AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Réveille ton âme littéraire avec la femme de Nicolas Avery, Amalia Avery ! study
Des scénarios en folie
Fais souffler le vent du large avec le frère de Hija Sabordage, Hiresh Sabordage ! Cool
Des scénarios en folie
Incarne une frenchie bohème avec la mère d'Agapanthe Kirke, Berenice Kirke !
Des scénarios en folie
Défend l'honneur des moldus avec l'amant de Sheherazade Raviya, Ghassan Amhès !
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ Victoria McKay ❞
 :: Création de Personnage :: Carnet de route :: Chroniques
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Victoria McKay
ce message a été posté Mer 5 Oct - 23:40
Victoria Deryn McKay
FT CHARLOTTE GAINSBOURG

Nom(s) mckay. Prénoms victoria deryn. Date et lieu de naissance 1er novembre 1990 – manoir mckay. Nationalité anglaise. Statut du sang pure – mais qu’importe. Statut civil mariée – séparée, déclarée morte, enterrée, oubliée mais chassée. Activité professionnelle fugitive. Ville habitée zone libre en Grande-Bretagne, partout et nul part à la fois, elle court, victoria, elle court. Faction ordre du phénix. Baguette  29,9 cm, rigide, précise, bois de saule, poil de sphynx. École poudlard. Maison gryffondor.

Anecdotes & Caractère Le vent se lève et claque contre la vitre de la salle de bain. Victoria passe une main dans ses cheveux bruns, s’observe. La fatigue est peinte sur son visage et elle ne s’efface pas. Encore une nuit sans sommeil. Pourtant, il faut continuer. L’eau froide contre son visage la réveille momentanément – il faut continuer. Elle ne doit pas s’arrêter de marcher, elle ne doit pas abandonner. Pas maintenant, surtout pas maintenant. L’espoir renaît dans le coeur de milliers d’anciens, l’espoir de voir les choses changer. Il faut attendre le bon moment, le bon endroit. Être patient, être endurant. Un jour, ils pourront à nouveau lever leurs baguettes et se battre. Un jour, ils rallumeront la lueur qui s’est éteinte dans leurs yeux, cette lueur qui la rendait vivante, cette lueur qui la rendait vibrante. Un jour, elle s’y joindra, Victoria, inquiète mais vaillante – Donan est assez âgé à présent pour lui permettre une relative légèreté d’esprit, que l’on n’a pas lorsque son enfant a deux ans. Elle le défendra comme s’il était encore un bambin, mais ledit bambin pourra se défendre seul. Il pourra attaquer. Survivre. Et enfin vivre.
Comme elle en est fière d’ailleurs, de Donan. Si son père le voyait, il serait fou furieux. Victoria sourit à cette idée. Si son père le voyait… Vingt-cinq ans qu’elle a disparu. Vingt ans qu’il les traque, elle et leur fils, qui est clairement à l’image de sa mère. Vingt-cinq ans que d’un abris à un autre, il envoie ses sbires défoncer les portes, les murs, les fenêtres afin de leur mettre la main dessus. C’était intense, au début. Puis Victoria a appris sa propre mort. La traque a faibli – mais ne s’est jamais arrêtée.
Elle sursaute. Quelqu’un a doucement toqué à la porte, l’extirpant de ses pensées.
Maman, tout va bien?
Depuis combien de temps est-elle dans la salle de bain? Elle observe la petite horloge accrochée au-dessus du miroir. Vingt-cinq minutes. Comme vingt-cinq ans. Elle se cache.
Elle rassure son fils, son unique fils, avec quelques mots.
Si seulement ils étaient dans un autre monde. A une autre époque. Elle n’était pas comme ça avant. Elle n’était pas comme ça.
Joyeuse, curieuse, perspicace, ingénieuse, elle était déterminée à réussir ses études. Maintenant, elle est simplement déterminée à vivre. Ouverte, sociable, ambitieuse, elle était confiante. Maintenant, elle est méfiante de toutes et de tous. Elle se souvient de leurs regards, au début. De leurs crachats, parfois. De leur mépris. Maintenant, elle s’est fondue dans le tableau – elle semble être une sorcière comme une autre. Son nom d’ailleurs, elle l’a remplacé, pour un simple Twigg. A présent, elle est Victoria. Victoria Twigg. Enchantée.


Saison 1

RP en cours
la ritournelle feat. Adara Dragenvann

RP finis
breeding will break out in the eyes of a cat feat. Aslinn V. Boyle
fluctuat nec mergitur feat. Eoin McKay, Salomé Yaxley, Seth Yaxley & Silja Toivonen
fluctuat nec mergitur - la fin feat. Ordre du Phénix & Nouvelle Inquisition
always on the run feat. Amadeus McKay
funambules feat. Silja Toivonen
motus et bouche cousue. feat. Silja Toivonen
ex tenebris lux - la fin feat. Ordre du Phénix & Nouvelle Inquisition
en quête de vérité feat. Donan Avery
dies  iræ feat. Adara Dragenvann, Altair Kirke, Aveline Kirke, Eoin McKay, Sid W. Lewis & Silja Toivonen
dies iræ - la fin feat. Ordre du Phénix & Nouvelle Inquisition
ultima cave feat. Adara Dragenvann, Adem K. Wolf, Agapanthe Kirke, Aveline Kirke, Savannah Michaels
ultima cave feat. Adara Dragenvann, Adem K. Wolf, Agapanthe Kirke, Alfie Lockwood, Armel Zabini, Aveline Kirke, Balkiss Z. Kirke, Ian Blackburn, Isaac K. Exander, Joy North, Murphy O’Ryan, Olivia Vaisey, Rose O’More, Savannah Michaels, Sid W. Lewis, Tadhg L. Rosenberg, Wilfric Mulciber
ultima cave - la fin feat. Ordre du Phénix & Nouvelle Inquisition
ultima cave feat. Ordre du Phénix & Nouvelle Inquisition


Saison 2

RP en cours
falling, catching feat. Isaac K. Exander
coucou hibou feat. Paul Chattan
songbird in a cage feat. Wilfric Mulciber
could we start again, please? feat. Lito Cervera
a cuppa tea? feat. James Windsor
escapes within feat. Nicolas Avery
murmures nocturnes feat. Amadeus McKay

RP prévus
1 feat. Lizzie O’Meara
1 feat. Hija Sabordage

RP finis
guide me through hell feat. Joann Teetch
retrouvailles scolaires… uniquement ? feat. Caitlyn McKay
trojan horses feat. Adara Dragenvann
libera nos a malo feat. Adem K. Wolf, Anastáz Hunter, Cássandre Hunter, James Windsor, Joy North, Victoria McKay, Zoltán Hunter
libera nos a malo feat. Ordre du Phénix & Nouvelle Inquisition
spoliatis arma supersunt feat. Armel Zabini, Joy North, Kitty Jackson, Lyne Cooper, Nicolas Avery, Rowena Dolohov
spoliatis arma supersunt feat. Ordre du Phénix & Nouvelle Inquisition
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Mer 5 Oct - 23:46




to feel pain is all that will remain
(2001)



Muireall McKay est assis le dos droit à la tête de table, Ann Fawley McKay à son opposé. Aveleen et Victoria se font face, au milieu. Tous dînent silencieusement, seuls les bruits de couverts qui grincent et de mastication discrète se font entendre. Comment se passe l’enseignement avec Madame Polly, Aveleen? La voix rauque du père brise le silence précieux avec une question qui peut paraître anodine. Mais Victoria se prépare pour son tour, qui viendra juste après celui de sa soeur aînée. Mon orthographe s’améliore, père. Mes devoirs écrits seront assurément de meilleure qualité l’année prochaine. Les parents haussent des sourcils d’approbation, avec un léger hochement de tête. Leur fille prodige. Serdaigle et fière. Froide et impeccable. Parfaite. Et toi Victoria? La petite fille brune à la chevelure sauvage s’enfonce dans son siège. Elle semble se faire aspirer, peu à peu. Ses parents savent déjà comment se passe son enseignement avec Madame Polly. Ils souhaitent simplement qu’elle l’admette devant eux tous. Non.
Victoria?
La concernée relève la tête, dévoilant des yeux pétillants sous sa sombre frange éternelle. Ses yeux ont toujours été pétillants, peu importe l’émotion ressentie. C’est la magie de sa vie. Je progresse… Au lieu de haussements de sourcils, elle a droit à un froncement. Peux-tu nous répéter ce que tu lui as dit pendant ta leçon tout à l’heure? Victoria fait une moue et serre sa fourchette - qui est visiblement bien trop grande pour sa petite main. Elle reste silencieuse. Victoria, ton silence est révélateur de la honte. La honte des propos que tu as tenu cet après-midi. Madame Polly était outrée que tu traites les basiques comme nos égaux. Ils ne le sont pas, ma fille. Ils nous sont inférieurs. Et tu dois comprendre qu’il ne te sera jamais possible d’épouser un sorcier basique. Jamais. Et encore moins un de ces sangs-de-bourbe… Sa mère imite un frissonnement exagéré. Jamais. Mais mam… Cela suffit. Ta mère a raison. Finis ton assiette à présent. A contrecoeur, elle s’exécute. Mais elle épousera un moldu quand elle sera grande, et puis c’est tout..

Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Mer 5 Oct - 23:47




let’s get it started
(2002)



Gryffondor ! Une salve d’applaudissements. Victoria rayonne. Absalom la félicite depuis sa table - il a été réparti à Poufsouffle. Elle lui adresse un sourire victorieux en retour. Elle aurait bien sautillé jusqu’au banc de sa nouvelle maison, de sa nouvelle famille, mais son nom et son éducation font qu’elle s’y dirige avec une attitude digne et sobre. La lionne en elle sortira un jour - mais pas aujourd’hui. Salut, moi c’est James Storm. Et toi? Storm. Sang basique rang 1. Son sourire s’élargit. Victoria. Victoria McKay. Enchantée.

*


En soit, quand elle y pense, elle n’est pas devenue amie avec James pour la nature de son sang. Non, il s’est révélé être un jeune garçon capable, amical, sensible aux autres. Mais c’est un sourire railleur qui se dessine sur son visage satisfait lorsqu’elle confie une lettre à sa chouette - lettre à destination de ses parents. Le regard désapprobateur d’Avaleen l’a préparée à la réaction de sa famille. Non. Onze années l’ont déjà préparée à la réaction de sa famille qui, malgré son amour pour elle, frôlera la crise cardiaque.
Elle caresse une dernière fois la chouette au plumage satiné.
Allez, va.
Elle sort de la volière - James l’attend juste à l’entrée, les mains dans les poches. Alors, stressée? Pas le moins du monde.
Une semaine qu’ils se connaissent, et pourtant, ils sont déjà inséparables. Victoria a l’impression de l’avoir connu toute sa vie, qu’ils ont grandi ensemble et qu’ils se trouvent enfin loin de l’autorité parentale à Poudlard - château rempli de mystères et de promesses. Peu de libertés, sous le règne du Lord, mais plus que dans le domaine familial. Ce qui, quand on est habitué - ou plutôt résigné - est beaucoup.
Pourtant, si Victoria a le sentiment de pouvoir faire confiance à James, elle ne lui a pas encore confié ses opinions politiques personnelles, pour le peu qu’elles soient développées à onze ans. Il est encore trop tôt. Bien trop tôt. Mais la jeune sorcière sent qu’il est différent, comme elle. Cette hiérarchie du sang qui leur est imposée n’est pas forcément à son goût, comme elle. Le moment où ils en discuteront viendra.
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Mer 5 Oct - 23:48




sweet life
(2006)



Il n’est pas bon pour toi, Vic. Tu ne serais pas jaloux par hasard? Tous les deux savent très bien qu’il ne se passera rien entre eux. C’est une de ces amitiés où il n’y a pas d'ambiguïté. Et pourtant, parfois, ils ne manquent pas de se chercher un peu, de taquiner. J’ai juste entendu qu’il pouvait être… Violent. Il ne l’est pas avec moi. Je m’inquiète, c’est tout. Fais gaffe, Vic. Elle hausse des épaules, ça ne lui arrivera pas, pas à elle. A seize ans, elle est une lionne féroce, qui resplendit et irradie son entourage de ses ondes positives. Elle scintille de confiance, de malice et de courage.

Et pourtant.

Comment il a pu oser, cet enfant de harpie? Elle sanglote. Ses épaules tremblent. Aucun son ne sort de sa bouche entrouverte. Sa respiration est saccadée. A seize ans, il l’a trompée. A seize ans, il l’a dégagée sur le côté. A seize ans, il l’a dénigrée. Aucune violence physique. Simplement la violence psychologique. Comprendre qu’on n’est pas la première. Qu’on n’est pas la plus importante. Qu’on n’est pas assez.
Je vais lui fracasser la mâchoire, tu vas voir. Elle rassemble toutes ses forces pour le rattraper dans son élan. Non… Laisse tomber, ça n’en vaut pas la peine. Il n’en vaut pas la peine.
James l’avait prévenue pourtant. Et elle s’attendait à de la violence physique. Qui pourrait, à Poudlard, hormis les professeurs éventuellement? Au final, se savoir trahie est bien plus douloureux qu’une gifle. Elle l’aimait pourtant. Et elle l’aime encore. C’est probablement de sa propre faute si elle s’est fait bernée. Elle aurait dû être plus aimante. Elle aurait dû être plus alerte, ne pas insister ou ne pas négliger. Oui, c’est de sa propre faute, ce qui lui est arrivée.
James voit le visage de son amie mouvoir au fil de ses pensées. Il comprend peu à peu son raisonnement. Il prend peur en voyant qu’elle y adhère. Qu’elle y croit dur comme du fer. Oh non Victoria, tu ne vas pas me faire ça… Il s’assoit à côté d’elle, la prend dans ses bras et lui caresse la tête. Ce n’est pas de ta faute. Tu n’as rien fait de mal. C’est un imbécile qui ne se rend pas compte de ce qu’il vient de perdre. C’est un pauvre troll qui ne te méritait pas, de toute façon. Tu n’as rien fait de mal, Vic. Tu Ce n’est pas de ta faute. Ce n’est pas de ta faute…
Bercée par les mots, elle s’apaise.
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Mer 5 Oct - 23:49




ils vécurent enfants et firent beaucoup d’heureux
(2010)



Ce n’est être vrai. Pas lui, par Merlin, pas lui. 20 ans. Elle n’a que 20 ans, par Merlin. 20 ans et on l’a vendue comme du bétail, comme une bête sauvage que l’on aurait voulu brider pour de bon. Elle leur faisait confiance, pourtant. Elle leur faisait confiance pour qu’ils attendent le moment où elle serait prête. Ton père et moi n’avons eu que d’excellents avis sur ce jeune homme. Elle ne répond pas. Vendue le matin, mariée le soir. Voici son sort. Puis lorsque nous l’avons rencontré, il nous a paru absolument charmant. Victoria se retourne soudainement vers sa mère. Ils l’ont rencontré ! Sans elle ! Comment ont-ils pu? Malgré toutes leurs différences, n’auraient-ils pas pu la convier au moins à cette rencontre?
Elle doit mettre sa robe lapis-lazuli, cette robe qui lui brûle déjà la peau alors qu’elle ne l’a même pas touchée, cette robe qu’elle hait déjà car elle représente son emprisonnement à perpétuité. Elle n’a entendu que des rumeurs sur le jeune homme, elle ne l’a vu que de loin durant sa scolarité, mais elle en a vu assez.
N’était-elle donc définitivement pas destinée au bonheur? Tous ces livres qu’elle a lu depuis son enfance, lui ont-ils menti? Comme elle s’est trompée. Non, comme elle s’est menti ! Comment a-t-elle pu se manipuler ainsi? Elle a vraiment cru au fait qu’elle serait libre à sa majorité. Libre de choisir. Libre de vivre. Libre de respirer. Et pourtant, au contraire, elle est assujettie.
Moyen de consolation : elle a eu droit de continuer ses études, en médicomagie. Probablement la seule exception qu’on lui a faite de sa pauvre vie. Car James n’est pas loin. Bien sûr que non, il n’a pas le droit. Son seul véritable ami n’est pas là pour la soutenir. Alors que lui il sait. Il sait pourquoi elle évite les hommes. Pourquoi elle n’a jamais essayé de se lier à nouveau avec l’un d’entre eux. Pourquoi il est le seul qu’elle supporte.

Ann pose ses mains sur les épaules de sa fille et se dégage immédiatement de son emprise. A nouveau, elle a été trahie. Cette fois-ci pas par un homme. Mais par sa propre famille. Allons, mets ta robe Victoria. La cérémonie va bientôt commencer.
Victoria s’exécute lentement – elle a bien changé depuis son entrée de Poudlard. L’enfant fougueuse au silence rebelle est devenue une jeune femme lasse au silence résigné. Elle ne veut même pas se regarder dans le miroir. Elle sait qu’elle vomirait, et qu’elle tâcherait la robe. Ça pourrait être une idée pour échapper au mariage. Enfin, ça ne ferait que de ralentir l’inévitable alliance.

Victoria soupire.

Elle n’est pas prête.

Mais il faut y aller.
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Mer 5 Oct - 23:49




à la santé de nos morts
(2018)



Abe… Tu ne peux pas me laisser. Tu ne peux pas me laisser seule. Personne ne me comprend dans notre famille, tu le sais bien. Personne ne me comprend… Assis dans son lit, faible, il a l’air d’avoir l’âge de son père, ce qui contraste avec l’apparence de jeune femme qu’a Victoria. Et pourtant, ils ont le même âge. Et pourtant, l’un s’apprête à partir. A vingt-huit ans. C’est trop tôt. Oh, comme c’est trop tôt.
Tu as James, Vic. Une voix de vieil homme qui lui fend le coeur. Ils savent tous deux que la fin est proche. Et qu’elle est inévitable. Ce n’est pas pareil, et tu le sais. Aucun mot n’est nécessaire pour communiquer. Elle serre simplement et délicatement la main de son cousin, pas trop fort pour éviter de l'abîmer.
Tu te souviens de Fillan? Bien sûr, il n’y a pas un jour où je ne pense pas à lui. Fillan, ce cousin « maudit ». Sans pouvoirs apparents, à sept ans il a été avalé par les flots qui bordent le manoir McKay. Et elle, elle avait huit ans. Un « accident ». Bien sûr. Ce n’est pas parce qu’elle n’avait que huit ans qu’elle n’a pas flairé le Sharak dans le filet. Tu te souviens quand il courait au vent? Elle rit. Oui, elle se souvient. Il tentait vainement, du haut de ses sept ans, de lutter contre les bourrasques puissantes de la mer. Et quand il rugissait comme un dragon, la nuit, quand on dormait tous ensemble dans ta chambre? A son tour de rire mais il se met vite à tousser de façon incontrôlable. Victoria le relève afin de donner de l’espace à ses poumons, et lui tend un mouchoir en coton. Lorsque la quinte cesse et qu’Absalom retire le tissu de sa bouche, elle y observe une tache carmin. Ce n’est pas la première fois. Mais à chaque fois, cela lui rappelle l’inéluctable : la fin.
Elle remet en ordre les coussins et installe à nouveau son cousin de manière à ce qu’il soit confortable. On toque à la porte. Un elfe de maison passe alors la tête au travers, timidement. Maîtresse Victoria, Maître Nicolas votre mari est arrivé. Elle expire longuement. Très bien, merci. En entendant la formule de politesse prononcée par Victoria à une basse créature telle qu’un elfe de maison, Absalom laisse échapper un dernier petit rire. Un jour, tu sais, ils te comprendront. Et ils t’accepteront, Vic. Elle serre les lèvres en un sourire forcé, caresse ses cheveux fins, embrasse ses mains puis se lève. Il la retient un dernier instant. Et n’oublie pas… Tu es plus forte que lui, Vic. Tu es la lionne téméraire et lui n’est qu’un serpent poisseux. Tu es plus forte que lui. Tu es plus forte que lui. Elle l’embrasse une dernière fois, en retenant ses larmes. C’est un adieu. Maître Nicolas son mari l’attend pour rentrer.
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Mer 5 Oct - 23:50




sweet child o’ mine
(2018)



Victoria sourit. Le bébé lui sourit aussi. Ils sont seuls, son mari est encore au Ministère. Il ne se hâtera pas pour rentrer, surtout au vu de ses relations très tendues avec sa femme. Il sait qu’elle ne le laissera pas s’approcher. Huit ans qu’ils essaient - ou plutôt qu’il la force à essayer. Huit ans qu’ils se battent, alors qu’il était hors de question qu’elle lui donne un héritier qui serait baigné dans une idéologie injuste et inéquitable. Huit ans qu’ils se déchirent sur leurs propres opinions politiques - notamment lorsqu’elle revoit James à de rares occasions. C’est indigne d’une sang-pure d’être vue à un café réputé avec un sang basique ! De rang 1 en plus ! Comment oses-tu, femme?
Tout de suite, ces huit ans n’importent pas. Seuls les yeux bruns de son fils qui pétillent comptent. Il est si fragile, si petit dans ses bras. Il lui ressemble tant. Et elle en est tellement heureuse. Il ne lui rappelle pas son vulgaire époux, et tant mieux. Hello Donan. Elle lui chatouille le nez. Il glousse doucement, puis baille. Bienvenu chez nous… Elle dépose un baiser sur son front, puis relève la tête pour ralentir ses larmes qui coulent malgré elle. Elle aurait tant aimé que ses cousins la connaissent. Absalom lui aurait sereinement serré la main, comme si Donan était déjà un grand homme. Fallan l’aurait analysé de haut en bas, de bas en haut, de droite à gauche, de gauche à droite, l’aurait soulevé d’un pied, puis d’un autre (de façon sécurisée, bien sûr), puis l’aurait déclaré en bonne santé. Ah… Fallan. Pas besoin de pouvoirs magiques pour être excentrique. Et James. Il lui aurait donné sa bénédiction moldue, pour rire. Pourquoi pas après tout, ce n’est pas interdit avec Victoria. Ce n’est pas tabou. Elle espère qu’il le verra vite, son bébé.
C’est maintenant que le combat commence vraiment alors que ceux qui partagent son opinion tombent un à un. Bienvenue dans un monde cruel, Donan.
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Mer 5 Oct - 23:51




sing for the wind
(2020)



Ô mère, si j’avais sû
Ô ‘Leen, si j’avais sû
Torturée, je suis
Mais honnête, je serai.

Mon coeur me chante doucement
Des poèmes différents
Que ceux que vous me contiez
Et vous le saviez.

Vous êtes tombées
Pour vos idéaux, vous êtes tombées
Alors qu’à mon père, je disais
Je vais assumer mes idées
Alors qu’à mon mari, je disais
Je vais assumer mes idées
Alors qu’à vous tous, je disais,
Je vais assumer mes idées.

Je vais assumer ce qui m’a formée,
Abe et Fallan ont disparu,
Ils n’auraient pas dû
Car ce sont eux qui m’ont forgée.

Je suis cet aigle invincible
Je suis ce phénix infaillible.
Torturée, je suis,
Mais honnête, je serai.

Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Mer 5 Oct - 23:52




amber decay
(2020 - 2045)



Elle est partie. Du jour au lendemain, elle est partie. Ni au revoir. Ni à bientôt. Elle est partie. Tout simplement. Une valise extensible dans une main, Donan dans l’autre, elle est partie.
Affirmée ordre du Phénix, elle ne peut pas rester. Surtout après le décès de sa mère et de sa soeur. James est celui qui lui a permis d’entrer dans ce monde, qui l’a légitimé, qui l’a défendu devant tous - quand la seule chose qu’ils veulent faire est lui claquer la porte au nez, surtout qu’on la traque. Et surtout qu’elle refuse de se battre, à cause de Donan. Trop jeune pour qu’elle le laisse orphelin. Trop jeune pour qu’elle le retourne à son père. Tout sauf son père.
Elle est donc partie. D’abord la zone libre, hors de Pré-au-Lard, partout sauf Pré-au-Lard. Elle a vite adopté un autre nom, mais ce n’était pas suffisant. Sa posture reflète son rang, son visage reflète sa famille. On lui ouvre la porte, mais la porte de la cour arrière. On la regarde de travers. On crache à ses pieds. Probablement dans son plat aussi. On lui répond froidement. On murmure à son sujet quand elle est dans sa chambre, à attendre que le temps passe. On se demande si on doit la dénoncer. Elle comprend. Elle le mérite, probablement.
Puis elle est partie en France, lors du lancement du projet Filet du Diable. C’est la goutte de trop. Après le Grand Pardon, c’est la goutte de trop. La Grande Bretagne n’est plus faite pour elle, elle ne veut surtout pas que Donan grandisse entouré de ces atrocités. Qu’il en soit malgré lui témoin. Qu’il en soit malgré lui victime. Il est si jeune encore. Si innocent.
Mais la France n’a servi que d’étape avant le départ vers l’Amérique du Sud, le continent où vont se cacher criminels de guerre, fugitifs et exilés. Mais son mari la retrouve vite et envoie ses sbires à sa poursuite. Elle est en possession de leur fils, après tout. Le précieux héritier.
Alors elle s’enfuit vers la Nouvelle-Zélande, en essayant de se distancer au plus du monde extérieur. De la politique. Du contact humain. Les mangemorts sont partout. Ils la guettent. Ils la signalent. Ils la traquent. Ils sont partout.
Et la voici à présent de retour en Grande-Bretagne. Une décision précipitée? Peut-être. Pour qui revient-elle? Pour James? Elle ignore même s’il est vivant. Mais s’il l’est, il comprendra. Elle revient pour Donan. Son fils. Il est assez âgé, et il a le droit de connaître sa terre natale. Il a grandi loin des préceptes sombres des mangemorts, il n’a pas été façonné à leur image, et l’évènement à Tinworth a attisé les cendres du phénix dans leur coeur. Il va renaître. Il va renaître grand, flamboyant, triomphant. Victoria juge donc qu’il est temps, grand temps, qu’ils soient de retour, chez eux.
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Ven 7 Oct - 0:24




donegal
(début août 2045)



Alors ?

Silence. Non, c’est un mensonge de dire silence. Les vagues puissantes roulent pour se briser contre les falaises à un rythme qui paraît presque régulier. Les mouettes volent juste au-dessus de leur tête, et leur cri sonne comme des moqueries. Vous êtes revenus ? Comme vous n’auriez pas dû kwak ! Une brise salée bise son visage, comme on embrasse une vieille amie, puis caresse son corps et la fait frissonner. Et elle n’est pas la seule. La large prairie autour d’eux, verdoyante et généreuse, frissonne comme elle.

C’est cette terre que Donan devait voir en premier. C’est cette terre, oui, c’est bien celle-là.

Ils sont bien arrivés. Par Melin, ils sont bien arrivés. Et pour l’instant, ils sont encore en vie. Il va falloir trouver un endroit où loger pendant quelques temps. Il va falloir trouver à manger sans se faire repérer. Il va falloir entrer en contact et négocier. Se révéler. Expliquer. Présenter. Comme ça va être compliqué.
Il faut le faire.
Après tant d’années de fuite, il faut le faire.
Mais pour l’instant, ils profitent. Ils s’engorgent les poumons du doux parfum des fleurs. Ils observent l’immensité de la côte. Ils bercent leurs oreilles du chant de l’océan. Ils goûtent à l’air marin, qui leur apporte le sel écossais. Ils sentent le pays les accueillir doucement, tranquillement.

Elle lui doit bien ça, à Donan. Donan...

Et si elle croise Nicolas? Si elle le croise, quoi? A cette pensée, son coeur manque un battement. Elle est curieuse de savoir ce qu’est devenu Maître Nicolas tout puissant. S’est-il remarié? Qui est la malheureuse élue ? A-t-il réussi à se créer un nouvel héritier ? Tant de questions. Maître Nicolas tout puissant est-il même encore vivant ? Probablement oui. Il y a encore un mois, des sorciers avaient défoncé la porte de la cabane où elle logeait avec Donan. Ils ont dû fuir, encore une fois. Oui, probablement, Maître Nicolas tout puissant est encore vivant.

Et James ? Oh James. Il comprendra, s’était-elle dit avant de revenir en terre natale. Il comprendra. Mais qu’y a-t-il à comprendre ? Est-il encore vivant ? Peu de chances, vu son rang. Les rangs, quelle absurdité ! Par Merlin, quelle absurdité… Oh James, faites que tu sois vivant…

Une main se pose sur son épaule. Elle sursaute et sort de sa atonie momentanée, son regard s’était perdu, apaisé par le bonheur de retrouver ses repères d’enfance et de revoir le pays, son pays.

C’est parfait.

Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Ven 27 Oct - 14:27




one more year
(2045 - 2046)



début septembre 2045 breeding will break out in the eyes of a cat Pour sa première mission depuis son retour en Grande-Bretagne, Victoria se retrouve avec une nouvelle recrue, notamment choisie pour son apparence similaire à la défunte soeur de leur cible. Les choses tournent mal et la personne qu’elles devaient “re-”recruter pour l’Ordre du Phénix leur fait bien comprendre que ça ne sera pas possible. Plus jamais.

15 novembre 2045 fluctuat nec mergitur Alors que se tient la première réunion entre les moldus organisés et l’Ordre du Phénix, les Mangemorts décident de se joindre à la fête. Elle doit donc s’échapper, en compagnie de Silja, qui deviendra une proche amie, Jane et Finn. Après des échanges peu cordiaux avec leurs ennemis - dont son petit cousin Eoin, que Victoria ne veut pas blesser mais seulement désavantager - et un kraken (rien que ça), des longues minutes de désespoir en attendant les renforts qui n’arrivent désespérément pas, ils finissent par s’échapper de la plage.

13 novembre 2045 fluctuat nec mergitur - la fin Victoria est traumatisée par la mort dont elle a presque senti le baiser. Finalement, c’est Finn qui se sacrifie pour leur survie. En rentrant au QG, elle se fait soigner puis retrouve James - premier soulagement. Peu après, elle retrouve Don - deuxième soulagement. Ils sont en vie - troisième soulagement. Don, gonflé à bloc par sa première mission, commence à leur raconter ses péripéties. Si seulement il avait su comme elle avait eu peur. Mais elle le laisse parler et se laisse bercer par sa voix, heureuse qu’il soit en vie.

début décembre 2045 always on the run Victoria décide de prendre son courage à deux mains et d’aller à la rencontre de son cousin, qui a pris pour habitude de déposer des vivres dans une planque. Elle ignore ce qu’elle va lui dire, ce qu’elle va faire, mais elle y va - sous l’apparence d’une autre personne. Les échanges sont d’abord suspicieux, puis deviennent maladroits quand elle redevient physiquement elle-même. Elle essaie de lui expliquer ce qu’il s’est passé, quand elle a fuit, mais ça ne se raconte pas en un claquement de doigt… Maintenant qu’il sait qu’elle est vivante et en Grande-Bretagne, la balle est dans son camp.

mi-janvier 2046 funambules Victoria se retrouve en mission avec sa partenaire à Tintagel pour récupérer un ingrédient rare. Elles décident de cibler un débarrasseur de nuisibles communs. Si tout se passe bien au début, les choses tournent au vinaigre quand Victoria essaie de prendre la poudre de cheminette après avoir repéré le bon bocal. Silja la sort tant bien que mal de cette situation compliquée. Elles réussissent à clore la mission avec succès, si ce n’est le fait que le débarrasseur est probablement allé les dénoncer aux autorités…

mi-janvier 2046 motus et bouche cousue. Silja et Victoria décident de s’occuper du débarrasseur de nuisibles communs : après quelques accrocs, elles le capturent puis décident de le tuer, n’étant pas en état de lui prodiguer un sortilège d’oubliettes. C’est en rentrant que les choses se tendent : des enquêteurs sont à la porte de Silja pour l’interroger sur ses activités de la veille. Victoria décide d’intervenir, inquiète. Ce n’était pas exactement la bonne décision à prendre, mais elle les fait déguerpir. Le rire est alors la seule façon pour elle de ne pas pleurer de panique et de stress suite à la situation tendue qu’elles viennent de vivre. uc

4 février 2046 ex tenebris lux - la fin Victoria fait partie de l’équipe de soignants qui s’occupent de ceux qui reviennent de ce qui semble être l’antre de Cerbère. Elle se charge d’Adara et découvre l’étendue de ses blessures qui sont le reflet de l’horreur qu’ils ont vécu. Alors qu’elle se hâte vers un autre patient, elle entend les rumeurs de la mort de Jane. Cette nouvelle l’effraie car Jane est leur leader - une bonne de surcroît. Son retour, bien mal en point mais vivante, la soulage profondément.

mi-février 2046 en quête de vérité C’est l’heure de la chasse, mais aussi d’un lourd aveu pour Donan. En effet, il souhaite en savoir plus sur son père et se rapprocher de lui. Non pas qu’il veuille s’intégrer dans la société sorcière, mais juste le suivre pour essayer de mieux le connaître. Victoria est déçue et le prend comme une trahison, même si elle comprend que la curiosité le démange. Ne lui suffit-elle donc pas ? Ne la croit-il donc plus ?

24 juin 2046 dies iræ Victoria fait partie de l’escouade en charge de sauver les prisonniers. Affrontant Mervyn, elle lutte contre un couple qui se tiraille vers deux côtés opposés, son petit cousin et des statues géantes qui font des victimes inoubliables, dont Adara qui se fait scarifier. Son nom est hurlé par Scarlett. Elle panique un instant à l’idée d’être repérée mais l’oublie rapidement sous un ensorcellement qui lui fait adapter le comportement d’une lionne. Elle reprend conscience juste avant leur fuite, lui permettant de rentrer au QG avec son équipe vaincue.

24 juin 2046 dies iræ - la fin Arrivée au QG, elle arrache sa cagoule en se demandant bien à quoi elle sert alors que Scarlett a braillé son nom en public. Choquée, elle se doute qu’Adara l’est bien plus qu’elle ne l’est… Elle retrouve Donan et est soulagée qu’il soit en vie, mais l’est bien moins en voyant les soins qu’un incompétent semble lui avoir prodigué.

début août 2046 la ritournelle uc

31 octobre 2046 - 2h00 ultima cave Leur mission : détruire la tour de la propagande. Tout se passait bien, jusqu’à que les mangemorts se pointent… Avec Mervyn et Elena à leur tête. La magie est coupée mais Victoria n’est pas très déstabilisée : l’urgence ne lui laisse pas le temps. Elle se bat donc à mains nues, avec une adresse qui est surprenante - mais à nouveau, l’urgence ne lui laisse pas admirer ses propres prouesses. Elle met même une droite à Mervyn, ce qui lui procure une satisfaction intense, a le temps d’avoir une bataille de regard meurtrière avec le leader des mangemorts, avant qu’il ne la pousse du haut des escaliers - c’est le karma. Finalement, c’est la reine moldue qui l’abat.

31 octobre 2046 - 3h43 ultima cave - la fuite La tour menace de s’écrouler sur eux, ils doivent donc dévaler les escaliers de plus de 100 étages à pied dans un état piteux et dans le noir complet. Victoria en vient même à pleurer de panique : et si c’était la fin ? Arrivée en bas, elle se paralyse à la vue de Sir McKay jusqu’à qu’un fuyard la bouscule et la sorte de sa torpeur. Elle emporte Savannah avec elle, retrouve Balkiss et un allié inconnu. Un mangemort vise Victoria et Balkiss réagit au quart de tour : elle s’élance contre l’assaillant pour le frapper. Dans l’urgence, toujours, Victoria va la récupérer en mettant un coup de botte à la face du beau Zabini (dont elle ignore l’identité). Ils réussissent à se tirer de la zone sans magie pour se transplaner.

31 octobre 2046 ultima cave - la fin Arrivés au QG, le petit groupe qu’ils formaient se disperse. Victoria se fait soigner et est sur le point d’aller à la recherche de Donan et James quand elle entend Adara hurler, délirante, recluse dans un coin comme une souris piégée. Victoria, consciente du traumatisme qu’Adara a dû vivre, décide d’intervenir : elle confisque la baguette d’Adara et somme Adem de lui faire dire que, oui, elle a bien tué Elena - ce qu’il fait, bien plus doucement qu’elle-même. Victoria, assurée qu’Adara est calmée, repart à la recherche de ses proches avant de soigner elle-même les autres blessés qui débarquent dans le QG.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Mar 7 Nov - 15:00




stayin’ alive
(novembre 2046)



Faites que l’on survive à cette horreur. Victoria rouvre les yeux puis souffle. La fumée s’échappe de la bougie à présent éteinte. Donan la regarde avec un large sourire. Ces occasions sont importantes, elles permettent de célébrer la Vie. C’est pourtant quelque chose de trivial, chez ceux qui ont le confort à portée de main, mais si précieux pour ceux qui comptent chaque instant où ils ont la possibilité d’inspirer, puis d’expirer. Ils sont en vie, physiquement épuisés, mentalement détruits, mais en vie. Joyeux anniversaire. Elle lui offre le sourire le plus rayonnant possible mais son regard trahit sa fatigue, les commissures de ses lèvres, son inquiétude, ses regrets et son chagrin. Ce moment aurait dû être léger, joyeux, teinté de soulagement et de satisfaction profonde d’avoir triomphé sur les mangemorts. Et pourtant. Lizzie s’est fait enlevée par la vile femme d’Amadeus et, malgré les murmures excités comme quoi Victoria aurait foutu quelques droites à Mervyn avant qu’il ne trépasse, elle entend aussi ceux qui mentionnent le nom de famille qu’elle a en commun avec la ravisseuse. Elle comprend et ne peut rien y faire. D’ordinaire, elle aurait essayé de relativiser et de se souvenir des qualités de la personne. Mais elle ne la connaît même pas, au final, cette Vivienne. Elle ne connaît pas les enfants d’Amadeus, ni ceux de Kieran, d’Eoin, de Caitlyn ou de Moïra quand elle y pense. La famille, la famille, mais qu’en reste-t-il, aujourd’hui, de la famille ? Et Donan qui est plus que curieux d’en savoir plus sur eux. N’est-ce pas un sentiment qu’elle partage, finalement ?
Elle coupe deux parts de gâteau, les distribue et, avant de le goûter, boit une gorgée du thé ceylan que Donan lui a offert. Où a-t-il dégoté tout cela ? Au marché noir, et non pas en ville, elle espère. Dans tous les cas, elle profite de chaque effluve parfumée qui s’échappe de la tasse. Damn, quel thé quand même… Comment ai-je pu survivre sans tant de temps ? Elle rit doucement. Allez, soyons légers. Soyons heureux. Nous sommes en vie. Il est en vie.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Lemon incest
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://filetdudiable.forumactif.org/t226-victoria-mckay
Messages : 754
Date d'inscription : 09/09/2016
Célébrité : Charlotte Gainsbourg
Crédits : moondaygirl

Age : 56
Sang : Pur - d'autres questions dans le genre?
Statut : Mariée - mais séparée.
Métier : Fugitive - mais vivante.
Baguette : 20 cm, souple, bois de sapin, plume d'occamy.
Dialogue : #B0C4DE

Je chercherai ton ombre
Et parmi les vivants
Et parmi les décombres

Re: Victoria McKay
ce message a été posté Sam 12 Mai - 18:59




t’es pas toute seule
(janvier 2047)



Pourquoi ? Pourquoi tu as retiré ton masque, bruja de mierda ! Pourquoi ?! Tu connais le protocole, tu sais pourquoi il existe, tu y as même contribué… pourquoi ?! Victoria garde ses yeux cernés rivés sur le sol, muette. Réponds ! La médicomage, au contraire, semble s’emmurer dans son silence. Je sais ce que je fais. Pardon ? Répète-moi ça ?! Je sais ce que je fais, je te dis. Tu m’excuseras si je te crois pas, Vic. Si c’était le cas, t’aurais jamais fait ça ! Tu sais de quoi est capable le viejo ! Les lèvres pincées, elle plisse le nez. Un souffle long s’en échappe tandis qu’elle essaie désespérément de rester calme face au colombien. Qui est-il pour lui faire la morale ? Elle lui a dit qu’elle savait ce qu’elle faisait, cela ne lui suffit-il pas ? Je sais ce que je fais, je sais ce que j’ai fait. Mais il ne s’est rien passé, Cervera. Son ton est venimeux. Tu peux aller t’occuper de tes petits chiens-chiens maintenant, c’est bon. Il - ne - s’est - rien - passé. Sa mâchoire gigote nerveusement. Il ne s’est rien passé, que ne comprend-il pas ? Faut-il qu’elle le lui dise en espagnol ?
La médicomage semble se ratatiner progressivement, écrasée par les souvenirs d’il y a quelques minutes qu’elle ressasse sans cesse, par le sentiment de culpabilité qu’elle enfouit le plus profondément possible, par la panique naissante qu’elle tente de taire, et par la carrure imposante de Joaquim, qui se redresse d’autant plus, comme s’il se gainait pour absorber l’impact de l’insulte qu’elle vient de proférer vis-à-vis de ses troupes. Baisse d’un ton, chica. C’est moi le responsable du Mulciber et quand je dis que t’as merdé, t’as merdé. Admettons qu’il y ait rien eu cette fois. Et la prochaine ? L’autre ? T’y as pensé ? Bien sûr que non, hein. Il a bien dû s’arranger pour te faire croire que « tu savais ce que tu faisais ». Un sourire cynique se dessine sur le visage du Phénix. Aussi naïve qu’une jeune vierge. Pardon ?! Ce serait presque mignon si tu risquais pas notre peau à tous avec tes conneries ! Victoria, qui jusqu’alors essayait de se contenir, de contrôler sa nervosité et de retenir son agacement, éclate. MES conneries ? MES CONNERIES CERVERA ? Ses yeux enflammés sont plantés dans ceux de Joaquim. Si un regard pouvait tuer, il serait déjà mort. Mais t’as cru que t’étais qui ? Tu n’étais même pas né quand je suis devenue fugitive ! Je me le suis coltinée toute mon enfance, mon adolescence et ma vie adulte. Je sais comment il fonctionne, je sais ce que j’ai fait, et je sais aussi qu’il ne s’est rien passé ! Alors, gamin, tu vas baisser d’un ton. Contre toute attente, Joaquim se met à rire. A rire. A rire. Mais pour qui se prend-il ? Victoria aurait aimé le gifler pour effacer ce rictus de son visage arrogant. Quoi ? Parce que t’as dix ans de plus que moi, tu t’imagines que tu peux donner des leçons ? Je me fous depuis quand t’es dans l’Ordre ou de tes faits d’arme, là, de suite. Ce que je relève c’est ce que t’as fait aujourd’hui. Répond, maintenant : pourquoi ? Il allait mourir, Cervera. Il allait mourir ! Sa voix trahit son désarroi. On a beau le détester, le haïr - et comme je peux le haïr. Tu ne peux même pas imaginer où commence et où finit ma putain de haine contre ce vieux con... Elle se passe la main sur le visage. Oh oui, comme elle le hait. Toutes ces fois où il l’a méprisée, toutes ces fois où il a pris un malin plaisir à l’humilier, toutes ces fois où il l’a rabaissée. Tout ça parce qu’elle ne pensait pas comme eux. Tout ça parce qu’elle n’était pas aussi rangée, aussi lisse, aussi parfaite qu’Avaleen. Mais on n’est pas des chiens non plus. Il aurait pu… Scroutt. Il aurait pu mourir s’il restait… Scroutt, scroutt, scroutt. Masqué. Qu’ai-je fait ? Son regard se détourne et perd son focus. Tout va bien. Tout ira bien. Je sais ce que j’ai fait. Je sais ce qu’il s’est passé. Elle entend à peine les paroles du colombien, qui semblent être des balles en mousse lancées contre un mur. Mourir ? Mais puta madre Vic ! Ce vieux débris nous enterrera tous ! Est-ce que tu réalises seulement ? Bordel ! Il se passe, à son tour, une main sur le visage en soupirant. Oui, elle réalise, mais elle ne veut pas le lui dire. Elle ne veut pas qu’il ait raison. Tout va bien. Tout ira bien. Il t’a manipulé. Il a fait ce qu’il essaie de faire depuis qu’il est là. Comment… Il secoue sa tête, probablement déçu, probablement incrédule. Comment t’as pu être aussi stupide ? Stupide ?! rugit-elle, telle une lionne prête à lui arracher la tête avec ses crocs acérés. Comment ose-t-il ?! Il n’est pas mieux que le Mulciber, au final. Parce que tu es d’une intelligence monstre, peut-être ? Monsieur passe son temps à tout défoncer sans réfléchir, et je fais un faux pas et tout à coup, je suis stupide ? Il faudrait se regarder dans le miroir, avant. Quoi ? Tout défoncer sans réfléchir ? Il a l’air d’être sincèrement surpris. Elle n’en perd pas sa contenance pour autant. Tu me confondrais pas avec Kantaro par hasard ? Ou le gamin Callaghan ? Laisse-moi deviner … Tu crois que je l’ai poussé à essayer de se faire hara-kiri, c’est ça ? Je te le répète, Victoria, il te manipule. C’est son truc, putain ! Tu t’es déjà demandée pourquoi c’était moi que le Jefe avait mis sur son cas ? Parce que les types comme lui, j’en bouffe depuis tout gosse à tous les repas. Il t’a poussé à la faute et il recommencera ! Surtout si tu continues à avoir l’air aussi … Faible. Piquée à vif, la médicomage essaie de retrouver son calme, les mains sur les hanches, l’intérieur de sa joue fermement coincé entre ses dents. Elle aurait préféré dégainer sa baguette et de lui montrer qui est vraiment faible. Pas elle. Certainement pas elle. Il a tort, elle n’est pas faible. Il a tort, il a tort, il a tort ! Elle n’a pas merdé. Tout va bien, tout ira bien. Elle - n’a - pas - merdé. Jane sait ce qu’elle a fait, je n’ai pas à questionner ses choix. Tu ne t’es pas demandé pourquoi j’étais un des médicomages ? Parce que, contrairement à ce que tu crois, je ne suis pas faible. Je sais ce que j’ai fait, et ce qu’il s’est passé ou non, dans cette cellule, alors que tes chiens chiens mettaient 3000 ans à réagir. Et je te le dis, il ne s’est rien passé. Elle voit bien, à ses narines dilatées, qu’il tente comme elle de rester calme. Tu t’entends parler ? Comment tu parles de nos amis ? Des « chiens-chiens » ? Vraiment ? Moi, par contre, je devrais peut-être questionner la décision du Jefe. Et après, t’oses dire qu’il s’est rien passé… Il marque une pause, lui offrant un sourire perfide. Que t’es pas faible. Regarde-toi ! Il la dévisage de haut en bas. Tu trembles. On dirait que les yeux vont te sortir de la tête. Je sais pas ce que tu me caches, mais le vieux a fait quelque chose. Consciemment ou non. Son regard se verrouille à nouveau dans les yeux haineux de Victoria. De nos amis… A son tour de ricaner. Laisse-moi rire. Ce n’est pas parce que nous sommes dans le même camp, que nous sommes tous amis. Elle fait un pas vers Joaquim. Je sais ce que je fais, je sais ce que j’ai fait, tout est sous contrôle. Tout est... Donan est sous contrôle. Nicolas est sous contrôle. Tintagel est sous contrôle. Westray et Aberfan sont sous contrôle. Avalon est sous contrôle. La Tour des Médias est sous contrôle. Tout est sous contrôle.
Ses mains se posent avec délicatesse sur ses épaules. Scroutt, il ne mentait pas quand il disait qu’elle tremblait. Si on l’est Victoria, il commence avec plus de douceur tandis qu’elle baisse la tête, reportant son regard au sol, comme un enfant capricieux. Tu te protèges plus de nous que de lui. Et c’est ça, qui m’inquiète. La McKay tente de garder le contrôle de son souffle qui se fait de plus en plus court et de plus en plus saccadé. Dis-moi, Vic, dis-moi ce qui se passe. Ses doigts s’étirent et se referment à plusieurs reprises, ses ongles s’enfonçant le plus profondément possible dans la chair de ses mains. Elle aurait aimé avoir une boîte silencieuse où hurler toute sa rage. Elle ne va pas se confier à Cervera pour se soulager immédiatement du poids qui l'écrase, si ? La blague. Certainement pas à Cervera. Elle ne le connaît pas assez, il est un camarade allié, pas un ami qu'elle connaîtrait depuis plus d'une décennie. Tout est sous contrôle, je te dis. Elle-même ne semble plus assumer ses propos. Tout est sous… Envers et contre sa volonté, les larmes montent et s’échappent à une vitesse incontrôlée, glissant sur ses joues creuses. Pas devant lui, scroutt, pas devant lui ! Elle ne veut pas lui montrer qu’il a raison. Elle ne veut pas lui montrer qu’elle est faible. Contrôle… Elle s’effondre. Les sanglots secouent violemment son corps. Les mèches de sa frange trop longue, mouillés de larmes, se mêlent à ses doigts qui recouvrent son visage tordu par le chagrin. La honte ressurgit et se mêle à son désespoir quand Joaquim, qui l’a suivie dans son mouvement, passe ses mains dans son dos pour l’attirer contre lui. C’est bon chica, ça va aller. Scroutt, non, ça ne va pas aller. Ca va aller…, répète-t-il d’une voix posée, comme il aurait pu faire avec un enfant, tout en caressant ses cheveux. T’es pas toute seule, Vic. T’es pas toute seule. Ses pleurs s’intensifient. Elle aurait préféré qu’il parte, qu’il la laisse seule avec sa douleur. Mais elle ne peut s’arrêter, elle s’est retenue trop longtemps pour pouvoir contrôler cette vague de stress et de désolation qui s’échappe d’elle. Les propos du colombien l’ont percée comme l’on percerait un ballon pour le dégonfler - ou plutôt, pour l’éclater.
Elle n’est pas toute seule ? Elle a l’impression que si. Tout le temps, toujours, elle est toute seule. Donan ne me reviendra pas. Et, sans lui, je suis seule. Sans lui, il n’y a personne, réussit-elle enfin à prononcer après que le flot de larmes se soit tari et que les hoquets qui la secouaient s’atténuent. Ils entrecoupent encore ses phrases, tout comme les vulgaires reniflements. Par Merlin, comme elle déteste ça. Ma famille. Toute ma famille m’a tourné le dos. Les pleurs reprennent malgré les paroles réconfortantes de Joaquim, qui la garde contre lui, calmement, patiemment. Elle n’avait jamais imaginé que ce serait aussi dur quand elle est partie il y a 25 ans. Et James ? Et Adara ? Cecil ? Silja ? Ne comptent-ils pas ? Non, elle n’est pas seule, elle a tous ses amis, toutes ces personnes qui secoueraient ciel et mer pour elle, comme elle le ferait pour eux. Mais elle reste obstinée parce que, bien qu’elle soit entourée, elle se sent seule. Terriblement, affreusement, seule. Je me bats, mais je ne sais même plus pourquoi je me bats. Elle passe une main mouillée sur son nez et renifle pour reprendre son souffle, toujours haché par de légers hoquets. Cette guerre… Cette sale guerre… Elle va tous nous tuer, et pour quoi exactement ? On va perdre, encore, et on se sera battus pour rien… Dis pas ça, Vic. Il l’oblige à relever le menton vers lui, dégageant les mèches humides collées à ses joues. Ce qu’on fait, c’est important. Essentiel, même. Rappelle-toi pourquoi t’as pris Donan avec toi. Tu voudrais qu’il continue de vivre dans ce monde-là ? Avec tous ces chiens de mortifagos, leur idéal de pureté et leurs moeurs injustes ? Je sais que non. C’est pour ça qu’on se bat, tous les jours, dès qu’on peut. Parfois avec des méthodes discutables, je sais. Il marque une pause, comme pour laisser ses propos pénétrer dans l’épaisse couche d’affliction qui drape Victoria. Leurs méthodes sont critiquables mais celles des Mangemorts le sont probablement encore plus. Par Merlin, Lizzie... Mais ça en vaut la peine. Aujourd’hui, tu l’as oublié. Aujourd’hui, t’es fatiguée et le vieux a réussi à te faire croire que notre cause en valait pas la peine. Sauf que si. Demain, tu t’en souviendras. Pense à Lizzie. Pense à tous ceux qui sont tombés. Si nous on flanche, alors y aura plus personne. Et ça recommencera. Et ça sera pire, Vic. Ca peut toujours être pire, avec eux. La médicomage secoue la tête, dépitée. En effet, ça peut toujours être pire. Mais ils leur survivront. Lizzie leur survivra. C’était… C’était bien avant Wilfric. C’était bien avant lui que j’ai perdu espoir. Ca y est, c’est dit. Ce qu’elle refusait et niait depuis de longs mois est maintenant une réalité. Elle a perdu espoir et cherche désespérément à le retrouver. Tu as vu dans quel état on revient, à chaque fois ? Tout ça pour retourner à a boucherie alors qu’on vient juste de se remettre de la précédente… Tout ça pour retourner à ses cauchemars, après avoir finalement réussi à les endormir… Je sais… Je sais qu’on a signé pour ça, mais ça devient trop long. Les Mangemorts ont tort ; bien sûr qu’on ne peut pas continuer avec leur système pourri. Maiis quand est-ce qu’on va gagner ? Est-ce que t’as vraiment l’impression qu’on avance ? Tu as vu l’attaque aux mines, tu as vu la tête des Phénix et des Inquisiteurs quand ils sont revenus ? Tu as vu l’horreur qu’ils ont vu ? Moi non, mais je n’ai aucune peine à l’imaginer… Joaquim se raidit. Scroutt. Elle n’aurait pas dû. Elle ferme les yeux un instant, regrettant amèrement son propos. En parlant de cauchemar à endormir… Elle sait qu’elle vient d’en réveiller un. Je les ai pas vu revenir, j’y étais. A Westray. Je les ai vu mourir. Tomber les uns après les autres. Un silence s’impose de lui-même. En réalité, non, elle ne peut imaginer l’horreur qu’ils ont vu. Elle ne veut pas.
Je voulais sauver tout le monde, et j’ai fini par perdre tout le monde… Mais elle ne peut plus faire marche arrière. Retourner dans la société mangemorte pour retourner avec sa famille est impensable, cela signifierait signer son arrêt de mort. Et bien qu’elle ne croie plus en la guerre, en son utilité, elle ne peut se résigner au suicide. Même si Donan lui a tourné le dos, il est encore là, vivant, et elle doit continuer à le protéger. Pourtant, on y retourne à chaque fois. Et pas parce qu’on est désespérés, mais parce que malgré ce que tu penses, t’y crois encore. On a eu la Tour des Médias. C’est juste le début, Vic. Le début de leur fin ! La médicomage secoue la tête, peu convaincue. La Tour des Médias était une grande victoire, certes, mais les dommages collatéraux ont été lourds - très lourds - chez certains. Regarde-moi. Tout ce que t’as sacrifié, ce sera pas en vain. J’te le promets. Même si on doit finir par laisser Kantaro et son gamin s’occuper de leur cas. Il lui sourit avec bienveillance. Elle lui répond avec un soupir, puis l’ombre d’un sourire. Elle voit bien ce qu’il essaie de faire, et ne va pas venir violemment écraser son effort d’alléger la tension puis les émotions accumulées. Nero et Obbie, se charger seuls des Mangemorts ? Non, il y aurait Lizzie avec eux, pour commencer. Puis elle y serait aussi. Elle a beau ne pas - ne plus - être aussi tête brûlée qu’eux, elle ne les laisserait pas se régaler seuls de ce festin. Elle soupire à nouveau - ennuyée qu’il ait encore raison. Elle n’a pas vraiment d’autre choix que de capituler, pour cette fois, car il trouverait encore un moyen de casser les remparts qu’elle érigerait.
Je suis désolée. J’ai déconné, admet-elle avec gravité. Mais il ne s’est rien passé. Je te l’assure.
Mensonge ! crie une petite voix au fond d’elle. Son regard est pourtant planté dans celui du colombien. Il faut qu’il la croie. Il faut qu’il la croie. Tout va bien. Tout ira bien. Arrête de ressasser ça, d’accord ? conseille-t-il en se relevant, et en lui tendant la main pour l’aider à en faire de même. L’erreur est humaine, quoi qu’en disent les Mangemorts. Sois juste vigilante pour la suite. Ne le laisse jamais entrer dans ta tête. Pas que pour l’Ordre, mais pour toi, aussi. Je suis désolé d’avoir dit que tu étais faible. Je voulais juste te pousser à bout. On peut pas se permettre de te perdre. Parce que malgré ce que j’ai dit, t’es l’une des personnes les plus fortes que je connaisse. Elle reste silencieuse, mais ses yeux trahissent ce qui ne réussit à franchir ses lèvres : merci.
Contenu sponsorisé
Re: Victoria McKay
ce message a été posté
 :: Création de Personnage :: Carnet de route :: Chroniques