AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens faire ta diva avec le scénario d'Elizabeth Carrow, Sofia Schmidt ! Cool
Des scénarios en folie
Incarne une badass mum avec le scénario de Hermès Travers, Kate Travers !
Des scénarios en folie
Enflamme les estrades de duel avec le scénario de Scylla Lagides, Hélios Kark !
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ F - Madelynn Lovewell - Phénix - Domestique // Kery Russel(neg) ❞
 :: Création de Personnage :: Coup de pouce :: Scénarithèque
Pépé chonchon
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t751-wilfric-mulciber
Messages : 149
Date d'inscription : 11/02/2017
Célébrité : Ian mckellen
Crédits : Lord ena

Double compte : Eoin McKay / Anastáz Hunter

Age : 88 ans
Sang : pur
Statut : mangemort
Métier : Marié- père - grand père
Baguette : Directeur du Département de la justice magique
Dialogue : blanc
Légilimens connu, ancien Maître questionneur.
F - Madelynn Lovewell - Phénix - Domestique // Kery Russel(neg)
ce message a été posté Mar 16 Mai - 16:53
Madelynn Lovewell
FT Kery Russel

Date de naissance 2001 (date précise au choix) Statut du sang Moldue  (Cracmole qui s'ignore, le méchant oubliettes !) Statut civil Mariée, une fille. Activité professionnelle Domestique en passe de se faire la malle Faction Phénix.

Caractère Empathique - douce - observatrice - rêveuse - butée mais capable d'être docile pour éviter les emmerdes - curieuse - indépendante - torturée - inventive - optimiste - courageuse - protectrice - parfois excentrique - à la fois effrayée et fascinée par le monde sorcier


Once upon a time

Des flash étranges, des paroles dont il ne reste plus rien à son réveil, des silhouettes tantôt rassurantes tantôt horrifiques. Les rêves de Madelynn ont toujours été particulièrement expressifs aussi loin qu'elle s'en souvienne, lui laissant au réveil une étrange sensation bien trop palpable pour n'être que du vent, que du vide. Il faut dire que pour une gamine abandonnée à presque 8 ans, sans aucun souvenir de son passé, qui a grandit entre les murs vaguement colorés d'un orphelinat moldu, se demandant bien trop souvent qui elle était, d'où elle venait et pourquoi on n'avait pas voulu d'elle, il était réconfortant de s'inventer un destin dont les indices étaient parsemés dans ces trop nombreux rêves... Se réfugier dans les coupures de journaux parlant de destinée, se passionner pour le langage des rêves pour au final se construire autour de ces derniers, en faire son métier et essayer d'aider les autres comme elle essayait de se rafistoler elle-même.
Que savait-elle d'elle-même? Peu de choses si ce n'est qu'elle avait été découverte errante dans la forêt anglaise, sale et grelottante, incapable même de se souvenir de son prénom. Madelynn. Était-ce vraiment elle ? Ma foi oui, ne s'était-elle pas construite là dessus ?

Oniromancienne, un peu farfelue, un peu hippie d'après pas mal de monde, mais elle était heureuse malgré cette blessure sombre qu'elle avait apprit à apprivoiser et à en faire sa force. Maddy savait sourire, voir les petits détails de ce monde et en faire des perles, les assembler pour les porter en collier, les offrir. Elle avait rencontré très jeune celui qui serait son futur mari. Un rêveur comme elle, un amoureux des mystères de la vie et de la nature. Ensemble ils voyagèrent à travers le monde, découvrant cultures et ésotérisme, partageant avec tous le peu qu'ils avaient. Avant de revenir se poser plus longuement en Angleterre pour y faire naître leur magnifique petite fille, une nouvelle perle de ce monde, Mathilda. Madelynn insista pour lui donner un deuxième prénom qu'elle avait bien souvent entendu dans ses rêves, un prénom pour la protéger et la mener loin dans sa destinée: Elisa.

Ils auraient pu être heureux ainsi, si les cauchemars de Maddy n'avaient pas commencé à ronger le monde réel. 2030. Des monstres, créatures horribles, déchirèrent leur bonheur, la maladie les poussa à quitter la grande ville, guidés par le pressentiment de Madelynn pour qui ces rumeurs d'hommes aux grands pouvoirs semblaient étrangement familières. La fuite, se cacher, utiliser autant que faire se peu les contacts qu'ils s'étaient fait à travers le pays quand c'était encore possible. La peur accrochée à leurs entrailles. Certains parlaient de Sauveurs mais pouvait-on y croire ? Étrangement, la jeune femme était aussi excitée que glacée par leur présence qu'ils avaient parfois côtoyée de justesse.

Jusqu'au jour où ce fut celui de trop. Le destin les rattrapa. Ils furent capturés par ceux qui se nommèrent eux-même "Sorciers" quand sa famille devint moldus. Inférieurs. Esclaves. Nous étions en 2032, sa fille aux yeux trop cernés avait 7 ans. Son mari fut le premier à les quitter, envoyé elle ne savait trop où, "ailleurs" lui disait-on. Mais elle savait très bien ce que cela pouvait dire. Pire, on lui arracha sa fille pour l'envoyer " A l'école des moldus". Si la séparation fut horrible, au moins l'enfant aurait une chance d'avoir une vie correcte... Qui n'avait pas entendu parler des mines ? Des champs ? Ou pire ? Elle-même fut éduquée pour faire ressortir sa docilité et douceur afin de servir de domestique. De jouet.
Bien. N'était-ce pas le meilleur moyen d'assurer sa survie ? De découvrir enfin ce monde auquel elle était sûre d'avoir un jour été liée ? De participer au Destin ? Et de sauver sa fille. Il était hors de question de laisser sa perle de vie voguer dans la tempête. Même si cela devait lui prendre des années, elle la retrouverait.

Elle servit rapidement chez une famille Sang-pur, les Yaxley, chargée en particulier du bien-être des filles, maintenant devenues jeunes femmes. Une famille surement moins pire que d'autres, dont elle à parfois l'impression d'être un vieux meuble faisant parti du décors, là depuis des décennies, peut-être même des siècles, non? Toujours souriante, douce, attentive. Ne s'est-elle pas d'une certaine façon surprise à s'attacher à ces enfants? Ces jeunes femmes quittant la cellule du manoir, lui créant un petit pincement au cœur, elle, simple moldue invisible qui se doit de garder les lèvres pincées? Elles ne sont pas Mathilda, mais sont-elles si différentes?

Au fil de ses recherches, de ses rencontres et de ses découvertes, elle s'est liée à d'autres personnes, moldus ou sorciers, qui partageaient ses questionnements sur le monde fanatique et cruel dans lequel ils vivaient. Ces mêmes qui ont finit par la convaincre qu'elle avait un rôle à jouer et que son Destin l'attendait aux côtés de l'Ordre du Phénix. Elle ne peut s'imaginer prendre la place de leurs tortionnaires en massacrant tous les sorciers sans distinction mais se battre contre les mangemorts et défendre un monde où moldus et sorciers vivraient en paix lui semble une juste cause.

Mathilda Lovewell : Madelynn n'avait qu'un enfant, une seule petite fille merveilleuse de tout juste 7 ans, et les sorciers le lui ont arraché sans pitié. Elle s'est jurée de tout faire pour la retrouver à l'instant où la main de son ravisseur s'est refermée sur son petit poignet et elle n'a jamais baissé les bras depuis. Ses recherches ont bien faillit aboutir quatre ans plus tôt mais le temps qu'elle parvienne à trouver la famille sorcière qu'on lui avait indiqué, Mathilda avait changé de maîtres. Refusant de se décourager, Madelynn a reprit sa quête à zéro ou presque. Mais avec 15 années écoulés, saurait-elle seulement reconnaître son enfant si elle lui passait sous le nez ?


Wilfric Mulciber : De sa place de moldue asservie, de partisane Phénix, elle connaît le nom de cet homme, de sa famille surtout. Mais guère plus. Ce qu'elle ne sait pas est bien plus important puisque Madelynn est la fille - impure, bâtarde, oubliée - du sorcier. Marié mais amoureux d'une autre il y a plus de 45 ans, une petite "Emmeline" est née de cette infidélité. Qu'il a aimé malgré sa bâtardise, avant que les années ne passent et ne révèle la nature de l'enfant: une cracmole. Double peine et honte pour le Mangemort, une seule solution s'offrait à lui: se débarrasser de la fillette. Mais seul un oubliette cueillit l'enfant alors que Wilfric l'abandonnait au plus profond de la forêt, incapable de la tuer lui-même. Qui aurait pu penser qu'elle survivrait? Sûrement pas lui.


Enfants Yaxley : Malgré l'horreur de sa servitude, malgré les souvenirs de sa liberté, malgré cette envie de les détester, il est difficile de ne pas s'attacher à des personnes que vous côtoyez tous les jours depuis une décennie, dont vous prenez soin, que vous voyez grandir. Il y a eu de bons et de mauvais moments, des instants partagés malgré leurs différences. Comment ne pas imaginer Mathie dans les sourires de ces jeunes filles? Comment ne pas vouloir les réconforter dans leurs peines et sourire à leurs joies? Comment ne pas sentir ce petit pincement quand les plus âgées durent partir se marier et quitter le manoir?
Et pourtant ce sont des Sang-purs, peut-être même des mangemorts, au moins des acteurs passifs de ce génocide et esclavagisme.


Savannah Mickaels : Madelynn éprouve une certaine affection pour cette jeune moldue arrivée quelques temps après elle dans la famille Yaxley, entre autre parce qu'elle a plus ou moins le même âge que sa fille. Cependant, Savannah a décidé de rejoindre la Nouvelle Inquisition, une faction un peu trop extrémiste au goût de Madelynn. Si les deux femmes acceptent de se couvrir mutuellement pour servir les intérêts de leurs factions, elles évitent de se lancer dans des débats politiques trop sujets à conflits.



Ce personnage a été créé par Wilfric Mulciber. C'est un scénario dont le nom est négociable et dont l'avatar est négociable. Merci de respecter son choix et sa vision du personnage.
Pépé chonchon
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t751-wilfric-mulciber
Messages : 149
Date d'inscription : 11/02/2017
Célébrité : Ian mckellen
Crédits : Lord ena

Double compte : Eoin McKay / Anastáz Hunter

Age : 88 ans
Sang : pur
Statut : mangemort
Métier : Marié- père - grand père
Baguette : Directeur du Département de la justice magique
Dialogue : blanc
Légilimens connu, ancien Maître questionneur.
Re: F - Madelynn Lovewell - Phénix - Domestique // Kery Russel(neg)
ce message a été posté Mar 20 Juin - 13:51
Recherchée morte ou vive


Hey petit poulpe !

Bienvenu(e) par ici et merci d'avoir lu jusque là
Voici quelques dernières petites précisions pour te faire définitivement craquer

• Le prénom de naissance et le prénom d'adoption sont tous les deux négociables  mais doivent se ressembler un peu. Après l'oubliette Madelynne ne se souvenait plus très bien comment elle s'appelait et s'est imaginée un autre prénom ressemblant.

• L'avatar est négociable  pourvu que ce soit une brune aux yeux bleus/verts. Et si elle a une petite ressemblance avec Erika Linder ou Ian McKellen (fille et père) c'est encore mieux !

• Son enfance après son arrivée à l'orphelinat est libre mais je préférerai éviter une histoire trop dramatique pour la simple raison que Madelynne était quelqu'un de plutôt équilibrée et heureuse avant d'être asservie par les sorciers. D'ailleurs le devenir de son mari après qu'il ait été envoyé aux champs est libre aussi. On peut parfaitement imaginer qu'ils se soient retrouvés, jamais revus ou qu'il ait été zigouillé par les sorciers

J'ai choisis d'en faire une domestique pour laisser plus de liberté de jeu et d'évolution à la personne qui la jouera mais si tu veux la faire fuguer aussitôt inscrit(e) c'est carrément possible

• Madelynne est genre super trop méga attendue par ses liens !    On te promet de bien s'occuper de toi et de te proposer pleiiiiin de sujets trop cools ! Y a une bonne possibilité d'évolution avec son histoire et, entre son affiliation Phénix et son origine, y a vraiment moyen de trouver plein de liens sympas rapidement avec tout le monde.

En plus on est vraiment pas exigeantes sur le temps de présence et très ouvertes à la discussion concernant le personnage. Et on a des crêpes au caramel beurre salé ! Non mais sérieusement, qu'est ce que t'attends, vieeeeens ! On t'aimera d'amour et on va s'éclater (probablement au sens propre pour nos persos  ). Alors à très bientôt j'espère  
 :: Création de Personnage :: Coup de pouce :: Scénarithèque