AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne le bras-droit de la leader de l'Ordre du Phénix avec le scénario de Lizzie O'Meara, Obbie Kantaro !
Des scénarios en folie
On peut être Mangemort et féministe, la preuve avec le scénario de Henry Avery, Darla Avery ! Twisted Evil
Des scénarios en folie
Rebelle-toi contre la hiérarchie du sang avec le scénario d'Abel Schmidt, Hywel Davies !
Nous manquons de moldus
Pourtant c’est trop cool de jouer un moldu, si jamais tu en doutes, ce sujet va te faire changer d’avis !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
En ce moment ramener un moldu sur le forum permet de faire gagner le double de points !

❝ Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane ❞
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées
Kamikaze du dimanche
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t481-lizzie-o-meara
Messages : 335
Date d'inscription : 07/11/2016
Célébrité : Shelley Hennig
Crédits : Lady Furiosa ¤ neondemon

Double compte : Scylla N. Kark

Age : Vingt-cinq ans
Sang : Basique #3
Statut : Célibataire
Métier : Fugitive, dans le genre terroriste débutante, elle se pose
Baguette : Bois de cornouiller, ongle de troll, 24,7 cm, rigide
Epouvantard : Elle-même, enchaînée, pieds et poings liés, réduite à la plus stricte impuissance
Dialogue : [color=#339999]

Fille de Jane Callaghan - Atteinte d'une forme légère de dyslexie, écrite mais aussi orale sous le coup d'une forte émotion - S'est vue coller un chaperon depuis qu'elle a failli faire exploser un campement - A révélé son identité aux Mangemorts présents lors de sa mission à la Mine d'Aberfan (event 2) - Adore tout ce qui fait BOUM - A la gueulante facile et jure comme un charretier - Fugitive rodée - Du fait de son héritage sorcier péruvien, possède une affinité particulière avec le feu - A désigné Vivienne McKay comme sa Némésis jusqu'à ce que la mort les sépare
Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Lun 7 Nov - 16:11
Elizabeth « Lizzie » O'Meara

FT SHELLEY HENNIG

Nom(s) O'Meara petit bout d'Irlande dans les Highlands où son père est né. A part quelques souvenirs d'enfance et des valeurs, tout ce qu'il lui reste de lui, d'ailleurs. Callaghan Elle a réclamé à le porter, pour tout ce qu'il représente : sa mère a refusé, pour les mêmes raisons. Alors elle l'a accolé officieusement. Elle est une Callaghan. Prénom(s) Elizabeth mais même s'il est chargé de sens, il long, trop long. Alors, on l'appelle Lizzie, c'est plus simple. Eireann en l'honneur de sa marraine, tombée elle aussi à cause des meurtriers Mangemorts. Date et lieu de naissance 11 septembre 2020, dans la campagne de Portree, en Ecosse. Nationalité Écossaise, heureusement, elle ne possède pas cet accent qui vous écorche le tympan. Statut du sang Basique de rang 3 puisque sa mère a eu l'audace de refuser de purifier le sang en faisant un mariage d'amour avec un sang inférieur. Statut civil Célibataire, mais le coeur rempli par tous ces amours qu'elle se traîne, entre famille et fraternités. Activité professionnelle Pas de statut social pour les fugitifs. Terroriste à temps-plein, aime faire mumuse avec ce qui fait boom. Ville habitée Aucune jamais bien longtemps. On ne se pose nulle part, dans sa situation. Faction L'Ordre du Phénix depuis toujours et probablement jusqu'à ce que la mort les sépare. Baguette Bois de cornouiller, ongle de troll, 24,7 cm, rigide. École Aucune. Maison Probablement aurait-elle fait une bonne Gryffondor si elle avait pu entrer à Poudlard.

   
Anecdotes & Caractère Très maigre secret d'alcôve, Lizzie est la fille unique de la bien connue Jane Callaghan. Elle voit d'ailleurs cette mère davantage comme une sorte de héros, l'emblème charismatique d'une cause, que comme une maman, chose que Jane déplore au plus haut point. ¤ Si Lizzie n'a évidemment pas participé aux guerres civiles qui ont privé sa famille de leurs foyers et a été tenue à l'écart des affrontements de 2030, elle en garde néanmoins un goût amer. L'odeur du désespoir, du sang et de la poussière que les combattants rapportaient des affrontements imprègnent encore ses narines et hantent des cauchemars récurrents, que l'on peut qualifier de terreurs nocturnes, bien qu'elle ne s'en vante pas, loin de là. ¤ Notre demoiselle est dyslexique. Les jeunes fugitifs reçoivent une éducation sommaire mais suffisante pour détecter ce trouble. Bien qu'il soit, dans son cas, léger, il n'en reste pas moins handicapant. Imaginez la difficulté d'apprendre à lire un sortilège quand on inverse les lettres ou carrément les sons ? Elle doit à son côté déterminé - pour ne pas dire borné - un niveau correct en enchantement. Elle garde d'ailleurs une petite préférence pour l'Expecto Patronum, lequel lui a donné du gros fil à retordre. Certes, il lui est peu utile mais le Fennec saharien se dessinant clairement parmi les ombres est une petite victoire contre elle-même. ¤ Lizzie en est à sa seconde baguette. Elle a pu obtenir sa première à treize ans, récupérée lors d'un ravitaillement par un membre de son groupe de l'époque. Sauf que la cèdre au poil de Kitsune et elle ne s'entendaient pas du tout. Déjà handicapée par son trouble, ses tentatives d'usage viraient à la catastrophe d'inutilité. Il lui fallut attendre ses dix-huit ans et une halte en Pologne pour rencontrer Poppy, sa compagne actuelle. ¤ Le sang péruvien de ses ancêtres coulant toujours dans ses veines, elle a une affinité particulière avec un élément, plus précisément : le feu. Rien d'étonnant à son caractère orageux, quasi-volcanique. La jeune femme n'est pas une grande penseuse et, au grand dam de certains, oublie souvent de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Casse-cou, téméraire, butée et sanguine, âge, vie de fugitive et maturité venant, elle a néanmoins appris à se tempérer lorsque la situation l'exige. Surtout lorsque l'intégrité d'un proche est en jeu. ¤ Elle adore tout ce qui fait boum : potions explosives, vieux résidus de poudre mélangés à du sucre fondu ou à de l'aluminium ... Tout matériau déniché aux détours d'une ruine est bon pour fabriquer ses engins. Cette passion lui a valu quelques belles semonces de la part de ses aînés quand elle jouait au petit chimiste. D'ailleurs, sa dernière expérience lui a valu l'attribution d'un chaperon mal dégrossi dont elle se passerait bien. ¤ Lizzie n'a jamais eu de vrai maison. Du moins, aucune dont elle garde le moindre souvenir. Ses maigres possessions trainent dans un sac à dos ensorcelé pour accueillir le minimum. Parce qu'elle n'a pas connu autre chose, elle ne peut pas lui dire que cela lui manque, pour autant, elle s'imagine parfois ce que serait une vie entre quatre murs qu'elle ne devrait pas quitter dans une semaine, un mois ou deux. ¤ Elle a beau être fille unique, elle a tout de même un frère, Nero. Le fils de la meilleure amie de sa mère n'est pas comme, il l'est. Point. Elle n'aurait aucune hésitation à se sacrifier pour lui s'il le fallait. Pire que la mort, c'est bien celle de ses proches qui l'effraie le plus. ¤ Ayant été élevée à l'écart de la société, elle a échappé à la propagande Mangemort. Ce qui ne l'empêche pas d'être une extrémiste à sa manière, rêvant que ce gouvernement honnis s'écroule sur ses fondations dans un feu d'artifice sanglant. ¤ Des moldus, elle n'en pense pas grand chose. Certains font partie de l'Ordre du Phénix et tant qu'ils montrent patte blanche, elle les considère comme elle verrait n'importe quel sorcier brave. Elle garde toutefois en tête le mal qu'ils ont fait au monde bien avant ce qu'elle appelle "la grande purge" - cataclysme qu'elle n'excuse pas, bien évidemment - et une part d'elle éprouve de la méfiance envers ces êtres dépourvus de toute magie.

   
Ce personnage est un PERSONNAGE ORIGINAL et est joué par LADY FURIOSA QUI REFAIT LE CAST DE TEEN WOLF (SOYEZ PAS DANS VOTRE JALOUSIE). Elle a 27 balais, vit en FRANCE et a découvert le forum grâce à L'AMOUR INCONDITIONNEL. D'après elle, le forum est TROP BEAU POUR ÊTRE VRAI, EN TOUTE OBJECTIVITÉ. Ce personnage est un DOUBLE COMPTE.  
Kamikaze du dimanche
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t481-lizzie-o-meara
Messages : 335
Date d'inscription : 07/11/2016
Célébrité : Shelley Hennig
Crédits : Lady Furiosa ¤ neondemon

Double compte : Scylla N. Kark

Age : Vingt-cinq ans
Sang : Basique #3
Statut : Célibataire
Métier : Fugitive, dans le genre terroriste débutante, elle se pose
Baguette : Bois de cornouiller, ongle de troll, 24,7 cm, rigide
Epouvantard : Elle-même, enchaînée, pieds et poings liés, réduite à la plus stricte impuissance
Dialogue : [color=#339999]

Fille de Jane Callaghan - Atteinte d'une forme légère de dyslexie, écrite mais aussi orale sous le coup d'une forte émotion - S'est vue coller un chaperon depuis qu'elle a failli faire exploser un campement - A révélé son identité aux Mangemorts présents lors de sa mission à la Mine d'Aberfan (event 2) - Adore tout ce qui fait BOUM - A la gueulante facile et jure comme un charretier - Fugitive rodée - Du fait de son héritage sorcier péruvien, possède une affinité particulière avec le feu - A désigné Vivienne McKay comme sa Némésis jusqu'à ce que la mort les sépare
Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Lun 7 Nov - 16:11
once upon a time


9 mai 2030 - Quelque part dans la campagne Irlandaise

Les jambes dégingandées se balancent dans le vide, faisant froisser le tissu de son pantalon trop grand. Elle a dû en retourner les bouts, pour éviter de marcher dessus. D'ailleurs, elle a dû faire pareil avec son pull, celui qui lui tombe presque aux genoux. Ses paupières closes imaginent qu'elle est sur une balançoire, accrochée à une grande branche, dans un jardin. Ce jardin, il entoure une maison. Une jolie maison avec des volets bleus aux murs blanchis par la chaux et la douceur des rayons de soleil mourant dans son crépuscule. Elle peut presque sentir les va et vient du bois, d'avant en arrière, sous son maigre séant. Dix ans. Bientôt, dans deux mois, elle aura dix ans ! Une grande fille, assure maman. Quand elle la voit. Pas souvent, ces derniers temps. Ces dernières années. Elle essaie de penser au fait que la dernière pourrait être l'ultime. Il y a eu trop de dernière fois auxquelles elle n'était pas préparée. " Mange quelque chose, mo cridhe. " Ses paupières papillonnent. Dans la réalité, il n'y a ni balançoire, ni jardin, ni maison aux jolis volets bleus. En vrai, elle se trouve dans une vieille baraque à la plupart des ouvertures condamnées où filtrent à peine la lumière de la lune. En vrai, son dos est appuyé contre une cloison humide qui la fait éternuer et réveille un Nero à la tête reposant sur son épaule. Elle caressa sa joue tout en reportant son attention sur Laoghaire O'Meara, sa grand-mère. " J'ai pas faim, granaidh. " ronchonne-t-elle, son frère recommençant à ronfler contre elle. Il est fatigué. La nuit est longue, tellement sombre. Laoghaire lui adresse un gentil sourire. " Ils vont bientôt revenir. " Lizzie secoue la tête. " Ca fait une semaine. " D'autres l'ont déjà fait. Ils empestaient le sang, la poussière et la mort. Ils avaient l'air abattu. Certains pleuraient. D'autres gémissaient ou hurlaient. Il y avait même des corps, des cadavres. On les a caché aux petits mais elle a eu le temps d'en voir. " Ils vont revenir, mo cridhe. Mange. " répète son aïeul avec encore plus de conviction. Une petite miche de pain. L'enfant la coupe en deux, gardant l'autre moitié pour le garçon niché contre elle. La mie est pâteuse dans sa bouche sèche. Elle a soif, cependant, l'eau se fait rare. Il faut rationner. Elle a l'habitude. Ca fait sept ans. Elle n'aime pas ce chiffre. Sept ans qu'ils survivent ainsi, qu'elle a depuis longtemps oublié ce qu'était une maison, des habitudes, des repères. Les gens, c'est tout ce qu'il lui reste. Elle passe son bras autour des épaules de Nero. Avale péniblement. Elle a soif, tellement soif ... Le portoloin s'agite, elle entend son carillon, des shlacks caractéristiques. Cet objet magique-là, contrairement aux à la demi-douzaine précédente, a enfin donné quelque chose. Quelqu'un. Pitié que l'on puisse parler au pluriel.

Lizzie se précipite. Manque de trébucher quelques fois avant d'arriver au salon. " Sortez-la d'ici ! Lizzie, va-t-en ! " Il y a Scarlett. Mais c'est Jane qui a parlé. Jane qui est penchée sur quelque chose. Quelqu'un. Des larmes sillonnent ses joues crasseuses. Il y a Tonton Obbie aussi, tenant un autre quelque chose entre ses bras musclés. Jane crie en gaélique maintenant. Scarlett semble sonnée. Obbie, au fond du seau. " Qu'est-ce que c'est ? Pourquoi ? Maman ? " Son filet de voix résonnant du choc se perd dans l'effervescence soudaine. On tente de l'agripper par les épaules. Elle se défile telle une anguille, file vers le groupe de survivants. Pas tous. Ils ne sont pas tous vivants. Elle atterrit entre les bras de sa mère. La main de cette dernière s'appuie sur son crâne. Elle ne veut pas qu'elle voit. " Tu me fais mal, tu me fais mal ... " qu'elle répète, en vain. Jane continue de pleurer. D'un mouvement brusque de nuque, Lizzie se dégage. Elles sont à genoux. A genoux devant le cadavre de James O'Meara. Et Obbie, c'est Tante Eire qu'il porte. Ils sont morts. Ils sont partis. Aucun son ne sort de ses lèvres craquelées, ni ne parvient à remonter le long de sa gorge sèche, tellement sèche.

Il lui semble qu'on l'emporte. Jane Callaghan refuse de la lâcher. Elle ne remarque pas toutes les cavalcades autour d'elle. Tous ces Phénix, ce qu'il en reste, défaits, vaincus. Le projet Filet du Diable a tout ravagé sur son passage.

¤¤¤

11 septembre 2035 - Quelque part dans le désert saharien, territoire du Tchad

Enturbannée de la tête aux pieds afin de se protéger de la chaleur écrasante du désert, on ne voyait de Lizzie qu'une paire de prunelles sous des sourcils froncés. Le soleil l'aveuglait et bien sûr, elle avait trouvé le moyen de péter sa dernière paire de lunettes la veille. Un oculus reparo aurait été le bienvenu, sauf que sa maudite baguette et elle s'entendant comme une belle-mère et sa bru, le charme avait échoué. A cinq reprises. En plus, sur les cinq, deux fois, elle avait inversé le 'c' avec un 't'. Elle avait les nerfs en pelote. Elle ressassait son échec sous l'auvent de la tente invisible aux yeux des curieux, les mains occupées à détendre le linge mis à sécher. Ils s'étaient installés près d'un oasis près d'un mois auparavant. Un minimum d'hygiène était indispensable pour s'épargner les miasmes et leurs maladies. Ils avaient beau être sorciers et de fait, plus résistants qu'un être humain, leur existence étant plus rude et moins confortable, ils devaient prendre davantage de précautions que le reste de cette population lambda qu'ils évitaient telle la bactérie Dolohov.

Une ombre souriante vint dissimuler la lumière crue. Elle leva le nez de son office, son regard croisant la mine joyeuse du bras droit de sa mère. Tonton Obbie avait l'air de quelqu'un préparant un mauvais coup. Autant dire que la curiosité de l'adolescente fut piquée au vif. " Joyeux anniversaire, monkey ! " Ses joues se creusèrent. " Qu'est-ce que t'as derrière la tête, hein ? " Il attrapa un bout de tissu et le lui envoya à la figure en riant. " Chut ! Suis-moi, j'ai une surprise pour toi ! " Elle ne se fit pas prier pour l'accompagner, lui emboitant le pas. Ils marchèrent une bonne vingtaine de minutes parmi les dunes, suant un peu moins maintenant que l'astre se couchait. Lizzie sentit un léger frisson lui parcourir l'échine. Bientôt, le froid glacial nocturne remplacerait la fièvre du jour. Mais surtout, elle sentait l'excitation la gagner. Lorsqu'ils s'arrêtèrent enfin, le sable s'étendait toujours à perte de vue, loin de toute civilisation. D'un large geste de la main, le roux lui désigna le no man's land. " Cadeau un ! " Devant sa mine perplexe, il sortit de sa besace trois pots en terre cuite qu'il disposa sur le sol. " Cadeau deux ! " La jeune fille se pencha, soulevant les couvercles. Quand elle releva les yeux, ses pupilles brillaient de manière presque grotesque. " Tonton Obbiiiiiiiiie ! " s'exclama-t-elle en se jetant à son cou. Il lui envoya un bonne bourrade dans le dos et la poussa vers l'étendue famélique. " Allez, va t'amuser, monkey ! " Là encore, elle ne se le fit pas dire deux fois. Un à un, elle alla enterrer ses nouveaux jouets, concentrée et consciencieuse. Respecter la distance entre les contenants. Bien calculer le sens et la force du vent - assez vain dans le Sahara, mais cela faisait partie du protocole. Vérifier que tous les composants étaient bien dosés. Surveiller ses arrières et l'horizon. En bref, tout ce que son mentor lui avait appris. Jusqu'ici, elle n'avait pu que l'observer. Aujourd'hui, petit oiseaux déployait ses ailes.

Elle revint vers lui en courant presque, excitée comme une puce au salon de la moquette. " GO GO GO ! " Elle sortit sa baguette capricieuse. Elle était si déterminée et sur son petit nuage qu'elle avait totalement oublié ses déboires de la veille. De fait, le bout de bois dut ressentir son entêtement et se laissa faire. Trois filets de lumière violette s'éjectèrent avec précision. Un instant plus tard, des champignons de sable éclatant en une cacophonie d'explosion s'envolèrent de ses cibles. " BOUUUUUUUUUUUM ! " éructa-t-elle extatique, sous les encouragements de Tonton Obbie, son chèche glissant de côté à cause de ses bondissements en tout sens.

Décidément, c'était le plus beau jour de sa vie.

¤¤¤

23 décembre 2043 - Quelque part dans les montagnes de l'Oural, territoire Russe

Bien que le large renfoncement troglodyte leur assura un certain abri face aux éléments qui se déchaînaient à l'extérieur, l'ambiance n'en restait pas moins fébrile et morne. Cet hiver était particulièrement rude pour le groupe de réfugiés qu'ils étaient. Ce n'était pas la première fois. Seulement, cela ne voulait pas dire qu'ils le vivaient mieux pour autant. Entassés sous quelques tentes, voire à même le sol et emmitouflés sous d'épaisses couverture, on fuyait la dure réalité de sa précarité dans de profonds sommeils. Il n'y avait pas, ou trop peu de livres, pour s'échapper. La musique ? Impensable. Et l'estomac, lui, continuait de gronder, indifférent à ce que ses propriétaires étaient bien en peine de lui apporter.

Le camp était calme. A cette heure tardive, exceptés ceux assignés à la surveillance de leur abri ou du feu, personne ne s'affairait. Personne, à part une silhouette qui traversait le camp, enveloppée dans un manteau, les bras serrés sous sa poitrine. On ne lui porte guère plus d'attention que nécessaire. Il n'était pas rare de surprendre Lizzie O'Meara s'agiter de tout temps et à toute heure. Elle avait quitté sa tente pour une autre, contre laquelle elle frotta le tissu afin de signaler sa présence. Une voix féminine, parfaitement éveillée, lui intima d'entrer.

Scarlett utilisait une vieille plume usée grattant un parchemin déjà noirci. Elle allait demander à la jeune femme ce qu'elle fabriquait là, lorsqu'elle remarqua ses traits exsangues et la sueur perlant sur son front. " Scarlett ... " La concernée se leva aussitôt. Au même moment, Lizzie ouvrit les pans de son manteau. Son pantalon déjà brun était tâché de larges auréoles encore plus foncées entre les jambes. Le sang n'avait pas eu le temps de sécher. La meilleure amie de Jane Callaghan jura avant d'aider la plus jeune à s'assoir. Lizzie avait les yeux écarquillés et sa poitrine se soulevait par à coups. " Je savais pas, Scarlett. Je savais pas ... " Elle s'était réfugiée chez celle qu'elle considérait comme sa seconde mère parce qu'elle ne s'était pas vue affronter la vraie. Et parce que parmi tous ses proches, elle était certainement celle qui pouvait le mieux comprendre ce qu'elle traversait.

Au moment où les crampes avaient commencé, ils partageaient un très maigre repas autour du feu. Elle n'avait rien dit. Rien montré. Mais elle avait deviné. Elle n'était pas la première à qui cela arrivait, malheureusement. Cela faisait partie des aléas de leur survie de fugitifs. Elle s'était montrée stupide et imprudente. Encore plus que d'habitude. Sauf que cette fois, ce n'était pas que son existence qu'elle avait mise en péril. Qu'importe qu'elle ne s'en soit pas aperçue, parce que c'était trop tôt, parce qu'elle avait d'autres choses en tête ces dernières semaines, la culpabilité la rongeait déjà. " Je savais pas ... " répéta-t-elle, gamine paumée découvrant une autre facette des expériences d'adulte. Elle se réfugia contre Scarlett, les yeux désespérément secs. Se laisser-aller lui aurait certainement fait du bien. Reconnaître son erreur, pleurer une perte de plus pour se sentir humaine. Presque ordinaire. Au lieu de ça, elle s'abandonnait à sa terreur.

Une chose était certaine désormais : quoi qu'il en coûte, elle protègerait tout ceux qui l'entouraient.

¤¤¤

15 octobre 2045 - Quelque part dans la campagne Anglaise

" Pas question ! " Sa voix s'était répercutée dans ce qui servait de salle de réunions à l'Ordre du Phénix. En réalité, il s'agissait d'une cave dans un ancien manoir moldu abandonné. Jane accueillit sa fureur sans ciller. " Ce n'était pas une proposition. " Son poing frappant sur la table, Lizzie lui lança une oeillade noire. " Un chaperon ?! Je n'ai pas besoin d'une nounou ! J'ai passé l'âge, tu crois pas ? " Alors qu'elle était tranquillement assise, sa mère se leva. La colère commençait à enfler chez la Leader. Depuis l'évènement de Tinworth et au regard de ce qu'il se préparait dans le monde magique, elle était plus débordée qu'elle l'avait été ses dernières années. Elle avait pris sur son précieux temps pour convoquer sa fille unique et lui faire part d'une décision qu'elle avait peiné à prendre mais qui, il fallait être réaliste, était plus que nécessaire. " Si tu penses avoir passé l'âge, alors prouve-le, par Merlin ! Nous avons dû déplacer le camp en urgence à cause de toi ! Ces potions explosives sont précieuses et toi, tu n'as rien trouvé de mieux que d'en voler une pour ton bon plaisir ! Entre ça, les agissements de Nero et le reste, je n'ai pas d'autre choix ! Ou je t'enferme dans cette cave ici et maintenant, ou je m'assure que tu prennes un peu de plomb dans la tête ! " Malgré son air borné, Lizzie n'en menait pas large, intérieurement. Elle avait voulu tenter une expérience. Elle pensait avoir sécurisé la zone de l'explosion, mais force était de constater que son sortilège d'insonorisation n'avait pas été une grande réussite. La potion avait fait un énorme boum, emporté une vieille cabane et surtout, menacé leur sécurité à tous. Si elle faisait de son mieux pour respecter leurs règles et que la seule perspective de les avoir mis en danger la rendait malade, elle considérait, certes, mériter une bonne semonce, mais pas ça. " Tu ... Tu veux me séparer de mon frère ? " Jane soupira. " Non. Je pense seulement qu'un peu de distance ne vous fera pas de mal. Et qu'être surveillée non plus. Le temps qu'il faudra. " Lizzie était atterrée. Elle dévisageait la Callaghan comme si elle l'avait frappé. " Pourquoi ce type ? Pourquoi pas Obbie ? Hein ? Il me connait bien ! " " Justement, Elizabeth, il te connait bien ! Comme la plupart des gens ici ! Sans compter que tu n'es pas sans savoir que les choses commencent à s'agiter. Nous sommes très occupés. Toi aussi, tu le seras bientôt. Je préfère te savoir en compagnie de quelqu'un qui ne sait pratiquement rien de toi, sans que mon ombre plane au-dessus de ta tête. Crois-le ou non, mais c'est pour ton bien. " La jeune femme ricana. " A qui tu crois faire gober un truc pareil ? " Cette fois, Jane contourna la table et vint se planter à côté d'elle. " C'est assez ! Pense ce que tu veux, peu m'importe. N'oublie pas que non contente d'être ma fille, tu es également un membre de l'Ordre. Obéis à ta mère et à ton chef. " Elles se regardèrent en chien de faïence quelques secondes avant que Lizzie ne lâche les armes et ne quitte la pièce, grognant et grommelant.

Tandis qu'elle remontait les escaliers, elle repensa à l'américain qui lui collerait désormais aux basques nuit et jour. Jones. Elle l'avait croisé à son arrivée avec un autre sorcier d'un certain âge. Il ne lui avait rien inspiré de particulier, sur le coup. Il était une tête parmi toutes les autres que sa mère et les autres arrivaient à rallier à leur cause. Allant et venant. Jusqu'à aujourd'hui. Un bref sourire ourla le coin de ses lèvres. Evidemment qu'elle respecterait les ordres. Néanmoins, elle n'avait jamais promis de s'exécuter de bonnes grâces, ni que ce serait une partie de plaisir. Surtout que maintenant qu'une nouvelle ère de renaissance se préparait, elle comptait bien en être.

Nounou(rs) yankee
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t451-sam-jones
Messages : 124
Date d'inscription : 07/11/2016
Célébrité : Charlie Hunnam
Crédits : Junkiie

Double compte : Salomé Yaxley

Age : 30 ans.
Sang : Né-moldu
Statut : Célibataire.
Métier : Terroriste convaincu.
Baguette : Matraque de 37.6 centimètres, chêne blanc et ventricule de coeur de dragon.
Epouvantard : Jésus.
Dialogue : darkorange
all hell breaks loose
Américain bruyant • Option baguette explosive • Phénix enthousiaste • Peu engageant envers les moldus • Coeur de guimauve
Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Lun 7 Nov - 16:14
*roule partout dans sa fiche pour marquer son territoire*

Toizici Enfin
J'ai hâte d'embêter le monde entier avec toi. Et surtout de t'embêter.
Future fugitive
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 198
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : Mari-Jane

Double compte : Aveline Kirke

Age : 31 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Lun 7 Nov - 17:07
Ça va être beau tout ça! De nouveaux copains Phénix pour faire mumuse
Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 517
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : eriam ♥

Age : vingt-trois ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, Bois de Noisetier, Ecaille de Dragon, Légèrement Flexible & Droite
Epouvantard : connaître la même déchéance que son ancienne famille
Dialogue : #836096

En ligne
Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Lun 7 Nov - 17:46
Oh la fille de Jane

Rebienvenue, bon courage pour la fiche de ton DC et Shelley elle est top
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 662
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Arse

Double compte : Saïmen Lagides

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Lun 7 Nov - 20:01
haha re ! Et bonne rédaction !
Tepu à Mangemort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t135-vivienne-mckay-bitch-pl
Messages : 673
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Winona Ryder
Crédits : moi-même

Double compte : Isaïe Saab

Age : 46 ans
Sang : pur
Statut : mariée à Amadeus McKay
Métier : rentière
Dialogue : palegreen
Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Lun 7 Nov - 20:15
Comment elle est déjà trop badass Lizzie

Sale gueuse va, j'ai hâte de croiser la baguette avec toi Twisted Evil
Altèrophile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 285
Date d'inscription : 12/09/2016
Célébrité : Tahar Rahim
Crédits : My self !

Double compte : Mathilda Lovewell

Age : 33 ans
Sang : Basique 4
Statut : Foutu : marié et père de famille
Métier : Employé au ministère
Baguette : Bois d'érable et crin de licorne
Epouvantard : Sa fille, malheureuse, coincée dans le monde Sang-Purs
Dialogue : #52726E

Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Mar 8 Nov - 16:15
/me revient se foutre d'elle discrètement

Bonne rédaction de fiche =p

Invité
Invité
avatar
Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Mer 9 Nov - 17:40
Après Lydia, Malia, tu nous fais tous les love interest de Stiles. Tu veux chopper du Varian, avoue.
Je suis impatiente de la découvrir ta nouvelle miss, je suis sûre que tu vas en faire des folies.
Kamikaze du dimanche
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t481-lizzie-o-meara
Messages : 335
Date d'inscription : 07/11/2016
Célébrité : Shelley Hennig
Crédits : Lady Furiosa ¤ neondemon

Double compte : Scylla N. Kark

Age : Vingt-cinq ans
Sang : Basique #3
Statut : Célibataire
Métier : Fugitive, dans le genre terroriste débutante, elle se pose
Baguette : Bois de cornouiller, ongle de troll, 24,7 cm, rigide
Epouvantard : Elle-même, enchaînée, pieds et poings liés, réduite à la plus stricte impuissance
Dialogue : [color=#339999]

Fille de Jane Callaghan - Atteinte d'une forme légère de dyslexie, écrite mais aussi orale sous le coup d'une forte émotion - S'est vue coller un chaperon depuis qu'elle a failli faire exploser un campement - A révélé son identité aux Mangemorts présents lors de sa mission à la Mine d'Aberfan (event 2) - Adore tout ce qui fait BOUM - A la gueulante facile et jure comme un charretier - Fugitive rodée - Du fait de son héritage sorcier péruvien, possède une affinité particulière avec le feu - A désigné Vivienne McKay comme sa Némésis jusqu'à ce que la mort les sépare
Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Ven 11 Nov - 20:56
Sam J'y compte bien nounours

Cecilia, Olivia & Adara Merci les poupettes

Vivi Le digne fille de sa maman ! On se fera un petit duel de derrière les fagots tkt

Altair Ouais, repars dans ta jalousie

Ashamour Merci louloute Nan, la Scylla en moi trouve ça trop incestueux

_________________

   
   
You held me down, but I got up, already brushing off the dust. You hear my voice, your hear that sound like thunder, gonna shake your ground. You held me down, but I got up. Get ready 'cause I've had enough. I see it all, I see it now. I got the eye of the tiger, a fighter, dancing through the fire. 'Cause I am the champion, and you're gonna hear me roar ! — #Liones.
Qui pue le poisson
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t114-alfie-lockwood#251
Messages : 777
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sebastian Stan
Crédits : avenged

Age : 34 ans
Sang : Moldu
Dialogue : #336699

Nouvelle Inquisition. Moldu chez les Sabordage, mention porteur de caisses. Exècre la Callaghan, hypocrite selon lui. Et qu'on ne lui parle pas de Kark, les Mangemorts c'est tous des pourris!
Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Sam 19 Nov - 12:55
Alooors, petit poulpe des bois, pour information : il te reste encore jusqu'à lundi 21 pour terminer ta fiche! N'hésite pas à demander un délai si tu as peur de ne pas pouvoir la finir à temps !

(j'ai été gentille en fait)(VA FINIR L'HISTOIRE DE TON DC MORUE !! )
Kamikaze du dimanche
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t481-lizzie-o-meara
Messages : 335
Date d'inscription : 07/11/2016
Célébrité : Shelley Hennig
Crédits : Lady Furiosa ¤ neondemon

Double compte : Scylla N. Kark

Age : Vingt-cinq ans
Sang : Basique #3
Statut : Célibataire
Métier : Fugitive, dans le genre terroriste débutante, elle se pose
Baguette : Bois de cornouiller, ongle de troll, 24,7 cm, rigide
Epouvantard : Elle-même, enchaînée, pieds et poings liés, réduite à la plus stricte impuissance
Dialogue : [color=#339999]

Fille de Jane Callaghan - Atteinte d'une forme légère de dyslexie, écrite mais aussi orale sous le coup d'une forte émotion - S'est vue coller un chaperon depuis qu'elle a failli faire exploser un campement - A révélé son identité aux Mangemorts présents lors de sa mission à la Mine d'Aberfan (event 2) - Adore tout ce qui fait BOUM - A la gueulante facile et jure comme un charretier - Fugitive rodée - Du fait de son héritage sorcier péruvien, possède une affinité particulière avec le feu - A désigné Vivienne McKay comme sa Némésis jusqu'à ce que la mort les sépare
Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Dim 20 Nov - 10:55
C'est bon c'est bon j'y vais

_________________

   
   
You held me down, but I got up, already brushing off the dust. You hear my voice, your hear that sound like thunder, gonna shake your ground. You held me down, but I got up. Get ready 'cause I've had enough. I see it all, I see it now. I got the eye of the tiger, a fighter, dancing through the fire. 'Cause I am the champion, and you're gonna hear me roar ! — #Liones.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Lizzie O'Meara ¤ Like a hurricane
ce message a été posté Dim 20 Nov - 17:01
Félicitations, te voici validée !

Tu rejoins l'Ordre du Phénix.

Nous t’invitons à créer ta fiche de liens pour que nos petits camarades puissent nouer des relations avec le tien, ainsi qu’à ouvrir tes chroniques où tu pourras regrouper tous tes RP et écrire des informations annexes sur ton personnage. N'hésite pas à faire un tour du côté des petites annonces pour voir si un poulpe ne chercherait pas des partenaires rp ! Pense à bien remplir tous les champs de ton profil !

Pour explorer l'univers plus en profondeur, tu peux aller te perdre sur le Wikia de Filet du Diable. Et si tu as des envies particulières ou des questions, le Bureau des doléances t'est ouvert.


BON JEU SUR FILET DU DIABLE !

L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées