AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne le bras-droit de la leader de l'Ordre du Phénix avec le scénario de Lizzie O'Meara, Obbie Kantaro !
Des scénarios en folie
On peut être Mangemort et féministe, la preuve avec le scénario de Henry Avery, Darla Avery ! Twisted Evil
Des scénarios en folie
Rebelle-toi contre la hiérarchie du sang avec le scénario d'Abel Schmidt, Hywel Davies !
Nous manquons de moldus
Pourtant c’est trop cool de jouer un moldu, si jamais tu en doutes, ce sujet va te faire changer d’avis !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
En ce moment ramener un moldu sur le forum permet de faire gagner le double de points !

❝ [Mission] Brèves de comptoir ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon
Traître à son sang
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t703-dorian-liddell
Messages : 92
Date d'inscription : 06/02/2017
Célébrité : Hugh Dancy
Crédits : InkFingers

Age : 38 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique d'Elizabeth Carrow
Epouvantard : Sa soeur en proie à la bactérie Dolohov
Dialogue : #406FA4

[Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Ven 10 Mar - 23:38

Brèves de comptoir
13.02
2046
“Who knows the end? What has risen may sink, and what has sunk may rise. Loathsomeness waits and dreams in the deep, and decay spreads over the tottering cities of men.”
feat. Jeremiah Halfpenny
Le Moldu Fringant. Un bar plutôt réputé, ouvert par les sorciers pour permettre aux domestiques de se retrouver et se détendre loin de leurs maîtres, et ce soir l'endroit où ils mèneraient l'enquête commanditée par le ministre. Il ne connaissait son partenaire que de vue, pour l'avoir quelques fois croisé aux réunions des Mangemorts, mais s'il en faisait partie c'était qu'ils avaient la même vision de leur place dans la société. Du moins il l'espérait. Rendez-vous avait été donné devant le bar en question et c'était devant ce dernier qu'il se tenait alors que la nuit tombait, le regard fixé sur l'agitation tranquille qui semblait régner à l'intérieur. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait un de ces lieux de rassemblement pour moldus en ville mais ce serait la première fois qu'il passerait la porte de l'un d'entre eux. Il n'y en avait pas là où vivaient ses précédents propriétaires, et s'il n'y avait pas eu cette mission il doutait qu'il aurait même eu l'idée de s'y rendre un jour, préférant largement la compagnie d'un livre et du silence à celles de ses congénères qui avaient tendance à ne pas trop apprécier sa dévotion totale envers leurs maîtres.

Mais ce soir était différent, Mervyn Kark leur avait confié une mission. Il se rappelait des battements lourds de son cœur alors que ses yeux parcouraient encore et encore la courte missive, du sourire certainement stupide qui était né sur son visage en relisant les mots du ministre et qui s'était agrandi quand il avait annoncé à sa maîtresse qu'il devait s'absenter pour sa première mission. Il se souvenait de l'état dans lequel elle était revenue une dizaine de jours avant, du sang et de la poussière qui la couvraient presque de la tête aux pieds, des plaies qui n'avaient heureusement pas laissées de séquelles irrémédiables. Si cette mission pouvait permettre de faire un pas de plus vers la fin de cette rébellion inutile et meurtrière qui semblait pourtant attirer tant de gens, et éviter au passage que sa maîtresse soit à nouveau blessée ou pire, il serait encore plus heureux de l'exécuter au mieux.

Devant le Moldu Fringant il resserra les pans de son manteau autour de lui, surveillant machinalement les rues qui menaient à l'établissement à travers la légère bruine, quelques éclats de rire et les échos des conversations à l'intérieur lui parvenant à travers les sifflements du vent. Vraiment une première. Il ne côtoyait pas beaucoup les autres moldus, et même dans l'ancien monde il n'avait jamais été un grand adepte des foules et des virées nocturnes. Le grand air, la nature et sa famille, c'était largement suffisant. Il sentit sa gorge se serrer à cette pensée qu'il repoussa vite, passant machinalement une main sur son cou pour s'assurer que rien ne se trouvait autour, avant de remarquer la silhouette qui approchait. Quelques pas à sa rencontre, pour s'assurer qu'il s'agissait bien de Jeremiah, et il s'éclaircit la gorge. C'est quoi le plan? Entrer, commander un verre et voir comment ça se passe? Il se doutait qu'ils n'allaient pas se mettre à distribuer des tracts vantant les bienfaits de la société telle qu'elle était actuellement, mais il était en territoire totalement inconnu et si l'autre homme avait une stratégie ou un plan d'action, il était preneur.
Invité
Invité
avatar
Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Sam 11 Mar - 14:28
Jeremiah était plus qu’heureux de remplir une mission pour les Mangemorts. Bien sûr, il préférait quelque chose de plus héroïque que d’aller poser son cul dans un bar moldu pour écouter les rumeurs, mais s’il parvenait à dénicher un de ces rebels qui menaçaient la sécurité de tous, s’il dénichait un de ces terroristes, il aurait alors les lauriers qu’il espérait tant. Jeremiah se rêvait héros des mangemorts. Depuis que ces derniers avaient massacré sa famille, il ne pensait plus qu’à cela. A la puissance redoutable de ces derniers, de ces sorciers, à la manière dont ils ployaient le monde à leur volonté. Lui qui avait toujours été incompris, rejeté, marginal, avait vu une opportunité. La servitude, l’esclavage, cela ne pourrait changer, mais une partie de lui espérait malgré tout, rêvait un jour de se découvrir des pouvoirs. Comme un gamin orphelin qui rêve de voir sa vie ordinaire basculée.

Première mission avec ce Liddell qu’il ne connaissait que de vu, de nom, vaguement en somme. Jeremiah était inquiet. Peu social, appréciant peu la compagnie des autres, d’un naturel méfiant, il n’était pas friand de ces missions à deux, et plus encore en équipe. Suspicieux, il ne desserra pas les dents se contentant d’hocher la tête face aux directives, et c’est dans ce même silence confortable qu’il parvient jusqu’au bar. Vêtu de son habituelle tenue noire, sobre, classique et usée jusqu’à la corde, il faisait pitié comme beaucoup des moldus présents ici. Les maîtres ne veillaient pas vraiment à ce que la tenue de leur esclave soit belle, il fallait juste qu’elle soit sobre. Certaines familles riches veillaient à ce que leurs moldus présentent bien. Pas la sienne. Il était le débile, le ralenti, celui qu’on reléguait aux tâches les plus ingrates. Il acceptait cela, il préférait cela à la crainte de prendre des coups à nouveau.

Usant de sa réputation d’idiot, Jeremiah avait l’intention de laisser Liddell mener les opérations, et de donner l’impression de suivre péniblement. Cela lui permettrait d’étudier soigneusement son compagnon de mission, et d’éviter tout risque. Jeremiah détestait plus que tout risquer sa peau. C’était sans nul doute l’homme le plus lâche qu’on puisse croiser. Et bizarrement, le plus ambitieux également. Le voyant s’approcher, il le regarda pendant quelques minutes prenant un air idiot du type qui comprend pas, avant de finalement avoir l’air de capter. « Ah c’est toi ! Je me demandais comment on allait se retrouver. » fit-il jouant les triples idiots. Généralement son petit jeu finissait par agacé et puis, les gens au bout d’un moment s’y habituaient et abandonnaient tout espoir. A la fin, ils le traitaient comme un objet, ce qui lui convenait très bien. On ne fait pas de mal aux objets, ils ont de la valeur, marchande. « Je crois que c’est cela. Commander un verre, et écouter les gens parler au comptoir. » Il roula des yeux puis eut un sourire stupide. « On y va ? » Jouer les idiots était en réalité relaxant. On abandonnait les codes sociaux et le jeu implicite du "celui qui sera le plus intelligent", céder à l’autre, suivre l’impulsion des autres, cela était très reposant.
Traître à son sang
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t703-dorian-liddell
Messages : 92
Date d'inscription : 06/02/2017
Célébrité : Hugh Dancy
Crédits : InkFingers

Age : 38 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique d'Elizabeth Carrow
Epouvantard : Sa soeur en proie à la bactérie Dolohov
Dialogue : #406FA4

Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Jeu 16 Mar - 0:24

Brèves de comptoir
13.02
2046
“Who knows the end? What has risen may sink, and what has sunk may rise. Loathsomeness waits and dreams in the deep, and decay spreads over the tottering cities of men.”
feat. Jeremiah Halfpenny
Il n'avait jamais été un meneur, en tout cas pas dans ses souvenirs, et il aurait préféré que Jeremiah prenne la main et lui dise quoi faire et comment ça devait se passer mais ça ne semblait pas être son genre non plus. En espérant que ça s'arrange après un verre ou deux, sinon la mission partait vraiment mal. Allons-y. Rester à l'extérieur à observer le bâtiment ne ferait de toute façon rien avancer, et il commençait à faire froid. Poussant la porte, il entra en premier tout en gardant la porte ouverte pour celui qui le suivait. L'intérieur ressemblait à ce qu'on pouvait attendre de ce genre d'établissement: des tables dispersées dans un espace relativement spacieux, de la musique assez forte pour rendre inintelligible la plupart des conversations si on était à moins de deux mètres, et évidemment un bar et des bouteilles alignées derrière. La seule chose qui le surprit un peu fut les guirlandes de cœurs rose bonbon qui pendaient sur les murs et au plafond, avant qu'il ne réalise qu'ils avaient choisi la veille de la St Valentin pour mener à bien leur mission.

S'avançant plus avant, il rejoignit le bar et commanda un whisky, sec, enlevant son manteau pour le plier soigneusement et le poser sur le tabouret à côté de lui pendant que le barman prenait la commande de Jeremiah et préparait leurs verres. Il aurait pu passer la soirée à observer et mémoriser les bouteilles présentes et le niveaux des liquides qu'elles contenaient - ou ne contenaient plus, selon le point de vue - mais ils n'étaient pas là pour ça. Tournant son regard vers la salle, il put se faire une meilleure idée de ceux présents. Hommes et femmes sans majorité évidente, appartenant à de riches familles de sang pur ou à des sorciers moins importants, et il repéra les trois types de domestiques qu'il avait appris à reconnaître: ceux qui n'avaient jamais connu l'ancien monde ou trop peu pour réellement s'en souvenir, ceux qui avaient passé la majorité de leurs vies dans l'ancien monde, et ceux qui, comme son partenaire de la soirée et lui, se trouvaient entre les deux. Il ne savait pas lesquels étaient les plus prompts à comploter avec la rébellion, sachant que cela dépendait aussi du vécu de chaque individu, mais peut-être pourraient-ils obtenir des informations qui serviraient au ministre et aux Mangemorts.

Petit dé du hasard:
 

Alors qu'il récupérait son verre, un groupe attira son attention: trois jeunes femmes, plus jeunes que Jeremiah du moins en apparence, semblaient vouloir attirer leur attention à l'aide de larges sourires. Non, pas la sienne, celle du brun à coté de lui. Se tournant vers son partenaire de la soirée, il fronça légèrement les sourcils. Je crois que tu as un ticket avec la table là-bas. Lui désignant le plus discrètement possible la tablée en question d'un regard, il en profita pour prendre une gorgée de whisky qui chassa les reliquats de la froideur extérieure. Les attentions des demoiselles ne pouvaient être destinées qu'au Halfpenny, lui n'avait jamais intéressé personne et il n'allait certainement pas s'en plaindre. Tu devrais peut-être aller faire connaissance, histoire de savoir si ce sont des rebelles ou non. Reprenant une gorgée du liquide ambré alors que son regard revenait sur le trio, il eut un léger sourire vague. Par contre compte pas sur moi pour faire la conversation, j'y connais rien aux femmes. En tout cas pas les moldues. Les sorcières non plus en fait, juste ce qui était requis pour les servir au mieux.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1238
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Jeu 16 Mar - 0:24
Le membre 'Dorian A. Liddell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Mar 28 Mar - 11:06
Evidemment, il fallait que ça soit des femmes qui les regardent ainsi. Jeremiah n’avait jamais été très à l’aise avec sa présumée hétérosexualité. Ses relations aux femmes se limitaient à celles qui avaient voulu jeter leur dévolu sur lui. En somme, il n’y en avait pas eu beaucoup. D’autant que ses frères le taxant souvent d’homo refoulé avaient tendance à faire fuir la gente féminine. Jeremiah avait cependant bien dû admettre devant sa première relation pas des plus brillantes que ses frères avaient sans doute raison à son sujet. Il préférait mater les corps sveltes des étudiants aussi intelligents que beau à celui des jeunes filles en fleurs, même si, quelques unes ont finit par atteindre son cœur. Mais depuis que les sorciers avaient asservi l’humanité, Jeremiah n’avait plus eu vraiment l’occasion de réfléchir à tout cela, à son grand soulagement. Cela lui évitait d’avoir à réfléchir et surtout à décider, à quel genre se vouer.

La mission passait avant toute autre chose, aussi Jeremiah était prêt à se dévouer, d’autant que, un regard intéressé jeté à sa personne ne le laissait pas totalement indifférent. « Je suis guère plus à l’aise, et puis elles sont trois. De mes souvenirs de jeunesse, les femmes sortant en petits groupes préfèrent avoir à faire à des petits groupes d’hommes. » fit-il, cherchant de piètres excuses pour ne pas à se retrouver seul avec les trois jeunes femmes moldues. « Allons-y tous les deux. » proposa-t-il, même si c’était plus qu’une simple suggestion. Là dessus, le moldu s’avança donc vers la table des jeunes femmes. Celles-ci paraissaient être en pleine conversation.

Dé du hasard:
 

Manifestement, les trois jeunes femmes débattent joyeusement. Sans doute, trop joyeusement pour qu’elles soient des véritables rebelles à moins qu’elles ne soient totalement inconscientes du danger. Cependant, l’alcool parfois délie les langues. « Vous croyez réellement qu’ils ont une chance de l’emporter ? » demandait la rouquine à ses amies. La grande et plantureuse blonde qui semblait diriger l’assemblée se tourna vers les nouveaux venus. « Et vous, qu’en pensez-vous ? Croyez-vous que la rébellion puisse menacer réellement l’ordre établi par les sorciers ? » C’était bien dit, ainsi, elles n’avaient pas l’air de prôner le chaos et le danger, plutôt de tâter le terrain. Pas beaucoup de moldu n’auraient oser de toute façon parler de manière élogieuse de la Nouvelle Inquisition en public, même ici. « Je ne saurais dire. » répondit Jeremiah sans trop se mouiller lui non plus. « Je crois que c’est tout de même dangereux tout ça. » fit-il jouant les idiots une fois de plus.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1238
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Mar 28 Mar - 11:06
Le membre 'Jeremiah Halfpenny' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Traître à son sang
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t703-dorian-liddell
Messages : 92
Date d'inscription : 06/02/2017
Célébrité : Hugh Dancy
Crédits : InkFingers

Age : 38 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique d'Elizabeth Carrow
Epouvantard : Sa soeur en proie à la bactérie Dolohov
Dialogue : #406FA4

Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Dim 2 Avr - 3:48

Brèves de comptoir
13.02
2046
“Who knows the end? What has risen may sink, and what has sunk may rise. Loathsomeness waits and dreams in the deep, and decay spreads over the tottering cities of men.”
feat. Jeremiah Halfpenny
À y réfléchir, sa pratique de la gente féminine se résumait à sa mère, sa sœur, puis à ses propriétaires. Pas qu'il ait une répulsion particulière à leur égard, ou une attirance désormais jugée contre-nature envers les membres de son propre sexe, juste qu'il n'avait pas une grande habitude du genre humain en général. Alors côtoyer des femmes dans des bars... Au moins son partenaire de la soirée avait un minimum d'expérience dans ce genre de situations, avec un peu de chance ça les aiderait. Il se retint néanmoins d'ouvrir grand les yeux lorsque celui-ci suggéra qu'ils y aillent ensemble. Mais l'argument qu'il avait avancé plus tôt semblait tenir la route aussi vida-t-il son verre avant de le suivre, ne se sentait pas de refuser. Est-ce qu'il avait seulement pu un jour de toute façon. Selon des critères qui n'étaient pas vraiment les siens, les trois jeunes femmes étaient plutôt jolies et semblaient sympathiques, mais il se demandait s'il n'aurait pas mieux fait de vider un second verre avant d'aller les voir. Et quand la blonde leur demanda directement leur avis sans aucun préambule, il eut quelques secondes d'arrêt. Certes elles ne semblaient pas prendre part d'un côté ou de l'autre, mais même s'enquérir de l'avis d'inconnus pouvait être dangereux ces derniers temps.

Heureusement Jeremiah se jeta à l'eau en premier, même si apparemment il préférait s'abstenir d'un avis définitif, lui laissant le temps de réfléchir à sa propre réponse. Il se souvenait encore des paroles du Ministre au QG après l'assaut des mines, de sa voix vibrante dans la grande salle. La rébellion avait perdu ce jour-là, ce n'était pas leur première défaite, ce ne serait pas la dernière non plus, et en plus ils n'avaient plus de leader. Il se souvenait des nombreuses heures à écouter son ancienne maîtresse lui raconter l'histoire du monde sorcier, des leçons de son premier maître sur la toute-puissance des Mangemorts, de tout ce qu'il avait découvert par lui-même au fur et à mesure. Si on se fit à l'Histoire, purement sorcière j'entends, la pureté du sang et les idéaux de ceux qu'on appelle aujourd'hui Mangemorts ont toujours été plus ou moins dominants dans la société. Si on suit la version moldue, les rébellions sont le plus souvent matées avant de se transformer en révolutions, qui ne réussissent que très rarement. Et si elles réussissent, l'ordre précédent finit par revenir sous une autre forme, sans réellement changer.

Dés:
 

Même si lui aussi n'avait pas vraiment répondu à la question, la réponse sembla satisfaire celle qui avait entamé la conversation et elle lui fit un large sourire, auquel il ne répondit pas faute de savoir quoi faire, avant de se tourner vers sa camarade. « Tu vois! T'es pas assez jeune pour avoir oublié les cours d'histoires de l'école, et tu te souviens aussi bien que moi de ce qu'il s'est passé quand ils ont pris le pouvoir. » La rouquine hocha la tête et allait répliquer mais la blonde la coupa pour revenir à eux. « Et vous êtes? » Ils avaient apparemment passé la première épreuve, venait maintenant le temps de se présenter. Pardon, où sont mes manières. Dorian, et voici Jeremiah. Tout en désignant son camarade d'un geste, son regard se posa sur celle qui n'avait encore rien dit ou répondu à l'échange qui venait d'avoir lieu, se demandant s'il s'agissait de timidité, d'un manque d'avis ou d'un avis bien présent qu'elle préférait taire vu que ce qui venait de se dire.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1238
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Dim 2 Avr - 3:48
Le membre 'Dorian A. Liddell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Invité
Invité
avatar
Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Ven 7 Avr - 17:52
Jeremiah devait l’admettre, son comparse avait mis totalement les pieds dans le plat. Il n’aurait couru lui-même un tel risque que si les jeunes femmes s’étaient abstenues de réagir devant eux, mais il devait le reconnaître, c’était une manière de brusquer les choses, et de forcer le destin. Ils étaient dans un bar moldu, à priori ils étaient encore libre d’évoquer leur opinion, mais Jeremiah restait excessivement prudent. Il n’avait aucune envie de se retrouver nez à nez d’un vrai membre de la rebellion, de ceux qui agissent, et qui méprisent la vie des autres moldus pourvu que leur but soit atteint. Il les soupçonnait d’être carrément suicidaire ou tout simplement de mettre une mort héroïque au dessus de toute conséquence, de se dire que ce sont les autres qui en seront responsable, leurs ennemis. Jeremiah détestait ce genre d’attitude. Il était quelqu’un de raisonnable par nature, de prudent, quelqu’un qui réfléchissait à toutes les éventualités avant d’agir. Sa défunte famille aurait dit lâche, évidemment. Mais la lâcheté n’était pas forcément si révoltante à ses yeux si elle avait ses raisons. Le courage était bien souvent, selon lui, un motivé par l’ignorance ou la vanité.

Heureusement, son acolyte avait fait une réponse pondérée qui appela une réponse tout aussi pondérée, générale et finalement évasive. Mais ce n’était pas en quelques échanges qu’ils allaient débusquer des rebels. Il fallait y aller plus profondément. Souvent quelques mots suffisaient pour provoquer un vrai débat durant lequel parfois, surgissait des avis tranchés. De ceux là parfois découlaient une action. Pas toujours, et c’était plus difficile encore à mesurer avec les femmes qui savent généralement mieux cacher leurs pensées que les hommes. Ce n’était qu’une généralité bien sûr, mais Jeremiah était assez observateur pour l’avoir noté. Il remerciait intérieurement les Mangemorts de lui avoir accorder un alcolyte qui semblait intelligent. Dans le cas contraire, ils auraient sans doute été perdu. Bien sûr, pour la cause, mieux valait ne recruter que des moldus intelligent mais les sorciers accordaient si peu de valeurs à leurs vies qu’ils pouvaient bien se permettre d’en perdre quelques uns. De cela, Jermiah en était extrêmement conscient.

Les dés du hasard:
 

« Enchanté, répondit la jeune femme. Vous voulez vous installer à notre table ? Nous allions passer commande. » proposa-t-elle avec un sourire charmant qui ne laissait guère de doute à l’idée qu’elle avait tête. Bien que mal à l’aise, Jeremiah acquiéça. « Euh… bien entendu, nous en serions enchanté. » L’hésitation marquée renforça l’impression sur ces dames que les deux jeunes gens étaient non seulement des gentlemen mais de surcroît inoffensif. Jeremiah était assez doué pour donner d’emblée ce sentiment à ses interlocuteurs. Personne ne se méfiait jamais de lui. La blonde fit signe à la serveuse. Pendant ce temps là, les deux espions prirent place à la table des jeunes femmes. Jeremiah les regarda tour à tour avec un air stupide. L’impression se renforça chez les femmes. Celle assise à ses côtés lui octroya un sourire qu’on offre aux benêts. « Vous travaillez dans une maison ? » demanda-t-il, préférant une question d'une banalité étouffante afin de les mettre plus à l'aise. Une tactique reconnue usée par nombre d'interrogateurs. Jeremiah se souvenait de quelques reste du Zéro et de l'Infini.

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1238
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Ven 7 Avr - 17:52
Le membre 'Jeremiah Halfpenny' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Traître à son sang
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t703-dorian-liddell
Messages : 92
Date d'inscription : 06/02/2017
Célébrité : Hugh Dancy
Crédits : InkFingers

Age : 38 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique d'Elizabeth Carrow
Epouvantard : Sa soeur en proie à la bactérie Dolohov
Dialogue : #406FA4

Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Mer 19 Avr - 6:01

Brèves de comptoir
13.02
2046
“Who knows the end? What has risen may sink, and what has sunk may rise. Loathsomeness waits and dreams in the deep, and decay spreads over the tottering cities of men.”
feat. Jeremiah Halfpenny
Ils étaient en terrain inconnu, en minorité, et aucun des deux n'étaient apparemment doué avec le sexe opposé, qui s'avérait être leur interlocuteur principal pour le moment. C'était mal parti, et la seule chose qui l'empêchait de fuir à toutes jambes devant cette situation bien trop compliquée pour lui était la raison de leur présence en ces lieux ce soir: ils avaient une mission et il était hors de question qu'il échoue par lâcheté. Peut-être même qu'un sorcier les observait à distance pour voir s'ils s’acquittaient bien de leur tâche. Plutôt que de chercher du regard un hypothétique Mangemort les surveillant, il tenta un sourire qu'il espérait convaincant à celle qui se disait enchantée et les invitait à prendre place autour de la table, ignorant le col de sa chemise qui lui donnait l'impression de se resserrer autour de sa gorge. Juste une impression, il le savait, mais la sensation lui semblait bien réelle.

Après avoir laissé Jeremiah s'installer, il prit à son tour une chaise entre deux des trois jeunes femmes, se disant que rester collé à son partenaire de la soirée n'aiderait pas à mettre les demoiselles en confiance. Il lissa machinalement son pantalon tandis que l'autre homme demandait si elles travaillaient dans une maison. En toute logique, la réponse devrait être "oui", les moldus qui étaient envoyés aux fermes ou dans les mines ne venaient pas boire des verres et se détendre dans des bars, du moins c'était ce qu'il avait compris, et un moldu sans maître était plus que suspect. La serveuse arriva avant que quiconque puisse répondre et prit leurs commandes, dont un double-whisky pour lui, avant de repartir en direction du bar. Il écouta avec attention les mots des deux jeunes femmes, notant une fois de plus le silence de la troisième qui préférait fixer la table plutôt que de se mêler à la discussion en cours.

Dés:
 

La blonde était chez une famille de sang-purs, mais qui devait faire partie de ceux ayant récemment obtenu ce statut puisqu'il ne se souvenait pas de ce nom parmi les vingt-huit Sacrées, et le maître de la rouquine était un sorcier basique mais elle s'abstient de préciser son rang exact, avant que la question ne leur soit retournée. Ma maîtresse est une basique aussi, de rang 4. Il avait consciemment choisi de ne pas utiliser le mot qu'elle lui avait imposé, sachant qu'il pourrait sembler étrange. Ce fut au tour de Jeremiah de répondre, puis la serveuse revint avec leurs verres et la blonde proposa un toast. Ce fut à ce moment qu'il remarqua que quelque chose clochait: il sentait quelque chose remonter le long de sa jambe et un discret coup d’œil lui apprit qu'il s'agissait d'un pied qu'il était incapable d'identifier, entreprenant une lente remontée vers l'intérieur de sa cuisse. Ce fut à son tour de fixer la table comme si c'était le morceau de bois le plus fascinait qu'il ait jamais vu, levant un peu au hasard son verre pour trinquer avec les autres avant d'en prendre une grande gorgée, la chaleur de l'alcool dans sa gorge minime par rapport à celle qui s'emparait de son visage.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1238
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: [Mission] Brèves de comptoir
ce message a été posté Mer 19 Avr - 6:01
Le membre 'Dorian A. Liddell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
 :: Royaume-Uni :: Avalon