AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts ❞
 :: Royaume-Uni :: Londres
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Ven 17 Fév - 22:46

ex tenebris lux

ϟ Les phénix et les inquisiteurs ayant pris la fuite les mangemorts n'ont plus qu'à rentrer dans leur QG se faire soigner. La police magique prend le relai.

ϟ Des médicomages plus ou moins expérimentés, mais tous dignes de confiance, sont présents sur les lieux pour prendre en charge les blessés. Les personnes les plus durement touchées sont traitées en priorité.

ϟ Le Q.G est en effervescence, si on déplore plusieurs pertes, tout le monde comprend bien que le pire a été évité. Les deux mines de cristaux d'Ensinis n'ont été que peu endommagé, et la fuite des moldus a été endiguée.

ϟ Mieux encore, la rumeur  se répand rapidement que Jane Callaghan, leader des phénix, aurait été tuée par Mervyn... Ex tenebris lux - groupe 4 Certains ont déjà sorti le champagne...

ϟ Les actions : Vous devez poster la retraite de votre personnage dans le QG de la faction à laquelle il appartient. Attention, pour ce tour, poster est obligatoire, sinon on considère que vous loupez un tour.

ϟ Fin du tour : Il s'achèvera le dimanche 19 février, à 19h.

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
La castafion
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t216-heather-blackburn#1641
Messages : 134
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Lana Maria Parrilla
Crédits : Mijy itashi

Age : 51 ans
Sang : sang pur
Statut : Mariée
Métier : chanteuse à succès, directrice d'une boite de production de disques
Baguette : Baguette de Chêne rouge, de 28 cm, très souple. Le bois est torsadé, légèrement incliné. Elle possède en son cœur un cheveux de Vélane.
Epouvantard : un kelpi
Dialogue : #990000

Fiche de Présentation
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 10:25
Elle avait voulu les venger. Venger Murphy, surtout, pour être honnête, mais même ceux qui osaient encore se rebeller contre n'importe quel mangemort à cet instant précis méritaient déjà son courroux. Mais Adem s'était écroulé en hurlant, la privant de le faire elle même se tordre de douleur, alors elle avait cherché immédiatement une nouvelle cible.

Et son regard avait croisé celui de Durham. Ce regard fou, cet homme qu'elle savait déjà avoir à Tintagel. Qui ne reculait devant rien. Un Leader, à n'en pas douter, qui avait osé s'en prendre aux sorciers. Oser la blesser, elle, et à présent levait le canon de son arme, sans frémir, pour abattre Heather.

Il pensait lui faire peur ? Misérable moldu, avec son arme pathétique ? Elle n'avait pas peur, oh non, et jamais ne tremblerait devant lui. La baguette de la sorcière se leva si vite qu'on l'aurait dit mue de volonté propre. Et c'est un avada qui franchit ses lèvres.... Pour s'écraser sur la protection toute neuve des renforts Phénix.

Un cri de frustration, rendu rauque par la poussière, la fumée, le combat, jaillit de ses lèvres. NON !! Non, ils n'en réchapperaient pas !

En miroir d'Elena Kark, Heather lâcha sort sur sort de son côté de la barrière, les plus puissant qui lui venaient à l'esprit, et chacun s'écrasaient sur le Protego Maxima en le fragilisant un peu plus.

_Vous ne fuirez pas, lâches ! Misérables traîtres !

C'était vain, et au moment où la protection magique s'effondrait enfin, son dernier sort s'écrasa sur la roche, là où Oliver s'était tenu un instant plus tôt. Ils avaient fuit. Quelques mineurs, les survivants, les avaient suivit, mais surtout, surtout, les instigateurs de cette attaque venaient de leur échapper. Heather fulminait. La douleur de ses blessures n'étaient rien face à l'humiliante brûlure de l'échec. Oh oui, ils étaient vivants. Ils avaient réussi à arrêter l'ennemi, et même à en blesser, peut-être gravement, certains d'entre eux. Mais aucun cadavre de rebelles moldu ne jonchait le sol, aucun ne se retrouvait captif des Mangemorts.

Tremblante de colère, elle se redressa à l'ordre d'Elena. Oui, il n'y avait rien d'autre à faire à présent. Au moins ils avaient mis ces minables en fuite.

Mais elle ne transplana pas immédiatement. Du coin de l'oeil, elle vit un mangemort s'approcher de Carmen, alors qu'elle allait déjà voir Murphy. Il avait l'air aussi furieux qu'elle, dans cette colère noire, contenue, qu'elle ne lui connaissait que trop bien. Celle d'Heather était bien plus explosive, mais ce n'était pas le moment.

_On part d'ici. Eyleen te soignera bien mieux que moi.

Aucun doute que sa belle mère ferait de son fils adoptif une priorité, surtout qu'il lui donnait l'impression de mériter de s'écrouler. Passant un bras autour de lui, elle rassembla ses forces, aidée de sa colère toujours si vive, et transplana avec lui loin de ces galeries maudites.


_______________________________________________________

QG des Mangemorts.


Heather ne lâcha Murphy qu'une fois qu'elle fut certaine qu'il soit pris en charge par les meilleurs médicomages. Et même alors, elle resta à ses côtés, repoussant dans un premier temps une jeune femme qui essayait de voir comment elle allait. Elle n'avait pas la plus fière des allures, sa robe percée, imbibée de sang, couverte de poussière, ses cheveux toujours impeccable dans un état misérable. Il fallait le reconnaitre. Et petit à petit, alors que l'adrénaline, la colère retombaient, alors que la fatigue et la douleur se faisaient sentir de nouveau, comme après chaque combat, elle fini par se laisser faire. Elle avait l'impression d'avoir vécu cette scène mille fois. Un QG remplit de blessés, de médicomages, des visages fatigués, sombres, triomphants parfois, selon comment s'étaient passé leur parcours... Et elle qui finissait par se laisser tomber assise sur un des lits, et enfin acceptait qu'on la soigne.

Elle ne perdit tout de même pas de vue tout le remu ménage, car cette fois, cet air triomphant semblait carrément contagieux. Et la nouvelle tomba. Jane Callaghan, Phénix de longue date, ennemie des Mangemorts depuis si longtemps, était morte, tuée cette nuit même.

Un choc. Etrange, au fond, parce qu'Heather l'avait cru morte depuis longtemps, à fuir sur une planète soumise à une paix que cette idiote n'avait jamais pu accepter. Mais un choc tout de même, parce que Jane, elle s'en souvenait aussi depuis ses souvenirs d'écoles, des chamailleries de Poudlard, et c'est un pan de cette amitié là, qu'elle ignorait encore avoir en elle, qui s'envolait définitivement ce soir.
Invité
Invité
avatar
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 11:51
Tellement de choses s'étaient passée en un instant, Carter semblait avoir vécu ça de loin, comme à demi conscient. La voix de Mervyn semblait être un mirage, une hallucination de plus dans cette soirée plus qu'usante. A un moment il avait eut l'impression qu'on l'avait étreint un instant, cela avait quelque chose de réconfortant et désagréable à la fois. Il pensait à Clio, à ses enfants et quelque chose le ramena à la réalité. Quelque chose avait glissé à côté de lui et puis l'étreinte se défit, le Lancaster entendit une voix familière s'élever, celle de sa belle soeur Calliope.

Cette dernière était souvent dans les parages lors des grosses prises de risque de la part du gouvernement. Et c'était une sorcière sur qui on pouvait compter, toujours l'atout indispensable pour faire pencher la balance du côté des mangemorts. Cela changeait d'Arutha son ami d'antan qui avait certes eu des moments de génie mais sur la fin tout comme Carter il avait eu un sacré coup de mou.

Une détonation retentit quelque part dans la mine, Carter se força à reprendre une position verticale, il avait passé assez de temps au sol. Dans un effort incroyable il y arriva, cela prit du temps. Et le seul mot d'ordre était de rejoindre le QG, Carter ne savait pas bien pour quelles raisons il fallait le faire, mais tout le monde ou presque semblait être là. Olivia, Henry et Callista semblaient avoir été affecté à une autre mission dans la mine. Un de ses neveux transplana avec un prisonnier, quelques éboulis tombaient de ça de la, mais la mine semblait tenir le coup.

L'ancien Serpentard regardait autour de lui un peu perdu, égaré, ne sachant pas trop que faire. Il était certains que la facilité pour le sorcier serait de transplaner vers le QG mais en serait-il capable vu sa situation actuelle ? Il ne savait pas ce qui lui avait faire perdre conscience comme ça, bien sur il avait pris un mauvais coup en étant balancé comme une poupée de chiffon, mais le quadragénaire en avait connu d'autre. Etait-ce un des effets des cristaux d'ensinis ou des hallucinations successives qui l'avaient épuisés ?

Il respira plusieurs fois comme pour s'apaiser et pouvoir gérer un dernier effort, il disparu en pensant qu'il avait de la chance de s'en être tiré à si bon compte cette fois encore. Sa chance ne durerait pas et ne resterait pas aussi insolente, il vieillissait et bientôt les jeunes comme Scylla, Rowena, Henry, Callista et bien d'autre seraient la nouvelle génération de sorcier de terrain et Carter aspirait à autre chose. Il avait connu trop d'évènements tragiques, déjà à l'époque de l'Ombre de la Rose Noire.

                         

QG des Mangemorts :

Carter arriva au QG des Mangemorts sans perdre un membre en cours de route, cela s'avérait déjà être un soulagement pour lui. Au loin il aperçu Heather sa cousine, le Lancaster n'eut pas le temps d'aller la saluer qu'une rumeur semblait se répandre, Jane Callaghan aurait été tuée. Carter ne pouvait croire cette rumeur tant qu'elle ne serait avérée par Mervyn Kark ou même par la presse. Il ne le savait que trop bien de par son activité "professionnelle" qu'on ne pouvait être sur de rien tant qu'on n'en avait pas la preuve. Mais un sentiment de bienêtre semblait s'étendre en lui, une sensation agréable, comme si une page douloureuse de l'histoire Sorcière était en train de se tourner. Qu'ils allaient connaître une nouvelle période de paix, comme de coutume quand il n'était pas amoché trop gravement il se rendit dans la volière pour envoyer un hiboux à Clio et ses enfants pour les tenir au courant de tout ce qu'il s'était passé ces dernières 24 heures et leur demander de revenir au manoir Lancaster, cela faisait trop longtemps maintenant qu'ils étaient absents. Il se sentait entouré mais seul, il regagna la salle ou on prodiguait les soins pour faire soigner et évaluer ce qu'il avait pour avoir été inconscient trop longtemps à son gout sur le terrain.
Invité
Invité
avatar
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 14:15
Henry avait parlé trop vite. A peine le corps de Joshua retombé contre le sol, le temps avait semblé s’arrêter. Il s’étirait comme un vieux caramel, pour que les mangemorts observent mieux la scène qui se déroulaient sous leurs yeux. Pour que les yeux cernés d’Henry s’écarquillent de surprise et de peur alors que le parasite à plume prononce une dernière incantation. Pour exploser ses propres entrailles. Henry ne parvenait à faire le moindre mouvement, incapable de détacher ses yeux du phénix. Il était fou. Mais après tout, qui ne le serait pas dans une situation pareille ? Pour le peu que cette ordure avait contribué à lui faire passer une mauvaise nuit, le médicomage se devait de saluer l’acte de bravoure désespéré que le sorcier adverse avait initié. Il se savait condamné, et la seule chose qui restait de lui, c’était sa foi. Sa foi inébranlable pour sa cause. Henry ferma les paupières, et déglutit difficilement. Les secondes étaient devenues des heures.

Et puis, d’un coup, les parois entières de la mine se mirent à trembler et des débris s’en détachèrent dans un nuage épais de poussière. Et Henry pouvait toujours ouvrir les yeux. Il cligna plusieurs fois, mais autour de leur groupuscule, tout était noir de suie et de poussière. Arutha, crachant ses poumons, se tenait là, debout entre eux, la potion explosive des phénix dans une main, sa baguette encore pointée vers les restes des assaillants dans l’autre.
Dans la déflagration, il s’était couvert le visage, par réflexe, et malgré le protego totallum lancé in extremis par Arutha, il sentait bien les entailles sur sa peau, son bras endoloris et le sang qui coulait à ses tempes. Mais il était en vie. Ils étaient en vie.

Henry n’avait pas non plus remarqué que son autre main retenait le poignet fin d’Olivia, pas franchement en meilleur état que lui. Par le Lord, elle était en vie. Ils étaient en vie. Ses yeux accrochèrent les siens, et il se sentit plus redevable encore envers le Kark d’avoir éviter de justesse une pareille catastrophe. Il inspira une goulée d’air poisseux et détacha lentement sa main pour la reposer sur son épaule en lui intimant de se défaire de ce théâtre macabre. « Allez, viens, il ne faut pas rester là. »

Arutha avait déjà regagné l’artère de la mine où le reste du groupe se trouvait. Au même moment, une voix inconnue résonna parmi eux, invitant l’ennemi à déguerpir les lieux du crime. C’en était terminé, pour ce soir. Henry observait le reste de la petite troupe transplanner les uns après les autres avant de disparaître lui-même jusqu’à leur point de rassemblement.

QG DES MANGEMORTS

L’ancien Poufsouffle chancela un peu lorsque ses pieds foulèrent le sol du QG et il resta un moment étourdi face à l’agitation qui régnait. De toutes parts, ses collègues médicomages se mouvaient prestement, passant d’un blessé à l’autre. Les mines étaient tantôt teintés d’une colère foudroyante, encore empreinte d’adrénaline ou simplement lasses de la nuit passée. Henry faisait clairement partie de cette dernière catégorie. L’effervescence de l’aventure à la mine passée, il sentit tout son corps lui faire mal et la fatigue le matraquer comme une massue d’une tonne. Il passa une main dans ses cheveux pour prendre le temps de réfléchir. Il ne réalisait pas encore  pleinement tout ce qui c’était passé durant ces quelques heures passées piégés sous terre. La horde de mineurs farouches, leur traitre de guide, l’esprit vengeur, les phénix kamikazes. Et la douleur, commune et partagée de ses partenaires de route. C’étaient trop d’informations pour que son esprit les digèrent en une seule fois. Il inspira une autre bouffée d’air -frais cette fois-ci, et essuya sa paume moite de son propre sang sur le revers de son pantalon. La nuit n’était pas terminée pour autant. Et même si celle-ci, en l’espace de quelques heures, lui avaient valu plus de cernes et de courbatures que trois gardes consécutives dans son service d’urgences, ce n’était pas le moment de se reposer. Il saisit sa baguette encore pleine de poussière et se dirigea vers les autres blessés.
Foutus rebelles.

ps: libre à vous d'utiliser Henry comme infirmière perso
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t103-murphy-o-ryan
Messages : 285
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Stuart Townsend
Crédits : Mara

Double compte : Savannah Michaels

Age : 51 ans
Sang : Sang-mêlé
Statut : Veuf, fiancé à Salomé Yaxley
Métier : Propriétaire de boutique d'apothicaire et Maître de potion
Baguette : Bois de Châtaigner, crin de licorne, 27,5 centimètres, fine, rigide
Epouvantard : Une bête informe avec des griffes et des crocs démesurés
Dialogue : [color=#0066ff]
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 17:33
Ils y étaient. Même s'il sentait ses forces s'échapper en même temps que le sang qui s'écoulait de son flanc, ils y étaient. Les renégats étaient fichus, les traîtres allaient payer. Ils étaient morts ! Les doigts de son bras encore valide serrés sur sa baguette, tremblant autant de fatigue que d'une excitation morbide qui s'amplifiait à chaque hurlement de terreur, de douleur de leurs ennemis, Murphy regardait les Moldus et leur alliée - elle était seule, il s'en rendait compte désormais - Phénix tenter désespérément de s'en sortir. De survivre. Et lui-même n'hésitait pas à retenir autant qu'il le pouvait ceux qui tentaient de fuir, encore, même s'il n'avait plus vraiment la force de les blesser. Peu importe, ils étaient finis. Finis !

Sauf qu'ils avaient toujours plus de ressources qu'ils n'y paraissaient. Et que soudain apparurent deux nouvelles silhouettes. Phénix. Renforts. Protégeant la fuite des moldus sous les vociférations de rages d'Elena. Sous son propre cri de frustration, ses grognement de colères. Et la baguette qui se lève, plusieurs fois, qui lutte pour faire céder le bouclier, et celui-ci qui s'effondre ; trop tard. Ils ont tout juste le temps de voir l'un des moldus - celui qui lui a tiré dessus, ah ! - s'effondrer dans un cri de douleur, avant que tous ne disparaissent à l'aide de portoloins et leurs alliés sorciers dans de grands plop typique des transplannages. Et, la seconde d'après, il n'y a plus personnes dans cette galerie. Plus qu'eux, mangemorts plus ou moins en état de validité, baguettes encore levées, au milieu des ruines fumantes de leur honneur piétiné. Et pendant de longues secondes, Murphy en reste hébété. Et la paroi rocheuse n'est certainement pas de trop pour supporter son poids alors que ses jambes menaces de le lâcher, le laisser tomber au sol. Chute brutale d'adrénaline, fatigue soudaine. Honte qui lui empêche de relever les yeux vers la voix sifflante d'Elena. Et un simple hochement de tête envers Heather alors qu'il accepte le bras qu'elle lui tend. Il est en meilleur état que la dernière fois, mais certainement inapte à transplanner sans aide. Encore une fois...

*****

Eileen a renvoyé au loin le jeune médicomage qui a été tenté de lui venir en aide à son arrivée au QG. Elle a fait s'installer Murphy sur une couchette de fortune installée dans ce qui ressemble à s'y méprendre à une infirmerie de guerre ; ce que c'est devenu, en réalité. Elle lui a apporté les premiers soins, refermant ses plaies les plus graves, lui faisant avaler toutes sortes de potions qu'il a prit sans rechigner - il aurait sans aucun doute aussitôt regretté d'avoir fait une telle chose - avant de s'éloigner pour s'occuper d'autres urgences une fois qu'elle semble certaine qu'il n'est plus en danger. Et ce n'est qu'une fois lui avoir assuré que ça va aller, qu'il ne s'agitera pas, qu'elle consent enfin à le laisser pour de bons en promettant de revenir rapidement.

Murphy lâche un soupir fatigué, un peu douloureux, encore, malgré ce qu'il a pu affirmé à celle qu'il considère depuis près de 40 ans comme une seconde mère, avant de s'assoir sur le bord de la couchette. De faire face à Heather, d'écouter un peu les bruits alentours. Et de lâcher, la voix aussi atone qu'il le peut, sans même s'en rendre compte. "Jane est morte."" Ce n'est pas une question, pas vraiment une forte affirmation non plus. Cela tient plus d'un constat, mais les mots semblent pourtant bien vides de sens. Il l'a cru morte des années, s'en est désintéressé. Il a apprit son retour à la tête de ces traitres qu'elle avait rejoint après leur scolarité. Et plus encore que la mort d'Eireann, dont Ian était le plus proche, la disparition de celle qu'il avait pensé haïr désormais lui laissait un étrange sentiment de vide, là où il aurait dû très certainement se réjouir. Mais cela viendrait. Quand il se rendrait compte que, désormais, les Phénix n'avaient plus aucune chance. Cela viendrait.

"Miss Guerrerro est rentrée ?" Il ne va pas continuer sur l'autre sujet, pas s'y appesantir des heures. Jane est morte, soit. Eux continuent de vivre. Et il n'a pas encore vue la latine qui les accompagnait ; il espère simplement que rien ne lui soit arrivé. Même si cette perte ne ferait, au final, que parti des aléas de la guerre. Elle ne serait qu'une morte comme tant d'autre. Et aucun d'eux n'était à l'abris de subir un tel sort.
La meuf qui couche avec des arbres
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t290-agapanthe-kirke
Messages : 187
Date d'inscription : 06/10/2016
Célébrité : Janis Joplin
Crédits : Kiara Callaghan

Double compte : Sid W. Lewis

Age : 34
Sang : pur
Statut : Mariée à l'univers (elle y tiens !)
Métier : directrice et unique employée du "Genêt à Balais"
Baguette : Bois d'aubepine, crin de licorne, 25.4 cm
Epouvantard : un sécateur moldu
Dialogue : #00cc00

Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 17:56
Les phoenix commençaient à s’échapper. Ils avaient trouvé le moyen de transplaner et ne se faisaient pas prier. Agapanthe voulu jeter quelques sortilèges d’attaque pour les retenir, mais l’un des traîtres avaient protégé tout le petit groupe. Agapanthe leur cria :

- Bande de lâches ! Vous ne vous en sortirez pas comme ça !

Trop tard, tout le monde partait. Ces terroristes n’étaient vraiment pas drôles, Agapanthe était déçue. Cependant, le Grand Tout avait prouvé encore une fois son point de vue : la mine était sauvée, les mangemorts avaient gagné.

Le rouquin jeta une poignée de feux d’artifices. Un magnifique phœnix. Agapanthe pensa qu’elle n’en n’avait pas à Bourg-caca et qu’elle devrait remédier à cette lacune très prochainement. En attendant, elle ne pouvait être qu’admirative devant les couleurs chatoyantes de l’oiseau de feu. Enfin, jusqu’à ce que le dernier aigle encore debout vienne se cramer les plumes dedans. Agapanthe, pourtant de bonne éducation et d’un naturel poli ne put s’empêcher de lancer un « salaud » à Obbie. Décidément, ce traître à son sang la rebute au plus haut point. Il est stupide, arrogant et chacune de ses actions vont à l’encontre du plan de l’Univers. Elle souhaiterait que ce soit elle qui lui donne la mort, ça la soulagerait et l’Univers la récompenserait pour un sacrifice aussi utile au bon fonctionnement du monde. Mais ce sera une prochaine fois. Là, elle n’a qu’une seule hâte, c’est de rentrer à la maison.

Esmé leur demande de transplaner, ils n’ont plus rien à faire ici. Agapanthe est prête à partir, mais il faut qu’elle fasse encore une chose avant de pouvoir laisser les choses reprendre leurs cours à la mine : elle avait fait une promesse et se devait de la tenir. Se détachant du groupe de mangemorts, elle s’approche de l’aigle qu’elle avait pétrifié. Elle ne pouvait pas le laisser là, il avait perdu toute sa famille, tous ses repères et l’Univers avait lié leurs destins. Elle devait le prendre avec elle.

- Je vais t’appeler Ensinis, parce que c’est là que nous nous sommes rencontré. Il y a d’autres aigles à la maison, je te les présenterais, ils sont très gentils. Ils t’accepteront, ne t’en fait pas. Je ne vais pas te libérer du sortilège tout de suite, il faut te faire discret ou on te tuera comme c’est arrivé à ta famille. Nous serons heureux tous les deux, je te le promets.

Agapanthe serra fort l’aigle dans ses bras et transplana au QG. L’aigle était imposant et elle ne pouvait le cacher. Elle prit donc place dans un recoins sombre de la pièce pour que personne ne l’embête. Elle ne relâcha pas l’aigle, le gardant blotti contre elle et lui embrassa le sommet du crâne.
Traître à son sang
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t703-dorian-liddell
Messages : 97
Date d'inscription : 06/02/2017
Célébrité : Hugh Dancy
Crédits : InkFingers

Age : 38 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique d'Elizabeth Carrow
Epouvantard : Sa soeur en proie à la bactérie Dolohov
Dialogue : #406FA4

Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 18:04
Droit dans un coin de la grande salle presque vide, il attendait. Depuis combien de temps exactement il aurait été incapable de le dire, seulement qu'une bonne partie de la nuit était passée dans un silence à peine rompu par les quelques discussions chuchotées des Mangemorts présents. Il était resté à sa place, celle d'un moldu obéissant qui attendait le retour de sa maîtresse - en un seul morceau de préférence, les mains sagement croisées dans le dos et le regard au sol ou sur les murs. Il avait attendu encore et encore, priant Merlin, Morgane et toutes les grandes puissances magiques possibles et imaginables, pour que les Mangemorts envoyés sur le terrain soient vainqueurs et reviennent sains et saufs. Il avait vu l'arrivée des premiers médicomages qui accueilleraient le retour des sorciers, les premiers arrivants qui s'étaient battus à Westray revenir dans des états variables, et une nouvelle fois il regrettait amèrement de n'avoir pas pu plus aider. La seconde vague de sorciers arriva, et avec elle une rumeur qui se propageait parmi les rangs: la chef de l'Ordre du Phénix était morte. Certains disaient de la main même de l'illustre Mervyn Kark, d'autres parlaient d'un des traîtres qui se serait fait sauter à côté d'elle, le résultat final était le même.

La seule chose qui l'intéressait pour le moment était de trouver sa maîtresse au milieu des nouveaux arrivants tandis que les médicomages se portaient au secours des plus blessés sans toutefois réussir, son cœur battant plus vite à mesure qu'il parcourait la salle à sa recherche. Pitié, par toutes les puissances qui existaient en ce monde, qu'elle soit toujours vivante... Et enfin, comme en réponse à ses prières, il l'entendit tonner dans sa langue maternelle - qu'il ne comprenait pas, évidemment. Maîtresse! Se ruant à sa rencontre tout en évitant de bousculer tout ce qui se trouvait sur son passage, il ne put retenir un froncement de sourcils inquiet en voyant son état, le sang qui coulait, la façon dont elle se tenait au Mangemort qui la soutenait. Mais elle était vivante, et avec l'aide des médicomages irait mieux très prochainement. Se portant auprès du Mangemort qui la soutenait, il prit la relève avec le plus de douceur possible et la mena jusqu'à une couchette où il l'installa au mieux alors qu'un sorcier venait inspecter ses blessures. Importantes, mais elle était vivante et dans quelques jours ce serait de l'histoire ancienne.
Invité
Invité
avatar
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 18:15


Ex tenebris lux

Event


Le craquement suivi presque immédiatement la question de Murphy O’Rian, et la nausée au bord des lèvres, la main toujours plaquée contre sa blessure, Carmen fut aussitôt délaissée par le mangemort l’ayant aidé à quitter le tunnel pour être finalement réceptionnée par un médicomage en blouse, le regard soucieux, la baguette en avant.

La peur, le stress, la douleur et la méfiance furent finalement fatales à ses derniers instants de diplomatie et oubliant qu’elle se trouvait en plein QG mangemort, Vivienne peut-être à portée de voix et les Seigneurs Kark dans les parages, Carmen leva l’index tout en reculant, manquant de se prendre un brancard et renverser dessus un mangemort gémissant, énième victime de ce combat qui avait récolté sa semonce de morts de chaque côté.

« No me toques! No vienen cerca de mí! »
« Mademoiselle, soyez raisonnable ! »
« Dejando mis brazos tranquilos! Quiero que mis pociones! Mi servidor no está muy lejos! »
« Cela ne sera pas long, il faut retirer cette chose moldue qui est restée dans votre hanche ! »
« Te digo que puedo cuidar de mí mismo! usted toma el cuidado de los demás »
« Mademoiselle, je ne comprends MEME PAS ce que vous me dites ! »
« Maitresse ! » Ah ! Dorian ! Enfin un visage familier dans toute cette cohue.

Le bruit enflait autour d’eux, on parlait de Jane Callaghan, chuchotait que la Phénix avait fini par crever comme la rebelle qu’elle était. On se cherchait, les uns les autres, parfois mêmes membres d’une famille ou simples proches conscients de l’implication de certains au sein des mangemorts. Pour Carmen, il n’y avait que lui, son moldu, et ce fut aidé par son bras, se rapprochant d'un lit disponible, qu'elle accepta enfin de s'asseoir. Fixant le médicomage qui les avait suivi comme un chien fidèle malgré ses propres bourdonnements jugeant le comportement de l'hispanique, elle tendit la main pour prendre sa potion, sans plus chercher O’Ryan et Blackburn des yeux – ils s’en étaient sortis, c’était le principal.


Installée au plus calme, Carmen huma la flasque et maugréa.

« Brujería Inglés. Y es que el maestro de pociones que lo diseñó? No hay nada en ella? » S’occupant de sa distraction, le premier attrapa la balle d’un sortilège « LA PUTA MADRE ! » et la déposant dans une bassine prévue à cet effet, appliqua un cataplasme magique qui sembla se souder à sa peau, la faisant à peine grésiller. « Ce n’est pas une blessure magique mais moldue, cela risque de laisser une marque. » « Haré estallar sus ojos ! » Menaça Carmen en réponse, serrant les dents tout en avalant la potion qui lui chauffa l’œsophage avant de s’attaquer à son épaule. Cette dernière se déplacerait seule, se remettant en place. Cela allait faire mal. Atrocement mal. « Dorian ! Whisky ! » Puis en anglais cette fois. « Je t'ai dis de pas m'appeler maîtresse, entiendes ? Patronne c'est mucho mejor. Tu as pris ce que je t’avais demandé sur les étagères ? Remontant, fortifiant ? Anti-coagulant ? » « Ne prenez rien qui ne puisse interagir avec ce que l’on vous donne. » « C’est bon, je connais à force. » A ce sujet, le médicomage émettait de sérieuses réserves mais il avait désormais plus important à s’occuper que cette espagnole hystérique et brute de décoffrage.




Code by Joy
Invité
Invité
avatar
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 18:18
Ashley ne peut se réjouir de son sort très longtemps. La fatigue se fait de plus en plus pesante, la douleur également. Elle ne se sent pas bien, et se retient de vomir ses tripes sur un côté pour voir si cela peut avoir un effet quelconque. Mais agir ainsi sous-entendrait qu'elle a du temps pour le faire, et elle n'en a pas. Pas alors que les deux Phénix sont toujours face à eux, pas alors qu'ils ne sont pas morts et posent toujours une menace qu'elle ne peut ignorer. Néanmoins, les événements s'enchaînent sans qu'elles ne les réalisent vraiment, et lorsqu'elle se rend compte que le foutu Phénix veut se faire exploser, c'est l'horreur qui se coince dans sa gorge, l'horreur qui lui inonde le cerveau, l'horreur qui s'exprime et l'horreur qui l'assaillit. Heureusement, Arutha Kark est tout aussi réactif que le Phénix, bien plus réactif qu'Ashley ne pourrait s'y attendre après ce qu'ils ont subi, et c'est d'un protego totalum qui les protège. L'explosion qui résonne dans la mine les fait trembler de haut en bas, et Ashley ne peut s'empêcher de saisir la main d'Olivia, de la serrer, de l'utiliser comme une ancre, comme un point de repère. Elle n'a jamais été peureuse, n'a jamais été effrayée par les sensations, n'a jamais eu de raison d'avoir peur. Mais ce soir, dans cette mine, elle a senti la peur bien plus souvent qu'elle ne le souhaiterait. Elle a senti la peur lui glacer le sang et lui brûler les veines, elle a senti la peur la submerger, et lui faire lui demander intrinsèquement et si ?. Elle a besoin d'Olivia, à l'instant même, elle a besoin d'Olivia pour tenir debout et pour rester un minimum saine. Sinon, elle le sent, ses jambes vont céder sous elle et elle s'effondrera au sol. Au-delà de leur peur, néanmoins, c'est la colère qu'elle sent en elle, une colère si forte qu'elle lui donne l'impression de suffoquer - ou alors ce sont simplement les poussières autour d'eux - une colère qui lui aveugle le regard, une colère qui la fait trembler de tout son corps. Ce foutu Phénix, cette sale pourriture, a essayé de les faire sauter. Il a essayé de les balayer, de les faire disparaître de la surface du monde, de les pulvériser en mille et un morceaux. Sale, sale, sale Phénix. Ces hommes et ces femmes ne sont que des terroristes qui méritent de crever, et les événements de ce soir n'ont fait que confirmer cette sensation. Bande de pourritures. Lorsque Calliope Kark leur dit qu'il faut rentrer au QG, c'est la colère qui permet à Ashley de tenir debout, la colère qui lui permet de transplanner, tout en ne lâchant pas la main d'Olivia.

QG DES MANGEMORTS
Lorsque ses pieds se posent au sol, Ashley se sent vaciller, et elle a bien la sensation qu'Olivia n'est pas dans un meilleur état qu'elle. L'adrénaline redescend peu à peu, et chacune de ses blessures se fait sentir. Ashley laisse un cri de douleur passer entre ses lèvres, mais n’a pas le temps de faire un pas de plus. « Ashley ! Olivia ! » Comme une apparition divine, Callista Malefoy apparaît et Ashley ne s’est jamais sentie aussi soulagée de voir sa mère. « Marion, elles sont là ! » Sans surprise, la mère d’Olivia arrive à son tour, et Ashley lâche la main de son amie avec réluctance, perturbée de devoir laisser partir son pilier. Néanmoins, sa mère n’est pas médicomage pour rien, et elle les guide toutes les deux vers des chaises disposées peu loin d’elles. S’accroupissant devant elle, Callista la regarde et sort sa baguette. « Où ? » « Partout ? » Le regard de sa mère se fait vif, et alors qu’elle commence à la soigner, Ashley se sent d’humeur un plus coopérante. « Tempe, bras, épaule… » Les plus gros soins attendront, elle en a bien conscience, d’autant plus lorsque sa mère la lâche pour se tourner vers Olivia et lui appliquer les mêmes questions et le même traitement. « De quoi Callaghan ? » Ashley voit sa mère échanger un regard avec Marion, mais n’y prête pas plus attention que cela. La fatigue se fait lourde, et pesante. « Jane Callaghan est morte. Tuée par Mervyn Kark. » Ashley acquiesce. « Cool. » Elle se réjouira plus tard. Pour le moment, elle ne rêve que de son lit.
Sado-maso corporation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t116-rowena-dolohov#285
Messages : 183
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédits : Wildworld

Age : 23 ans
Sang : Sang Pur
Statut : Bonne à marier
Métier : Responsable du Personnel d'Azkaban
Baguette : 27,3 cm, Châtaigner, Épine de monstre du Fleuve Blanc, souple
Epouvantard : Son père tuant son frère
Dialogue : [color=lightcoral]
F4BULOUS
Rancunière - Accro aux sucreries, peut se laisser corrompre quand on lui en offre - Protectrice envers son frère, le gardien de ses pensées et de ses secrets - fière - téméraire - a fait du Quidditch au poste de batteuse - s'adapte vite à la situation - déterminée - boudeuse - aime se masturber le cerveau avec des casse-têtes et des énigmes - aime son travail - studieuse - persévérante - maniaque du contrôle - assiste parfois son père dans ses expériences - a vu plus d'horreur que la plupart des sorciers de son âge grâce à cela - Proche de sa mère - curieuse - ne tient pas l'alcool - Parfaitement éduquée, elle préfère tout de même les cuissardes aux robes - elle maitrise les runes et leur magie
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 18:39
Rowena avait juste eut le temps de voir l’acte cruel de Scylla et la mort du Phénix que les choses se sont soudainement accélérées. Une forte détonation allait avoir raison de la mine. C’est le visage empreint d’une fureur qui devenait maintenant banal qu’Arutha revint vers eux. L’impie s’était fait sauter. Sa tante leur intima l’ordre de transplaner pour retourner au QG.

Son regard se porte alors sur ses amies, qui disparaissaient au fur et à mesure. Tout le monde était sauf visiblement et c’était pour la rassurer. Elle avait cependant l'amère impression de ne pas avoir pesé dans la bataille, d’avoir été un boulet inutile. Personne n’avait eut besoin de sa protection, au contraire, elles s’étaient toutes débrouillées comme des reines. Pire encore, là où elles auraient eut besoin d’elle, Rowena n’avait pas été dans toutes ses capacités. Une incapable… Elle avait laissé des moldus et des phénix la rendre impuissante…

Dans un CRAC sonore, elle quitta la mine, se faisant aspirer pour mieux atterrir au milieu du QG, là où il y avait foule.

Beaucoup de bruit soudain, beaucoup de mouvement. Elle se sentit perdue, se laissant aller au mutisme qui avait caractérisé ce désastre de mission. Elle recula, se fondant un peu plus parmis tous. La jeune Dolohov n’avait envie que d’une chose, s’assurer que les membres de sa famille allaient bien et se mettre sous la couette.
On lui retint le bras, sa mère qui avait visiblement pleuré. Lexy enlaça sa fille sans douceur, comme pour être sûre de ce qu’elle avait au creux de ses bras. Des mots doux coulèrent dans l’oreille de Rowena qui n’écoutait rien… Elle avait été faible.
Comme absente, elle se laissa manipuler par sa mère pour voir où elle avait été blessée. Très vite, l’infirmière qu’elle avait été prit soin de ses blessures. C’était douloureux. Mais pas autant que ce qui avait frappé sa fierté. Elle avait été une incapable, une faible. Ces mots martelaient son esprit alors qu’elle vit au loin la silhouette fantomatique de son frère.

Varian ne tarda pas à la rejoindre, le visage grave et couvert de suie. Rowena, sans un mot leva la main dans sa direction, pour lui agripper le bas de sa cape. Elle baissa les yeux. Elle était faible. Son frère se rapprocha plus encore et posa un baiser sur ses cheveux qu’elle devinait crasseux. Doucement, il caressait ses cheveux, comme pour la calmer en silence alors que Lexy continuait les soins. C’était douloureux, mais moins cuisant que la blessure à son égo. Et elle était seule à vivre avec cette chose.
Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 594
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : nerose :')

Age : vingt-quatre ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, Bois de Noisetier, Ecaille de Dragon, Légèrement Flexible & Droite
Epouvantard : connaître la même déchéance que son ancienne famille
Dialogue : #836096

Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 18:57
Les Phénix en face d’eux étaient maîtrisés grâce à leurs sorts combinés. L’autre mine était sous contrôle. Il ne restait plus qu’à les arrêter pour que d’autres s’occupent d’eux. C’était ce qu’Olivia pensait alors qu’elle voulait ajouter à voix haute qu’ils étaient faits comme des rats. Que toute résistance était inutile. Tout était réglé.
Cela n’empêcha cependant pas l’impensable de se réaliser. Avec horreur, la logique bien trop optimiste d’Olivia s’effondra alors que le terroriste Phénix décida de se suicider. S’exploser pour leur faire payer. Mourir avec eux, pour ne pas que son sacrifice soit vain, plutôt que de se rendre et de parler. Avec du recul, Olivia aurait pu penser que cet acte fou était rempli de bravoure. Croyant en ses idéaux jusqu’au bout. Mais à quel prix ? Cet illuminé allait les tuer, par Merlin. Comment ces raclures de Phénix pouvaient penser que la guerre était mieux que la paix pour un idéal inatteignable ?
Seulement en voyant le Phénix se faire exploser, Olivia ne pensa pas à tout cela. Paralysée par la peur et la surprise, elle ne bougeait plus. Il va nous tuer, pensa-t-elle, nous sommes morts. Morts dans une putain de mine à cause d’une crevure, d’une ordure, d’un fou furieux.

Les parois de la mine tremblèrent et Olivia réalisa qu’elle avait fermé les yeux. Qu’elle s’était déplacée, se retrouvant plus proche d’Arutha, Ashley et Henry. Qu’une de ses mains serrait celle d’Ashley par besoin. Par nécessité. Alors que l’autre était retenue par celle d’Henry. Du moins son poignet l’était. Le Phénix avait explosé mais ils étaient en vie et la mine aussi. Le dernier acte du fou était tombé à l’eau grâce à Arutha Kark et son protego. Grâce au fait également qu’il avait récupéré la potion explosive. Ils étaient en vie et Olivia sentit les larmes menacer de tomber sur ses joues. Des larmes de peur mais surtout des larmes de colère. Elle aurait dû lui lancer un Avada pour le tuer quand elle avait eu la chance. A quoi bon se battre pour les juger si la vermine Phénix changeait les règles ? A quoi bon vouloir encore les laisser vivants si tout ce qu’ils voulaient était la destruction. Détruire les autres pour mieux régner. Si tout ceci était un jeu, Olivia réalisa qu’elle ne jouait pas selon les règles. Ou alors qu’elle les respectait bien trop pour pouvoir gagner. Enfermer et torturer ces enflures étaient une chose, mais s’ils se prenaient pour des terroristes, voulant faire sauter tout le monde, ils ne méritaient pas mieux que de mourir sous leurs sorts. Sous leurs règles. Pas en trichant.

Alors qu’elle ne lâchait pas non plus la main d’Ashley, celle d’Henry se posa sur son épaule bien vite, la ramenant à la réalité. Retrouver les autres et partir d’ici. Olivia croisa le regard d’Henry, muette, refusant de lâcher une seule larme, avant de se tourner vers Ashley. Ils étaient en vie, ils allaient rentrer. Et même si beaucoup de choses allaient changer, c’était fini.

***

Elles transplanèrent à deux et atterrirent difficilement sur leurs deux pieds. Les émotions et les douleurs prenaient petit à petit leur place ainsi que la fatigue. Surtout la fatigue en réalité. « Ashley ! Olivia ! » A la vue de la mère d’Ashley, Olivia lâcha un soupir qu’elle ne pensait pas retenir. « Marion, elles sont là ! » A nouveau, les larmes menaçaient de couler alors qu’elle croisait le regard inquiet de sa mère. Evidemment, elle faisait tout pour ne laisser filtrer aucune émotion. Mais Olivia avait appris à reconnaître les émotions dans son regard. Et le soulagement était clairement là. « Callista va s’occuper de toi, ton oncle s’occupe d’un plus gros blessé. » Olivia déglutit. Avaient-elles eu de la chance dans leur malheur ? Si Henry n’avait pas été à leurs côtés, il ne faisait aucun doute qu’ils ne seraient pas revenus entiers. Car elle était persuadée que, tout comme eux, les autres allaient bien.
Alors qu’Ashley se faisait ausculter par sa mère sur la chaise d’à-côté, Olivia tenta tant bien que mal de repérer Henry dans la salle. En vain. Mais une phrase prononcée par Callista lui fit tourner la tête bien vite. « Callaghan a été tuée par Mervyn Kark ? » Marion se contenta d’acquiescer. « Ce sont les rumeurs, nous ne savons rien de plus pour l’instant. ». Olivia voulut en savoir plus mais Callista l'en empêcha, lui demandant où elle avait mal. Il n'était pas encore l'heure de se réjouir, apparemment.
La catin de Kark
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t169-scylla-kark
Messages : 1096
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Holland Roden
Crédits : Kim ♥ ¤ neondemon

Double compte : Lizzie O'Meara

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang-pur
Statut : Fiancée à Saïmen Lagides
Métier : Dresseuse de Fauves & acrobate-funambule pour le Cirque Sorcier bien connu, le Chimeria Horror Show
Baguette : Bois d'aubépine, poil de Kitsune, 18,2 cm & légèrement courbe
Epouvantard : Le visage de son frère ravagé par les stigmates de l'abus de Magie Noire
Dialogue : [color=#ff6699]

Possède le don du Chuchoteur ♠️ Jeune fille de bonne famille le jour, artiste grandiloquente le soir ♠️ Son nom de scène est le Cygne Pâle ♠️ A une relation fusionnelle avec son frère jumeau, Hélios ♠️ A tué une fois, alors que la situation ne l'exigeait pas particulièrement et en a retiré un plaisir sadique qu'elle ne se pardonne pas
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 19:28
Scylla s'était retrouvée séparée de ses amies. Pourtant, elles ne devaient pas être loin. Elle se souvenait avoir pris la main d'Hélios, entrelaçant ses doigts aux siens, apothéose de leur union gémellaire après que leurs magies combinées aient eu raison de l'existence inutile et médiocre de deux Phénix. Elle se souvenait également du bruit d'explosion qui avait retenti et de la peur qu'elle avait eu pour ses compagnons ayant suivi Arutha à la poursuite des autres rebelles. Et bien sûr, évidemment, elle avait vu son père revenir, en un seul morceau, suivi d'Ashley, Olivia et Henry, eux aussi saufs. Elle l'avait vu serrer sa baguette alors que Tante Callie lui parlait et elle avait senti son pied marquer un pas en avant. Mais avant qu'elle eut pu intervenir d'une quelconque manière, ils avaient transplané. Tous.

Tante Callie allait bien. Ses cousins également. Quant à elle, elle restait droite, muette, tandis que Mimi, la médicomage du Chimeria, Mangemort de la première heure et fidèle employée de sa famille depuis près de trente ans, s'occupait de leurs blessures, à Hélios et elle. Il ne lui vint pas à l'idée de réellement observer ce qu'il se passait autour d'elle. Seule la proximité de son frère, au chevet de qui elle était assise, son flanc frôlant son bras, comptait. Elle entendait vaguement la puissante rumeur balayant le chaos du Quartier Général : Jane Callaghan serait tombée sous le joug de son grand-père. Parfait songea-t-elle sombrement, l'esprit cotonneux et perdu à mille lieues d'ici.

" Vous êtes là ! " La voix soulagée d'Esmé la happa jusqu'à la réalité. Elle ne se souvenait pas avoir déjà vu sa mère se soucier réellement du sort de ses enfants. Pourtant, elle les prit dans ses bras tour à tour, les serrant contre son coeur comme si on allait les lui arracher l'instant d'après. Scylla resta un moment les bras pendant dans le vide, peu habituée à ce genre de marques d'affection de sa part. Calliope était la mère nourricière, la tendresse qui faisait défaut à l'ancienne Dresseuse. Esmé Kark était le mentor, le rempart entre son mari et sa fille, celle qui lui avait donné trop de choix pour une seule paire d'épaules.

Finalement, elle lui rendit son étreinte, sentant les larmes lui monter aux yeux. Encore. N'avait-elle donc pas suffisamment pleuré pour cette nuit ? Pour toujours ? Elle chassait chaque souvenir, lesquels menaçaient déjà de la submerger malgré le caractère récent des événements. Elle avait emprisonné un esprit. Elle avait vu ses amis et sa famille mordre la poussière plusieurs fois, sans savoir s'ils se relèveraient. Elle était tombée aussi. Souvent. Son propre père avait tenté de la tuer. Et elle avait tué. De sang-froid, cette fois.

Alors, elle ravala un sanglot et s'écarta de sa mère. Son corsage était brûlé en plusieurs endroits et ses traits superbes étaient noircis. " Mère ? Vous allez bien ? " Esmé ne put s'empêcher de rire. " Evidemment, mon trésor. Evidemment. " " Avez-vous vu Rowena ? Ashley ? Olivia ? Oncle Carter ? " Esmé hocha la tête, sourire rassurant ourlant ses lèvres pleines. " Oui, ma chérie. Ils vont bien. Ne t'inquiète pas pour eux. " Après avoir déposé un baiser dans ses cheveux, elle s'en retourna vers Hélios chez qui les séquelles de la bataille semblaient beaucoup plus marqués. Alors, les prunelles de la rousse croisèrent les anthracites courroucées d'Arutha, à quelques mètres de là, en grand conversation avec un Mangemort quelconque et gardant un oeil acéré sur son héritier. Elle savait depuis longtemps qu'il ne l'aimait pas. Qu'il la haïssait même. Cependant, elle n'avait jamais mesuré à quel point. Tout son être semblait le lui hurler. Elle détourna le regard. Une ombre l'avait attiré. " Saïmen ! " Elle aurait dû se montrer plus réservée, moins chaleureuse. Sauf qu'après ce qu'ils venaient de traverser, il lui parut beaucoup plus inné et naturel de se redresser péniblement pour aller se serrer contre lui. Après tout, il était venu la trouver.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

 
You only know what I want you to. I know everything you don't want me to. Your mouth is poison, your mouth is wine. You think your dreams are the same as mine. I don't have a choice but I still choose you. ©️ Poison&Wine


ϟ ex tenebris lux ϟ La mifa !:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 38
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 19 Fév - 22:50


Deux heures plus tard
La nuit touchait à sa fin quand Mervyn transplana à son tour dans son ancien manoir. Une pale réplique de l’original, de la glorieuse bâtisse construit par ses ancêtres. Le Kark se rappelait encore avec colère et exactitude de la nuit où les phénix l’avaient réduit en cendre. Mais ce soir les terroristes n’avaient rien anéanti, rien endommagé. Ils ne les avaient pas même ébranlés. À quoi pensait la Callaghan ? Que les mines s’effondreraient ? Que les moldus fileraient dans la nature ? Qu’à elle seule, elle pourrait abattre le commerce de cristaux d’ensinis, faire chuter MagiCorp ? Ridicule. Elle n’était pas William Wallas, ni la Metelli. Tout juste une pâle copie de sa cousine. Elle n’avait même pas les atouts anatomiques qui rendait l’autre Callaghan un temps soi peu intéressante. Le fait est que le problème était réglé. Tout était sous contrôle, il était resté pour s’en assurer. La police magique avait reconduit les mineurs restants dans les baraquements, sécurisé les mines, alors que les contremaîtres et architectes consolidaient les galeries, évaluaient les quelques dommages. Au bout de deux heures, un premier bilan avait été établi. Dans une semaine, l’attaque des phénix et des terroristes moldus ne serait qu’un lointain souvenir. Il avait rempli ses devoirs de ministre, il lui fallait remplir ceux de seigneur des mangemorts.

« Il serait indécent de se montrer heureux, indécent de fêter l’issue de cette nuit, mais plus indécent encore de nier l’évidence : nous avons triomphé. Nous n’avons pas seulement évité le pire, nous les avons écrasés. Non, seulement les deux mines sont sous contrôle, mais nous avons causé chez ces terroristes des pertes abyssales. Ils pensaient nous atteindre ? Nous avons châtié leur outrecuidance. Nous avons décapité leur petit sursaut de résistance. Ce soir, Jane Callaghan est morte. »

Il l’avait laissé dans sa mare de sang alors que tout ses oisillons fuyaient, il avait vu ses paupières se fermer, entendu son dernier souffle alors qu’il tournait les talons.
« Est-ce que cela signifie pour autant qu’il faille laisser retomber notre vigilance ? Non. Cette nuit, n’est qu’une preuve de plus, que nous pourrons encore une fois éradiquer les phénix. Alors qu’ils renaissent donc de leurs cendres ! Qu’ils se trouvent donc de nouveaux alliés à la hauteur de leur médiocrité ! Car, nous sommes les héritiers du Seigneur des Ténèbres… » Relevant sa manche, il montra à tous la marque qui avait laissé son ancien maître. « …et nous les écraserons à chaque fois. Alors pansez vos blessures, reposez-vous, car demain nous achèverons la rébellion. GLOIRE AU LORD ! »

Le mot de la fin


ϟ Et voilà ! Merci à vous tous petits poulpes ! Ce fut un event plein d'action, de mort, de sang et de désespoir, comme on les aime ! Et votre reconnaissance à chaque tour nous touche beaucoup et nous a permis de nous dépasser un peu plus à chaque fois ! Nous espérons que vous avez apprécié, et que cela vous a motivés un peu plus pour faire avancer l'intrigue de Filet du Diable à laquelle, on vous le rappelle, vos actions comptent !

ϟ Tout est sous contrôle ! Les deux mines sont dans un état plus que correct, et seulement une vingtaine de moldus est parvenue à s'enfuir de la mine d'Aberfan. Aucun moldu ne s'est échappé de celle de Westray, les survivants phénix et inquisiteurs issus de cet assaut se comptent sur les doigts d'une main.

ϟ Pour la suite... Ce sujet restera ouvert encore 2 semaines, pour ceux qui souhaiteraient panser leurs plaies physiques et psychologiques. Nous vous rappelons que tous les membres du forum, même ceux qui n'ont pas participé à l'event, peuvent poster dans le QG.

Encore merci à tous pour votre participation !
L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
Couilles de loup
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t179-ian-blackburn
Messages : 96
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Dylan McDermott
Crédits : Blondie

Double compte : Jackson Michaels

Age : 51
Sang : Sang-pur
Statut : marié
Métier : Directeur du service de gestion des loups-garous
Baguette : 29 cm, pin, cheveu de sirène, plutôt souple, droite
Epouvantard : un détraqueur
Dialogue : steelblue

Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Lun 20 Fév - 13:45
Ian avait senti la marque des ténèbres brûler, en début de soirée, il avait entendu l'appel, mais le rendez-vous avec la meute de Pré-au-Lard avait été pris depuis des semaines, et Russell le vieil alpha ne faisait confiance en aucun de ses sous-fifres, il aurait sans doute pris très mal le fait que Ian ne vienne pas à leur rendez-vous, ou plutôt parte en plein milieu. Les deux autres porteurs de la marque de sa délégation pour pré-au-lard lui avaient demandé en chuchotant ce qu'ils devaient faire, il avait asséné froidement que Mervyn Kark se passerait bien de leur concours ce soir, et que vexer la meute en coupant court à leur rendez-vous en plein milieu serait beaucoup plus préjudiciable à leur gouvernement que leur absence à une quelconque insurrection de clodos.

Malgré tout, il avait été stressé, tout le long du diner, et des discussions qui avaient suivi. Murphy y était probablement allé, et son épouse. Et le souvenir de Tintagel était frais dans son esprit, l'état de Murphy en revenant, la soirée dans la tempête, les coups de feu, les morts. Il faisait parfaitement confiance en sa femme et son meilleur ami pour ne pas se faire bêtement tuer, même par ces fous-furieux de Phenix, mais quand même.

XxX

A la minute où ils avaient quitté Russell, il avait immédiatement transplané à Londres, au QG. Il avait bien sûr retrouvé sa mère, sa sacoche de potions à côté d'elle, les manches remontées, avec les autres médicomages réquisitionnés pour l'occasion. Alors que les premiers sorciers revenaient de Westray, sa mère le remit au courant de la situation. Il avait eu raison de s'inquiéter alors, et il retira sa cape tachée de boue et remonta également ses manches, prêt à aider sa mère à prodiguer les premiers soins aux mangemorts qui revenaient petit à petit.

Vingt minutes plus tard, il avait les mains pleines de sang et il continuait de faire des bandages alors que la seconde vague revenait des mines. Il avait entendu les rumeurs, les nouvelles, Westray avait été reprise, les moldus contenus, et les attaquants avaient été anéantis. Pour Aberfan, le bilan était plus mitigé, visiblement, mais la victoire était quand même leur. Ce qui le rassura un peu sur le sort de Murphy et Heather.

"Buvez-ça, et ne bougez pas le temps que la fracture réduise."
Le jeune homme hocha la tête en engloutissant la potion d'une traite, et Ian chercha sa mère du regard, analysant les nouveaux arrivants dans la cohue qui se faisait de plus en plus bruyante. Il récupéra dans ses bras un sorcier qui venait de faire trois pas hors de l'aire de transplanage et s'écrouler sur une jambe blessée. Il installa le type dans une couchette et fit venir un médicomage avant de chercher sa mère des yeux, qui avait encore disparu dans la foule.

Il capta son regard vert vif et le léger geste du menton vers le fond de la pièce qui lui appris que Murphy et Heather étaient de retour. Ian joua des coudes pour rejoindre l'endroit où Murphy était assis, pâle et secoué mais bien vivant, et Heather, debout à côté. Il donna un baiser à sa femme et passa la main dans cheveux humides de sueur de Murphy.

"Je vais arrêter de vous laisser partir sans moi, décidemment.
Son sourire amusé cachait parfaitement l'inquiétude qui l'avait rongé toute la nuit, le stress en voyant les corps mutilés de certains. Ils étaient là, ils allaient bien. Et puis soudainement, maintenant que son principal sujet d'inquiétude était réglé, il écouta enfin ce qui se passait autour de lui, l'air d'exaltation, les bruits qui couraient. Jane, Jane Callaghan, la leader phenix, et son ancienne amie d'école, était morte. "Callaghan? Jane est morte?" son regard passa de sa femme à son ami, ceux qui avaient passé eux aussi leur scolarité avec Jane et Eireann. Son sentiment était étrange. Il l'avait crue morte, en même temps qu'Eireann, ou pas loin, et puis avait appris son retour à la tête de l'Ordre. Et maintenant, d'apprendre sa mort, de la main même de Mervyn Kark, lui laissa un goût bizarre dans la bouche. Pas de la tristesse non, juste… quelque chose, une vague nostalgie.  
La grosse baguette
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Date d'inscription : 15/01/2017
Célébrité : Kendrick Sampson
Crédits : Lili-One

Double compte : Adara Dragenvann

Age : 25 ans
Sang : Sang Pur
Statut : Fiancé à Scylla N. Kark
Métier : Tireur d'Elite
Baguette : Ebène et plume de Phénix, 30,4 cm, souple et droite
Epouvantard : des momies qui le pourchassent
Dialogue : burlywood

Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Mer 22 Fév - 14:45
Il avait été affecté à la sécurité du QG et il n’aimait pas ca. Sérieusement, pouvait-on imaginer plus inutile comme poste ? Il avait ralé, et s’était fait rabrouer par des « anciens », ceux qui avaient connu la guerre civile et la retraite de Pré-Au-Lard : les Phénix, ca pouvait être fourbe et fomenter une attaque là où on s’y attendait le moins. Il avait donc ravalé ses récriminations et monté la garde, patrouillé là où les sorciers lambda ne peuvent pas aller sous sa forme animagus et attendu.
Bien entendu, rien ne vint. La nuit était restée noire, les sons étouffés - du moins pour une oreille humaine. Son caracal, lui, se sentait parfaitement à son aise, perché sur une maison, à scruter l’obscurité, à chercher une proie. Enfin un mouvement suspect, quoi. Le tout en vain.
Il s’était abstenu d’en faire la remarque aux vieux de la vieille, d’autant que quelques secondes après que l’idée lui ait effleuré l’esprit, les Mangemorts partis en mission revenaient, et pas dans l’état dans lequel on les avait quitté.

Oh bien sur, Saïmen avait signé pour l’action, le combat, et éventuellement le danger. Mais c’était la première fois qu’il y était confronté, et surtout à ses conséquences : les blessures étaient nombreuses, et beaucoup des Mangemorts revenus n’avaient pas l’air dans leur assiette. Mais surtout, une rumeur persistante parcourait la foule. Il l’entendait par bribes alors qu’il parcourait le QG, se sentant foutrement inutile.
Callaghan était morte ? Wow… Ca n’était pas une petite nouvelle ca ! Ca lui tira un sourire en coin, quand son regard tomba sur Scylla en pleine étreinte avec sa mère. Et il sut ce qu’il cherchait. Il la cherchait, elle. Evidemment, en tant que la fille d’Arutha Kark, elle avait participé activement à l’attaque…

Il s’était approché alors qu’Esmé déposait son baiser sur la tête de sa fille, et puis leurs regards se sont croisés. Ce que fit Scylla ensuite, il ne s’y était pas attendu. Parce que ca ne se faisait pas, ce n’était pas ce qu’on leur avait inculqué. Pourtant, de voir sa frele silhouette tachée de sang se trainer jusqu’à lui et se blottir dans ses bras ne lui sembla pas incongru. Tout aussi naturellement referma-t-il ses bras sur elle.

S’il ne capta pas le regard assassin de son futur beau-père, Saïmen perçu celui d’Esmé entre deux soins à Helios. Enigmatique, comme à son habitude. Ou plus ?
L'heure n'était cependant pas à l'exploration des intentions de sa future belle-mère. A la place, il baissa le nez dans la chevelure de Scylla, lui ramenant quelques mèches en arrière. Il avait vu beaucoup de sang et une sale blessure à sa joue, mais il voulait prendre plus en détail la mesure de ses blessures. Et savoir comment elle le vivait. Mais ce faisant, il découvrit aussi des marques bien identifiables sur le coup de la jeune femme. Il fronça les sourcils.
"Merde, qu'est-ce qu'il s'est passé ?"
Traître à son sang
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t703-dorian-liddell
Messages : 97
Date d'inscription : 06/02/2017
Célébrité : Hugh Dancy
Crédits : InkFingers

Age : 38 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique d'Elizabeth Carrow
Epouvantard : Sa soeur en proie à la bactérie Dolohov
Dialogue : #406FA4

Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Jeu 23 Fév - 7:47
S'il avait eu la gorge serrée en voyant dans quel état sa propriétaire était, et l'abondance de sang et de blessures diverses qui la couvraient, voir quelqu'un venir aussitôt s'occuper d'elle l'avait rassuré, et calmé les battements inquiets de son cœur. En silence il s'était tenu à côté de la couchette, un discret sourire sur les lèvres en entendant la Patronne se mettre à râler - ce qu'il devinait au ton, ne comprenant absolument rien à ce qu'elle disait. Le morceau de métal qui sortit de la plaie lui rappelait les films et les séries qu'il avait regardé il y avait très longtemps, dans un monde qui n'existait plus. Et même s'il n'en avait jamais fait l'expérience, il savait qu'il aurait fallut des points de suture pour réduire les dommages à cette époque, et beaucoup de repos ensuite pour que la blessure réduise puis disparaisse. Aujourd'hui il avait suffit d'un peu de magie et dans quelques heures ce serait terminé, avec éventuellement une légère cicatrice qui rappellerait à sa propriétaire qu'elle avait un jour croisé le chemin d'une balle, encore une preuve que les sorciers étaient supérieurs aux moldus et que l'ordre actuel des choses était le bon.

Revenant à la réalité en entendant son prénom, il sortit une flasque du sac qu'il avait emporté avant de partir, en dévissa le bouchon et la lui tendit. Oui Patronne. Si elle le reprenait sur le "Maîtresse" c'était qu'elle n'était pas si mal en point, et ça le rassurait un peu plus. Il connaissait sa préférence, l'autre mot était sortit plus par habitude que réelle intention, il ferait le nécessaire pour que ça ne se reproduise plus. Ouvrant un peu plus le sac, il en sortit deux fioles qui devait être les bonnes et attendit que le médicomage s'éloigne avec un dernier soupir résigné pour les donner à sa Patronne. Autour d'eux la cohue continuait, les Mangemorts se regroupant par familles ou sympathies tandis que les soigneurs allaient et venaient pour s'occuper des blessés. Et la même rumeur qui amplifiait, celle de la mort de Jane Callaghan dans les mines qui avaient été le théâtre des événements de la nuit.

Puis le silence était tombé et la voix du ministre s'était élevé dans la grande salle, confirmant la victoire de la soirée puis la mort de la leader des phénix. Il avait vu les regards échangés, les sourires de certains et les murmures qui se propageaient partout. Il ne savait qui avait bien pu s'allier aux dissidents mais ils comprendraient bien vite leur erreur et retrouveraient la voie de la raison, le plus rapidement possible avec un peu de chance. Maintenant que la tête de cette rébellion inutile était coupée, certains devaient même déjà remettre en question leur choix insensé et comprendre qu'il n'y aurait pas d'issue positive en continuant de s'obstiner pour rien. Les Mangemorts l'emporteraient à la fin, et il se redressa instinctivement en entendant le Ministre exhorter l'assemblée, montrant cette Marque que lui rêvait d'obtenir un jour. Un jour, s'il servait correctement et aidait à supprimer définitivement tout ce qui pouvait se mettre en travers du règne légitime des Mangemorts.
Tepu à Mangemort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t135-vivienne-mckay-bitch-pl
Messages : 752
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Winona Ryder
Crédits : Rose O'More

Double compte : Isaïe Saab

Age : 46 ans
Sang : pur
Statut : mariée à Amadeus McKay
Métier : rentière
Dialogue : palegreen
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Mar 28 Fév - 17:09
_ REGARDE-MOI BIEN, SALE PUTE A MANGEMORTS ! REGARDE-MOI ! JE SUIS LIZZIE CALLAGHAN, FILLE DE JANE CALLAGHAN, FILLEULE D'EIREANN CALLAGHAN ! ET AU NOM DE DE TOUTE MA FAMILLE JE TE NIQUE TA RACE MAUDITE DE CONSANGUINS !

Elle n'avait rien pu faire. En se ruant sur elle comme une vulgaire moldue, la morveuse était parvenue à la prendre de court et Vivienne avait laissé échapper un bruit entre le glapissement et le feulement d'un chat sauvage avant qu'un coup de poing ne lui écrase la mâchoire. Affalée par terre, les bras tendus devant elle pour tenter d'endiguer le flot de rage que la Phénix faisait pleuvoir au-dessus de sa tête, elle n'avait pourtant rien perdu des vociférations qui lui vrillaient les oreilles. Lizzie Callaghan ? Fille de Jane Callaghan ?! Malgré la position délicate dans laquelle elle se trouvait, la mangemort n'avait pu s'empêcher d'écarquiller les yeux face à cette révélation aussi inattendue qu'involontaire. Mais l'affrontement n'avait pas duré beaucoup plus longtemps. Eoin, une fois de plus, lui avait sauvé la mise en envoyant valdinguer la sauvageonne d'un Everte Statum bien placé. Ce coup-ci pourtant, Vivienne ne lui en fut pas reconnaissante et cracha même un juron entre ses dents serrées. Elle avait été à deux doigts d'attraper sa dague et de planter cette sale petite emplumée elle-même ! Deux secondes de plus et plus jamais elle n'aurait été capable d'ouvrir la bouche à part pour se noyer dans son propre sang !

La suite avait été un peu confuse. Des renforts avaient accourus de toute part après que la voix de Mervyn Kark ait résonné dans les esprits de chacun et les Phénix n'avaient alors pas tardé à faire ce qu'ils savaient faire de mieux face à la supériorité tant numérique que morale des Mangemorts : prendre la poudre d'escampette. En entendant Agapanthe s'égosiller à les traiter de lâches, Vivienne avait posé une main sur son épaule pour tenter de lui faire comprendre qu'elle gaspillait sa salive, mais son amie s'était vite détournée afin d'aller au chevet d'un des rares aigles encore en vie et elle l'avait laissé à sa tâche – peu encline à approcher elle-même la bestiole.

Le retour au QG se fit dans l'effervescence. Vivienne avait laissé soin à Eoin de se charger de ses blessures et un sourire mauvais avait fendu ses lèvres en entendant se propager la rumeur comme quoi la leader de l'Ordre du Phénix avait péri sous la main de Mervyn Kark. La dernière des Callaghan avait fini par rendre l'âme. Mais était-ce bien le cas ? Leur sang mille fois maudit ne continuait-il pas à couler à travers les veines d'une petite sauvageonne à la chevelure châtain ? Le doute persistait. Un doute dont Vivienne ne pouvait garder le secret, c'est pourquoi une fois le discours du Ministre fini, elle joua des coudes pour se frayer un passage jusqu'à lui. Mervyn Kark devait savoir.
Boomerang de compet'
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t305-eoin-mckay
Messages : 295
Date d'inscription : 30/09/2016
Célébrité : Adrian Brody
Crédits : Lord Ena

Double compte : Wilfric Mulciber

Age : 41 ans
Sang : Sang-Pur
Statut : Marié - une marmotte
Métier : Potionniste - chercheur
Baguette : 26.6 cm - bois noueux de noyer - ventouse de calamar
Dialogue : #006666
Na-plu-kun-bra-le-gauche suite à un méchant sort de magie noire.
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Mer 1 Mar - 20:09
".. Demain nous achèverons la rébellion !"

Un léger sourire désabusé étira les fines lèvres du potionniste sous les paroles de leur cher ministre. Non pas qu'il n'y croyait pas, qu'il n'avait pas envie d'y croire mais... Eoin brassa l'assemblée du regard. Tous avaient été soignés, lui-même y avait participé, retrouvant les anciens gestes, les anciennes formules médicales avec une étrange facilité. Les plaies principales étaient pansées, les potions avaient tourné, mais qui étaient tous ces gens, ces mangemorts faits de restes anciens et de jeunes trop emportés et naïfs? Assurément pas des guerriers, des duellistes confirmés, ni des sorciers rompus à ce genre de choses. La guerre était finie depuis plus de vingt ans! Et malgré les regards sombres et embrasés, il n'était pas dur d'y lire d'autres choses malgré les paroles rassurantes du Kark. La peur, l'inquiétude, la douleur. Pour eux comme pour leurs proches. Quels seraient les dommages directs de cette nouvelle bataille qui s'annonçait? Qui y perdrait la vie? Un bras? Quels civils seraient les dommages collatéraux?

Parce qu'il doutait que l'Ordre du Phénix se laisse battre si aisément, si rapidement. Il les avait vu ce soir, il les avait entendu. Qu'avaient-ils à perdre qu'ils n'avaient déjà perdu? Ils avaient réussir à survivre pendant ces vingt dernières années, à être assez coriaces pour recréer leur ordre et mettre les Mangemorts en difficulté. Qui était encore assez sot pour les sous-estimer et penser pouvoir clore tout ceci d'un coup de louche?

Silencieux, fatigué alors que ses propres blessures n'avaient été que soignées aux plus vite afin de pouvoir s'occuper de celles des autres - Vivienne en particulier - le Sang-pur se sentait vide et déprimé.

Bien qu'un sourire las était plaqué sur le visage la première heure, répondant aux invectives des sorciers - qu'il soignait ou non - il s'était peu à peu renfrogné dans le silence, agissant mécaniquement avant de s'éloigner de tous.

Et il était maintenant difficile de douter de la présence de Moldus dans les rangs adverses. Plusieurs groupes mangemorts les avait remarqué, tout autant que le retour de leurs armes dévastatrices. Les blessures par balles n'étaient pas les plus aisées à soigner, même par magie. Les jeunes médicomages allaient devoir y être formé à leur tour. Le plomb pouvait s'infiltrer dans le sang, des fragments mal retirés pouvaient s'infecter... Il fallait leur dire. Mais il était trop fatigué et une potion énergisante ne ferait que rendre cette fatigue dangereuse. Plus tard. D'autres s'en chargerait. Il n'était plus que potionniste lui, pas soigneur par Merlin.

"Monsieur?"

Soupirant, la tête momentanément dans ses mains, Eoin tâcha de se reconstruire un vague sourire et d'observer la personne qui l'avait apostrophée. Un merci, elle voulait juste le remercier pour tout à l'heure. Pourtant son fils avait peu de chance de remarcher correctement, même avec la magie. Peut-être grâce à ces fameux cristaux dont ils venaient de sauver les mines pour y remettre sagement tous leurs moldus?

C'était fou comme on ne pensait pas aux choses que l'on n'avait pas sous les yeux. Les moldus étaient certes inférieurs aux sorciers, plus faibles, plus dangereux à l'époque dans leur inconscience et mieux valaient qu'ils servent les sorciers que de les éradiquer entièrement mais... Mais Eoin avait un goût amère en bouche. Le souvenir de cette petite fille aux bras des Phenix. De la gamine braillarde Callaghan. Serait-elle mieux avec eux? Survivrait-elle?

Aux moins aux mines étaient-ils nourris, logés, soignés, non?
La catin de Kark
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t169-scylla-kark
Messages : 1096
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Holland Roden
Crédits : Kim ♥ ¤ neondemon

Double compte : Lizzie O'Meara

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang-pur
Statut : Fiancée à Saïmen Lagides
Métier : Dresseuse de Fauves & acrobate-funambule pour le Cirque Sorcier bien connu, le Chimeria Horror Show
Baguette : Bois d'aubépine, poil de Kitsune, 18,2 cm & légèrement courbe
Epouvantard : Le visage de son frère ravagé par les stigmates de l'abus de Magie Noire
Dialogue : [color=#ff6699]

Possède le don du Chuchoteur ♠️ Jeune fille de bonne famille le jour, artiste grandiloquente le soir ♠️ Son nom de scène est le Cygne Pâle ♠️ A une relation fusionnelle avec son frère jumeau, Hélios ♠️ A tué une fois, alors que la situation ne l'exigeait pas particulièrement et en a retiré un plaisir sadique qu'elle ne se pardonne pas
Re: Ex Tenebris Lux ϟ La fin ϟ Sujet des Mangemorts
ce message a été posté Dim 5 Mar - 16:02
Jusqu'ici, Scylla n'avait pas réalisé que dans la petite escouade qu'ils avaient formé aux tréfonds de la mine, quelqu'un lui avait fortement manqué à ses côtés. Peut-être parce que la présence écrasante de son père, mêlées à celles, oh combien plus rassurantes de son jumeau, de son oncle et de ses amis avaient comblé l'essentiel. Sans compter qu'au regard de la difficulté de la mission, elle n'avait guère eu le loisir de s'interroger sur l'endroit où se trouvait son fiancé. Aurait-elle seulement supporté de pouvoir s'inquiéter pour une personne supplémentaire ? Elle avait déjà dépense une énergie et une magie considérables pour tenter de préserver ceux qui l'entouraient. En somme, elle était toute aussi épuisée que ses comparses peinant et geignant du Quartier Général. La rousse ne pouvait que respirer un peu mieux maintenant que cette paire de bras l'entourait.

Elle laissa Saïmen la scruter et lui relever le menton. Puis, elle se souvint des escarres sur son cou. Ses lèvres balafrées se tordirent en une moue contrite avant qu'elle ne recule légèrement, échappant par la même occasion à cette étreinte qu'elle avait pourtant réclamée. Nul doute, elle était embarrassée. Elle sentait les œillades répétées et hargneuses d'Arutha dans son dos. Le Kark se méfiait. Elle ne doutait pas qu'il eut déjà une excuse toute prête pour justifier son acte, bien qu'il ne la servirait qu'en faveur d'un public et non pour faire la moindre amende honorable à sa fille. Elle n'en valait pas la peine. Devait-elle se confier au jeune homme ? Elle hésita, ses prunelles se perdant un instant dans le regard intense de Saïmen. Malgré son profond harassement et la situation qui ne s'y prêtait pas le moins du monde, une onde de chaleur lui chatouilla le plexus. Finalement, elle lui offrit un sourire qui se voulut rassurant. " Je n'ai pas été suffisamment vigilante. " répondit-elle, usant d'une assurance qu'elle ne pensait pas posséder. Le pire étant qu'il ne s'agissait pas d'un mensonge : l'attitude de son père aurait dû l'interpeler. Ses traits déformés par la rage, la façon dont il la fixait ... Si elle avait reculé au lieu d'esquisser un pas vers lui, peut-être aurait-elle pu éviter la gifle et l'étranglement qui s'en était suivi. Sa naïveté était bien davantage à blâmer que les excès de son géniteur, lequel ne s'était jamais caché des sentiments peu amènes qu'il lui vouait et que les cristaux d'Ensinis n'avaient fait qu'exacerber.

A ce propos, un souvenir bien douloureux lui revint à l'esprit. Elle aussi avait été victime d'hallucinations et elle voyait encore la silhouette déçue de Saïmen assurer qu'elle n'était pas une Lagides, qu'elle ne méritait pas un tel honneur. Certes, ce n'était là qu'une création de son imaginaire, mais il n'empêchait que là encore, le matériau magique n'avait fait qu'exploiter ses peurs les plus profondes. Oui, son fiancé avait répondu à son étreinte, cependant, cela signifiait-il quelque chose, au fond ? L'appréciait-il autant qu'elle l'aurait souhaité ou s'était-il contenté de se montrer bienveillant, comme il l'avait toujours été à son égard ? Bien trop de questionnements qui n'étaient peut-être pas près de trouver de réponses convenables. Ou bien, qu'elle découvrirait bien assez tôt et dont la teneur ne lui plairait probablement pas. L'estime qu'elle avait de sa personne, déjà bancale, avait pris trop de coups ce soir. Elle s'éloigna un peu plus. " Ne t'en fais pas pour moi. L'essentiel est que tout soit terminé. " ajouta-t-elle, forçant un nouveau sourire. " Saïmen ! Approche ! Nous devons faire le point sur la défense du QG, mon ami. " Arutha ne prendrait pas davantage de risques. Il avait interpelé le jeune tireur d'élite avec son aplomb coutumier, l'invitant à les rejoindre, l'autre Mangemort et lui, d'un geste amical. Le voyant hésiter, Scylla l'encouragea. " Tu peux y aller. Je vais rester avec Hélios jusqu'à ce qu'il en soit en état de rentrer chez nous. Nous nous verrons bientôt. " Après une brève hésitation, elle se mit sur la pointe des pieds et embrassa sa joue. L'instant suivant, sans lui laisser le temps de tergiverser, elle retourna s'assoir près de son jumeau et de leur mère. Si la rousse se garda bien d'observer son fiancé s'éloigner, sa mère, elle, n'en perdit pas une miette. Les sourcils légèrement froncés, Esmé Kark commençait à saisir l'ampleur de ce qui s'était joué cette nuit et ne tarderait pas à arriver.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

 
You only know what I want you to. I know everything you don't want me to. Your mouth is poison, your mouth is wine. You think your dreams are the same as mine. I don't have a choice but I still choose you. ©️ Poison&Wine


ϟ ex tenebris lux ϟ La mifa !:
 
 :: Royaume-Uni :: Londres