AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2 ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre
Un papa une maman !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 109
Date d'inscription : 08/02/2017
Célébrité : Alexa Chung
Crédits : Kim

Double compte : Armel Zabini

Age : 33 ans
Sang : Basique, rang 2
Statut : Célibataire - jamais connu les bras de qui que ce soit
Métier : Fugitive
Baguette : Bois d'aubépine ; pas toujours simple à manipuler. Plutôt rigide, vingt-six centimètres. Larme de licorne.
Epouvantard : L'enfermement
Dialogue : 3366cc
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Ven 23 Juin - 22:31
Fin du round avec les Détraqueurs. Fin de la phase de sidération. Le temps de laisser le voile de brouillard libérer son esprit, sa respiration reprendre lentement, comme la vie qui renaitrait après la tornade. Et la voix de Donan, sa main ferme mais rassurante. Puis ses doigts qui reprenaient contact avec sa baguette. Alors, dans la tête de la Phénix cruellement en manque d’expérience, ça hurlait de toutes ses forces de se réveiller, reprendre contact avec la réalité, le combat pour les prisonniers et accessoirement pour sauver sa propre peau. Les hurlements de la jeune brune (du genre bien plus belle qu’elle ne pourrait jamais l’être elle-même, à tous les coups une saleté de sang-pur ou de bonne famille - celle qui avait visiblement fini de vomir des limaces, aux côtés de son Moldu domestique qui depuis les attaques précédentes n’avait visiblement perdu que sa chemise) achevèrent de la tirer de sa torpeur. Les rugissements reprenaient au fond de la poitrine, et l’envie d’en découdre, pourquoi ils étaient venus, malgré les détraqueurs, la panique, la foule. Ca rugissait de hargne à l’intérieur – inexpérimentée encore sans doute, mais au moins Lyne avait-elle l’avantage d’être particulièrement tenace. Surtout quand son attaque précédente avait été un fiasco total et que son nez continuait à saigner, saigner.

Et ça se mit à rugir pour de vrai.

« Qu’est-ce que : par Rowena ! » Voilà au moins qui acheva de la réveiller. Après l’immense éclair vert, le splendide Phénix, les putains de Détraqueurs, voilà que des animaux les envahissaient. Partout, ils étaient partout, immenses, menaçants, terrifiants et hypnotisants à la fois. Et son cœur de se mettre à battre à tout rompre, plus vite encore que le galop des chimères et fauves sur les pavés. Elle avait lu des tas de vieux grimoires sur les animaux en général, et évidemment, le chapitre qui précisait que personne n’avait jamais réussi à dresser de chimère, bête cauchemardesque et sanguinaire, lui revint en tête comme un immense coup de fouet.

Pas le temps de se demander comment ils allaient s’en défaire, comment ils allaient s’en sortir, pas le temps de noter la pâleur de son corps tout entier soudain, sa gorge encore plus sèche, de jeter un coup d’œil à Donan et d’espérer bâtir un plan bien précis. Pas le temps de réfléchir, elle qui réfléchissait toujours beaucoup ; beaucoup trop avant d’oser passer à l’action. Pas le temps d’être autre chose que spontanée. Déjà, le premier fauve était sur elle. Et elle, vive, baguette prête à l’action.
Les bêtes étaient furieuses. Un peu comme dans les histoires pour faire peur aux enfants…


On attaque le fauve !
OUI OUI - Un Expulso en plein dans ses dents, remarquablement bien placé : minou couché calmé.
OUI NON - Un Everte Statum qui permet à Lyne de se contre-attaquer à peu près en même temps que le fauve. Fauve légèrement blessé, surtout sonné, et furieux. Un instant de répit.
NON OUI - Un Everte Statum qui lui permet tout juste de ne pas entièrement se faire déchiqueter. Fauve même pas sonné, et furieux.
NON NON - Lancé trop tard, le fauve à le temps de lui attraper le mollet.


L’action se déroula en une seconde à peine.
Le temps de hurler un « EVERTE STATUM ! » avec comme arrière-pensée : il t’égorge si tu te loupes. peut-être à peine, à peine ! plus tôt, le fauve avait bondit, crocs dégoûtants dégagés. Un coup de patte habile, de quoi lui faire perdre l’équilibre, la faire trébucher en arrière ; et la chair qui se déchira au moment même où elle s’époumonait. Le fauve fut propulsé en arrière, sûrement à la fois furieux et sonné pour le moment. Elle de s’écraser par terre minablement, retenant à peine un cri étouffé. Le bruit avait été atroce, les griffes avaient crée une douleur éclair, brûlante, depuis l’aine jusqu’au milieu de sa cuisse gauche. Elle se releva en gémissant péniblement (minablement !), sans regarder son pantalon virer au pourpre, elle qui détestait toujours autant la vue du sang. Lève-toi et bats-toi, ou crève !


Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Ven 23 Juin - 22:31
Le membre 'Lyne Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Papi Brossard a un SSPT
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t441-savannah-michaels#4821
Messages : 91
Date d'inscription : 09/11/2016
Célébrité : Melissa Benoist
Crédits : Mara

Double compte : Murphy O'Ryan

Age : 24 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : ///
Epouvantard : Peridrax
Dialogue : [color=#ff6600]
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Ven 23 Juin - 23:02
Toujours les cris et les pleurs et les sorts qui fusent et les balles d'Oliver qui déchirent le ciel, tentatives de se protéger probablement vouées à l'échec. Ils vont tous mourir. Ils vont tous mourir ici. C'est la fin et ils n'ont pas de solutions, n'est-ce pas ? Si ce n'est les créatures qui sont vraisemblablement parties, effrayées ou mortes, qui ne les tuent, ce sera autre chose. Un sort. Ou même une balle perdue. Ou le sol qui tremble de nouveau, lentement, sourdement, et qui finira par s'écrouler sous leurs pieds. Et elle pourrait se laisser entraîner dans cette spirale dépressive, l'arme tremblante au bout de son bras, qu'elle lâche presque... Jusqu'à ce qu'au delà des cris, des bruits de combats, du vrombissement de la pierre malmenée tout autour d'eux, il y ait cette voix de crécelle. Cette sorcière qui non contente de les attaquer, vient en plus tenter de les culpabiliser. Et pour quoi ?!

"C'est de votre faute, c'est vous les assassins, les meurtriers, c'est vous qui nous avait tout pris ! » Elle n'est pas sûre qu'elle l'écoute, même pas sûre qu'elle l'entende, alors qu'elle vocifère autant qu'elle, voix criarde, un peu cassée, qui tente de se frayer un chemin par dessus la voix qui les invective si violemment. Parce que même si ce sont eux qui aujourd'hui mènent l'attaque, ce ne sont pas eux les coupables !

Mais la sorcière s'est arrêté aussi soudainement qu'elle a commencé à les invectiver, et pour cause. Savannah met quelques secondes à comprendre ; à regarder tout autour d'elle pour les voir soudain entouré. Des animaux magiques, de nouvelles créatures du démon, qui semble tout prêt à faire d'eux leur repas ! Elle ne connaît par leurs noms, elle ne sait pas de quoi elles sont capables. Elle ne voit que les serres et les griffes et les becs coupants et les crocs et les pattes et les ailes. Créatures de cauchemars qui viennent hanter ses nuits. Créatures qui lui rappelle l'autre, cette autre, ces autres et les hurlements. Et les hurlements dans la rue et partout et si proche et trop proche et JACSKON ! Et la main qui s'accroche à son bras pour la faire bouger alors que ses lèvres sont ouvertes dans un cri muet et Et le hurlement de papa même avec les mains sur les oreilles qui la transpercent de toute son âme et le noir, juste le noir total...

Sauf qu'il ne fait pas noir, tout autour, qu'elle n'est pas caché dans un placard dont elle a pourtant l'impression de distinguer les contours. Que ce n'est pas la main de Jackson qui est crispée sur elle, mais celle d'Adem. Que c'est lui qui la protège de son corps. Que c'est son sang qui apparaît sur le bras avec lequel il repousse la bête. Que c'est son sang. « Allez viens, on s'en va ! » « Non ! » Le cri est sorti de sa bouche, cette fois parfaitement conscient, Les paroles d'Adem ont transpercé son esprit, éloignant les chimères d'une vie qu'elle ne veut qu'oublier. Et c'est elle qui maintenant agrippe son bras, mais c'est pour mieux le retenir, surtout, surtout, le retenir ! « Non ! Non, on ne doit pas partir, il faut qu'on atteigne la porte, souviens toi ! On doit le faire, on doit continuer ! » Ils ne peuvent pas abandonner ! Et des yeux, la blondinette cherche leurs alliés, les deux sorciers qui sont censé les accompagner. « Vous avez entendu ?! Il faut qu'on arrive à les chasser ! »

Oh non, Savannah n'a pas l'âme d'un leader. Mais elle a l'âme d'un martyr. De ceux prêt à tout pour arriver à leur fin. Même de mourir, inconsciente qu'elle est. Pour la Cause. Contre les sorciers et contre les créatures. Elle mourra, peut-être. Mais en accomplissant la mission.

C'est ce nouveau regain de motivation qui force son bras à s'accrocher à Adem, qui lui fait lâcher son arme pour récupérer sa potion. Cette même motivation qui lui donne la force de regarder la créature en face, pour lancer la potion explosive droit sur elle. Et espérer ainsi gagner un peu plus de terrain !

La potion explose, et son bras désormais libre lui sert à se protéger des éventuels retombées. Et nul doute que si elle en avait eu le temps, elle aurait pu savourer sa victoire, celle de voir cette créature de Satan si diminuée qu'elle recule face à eux. Que c'est le signe que le Seigneur, qu'ils peuvent y arriver !

Sauf que concentrée qu'elle est sur l'une des créature, elle n'a pas vu une seconde arrivée. Et elle ne la voit toujours pas, alors qu'une douleur soudaine, fulgurante, presque paralysante la saisie à l'épaule. Un coup de griffe qui déchire le tissus de son sweat, lui lacère la peau. Et le cri de la créature juste dans ses oreilles avant qu'elle ne parte vers une autre cible. La laissant juste avec sa douleur.

Résumé :
  • Les Détraqueurs sont partis, hallelujah ! Mais ce n'est pas fini. C'est à nouveau la débandade, et pour cause : des fauves et des chimères sont dans la place !
  • Elizabeth se reprend, hurlant sur les phénix à l'origine de l'attaque des détraqueurs, avant de faire face aux fauves. parvenant à en neutraliser un, elle se fait happer le bras par un second. son bras est cassé, la plaie saigne beaucoup mais elle parvient à se défaire de la morsure. subit le choc.
  • Adem se prend une jolie blessure au bras mais n'est pas encore le morceau de viande d'une bestiole. Il essaye de protéger Sav.
  • Dorian reprend finalement du poil de la bête (ha ha....), bouffe son chocolat et se décide enfin à faire quelque chose de constructif. Il lance la potion aveuglante récupérée plus tôt au milieu d'un groupe de bestioles qui fait demi-tour, puis tombe la chemise pour faire un bandage d'urgence à Elizabeth.
  • Heather parvient à éviter l'attaque d'une des bêtes, mais celle ci, revancharde, lui fait rater son attaque sur le groupe d'Oliver.
  • Après l'épisode des Détraqueurs, Lyne se réveille enfin. Elle voudrait bien attaquer Elizabeth qui leur hurle dessus, mais l'arrivée des bêtes l'en empêche. Elle parvient à se défaire d'un fauve mais est griffée de l'aine à ue bonne partie de la cuisse gauche. Fauve sonné seulement.
  • Savannah parvient à blesser grièvement une créature, mais se fait blesser par une autre au passage.


Et la bébête alors ?:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Ven 23 Juin - 23:02
Le membre 'Savannah Michaels' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Complexe d'Oedipe
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1175-hermes-travers#15265
Messages : 104
Date d'inscription : 05/02/2017
Célébrité : Jack Falahee
Crédits : HB

Age : 21 ans
Sang : Sang-pur
Métier : Fugitif
Baguette : 29,2 cm - Bois de Tremble - Plume d'oiseau-tonnerre
Epouvantard : Le corps inerte de sa mère
Dialogue : #046380

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Sam 24 Juin - 12:24
    Fuite des détraqueurs, quelques secondes de répit avant de reprendre notre mission initiale, frayer un chemin sûr pour la fuite des autres groupes. Mais Avalon répond, violemment. Après l’attaque des gardiens d’Azkaban, c’est au tour de bêtes féroces de nous prendre pour cible. Quelle plaie ! Phénix comme mangemorts se font attaquer, pas de discrimination. Tous arrivent tant bien que mal à se défaire des offensives des trouble-fêtes. Je ne détache pas mon regard de Lyne jusqu’au moment où elle daigne enfin reprendre connaissance. A peine le temps de rependre ses esprits qu’un fauve l’attaque. Ni une ni deux, elle réplique. Elle est blessée. Elle est toujours blessée. Je m’occuperai d’elle plus tard, ses lacérations n’ont pas l’air profonde, mais je m’inquiète.

      - Ça va Lyne ?


    La blondinette qui accompagne Olivier est également armée et a plus d’un tour de son sac. Les moldus savent se battre. Ce n’est pas suffisant, même si les chimères sont ralenties, elles n’en sont pas pour autant neutralisées. Je réfléchis. Ces bestioles ne sont pas le problème le plus important ici, s’en défaire de sera pas d’une difficulté insurmontable si nous arrivons à nos débarrasser de la troupe mangemorts. Ils sont justement distraits, ce qui peut créer une ouverture. C’est le moment de les contre-attaquer.

    Le fauve qui avait attaqué Lyne se relève avec difficulté. Il me fixe du regard. Après avoir tenté de bouffer mon acolyte, il me regarde comme du gibier. La gueule ouverte, la salive s’en échappant, il montre les crocs.

    [spolier]La bêbête s’attaque-t-elle à Donan ? :
    Oui : Tant pis, la bestiole plante ses crocs dans le bras gauche de Donan.
    Non : Ouf, il a le temps de s’en prendre aux mangemorts.[/spoiler]

    Si je dois être blessé, autant que j’attaque le premier. Je fixe la sorcière, blessée par l’un de nos invités. Son moldu lui fait un garrot pour arrêter l’hémorragie. Des cibles faciles donc. Ils l’ont mérité, ce sont eux qui ont commencé à tirer.

      - EXPELLIARMUS !


    [spolier]Elizabeth est-elle désarmée ?
    Oui : Bien joué Donan, ça change pour une fois !
    Non : Le sort est perdu au loin. [/spolier]

    Elle lâche sa baguette qui s’envole vers nous. Je ne m’avance pas pour la ramasser, hors de question de risquer de me faire bouffer moi aussi.

    Résumé :

    • Les Détraqueurs sont partis, hallelujah ! Mais ce n'est pas fini. C'est à nouveau la débandade, et pour cause : des fauves et des chimères sont dans la place !
    • Elizabeth se reprend, hurlant sur les phénix à l'origine de l'attaque des détraqueurs, avant de faire face aux fauves. parvenant à en neutraliser un, elle se fait happer le bras par un second. son bras est cassé, la plaie saigne beaucoup mais elle parvient à se défaire de la morsure. subit le choc.
    • Adem se prend une jolie blessure au bras mais n'est pas encore le morceau de viande d'une bestiole. Il essaye de protéger Sav.
    • Dorian reprend finalement du poil de la bête (ha ha....), bouffe son chocolat et se décide enfin à faire quelque chose de constructif. Il lance la potion aveuglante récupérée plus tôt au milieu d'un groupe de bestioles qui fait demi-tour, puis tombe la chemise pour faire un bandage d'urgence à Elizabeth.
    • Heather parvient à éviter l'attaque d'une des bêtes, mais celle ci, revancharde, lui fait rater son attaque sur le groupe d'Oliver.
    • Après l'épisode des Détraqueurs, Lyne se réveille enfin. Elle voudrait bien attaquer Elizabeth qui leur hurle dessus, mais l'arrivée des bêtes l'en empêche. Elle parvient à se défaire d'un fauve mais est griffée de l'aine à ue bonne partie de la cuisse gauche. Fauve sonné seulement.
    • Savannah parvient à blesser grièvement une créature, mais se fait blesser par une autre au passage.
    • Donan décide de s'en prendre directement aux détraqueurs pendant que Savannah et les autres s'occupent des créateurs. Elizabeth soignée par Dorian est une cible facile, ce qui permet de la désarmer. Don ne ramasse pas la baguette, le fauve pourrait l'attaquer à tout moment.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Sam 24 Juin - 12:24
Le membre 'Donan Avery' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Dim 25 Juin - 21:18


Oliver avait regardé l’autre misérable qui osait lui hurler dessus. Une sorcière, visiblement, à l’usage du vous. Pourquoi l’avait-elle choisi, lui, comme interlocuteur cagoulé, plutôt que les autres masqués ? Sans doute sa capacité inhérente de leader. Il releva le menton, observant la sorcière avec tout le dédain dont il était capable, et se détourna. Elle ne valait même pas une explication. Eux, moldus, n’étaient pas les initiateurs. Uniquement des contributeurs, avec l’aide de Dieu, pour renverser le régime.
Leur groupe était pris d’assaut par les fauves. Ces bêtes diaboliques. Oliver se focalisa sur eux : il fallait qu’ils partent de la place, c’était leur but, à la base. Et si ces bêbêtes les en empêchaient, et bien elles mourraient. Le prêtre pointa la tête de la plus proche de son arme et tira. La chimère s’effondra, raide morte. Une flaque de sang s’élargissait de seconde en seconde, mais déjà Oliver avait détourné le regard et s’apprêtait à descendre une autre bestiole.

Celle-ci, frappée par un éclair au moment où il allait appuyer sur la détente, s’effondra au sol et ne bougea plus. Durham se tendit et détourna son arme vers la petite sorcière qui lui adressait un sourire impertinent avant de pointer sa baguette sur lui. « Garce. » Dans sa bouche, c’était une insulte à mi-chemin entre le c’était MA bête et le Sorcière, sorcière, tu brûleras en Enfer.

**

Sacha pointait sa baguette en direction du moldu fauteur-de-troubles. « Eh, toi ! Rends-toi bien sagement et on te laissera tranquille ! » Allez, il n’allait pas faire le mariolle quand même ! Elle resserra sa prise sur sa baguette et cria, à l’intention des Pacificateurs qu’elle avait vu accourir dans leur direction un instant plus tôt « PAR ICI, ON A DES REBELLES EN J…. »

Elle ne termina pas sa phrase. Une corolle rouge teinta peu à peu sa tenue qu’elle avait mis tant de temps à choisir ce matin-même. L’homme encagoulé avait tiré et, trop occupée à regarder ailleurs, elle avait été touchée en pleine poitrine par un projectile moldu. Déjà elle avait du mal à respirer. Un goût métallique dans la bouche. Une douleur vive, comme une morsure, en pire. Elle sentait une fatigue poindre dans tous ses muscles. Elle allait fermer les yeux, faire une sieste. Juste un instant…


Informations complémentaires


ϟ Attention à bien jouer aux dés l’attaque d’un fauve. Il a été dit que tout le monde avait été attaqué. Le fait de jouer un sort d’attaque est à votre convenance, mais cela doit être à part de l’attaque du fauve !

ϟ De même, n'oubliez pas que les moldus et phénix sont, sauf mention du contraire, cagoulés.

ϟ keskispass? Il vous reste trois bestioles à tuer, on vous laisse vous en charger pour ce tour-ci? Un OUI simple vous permet de les tuer directement. Ils peuvent toujours vous blesser un peu plus si vous le souhaitez (on ne sait jamais, des fois qu'on aurait des joueurs sadiques dans le groupe).

ϟ RIP Sacha Tuée d'une balle en pleine poitrine, vous n'avez rien pu faire. Oliver a décidé et exécuté la sentence. Alors c'est pas joli-joli, mais nous sommes en guerre les amis! Les Mangemorts et neutres peuvent être bouleversés par la nouvelle, soyez éplorés par la perte d'une citoyenne modèle ! A bas les Moldus ! Bouuuh !

ϟ Par ailleurs, vous avez des pacificateurs et tireurs d'élite sur balais qui commencent à ramener leur fraise à nouveau. Vous ne les aviez pas oublié quand même?

ϟ On calme un peu le jeu, et la place est désormais bien plus déserte. On vous laisse vous taper dessus tranquillou!

ϟ Pour les Phénix et la NI, vous avez toujours l'idée en tête de dégager le passage d'un portail, mais, en y réfléchissant, les bébêtes ont un peu fait le boulot à votre place. Il y a toujours les statues qui attaquent les autres groupes. Wink

ϟ Fin du tour mardi 27 à 19h.

L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t854-elizabeth-carrow#10289
Messages : 139
Date d'inscription : 09/04/2017
Célébrité : Jessica de Gouw
Crédits : FDD EN CHEF

Double compte : Aucun

Age : 22 ans
Sang : Sang-pur
Statut : Célibataire
Métier : Directrice suppléante de la CBS
Baguette : Bois de vigne, 39 centimètres, souple et sans nœuds, comportant une épine de monstre du Fleuve Blanc
Epouvantard : Elle, folle et delirante
Dialogue : #FF0000

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Dim 25 Juin - 22:08


Blessée, inerte, ce fut presque absente, inconsciente et en souffrance qu’Elizabeth laissa Dorian la soigner – ou tout du moins, immobiliser suffisamment son bras pour empêcher le saignement, sans penser un seul instant à un sortilège pouvant l’aider, le regard errant sur la zone de combat, entendant confusément le rugissement des bêtes entrecoupé des mots rassurants de son moldu.

Puis sa baguette lui échappa. Et comme giflée, Elizabeth eut un violent sursaut, plus difficile encore qu’à l’instant même de la morsure. De la même manière qu’on lui aurait arraché le cœur, l’ennemi venait de lui prendre la seule chose qui importait encore dans tout ce chaos. Sa magie.

Les attaques cessèrent, comme une accalmie et péniblement, profitant de cet instant figé, elle se redressa. Accompagnant Sacha dans son mouvement – Sacha, une sorcière sans nom, sans identité, patriote un peu farfelue qui parvenait néanmoins à tenir en joue l’un des hommes, l’une des menaces les plus tangibles dans le camp opposé – elle tendit la main vers sa baguette, si lointaine et entendit le coup de feu.

Rentra la tête dans les épaules, s’attendant presque à voir le sang fleurir sur sa propre poitrine. Et sentit plus qu’elle ne vit le corps de la femme chuter à ses côtés. Dans un dernier râle difficile, comme si les poumons de cette inconnue s’étaient emplis d’eau.

L’horreur la défigura.

Et criant à la gueule d’une bête qui s’approchait, vraisemblablement attirée par le sang, et bien décidée à s’offrir un casse-dalle dans tout ce charnier, se retourna vers Dorian, lui arrachant l’arme des mains pour trouver la gâchette d’un doigt incertain et tirer – TIRER – deux coups de feu visant avant tout à se protéger qu’à nuire mais visant tout de même le sorcier à l’origine de sa perte.

Elizabeth s’avança alors, se pencha pour reprendre sa baguette et dégoûtée par la poudre, par la chaleur de cet instrument de mort, le lança à Dorian pour qu’il le rattrape et s’en serve, le regard plus fiévreux, de peine comme de détermination. Son bras la faisait souffrir mais par Merlin, si elle devait crever, au moins elle ne crèverait pas folle comme la totalité de sa famille mais en défendant des valeurs qui lui avaient toujours appartenues.

« POUR LES MANGEMORTS ! »

Le sol trembla sous le pas des statues œuvrant dans son dos et filant comme des joueurs de quidditch, sur des balais qui lui appartenaient peut-être, trois pacificateurs les survolèrent, comme pour lui donner raison.

Mais cet élan de courage fut vite coupé par les bêtes restantes dont l'une d'elle, se détachant finalement de Sacha pour l'approcher, feula à son attention, la distrayant aussitôt des phénix cagoulés. l'Everte Statum fut évité avec prestance par la chimère, et le sort visant à la protéger se perdit aux pattes du fauve qui lança ses griffes vers elle, déployant toute sa stature pour tracer sur sa joue trois filaments sanglants, allant de paire avec son bras fracassé.

Résumé : Des pacificateurs et tireurs d'élite sur balais commencent à ramener leur fraise à nouveau. Sacha a été abattue par Oliver qui a exécuté sa sentance. Les bête ont déblayé les portes de sortie mais les statues attaquent encore.
- Blessée au bras, Elizabeth voit sa baguette lui échapper. Se relève, assiste de même fait à la mort de Sacha. Vole l’arme à Dorian, tire sur le phénix cagoulé à l’origine du vol (Donan) et ramasse sa baguette tout en relançant l’arme à Dorian, hurlant un cri de ralliement. Une bête la prend alors pour cible, griffant son visage.



Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Dim 25 Juin - 22:08
Le membre 'Elizabeth Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Complexe d'Oedipe
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t1175-hermes-travers#15265
Messages : 104
Date d'inscription : 05/02/2017
Célébrité : Jack Falahee
Crédits : HB

Age : 21 ans
Sang : Sang-pur
Métier : Fugitif
Baguette : 29,2 cm - Bois de Tremble - Plume d'oiseau-tonnerre
Epouvantard : Le corps inerte de sa mère
Dialogue : #046380

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Dim 25 Juin - 22:17
    Le chef de la Nouvelle Inquisition n'est pas un moldu comme les autres. Un sang-froid à toute épreuve. N'importe quel autre individu de son espèce aurait baissé son arme à sa place, mais pas lui. Un courage imprudent ou une bêtise sans pareille ? Allez savoir. C'est notamment au coup de feu, que je sursaute. Je n'aurais jamais imaginé un non magique d'une telle violence, même en temps de guerre. La survie des siens est donc l'une de ses majeures préoccupations, il n'est pas leur guide pour rien. L'explosion de la balle, la poudre propulsée vers la sorcière qui le menace et l'odeur du sang. Mon cœur palpite, je n'y attendais pas. Moi qui ne voulais pas de pertes humaines, c'est raté. Les mangemorts lui auront donc fait perdre toute foi en l'Homme. Vivre ou mourir, lui a fait tomber le couperet sur la défunte maintenant à terre.

    Boum, boum, le sol tremble, sans cesse. Les statues s’en prennent toujours aux autres Phénix éparpillés sur la place. Pas de nouvelles de maman, mon inquiétude grandit. Est-elle indemne ? J’aurais aimé être à ses côtés, me battre pour elle, mourir pour elle. La lionne n’est malheureusement pas intouchable même si elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour protéger le lionceau qui lèche ses plaies. D’autres trouble-fêtes nous rejoignent pour prêter main forte aux mangemorts. Même si l’une d’entre eux a été écartée par Olivier, nous sommes encore une minorité sur le champ de bataille qui se désertifie.

    Sans prévenir, la sorcière que j’avais désarmé m’attaque d’un élan de courage suffisant pour oublier la douleur de sa blessure. Sans baguette, elle prend ce qui lui tombe sous la main à savoir l’arme à feu moldue. Elle sait s’en servir et ne tire pas une, mais deux fois à quelques secondes d’intervalle.

      - Protego !


    La première balle tombe, puis rebondit à mes pieds comme une vulgaire pièce de monnaie. Mais la deuxième me touche à l’épaule gauche et reste logée. Elle m’arrache un grognement de douleur. C’est donc ça la magie moldue. Je bouge mon bras difficilement et le sang s’écoule de la plaie jusqu’au bout de mes doigts. Un ruissellement comblé en partie par la balle qui obstrue mes canaux sanguins au niveau de l’impact. Je sers le poing droit qui tient ma baguette. Elle en profite pour récupérer sa précieuse baguette avant de se faire attaquer pour l’un des fauves encore de la partie.

      - Tu vas me le payer pétasse, EXPULSO !


    Ce n’est pas elle qui est occupée par la chimère que je prends pour cible, mais son moldu. Il est touché par le sort, mais à peine le temps de célébrer ma victoire que je suis attaqué au bras déjà hors service. L’odeur du sang a attiré la bête qui s’en était prise à Lyne. Je tente, une fois à terre, de la frapper à la tête avec une pierre, sans succès.

    Dés:
     

    Résumé :
    • Des pacificateurs et tireurs d'élite sur balais commencent à ramener leur fraise à nouveau. Sacha a été abattue par Oliver qui a exécuté sa sentance. Les bête ont déblayé les portes de sortie mais les statues attaquent encore.
    • Blessée au bras, Elizabeth voit sa baguette lui échapper. Se relève, assiste de même fait à la mort de Sacha. Vole l’arme à Dorian, tire sur le phénix cagoulé à l’origine du vol (Donan) et ramasse sa baguette tout en relançant l’arme à Dorian, hurlant un cri de ralliement. Une bête la prend alors pour cible, griffant son visage.
    • L'une des balles d'Elizabeth atteint Donan au bras gauche qui pisse le sang. Pour se venger, alors qu'elle est déjà prise pour cible par un fauve, il lance un Expulso sur Dorian qui est touché de plein fouet. Attirée par l'odeur du sang, une chimère prend Don pour cible qui ne parvient pas à s'en débarasser.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Dim 25 Juin - 22:17
Le membre 'Donan Avery' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 200
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : /

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Lun 26 Juin - 14:41

ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2



Adem Wolf, Savannah Michaels, Lyne Cooper, Donan Avery, Dorian Liddel, Heather Blackburn, Elizabeth Carrow


Avalon, 24 juin 2046

Mes idées sont confuses, la douleur brûlante, Savannah déchaînée. Mes sourcils se froncent alors qu'elle semble vouloir me convaincre de rester : je n'ai pas l'intention de fuir ! En revanche je n'ai aucune envie de rester coincé dans la gueule d'une de ces créatures sanguinaires. Aussi, je la suis sans discuter. Mieux vaut s'éloigner du danger... En supposant, encore une fois, qu'un endroit sécurisé existe.
Je sais déjà que c'est foutu. Entre les monstres à quatre pattes, les tarés sur balais et les extrémistes à baguette qui courent dans tous les sens : la mort est partout.

« Fais attention à toi. »

Dis-je à la jeune femme en lâchant son petit bras - que je réalise alors avoir serré un peu fort. Les entailles poisseuses de sang sur mon bras et mon torse me font mal et chaque mouvement mes les rappelle, mais je ne peux pas perdre une seule seconde. De toute façon, même si j'envisageais de constater plus attentivement les dégâts, je n'en ai pas l'occasion.

Une abomination me passe dans le dos en se jetant sur un mec déjà au sol et deux tirs sorciers tombent à mes pieds. Je n'aurai pas de la chance indéfiniment. J'arme mon flingue, on n'est pas là pour déconner :

Pan:
 

Si non au 1er dé a écrit:

Oui oui : Au dernier moment je relève le bras pour viser la sorcière qui a tenté de s'en prendre aux miens : Heather est touchée. (pas si pire, tu gères Razz)
Oui non : Je redresse le bras et décide finalement de tenter ma chance sur l'un des tireurs perché sur son balais. Bim. Dans tes dents.
Non oui : C'est la cohue, je ne sais finalement plus qui viser. Je choisis dans la précipitation et le tir est mauvais : la balle frôle simplement Elizabeth, mini blessure.

Non non : Je me fais bousculer et rate mon coup.

« P*TAAAAIN ! »

Une balle de perdue, c'est tellement con ! Je soulève brièvement la cagoule pour m'égoutter le front puis décide de retourner près de mes camarades, histoire de resserrer les rangs et de faire face. Avec plus de précision j'espère ;

Résumé:
 

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Lun 26 Juin - 14:41
Le membre 'Adem K. Wolf' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Papi Brossard a un SSPT
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t441-savannah-michaels#4821
Messages : 91
Date d'inscription : 09/11/2016
Célébrité : Melissa Benoist
Crédits : Mara

Double compte : Murphy O'Ryan

Age : 24 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : ///
Epouvantard : Peridrax
Dialogue : [color=#ff6600]
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mar 27 Juin - 13:14
Ça ne s'arrêtait pas. Ça ne s'arrêtait pas. Jamais. La douleur à son épaule. Les cris. Le sien ? Les autres aussi. Les grognements. Les sorts. Les détonations. Le crissement des griffes. Ça ne s'arrêtait pas. Ça ne s'arrêterait jamais. L'odeur de poudre. Le sang. Sur sa main. La douleur. Sur la femme. La mort. La mort partout. Ça ne s'arrêterait jamais. Ça ne serait jamais arrêté.

"Adem... " Murmure. Voix cassée par le cri de douleur. Et la réalité qui s'échappe. Se brouille. Elle a entendu sa voix. Elle a entendu sa consigne. Faire attention. Mais il a lâché son bras. Lâché cette prise si forte qu'elle doit en avoir une marque. Et glissé entre ses doigts. Comme glissent les images devant ses yeux. Respirer. Elle doit respirer. Les chasser. Main sur sa bouche. Ne pas parler. Ne faire aucun bruit. Avaler les larmes. Pour que la bête n'entends pas. Juste écouter. Les pas. Les griffes. Les cris de papa. "Papa ?..." Mais personne ne lui répond. Juste l'agitation. Juste les cris. Tout autour. "Tu vas me le payer pétasse, EXPULSO !"

Et le sol. Douleur aux genoux qui viennent de le percuter. Aussi tôt oubliée. Son épaule. Son épaule lui fait bien plus mal. Là où la bête a frappé. Avant de se détourner d'elle. Adversaire devenu innofensif. Ou de mourir sous les coups. Alliés ou ennemis. Le sang. La mort. Partout. Et la douleur. Mains crispée sur le sol. Empêcher sa chute. Mais n'est-elle pas déjà au sol ? Tout tourne. Tout bouge. Et les murs autour d'elle se resserrent. "Où est papa ?..." "chut, Sav'. Papa va arriver." La petite main sur sa bouche. Le chuchotement à son oreille. Le souffle saccadé. Ses propres battements de coeurs qui font si mal. Les cris, en bas. Le métal de l'arme juste contre son bras. Juste au cas où ? Papa ne viendra plus jamais. Et le métal contre sa paume. Ses doigts qui se referment dessus. La créature est là, n'est-ce pas ? Tout près. Grognements. Juste derrière. Juste derrière la porte. Avec ses crocs et ses griffes. Avec cette apparence tronquée donnée par le diable lui-même !

Créature du diable. Créature du Malin. Créature de mort. Sorciers. Sorciers. Il fait trop froid. Elle a faim. Maman dort. Le Père est malade. Le Père ne veut pas les abandonner. Le Père les guide. Mais il y a le dehors. L'extérieur. Oú elle ne doit pas aller. Avec les démons. Ceux sous leur vrai forme. Et ceux qui se cachent. Qui font croire qu'ils sont comme eux. Ceux qui viennent les chercher, petit à petit. Elle les a vu. Le Père est malade. Mais elle le protégera. Comme elle n'a pas pu le faire la première fois. Comme elle le fera désormais. Lui, il protège leurs âmes. Et ses paroles résonnent de sa bouche fatiguée alors qu'il y a tant de bruit autour. "Mais les lâches, les renégats, les dépravés, les assassins, les impurs... "...les sorciers, les idolâtres, bref, tous les hommes de mensonge, leur lot se trouve dans l’étang brûlant de feu et de soufre : c’est la seconde mort."

Les mots ont franchis ses lèvres sans qu'elle n'en ai vraiment conscience. Il n'y a plus de place. Plus de père Durham. Plus de Nouvelle Inquisition. Il y a les murs indistincts d'un Temple aux Etats-Unis. Des visages qu'elle ne reconnaît plus et qu'elle connait si bien. Des silhouettes dangereuses. Il y a ses doigts qui se resserrent sur l'arme. Il y a la mort. Toujours.

Le coup part. La détonation la fait trembler plus fort encore que le simple recul que son corps, entraîné, a su compenser. Le coup part. Pour toucher un allié. Mais il n'y a plus d'alliés. Plus que des ennemis. Ceux qui ont causé tout ça et leur magie et les démons et qui ont prit papa et maman et le Père et miss hopkins et Jackson Jackson Jackson ! Il n'y a plus de réalité.

Résumé :

  • es pacificateurs et tireurs d'élite sur balais commencent à ramener leur fraise à nouveau. Sacha a été abattue par Oliver qui a exécuté sa sentance. Les bête ont déblayé les portes de sortie mais les statues attaquent encore.
  • Blessée au bras, Elizabeth voit sa baguette lui échapper. Se relève, assiste de même fait à la mort de Sacha. Vole l’arme à Dorian, tire sur le phénix cagoulé à l’origine du vol (Donan) et ramasse sa baguette tout en relançant l’arme à Dorian, hurlant un cri de ralliement. Une bête la prend alors pour cible, griffant son visage.
  •  L'une des balles d'Elizabeth atteint Donan au bras gauche qui pisse le sang. Pour se venger, alors qu'elle est déjà prise pour cible par un fauve, il lance un Expulso sur Dorian qui est touché de plein fouet. Attirée par l'odeur du sang, une chimère prend Don pour cible qui ne parvient pas à s'en débarasser.
  • Adem s'éloigne de Savannah pour essayer de se rendre utile...en vain. Il manque son tir et rejoint ses collègues pour qu'ils se couvrent les uns les autres
  • Pas vraiment dans son état normal (quoi que) Savannah tire sur Donan.


Sur qui Savannah tire-t'elle ?:
 

Et la balle ?:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mar 27 Juin - 13:14
Le membre 'Savannah Michaels' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
La castafion
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t216-heather-blackburn#1641
Messages : 134
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Lana Maria Parrilla
Crédits : Mijy itashi

Age : 51 ans
Sang : sang pur
Statut : Mariée
Métier : chanteuse à succès, directrice d'une boite de production de disques
Baguette : Baguette de Chêne rouge, de 28 cm, très souple. Le bois est torsadé, légèrement incliné. Elle possède en son cœur un cheveux de Vélane.
Epouvantard : un kelpi
Dialogue : #990000

Fiche de Présentation
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mar 27 Juin - 16:41
La femme était morte, et Heather n’avait rien pu faire pour l’empêcher. Elle ne connaissait pas cette femme, ne savait même pas son nom, ou la nature de son sang. Mais elle était venue prête à se battre et à agir et… Et elle était une mort inutile, et Heather en avait beaucoup trop vu.

Autour, les sorts et les balles volaient de façon confuse, les attaques des quelques fauves qui leur rôdaient autour empirant les choses. Mais Heather n’avait plus que deux idées en tête.

Elle allait se sortir de là en vie, survivre, et s’arranger pour que la jeune Carrow fasse de même. Après le cri de la jeune femme, qui semblait avoir trouvé au fond d’elle une combativité jusqu’alors inexistante, Heather avait décidé qu’elle ne la laisserait pas mourir, elle aussi, sur le champs de bataille.

Et elle allait tout faire pour empêcher les traitres de fuir. Les traitres, les immondes moldus, et surtout un. Elle ne connaissait toujours pas le nom de leur chef, mais si elle ne se trompait pas, il était l’ennemi qu’elle avait déjà croisé deux fois. Cet être sanguinaire, froid et malfaisant, qui venait d’abattre sans broncher une citoyenne qui ne voulait que défendre leur pays. Cette fois, elle ne le laisserai pas fuir ! Les pacificateurs étaient là pour ramener le calme, et arrêter tous ceux qui avaient osé troubler les… La réunion sur la place. Et elle, mangemort, fidèle à la sociétée rêvée par le Lord lui-même depuis toujours, allait faire sa part.

_Pas cette fois, méprisable vermine… ! Tu ne t’enfuira pas encore !  RETE FULGURATOR !


les dés:
 

Elle n'aurait jamais dû en oublier les autres participants à leur petite fête. Son esprit focalisé sur les moldus, elle a manqué de voir s'approcher en douce un énorme tigre, et ne se rend compte de sa présence qu'au dernier moment. S'il est repoussé de justesse, contrairement à la chimère qui s'était écartée suite au coup de feu, lui semble en vouloir particulièrement à l'ancienne chanteuse. Peut-être parce qu'elle a une Elisabeth toute saignante derrière elle, et un cadavre encore chaud à ses pieds.

Mais Heather ne compte pas perdre plus de temps avec ces fichues bêtes. Un sort au bord des lèvres, elle s'apprête à l'abattre sans un regret. Que son mari soit fan des matou disproportionnés l’indiffère, à présent. Le prochain qui bronche elle l'abattra froidement, avant de ramener, en lambeaux s'il le faut. Les traîtres et ces maudits esclaves aux autorités. Ces pourritures méritent mille fois plus de se faire dévorer leur âme que la petite Betty Stains...





Résumé :

-Les pacificateurs et tireurs d'élite sur balais commencent à ramener leur fraise à nouveau. Sacha a été abattue par Oliver qui a exécuté sa sentance. Les bête ont déblayé les portes de sortie mais les statues attaquent encore.
-Blessée au bras, Elizabeth voit sa baguette lui échapper. Se relève, assiste de même fait à la mort de Sacha. Vole l’arme à Dorian, tire sur le phénix cagoulé à l’origine du vol (Donan) et ramasse sa baguette tout en relançant l’arme à Dorian, hurlant un cri de ralliement. Une bête la prend alors pour cible, griffant son visage.
-L'une des balles d'Elizabeth atteint Donan au bras gauche qui pisse le sang. Pour se venger, alors qu'elle est déjà prise pour cible par un fauve, il lance un Expulso sur Dorian qui est touché de plein fouet. Attirée par l'odeur du sang, une chimère prend Don pour cible qui ne parvient pas à s'en débarasser.
-Adem s'éloigne de Savannah pour essayer de se rendre utile...en vain. Il manque son tir et rejoint ses collègues pour qu'ils se couvrent les uns les autres
-Pas vraiment dans son état normal (quoi que) Savannah tire sur Donan.
-Heather, choquée par la mort d'une sorcière fidèle au régime, et furieuse de trouver encore Oliver sur sa route, s'en prend à lui. Mais l'attaque d'un tigre qu'elle évite de justesse lui fait rater son sort, et Sav est à peine bousculée par un filet sans électricité et sans réelle substance qui disparaît aussitôt.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mar 27 Juin - 16:41
Le membre 'Heather Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Traître à son sang
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t703-dorian-liddell
Messages : 97
Date d'inscription : 06/02/2017
Célébrité : Hugh Dancy
Crédits : InkFingers

Age : 38 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Domestique d'Elizabeth Carrow
Epouvantard : Sa soeur en proie à la bactérie Dolohov
Dialogue : #406FA4

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mar 27 Juin - 17:43
Un des traîtres avait profité de l'immobilité forcée de sa maîtresse pour lui ôter sa baguette, une nouvelle preuve de leur bassesse. Il allait se relever quand un nouveau coup de feu retentit, tout proche, et il tourna vivement la tête vers sa maîtresse de peur qu'elle ait été une nouvelle fois la cible d'une attaque des terroristes. Mais elle n'avait rien, du moins pas plus que quelques minutes auparavant, ce qui n'était pas le cas de la femme à côté d'elle. Il avait regardé la sorcière inconnue s'effondrer, choqué. Il avait déjà vu des gens mourir, mais la plupart du temps c'était précédé d'un éclair vert, pas d'un coup de feu, pas en pleine poitrine. Il n'avait pas réagi quand sa maîtresse lui avait pris l'arme des mains et tiré, le regard fixé au corps désormais sans vie de la femme et la flaque de sang qui s’agrandissait autour d'elle, à peine plus réagi quand l'arme lui avait été lancée même s'il l'avait rattrapée par réflexe. Non, c'était le sort qui l'avait envoyé valser quelques mètres plus loin qui l'avait sorti de son hébétude alors qu'il heurtait douloureusement le sol de la place. Un peu sonné mais la main toujours crispée sur la crosse de l'arme, il leva le bras pour tenter de viser les traitres.

Dé 1:
 

Deux fois il avait pressé la détente, et deux fois il avait manqué ses cibles. Les balles s'étaient écrasées dans le mur derrière eux en creusant de petits cratères, ils avaient peut-être reçu un peu de poussière mais c'était tout. Achevant de se relever, il voulu tirer une nouvelle fois quand une masse feulante s'abattit sur lui, le renvoyant au sol. Instinctivement il leva ses bras pour se protéger le visage mais ça n'arrêta pas la bête qui devait avoir senti l'odeur du sang sur ses mains.

Dé 2:
 

Il sentit les griffes labourer son torse, tranchant la chair aussi facilement qu'elles l'auraient fait avec du papier, et la chaleur de son propre sang sur sa peau, couplée à celle du fauve au dessus de lui. La main qui tenait encore le pistolet frappa le sol alors qu'il essayait de se défendre d'un nouvel assaut et il pensa enfin à s'en servir, l'envoyant percuter la gueule de l'animal. Juste un couinement, suivi d'un grognement encore plus menaçant, avant que les griffes ne s'enfoncent à nouveau dans sa peau.


Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mar 27 Juin - 17:43
Le membre 'Dorian A. Liddell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mar 27 Juin - 21:56

Oliver grinça des dents à l'attaque des raclures de la société. Ne pouvaient-ils pas se laisser buter sans protester? Mais ça ne serait pas drôle... lui souffla une petite voix alors qu'il resserrait sa prise sur son arme.

Avisant un jet de couleur lancé en direction de Savannah, il pointe son arme en direction de la lançeuse de sort et tire en sa direction. Le tir ne la touche pas, mais déjà il s'est détourné pour abattre une chimère qui s'approchait trop près de leur groupe. « Protégez vos arrières, les flics arrivent. » lança-t-il à ses coéquipiers, trop bas pour que les personnes à quelques mètres d'eux les comprennent.

Et en effet, peu après ses dires, un sort venu du ciel vint frapper l'une des chimères, l'immobilisant instantanément. Oliver leva les yeux. Deux tireurs d'élites survolaient la foule et se dirigeaient vers eux. Il tira une balle, en atteignit un à l'épaule. Le pauvre homme fut suffisamment déséquilibré pour tomber de son balai, mais une bonne âme charitable - un peu trop aux goûts d'Oliver - lui permit d'atterrir sans trop de mal en ralentissant sa chute. Perdu dans la foule, le leader de la Nouvelle Inquisition ne le voyait plus.

« On se met en marche. Attention aux sorciers sur les balais et aux flics qui arrivent près des entrées ! »

Une mise en garde. Il se remit en route bon gré mal gré. Au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient de la sortie, la foule redevenait plus dense. Les renforts Pacificateurs, qui arrivaient à cet instant aux entrées, refusaient de laisser sortir les gens et la foule protestait devant le danger que représentaient les terroristes.



Informations complémentaires


ϟ Attention Heather, je rappelle qu'Oliver et que les Phénix / NI sont cagoulés. En conséquence tu ne peux pas les reconnaître, et encore moins juste aux gestes d'Oliver. Certes, tirer sur une sorcière c'est un geste extrême, mais ce n'est pas suffisant pour le dénoncer si tu ne l'as croisé que deux fois auparavant.

ϟ keskispass? Oliver tire en direction d'Heather sans la toucher en réaction à son sort envers Savannah, puis abat l'une des trois bestioles restantes. Les tireurs d'élites en neutralisent une seconde. Il n'en reste plus qu'une qui se barre la queue entre les jambes. Oliver se remet en marche après avoir averti les membres de son groupe : le but est cette fois de neutraliser les Pacificateurs qui arrivent en renfort près des entrées.

ϟ Le retour de l'affrontement Exit les bébêtes, c'est dorénavant à votre tour de vous affronter. Vous vous rapprochez de la sortie, c'est à nouveau le dawa autour de vous !

- Les Phénix / NI : rapprochez-vous de la porte (attention aux gens que vous rencontrez en chemin, la foule se refait à nouveau dense) et attaquez, si vous le pouvez, soit le tireur d'élite sur balai qui est dans le coin et qui vous lance des sorts s'il vous repère, soit les Pacificateurs pour libérer un peu plus le passage pour la foule (qu'ils tentent d'empêcher de progresser) - si vous réussissez à viser convenablement sachant que vous n'êtes pas juste à côté.

- Les Mangemorts / Neutres : empêchez les Phénix/NI de mener à bien leur mission, soyez des bons citoyens, et aidez les tireurs d'élite et les Pacificateurs.

ϟ Attention, il est possible que vous vous preniez un sort perdu. Tirez au dé simple si, dans la précipitation, vous vous prenez un sort de la part des Pacificateurs ou du tireur d'élite.

ϟ Lyne a manqué un tour.

ϟ Fin du tour jeudi 29 à 19h.

L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t854-elizabeth-carrow#10289
Messages : 139
Date d'inscription : 09/04/2017
Célébrité : Jessica de Gouw
Crédits : FDD EN CHEF

Double compte : Aucun

Age : 22 ans
Sang : Sang-pur
Statut : Célibataire
Métier : Directrice suppléante de la CBS
Baguette : Bois de vigne, 39 centimètres, souple et sans nœuds, comportant une épine de monstre du Fleuve Blanc
Epouvantard : Elle, folle et delirante
Dialogue : #FF0000

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mar 27 Juin - 22:03


La mort de Sacha sembla les avoir galvanisés mais presque immédiatement, Dorian fut renvoyé en arrière d’un sortilège adroitement lancé par celui sur lequel Elizabeth venait de tirer. Haussant un sourcil, préoccupée principalement par ses blessures et par l’attaque continue de la chimère, la jeune sorcière ne prit ni la peine de le protéger, ni de le défendre sur l’instant, sans même une parole d’encouragement à l’égard de celui qu’elle avait déjà bien soutenu. L’offensive se préparait, et lorsque la dernière bête s’en fut, sous les tirs croisés des ennemis, Elizabeth ramena sa baguette contre sa poitrine, soumise à une telle hausse de souffrance que les visages cagoulés devant elles semblèrent se démultiplier. Le vol des pacificateurs, déjà présent, s’intensifia et la foule s’amassa sur la place, débutant une cohue semblable à celle qui avait suivi la première attaque. Gagnaient-ils ? Perdaient-ils ? Quel était finalement le but de cet action mise à part causer la terreur et emporter en son sein une multitude d’innocents ?

Si son esprit avait pu s’éveiller autrefois à quelques doutes candides sur la nature même de ce terrorisme, celui-ci se ferma dans une brutalité féroce. Brett, finalement, avait eu raison dans toute son atrocité comportementale : fervent mangemort, il défendait une cause qui avait fait ses preuves car les moldus, et ceux qui les protégeaient au nom d’une stupide liberté, n’en étaient que plus dangereux sans règles. Asservis comme Dorian, ils étaient fiables, ils étaient même efficaces en de rares cas. Mais cette engeance qui combattait encore ? Non, rien de bon ne viendrait d’eux, et pour personne.

« Vous auriez détruit le monde ! » Hurla Elizabeth, la bouche goûtant son propre sang, les estafilades lui cuisant la moitié du visage. Mais la fatigue commençait à se faire sentir chez cette serdaigle aux notes correctes qui n’avait jamais été entrainée à de tels combats.

Et le sortilège de chaines s’écrasa au pied de l’une des femmes, aussi inutile que peu dangereux. Malheureusement, en de telles circonstances, comment aurait-elle pu avoir seulement la force de penser à un impardonnable ? Encore moins de l’accomplir, elle qui n’avait jamais osé l’utiliser.

Battant en retrait auprès d’Heather, un regard empli de panique et d’épuisement lui échappa mais s’empêchant de se plaindre, et ne souhaitant pas être un poids – pour une fois – Elizabeth concentra ses maigres forces pour parer les tirs accidentels des pacificateurs, de quelques protego qui eux, ne manquèrent pas leur cible.

C’était bien évidemment sans compter la malchance de la famille Carrow. Mais un sortilège ou une balle de plus, dans toute cette frénésie, ne serait finalement pas d’un grand changement pour elle.

***

Résumé : Oliver tire en direction d'Heather sans la toucher en réaction à son sort envers Savannah, puis abat l'une des trois bestioles restantes. Les tireurs d'élites en neutralisent une seconde. Il n'en reste plus qu'une qui se barre la queue entre les jambes. Oliver se remet en marche après avoir averti les membres de son groupe : le but est cette fois de neutraliser les Pacificateurs qui arrivent en renfort près des entrées.
- Essayant d'être utile, Elizabeth rate de peu son sortilège envers Savannah et recule, parant des tirs accidentels de pacificateurs par des protego. Elle est épuisée mais refuse de sombrer.






Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mar 27 Juin - 22:03
Le membre 'Elizabeth Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Celui qui a tout copié sur Mervyn
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t471-adem-k-wolf
Messages : 200
Date d'inscription : 19/11/2016
Célébrité : Robert Downey Jr
Crédits : <Chouu'>

Double compte : /

Age : 35 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : /
Epouvantard : /
Dialogue : #ffff99

Propriété de Vivienne McKay.
Esclave combattant au club "Le Boutefeu".
Pianiste amateur en manque de musique.
Agressif ♦️ méfiant ♦️ exigeant ♦️ sarcastique ♦️ moqueur ♦️ manipulateur ♦️ rancunier ♦️ fier ♦️
Entièrement dévoué à la Nouvelle Inquisition

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mer 28 Juin - 14:21

ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2



Adem Wolf, Savannah Michaels, Lyne Cooper, Donan Avery, Dorian Liddel, Heather Blackburn, Elizabeth Carrow


Avalon, 24 juin 2046

La cagoule humide de sueur, le vêtement collé à la peau par le sang et mes mains tremblantes sous l'appréhension... je me suis rarement senti aussi mal. Ou plutôt, je me sens si mal à chaque action de la NI à laquelle je participe. C'est entrain de devenir une habitude et, bizarrement, ça ne me déplaît pas. Je me sens tellement vivant, et ce sera toujours le cas. De plus en plus intensément.
Jusqu'à la dernière mission.

Un coup de feu retenti à mes côtés et je vois le bras tendu de Savannah. Mon regard d'abord satisfait glisse jusqu'à la cible, puis devient perplexe.
Bordel ! J'en suis à me demander si elle ne fait pas partie des ennemis !!!

Elle est blessée, à terre, je reprends alors mes esprits et m'interpose avant qu'une autre masse ne la touche. Lui servant de couverture pour qu'elle se remette sur pieds, j'affirme, peu serein :

« ...il va bien, eh ! Ça va, regarde moi je m'en suis remis et la blessure était plus sérieuse. »

Dire que je souris, en repensant à l'immense douleur qui se rappelle à mon épaule, après que Savannah m'ait tiré dessus dans les mines. C'était un accident, une erreur, ça arrive nous ne sommes que des humains.
Je prends la jeune femme par l'épaule et l'incite à rejoindre les nôtres.

« Là bas, suis-les ! »

Un regard vers Donan pour être certain qu'il peut encore avancer seul, mais bientôt la foule est de retour et je le perds de vue. Je resserre mes doigts sur la cross de mon arme en fermant brièvement les yeux le temps d'un espoir murmuré : pourvu que je sois plus efficace que tout à l'heure.

Je suis bon ?:
 
Aïe ? :
 

Je choisi une cible, là, ce sorcier armé... je ferme un œil et inspire un bon coup. BAAAM. La foule, dense, me masque d'abord la vue avant de m'envoyer paitre. Je titube sur quelques pas et mon bras fini par rencontrer un obstacle. Un autre bras sûrement. Sous le coup, mon flingue s'échappe et se noie dans la masse...
Ça commence à sentir très mauvais.

Quand des étincelles éclatent à mes pieds, je réalise que les tireurs d'élite sont toujours très actifs, sans parler des pacificateurs parmi les badauds. D'un geste nerveux je retire ma cagoule en espérant que cela fasse de moi, à leurs yeux, un parfait innocent ;

Résumé:
 

L’ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1362
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Mer 28 Juin - 14:21
Le membre 'Adem K. Wolf' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Papi Brossard a un SSPT
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t441-savannah-michaels#4821
Messages : 91
Date d'inscription : 09/11/2016
Célébrité : Melissa Benoist
Crédits : Mara

Double compte : Murphy O'Ryan

Age : 24 ans
Sang : Moldu
Statut : Célibataire
Métier : Esclave
Baguette : ///
Epouvantard : Peridrax
Dialogue : [color=#ff6600]
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 2
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 8:22
La voix, à travers le brouillard. Toujours la même qui parvient à passer les images, les sons qui se bousculent dans sa tête. Toujours la même qui lui parvient au delà des souvenirs. Qui, à défaut de tout faire disparaître, parvient au moins à l'atteindre. « ...il va bien, eh ! Ça va, regarde moi je m'en suis remis et la blessure était plus sérieuse. » L'injonction lui fait relever les yeux, suivre la direction qu'il lui désigne. Difficile, difficile, vraiment, d'apercevoir quoi que ce soit au milieu de la cohue, de la poussière, des larmes qu'elle n'a pas conscience de verser et qui laisse des trainers sur ses joues crasseuses, brouillent un peu plus encore sa vue. Mais elle le voit, au milieu des ombres de son passé, le sorcier allié, blessé. Le sang, le sang, le sang. « C'est moi qui ?... » Moi qui ai fait ça, moi qui ai tiré, moi qui l'ai blessé ?

Il ne répond pas ; n'en a pas besoin, pas le temps. Pas l'envie de souligner l'évidence. Sa main est déjà sur son épaule, l'enjoint de se remettre debout, la pousse vers les siens. la pousse vers la porte, là-bas, se cacher, se mettre à l'abris accomplir la mission, se battre, avancer, coûte que coûte. Ce qu'elle doit faire. Suivre leur guide, celui qui les sortira de l'obscurité. L'obscurité, partout, partout, autour, en elle. Qui serre et entoure et étouffe ! Elle n'a même pas le réflexe de secouer la tête pour chasser les images qui continuent à défiler sous ses yeux. Elles ne se superposent pas au réel ; elles le composent, au même titre que celle-là qui sert son enfant terrifié en hurlant, que celui-ci qui tente de passer avant tout le monde pour se frayer un chemin, bloqué par les Pacificateurs. Et, très certainement pour la première fois de la journée, cet homme et elle, cet homme et tous les terroristes, ont le même objectif : sortir d'ici. En vie.

Une fois de plus, dans un geste de mort qui risque bien de devenir mécanique à force d'être ainsi répété, Savannah lève son arme. Malgré la douleur qui lui déchire l'épaule, malgré le risque de s'arrêter ainsi en pleine avancée, malgré le fait qu'ils sont très certainement suivis par ces foutus sorciers qui n'ont de cesse de les poursuivre. Tenir l'arme, se fixer deux secondes, viser. "Les deux yeux ouverts, Savannah. Les deux mains fermes. Ne tremble pas, il a plus peur de toi que toi de lui." Tirer.

La voix est sortie de nulle part et plus encore que toutes ces images qui ne sont pas mirages pour elle, lui donne l'impression d'une giffle. Une voix qu'elle n'a plus entendu depuis si longtemps ; dont elle ne se souvient que des cris d'horreur, d'agonie, qui lui parvenaient de l'intérieur de son placard. Une voix qu'elle avait oublié et qui aujourd'hui, malgré ses précieux conseils, lui fait effectuer un faux mouvement et rater sa cible. Le cri de douleur pure qui suit son tir la transperce aussi sûrement qu'un coup. C'est elle, encore et toujours elle. C'est de sa faute ! Et elle voudrait se convaincre qu'elle s'en fiche et que de toute façon, il n'a que ce qu'il méritait. Mais peine perdu. Parce qu'il y a Adem et Donan et qui après ? Qui encore ? Qui donc sera sa prochaine victime, si ce n'est leurs ennemis ?

Résumé :

  • Oliver tire en direction d'Heather sans la toucher en réaction à son sort envers Savannah, puis abat l'une des trois bestioles restantes. Les tireurs d'élites en neutralisent une seconde. Il n'en reste plus qu'une qui se barre la queue entre les jambes. Oliver se remet en marche après avoir averti les membres de son groupe : le but est cette fois de neutraliser les Pacificateurs qui arrivent en renfort près des entrées.
  • Essayant d'être utile, Elizabeth rate de peu son sortilège envers Savannah et recule, parant des tirs accidentels de pacificateurs par des protego. Elle est épuisée mais refuse de sombrer.
  • Toujours aussi mauvais, Adem perd son arme. Il retire sa cagoule pour ne pas attirer les sorts des tireurs d'élite ou des pacificateurs. 
  • Toujours dans un état second, Savannah suit ses alliés et tire sur un membre du public au lieu d'un Pacificateur. Bravo hein !




Pacificateur ou pas Pacificateur ?:
 

Et dans ta face Savannah ?:
 
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre