AccueilAccueil  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des scénarios en folie
Réveille ton âme littéraire avec la femme de Nicolas Avery, Amalia Avery ! study
Des scénarios en folie
Fais souffler le vent du large avec le frère de Hija Sabordage, Hiresh Sabordage ! Cool
Des scénarios en folie
Incarne une frenchie bohème avec la mère d'Agapanthe Kirke, Berenice Kirke !
Des scénarios en folie
Défend l'honneur des moldus avec l'amant de Sheherazade Raviya, Ghassan Amhès !
Magique boîte à idées
Tu n’as pas d’idées de perso ? Sache que nos membres en ont pour toi ! Consulte ce sujet

❝ Something just like this- Joaja ❞
 :: Royaume-Uni :: Londres
HAVE YOU SEEN THIS WIZARD ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 84
Date d'inscription : 23/03/2018
Célébrité : Deepika Padukone
Crédits : Minako

Double compte : Nilhem Kark

Age : 35 ans
Sang : Basique de rang trois
Statut : Célibataire, assouvissant ses besoins avec qui l'intéressera, au moins momentanément ... ou lui offrira une parure irrésistible.
Métier : Parfumeuse, elle est à la recherche d'une nouvelle boutique à Avalon. Les commandes, et celles de poisons, sont toujours évidemment acceptées.
Baguette : Bois de cèdre, 24 centimètres, Venin d'Acromentula
Epouvantard : Une cage. Simple. Efficace.
Dialogue : tan

Something just like this- Joaja
ce message a été posté Jeu 10 Mai - 23:05


Just like this

Hija n’avait pas pu attendre dix minutes. Il y avait trop de monde, dans Sainte-Mangouste, trop d’allées-venues. Son énergie retrouvée lui donnait envie de bouger et si elle restait, elle risquait de retourner à la charge pour qu’on la laisse voir son cousin. Et elle avait livré assez de batailles pour une journée, sans compter que les Médicomages perdraient leur temps à essayer de la canaliser plutôt que de le soigner. Il fallait qu’elle s’en aille. Mais elle n’avait pas forcément envie de le faire seule. Son index gauche effleura une nouvelle fois le torse de Joaquim, pour attirer son attention : J’en peux plus. J’ai besoin de calme. Simple constat, suivi d’une proposition toute aussi simple : Il y a une bouteille de rhum qui m’attend chez moi. Tu en es ? Proposition aussitôt acceptée et ils partirent donc ensemble, laissant les autres finir de panser leurs blessures et / ou célébrer la victoire. Si Hija aimait les soirées alcoolisées avec du monde, généralement en compagnie de Calypso, les célébrations de batailles, elle les passait plus facilement seule, après avoir trinqué avec son frère, en haut d’un mât quand elle était sur mer. A l’abri du bruit et des conversations à tenir. Avec le Colombien, c’était différent. Aucune envie de le laisser partir, pour être honnête. Ce fut devant la porte de sa boutique qu’elle réalisa qu’il n’y avait jamais mis les pieds. Les mouvements d’usage réalisés (en grimaçant à cause de son bras) pour ouvrir l’endroit (qui était intact, Jones merci), elle poussa donc la porte pour l’inviter à entrer : Bienvenue dans mon antre. Ses regards effleurèrent les étagères, non sans un pincement au cœur. Elle avait mis du temps à bâtir son commerce et le perdre, même pour une bonne cause, ne se faisait pas sans douleur, sans compter son chez-elle, au-dessus. Si tu veux quelque chose, sers toi, personne ne viendra les acheter, nota-t-elle non sans humour. Non pas qu’elle pense qu’il en ait spécialement besoin, elle avait eu le temps de se faire à son odeur, mélange équilibré de musc adoucissant les effluves de tabac, aisément reconnaissable.

L’invitant à la suivre, elle se dirigea vers l’arrière. Le petit couloir auquel on accédait en quittant l’espace de vente menait, par une porte au fond, à son atelier, et l’escalier en colimaçon à son espace, au-dessus. On arrivait directement sous les toits. Le loft était tout en ouvertures (elle ne supportait toujours pas d’être enfermée), composé d’une grande pièce à vivre, chambre et salle d’eau à part. Ca et là, des vestiges de prises de guerre datant de ses exploits (enfin, de celui de la Vayu) sur les flots des mers du monde servaient de décoration éclectique, sans compter plusieurs de ses essences en bouteille, disséminées dans la pièce. Les trésors d’une pirate. Fais comme chez toi, l’invita-t-elle, désignant d’un geste ample la banquette, recouverte de tissus indiens et les sièges l’accompagnant. Le sac de voyage, préparé pour son alibi, trônait dans un coin. Se défaisant de ses chakrams, elle les posa sur un fauteuil, avant de se diriger vers un coffre, à l’opposé de la porte. Le couvercle soulevé révéla plusieurs bouteilles, mais une seule l’intéressait : Une prise de guerre à des Venezueliens, raconta-t-elle en la tirant de sa cache de sa main gauche. Elle ne comportait aucune étiquette, tirée à même les tonneaux qu’ils avaient saisi, J’suis prête à parier que tu n’en as pas bu de meilleur. Pour en avoir goûté quelques-uns, elle ne pensait pas risquer grand-chose. Mais savait-on jamais. La déposant sur une table basse, elle fit venir deux verres d’un coup de baguette. L’avoir dans son décor ne la perturbait pas plus que ça, même s’il était vrai qu’ils ne s’étaient vus que dans les zones sécurisées de l’Ordre avant cela. Ce qui incluait désormais cet endroit. Il était cependant vrai qu’ils ne s’étaient jamais retrouvés seul à seule de la sorte. Ce qui était une donnée intéressante. Qu’Hija chassa d’une constatation des plus sommaires : il était hors de question qu’elle passe la soirée avec un pantalon et une chemise éventrés. Je te laisse servir, je vais enfiler quelque chose qui n’a pas été lacéré. L’envie de prendre une douche était également forte, mais ce n’était pas le moment. Il lui fallut moins de deux minutes pour reparaître, vêtue d’une tunique longue aux couleurs chamarrées. En train de relever ses cheveux (cette chaleur ne cesserait-elle donc jamais ?), elle réattaqua : Bon. Il me semble qu’on devait parler de carnet d’adresses. Histoire de pouvoir en profiter tant qu’elle avait tout son matériel sous la main …


AVENGEDINCHAINS

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Qui maîtrise les odeurs maîtrise le coeur des hommes
ANAPHORE
 :: Royaume-Uni :: Londres