AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ Sam Jones ❞
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées
Nounou(rs) yankee
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t451-sam-jones
Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2016
Célébrité : Charlie Hunnam
Crédits : Kim

Double compte : Salomé Yaxley

Age : 31 ans.
Sang : Né-moldu
Statut : En amour par-dessus la tête avec Lizzie O'Meara. Même qu'il veut la marier depuis le premier regard. Au calme.
Métier : Terroriste convaincu.
Baguette : Matraque de 37.6 centimètres, chêne blanc et ventricule de coeur de dragon.
Epouvantard : Jésus.
Dialogue : darkorange
all hell breaks loose
Américain bruyant • Option baguette explosive • Phénix enthousiaste • Peu engageant envers les moldus • Coeur de guimauve • Balafre qui lui zèbre la gueule du sourcil droit au coin gauche de la bouche
Sam Jones
ce message a été posté Lun 7 Nov - 15:33
Samuel Jones
FT CHARLIE HUNNAM

Nom Jones. Nom si commun qu’il en est ridiculement populaire, moldus et sorciers confondus. Jones, le surnom qu’il a adopté, Jones, qu’il préfère qu’on l’appelle. Jamais Samuel, à peine Sam, juste Jones. Prénom Samuel. Sam. Date et lieu de naissance 16 juin 2015, Boston, États-Unis. Nationalité Américain. Statut du sang Né-moldu, comme le monde disait jadis ; sang-de-bourbe, que tous disent désormais. Statut civil Célibataire. Activité professionnelle Terroriste. Garde du (joli) corps de Lizzie O’Meara. Ville habitée Sans grotte fixe. Faction Ordre du Phénix. Baguette Sacrée matraque, qu’il se trimballe, de 37.6 cm, faite de chêne blanc et contenant un ventricule de cœur de dragon. Rigide, droite, lourde. On lui a collé cette baguette entre les mains, alors qu’il était un jeune adulte malingre sans aucune expérience magique, sans qu’il en ait le choix, et ils ont appris à coopérer depuis (et ça va nettement mieux, maintenant qu’il a bien grandi). École Jones n’a reçu aucune éducation magique officielle et ne possède aucun diplôme. Maison Aucune, mais Jones aurait fait un fort convenable Gryffondor.

Anecdotes & Caractère Son Épouvantard ne dit rien à la grande majorité des sorciers, mais sa seule pensée fait frémir Jones. Traumatisé par la foi de sa famille, par le courroux qui a suivi la découverte de ses pouvoirs, terrorisé par toute l’imagerie dramatique et sanglante des livres bibliques, il a développé une peur irrationnelle de Jésus. De ce Christ ensanglanté sur sa croix, couronne d’épines transperçant son front, descendant pour l’absoudre de ses péchés. Fugitif depuis vingt ans, son éducation magique est celle qu’on a réussi à lui enseigner. Elle est sans finesse, explosive, écorchée, elle s’échappe de ses mains et de sa baguette au moindre coup de sang, elle est imprévisible et dangereuse. Monstre, qu’on lui a dit, abomination, démon, sorcier ; le dernier qualificatif s’est avéré vrai, mais au vu et au su des actes de bien d’autres sorciers, il se demande parfois si en effet, ils ne sont pas tous des monstres. Il a le caractère sanguin, Jones, il saute vite aux conclusions, il a le cœur tendre de l’enfant blessé sous l’enveloppe d’un guerrier qui a dû bien vite grandir. Il a le charme un peu sauvage, la voix tonitruante, le rire large, les larmes sincères, les poings bagarreurs et la colère comme un soudain incendie, éclatant sans prévenir. Il n’aime pas les moldus. Leur extermination pas loin d’être totale était une solution terrible et extrémiste, il se serait contenté d’un hermétisme net entre leurs deux mondes, mais ça ne l’empêche pas d’être méfiant envers tous ces êtres qui l’ont repoussé, l’ont stigmatisé et l’ont haït. Quelqu’un d’aussi massif et bruyant est capable d’être silencieux et furtif. Jones a vécu en cavale, en cachette, alors avec ou sans baguette, il sait se débrouiller et se sortir du pétrin. Dans une autre vie, il se serait bien vu travailler avec les bestioles. Magiques, ou même non magiques, si on parle d’une vie de simple moldu. C’est que le né-moldu a un don, avec les animaux, et tous autant qu’ils sont, ils sont attirés par son énergie et s’adoucissent à son contact. Sale accent yankee qu’il est infoutu de déguiser, de modifier, syllabes mâchées, mots fondus les uns dans les autres. On l’accuse de faire exprès, mais en vérité… même pas.

Ce personnage est un PERSONNAGE ORIGINAL et est joué par Fred/deadpool. Elle a 25 ans, vit au Québec et a découvert le forum grâce à l’amour poulpesque. D'après elle, le forum est un de mes plus grands amours. Ce personnage est un DOUBLE COMPTE, aidez-moi.  
Nounou(rs) yankee
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t451-sam-jones
Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2016
Célébrité : Charlie Hunnam
Crédits : Kim

Double compte : Salomé Yaxley

Age : 31 ans.
Sang : Né-moldu
Statut : En amour par-dessus la tête avec Lizzie O'Meara. Même qu'il veut la marier depuis le premier regard. Au calme.
Métier : Terroriste convaincu.
Baguette : Matraque de 37.6 centimètres, chêne blanc et ventricule de coeur de dragon.
Epouvantard : Jésus.
Dialogue : darkorange
all hell breaks loose
Américain bruyant • Option baguette explosive • Phénix enthousiaste • Peu engageant envers les moldus • Coeur de guimauve • Balafre qui lui zèbre la gueule du sourcil droit au coin gauche de la bouche
Re: Sam Jones
ce message a été posté Lun 7 Nov - 15:33
once upon a time

« Alors, gamin ? Ça te plaît ? » Gamin, que le vieux l’appelle encore, bien qu’il n’ait plus grand chose d’un gamin. Ça fait quinze ans que Jones est aussi grand que lui. Dix qu’il a autant de barbe que le vieux a de poil sur le caillou. Cinq qu’il est large comme deux fois lui. Mais Jones ne s’en formalise pas : il fait juste sourire, les yeux fixés sur le paysage anglais. Il fait gris, morne, il pleut, on ne voit pas à dix pieds, il fait froid comme dans le cul d’un Sombral. « Pareil comme on m’a dit. » Ça le fait rire, le vieux, et il lui donne une tape dans le dos. C’est le début de leur nouvelle aventure, bien que ce soit plutôt un nouveau chapitre de celle qu’il a commencé il y a des années. Ce chapitre s’intitule : aller simple pour le Royaume-Uni.

*

Ça fera bientôt vingt ans qu’il fuit, Jones. Dix-neuf ans, exactement. Depuis que le jour de son onzième anniversaire, très exactement, le vieux – qui s’appelle Paul, comme son père, et c’est pour ça qu’il l’appelle le vieux (et parfois, il l’appelle papa), et qui dans le temps, n’était pas vieux (il ne l’est toujours pas) – est venu cogner à la porte de sa maison de Goose Creek, en Caroline du Sud. « C’est la dernière fois que tu les vois, gamin », que le vieux lui a dit. Il se rappelle avoir regardé sa (prison) maison, en apparence si paisible contre le ciel bleu de juin. Il n’a rien dit. Il a simplement serré fort la main du vieux. C’était lui, le Sauveur. Pas Dieu.

Il a eu de la chance dans sa malchance.

Sorcier né au milieu des moldus. Sorcier né dans un univers sans magie, au moment même où le monde magique se déchirait, sorcier né dans un monde où personne n’allait venir lui expliquer, au bon moment, que tout ce qu’il vivait était normal. Sorcier victime de ses pouvoirs, de sa magie, et surtout, victime de sa famille.
En 2023, les Mangemorts reprenaient le pouvoir au Royaume-Uni.
Lui était battu jusqu’à l’inconscience par un homme qui cherchait ainsi à faire fuir le démon entré dans la chair de son troisième enfant. Baigné, presque noyé, dans l’eau bénite, dans l’espoir qu’ainsi il serait sauvé.
En 2025, les Etats-Unis sorciers étaient un immense bain de sang, sous la délicieuse ignorance de la grande majorité des moldus de leur existence. Bien peu de sorciers américains, cela dit, se plièrent au Grand Pardon.
Jones vivait dans une chambrette aux murs entièrement recouverts de crucifix, forcé de prier du matin jusqu’au soir et du soir jusqu’au matin, pour l’absolution d’une âme qu’on lui avait dit noire comme celle du Malin. C’était la faute de sa mère (catin qui a couché avec le Diable, son père en est certain), celle de son père (pas assez ferme, froussard, maudit), mais surtout la sienne. La faute d’un enfant pas assez pieux, pas assez dévoué, d’un enfant perverti.
En 2026, le vieux arriva enfin.
Et il l’emporta loin.

Une chance dans sa malchance.

On ne lui donna pas de baguette, pour ne pas risquer d’être repéré par le gouvernement. La Trace est imprécise, mais elle est suffisamment efficace pour suivre les jeunes sorciers mineurs et leurs actes de magie involontaires, et encore plus ceux volontaires. Ça attendrait sa majorité. Traîné d’un bout à l’autre du pays, à la recherche d’alliés et d’autres nés-moldus, il ne vit pas les années passer. Il était heureux, n’est-ce pas ? Jones n’avait pas connu l’affection, sincère, depuis déjà trop longtemps, et même si tous ces sorciers étaient des inconnus, ils l’avaient sauvé. Ils lui enseignaient tout ce qu’ils pouvaient au sujet de ce monde magique qu’il ne connaîtrait jamais, connaissances si vastes et nombreuses qu’à peine la moitié pouvait entrer dans la tête blonde de l’Américain. Il devait s’apprivoiser, mais aussi apprivoiser les autres. Il a bien trop eu peur, trop souvent, des sorts lancés, de toutes ces choses qui lui semblaient impies et qui étaient pourtant normales.
Le projet Filet du Diable, cela dit, n’a rien eu de normal. Tout d’impie.
Il n’avait pas prié depuis longtemps, mais il l’a fait, à ce moment, ce presqu’adulte dégingandé et impressionnable.
Il l’a fait pendant que l’Apocalypse s’abattait sur sa tête de pécheur et qu’il était persuadé d’être un peu celui qui causait tout cela, d’être en partie responsable de ces horreurs qui venaient faucher les moldus. On tenta de le rassurer, mais jamais il ne le fut entièrement. Il sait que les moldus ont fait des horreurs tout au long de l’Histoire, mais celle-ci a dépassé tout entendement.

(il n’a pourtant pas réussi à pleurer sur sa famille et souvent, parfois, il s’en veut, mais à chaque fois remonte l’idée horrible qu’ils l’ont mérité)

Le monde entier, désorganisé, vidé, charnier immense. Plusieurs sorciers partout ont tenté de se battre, d’empêcher la pire horreur de toutes, et plusieurs périrent au combat.

Pas longtemps suite à cela, on lui donna une baguette. Pour fêter sa majorité, il a enfin le droit d’apprendre la magie et de l’utiliser, avec toutes les imperfections et les ratés que l’on peut supposer. La baguette est définitivement trop grand pour lui, sa poigne est étrange dans sa main, mais c’est la seule qu’on peut lui proposer et il s’ accroche avec l’énergie farouche d’un nouveau-né à sa mère.
C’est à lui de se battre. Pas maintenant, qu’on lui dit, mais un jour.

L’Ordre du Phénix est mort, à quelque part entre le projet Filet du Diable, qui a étiré ses tentacules sur le monde entier, et 2037. Une nouvelle fois réduit en cendres, peut-être définitivement. Il restait seulement à ses membres à survivre, autant que possible, peu importe où ils sont dispersés, et à se promettre aux uns et aux autres d’attendre que le vent se lève.

L’avantage des Etats-Unis est que le pays est grand, immense, et s’y cacher est aisé. Des villes et villages moldus entiers y sont abandonnés, leurs maisons uniquement peuplées de chats sauvages et maigrelets. Puis, en compagnie de jeunes sorciers non connus des autorités, se ravitailler devient plus facile pour tous. Un temps, ils vivaient à quelque part en Californie, puis se déplacèrent au Nevada, tournèrent jusque dans les états du Midwest, remontèrent ensuite jusqu’aux abords de la frontière canadienne pour profiter de la fraîcheur du Vermont. Une fois, ils sont allés en Caroline du Sud, mais pas longtemps. Ils en ont perdu quelques-uns d’entre eux, aux baguettes de rares brigadiers suspicieux, aux mâchoires de créatures en liberté, à l’épuisement d’une vie de fugitif, d’une vie à se battre.
Parfois ils ont dormi à la belle étoile, d’autres fois dans des grottes humides, souvent dans des lits moisis, défaits, qui leur ont toujours tout à fait convenu. Parfois ils ne mangeaint pas, ou peu, d’autres fois ils ont réussi à amasser des merveilles et des banquets.
Jones se répète toujours qu’il est chanceux. Le vieux l’a sauvé des moldus et l’a ensuite sauvé des Mangemorts. Il est en vie. Il n’est pas un esclave, ni un soumis. Il est libre, à un prix que l’on peut penser terrible, mais qui est en vérité son seul choix.

Un jour, cependant, des années plus tard, le vent se lève.

Un évènement isolé, insignifiant, peut-on penser. Juste une heure, un instant, et pourtant. Le vent s’est levé et avec lui, avec Tinworth, les ailes frêles d’un phénix qui renaît de ses cendres. Dans les premiers jours de septembre, la poignée de membres de l’Ordre du Phénix au Royaume-Uni a contacté la poignée de membres de l’Ordre du Phénix aux Etats-Unis pour leur dire que c’était l’heure. L’heure de revenir, de se rassembler, de se battre à nouveau. Ils ont perdu bien des plumes, mais ils n’ont jamais complètement abandonné. Un aller simple pour le Royaume-Uni, pour quelques-uns d’entre eux, et Jones a bien rapidement décidé d’en faire partie. Ils ont pris presque deux mois, avant de réussir à partir. Et à arriver ensuite.

*

Ça fait peut-être deux jours, même pas, qu’ils sont arrivés au Royaume-Uni, et qu’ils ont fait que se remettre du décalage horaire, lorsque le vieux vient le voir. Il a un air pensif qu’il ne peut décrypter. Jones sait qu’il a longuement parlé avec Jane, au sujet de leurs rôles respectifs au sein de la résistance phénix, et l’idée qu’il puisse enfin mettre ses forces (et ses faiblesses) au service de la rébellion l’excite. « Tu vas accompagner Elizabeth, la fille de Jane. » Elizabeth ? Il n’a même pas besoin d’y penser que déjà, un sourire des plus bêtas étire ses lèvres. Il veut plutôt dire Lizzie, comme elle s’est présentée, lors de leur seule rencontre. « Pour quoi faire ? Je ne sais pas. Demande de Jane elle-même. » Il aurait préféré que ce soit une demande de la Lizzie en question, mais si c’est un ordre de Jane Callaghan elle-même… penser à refuser n’est même pas au menu. Qu’est-ce qu’elle peut bien avoir fait, la Lizzie, pour se retrouver avec un chaperon ? Le vieux lui plante son index dans la poitrine, autoritaire et sérieux. « Alors, tu fais attention, gamin, et tu ne lâches pas Elizabeth des yeux. Elle est la chose la plus précieuse que t’aies jamais eu sous ta garde. » Il hoche la tête, docilement, mais son sourire ne fond pas d’une seule miette. Oh, oui. Il va se faire un plaisir de ne pas lâcher Lizzie O’Meara des yeux.
Tepu à Mangemort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t135-vivienne-mckay-bitch-pl
Messages : 770
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Winona Ryder
Crédits : Rose O'More

Double compte : Isaïe Saab

Age : 46 ans
Sang : pur
Statut : mariée à Amadeus McKay
Métier : rentière
Dialogue : palegreen
Re: Sam Jones
ce message a été posté Lun 7 Nov - 16:05
Toi. Mais toi. Vas-y là, tu me saoules ! T'écris trop bien ! En deux phrases l'autre elle arrive à nous faire ressentir toute la complexité et la cuteness de son perso !



BIENVENUE A NOUVEAU PARMI NOUS LA GUEUSE !!! VIVE LES POULPES ! VIVE JONES !
Suceuse d'éruptif
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t481-lizzie-o-meara
Messages : 433
Date d'inscription : 07/11/2016
Célébrité : Shelley Hennig
Crédits : Kim ♥ ¤ com

Double compte : Scylla N. Kark

Age : Vingt-six ans
Sang : Basique #3
Statut : Crazy in love, bitch.
Métier : Fugitive, dans le genre terroriste débutante, elle se pose
Baguette : Bois de cornouiller, ongle de troll, 24,7 cm, rigide. Même qu'elle a un petit nom : « Poppy »
Epouvantard : Elle-même, enchaînée, pieds et poings liés, réduite à la plus stricte impuissance
Dialogue : [color=#339999]

Fille de Jane Callaghan - Atteinte d'une forme légère de dyslexie, écrite mais aussi orale sous le coup d'une forte émotion - S'est vue coller un chaperon depuis qu'elle a failli faire exploser un campement - A révélé son identité aux Mangemorts présents lors de sa mission à la Mine d'Aberfan (event 2) - Adore tout ce qui fait BOUM - A la gueulante facile et jure comme un charretier - Fugitive rodée - Du fait de son héritage sorcier péruvien, possède une affinité particulière avec le feu - A désigné Vivienne McKay comme sa Némésis jusqu'à ce que la mort les sépare
Re: Sam Jones
ce message a été posté Lun 7 Nov - 16:17
- taloche Sam derrière la tête -

Faut prendre le pli dès le début nounours

Sinon :

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

We are Callacrew.

   By COM
Future fugitive
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 226
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : Nerose

Double compte : Aveline Kirke

Age : 31 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
Re: Sam Jones
ce message a été posté Lun 7 Nov - 17:03
Haaaaan! Coeur coeur et amour sur toi! Je kiffe déjà!
Boomerang de compet'
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t305-eoin-mckay
Messages : 299
Date d'inscription : 30/09/2016
Célébrité : Adrian Brody
Crédits : Lord Ena

Double compte : Wilfric Mulciber

Age : 41 ans
Sang : Sang-Pur
Statut : Marié - une marmotte
Métier : Potionniste - chercheur
Baguette : 26.6 cm - bois noueux de noyer - ventouse de calamar
Dialogue : #006666
Na-plu-kun-bra-le-gauche suite à un méchant sort de magie noire.
Re: Sam Jones
ce message a été posté Lun 7 Nov - 17:22
Rhooo il a l'air vachement cool lui! Et super intéressant...! J'ai vraiment hâte t'en svaoir plus, Fred ^^

Bon courage pour la rédaction et le DC xd
Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 597
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : nerose :')

Age : vingt-quatre ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, Bois de Noisetier, Ecaille de Dragon, Légèrement Flexible & Droite
Epouvantard : connaître la même déchéance que son ancienne famille
Dialogue : #836096

Re: Sam Jones
ce message a été posté Lun 7 Nov - 17:44
Ouh le nounours grognon intéressant

Rebienvenue et bon courage avec la fiche du DC
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 783
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Arse

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Sam Jones
ce message a été posté Lun 7 Nov - 20:02
Bonne rédactiooooon !
Invité
Invité
avatar
Re: Sam Jones
ce message a été posté Mar 8 Nov - 0:27


faux frère.

Mais ouais comme le reste des poulpes je dis début intéressant *_*
Invité
Invité
avatar
Re: Sam Jones
ce message a été posté Mer 9 Nov - 17:43
Toi de nouveau.
Charlie Hunnam est un excellent choix.
Nounou(rs) yankee
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t451-sam-jones
Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2016
Célébrité : Charlie Hunnam
Crédits : Kim

Double compte : Salomé Yaxley

Age : 31 ans.
Sang : Né-moldu
Statut : En amour par-dessus la tête avec Lizzie O'Meara. Même qu'il veut la marier depuis le premier regard. Au calme.
Métier : Terroriste convaincu.
Baguette : Matraque de 37.6 centimètres, chêne blanc et ventricule de coeur de dragon.
Epouvantard : Jésus.
Dialogue : darkorange
all hell breaks loose
Américain bruyant • Option baguette explosive • Phénix enthousiaste • Peu engageant envers les moldus • Coeur de guimauve • Balafre qui lui zèbre la gueule du sourcil droit au coin gauche de la bouche
Re: Sam Jones
ce message a été posté Sam 12 Nov - 5:20
Merci beaucoup de votre accueil, je suis super contente que Jones vous plaise et j'espère que son histoire sera aussi à votre goût J'ai déjà hâte de jouer avec vous tous, vils moldus comme vils Mangemorts et moins vils Phénix

(Vivi, t'es tellement adorable, lalala)

Cette fiche est TERMINÉE. Amusez-bous bien à la lire I love you
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1366
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Sam Jones
ce message a été posté Sam 12 Nov - 12:39
Félicitations le gourdin, te voici validé.


   
Tu rejoins l'Ordre du Phénix.

   Nous t’invitons à créer ta fiche de liens pour que nos petits camarades puissent nouer des relations avec le tien, ainsi qu’à ouvrir tes chroniques où tu pourras regrouper tous tes RP et écrire des informations annexes sur ton personnage. N'hésite pas à faire un tour du côté des petites annonces pour voir si un poulpe ne chercherait pas des partenaires rp ! Pense à bien remplir tous les champs de ton profil !

   Pour explorer l'univers plus en profondeur, tu peux aller te perdre sur le Wikia de Filet du Diable. Et si tu as des envies particulières ou des questions, le Bureau des doléances t'est ouvert.


   
BON JEU SUR FILET DU DIABLE !

   
L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées