AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens faire ta diva avec le scénario d'Elizabeth Carrow, Sofia Schmidt ! Cool
Des scénarios en folie
Incarne une badass mum avec le scénario de Hermès Travers, Kate Travers !
Des scénarios en folie
Enflamme les estrades de duel avec le scénario de Scylla Lagides, Hélios Kark !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ Isaïe Saab ❞
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées
Branlomane végétatif
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t779-isaie-saab
Messages : 170
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Rudolf Martin
Crédits : me

Double compte : Vivienne McKay

Age : 42 ans
Sang : moldu
Statut : libre comme l'air
Métier : fugitif
Dialogue : lightgray
Isaïe Saab
ce message a été posté Sam 11 Mar - 12:56
Isaïe Saab
FT Rudolf Martin

Nom Saab
Prénom Isaïe
Date et lieu de naissance 12 octobre 2004, à Hébron
Nationalité israélo-palestinien
Statut du sang moldu
Statut fugitif
Famille Sorcière aucune
Ville habitée ici et là
Faction Nouvelle Inquisition

Anecdotes & Caractère Se définir… Je n’ai jamais été doué à ce petit jeu. Je déteste l’idée que l’on puisse me réduire à une série d’adjectifs. Je suppose que l’on pourrait en déduire que ça ne fait pas de moins le plus humble des hommes. Et à bien y réfléchir je ne vous donnerai pas tort là-dessus. Je ne suis pas modeste. Je ne suis pas gentil. Je ne l’ai jamais été d’ailleurs, à part peut-être quand j’étais gosse, mais l’apocalypse n’a pas fait de moi un autre homme en tout cas. Plaire ne m'intéresse pas. Je dirais même que je me plais à être en opposition avec mon entourage, comme ça, pour le simple plaisir de brouiller les pistes et d'emmerder le monde. Je ne suis pas le genre de mec qui caresse dans le sens du poil mais plutôt celui qu'il faut apprendre à manier. Ma séduction est brutale, mon charme rude m'a-t-on souvent fait remarqué. Faut dire que niveau assurance (arrogance ?), j'en tiens une couche, ce qui ne m'empêche pas pour autant d'avoir l'intelligence de savoir écouter. Étrangement, je suis plutôt un bon confident du moment qu'on accepte de passer outre mon côté désinvolte et insolent. C'est la vie qui m'a rendu profondément cynique mais aussi félin, caractériel, imprévisible, capricieux, indomptable, sans foi ni loi. Au final, les adjectifs ne manquent pas. Mais reflètent-ils vraiment tout ce qu’il y aurait à en dire ? Usez de votre libre arbitre et démerdez-vous avec ça.

Ce personnage est un PERSONNAGE ORIGINAL et est joué par Ccil. Il ou elle a 27 ans, vit en France, à Bordeaux et a découvert le forum grâce à l'opération du Saint Poulpe. D'après elle ou lui, le forum est de la bombe, bébé. Ce personnage est un DOUBLE COMPTE.  
Branlomane végétatif
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t779-isaie-saab
Messages : 170
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Rudolf Martin
Crédits : me

Double compte : Vivienne McKay

Age : 42 ans
Sang : moldu
Statut : libre comme l'air
Métier : fugitif
Dialogue : lightgray
Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Sam 11 Mar - 12:58
once upon a time


Je sais ce que vous vous dites. Un nom arabe pour un prénom juif, mais quel est le con qui a eu une idée pareille hein ? C'est ce que je me demande aussi, depuis tout gosse, à chaque fois qu'on me lance un regards en biais ou qu'un sourcil se hausse au moment de faire les présentations. Je pourrais dire qu'on apprend à vivre avec mais c'est pas tellement vrai. Ce truc ça te colle au cul encore pire que des morbacks. C'est une marque au fer rouge que tu te trimballe comme un con en plein milieu du front. Mais qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? On ne choisit pas sa famille.

Mon histoire commence bien loin des îles britanniques et des vicissitudes qu’elles connaissent aujourd’hui. Au cœur de Hébron, à l’heure où le soleil décline à l’horizon, les hommes se plaisaient à venir admirer les beautés de l’orient et leur peau mordorée ondoyant dans des châles cousus d’or. Achebèl Tal n’était qu’un sergent de Tsahal à l’époque, et comme tous les soldats en permission il aimait venir picoler et s'en mettre plein les yeux dans le boui-boui de Jamal Ashwari. Ma mère bossait là-bas, comme danseuse. Jamal était son oncle, le frère de sa mère. Il avait accepté de lui filer un job et de lui mettre un toit sur la tête après qu'elle ait quitté le bled familial en quête de liberté. Elle voulait vivre la vie moderne, occidentale, celle des rêveurs qui croient l'amour plus fort que toutes les différences. Et ce soldat qui venait l'admirer presque tous les soirs lui y fit goûter, même si ça ne l'a pas empêché de la laisser derrière lui quand il quitta les territoires occupés pour retourner en Israël. Oh, ne le jugez pas trop sévèrement, il resta en contact et lui envoya régulièrement de l'argent pour lui permettre d'élever son petit bâtard.

Ce petit bâtard c'est moi. C'est déjà pas un titre très évident à porter en temps normal, mais quand en plus on vit en Cisjordanie et que la rumeur court que le père pourrait être un porc sioniste ça devient carrément la misère. Malgré ça on peut dire que j’eus une enfance relativement normale jusqu'à ce que l'Intifada des Couteaux n'éclate à l'automne 2015. C'est à cette époque que le poids de mes origines m'apparut clairement. Au début j'étais comme tous les autres gosses qui lançaient des pierres sur les chars de Tsahal, peut-être même plus virulent encore puisque je pensais avoir quelque-chose à prouver. Mais au fur et à mesure que le conflit s'embourbait et que la haine enflait, ça devint un peu moins drôle de jouer à la grande personne... Un soir des hommes masqués pénétrèrent dans notre maison. Je n'avais même pas 12 ans et j'étais terrifié. Je crois même que je me suis fait dessus quand ils se sont mis à retourner le salon dans tous les sens et qu'ils ont braqué une kalach' sur nous. C'était un avertissement. Après ça, j'ai souvent entendu ma mère pleurer. Elle disait que je ne pouvais pas rester là, que je méritais mieux que ça, que je devais partir pour devenir quelqu'un. Alors elle écrivit à mon père et quelques semaines plus tard il vint me chercher.

J'ai hurlé, frappé, mais ça ne l'a pas empêché de m'emmener. C'est comme ça que j'atterris à Tel-Aviv. Là-bas je découvris l'autre pan de ma famille. Mon père n'avait pas chômé après son service militaire et je me retrouvais maintenant avec deux demi-frères, Amiel et Lior, ainsi qu'une demi-soeur, Yaëlle, la petite dernière. L'adaptation ne fut pas aisée mais je finis par m'y faire. Ma mère n'avait pas menti, Israël offrait bien plus de perspectives d'avenir que ce que j'aurai jamais pu espérer en Cisjordanie, mais ce choix ne fut jamais vraiment le mien. Mon père était devenu quelqu'un, lui. Il avait rejoint le Mossad et grimpé les échelons jusqu'à se hisser au poste de directeur du METSADA, la division des opérations spéciales. Quand j'obtins mon diplôme à la sortie du lycée, il fit jouer ses relations pour m'y faire entrer. Le but était de créer une taupe capable de s'infiltrer au cœur de l’État Islamique. Mes origines mixtes faisaient de moi le candidat idéal. Pendant 3 ans, durée d'un service militaire classique, je suivis alors un entraînement drastique, avant que le Mossad m'envoie rejoindre les États-Unis en 2024, à Washington, suivre des études de médecine dans la même université qu'Abdallah Al-Farsi. Il était le neveu d'un chef de guerre proche de l'EI et sensé être ma porte d'entrée dans l'organisation. Même si je parvins à m'en rapprocher, l'entreprise ne fut toutefois pas couronnée du plus grand succès.

Durant mon exil, une nouvelle Intifada éclata en l'an 2025. J'y perdis à la fois ma mère, Farrah Saab, dans un bombardement dont les deux camps s’accusèrent mutuellement, et mon frère Lior, dans un attentat. Mais pas vraiment le temps de faire le deuil. Au Moyen-Orient on a rarement fini de pleurer ses morts avant la prochaine catastrophe. En 2028, les États-Unis de Donald Trump Jr. parvinrent en effet à rassembler une coalition internationale pour éradiquer définitivement la menace terroriste. Une occasion rêvée pour le Mossad, qui tenta à nouveau de m'implanter de l'autre côté de la barrière en m'envoyant travailler avec les médecins de la Croix-Rouge dans les camps de réfugiés. Je n'avais pas fini mes études mais ça n'avait pas la moindre importance. Cette fois fut la bonne. Je recroisais même la route d'Abdallah qui m'aida malgré lui à gagner la confiance de mes nouveaux petits camarades. A 24 ans ma double vie commençait enfin. A moins qu'elle ait toujours fait partie de ma nature profonde. Je n'étais peut-être pas aussi docile que le Mossad l'avait espéré mais je remplissais mon rôle et le jouais à la perfection.

L’apocalypse. Je n’y avais jamais vraiment pensé. Pour moi il était clair que je finirais par me prendre une balle dans la tête avant d’atteindre les 35 ans, alors le Jugement Dernier et tout le fatras, très peu pour moi. Mais si j’avais dû l’imaginer ça n’aurait pas ressemblé à ça. Je suis un type rationnel. J’aurai plutôt vu une bonne vieille météorite nous fracasser le crâne. Un truc violent, instantané, expéditif. Mais au final, l’apocalypse par les sorciers ça ne manque pas de poésie dans le fond. Pensez-y, l’homme dominant l’homme. N’est-ce pas ce que nous faisions déjà depuis la nuit de temps ? Au moins maintenant plus personne n’a l’idée de prétendre le contraire.

J’ai débarqué en Écosse juste avant que tout ce merdier commence. Que l'électricité saute et que l'inquiétude s'insinue doucement dans les esprits. Rien de bien méchant si vous m’aviez demandé mon avis. J’avais d’autres chats à fouetter à l’époque. La CIA et le Mossad suspectaient une cellule dormante de s’être mise en branle et de préparer une attaque dans le pays. Ils m’avaient demandé d’en apprendre plus, et en manœuvrant habilement j’avais fini par obtenir de l'EI de m’envoyer là-bas pour faire la liaison. La suite tout le monde la connaît. Les événements sont vite devenus hors de contrôle. Au début j’en ai profité pour me débarrasser des cinq branleurs planifiant un attentat à la bombe sale sur Édimbourg. Vu l’anarchie qui régnait déjà un peu partout ça n’aurait pas été très compliqué à expliquer à mes "employeurs" si les choses avaient fini par se calmer. Mais j'allais vite comprendre que le monde que je connaissais était définitivement révolu.

Pas moyen de trouver une porte de sortie. Le trafic aérien était gelé, les voies fluviales également. J’ai bien tenté de faire fonctionner mes contacts, d’un côté comme de l’autre, mais la situation se dégradait à une vitesse si alarmante que j’ai préféré prendre le large quand les premières émeutes ont commencé à éclater. J’ai rejoins une planque à l’écart de la ville et c’est de là que j’ai assisté à la fin du monde. Je ne suis pas parti tout de suite. Dans ma maison isolée au milieu des bois j’avais tout ce dont j’avais besoin, de l’eau, de la nourriture, mais quand les premières créatures se sont pointées j’ai vite compris que pour survivre il faudrait rester en mouvement. Loups-garous, trolls, morts-vivants, araignées géantes... J'en ai vu des vertes et des pas mûres dans la vie, je vous assures, mais ça il fallait bien avouer que ça dépassait l'entendement. Alors j’ai pris la direction du sud, vers l'Angleterre. Ça a pris pas mal de temps pour arriver là-bas, et encore une bonne trotte pour rejoindre Londres. Trois ans. Trois ans de vadrouille putain, le bestiaire des frères Grimm collé aux basques toute la foutue journée quasiment.

J’ai rencontré pas mal de gens en cours de route. Des survivants. Des types plus ou moins fréquentables mais racontant tous la même histoire. Celle des bêtes, de la maladie, mais aussi de ces humains brandissant des bouts de bois comme dans les contes de fée de nos enfances, à la différence que les sortilèges s'en échappant n'avaient jamais semblé aussi vrai que nature. Ils les appelaient les sorciers, les magiciens, les suppôts de Satan, et bien d'autre encore. Peu importe au final. Ils ont fini par me pincer moi aussi. C'était un matin d'hiver au début de l'année 2035. Difficile d'être plus précis, j'avais fini par perdre le compte je crois, mais c'est comme ça que j'ai atterri dans leurs mines de malheur. À vous faire regretter la faim et le froid d'une vie de cavale putain. Mon dos porte encore les stigmates des coups de fouet reçus à cette époque. Comment j'ai fini par m'en sortir ? En me serrant les coudes avec des compagnons de galère, pour une fois. Un type disait avoir fait partie d'un groupe de résistants et connaître une planque sûre. Il y avait aussi un ancien secouriste, sa gamine, et deux ou trois autres péquenots insignifiants qui n'allèrent jamais beaucoup plus loin que les murs de la mine de toute façon.

Ça n'a pas été une mince affaire mais on s'en est tiré et la Nouvelle Inquisition est devenue comme une seconde famille. Permettez-moi quand même d'y mettre des guillemets. La résistance moldue ressemble plus à une bande de pouilleux dirigée par une espèce de fanatique ecclésiastique qu'autre-chose. Quand on a connu les mines pourtant, on finit par se dire que c'est mieux que rien. Qu’un seul tienne et les autres suivront disait l’adage. Je ne suis plus sûr que ça soit le cas aujourd'hui. Je n'ai jamais eu l'instinct grégaire, disons-le franchement, mais je ne vais pas nier que Tinworth a quand même foutu un sacré coup de pied dans la fourmilière. Je suis curieux de voir où tout ça finira par nous mener.

J'ai pas grand-chose à faire de mieux de ma peau de toute façon...
Invité
Invité
avatar
Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Sam 11 Mar - 15:27
Oh, j'adore le pseudo
Bienvenue par ici et bon courage pour la fin de ta fiche
Mal vaisey
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t201-
Messages : 773
Date d'inscription : 10/09/2016
Célébrité : Jenna Coleman
Crédits : nerose :')

Double compte : James Windsor

Age : vingt-quatre ans
Sang : sang-pur
Statut : célibataire
Métier : avocate au magenmagot
Baguette : 28cm, bois de noisetier, écaille de dragon, légèrement flexible & droite
Dialogue : #836096

fille unique de feu Donald Rowle et de Marion Vaisey, elle aurait dû être l'héritière de la famille Rowle - si les règles patriarcales avaient changé • son père meurt en 2030 alors qu'elle n'a que sept ans et demi, Marion passe un accord avec la branche secondaire des Rowle : elle et Olivia renoncent à l'héritage familial et au nom de famille mais partent avec tout, y compris la renommée de la famille et reprennent la tête de l'héritage Vaisey • Mangemort depuis leur reformation en septembre 2045, la Marque déposée sur sa cheville gauche, elle sait aujourd'hui qu'elle fera tout pour éliminer les terroristes, surtout à ceux cherchant à faire du mal à ses proches • a grandi dans une famille où concilier les règles de la bonne jeune Sang-Pure et avoir de l'ambition a toujours été possible et personne ne lui fera abandonner sa carrière d'avocate au profit d'une vie de femme au foyer.

Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Sam 11 Mar - 20:19
Rebienvenue à la maison et bon courage pour finir ta fiche

Puis c'est marrant, ton avatar a un petit air de Scoot McNairy
Morbiniteuse
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t169-scylla-kark
Messages : 1227
Date d'inscription : 04/09/2016
Célébrité : Holland Roden
Crédits : Kim ♥ ¤ neondemon

Double compte : Lizzie O'Meara & Joaquim Cervera-Bernal

Age : Vingt-trois ans
Sang : Sang-pur
Statut : Mariée à Saïmen Lagides
Métier : Toute fraiche propriétaire du cirque sorcier « Le Chimeria Horror Show » où elle officie en tant qu'acrobate-funambule et Dresseuse de Fauves. Elle a hérité de l'entreprise à la mort de son oncle Thanatos, en novembre 2046
Baguette : Sa compagne depuis plus de douze ans a connu un destin tragique lors de la mission de la Tour des Médias. La nouvelle a été taillée dans du bois de châtaigner, porte en son coeur un poil d'Ayala doré, mesure 18,5 cm & est étonnamment rigide
Epouvantard : Nero recevant le baiser du Détraqueur
Dialogue : [color=#ff6699]

Possède le don du Chuchoteur ♠️ Jeune fille de bonne famille le jour, artiste grandiloquente le soir ♠️ Son nom de scène est le Cygne Pâle ♠️ A un frère jumeau, Hélios, dont la relation fusionnelle qu'ils entretiennent est menacée par tous les changements ayant eu lieu depuis un an ♠️ Se retrouve de moins en moins dans l'idéologie Mangemort, malgré tous ses efforts et la Marque des Ténèbres serpentant dans son dos ♠️ Bien qu'elle soit tout ce qu'il y a de plus mariée, avec l'un des partis les plus prisés du monde magique, elle a eu la stupidité de tomber amoureuse d'un autre. Sang-mêlé et fils du clan Callaghan. ♠️ En tant que Mangemort, elle ne cache pas son allégeance à sa tante, Calliope Kark. Mais vraiment parce qu'il lui a fallu choisir.
Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Dim 12 Mar - 13:47
Rebienvenue chez toi morue

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

 
You only know what I want you to. I know everything you don't want me to. Your mouth is poison, your mouth is wine. You think your dreams are the same as mine. I don't have a choice but I still choose you. ©️ Poison&Wine


ϟ ex tenebris lux ϟ La mifa !:
 
Un papa une maman !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 147
Date d'inscription : 08/02/2017
Célébrité : Alexa Chung
Crédits : Kim

Double compte : Armel Zabini

Age : 34 ans
Sang : Basique, rang 2
Statut : Célibataire - jamais connu les bras de qui que ce soit
Métier : Fugitive
Baguette : Bois d'aubépine ; pas toujours simple à manipuler. Plutôt rigide, vingt-six centimètres. Larme de licorne.
Epouvantard : L'enfermement
Dialogue : 3366cc

Fugitive depuis ses 12 ans, Phénix jusqu'au bout des ongles •• Née Mary-Kathleen Miller •• Pro de la métamorphose et du vol sur balai, intellectuelle plus que pratique (pour les sorts complexes on repassera) •• Solitaire, immature, capricieuse, authentique et furieusement déterminée •• Du genre coincée et toujours vierge
Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Dim 12 Mar - 21:28
Qu'il a l'air chouette Rebienvenue !
Adada sur mon bidet
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t141-adara-dragenvann
Messages : 931
Date d'inscription : 11/09/2016
Célébrité : Rhona Mitra
Crédits : Rosi Rosa

Double compte : Saïmen Lagides, Stanley SS Summers

Age : 35 ans
Sang : basique de rang 2
Statut : Veuve. Enfin pas officiellement.
Métier : Botaniste / pépiniériste
Baguette : Tremble et écaille de dragon, un peu rigide, 29,4 cm
Epouvantard : Une attaque de mandragores
Dialogue : darkturquoise

Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Lun 13 Mar - 11:47
Rebienvenue et rebonne rédac !
Boomerang de compet'
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t305-eoin-mckay
Messages : 322
Date d'inscription : 30/09/2016
Célébrité : Adrian Brody
Crédits : Lord Ena

Double compte : Wilfric Mulciber

Age : 41 ans
Sang : Sang-Pur
Statut : Marié - une marmotte
Métier : Potionniste - chercheur
Baguette : 26.6 cm - bois noueux de noyer - ventouse de calamar
Dialogue : #006666
Na-plu-kun-bra-le-gauche suite à un méchant sort de magie noire.
Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Lun 13 Mar - 16:38
Ah ah, il a l'air fichtrement intéressant ce pti' monsieur! Un sacré BG en tous cas oO

Pas trop dur de se reconvertir en moldu du coup?

Quoi qu'il en soit, re-bienvenue à toi évidemment, il envoi du pâté ton DC! Hâte de lire toute son histoire ^^
Invité
Invité
avatar
Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Mar 14 Mar - 10:26
Rebienvenue et bon courage pour ta fiche.
Altèrophile
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 12/09/2016
Célébrité : Tahar Rahim
Crédits : Avatar : Nerose / Signature : Hela

Double compte : Mathilda Lovewell & Zoltán Hunter

Age : 34 ans
Sang : Basique 4
Statut : Foutu : marié et père de famille
Métier : Employé au ministère
Baguette : Bois d'érable et crin de licorne
Epouvantard : Une statue géante en feu écrasant sa femme et sa fille
Dialogue : #52726E

Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Mar 14 Mar - 13:58
Welcome back
Invité
Invité
avatar
Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Mer 15 Mar - 12:27
Eoin

Par contre il fait peur ce moldu ! Tatie Arsenia ! Protège-moi !

La rebienvenue à la maison !!!
Branlomane végétatif
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t779-isaie-saab
Messages : 170
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Rudolf Martin
Crédits : me

Double compte : Vivienne McKay

Age : 42 ans
Sang : moldu
Statut : libre comme l'air
Métier : fugitif
Dialogue : lightgray
Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Jeu 16 Mar - 19:05
Merci les poulpes

L'histoire est terminée, il ne me reste plus que les anecdotes / caractères et je pourrais venir embêter les moldus et terroriser les sorciers Twisted Evil
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1744
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: Isaïe Saab
ce message a été posté Sam 18 Mar - 11:14
Félicitations évadé des mines, te voici validé.

   
Tu rejoins la Nouvelle Inquisition.

   Nous t’invitons à créer ta fiche de liens pour que nos petits camarades puissent nouer des relations avec le tien, ainsi qu’à ouvrir tes chroniques où tu pourras regrouper tous tes RP et écrire des informations annexes sur ton personnage. N'hésite pas à faire un tour du côté des petites annonces pour voir si un poulpe ne chercherait pas des partenaires rp ! Pense à bien remplir tous les champs de ton profil !

   Pour explorer l'univers plus en profondeur, tu peux aller te perdre sur le Wikia de Filet du Diable. Et si tu as des envies particulières ou des questions, le Bureau des doléances t'est ouvert.


   
BON JEU SUR FILET DU DIABLE !

   
L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
Contenu sponsorisé
Re: Isaïe Saab
ce message a été posté
 :: Création de Personnage :: Présentations :: Fiches validées