AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne le bras-droit de la leader de l'Ordre du Phénix avec le scénario de Lizzie O'Meara, Obbie Kantaro !
Des scénarios en folie
On peut être Mangemort et féministe, la preuve avec le scénario de Henry Avery, Darla Avery ! Twisted Evil
Des scénarios en folie
Rebelle-toi contre la hiérarchie du sang avec le scénario d'Abel Schmidt, Hywel Davies !
Nous manquons de moldus
Pourtant c’est trop cool de jouer un moldu, si jamais tu en doutes, ce sujet va te faire changer d’avis !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
En ce moment ramener un moldu sur le forum permet de faire gagner le double de points !

❝ [Mission terminée] Unexpected PAGES ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre
Invité
Invité
avatar
[Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Mer 1 Fév - 22:02


Unexpected Pages

Avec Eoin & Carmen



Eoin McKay était le genre de phasme un peu absurde qu'on préférait côtoyer de loin, de peur de le briser d'un coup d'épaule involontaire. Il avait donné à Carmen l'impression d'être un type un peu à l'ouest, pas forcément très habile, plutôt nerveux, du genre discret, à pas la ramener et à pas regarder ce qui était trop bas de rang pour lui. C'était un sang-pur, assez chic bien que sombre, un truc grand et pâle, aux cheveux en arrière et aux mains longilignes. Elle le voyait doué en sortilèges ou enchantements – on lui avait vendu la réputation d'un mangemort doué en potions. Il y avait en tout cas un fait certain : il la rendait méfiante.

La mission, elle, était aussi ennuyeuse que possible dans les faits. Evidemment, ce n'était pas à une sang-basique 4 qu'on avait remis le pli secret à donner à ce – comment s'appelait-il déjà ? Schackeldan ou Schackelborn peut-être. La discrétion étant de mise, elle s'était attendue à n'importe laquelle des ruelles sombres d'Avalon pour organiser la rencontre. Mais il n'y avait eu qu'une seule ligne inscrite sur le pli remis la veille, une seule adresse, et elle en avait presque grimacé d'inconfort.

La Bibliothèque Principale, en plein coeur du centre-ville.

Adossée à la façade, se retenant d'y caler le pied pour plus de confort, et s'essayant, pour une fois, de tenir son titre de future mère de sang-pur, Carmen avait attendu Eoin McKay – pas vraiment en retard mais pas en avance non plus sur l'horaire – en maugréant en espagnol dans sa barbe inexistante, faisant tournoyer sa baguette.

Il y avait mieux, pour ne pas attirer l'attention. Il y avait pire aussi. Mais quand le sang-pur l'avait rejoint, avec son long nez et sa tête toute... ovale-rectangulaire comme celle d'un sombral en fin de course, Carmen s'était contenté d'un bref salut, sans oser lui tendre la main, avant de l'enjoindre à la suivre de l'intérieur.

Ce n'était pas convenable. Comme avec O'Ryan, le principe se devait d'être le même et Vivienne le lui avait maintes fois répétés : laisser le sang-pur diriger. Etre là pour assurer sa protection tout en veillant sur le succès de la mission.

Seulement il lui tardait d'en finir.

En pleine semaine, et à presque midi, l'endroit avait au moins le mérite d'être aussi tranquille qu'une tombe. Les rares sorciers évoluant parmi les rangées étaient aussi silencieux qu'occupés à la lecture de leur énième bouquin. Peu patiente, et ex étudiante aussi déterminée que frondeuse, Carmen ne daignait retrouver son calme qu'en face d’une potion avec une bonne recette établie en main. Elle était aussi organisée que possible dans ses confections. Et aussi impétueuse que permis dans ce genre de situation.

« Vous savez dans quelle rangée il doit nous rejoindre ? » Chuchota-t-elle à Eoin, s'efforçant de prendre un ton plus bas encore que permis pour ne pas s'attirer d'œillades malencontreuses. « Un indice, une indication... un titre de livre peut-être ? » La bibliothèque était presque assez grande pour s'y perdre et avisant le grand escalier menant aux étages, Carmen se mit à fureter du regard, cherchant la trace d'un homme en train d'attendre, ou peu occupé à ses affaires.

Rien ne correspondait.

Et resserrant sa queue de cheval d'un geste ferme, les pans de sa cape sombre frottant au sol à chacun de ses pas, se mit à penser que c'était peut-être là un mauvais signe.

Un mauvais signe pour une journée qui allait s'avérer des plus compliquées.


Code by Joy
Boomerang de compet'
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t305-eoin-mckay
Messages : 268
Date d'inscription : 30/09/2016
Célébrité : Adrian Brody
Crédits : Lord Ena

Age : 41 ans
Sang : Sang-Pur
Statut : Marié - une marmotte
Métier : Potionniste - chercheur
Baguette : 26.6 cm - bois noueux de noyer - ventouse de calamar
Dialogue : #003333
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 4 Fév - 1:03
Un mal de crâne aussi vicieux que persistant ronronnait dans sa tête, lui faisant plisser les yeux et lui tirant les traits. Par Paracelse, il était pourtant persuadé que ce fichu mélange serait enfin opérationnel en version onguent! Et que son essai ne serait qu'une affaire de minutes, d'heures au pire.

Certes, l'effet était au rendez-vous, son acuité visuelle était particulièrement affûtée et capable d’appréhender une partie de la magie normalement révélée par un sortilège. Mais ça, c'était normal, c'était déjà le cas lors du dernier test. Non c'était cette fichue migraine qui lui collait aux basques malgré plusieurs médicamentations qu'il avait essayé pour y mettre fin. Ni elle ni les effets magiques du baume ne semblaient vouloir disparaître. C'était bien sa veine. Surtout que l'heure commençait à tourner et qu'il devoir tout laisser en plan.

Eoin n'avait pas souhaité repousser son expérience lorsqu'il avait reçut le hibou de Mervyn Kark dans son laboratoire, et il était un peu tard maintenant pour le regretter.

Soupirant, il griffonna quelques hiéroglyphes de plus sur ses notes, avant de s'improviser une nouvelle mixture qui devrait au moins diluer la concentration du mélange dans son organisme dans un temps qu'il espérait relativement proche. Un rapide sortilège pour changer de tenue - bien que comme toujours, le nœud de cravate était loin d'être irréprochable ainsi -, le potionniste attrapa sa lourde veste au motif délicat et légèrement argenté avant de sortir dans la rue du quartier Potionnis.

La lumière de cette journée d'hiver lui fit brusquement plisser les yeux et tambouriner son crâne. Une paire de lunettes aux verres fumés devraient atténuer les rayons lumineux et calmer le monstre de son esprit.

Vaguement satisfait, il transplana au lieu de rendez-vous indiqué par la missive ministérielle.

La Bibliothèque Principale. Un mélange de nostalgie et d'amertume l'enroba. Depuis combien de temps n'y avait-il pas mis les pieds? Il avait trouvé le bâtiment magnifique lors de sa construction, lieu de culture, connaissance et partage indispensable. Il avait d'ailleurs participé à son catalogue à l'époque, que ce soit par le listing d'ouvrages à mettre dans le rayon ou même des dons personnels. Et il était assez étrange d'ailleurs de remarquer que quel que soit l'ancienneté de ce type de lieu, la même ambiance semblait s'en dégager immuablement...

Replaçant d'un geste bref ses lunettes correctement sur son nez, il se dirigea d'un pas leste vers la silhouette qui l'attendait. Carmen Guerrero. Une jeune femme qu'il n'avait que très brièvement croisé, au port de tête qui semblait refléter un fort caractère. Peut-être un trait davantage lié à sa jeunesse?
Au moins il serait en bonne compagnie pour ce bref rôle de messager. En d'autres situations il se serait sans doute donné la peine de proposer un verre à la jeune femme une fois cette affaire réglée, mais il lui tardait bien trop de retourner à son laboratoire et reprendre son travail. Une autre fois peut-être, il réparerait cette impolitesse.

Un fin sourire étirant ses lèvres déja trop fines, il salua la basique, s’apprêtant à ponctuer de quelques échanges supplémentaires, lorsqu'elle l’enjoignit clairement à pénétrer le bâtiment. Un sourcil surprit arqué, il haussa vaguement les épaules et ne s'en formalisa pas plus que cela, lui emboîtant le pas.

La laissant mener sans y trouver à redire, le McKay posait un regard silencieux mais curieux sur les différents rayonnages qu'ils traversaient, avant qu'elle ne semble enfin avoir besoin de lui. La question le fit sourire doucement.

"Un livre effectivement. Cinquante nuances de magie plus pure. Je ne connaissais pas, je me suis rapidement renseigné: un roman apparemment. Que je ne devrais pas lire, vu le regard qui m'a lancé suite à cette question d'ailleurs..."


Commenta t-il, pensif.

"Mais je pense savoir où il se trouve."

C'était le moment de savoir si ses souvenirs de la bibliothèque étaient toujours d'actualité.

Et fort heureusement, l'immuabilité de ces lieux semblait fonctionner aussi pour ses entrailles: le fameux livre se trouvait rangé dans le bon rayon, qui se trouvait lui-même encore là où les souvenirs d'Eoin le situait. A défaut de leur rendez-vous par contre. Pas l'ombre d'un sorcier suisse.

Haussant les épaules, le Serdaigle se contenta d'attraper l'ouvrage de ses longs doigts et de le feuilleter d'un air curieux, relevant brièvement ses lunettes qui s'avéraient quelques peu gênantes pour ce type d'activité. L'homme devait juste avoir un peu de retard, rien de bien gênant.

"Ah. Effectivement je crois comprendre." pouffa t-il doucement en refermant le livre.

"Probablement un peu de retard, rien de bien..." voulu t-il rassurer sa jeune compagne du moment, lorsqu'un détail attira son attention dans l'ouvrage qu'il tenait entre ses mains. Un morceau de parchemin semblait en dépasser. Sûrement un marque-page improvisé par la précédente lectrice, mais par réflexe le potionniste s'en empara.

"Miss Guerrero?"
Apostropha t-il tout en fronçant les sourcils d'un air pensif.

"Je crois que nous sommes finalement au mauvais endroit."

Et il lui tendit le bout de papier déchiré où quelques mots avaient été gribouillés, signés de deux lettres : M. S.

Pourquoi changer ainsi d'avis? L'homme avait peut-être trouvé l'endroit trop mal fréquenté? Ou sa vessie s'était trop rapidement rappelé à lui? De ses souvenirs, il s'agissait là d'une pièce plus éloignée, adjacente aux latrines.

Dis-nous tout, petit dé!:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 4 Fév - 1:03
Le membre 'Eoin McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 4 Fév - 11:34


Unexpected Pages

Avec Eoin & Carmen


La politesse et la voix de Vivienne, toujours présente dans sa sale caboche d’entêtée, l’empêchèrent de faire une remarque à Eoin concernant ses lunettes noires – il y avait tout de même mieux pour passer inaperçu mais comment reprocher à un sang-pur son apparence quand sa cape faisait le prix de son loyer ?

Son sourire la fit pincer des lèvres, à peine mais se concentrant sur sa mission, et les sourcils à peine défroncés, prit note du titre du livre, sans connaitre son contenu. Merlin en soit remercié, elle avait donc évité la panoplie complète de racolage intempestif dans les journaux lorsqu’il était sorti et désormais, le « chef d’œuvre » traînait dans les rayons, presque abandonné de tous.

Lorsqu’Eoin s’en saisit, et se permit son commentaire, ce fut à peine si elle passa dans son dos pour essayer de lire par-dessus son épaule. Les quelques mots qui lui parvinrent de cette brève observation la confortèrent dans l’idée que le Suisse avait quand même de drôles de penchants et soufflant sur une mèche, murmura doucement :

« Ça se trouve ici ça ? On a de la chance que ça n’ait pas été emprunté… » Car entre tous les ouvrages présents, nobles et soigneusement étudiés, ce n’était pas de vieux sorcier de soixante-dix ans qu’on pouvait trouver au rayonnage. Une jeune femme s’en extirpa d’ailleurs, le pas empressé, les joues rosissantes sous son chapeau pointu. Etudiante quelconque d’une faculté quelconque, et portant sur son cœur le poids d’un livre soigneusement dissimulé.

De quoi laisser l'espagnole de marbre, jusqu’à ce que le petit mot soit trouvé.

« Carmen... Appelez moi Carmen. » Corrigea l'hispanique avant de pointer l'index sur le message secret. « Qu’est ce que ça dit ? » Et accompagnant la réponse du sang-pur d’un mouvement de tête en direction des escaliers donnant sur le premier sous-sol, Carmen se craqua les doigts nerveusement. « Bon d’accord, il a dû penser que sa présence serait trop suspecte dans ce rayonnage… ne trainons pas et allons le rejoindre. »

Ce fut d’elle-même qu’elle vint prendre le livre des mains d’Eoin, le feuilletant à peine avant de le remettre en place, cueillant le mot pour le fourrer dans sa poche et l’enjoindre, d’un geste, à la guider. Apparemment, ce n’était pas sa première visite en ces lieux et cette connaissance de la bibliothèque leur serait bien plus utile que son propre caractère frondeur. Aussi se tint-elle à carreaux, le temps de descendre les escaliers, évitant de croiser le regard des érudits plongés dans leur travaux, au long des tables bordant les marches descendantes, et dépassant finalement Eoin pour dédaigner les toilettes – pour homme, hors de question qu’elle y glisse une semelle – vint pousser la porte d’un cagibi à la pancarte indiquant « Réserve ».

L’odeur humide, prégnante et poussiéreuse la saisit aussitôt à la gorge. Et ne pouvant s’empêcher de tousser, fouilla la pièce du regard, n’attrapant que quelques murmure venus du fond.

« Vous pensez … ? » Le Suisse devait bien s’y trouver – ce n’était pas le moment de jouer à cache cache après tout, surtout avec ce maudit parchemin en poche. Mais les voix se dédoublèrent, quoiqu’inaudible. Une voix plus grave et profonde, l’autre à peine plus empressée. Rien pour leur indiquer l’identité de chacun. Rien pour leur donner un indice. Et à travers les rayonnages des archives, deux simples silhouettes, apparemment en grande conversation.

« … Vous le connaissez de vue ? Vous avez une photo ou… ? » Demanda-t-elle à Eoin, claquant la langue sur son palais. Les mains à peine plus nerveuses d'une question tournoyant dans sa tête méfiante:

Si l'un de ces deux types était leur Suisse, qui était l'autre et pourquoi lui parlait-il ?



Code by Joy


Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 4 Fév - 11:34
Le membre 'Carmen Guerrero' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Boomerang de compet'
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t305-eoin-mckay
Messages : 268
Date d'inscription : 30/09/2016
Célébrité : Adrian Brody
Crédits : Lord Ena

Age : 41 ans
Sang : Sang-Pur
Statut : Marié - une marmotte
Métier : Potionniste - chercheur
Baguette : 26.6 cm - bois noueux de noyer - ventouse de calamar
Dialogue : #003333
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Dim 5 Fév - 14:24
Un sourcil arqué alors que la sorcière venait de reprendre impétueusement les choses en mains, dont le livre et son petit mot, Eoin haussa vaguement les épaules, peut habitué à ce genre de comportement en dehors de sa femme mais n'y porta pas plus d'importance. La jeunette devait probablement souhaiter en finir au plus vite ou simplement pouvoir montrer ses capacités comme nouvelle mangemort. Il y en avait pas mal, depuis les évènements de l'année passée, de ces jeunes sorciers, de ceux qui n'avaient pas vécu l'ancienne guerre, ses horreurs, ses restrictions et douleurs, qui n'attendaient que cela: honorer le nom de Mangemort et battre la marmite à chaud. Une ambition utile, mais à l'avis du McKay, aussi inconsciente que déprimante. Lui n'avait pas franchement envie de revivre tout cela, même si c'était franchement mal barré. Rien que d'y penser, sa migraine reprenait de l'ampleur, lui arracher une grimace.

Obtempérant à la demande tacite, Eoin les guida aisément dans la bibliothèque, posa un regard curieux sur les maigres changements qu'ils rencontraient, avant que leurs talons ne résonnent sur les marches faussement antiques. Heureusement que chaque salle possédait son propre système d'insonorisation...

"Probablement Gryffondor..." Murmura Eoin alors que Carmen venait à nouveau de reprendre les rennes alors qu'ils arrivaient en vue de leur nouvel objectif, s'engouffrant dans la pièce poussiéreuse. D'un geste réflexe - inculqué par des années de travail dans une atmosphère pouvant rapidement devenir dangereuse - Eoin leur lança à tous deux un léger sortilège de filtration. Les particules gênantes ne passeraient pas par leur œsophage.

Une pièce plutôt sombre dont la poussière semblait créer de nouvelles formes parfois mouvantes. De longues étagères presque croulantes et des murmures lointains. Ainsi que les silhouettes leur appartenant. L'une plutôt épaisse et de taille inférieure à la moyenne masculine -Eoin pensa brièvement qu'il devait faire particulièrement attention à la dilution de ses potions - et l'autre aux formes plutôt sveltes à côté.

"Humm, malheureusement non, cet homme m'est aussi inconnu qu'à vous. Mais.."


Eoin n'était vraiment pas du genre à s’intéresser aux questions politiques, aux réceptions sang-pur ou à tout ce qui touchait aux intrigues de la haute société, du moins pas plus que le nécessaire. Alors si l'homme était possiblement connu de certains cercles, il n'en savait rien. Par contre, il était à la fois assez anglais et avait assez voyagé de part le monde pour être capable de reconnaître un accent.

Et effectivement, en s'approchant de quelques pas, il lui est vite évident que l'homme en embonpoint est le fameux suisse qu'ils cherchent. Par contre il leur est tout aussi évident que la conversation des deux ombres n'est pas très amicale: les deux sorciers semblent se disputer et Shackleborn élève davantage la voix.

"....intéresse pas. Veuillez retourner vaquer à vos occupation, Monsieur!"

Probablement un gêneur, un étudiant trop curieux ou un employé trop assidu. Un regard croisé avec sa collègue du moment, Eoin haussa les épaules. Dérangeant mais rien d'inquiétant pour autant.

"Accent suisse, c'est notre sorcier." Indique t-il à Carmen.

Évidemment cette dernière profita directement de cette information pour s'avancer, Eoin lui emboîtant le pas. Rejoignant le duo qui ne s'est toujours pas séparé. Et vu ainsi, Shackleborn avait l'air tout aussi agacé de la présence du deuxième homme - portant effectivement la tenue des employés de la bibliothèque - qu'inquiet par l'arrivée de deux autres personnes qu'il ne connait pas non plus.

"Eoin McKay" se présenta t-il en lui tendant la main, soulageant immédiatement son interlocuteur.

"Désolée pour la gène, m'sieur. Je vais vous laisser avec vos amis." ajouta l'employé en saluant Shackleborn et les deux autres, avant de faire mine de s'éloigner, bousculant Eoin au passage. Le sortilège suivant l'envoya percuter l'une des étagères, perdant ses précieuses lunettes au passage.

Et n'était-ce pas des pas supplémentaires qui venaient de pénétrer un peu plus loin dans la salle?


Roll, little dice!:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Dim 5 Fév - 14:24
Le membre 'Eoin McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Dim 5 Fév - 15:46


Unexpected Pages

Avec Eoin & Carmen


Si elle avait pu entendre le murmure du sang-pur, nul doute que Carmen aurait pris le temps de lui expliquer ses origines et la grandeur de sa propre maison, Croup, en Espagne, plutôt que dans le Poudlard venteux dont elle avait vu quelques esquisses. Mais il n’était plus le temps aux bavardages visant à faire connaissance, à ces moments de légèreté entre eux causés par la mention de ce stupide bouquin. Shackelborn était en pleine discussion avec un employé, et il ne fallut à l’homme que l’intervention d’Eoin Mckay pour que les choses dégénèrent drastiquement.

L’instant d’avant, ils étaient tous les deux sur le point d’accomplir leur mission en s’étant débarrassé d’un potentiel gêneur. L’instant d’après le sang-pur volait contre une étagère, balancé là comme un fétu de paille tandis que derrière eux, les pas de deux suiveurs, deux ennemis, annonçaient un implacable chambardement.

Carmen n’eut que la possibilité de poser la main sur l’épaule du Suisse, lui évitant ainsi un sortilège au trait vert qui frappa le mur derrière eux, en une légère explosion. Et le balançant près des livres, se servant de son propre corps pour tenter de le protéger, rejeta sa chevelure en arrière pour riposter d’un manus qui fut aisément paré.

« Hijo de la Malinche ! » Gronda-t-elle dans sa barbe, le regard furieux. Schackelborn, à ses côtés, en demeurait figé de peur et n’osait pas même sortir sa baguette pour se défendre. Impossible donc de compter sur lui et impossible pour elle de lui filer une taloche pour le faire sortir de sa torpeur.

Et Eoin qui n’était même plus dans le viseur. La poussée l’avait-il assommé ?

« Sortez de là ! » Résonna la voix de l’un des trois inconnus. Dans la semi-obscurité, elle vit l’uniforme du traître se rapprocher des deux autres. Encadrant la porte et empêchant donc toute possibilité de sortie. Le transplanage, au sein de la bibliothèque, étant bien évidemment interdit et magiquement bloqué.

« Compte là-dessus gringo ! » Répliqua Carmen en essayant de se calmer.
« Donnez nous le parchemin ou nous vous tueront tous. »
« T’as ta propre solution, hombre ! Vete a la chingada ! »

De quoi leur donner du grain à moudre pour répliquer, si l’un d’entre eux comprenait quelques mots d’espagnol.


Code by Joy



Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Dim 5 Fév - 15:46
Le membre 'Carmen Guerrero' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Boomerang de compet'
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t305-eoin-mckay
Messages : 268
Date d'inscription : 30/09/2016
Célébrité : Adrian Brody
Crédits : Lord Ena

Age : 41 ans
Sang : Sang-Pur
Statut : Marié - une marmotte
Métier : Potionniste - chercheur
Baguette : 26.6 cm - bois noueux de noyer - ventouse de calamar
Dialogue : #003333
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Dim 5 Fév - 18:11
"Aoutch !!"

Entre son dos qui venait d'heurter sans douceur un rayonnage poussiéreux et la lumière qui s'amusait à lui planter milles et une aiguilles dans la cervelle, Eoin papillonna des yeux quelques secondes avant qu'il ne prenne pleinement conscience de la situation.

Cette fichue mission simple comme un devoir de 1e année venait de se transformer en guet-apens. Dans une salle renfermée de la bibliothèque. Avec son lot de sortilèges, de blessures potentielles si ce n'était pas pire! Quelle idée! Il avait bien autre chose à faire que de jouer sa vie en cet instant!

Lèvres pincées, Eoin s'était rapidement reculé dans le rayonnage pour éviter d'offrir une cible trop facile, tandis qu'il entendait sortilèges fuser et Carmen fulminer. Apparemment son accent n'était pas juste la pour faire joli. Espagnol non? Mais il n'était pas un expert en la matière...

Profitant du tumulte que créait sa collègue, il remonta silencieusement une allée parallèle à celle où il avait atterrit, baguette fermement en main, yeux plissés pour apercevoir leurs nouveaux amis.

N'était-ce pas une forme vaguement colorée qui se détachait un peu plus loin? La pulsation magique -qui en profitait pour battre en cœur dans son crane douloureux - devait probablement se dégager d'une cape ensorcelée et l'onguent qui faisait encore effet sur son organisme devait le détecter. Au son des voix, ils devaient tous y être regroupés.

Pointant sa baguette entre deux livres, Eoin visa.

"Espèce de sale Mangemort de mer*e!" Fociféra l'un des autres.

Un léger sourire satisfait étira les lèvres fines du McKay. Aux moins la secousse électrique avait du assommer l'un des adversaires... Et lui filerai une sacrée migraine, non mais!

Par contre, ce qu'Eoin ne vit pas, ce fut leur compagnon Suisse qui sembla en avoir bien trop perçu. Il fallait dire que le sortilège qui venait de les éviter de peu avait encore fait monter sa peur d'un cran, et le cri qu'il lâcha le sortit de sa torpeur. Bousculant Carmen sans s'excuser pour s'extirper de là, il rampa vers le fond de la pièce pour s'enfermer dans le placard à peine visible qu'il verrouilla d'un collaporta.

Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Dim 5 Fév - 18:11
Le membre 'Eoin McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Dim 5 Fév - 18:19


Unexpected Pages

Avec Eoin & Carmen


McKay avait encore de la ressource, à constater le trait de lumière qui fusa de son chambardement pour mieux atteindre un Phénix et l’abattre sur le champ. Carmen en serra le poing de victoire avant de se prendre un sortilège qui fit tomber le rayonnage sur elle. Encombrée de livres, lâchant l’épaule de Schackelborn qui poussa un cri retentissant, elle fut à moitié sonnée, le front ensanglanté d’une taillade, cherchant à repousser le poids compressant sa poitrine.

Un presque échec qui aurait pu être une victoire rapide si le Suisse s’était décidé à l’aider. Mais sans lui laisser le temps de formuler cette requête, elle le vit se précipiter dans une armoire. La laissant rouler des yeux de fureur mal contenue, retenant avec grande peine la volée d’insultes qu’elle lui destinait.

D’un expulso, elle parvint enfin à se dégager et lança un Manus qui occupa le second Phénix, la laissant seule face à celui en uniforme. Parant un sortilège, puis un second, elle glissa en direction d’Eoin, se plaçant devant, le souffle court, le visage halé baigné de sueur. Le parchemin semblait encore intact. Une chance, dans ce traquenard. A se demander comment ces enfoirés avaient pu être prévenu. Mais sans même douter de son coéquipier, pas le temps, ni l'envie.

« Cet imbécile… vous avez vu ? » Elle désigna l’armoire du menton. « Que fait-on ? On peut pas partir en le laissant là… »

Le Manus cessa et les pas retentirent sur le sol, faisant craquer les livres et les morceaux de bois, dans un silence à peine entrecoupé de quelques chuchotements.

« Attrapons Schackelborn… » Crut-elle entendre et filant un coup de coude à Eoin, dans la plus parfaite familiarité inconcevable, elle marmonna.

« Vous, cassez-vous. Allez alerter quelqu’un… vous devez absolument protéger… » Il savait quoi, sans qu’elle doive le nommer. « Moi je me charge de Schackelborn et de ces bastardos… »


Code by Joy



Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Dim 5 Fév - 18:19
Le membre 'Carmen Guerrero' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Boomerang de compet'
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t305-eoin-mckay
Messages : 268
Date d'inscription : 30/09/2016
Célébrité : Adrian Brody
Crédits : Lord Ena

Age : 41 ans
Sang : Sang-Pur
Statut : Marié - une marmotte
Métier : Potionniste - chercheur
Baguette : 26.6 cm - bois noueux de noyer - ventouse de calamar
Dialogue : #003333
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Jeu 9 Fév - 23:10
"Ca va aller?" l'interrogea brièvement Eoin en fronçant les sourcils alors que Carmen venait de le rejoindre, remarquant son entaille. Ça n'avait pas l'air trop grave, il serait temps d'y jeter un œil plus tard, lorsqu'ils se seront débarrassés du danger représenté par les Phoenix.

Avant de se focaliser sur ce qu'elle venait de dire et de jeter un regard perplexe à cette dernière. Concentré sur leurs adversaires et un peu éloigné, il n'avait pas vu l'acte hautement héroïque de leur comparse suisse.

"L'armoire? Et non effectivement, il va falloir faire quelque chose."

Mais ils n'était apparemment pas les seuls à y penser. Il arqua un sourcil au coup de coude de la jeune femme, mais ce n'était pas le problème le plus important à l'instant actuel.

"Vous laissez?" murmura t-il, entre amusement et un sérieux quelque peu horrifié. "Hors de question." Il se radoucit en rajoutant qu "il serait plus sécuritaire de tenter une sortie ensemble. Ils sont plus proches de l'entrée que nous, avec une petite diversion peut-être que..."

"Une Odaorée nous aurait vraiment été utile..." mumura t-il, pensif. Par Paracelse, que n'avait-il sur lui certaines de ses potions! Une Odaorée fulgurantae leur aurait été particulièrement utile en ce moment! Evidemment, si une telle situation avait été prévisible, ce ne serait pas lui que Mervyn Kark aurait envoyé malgré son passif. Pas plus que la demoiselle à l'accent de feu. Evidemment.

"Attention!"

D'un coup de baguette il dévia un filament coloré qui vint ronger la pile de livres épars non loin d'eux. Lors qu'un étrange et sourd bruit de raclement se fit entendre. Entre les livres il crut apercevoir quelque chose se mouvoir, avec un spectre coloré témoignant de sa magie. Et vu la direction... Il fallait se hâter, vite. Maintenant.

Eoin tâcha de rejoindre leur fameuse armoire, à peine visible quelques rayonnages plus loin, dans le brouillard de poussière, esquivant quelques chutes de livre.
Ils n'avaient pas le temps de discuter et négocier leurs opinions dans l'immédiat. Et il ne s'imaginait pas abandonner la jeune femme et le sorcier un peu gras tous seuls ici. C'était leur bibliothèque, pas une quelconque plage pleine de Phénix et de tempête par le Fond de la Marmite! Et vu ce qu'il venait de voir passer, ils ne seraient pas trop de deux...


Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Jeu 9 Fév - 23:10
Le membre 'Eoin McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Ven 10 Fév - 12:25


Unexpected Pages

Avec Eoin & Carmen



Eoin McKay avait de l'héroïsme à revendre mais finalement, leur était-ce bien utile ? Car au lieu de sortir de là, illio presto pour aller leur chercher de l'aide auprès des sorciers présents dans la bibliothèque, ce fut d'un sourire et d'un murmure qu'il lui assura son soutien. Manquant de lever les yeux au ciel et ainsi de jurer de plus belle pour le repousser, ce fut à peine si elle remarqua la soudaine tentative Phénix de les neutraliser. Elle ne dut finalement la survie de sa trogne qu'au geste imparable d'Eoin, la tirant de côté pour lui éviter un sortilège. Qui se mit à faire grésiller les pages des livres touchés. Carmen déglutit.

Et voyant la statue écarter les rangées, manipulées par le second traitre au système, sentit la moutarde lui monter au nez. Schackelborn demeurait toujours planqué dans son placard, petit Suisse lâche et désoeuvré sans doute entrain de pleurnicher pour la survie de son existence. La migraine frappa ses tempes, et serrant les dents, se plaçant devant Eoin, ce fut d'une voix ferme plutôt qu'hurlante qu'elle lança un :

« Confringo ! »

La statue explosa, sa tête se décrochant de son socle tandis que la poussière envahissait la pièce, les faisant tous toussoter. Le phénix à l'origine de la manipulation ne fut pourtant pas long à s'en remettre, répliquant d'un trait vert, peut-être même un avada mais dans le tumulte, Carmen ne l'entendit même pas. Se contentant de le viser de sa baguette et, plutôt que de se concentrer sur un Impardonnable qui lui aurait coûté autant d'énergie que d'effort, fit léviter la tête massive, l'envoyant fracasser le crâne de son ennemi.

Ce dernier tomba à terre, foudroyé. Et définitivement mort. Alors que son compagnon, choqué, criait son nom.

« Occupez vous de celui-ci. » Grogna-t-elle à l'intention d'Eoin avant d'enjamber les décombres de la statue pour venir fracasser les portes de l'armoire à coups de poings. Tapant, comme on taperait à la porte d'une quelconque salle-de-bain sous une envie pressante. Schackelborn s'y était enfermé, verrouillant sa cachette, et la patience de l'espagnole commençait sérieusement à s'amenuir. S'il ne bougeait pas son arrière-train au plus vite, sur la tête d'un Hypogriffe elle le renverrait en Suisse avec le parchemin en poche, même bloqué dans son armoire, à coups d'Expulso.


Code by Joy


Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Ven 10 Fév - 12:25
Le membre 'Carmen Guerrero' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Boomerang de compet'
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t305-eoin-mckay
Messages : 268
Date d'inscription : 30/09/2016
Célébrité : Adrian Brody
Crédits : Lord Ena

Age : 41 ans
Sang : Sang-Pur
Statut : Marié - une marmotte
Métier : Potionniste - chercheur
Baguette : 26.6 cm - bois noueux de noyer - ventouse de calamar
Dialogue : #003333
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 11 Fév - 22:47
Les livres tombaient, les étagères déja chaotiques s'écroulaient tandis que la statue fendait les rangées tel un navire fendant les flots. Dans leur direction. Et celle du suisse. Par ici quoi.
Un instant, Eoin loua mentalement le Phenix capable de l'animer ainsi. Il se souvenait à quel point mouvoir un objet n'était pas chose aisée, moins encore en y ajoutant poids et complexité d'actes possibles.

Carmen réagit au quart de tour.

La laissant s'avancer, prêt à compléter ses sortilèges si besoin, il se contenta de garder un œil sur la situation et de dévier quelques livres volants qui cherchaient à les gêner, avant d'en renvoyer un sur une gerbe verte lumineuse. Pas assez pour être un avada, mais probablement pas quelque chose de très agréable pour autant...
Sa comparse fut rapide. Très rapide et efficace. Et même efficace à en être explosive. De manière écrasante. A la limite du perturbant en fait.

Lui-même avait déja vu des morts, de tous les camps, d'un tas d'espèces même. Pour un tas de raisons probablement valables. Mais elle? Réduire ainsi en bouillie ce qui faisait la vie même de toute créature, plus encore, d'un être humain, n'était-ce rien? Elle ne paraissait pas assez âgée pour être déjà habituée à ce genre de choses non? Qu'est-ce que cette nouvelle jeunesse allait encore devenir?

Malgré tout, il la félicita sincèrement tout en restant concentré sur la situation. A peu près. Les nombreuses qui composaient encore peu avant une belle statue d'un sorcier philosophe dont il ne parvenait à retrouver le nom fumaient encore un peu partout, toujours doucement ensorcelée, brillant toujours aux yeux d'Eoin.

Tâchant de ne pas se concentrer sur ces détails, il plissa les yeux pour ne pas perdre l'autre Phenix des yeux. Essayer de le mettre hors d'état de nuire serait bien. Si possible sans le tuer. Une vie était une vie et celle-ci serait bien plus utile au Ministère avec quelques souffles capables de parler.

Peut-être serait-il mieux mort finalement..

Son stupéfix le rata de peu, mais il perçu nettement le cri de douleur qui en suivit. L'autre leur rebalança une pluie de sortilèges colorés en retours, très mal visés mais qui forcèrent malgré tout Eoin à se concentrer sur ces derniers, plutôt que sur l'homme dont il voyait la silhouette s'éloigner. Impossible de l'en empêcher sans se mettre en danger.

Les quelques secondes étrangement silencieuses qui suivirent lui firent un drôle d'effet. Mais au moins, il était heureux de voir que l'Espagnole avait réussi à faire entrouvrir son placard à Shackleborn.

"Sortons d'ici au plus vite.. j'aimerais éviter que d'autres ingrédients surprises ne viennent s'ajouter au chaudron..."

S'assurant d'un regard que le Suisse les suivaient, il remonta la salle et ses rayons, le dos courbé et la baguette au poing. La poussière encore diffuse tel un brouillard grisâtre dans la pièce leur permettait une maigre couverture qu'il compléta d'un léger sortilège d'assombrissement. On y voyait peu, mais assez pour avancer sans se prendre une étagère, et cela leur éviterait peut-être quelques désagréments.

Le nuage sombre débordait par la porte avant de se diluer quelques mètres plus loin.

Baguette prête, il s’apprêta à sortir de la réserve, sur ses gardes. Mais l'accès à l'étage était bloqué. Et ils n'étaient pas seuls. Le Phénix qui venait de se faire la malle? Davantage? Impossible à juger...Et Carmen avait depuis quelques secondes reprit sa première place dans leur alignement, pour tenter de les extirper sans dommage de là. Ou presque. Si elle parvint à parer la première gerbe, Eoin et le suisse la virent voler plus loin dans le hall juste après. Non loin des toilettes pour homme.

Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 11 Fév - 22:47
Le membre 'Eoin McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 11 Fév - 23:02


Unexpected Pages

Avec Eoin & Carmen


Ne connaissait-il pas le dicton, "magie pour magie, baguette pour baguette" ? Un dicton qui aurait pu être la devise de la famille Guerrero si cette dernière s’était permise d’obtenir un blason. Mais l’orgueil n’était pas le pendant de son père et certainement pas celui de la fille. Aussi, le visage congestionné par une concentration proche de la fureur, fut-elle néanmoins soulagée de voir Schackelborn lui obéir, son visage tremblant en sueur apparaissant dans l’interstice de l’armoire tandis que le pitoyable phénix s’enfuyait, abandonnant son comparse derrière lui.

Carmen n’eut qu’un geste ferme pour attraper le poignet du Suisse et montrant Eoin d’un coup de menton, lui asséner avec colère.

« Vous le quittez pas des yeux et vous restez derrière nous. On gère la situation, vous entendez ? »

A d’autres, évidemment, et son propos fut parfaitement contredit à leur sortie de la réserve. Il ne lui fallut qu’un geste pour parer le premier sort lancé par le rebelle mais ne s’attendant pas à l’apparition d’un comparse, bien en forme cette fois-ci, le corps de l’espagnole décolla, expulsé au loin comme elle se l’était promise de le faire au Suisse. S’éclatant au sol avec une rare violence, l’épaule endolorie. C’est à croire qu’en plus de son sortilège cet enfoiré avait réussi l’exploit de le doubler avec un manus. Et les voyant lever leur baguette sur McKay et Schackelborn avec la ferme intention d’en découdre à mort, Carmen se ressaisit en vitesse, haletante.

Laissant les premiers sorts fuser de toute part, explosant le mur à ses côtés pour finalement la faire revenir au devant de la scène. La bibliothèque, après ces éclats, subiraient de multiple travaux pour reprendre sa forme première. Et Carmen n’allait pas aider à la décoration.

Le premier sorcier, ce maudit phénix masqué, fut envoyé contre le mur, tête la première. Laissant une trace de sang dans le sillage de sa chute, sa nuque bizarrement formée, dans un angle impossible. Le second pris la peine de le suivre dans un même mouvement de baguette de la sorcière. Et les deux s’entassèrent au sol avant qu’un sortilège ne manque de la frapper, son trait vert fusant au-dessus de son oreille et faisant grésiller quelques filaments de ses cheveux.

Car dans l’encadrement de la réserve, faisant face au hall et apparemment réveillé, le dernier phénix restant s’acharnait encore à combattre. Fut-ce cela ou le nombre de morts qui décida soudain Schackelborn à un odieux acte de courage. Car plutôt que de lever sa baguette en direction de l’ennemi, ce fut bien de sa poigne qu’il saisit le sang-pur à bras le corps, cherchant à fouiller les poches de son veston.

« Donnez le moi ! » Eructait-il, paniqué. Ses yeux roulant dans ses orbites, tandis qu’il postillonnait à la figure du sang-pur. Occupée avec le phénix, Carmen, choquée, n’eut pas la pensée de les séparer. Parant les sortilèges du rebelle de protégo en protégo.

« Donnez le moi ! Il est à moi et vous allez m’attirer la mort ! » Son accent nasillard et bizarrement pittoresque dans une telle situation prêtait presque à rire.

Si seulement ils avaient pu y penser. Si seulement ils ne risquaient tout simplement pas leur vie pour l’existence de la mission et la survie de ce nigaud comme du message.

Un message attirant l’attention du phénix, dans tout ce chambardement. Qui chercha alors à se rapprocher d’Eoin et lança un accio.

Code by Joy




Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 11 Fév - 23:02
Le membre 'Carmen Guerrero' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Boomerang de compet'
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t305-eoin-mckay
Messages : 268
Date d'inscription : 30/09/2016
Célébrité : Adrian Brody
Crédits : Lord Ena

Age : 41 ans
Sang : Sang-Pur
Statut : Marié - une marmotte
Métier : Potionniste - chercheur
Baguette : 26.6 cm - bois noueux de noyer - ventouse de calamar
Dialogue : #003333
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 18 Fév - 12:45
Jamais il ne serait capable de revoir une bibliothèque de manière neutre. Ce genre de situation était totalement contraire à la sérénité et à l'esprit de partage culturel habitant un tel bâtiment!

L'espagnole - il était maintenant presque sûr qu'elle était de cette origine - venait de voler sans douceur juste devant ses yeux et sous le cris de souris du Suisse, pour s'écraser quelques mètres plus loin. Le symbole masculin des latrines brilla magiquement en ressentant sa présence, avant que les sorts ne volent à nouveau. Devraient-ils essayer de rejoindre la fonctionnaire afin d'offrir moins de cibles et de pouvoir offrir un seul mur d'attaque? Se contentant de parer une gerbe colorée, Eoin hésitait, n'étant pas un expert en stratégie.

L'écrasement cérébral d'un des phénix contre le mur lui fit brièvement fermer les paupières. Au moins la mangemort était très efficace, peut-être même un peu trop. Eoin était bien plus partisan du prisonnier...Mais il était sans doute plus aisé de toucher pour blesser grièvement que de doser pour capturer sans laisser trop de chance à l'ennemi de se ressaisir.
Quoi qu'il en soit, la voie semblait libre.

"Rejoignons rapidement Mrs Guerrero"

Aucune assurance qu'un Phénix ne les attendait pas un peu plus haut, et de toute manière il fallait passer à côté de la jeune femme et de l'alcôve des lieux d'aisances pour rejoindre l'escalier.

Ce fut d'ailleurs le moment que choisi la dernière silhouette pour se désolidariser de l'encadrement de la porte derrière eux. Son premier sort fut paré, la gerbe s'écrasant sur le mur en grésillant, le suivant aussi. Eoin s'apprêtait à aider sa comparse lorsque Shackleborn sembla se réveilla, mais pas d'une manière arrangeante.

"Donnez-le moi!  Il est à moi et vous allez m’attirer la mort !!"

Braillant, les joues rouges et les regard noir, le Suisse s'était carrément mis à fouiller directement dans la veste d'Eoin.

"Que..."

Pour en arracher le parchemin, couture comprise.

Et le sourire victorieux du Suisse ne dura qu'une seconde avant qu'un accio sournois ne passe la barrière des sorts de Carmen, soustrayant le parchemin aux doigts du mangemort. Avant d'envoyer valser le Suisse dans la porte des toilettes, qui s'ouvrirent sous son poids. Le voleur en profita pour se jeter lui-même vers la pièce qui se tenait sur sa gauche, face à eux, celles des femmes.

"Par Paracelse..." grogna Eoin en traversant le petit hall pour poursuivre le sorcier. Que le suisse les suive n'était qu'un détail en cet instant, le document mangemort ne devait pas disparaître.

Mais les toilettes étaient vides. Quelques rapides coups de baguettes de la part des deux mangemorts sur les portes des cabines le leur confirmèrent.

"Où a t-il bien pu passer?"

Qu'avaient-ils réussit à louper?


Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 18 Fév - 12:45
Le membre 'Eoin McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 18 Fév - 13:42


Unexpected Pages

Avec Eoin & Carmen


Le Suisse vola, s’écrasant sans ménagement contre la porte de toilettes et le phénix y trouva, la main mise sur le parchemin, sous le regard exorbité de stupeur d’une espagnole qui ne trouva rien de mieux à faire, sur l’instant, que de lancer un nouveau sortilège d’accio inefficace. La colère au corps, n’en revenant pas que le contact de Kark se soit permis de perdre son calme au point de se retourner contre eux, Carmen s’approcha pour le saisir à la gorge, penché sur lui, des envies de meurtre dans le regard.

« Vous ne pouvez pas me toucher ! » Balbutia Schackelborn en essayant de s’y soustraire, rampant loin de l’entrée, le front en sang, à moitié sonné. « Tout est de votre faute de toute façon ! » Loin d’apprécier ce dédouanement misérable et cette accusation infondée, Carmen leva sa baguette, la magie crépitant à sa pointe. Elle pouvait le désarticuler, lui briser la colonne vertébrale, le torturer de Doloris pour lui faire payer sa connerie. Elle pouvait lui arracher la tête, lui scalper le crâne, lui cracher au visage. Elle pouvait aussi lui casser le nez d’un magnifique poing dans la gueule.

Au lieu de ça elle le relâcha, et entrant dans les toilettes à son tour, ouvrit chaque porte avec Eoin pour ne rien y trouver. Silencieuse malgré un simple goutte à goutte lancinant venant d’une plomberie mal refermée, la pièce demeurait vide de toute autre présence que la leur. Le phénix semblait s’y être volatilisé malgré l’impossibilité de transplaner en ces lieux.

Seulement ils ne pouvaient pas l’avoir raté à ce point. Et entendant un cri en arrière d’un sorcier, venu sans doute pour fouiller la salle des archives, alertant les gardiens de la présence des cadavres gisant près du mur, Carmen lança une œillade malcommode à Eoin. Elle ne lui en voulait pas à lui particulièrement mais c’était définitivement un fiasco.

« Nous allons devoir leur donner des explications et Merlin sait que ça ne va pas jouer en notre faveur. » A tout hasard, elle lança un sort de détection, qui ne rassembla aucune preuve d’un camouflage du phénix. Puis un énième sortilège contre le mur des lavabos, espace vide dans lequel l’ennemi aurait pu se fondre. Il n’y eut rien, pas même un cri du parchemin sensible.

« Il n’a pas pu se volatiliser. Nous devons continuer. Un animagus… » Elle réfléchissait à voix haute, incapable de comprendre le subterfuge du sorcier. Ou de penser un seul instant qu’il aurait pu trouver une cape d’invisibilité pour s’y dissimuler. Schackelborn, à l’entrée, se redressa et souffla : « La police arrive ! »

« Nous sommes innocents. Mais vous devrez rendre des comptes à notre chef. Avez-vous conscience de la stupidité de vos actions ?! Si vous ne vous étiez pas attaqué à nous, nous aurions pu tous les abattre ! »
« Ce n’est pas moi qui ai décidé d’un tel endroit et ce n’est pas moi qui ai nourri leur rébellion en les tuant mademoiselle ! » Il s’épongeait le front, nerveusement. « J’aurais pu m’enfuir et transplaner. »
« Sauf que vous vous êtes enfui dans un placard et – roh y luego mierda, ¿qué hacemos ahora? Que fait-on ? » Demanda-t-elle à Eoin, tapant nerveusement du pied au sol, continuant d’encadrer les toilettes pour empêcher tout être, même invisible, de sortir.


Code by Joy





Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1242
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission terminée] Unexpected PAGES
ce message a été posté Sam 18 Fév - 13:42
Le membre 'Carmen Guerrero' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre