préférait cependant rester en retrait et faire ce qu'il pouvait sans trop se mettre en danger.

« Attention ! » fit à son tour Oliver. Face à lui, Salim revenait. Il se relevait douloureusement et n'avait visiblement pas changé de cible. L'air rendu encore plus effrayant par le sang qui coulait d'entre ses lèvres, il se jetait sur Joaquin qui avait juste le temps de lâcher Oliver et de dégainer.

Le gentil dieu du dé a écrit:
OUI/OUI: Plus rapide que son ombre, Joaquin arrive à sortir son arme, à viser et à tirer. Il atteint Salim dans le bras.
OUI/NON: L'arme est sortie, mais pas le temps de se souvenir à quoi elle sert. Elle reste cependant une bonne massue dont la crosse va se ficher dans le visage de Salim et qui permet à Joaquin d'esquiver ses coups de crocs. Le méchant moldu reste malgré tout prêt à attaquer à nouveau.
NON/OUI: Trop tard ! Le pistolet reste bien au chaud dans la poche du moldu qui se trouve plaqué au sol et roué de coups.
NON/NON: Encore pire ! Joaquin n'a même pas le temps de lever ses bras pour se protéger. Il se trouve au sol tandis que Salim arrache sa cagoule, lui griffe le visage et essaye aussi de le lui mordre pour en arracher des lambeaux de peau.

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 24 Oct - 21:11
Le membre 'Joaquin Luis-Ortega' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 24 Oct - 23:34
Cela n’avait pas été une bonne idée, Abel le savait depuis le début. Il n’avait cependant pas pu résister quand on lui avait proposé d’accompagner Olivier Durham. Enfin. L’homme que son mentor vénérait et suivait. Son nom avait été évoqué en quelques occasions uniquement et il n’avait malheureusement pas eu le temps de lui être présenté. Cela n’avait cependant pas beaucoup d’importance. Et tout s’était enchaîné, extrêmement rapidement. Ses traits bien trop reconnaissables habilement dissimulés sous un capuchon, Abel n’avait pas perdu une miette de l’échange qui s’était déroulé avec ces étrangers qui n’en étaient pas moins des usurpateurs de pouvoir. Une étape à la fois. Il ne savait pas quelles étaient les intentions du prêtre quand tout ceci serait terminé … si cela l’était un jour. Pour l’instant … pour l’instant il le regardait, sanguinolent, au sol, tandis que lui … Ce n’était pas la première fois qu’un sort le touchait. Au Chimeria, il y avait eu des petits malins pour tester quelques-uns de ceux-ci sur lui, et en particulier celui-là. La vue de ce squelette en train de se mouvoir les avait convaincus de rapidement lui rendre la liberté de ses mouvements … mais ce n’était pas le cas cette fois-ci. Fort heureusement, Abel n’avait pas dégainé l’arme à feu, au contraire des ordres de son supérieur. Il n’aimait pas le contact du métal froid dans sa main, lui rappelant beaucoup trop de mauvais souvenirs de lui, de Caïn. Ce n’était donc que son poignard qu’il tenait à la main et qu’il tentait de conserver. Il n’aurait su dire ce qui l’inquiétait le plus, les baguettes et les rayons qui fusaient autour de lui, l’idée que son capuchon soit rabattu (on ne pouvait vraiment pas le confondre avec qui que ce soit d’autre et sa position ainsi que son existence toute entière risquaient de basculer), que leur leader soit atteint ou … en réalité il y avait beaucoup trop de paramètres. Et de mauvais souvenirs. Il avait déjà été impliqué dans plusieurs bagarres à main armée, il y avait des années de cela. Il était quasiment certain qu’il saurait quoi faire. Dieu le lui pardonnerait. « Tu ne laisseras point vivre la magicienne. » Si seulement il parvenait à arrêter de bouger de façon incontrôlable. Son corps entier ondulait et ses phalanges étaient blanches, blanches de tenir son arme si fermement. Il ne pouvait rester en place. Il lui fallait trouver un moyen de se rendre utile. Un de ses acolytes semblait s’occuper de leur leader mais … le mouvement en lisière de son champ de vision lui indiqua que quelqu’un essayait de se faufiler jusqu’à certains des sorciers. Bien. Donc il savait ce qui lui restait à faire. Regrettant encore une fois de ne pouvoir dévoiler son visage pour que l’effet soit complet, il avança vers les jeunes sorciers responsables de son état. Une diversion. C’était ainsi que cela s’appelait. Et il allait grandement s’appliquer. Et s’il pouvait en blesser un au passage … ce serait un exploit divin, parce qu’il ne maîtrisait aucun de ses mouvements. S’approchant donc de la demoiselle et comptant sur le fait d’avoir l’air inoffensif car bougeant dans tous les sens, il commença à psalmodier un exorcisme : « Regna terraa, cantate deo … »


Les dés, les petits dés, les dés sacrés a écrit:

OUI OUI : Effet de surprise + ridicule = combo gagnant, le bras armé d’Abel s’abat sur celui de la Mangemort, la blessant de son poignard au bras.
OUI NON : Effet de surprise + ridicule = combo presque gagnant, Abel désarçonne la Mangemort qui tombe.

NON OUI : Abel se prend les pieds dans du vide et tombe, assez à l’écart pour ne pas se faire blesser.
NON NON : Le couteau tombe de la main d’Abel, le laissant désarmé face à la Mangemort.

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Lun 24 Oct - 23:34
Le membre 'Abel Dunham' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
La castafion
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t216-heather-blackburn#1641
Messages : 134
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Lana Maria Parrilla
Crédits : Mijy itashi

Age : 51 ans
Sang : sang pur
Statut : Mariée
Métier : chanteuse à succès, directrice d'une boite de production de disques
Baguette : Baguette de Chêne rouge, de 28 cm, très souple. Le bois est torsadé, légèrement incliné. Elle possède en son cœur un cheveux de Vélane.
Epouvantard : un kelpi
Dialogue : #990000

Fiche de Présentation
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Mar 25 Oct - 15:44
La balle l'avait frôlée. Elle l'avait entendue siffler à son oreille, elle cru sentir contre sa joue la mèche de cheveux qui avait été coupée, avant qu'elle ne se fasse emportée par le vent et la pluie. L'alliance maudite des moldus et des Phénix n'avait pas versé le premier sang, mais ce n'était pas passé loin.

Dans la lumière crue, brutale du Lumos après l'obscurité profonde de la nuit de tempête, avec l'eau au gout de sel qui leur giflait le visage, il était difficile de déchiffrer le chaos que devenait rapidement leur champs de bataille. Le temps qu'Heather se remette de sa surprise, quelques secondes à peine, et déjà les sorts fusaient, et elle devait se rendre à l'évidence : si le retour des Flibustil leur avait donné un avantage au niveau de la surprise, ils n'avaient pas encore prit l'avantage. Et Ella et Rick étaient complètement désorganisés.

Le côté positif, s'il fallait en voir un, c'est que du côté de leurs ennemis, ce n'était pas la panacée de l'efficacité non plus. Elle avait bien vu fuser un sort, mais aucune autre baguette ne semblait levée. Parfait, elle pouvait bien laisser Ian massacrer un idiot de Phénix, il échangeait déjà des sorts avec lui. Elle savait que son mari était plus que capable d'en venir à bout.
Mais ce n'était pas le seul ennemi  duquel il faudrait se méfier. La balle qui l'avait visée était passée trop près. L'homme avait visé, et tiré, sans hésitation, sans sommation. Il ne pouvait être que dangereux. Qu'il soit pour le moment à terre après avoir été plaqué par le moldu domestique des Flibustil n'y changeait rien, il était désormais sa cible, même si elle essayait de garder un œil sur d'autres armes moldus. Des... Pistolets, si elle se souvenait du nom, des armes d'attaque à distance, qui ne valaient pas a plus médiocre baguette, mais pouvaient se révéler mortelles....  D'un pas implacable, la sorcière avança, ses pas crissant sur le sable de la plage. Un des alliés du moldu qu'elle avait décidé de capturé, plus ou moins vif, tentait de le protéger. Elle n'avait pas l'intention de le laisser se mettre sur sa route.

_DISTRAHET !!

Effet du sort:
 

jet de dés:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Mar 25 Oct - 15:44
Le membre 'Heather Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 26 Oct - 4:56

Fluctuat nec mergitur


Un monstre, une créature remodelée par ses démons, condamnée à la traitrise, voilà ce qui avait attaqué Oliver. Un enfant de Dieu, égaré, mais enfoncé trop loin sur le sombre chemin des enfers. Le prénommé Salim n’avait pas visé au hasard, en s’attaquant à son cou, c’était la jugulaire que le monstre cherchait. Joaquim avait eu un bon réflexe en le frappant à la tête, seulement Oliver aurait préféré qu’il emploie son arme d’une autre façon. Si l’ennemi avait décidé de ne plus s’en prendre à lui, il s’attaquait désormais au jeune chilien, le plaquant à son tour au sol. Le prêtre sans un bruit, s’approcha de l’impie qui sévissait encore, réarma son arme, avant de coller le canon sur l’arrière du crâne du mangemort.  Le coup parti, et Salim mourût aussi sec. Son crâne explosé. Pas d’extrême onction pour les traitres de l’humanité. Dieu n’aurait pas à lui pardonner, car ce n’était pas un péché.

***

L’horrible détonation arracha à nouveau un hurlement à Ella, faisant se disssiper le sort lancer sur le moldu dansant.  Non, ils n’avaient pas le droit. Pas le droit de tuer Salim. « IL ÉTAIT À MOI !  » à elle. Sa mère leur avait offert, c’était leur : moldu, de quel droit on rendait inutilisable leur propriété ? « MISÉRABLES ! » hurlait-elle alors que des éclairs inoffensifs s’échappaient de sa baguette. « Et toi tu ne fais rien ? » lâcha-t-elle à Rick qui en effet restait stoïque.  Il ne se fendit que d’un haussement d’épaule « Il sentait mauvais, et son nom n’était pas drôle. Maman t’en offrira un autre. » Nouveau hurlement d’Ella, difficile de savoir contre qui elle était le plus en colère à cet instant précis.
« Je m’en fiche ! ILS N’ONT PAS LE DROIT, TU DOIS FAIRE QUELQUE CHOSE !  C’EST L’HONNEUR FAMILIALE » sa voix montait dangereusement dans les aigus, faisant passer pour caresse les sifflements incessants du vent. Lassé Rick finit par se trouver une victime, un type qui n’avait pour le moment pas dégainé sa baguette, et s’approchait l’air de rien du groupe de mangemort. «  Impero ! Attaque donc un peu tes semblables. » lança-t-il avec nonchalance.
«  Et vous ? Vous allez rester les bras ballants ? » lança Ella aux deux mangemorts plus âgés. « Z’êtes déjà complètement décrépis de la baguette ? » Comme pour montrer l’exemple, elle s’attaqua à un autre de ces traîtres au régime. « Endoloris ».

Qui se prend l’endoloris d’Ella ?
Oui : Joaquim
Non : Keith

Informations complémentaires  

ϟ  Rappel  :  Vous n’avez le droit qu’à UNE action offensive par tour. Votre action bien que dirigée contre un PNJ, est UNE action offensive. Keith tu as attaqué Salim sans lancer le dé, et tu as en plus de ça jeter un sort. Ça passe pour cette fois-ci, mais la prochaine fois, il y aura une sanction in rp.

ϟ Bravo les petits poulpes, vous vous en êtes sortis à merveille avec cette nouvelle règle, on continue comme ça pour le troisième tour.

ϟ  Résumé :
Salim riposte et attaque Joaquim en le plaquant au sol.
Oliver tire une balle dans la tête Salim. Joaquim se retrouve éclaboussé de sang. Ce n’est pas précisé dans rp, mais c’est rigolo.
Ella pète un câble, encore. Rick lance un impero et contraint Tadhg à attaquer les ses frères d’armes.
Ella insulte ses aînés, avant de lancer un doloris d’une trentaine de seconde sur Keith/Joaquim.

ϟ  Absentéisme : Abel a raté un tour. Mais c'est super que tu nous ais rejoint !

ϟ Fin du tour : Il s'achèvera le jeudi 27 octobre, à 19h.
L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 26 Oct - 4:56
Le membre 'Oliver Durham' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 26 Oct - 6:18
Il avait eu chaud, très chaud. Enfin, il faisait quand même super froid, sur cette plage, mais dans la panique ça s'oubliait assez vite. Pas mal de choses passaient aux oubliettes dans ce genre de situations tant on avait plus urgent à faire que s'inquiéter pour son nez qui coule ou ses phalanges paralysées par le froid. Et parmi tout ce qui s'oubliait et finissait caché derrière une bonne dose de peur et d'instinct de survie des plus primaires, il y avait la manière dont il fallait se servir d'une arme. Un coup de crosse au visage, c'était efficace mais seulement une fraction de secondes. S'il avait voulu être efficace, Joaquin aurait visé droit entre les deux yeux et appuyé sur la détente. Ainsi, le problème du moldu cannibale aurait été réglé une bonne fois pour toute.

Au lieu de cela, le traître à son sang (c'est toujours marrant de voir comment les points de vue diffèrent selon les personnes, genre pour les mangemorts ce sont les membres de la Nouvelle Inquisition les traîtres, et pour la Nouvelle Inquisition c'est Salim tout particulièrement) était prêt à attaquer à nouveau. Mais bon, à qui la faute ? Si le plus armé des deux avait eu un peu plus de jugeote, il aurait su que faire. Il avait surtout eu de la chance que l'affamé ne retourne pas son arme contre lui. Là, la bagarre digne d'une cour de récré (très dangereuse, la cour de récré, mais ils se battaient de la même manière) aurait pris une toute autre tournure.
Oliver au sol, il saignait toujours autant et cela ne risquait pas de s'arranger autant. Salim à nouveau sur ses deux jambes, il s'avançait vers Joaquin, prêt à venger l'affront qui venait de lui être fait. Derrière lui, un éclair lumineux passa à quelques centimètres de sa tête et fit sursauter le chilien, alors que le moldu mangemort n'y réagit même pas (peut-être trop habitué à ce genre de feu d'artifice). Il profita alors de la surprise pour tenter son deuxième assaut, à peine quelques instants après le premier, lui sautant dessus et le plaquant enfin au sol. De tout son poids, il empêchait sa victime de se relever, et de ses mains il commençait à le frapper au visage. Joaquin essayait de se défendre, mais les coups étaient si violents qu'il n'arrivait déjà plus à réfléchir (déjà qu'en temps normal c'est pas vraiment son truc alors là...)

Une détonation plus tard, c'était le noir total pour Joaquin. Les coups avaient arrêté de pleuvoir, le poids sur lui se faisait moins pressant, lui tombant mollement dessus, mais le coup de feu lui faisait siffler les oreilles et il ne voyait plus rien à cause de tout le sang, des éclats de crane et des lambeaux de cerveau qui imbibaient désormais sa cagoule et lui cachaient les yeux. Et pire que tout, l'épaisse bouillasse l'empêchait de respirer, elle formait un épais amas humain, moite et chaud, qui empêchait tout air de passer.
Ailleurs, une fille pestait, hurlait, rageait tandis que Joaquin se débarrassait du cadavre presque entier. Il ne l'écoutait pas vraiment jusqu'à ce qu'elle scande le pire mot que la Terre ait jamais porté. Ce mot, il avait la capacité de gagner en seulement quelques syllabes l'attention complète de Joaquin. Il pouvait lui faire perdre tous ses moyens et lui faire regretter toutes les décisions, même les plus infiniment petites, qui formaient le cheminement l'ayant porté jusque là, face à ce mot et à cette baguette. Il l'avait déjà croisé, parfois parce qu'il le méritait et parfois pour des broutilles. Cette formule l'avait formé, éduqué, et rien que sa menace suffisait à le faire revenir dans ce que les sorciers considéraient être le droit chemin. S'en était presque pavlovien, Joaquin avait peur de ce mot.

Il se retrouva alors tétanise alors qu'il n'avait toujours pas résolu le problème du sang sur sa cagoule, allongé sur le sable pendant quelques infiniment courts instants après que la formule ait été prononcée, puis en vinrent les effets. Une douleur intense, immense, qui ne s'apparentaient à aucune autre tant elle ne pouvait être décrite comme une blessure habituelle. Elle n'avait pas de localisation, elle faisait mal et c'était tout. Cette douleur était toujours la même, mais on ne s'y habituait jamais. On ne pouvait pas. La seule manière d'y être insensible c'était peut-être de mourir, et dans ces instants-là il n'y avait pas grand chose d'autre que Joaquin désirait. Pendant toutes ces années de servitude, il avait tenu bon en se répétant ce que sa mère lui avait appris ; que Dieu n'envoie à ses serviteurs que des épreuves qu'ils peuvent surpasser, et ça avait suffit à ce qu'il garde courage et espoir. Mais cela ne tenait pas dans des moments pareils. Dans des moments de douleur telle qu'elle suffisait à faire espoir à même le plus convaincu des chrétien, on ne pouvait se dire que c'était surmontable, cela semblait impossible. Et pire que tout, se dire que son Dieu tout puissant laissait cela se produire, même exister et arriver à ses plus fidèles serviteurs,. C'était répugnant, traître, impossible.

Voilà à quel point Joaquin avait raison d'avoir peur du sortilège Doloris, parce qu'il arrivait à lui faire perdre toute foi, alors que c'était cette foi et elle seule qui lui avait permis de survivre jusque là.

Résumé:
 
Eric Zemmour
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t178-tadhg-l-rosenberg-the-f
Messages : 399
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Max Riemelt
Crédits : nerose ♥

Age : 33 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire, amoureux.
Métier : domestique (pour ne pas dire elfe de maison ou esclave) - combat régulièrement au Boutefeu pour le compte des Zabini
Baguette : la seule qu'il connaît c'est la baguette de pain
Dialogue : darkslategray

Pouring the fuel, fanning the flames, breaking the habit and melting the chains. Embracing the fear, chasing the fight, the glow of the fire will light up the night. The bridges are burning, the heat's on my face, making the past an unreachable place
Pouring the fuel, fanning the flames I know, this is the point of no return

Re: ϟ FLUCTUAT NEC MERGITUR ϟ Groupe I
ce message a été posté Mer 26 Oct - 14:54
Tadhg cherchait à ne pas perdre sa concentration et à ne pas laisser sa haine prendre le pas sur sa raison. Son camp – comme celui des mangemorts – semblait cruellement manquer d'organisation. Ils n'étaient pas habitués. Ici il n'y avait pas de codes, ce n'était pas un putain de ring de boxe. Lors des combats illégaux auxquels les Zabini l'envoyait, il y avait des règles tacites : tous les coups étaient permis mais Tadhg connaissait les rouages des combats à mains nues. Il en connaissait l'environnement, le contexte, tout ce qu'il y avait tout autour. Cette nuit-là, il n'avait pas du tout toutes les cartes en main. A ses côtés, un des moldus parût lui demander son aide, mais tout s'enchaîna très vite. Un autre membre de la Nouvelle Inquisition se mit à déclamer tout un charabia incompréhensible avant de se ramasser, Tadhg profita de la diversion – volontaire ou non – pour se rapprocher encore davantage. Au même moment, une des mangemorts lança un sort qui rata sa cible. Au moment où le germano-irlandais s'apprêtait à s'élancer et cogner avec précision les mangemorts, une déflagration se fit entendre, déchirant l'atmosphère, suivi de près par un hurlement aiguë. Celle de la gamine à qui appartenait le moldu fou furieux désormais raide mort, la cervelle explosée, le sable se gorgeant de son sang.  

Tadhg en a vu des cadavres et des mises à mort ; et le sang il connaît bien ça. Mais un long frisson glacial dégringole alors son échine devant ce terrible spectacle. Le calme olympien du leader de la Nouvelle Inquisition lui donne envie de vomir. Pas une seule once de culpabilité ne semble le parcourir. Pourtant, c'est l'un des siens qui gît à terre, inerte. Il aurait pu le mettre hors d'état de nuire d'une balle dans la jambe, mais non : il a choisi de le tuer, purement et simplement. Quel sorte d'homme agit ainsi ? Où est la pitié, la compassion de sa religion? Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Ou pas. Et ces deux enfants pourris gâtés, parfaits petits produits de la propagande du régime Kark.

La colère l'étouffe, Tadhg, contre ce leader sans merci et ces sorciers remplis de haine. Il quitte le corps du malheureux du regard, la fureur dans le fond des yeux, et s'apprête à aller faire fermer sa gueule à la gamine insupportable quand le sort le percute de plein fouet.

Malgré toute sa volonté, Tadhg s'avance avec hargne vers le leader de la Nouvelle Inquisition. Au dernier moment, il aperçoit un autre moldu et, contre son gré, écrase son poing droit sur son visage avec précision.


OUI – OUI : Tadhg donne un uppercut magistral à Oliver qui se ramasse comme une grosse merde par terre, sonné. Il s'apprête à en rajouter une couche.
OUI – NON : Abel est sur son chemin, Tadhg lui donne un bon crochet du droit qui le déséquilibre et lui fait voir des étoiles
NON – OUI :  Abel le voit arriver et évite le coup au dernier moment
NON – NON : Tadhg s'approche de Oliver pour l'écrabouiller mais il se reçoit une balle dans la jambe, courtoisie de la Nouvelle Inquisition.


Résumé:
 
 :: Royaume-Uni :: Ailleurs