AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Incarne le bras-droit de la leader de l'Ordre du Phénix avec le scénario de Lizzie O'Meara, Obbie Kantaro !
Des scénarios en folie
On peut être Mangemort et féministe, la preuve avec le scénario de Henry Avery, Darla Avery ! Twisted Evil
Des scénarios en folie
Rebelle-toi contre la hiérarchie du sang avec le scénario d'Abel Schmidt, Hywel Davies !
Nous manquons de moldus
Pourtant c’est trop cool de jouer un moldu, si jamais tu en doutes, ce sujet va te faire changer d’avis !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
En ce moment ramener un moldu sur le forum permet de faire gagner le double de points !

❝ I'm gonna teach you how to live ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Les sept quartiers
La grosse baguette
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 15/01/2017
Célébrité : Kendrick Sampson
Crédits : Lili-One

Double compte : Adara Dragenvann

Age : 25 ans
Sang : Sang Pur
Statut : Fiancé à Scylla N. Kark
Métier : Tireur d'Elite
Baguette : Ebène et plume de Phénix, 30,4 cm, souple et droite
Epouvantard : des momies qui le pourchassent
Dialogue : burlywood

I'm gonna teach you how to live
ce message a été posté Mer 3 Mai - 14:58
29 avril 2046

Les mariages arrangés pouvaient être risqués - pour les époux : se retrouver avec un conjoint insupportable, idiot, voire laid, était en général le premier point négatif auquel les jeunes Sang Pur pensaient. Saïmen se souvenait fort bien avoir passé des soirées avec ses camarades, à Poudlard, dans leur dortoir, à émettre des suppositions plus ou moins loufoques sur leurs futures épouses. L'objectif du jeu était de susciter rire et/ou dégoût - déclencher les deux était bien sur un must.
Ce qu'on oubliait souvent, c'est qu'avec l'épouse venait la famille, et elle-ci pouvait être nettement plus envahissante, comme il s'en rendait compte dans les multiples préparatifs de son union avec Scylla. La charismatique Calliope Kark commençait à lui taper sur le système avec son soucis du détail insignifiant.
Pourtant, Saïmen ne pouvait pas dire qu'il était mal tombé : les Kark n'étaient pas n'importe qui, et Scylla était tout de même en ligne directe avec Mervyn lui-même ! Mais surtout, Saïmen était ravi de se rapprocher ainsi d'Helios Kark. Malgré leur différence d'age - mineure aujourd'hui, importante quand on a dix ans - Saïmen et Helios s'étaient toujours bien entendu. Le considérant comme un petit frère, Saïmen avait pris grand plaisir à lui faire découvrir la vie, et ses plaisirs variés - que ce soit la dégustation de limaces quand ils avaient quatre et six ans, ou les secrets de Poudlard quand ils en avaient dix de plus.
Saïmen avait regretté que le Kark ait été destiné à Gryffondor, et avait soigné sa déception à grands renforts de railleries.

Et aujourd'hui, ils étaient adultes. Jeunes adultes, certes, mais adultes quand même ! Saïmen était Tireur d'Elite, Helios un Duelliste déjà reconnu - et pas seulement pour son patronyme - et tout allait pour le mieux. Si ce n'était que Saïmen, de par sa profession, avait connaissance de tout les bars de la ville. Il en avait découvert un dans un quartier peu connu, établissement réservé aux seuls Sang-Pur, et qui offrait un cadre luxueux, des boissons extraordinaires, et autres joyeusetés qui faisait de l'adresse un must-have des noctambules. En bon camarade, il avait décidé d'y trainer Helios.

Passé la porte magique qui refoulait toute personne n'affichant pas un Sang-Pur - un vigile, c'est tellement has been - les deux compagnons débouchèrent dans une salle feutrée aux lumières tamisées, éclairant d'une lueur bleu-rosé apaisante - voire aguichante - avec une musique des plus actuelles qui ambiancait les clients.
" Il parait que c'est le top actuellement. Le bon endroit pour montrer tes fesses de vedette du duel ! " Saïmen alla s'affaler sur un canapé parfaitement situé pour observer les danseurs tout en ayant la primeur des nouveaux arrivants - rien de mieux pour repérer les belles gazelles de la nuit en premier. Ce qui traduisait une forte habitude de ce genre d'endroit.
" Je parie que t'es jamais sorti dans un truc comme ca ! "
Tête de melon
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 84
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Colton Haynes
Crédits : Another.Pan

Age : Vingt-deux ans
Sang : Sang-pur
Statut : Célibataire
Métier : Duelliste
Baguette : Aubépine, plume d'oiseau-tonnerre, 22,7 centimètres & rigide
Epouvantard : Le cadavre de Scylla se mouvant le regard vide

Re: I'm gonna teach you how to live
ce message a été posté Ven 12 Mai - 15:16
Sortir avec Saïmen était toujours agréable, un jeu, un pari parfois risqué, mais jamais décevant. Il était étrange de voir combien de respecté le sorcier alors qu'il était uni à ma soeur et combien je pouvais déniger ses amies. Elle méritait sans doute un peu plus qu'un homme dans sa vie, mais je savais qu'il était de confiance. Je n'avais aucunes craintes avec lui. Il m'avait attiré jusqu'à un endroit qui me semblait déjà fort appréciable de par le choix de ses invités. Je n'aurais pas à composer avec les existances abjects des sorciers de bas étage. Je détestais profondément devoir faire preuve d'empathie, d'écoute avec le bas peuple. Pourtant il fallait fidéliser le bétaille, nourrire la meute pour en faire une arme. La politique impliqué bien des sacrifices, dont celui de la liberté. Il était encore une fois préférable que je sois celui à qui l'on coupe les ailes. Celui que l'on dresse à répondre aux attentes. Scylla méritait bien plus qu'une simple image à suivre. Entrant donc, je profitais du paysage si puis-je dire avant de suivre bien rapidement mon compagnon sur un siège. Il avait choisi sa place, je le savais très bien. Pour ma part je préférais être dos à l'entrée, non pas par négligence, simplement car il m'était bien plus agréable de voir ces derniers renter au travers du miroir qui me faisait face. Il brisa dès lors le silence, expliquant ce qu'il avait entendu sur l'établissement avant d'ajouter que c'était un bon endroit pour me montrer. « Il est évident que les lieux sont nettement supérieurs aux standards de mes duels. », je n'étais pas assez bon pour me battre dans des lieux aussi prestigieux qu'ici. Un jour je pourrais prétendre à de véritable duel, mais ce n'était pas le cas pour le moment. Il reprit en s'avançant sur un point. « Je te rappel qu'on me sort plus que je ne sors. N'est pas Kark qui le veut. ». Lors de grande occasion, mon père savait me mettre en avant, me faire parler comme il le souhaite pour que l'on me reconnaisse, mais c'était rarement le cas inverse. Je n'avais pas beaucoup de temps libre, je ne m'en donnais pas pour être honnête. J'évoluais dans un milieu ou personne ne devait faire aveux de faiblesse et ou je devais toujours surpasser l'ennemi. Je ne me donnais pas de temps pour le reste. Et quand j'en trouvais, c'était bien souvent pour Scylla et personne d'autre. Saïmen, Henry, il passait bien après elle et ils le savaient.

« Fort heureusement, je t'ai. Je serais bien plus aigris sans toi. », déclarais-je dans un sourire satisfait. Je ne me moquais pas de lui, loin de là, il savait bien ce que je pouvais penser de tout ça. Je ne refusais que rarement de sortir, simplement, nous ne nous parlions pas autant que nous aurions dû. Depuis Poudlard, il y avait bien des personnes à qui je n'apportais plus autant d'attention, une grande partie car je n'en ressentais pas l'envie, l'autre car je n'en avais plus le temps. Les jeux et l'innocence de notre jeunesse étant bien derrière nous à présent. Assumer les choses n'étaient plus aussi simple qu'avant, plus aussi sans importance. Chaque décision impliquaient des conséquences, chaque refus des sanctions. C'est pourquoi j'aimais déjà beaucoup les lieux, je n'aurais aucun masque à porter, aucune fo à bafouer.
La grosse baguette
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 15/01/2017
Célébrité : Kendrick Sampson
Crédits : Lili-One

Double compte : Adara Dragenvann

Age : 25 ans
Sang : Sang Pur
Statut : Fiancé à Scylla N. Kark
Métier : Tireur d'Elite
Baguette : Ebène et plume de Phénix, 30,4 cm, souple et droite
Epouvantard : des momies qui le pourchassent
Dialogue : burlywood

Re: I'm gonna teach you how to live
ce message a été posté Ven 23 Juin - 7:49
L'aveu d'Helios de ne mettre que rarement les pieds dans ce genre d'endroit tira à Saïmen un sourire de satisfaction profonde. Il était bien conscient qu'Helios, en tant qu'héritier en titre, etait une sorte de singe savant que Mervyn et Arutha Kark exhibaient sans retenue. Saïmen n'approuvait pas complètement - d'autant qu'il avait compris que le rôle d'Helios dans sa famille s'était établi en mettant Scylla totalement dans l'ombre, tout en contrôlant étroitement le devenir du jeune homme. S'il comparait avec sa propre famille, il était certes l'héritier en titre, mais Celora était autant valorisée dans ses pratiques, ses loisirs, ses ambitions. Et si Saïmen était canalisé, il n'était pas brimé... Deux fratries, deux éducations bien différentes...
En cela, Saïmen était ravi d'être celui qui dévergondait un peu le futur seigneur de la Magie.

" Ouais, j'imagine la procession de dîners officiels, entouré de fonctionnaires bedonnants et de leurs épouses insipides... " Il secoua la tête d'un air navré. " Nan il faut que tu profites de ta jeunesse ! Qui sait à quel phénomène de foire tu seras marié ? Tout le monde n'a pas la même chance que moi ! " Le compliment pouvait être interprété de plusieurs façons : l'apparence de Scylla, son caractère, sa lignée, son métier... Saïmen n'aurait su dire lequel de ces aspects de la jeune femme était celui qu'il préférait. Mais cela pouvait aussi passer pour une flatterie, peut être inconvenante. Rien de la sorte pourtant pour le Lagides, qui était satisfait de la décision familiale - a laquelle il n'aurait pas eu son mot à dire, par ailleurs. Et il savait que nombre de ses camarades d'école n'étaient pas aussi bien lotis en terme d'union...
D'un autre côté, une fois marié et libéré un peu du joug des aïeux, Helios sera sans doute libre de mener sa vie à sa guise...

La derniere remarque d'Helios lui tira un rire franc.
" C'est le moins que je puisse faire pour mon beau frère préféré ! "

Finalement, le Lagides se redressa avec l'air d'un chat qui s'apprête à croquer la souris.
" Bon... Avant qu'on se lance dans le programme du jour... Est-ce que tu as des contre-indications particulières ? Genre une allergie à l'alcool, ou une intolérance à la dentelle fine ? " La mine exagérément interrogative de Saïmen donnait clairement le message : en réalité, il n'y aurait pas grand chose qui détournerait Saïmen du programme qu'il avait élaboré pour Helios.
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Les sept quartiers