AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Viens jouer au docteur avec le scénario d'Olivia Vaisey, Henry Avery ! Cool
Des scénarios en folie
Amuses-toi à choquer les culs-serrés avec le scénario d'Ajay Shafiq, Kalyani Khan !
Des scénarios en folie
Deviens un gros nounours avec le scénario de Willow Toufoulkan, Aaron Macmillan ! Rolling Eyes
Magique boîte à idées
Tu aimerais nous rejoindre mais tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet
Nous manquons de moldus
Ce sujet te donnera sûrement envie de te lancer ! En plus, pour chaque moldu ramené sur le forum, gagne le double de points

❝ ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4 ❞
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Mar 27 Juin - 18:37
Le membre 'Mathilda Lovewell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Mar 27 Juin - 21:56


Isis ne tiendrait plus très longtemps. Les deux mains crispées sur sa baguette, des tremblements furieux parcouraient ses bras. La statue était trop grande. Trop puissante. Elle avait beau y mettre toute la volonté du monde, jamais elle ne parviendrait à l'entraver complètement. C'était tout simplement impossible. Les racines lui étaient déjà grimpé jusqu'à la taille, au moins, mais cela devrait suffire. À bout de force, Isis brisa le lien avec son sortilège.

* * *

Ça s'annonçait mal. Si Kiki avait laissé un cri de victoire fuser d'entre ses lèvres quand elle était parvenue à faire exploser une partie du bras de la statue, elle avait blêmi, en revanche, en voyant cette dernière abattre sa grosse main sur une partie de la foule. Le sol avait tremblé. Furieusement tremblé. Et Kiki avait détourné les yeux avant d'apercevoir le carnage que le titan de pierre laissait dans son sillage. Elle avait toujours apprécié un bon steak tartare, mais là... Non. Juste non. Avisant la sorcière qui venait de lancer un sortilège de protection, la septuagénaire décida de suivre le mouvement. C'était peut-être une meilleure idée que de chercher à réduire un géant en poussière, en effet. Un trait blanc jaillit alors de sa baguette, venant renforcer la barrière pré-existante.

* * *

Un badaud la percuta violemment à l'épaule, manquant de peu de projeter Isis à la renverse. Elle dut faire un demi-tour sur elle-même pour rétablir son équilibre, et c'est à ce moment qu'elle comprit ce qui venait de se passer. Le cordon des Pacificateurs avait fini par céder. Pressée par le danger, la foule s'engouffrait à présent à travers la brèche sans que rien ne semble en mesure de l'arrêter. « Pleutres, » gronda alors la Mangemorts entre ses dents. Ne se rendaient-ils pas compte de ce qu'ils faisaient ? Que leur manque de self-control allait permettre à des terroristes de s'en tirer ? Isis aurait bien laissé cette bande d'ingrats se faire pulvériser si elle n'avait pas elle-même risqué de perdre la vie sous le pied de la statue. Elle regarda alors précipitamment autour d'elle pour repérer les silhouettes masquées parmi la foule. « Ne les laissez pas s'échapper ! » cria-t-elle quand elle les eu enfin trouvé. « Endoloris ! »

    Qui est touché par le sort ?
    Oui oui : Alfie
    Oui non : Cecilia
    Non oui : Isaïe
    Non non : Mathilda


* * *

« Bien joué, les démunis ! Comme quoi, on peut compter sur vous parfois ! » Les moldus étaient parvenus à ouvrir une brèche. Ils l'avaient fait. Ne restait plus qu'à maintenir leur position le temps que les autres parviennent à libérer les prisonniers et les rejoignent, et ils pourraient enfin se tirer de là. La statue était momentanément hors course. Elle avait tenté d'abattre son poing une nouvelle fois sur la foule, mais un gong grave avait résonné au-dessus de leur tête alors que la barrière magique tenait bon. Le problème résidait dans les Mangemorts. Ces enflures ne perdaient pas de temps. La trêve avait été de courte durée et les maléfices recommençaient à pleuvoir. « Oh, non, mes biquets ! Vous n'allez pas remettre ça, foi de McKenzie ! Expulso ! »

    Qui est touché par le sort ?
    Oui oui : Abel
    Oui non : Agapanthe
    Non oui : Murphy
    Non non : Salazar


Informations complémentaires


ϟ Keskispass ? La statue est momentanément hors course. Grâce à l'intervention de Kiki qui est venue renforcer la barrière magique d'Agapanthe et Abel, vous êtes hors de sa portée pour ce tour-ci. Le combat peut donc reprendre entre vous mais, attention, les Pacificateurs ayant perdu le contrôle de la porte, ils rentrent également dans la bataille, sans compter le mouvement de foule créé par la brèche.

ϟ Koikejfais ? En plus de votre dé d'attaque, vous devrez lancer un dé pour savoir s'il vous arrive une bricole ce tour-ci (attaque d'un Pacificateur ou blessure causée par la foule). Exception faite pour ceux qui seront touchés par les sorts d'Isis et Kiki.

ϟ Absentéisme : Alfie Lockwood, Abel Schmidt, Isaïe Saab et Salazar Sabordage ont manqué 1 tour.

ϟ  Fin du tour jeudi 29 à 19h.

L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Mar 27 Juin - 21:56
Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
La meuf qui couche avec des arbres
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t290-agapanthe-kirke
Messages : 188
Date d'inscription : 06/10/2016
Célébrité : Janis Joplin
Crédits : Kiara Callaghan

Double compte : Sid W. Lewis

Age : 34
Sang : pur
Statut : Mariée à l'univers (elle y tiens !)
Métier : directrice et unique employée du "Genêt à Balais"
Baguette : Bois d'aubepine, crin de licorne, 25.4 cm
Epouvantard : un sécateur moldu
Dialogue : #00cc00

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Mer 28 Juin - 1:07
Le sortilège d'Agapanthe avait été consolidé grâce aux efforts d'Abel.

"C'est bien mon petit bicorne ! continues comme ça et tu seras un bon sorcier !"

Mais une aide inattendue vint prêter main forte. Une des traîtresses. Et si c'était ça le message que le Grand Tout lui adressait. Et si elle devait ramener les Phoenix dans le droit chemin. Cette vermine jaune ne voulait pas, elle non plus, sacrifier des vies au nom de sa cause perdue et incompréhensible. Ces sorciers avaient juste perdu la raison. Elle devait être leur guide.

"Hey ! Vous ! Les traitresses ! Arrêtez tout de suite vos stupides agissements ! Vous ne comprenez pas que votre cause est dénuée de tout bon sens. Vous ne pouvez rien pour les moldus, leur âme est déjà corrompue. Sauvez la vôtre ! Tout n'est pas perdu ! Comprennez bien que si chaque chose a sa place, c'est que l'univers l'a voulu ainsi ! "

Agapanthe braillait à plein poumon ses instructions aux deux Phoenix ennemies. Elle ne s'arrêterait pas tant que ces dernières ne feraient pas preuve de lucidité. Rien ne pouvait la détourner de sa mission divine. Rien ? Rien hormis les cris de douleur de Pudding. Agapanthe chercha du regard son bourpifaud. Il était cloué au sol, se tordant de douleur. Agapanthe connaissait ce sortilège. Quelqu'un avait osé lancer un "doloris" à son Pudding adoré. Agapanthe se jete sur l'animal, le fait rouler quelques mètres plus loin pour que le lanceur du sortilège ne l'ai plus dans son champs de vision. Elle le sert fort dans ses bras, le cajole, le berce. Plus rien n'avait d'importance. L'animal continuait à gémir, jamais il n'avait ressenti une telle douleur. Quelqu'un devait payer. Tout ça, c'est de la faute des moldus. S'ils n'étaient pas là, il n'y aurait pas eu de mutinerie aujourd'hui, il n'y aurait pas de Phoenix, de sorciers pervertis. Agapanthe se redresse, plus furieuse que jamais. En voilà un dans son champ de vision :

" Avis Fulgurator ! "

Un oiseau sort de la baguette d'Agapanthe et vient piquer avec violence le moldu (Alfie). C'était libérateur sur le moment, mais Agapanthe ne se sentait pas vengée. Voilà la vraie mission de l'Univers : éradiquer tous les moldus.

Dans un murmure, Agapanthe leva les yeux au ciel :

" Merci ! Merci et pardonne moi d'avoir douté de ta volonté. Guide-moi et je serais ta main vengeresse."



dés:
 

résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Mer 28 Juin - 1:07
Le membre 'Agapanthe Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Future fugitive
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 220
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : Nerose

Double compte : Aveline Kirke

Age : 31 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Mer 28 Juin - 3:37
Ayant un peu de scrupules à viser un gamin, Cecilia préféra s'en prendre la Mangemort qui s'en prenait au jeune Moldu. Cette femme représentait d'après elle, une plus grosse menace. Et puis elle ne pouvait pas supporter de voir le Moldu se tordre de douleur au sol. Il fallait que cela cesse.

« Everte statum! »

Dés!

OUI/OUI :Isis est projetée en arrière, mettant fin au Doloris.
OUI/NON : Isis est seulement déconcentrée d'être ainsi visée, mais au moins, cela met fin au Doloris.
NON/OUI : Cecilia est percutée de plein fouet par un badaud, le sort fuse et se perd dans l'azur (ne changeons donc pas une recette gagnante...).
NON/NON : Cecilia se fait attrapper le poignet par un fouet magique lancé par un Pacificateur.


Le sort fusa et atteignit de plein fouet la tortionnaire, la projetant un peu plus loin. Cette diversion permit de libérer du même souffle le pauvre Moldu, celui-là même qui lui avait demandé de sauver son camarade des limaces. Cecilia ne pouvait peut-être pas mettre fin aux Crache-limaces, mais au moins, elle pouvait mettre un terme au Doloris. Et elle espérait que le petit insolent se montrerait reconnaissant. La fierté d'avoir fait mouche de Cecilia fut de courte durée, car, ayant baissé imprudemment sa garde, elle était désormais une proie facile pour les Pacificateurs alertes qui s'en prirent à elle bien vite. Et Agapanthe qui déblatérait des âneries sur l'âme corrompu des Moldus n'aidaient pas.

Si oui/oui ou oui/non, victime de quoi?
OUI : Un badaud qui lui rentre dedans de plein fouet.
NON :Un sort d'un Pacificateur.

Soudain, Cecilia sentit que son bras droit se désartibulait, son bras dominant. C'était une sensation si désagréable qu'elle laissa échapper un cri de douleur, alors qu'elle voyait avec horreur son bras flotter à quelques centimètres d'elle, sa main lâchant sa baguette. Puis, aussi vite que le phénomène était survenu, son bras reprit sa place légitime, pendant inerte le long de son corps et laissant Cecilia avec une douleur atroce. Ce serait à l'entrainement du lendemain... Avec son implication dans l'Ordre, cela devenait difficile de justifier ces blessures à son entraîneur. Tombant à genoux, des larmes perlant au coin de ses yeux, elle fouillait des yeux le sol à la recherche de sa baguette, s'aidant de sa main gauche qui tâtait le sol. Enfin, elle la retrouva, ses doigts s'enroulant avec un intense soulagement au contact familier avec le manche en bois de châtaigner.

Résumé!

  • Agapanthe tente de raisonner Cécilia et Kiki qui sont (pour Agapanthe) telles des brebis égarées. Elle est coupée dans son laïus par les cris de douleur de Pudding a qui on a jeté un "doloris". Après avoir sauvé son animal, elle décide de le venger en attaquant Alfie. Son destin est désormais clair : il faut tuer tous les Moldus.

  • Cecilia lance un Everte statum sur Isis pour libérer Matt. Elle se fait aussi toucher par un maléfice de Désartibulation lancé par un Pacificateur.
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Mer 28 Juin - 3:37
Le membre 'Cecilia Munro' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t103-murphy-o-ryan
Messages : 285
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Stuart Townsend
Crédits : Mara

Double compte : Savannah Michaels

Age : 51 ans
Sang : Sang-mêlé
Statut : Veuf, fiancé à Salomé Yaxley
Métier : Propriétaire de boutique d'apothicaire et Maître de potion
Baguette : Bois de Châtaigner, crin de licorne, 27,5 centimètres, fine, rigide
Epouvantard : Une bête informe avec des griffes et des crocs démesurés
Dialogue : [color=#0066ff]
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Mer 28 Juin - 23:15
Murphy a été assez souvent blessé au cours de sa vie pour savoir identifier d'une façon plus ou moins certaine l'origine d'une blessure selon la douleur qu'elle provoque. Les premières secondes passées où il lui semble simplement que son bras est sur le point d'être arraché, il sert les dents, tentant de bouger simplement son membre abîmé. Le fourmillement qui envahi alors ses muscles, ses tendons, jusqu'à ses os lui semble-t-il, l'informe de deux choses : aucun os n'est vraisemblablement cassé, mais la blessure est assez importante pour paralyser en partie ses mouvements. Il sait, bien sûr, qu'un diagnostique établi par un non spécialiste tel que lui en plein milieu d'une place littéralement transformée en champ de bataille en quelques secondes n'est pour le moins absolument pas fiable. Mais au moins est-il suffisant pour savoir dans quelles limites il peut tenter de bouger et ce qui lui est totalement interdit. Et apprendre ainsi bien vite à ses dépends que le simple fait de ramasser sa baguette au sol n'est pas si loin que cela d'être proscrit. Ses traits se crispent sous la douleur et il est obligé de serrer les dents quand ses doigts se referment sur le bout de bois qu'il a laissé échappé. Pas paralysé. Mais assez déconcentré, assez peu mobile, donc, pour n'avoir le temps de parer le sort qui lui arrive dessus.

L'explosion le sonne un peu plus encore alors que son corps malmené est projeté à terre. Où il reste quelques secondes de plus que ne le voudrait la normale, sonné pour le coup. Désorienté, à tel point qu'il ne sait plus vraiment, pendant ce bref laps de temps, où il est. A tel point qu'il entend les cris d'Agapanthe sans reconnaître les mots prononcés. Qu'il sent autour de lui la terre trembler sous l'effet conjugué des sorts, des pieds qui le martèlent, de la foule proche qui se presse... "Restez pas là, Monsieur, c'est dangereux !" C'est la voix d'un inconnu qui le sort de cette torpeur passagère. Là où il a l'impression d'être resté des heures au sol, il se rend compte alors qu'on le relève - sans pouvoir retenir la grimace qui déforme ses traits à la douleur qu'exerce l'inconnu sur son bras - que la Kirsh est toujours en train de hurler, sa baguette brandie vers les traîtres. Murphy prend tout juste le temps de remercier celui qui vient de l'aider d'un signe de tête, que déjà il se détourne vers les traîtres. Ceux qu'ils doivent arrêter, coûte que coûte, alors que l'homme, visiblement peu désireux de prendre de tels risques, disparaît déjà dans la foule. Ce n'est pas son cas. Il est un Mangemort. Il a connu pire que ça. Et, surtout, il entend bien aider leurs alliés à faire régner l'ordre en cette ville d'Avalon !

D'un regard, il embrasse la scène. Et si la tentation de s'en prendre aux moldus, comme la sorcière qui les accompagne, est grande - vengeance, douce vengeance pour sa défunte épouse - il voit aussi celle qui vient de s'en prendre à Isis Lestrange. Et s'il n'a avec la sorcière aucun atome crochu, il sait que celle qui est capable de s'en prendre à elle est une personne soit totalement inconsciente, soit parfaitement dangereuse. Une sorcière à arrêter, coûte que coûte. "Vous ne pourrez pas vous en sortir, traîtresse ! Flumen Ignitie !"

Le sort part, bien sûr, mais la douleur à son bras l'empêche de viser correctement. La douleur est telle que son bras s'abaisse sans son autorisation avant la fin de son sortilège, laissant les flemmes frapper le sol et non son ennemie. Peu importe. Elle est blessée, et, à eux tous, ils pourront bien les arrêter.

Résumé :

  • La statue est momentanément hors course. Grâce à l'intervention de Kiki qui est venue renforcer la barrière magique d'Agapanthe et Abel, vous êtes hors de sa portée pour ce tour-ci. Le combat peut donc reprendre entre vous mais, attention, les Pacificateurs ayant perdu le contrôle de la porte, ils rentrent également dans la bataille, sans compter le mouvement de foule créé par la brèche.
  • Agapanthe tente de raisonner Cécilia et Kiki qui sont (pour Agapanthe) telles des brebis égarées. Elle est coupée dans son laïus par les cris de douleur de Pudding a qui on a jeté un "doloris". Après avoir sauvé son animal, elle décide de le venger en attaquant Alfie. Son destin est désormais clair : il faut tuer tous les Moldus.
  • Cecilia lance un Everte statum sur Isis pour libérer Matt. Elle se fait aussi toucher par un maléfice de Désartibulation lancé par un Pacificateur.
  • Murphy a subit un sort et est blessé. Il parvient néanmoins à lancer un Flumen Ignitie sur Cecilia, et la blesse légèrement.



Est-ce que le sort marche ?:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Mer 28 Juin - 23:15
Le membre 'Murphy O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Mohamed Allô
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t705-mathilda-lovewell#8327
Messages : 175
Date d'inscription : 09/02/2017
Célébrité : Erika Linder
Crédits : Neobelzebuth

Double compte : Altair Kirke & Zoltán Hunter

Age : 21 ans
Sang : Moldue
Statut : Célibataire
Métier : Domestique, c'est déjà pas mal
Baguette : La seule à laquelle elle peut prétendre est une baguette de sourcier.
Epouvantard : Elle-même, faible et découragée
Dialogue : #DC8E28

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 9:45
La satisfaction avait été de courte durée. A peine le temps de sourire que déjà une douleur infernale irradiait tout son corps. Elle s'écroula par terre dans un hurlement aigu. Cela faisait longtemps que Mulciber n'avait pas utilisé ce maléfice sur elle et elle en avait presque oublié le goût. Atroce. Insupportable. Matt se tordit au sol en priant pour que ça s'arrête. Et Dieu entendit sa prière.

Si ses hurlements stoppèrent, elle ne cessa pas pour autant de gémir. La douleur était encore bien présente. Trop présente. Chaque mouvement lui donnait l'impression d'être enserrée dans un étau chauffé à blanc. La respiration lourde, elle essaya de rester immobile pour que ça passe. Mais ça ne passait pas. Pas assez vite en tout cas. Les bruits de la bataille qui se déroulait autour lui rappelaient chaque seconde qu'elle devait se relever. Encore. Malgré les larmes de douleur et les tremblements qui la secouaient. Et elle n'y arrivait PAS ! Enfoirés de satanistes de MERDE ! Elle haïssait être faible ! Inutile. Sauvée par d'autres trois fois déjà en moins d'une heure.

Mais elle n'était pas faible. Oh non ! Elle refusait de le croire.

« Je ne suis pas faible. » susurra-t-elle.

Pas après tout ce que ces enculés lui avaient fait vivre. Pas après s'être relevée mille fois dans l'arène, avoir subi toutes les sautes d'humeurs de Mulciber et les doloris qu'il lui avait infligé, pas après avoir survécu à Tintagel et à la mort de ceux qu'elle avait vu tomber sous ses yeux. Pas après toutes ces horreurs. Le regard chargé de haine, elle appuya sur ses membres douloureux pour s'asseoir. Sa main tremblante attrapa la potion explosive qu'il lui restait. Elle serait incapable de tirer, pas dans cet état, mais cette CATIN ne s'en sortirait pas comme ça !

« GROSSE SALOPE DE SORCIERE DE MES COUUUUUUUUIILES !! » hurla-t-elle en lançant la potion de toute ses forces en direction d'Isis.

Mais toute sa haine ne pourrait pas lui rendre sa forme en un claquement de doigts et ses muscles douloureux - ainsi que sa position assise - l'empêchèrent d'atteindre sa tortionnaire. Matt poussa d'ailleurs un nouveau cri de douleur en ramenant son bras contre elle. Putain ça faisait mal ! Sa seule consolation fut de voir exploser la fiole au pied d'un autre mangemort.



Mathilda servira-t-elle à quelque chose ?:
 


Résumé :


  • La statue est momentanément hors course. Grâce à l'intervention de Kiki qui est venue renforcer la barrière magique d'Agapanthe et Abel, vous êtes hors de sa portée pour ce tour-ci. Le combat peut donc reprendre entre vous mais, attention, les Pacificateurs ayant perdu le contrôle de la porte, ils rentrent également dans la bataille, sans compter le mouvement de foule créé par la brèche.
  • Agapanthe tente de raisonner Cécilia et Kiki qui sont (pour Agapanthe) telles des brebis égarées. Elle est coupée dans son laïus par les cris de douleur de Pudding a qui on a jeté un "doloris". Après avoir sauvé son animal, elle décide de le venger en attaquant Alfie. Son destin est désormais clair : il faut tuer tous les Moldus.
  • Cecilia lance un Everte statum sur Isis pour libérer Matt. Elle se fait aussi toucher par un maléfice de Désartibulation lancé par un Pacificateur.
  • Murphy a subit un sort et est blessé. Il parvient néanmoins à lancer un Flumen Ignitie sur Cecilia, et la blesse légèrement.
  • Mathilda douille par terre en hurlant. Elle reste un instant immobile puis se relève et lance une potion en direction Isis. La potion arrive aux pieds d'Abel. Après ça Matt est toujours assise par terre, occupée à avoir mal.

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 9:45
Le membre 'Mathilda Lovewell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
Branlomane végétatif
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t779-isaie-saab
Messages : 132
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Rudolf Martin
Crédits : me

Double compte : Vivienne McKay

Age : 42 ans
Sang : moldu
Statut : libre comme l'air
Métier : fugitif
Dialogue : lightgray
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 11:11
Il n'eut même pas le temps de paraître surpris. La balle traversa son crâne à plus de mille kilomètres heures, coupant nettes toutes connexions nerveuses alors que sa matière grise crépissait déjà l'uniforme de ses voisins. Et le Pacificateur s'effondra, sans même se rendre compte que sa vie venait de toucher à sa fin. Comme ça. Aussi simplement que ça, son existence entière balayée d'un banal revers de main, tous ses souvenirs, ses pensées, ses peurs et ses espoirs jetés au néant comme on se débarrasserait d'une bagatelle. Il n'y avait pas de dignité dans la mort. Jamais. Mais est-ce que ça m'en touchait une en faisant bouger l'autre ? Certainement pas. J'étais né pour tuer. Mathilda, Oliver, Alfie, Helen, tous se battaient pour retrouver ce qu'ils avaient perdu. Je me battais parce que je ne savais rien faire d'autre depuis trop longtemps déjà.

Mon bras retomba lentement le long de mon flanc. Grâce à notre intervention, à Mathilda et moi, le cordon des Pacificateurs avait fini par céder. La foule se ruait à présent vers la sortie, bousculant les forces de l'ordre qui peinait à rétablir leur autorité. Ils étaient devenus inaudibles. Plus personne ne se souciait d'eux ni des sorts qu'ils jetaient pour tenter de reprendre le contrôle de la situation. Fuir, était devenue la seule préoccupation valable de tout un chacun. J'aurais du me tenir sur mes gardes pourtant. Les Pacificateurs n'avaient pas dit leur dernier mot, en effet, et il n'avait pas échappé à l'un d'eux que j'étais celui ayant abattu le premier de ses collègues. « Là ! C'est le fils de goule qui a buté Davies ! » Un sortilège fusa quelques millimètres à peine au-dessus de ma tête. Cet enfoiré savait viser juste mais j'avais eu le temps de plier les genoux pour esquiver. Un réflexe heureux, qui ne fut malheureusement pas partagé par Mathilda, dont les hurlements de douleur ne tardèrent pas à recouvrir les cris de la foule en périphérie. C'était la débandade. La reprise des combats avait créé un mouvement de panique. Les citoyens cherchaient à tout prix à s'éloigner de nous pour se mettre à l'abri. Ces ingrats. C'est comme ça qu'ils nous remerciaient de leur avoir ouvert la voie ? En refusant de servir de bouclier humain ? Qu'est-ce qu'il ne fallait pas voir !

Profitant de la diversion que l'explosion de Mathilda provoqua, je tentais de me réinsérer parmi la foule. Ce fut à ce moment que je rentrais dans un gamin. Et pas n'importe lequel. Le petit brun qui avait jeté ce sortilège bizarre faisant dégobiller des limaces à Alfie. Il tombait à pic ! D'une clé de bras habilement maîtrisée, avant qu'il ait le temps de comprendre ce qui lui arrive, je lui attrapais le poignet et vint bloquer sa baguette entre mon ventre et son dos tandis que je braquais le canon de mon arme contre sa tempe. « Shhh, shhh ! Doucement. Douuucement, gamin. Si tu ne veux pas que je te déboîtes l'épaule, je te conseille de te tenir tranquille. » Je n'avais aucune raison de lui faire du mal. Il m'était, honnêtement, plus serviable vivant que mort. Restait à savoir si ses petits camarades pensaient la même chose...


Dés:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 11:11
Le membre 'Isaïe Saab' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
La B.A de la famille
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 04/12/2016
Célébrité : Finn Wolfhard
Crédits : Salomé

Double compte : Ajay Shafiq

Sang : né-moldu
Dialogue : goldenrod
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 15:22
Son cœur bat à tout rompre contre ses côtes. Il lui martèle littéralement la poitrine jusqu'à lui résonner entre les deux oreilles et l'espace d'un instant Salazar se demande s'il est vraiment possible de mourir de peur. Comme cet employé du département des Mystères dans l'histoire d'épouvante que Darrell Turncoat leur avait raconté le soir de Halloween. Sur le coup cela lui avait paru ridicule. Accroupi près du feu douillet qui ronronnait dans l'âtre de la salle commune des Gryffondors, il avait rit de bon cœur entouré de ses camarades. Aujourd'hui Salazar est blême.

La foule s'est densifiée autour de lui. Elle est devenue compacte, imperméable, et Salazar se retrouve bientôt incapable de faire un pas de plus en avant. Il n'y voit plus rien. Pris en tenaille entre un gros bonhomme en redingote et un autre sorcier, il se tord le cou dans tous les sens pour tenter d'apercevoir quelque-chose. N'importe quoi pourvu que son champ de vision s'élargisse au-delà de dix centimètres. Mais c'est peine perdue. Il est trop petit. Il ne mesure pas beaucoup plus d'un mètre soixante et il est tellement comprimé qu'il commence à avoir du mal à respirer. Il ne sait pas où sont passés les autres. Il les a perdu. Il est seul, complètement seul, et commence à se dire qu'il va mourir étouffé ici quand de nouvelles détonations se font entendre. Des coups de feu aussitôt suivis par de nouveaux cris, puis des sortilèges qui claquent et la foule qui se remet en mouvement.

Salazar est ballotté de droite à gauche comme un vulgaire fétu de paille au plus fort de la tempête. Il n'a aucune idée d'où il est ni de ce qu'il doit faire. La seule chose dont il a conscience est qu'il ne doit pas tomber. Surtout pas. Ou il se fera engloutir. Alors il fait front. Il trébuche et se heurte à maintes reprises contre tous les obstacles qui se présente devant lui mais il tient bon. Il finit même par distinguer Abel au loin. Mais lorsqu'il va pour à crier son nom, une fiole rebondit à ses pieds puis explose dans un vacarme tonitruant.

« Non, non, non, non, non... »

Il a fermé les yeux et plaqué ses mains contre ses oreilles. Il ne veut pas voir ça. Il ne veut pas savoir ce qui est advenu d'Abel. C'est fini, terminé, rideau, il ne veut plus rien avoir à faire avec tout ça. Mais ce n'est pas à lui de décider. L'homme masqué qui l'attrape et le serre soudain contre lui tout en braquant son arme contre sa tête le lui fait bien comprendre. Il ne contrôle rien dans toute cette histoire. Pas même ses propres réactions. Parce que ce n'est pas lui non plus qui décide de ce qui suit. Pas consciemment en tout cas. D'ailleurs Salazar ne comprend pas pourquoi l'homme finit par le lâcher alors qu'il était à sa merci. Ça a l'air de lui faire... mal ? Peu importe. Il l'a lâché et Salazar finit de s'arracher à son emprise en s'extrayant anarchiquement de son t-shirt auquel l'homme est resté agrippé.

Sur son omoplate : une tâche de naissance. Comme un nuage déchiré par la brise du printemps.



Dédé le dé :
    Le mouvement de foule :
    Oui : Salazar parvient à maintenir le cap. Il est bousculé mais il s'en sort.
    Non : Salazar perd l'équilibre. Il tombe et quelqu'un lui marche sur la main, le forçant à lâcher sa baguette.

    Magie protectrice es-tu là ? :
    Oui : Isaïe est incapable de maintenir sa prise plus longtemps. Il ressent comme une brûlure là où il a attrapé Salazar.
    Non : Aucune réaction inconsciente d'auto-défense. Dommage !


Résumé :
    • Agapanthe tente de raisonner Cécilia et Kiki qui sont (pour Agapanthe) telles des brebis égarées. Elle est coupée dans son laïus par les cris de douleur de Pudding a qui on a jeté un "doloris". Après avoir sauvé son animal, elle décide de le venger en attaquant Alfie. Son destin est désormais clair : il faut tuer tous les Moldus.

    • Cecilia lance un Everte statum sur Isis pour libérer Matt. Elle se fait aussi toucher par un maléfice de Désartibulation lancé par un Pacificateur.

    • Murphy a subit un sort et est blessé. Il parvient néanmoins à lancer un Flumen Ignitie sur Cecilia, et la blesse légèrement.

    • Mathilda douille par terre en hurlant. Elle reste un instant immobile puis se relève et lance une potion en direction Isis. La potion arrive aux pieds d'Abel. Après ça Matt est toujours assise par terre, occupée à avoir mal.

    • Isaïe parvient à esquiver la contre-attaque d'un Pacificateurs. Les sortilèges fusent de toute part, créant la panique des citoyens lambda qui désertent le poste. Isaïe profite alors de l'explosion causé par Mathilda pour prendre Salazar en otage. (Vu avec le joueur en début d'event, vous inquiétez pas Wink C'est pour que Isaïe soit capable un jour de faire le lien entre Salazar et le fils perdu de Cecil.)

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 15:22
Le membre 'Salazar Sabordage' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 59
Date d'inscription : 09/04/2017
Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
Crédits : nerose ♥

Double compte : Tadhg L. Rosenberg

Age : 18 ans
Sang : Pur
Statut : célibataire
Métier : assistant d'edition
Baguette : bois de sapin, épine de monstre du fleuve blanc, 26,5 cm, rigide
Epouvantard : le dégoût et le rejet sur le visage de son père, et de sa famille en général
Dialogue : lightsalmon

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 17:39
Du coin de l’œil, Abel aperçoit une des sorcières rebelles renforcer la barrière magie de Madame Kirk beaucoup plus efficacement que ce qu'il a déjà essayé de faire, et ça le rassure. Elle aussi devait penser que le plus important c'était de protéger toute la foule de la statue destructrice. Peut-être n'étaient-ils pas si différents les uns des autres après tout. Peut-être suffirait-il qu'ils s'assoient tous et se parlent ? Abel a bien conscience d'être sans doute trop naïf – on ne cesse de le lui répéter tous les jours, mais c'est bien plus facile d'être optimisme pour ne pas laisser l'angoisse s'installer. Le plus important pour le moment est de ne pas se faire engloutir par la foule qui se précipite vers la sortie, et pour être tout à fait honnête, c'est sans doute ce qu'Abel ferait – entendre le doloris lancé par Madame Lestrange et les cris de la victime lui glaçant le sang – si la sorcière rebelle n'avait pas eu l'idée de lancer un expulso à… Monsieur O'Ryan ! La panique l'envahissant brutalement, Abel se ravise. Il ne peut pas fuir alors que le père de Caem s'est fait toucher ! C'est terrible ! Il faut qu'il fasse quelque chose, Monsieur O'Ryan a toujours été gentil avec lui, il l'a même aidé en potions plusieurs fois et ça l'a aidé pendant sa scolarité. En plus les O'Ryan ont toujours été proches des Schmidt !

Prenant son courage à deux mains, il lève sa baguette et, furibond comme un pipou Abel peut l'être, fronce les sourcils et s'apprête à lancer un sort en direction de la rebelle qui a touché Monsieur O'Ryan. Mais oubliant de faire attention tout autour de lui et perturbé par la foule compact continuant à s'engouffrer dans la brèche, Abel manque de perdre l'équilibre et sent un sort le frôler. Grognant de douleur, il jette un coup d’œil à son épaule. Ses vêtements sont légèrement déchirés et il sent la douleur au niveau du haut de son bras. Grimaçant, il tente un episkey sans guère d'effet, trop fébrile et trop angoissé. Il commence un peu à étouffer au milieu de tous ces gens pris par la panique…. Ce qui n'aide pas à gérer la sienne. Et avec la foule, il ne voit plus Monsieur O'Ryan, ni Salazar d'ailleurs. Il espère qu'il a pu s'enfuir. « Monsieur O'Ryan ?! Où êtes vous ? Est ce que ça va? »

Mais s'il y avait une réponse, il n'a pas le loisir de l'entendre. Il aperçoit une fiole tomber à ses pieds, et avant qu'il puisse comprendre quoique ce soit, la potion explose. Il sent ses pieds quitter terre, et retombe quelques mètres plus loin avec un bruit mat. La douleur est accablante. Il perd connaissance quelques secondes, assez sévèrement brûlé.

Est ce qu'Abel est touché par un sort perdu et si oui, comment bobo ?

OUI-OUI : Maléfice de luxation dans sa tronche, aie aie aie
OUI- NON : Maléfice du coup de filet foudroyant qui disparaît assez rapidement mais c'est quand même la grosse mort

NON – OUI : Un diffindo qui l'effleure, ça fait pas du bien mais c'est bien plus de peur que de mal.
NON- NON : Petit pipou Abel évite le sort en l'apercevant au dernier moment.


Résumé :
• Agapanthe tente de raisonner Cécilia et Kiki qui sont (pour Agapanthe) telles des brebis égarées. Elle est coupée dans son laïus par les cris de douleur de Pudding a qui on a jeté un "doloris". Après avoir sauvé son animal, elle décide de le venger en attaquant Alfie. Son destin est désormais clair : il faut tuer tous les Moldus.

• Cecilia lance un Everte statum sur Isis pour libérer Matt. Elle se fait aussi toucher par un maléfice de Désartibulation lancé par un Pacificateur.

• Murphy a subit un sort et est blessé. Il parvient néanmoins à lancer un Flumen Ignitie sur Cecilia, et la blesse légèrement.

• Mathilda douille par terre en hurlant. Elle reste un instant immobile puis se relève et lance une potion en direction Isis. La potion arrive aux pieds d'Abel. Après ça Matt est toujours assise par terre, occupée à avoir mal.

• Isaïe parvient à esquiver la contre-attaque d'un Pacificateurs. Les sortilèges fusent de toute part, créant la panique des citoyens lambda qui désertent le poste. Isaïe profite alors de l'explosion causé par Mathilda pour prendre Salazar en otage. (Vu avec le joueur en début d'event, vous inquiétez pas Wink C'est pour que Isaïe soit capable un jour de faire le lien entre Salazar et le fils perdu de Cecil.)

• Salazar/


• Abel se prend un diffindo perdu, il appelle Murphy pour essayer de le retrouver mais se prend la fiole explosive de Mathilda dans la tronche et ça fait pas du bien, il est envoyé quelques mètres plus loin et perd connaissance quelques instants, assez brûlé.

HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 17:39
Le membre 'Abel Schmidt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Lancer de dé ' :
Qui pue le poisson
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t114-alfie-lockwood#251
Messages : 850
Date d'inscription : 03/09/2016
Célébrité : Sebastian Stan
Crédits : Rose

Age : 34 ans
Sang : Moldu
Dialogue : #336699

Nouvelle Inquisition. Moldu chez les Sabordage, mention porteur de caisses. Exècre la Callaghan, hypocrite selon lui. Et qu'on ne lui parle pas de Kark, les Mangemorts c'est tous des pourris!
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 18:46
L’agitation avait reprise de plus belle. Alfie resserra sa prise sur son arme, la prenant même à deux mains afin de ne pas risquer de la voir lui échapper des mains. Autour de lui, les sorts fusaient, les cris fusaient. Et puis ce fut au tour de Mathilda d’être attaquée. Bien vite il la vit s’effondrer et son sang se glaça dans ses veines. Il connaissait ce sort. Il le connaissait et il ne savait que trop bien quels en étaient les effets. La douleur la plus vive et la plus intense qu’il eut connue.

Non loin de lui, Matilda avait lancé un cri aigu qui jurait avec la voix grave qu’elle utilisait habituellement. Alfie se dirigeait vers elle pour l’aider, la relever tandis que la Phénix qui était avec eux tentait de neutraliser le Mangemort qui lui avait jeté cette abomination. Il n’en eu pas le temps. Un cri, comme un avertissement, et un oiseau fonce sur lui, le piquant avec violence. Par réflexe, le moldu se cache le visage de ses bras. Un coup de jet électrique lui arrache un grognement au premier contact. Cette bestiole était électrifiée ? Ah les salauds ! Ses muscles se contractèrent douloureusement, et il remua les bras afin d’éloigner le piaf de malheur. Ce ne fut que quelques instants plus tard qu’il se rendit compte que l’oiseau avait disparu, volatilisé.

Encore une preuve que ces sorciers n’étaient pas bien dans leurs têtes.

Il n’eut pas le temps de penser plus loin. Une explosion retentit, et à ses côtés Mathilda avait hurlé. Alfie se secoua, et alla jusqu’à elle, bousculant au passage un sorcier sur son chemin, afin de l’aider à se relever. Il l’attrapa par le bras et la tira vers lui. « ça va aller ? » Il n’entendit cependant pas la réponse : son attention était déjà ailleurs. Portée sur Isaïe, non loin de lui, et sur l’adolescent qu’il avait capturé entre ses bras. Il aurait reconnu cette touffe de cheveux n’importe où. Il les avait eu sous les yeux pendant des années, au détour de son chemin sur les docks. Il s’agissait de Salazar. Qu’est-ce qu’il foutait ici ? Et qu’est-ce qu’il faisait avec Isaïe ? La respiration d’Alfie se coupa. « C’est pas vrai. Je suis dans la merde… » Bordel, si Salazar le reconnaissait, il était foutu. Inconsciemment il palpa sa cagoule, s’assurant qu’elle était toujours en place, et tenta de se faire plus petit. Mais déjà le petit était hors de vue. Alfie le chercha des yeux, le coeur battant à tout rompre. Il ne fallait surtout pas que le Sabordage le reconnaisse. Déjà les différentes options qui allaient s'offrir à lui si jamais il était découvert s'impsaient dans sa tête : fuir. Fuir et devenir fugitif.. Au moins il pourrait s'impliquer plus dans sa mission.

Mais de fait, avec la marque tatouée dans sa chair, tout le monde saurait qu'il avait été esclave. Il abhorrait cette marque. On l’abattrait sur place si on la découvrait.

Ce fut la dernière pensée qu'il eut avant de voler.
Ou du moins, voler pendant quelques instants. Bientôt son dos heurta un "houmpf" et il se cogna la tête contre un... une personne? Les étoiles tournaient devant ses yeux et il dût les fermer quelques instants, avant de tenter de se redresser. Il était par terre. Enfin non, pas exactement. Il était sur quelqu'un qui grognait sous lui, et des cris de protestation arrivèrent à ses oreilles. Dans la périphérie de son champ de vision, Alfie vit une baguette se pointer vers lui. IL se recroquevilla, chercha quasi-à tâtons son arme qui s'était échappée, et se releva tant ben que mal.

« Désolé;.. Pas fait exprès.. Ouch. » Il s'éloigna à reculons, les yeux rivés sur la baguette de l'homme qui semblait fort réticent à lancer un sort - heureusement pour lui. Il leva ses mains et recula un peu plus, bousculant un homme dans la foule qui se compressait vers la sortie. « Pardon... » grommela-t-il avant de le glisser entre son corps trop massif et la baguette qui le pointait toujours. Sans doute le sorcier hésiterait maintenant, de peur de toucher un innocent? Alfie avait la tête qui tournait. Où étaient les autres? Il n'avait pas pu voler très loin. Où étaient les autres? D'où venait le son des affrontements?


Dés
Alfie se prend-il un truc?
OUI OUI / tout va bien
OUI NON / mouvement de foule, Alfie est séparé de Mathilda et se retrouve projeté sur... Salazar ! oh hello ! oh panique !
NON OUI / un sort le frôle, une brûlure sur le bras majeur (utilisé)

NON NON / il se prend un sort de plein fouet et se retrouve projeté à plusieurs mètres des autres, à moitié sonné et il tombe sur des sorciers qui sont pas contents du coup.

Si OUI OUI / NON OUI, arrive-t-il à tirer correctement sur Murphy pas loin?
OUI OUI / Il réussit son coup, une balle en souvenir dans le bras !
OUI NON / La balle le frôle
NON OUI / totalement à côté
NON NON / La balle touche quelqu'un, et son voisin lui balance un diffindo, une entaille en travers du torse. Aie.



Résumé
Spoiler:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 18:46
Le membre 'Alfie Lockwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Jeu 29 Juin - 23:13


Isis pinçait les lèvres, la baguette fumante de sorts qu'elle lançait contre les silhouettes masquées dans la foule. Voir la fuite de la plèbe à travers ce trou béant la rendait folle de rage, et elle éructait.

Soudainement, elle s'interrompit. Un son parvenait, à travers la cohue, jusqu'à ses oreilles. Elle se retourna, cherchant la provenance de ces extraits de guitare saturée qui l'agaçaient un peu plus. Qu’est-ce que c’était que ce son ? Elle tourna la tête vers le haut-parleur apposé non loin de l’entrée qu’ils étaient censés protéger. L'entrée avec ce trou béant, qui aspirait les terroristes comme des mouches. Ils allaient se sauver. C'était un signal. Isis plissa les yeux et elle reprit sa danse de sorts de plus belle :  « Ne les - Everte Statum - laissez PAS S'ECHAPPER ! »  

* * *

« Ooooh, ooooh ouiiii! » Kiki adorait le signal qui avait été choisi. Elle le trouvait particulièrement approprié, et pendant que d'autres tentaient de s'enfuir, paniqués, elle entonna les premières paroles de la chanson en esquissant quelques pas de danse, baguette en main. « Livin' easy, livin' free, season ticket on a one way ride ! Allez les gars, on est parti, PAR ICI MON KIKI ! » Elle fit un mouvement de baguette au dessus de la foule qui se pressait pour sortir, et une gerbe d'étincelles rouge s'éleva gracieusement sur la place, formant une flèche qui montrait gracieusement le chemin de la sortie pour toutes les personnes présentes sur place. « Allez, maintenant on fonce ! » ajouta-t-elle à l'intention de son groupe. Tout le monde suivait à peu près? Bien !




Informations complémentaires


ϟ Keskispass ? Si les Pacificateurs sont toujours dans la foule et se battent avec vous dans la foule qui se fait toujours de plus en plus dense - et paniquée. Les haut-parleurs ont été leakés et diffusent désormais une chanson moldue bien connue que les Phénix ont judicieusement choisi comme étant leur signal de retraite. Kiki a fait apparaître une flèche dans le ciel pour indiquer que les gens pouvaient sortir par là.

ϟ Koikejfais ? Vous pouvez toujours vous battre entre vous. N'oubliez pas les Pacificateurs qui sont toujours parmi vous. Lancez un dé pour savoir si vous êtes touchés par un sort (volontaire ou non) de leur par ou de la part d'un sorcier lambda dans la foule. Le but des Mangemorts est toujours d'empêcher la fuite du peuple et des terroristes. Le but des Phénix / NI est de se barrer.

ϟ Et comme on approche de la fin de l'event, c'est le moment DE VOUS FAIRE TRES MAL ! Allez-y à fond si vous voulez, on s'en balek, faites-vous plaisir !

ϟ Absentéisme : Alfie Lockwood, Abel Schmidt, Isaïe Saab et Salazar Sabordage ont manqué 1 tour.

ϟ  Fin du tour samedi 1er à 19h.

L'ÉQUIPE DE FILET DU DIABLE
La meuf qui couche avec des arbres
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t290-agapanthe-kirke
Messages : 188
Date d'inscription : 06/10/2016
Célébrité : Janis Joplin
Crédits : Kiara Callaghan

Double compte : Sid W. Lewis

Age : 34
Sang : pur
Statut : Mariée à l'univers (elle y tiens !)
Métier : directrice et unique employée du "Genêt à Balais"
Baguette : Bois d'aubepine, crin de licorne, 25.4 cm
Epouvantard : un sécateur moldu
Dialogue : #00cc00

Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Ven 30 Juin - 15:08
Oh non, non, non. Ça ne va pas se passer comme ça ! La foule commence à s’engouffrer dans la brèche crée par les rebelles. Il faut faire quelque chose ! Agapanthe regarde autour d’elle, cherche ses petits protégés du regard pour leur donner des instructions. Elle ne voit pas Abel, où peut-il bien être ? Et Salazar. Oh non… Un moldu de la pire espèce a posé son pistolet sur la tempe de l’enfant. C’en est trop.

« Pudding, va chercher Salazar ! »


Agapanthe suit des yeux la tâche rose qui se faufile à travers la masse compacte de la foule. Elle voit que le jeune sorcier a réussi à se libérer par lui-même. Pudding baisse la tête, se glisse entre les jambes de Salazar et repart en sens inverse, rejoindre sa maitresse, l’enfant ballotté sur son dos. Agapanthe gratifie son bourpifaud et embrasse le front de Salazar d’un baiser étrangement maternel.

« Maintenant, tu restes avec moi. Il faut empêcher les traitres à leur sang et ces moins que rien de moldus de partir. Je m’occupe de la brèche, tu t’occupes de les ralentir, surtout les moldus. »

Avant ça, il fallait rendre la monnaie de sa pièce à cet infâme moldu qui avait osé s’en prendre à son petit protégé. Agapanthe vise le moldu qui avait capturé Salazar et lance un doloris. Agapanthe entend une voix de femme hurler au loin. Mince, la foule est trop dense pour viser correctement.

« Désolé mon petit fléreur, la foule est trop sérrée pour que je puisse te venger du scélérat qui a osé te menacer de son plissolté. Bon, maintenant, la faille ! »

A bourg-caca, pour éviter que les moldus ne s'échappent de la cave où elle les a enfermé, Agapanthe a eu recours au sortilège de repousse-moldus. C'est un sortilège qu'elle est capable de lancer les yeux fermés. Agapanthe commence à psalmodier le sortilège, tentant de ne pas se laisser déconcentrer par l'agitation de la foule. Elle y est presque, les quelques moldus qui tentent encore de sortir sont ralentis, comme s'ils marchaient dans un tempête. Agapanthe lance la dernière strophe de son sortilège lorsqu'elle se prend un coup de coude dans le nez. Son nez saigne. Le sort a fonctionné mais elle a bâclé la fin. Ça tiendra le temps que ça tiendra.

Les dés:
 

résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Ven 30 Juin - 15:08
Le membre 'Agapanthe Kirke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Branlomane végétatif
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t779-isaie-saab
Messages : 132
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Rudolf Martin
Crédits : me

Double compte : Vivienne McKay

Age : 42 ans
Sang : moldu
Statut : libre comme l'air
Métier : fugitif
Dialogue : lightgray
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Ven 30 Juin - 18:37
Qu'est-ce que c'était que ce bordel encore ? Une chaleur inhabituelle se dégageait du gamin. On aurait dit qu'il brûlait de fièvre. Littéralement. Sa peau était en feu, et, très vite, je fus forcé de lâcher prise sur le poignet que je lui maintenais fermement dans le dos. C'était soit ça, soit me cramer la main au second degré. Je n'avais aucune idée de ce qu'il venait de se passer. Au final, quand on y pensait, il faut dire que je n'avais pas fréquenté tant de sorciers que ça. Encore moins des gosses dont la magie s'exprimait encore de manière instinctive et spontanée. Pourtant, je ne jetais pas tout de suite l'éponge. Incapable de rentrer en contact direct avec la peau du gamin, je tentais de le retenir en m'agrippant à son t-shirt. La gêne occasionnée était moindre, mais la prise n'était pas aussi bonne et il parvint une fois de plus à me glisser entre les doigts. Une véritable anguille !

Le juron qui s'apprêtait à sortir de ma bouche mourut cependant sur le bord de mes lèvres alors que mon regard accrochait la tâche de naissance sur son épaule. Dans un flash, je revis Madison, par une chaude après-midi de juillet, se débarrasser de ses fringues à la va-vite pour aller se jeter dans les eaux claires du lac au bord duquel nous avions installé notre campement de fortune, à l'époque. Et sur son épaule, la même petite forme de nuage. Sur le coup, pourtant, je ne fis pas le rapprochement. Ce ne fut rien de plus que cela : un flash, une image rejaillit du passé. Pour la énième fois depuis le début des affrontements, un nouveau sortilège passa près de moi et j'oubliais totalement ce qu'il venait de se passer. Le gamin avait filé. L'affreuse boule rose de la sorcière aux cheveux fous était venu le récupérer, annihilant tout espoir de lui remettre la main dessus, et il s'agissait maintenant de mettre les voiles.

La célèbre chanson des AC/DC résonnait à plein tube sur la Place de l'Ascension, comme un hommage au passé qui fit naître un rare sourire de sincérité sur mon visage.

_ No stop signs, speed limit. Nobody's gonna slow me down. And I'm going down, all the way, 'cause I'm on a highway to Hell, chantonnais-je doucement tandis que j'armais mon pistolet en direction de la sorcière ayant osé me chaparder mon otage.


Dés:
 

Résumé:
 
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1363
Date d'inscription : 04/09/2016
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Ven 30 Juin - 18:37
Le membre 'Isaïe Saab' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#2 'Lancer de dé ' :


--------------------------------

#3 'Lancer de dé ' :
Future fugitive
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t415-cecilia-munro
Messages : 220
Date d'inscription : 24/10/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : Nerose

Double compte : Aveline Kirke

Age : 31 ans
Sang : Basique de rang 4
Statut : Célibataire endurcie
Métier : Batteuse pour les Harpies de Holyhead
Baguette : 25,6 cm, bois de châtaignier avec une plume d'hippogriffe
Epouvantard : Une version terne et morne d'elle-même, une alliance au doigt, des boulets en forme d'une ribambelle de parfaits petits bébés au sang nouvellement pur aux pieds
Dialogue : #ccccff

+ Conteuse + Joueuse de Quidditch + Alcoolo + A une vingtaine de tatouages qui s'animent lorsqu'elle les effleure de ses empreintes digitales + Pianiste + Guitariste + Fumeuse
Re: ϟ Dies iræ ϟ Groupe 4
ce message a été posté Sam 1 Juil - 1:30
Ils avaient presque réussi. Une brêche avait été percée et la sortie n'était plus qu'à quelques pas. Il fallait la protéger coûte que coûte, en attendant que leurs collègues arrivent à se frayer un chemin jusqu'à la sortie. Et éviter de se manger un sort supplémentaire, car cette fausse désartibulation faisait un mal de chien. Sans compter les flammes qui avaient brûlé sa manche, révélant la peau et un début de tatouage. D'ailleurs, Cecilia grimaçait à chaque fois qu'elle devait lever son bras, alors elle devait se contenter d'activer uniquement l'articulation du coude, et éviter celle de l'épaule. Ou utiliser sa main gauche, moins précise et moins habile.

Tremblante, les yeux embués de larmes de douleurs, Cecilia visa un sorcier adverse, qui s'avéra être celui qui l'avait attaqué à coup de flammes. Levant sa baguette qu'elle tenait désormais dans sa main gauche, elle s'exclama :

Attaque #1 sur Murphy
OUI/OUI : « Blixten! » COUP DE FOUDRE!
OUI/NON : « Blixten! » mais lancé de la main gauche, le sort était loin d'être aussi puissant.
NON/OUI : « BLIXAAAARGH! » Nope. Pas un sort, ça.
NON/NON : Cecilia n'a même pas le temps de lever sa baguette qu'elle se prend un sort supplémentaire. Aouch.


Sa baguette crépita, puis lança une boule au-dessus de Murphy. La boule devint éclair qui s'abattit dans un assourdissant bruit de tonnerre sur le sorcier. Bien que le sort avait pris la forme escomptée, il fut moins puissant que ce qu'il aurait dû être. Tout juste un coup de jus pour distraire brièvement, mais on était bien loin de la paralysie.

Un bal grotesque se déroulait sous ses yeux, les sorts fusant de toute part, dans des gerbes d'étincelles multicolores. Non seulement les Pacificateurs s'y donnaient à coeur joie, mais certains membres de la foule également, alors que les autres fuyaient par la porte de Curor. Tous? Non! Les Moldus semblaient l'éviter soigneusement. Curieux comportement!

« Mais qu'est-ce que vous faites? La porte est ouverte! » leur cria-t-elle.

Malgré cette distraction, arrive-t-elle à éviter un sort dirigé vers elle?
OUI : Une vraie pro!
NON : Trop distraite...

Soudain, elle sentit quelque chose l'agripper par la cheville, une corde électrifiée qui lui donna un choc aussi intense que bref. En tournant la tête, elle vit qu'il s'agissait d'un fouet magique lancé par un Pacificateur dans la foule, déterminé à capturer un traitre Phénix. Hors de question de finir aux pieds de Mervyn Kark!

« Stupéfix!»

Attaque #2 sur le Pacificateur qui l'attaque
OUI :Et un Pacificateur stupéfixé, un!
NON : Le Pacificateur pare, mais au moins il la relâche.

Cecilia se releva alors, non sans grimacer, les membres chancelants, sa cheville ne pouvant supporter l'ensemble de son poids. Boitillante, Cecilia se dirigea vers la porte.

Résumé!


  • Agapanthe envoie Pudding récupérer Salazar, puis lance un sortilège du Doloris sur Isaïe mais elle manque sa cible et touche un passant. Elle parvient tout de même à lancer un charme de Repousse-Moldus sur la porte, avant de prendre un coup de coude dans le nez.

  • Isaïe vise Agapanthe... et se foire. Voila, voilaaa !

  • Cecilia lance un Blixten amoindri sur Murphy, se fait attraper la cheville par un fouet électrifié, mais réussit à s'en libérer.
 :: Royaume-Uni :: Avalon :: Le Centre