AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ 04. Hiérarchie du Sang ❞
 :: Administration Magique :: Grimoire :: Contexte
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1673
Date d'inscription : 04/09/2016
04. Hiérarchie du Sang
ce message a été posté Lun 5 Sep - 13:27

Hiérarchie du Sang

La hiérarchie du sang, et l’idéal de purification s'y rattachant, est une vieille théorie qui hante les familles sang-pur depuis des siècles, largement plébiscitée par les mangemorts dès leur première ascension au pouvoir en 1997. Cette doctrine affirme que les choix avisés en terme de mariages conduiront à un sang magique plus fort qui apporterait l’équilibre dans la magie. Dès lors, la quête de la pureté bannit toutes mésalliances entre sorciers de différentes classes.

Tableau de toutes les combinaisons possibles entre les sangs:
 


Sang-pur :

Sorciers dépourvus de tout sang moldu depuis plus de quatre générations. Cette classe peut être affiliée à une forme de noblesse sorcière.

• Une hégémonie politique, économique et culturelle : Bien qu'ils ne représentent peut-être qu'un quart de la population, la politique de ces dernières décennies les a hissés au rang du sang régnant. Leur influence est omniprésente. Que ce soit à la tête des Ministères, des grandes entreprises ou des médias, ils occupent l'intégralité des postes à hautes responsabilités. C'est eux qui administrent le monde, définissent les tendances, décident de ce que le commun des mortels est en droit de savoir ou non, etc.

• Un carcan d’obligations oppressant : Pour leurs nombreux privilèges, les sang-pur ont également beaucoup de devoirs. Soumis à une éducation stricte, dans le respect des traditions visant à préserver la pureté du sang et le rang de leur famille, ils sont rarement libres de leurs choix, que ce soit en amour comme dans leur vie professionnelle. Le moindre faux-pas peut vite leur être reproché (comme avoir des relations sexuelles avant le mariage) et jeter l’opprobre sur l'ensemble de leur lignée.

Vous trouverez ci-joint le registre des familles de sang-pur existant sur le forum.


Sang Basique :

Sorciers dont les deux parents possèdent des pouvoirs magiques, mais dont les origines moldues sont trop récentes pour appartenir à l'élite sang-pur. Ils correspondent à la classe moyenne, allant du niveau de vie normal à la petite bourgeoisie.

• Une hiérarchie mathématique : Les sorciers basiques sont classés par rangs, entre 1 et 4, selon le degré de pureté de leur sang. Deux basiques d’un même rang donnent naissance à un enfant d’un rang supérieur : rang 2 + rang 2 = enfant rang 3. Lors d’un mariage entre deux rangs différents, le rang le plus faible prime sur le plus élevé : rang 4 + rang 1 = enfant rang 2. Au bout de quatre générations exemplaires, ils ont l'immense privilège de pouvoir épouser un sang-pur.

• Un rouage essentiel du régime : Si les sang-pur incarnent le cerveau de la société, les sorciers basiques en sont indéniablement le cœur. Ils représentent la majorité de la population et peuvent prétendre à tous les corps de métier, même si leur rang déterminera le degré de responsabilités qu'ils pourront endosser. La majorité des petits commerces leurs appartiennent par exemple mais, bien que très présents dans les Ministères, seul un basique rang 4 peut un jour espérer obtenir la direction d'un sous-département. Sur le plan culturel, ils ne sont pas en reste non plus. Doté d'un véritable talent, un sorcier basique de rang 3 ou 4 peut tout à fait parvenir à se retrouver sous le feux des projecteurs.

• Une classe plus libre : S’ils ne sont pas outrageusement avantagés par le système, ils sont également moins soumis à sa pression sociale. Selon les familles, les basiques sont donc plus à même de mener leur vie comme ils l'entendent, pouvant se conformer à l’idéal de purification du sang comme s’en moquer, dans la mesure où ils n’engendrent pas de sang-mêlé et ne s’abaissent pas à se mêler aux moldus, bien entendu.


Sang-de-Bourbe :

Sorciers dont les deux parents ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Peu nombreux au sein de la population, il s'agit de la classe libre la plus défavorisée.

• Une mise sous tutelle immédiate : Dès la découverte de ses pouvoirs, un sang-de-bourbe est arraché à ses parents pour être placé dans une famille sorcière jusqu'à sa majorité. Son identité est modifiée. Un nouveau nom lui est attribué, à moins que sa famille d'adoption accepte qu'il porte le sien, et il est courant qu'on lui dise que sa famille biologique est morte s'il est trop jeune pour s'en souvenir réellement.

• Un poids social inexistant : Jamais propriétaires de quoi que ce soit, ils sont les larbins bon marché de la société. Leur seule chance d’obtenir une place au Ministère est d’y entrer comme agent d’entretien. Les plus obstinés et soumis d'entre eux obtiennent parfois un poste de secrétaire, mais cela est rare et on les retrouve plus souvent employés dans les magasins. Côté culture, c'est officiellement le néant. Certains artistes et auteurs talentueux peuvent se retrouver à travailler comme "nègre" pour des sangs plus élevés, mais il s'agit là encore d'une pratique rare, bien souvent agrémentée d’un serment inviolable pour s’assurer de leur silence.

• Une classe stigmatisée : Comme en témoigne le terme de sang-de-bourbe, rentré dans le langage courant au détriment de celui de né-moldu, ces sorciers sont peu considérés par la société et sont souvent la cible d'une politique discriminatoire. L'accès à certains commerces peut ainsi leur être interdit, ils n'ont pas le droit de porter plaine contre un sang-pur, sauf en cas de meurtre, et sont soumis à un couvre-feu passé 22h, par exemple.


Cracmol :

Êtres humains issus d’une famille sorcière mais ne disposant pas de réels pouvoirs magiques.

• Une honte sociale :  L’arrivée d’un cracmol dans une famille est un déshonneur cuisant, surtout chez les sang-pur. Les enfants dont les pouvoirs ne se sont toujours pas manifestés passé leurs huit ou neuf ans meurent d'ailleurs parfois dans de mystérieuses conditions, sans jamais que le Ministère n’y regarde de très près. Officiellement pourtant, les cracmols font partie intégrante de la population sorcière même s'ils sont mal perçus et induisent un certain malaise au sein de la société.

• Une liberté modérée : Leurs perspectives professionnelles sont assez similaires à celles des sang-de-bourbe, mais leur absence de pouvoirs rend la tâche encore un peu plus difficile. Ils restent ainsi bien souvent à la charge de leurs parents, puis de leurs frères et sœurs s'ils en ont. Il leur est par contre formellement interdit de se reproduire. Quant au mariage, il n’est possible qu’après de longues démarches administratives réalisées auprès du Ministère.


Moldu :

Êtres humains dépourvus de tout sang sorcier et pouvoirs magiques. Suite au projet Filet du Diable, entre 2030 et 2031, ils sont devenus les esclaves du monde sorcier. La grand majorité d'entre eux vit ainsi sous la domination d'un maître, mais il existe aussi des fugitifs. Ces derniers rejoignent très souvent la Nouvelle Inquisition ou l’Ordre du Phénix pour survivre.

• Les rôles dans la société sorcière : Un moldu est soit :
Mineur : Leur rôle est de descendre dans les profondeurs de la terre pour extraire le cristal ensinis nécessaire au bon fonctionnement de la magitechnologie.
Agriculteur : La nourriture ne pouvant être créée par la magie, la culture des terres et l’élevage incombent donc aux moldus, mis au service de grands groupes fermiers.
Domestique : Ils servent principalement dans les maisons de sorciers basiques, pour qui s’offrir un elfe de maison ou payer un autre sorcier reste trop cher. Ils effectuent les tâches ménagères, peuvent garder les enfants en bas âge, etc.
Seule la branche des domestiques est disponible si vous souhaitez jouer un moldu esclave, les possibilités de jeu étant trop réduites dans les deux autres cas (mineurs et agriculteurs vivant dans des conditions extrêmement difficiles dans des sortes de "camps" fermés et étroitement surveillés). Vous aurez ainsi plus de libertés dans vos rps.
Rien ne vous empêche d'inventer un passé d'ancien mineur ou d'agriculteur à votre moldu s'il s'agit d'un fugitif en revanche !


• Une éducation orientée : De 6 à 12 ans, les enfants sont envoyés dans des écoles de proximité tenues par des sorciers basiques. Dès leur arrivée, ils passent un test visant à déterminer leur futur "métier" et en apprendront alors les rudiments, ainsi que la docilité et la crainte du régime. Seuls les moldus orientés dans la filière des domestiques apprennent à lire et à écrire. Leur apprentissage terminé, ils sont vendus lors d’une grande vente aux enchères. On leur appose alors magiquement un tatouage comprenant le symbole de leur spécialité (un marteau pour les mineurs, une fourche pour les agriculteurs, un verre pour les domestiques), entouré d'un numéro unique leur servant de matricule. Ceux qui ne trouvent pas preneurs sont réorientés ou exécutés.

• Quelques libertés nouvellement acquises : Depuis 2040, la chute de la natalité chez les moldus, et donc la disparition future de la main d’œuvre servile, a poussé le Ministère à autoriser l’ouverture de lieux de rassemblement récréatifs pour favoriser les rencontres entre moldus. Les locaux appartiennent parfois au Ministère, parfois à des particuliers laissant un de leurs domestiques le gérer. Peu chers, voire gratuits, leur gestion est souvent communautaire. Ils ne sont que très peu surveillés par le ministère, qui par orgueil ne considère pas leur rassemblement comme un danger. Si ces lieux sont populaires, ils semblent toutefois ne pas être parvenus à redresser la démographie moldue, si bien qu’il se murmure que le Ministère aurait lancé un nouveau projet : les fermes humaines.


Sang-mêlé :

Sorcier né d’une union interdite entre deux classes différentes. Ils n’ont pas leur place dans la hiérarchie des sangs, car ils n’ont tout simplement pas lieu d’exister. Les sang-mêlés identifiés comme tels par le Ministère sont exécutés sans aucune forme de procès. Être sang-mêlé équivaut donc à vivre dans le mensonge, sous de faux papiers, ou bien dans la marginalité la plus totale.

La Morbinite, maladie transmise par les impurs aux sorciers de sang pur, est une invention du Ministère. Cependant, les gens y croient, beaucoup de morts suspectes ont été d'ailleurs attribuées à cette maladie. Wikia.

La Potion Sang L'Vice, apparue en 2026, permet d'identifier les sang-mêlés. Là aussi, ce n'est qu'une pure invention du Ministère pour faire naître la peur chez les citoyens.

L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
 :: Administration Magique :: Grimoire :: Contexte